The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Une demande assez particulière [PV Takao ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 185
Date d'inscription : 21/05/2015
Localisation : Aux camping avec le potager
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #3D3F43

RP terminés: 1

RP en cours: 3


MessageSujet: Une demande assez particulière [PV Takao ]   12.07.15 20:04


♕ Une demande assez particulière


« Le goût de la défaite m'a toujours poussé à me surpasser. J'ai pensé que je resterais à jamais une simple voleuse de balle. Et pourtant, j'ai rencontré un faucon majestueux. Ayant la joie de vivre. Et je ne parviendrais jamais à oublier cette première impression qu'on s'était donnée. On aurait pu devenir comique ensemble. »


Yuri soupira pour la quatrième fois. Elle visionna sa défaite et de la déchéance de son équipe. Elle s'en voulait cette position, car les filles avaient suivi ses instructions et elle n'avait pas réussi à gérer la situation. Pire, elle se sentait dépasser par la force de ses adversaires. Elle ne portait pas un amour pour le basket, mais elle ne supportait pas perdre et l'humiliation ne la quitta pas depuis cet instant.

À chaque mal, il existait un remède. Elle devait améliorer son jeu. Sa vision. Elle affinerait ses capacités pour localiser le fameux fantôme de Seisei et déterminait quand faire sa passe.

« Trouver une parade. La prochaine fois, je serais quoi faire. Et pas seulement contre elle, mais les autres aussi.
- Tu as dit quelque chose ?
- Non, désolée, Mogami. »

Yuri regarda sa voisine de classe. Puis, continua à regarder sa télévision. Elle vit ses propres fautes, ce qu'elle n'avait pas vue durant les matchs. Elle eut l'impression qu'elle confiait trop de taches à sa Shooting Guard afin de marquer des points. C'était ce que le coach avait convenu. Pourtant, l'attaque en première ligne n'était pas laissée en laisse et Shutoku se défendait bien. Les filles maintenaient autant possible le score, croyant à un retournement de situation qui ne venait pas.

Ce fut sur ce goût amer que la vidéo se termina.

Une grande inspiration s'échappa de ses lèvres.

« J'ai une vidéo à te faire montrer. Tu me le permets. »

La Japonaise écarquilla les yeux, interloqué. Malgré tout, elle n'échappa pas le changement de vidéo. C'était le match entre l'équipe masculine face à Seirin. Elle reconnaissait certains joueurs de son propre lycée, mais d'autres lui étaient totalement inconnus. Elle vit en Midorima la même précision que Tsubasa. Et il lui a fallu quelque temps pour remarquer la présence du joueur fantôme de Seirin. Enfin, elle l'avait remarqué grâce à la présence de Takao, de son marquage sans failles.

« C'est qui ce type ? »

La voleuse s'empara de sa télécommande et recommença la vidéo dès le début, malgré les protestations de son amie. Elle fit plus attention au jeu du meneur de Shutoku. Sa vision du jeu l'a surpassé largement. Il semblait voir au-delà de son dos, comme s'il était au-dessus de tout, telle qu'un faucon observant sa proie avant de fendre le ciel. Soudain, elle mit sur la pause, sous l’insistance de la propriétaire du film et le pointa du doigt.

« Tu as son nom ?! »

Mogami la regarda incrédule quelques instants, étourdi par la situation.

« Je n'en sais rien. Mais si tu veux, je peux voir.
- Merci ! Tu me sauves la vie. »

Yuri lui sauta au cou avec un unique espoir, cette découverte.

C'était durant cet été.


* * *

Aujourd'hui, c'était le grand jour pour Yuri.

Avec le nom de Takao Kazunari inscrit sur un bout de papier, elle devait prendre contact. D'ailleurs, elle finissait par le remarquer, au détour d'un couloir. Il accompagnait assez souvent Midorima dont la petite Shutoku connaissait peu, mais avec une certaine rivalité avec lui. Et comme cet individu sociable ne restait jamais bien longtemps seul, elle ne parvenait pas à prendre contact. Pire, plus les jours passés et moins elle sentait le courage.

Au final, elle pensait abandonner l'idée. Jusqu'à ce qu'une amie lui apporte la réponse : écrire une lettre. Elle trouva l'idée assez bonne. En plus, elle pourra le faire en toute discrétion tout en obtenant une attention particulière. Enfin, ce n'était pas gagné. Elle n'avait pas du papier sur elle et elle refusait de déchirer une page.

Mogami lui proposa de lui fournir un papier à lettres assez particulier. Puisqu'il était assez féminin avec une présentation plutôt mignonne. La joueuse grimaça dès qu'elle vit un cœur en décoration. Mais un papier était un papier, qu'importe ce qu'il représentait.

Ce qu'elle devait y coucher, la jeune fille ne savait pas trop comment le lui dire sans le froisser. Elle forma des phrases, allant du plus clair aux plus hésitants. Puis, elle froissa son brouillon bien rempli et baissa les bras.

Je n'y arriverai jamais. Il va croire que je lui rentre dedans.

Elle finit par écrire une phrase qui lui vient en tête. Courte.

Son amie intervint à cet instant et en vue de ce qu'elle voyait, elle décida de l'aider. Car après tout, Yuri était bien plus doué pour jouer avec des garçons que les inviter à un rendez-vous. Elle présenta la feuille, terminée devant elle se relit.

« Cher Takao,
cela fait déjà quelques jours que je vous observe. Et je ne peux retenir reculer vis-à-vis de mes sentiments plus longtemps. Je désire vous rencontrer ce soir, après les clubs, près du gymnase des garçons. Je vous attendrai.
Nakamura Y, 2 nd A »


La meneuse de Shutoku soupira de soulagement. Écrire cette lettre lui retira un poids assez conséquent. À présent, elle espéra que l'intéresser viendra à sa rencontre. En plus, elle avait choisi un endroit où le jeune homme n'aura pas trop de distance à parcourir. Il fallait vraiment qu'il l'aide pour son jeu.

Ce fut à cette pensée qu'elle plaça la lettre dans le casier du garçon. Elle ne se sentait absolument pas coupable, ni honteuse de l'avoir fait, car après tout, elle demandait professionnellement un conseil. On l'avait sûrement vu l'y déposer et le prévenir. Ou rien de tout cela.

Dans tous les cas, ce jour-là, les cours passèrent à une vitesse folle et elle ne vit pas le temps passé jusqu'au sifflet annonçant la fin de l’entraînement. Elle se fit un grain de toilette plus rapidement qu'à son habitude. Et se changea tout aussi rapidement. Elle refusa une invitation à sortir. Tout ce qu'il a de plus louche et surprenant la concernant. Puis, elle se dirigea au lieu du rendez-vous. Elle s'empara d'un livre qu'elle empruntait pour ses examens. Elle ne comptait pas perdre ce temps inutilement, tout en l'attendant.

Takao n'était pas encore arrivé, alors qu'ils étaient tout proches du gymnase. Elle ne le prit pas en mal, car elle n'avait pas imposé de plage horaire fixe. S'il lui posait un lapin, elle ne lui en voudrait pas. Peut-être qu'il verra cette lettre en changeant de chaussures.
Layout by moi



* GG * Bye
Signature du règlement en page 4 [mémo]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Masculin Messages : 626
Date d'inscription : 08/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff6600

RP terminés: 8

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Une demande assez particulière [PV Takao ]   15.07.15 20:25

...
Feat Nakamura Yuri


• Une demande assez particulière •

Ça aurait put être une journée comme toutes les autres. Takao Kazunari aurait pu se lever bien avant que ne sonne son réveil matin. Il aurait prit son petit déjeuner en même temps que sa jeune sœur puis il se serait préparé pour attaquer une journée banale sans son lycée de Shutoku.

Comme tous les matins, il aurait écouté l'horoscope avant que Shin-chan ne lui envoi le traditionnel texto qui avait pour but de le mettre en garde en fonction du classement de son signe du zodiaque. Ça aurait fait rire le possesseur de l’œil de faucon alors qu'il aurait remit son sac en bandoulière sur son épaule.

Ce matin n'aurait pas dérogé à la règle. Il serait descendu au sous sol de son immeuble pour récupérer son vélo et la charrette. Il aurait balancé son sac à l'intérieur avec une certaine désinvolture et il aurait prit place sur la selle avant de se mettre à pédaler. Le chemin ? Il le connaissait par cœur depuis les quelques mois qu'il le pratiquait. Il fallait d'abord passer chez les Midorima pour récupérer son ami à la chevelure émeraude. Celui là aurait déjà été devant le portail en train de l'attendre, les bras croisés et son lucky items précieusement maintenu contre lui. En le voyant arriver il aurait remonté ses lunettes glissant sur l’arrête de son nez, lançant un traditionnel « tu es en retard Takao » même quand ce dernier était parfaitement ponctuel.

