The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥   12.09.15 16:28


















Feat,
Akina Hideaki


▬ Game Addiction ♥

Si une blessure à la cheville était plutôt handicapante dans la vie de tous les jours, elle avait néanmoins quelques avantages non négligeable par moment. Lorsque Iwao s'était tordu la cheville lors d'un jogging sous la pluie imposé par son cher et tendre capitaine et coach, il avait pesté et rit à la fois. Voilà une belle occasion pour sécher les entraînements en toute légalité. Face à un certificat de l'infirmière en personne, même Hanamiya Makoto ne pouvait exiger sa présence au gymnase. Puisque la blessure restait superficielle, il n'avait été dispensé que pendant une semaine. Mais heureusement, Iwao avait pu compter sur son ancien ami du babybasket, Izuki Shun, pour aggraver sa petite blessure et prolonger encore un peu ces journées sans basketball.

De ce temps, alors que la plupart des élèves quittaient la classe de classe pour prendre la direction des locaux attitrés à leur club respectif, Iwao prit directement le chemin de la sortie. Ah, il était tellement plus agréable de rentrer chez soi directement, sans avoir à perdre du temps à une quelconque activité sportive, musicale, littéraire et il ne sait quoi. Le lycéen préférait de loin retrouver son lit douillet et son harem de consoles. Il avait quelques jeux à finir sur différentes plateformes et comptait bien profiter de ce temps libre pour en terminer la plus grande partie. S'il voulait en acheter d'autres, il devait au préalable achever ceux qu'il possédait. C'était le petit objectif qu'il s'était récemment fixé.

Alors qu'il déambulait tranquillement dans la rue, boitillant légèrement, Iwao observait les passants se pressant sur les trottoirs. La plupart avait le regard fixé sur leur téléphone portable ou l'air rêveur. Il croisa quelques collégiennes gémissant et kyatisant sur le nouveau magazine où apparaissait l'étoile montante du mannequinat, Kise Ryota. Si Iwao le connaissait surtout pour sa célébrité en temps que membre de la Génération des Miracles, il fallait croire que son nom dépassait les limites du sport. Un gugusse pas bien malin, à se pavaner ainsi sous les projecteurs, à l'avis du lycéen à la chevelure corbeau. Décidément, qu'il veuille échapper au basketball ou non, il en entendait toujours parler autour de lui, directement ou indirectement.

Lorsque Iwao passa devant la petite salle d'arcade du coin, il s'arrêta, songeur. Rentrait-il directement chez lui ou s'accordait-il un petit moment tranquille sur les bornes ? L'endroit semblait plutôt désert, ce qui était rare. La salle était noire de monde en temps normal. Autant en profiter pour s'y arrêter. Dans moins d'une heure, la plupart des habitués allaient arriver et squatter la moindre petite borne disponible. Une occasion comme celle-là ne se repointera peut-être jamais. Finalement, la décision ne fut pas très longue à prendre : Iwao se pointa devant les portes automatiques qui s'ouvrir à son approche, l'invitant à pénétrer en son sein. Offre que le jeune homme n'aurait jamais pu refuser.

La décoration était plutôt sobre mais la pièce était lumineuse. Quelques tags professionnels ornaient les murs pour offrir une ambiance jeune et décontractée, se mariant idéalement avec les bornes colorées et dynamiques. La légère musique d'ambiance – une chanson d'un jeune groupe en vogue ces derniers temps – était à peine audible à cause du son des machines. Quelques collégiens et jeunes travailleurs étaient déjà penchés sur les bornes, jouant seuls ou entre amis. Iwao fit d'abord un petit tour d'horizon : c'était la première fois qu'il y mettait les pieds et il était curieux de savoir quels jeux ils proposaient. Évidemment, il retrouva les éternels Sonic et Mario ainsi que quelques jeux de combat comme Dragon Ball ou Mortal Kombat.

Iwao avisa alors les simulateurs de danse très célèbre, Dance Dance Revolution et autres noms tout aussi stupide et répétitif. Il n'avait jamais été un grand amateur de ce genre de truc. Déjà, parce qu'il détestait danser. Ensuite, parce qu'il ne trouvait pas grand intérêt à se dandiner comme un poulet aux yeux de tous. Lorsqu'il jouait à un Sonic ou un Dragon Ball, c'était pour montrer son maniement de la manette, son excellent doigté sur les différentes touches. Il y avait un challenge, un vrai. Mais ceux jeux-là … Non. Aucun intérêt pour lui. A part établir un score se perdant au milieu de milliers d'autres, il n'y avait pas de réels objectifs, de challenge à surmonter, de titre à défendre. Et pourtant, nombre de filles adoraient ce genre de truc. Pathétique !

Alors que Iwao tournait les talons, il aperçu une grande pancarte publicitaire. Elle apprenait aux lecteurs la sortie du nouveau jeu Magic Lala Rose : Ai no Uta, sur la New 3DS. Le lycéen grinça des dents. Magic Lala Rose était sa licence de magical girls préférée. Il avait vu les trois saisons de l'animé, lu tout les tomes du manga, collectionnait les figurines et possédait tous les jeux … Ou presque. Ai no Uta, le nouvel opus, était un jeu de rythme exclusif à la New 3DS, la nouvelle console de chez Nintendo. Iwao en avait acheté une le jour de la sortie mondiale et la chérissait comme un nouveau né depuis son acquisition. Il ne l'avait pas encore utilisé, la réservant pour le nouveau jeu Magic Lala Rose … Que son magasin habituel de jeu vidéo n'avait pas encore commandé.

Iwao lu alors la suite de la pancarte et ses yeux s'écarquillèrent. Trente exemplaires du jeu était à gagner, ici, à la salle d'arcade ! Pour cela, il suffisait d'atteindre un score de 2,500,00 points sur Dance Dance Revolution … Le lycéen pesta. Encore ce jeu ! Certes, c'était logique puisque Magic Lala Rose : Ai no Uta était un jeu de rythme mais quand même, il n'était pas possible de l'avoir en atteignant un haut score à n'importe quel autre jeu ? Iwao coula un regard aux machines de danse derrière lui. Bon … Qui ne tente rien n'a rien après tout. Et puis … Il n'y avait quasiment personne. Peu de chance que quelqu'un le reconnaisse pendant qu'il se trémoussait sur une quelconque chanson stupide n'est-ce pas ? C'était l'occasion où jamais de pouvoir gagner le jeu dont il rêvait jour et nuit.

Prenant son courage à deux mains, Iwao s'approcha de la première machine et grimpa sur la petite piste. A ses pieds se dessinaient quatre flèches pointant vers le nord, le sud, l'est et l'ouest. Relevant ses yeux bleus vers le petit écran, on lui demanda de sélectionner la chanson de son choix. Iwao les fit défiler, tentant de reconnaître certains titres, en vain. La musique et lui, ça faisait cinquante deux. Il sélectionna alors un titre au hasard et la partie commença. Aussitôt, des flèches apparues à l'écran. Selon leur position, Iwao devait marcher sur la flèche correspondante sous ses pieds. Un peu perdu, il tapa de tout les côtés, peinant à coordonner ses yeux et ses pieds. Au bout de trente secondes de musique, la musique s'arrêta et un Game Over apparu sur l'écran.

▬ Comment ça, Game Over ?!

Comment allait-il pouvoir atteindre 2,500,000 points s'il ne parvenait même pas à terminer une seule chanson ?! Mais ce n'était pas ça qui allait avoir raison de lui. Aussitôt, il choisit une nouvelle chanson sur l'écran d'accueil et recommença. En vain, une nouvelle fois. Iwao grogna d'agacement. Franchement, il n'arrivait pas à gérer sur un jeu aussi crétin ?! Impossible, inimaginable, impensable ! Il relança une partie, puis une autre, et encore une, à la recherche du titre le plus facile. Mais à chaque fois, il n'atteignait pas les une minute de jeu que l'écran affichait le Game Over. A chaque défaite, Iwao gagnait en agacement et ses gestes devenaient brutaux. Il écrasait les flèches au sol avec ses pieds avec brutalité et vigueur, ignorant les décharges de douleur électrisant sa cheville blessée. Qu'importe le prix à payer, il allait atteindre les 2,500,00 points et remporter un exemplaire de Magic Lala Rose : Ai no Uta !



