The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Visite guidée [PV: Shiraume-san]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 635
Date d'inscription : 20/04/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339900

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Visite guidée [PV: Shiraume-san]   27.05.15 23:14


Visite guidée

feat Shiraume Ranmaru


Le crissement des baskets, les ballons qui rebondissent, les souffles erratiques, les coups de sifflet, les voix des joueurs, la symphonie d'un terrain de basket. Il était près de midi lorsque la mélodie s'essouffla, que le terrain se vida de ses musiciens rejoignant les coulisses les uns après les autres.

L'entrainement du samedi matin touchait à sa fin, la plupart des joueurs étaient déjà retournés dans les vestiaires afin de rentrer chez eux et de pouvoir vaquer à leurs occupations du week-end. Midorima était quant à lui était, comme à son habitude, un des derniers à quitter le terrain, préférant s'entraîner encore un peu. D'autant plus qu'aujourd'hui Takao avait dû quitter l'entrainement plus tôt pour aller s'occuper de sa sœur, Shintaro était donc tranquille et seul devant le panier pour perfectionner ses tirs. Enfin presque...

Il y avait bien quelqu'un qui le regardait, cette fille était là depuis le début de l'entrainement et n'avait pas bougé d'un poil depuis les heures, observant avec attention chaque joueur qui foulait le terrain. Midorima était sur de ne l'avoir jamais vu, pourtant à l'approche de la Winter cup beaucoup de curieux montraient le bout de leur nez pour voir comment se passait l'entrainement. Mais elle restait inconnue aux yeux du vert. Enfin pas qu'il se souvienne de tout les gens qui venaient les voir jouer, loin de là, mais elle, il était sur qu'il s'en serait souvenu.

Ce dernier, après l'avoir regardé pendant quelques secondes, repris son activité, les ballons n'allaient pas se tirer tout seuls ! Une cinquantaine de ballons plus tard, et bien sur aucun tir de loupé, il se décida enfin à retourner dans les vestiaires pour rentrer chez lui et reprendre ses révisions et sa vie plus que palpitante.

Midorima aimait bien être dans les derniers au gymnase, au moins il était tranquille dans les vestiaires, il pouvait prendre son temps dans la douche et surtout pour refaire ses bandages (et aussi sa manucure). En plus aujourd'hui il n'y avait pas Takao pour le supplier de se dépêcher, et se moquer d sa lime à ongles. C'était agréable de ne pas entendre ses jérémiades ! Même si du coup la pièce paraissait bien morose sans son ami, sans personne d'autre, un silence un peu pesant qui força le vert à se presser.

En sortant il remarqua que la jeune femme était toujours là, même s'il n'y avait plus personne. Il s'en approcha lentement, prenant le temps de la détailler. Elle était...vraiment jolie, même lui devait l'avouer, alors qu'il s'en fichait éperdument de ce genre de chose ! Mais bon, ce n'était pas tous les jours qu'on voyait une fille de moins de 60 ans avec des cheveux blancs, quoique niveau couleur capillaire, Shintaro n'avait pas à se plaindre. Elle ne portait aucun uniforme, impossible donc de savoir d'où elle venait, enfin à en juger par sa petite veste, elle ne devait pas être frileuse.

« Excusez-moi je peux vous aider ? Vous cherchez quelqu'un ? A moins que vous soyez nouvelle, je ne vous ai jamais vu...»

Il attendit la réponse de la jeune femme et la fixait avec attention. Elle n'était pas de la région, son accent la trahissant. Il remarqua aussi son regard qui se posa sur la spatule qu'il tenait dans la main, à tout les coups elle devait le prendre pour un allumé, mais bon il avait l'habitude...

« Vous êtes perdue peut-être ? Je peux vous montrer le chemin si nécessaire...»

La blanche ne se fit pas prier pour le suivre et les deux adolescents quittèrent le gymnase après l'avoir fermé à clef.
Seul le bruit du vent se faisait entendre alors qu'ils marchaient. Ce n'était pas vraiment un silence pesant, juste le silence entre deux personnes visiblement peu bavardes, un silence qui n'existait plus pour Midorima depuis la rentrée, et surtout depuis que Takao avait décidé de son propre-chef de le suivre comme son ombre. Un silence agréable donc en cette journée de début d'hiver mais de courte durée, en effet Shintaro ne connaissait rien de la personne avec lui, et ne pas savoir était quelque chose qui le mettait mal à l'aise... Enfin, pas qu'il voulait tout savoir de tout le monde, mais il se sentait mieux une fois qu'il avait en tête les informations de base.

« Au risque de paraître impoli, pourrais-je avoir connaissance de votre nom ? »





I kissed a boy and i liked it ♫


Too much cuteness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5596854/Grwn

Seiei
avatar



Informations Féminin Messages : 114
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Au palais des Glaces.
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9683EC

RP terminés: 1

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Visite guidée [PV: Shiraume-san]   30.05.15 12:31

Visite Guidée~

Midorima Shintaro & Shiraume Ranmaru

En descendant du Shinkansen en provenance de Kyōto, Ranmaru s'aperçut bien vite de la différence frappante qu'il y avait entre la région du Kansai et celle du Kantō, autrement dit le Japon de “ l'envers ” et celui de “ l'endroit ” comme certains se plaisaient si bien à le dire. En effet, dès l'entrée en gare, la jeune orchidée s'était rendu compte d'à quel point sa campagne natale différait de ce paysage urbain qu'était la capitale. Il y avait du monde, beaucoup de trop de monde à son goût. Les gens se pressaient et ce hâtaient par-ci et par-là, à tel point que cela lui donnait presque des maux de têtes. Des bâtiments et des gratte-ciels à pertes de vue, quasiment pas une once de végétation perceptible. Et puis surtout, il y avait cet ambiance malsaine où tout se passait à 100 km/h et où l'être humain ne pouvait profiter pleinement de l'instant présent.

Pour son premier voyage à Tōkyō, la jeune fille à la chevelure couleur neige avait espéré mieux. Cependant, elle savait pertinemment que ce week-end, elle n'était pas présente dans cette ville dans le but premier de faire du tourisme, bien au contraire. Assurément, la Winter Cup approchait à grand pas maintenant et en bonne manager qu'elle était - ou qu'elle devait être - , elle avait pris la décision de venir voir de ses propres yeux les meilleures équipes participantes s'entraîner avant le tournoi. Pour pouvoir aiguiller au mieux les joueuses de son équipe, la demoiselle tenait donc à voir de quoi ces fameux concurrents étaient capables. En les étudiants simplement du regard avec une attention toute particulière, elle détecterait immédiatement tous leurs mouvements et leurs régularités de jeu, éléments dont elle saurait se servir à son avantage. Par la suite, il suffirait juste qu'elle mette en place les siens, ceux qui permettront de les écraser sans ménagement. De cette manière, les dés seraient quasiment tous jetés et la victoire assurée à 98 % pour l'Académie Seiei.

Hm... Mais... par quel lycée vais-je bien pouvoir commencé... ?

Songea-t-elle en réajustement un peu la mèche qui trônait au milieu de son visage pâle.

