The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tôo
avatar



InformationsMessages : 37
Date d'inscription : 02/09/2015
Agenda RPG


MessageSujet: Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]   02.09.15 22:33



Aigawa Daisuke

« Il existe plusieurs manières d'aborder un sujet. La manière directe est la plus risquée : c'est comme se lancer dans le vide en fermant les yeux. On ne sait jamais si le parachute s'ouvrira. La deuxième façon est de faire un détour. Sauf que, même si le parachute s'ouvre, il risque de s'emmêler. Et la chute n'en sera que plus dramatique. »




  • Nom : Aigawa
  • Prénom : Daisuke
  • Surnom : Aigawa-san par ses pairs en deuxième année, senpai par les plus jeunes, Kurama-kun dans le basket (Kurama signifiant renard, ce qu'il est !), et Dai-chan par ses relations vraiment proches (autant dire seulement son défunt frère et rarement ses parents)
  • Age : 17 ans, et toutes ses dents ~
  • Date de naissance : 24 avril
  • Nationalité: Japonaise
  • Taille : 189cm
  • Poids : 82kg
  • Orientation sexuelle : Bisexuelle, mais il est ouvert à tout (et pas dans ce sens-là bande de pervers...)
  • Statut social : En haut, aisé, riche, tout ce que vous voulez !
  • Poste au basket : Arrière
  • Situation familiale : Un jumeau (né après lui) décédé, ses parents qui sont souvent en déplacement. Célibataire, mais il collectionne les conquêtes, sisi !
  • Etablissement : Tôô Gakuen
  • Double Compte : OUI (Murasakibara Atsushi)
  • Avatar : Kei Tsukishima + Haikyuu


© trouvé sur internet


CARACTERE
Se divertir. C'est le maître mot et le but de ce jeune homme pour le moins particulier. Daisuke est un homme passionné, mais aussi dont le caractère est enfantin. Tout ce qui est amusant l'attire, et il fera tout pour parvenir à ses fins. Oui, c'est un homme plutôt manipulateur sur les bords, aux tendances capricieuses. Et ça marche presque toujours.
Que pensez-vous de ça ? Pour certains, c'est un enfant pourri gâté. Pour d'autres, c'est un renard sournois, une vipère sans nom, le diable en personne dans un corps d'ange. Peut-être pensez-vous maintenant qu'il est égocentrique, mégalomane et tout ce qu'il s'en suit ?

Aigawa vous rirait au nez comme on rit au nez de ceux qui font les erreurs les plus bêtes. Oh, sûr, il l'était un peu, égocentrique. Quand on le connaissait, on voit juste une candeur prononcée dans chacune de ses paroles, dans chacun de ses actes. C'est le marionnettiste qui manipule les gens avec les mots. C'est le genre de personnes qui prendrait des risques le sourire aux lèvres... parce que ce « risque » est amusant.

Attention ! Ne vous méprenez pas. Aigawa est loin, très loin d'être irréfléchi. Justement, il aime s'amuser, mais il a ce petit côté mauvais perdant. Un jeu est toujours moins intéressant quand il est insensé, n'est-ce pas ?
C'était ça pour Daisuke. Prendre des mesures, s'avancer tout en s'amusant encore... au détriment de ses adversaires, et de ses coéquipiers.

Effectivement, il a ce petit côté sadique charmant à tout maître de jeu. Vous le décevez ? Vous êtes évincés immédiatement de sa partie. Ou plutôt, il vous laissera un avertissement. Vous serez catalogués dans sa case « pantins favoris » et vous... enfin, je vous laisserai découvrir. Le spoil est rageant, n'est-ce pas ? En tout cas, préparez des ongles de rechange. C'est le seul conseil que ce jeune garçon peut vous laisser.

L'autre côté de sa personnalité, hormis son côté manipulateur, c'est qu'il est prêt à tout. Et de ce côté-là, il est osé ! Embrasser un garçon devant une foule pour le « punir » de ne plus l'amuser... il en est tout à fait capable, comme il est capable de l'humilier de la pire façon qui soit (il sera inventif, ne vous en faites pas). Comme il est capable de prendre certains de ses camarades pour des enfants. Il a donc un côté sadique... bien enfoui, mais si découvert... prenez garde à vos fesses, et ceci n'est pas qu'une formule banale. ~

En revanche, ce côté « manipulateur » n'est qu'un masque. Il ne prend pas que du plaisir à être sadique et méchant. Il peut être gentil, aussi. En fait, il est juste « taquin ». Sa candeur reste presque naïve, et ce « costume » lui permet de cacher sa vie privée, qu'il déteste étaler au grand jour. D'ailleurs, il n'a que très peu d'amis qu'il estime vraiment, même si tous ses jouets ont eu une valeur à ses yeux. Il est discret et nourrit une créativité importante, très importante. D'ailleurs, il écrit aussi sous un pseudonyme, et livre anonymement ses écrits à l'atelier d'écriture, dont il est le fondateur. En parlant de ses investissements scolaires, on peut aussi voir qu'il siège au conseil des élèves.

