The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 « Intermède entre deux cours. » - [PV Kurogane-Sensei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Seiei
avatar



Informations Féminin Messages : 114
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Au palais des Glaces.
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9683EC

RP terminés: 1

RP en cours: 4


MessageSujet: « Intermède entre deux cours. » - [PV Kurogane-Sensei]   25.05.15 19:21




« Intermède entre deux cours. »

[PV Kurogane Shigemura]
"A la fin du cours d'Anglais"

En ce milieu de matinée, l'horloge principal de l'Académie Seiei affichait 10h30. Dans la salle de classe B-2, une jeune fille au regard glacée et à la chevelure couleur neige se tenait debout devant son bureau. Une expression imperturbable dessinée sur le visage, celle-ci lisait d'une voix éloquente le texte en anglais qu'on lui avait assigné. Il s'agissait d'une pièce de théâtre du grand Shakespeare, célèbre poète, dramaturge et écrivain britannique.

Sérieuse, l'oratrice s'appliquait à sa tâche et retransmettait avec précision le récit à l'ensemble de ses camarades et à son professeur. Tous la fixaient avec attention, certains étant même impressionnés par son accent plutôt correct et son sans faute. D'aussi loin qu'elle se souvienne, la jeune fille avait toujours aimé l'Anglais, voire même l'étude des langues en général. Son profil littéraire lui donnait un véritable coup de pouce dans ces matières généralistes où elle se débrouillait plutôt bien. Aussi, l'anglais en particulier ne lui semblait pas tellement difficile: il est vrai une fois la barrière du système d'écriture le passée, le plus dur avait été fait et elle dialoguait à présent sans beaucoup de problème. Néanmoins, il lui restait quand même quelques petites lacunes à combler et à corriger.

Une fois la lecture de ses deux chapitres achevée, l'étudiante au teint pâle ferma son bouquin et s'inclina, les yeux clos, avant de se rasseoir. Son enseignant, Kurogane-sensei, acquiesça avant de sourire, visiblement satisfait de sa prestation orale. Par la suite, une autre élève - plutôt hésitante il fallait bien l'admettre - prit sa place et se mit à lire, non pas sans quelques bégaiements.

En premier lieu attentive aux dires de sa camarade, l'orchidée se laissa bien rapidement aller dans ses songes. D'un air anxieux, elle contempla le paysage derrière la fenêtre en verre qui se trouvait juste à côté d'elle. Par delà la grand cours, l'on pouvait apercevoir un environnement forestier et boisé, avec en fond quelques montagnes et un ciel d'un beau bleu. Cependant, une légère brise fraiche faisait virevolter les feuilles d'arbres, signalant l'approche de l'Hiver, sa saison préférée.

A cet instant précis, la Reine des Glaces ne désirait qu'une seule chose : se rendre à un temple et y faire un Chanoyu. Depuis sa plus tendre enfance, elle avait vécu entouré par la nature et les végétaux, un univers qui lui plaisait toujours autant et avec lequel elle était en contact quasi-permanent. De plus, elle se révélait être réellement attachée à la culture et aux traditions de son pays, notamment ses activités et pratiques. Ainsi, elle ne pouvait plus se passer d'une bonne Cérémonie du Thé, qu'elle organisait une fois toutes les deux semaines avec ses frères. D'ailleurs, si elle avait eu à sa disposition plus de temps, elle aurait pris l'initiative de les faire plus souvent. Mais, cela demandait souvent un certain temps de préparation qu'elle ne pouvait parfois pas se permettre. Mais dès son retour chez elle, elle se promit qu'elle se préparai un bon thé qu'elle dégusterait dans le calme à côté du feu et vêtue de son yukata favoris, un de ses passes-temps de prédilection.

Alors qu'elle s'enfermait de plus en plus dans son fort intérieur, la sonnerie retentissante de l'école sortit Ranmaru de son évasion. Décidément, elle n'avait même pas prêté attention à la fin du cours cette-fois. Heureusement d'ailleurs, que celui-ci fut plus une révision orale plutôt qu'une écrite. Très rapidement, un haut brouhaha s'éleva dans toute la salle et les élèves commencèrent à s’agiter après avoir vaguement pris en compte les dernières recommandations de leur professeur. Elles avaient de la chance qu'il soit aussi flexible et aimable : d'autres auraient exigé le silence complet jusqu'à la fin de la prise de note des devoirs.

Les discussions bruyantes des jeunes académiciennes ennuyèrent légèrement la Shiraume, qui n'appréciait pas le bruit fait de manière exagéré. Tout en tentant de faire abstraction de celui-ci, elle rangea ses affaires d'anglais et sortir celles du prochain cours. Pour le moment, c'était la pause matinal alors elle se contenta d'attendre sagement l'arrivée du prochain professeur. De ce fait, elle reporta de nouveau simplement ses yeux vers la fenêtre, oubliant totalement les autres autour d'elle.