Après avoir réajusté sa robe et enfilé sa veste légère, la blanche s'aventura enfin vers la sortie de la gare, sa petite valise à roulettes en main. Vu qu'elle ne s’attarderait surement pas plus qu'un week-end dans la capitale, elle n'avait emporté avec elle que le stricte nécessaire et quelques vêtements pratiques et banals. N'ayant pas un sens aiguisé de la mode à proprement parlé, elle avait pourtant fait de son mieux en ce qui concernait sa tenue du jour. Mais malheureusement, à chaque fois qu'elle passait devant une baie vitrée ou devant son reflet, elle se trouvait toujours aussi effrayante à regarder. M'enfin soit... ce n'était pas comme si elle se préoccupait tant que ça du regard des autres... du moins pour l'instant. Dans l'immédiat, elle se concentrait surtout sur sa première destination, à savoir l'un des lycées les plus réputés de la cité aussi bien pour ses enseignements que pour son club de basket.

Pour mieux y réfléchir, Ran s'arrêta un moment à un restaurant de Takoyaki, son ventre commençant à crier famine. Mais au lieu de déjeuner sur place, elle se contenta de prendra la barquette avec elle et de continuer son chemin en direction de l'hôtel dans lequel elle allait séjourner. L'air songeur, elle retourna ses questions à l'intérieur de sa tête, se demandant bien par quel établissement elle allait commencer. Mais, elle ne tarda pas à faire son choix quand elle jeta un coup d’œil aux emplacements des différentes écoles sur la carte GPS de son smartphone : une seule des quatre présentes dans l'ancienne Edo se situait à une courte distance de son logement temporaire.

Shūtoku...



Lorsque la fille des neiges arriva devant le lycée Shūtoku, celle-ci observa d'une expression impassible les alentours, cherchant à se repérer un minimum. Déjà qu'elle avait faillit se perdre dans l'arrondissement en venant... Elle voulait éviter que ça lui arrive aussi ici. Quand elle se risqua finalement à pénétrer dans l'enceinte de l'école, la demoiselle fut un brin étonnée de voir que l'architecture des bâtiments et le design les uniformes scolaires avaient gardés des allures anciennes, ce qui n'était pas pour la déplaire complètement. Une fois, elle avait ouït dire que l'établissement regorgeait d'histoire, détail qu'elle appréciait réellement. Parfois, voir un peu de Old School à une époque aussi avancée aussi technologiquement faisait du bien.

Par chance, la cadette des Shiraume trouva aisément le gymnase réservé aux clubs sportifs. Étrangement, personne ne l'avait empêcher de rentrer et aucun d'eux n'avait cherché à savoir qui elle était vu qu'elle ne portait pas leur uniforme règlementaire, ni même un uniforme tout court. Aussi discrètement que possible, elle se dirigea vers les gradins et s'y installa avant de reporter toute son attention sur le terrain de basket où l'équipe qu'elle venait ausculter s'entraînait déjà. Quelle aubaine... Au moins, elle n'aurait pas à les attendre. Avec une incroyable concentration, se mit alors à les étudier du regard, analysant leur jeu. Très vite, un grand jeune homme aux cheveux verts et aux lunettes rectangulaires se démarqua des autres avec ses incroyables 3 points. Elle n'eut pas de peine à le reconnaître, puisqu'il s'agissait bel et bien de Midorima Shintaro, le Shooting Guard de la Génération des Miracles. Vu d'aussi prêt, il était vraiment impressionnant pour un basketteur japonais, elle devait bien l'admettre. Et puis, il dégageait aussi cette aura toute particulière, qui émanait également des ces quatre anciens coéquipiers d'après beaucoup de dires.

Quelques heures plus tard, l'entraînement journaliers des joueurs aux maillots oranges s'arrêta. Fait assez surprenant, la blanche était restée assise et immobile depuis le début, sans faire attention à l'heure. Pourtant, le temps lui paraissait être passé tellement vite... D'ailleurs, elle se sentit de nouveau un peu affamée et assoiffée par la même occasion. Pensant que les joueurs qui avaient quittés le terrain allaient revenir s'entraîner, elle ne bougea pas d'un pouce et sortit son carnet de note pour y dessiner et écrire ses découvertes. Mentalement, elle se remémora les sons exacts qu'avaient effectués les joueurs : le bruit de leur pas, la vitesse du ballon... Lentement, elle produisait un petit geste de main comme un chef d'orchestre tout en répétant la symphonie de leur basket dans sa tête, les yeux clos. A ce moment précis, elle semblait comme coupée du monde et enfermée dans son fort intérieur. De ce fait, elle ne s’aperçut même pas que Midorima, qui était resté un peu plus tard que les autres, avait continué son entraînement un peu plus longtemps avant d'enfin se diriger à son tour vers les vestiaires...

« Excusez-moi je peux vous aider ? Vous cherchez quelqu'un ? A moins que vous soyez nouvelle, je ne vous ai jamais vu...»



Et ce fut également le cas lorsqu'il vint à sa rencontre. Légèrement, la verte tressaillit à peine avant de laisser échapper un petit soupir de soulagement à ce qui semblerait. Certes, il l'avait un peu surprise, elle qui avait été tellement concentrée dans ce qu'elle faisait. Longuement, elle le fixa intensément du regard, l'étudiant de plus près. Un fils de bonne famille, voilà de quoi il avait l'air à ses yeux. Et sa politesse... digne de quelqu'un de serviable ou tout simplement d'hypocrite. Le fait qu'il soit venu à sa rencontre ne lui plu pas tellement puisqu'il l'avait coupé dans son "travail". Là, l'orchidée aurait pu choisir de se lever et tourner de tourner les talons pour partir. Après tout, elle avait eu ce qu'elle était venue chercher et n'avait plus, par conséquent, besoin de lui. Mais, son côté respectueux l'obligeait à faire elle aussi preuve de politesse. Alors, d'un ton monotone et presque las elle lui répondit, son léger accent du Kansai résonnant depuis ses lèvres roses.

En effet. Nous pouvons dire que... je suis en quelque sorte une nouvelle élève.



Certes, la jeune fille à l'aura glaciale mentait. Mais au moins, elle se disait que de cette façon, elle n'aurait pas plus de problème. Et enfin de compte, peut-être qu'elle pourrait obtenir du vert quelques indices supplémentaire sur son équipe, ce qui ne serait pas une si terrible chose. Quand il lui proposa de la guider par la suite, elle ne répondit rien et se contenta de le suivre, un peu curieuse de découvrir les divers lieux de son lycée. La marche se faisait en silence, aucun des deux ne parlaient. Tant mieux pour Ranmaru, qui n'avait aucunement envie de s'embarquer dans des discussions inutiles. Sans un son, elle apprécia la brise fraiche de l'hiver qui secouait sa chevelure et ses vêtements. Il lui tardait déjà qu'il se mette à neiger et elle attendait ce moment avec impatience. Car allez savoir pourquoi, l'Hiver était sa période favorite dans l'année.