Dans ses passions, on ne compte pourtant pas que l'écriture... Le basket est le pivot de ce qu'il est devenu aujourd'hui. Il exprime toujours ce petit côté sournois sur le terrain, notamment dans son jeu. Pourtant, il est loyal envers son équipe. Il l'a toujours été envers le ballon et ce dernier le lui a bien rendu. En revanche, il ne comprend pas certains joueurs qui tournent le dos au parquet parce que l'amour du ballon leur est devenu étranger, mais aussi ceux qui s'encombrent de faiblesses. Il aime profondément le basket, même s'il ne l'avouera pas forcément : il devient alors « boudeur », devenant alors implacable dans son jeu.

Mais il a une vocation : celle de devenir un grand professeur de science. Aussi, il prend ses études très à coeur. Aigawa est méticuleux et a horreur de l'échec. Il n'est pas maniaque comme Midorima Shintaro de la génération des miracles, mais il est extrêmement pointilleux, que ce soit dans ses cours ou sa vie de tous les jours. Quand il travaille en équipe, il attend beaucoup de ses alliés, autant en travaux pratiques que sur le parquet. Ce qui le pousse à râler et à s'énerver. Il est très exigent, que ce soit envers lui-même ou envers ses kohais.

« Une petite victoire reste une victoire », disait son frère, et c'est depuis sa mort que Daisuke a adopté cette philosophie. Il considère une victoire comme un pas de plus, quand bien même elle soit mineure : imaginez-le, partagé entre l'envie de tout foutre en l'air parce qu'il n'a pas été foutu d'être titulaire en équipe A mais seulement remplaçant, et la satisfaction d'être titulaire dans l'équipe B de Tôô ?

Il a aussi un côté protecteur et professoral. Pour gagner de l'argent, il donne également des cours de rattrapage à ses cadets. Cela dit, ses tendances sadiques ne l'aident pas à se faire vraiment apprécier de ses premiers élèves !

D'ailleurs, il prend aussi très à coeur son rôle d'aîné. En tant que tel, il doit donc se faire respecter, bien qu'il aime quand on lui résiste. En revanche, évitez de le pousser à bout, il se peut qu'il prenne un malin plaisir à vous faire vivre l'enfer !

En clair, si vous voulez vous approprier ce jeune basketteur, vous n'avez qu'à briser sa carapace. Bonne chance ! ~



HISTOIRE
Aigawa Daisuke eut la chance d'être né dans une famille plutôt aisée, dont le père était un avocat au don redoutable pour les discours et la négociation, et dont la maîtresse de maison, bien que mère au foyer, avait développé un talent artistique suffisamment renommé pour que les œuvres de cette dernière soient rémunérés et au prix fort intéressant.

C'est durant un bel après-midi d'avril que Aigawa est né... Non. C'est cette même journée que sont nés Daisuke et son jumeau, nommé Musashi. Leurs parents vécurent alors le plus beau jour de leur vie.

Rapidement, Musashi et Daisuke, bien que semblables sur un plan physique mais différents au niveau mental, développèrent une complicité incroyable. Ils s'amusaient à rendre dingue les adultes par leurs blagues spéciales ; leur jeu préféré était de tromper les adultes par rapport à leur relation de jumeaux.

À l'âge de huit ans, c'est Musashi qui attrapa le ballon en premier. Les jumeaux apprirent l'art de manier le ballon, intériorisèrent la joie que procurait le fait de courir sur le terrain, la joie de réussir, la tristesse d'échouer. Ils développèrent alors une complicité sans pareille sur le terrain. Ils avaient à peu près le même niveau de jeu et se trouvaient à égalité ; mais Daisuke était bien meilleur à l'école. Aussi, c'était lui qui recevait toutes les louanges malgré une certaine froideur de la part de l'enfant.

