The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]   02.08.15 18:20


Quand un membre du potager arrive à Akita



Feat - Murasakibara-kun

Tu avais mis beaucoup de temps à te lever ce matin, te coucher assez tard durant l'un de tes seuls jours de repos. C'était totalement fou de ta part ! Tu ne pouvais pas t'endormir sans avoir terminé le match de basket qui passait à la télé. Ce n'est pas tout, tu savais que tu avais un petit voyage aller/retour prévu pour Akita, tu voulais visiter plusieurs régions et c'était l'occasion rêvée pour se cultiver et connaître les alentours de Tokyo, tout de même ! Tu prends ta douche de bons matins, tu t'habilles rapidement pour ne pas rater ton train. Tu avais aussi mis ton bonnet fétiche rouge et noir avec le logo d'un requin en plein milieu !

C'était l'heure, tu étais déjà partis, assez excité d'ailleurs. Te voilà enfin arrivé à la gare, tu attendais toujours le train qui allait t'emmener en direction d'un tout nouveau lieu, encore inconnu pour toi ! Tu étais si excité, si impatient de découvrir Akita et ses pâtisseries ! L'occasion aussi de pouvoir affronter plus forts que toi sûrement ! Le bruit du train se faisait entendre, tous les futurs passagers se lèvent, certains portent un énorme sac sur le dos, d'autres ont avec eux une valise, partant sûrement pour une ou deux semaines avec leurs familles. Toi t'avais qu'un petit sac où t'avais mis des chaussures de rechange au cas où tu allais jouer au basket ainsi que quelques bonbons et pâtisseries de Tokyo ! Faut dire qu'Akita et Tokyo ça ne doit pas être pareil, enfin niveau pâtisserie et tout ce qui touche les bonbons, ça doit être assez différents un peu partout !

Le voilà, il s'arrête lentement avec un petit grincement causé par les rails ! Tu montes calmement dans le train en essayant de chercher une place, cependant tout est pris malheureusement tu ne pouvais pas demandé à quelqu'un de plus âgé que toi de te laisser sa place ! Ce serait totalement irrespectueux et malpolie de ta part, toi qui est assez bien éduqué. Tu étais debout en te tenant sur la barre en fer fait exprès pour les gens debouts, tu savais très bien qu'aucune place n'allait se libéré. Le train s'arrête petit à petit jusqu'à entendre de nouveau ce grincement. Le chauffeur annonce que tout le monde est arrivée a Akita, en gros c'était le terminus ! Tu étais très content, tu pouvais enfin voir à quoi ressemble la ville où le lycée Yosen est situé. Tu descends aussitôt du train en te précipitant en dehors de la gare.
Tu te promenais a Akita, une ville assez sympathique jusqu'à maintenant, tu avais pu acheter une petite barre de chocolat dans une pâtisserie. Tu marchais calmement dans la rue en observant les alentours, ce n'était pas si mal que ça, tu te plaisais assez bien ici. Tu te baladais sans même savoir où tu souhaites aller, en fait tu voulais simplement visiter la ville et te faire d'assez bons amis un peu partout ! Enfin, tu devais retrouver ton chemin et tu interpelles aussitôt quelqu'un, un homme très grand, mesurant plus de deux mètres ! Tu te demandais si c'était un joueur de basket vu sa taille !

- Euh, excusez-moi ! Pouvez-vous m'indiquer la route s'il vous plaît ? Je viens de Tokyo donc je ne connais pas Akita !

Ton seul espoir est la réponse de cet homme, enfin ce n'est pas ton seul espoir, mais tu voudrais bien savoir dans quel quartier tu te localises!




(c) Kuroko's Basket RPG
Revenir en haut Aller en bas

Yosen
avatar



InformationsMessages : 166
Date d'inscription : 27/06/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]   02.08.15 19:55


Quand un membre du potager arrive à Akita [avec Buntaro]
   
   
   


Froid.

Il faisait froid à Akita, un peu comme chaque jour dans cette ville du nord du Japon. C'était une des villes au climat les plus rudes. Elle était parfois même recouverte de neige, sur plusieurs dizaines centimètres quelques fois en hiver. Le jour le plus froid dont Murasakibara se souvenait, c'était un hiver quand il était encore à Teiko... Il avait tellement neigé ce jour-là qu'il n'avait pas pu aller en cours de la semaine … Et il n'avait pas non plus se réapprovisionner en bonbons et sucreries qu'avant le troisième jour.

Imaginez le désespoir de la famille fanatique des sucreries de la région ! Atsushi avait presque pété un câble, et ses sœurs n'en menaient pas large non plus. Heureusement, il y avait la « réserve de bonbons d'urgence » que l'adolescent gardait en réserve pour des cas extrêmes comme celui-ci. Ils avaient pu s'en sortir, et finalement, en bon élève qu'il était, le violet reprit les cours via l'élève parfait que représentait Akashi Seijuro. Effectivement, c'était au rouge qu'il demandait les cours éventuellement ratés, et même si
l'autre était irrité de devoir le faire, il aidait son camarade. Akashi n'étant plus là, il devait se reposer sur d'autres camarades, et Himuro étant en deuxième année, le japonais venant d'Amérique ne lui était pas franchement d'une grande aide.

Quoiqu'il en soit, c'était emmitouflé dans de grands vêtements cotonneux et bien chaud que le géant déambulait dans les rues d'Akita. Effectivement, il voulait profiter de son week-end, alors il se mit en tête de faire un tour dehors, et en même temps faire en sorte de reprendre de quoi grignoter sur la route.