Avec aisance et souplesse, Shintaro Midorima se serait installé comme un pacha dans son carrosse de fortune tandis que Takao se mettait en danseuse sur son vélo pour gravir la dernière montée les conduisant à Shutoku. L'ambiance aurait été agréable, ils auraient parlé du dernier devoir de science que Takao aurait rempli à la va vite. Shin-chan lui aurait parlé des matières des dernières fiches de révision qui avait effectué. Ils auraient parlé aussi de basket. Un peu. Histoire de ne pas oublier que la Winter Cup allait arriver à grands pas et que l'Interlycée était maintenant derrière eux.

Ça aurait pu être un matin comme celui-là. Un matin routinier qui n'avait rien à envier aux 365 autres matins de l'année.

Mais ce matin là, pourtant, la machine bien huilée du quotidien paraissait être grippée. Tout avait commencé par un réveil qui ne s'était pas mit en marche. Kazunari avait été réveillé en trombe par Shizuku qui s'était inquiétée de ne pas le voir prendre place à table pour le petit déjeuner. Résultat : il dut se préparer en quatrième vitesse et il n'eut pas le temps de manger quoique ce soit ni même d'écouter l'horoscope matinal. Heureusement, il avait reçu le SMS de Shin-chan. Ce dernier avait prit soin de lui donner toutes les recommandations nécessaires pour ne pas faire de sa journée un enfer. Et quand il disait « sa journée » il ne parlait pas de Takao mais de la sienne ! En effet, quand les scorpions étaient douzaines.... les cancers n'étaient guère plus chanceux....S'assurer que Takao passe une bonne journée était la garantie que celle de Midorima serait toute aussi radieuse. Surtout lorsque l'on savait à quel point Kazunari collait Shin-chan comme son ombre, c'est le cas de le dire Nanodayo !

Pour continuer sur cette charmante lancée, la remorque du vélo de Takao s'était décrochée en plein sur le chemin entre son appartement et la maison Midorima. Il avait de nouveau perdu de précieuse minutes à réussir à tout remettre en place. Il était arrivé à destination avec plus d'un quart d'heure de retard, s'attirant les foudres de son meilleur ami dont la bonne humeur semblait s’être fait la malle. Pas un seul mot décroché. Il avait prit place dans la charrette en croisant les bras et en tournant délibérément le dos à Kazunari qui n'avait pas cherché à engager la conversation, trop essoufflé par l'effort que venait de lui prendre la réparation désastreuse du chariot.

Les deux garçons étaient arrivés au lycée en retard et le concierge avait déjà fermé les grilles de ce dernier quand ils se présentèrent. L'homme d'une cinquante d'années accepta malgré tout à les faire entrer non sans leur passer un sermon désagréable et terriblement infantilisant. Si Shin-chan n'était pas déjà au maximum de sa mauvaise humeur, c'était maintenant le cas.

C'était dans un silence presque religieux que les deux garçons se dirigèrent vers les casiers. Kazunari se déchaussa et au moment où il ouvrit son casier pour y glisser ses baskets de ville, une enveloppe blanche tomba sur le sol. Il se pencha pour la ramasser rapidement mais n'y prêta pas attention, la posant entre deux de ses livres. Il était trop en retard pour se soucier de ce genre de détail et il aurait bien l'occasion de la lire un peu plus tard dans la journée.

Emboîtant le pas à Shintaro, il regagna la salle de classe où leur professeur d'anglais venait tout juste de finir de faire l'appel. Fort heureusement, cette dernière, assez jeune et indulgente, se contenta de leur demander de prendre place en silence. Pas de punition, d'heure de colle ou d'autre joyeusetés du genre. Pas même une remontrance.

Takao s'installa à sa table. Il se trouvait que celle-ci se situait juste devant celle de Midorima. Pour une fois, il réussit à rester concentré sur la totalité de l'heure de cours. L'anglais était une matière qu'il aimait bien et dans laquelle il excellait particulièrement. Pas besoin de fiche de révision ! Takao prenait des notes avec assiduité et leur professeur arrivait à faire en sorte de capter l’intérêt de chaque étudiant à qui elle enseignait.

C'est au cours d’après que ça se compliqua. Histoire.... encore et toujours. Ce même professeur mollasson. Il avait du être limace dans une autre vie. Ou larve.... Ou une larve de limace ! Toujours est-il qu'il avait cette intonation de voix capable d'endormir un insomniaque.... Pour Kazunari, rester concentré durant cette heure de cours relevait de la mission impossible. Sans même s'en rendre réellement compte, son esprit décrocha complètement des paroles du vieil enseignant. Il se mit à bouger les jambes. Puis à gigoter sur sa chaise. Oh... un papillon venait d'entrer dans la classe... ha... c'était joli ces ailes de papillons dans les cheveux bruns de sa camarade de devant.... Le papillon s'envola et se dirigea vers Kazunari qui ne put s’empêcher de sourire un petit peu. Il fit un geste un peu trop brusque et son livre glissa pour atterrir sur le sol. Le professeur n'interrompit même pas son monologue mais il reçut un petit coup dans les pattes de sa chaise. Kazunari se retourna vers Shintaro qui était à l'origine de la secousse

« Mais arrête... j'aime pas quand tu fais ça

- Alors arrête de t'agiter et concentres toi ! »

Takao se pencha pour récupérer son livre ainsi que l'enveloppe blanche qui trônait à coté. Ha oui ! C'est vrai ! Il y avait cette enveloppe là ! Il la retourna et la décacheta avant d'en extirper la lettre qu'elle contenait

« Cher Takao,
cela fait déjà quelques jours que je vous observe. Et je ne peux retenir reculer vis-à-vis de mes sentiments plus longtemps. Je désire vous rencontrer ce soir, après les clubs, près du gymnase des garçons. Je vous attendrai.
Nakamura Y, 2 nd A »


Le tout écrit sur un papier joliment décoré de petits cœurs trop mignons et très girly. Les yeux de Takao s'élargirent. Bah mince alors ! On venait de lui envoyer une lettre d'amour !!! Sérieux ? A lui ? Y avait pas d'erreur ? Il croyait pourtant ce genre de chose possible que dans les scénarios de shojo dont sa sœur raffolait ! Nan mais vraiment quoi ! Il avait reçu une lettre d'amour c'était trop classe ! Carrément dément !! Il fallait qu'il en parle à quelqu'un !

Takao se retourna avec un sourire d'ahuri plaqué sur le visage. Il posa la lettre sur le cahier sur lequel Shin-chan était en train d'écrire, le faisait raturer de façon dégoûtante

« Hey ! Shin ! On m'a envoyé une lettre d'amour ! Tiens regarde moi ça ! T'as vu ? »

Le prénommé Shin ne semblait pas heureux d'avoir été dérangé de la sorte. Il attrapa la lettre qu'il froissa de manière à en faire une boulette sous les yeux effarés de son coéquipier

« Mais qu'est ce que tu fais !!! Shin !! Ma lettre.... »

Le shooter miracle se redressa toujours assis sur sa chaise. Il prit une seconde pour viser la corbeille à papier située prés du bureau du professeur et il profita que ce dernier avait le dos tourné pour envoyer la boulette dans la poubelle. C'est sans aucune difficulté que le morceau de papier entra dedans alors que Takao gardait les yeux écarquillés sous la surprise et l'indignation

« Voila ce que j'en fais de ta lettre. Maintenant retourne toi et laisse moi écouter le cours s'il te plaît »

Kazunari claqua la langue contre son palais. Maudit Shin-chan ! Espèce de rabat joie ! Imbécile ! Crétin ! Jaloux !!!

Il dut attendre que la fin du cours soit arrivée pour se précipiter vers la corbeille récupérer sa douce lettre d'amour. Ha... bien sure qu'il était heureux de recevoir ce genre de présent. Ça flattait l'égo. Mais Takao était un garçon dont le cœur battait déjà pour quelqu'un et il ne pouvait pas répondre aux avances de la demoiselle, toute aussi ravissante soit elle. La moindre des politesse était de se rendre au rendez vous pour la remercier de sa déclaration et s'excuser de ne pouvoir pas répondre favorablement

Elle s'appelait Nakamura. Il ne la connaissait pas et c'était un nom assez populaire au japon. Et à quoi cela servait de mener une enquête puisque de toute façon il la verrait dés que l'heure du rendez vous serait arrivé.

Lorsque ce fut le cas, Takao faussa compagnie à son ami pour prendre le chemin du gymnase. Tenant la lettre froissée dans sa main, il avait hâte de voir qui était la demoiselle ayant eut le courage de glisser l'enveloppe dans son casier.