[HRP : Sowwy pour les éventuelles fautes ou oublis !~]

∆ RadioEuphoria for Prism
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seiei
avatar



InformationsMessages : 71
Date d'inscription : 19/05/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: [color=brown]Marron :3[/color]

RP terminés: 1

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: « Intermède entre deux cours. » - [PV Kurogane-Sensei]   25.05.15 20:40






"Intermède entre deux cours"
feat Shiraume Ranmaru






    "Shiraume-kun, j'aimerais que tu reste s'il te plait."

    Le professeur était rester silencieux, mais approbateur, tout le long du cours. La plupart des jeunes gens qu'il formait ici a l'anglais possédait un niveau élevé, ce qui le ravissait, bien entendu. Le sourire tranquille figé sur son visage basané, le jeune homme de vingt-quatre ans donna les devoirs a toute cette joyeuse bande, avant de les laisser partir. Ne restant enfin que la jeune Ranmaru et lui-même, il s'approcha de son bureau et y posa une fiche, un questionnaire d'Anglais bien plus pousser que les autres. Il avait remarquer son excellent niveau en Langues Étrangères, et désirait observer par lui-même son niveau véritable. La jeune fille était douée dans beaucoup de domaines, la majorité des professeurs lui promettaient une grande carrière, quoi qu'elle décide de faire. De son coté, Shigemura ne pouvait qu'admirer cette gamine, surnom affectif, Shige ne donnant pas dans la condescendance, se battre de toutes ses forces pour maintenir cet excellent niveau scolaire. Elle avait put lire la majorité de la fiche pendant qu'il réfléchissait, le temps était venu pour les explications.

    "Vos professeurs et moi-même désirons tester vos véritables capacités, tout au long de la semaine, ils vous donneront des devoirs plus avancés que ceux que vous avez en classe habituellement, afin de se faire une idée générale de vos capacités."

    Néanmoins, Shige ne connaissait pas le but réel de ses devoirs, il avait simplement fait ce qu'on lui avait demander. Jeune professeur dans une académie pour jeunes filles, le garçon aux yeux dorés devait déjà se battre pour ne pas entacher sa réputation. Rien que le fait d'être un garçon de Vingt-quatre ans dans une école pour filles suffisait a faire jaser parmi les familles de ses élèves, mais force était de constater qu'il n'avait jamais commis d'impair, il avait toujours traité ses élèves avec respect et n'avait jamais rien tenté de déplacer.


    "Mais laissons ça de côté pour le moment si vous le voulez bien, c'est un autre sujet qui requiert notre attention pour le moment."

    C'était toujours étrange pour Shige de devoir jouer le professeur strict, lui qui était du genre a faire les quatre-cent coups sans même le vouloir ! Il avait troqué cela contre le masque de professeur exigeant, sans pour autant être méchant. Il fouilla dans le sac qu'il portait en bandoulière, comme les lycéens, et en sortit une fiche de statistique. Il pouvait se débarrasser de sa casquette de professeur pour endossé celle d'ancien basketteur, et d'expert tactique sur le terrain. Même s'il n'était pas coach, son expérience aidait grandement les filles de l'équipe.

    "J'ai besoin que vous analysiez ça avant le prochain entrainement, ce sont les informations que j'ai récolter pendant l'Inter-High, je sais que c'est un travail colossal, mais je compte sur vous pour le mener a bien."

    Bien entendu, elle aussi avait observée les jeux pendant l'Inter-High, mais Kurogane-Sensei possédait un sens inné en ce qui concerne le basket, ce n'était pas un ancien prodige pour rien... Et même si, question pratique, il n'était clairement plus au niveau, son cerveau, et ses réflexes de joueur, étaient toujours intacts. Son épaule droite se crispa légèrement, depuis ce fameux match contre Kirisaki Daichi, il n'avait plus jamais retoucher un ballon de basket, et il n'avait accepté le rôle de professeur référant uniquement parce qu'il en devait une a l'ancien professeur qui s'en chargeait, après tout c'était grâce a lui s'il avait put rejoindre le corps enseignant de Seiei. Mais en un an, le goût du basket lui était revenu, et il se surprenait parfois a avoir envie de jouer avec les filles, pour leurs montrés tout ce qu'il était possible de faire, il aurait pus toutes les entraîner a devenir ambidextre... Ou du moins leurs apprendre a se servir de leurs mains secondaires en cas de besoin. Bien entendu elles possédaient un très bon niveau, ayant gagner l'Inter-High, mais les surprises pouvaient arriver de n'importe où...