Les rues étaient globalement pleines, certains faisant leurs emplettes, d'autres allaient chez des amis... Bref, c'était le quotidien de cette ville hivernale plutôt singulière par son climat, mais qui n'avait pourtant rien à envier aux autres villes du Japon, pour sa fréquentation et ses spécialités culinaires. Atsushi bifurqua dans une rue moins large et moins fréquentée, puis continua son chemin, ouvrant un Umaibo qu'il s'empressa de déguster et de commencer. Mais à peine eut-il le temps de le finir que quelqu'un l'interpella. Regardant dans la direction de la voix, il y trouva un adolescent qui lui souriait. Son visage ne disait rien à Atsushi, qui, agacé d'être ainsi dérangé durant son moment de détente, le regarda du haut de ses deux mètres de son éternel air blasé. Le géant de Yosen plongea son regard d'améthyste nonchalant dans les yeux écarlates de son nouvel interlocuteur.

Ce dernier était plus petit que lui d'au moins deux têtes, et à ses dires, il semblerait que ce soit un étranger. Il s'était perdu... ? Et en quoi ça le regardait ? Certes, son interlocuteur venait de Tokyo, c'était compréhensible. Finissant de mâcher son snack de maïs soufflé, il regarda l'adolescent :


« Huh... ? Tu t'es perdu... ? »

Bon, c'était une question rhétorique, mais Murasakibara était ailleurs, et avait posé cette question comme introduction. Le pivot aurait pu l'envoyer balader et reprendre son chemin.
Aurait pu.
Mais ses parents l'avaient éduqué pour qu'il soit serviable, ainsi, Atsushi continua :

« … Je ne suis pas vraiment un guide touristique, mais si tu veux vraiment savoir, je crois qu'on est dans le quartier ouest de la ville, proche du centre commercial et du lycée Yosen... »

Qu'est-ce qui lui prenait à déballer autant de mots d'un coup ? Le froid pouvait avoir des effets bizarres... Ou peut-être les Umaibos... A voir.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA



Dernière édition par Murasakibara Atsushi le 04.08.15 22:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]   03.08.15 10:18


Quand un membre du potager arrive à Akita



Feat - Murasakibara-kun

Oh qu'il faisait froid, c'était sûr que le climat en Akita et Tokyo étaient largement différent ! Vraiment, cette atmosphère glaciale, tu ne pouvais pas t'habituer ! Tu te demandais comment les personnes font pour faire du sport dans ce genre de climat ! Quoi que c'est pas si mal ! Faire des batailles de neiges, des bonhomme de neiges et tout le tralala. Tu avais déjà vu de la neige et elle t'a causé assez de dommages comme ça ! Une semaine sans natation à l'époque, c'était cruel pour toi ! Ton père ne pouvait pas t'emmener à cause de la neige, c'est du temps anciens, tu ne dois plus penser à ça.

Quand même, tu as une grande chance de trouver quelqu'un pour pouvoir te guider enfin, cet homme. Ça pouvait se voir, il était fatigué non ? Enfin, tu ne savais pas, mais grand comme il est c'est sûrement un joueur de basket ! On peut dire qu'un membre du potager t'a filé sa chance ! Tu parlais bel et bien de l'As de l'équipe, Midorima Shintaro. Son objet du jour, il avait l'air chanceux hier, c'est peut-être ça qui t'a donné cette énorme chance, ce n'est pas super ça ? Bon, après tout, il y avait la neige, donc faire un basket... C'était compliqué quoi ! Enfin, tu n'es pas contre mais c'est du suicide tout de même !

C'était si incroyable, d'un seul coup, pleins de gens étaient là ! Qu'est-ce qu'ils font dehors ? C'est inhabituel, s'il neige à Tokyo, tout le monde serait sous sa couette en train de boire un bon chocolat chaud ! Ici les gens se baladent comme-ci le soleil rayonné ! De toute façon, ils sont sûrement habitués à ce climat assez glacial, par contre tout le monde te regarde assez bizarrement ? Ils savent sûrement que tu n'es pas d'ici, c'est vraiment bizarre ce genre de situation ! Tu te sens comme un étranger alors que tu es du Japon toi aussi. Enfin là n'est pas la question, heureusement que tu as réussi à interpellé un homme assez grand qui a l'air très jeune !

- Huh... ? Tu t'es perdu... ?

- Oui, c'est ça !

- … Je ne suis pas vraiment un guide touristique, mais si tu veux vraiment savoir, je crois qu'on est dans le quartier ouest de la ville, proche du centre commercial et du lycée Yosen...

- Merci beaucoup ! Sans être indiscret, tu fais du sport?

Dis-tu en ouvrant calmement ton sac pour prendre une des gourmandises de Tokyo et tendre celle-ci à l'homme qui t'a aidé, tu n'avais pas beaucoup d'argent sur toi. Tu espères tout simplement qu'il accepte ce cadeau!





(c) Kuroko's Basket RPG
Revenir en haut Aller en bas

Yosen
avatar



InformationsMessages : 166
Date d'inscription : 27/06/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]   03.08.15 13:02


Quand un membre du potager arrive à Akita [Avec Buntaro]





Akita n'était pas vraiment semblable à Tokyo ; c'était même l'inverse. Il y avait déjà le climat : le nord du Japon n'avait pas la chance d'héberger le Soleil. Et quasiment toute l'année, c'était un temps automnal qui régnait en maître absolu sur la ville.
Quasiment.

L'hiver, c'était le pire : il pouvait se mettre à neiger des dizaines de centimètres de flocons poudreux, ce qui n'était pas avantageux pour les habitants de cette ville pourtant ô combien enrichissante quand on creusait un peu. Mais comme ce temps était annuel dans cette région, les résidents de la ville s'y étaient à peu près habitués, mettant en œuvre des solutions pour relancer l'activité économique.