Une jeune fille vêtue de l’uniforme du lycée semblait l'attendre à l'endroit indiqué. Une jolie brunette aux cheveux mi longs et aux yeux chocolats. Typiquement japonaise et charmante. Takao avançait vers elle d'un pas décidé et il lui adressa un petit signe de la main avant de combler les derniers mètres les séparant en courant

« Salut ! Nakamura c'est ça ? »

Takao lui sourit

« J'ai bien reçu ta lettre ! Elle m'a fait très plaisir tu sais. C'est la première fois que ce genre de chose arrive alors... bah... je me sens flatté. Je te remercie pour avoir eut le courage de me parler de tes sentiments... Vraiment... seulement... tu vois... je.. enfin ce que je veux dire c'est que... je ne peux malheureusement pas y répondre car j'ai déjà une petite amie »

Takao se mordilla l'intérieur de la joue, sachant pertinemment qu'il venait de briser le cœur d'une jeune fille correcte sous tout les plans

« Je suis désolé... tu ne m'en veux pas trop ? »









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 185
Date d'inscription : 21/05/2015
Localisation : Aux camping avec le potager
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #3D3F43

RP terminés: 1

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Une demande assez particulière [PV Takao ]   17.07.15 17:04


♕ Une demande assez particulière


« Le goût de la défaite m'a toujours poussé à me surpasser. J'ai pensé que je resterais à jamais une simple voleuse de balle. Et pourtant, j'ai rencontré un faucon majestueux. Ayant la joie de vivre. Et je ne parviendrais jamais à oublier cette première impression qu'on s'était donnée. On aurait pu devenir comique ensemble. »


Le silence avant l'arrivée du faucon plaisait à la demoiselle. Il lui permettait de se concentrer facilement aux révisions de ses fiches. Et ce léger vent agréable la rassura. Elle passa même une main à l'arrière de la nuque afin d'y amener des mèches qui la gêner. Dans sa catégorie des typés japonaise, Yuri ne rendait pas indifférente les garçons, surtout son côté sérieuse et studieuse. Il était même assez difficile à croire que les talents de cette demoiselle s'étendaient des ses études aux sports. Les garçons pouvaient être séduits dès la première seconde. Cependant, il ne fallait pas se leurrer quant à la première approche. Yuri n'était pas ce qu'on pouvait dire, une romantique. Il lui arrivait d'agir comme un garçon manqué et s'ouvrir ouvertement face à eux.

Elle ne se doutait pas que son amie, Mogami, lui fait une belle farce en l'aidant à rédiger sa lettre afin d'attirer l'attention du premier année. Tout ce qui lui importait, c'était d'améliorer son jeu au basket. Sortir avec Takao ne lui avait même pas traversé l'esprit. Elle pensait tout simplement à la formation de sa requête, tout en imaginant les réponses possibles. Aucune phrase la satisfaisait. Elle ne connaissait pas le caractère du jeune homme. En conséquence, elle devait se fier uniquement à l'instant présent.

La brune entendit l'arriver du jeune homme qu'à l'instant où il lui adressa la parole.

Elle leva les yeux vers lui.

« Vous devez être, Takao. Je suis ravie que vous soyez là. J'ai quelque chose à vous demander. »

Yuri rangea son livre sur son cartable. Elle se leva tout en fixant le joyeux faucon.

Elle ne pouvait pas le nier. Takao était un beau jeune homme avec ses cheveux mi-longs aussi noirs que les siennes. Sa coupe était à la fois banale et agréable à voir. Tout comme ce visage démuni de toute imperfection. Puis, ce physique, taillé pour le sport, se cachait sous l'uniforme du lycée le mettrait dans une catégorie des « déjà cassé ». Enfin, ce n'était pas l'amour qu'elle chercha auprès de lui. C'était son talent au basket qui l’intéressait.

Sans savoir qu'elle allait lui briser sa fierté d'homme en quelques instants.

« Temps mieux. J'avoue avoir été dans une impasse depuis quelque temps et c'est une amie qui m'a montré une vidéo de vous, durant le match contre Seirin et comme vous possédez le même poste que moi, je vous demande conseil pour... »

Parler en même temps, ce n'était surement pas la meilleure chose à dire. Il lui fallait du courage pour demander à un autre joueur ses techniques. Et il pouvait s'envoler d'un seul coup. Elle prit les devants dans sa précipitation. Une belle équipe petite équipe de sourd. Cependant, Yuri finit par se taire après avoir entendu un mot en particulier « malheureusement », suivi ensuite par un « petite amie ». Ce qui provoqua l'ouverture en grand de ses yeux.

« Euh... »

Takao s'excusa en bonne et du forme. Il n'avait pas à dire, c'était un parfait gentleman. Mais il était venu briser ses rêves. Enfin, pas celui auquel elle pensait, vu qu'il lui parlait d'amour et elle de basket. Elle resta un moment pétrifié sur place. Cherchant l'origine de cette conclusion.

Jamais elle n'avait fait une demande de ce genre. Elle était bel et bien sortie avec un garçon au collège, mais ce fut lui qui avait fait le premier pas. Elle l'avait suivi tout en lui disant ouvertement qu'elle mettrait un point d'honneur aux études et le restaurant de son père. Une période assez courte, vu que ledit garçon avait finit par rompre, lui annonçant qu'elle était aussi froide que de la glace. En réalité, Buntâro, un partenaire de basket lui plaisait bien plus. Cependant, comme c'était un véritable coureur de jupons, elle n'osait pas lui faire part de ses sentiments sans rentrer dans la liste des « conquêtes ». Et dans un sens, toutes les filles avec lesquelles, il avait sorti jusqu'à présent, ressemblaient à des beautés sorties tout droit des magazines.

Revenons à Takao. Il se tenait devant elle, persuader qu'elle lui faisait une déclaration d'amour. Le silence qui s'imposa dura deux minutes, peut-être plus. Elle ne savait pas comment démentir cette pensée sans le blesser dans son orgueil. Car oui, elle savait que les garçons possédaient un orgueil sur le plan affectueux. Et qui puis est, il sortait déjà avec une fille.

Le rouge apparut sous les yeux de la jeune fille. Puis lorsqu'elle réalisa honteusement la situation qu'elle se trouva, elle passa à rouge écarlate.

« Hein !? »

Entendre l'intonation de sa propre voix la choqua. Elle se pivota rapidement en sachant qu'elle venait de perdre le contrôle d'elle-même. Bien évidemment, cela lui arrivait quand son père chercha à la taquiner sur les garçons. Mais en public, elle se retenait d'être naïve et expressive afin qu'on ne l'embête pas. Qu'est-ce que je fais ? Qu'est-ce que je vais faire ? Aide-moi.

Les mains sur ses joues et le cœur battant à tout rompre, elle s'efforça de reprendre le contrôle. Mais ce fut peine perdu, car la situation l'obsédait. Elle crut avoir senti une main se posait sur son épaule. C'était peut-être son imagination. Elle se retourna soudainement, tout aussi rouge qu'une écrevisse.

« Je... Ce n'était pas ce que je voulais. Désolé, de vous avoir conduit en erreur. »

La Shutoku se courba autant que possible, en guise d'excuse.
Layout by moi



* GG * Bye
Signature du règlement en page 4 [mémo]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Masculin Messages : 626
Date d'inscription : 08/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff6600

RP terminés: 8

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Une demande assez particulière [PV Takao ]   03.08.15 10:02

...
Feat Nakamura Yuri


• Une demande assez particulière •

Takao Kazunari n était pas ce que l'on pouvait appeler un garçon populaire. Il n'était pas du genre beau gosse qui faisait se retourner toutes les filles sur son passage ou qui faisait défaillir les demoiselles dés qu'elles croisaient son regard où son sourire. En quelques mots, il n'était pas Kise Ryota, le joueur de basket portant aussi la casquette de mannequin à son temps perdu !

Ha Kazunari ne niait pas avoir un certain charme malgré tout. Il était de taille normale, ses cheveux noirs et lisses étaient typiques du peuple japonais et il n'y avait guère que ses yeux d'un bleu-gris profond pour ajouter une toucher d'originalité à son physique plutôt banal.

Dirons nous que Kazunari n'était pas coutumier du fait que l'on puisse glisser des mots d'amour dans la fente de son casier ! Alors, recevoir ce genre de lettre l'avait rempli de joie et avait gonflé son égo d’orgueil. Ce que c'était agréable ! Bon... Shin-chan n'avait pas eut l'air d’apprécier cet élan d'enthousiasme mais qu'importe ! De toute façon, citez moi un truc, un seul, pour lequel Shintaro Midorima montrait un tant soit peu d’intérêt en dehors du basket et de ses horoscopes.... Bah oui.. rien... néant....