© Jawilsia sur Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seiei
avatar



Informations Féminin Messages : 114
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Au palais des Glaces.
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9683EC

RP terminés: 1

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: « Intermède entre deux cours. » - [PV Kurogane-Sensei]   27.05.15 14:13




« Intermède entre deux cours. »

[PV Kurogane Shigemura]
"A la fin du cours d'Anglais"

Quand la voix du professeur Kurogane parvint jusqu'à ses oreilles, la glaciale jeune fille fut un instant décontenancée, surprise que celui-ci s'adresse à elle directement. D'habitude, il était plutôt rare que ses enseignants désirent s'entretenir avec elle, elle qui était si discrète et qui faisait tout pour l'être. Se faire remarquer n'était pas du tout dans ses habitudes, et c'est pourquoi elle commença alors à se poser des questions sur la nature de cette interpellation. Un certain nombre de questions trottèrent dans sa tête, attendant rapidement de trouver une réponse. Est-ce qu'elle avait mal agit à un moment ou à un autre aujourd'hui ? A son humble avis, bien sûr que non. Ce comportement ne pouvait s'appliquer à une personne aussi polie et adroite qu'elle. De ce fait, quand le jeune professeur s'approcha d'elle, elle se méfia, tout en restant discrètement sur ses gardes. Durant un instant, elle se demanda réellement de quoi il désirait discuter avec elle.

Kurogane-Sensei, était une personne aimable et serviable, si elle pouvait le décrire de cette manière. Pour un enseignant masculin dans une institution où les étudiants sont exclusivement féminins, il avait parfaitement réussit à s'intégrer malgré les petits bruits qui couraient au départ à son encontre. Car un jeune instituteur dans une école privée réservée aux filles, ça attirait toujours les regards et les soupçons de quelques parents d'élèves. Néanmoins, au final, il s'en était brillamment sortit au vu de ses résultats satisfaisants. En effet, dans ses matières, ses étudiantes possédaient d'excellentes bases et un très beau niveau scolaires. Et avec ces détails, les rumeurs et les préjugés avaient rapidement pris fin. Sinon, vu qu'elle ne le côtoyait plus que cela en dehors des cours, elle ne le connaissait que très peu pour être honnête et ne pouvait donc en dire plus à son sujet. De plus, elle ne tenait pas vraiment à approfondir ses liens ni avec lui, ni avec d'autres enseignants, ni avec personne. A son humble, Ranmaru jugeait avec ferveur qu'elle n'était aucunement là pour se créer des liens : ici, l'orchidée blanche ne remplissait que son rôle, rien de plus, rien de moins. Elle faisait ce qu'on lui demandait de faire en cours et aux clubs et repartait chez elle une fois le tout réalisé. Pour le reste... ça lui emportait vraiment peu.

Quand Kurogane Shigemura déposa une fiche sur son bureau, la concernée, d'une expression inquisitrice, y jeta un coup d’œil en prenant la feuille d'un geste délicate. En quelques minutes seulement, elle lu le tout dans son ensemble avant de reporter son regard inexpressif sur le jeune homme. Apparemment, il s'agissait d'un sorte de test en anglais, beaucoup plus poussé que ceux qu'elle faisaient d'habitude. Qu'est-ce que ça signifiait ?

« Vos professeurs et moi-même désirons tester vos véritables capacités, tout au long de la semaine, ils vous donneront des devoirs plus avancés que ceux que vous avez en classe habituellement, afin de se faire une idée générale de vos capacités. »

Si le jeune instituteur pensait que cette seule réponse suffirait à combler ses questions, et bien il se trompait lourdement. Pourquoi bénéficiait-elle de travaux supplémentaires ? Est-ce que le Conseil des Professeurs jugeait qu'elle avait un niveau beaucoup trop bas et qu'elle devait approfondir son travail personnel ? Ou peut-être qu'il s'agissait du contraire... ? En tout cas, en ce moment précis, elle n'en avait aucune idée et elle s'inquiétait. Elle haïssait quand certaines de ces interrogations ou problèmes restaient aussi insolubles ou sans réponses. Aussi, elle prit l'initiative de prendre la parole à son tour mais elle fut devancer par un Kurogane plein d'entrain qui souhaitait s'attarder sur un autre sujet, beaucoup plus intéressant selon lui.