Cela passait notamment par les spécialités gastronomiques de la ville : ils étaient connus pour leur goût culinaire et leurs sucreries. Il y régnait également une certaine convivialité, surtout dans les cafés-pâtisseries, nombreux et célèbres pour accueillir les personnes qui souhaitaient prendre une boisson chaude accompagnée de gâteaux, ou juste passer du bon temps autour d'une table. Les patrons et les serveurs discutaient parfois même avec les clients, qui eux-même sans même se connaître s'attablaient ensemble pour discuter de tout et de rien, de choses futiles, de choses plus graves. Parfois ils se rencontraient, parfois ils se retrouvaient. Et si actuellement il n'y était pas, le pivot géant de la génération des miracles avait pris l'habitude de s'y rendre pour se protéger du froid et pour déguster les spécialités de la semaine et du jour. Finalement, le temps n'avait pas que des contraintes, il réunissait les habitants de la ville dans ces lieux.

L'une des grandes sœurs du pivot de Yosen avait d'ailleurs ouvert le sien, dans un des quartiers les plus fréquentés de la ville. Murasakibara y passait de temps à autre avec quelques uns de ses camarades de classe. Il avait même été décidé de fêter les victoires du lycée dans cet établissement, rendant heureux la sœur du géant, alors que ce dernier n'était intéressé que par ce qu'ils y servaient.

Mais la neige avait ses côtés négatifs aussi, ce qui rendait parfois les gens grognons et un peu distant avec les étrangers. Bien emmitouflés dans leur écharpe et dans leur bonnet, les passants n'avaient pas nécessairement le temps de s'arrêter.
Bon, c'est un peu forcé, mais... Murasakibara est déjà un grand enfant boudeur dans l'âme. Il avait donc la fâcheuse tendance d'être ailleurs, mais surtout de ne pas vouloir se prendre la tête. Alors indiquer le chemin à quelqu'un venant d'un autre...

En plus, il semblait vachement bavard ! Qu'est-ce qu'il est fatiguant ! Maintenant que je t'ai indiqué le chemin, trace ta route ! Enfin... Il avait l'air gentil quand même. Atsushi décida donc de se retenir pour ne pas l'envoyer paître quand il lui parla de sport. Quoi, ça avait l'air évident, non ? Non, bon, d'accord...

« Du sport... ? Je suis dans l'équipe de basket du lycée Yosen. Pourquoi … ? »

Alors, l'interlocuteur du pivot miracle sortit des friandises. Tout de suite intéressé, Murasakibara regarda ce qu'il tenait : elles venaient semble-t-il de Tokyo, et il y avait déjà goûté. Acceptant de bon cœur, il lui prit et commença à la grignoter. Décidément, on pouvait facilement prendre Murasakibara Atsushi par les sentiments ! À vrai dire, c'était peut-être le seul moyen de pouvoir le captiver, ce dernier livrant un amour démesuré pour les bonbons et les sucreries... Non vraiment, instinctivement, le jeune lycéen de Tokyo avait su s'y prendre avec Murasakibara, sans même le connaître !

« … Merci... Et sinon, tu t'appelles comment... ? »

Non, parce qu'ils discutaient, mais ils n'avaient toujours pas fait les présentations, et Murasakibara n'était pas du genre à vouloir discuter avec des gens qu'il n'estimait pas encore : et cela passait bien sûr par ceux qu'il ne connaissait pas.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA



Dernière édition par Murasakibara Atsushi le 04.08.15 22:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]   03.08.15 23:04


Quand un membre du potager arrive à Akita



Feat - Murasakibara-kun

Le climat entre Tokyo et Akita, c'est totalement différent ! Ici il y a cette atmosphère glaciale, la neige règne en tant que maître ici, tandis qu'à Tokyo c'est le soleil et la chaleur qui domine. Tu avais aussi entendu parlait que la neige ne s'arrêtait presque jamais, rare sont les jours qui ne sont pas victime de cette neige ! Enfin, tu n'étais pas vraiment là pour admirer la neige et ce climat glaciale. Tu étais un peu dégoûté pour les joueurs de street-basketball ! Vivre dans ce climat et jouer, le risque de trébucher ou de se faire mal est toujours là.

Tu ne savais pas comment était l'Hiver à Akita, d'ailleurs tu ne voudrais pas le savoir si tôt ! Tu voulais tout simplement profiter de ton séjour ici, tu devais t'amuser et avoir des moments et souvenirs inoubliables, heureusement que tu as pris un appareil photo pour avoir quelques souvenirs d'Akita ! Tu devais immortaliser chaque moment, chaque action et si seulement tu pouvais avoir un petit match de basket même dans cette neige ! Histoire de ne pas oublier ton petit séjour dans cette ville. Après tout le basket c'est toute une vie !

Tu avais aussi entendu dire que les gourmandises à Akita étaient largement différentes que ceux de Tokyo ! Ce serait plutôt cool pour toi de goûter à certaines gourmandises autre que les barres de chocolats que tu préfères et les chips de Tokyo. Tu avais hâte de ramener pleins de gourmandises de Akita à ton lycée qui n'est autre que Shutoku, un grand potager d'ailleurs ! Les pâtisseries-cafés avaient une assez grande réputation ici, c'est incroyable ! Ils doivent être vraiment gâtés les enfants de ceux qui tiennent les pâtisseries-cafés.

La neige à certains défauts, c'est sûr ! Cela rend souvent les personnes assez agressives et râle souvent, malheureusement tu ne peux rien pour les gens comme ça. Par contre, le garçon qui avait sûrement ton âge et que tu surnommes maintenant le "Géant", il n'en avait pas l'air bavard quand même ! Il avait l'air assez flemmard, par contre pour manger la barre de chocolat il n'a pas hésité ! Tu espères simplement qu'il soit assez sympa pour faire copain copain avec ce géant aux cheveux violets !

- Du sport... ? Je suis dans l'équipe de basket du lycée Yosen. Pourquoi … ?

- Oh, j'en étais sûr, tu fais du basket ! Bah, moi je viens de Shutoku, on a un sacré tireur: Midorima Shintaro !

Alors, tu avais vu juste ! BINGO, comme on l'aurait dit au LOTO !