« Au risque de paraître impoli, pourrais-je avoir connaissance de votre nom ? »



"Non, tu n'es pas impoli, pensa la blanche en détourna le regard vers le côté opposé à celui du vert. Tu es juste... un peu trop curieux à mon goût." Lentement, la demoiselle soupira et réajusta sa veste et sa robe pour la deuxième fois de la journée. Elle ne s'était pas attendue à ce qu'il lui demande son nom ou qu'il veuille en savoir plus à son sujet. Bon, il est vrai qu'elle se doutait bien qu'il avait compris de part son accent et sa tenue qu'elle n'était pas du coin. Mais quand même... elle ne s'était pas vraiment préparée à ce genre de question, croyant qu'il allait simplement lui faire faire un tour avant de la planter quelque part. Est-ce qu'elle devait encore mentir sur son identité ?

Ça n'a pas tellement d'importance.



Ce fut direct mais au moins, il savait à quoi s'en tenir avec elle. Elle n'aimait pas trop qu'un inconnu lui adresse la parole comme ça ; elle le supportait difficilement. En conséquence, un long silence s'installa de nouveau, un peu plus pesant cette fois. Néanmoins, la jeune femme se sentit un peu coupable d'avoir agit de la sorte, voyant bien qu'il n'avait pas réellement chercher à l'ennuyer. Après tout, il voulait simplement savoir à qui il avait affaire et c'était normal dans un sens. Alors, elle décida de faire un petit effort.

Mais puisque vous désirez tant un nom... Je me nomme Shiraume Ranmaru. Enchantée.



Ses orbes bleus glace se plantèrent à ces mots dans les orbes émeraudes de son propriétaire. Peu après, il lui ouvrit une porte et ils entrèrent ensemble dans l'un des bâtiments de l'école. Dans les couloirs, étaient postés plusieurs lycéens qui discutaient de ça et et là plutôt bruyamment. Argh... elle qui avait horreur des endroits comme ceux-ci... Cependant, elle parvint tout de même à reporter son attention sur le grand vert à ses côtés.

Quant à vous, il me semble que vous êtes Midorima Shintaro-sama, n'est-ce pas ?



Elle reporta ensuite son regard droit devant elle et le suivit toujours, bien docile pour le moment. Par contre, elle se demandait où est-ce qu'il la conduisait. Est-ce qu'il allait la confier à quelqu'un d'autre ? Non pas que ça la dérangeait, loin de là. Mais vu qu'elle avait décidé un peu plus tôt d'essayer de glaner des éléments utiles pour son travail... Enfin là, de toutes manières, elle s'y était mal prise rien qu'en se présentant à lui. Vu le comportement dont elle avait fait preuve, elle n'obtiendrait rien, c'était certain à 70 %.

... Dites-moi, Midorima-sama. Où est-ce que vous m'emmenez au juste... ? C'est... toujours une visite du lycée...?



Une fois cette question posée, la jeune fille stoppa net sa marcha et fixa son guide. Elle voulait simplement être sûre de ce qu'elle faisait en sa compagnie.

DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 635
Date d'inscription : 20/04/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339900

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Visite guidée [PV: Shiraume-san]   07.06.15 0:43


Visite guidée

feat Shiraume Ranmaru


Midorima n'avait jamais été à l'aise avec les contacts humains, encore moins les féminins... Il ne comprenait pas les filles.

A vrai dire il n'avait pas beaucoup d'exemples féminins à qui se fier, sa soeur avait exactement le même caractère que lui ce qui ne constituait pas un bon sujet d'études, et Momoi était...plutôt spéciale. Alors il n'avait jamais vraiment acquéri de connaissances en la matière. Il ne savait pas comment les aborder sans les vexer, alors même que ce n'était que de la simple politesse...

« En effet. Nous pouvons dire que... je suis en quelque sorte une nouvelle élève.»

« Très bien, je dois fermer le gymnase vu que je suis le dernier, cela vous dérangerait de sortir ? »

Après ces mots, Midorima s'en voulait un peu d'avoir presque agressé la jeune femme qui était tranquillement en train d'écrire, alors vu qu'elle avait dit être nouvelle. Sous les conseils que Takao lui avait fournis une fois, il lui proposa gentiment de lui faire visiter le lycée, après tout, il n'avait pas grand chose d'autre à faire dans l'immédiat.

Depuis qu'il était suivi par Takao partout où il allait, Midorima avait un peu perdu l'habitude du silence... Alors au début, il trouvait cela certes agréable, mais par la suite c'était presque étrange d'être accompagné sans entendre parler, parler, parler encore et encore.

Bon d'un côté le silence le rassurait un peu, il n'aurait pas apprécié de se retrouver avec une fille aussi bavarde que Kise ou Takao en train de débattre sur la meilleure marque de vernis à ongles ou en train de lui raconter le dernier épisode d'un drama dont il ne connaissait même pas l'existence.

Oui, c'était bien ça le principal problème qu'il avait avec les femelles, elles l'ennuyait. Enfin pour la plupart, car discuter avec Kumako ou Momoi restait toujours un plaisir pour le vert, même s'il n'était du genre enclin à la discussion.

Seulement la, c'était tout le contraire. Cette fille était aussi bruyante qu'une poutre de bois. Non, cette comparaison était trop peu flatteuse... et bien...aussi bruyante que de la neige tiens, comme ça ce serait assortit à ses cheveux blancs.

Et la neige semblait bien lui correspondre tant elle était froide, certainement plus que lui-même.

« Ça n'a pas tellement d'importance. »

Donc ça s'était fait. Midorima se demanda tout de suite s'il n'était pas allé trop loin... Il ne faisait absolument pas ça pour être lourd ou la draguer, loin de lui cette idée. Juste, qu'il aimait savoir, c'est tout. Certains appellent cela de la curiosité, et d'après ses parents, il en a toujours été pourvu depuis sa plus tendre enfance. Donc ce n'était pas trop de sa faute, si ?

Soit, le vert allait s'excuser pour sa question indiscrète et sa conduite peut-être trop familière quand la blanche lui répondit.

« Mais puisque vous désirez tant un nom... Je me nomme Shiraume Ranmaru. Enchantée. »

« De même, Shiraume-san. »

Le vert ouvrit la porte du bâtiment et s'y engouffra, suivit par la blanche qui reprit la parole.

« Quant à vous, il me semble que vous êtes Midorima Shintaro-sama, n'est-ce pas ? »

« Lui-même, mais je ne pense pas que le "sama" soit nécessaire, après tout j'imagine que nous nous trouvons dans a même tranche d'âge, et je ne suis pas quelqu'un de vraiment important... »

Les deux adolescents continuaient de marcher dans les couloirs que Midorima connaissaient maintenant parfaitement. Les visages des autres lycéens se tournaient naturellement vers eux et certains chuchotement à son égard parvenaient à ses oreilles. C'est que certaines personnes ne devaient pas savoir ce que "discrétion" voulait dire. Mais soit, ce n'était pas important.

« ... Dites-moi, Midorima-sama. Où est-ce que vous m'emmenez au juste... ? C'est... toujours une visite du lycée...? »

Encore le "sama" décidément elle y tenait... Le vert la fixa quelques instants et ouvrit la porte devant lui pour entrer dans la pièce.