© Never-Utopia & Moona Neko



SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 96
Date d'inscription : 31/08/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #660099

RP terminés: 0

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥   29.09.15 20:19


Game Addiction

Avec - Saito Iwao



Akina n’était pas une grande fan de jeux vidéo, pour la simple et bonne raison qu’elle était beaucoup trop nulle pour apprécier cette activité. Assez impulsive, la moindre vie perdue la faisait sortir de ses gonds et impossible pour elle de se plonger dans un univers qui ne fait que l’énerver. Il n’y avait guère que les jeux de la licence Pokémon qui trouvaient grâce à ses yeux, mais seulement parce qu’il lui suffisait d’apprendre par cœur certaines statistiques pour gagner facilement et efficacement, ce qui ne constituait pas un grand challenge en soi nous sommes d’accords.

Cependant, la jeune fille, bien que non réceptive aux joies des consoles et autres plateformes de jeux, connaissait toutes les salles d’arcade de la ville quasiment par cœur pour y avoir passer de longues heures en compagnie de son frère et ses amis ou pour avoir tenu compagnie à Haizaki après qu’il ne soit viré de son club de basket et avant qu’il n’entre au lycée à Shizuoka.

Et de ces connaissances découlaient forcément quelques conséquences... Son frère, grand amateur de jeux vidéo pour sa part, n’avait quant à lui plus vraiment le temps de s’adonner aux plaisirs des salles d’arcade aussi souvent qu’il le voulait depuis qu’il travaillait, mais il ne les désertait pas pour autant. Du coup, il avait demandé de la l’aide à sa sœur afin qu’elle lui trouve la salle parfaite où il pourrait jouer à la majorité de ses jeux préférés sans devoir faire le tour de la ville.

Investie de cette mission et une fois libérée de ses obligations de managers, la lycéenne partie à l’assaut de ces bâtiments qui sentent bon la rage et la déception dans le but de trouver l’eldorado de son ainé. Pour cela, elle entra dans la première salle d’arcade sur son chemin, par chance elle n’était pas encore bondée même si elle se remplissait petit à petit...

Ah que c’était amusant d’observer tous ces enfants, adolescents et jeunes adultes pester encore et encore devant leur écran après une énième défaite. Les entendre se plaindre et geindre contre leur manque de chance, la manette qui glisse ou encore le bruit qui les déconcentre... Toutes les excuses étaient bonnes pour justifier leur manque de talent. En même temps ils n’auraient pas besoin de trouver une excuse bidon s’ils n’auraient pas demandé à leurs amis de les regarder afin de gonfler leurs propres égaux en vue d’une victoire... Bande de crétins.

Les yeux d’Akina trainaient un peu partout, observant les bornes de jeux et analysant leurs noms afin de savoir s’ils faisaient partie de la liste de son frère. Ce dernier était un grand fan de jeux de combat avec une nette préférence pour Street Fighter dont sa sœur n’avait jamais compris les tenants et aboutissants du concept... La bagarre, c’était mieux en vrai.

Elle déambulait dans les allées jusqu’à ce que son œil pourpre se pose sur celle des machines à pinces avec des peluches. Il y en avait de toutes sortes, des roses trop mignonnes, des boules de poils non identifiées, des petits poneys et des gros chats... Il y avait de tout, et surtout, cette machine avec plein de lapins bleus trop adorables... Il lui en fallait un absolument ! Elle le mettrait sur son lit près de celui de Shuzo qu’elle ne pouvait se résoudre à enlever.

Elle avait essayé pourtant, après son départ elle avait voulu l’oublier complètement et cette peluche partageant ses nuits l’en empêchait, tout comme cette barrette aux couleurs de l’arc-en-ciel. Elle l’avait d’ailleurs lancé contre le mur avec une telle force qu’elle l’avait cassé... Oh elle s’en était tellement voulu après cela... Aujourd’hui l’accessoire avait été transformé en porte-clefs qui ne la quittait jamais, tout simplement parce que les souvenirs attachés à cet objet étaient bien trop puissants pour se retrouver au fond d’une poubelle, même si c’était douloureux d’y penser sans cesse, c’était sa sentence pour s’être attaché trop fortement à ce garçon.

Ah Shuzo... Pourquoi chaque instant de sa vie la ramenait à lui ? Pourquoi chaque chose insignifiante lui arrivant était rattaché au garçon ? Pourquoi ne pouvait-elle pas vivre librement sa vie d’adolescente sans penser à celui qui lui a brisé le cœur en quittant le pays du jour au lendemain ? Elle aurait du lui casser la figure quand elle en avait l’occasion, au lieu de lui faire des muffins. C’est d’ailleurs ce qu’elle avait l’intention de faire si jamais cet idiot se repointait un jour devant elle tient ! Crétin.

Enfin, pour le moment son plus gros problème n’était pas le brun mais bien cette boule de poils bleus qui ne voulait pas se laisser attraper... Elle n’allait tout de même pas essayer une fois de plus ? Cela faisait déjà la dixième tentative de la jeune fille et elle s’était soldée par un échec cuisant... Oh que c’était frustrant et l’envie de pulvériser la machine lui avait traversé l’esprit, ce qu’elle ne c’était pas gêné de dire d’ailleurs...

-Aller attrape-moi ça pourriture ! Je vais te défoncer !!

Ses doigts appuyaient avec force sur les boutons comme si cela allait changer quelque chose mais non... La pince refusait obstinément d’attraper la peluche... Hideaki n’allait pas y passer tout son après-midi, cette machine de malheur ne perdait rien pour attendre, ça c’était clair et net, elle aurait sa revanche ce week-end avec les garçons, un point c’est tout. Pour l’instant elle devait s’éloigner de cette chose infernale avant de vraiment faire un carnage.

C’est donc passablement énervée et vexée de s’être fait battre par une machine aussi débile qu’Akina passa devant les bornes énormes de Dance Dance Revolution et que son regard se posa sur une silhouette bien familière...

- Comment ça, Game Over ?!

Oh non...Non... Impossible... Cela ne pouvait pas être lui...
Et pourtant si, ses yeux ne l’y trompaient pas et c’était bien Saito Iwao en train de se battre avec les flèches d’un jeu de danse pour filles...

Ah si on lui avait dit une telle chose, elle ne l’aurait pas cru sans preuve et pourtant ce spectacle était bien en train de se dérouler à l’instant même ! Tu parles d’un bad boy en mousse, il pouvait bien imiter Hanamiya autant qu’il voulait, ce dernier ne se trémoussait pas comme une gonzesse sur un jeu de danse... A moins que, après tout elle n’était plus à une surprise près et elle serait prête à débourser pas mal pour voir ceci arriver.

Hideaki sorti son portable de sa poche et profita de la concentration extrême du joueur pour en prendre une petite vidéo, preuve irréfutable de son vice caché. Sans compter que le jeune garçon était censé être en convalescence suite à une entorse, pourtant cela ne semblait pas l’handicaper outre-mesure pour faire le clown en salle d’arcade... Quand le capitaine allait savoir ça...

A moins qu’il ne le sache pas après tout, avec cette preuve, il allait être facile de faire chanter le jeune homme, et elle pourrait en profiter rien qu’un peu. Oh que c’était amusant. Akina s’appuya sur les barres de sécurité non loin et continua d’observer le spectacle avec beaucoup d’intérêt, se délectant de la colère du brun qui avait visiblement du mal, le pauvre elle en aurait presque eu pitié pour le coup.

-Ca n’a pas l’air facile ce jeu... Surtout avec une entorse...

La jeune fille se retint d’éclater de rire et se mordit la lèvre inférieure afin de ne pas vexer plus que nécessaire son petit camarade. Pourtant se moquer de lui était vraiment tentant, surtout qu’elle pouvait compter sur lui pour une petite séance de joutes verbale amusante, mais bon il ne semblait vraiment pas d’humeur alors que de son côté, tout son énervement s’était envolé.





(c) MEI SUR APPLE SPRING


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥   07.10.15 15:36


















Feat,
Akina Hideaki


▬ Game Addiction ♥

Jamais un jeu n'avait résisté à Iwao. Il terminait toujours les RPG avec le mode le plus difficile. Les jeux de combat ne représentaient plus de réel challenge pour lui. Même les applications sur smartphone ou tablette ne demeuraient pas longtemps dans la mémoire, Iwao les effaçant dès qu'il avait atteint le niveau final. Les seules choses qui duraient avec lui étaient les MMORPG, même si, au final, il atteignait de hauts niveaux beaucoup trop vite, au point que l'ennuie s'installe rapidement. Les jeux vidéos représentaient donc une réelle passion pour lui, quelque chose dont il ne se laissait pas. S'il pouvait devenir scénariste ou critique dans ce domaine, son plus grand rêve se réaliserait. Il avait de l'imagination à revendre et des idées pleins la tête.