La jeune fille avec laquelle Kazunari avait rendez vous l'attendait près du gymnase. Un lieu que le joueur de Shutoku connaissait parfaitement bien pour y passer les trois quart de son temps libre en entraînement de basket. Ha passion dévorante quand tu nous tiens...

Lorsqu'il arriva au lieu indiqué sur le morceau de papier, la jeune fille était déjà là. Brune, de taille moyenne, des yeux sombres et une petite mine adorable... Elle avait tout d'une fille craquante ! Très mignonne il devait bien l'avouer. Il avait de la peine et de l'appréhension de devoir lui avouer que les sentiments qu'elle ressentait à son égard n'étaient pas partagés pour la simple et bonne raison que Kazunari possédait déjà une petite amie dont il était follement amoureux.

C'est avec un sourire embarrassé qu'il entreprit de lui expliquer la chose le plus calmement possible, espérant secrètement ne pas lui faire trop de mal ou ne pas la faire pleurer. Ça aurait été une horreur ! Il ne supportait pas de faire pleurer les filles.... il avait déjà commis l’exploit impardonnable de faire couler les larmes de Tsuki-chan et il espérait que ça ne se reproduirait pas de si tôt que ce soit avec elle ou n'importe quelle autre demoiselle.

« Temps mieux. J'avoue avoir été dans une impasse depuis quelque temps et c'est une amie qui m'a montré une vidéo de vous, durant le match contre Seirin et comme vous possédez le même poste que moi, je vous demande conseil pour... »


Hé ??

Takao la regarda un instant interloqué

Pourquoi lui parlait-elle de basket tout d'un coup ? Du match contre Seirin en plus... celui la même où Shutoku avait perdu de façon plus que cuisante face à un duo Kuroko/ Kagami redoutable. Ne plus les sous estimer. C'est la leçon que Kazunari avait tiré de cette douloureuse expérience de défaite

La jeune fille marqua une pause alors qu'elle sembla soudainement tout aussi perdue que lui. Elle fronça les sourcils et les deux lycéens semblaient afficher la même mine de surprise et d'incompréhension. Qu'est ce que c'était que ce quiproquo ? La lettre... ce n'était pas une lettre d'amour finalement ? Takao se serait lourdement mépris sur le contenu de cette dernière ?

Son regard passa de la jeune fille au morceau de papier froissé qu'il tenait encore dans les mains. Il en relu rapidement le contenu avant de relever la tête vers elle, les joues rosies par la gêne qui s'emparait de lui

« Tu... ce... ce n'était pas une lettre amour ? Tu voulais juste me parler de basket ? Sérieux ? »

Kazunari émit un petit rire gêné alors qu'il se passa la main dans les cheveux, légèrement mal à l'aise par la situation de son propre ridicule.

« haha... je suis trop nul... dire que je me suis enflammé pour rien ! Je me disais bien que c'était genre chelou de recevoir ce type de lettre.... Habituellement les lettre d'amour à l'eau de rose c'est dans le casier de Shin-chan qu'on les glisse... faut dire... vu sa tete de psychopathe plein de carotène... les filles ont peur de venir lui parler en face. Breeeeef..... »


Takao replia la lettre et il sourit à la jeune fille avant de se mettre à coté d'elle, prenant appuie contre le mur du gymnase. Il défit son sac à dos de ses épaules et l'ouvrit pour sortir une barre de céréales. Il en tendit une à la jeune fille

« T'en veux ? »

Il s'en sorti une qu'il déballa rapidement avant de croquer dedans. Barre de céréales au chocolat au lait. Sa préférée.

Il mastiqua et avala sa première bouchée avant de reprendre la parole

« Alors, c'est quoi que tu voulais me demander ? Je te préviens, je ne réponds qu'aux personnes qui me tutoie ! »


Le fait qu'elle lui parle de façon si solennel le mettait mal à l'aise et il lui fit un clin d’œil encourageant pour qu'elle laisse tomber le trop distant « vous » pour un « tu » plus approprié étant donné leur âge identique.

« Je ne sais pas si je pourrai t'aider mais tu peux toujours essayer. C'est bizarre que ce soit à moi que tu veuilles poser des questions ou demander un conseil. Je suis pas vraiment le meilleur joueur de l'équipe masculine ni le plus pédagogue mais bon... au moins je vais pas t'étriper comme l'aurait fait Shin ou Miyaji-san ! »

Il finit de dévorer sa barre de céréales, attendant que Nakamura énonce enfin la raison étrange de ce rendez vous





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 185
Date d'inscription : 21/05/2015
Localisation : Aux camping avec le potager
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #3D3F43

RP terminés: 1

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Une demande assez particulière [PV Takao ]   04.08.15 20:40


♕ Une demande assez particulière


« Le goût de la défaite m'a toujours poussé à me surpasser. J'ai pensé que je resterais à jamais une simple voleuse de balle. Et pourtant, j'ai rencontré un faucon majestueux. Ayant la joie de vivre. Et je ne parviendrais jamais à oublier cette première impression qu'on s'était donnée. On aurait pu devenir comique ensemble. »


Essayez de parler d'amour à Yuri et toute suite, vous la perdrez. Elle se sentirait perdue en pleine forêt, sans boussole à la main. C'est pour dire qu'à l'âge de seize ans, elle se trouvait en retard par rapport à ses camarades. Jamais elle ne prit le temps d'être féminine. Se maquiller, prendre soin de son visage ou enfiler une robe n'était pas réellement sa tasse de thé. En couple, elle ne sera pas un véritable effort de présentation. Oh, peut-être de mettre un joli haut avec un pantalon blanc. Mais pour elle, le sentiment d'amour n'avait rien de contrer. D'attirant. Elle pensait trop à ses études.

Pourtant, il devait bien subsister un petit espoir, aussi mince soit-il, à ce qu'elle se comporte comme une fille. L'uniforme féminin de Shutoku lui allait bien. Les filles qui la connaissaient la complimenter dessus. On lui demandait même d'en porter plus souvent.

« Euh... Oui, c'est bien ça. Com... Comme je disais. Je voulais parler du lieu de nos postes similaire. »

La lycéenne rougissait et détourna le regard.

Elle comprit depuis son premier petit ami qu'elle demeurait de glace. Pourtant, elle avait fait des efforts pour lui. Elle accepta de parler de moins en moins de ses études, ses partenaires de street-basket ou du restaurant de sa famille. Des sujets qui lui tenaient particulièrement à cœur, puisqu'elle s'en passionne. Elle pensait qu'elle avait apaisé la tension, mais l'épilogue se résuma assez rapidement.

Elle ne peut le nier. Takao n'était pas un garçon dont elle refuserait de sortir. Si elle n'était pas aussi gênée par la situation, elle l'aurait trouvé assez drôle de s'être trompé ainsi. Elle baissa la tête, honteusement, tout en faisant un pas en arrière assez significatif. Elle se trouvait idiote d'avoir placé sa confiance sans crainte. Et le fait que Takao s'emballait de cette manière la rendait un peu nerveuse. Elle aurait souhaité être loin du Gymnase, là où personne ne pouvait les voir.

La meneuse, pinça ses lèvres afin de maintenir le contrôle. Elle baissa son visage rougi et murmura :

« Une amie m'avait dit que tu viendras sûrement seul avec ses phrases. Elle a eu raison dans un sens, mais pas celui dont j'aurai espéré. »

Voilà, elle avait dit, celle d'attirer son attention uniquement sur elle. Elle ne s'imaginait pas du quiproquo provoqué par la situation. Elle fera attention la prochaine fois. Non. Il ne le fallait pas.

D'ailleurs, il ne semblait pas croire, lui-même, que cette situation survienne. Les déclarations ne lui siéent pas. Et pourtant, elle ne le voyait pas de cette oreille. Au contraire, maintenant qu'elle pouvait mieux le voir, elle le voyait bon vivant et facilement abordable. L'inquiétude qui la rongeait s'était envolée dès l'instant où il commença à parler. Saveait-il au moins qu'il avait ce genre de pouvoir ? Surtout que ce Midorima accepta sa présence sans l'envoyer dans le décor. Peut-être avait-il besoin qu'on le rassure.

« Shin-Chan ? »

Shin-Chan ? Veut-il parler de Shintaro Midorima, le lycéen de la génération miracle ? Celui qui, par une grâce divine parvient à se hisser constamment au-dessus de son nom, et ce, depuis leur examen d'entrée au lycée de Shutoku ?

« Alors ça, jamais ! Il est hors de question que je lui fasse une quelconque déclaration d'amour. Je préférerais mourir. »

C'était sortir tout seul. Sans qu'elle y réfléchisse réellement. Elle ne connaissait pas cet homme aux allures de carotte vivante. Elle ne se voyait pas s'approcher de lui et lui parler. Surtout avec son aura de premier de la classe. Si toute demoiselle à fleur de peau pourrait croire au destin, Yuri croyait également à ce destin. Or, elle ne le voyait pas du même œil que ses romantiques. Elle voyait ce nom comme un rival dont elle doit abattre.