« Voici le réfectoire de Shutoku. Je sors de l'entrainement, j'ai donc assez faim. Je pense qu'il en est de même pour vous, je me trompe ? »

Il savait pertinemment qu'il ne se trompait pas car il avait entendu le ventre de la jeune femme légèrement gargouiller pendant leur promenade, le bruit du vent ne l'ayant pas camoufler. Seulement il ne pouvait pas vraiment lui dire qu'il avait entendu, cela la mettrait sans doute mal à l'aise, et ce serait totalement déplacé !

Le vert s'avança dans la pièce pratiquement vide. Du fait de leur arrivée tardive, presque tout le monde avait quitté les lieux et ils pourraient profiter d'un repas relativement calme. Très calme même vu sa partenaire.

Après avoir été s'acheter un pain de viande et une canette d'oshiruko, Midorima s'assit sur une table à côté de la fenêtre en espérant que la place convienne à mademoiselle. C'est que depuis tout à l'heure il lui imposait plutôt les choses...enfin non pas vraiment, il ne la tenait pas en laisse et elle était libre de partir si elle le voulais... Et puis il ne l'avait forcée qu'à sortir du gymnase après tout.

Le vert commença à manger et vu que la discussion était inexistante, il se laissa aller à imaginer la tête de Takao en le voyant là, assit avec une fille -qui n'était pas la présidente du conseil des élèves- autour d'une table. Certainement qu'il n'en croirait pas ses yeux. t qu'il rigolerait comme un phoque. Cette pensé le fit très légèrement sourire, il devrait quand même lui raconter pour la peine, au moins il arrêterait de lui faire part de ses pensées sur sa pseudo-homosexualité.

Parce que d'après le faucon, si Midorima ne trouvait pas de copine malgré ses beaux yeux et son derrière acceptable, c'était parce qu'il est homosexuel. ou juste frigide, cela dépendait des jours. En même temps ce n'était pas de sa faute s'il n'était pas un pervers !

Midorima retourna son attention sur la jeune femme en face de lui et se décida bien à en savoir plus sur elle, que ça lui plaise ou non.

« Et si vous êtes nouvelle, vous savez déjà dans quelle classe vous allez être transférée ? »





I kissed a boy and i liked it ♫


Too much cuteness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5596854/Grwn

Seiei
avatar



Informations Féminin Messages : 114
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Au palais des Glaces.
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9683EC

RP terminés: 1

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Visite guidée [PV: Shiraume-san]   13.06.15 19:19

Visite Guidée~

Midorima Shintaro & Shiraume Ranmaru



« Voici le réfectoire de Shutoku. Je sors de l'entrainement, j'ai donc assez faim. Je pense qu'il en est de même pour vous, je me trompe ? »



La réponse à sa question étant à présent obtenue, la blanche détourna son regard du vert et contempla le lieu de restauration d'un œil critique. Visiblement, le temps du déjeuner règlementaire était passé et la salle était quasiment vide. Cependant, le buffet et les stands de nourriture mis à la disposition des lycéens étaient toujours fonctionnels, surement pour ceux qui ne pouvaient que manger après les activités extra-scolaires du midi.

Étant donné que Midorima souhaitait manger un morceau, elle répondit par l'affirmative à son invitation en hochant simplement la tête avant de le suivre sans broncher jusqu'à une table éloignée, située près d'une fenêtre. Excellent choix de place d'ailleurs, puisque l'orchidée appréciait admirer le paysage de l'autre côté de la vitre en déjeunant tranquillement. En s'asseyant en face de lui, elle réalisa de nouveau bel et bien que son estomac criait de plus en plus famine. Il faut croire que les takoyakis sucrées de ce matin n'avaient pas suffit à combler sa faim. Et puis, il était plus de quatorze heures alors...

Tandis que le Shooting Guard se dirigeait vers un des stands à sandwich, elle attendit qu'il revienne avec son repas en main pour faire de même. Seulement, au lieu des sandwich, Ranmaru avança vers le buffet, encore remplit de pleins de bonnes qui avaient l'air toutes aussi succulentes les unes que les autres. Son plateau - muni d'un plat, d'un verre et de couverts - en main, elle fit le tour de l'étalage, faisant mentalement son choix sur ce qu'elle allait prendre. Puis, elle ne put résister bien longtemps à l'appel des tempuras et des fruits de mers qui lui faisaient gracieusement de l’œil. Délicatement, elle se servit quelques uns de ces mets ainsi que de l'eau, juste avant de retourner à sa table.

Une fois convenablement installée, le repas débuta et se fit dans le silence complet. Bien entendu vu son caractère, il ne pouvait qu'être de cette manière. Déjà que la blanche n'aimait guère discuter, elle n'aimait encore moins le faire tout en mangeant. Ainsi, elle dégusta calmement son crevettes frites, fixant après une ou de bouchées le paysage derrière la vitre en verre. Toutefois, elle auscultait également de temps le lunetteux aux cheveux vert, qui semblait être quelque peu gêné par ce blanc. Elle sentait bien qu'il voulait sans aucun doute lui dire quelque chose mais n'osait pas, probablement de peur de la froissée un peu plus.

« Et si vous êtes nouvelle, vous savez déjà dans quelle classe vous allez être transférée ? »



Ah, pensa subitement Ranmaru en levant les yeux vers lui au son de sa voix. Il s'était finalement risqué à lui adresser de nouveau la parole. Et encore une fois, elle ne pouvait lui en vouloir puisqu'elle considérait ça comme un comportement normal de sa part. Elle devait sans nul doute attiser sa curiosité et il était tout naturel venant de lui qu'il veuille en savoir davantage à son sujet. Cependant, elle ne l'avait pas encore informé de son petit mensonge. Devait-elle lui en faire part tout de suite ou jouer encore un peu les étudiantes transférées et perdues ? En tout cas, elle fut étonnée de voir qu'il avait avalé ses faux propos sans aucun mal. C'était triste à reconnaître mais la jeune femme possédait cette qualité - ou plutôt défaut ? - de savoir manier des mots et mentir, sans pour autant apparaître comme une grosse manipulatrice. A vrai dire, quand elle souhaitait quelque chose d'une personne, elle usait des mots et des phrases de façon à ce que l'individu se "soumette", entre autre, de lui-même sans qu'il se sente forcer. En somme, il s'agissait d'une habilité verbale un peu particulière, qu'elle exerçait sans le moindre effort.

Après une bonne minute de silence, la jeune kyōtoïte soupira légèrement avant de planta ses orbes bleus glaces dans les orbes émeraudes de son vis-à-vis. Finalement, pour éviter d'éventuels problèmes et malentendus, elle se décida à continuer son petit jeu.

... Non, pas encore. La procédure de transfert s'est faite de façon plutôt rapide, je dois dire... Je débarque tout juste dans la région et ils m'ont seulement indiqué l'établissement dans lequel je poursuivrais mes études, rien de plus. Alors, je suis venue le visiter... pour voir à quoi il ressemblait. C'est tout.