Et pourtant, malgré toute son expérience acquise au fil des années, le voilà aujourd'hui en train de perdre patience sur un stupide jeu de gonzesse. Les musiques criardes s'enchaînant au fil de ses défaites lui vrillaient les tympans. Il prenait d'ailleurs sur lui pour ne pas démolir l'écran d'un coup de pied. Ca le gavait. Il n'en pouvait plus. Son souffle commençait à lui manquer, ses gestes étaient de plus en plus imprécis, aléatoires. Il tapait des pieds par réflexe, ignorant l'ordre des flèches, se trémoussant comme un abruti dans l'espoir de voir les points augmentés. Mais malgré tout ses efforts, il enchaînait les game over. Et sa frustration ne faisait qu'enfler, proportionnellement à sa colère.

De la sueur commençait à couler sur son front. Iwao haletait, comme s'il venait de courir un marathon. C'était presque plus épuisant que les entraînements que leur faisait subir Hanamiya. La douleur dans sa cheville le lançait mais il ne pouvait pas abandonner. Il devait gagner ce jeu. Il avait bien entendu les moyens de se l'acheter, mais maintenant qu'il savait qu'il était possible de le gagner en se contentant de gigoter comme un abruti, il ne pouvait se résoudre à abandonner. Ce n'est pas un jeu de fille qui subira son premier ragequit, parole d'Iwao ! Le lycéen comptait bien y arriver, qu'importe les conséquences … quitte à détériorer l'état actuelle de sa cheville blessée.

Alors que le brun, après une courte pause pour reprendre son souffle, s'apprêtait à relancer une musique, une voix bien trop familière résonna dans son dos. Les muscles de ses épaules se contractèrent alors que sa tête pivotait lentement par dessus son épaule. Il n'avait pas rêvé, Akina Hideaki était bien là, derrière lui, semblant se retenir de rire. Iwao piqua un fard malgré lui. La jeune fille était la manager de l'équipe de basketball et son aînée de surcroît. Il était donc très embarrassant qu'elle le surprenne à s'adonner à ce jeu purement féminin. D'autant plus qu'il était sensé reposer sa cheville blessée et non pas la solliciter autant.

Hideaki est une très jolie fille, il ne faut pas le nier. Iwao n'était donc pas insensible à son charme. Mais elle pouvait parfois preuve d'autant – voir de plus – de sadisme que Hanamiya lui-même. Allait-elle d'ailleurs signaler au capitaine-coach qu'elle avait surprit un des rookies dans les arcades à se trémousser sur un jeu de danse alors qu'il ne se présentait pas aux entraînements suite à une entorse ? Elle en serait capable et, de toute façon, ce serait justifier. Mais si Iwao pouvait éviter qu'une telle affaire s'ébruite, il ne passerait pas à côté. Enfin, ça dépendait du poids des preuves que pouvait détenir Akina contre lui. Depuis combien de temps l'avait-elle observer avant de signaler sa présence, d'ailleurs ?

Passant une main dans ses cheveux pour se redonner contenance, Iwao tourna finalement les talons et descendit de la piste. Chaque pas loin de cette dernière l'éloignait de Magic Lala Rose mais il ne pouvait décemment pas continuer. Du moins, pas tout de suite. Une petite pause n'était pas négligeable après tout. Il avait bien conscience lors de ses dernières parties que sa colère et sa frustration étaient des freins à sa concentration. Iwao devait donc prendre quelques instants pour se calmer afin de reprendre avec calme. Il devait absolument atteindre ces 2,500,000 points afin de remporter le lot tant désiré. Iwao ne partirait pas d'ici sans le jeu en poche.

Un soupir franchit la barrière de ses lèvres alors qu'il s'arrêtait enfin face à son aînée. Il ne la dépassait qu'une petite dizaine de centimètre tout au plus. Mais voilà bien longtemps que Iwao ne complexait plus sur sa taille. Il était dans la norme pour un japonais. Il n'avait aucun mal pour s'habiller ou se chausser, ne se trouvait pas ridicule au milieu d'une foule. Bref, à ses yeux, le lycéen n'avait pas de réelles raisons de se plaindre de sa taille. S'il avait été un accro du basketball, ça aurait put être le cas. Mais voilà bien longtemps qu'il avait tirer un trait sur sa pseudo-passion, bien qu'il soit encore obligé de la pratiquer. Cela dit, sa récente entorse lui permettait de l'éviter en toute légalité – et ça, c'est le pied … sans mauvais jeu de mot.

▬ Akina-senpai, quelle surprise.

Dit-il d'un air décontracté, simulé à la perfection, comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes. Néanmoins sa surprise n'était pas si feinte que cela : jamais il n'aurait penser croisé la manager ici, aux arcades. Iwao ne la connaissait pas tant que ça : ses passions, ses passe-temps, son amour plus ou moins prononcé ou même existant envers les jeux vidéos, il n'en avait pas la moindre idée. Pourtant, Akina étant son style de fille, il aurait pu aller tailler la bavette avec elle afin de faire plus ample connaissance. Il n'avait pas froid aux yeux, quand il avait envie de parler avec une fille il le faisait. Cependant, il ne croisait son aînée qu'au club. Et Hanamiya n'appréciait pas tellement de le voir tirer au flanc. Alors s'il le surprenait à draguer la manager …

Pas qu'il avait peur de lui, loin de là. Iwao s'était déjà dressé devant son capitaine plus d'une fois. Néanmoins, il savait mesurer les risques qu'il encourrait à faire telle ou telle chose. Le lycéen n'était ni stupide ni suicidaire. Quand il risquait trop gros, il préférait se défiler. Pas fuir, ça non, mais courber un peu l'échine et rejoindre gentiment le rang. Qu'à cela ne tienne, Iwao n'était pas un lâche. Mais il savait se montrer prudent quand il le fallait. Les innombrables tours de gymnase qu'il avait du courir en punition pour son comportement lui avait laissé un goût amer dans la bouche – en plus d'une entorse. Cependant, il lui en fallait plus pour le rendre docile. Il n'est pas encore né, celui qui le rendra innocent tel l'agneau venant de naître.

▬ Je te le fais pas dire, ce jeu, c'est de la merde. J'ai vraiment mal au pied. Mais je veux le lot à la clé. Quoi qu'il en coûte.

Le tout avec un petit sourire innocent. Iwao se doutait bien que ça ne marcherait sûrement pas à amadouer Akina mais qui ne tente rien n'a rien. De toute façon, quoi qu'elle en pense, Iwao comptait bien atteindre ces 2,500,000 points et réclamer le lot qui lui était du. Si pour cela il devait jouer jusqu'à se faire une entorse à l'autre cheville, il n'hésiterait pas. Le lycéen était de ceux qui était prêt à tout pour leur objectif. Et même si celui de Iwao paraissait bien stupide, il était déterminé à repartir avec son jeu sous le bras. Il ne quitterait pas les arcades sans lui. En bon têtu qu'il était, il allait insister, insister, insister jusqu'à ce qu'il obtienne ce qu'il désirait. Un véritable game addict.




© Never-Utopia & Moona Neko



SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 96
Date d'inscription : 31/08/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #660099

RP terminés: 0

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥   16.11.15 22:44


Game Addiction

Avec - Saito Iwao



Akina connaissait bien certains détails des joueurs de son équipe, aussi bien leurs statistiques sportives que leurs résultats scolaires, en passant par leurs goûts en matière de pâtisseries. Cependant, elles ne savait pas tout d’eux, et même si elle s’évertuait à en apprendre le plus possible sur chacun, ce n’était que des informations pouvant sembler dérisoires au final.

Concernant Iwao, elle était au courant pour sa passion dévorante pour les jeux vidéos, l’ayant entendu parler presque exclusivement que de ça depuis qu’elle avait fait sa connaissance. Pourtant, elle ne se serait jamais douté que ce jeune homme puisse être fan de ce genre de jeux là... Elle aurait plutôt pensé à des jeux de combat ou de stratégie... Tout sauf des jeux de danse !

Comme quoi, tout le monde avait ses petits vices cachés....

-Akina-senpai, quelle surprise.


Elle ne lui répondit que par un petit sourire angélique qui était tout sauf innocent. Elle se cacha de lui signaler de vive voix que la surprise était aussi partagée de son côté. Pas vraiment de le trouver ici, elle savait très bien que le jeune homme fréquentait ce genre d’établissements... Mais c’était plutôt surprenant de le croiser ici, alors qu’il devait être tout autre part... A l’entrainement par exemple, ou en convalescence dans son lit. Ou même ici à la rigueur, après tout, rester debout devant une machine ne relevait pas du miracle, mais dans sa position actuelle, soit Iwao souffrait le martyre, soit il faisait de la comédie depuis le début. C’est tout. Et ça, Akina était bien déterminée à le découvrir...