Elle fit un pas vers Takao, tout en le fixant avec insistance.

« Si j'avais le choix entre toi et lui, je te choisirais un milliard de fois, s'il le faut. Franchement, tu es plutôt agréable à voir. Bon vivant. Et super-sociable. S'il n'avait pas ce garde du corps, je t'aurais abordé rapidement. Mais au lieu de ça, j'ai dû me batailler pour t'écrire et être seule avec toi. Ça aurait été la honte d'être vu avec cette carotte qui est toujours au-dessus de moi sur une liste. »

Soudain, elle s'arrêta de parler. Elle devient aussi rouge qu'une pivoine. Elle comptait garder maitrise d'elle-même jusqu'au bout, mais finalement, c'était une sorte de déclaration. Bien qu'elle n’éprouvât pas réellement ce genre de sentiment vis-à-vis de lui. Elle ne pensait pas ressentir le besoin de s'extérioriser à ce point. Mais au moins, elle voulait lui faire comprendre qu'elle n'éprouvait pas de sentiment pour cet étudiant maniaque.

Elle baissa la tête honteusement, refusant de la révéler.

« Pardonnez-moi... Euh... Excuse-moi. C'est la pression. Les études, le niveau et le classement de notre lycée me rendent plus ou moins nerveuse. »

Dans un sens, elle accepta la requête de Takao en employant le tutoiement. Elle prit une pause afin de se calmer. Elle en avait tout simplement besoin. Quand Takao lui présenta la barre de chocolat, elle leva les yeux. Elle le prit volontiers, tout en le remerciant avec une faible voix. Elle l'ouvrit.

« Je... Je fais partie du club de basket et au poste arrière. J'imagine que tu as également entendu parler de notre défaite lors de l'interlycée. Sale période, hein ! Je me suis rendu compte que je risquerais devenir un poids pour mes aînées. »

Yuri serra la barre de chocolat contre ses mains. Elle était consciente qu'elle parlait ouvertement à Takao, dont elle venait juste de rencontre. Elle aurait bien pu parler avec les titulaires du club pour se rassurer, mais son image de fille solide lui pesait. Elle ne pouvait se permettre de flancher.
Ou c'est juste sa déclaration qui l'avait rendue toute chose.

« C'est étrange de me retrouver avec ses pensées. Jusqu'à l'année dernière, je voyais le basket comme un simple amusement. Mais avec l'éparpillement de la GM et de la volonté de nos sempais, j'ai envie de jouer afin de gagner la Winter Cup. »

Elle leva les yeux vers son interlocuteur.

« J'ai vu la vidéo du match de notre lycée et Seirin. C'est une amie, du club du journaliste qui me la montrait. Je cherchais un moyen pour pallier mes erreurs et j'ai remarqué une chose. Un élément dont seul toi avait réussi. Le numéro 11 de Seirin. Tu es arrivé à le bloquer, n'est-ce pas ? Moi, il était totalement invisible jusqu'à ce que je te voie intercepter sa passe. Parmi les équipes adverses, il a une joueuse semblable. Je veux pouvoir améliorer ma vision du jeu et parvenir à localiser ce fantôme. Shutoku doit battre Seisei, mais pas uniquement cette école. Les autres aussi. S'il te plaît Takao. Permets-moi, de m'améliorer. Actuellement, je me repose sur le positionnement des filles en suivant mon instinct. Je dois lire entre les lignes, comme tu le fais. »

Yuri se courba face à Takao.

Elle resta sur cette position afin qu'il accepte ou refuse. Lui, Takao Kazunari, se trouvait dans la première équipe dès son arrivée. Il avait le même âge qu'elle. Il avait perdu l'interlycée. Elle ne voulait pas rester sur cette défaite, elle vaincrait ses adversaires lors de la Winter cup.

Dire que pour moi, le basket n'est qu'un passe-temps.

« Alors, tu veux bien m'aider, Takao ? »

Layout by moi





* GG * Bye
Signature du règlement en page 4 [mémo]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Masculin Messages : 626
Date d'inscription : 08/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff6600

RP terminés: 8

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Une demande assez particulière [PV Takao ]   15.08.15 9:37

...
Feat Nakamura Yuri


• Une demande assez particulière •

La jeune fille, Yuri, semblait être quelqu'un de relativement timide. Mais toute aussi sympathique. Il ne comprenait pas trop pourquoi elle avait écrit la lettre qu'elle avait glissé dans son casier. N'aurait-il pas été plus simple qu'elle vienne l’interpeller directement ? Cela aurait au moins eut l'avantage d'éviter à Kazunari une situation dans laquelle il s'était senti ridicule.... Se vanter auprès de Shin-chan d'avoir reçu une lettre d'amour qui n'en été finalement pas une.... c'était un petit peu la honte n'est ce pas ? Mais ce que Shin-chan ignore ne pouvait pas faire de tors à Kazu ! Haha

D'un autre coté il ne pouvait pas en vouloir à Yuri de ne pas avoir osé franchir le cap de la rencontre direct. Il était vrai que Kazunari n'était que très rarement vu en dehors de la compagnie du shooter miracle et ce dernier avait de quoi refroidir les ardeurs de toutes personnes désirant approcher le faucon. Mais ce n'était qu'une fausse image ! Shin-chan n'était pas aussi méchant qu'il n'y paraissait. Il n'était pas aussi méprisant non plus. Pas aussi froid et hautain. Au contraire. De l'avis de Takao, Shin-chan est une personne qui avait la main sur le cœur. Jamais ô grand jamais il ne laisserait une personne dans le besoin sans lui venir en aide. Certes, il râlerait sans doute pour être fidèle à son caractère tsundere mais il serait incapable de rester de marbre ou indifférent. Que personne ne s'avise de dire que Shin-chan avait un cœur de pierre devant Takao. Ce dernier était prêt à prendre la défense de son ami et à batailler sang et eau pour prouver le contraire à ses stupides détracteurs !

Enfin, cela n’embêtait pas réellement Takao. Il ne savait cependant pas vraiment ce qu'elle attendait de lui. Elle avait besoin de son aide mais Kazunari ne voyait pas vraiment comment il pouvait l'aider en matière de basket. Ce sport qu'il pratiquait depuis qu'il était jeune était une véritable passion pour le faucon de Shutoku. Il avait perfectionné les aptitudes requises par son poste, il avait affûté sa vue atypique. Récemment, son basket avait même prit une dimension encore plus profonde. Il mettait son talent à la disposition exclusive de Shin-chan, essayant de lui faire des passes les plus précises possible pour faire de lui le fer de lance de l'équipe. Celui par qui la victoire leur serait offerte....

Du moins.... C'est ce que Takao avait espéré quand il avait commencé a jouer au basket avec Midorima. La défaite contre Seirin lui avait fait l'office d'une gifle en plein visage. N'était il pas assez fort ? Ce n'était pas Midorima qui était en cause dans ce match, ses shoots avaient tous été plus incroyables les uns que les autres. S'il y avait bien une chose sur cette planète dont Takao ne se lasserait jamais c'était ça : regarder son ami tirer. Tout était parfait et incroyable. Sa posture académique, le positionnement de ses mains, ses tires en cloche si hauts et puissants.... Comment réussissait-il à lancer un ballon aussi lourd avec une telle vitesse et une telle trajectoire.... tout simplement merveilleux, Takao était sous le charme de ce basket....

Mais force était de constater que si Shin-chan était un excellent joueur, lui, Takao Kazunari, n'était encore parfaitement au point. Il lui faudrait redoubler d'ardeurs et de travail pour être capable d’être un meneur et un passeur au niveau de son précieux ami.

« Je... Je fais partie du club de basket et au poste arrière. J'imagine que tu as également entendu parler de notre défaite lors de l'interlycée. Sale période, hein ! Je me suis rendu compte que je risquerais devenir un poids pour mes aînées. »


Takao se frotta l’arrière de la tête, passant sa main sur sa nuque et à la naissance de ses cheveux alors qu'il riait un peu stupidement. A dire vrai, il n'avait que trop rarement eut l'occasion de s’intéresser au basket-ball féminin de Shutoku. Il avait déjà énormément à faire avec l'équipe masculine tout en gardant un œil sur le club des filles de Teiko où évoluait sa cœur Shizuku. Son temps était déjà accaparé par ces deux équipes en plus des cours.... difficile pour lui de pouvoir faire davantage.