- … Merci... Et sinon, tu t'appelles comment... ?

- De rien ! Moi, je m'appelle Hijimaru, Hijimaru Buntaro ! Je suis ailier fort remplaçant à Shutoku ! Bon bah, je crois que j'ai tous dis, sinon tu t'appelles comment toi ?

Dis-tu en regardant l'énorme bonhomme face à toi, tu savais très bien, que tu étais bavard et que tu n'allais pas t'arrêter dès maintenant malheureusement pour lui, il devait sûrement jouer pivot ou bien ailier fort.





(c) Kuroko's Basket RPG
Revenir en haut Aller en bas

Yosen
avatar



InformationsMessages : 166
Date d'inscription : 27/06/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]   04.08.15 8:58


Quand un membre du potager arrive à Akita [avec Buntaro]





La neige posait et ses problèmes et ses avantages.
Même si les flocons poudreux et blafards étaient une véritable plaie pour le quotidien des habitants lors d'un hiver trop glacial, ils faisaient aussi parti du paysage et n'étaient pas non plus qu'une contrainte déplaisante. C'était même, avec le temps, devenu un élément important du décor et de la singularité de cette ville et des alentours. Le climat rude et glacial était en partie une carte d'identité de la région, il façonnait la particularité de ces lieux. Les japonais résidant ici savaient donc parfaitement à quoi s'attendre, et ils s'y étaient habitués.

Il était évident que le climat ne favorisant pas l'activité sportive, la commune avait mis en place des gymnases à disposition des éventuels praticiens de basket, de volley, et il y avait même une piscine. Mais tout ça n'intéressait pas réellement le géant violet. Il était flemmard, et se moquait bien d'y passer son temps. Les seules fois où il y était, c'était quand Himuro l'y avait traîné de force, accompagné bien souvent de son capitaine ou du vice-capitaine. Bien souvent, ils suivaient un programme d'entraînement supplémentaire, pour coordonner leurs mouvements et leur style de jeu. À chaque fois, il restait devant le panier et défendait sans grande conviction, parce qu'il se savait à l'abri de quasiment tous les dangers et parce que surtout, il n'en avait pas réellement envie.

S'entraîner ? Mais pourquoi ? Quand on s'appelle Murasakibara Atsushi... et qu'on est le pivot de la génération des miracles... Y en a-t-il seulement besoin ?

Non ! Bien sûr que non ! Le talent seul comptait. Et le pivot miracle le possédait dans toute sa splendeur. Il était sûr de battre n'importe qui dans la ville, c'était même une évidence indiscutable. Alors pourquoi diable son ami l'obligeait à s'y rendre ? Atsushi avait du mal à capter le but de Tatsuya. C'était trop demandé de le laisser profiter de la vie, profiter de ses sucreries ? Zut !

Et ça n'avait pas vraiment l'air d'être le cas de ce type... Il avait l'air du gars à apprécier ce sport et à vivre pour. Il n'avait jamais compris à quoi ça servait. Soit on est doué et on avance, soit on se rend compte de sa condition faiblarde et on arrête. Point.

Le géant finissant la barre chocolatée, il passa au peigne fin son interlocuteur. Plus petit que lui, il avait des cheveux avec une couleur particulière qu'il n'arrivait pas vraiment à déterminer... Une couleur un peu rougeâtre, tout comme ses yeux, une carrure plutôt correcte pour un basketteur. Son style était typique de celui d'un japonais de Tokyo, même s'il portait des vêtements chauds.

Quand Buntaro se présenta et évoqua Shintaro, le regard d'améthyste de Murasakibara se mit presque à s'illuminer. Alors comme ça il était à Shutoku ? Et dans l'équipe de Midorima ? Cela captiva presque le géant qui sentit des bribes de souvenirs remonter dans son esprit.


« Alors tu es dans l'équipe de Mido-chin... ? C'est vrai que ses tirs sont intéressants, et surtout difficile à contrer... », déclara-t-il d'une voix qui pouvait signifier un haussement d'épaules.

Il finit la barre chocolatée, puis écouta Hijimaru lui dire son poste et son type de jeu. Il s'y intéressait par pure politesse, même s'il est vrai qu'un léger frisson – de froid ou d'autre chose ? - lui parcourut l'échine lorsque le lycéen de Shutoku évoqua le tireur miracle. Une brise vint balayer quelques mèches de cheveux des lycéens discutant dans la rue.

« Hum... Moi... Je suis titulaire dans l'équipe de Yosen, et je suis pivot... Je suis Murasakibara Atsushi... », conclut-il d'une manière un peu lasse et de son habituel ton nonchalant.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA



Dernière édition par Murasakibara Atsushi le 04.08.15 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]   04.08.15 15:23


Quand un membre du potager arrive à Akita



Feat - Murasakibara-kun

Dans cette ville enneigée qui n'est autre qu'Akita ! Tu avais ta part de chance et de poise, la neige tombait un peu plus qu'avant mais tu avais fais la rencontre de ce géant. Tu étais venu ici spécialement pour connaître un peu plus les alentours de Tokyo, il fallait bien s'y aventurer un jour où l'autre non ? Dans tous les cas, ce voyage ne t'a rien coûté et tu pourrais ramener quelques nouvelles gourmandises à tes camarades !

La neige d'ici, tu ne pouvais pas t'habituer en une seule journée et tu n'allais presque jamais t'y habituer ! Comment tu allais décrire ce séjour à ta famille ? Chaotique jusqu'à maintenant, tu espères simplement avoir des moments inoubliables. De plus, ce climat ne facilite pas vraiment tout genre de sports, jouer au basket peut bien évidemment se faire dans un gymnase mais tu ne connaissais pas vraiment tout ici. C'est pour ça aussi que tu as interpellé ce géant aux cheveux violets !