-Je te le fais pas dire, ce jeu, c'est de la merde. J'ai vraiment mal au pied. Mais je veux le lot à la clé. Quoi qu'il en coûte.

-Le lot ? Oh le jeu de Magic...Lala...rose... hm... Je vois que tu fais tout en virilité aujourd’hui Iwao...


Cette fois, la manager ne pu se retenir un petit éclat de rire étouffé derrière sa main. Elle n’aimait pas se moquer ouvertement des gens de la sorte, mis à part pour les énerver, et ce n’était pas du tout son but avec le brun, mais parfois, c’était plus fort qu’elle et son rire sortait tout seul. Non mais sérieusement, déjà le simulateur de danse c’était quelque chose d’incroyable mais là... Il n’y avait rien de plus féminin que les magical girl quand même... Maintenant Hideaki ne serait même plus étonnée de savoir qu’Hanamiya Makoto joue à Nintendogs pour le coup. Quoique, ce serait même possible, en imaginant qu’il fait vivre un enfer aux pauvres chiens pixélisés...

A bien y réfléchir, tout les garçons qu’Akina connaissait aimaient plus ou moins les jeux vidéo. Haizaki était un habitué des salles d’arcades au collège, même s’il venait plus dans celles-ci pour passer le temps au chaud que pour vraiment jouer, mais cela lui arrivait de dépenser pas mal dans certaines machines. Son frère était un fervent client de certaines salles lorsque son emploi du temps le lui permettait et c’était d’ailleurs pour qu’il puisse jouer à nouveau qu’elle était ici. De plus, elle n’avait qu’à entrer dans la chambre de son frère pour constater à quel point il aime les jeux vidéo vu son nombre de consoles et de jeux en tous genres... D’ailleurs elle se souvient que Shuzo venait jouer de temps en temps à certains jeux de combats avec son frère après leurs révisions lorsqu’elles se passaient chez les Akina. C’était amusant de le voir s’énerver lorsqu’il loupait une combinaison ou qu’il se faisait lamentablement éclaté par Ayato. C’était mieux que de le voir se faire battre en vrai...

Et Shota ? Ben elle n’en savait fichtre rien en fait. Bon, pour tout avouer ce n’était pas le détail le plus important de sa personnalité donc ce n’était pas très grave, mais maintenant qu’elle s’était poser la question, la curiosité de la jeune fille prenait le dessus et elle voulait la réponse... Il faudrait qu’elle lui demande la prochaine fois qu’elle discuterait avec, bientôt elle l’espérait.

Hideaki, même si elle n’était elle-même pas très fan de jeux, aimait cependant les défis, et elle en trouva un à surmonter tout de suite, histoire de se moquer encore un peu de l’handicapé présumé en sa compagnie.

-Hm... J’ai bien envie d’essayé ce jeu tien, c’est quoi ton meilleur score ?

Elle n’attendit pas sa réponse pour monter à son tour sur la machine délaissée un peu plus tôt par le lycéen et comptait bien profiter des quelques crédits encore au compteur. Oui, elle n’allait tout de même pas payer pour une telle idiotie alors tout ceci allait se faire aux frais de monsieur, en réparation au préjudice de son absence voilà.

Elle lança une musique au hasard, elle savait qu’elles allaient toutes être nulles à chier de toute façon, que des voix de filles piaillardes sur un fond de musique techno à vomir... Ce n’était pas du tout son style musical, mais alors vraiment pas. La chanson commença doucement avec quelques pas pour se chauffer et se mettre dans le bain avant que tout n’accélère et parte dans tout les sens. Au bout de quelques secondes elle devait bien avouer que ce n’était facile, surtout pour elle qui était souple comme un tronc d’arbre, mais elle ne voulait pas se laisser avoir par une stupide machine, son échec avec sa peluche un peu plus tôt était bien suffisant.

Akina enchainait les pas de danse en essayant de se caller au mieux sur le rythme de l’écran et de la musique et arriva tant bien que mal à la fin de la musique. Mais le score n’était pas fameux...

28 000 points.

C’était mieux qu’Iwao, qui lui n’arrivait même pas à enchainer les pas pendant une minute, mais c’était quand même minable. Bon, elle n’avait qu’à dire que c’était sa première fois et qu’elle n’avait pas profité de la chance du débutant, toutes les excuses sont bonnes hein.

-C’est de la merde...


Ou alors Hideaki était vraiment nulle en sport... Cette conclusion ne faisait aucun doute vu sa moyenne dans cette matière. Et malheureusement c’était la seule où elle ne pouvait pas faire grand-chose afin de s’améliorer, simplement parce que son corps refusait la pratique sportive et se contentait de rester souple comme une branche. Sauf pour la bagarre où elle semblait avoir un don, notamment les coups de pieds... Son corps était une bizarrerie de la nature parfois, mais bon, au moins il lui permettait de manger des gâteaux sans grossir, elle n'allait pas s'en plaindre...





(c) MEI SUR APPLE SPRING




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥   23.11.15 16:04


















Feat,
Akina Hideaki


▬ Game Addiction ♥

Une veine apparue subitement sur l'angle droit du crâne de Iwao, avant de se mettre à palpiter nerveusement. Il n'avait pas rêvé, n'est-ce pas ? Akina venait … Akina venait vraiment de se moquer de son addiction pour Magic Lala Rose ?! Elle riait aux éclats. Le brun serra les dents autant que les poings. Pour qu'elle rit de la sorte, c'était la preuve qu'elle ne connaissait pas. Les connaisseurs savaient. Ils savaient que Magic Lala Rose était plus qu'une Magical Girl. Dans cette licence, pas de sceptres magiques ou petites mascottes kawaii. Pas de love story guimauve à en vomir ses tripes. Pas de stupide leçon sur la force de l'amitié ou de l'amour. Non, Magic Lala Rose, c'est bien plus que ça. Bon, c'est de la chanson, certes. Et en ce sens, l’œuvre perdait un peu en crédibilité. Mais pour le reste, elle répondait à la plupart des codes du shônen. D'ailleurs, en librairie, le manga n'était pas dans la section shojo. Mais bien dans la section shônen, aux côtés des esprits de la mort et des ninjas.

Ainsi, Iwao relativisa. Elle pouvait bien se moquer, de toute façon elle était ignorante. Lui savait ce que valait sa licence favorite. Il n'avait pas honte de l'aimer. De collectionner le moindre goodies. Et de se démener comme un abruti sur un jeu de danse aux chansons niaisardes. Son addiction ne connaissait aucune limite. Et s'il devait passer la nuit à se déhancher sur ce plateau, il le ferait. Sans la moindre hésitation. Le lot valait bien plus que ses heures de sommeil ou sa propre santé. Son pied était douloureux, mais tant pis. Ça en valait la peine. De toute façon, ça l'arrangeait bien : si l'infirmière pouvait prolonger sa dispense de sport, il ne s'en porterait pas plus mal. Moins il passe de temps au gymnase, plus il en passe chez lui, dans son lit, à pianoter sur sa console jusqu'à ce que le sommeil n'ait raison de lui. Un geek. Un nolife. Mais il le vivait très bien. Vraiment très bien.

Le brun attendit donc en silence, l'air blasé, que Akina cesse de se foutre de sa gueule. Aaah, une fille qui rigole ainsi des gens n'est tellement pas attirante … Pourtant, la manager est une jolie fille. Dommage que sa personnalité ne semble pas aussi adorable que son minois. Enfin, personne n'est parfait après tout. Sauf les filles en 2D sur les écrans d'ordinateur ou de console. Mais détrompez-vous, Iwao ne fantasme pas sur les lycéens pixelisées. Il a quand même des limites. Rien n'est plus beau qu'une vraie femme. Et aux yeux du brun, elles sont toutes magnifiques. Qu'importe leurs imperfections, elles sont inexistantes pour lui. Dit comme ça, ça peut certes paraître bizarre et un peu pervers, mais c'est loin d'être le cas. Car malgré son caractère et ses attitudes de voyou, ce que Iwao pense et ressent envers les femmes est pur. Réellement pur.

▬ Hm... J’ai bien envie d’essayer ce jeu tien, c’est quoi ton meilleur score ?
▬ 17 000.