Ainsi donc les filles avaient, tout comme les garçons, été éliminées de l'Interlycée.... Il ne pouvait que compatir et comprendre la douleur et l’amertume de cette défaite qu'elles ressentaient. Mais une fois encore, Takao ne voyait pas en quoi il pourrait l'aider. Si elle évoluait au poste de shooting guard, c'est auprès de Midorima qu'elle devait prendre conseil. Lui n'était que son passeur ( en plus d’être son chauffeur ) et le meneur de l'équipe.

Takao écouta sa longue explications sur les difficultés liées à son jeu. Et, tout doucement, il semblait comprendre quel était le problème de la jeune fille ainsi que les conseils qu'elle attendait de lui. Visiblement, elle espérait pouvoir obtenir une vision du jeu se rapprochant de celle que Takao avait. Sa vision de faucon qui lui permettait d'avoir une vue d'ensemble de la totalité du terrain. Une vue sous différents angles qui annulait, par exemple, les capacités de Kuroko ou les angles morts pouvant dissimuler des joueurs.

« Oh je vois.... »


Il n’arrivait cependant pas à comprendre en quoi cette propriété pourrait être utile à une personne qui passait la plupart de son temps sur le parquet à l’arrière du terrain. Sa spécialité c'était les trois points non ? C'était aussi la récupération de ballon envoyés le plus prés de son propre panier. Pourquoi voulait elle avoir cette capacité qui était bien plus utiles aux personnes évoluant en tant que PG à l'image de sa propre capacité ou de celle de l'aigle de Seirin ?

Kazunari termina d'engloutir sa barre de céréales puis il prit une bouteille de Pocari sweat qu'il ouvrit d'un mouvement souple du poignet. Il se hissa sur un petit muret sur lequel il se mit assis, balançant ses jambes dans le vide l'une après l'autre

« Bah écoute... je veux bien t'aider mais je ne sais pas trop ce que je peux faire pour toi parce que tu vois, ma vision de faucon, je ne pense pas que ce soit un truc que l'on puisse apprendre. Comment te dire.... bah.... je suis né comme ça ! »


Il lui fit un sourie et pencha légèrement la tête sur le coté. Il ne savait pas comment cela s'était produit pour Shun Izuki, l'aigle de Seirin, mais Takao avait toujours eut une vue bien plus développée que la moyenne. Il arrivait à voir des choses normalement impossible pour des personnes « normales » et ce n'est qu'en s 'entraînant au basket qu'il avait put maîtriser et perfectionner son acquitté visuelle hors paire. Un jour, peut être, il essayera de parler de tout ça à Izuki

« Tu vois, c'est inné... Tout comme Shin-chan est né avec une taille de géant, moi je suis né avec ces yeux un peu bizarres ! Je ne pourrai jamais être aussi grand que Midorima même si je le veux ardemment et même si je m’entraîne toute ma vie …. Tout comme toi, tu ne pourras pas obtenir une vision comme la mienne quand bien même t'y passais toute ta vie....Tu comprends ? »


Takao prenait volontairement des pincettes pour lui expliquer la situation. Il espérait ne pas la rendre triste en lui faisant comprendre quel était le soucis inextricable dans lequel elle se situait. Si elle voulait progresser, elle allait devoir faire sans les yeux de faucon. Mais comme dit le proverbe: A cœur vaillant rien d'impossible !

Kazunari effectua un saut en avant, se projetant du muret sur lequel il était assis pour retomber sur ses jambes. Il lui fit un sourire encourageant

« Mais je peux t'aider d'autres façons ! Tu n'as peut être pas mes yeux mais tu sembles être motivée ! Alors je veux bien t'aider à améliorer ton jeu ! Je suis sure que même sans ma vision bizarre tu arriveras à progresser et à anticiper davantage le positionnement des autres joueurs ! Et puis ce qu'il faut avant tout, c'est que tu trouves ton propre basket ball ! Faut que tu trouves ta place dans ton équipe ! »


Il lui sourit et tendit sa main dans sa direction en vu d'un high five auquel elle pouvait répondre si elle acceptait de bosser avec lui

« Alors t'en dis quoi Nakamura-chan ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 185
Date d'inscription : 21/05/2015
Localisation : Aux camping avec le potager
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #3D3F43

RP terminés: 1

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Une demande assez particulière [PV Takao ]   22.08.15 19:39


♕ Une demande assez particulière


« Le goût de la défaite m'a toujours poussé à me surpasser. J'ai pensé que je resterais à jamais une simple voleuse de balle. Et pourtant, j'ai rencontré un faucon majestueux. Ayant la joie de vivre. Et je ne parviendrais jamais à oublier cette première impression qu'on s'était donnée. On aurait pu devenir comique ensemble. »



Ah lalala la ! Ma Chère Yuri. Si tu faisais parfois un peu plus attention à tes mots, tu aurais pu remarquer ton lapsus. Non ! Au contraire, tu continuas sans que tu t'en apercevoir, tout en parlant de ton véritable poste : meneuse de jeu.

Yuri poursuivit son long monologue sous le regard incrédule de son interlocuteur. Le lycée Shutoku portait fièrement le titre de « Roi de l'Est ». Tout comme une grande partie des joueurs, la Japonaise ne s'intéressait pas réellement aux autres clubs en compétition. Elle avait déjà beaucoup avec l'équipe féminine pour s'encombrer d'informations encombrantes. Si elle s’intéressait uniquement à Takao, ce fut qu'à partir d'une vidéo. Autrement, il aurait été un total inconnu. Elle comprendrait si Takao refusait de l'aider. Après tout, il avait déjà beaucoup à faire avec les entraînements et sa vie privée. Alors pourquoi est-ce qu'il accepterait au final de lui demander ? Elle pensait que le poids de provenir du même lycée et le poste l'aideraient.

Yuri évoluait en tant que Point Guard ou depuis quatre, presque cinq ans. Au début, elle lissait suffisamment le terrain afin de se positionner comme il se doit et se débarrasser de ses adversaires. À vrai dire, son talent de voleuse démontré toute sa puissance quand elle se trouva au plus près du panier. Maintenant, elle devait se calmer et analyser toutes les situations avec sang-froid. Lorsqu'elle entendit parler de « talent inné », le doute s'installa au fond d'elle, au point qu'elle détourna son regard. Elle doutait ses prédispositions à son poste tout en gardant la rage de vaincre.

Alors comme ça, Takao avait un regard bizarre, lui permettant de voir au-delà de son champ de vision. Cette explication tomba sur le sens, il avait dû mettre en pratique sa technique depuis des années. Elle avait elle-même développé sa spécialité en s'entraînent d'arrache-pieds, tout en l'améliorant par la suite. Puis, finalement, cela devint un mécanisme difficile à expliquer sans se mêler les pinceaux. Dans un sens, si elle se concentrait de lire les déplacements du ballon durant une phrase défensive, elle pourrait le reproduire à offensive. Sauf qu'elle parvenait à moitié.

La brune s'approcha vers l'homme aux regards de faucon sans se soucier de son intimité. Elle le fixa intensément afin de mieux voir ses iris. Tout cela parce qu'elle avait pris sa phrase aux premiers degrés. Elle se demandait même en quoi est-ce qu'ils étaient bizarres. Et comme à sa petite taille ne l'aidait pas, elle se mit sur la pointe des pieds, sans remarquer si cette approche le gênait plus qu'autres choses.

« Étrange. Tes yeux sont tout à fait normaux. J'imagine même que tu dois avoir dix sur dix. Sont-ils derrière le dos, c'est ça ? »

La petite disait cette remarque des plus sérieusement, comme si elle étudiait l'animal sur toutes les coutures. Elle voulut approcher sa main afin de l'obliger à baisser sa tête, mais elle s'arrêta net et se mit à rougir. Elle venait enfin de s’apercevoir de la situation. Elle s’éloigna soudainement, tout en disant ses mots : « Désolée. ». Finalement, elle commença à consommer la barre de céréales.

« Oui, je comprends. Je me suis peut-être un peu trop précipitée sans en penser à ce genre de chose. Il faut dire qu'avant avoir été à mon poste, j'étais en ailier. Je ne me posais pas de question sur le point de vue stratégique puisqu'on le faisait à ma place. Maintenant, c'est différent. On n'a qu'à dire que je suis presque une néophyte dans ce poste. Du coup, ça doit faire de moi, ton Kohai. »

Yuri porta son attention vers la barre, un peu déçu. Elle pensait obtenir un peu de soutien et se heurta face à un mur impénétrable. Elle ne connaissait pas le terme des capacités de Takao. Cela sonnait comme un retour à la case départ, sans obtenir la moindre réponse. Si elle désirait voir l'invisible, elle devra s’améliorer dans son coin, trouver un « partenaire ». Elle ferma les yeux tout en se souvenant qu'elle n'avait jamais eu besoin d'aide auparavant, tout se faisait au feeling. Elle devrait peut-être tout reprendre à zéro et prendre sur la seconde branche, tout en gardant son talent qui la caractériser.