Dn plus, tu devais être au top de ta forme pour l'entraînement intensif de demain ! Le coach de l'équipe B ne vous facilite pas vraiment la tâche, même si tu avais fais un entraînement avec l'équipe type. Tu devais attendre encore quelques temps pour savoir si tu seras sur le banc de l'équipe A. Tu dois t'entraîner pour devenir encore plus fort, surpasser les certaines personnes et intégrer l'équipe A !

Tu savais très bien que pour jouer et devenir un grand basketteur, tu devais avoir un talent et tu l'as trouvé : la détente ! Tu devais t'entraîner de plus en plus et avoir le travail d'équipe ! Certes au basket, le talent est important mais, si tu n'as pas le travail d'équipe c'est déjà peine perdue pour toi !

Tu vivais pour le sport, plus précisément pour le basket ! Tu avais commencé assez jeune, ce qui te passionne dans ce sport ? A peu près tout ! Tu étais sûr que tu pouvais un jour où l'autre être la star de ton équipe ! C'est peut-être qu'un rêve pour les autres mais, tu ne relâches jamais tes efforts.

- Alors tu es dans l'équipe de Mido-chin... ? C'est vrai que ses tirs sont intéressants, et surtout difficile à contrer...

- Mido-chin ? C'est quoi ce surnom ? Quoi, tu connais Midorima-san ? Dis-tu en ouvrant grand les yeux, un petit sourire est visible sur le coin de ta bouche !

- Hum... Moi... Je suis titulaire dans l'équipe de Yosen, et je suis pivot... Je suis Murasakibara Atsushi...

A ce moment, tu ouvrais grand les yeux, les gouttes de sueurs te longeaient le long du front ! Le pivot de la Génération des Miracles ! Devant toi, impossible, tu n'en croyais pas tes yeux. ça t'excité d'un côté et de l'autre tu commençais à avoir des frissons !

- Mura-Murasakibara At-Atsushi ! Le pivot de la Génération des Miracles ! Alors, c'est vraiment toi ? On peut jouer contre au moins un match histoire d'immortaliser ce séjour ici !

Alors, là tu étais étonné, tombé sur lui parmi tout ce monde ici ? Était-ce une coïncidence ou bien le destin vous a choisi? Tu ne savais pas, cette question ne te lâche pas vraiment.




(c) Kuroko's Basket RPG
Revenir en haut Aller en bas

Yosen
avatar



InformationsMessages : 166
Date d'inscription : 27/06/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]   04.08.15 16:53


Quand un membre du potager arrive à Akita [avec Buntaro]





Murasakibara s'ennuyait terriblement.

Les journées à Akita n'étaient effectivement pas des plus palpitantes, et relevaient surtout de l'ordre du quotidien banal. C'était une ville relativement calme, et il n'y avait que peu d'agitation si l'on comparait l'activité de cette ville à celle de Tokyo, la capitale du pays. C'étaient deux mondes radicalement différents... Deux univers parallèles, pour pousser la comparaison encore plus loin. C'était comme comparer le feu et la glace, l'eau et l'électricité. L'une était calme, l'autre était l'allégorie d'un électron libre, filant dans le ciel et sur la terre sans contrainte. Akita était sans conteste la plus tranquille des deux, un lieu nonchalant. Les gens étaient pourtant juste un peu plus discrets à Akita, bien qu'à Tokyo, une certaine élégance se dégageait de tous les habitants, des plus modestes aux plus aisés, des plus chics aux plus rustres, des jeunes enfants jouant dans la rue aux personnes âgées qui se remémoraient leurs souvenirs au coin d'une fontaine, des commerçants côtoyant les avenues aux paysans dans les campagnes reculées, en passant par les habitants traditionnels ou complètement décalés. Il flottait dans l'atmosphère une aura saine qui n'existait pas dans d'autres pays, comme les pays d'Europe ou d'Amérique.

Une aura saine.
Une atmosphère gracieuse qui se confortait dans les gratte-ciels qui chatouillaient les nuages.

Akita avait beau être plus modeste, la neige lavait les impuretés qui traînaient dans les avenues. Le ciel blafard de la région donnait l'innocence que Tokyo avait abandonnée au bord des constructions gigantesques, qui encore aujourd'hui, faisaient parler d'elles pour leur fantaisie et leurs lumières multicolores.

Il régnait dans les rues de cette ville une atmosphère plus conviviale que dans la capitale japonaise, et si le froid y était en parti pour quelque chose, nous pouvions aussi mettre en cause les quelques cafés-pâtisseries qui étaient célèbres pour leur ambiance amicale et sereine. Amis, parents, simple connaissance, famille... les japonais se réunissaient autour d'une table pour déguster un chocolat chaud, un thé pour les plus traditionnels, accompagné de nombreux biscuits et pâtisseries en tout genre.

Murasakibara, qui avait la chance d'avoir une famille aussi gourmande que lui, pouvait aisément avoir accès à un de ces établissements, tenu par une de ses grandes sœurs et par ses parents. Il aimait y passer du temps. C'était franchement mieux que de s'entraîner au basket...

Basket que Buntaro avait eu le malheur de remettre sur le tapis ! Qu'est-ce qu'ils avaient tous à vouloir l'affronter en un contre un ? N'avaient-ils pas compris la leçon ? Ne pouvaient-ils donc pas rester à leur place ? Il y avait les meilleurs. Et il y avait eux. Il n'y avait rien d'amusant à s'acharner. Pourquoi d'ailleurs ? Se prouver quelque chose ? Ridicule. Cela ennuyait profondément le géant.

Tout simplement pathétique.

Quand Hijimaru lui fit sa requête, un air contrarié se peint sur le visage du pivot miracle. Quoi, un one-one ? Contre lui ? Sérieusement ? À vue de nez, il puait la défaite ! Pourquoi Murasakibara allait s'ennuyer dans un gymnase, pour voir son interlocuteur rentrer chez lui la queue entre les jambes, les joues rougies par la honte et les larmes d'avoir subi une défaite cuisante ?