La concernée fit une pause dans ses dires, étudiant les réactions du vert en face d'elle. Est-ce qu'il allait vraiment la croire ? Elle l'espérait bien, du moins pour le moment. Elle avait déballé tout ceci de façon très naturelle, comme d'habitude, et elle ne dégageait rien qui puisse laisser entendre qu'elle le menait un peu en bateau. Lentement, elle caressa la mèche couleur neige qui traînait presque au milieu de son visage et reprit la parole.

Je regrette sincèrement... de ne pas pouvoir éclairer davantage votre lanterne : au final, je ne suis pas au courant de grand chose. Les seuls détails que je peux vous divulguer sans problème sont que je rejoins les rangs des deuxièmes années... et que vos clubs de baskets - aussi bien masculin que féminins - m'intéressent beaucoup.



La blanche au cœur de glace prit alors sa petite cuillère et tâta son dessert du bout de celle-ci. Songeuse, elle désirait attaquer le vif du sujet tout de suite, ne voulant pas trop s'attarder dans le lycée. Après tout, elle ne devait pas oublier les autres lycées qu'elle devaient visiter. Mais vu le temps considérable qu'elle avait passé en ces lieux, elle doutait de pouvoir tous les faire aujourd'hui même. A vrai dire, si elle devait rester aussi longtemps, elle jugea qu'il lui restait tout juste assez de temps pour se rendre au second lycée, le plus proche : Seirin. Aussi, elle reprit la conversation, de sa voix toujours aussi douce et froide.

Midorima-sama... pardon de vous importunez mais... vous êtes bien l'un des As de la Génération des Miracles, n'est-ce pas...?



Elle découpa un morceau de son gâteau à la crème et aux noix avant de le mettre délicatement en bouche. Puis, elle essuya gracieusement ses lèvres rosées avec une serviette, comme elle le faisait habituellement après chacune de ses bouchées. Soignée et propre, il lui semblait être une bonne chose de se comporter ainsi. Certains pensaient qu'il s'agissait d'actes trop maniérés et exagérés mais elle, ne le pensait pas.

Alors... que pouvez-vous me dire sur vos deux équipes ? Vous savez... j'ai entendu beaucoup de propos à leurs sujets mais cependant, il est toujours appréciable d'écouter un véritable membre s'exprimer sur le sujet. De plus..., si cela ne vous déranges pas, pouvez me dire comment était vos années à Teiko ?



Elle attendit une fois de plus une réaction de la part du jeune prodige et continua.

J'espère que vous ne m'en voulez pas d'être aussi inquisitrice. Dans le cas contraire, je vous prie de m'excuser pour mon impertinence. Simplement, je tenais à vous confier que... vous êtes un joueur que j'admire beaucoup de part votre jeu.



Respectueuse et polie, elle laissa la parole au vert, contre toute attente désireuse de l'écouter. Tout en buvant une gorgée d'eau, elle attendit patiemment sa réponse, l'observant de manière impassible.

DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 635
Date d'inscription : 20/04/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339900

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Visite guidée [PV: Shiraume-san]   17.07.15 16:10


Visite guidée

feat Shiraume Ranmaru


Midorima était d'un naturel méfiant et n'accordait sa confiance que sous certaines conditions et après de longs échanges. Rares étaient les gens qui pouvaient donc se vanter d'être considérés comme personne de confiance par le vert.

Et la fille en face de lui ? Elle ne lui inspirait pas la moindre confiance. Pourquoi ? La faute à son père qui lui avait un jour dit de se méfier des jolies femmes. Et il devait bien avouer que la blanche était réellement magnifique...

Shintaro n'avait pas de style particulier en matière de femme, il ne s'était même jamais poser la question, il se contentait de regarder et de juger si oui ou non elle lui plaisait. De son point de vue, toutes les femmes étaient belles à leur façon, et Shiraume avait une façon bien particulière mais efficace d'être sublime.

Sa peau diaphane s'accordant à merveille avec ses cheveux blancs comme la neige et ses yeux d'un bleu pâle presque cristallin. Un visage pur et des manières distinguées. Une voix douce et un vocabulaire recherché. Elle avait décidément tout pour plaire à notre as. En plus de cela, elle semblait intelligente et très cultivée, que demande le peuple ?

Et ce sont bien ces qualités qui poussent le vert à se méfié de cette charmante créature ! Seulement voilà, il y avait aussi les paroles de Takao, qui lui, le poussait à justement faire plus confiance aux gens, à se poser moins de questions et à juste vivre le moment présent.

Deux sons de cloches opposés, et Midorima ne savait pas lequel écouter.

D'un côté il savait qu'il devait faire attention, cette fille semblait quand même étrange, mais d'un autre, il ne pouvait s'empêcher d'avoir envie...de la connaitre. Sa beauté l'ensorcelait, et c'était bien une première pour Midorima.

Jamais de la vie il ne se serait laissé avoir par un joli minois, ce n'était pas du tout son genre que de laisser son coeur battre si vite. Mais là, c'était différent, de tout ce qu'il avait connu auparavant. il ne la regardait pas comme il pouvait regarder Momoi ou même Kumako... C'était plus dans l'admiration et de l'émerveillement.

C'était peut-être ça le... Non rien, oubliez, c'est impossible.

«... Non, pas encore. La procédure de transfert s'est faite de façon plutôt rapide, je dois dire... Je débarque tout juste dans la région et ils m'ont seulement indiqué l'établissement dans lequel je poursuivrais mes études, rien de plus. Alors, je suis venue le visiter... pour voir à quoi il ressemblait. C'est tout.»

« Oh je vois, cela ne doit pas être simple pour vous dans ce cas...»

« Je regrette sincèrement... de ne pas pouvoir éclairer davantage votre lanterne : au final, je ne suis pas au courant de grand chose. Les seuls détails que je peux vous divulguer sans problème sont que je rejoins les rangs des deuxièmes années... et que vos clubs de baskets - aussi bien masculin que féminins - m'intéressent beaucoup. »

« C'est donc pour cette raison que je vous ai trouvé dans le gymnase tout à l'heure j'imagine...»

Le vert termina son pain de viande et attaqua alors sa canette sans faire le moindre bruit. D'ailleurs les personnes buvant bruyamment avaient le don de l'exaspérer au plus haut point, ce que Takao savait pertinemment, faisant souvent exprès pour titiller les nerfs du tireur.

« Midorima-sama... pardon de vous importuner mais... vous êtes bien l'un des As de la Génération des Miracles, n'est-ce pas...? »

« C'est exact oui, je pense que c'est un secret pour personne... »

«Alors... que pouvez-vous me dire sur vos deux équipes ? Vous savez... j'ai entendu beaucoup de propos à leurs sujets mais cependant, il est toujours appréciable d'écouter un véritable membre s'exprimer sur le sujet... J'espère que vous ne m'en voulez pas d'être aussi inquisitrice. Dans le cas contraire, je vous prie de m'excuser pour mon impertinence. Simplement, je tenais à vous confier que... vous êtes un joueur que j'admire beaucoup de part votre jeu.»