Un mouvement devant elle la poussa à laver la tête. Elle regarda le sourire encourageant de Takao.

« Mon basket, je l'ai déjà trouvé. Je surprendrais toujours mes adversaires en leur volant leur balle tout en marquant. Rien ni personne ne me fera changer cela. Ce n'est pas pour rien que j'ai développé un jeu proche de la raquette. Maintenant, je dois le mettre au service de l'équipe et d'obtenir la victoire. Il faut que je fasse bien cela pour notre arrière. »

La détermination de Yuri lui donna l’effet d'une claque. Elle avait la sensation que sa fatigue s'envola d'un seul coup. Elle se sentait légère. Elle n'aurait pas les capacités du meneur de Shutoku, mais obtenir son soutien lui permettrait de s'améliorer. Cette conclusion la rassura. Elle réalisa un High five avec énergie et lui montra que cela lui suffisait largement.

« Je suis partante ! Tu me donneras tes coordonnées ? »

Le choc de leur chair fut également le déclic concernant l'une de ses phrases. Elle réalisa soudainement qu'elle venait d'installer à nouveau un quiproquo en inversant son poste avec celui de Tsubaki. Elle réalisa la confusion de son esprit à cet instant et ses explications promptes. Pour le peu qu'elle perdit son sang-froid elle aurait pu rougir de nouveau. Cependant, elle se tapa le front.

« Non, mais quelle idiote ! C'est encore pire que des nouilles mal préparées. »

Quelle idiote !

Layout by moi




* GG * Bye
Signature du règlement en page 4 [mémo]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Masculin Messages : 626
Date d'inscription : 08/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff6600

RP terminés: 8

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Une demande assez particulière [PV Takao ]   03.09.15 19:57

...
Feat Nakamura Yuri


• Une demande assez particulière •

Elle était vraiment sympa cette fille ! Pleine d'enthousiasme et à la fois emprunt d'une certaine timidité. Kazunari trouvait étrange de ne jamais l'avoir croisé dans l'enceinte du collège. Il fallait dire que le meneur de jeu était assez occupé ! Entre les cours, l’entraînement de basket et les activités au club de santé du bahut... il y avait de quoi occuper ses journées ! Et heureusement ! Hyperactif comme il l'était, Takao avait perpétuellement besoin de s’occuper les mains et l'esprit.

Alors qu'il venait de lui parler de la capacité spécifique de ses yeux, Yu-chan s'était penchée en avant pour le regarder de plus près. Kazunari n'avait pas reculé, nullement gène par cette proximité fort réduite. Il n'avait pas rougit non plus. Il la trouvait très mignonne mais le cœur du faucun battait déjà pour un autre cœur qui se trouvait à quelques kilomètres, dans un lycée différent du sien.

Non, Takao c'était juste contenter d'ouvrir les yeux en grand et de lui offrir un sourire. La couleur d'un bleu glacial de ses iris était peu commune pour un japonais. Une petite particularité dont le garçon était fier. Mais mise à part leur couleur, ses yeux n'avaient effectivement rien de bien original ! Pas de pupilles de chat, pas de petite taches colorées ou d'oeil vairon...

La différence était interne, invisible à l’œil nu...C'était un sens. Comme certains avaient l'odorat plus développé que d'autres. Lui, c'était la vue. Cette nuance pouvait être bien abstraite il était vrai. Comment expliquer à une personne que son champ de vision était beaucoup plus grand que pour les gens lambda ? Comment expliquer qu'il arrivait à voir des chose sous des angles différentes, qu'il arrivait à percer les angles morts ? Ça pouvait être effrayant dans un sens... Mais personne n'était encore jamais parti en courant lorsqu'il avait expliqué ses facultés. Peut être avait-il été prit pour un fou... un illuminé...

« Bien sure que mes yeux sont normaux !! Et ouep ! J'ai une excellente vue ! »

Il lui fit un clin d’œil et rit à sa remarque. Des yeux derrière la tête ! Quelle idée !

Takao fronça les sourcils en l'écoutant. Ainsi elle était ailier avant d’être arrière ? Ces postes étaient si différents ! Comment pouvait-on faire une reconversion si catégorique ! Qu'elle passe à la limite du poste d'ailier à celui de pivot pourquoi pas.... Celui de meneur de jeu même, à la limite... Bien que Kazunari estimait que le poste de meneur était celui le plus complexe des 5. Tout le jeu de l'équipe reposait sur les décisions et la distribution opérée par le point guard. La précision des passes, l'esprit de déduction et d'anticipation... Autant de qualité nécessaires pour faire un bon meneur. De l'abnégation aussi. Le meneur n'était pas la pour mettre des paniers. Il n'était pas celui vers qui tous les regards étaient braqués.

« Ton Kohai ? Ola ! Tu sais moi... je suis pas trop adepte de ce genre de truc.... La hiérarchie... ca me gave plus qu'autre chose... Ça veut pas dire pour autant que je ne respecte pas mes aînés hein ! »

Takao passa sa main dans ses cheveux pour relever ses mèches de cheveux qui lui tombaient devant les yeux. Il sourit et poursuivit

« Que dirais tu plutôt d’être mon amie ? Hum ? T'avoueras que c'est plus sympa non ? »

Une nouvelle fois le regard de Takao s'obscurcit. Il fronça les sourcils en remarquant que quelque chose n'allait pas dans le discours qu'elle tenait. Elle parler de voler la balle. Elle parler d'un jeu proche de la raquette.... Rien dans tout cela ne correspondait à la description d'un poste de Shooting guard. Ou alors, l'équipe féminine de Shutoku devait avoir bien des problèmes d'organisation dans leur jeu. Il faudrait peut être que Takao aille un jour jeter un coup d’œil aux entraînements des filles bien qu'elles doivent être accompagnées comme il fallait par une manager et un entraîneur digne de ce nom


« Je suis partante ! Tu me donneras tes coordonnées ? »

Takao fut arraché à ses réflexions et il regarda la jeune fille avec un petit air surpris. Il lui sourit puis il se pencha en avant pour ouvrir son sac en bandoulière. Il prit un morceau de papier qu'il arracha d'un coin d'un cahier … de Shin-chan... ce n'était pas fait exprès

« Oh.... purée... il va me tuer.... »

Takao se mordilla la lèvre avant de hausser les épaules

« Bah... je lui ferai un dessin de Kerosuke pour me faire pardonner.... »

Sur le morceau de papier délibérément arraché, Takao inscrivit son numéro de téléphone avant de le tendre à la jeune fille en souriant

« Voila mon téléphone. Tu peux m'envoyer des messages ou me téléphoner quand tu as besoin ? Je t'ai mis mon identifiant Facebook aussi... au cas où... »

Il était en train de ranger son crayon dans sa trousse quand la demoiselle s'exprima une nouvelle fois de façon étrange. Takao releva la tête et la regarda sans comprendre quelle était la fameuse chose pire qu'un plat de nouilles mal préparé, pour reprendre sa propre expression

« Hé ? »

Il mit son sac sur son épaule, prêt à comprendre congés. Il ne pouvait pas s'attarder davantage en raison de la montagne de devoirs qui l'attendait à la maison. Sans parler de l'interro de SVT qui faisait parti du programme du lendemain. Mais avant de partir, un petit élément demandait à être éclaircit

« Par contre... faudra que tu m'expliques un truc quand même. Tu viens me voir alors que je suis meneur et toi arrière... Et quand je t'entends parler, rien ne correspond au poste que tu dois occuper. Si tu es arrière, tu dois être celle la plus éloignée de la raquette... alors pourquoi tu dis que tu y joues proche ? J'avoue que je suis largué là.... »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 185
Date d'inscription : 21/05/2015
Localisation : Aux camping avec le potager
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #3D3F43

RP terminés: 1

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Une demande assez particulière [PV Takao ]   08.09.15 22:01


♕ Une demande assez particulière


« Le goût de la défaite m'a toujours poussé à me surpasser. J'ai pensé que je resterais à jamais une simple voleuse de balle. Et pourtant, j'ai rencontré un faucon majestueux. Ayant la joie de vivre. Et je ne parviendrais jamais à oublier cette première impression qu'on s'était donnée. On aurait pu devenir comique ensemble. »



Finalement, Takao était facilement abordable. À ses côtés, les craintes devenaient dérisoires. Si elle avait appris à mieux le connaître, elle aurait finalement choisi de prendre contact autrement que par cette lettre. Elle devait paraître une véritable idiote à présent. Après avoir demandé uniquement ce qui lui tenait à cœur. Elle voulait connaître bien plus sur lui, apprendre ses passions et motivations. Mais, elle finira bien par découvrir en côtoyant l'homme au faucon. Surtout qu'ils pourraient se revoir grâce à l'échange des coordonnées.