Il y avait d'autres choses à faire dans cette ville ! Mais non, de toutes les activités possibles à Akita, il a fallu que le lycéen de Shutoku choisisse le basket, le sport qu'Atsushi avait le moins envie de pratiquer aujourd'hui !


« Huh ? Non, désolé. Je n'ai pas envie d'en faire, ça me gonfle. En plus... Tu n'as pas l'air assez fort pour pouvoir me faire transpirer. »

Provocation involontaire mais bien gratuite, bonjour !

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA



Dernière édition par Murasakibara Atsushi le 04.08.15 22:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]   04.08.15 18:56


Quand un membre du potager arrive à Akita



Feat - Murasakibara-kun

Tokyo et Akita ? Comment pourraient-ont dire que ces deux villes proviennent du même pays ; le Japon ! Tout est différent, les personnes sont différentes après tout tu pourrais comprendre ! Ce qui est différent d'Akita ? Le climat, c'est totalement différent ! Tokyo est souvent victime de canicule, la chaleur, le soleil règne totalement à Tokyo tandis qu'ici. Le ciel gris, des flocons de neiges qui ne cessent de tomber. La neige mesure aux minimums un mètre ! Très étonnant, deux villes totalement différentes qui séparent ton lycée à celui du pivot de la Génération des Miracles !

Tu savais très bien qu'il y avait une longue barre qui sépare ton talent et celui de la Génération des Miracles, notamment le pivot ! Ca doit pas être n'importe qui aussi, tu n'as vu qu'un seul membre de la Génération des Miracles ; Midorima Shintaro ! L'arrière de l'équipe de Shutoku. Tu ne pouvais sûrement pas surpasser ni tenir face à l'un d'entre-eux ! Tu as la preuve depuis que Midorima Shintaro joue dans l'équipe A de Shutoku.

Ta nouvelle connaissance n'avait pas l'air d'apprécier le défi que tu lui as proposé. Tu peux comprendre la différence de niveau et le fait que la neige empêche certaines activités. Toi, tu voulais simplement faire un petit match, allez manger un déjeuner et visiter la ville juste après. C'était ton planning pour aujourd'hui mais, les flocons de neiges ne cessaient pas de couler.

- Huh ? Non, désolé. Je n'ai pas envie d'en faire, ça me gonfle. En plus... Tu n'as pas l'air assez fort pour pouvoir me faire transpirer.

De nouveau, tu ouvres grand les yeux, tu ne comprenais pas vraiment ce géant aux cheveux violets mais, il te sous-estime ! C'est sûr que tu n'es pas le meilleur mais, tu as tes capacités assez intéressantes.

- Ne me sous-estime pas Murasakibara. Je ne suis peut-être pas un membre de la Génération des Miracles mais, ça ne veut pas dire que je suis nul !

Dis-tu en changeant tout d'un coup ton regard, il devient un peu plus sérieux et moins amical qu'avant.

- Joue contre-moi je vais te prouver que je ne suis pas nul ! Si tu gagnes je t'offrirais toutes mes gourmandises venu de Tokyo.

Tu n'avais rien d'autre à donner dans tous les cas ! Tu dois l'affronter, c'est une obligation enfin pas vraiment, ton excitation te force à affronter ce géant !

- Si tu refuses ça veut dire que tu es impuissant face à moi, je le dirais à Midorima ! Ahahaha !





(c) Kuroko's Basket RPG
Revenir en haut Aller en bas

Yosen
avatar



InformationsMessages : 166
Date d'inscription : 27/06/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]   04.08.15 22:29


Quand un membre du potager arrive à Akita [Avec Buntaro]





Le talent a toujours tout permis.

C'est ce que se disait le pivot de la génération des miracles, Murasakibara Atsushi depuis qu'il avait posé un doigt sur un ballon de basket. C'est vrai, quoi... Y a-t-il quelque chose d'intéressant à vouloir se surpasser ? Quand on n'a pas le talent et qu'on connaît défaite sur défaite, il était très difficile de progresser, et on perdait pied. C'était une réaction normale mais parfaitement inutile contre les plus grands sportifs de cette décennie. C'était aussi d'une niaiserie tellement évidente que ça en était fatiguant à la longue. Le ballon offre toute sa puissance à qui sait en tirer toutes les possibilités. C'était comme ça : ce sport était élitiste. Les efforts ne sont pas toujours récompensés, et on finit toujours par tomber sur une embûche qui nous achève. On dit que ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.

Atsushi a toujours pensé que ce proverbe était une connerie aussi absolue que son talent inné pour le basket. On est juste un peu plus brisé à chaque échec, et c'est comme si on voulait mettre une image souriante en face de nous pour se voiler la face. Les perdants avancent à petits pas et font les malins, mais s'écrouleront toujours.

Parce qu'ils se sont mentis à eux-même.
Parce que seul le talent compte, c'est écrit.
Parce que seuls les plus forts survivent.

Heureusement pour lui, Murasakibara avait la chance de faire parti des lycéens les plus talentueux. Il n'avait pas choisi, il était comme ça : ça l'ennuyait. Mais il était doué, alors ça suffisait, non ? Il était inutile d'éprouver trop de sentiments, cela pouvait même nous nuire si on était un minimum sensible. Le pivot de Yosen ne faisait pas parti de ceux là. Il se contentait d'écraser ses adversaires sans les regarder, de repousser toute offensive comme s'il s'agissait d'une simple mouche et d'offrir la victoire à ses coéquipiers.

Ni plus ni moins.

La victoire avait perdu son goût depuis longtemps, étant plus immonde qu'une chewing-gum sans la moindre saveur, qui n'apporterait rien de plus qu'un truc à mastiquer parce qu'on en a simplement l'habitude. Autrefois, à l'époque de Teiko, Murasakibara n'était pas non plus intéressé par la victoire, c'était une donnée normale pour lui. Tout comme les autres miracles, il avait arrêté de la savourer lors de leur montée en puissance.