« J'ai besoin que vous analysiez ça avant le prochain entrainement, ce sont les informations que j'ai récolter pendant l'Inter-High, je sais que c'est un travail colossal, mais je compte sur vous pour le mener a bien. »

Ce-dernier lui refourgua alors quelques feuilles, qui contenaient toutes les données sur les différentes équipes ayant participées à l'Inter High. D'un air attentif, elle étudia en vitesse le tout pour cette fois et y retrouva bon nombre d'informations intéressantes, notamment sur les équipes les mieux classées, comme par exemple Tôo ou Rakuzan. Bien entendu, elle avait assisté aux différents matchs qui avaient eu lieu durant le tournoi et devait admettre que les concurrents n'avaient rien à s'envier les uns les autres, tant ils mettaient en avant les aptitudes et atouts qui leurs étaient propres. Outre ceci, elle devait également reconnaître que son enseignant avait fait de l'excellent boulot en regroupant le tout. Au moins, ça lui avait une épine du pied pour ce qui était de la récolte, point sur lequel et bloquait beaucoup. Et puis, maintenant qu'elle y pensait, le brun était un excellent et ancien joueur autrefois. Toutefois, elle ne savait rien en ce qui concernait sa retraite prématuré dans la discipline.

Après avoir lu un peu le petit dossier, la jeune fille à la chevelure couleur neige acquiesça de manière toujours aussi imperturbable et rangea le tout dans son sac de cours. Cela représentait effectivement beaucoup de devoirs personnels à la maison mais elle ne s'abaissa pas à râler. Comme toujours, elle ferait ce qu'on lui demanderait sans rechignier et sans poser trop de questions.

« ... C'est compris, ce sera fait. » Dit-elle simplement à son vis-à-vis les yeux clos.

Sans un mot de plus, elle se dirigea vers la sortie de salle. Vu que le temps ce faisait un peu plus frais, elle voulait sortir prendre un peu l'air et se rafraîchir avant le cours suivant. En plus, elle désirait couper court rapidement à la discussion, pour ne pas avoir une nouvelle personne bavarde sur le dos. Mais, contre-toute attente, elle s'arrêta tout de même sur le pas de la porte et reprit la parole d'un ton monotone et froid, pour une lui poser l'une des questions qui la titillaient.

« ... Dites-moi... Kurogane-Sensei. Pourquoi avez-vous mis fin à votre carrière dans le basket ? Et... pourquoi ce travail supplémentaire ? Est-ce que... j'ai de si mauvaises notes que cela ? »Demanda-t-elle naturellement à son vis-à-vis les yeux clos.

L'air glaciale, elle se retourna et planta ses orbes bleus dans ceux de son professeurs, attendant patiemment ses réponses. Décidément, ça lui ne ressemblait pas de poser des questions pareilles. Mais vu qu'elle souhaitait des réponses... elle n'avait pas le choix.




[HRP : Sowwy pour les éventuelles fautes ou oublis !~]

∆ RadioEuphoria for Prism
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seiei
avatar



InformationsMessages : 71
Date d'inscription : 19/05/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: [color=brown]Marron :3[/color]

RP terminés: 1

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: « Intermède entre deux cours. » - [PV Kurogane-Sensei]   28.05.15 20:19






"La douleur psychologique est souvent plus intense que la blessure physique."
feat Shiraume Ranmaru






    « ... C'est compris, ce sera fait. »

    C'est déjà ça, pensa le jeune professeur, soulagé qu'elle ait acceptée aussi facilement, il n'était pas toujours aisé de deviner comment la jeune fille allait réagir. D'autant plus qu'il n'avait jamais été très doué avec les personnes froides, étant lui même quelqu'un d'assez solaire et chaleureux. La blanche s'éloigna, en direction de la porte. Shigemura n'avait rien d'autre a lui dire de toute façon, la conversation était close semble-t-il. Néanmoins, une fois sur le pas de la porte, l'élève s'arrêta. Peut-être avait-elle des informations a lui demander, notamment sur la nature du test, il n'avait peut être pas été assez clair... Pourtant il s'était exprimé de la bonne façon, mais sait-on jamais, Shige avait toujours eut du mal a se faire comprendre par ses interlocuteurs.

    « ... Dites-moi... Kurogane-Sensei. Pourquoi avez-vous mis fin à votre carrière dans le basket ? Et... pourquoi ce travail supplémentaire ? Est-ce que... j'ai de si mauvaises notes que cela ? »

    ...Eh bien voilà quelque chose a laquelle il ne s'attendait pas. Non pas la question sur le travail en plus, il s'y était même clairement attendu, mais cette question sur son arrêt du basket... Son nom était relativement peu connu dans le milieu, mais certains connaissait le Guépard aux deux mains -Nom qui, d'ailleurs, traduit littéralement était étrange-, peu de gens connaissait la raison de son abandon pour ce sport où il excellait. Remettant ses papiers en place, le visage figé dans une expression presque aussi froide que celle de la jeune, il se tourna légèrement vers elle, et décida de répondre, en premier lieu, a l'interrogation par rapport aux devoirs.