Menti-t-il en la regardant s'engager sur la plateforme. Étant donné qu'il n'avait pas terminé la moindre partie, il n'avait jamais eu de réels scores. Néanmoins, il n'allait pas l'avouer à Akina ! Elle serait capable de se moquer encore plus. Et il avait eu son lot pour la journée. Curieux, il s'approcha de la borne afin de bien observer les pas de sa manager. Cette dernière choisi une chanson – sûrement au hasard – et commença à danser. D'abord lentement, au rythme de la musique, puis de plus en plus vite. Elle semblait avoir du mal à suivre, mais elle ne lâchait pas l'affaire. Les points s'accumulaient petit à petit, dans le coin supérieur droit de la machine. Elle dépassa les 17 000 points. Puis les 20 000. Puis les 25 000 … Mais ne franchit par la barre des 30 000. La musique s'arrêta alors que l'écran affichait le score final : 28 000 points. Plus que Iwao, certes … Mais pas fameux du tout. Loin, bieeeeeeen loin des 2,500,000 à atteindre pour obtenir le jeu.

▬ C’est de la merde...
▬ N'est-ce pas ? Cependant, je suis déçu. Je m'attendais à une meilleure prestation. Je pensais que les filles avaient ça dans les gènes. C'est un jeu pour vous, après tout.

Provocation ? Oui. Une petite vengeance personnelle. Car il savait bien qu'une fille n'était pas forcément imbattable aux jeux créés pour elles et vice-versa. Quand Iwao jouait en ligne sur certains MMORPG, il était surprit d'y rencontrer des filles qui se débrouillaient mieux que certains garçons. Ça l'amusait énormément, d'ailleurs. Néanmoins, il appréciait cette mixité. De nos jours, les étiquettes « jeu pour garçon » et « jeu pour fille » ne valaient plus grand chose. Une fille a le droit d'aimer des jeux de combat comme un garçon a le droit d'apprécier des simulations de centre équestre. Il n'y a pas de barrière dans le jeu vidéo. Chacun est libre de jouer à ce qu'il veut tant que ça lui plaît. Qu'importe qui nous sommes, un jeu reste le même, bon ou mauvais selon les goûts de chacun, agréable ou compliqué selon le degré d'expérience en la matière. Enfin, Iwao serait capable de parler de jeu vidéo pendant des heures de toute façon, inutile de palabrer davantage sur ce sujet, n'est-ce pas ?

Enfin, quelque part ça le rassurait de voir que Akina n'était pas plus douée que lui. Certes, elle avait terminée une musique contrairement à lui, mais son score n'était pas fameux. Il fallait être Mickael Jackson pour atteindre leurs 2,500,00 points, sérieux … Atteindre un tel score lui paraissait impossible. Boitant légèrement, il s'approcha de la banderole événementielle. C'est alors qu'il aperçut une petite mention en bas qu'il n'avait pas vu quelques minutes plus tôt. L'offre ne concernait pas que Dance Dance Revolution. Mais également un simulateur de chant, une loterie et … et un score à atteindre sur Guitar Hero ?! Iwao était très doué à ce jeu. Voilà sa chance ! Par contre … Il fallait jouer en duo. Un rictus déforma ses lèvres. Voilà qui était bien embêtant. Il coula un regard vers Akina. Peut-être …. Peut-être avait-il moyen de faire équipe avec elle … ?

▬ Tu t'y connais en Guitar Hero ?





© Never-Utopia & Moona Neko



SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 96
Date d'inscription : 31/08/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #660099

RP terminés: 0

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥   09.12.15 21:11


Game Addiction

Avec - Saito Iwao



Se moquer, critiquer, juger, ce n’était pas du genre d’Akina. En cours, elle restait loin du groupe des filles qui rapportaient n’importe quel ragot afin de se foutre impunément de la tronche des pauvres victimes du jour pour gonfler leur propre égo et se persuader de leur pseudo supériorité sur les autres. Elle ne se serait jamais permis de juger quelqu’un au premier regard, bien sur, elle pouvait toujours se faire une petite opinion dès sa première rencontre avec une personne, mais elle prenait toujours soin de ne pas se focaliser dessus et de faire l’effort de connaître un peu mieux la personne avant de la catégoriser comme « à éviter » ou non.

En fait, la jeune fille était plutôt ouverte d’esprit, certainement grâce aux garçons qu’elle côtoie depuis son plus jeune âge, elle sait que l’habit ne fait pas le moine et que s’arrêter aux aprioris était vraiment idiot et dénué de sens. Cependant, il lui arrivait parfois de rire du malheur des autres ou de trouver cocasse une situation concernant telle ou telle personne. Là par exemple, apprendre qu’Iwao était un grand fan d’une magical girl était vraiment très marrant pour la lycéenne, du coup elle s’était permise d’en rire un bon coup. Tout ceci n’avait rien de méchant et elle ne dénigrerait pas le jeune homme pour autant, après tout il aimait bien ce qu’il voulait et elle n’était pas là pour l’en empêcher... Seulement cette idée cassait complètement son image de bad-boy et ça, c’était drôle.

Elle remarqua facilement que le brun c’était crispé dès que son rire avait commencé, mais elle ne pouvait tout bonnement pas s’arrêter. O que cela devait être vexant, elle s’en doutait facilement, c’est sur que sa fierté devait en prendre un petit coup, mais il s’en remettrait.

Et puis lui aussi pouvait très bien se moquer d’elle à son tour, notamment à cause de sa désastreuse performance à ce jeu de danse diabolique. Alors certes, elle avait fait mieux que lui, mais ce n’était pas fameux, même elle s’en rendait compte. Son sens du rythme n’était vraiment pas au point... Enfin, ce n’était pas comme si elle en avait vraiment quelque chose à faire, cela lui était bien égal, et elle ne cherchait pas à gagner le prix à la clé, juste de faire mieux que son prédécesseur. Mission accomplie donc.

- N'est-ce pas ? Cependant, je suis déçu. Je m'attendais à une meilleure prestation. Je pensais que les filles avaient ça dans les gènes. C'est un jeu pour vous, après tout.

-C’est juste la preuve que je suis une fille d’exception...Voilà tout~


Jeux pour filles, jeux pour garçons... Que ce soit dans les jeux vidéo ou dans la vie de tous les jours, Hideaki n’aimait pas ces termes. Cela n’avait aucun sens de catégoriser comme ça les activités, les objets ou les endroits. Un garçon était libre d’aimer le rose, tout comme les filles d’aimer le bleu... Une émission n’était pas particulièrement réservée à un genre, tout comme chacun était libre de vivre comme il l’entendait. Akina par exemple aimait la cuisine, les peluches, porter de jolis vêtements, mais elle prenait aussi plaisir à trainer dans les rues, regarder un match de basket ou mettre une raclée à un idiot osant l’embêter.

C’était idiot de ranger les gens de la sorte, de les juger lorsqu’ils appréciaient autre chose que ce à quoi la société les destine. Bien sur, il était toujours étonnant ou même marrant de voir un homme se dandiner devant un jeu de danse ou paniquer lorsqu’on lui demandait de cuire un œuf, mais ce n’était pas grave.

Et puis franchement, pourquoi les filles seraient les seules à profiter du bonheur de faire les boutiques, de déguster un pot de glace au chocolat devant une série à l’eau de rose ou d’avoir mal au ventre durant sa semaine de menstrua...Non en fait il y aussi des plaisirs exclusivement féminin, désolé les mecs...

- Tu t'y connais en Guitar Hero ?

-C’est déjà un peu plus dans mes cordes que cette horreur... Pourquoi ? Tu ne veux plus gagner ton jeu ?


Guitar Hero était le seul et unique jeu dans lequel Hideaki avait déjà battu Ayato. Pourtant ce dernier jouait de la guitare... Enfin, d’après lui c’était pour cette raison qu’il n’était pas doué, mais bon vu que le jeune homme est mauvais joueur comme pas deux, toute excuse est bonne à prendre n’est-ce pas ?

Hideaki se tourna vers l’affiche où était indiqué de concours et remarqua les modalités en bas, en voyant notamment une histoire de Guitar hero en duo... Tout s’éclairait dans sa petite tête. Iwao comptait donc se servir d’elle, et à son insu en plus, le petit malin. Sauf que la jeune femme ne le voyait pas de cet œil, bien sur elle n’aurait jamais refusé de l’aider, mais le fait qu’il se serve d’elle sans le lui demandé la vexait un peu... Quel sale jeune.

-Hm... Je veux bien jouer avec toi mais... J’ai un petit problème avant et j’aurais grandement besoin d’aide...

Hideaki fit une petite moue suppliante à croquer, sans quitter des yeux le brun aux yeux bleus. Très beaux yeux d’ailleurs, enfin, là n’était pas la question dans l’instant.

Elle n’était pas sans savoir que Saito était plutôt doué avec les jeux vidéo, et elle espérait au fond d’elle qu’il le soit avec les autres...