La jeune fille semblait vraiment intéressée par les équipes de Shutoku, pour une nouvelle, elle avait de biens étranges préoccupations. Ne sachant même pas la classe dans laquelle elle allait être transférée, elle devrait plutôt s'occuper de ses papiers au lieu de demander des informations sur les joueurs de baskets. Bien qu'il ne veuille pas paraître suspicieux, le jeune homme ne pouvait s'empêcher de se méfier de plus en plus de la blanche...

« Et bien je dois dire que je ne sais pas grand-chose concernant l'équipe féminine, je ne connait que Kojaku Tsubasa-san qui était elle-même une joueuse d'exception au collège et qui évolue au même poste que moi, de ce fait, il m'est déjà arrivé de converser avec elle... Cependant je ne sais rien concernant l'équipe, j'avoue ne pas trop m'y intéresser... »


En dire, sans trop en dire... C'était peut-être la bonne technique. Cette fille semblait chercher des informations et il lui laissait naïvement quelques renseignements, sachant pertinemment qu'elle n'en ferait pas grand chose. Il n'était pas né de la dernière pluie le bougre !

« Concernant l'équipe masculine, je ne peux pas vous en dire plus que ce que vous avez vu... Chaque joueur est talentueux et apporte quelque chose aux autres. Et je ne pense pas être le plus admirable de tous... C'est tout. »

A bien y réfléchir, cette jeune femme lui faisait beaucoup penser à son ancienne manager. Pour avoir vu Momoi Satsuki à l'oeuvre, il reconnait bien là les quelques questions auxquels de nombreux joueurs adverses ont du se confronter. Cependant il ne voulait pas faussement accusé la blanche et préféra plutôt être sur de ses idées.

« Vous pratiquez le basket Shiraume-san ? »

La réponse à cette question lui permettrait, si bien sur franchise il y a, de savoir certainement les réelles intentions de sa camarade.

Son aînée n'avait pas l'air très expansive à son sujet depuis le début leur rencontre. Chose tout à fait normale dans un sens, ils n'étaient encore que de parfaits inconnus et Shintaro aurait trouvé cela déplacé que la blanche ne lui révèle toute sa vie. C'est ainsi qu'il se contentait de questions impersonnelles afin de mieux cerné son vis-à-vis et se faire une idée plus concrète de la personne avec qui il avait commencé l'après-midi.

« Je ne veut pas me montrer intrusif bien évidement, c'est juste que vous m'intriguez énormément, et j'ai toujours été de nature...plutôt curieuse.»

Il observait de ses yeux émeraudes les réactions de la blanche tout en sirotant sa canette. Si Takao aurait été présent, il aurait surement réçu un coup de coude et une remarque sur le fait qu'il était impoli de fixer les gens de la sorte, surtout lorsque ceux-ci mangeait. Et il le savait ! Il avait été élevé dans une famille stricte et les bonnes manières faisaient partie intégrante de son éducation, au point même où il recevait souvent des remarques concernant son "balai au cul". Qu'importe, il n'allait pas se conduire comme un charretier pour récolter les bonnes grâces de quelques personnes incongrues.
Shiraume quant à elle semblait avoir été dotée de la même éducation car ses manières étaient parfaites. Gracieuse et soignée, la jeune femme était d'un tel ravissement pour Midorima qui aurait pu perdre tout ses moyens s'il n'avait été si imperturbable.

« Si je peux me permettre une dernière question d'ordre personnel, dans quel lycée étudiez vous ? »

Le ton utilisé pour sa questions ne permettait pas de savoir s'il parlait au passé ou au présent, laissant tout le loisir à la blanche de dévoilé ou non la vraie nature de sa présence ici.





I kissed a boy and i liked it ♫


Too much cuteness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5596854/Grwn

Seiei
avatar



Informations Féminin Messages : 114
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Au palais des Glaces.
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9683EC

RP terminés: 1

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Visite guidée [PV: Shiraume-san]   11.02.16 19:32

Visite Guidée~

Midorima Shintaro & Shiraume Ranmaru



Ranmaru écouta attentivement les propos du vert, en hochant légèrement la tête par moment pour lui signifier qu'elle lui prêtait attention. Quoi qu'il en soit... elle trouvait ses réponses quelques peu amusantes, puisqu'elle pouvait noter à quel il choisissait bien ses mots et formulait bien ses phrases. Lorsqu'elle entendit par contre le nom de Kojaku Tsubasa, elle haussa un sourcil, le nom lui rappelant vaguement quelque chose. Oui... si elle se souvenait bien, il s'agit de l'une des anciennes partenaires miracles de Kojishi-san. Alors comme ça, cette joueuse prodigieuse étudiait elle aussi ici ? Il s'agissait là d'une très bonne nouvelle en perspective.

La question que l'orchidée redoutait par contre tomba plus vite qu'elle ne le pensait. Elle en était plus que certaine à présent : Midorima, le Shooting Guard de la Génération Miracle, n'éprouvait plus que curiosité à son égard. Le moment était-il venu pour elle d'être honnête ou fallait-il qu'elle continue à mentir encore un peu pour glaner des informations ? Hm... Décision, décision... En tout cas, il était évident que le jeune homme en face d'elle allait continuer de se montrer évasif pour ne laisser rien filtrer. Alors... elle pensait d'un autre côté qu'il ne fallait pas qu'elle perde davantage de temps.

Du bout de sa cuillère, la blanche tâta donc le reste de son gâteau avant d'en reprendre encore une bouchée. Décidément, les mets de la cantine de Shutoku n'étaient pas si mauvais au goût, bien au contraire. Dans le même temps, deux autres questions fusèrent aussitôt.

Elle pouvait s'apercevoir d'à quel point Midorima la dévisageait pendant qu'elle mangeait, plantant ses yeux sur elle et l'étudiant du regard pour tenter de la décrypter. Contre toute attente, ce comportement ne la dérangeait pas le moins du monde. En vérité... elle appréciait le fait qu'il s'intéresse autant à elle, chose qui lui était bien inhabituelle.

Bon... Je crois qu'il est temps que je me montre franche avec vous. Après tout... il semblerait que même malgré mes questions, vous continuerez de me répondre de manière toujours aussi habile.



Et étrange encore... l'orchidée blanche esquissa un léger sourire, doux et presque espiègle. Elle était sur le point de se révéler et elle fixa instantanément le vert de ses yeux glacés.

En vérité... je ne suis aucunement une étudiante transférée mais ça... je présume que vous vous en doutiez un peu. Pour être honnête, je viens de l'Académie Seiei de Kyoto. Je suis une des managers de leur club de basket. Ceci n'est pas surprenant venant de moi, n'est-ce pas ? Je ne joue que très occasionnellement au basket pour dire vrai : je préfère observer les joueuses et les étudier... très attentivement.



Elle termina par la suite le gâteau et bu un peu d'eau, avant de s'incliner légèrement en murmurant un petit "merci pour le repas". Puis, elle regarda de nouveau son vis-à-vis à la chevelure de jade qui paraissait quelque peu désemparé par ses dires.