Aigawa Daisuke se caractérisa par sa passion pour des figurines de collections, des petits pantins articulés qu'il aimait récolter et entreposer dans sa chambre alors que Musashi était intéressé par le sport. Celui qu'on nomme le Renard gardait un œil sur son cadet ; effectivement, bien que joueur, perdre lui était insupportable. Alors, quand ils eurent dix ans, la rivalité commença. Le caractère propice au jeu, les deux frères décidèrent de se lancer un défi quand il était venu pour eux d'entrer au collège.

Tout cela tombait bien, puisqu'ils entraient tous les deux à Teiko. Cette école étant réputé pour son club de basket comme pour ses résultats, les parents avaient décidé d'envoyer leurs gamins dans cet établissement... ce qui arrangeait les deux garçons en question. Ils s'étaient lancés un défi. Daisuke était joueur, tout comme son frère jumeau. S'il ne refusait pas un défi, il aimait en proposer. Ce défi en question ? Le voici :

« – … Qu'est-ce que tu dis, Daisuke ?
– T'as parfaitement entendu, mon frère. On entre à Teiko cette année. Alors je me suis dit que le premier à intégrer l'équipe A réussira le défi. Celui qui perdra... devra renoncer au basket.
– C'est de la folie. Mais j'accepte. »


L'aîné des Aigawa savait qu'il y avait des risques. Mais cela ne serait pas amusant s'il n'y en avait pas, n'est-ce pas ? Son cadet accepta quand même, et c'est en souriant qu'ils postulèrent comme joueurs du club de basket à Teiko...

La première année se passa sans encombre, étant acceptés dans le groupe B, ce qui était déjà en soi déjà un pas vers la victoire. Mais ils déchantèrent très vite. Lorsqu'ils furent en deuxième année, ils se firent éclipser par la génération des miracles. Musashi et Daisuke côtoyaient peu ce groupe de prodiges. Pourtant, même si Daisuke était discret et Musashi plutôt jaloux, l'aîné de la fratrie eut quand même le plaisir de serrer plusieurs fois la main du joueur aux tirs informes, Aomine Daiki. Ce dernier était de loin le plus amical et le plus gentil des cinq pour lui, et même s'il le trouvait bruyant, il l'appréciait tout de même, en dépit du fait que le jeune miracle restait une simple connaissance. D'ailleurs, même si Musashi ne le disait pas, il voyait d'un très mauvais œil la possible amitié entre les deux joueurs.

Puis... vient la troisième année. Les deux jeunes avaient enchaînés matchs d'entraînement sur matchs et avaient tous deux atteint des objectifs très hauts pour le passage en équipe A. Alors que l'examen d'admission à l'équipe A se préparait, seuls les deux jumeaux réussirent la phase éliminatoire. Cependant...

« Il n'y aura qu'un seul promu dans l'équipe A. », déclara l'entraîneur d'un ton platonique. Alors il expliqua les règles. Un One-one. En cinq manches. Alors, le combat débuta. On entendit les chaussures crisser, le ballon frapper le sol, le souffle mêlé des deux joueurs. Musashi ne jouait cependant pas comme d'habitude... Et lorsqu'il fit un dunk, spectaculaire, Daisuke se mit en travers de son chemin, ce qui obligea Musashi à dévier sa trajectoire. Il tomba alors sur la tête après s'être violemment cogné contre l'arceau, se blessant gravement.

Avant leur un contre un, Musashi avait expliqué les regrets qu'il éprouvait à battre son frère et la jalousie qui le rongeait quand ses parents disaient préférer le futur lycéen de Tôô en raison de ses capacités intellectuelles. Cela dit, Daisuke lui révéla que leurs parents aimaient autant les deux et louaient le caractère et la passion de Musashi. Une histoire familiale qui avait donc mal tourné et provoqué ce désastre. Musashi tomba alors dans un coma profond pendant plusieurs jours ... Les médecins furent ce qu'ils purent. Daisuke pleura silencieusement. Ses parents prièrent même. Le temps passa. Mais rien n'y fit : Musashi décéda quelque temps plus tard. La mélancolie et le désespoir s'emparèrent de la famille ; Daisuke devint dépressif, et faillit même se suicider après quelques semaines. Au dernier moment, il décida de vivre. Pour lui et pour son frère.