-En fait... J’ai vu une superbe peluche dans les jeux à pinces au fond mais je n’arrive pas à attraper celle que je désire... Tu pourrais m’aider~ ? Je sais que tu es plutôt doué mais j’aimerais voir jusqu’où vont tes capacités...

Elle lui fit un petit sourire complice avant de lui prendre la main et de le tirer doucement vers le fond de l’établissement où elle se trouvait avant de le gauler en train de se trémousser comme une fillette. Elle s’arrêta devant ces machines du diable et montra du doigt celle avec les petits lapins en peluche trop trop adorable et le supplia presque du regard de l’aider à lui en attraper un. Elle le voulait coûte que coûte.





(c) MEI SUR APPLE SPRING




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥   20.12.15 18:37


















Feat,
Akina Hideaki


▬ Game Addiction ♥

Il n'avait pas rêvé, n'est-ce pas ? Il avait bien entendu ce qu'il avait entendu ? Iwao ne s'était pas du tout attendu à une réponse positive de la part de Akina lorsque, à tout hasard, il lui avait demandé si elle s'y connaissait en Guitar Hero. De ce fait, l'information eu du mal à atteindre le cerveau. D'ailleurs, le brun resta bêtement immobile pendant quelques secondes, à dévisager sa manager comme si elle venait de lui annoncer une chose improbable. Il ne se reprit d'ailleurs que lorsque Hideaki s'approcha pour jeter un coup d'oeil à l'affiche. Il ne comptait pas lui cacher qu'elle soit sa partenaire pour gagner le jeu, mais il avait préféré savoir avant tout si elle connaissait Guitar Hero, histoire de ne pas lui proposer si ce n'était pas le cas. Qu'elle n’interprète pas sa question comme une façon de se servir d'elle à son insu, car ce n'était pas le cas. Et de toute façon, ce n'était pas le genre de Iwao. Du moins … pas avec les filles.

D'ailleurs, la petite condition que lui posa la jeune fille ne l'étonna qu'à moitié. Elle jouerait avec lui si, avant, elle l'aidait en contre partie. Visiblement, les pinces à peluche lui posait souci et elle ne parvenait pas à obtenir celle qu'elle désirait. Ce qui n'avait rien d'étonnant : les machines étaient réglées pour se refermer convenablement sur la peluche qu'une fois de temps en temps, histoire que ce soit rentable. La petite astuce était de patienter derrière une machine ayant été utilisé longtemps en vain : il y avait davantage de chance d'avoir le coup gagnant. Ce n'était donc pas une histoire de talent comme sur un jeu de combat ou de danse, mais bien de la chance pure et simple. Champion de jeux vidéos ou pas, quand il n'est pas venu le moment pour la pince de se refermer convenablement, impossible d'obtenir la petite peluche prisonnière derrière la vitre.

De ce fait, Iwao, aurait pu refuser rien qu'en avançant cet argument. Néanmoins, Akina semblait avoir découvert son point faible … Les puppy eyes sont supers efficaces sur lui. Il ne put donc que fondre devant la bouille suppliante de sa jolie manager. C'est donc les joues rougies qu'il la suivit jusqu'aux machines infernales. Il y avait plus de gémissements de frustration ou de cris rageurs ici qu'aux bornes de jeu. D'une certaine façon, c'était assez effrayant. Les gens inséraient les pièces les unes après les autres, dilapidant leur monnaie juste pour pouvoir serrer d'horribles ours difformes dans leurs bras. Brrr, c'était glauque. Avaient-ils conscience qu'ils payaient plus cher la peluche qu'elles n'en valaient vraiment ? La plupart d'entre elles étaient des contrefaçons que le gérant de l'établissement achetaient par gros lots pour très peu de yens … Heureusement, il y avait aussi des peluches officielles.

Akina lui désigna finalement la peluche qu'elle désirait. Un adorable petit lapin au pelage tout bleu … C'était un peu trop kitsch aux yeux de Iwao mais ce n'était pas étonnant que les filles craquent sur sa bouille. La machine étant libre, le brun s'en approcha et fouilla dans son porte-monnaie à la recherche d'une pièce. Il la glissa dans la petite fente et débuta ainsi la partie. Il possédait huit vies au compteur. Bon, jouons stratégique. Il y avait deux peluches potentiellement intéressantes par leur position. Celle assise juste devant et l'autre allongée un peu sur le coté. La deuxième proposait une prise beaucoup plus intéressante, les branches de la pinces pouvant agrippé le corps pelucheux avec facilité. Néanmoins, elle était plus éloignée et donc plus difficile à ramener jusqu'au trou si la pince refusait de se refermer correctement dessus. La première, elle, possédait moins de prises. Les oreilles gêneraient beaucoup. Cependant, avec de la chance, il était possible de la pousser simplement dans le trou.

Une petite musique fort déplaisante retenti alors, indiquant au jeune garçon qu'il pouvait commencer. Il dirigea d'abord la pince vers la première peluche : il essayerait de la pousser. Il arrêta alors le grappin au dessus de la peluche et actionna la descente. La pince se renferma sur la tête du lapin, mais se rouvrit aussitôt en remontant. De ce fait, le lapin tangua à peine. Iwao pesta en serrant les dents. Ce jeu est la véritable définition de l’arnaque ! Il retenta sa chance aussitôt la pince revenue à son point de départ. Mais une fois encore, elle se rouvrit alors qu'elle remontait. Et ainsi de suite jusqu'à épuiser les huit vies que le brun avait au comptoir. Ni une ni deux, il sorti une nouvelle pièce et l'inséra de nouveau. Après un petit jingle bien agaçant, la partie reprit. Huit vies de nouveau. Cette fois, Iwao tenta le lapin couché. Mais le grappin, capricieux, refusait toujours de se refermer correctement sur les peluches, qui retombait au milieu des confettis dès que les branches s'écartaient.

Iwao commençait déjà à s'énerver. Il a toujours haït ses machines infernales avaleuses de pièces. Le voilà déjà qui en tire une nouvelle de sa poche, d'ailleurs. Pour peu, il en aurait oublié Akina et Guitar Hero. Il choperait ce satané lapin, quoi qu'il en coûte. Pour cette nouvelle partie, il enchaîna le lapin devant et le lapin éloigné. Une fois sur deux, histoire de varié. Mais la même rengaine se répétait, inlassablement, et la petite musique de défaite commençait à lui taper sur les nerfs. Et enfin, le miracle se produisit. Il en était à sa dernière vie. Il décida de jouer le tout pour le tout. Il tenta une autre peluche, allongée les bras vers le haut, juste derrière celle assise. Le grappin entama sa descente. Les branches se glissèrent autour du lapin. La pince remonta … et ne se rouvrit pas. Elle achemina tranquillement la jolie peluche toute bleue et toute fluffy jusqu'au trou et la lâcha une fois arrivée à destination. Une musique joyeuse retenti alors que le brun se penchait pour sortir la peluche. Enfin.

▬ Bon sang … J'espère qu'elle te plaît vraiment car elle m'a donné du fil à retordre, celle-là !

Iwao tendit alors le lapin à sa nouvelle propriétaire, pas peu fier de lui. Tant pis s'il avait usé quelques yens pour une peluche qui n'en valait sûrement pas autant, ce n'était pas comme s'il vivant sous les ponts non plus. Oui, il profita allégrement de la fortune de ses parents, mais pourquoi s'en priver après tout ? Le visage ravi de Akina valait plus que ces quelques yens sacrifiés dans cette horrible machine ! C'est alors qu'une bande de gamins passa un côté d'eux et s'arrêtèrent pour les regarder. L'un d'eux, les cheveux cachés sous une casquette trop grande pour lui, pointa les adolescents du doigt en attirant l'attention de ses petits camarades. Il devait être le chef de la petite troupe car ils s'immobilisèrent tous pour suivre la direction pointée par le garnement. Ce dernier remua les sourcils d'un air équivoque, puis lança d'une voix trop forte pour être naturelle :

▬ Vous voyez les mecs, c'est comme ça qu'on drague les filles ! En leur offrant des peluches ringardes ! J'espère qu'il va avoir un gros bisou sur la bouche en guise de remerciements !!





© Never-Utopia & Moona Neko



SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 96
Date d'inscription : 31/08/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #660099

RP terminés: 0

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥   28.12.15 16:21


Game Addiction

Avec - Saito Iwao



En grande observatrice qu'elle était (enfin grande, pas par la taille du moins), Akina avait bien remarqué l'étonnement chez Iwao lorsqu'elle lui avait appris s'y connaitre un peu en Guitar Hero. Qu'est-ce qui était si étonnant la dedans au juste ? Après tout, même si elle n'avait pas le rythme dans les jambes elle pouvait au moins l'avoir dans les bras non ?