Alors pourquoi diable les plus faibles portaient l'orgueil des vainqueurs sans en avoir les mérites ? Buntaro, à son regard déterminé, semblait décidé à ne pas perdre la face, même en affrontant deux mètres de talent pur. Le violet fut particulièrement ennuyé par la volonté d'Hijimaru, qu'il trouvait stupide et sans véritable goût. Décidément, il ne se ferait jamais à ces amoureux de la balle orange qui passaient leur temps à s'en parler comme si elle était vivante, ou pire, qu'elle avait un pouvoir divin. Ce n'est qu'un sport, pensait-il alors. Ce n'est rien de plus.

Qu'est-ce que c'était chiant...

Quoi qu'il en soit, le lycéen de Shutoku lui faisait toujours face de toute sa hauteur, même s'il était clair qu'un semblant de frissons parcourait son dos, comme si son instinct lui criait « danger ! Danger ! » mais qu'il n'y prêtait pas attention – non, qu'il l'ignorait royalement. Il semblait pleinement concentré avant même que Murasakibara n'ait décidé si oui ou non il allait accepter la proposition qu'on lui faisait...

« Je ne te sous-estime pas... C'est un fait, tout simplement. Tu es un joueur lambda, tu ne sembles pas impressionnant pour un sou. Mais ne t'acharne pas. C'est chiant. Bon, c'est pas tout ça, mais je vais y aller », prévint le géant.

Alors qu'il tournait le dos à son interlocuteur sans la moindre gêne ni le moindre doute, il entendit le verbe « offrirai » puis le mot « gourmandises ». Comme si un déclic venait de se produire, il se retourna, dévisageant son potentiel futur adversaire, et donc futur dealer de bonbons.

« Hein... ?! Tu comptes vraiment m'avoir par les sucreries... ? Tu es bien sûr pour faire ce pari... Mais puisque tu es si sûr, je vais te montrer à quel point un gouffre sépare nos niveaux respectifs. »

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]   05.08.15 13:06


Quand un membre du potager arrive à Akita



Feat - Murasakibara-kun

Ta nouvelle connaissance doit sûrement se guider avec la loi du plus fort. Cela n'est pas ton cas, toi tu aimes le basket et tu t'améliores pour te confronter aux plus forts ! Tu trouveras toujours plus compétant que toi certes mais, tu essayeras toujours de surpasser les plus compétant, les plus forts ! T'entraîner est le seul moyen pour toi d'avoir un niveau assez élevée et pouvoir te mesurer à des gens tels que la Génération des Miracles.

Tu pouvais très bien voir que Murasakibara Atsushi, le pivot de la Génération des Miracles était un flemmard ! Tu te faisais quelques hypothèses concernant les entraînements du géant, est-ce qu'il a besoin d'entraînement ? Est-ce que son talent peut surpasser tout le monde ? Tels sont les questions qui te viennent à l'esprit ! Tu voulais tant l'affronter jusqu'à ce qu'il dit.

- Je ne te sous-estime pas... C'est un fait, tout simplement. Tu es un joueur lambda, tu ne sembles pas impressionnant pour un sou. Mais ne t'acharne pas. C'est chiant. Bon, c'est pas tout ça, mais je vais y aller

- Ne te vente pas s'il te plaît, si je m'entraîne ce n'est pas pour rien ! C'est pour me confronter contre des personnes de ton niveau. Comprends-le, je ne suis pas le plus fort ni le plus nul !

Tu étais prêt à tout pour faire comprendre à ce géant que tu n'es pas mauvais et que tu souhaitais l'affronté ! Tu avais trouvé la solution, les gourmandises ! Cela doit être ce qu'il préfère le plus ! Les sucreries de Tokyo sont un vrai régale ce n'est pas faux et sont à vrai dire introuvable ici ! Toi tu avais pris une chose, l'une des meilleurs qu'on peut trouver dans une pâtisserie de Tokyo.

- Hein... ?! Tu comptes vraiment m'avoir par les sucreries... ? Tu es bien sûr pour faire ce pari... Mais puisque tu es si sûr, je vais te montrer à quel point un gouffre sépare nos niveaux respectifs.

- Cool ! Attend que je change de chaussures et je te suis pour un streetbasket !

Dis-tu, le regard plein de détermination ! Tu ne savais pas vraiment comment l'avoir mais, l'effet de la sucrerie à marcher ! Tu étais fier de ta ruse cette fois-ci, tu espères simplement que la neige va cesser de couler. Tu ouvres calmement ton sac pour prendre une paire de chaussure de rechange que tu avais apporté avec toi dans ce cas-là ! Tu l'enfiles rapidement en faisant tes lacets d'une vitesse assez impressionnante.

- Bon je suis prêt le géant ! C'est quand tu veux.

Dis-tu de nouveau en regardant ton sac pour compter les sucreries que tu avais amenées depuis Tokyo, tu devais lui donner dans le cas où tu perdrais face à ce géant aux cheveux violets. La neige commençait à couler de plus en plus, il fallait faire vite, le géant et toi ! Après le match, tu devais trouver un endroit où te réfugier, car la neige ne cessent toujours pas et là c'est encore pire.