Concernant son accès à l'équipe A, il l'accepta mais n'y prenant pas goût ; il ne fut ni titulaire, ni sur le banc. Il était juste un joueur lambda de l'équipe A. Du prestigieux groupe qui avait vu naître et grandir la Génération des Miracles. Rien d'autre... D'autant plus que les titulaires miracles changèrent tous plus ou moins, ce qui les rendait inaccessibles. Daisuke obtint son diplôme malgré son traumatisme dû au décès de son jumeau, changeant alors de comportement. Comme si... Comme si Musashi vivait en lui. Comme si une ombre était tombé sur son visage. Alors, pour pallier à cela, il décida de faire de sa vie un jeu.

Le troisième année de Teiko, malgré la recommandation de ses parents d'intégrer Rakuzan (ceci étant tout à fait possible vu ses capacités scolaires et financières), entra dans la modeste académie de Tôô, préférant la simplicité de cette dernière à l'élégance et la perfection illusoire de la première. Sa première année se passant très bien, il commença une deuxième année relativement mouvementée, puisque la Winter Cup arrivait.



TEST RP
L'astre céleste régnait en maître sur les cieux azurés qui gouvernaient eux-même la capitale du Japon. Tokyo était une ville très animée, surtout quand il s'agissait de promenade sous un temps estival. Le mois de juillet était en effet un des plus chauds que les japonais connaissaient, surtout ici. Les jeunes jouaient dans des terrains de basket ou de football, déambulaient dans les gigantesques centres commerciaux ou s'amusaient entre eux, en discutant dans un parc. Quant aux moins jeunes, on les retrouvait chez eux, pour se protéger de la chaleur estivale. Les mœurs du pays faisaient que la plupart des japonais préféraient avoir la peau blanche, signe de pureté et de bien-être. Aussi, il n'était pas rare de croiser des personnes âgées équipées d'une visière pour protéger leur visage des rayons bronzants de l'astre céleste. C'étaient surtout les anciens traditionalistes qui s'imposaient ce genre de contraintes.

Effectivement, certains jeunes possédaient tout de même une peau plus sombre que les autres (et se décoloraient quelques fois les cheveux), même sans compter les étrangers. Dans le langage courant (et familier, presque insultant), on les appelait ganguro. Ces personnes étaient plutôt mal vues des gens qui affectionnaient la tradition nippone. Ils étaient considérés comme des rebelles.

Aigawa Daisuke s'en moquait éperdument, même s'il ne suivait pas vraiment cette mode. Ce n'était ni à la couleur des cheveux, ni à celle de la peau qu'on pouvait se faire une idée sur l'individu. Non ? Vous ne croyez pas qu'il est plus intéressant de connaître la personne ? Qu'est-ce que ces gens qui jugent au premier abord sont ennuyants !

Enfin, pas vraiment. C'était amusant de voir ces amateurs de préjugés douter de ce qu'ils pensent à force de les côtoyer et d'insérer en eux le poison du doute. C'étaient les cibles plus faciles à atteindre et, surtout, à briser. Il fallait savoir s'y prendre, certes. Mais c'était... si délectable, si délicieux, si alléchant, si jouissif ... ! Les voir trembler, douter, se remettre en question et enfin, ployer le genou face à leur propre faiblesse... ! Ah ! Que c'était amusant, vraiment !

Parce que oui, Daisuke était comme ça. Jouer avec les autres, les balader là où il le souhaitait était son passe-temps favori. Il trouvait amusant de pousser les individus dans leurs derniers retranchements. Les relations sociales sont ce qu'il y a de plus fragiles et pourtant sont trop intéressantes pour ne pas jouer avec elles.

Il aimait passer ses journées à explorer le moindre changement chez les gens. Ces derniers avaient l'habitude d'être expressifs, et de montrer sur leur visage, dans leur façon d'agir leurs pensées et leurs émotions. L'être humain extériorisait tout ça, et si on détaillait comment ils vivaient, on pouvait facilement les comprendre, assimiler leur façon de vivre, et prévoir ce qu'ils feraient ou diraient.

Là, voyez cette jeune fille. Elle se pavane, elle marche tranquillement. Son regard d'argent se dirige vers le bout de ses bottes de temps en temps. Sa démarche, rapide et sensuelle est signe d'assurance. Elle s'est faite belle. Pour quelle occasion ? À sa façon de voir ses lèvres vibrer quand elle fredonne un air de musique qui lui semble familier, elle s'est préparée à un rendez-vous galant. Elle est joyeuse. Cette jeune fille se remaquille, là, en scrutant sa tenue avant de se comparer mentalement aux autres.