Et puis le jeu proposait des musiques sympas et surtout vachement mieux que celles de Dance Dance Revolution dans chacun de ses opus que son frère achetait à chaque fois, du coup, elle pouvait en profiter autant qu'il lui plaisait et surtout jouir de victoire face à lui. Ce qui n'était pas rien quand même... D'ailleurs Akina se demandait qui gagnerait entre Ayato et Iwao s'ils commençaient à jouer ensemble... Certainement que cela dépendrait du jeu, à tester un d'ces quatre.

Enfin bref, pour le moment la principale préoccupation de la jeune fille était bien sa future peluche qui avait déjà sa place attitrée dans sa tête, juste à côté de celle de Shuzo. Iwao était donc forcé de la lui attraper, sinon elle allait devoir pleurer toutes les larmes de son corps jusqu'à ce qu'il cède et passe ses journées à essayer encore et encore... Non, la demoiselle ne faisait jamais rien dans l'excès, jamais.

La demoiselle fut agréablement surprise de la concentration dont faisait preuve le brun et l'observait avec un petit sourire tout en croisant mentalement les doigts pour l'aider. Une chose était sûre, c'est qu'il faisait preuve de moins de méthodologie et d'entrain quand il était sur un terrain, et c'était dommage car le plus jeune n'est pas dépourvu de talent, s'il prenait la peine de s'entraîner correctement il serait sans aucun doute dans l'élite du lycée.

Enfin, elle ne pouvait pas le forcer et elle ne pensait pas que lui faire la morale à ce sujet serait vraiment efficace et constructif. Elle ne pouvait pas forcer le garçon à s'entraîner et ce ne serait pas bénéfique pour l'équipe d'avoir un joueur qui se force à jouer. Alors elle laissait faire bien que cela lui fasse un peu mal au cœur de voir tant de talent gâché pour des bêtises pareilles.

Après quelques longues minutes de luttes où Iwao ne semblait pas avoir plus de chance qu'elle, elle s'apprêtait à lui dire de laisser tomber, elle voyait bien que le garçon s'énervait et elle ne voulait tout de même pas qu'il dépense tout son argent dans cette peluche, elle était bien trop honnête pour le laisser continuer, malgré le fait qu'elle la voulait vraiment sans mentir. Mais d'un coup, une musique retentit signifiant la victoire du jeune homme. Le visage de la jeune fille s'illumina et ses yeux brillaient de joie lorsqu'il lui tendit le lapin en peluche qu'elle serra contre elle avec un grand sourire.

- Bon sang … J'espère qu'elle te plaît vraiment car elle m'a donné du fil à retordre, celle-là !

Cette boule de poils était vraiment adorable, elle ne pouvait s'empêcher de kyatiser intérieurement dès qu'elle la voyait, et puis ses petits poils tout doux... Elle l'adorait ! Hideaki releva la tête vers son vis-à-vis afin de le remercier.

-Elle est parfaite mer-...

- Vous voyez les mecs, c'est comme ça qu'on drague les filles ! En leur offrant des peluches ringardes ! J'espère qu'il va avoir un gros bisou sur la bouche en guise de remerciements !


Les joues d'Akina prirent une jolie teinte rouge pivoine, elle n'allait pas embrasser Iwao, et puis...il ne la draguait même pas bande d'idiots ! Elle tourna la tête rageusement vers la bande de garçons dont l'espérance de vie s'était vu réduite à néant maintenant qu'ils avaient énervé Hideaki.

Plusieurs solutions s'offraient à elle afin de régler le problème... Les défoncer semblait être sa préférée, mais elle ne pouvait pas faire ça ici alors qu'elle avait dit à Iwao qu'elle l'aiderait ensuite à gagner son jeu sur Guitar Hero, car si elle venait à se battre, elle se ferait sans doute virer de l'établissement sans espoir de revenir à nouveau... mauvaise idée donc.

Elle pouvait tout aussi bien rentrer dans leur jeu et effectivement embrasser le brun en face d'elle, il n'était pas repoussant, mignon même, mais elle ne se voyait pas offrir son premier baiser juste pour satisfaire une bande gosses encore plus bêtes que ses pieds. Et puis Iwao ne serait surement pas d'accord pour ça non plus et elle se taperait bien la honte si ce dernier la repoussait...

Mais elle devait faire quelque chose, ils avaient insulté sa peluche là quand même ! Elle n'était même pas ringarde !

Ils auraient été plus vieux, elle aurait simplement pu informer quelques mecs de la bande qui se seraient chargé de laver l'affront avec deux-trois coups de poing, mais bon, ils étaient un peu jeunes quand même...

Hideaki finit par s'approcher de la petite bande en fronçant les sourcils avec un air peu commode qu'elle réservait d'habitude aux garçons qui voulaient la racketter.

-Oh les mioches vous avez dit quoi sur ma peluche ? Vous voulez peut-être que je vous crève les yeux avec un cutter ?


Elle pointa son doigt vers celui qui semblait être le chef et l'affligea d'une pichenette au milieu du front qui laissa tout de suite une marque rouge bien ridicule et qui fit tomber son horrible casquette, manquant de la faire rire.

-Toi le nabot, tu ferais bien d'en prendre de la graine parce que c'est pas en parlant comme ça que tu vas en embrasser une des filles, crétin !

Elle poussa un petit soupir exaspéré en voyant à quel point les jeunes étaient mal-élevés aujourd'hui et se retourna pour revenir aux côtés d'Iwao et le gratifia d'un sourire. Son énervement s'était déjà quasiment envolé et elle se disait que le garçon aurait bien mérité un petit bisou quand même, sur la joue hein ! C'est ce qu'elle aurait fait à Shuzo en tout cas. Mais bon le brun n'était Shuzo, et le connaissant il le prendrait peut-être mal alors elle se ravisa et lui prit le bras pour changer à nouveau d'endroit.

-Encore merci Iwao, aller on va gagner ton jeu maintenant~




(c) MEI SUR APPLE SPRING




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥   10.01.16 15:57


















Feat,
Akina Hideaki


▬ Game Addiction ♥

Muet de stupeur, Iwao dévisageait le groupe d'enfants sans savoir que dire. En temps normal, il les aurait envoyé bouler sans plus de cérémonie, mais là ils l'avaient tellement prit au dépourvu que le brun resta bêtement planter devant la machine, la bouche en cœur. Il devait bien avouer qu'un baiser de remerciement lui aurait vraiment plu … Pas forcément sur la bouche étant donné qu'ils ne sortaient pas ensembles, mais rien que sur la joue … Ah, le doux rêve éveillé ! Mais en offrant la peluche à sa manager, à aucun moment il n'avait songé qu'elle puisse le remercier de cette façon. Ca ne lui était pas venu à l'esprit. Mais maintenant que les mômes l'avaient fait remarquer, il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il aurait vraiment apprécié une telle récompense. Akina étant très mignonne, il n'aurait pas fait le farouche, c'est une chose certaine. Il en aurait même bien profité, comme un gourmand avec un gâteau au chocolat.

Mais inutile d'y songer davantage. Il n'avait pas reçu ce baiser et sûrement ne le recevra-t-il jamais. Mais ce n'était pas si grave : son sourire ravi et ses yeux pétillant de joie lui suffisait largement ! La demoiselle était beaucoup plus agréable et mignonne lorsque l'on allait dans son sens, visiblement. D'ailleurs, quelle réaction avait-elle eu à tout cela ? Lorsqu'il se tourna vers elle, il cru presque voir une aura noire l'envelopper. Il n'était pas difficile de deviner que la remarque du garnement ne l'avait pas plu du tout. Mais pour quelle raison ? La moquerie concernant la peluche ou le fait qu'elle doive lui donner un baiser en remerciement ? Etrangement, il penchait plus pour la première solution. Elle semblait y tenir énormément, à ce lapin. Entendre que certains la pensait ringarde n'avait sûrement pas du lui plaire …

D'ailleurs, Hideaki finit par s'approcher du groupe de gamins qui la regardaient d'un œil assez méfiant. Sûrement ne s'étaient-ils pas attendu à que ce soit elle qui les rejoignent. L'observant de loin, Iwao entendit tout de même ses menaces à en glacer le sang de n'importe qui. Elle n'y allait pas avec le dos de la cuillère … Gamins ou pas, tout le monde est logé à la même enseigne lorsqu'elle est énervée. Décidément, les filles étaient vraiment effrayantes par moment – surtout lorsque l'on critiquait ouvertement ce qu'elles adoraient tant. Mais quand même, crever les yeux d'un gosse avec un cutter juste parce qu'il a dit de sa peluche qu'elle était ringarde ? A ce moment-là, Iwao se fit une promesse personnelle : ne jamais critiquer les goûts de Akina, tels qu'ils soient. C'était bien trop dangereux et il tenait à sa peau – ainsi qu'à ses yeux. Il en a besoin pour regarder ses écrans !