(c) Kuroko's Basket RPG
Revenir en haut Aller en bas

Yosen
avatar



InformationsMessages : 166
Date d'inscription : 27/06/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]   05.08.15 22:00


Quand un membre du potager arrive à Akita [Avec Buntaro]





La défaite était un concept totalement étranger au géant de Yosen. C'était un mot inconnu pour lui, une erreur à effacer au plus vite pour ne pas en être contaminé, c'était une maladie qu'il fallait éradiquer avant de la subir, c'était tout ce que vous voulez, mais elle jouait assurément le rôle de la peste, qui attaquait tous les sportifs qu'elle croisait avant de les dévorer sans pitié. Son dictionnaire avait complètement ignoré cette définition, formatant avec perfection l'esprit de Murasakibara au talent et à la victoire. La défaite était de toute façon un mot à bannir, une expression inacceptable dans la bouche ou pour les oreilles d'un miracle, c'était une bêtise sans nom que de penser la subir, surtout face à des joueurs normaux. Les miracles n'avaient pas à s'en faire et n'avaient pas à la redouter, ni à la craindre, ni même à y penser. Après tout, ils ne l'ont jamais connue. Ils ont toujours été les meilleurs dans leur discipline.

Et ça ne changerait pas.

Ils avaient tous un peu ce sentiment d'invincibilité qui les caractérisait tant. Ce n'était pas un mode de vie, ils avaient ça ancré dans l'esprit, dans le corps. Et personne n'avait jamais pu leur enlever ce sentiment : ni à Aomine, ni à Akashi.
Et encore moins à Murasakibara. Il n'y avait qu'une seule personne capable de le battre et de lui faire reconnaître sa possible infériorité. Et c'était Akashi Seijuro, le capitaine des miracles de Teiko.

Sauf qu'il n'y avait qu'un empereur dans ce pays, et il se trouvait à Kyoto, dans le lycée de Rakuzan, donc bien loin d'Akita. Le danger n'avait donc pas lieu d'être ni même d'effleurer l'esprit du géant de Yosen.

Hijimaru était bien sûr de lui, pour proposer un pari au pivot de la génération des miracles. Avait-il sincèrement envie de se faire ridiculiser ? Peut-être. Ce serait utile pour lui remettre les idées en place. Murasakibara n'avait pas franchement l'intention de rentrer dans son petit jeu, mais il y avait là une provocation et une récompense tellement alléchante que... qu'il ne pouvait tout simplement pas refuser. Car même s'il avait déjà goûté aux sucreries de la capitale japonaise du temps de Teiko, il pouvait bien se faire plaisir. Comme ça, il pouvait faire deux pierres d'un coup : il remettait à sa place ce petit insolent et il gagnait des sucreries. La vie n'est-elle pas géniale ? Même si ça valait de bouger ses muscles.

Le pire, c'est qu'il semblait bien pressé de prendre sa raclée, le bougre. Il tenait tête au violet et enfila des chaussures en moins de temps qu'il ne fallait le dire. C'était incroyable à quel point cela pouvait blaser le titanesque pivot : cette volonté, cet acharnement.

Ridicule, tout simplement.

Il n'arrivait pas à saisir où ça pouvait le mener ; c'était parfaitement inutile de penser que seul la détermination fait tout. Murasakibara avait des nausées : de tous les joueurs, il avait eu la chance de trouver un Kuroko-like ! Toutes ces niaiseries lui donnaient des maux de tête. Enfin... Il aurait le temps de montrer la réalité à ce petit insolent qui pensait pouvoir ne serait-ce que rivaliser avec lui.

Ils étaient encore en été bien qu'il faisait assez froid aujourd'hui, ce qui laissait donc le terrain de basket libre pour pouvoir y jouer. Sport assez convoité par les jeunes japonais, les aires de jeu étaient souvent occupées. Bien heureusement, la ville en avait mis un dans chaque quartier afin de favoriser l'activité sportive.

Murasakibara n'avait pas franchement envie d'y aller, surtout pour aligner une victoire de plus à son palmarès déjà très impressionnant pour un jeune joueur de seize ans. Il avait tout de même hissé son équipe à la troisième place lors de l'InterHigh, ce qui était assez incroyable ! Cela dit, il n'avait pas participé au carré final, parce qu'Akashi le lui avait demandé. Et Atsushi avait tendance à écouter Seijuro plus que tous les autres ; il n'avait pas envie de subir sa colère...
La dernière fois qu'il l'avait provoqué, il s'en était mordu les doigts. Et il n'avait pas réellement envie de provoquer une nouvelle crise chez l'adolescent aux cheveux écarlates !

Mais Buntaro n'était pas Akashi Seijuro.

Murasakibara n'en avait donc rien à craindre, même s'il prétendait le contraire. Effectivement, Hijimaru semblait un joueur normal. Il n'était pas connu. Il n'y avait donc rien à craindre. Théoriquement, en tout cas. De toute façon, ça ne changeait pas grand-chose ; Atsushi était un miracle et n'avait donc rien à craindre concernant son adversaire du jour. Son talent était trop grand pour perdre face à un adversaire de l'envergure de Buntaro, c'est-à-dire pas grand-chose...

Même s'il prétendait le contraire : il affirmait n'être le plus nul, ni le plus fort mais avoir un niveau suffisant pour que Murasakibara ne le sous-estime pas et le prenne un minimum au sérieux. Sauf... que ce ne sont pas les habitudes de la maison ! Le seul que Murasakibara considérait un minimum était son camarade de deuxième année, le beau et talentueux Himuro Tatsuya, un joueur dont ses adversaires se souviendraient longtemps, un garçon charmant, sympathique, qui savait manier le ballon avec talent. Même s'il n'était pas au niveau des miracles...

Quoiqu'il en soit, il était clair que Buntaro lui poseraient moins de problèmes que Tatsuya ou qu'un roi sans couronne, c'était certain. Mais puisqu'il en avait envie, soit ! Ils se rendraient donc au terrain.


« Hum... Suis-moi, je vais t'amener au terrain, puisque tu le souhaites tant. »

N'attendant pas la réponse de son interlocuteur, le gigantesque pivot de la génération des miracles se mit en route.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand un membre du potager arrive à Akita [Pv - Murasa-kun]
» Quand un membre du potager arrive à Akita - part 2 - [ft Bunbun]
» « Quand on arrive en ville. »
» Quand on arrive en ville[terminé]
» Elle arrive !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-