Ici, un groupe d'amis. Ils se tiennent en ronde, discutent tranquillement. Au son de leurs rires, on pouvait supposer qu'ils parlaient d'un sujet de leur âge ; à leur instrument de musique sur leur dos, on pouvait supposer qu'ils abordaient leur sortie. Quelques minutes plus tard, le groupe se sépara, se saluant.

Un peu plus loin, un jeune couple qui se tient par la main, qui marchent côte à côte. Ils discutent et évoquent des projets : comment ? Leurs yeux brillent. Ils se font des baisers, ils marchent avec assurance, et ont la tête droite : les gestes de l'homme voient grand. La femme, plus modeste, acquiesce, rêveuse.

Daisuke posa son verre sur la table du café. Un peu plus tôt dans la journée, il avait décidé de s'arrêter dans le petit établissement. Il avait commandé un jus de fruits, et, en attendant de recevoir ce qu'il avait demandé, il scrutait l'horizon urbain avec un intérêt naturel.

C'était presque devenu habituel : il sirotait un jus de fruits avec délectation en regardant les autres japonais. Un sourire fendit son sourire en voyant des lycéens de Tôô approcher et passer devant en le regardant du coin de l'œil. Au lycée, Daisuke n'était pas le plus apprécié, même si les professeurs louaient ses prouesses scolaires.

« Les autres sont prévisibles. Ils pensent certainement échapper aux autres, mais ce n'est pas vrai. Ils n'arrivent même pas à se remettre en question. Ils suivent la mode comme des moutons. Ils jugent sur les apparences. Mettent en avant leurs défauts. Ils sont incorrigibles et si prévisibles. C'est trop drôle, de les voir, souriant ou tirant une tête d'entraînement selon les aléas de la journée. À l'école, c'est pareil ; on peut facilement voir que les cours d'analyses se ressemblent par leurs plans. Les professeurs ont leur routine, les élèves, pareil. Même moi, cela dit, c'est ça qui est amusant. On y est, on peut s'en rendre compte, mais j'ai l'impression d'être un des seuls à réfléchir comme ça. C'est comme ça qu'on décèle les cancres, d'ailleurs, qui ont abandonnés cette réflexion depuis longtemps. »

En pensant à ça, il commença à voir le Soleil décliner pour disparaître lentement derrière les maisons, au loin. Il était temps de rentrer. Finissant son verre, il se leva, prit sa veste dans un mouvement qui respirait l'élégance, posa un billet sur la table et partit. Quand le serveur voulut le prendre, il s'envola, ce qui obligea l'employé à courir après... Discrètement, Aigawa coupa le fil discret qui reliait son poignet au billet, en souriant.

« La course à l'argent, voilà précisément ce que c'est. », murmura-t-il en laissant derrière lui un homme hébété et surpris par un adolescent amusé du monde qui l'entourait.



CAPACITE DU JOUEUR
Daisuke est un basketteur qui, au premier abord, dégage une aura seulement un peu plus dangereuse que celle d'un joueur normal. Il manie le ballon avec une bonne dextérité. Sa spécialité, c'est de doser sa force. En clair, il peut changer la « pression » qu'il met sur le ballon, et ainsi surprendre l'adversaire qui ne s'attend pas à une telle puissance d'un coup.

On le compare à un boa constricteur, parce que sa technique spéciale est de serrer tellement le ballon avec ses mains qu'il est impossible de la lui subtiliser. En revanche, cette technique demande une stabilité incroyable et pas mal de place en plaçant ses coudes dans un angle précis. Il devient donc moins vigilant à ce qui l'entoure. Cependant, cette technique est dévastatrice sous la raquette par exemple parce qu'en se servant de sa capacité spéciale, il peut exécuter un deux points (dans lesquels il est plutôt doué) sans que l'adversaire ne puisse vraiment lui faire quoique ce soit. Par contre, cela demande une concentration importante, si bien qu'il ne l'utilise que peu de temps pour empêcher une interception et passer à son allié grâce à une bonne passe puissante.

Globalement, c'est un joueur qui a pris sa spécialité dans la technique du « 3 en 1 », la position où un joueur peut tout faire, c'est-à-dire tirer, passer ou dribbler. Et sa tendance manipulatrice l'aide alors à le rendre plus imprévisible que prévu...