Pardonnez-moi pour ce petit mensonge. Je ne souhaitais pas vous déstabiliser, et encore moins vous mentir puisque ce n'est pas dans mes habitudes. La véritable raison de mon déplacement jusqu'à la capitale était de faire le tour des lycée qui avaient recruté les miracles cette année, et de les examiner le plus possible en vue de la Winter Cup. Et... j'ai tout bonnement choisi de commencer par le votre. Vous ne m'en voulez pas trop... n'est-ce pas ? Quoique... je pourrai comprendre que ce soit le cas.



La jeune femme soupira légèrement et détourna le regard vers une fenêtre, observant la neige qui décorait les alentours de sa couleur blanche.

Midorima-sama... je dois avouer que vous savez maniez les mots : je dois admettre qu'il est bien difficile de vous arracher des informations.




DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 635
Date d'inscription : 20/04/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339900

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Visite guidée [PV: Shiraume-san]   02.03.16 21:36

Visite guidée
feat. Shiraume Ranmaru




-Bon... Je crois qu'il est temps que je me montre franche avec vous. Après tout... il semblerait que même malgré mes questions, vous continuerez de me répondre de manière toujours aussi habile.

Midorima avait su tirer profit de toutes les filles qu’il avait déjà côtoyé, même si ces dernières n’étaient pas nombreuses, une leçon était à tirer de chacun de leur comportement.

Dans le cas précis, il ne pouvait s’empêcher de penser à Momoi Satsuki, la manager prodigieuse de la Génération des Miracles. Cette jeune fille avait été réellement utile pour l’équipe, bien que restant dans l’ombre au même titre que Kuroko, le vert ne pouvait que remarquer à quel point elle était douée dans la discipline. C’était d’ailleurs en repensant à ses précieuses informations qu’il se disait qu’une manager serait vraiment intéressant pour l’équipe de Shutoku, pas indispensable certes, mais vachement pratique. Et encore mieux si cette dernière savait cuisiner tiens, seul bémol dans les talents de la rose soit dit en passant.

-En vérité... je ne suis aucunement une étudiante transférée mais ça... je présume que vous vous en doutiez un peu. Pour être honnête, je viens de l'Académie Seiei de Kyoto. Je suis une des managers de leur club de basket. Ceci n'est pas surprenant venant de moi, n'est-ce pas ? Je ne joue que très occasionnellement au basket pour dire vrai : je préfère observer les joueuses et les étudier... très attentivement.

Durant leurs trois années de collège, Shintaro avait pu observer avec attention le comportement de Momoi dans son rôle de manager. Si cette dernière était d’un naturel sympathique et plutôt agréable, il ne pouvait que la trouver incroyablement différente lorsqu’elle allait piocher ses informations. Il ne l’avait vu à l’œuvre qu’une seule fois, lors d’une enquête sur l’équipe de Shoei, et ce qu’il vu le déconcerta. En effet, la rose usait de bien des stratagèmes pour arriver à ses fins. Des sourires, des petits mensonges et des clins d’œil... Rien de bien méchant en somme, mais si cette fille pouvait se montrer aussi habile pour quelques petites informations, de quoi serait-elle capable pour servir ses propres intérêts ?

Les femmes étaient vraiment de dangereuses créatures.

-Je vois...

-Pardonnez-moi pour ce petit mensonge. Je ne souhaitais pas vous déstabiliser, et encore moins vous mentir puisque ce n'est pas dans mes habitudes. La véritable raison de mon déplacement jusqu'à la capitale était de faire le tour des lycées qui avaient recruté les miracles cette année, et de les examiner le plus possible en vue de la Winter Cup. Et... j'ai tout bonnement choisi de commencer par le votre. Vous ne m'en voulez pas trop... n'est-ce pas ? Quoique... je pourrai comprendre que ce soit le cas.

Lui en vouloir ? Bah...Ils ne se connaissaient même pas au final, ce n’était pas comme si le vert ressentait quoi que ce soit vis-à-vis de la blanche qui n’était qu’une inconnue à ses yeux. Comme le vert n’accordait que très rarement sa confiance, la demoiselle n’en avait encore pas eu le privilège, et surement que ce ne serait jamais le cas après toute cette mascarade.

Shintaro haussa les épaules et remonta ses lunettes comme à son habitude. Son horoscope du jour lui avait prédit quelques mauvaises surprises mais qu’il ne devait pas se montrer hostile face à ces désagréments. Ce n’était pas le moment d’être rancunier face à ces agissements.

-Je ne vous en veux pas, après tout c’est votre rôle et il serait idiot de se montrer rancunier pour si peu. Après il est vrai que je n’aime pas me faire tourner en bourrique de la sorte mais c’est ma faute, j’aurais dû me montrer plus vigilent à votre égard.

Le shooteur Miracle termina sa canette d’Oshiruko sans quitter la lycéenne des yeux, son regard se baladait aussi bien sur son visage que sa posture et sa façon délicate de manger son gâteau.

-Midorima-sama... je dois avouer que vous savez maniez les mots : je dois admettre qu'il est bien difficile de vous arracher des informations.


-Je ne pense pas que ce soit une question de mots mais plutôt qu’il n’y a rien à dire... L’entrainement que nous suivons est certes difficile quelques fois mais il reste basic et si l’équipe est aussi forte, c’est seulement grâce à la combinaison de nos forces individuelles. Concernant celles-ci je ne vois pas ce qu’il pourrait y avoir d’intéressant à ce sujet. Il en va de même pour l’équipe féminine, du moins je me plais à l’imaginer.


Le vert soupira doucement, lui qui pour une fois souhaitais suivre les conseils avisés de Takao en essayant de paraître le plus sympathique possible, du moins pour lui, il venait quand même de se faire avoir en beauté. Par chance, il n’avait rien révélé, de toute façon il ne parlait à personne des entrainements, mis à part avec Takao lui-même, mais il aurait très bien pu faire une gaffe.

Shintaro continuait d’observer son vis-à-vis avant de regarder par la fenêtre à son tour une fois qu’elle eut terminé son repas.

-Du coup, j’imagine que vous n’avez plus rien à faire ici pour le coup. Je vous raccompagne ?







I kissed a boy and i liked it ♫


Too much cuteness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5596854/Grwn

Seiei
avatar



Informations Féminin Messages : 114
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Au palais des Glaces.
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9683EC

RP terminés: 1

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Visite guidée [PV: Shiraume-san]   06.03.16 22:50

Visite Guidée~

Midorima Shintaro & Shiraume Ranmaru



Quand le miracle à la chevelure courte et verte lui proposa de l'escorter jusqu'à la sortie, l'orchidée profita du fait qu'il ne la regarde pas pour jeter un coup d’œil dans sa direction. Vu son expression, il semblait mécontent de s'être fait tourner en bourrique mais également soulagé de n'avoir rien dit de compromettant sur les joueurs de son lycée, à son plus grand damne. Et puis, c'était étrange mais... elle avait aussi l’impression qu'il était fâchée contre elle et de ce fait, elle ne voulait pas qu'il ressente ça, du moins à son égard. Là, elle était assurée d'avoir perdue sa confiance dans le futur et elle comprenait bien.