    "Eh bien... Vos professeurs ont remarqués vos excellentes notes, et ils voulaient en connaitre l'étendue réel, pour vous fournir une éducation adaptée a vôtre niveau. Aucun transfert n'est prévu, mais ils songent a vous faire grimper d'un grade plus tôt que prévu. En ce qui concerne mon arrêt du Basket..."

    Par pur réflexe, le bras droit de Shigemura se crispa, et une légère grimace apparut sur son visage. Douleur purement psychologique, puisqu'il était guérit depuis plusieurs années maintenant, mais jamais il n'oublierait la violence qu'avait déployée l'équipe de Kirisaki Daïchi a l'époque, pour vaincre son équipe. Si lui s'était retrouver avec l'épaule en bouillie, un de ses camarades étaient resté en béquille plusieurs mois avant de pouvoir recommencer a marcher correctement. Le garçon se frotta légèrement les yeux en dessous de ses lunettes et inspira un grand coup, avant de répondre finalement a cette question.


    "Quand j'avais a peu près le même âge que vous, mon équipe a jouer contre celle de Kirisaki Daïchi. Ce lycée est connu pour user de la violence pour gagner toutes les compétitions a laquel il participe, et j'ai été victime de cette fameuse violence. Mon épaule droite a été déboîter de façon a ce que je ne puisse plus m'en servir pendant un bon moment, c'est a ce moment là que j'ai arrêté le basket, sans jamais m'y remettre après cela. Je suis néanmoins surpris que vous sachiez cela, mon nom n'est pas très répandu dans le milieu."

    En effet, Shigemura était véritablement surpris. Se pouvait-il que des informations sur son passée ait filtrées? Dans tout les cas, c'était surprenant. Les prodiges du basket n'étaient connus que le temps de leurs scolarités, très peu d'entre eux continuaient le basket en professionnel. En ce moment, deux groupes de prodiges se disputaient les titres. Enfin, Quatre, puisque les deux groupes possédaient leurs équivalents du sexe opposé. Retirant ses lunettes, Shigemura planta ses iris dorés dans ceux, céruléens, de son élève, curieux d'observer sa réaction.


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seiei
avatar



Informations Féminin Messages : 114
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Au palais des Glaces.
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9683EC

RP terminés: 1

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: « Intermède entre deux cours. » - [PV Kurogane-Sensei]   05.06.15 13:11




« Intermède entre deux cours. »

[PV Kurogane Shigemura]
"Besoin de se confier ?"

D'une oreille attentive, la jeune orchidée avait calmement écouté les justifications de son professeur suite à son travail supplémentaire. Sans surprise, il avait préféré répondre à sa première question car après tout, la seconde se révélait être d'ordre privé et ne regardait que lui. Ainsi, il était en droit de se taire sur ce-détail et peut-être était-ce bien trop douloureux pour lui de reparler de ce passage de sa vie : vu à quel point il s'investissait dans le club sans même en faire réellement partie, la blanche en déduisit sans trop de difficulté qu'il éprouvait une réelle affection pour ce sport mais qu'il ne pouvait s'y remettre pour x raison.

Lorsqu'il lui expliqua que ses devoirs maison était dus à ses notes de natures excellentes, la jeune assistante manager laissa échapper un très léger soupir de soulagement, presque inaudible. Rassurée par ces propos, elle fut plutôt contente de savoir que ses enseignants s'intéressaient de près à son cas pour cette raison là et que son investissement personnel en dehors des cours portaient leurs fruits. Cependant, son but premier n'était absolument pas d'être première de la classe, ni même de se faire bien voir de ses professeurs : tout ce qu'elle désirait, c'était juste faire de son mieux pour grimper les échelons et ne pas se retrouver dans le besoin plus tard. Et puis, ses parents finançaient ses études à Seiei, ceux de ses deux frères à Rakuzan ainsi que leur appartement et une partie des autres charges financières. De ce fait, elle n'avait la procrastination ne constituait pas un luxe qu'elle pouvait s’offrir, encore moins l'erreur ou l'échec. D'ailleurs, l'idée de devoir redoubler la répugnait au plus haut point. Ce serait une véritable honte à ses yeux. Donc, si le Conseil des Professeurs lui propose de passer à l'étape supérieure pour travailler dans une classe adaptée à son niveau, malgré ses ressentis à ce sujet, elle acceptera.