  • Pseudo : Mura, Umi, Mukkun, Kurama, Candyman...
  • Âge : 16 balais, vieux, et toujours au top !
  • Comment avez-vous découvert le forum ? Tentative de gagner des pockys : par Murasakibara Atsushi
  • Votre avis sur le forum ? Le staff est cruel... Pourquoi le forum est-il si parfait ?
  • Votre présence sur le forum ? Très présent
  • Code de validation :

© Google


© codée par Tsu-chan




Dernière édition par Aigawa Daisuke le 05.09.15 10:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]   03.09.15 6:14

Re-bienvenue et vraiment quel bon choix d'avatar *Q*
J'adore ce personnage Embarassed
Revenir en haut Aller en bas

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 635
Date d'inscription : 20/04/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339900

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]   03.09.15 6:25

Cet avatar..... *meurs*

Sinon, j'aime beaucoup le perso en général, mais surtout l'avatar... c:



I kissed a boy and i liked it ♫


Too much cuteness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5596854/Grwn

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]   03.09.15 10:06

Re-bienvenue ! (c'moi qui lui a donné le vava trolol) beau perso
Revenir en haut Aller en bas

Tôo
avatar



InformationsMessages : 37
Date d'inscription : 02/09/2015
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]   03.09.15 18:47

Merci, Nagi-san !

Midorima-san, je te remercie, ça me fait plaisiiiiir :3

Quant à toi, Bunty-chan, t'as eu raison de me passer ce vava, il fait fureur ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]   04.09.15 23:24

IQNDOENTIDNR ODNWKF ROFNW RIF WJELTMGOW ENTKF ENROGNEOFNWIA S !!!! KEEEEEEEI
OMAGAD ! RE-WELCOME Déjà pour commencer ! Ton choix d'avatar est juste, très, très, très, TRÈS bon ! Son caractère est superbe vraiment, je viendrai relire car je suis un peu dans les vapes mais il a l'air très intéressant, j'ai hâte d'en savoir plus en lisant tes rps <3 Il a raison de s'amuser, je le soutiens dans cette quête ~
Revenir en haut Aller en bas

Tôo
avatar



InformationsMessages : 37
Date d'inscription : 02/09/2015
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]   05.09.15 10:48

Perso j'ai choisi Tsuki-chan pour son adorable bouille d'ange trop mignon ~

Sinon, je te remercie, ça me fait trèèèèèèèèèèèèèès plaisir :3

J'espère que le test rp et son histoire te plairont ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]   06.09.15 18:12

Re-bienvenuuuuuuuue! :)
Revenir en haut Aller en bas

Yosen
avatar



InformationsMessages : 166
Date d'inscription : 27/06/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]   06.09.15 18:56

Merci, Aki-chin ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tôo
avatar



Informations Féminin Messages : 69
Date d'inscription : 30/07/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: 0

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]   06.09.15 22:19

RE BIENVENUE !!! :D
Alors c'est Kei que tu as pris ? On va s'amuser je le sens haha :')
Il a des lunettes le sale pervers /pan/


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tôo
avatar



InformationsMessages : 37
Date d'inscription : 02/09/2015
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]   07.09.15 19:14

Oui, on va bien s'amuser ! *remonte ses lunettes*

J'espère qu'elles te plaisent, mes lunettes, t'auras l'occasion de les voir souvent et de près :haha:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



InformationsMessages : 488
Date d'inscription : 18/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]   08.09.15 19:59

TU ES VALIDE(E)
Avis de Himuro : Ooooh un vilain pas gentiiil~ Vous êtes que des cassos à Too en vrai c: Une histoire bien triste mais qui donne une certaine profondeur à ton personnage. Nous verrons bien comment il se débrouille à Too l'asticot (ça rime) ! Tu as ma validation, bon jeu ;)

Avis de Kumako : Tsukkiiiiii ! Mais en fait, vous voulez tous me piquer mon surnom? ee /pan/ Très bon choix d'avatar et comme toujours, tu écris super bien. Un personnage sadique de plus ici ~ Rebienvenue parmi nous ~

Avis de Momoi : J'aime ton style d'écriture, c'est un vrai plaisir de te lire ! Ce loulou là va te changer du premier, j'ai hâte de voir ce que ça va donner ! Pis ... Tôo ♥ Va vite RP parmi nous ♥

Kuroko's Basket RPG


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aigawa Daisuke, le renard de Tôô ~ [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: Dossier Scolaire :: Admis-