Pourtant, elle ne saurait pas dire pourquoi mais ça la dérangeait un peu de partir alors qu'ils se trouvaient être en mauvais termes pour le coup. Au fond, ça lui faisait même un petit pincement au cœur que de savoir qu'il pourrait la détester. Et ça, comme tous les autres sentiments qu'elle éprouvaientt à cet instant, elle ne pouvait l'expliquer.

Profitant toujours du fait que le vert avait toujours les yeux rivés sur la vitre, elle en profita donc pour détailler plus amplement son apparence, chose qu'elle n'avait pas trop pris la peine de faire jusqu'à maintenant. Grand, l'air sérieux, l'air poli, visiblement travailleur... et surtout très mature pour son âge. En clair, à ce niveau, elle en conclue qu'il lui ressemblait un peu sur certains points, notamment au niveau du caractère. Est-ce qu'il avait vraiment un an de moins qu'elle ? Difficile à croire. En tout cas... les légers pincements qu'elle avaient au cœur ne cessèrent de la tirailler et elle se demandait bien ce qu'était ce sentiment.

Aussitôt, comme pour mettre ces sensations de côtés, la blanche décida de ranger complètement ses couverts son plateau et se leva sans un mot pour les mettre sur le tapis roulant prévu à cet effet, puis, elle revint en direction du joueur aux yeux couleur jade, la mine toujours aussi imperturbable.

Vous avez raison. Je devrais y aller. Espérons que vos anciens coéquipiers de Kaijo seront plus utiles et aussi coopératifs que vous. Je parle bien sûr de Kise Ryota, Kazuri Yuri et de Kagome Hakuko.



Elle réajusta délicatement sa robe tout en observant silencieusement le jeune homme, sans un sourire. Ses nouvelles proies seraient ces trois miracles du lycée Kaijou. De même elle était certaine que les deux blonds, qui étaient d'un naturel jovial et amical, lui diraient tout ce qu'elle souhaiterait savoir, malgré ses lacunes en ce qui concerne les petits mensonges.

Midorima se leva à son tour et débarassa sa table, avant de se mettre en route à ses côtés et de marcher en direction de la sortie de l'établissement. Durant tout le trajet, elle n'osa pas - et ne voulait- tellement lui adresser la parole. Elle était assez déçue, aussi bien au sujet de son plan d'origine que du Miracle pourrait lui en vouloir. L'air frais lui balaya de nouveau les cheveux, ce qui la détendit et lui permit de songer un moment.

Une fois aux portes de Shuutoku, la cloche annonçant la reprise des cours de la deuxième heure de l'après-midi sonna et pas mal d'élèves firent leur apparition à l'occasion de l'intercours. Avant de partir, la blanche, contre toute attente, se retourna vers le vert, lui faisant face, ses orbes glacées fixant les siennes. Les mains jointes, elle soupira légèrement et prit la parole.

Midorima-sama... Merci de m'avoir accordé un peu de votre temps et merci pour le repas. Malgré ce qu'il s'est passé... j'espère que nous pourrons nous revoir l'avenir. J'ai.. apprécié le temps que j'ai passé avec vous. Vous êtes très aimable.



Tout de suite après ses dires, l'orchidée détourna un peu le regard, essayant de cacher cette petite gêne indescriptible qu'elle ressentait.


DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 635
Date d'inscription : 20/04/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339900

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Visite guidée [PV: Shiraume-san]   08.03.16 22:03

Visite guidée
feat. Shiraume Ranmaru




Midorima était d’un naturel peu avenant.

Il n’allait pas vers les gens et il prenait parfois une simple discussion comme une horrible corvée. Mais pour une fois, et après avoir bien écouté les conseils de Takao pendant leur après-midi dans le cagibi d’archivage, le vert s’était remis en questions. Il devait faire des efforts, c’était indéniable. Pas seulement pour trouver une copine ou pour se faire des amis, mais juste parce qu’il était important pour tout le monde d’avoir une vie sociale épanouie.

Mais malheureusement, Midorima avait le sentiment d’avoir essayé sur la mauvaise personne et d’avoir échouer dans sa quête. Pourtant il y avait mis de la bonne volonté en invitant plus ou moins la blanche à partager son repas. Mais bon, il ne fallait pas rester sur un échec, il aurait surement d’autres opportunités...

-Vous avez raison. Je devrais y aller. Espérons que vos anciens coéquipiers de Kaijo seront plus utiles et aussi coopératifs que vous. Je parle bien sûr de Kise Ryota, Kazuri Yuri et de Kagome Hakuko.


-Dans mon cas je ne partage pas vraiment votre espoir, mais cela ne me regarde pas en fin de compte... J’ai juste hâte de voir nos deux équipes se rencontrer afin d’observer si tout ce cinéma était vraiment nécessaire.


Le vert soupira en débarrassant son plateau juste après que la lycéenne se soit chargée du sien. Il l’invita à le suivre d’un regard sans prononcer aucun mot, il n’avait plus rien à lui dire.

C’était presque dommage dans un sens, la demoiselle semblait avoir hérité de manières des plus agréables, du moins dans sa conception ancestrale de la politesse, et si cette dernière était bien la manger de Seiei comme elle le lui avait appris, elle devait sans nul doute partager sa passion pour le basket. Plusieurs points positifs donc, qui ne seront malheureusement jamais mis à profit dans une relation entre les deux adolescents.

-Midorima-sama... Merci de m'avoir accordé un peu de votre temps et merci pour le repas. Malgré ce qu'il s'est passé... j'espère que nous pourrons nous revoir l'avenir. J'ai.. apprécié le temps que j'ai passé avec vous. Vous êtes très aimable.

Pour le coup, le vert fut étonné, et agréablement surpris dans un sens. Il se sentit rougir très légèrement au compliment, c’était bien la première fois qu’on lui disait qu’il était aimable... D’habitude, on lui reprochait justement d’être aimable comme une porte de prison ou une cuvette de chiottes publiques... Mais bon, si cette dernière avait apprécié, il n’avait rien à y redire, lui-même n’avait pas détesté pour dire vrai.

-C’est possible que l’on se revoit aux alentours d’un gymnase lors de la Winter cup, j’ai hâte de voir l’équipe pour laquelle vous avez fait tout ça.

Le vert replaça son sac sur son épaule et fit un signe de tête à la lycéenne.

-Bien, je dois y aller, faites attention sur la route et passez une bonne journée...


Shintaro ne se fit pas prier pour tourner les talons devant cette ambiance bien trop glaciale à son goût. Le garçon était peut-être connu pour être quelqu’un de froid, il n’aimait pas les tensions pour autant. Retrouver une personne aussi chaleureuse que Takao lui ferait surement du bien à ce moment précis... Et Midorima se demandait encore s’il était judicieux de lui parler de tout ça ou non.







I kissed a boy and i liked it ♫


Too much cuteness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5596854/Grwn


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Visite guidée [PV: Shiraume-san]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite guidée [PV: Shiraume-san]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Visite guidée [PV: Shiraume-san]
» visite guidée
» Une visite guidée à Bélair ,Ayiti, tache senti'w
» Visite Guidée du forum
» Visite guidée [PV Irving]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-