« D'accord, va pour être de simple ami. »

Les questions se bousculaient dans la tête de la belle japonaise. Elle ne savait pas par où commencer dans son questionnement. Peut-être qu'elle aurait également souhaité un match amical avec le faucon afin de pouvoir l’analyser en pleine course et ses mouvements. Elle pouvait tirer des leçons de lui. L'appeler « Senpei » était peut-être un peu trop gros, certes. Elle n'avait pas besoin de cette forme hiérarchique en ayant tous les deux le même âge. Puis, elle pourrait être son aînée de quelques mois. Elle pourra toujours avoir un match comme lui, où elle l'analysera. Ils pourraient échanger leur style de jeu dans une conversation des plus banales, voir autour d'un café. Enfin, dans la mesure que sa petite amie accepterait de laisser son compagnon auprès d'une partenaire de jeu. Oui, elle avait noté cette information quelques minutes auparavant. D'ailleurs, Yuri s'interrogea sur quel genre de fille intéressait le japonais. Pour si peu, elle pourrait en être jalouse de son attention. Il exprimait ouvertement ses pensées, sans détour. Il n'avait d'ailleurs aucunement de honte d'annoncer son larcin ou nommer le nom d'une créature inconnue.

« Kerosuke ? »

Oui, Yuri fut déstabilisé lorsqu'elle tendit la main afin de récupérer le morceau de papier. « Merci beaucoup. Je t’enverrais un message ce soir. » Enfin voilà. C'est que ce qu'elle aurait voulu lui dire si elle n'avait pas remarqué au final son erreur. Une simple étourderie dont elle aimerait éviter que cela s'ébruite au détriment du club. C'était son erreur et personne d'autre. Comment pouvait-elle le réparer dans ce quiproquo. Il faudrait qu'ils se quittent sans la moindre confusion entre eux. Elle se le demandait jusqu'à ce que Takao demandât de plus amples d'informations sur ses explications.

Yuri aurait aimé se cacher. Elle pourrait mettre cette erreur sous le coup de la fatigue. Elle travaillait sur trois fronts en même temps, les études, le club et le restaurant. Elle connaissait peut-être une baisse de régime avec tout le stresse accumulé. Sans parler qu'elle prenait également beaucoup à cœur son infériorité face à un prénom en permanence au-dessus d'elle. Il faudrait qu'elle se calme et remette ses idées en place afin de repartir du bon pied.

« Je crois que je me suis trompée en nommant les postes. C'est Tsubasa en arrière à l'équipe féminine. Elle est également un membre de la génération miracle, tout comme Midorima, si je ne me trompe pas. Je suis en tant que meneuse au lycée que depuis cette année. »

Un peu comme lui, dans un sens. Yuri remarqua qu'il prit ses affaires. Elle comprenait que leur entrevue avait trop duré inutilement. Elle s'empara également de ses affaires, les joues encore rouges de honte. Elle savait qu'elle s'en voudrait jusqu'au coucher quand elle y repensera. Mais au moins, ce deuxième quiproquo se terminait tout aussi vite que le premier, la lettre d'amour.


« C'est une erreur de ma part. Si le coach m'entendait, il me tira les oreilles. »

Elle l'accompagne jusqu'à la sortie afin de tourner dans une direction opposée à la sienne.


« Bonne soirée et rentre bien. Euh... Au sujet de la lettre. On n'a qu'à dire que je me suis fait larguer. Comme cela, tu pourras dire à ta petite copine qu'elle a trop de chance de t'avoir. »

Yuri agita lentement ses mains dans un ultime salut. Elle observa longuement Takao avant que son attention se porte sur le papier. Puis, elle le fourra dans la poche de sa jupe. Elle avait hâte d'avoir un peu de son temps afin de lui soutirer des informations en duel. Elle se demandait même quel genre de sensation cela avait d'avoir ses yeux.

Layout by moi



* GG * Bye
Signature du règlement en page 4 [mémo]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Masculin Messages : 626
Date d'inscription : 08/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff6600

RP terminés: 8

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Une demande assez particulière [PV Takao ]   14.09.15 9:29

...
Feat Nakamura Yuri


• Une demande assez particulière •

Yuri était une jeune fille tout ce qu'il y a de plus touchant. Elle dégageait une certaine fragilité qui plaisait à Takao et qui lui donnait envie de lui venir en aide. Lui proposer de devenir ami en lui donnant son numéro de téléphone portable et son compte facebook était la moindre des choses. Après tout ils avaient quelques points communs ensemble à commencer par leur lycée et la pratique du basket dans un club qui défendait la même devise !

Mon dieu.... Ce que Shin-chan allait être furieux ! Ce n'était pas la première fois que le shooter miracle prêtait ses cahiers de cours à son ami faucon. Ça arrivait même fréquemment. Les soucis de concentration de Takao l’empêchait parfois de suivre un cours du début à la fin. Il n'était pas rare que Midorima, situé au siège juste derrière Takao, ne donne des petits coups de pieds dans sa chaise quand il l’apercevait décrocher du cours. Même si ce n'était pas agréable, ça avait l'avantage de tirer Takao de sa rêverie pour reprendre le fils de la leçon et du discours monotone du professeur. Les cahiers de Shintaro, tout comme les fiches de révision que le garçon faisait à son intention, étaient très précieux pour Kazunari qui ne le remercierait jamais assez de son aide. Pédaler pour lui en contre partie était bien la moindre des choses....

Mais pour le coup, Takao n'avait vraiment pas fait exprès d'arracher une page du cahier de Shin-chan. Il avait été persuadé que c'était la feuille du samedi de son cahier de texte.... Il allait lui falloir trouver une idée pour se faire pardonner. Mais comment ? Oh !!! Oshiruko à volonté pendant les prochaines semaines ! Takao avait eut la paie de son petit baito de serveur dans un resto de soba ! Ça tombait pile poile !

« Kerosuke ? »

Ha ? Elle ne connaissait pas ? Takao montra la fermeture éclair de son sac de cour auquel pendouillait un petit strapp Kerosuke que Midorima lui avait offert pour son anniversaire. Takao y tenait ! Premier cadeau de la part de son meilleur ami, c'était précieux !

« C'est cette petite grenouille. Tu ne connais pas ? C'est un dessin animé assez populaire pourtant... C'est trop mignon ! Shin-chan adore ! »

Takao se mit à rire avant de prendre son sac sur son épaule. Après avoir posé sa question à Yuri, il vit la demoiselle s’embarrasser alors qu'elle se précipita pour donner une explication et éclaircir le quiproquo.

« Je crois que je me suis trompée en nommant les postes. C'est Tsubasa en arrière à l'équipe féminine. Elle est également un membre de la génération miracle, tout comme Midorima, si je ne me trompe pas. Je suis en tant que meneuse au lycée que depuis cette année. »


Le rire de Takao lui répondit et il lui fit un beau sourire

« Ha !! Tu me rassure ! J'étais en train de me demander si ça ne faisait pas des années que je jouais au basket sans connaître les postes ! Ça aurait été la loose tu crois pas ! En tout cas c'est cool ! On a un point commun supplémentaire Yuri-chan ! Point Guard, on peut dire ce qu'on veut c'est quand même le meilleur des postes au basket hein ? »

Il lui fit un petit clin d’œil

« Nous sommes les travailleurs de l'ombre ! On shoote pas souvent mais fait un boulot de titan pour mener l'action. J'aime bien cette vision du jeu ! En tout cas je comprend mieux maintenant pourquoi tu voulais de mes conseils ! »


Il haussa les épaules sans se défaire de son sourire

« Je passerai te voir un jour jouer au gymnase ! On pourra s’entraîner ensemble si tu veux, je te filerai des tuyaux ! Et puis pour la lettre d'amour.... "

Il lui tira un peu la langue de façon taquine

« Je dirai à personne que c'était un malentendu ! Pour une fois que je reçois des mots doux dans mon casier, j'ai bien droit de me la péter un petit peu tu crois pas ? »


Un nouveau rire lui échappa alors qu'il lui fit un signe de la main. Il commença a prendre le chemin pour le conduisait jusqu'à la sortie avant qu'il se retourne pour adressa un dernier au revoir à Yuri

« A plus ! On revoit un de ses quartes ! Promis ! »

Il se retourna et se mit à courir. C'était toujours sympa de pouvoir se faire de nouveaux amis !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Une demande assez particulière [PV Takao ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une demande assez particulière [PV Takao ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une demande assez particulière [PV Takao ]
» Une demande assez particulière, mais qui est nécessaire (pyg)(18+, trash, gore)
» Meredith Harper/Gorgone, une Gorgone et humaine assez particulière
» Demande de rang spéciaux
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-