« ... En ce qui concerne mon arrêt du Basket... »

Émergeant doucement de ses réflexions intérieures, Ranmaru voulut remercier Kurogane-sensei pour ces explications. Seulement, celui-ci reprit bientôt la parole, axant ses dires sur la deuxième partie de sa question. Comme s'était étrange, songea la blanche en dodelinant légèrement la tête. Elle avait déjà oublié qu'elle l'avait posée. En fait, elle l'avait juste fait cette demande comme ça et ne s'attendait pas du tout à ce qu'il lui réponde. En conséquence, elle était plutôt surprise qu'il veuille finalement aborder le sujet. Elle s'apprêtait plutôt à recevoir à la base en guise de réponse, un "Je regrette mais ceci ne vous regarde pas", ou encore un "Vous êtes trop curieuse, Shiraume-san". Mais, il n'en fut rien.

« Quand j'avais à peu près le même âge que vous, mon équipe a joué contre celle de Kirisaki Daïchi. Ce lycée est connu pour user de la violence pour gagner toutes les compétitions à laquelle il participe, et j'ai été victime de cette fameuse violence. Mon épaule droite a été déboîtée de façon à ce que je ne puisse plus m'en servir pendant un bon moment, c'est à ce moment là que j'ai arrêté le basket, sans jamais m'y remettre après cela. Je suis néanmoins surpris que vous sachiez cela, mon nom n'est pas très répandu dans le milieu. »

Voici donc le pourquoi du comment... Tout s'expliquait et s'imbriquait dans la tête de la surdouée. En observant avec attention le visage et le comportement de son professeur, elle s'aperçut sans trop de difficulté que ce-dernier semblait encore "traumatisé" par cet évènement. Il se touchait étrangement l'épaule comme si elle était encore douloureuse et ses expressions faciales démontraient à quel point il avait souffert - ou souffrait toujours - durant cet événement. En effet, elle avait eu des échos sur l'équipe de basket du lycée Kirisaki Daichi. Ils renvoyaient bel et bien l'image d'une équipe sans vergogne et sans esprit Fair-Play. Un groupe d'étudiants sans scrupule qui employaient la violence et les coups bas pour gagner ces matchs. Triste façon de jouer. De plus, on dirait que cela durait depuis quelques générations maintenant, puisque l'équipe actuelle brillait également par son style de jeu peu recommandable. Ce genre de joueur inspirait plus de la peine qu'autre chose à Ran. Du moins, elle pensait qu'ils n'étaient vraiment pas faits pour ce genre de discipline sportive. Si elle se trouvait posté devant eux à l'instant, elle leur aurait simplement suggéré de se diriger vers la sortie et de se tourner vers une activité comme le Poker ou les combats de rues au pire. Sinon, elle n'éprouvait pas forcément une haine profonde à leur égard, trouvant simplement qu'ils prenaient les gens pour des idiots et qu'ils cédaient à la facilité.

A présent, Kurogane la regardait, attendant probablement une quelconque réponse de sa part. Est-ce que ça l'étonnait tant que ça qu'elle soit au courant pour sa courte carrière ? On dirait bien. Effectivement, la Reine des Glaces avait une certaine culture sur le sport et les joueurs en lui-même, notamment les diverses équipes d'autrefois. En tant que l'une des managers de l'équipe de Seiei et simple intéressée, elle se devait d'en savoir un minimum sur sa pratique à l'époque. Par un simple hasard, via un magazine datant de l'année de ce tournoi, l'orchidée était tombée sur un article très intéressant qui traitait d'un match ayant eu lieu à une certaine compétition. Et qu'elle avait été sa surprise quand elle avait remarqué une photo sur laquelle figurait son instituteur en compagnie de ses coéquipiers et vêtu d'un maillot, Kurogane Shigemura. Par contre, contrairement aux joueurs vedettes de son équipe, il n'avait pas eu droit à une petite interview. Cet article très bref avait éveillé la curiosité de la jeune femme, tant et si bien qu'elle commença à se poser des questions sur son professeur d'anglais. Néanmoins, elle avait décidé de ne pas ébruité l'affaire, par pur respect. Vu qu'il n'en avait pas parler publiquement au club, elle en conclut qu'il ne valait mieux pas le faire pour ne pas faire jaser l'affaire. Avec toutes les commères - dont quelques unes de ses groupies présentes ici, elle ne tenait pas à s'embourber dans des histoires sans fin, et surtout se mettre à dos Kurogane-sensei.

Mais... c'était tellement pitoyable de le voir comme ça, souffrant de ce vécut qu'il ne parvenait visiblement pas à effacer de son esprit. Il était pratiquement certain que pour le genre de personne qu'il était - c'est-à-dire gentil, honnête et passionné, ça avait dû être un énorme coup dur, difficilement surmontable. Toutefois, le voir comme ça, tout faible, l'ennuyait un peu. Et tout ce qu'elle trouva sur l'instant à lui fournir en guise de réponse était...

« ... Kurogane-sensei. Vous ne m'inspirez que de la pitié. »

Cette réplique émise d'une voix monotone sonna comme un glas dans la pièce silencieuse depuis plusieurs minutes. Le regard posé mais toujours aussi froid et inexpressif, elle réajusta sa mèche avant de se poster devant un des fenêtre. De façon distante, elle contempla de nouveau la vue sous ses yeux. Au fond, elle avait un peu de la peine pour ce jeune homme rayonnant de 24 ans. Finir ainsi sa carrière, c'était bien triste et mélancolique. Mais par ses propos, elle voulait susciter une réaction chez lui, une prise de conscience enfouie. En vérité, ce qu'elle souhaitait maintenant qu'elle savait tout ça, s'était qu'il fasse partie intégrante de l'équipe de Seiei en tant que coach. Certes, elle agissait de la sorte dans un but bien précis et voulait se servir de lui, le rendre au moins utile.

« Vous savez, sensei, je pressens qu'il vous reste encore des séquelles de ce match contre Kirisaki Daichi. Mais en vous arrêtant... vous leur avez donné raison. Et c'est à cause de ce comportement qu'ils continuent aujourd'hui à user de leur pratiques mesquines et violentes. Peut-être pourriez-vous, en entraînant les filles de Seiei, leur montré une belle revanche ? »

La blanche se retourna par la suite gracieusement en direction de son vis-à-vis référant, espérant obtenir une réponse positive de sa part. Planta ses orbes bleus glace dans les siens, elle se demandait si elle l'avait choqué. Vu qu'elle ne faisait preuve de compassion et d'empathie envers personne, il était possible de mal interpréter ses propos ou de ne pas les comprendre, tant elle maniait les mots de façon étrange.

« ... Ou alors, vous pouvez rester le simple professeur que vous êtes et vous noyer dans vos souvenirs douloureux... Mais au lieu de jouer les victimes même des années après, je vous conseille vivement de vous reprendre en main. M'enfin... ce ne sont peut-être que des divagations de ma part... Après tout, qui suis-je pour vous faire la morale... ? Ce n'est pas comme si je me préoccupais vraiment de ce qui pourrais vous arriver. »

A ces mots, elle reporta de nouveau son regard vers la fenêtre, admirant les nuages et le temps maintenant grisâtre et venteux. Est-ce qu'elle tentait réellement de donner une leçon de vie à son enseignant ? Probablement pas. Comme dit précédemment, elle le jugeait utile pour l'équipe. Rien d'autre. Le reste, ses petites expériences - bonnes ou mauvaises - elle s'en fichait un peu.

« ... Je vous prie de m'excuser si j'ai été trop familière, lui signifia-t-elle, les yeux toujours rivés sur l'extérieur. Dans l'entrain, les gens oublient souvent qu'elles sont leurs places et les principes de respect et hiérarchie. De plus, Ralph Waldo Emerson dit lui aussi que “Le secret de l'éducation réside dans le respect de l'élève.” »

Sur ces propos, la fleur s'assit légèrement sur le rebord de la table la plus proche, ferma les yeux et attendit les réponses du brun.





[HRP : Je m'excuse pour l'attente et j'espère que ceci conviendra~]

∆ RadioEuphoria for Prism
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seiei
avatar



InformationsMessages : 71
Date d'inscription : 19/05/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: [color=brown]Marron :3[/color]

RP terminés: 1

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: « Intermède entre deux cours. » - [PV Kurogane-Sensei]   07.06.15 12:48






Light of Hope
feat Shiraume Ranmaru





    « ... Kurogane-sensei. Vous ne m'inspirez que de la pitié. »

    Que voilà des mots durs pour le jeune homme. C'est vrai qu'il devait faire pitié a chaque fois qu'il parlait de son passé de basketteur, mais il n'y avait nullement besoin de le dire ainsi... Enfin, Shiraume-san avait toujours été comme ça, avec tout le monde. Aucun raison pour qu'elle change ses façons de faire, quand bien même la personne visée était un professeur.

    « Vous savez, sensei, je pressens qu'il vous reste encore des séquelles de ce match contre Kirisaki Daichi. Mais en vous arrêtant... vous leur avez donné raison. Et c'est à cause de ce comportement qu'ils continuent aujourd'hui à user de leur pratiques mesquines et violentes. Peut-être pourriez-vous, en entraînant les filles de Seiei, leur montré une belle revanche ? »

    Des séquelles? Bien sur qu'il en avait, son épaule lui faisait un mal de chien dés qu'il y pensait. C'était une douleur mentale bien entendu, mais elle était toujours aussi vive malgré les années ayant passées. Il avait fait de son mieux, ayant poursuivis ses études avec plus d'acharnement qu'il n'en avait mit dans le basket, il s'était retrouvé parmi le top des étudiants de son académie, bref, un étudiant modèle ! L'arrêt du basket n'avait pas entamé son goût pour le sport, marathon, athlétisme, jeux aux pieds... Il avait continuer a pratiquer, pour ne pas se rouiller. Mais jamais il n'avait rejouer au basket. Rien que de tenir une balle le mettait mal a l'aise, une sentiment déchirant, entre l'envi de jouer et la peine d'avoir dû arrêter. Et bien sur qu'il avait donner aux joueurs de Kirisaki Daichi, mais il n'avait pas arrêter par envie. Son médecin lui avait interdit de rejouer pendant plusieurs années, le temps que son épaule aille mieux. Bien entendu, après trois mois de pause, il était retourner au club de Basket, et n'y trouva personne. Quand il posa la question au Coach, l'équipe principal s'était dissoute, dégoûter du basket. C'est a ce moment là que Shigemura commença a avoir des crises de douleurs a l'épaule. Le souvenir de ses blessures, et le sentit d'avoir été abandonné par son équipe avait causé un énorme choc au garçon. Et il savait parfaitement que Kirisaki continuait d'user de violences pendant les matchs, mais personne ne voyait rien, ils étaient tous aveugle ! Un éclat de colère filtra a travers les yeux, habituellement pétillant du garçon. Entraîner l'équipe? Si c'était aussi simple, il l'aurait fait du début ! Mais le coach actuel de l'équipe était très bon, et il n'avait aucune raison de prétendre le remplacer pour le moment.

    « ... Ou alors, vous pouvez rester le simple professeur que vous êtes et vous noyer dans vos souvenirs douloureux... Mais au lieu de jouer les victimes même des années après, je vous conseille vivement de vous reprendre en main. M'enfin... ce ne sont peut-être que des divagations de ma part... Après tout, qui suis-je pour vous faire la morale... ? Ce n'est pas comme si je me préoccupais vraiment de ce qui pourrais vous arriver. »

    Encore une fois, les mots dures de Shiraume secouèrent le brun. Se rendait-elle seulement compte de l'impact que ses mots commençaient a avoir sur le garçon. La raideur qu'il sentait dans son épaule disparaissait, en même temps que son envie de rejouer au basket revenait. Son niveau n'était peut être le même qu'à l'époque, mais il ne comptait pas rejouer au ligue amateur, ni même en pro. Il voulait simplement se remettre a ce sport. Et sans être coach de l'équipe, il pourrait aisément donner des conseils a ces jeunes filles, pour en faire la meilleure équipe féminine du Japon.

    « ... Je vous prie de m'excuser si j'ai été trop familière. Dans l'entrain, les gens oublient souvent qu'elles sont leurs places et les principes de respect et hiérarchie. De plus, Ralph Waldo Emerson dit lui aussi que “Le secret de l'éducation réside dans le respect de l'élève.” »

    Décidément, cette fille... Shigemura était quand même impressionner. Elle n'était pas seulement brillante, elle savait exactement comment tourner ses phrases pour parvenir a ses fins, sans pour autant être manipulatrice. Une force tranquille nimbait cette jeune fille, et Shige ne pouvait qu'être admiratif. Beaucoup de gens auraient pleurer, rien qu'en entendant la phrase de Ranmaru, Shige était différent. Sans répondre, il sortit un ballon de basket de son sac, réflexe qu'il avait garder de ses années de collège, et commença a dribbler. Le contact de la balle, la pression a exercer sur cette dernière pour la faire rebondir de la meilleure façon possible, tout était naturel... Mais il dribblait de la main gauche. Il lança le ballon qui atterrit, a l'autre bout de la salle, dans la poubelle. Les yeux du professeur avait changés, une concentration extrême avait remplacer le doute et la peine. Il se tourna vers la jeune fille et afficha un sourire. Ce n'était pas le sourire solaire habituel, il était encore plus brillant qu'à l'origine !

    "Merci, Shiraume-san."

    Il n'ajouta rien, ses actions avaient été suffisamment explicite. Il regarda l'heure, aucun cours de sport de prévu dans la journée, et son prochain cours d'Anglais était dans l'après-midi, il avait donc largement le temps de se rendre au gymnase. Récupérant son ballon, le professeur récupéra également son sac et regarda la jeune femme, lui indiquant qu'il serait au gymnase, si jamais on le cherchait.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: « Intermède entre deux cours. » - [PV Kurogane-Sensei]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Intermède entre deux cours. » - [PV Kurogane-Sensei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Intermède entre deux cours. » - [PV Kurogane-Sensei]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» conflit entre deux [PV WildStorm] [Dé]
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-