▬ Encore merci Iwao, allez on va gagner ton jeu maintenant~

Le tout avec le sourire, comme si rien ne s'était passé. Elle le prit même par le bras, l'entraînant loin des machines à la musique niaisarde et répétitive. Iwao la suivit sans protester – on ne sait jamais, elle a peut-être un cutter sur elle – et le duo se dirigea ainsi vers le stand de Guitar Hero. Des adolescents étant en pleine performance, ils devaient attendre qu'ils aient terminés avant de pouvoir jouer. Iwao, peu désireux de devoir attendre plus longtemps, se planta devant les barrières de sécurité, bien décidé à y rester jusqu'à ce que leur tour arrive. Ils n'étaient pas rares, les petits malins qui profitaient que les gens aient le dos tourné cinq petites minutes pour prendre leur place dans la file. C'était arrivé plusieurs fois au brun et il avait plusieurs fois manqué de les remettre à leur place. Mais s'il ne voulait pas être viré des arcades, il ne devait pas agir sur des coups de tête …

Les joueurs actuels étaient vraiment très mauvais. Le score avançait à peine et même l'employé en charge du stand grimaçait très franchement. Pitié, qu'ils finissent vite ! Iwao risquait d'y perdre ses oreilles. Et sa santé mentale. Sérieusement, ce n'était pas compliqué pourtant ! Ils s'agissaient de noobs ou quoi ?! Impatient, Iwao commençait à ronchonner tout seul dans sa barbe inexistante. Il ne prononçait rien de vraiment compréhensible d'ailleurs, seulement une suite de mots sans queue ni tête à l'adresse des adolescents stupides jouant devant lui. Il se retenait même d'aller leur arracher les guitares des mains pour leur montrer comment il fallait jouer. Heureusement, leur « performance » semblait toucher à leur fin et, bientôt, la musique s'arrêta alors qu'un score misérable s'affichait à l'écran. Cela n'empêcha pourtant pas les joueurs de s’applaudir, tout sourire.

L'employé les délesta des guitares en leur pointant la sortie, puis invita Iwao et Akina à s'avancer. Il leur céda les faux instruments et, remarquant qu'ils semblaient être des habitués, les laissa se débrouiller tout seuls. Iwao laissa s'afficher la sélection de musique avant de faire défiler les titres. Sur la banderole, ce n'était pas précisé s'il fallait faire un score sur un titre en particulier. De ce fait, ils étaient libres de choisir celui qu'ils voulaient. Ayant déjà joué très souvent aux nombreux opus de Guitar Hero, Iwao était capable de gérer toutes les musiques qu'ils proposaient. Mais qu'en était-il d'Akina ? Peut-être était-il plus adapté de lui demander quel titre elle préférait et son niveau de difficulté ? Le brun n'allait pas la faire jouer un truc du malade si elle ne maitrisait pas vraiment tous les styles. Il se tourna donc vers la jeune fille qui semblait déjà avoir une bonne prise sur la guitare, lui signifiant ainsi qu'elle était une habituée.

▬ Tu as un titre favori ou on laisse le hasard décider pour nous ?





© Never-Utopia & Moona Neko



SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 96
Date d'inscription : 31/08/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #660099

RP terminés: 0

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥   19.01.16 21:00


Game Addiction

Avec - Saito Iwao



Hideaki aimait la musique. Mais la vraie musique hein, pas la soupe commerciale que bien des groupes japonais offraient au grand public de moins de 20 ans. Les voix modifiées pour donner un espèce de son aigue ressemblant plus à un porc qu’on égorge qu’à une voix de jeune femme, le tout sur fond de musique électronique immonde. Sans compté les clips à profusion de shorts roses et de chorégraphies rythmés qui fatiguent rien qu’en regardant... Non vraiment, Akina détestait ça...

De toute façon la bleutée avait toujours pensé que les occidentaux étaient bien plus doués en musique que les Japonais. Aucun chanteur national ne valait un bon groupe de rock britannique. Aucun. Et puis bon sang les sons d’une vraie guitare ou d’une batterie étaient bien plus intéressants que ceux d’un synthétiseur non ? Sans compter l’ambiance des concerts auxquels elle aimerait tellement assisté, la profondeur des paroles qui allaient plus loin que « bouge les mains en l’air » et surtout l’histoire que certains genres de musique avaient derrière eux. Tellement intéressant. Tellement plus que tout ce qui se faisait actuellement au pays du soleil levant.

Dans tout les cas, la jeune femme était une grande fan de rock, et c’était certainement pour cette raison qu’elle appréciait tellement le jeu Guitar Hero qui offrait la possibilité de jouer différents morceaux qu’elle affectionnait beaucoup. Que ce soit Metallica, ACDC, Avenged Sevenfold, Jimi Hendrix ou Aérosmith, tous ces musiciens de légende se trouvaient au moins dans un des opus de la licence.

Elle se souvient encore avec amusement des premières fois où son frère l’a initié à ce jeu, et elle ne valait pas mieux que les joueurs devant elle... C’était même pire tiens... Mais elle s’était bien heureusement améliorée avec le temps pour finir par battre son frère, et avoir un niveau plutôt pas mal maintenant. Enfin, pas mal comparé à ceux contre qui elle se mesurait. Pas sûr que ce soit acceptable face à des professionnels ou même contre ce cher Iwao qui était un féru de jeux vidéos. A moins qu’il n’ait le même talent en Guitar Hero qu’en Dance Dance Revolution...

Dans tout les cas, elle se donnerait à fond, au moins pour aider le brun à recevoir son jeu tant convoité et ainsi le remercier pour la super peluche qu’il lui avait gagné avec peine.

D’ailleurs, si jamais ils venaient à ne pas remporter le jeu de Magic Lala Rose, Akina devrait trouver un autre moyen de le remercier... Et ça n’était pas gagner car elle ne savait pas ce qui pourrait faire plaisir au plus jeune... Enfin, elle verrait au moment venu et pour l’instant elle n’avait pas vraiment besoin de s’en soucier.

Les joueurs qui avaient monopolisé le jeu pour leur partie –un peu catastrophique d’ailleurs- venaient tout juste de finir et c’était à leur tour de montrer de quoi ils étaient capables. Hideaki confia son lapin en peluche –il faudrait d’ailleurs qu’elle lui trouve un nom- au responsable du stand de la même façon qu’elle aurait confié son enfant à une nounou. Une déchirure sans précédent si jamais il venait à lui arrivé quelque chose, en un regard le garçon était prévenu et il avait intérêt à en prendre soin !

-Tu as un titre favori ou on laisse le hasard décider pour nous ?


Hm, bonne question. Elle était fan de plusieurs titres mais lui demander d’en choisir rien qu’un était un vrai calvaire, déjà qu’elle avait bien du mal à choisir quelles chaussettes mettre chaque matin...

Elle avait envie de jouer un morceau compliqué afin de tester son camarade mais cela faisait un petit moment qu’elle n’avait pas jouer et elle serait certainement rouillée, donc la honte s’abattrait sur elle... Mauvaise idée donc... Seulement un morceau trop facile serait, comme son nom l’indique, trop facile...

-J’en ai plusieurs mais j’ai d’abord envie de voir comment tu te débrouilles... Alors au hasard ça permettrait de se chauffer un peu tu crois pas ?

Elle le gratifia d’un petit clin d’œil dont elle avait le secret et laissa le garçon appuyer sur le bouton avant que la musique ne commence. Rien que les premières notes lui mirent la puce à l’oreille. Paint it black des Rolling Stones.

-Oh j’adore celle là, t’as de la chance elle est facile~


Bon en vérité elle n’était pas si facile que ça, mais au moins cela allait sans doute attiser le coté joueur d’Iwao. Hideaki tira la langue à son acolyte avec un grand sourire avant de se concentrer sur l’écran, c’était bien beau de fanfaronner mais maintenant elle devait gérer. En tout cas, elle s’amusait dès les premières notes, au final, elle n’était pas mécontente d’être tombée sur son cher camarade, ce dernier lui permettant de se changer les idées.

Et puis il était gentil Iwao, malgré le masque de bad boy qu’il s’évertuait à se donner, il était évident que ce garçon avait un grand cœur, ou du moins, c’est l’impression qu’il laissait à Hideaki qui appréciait de plus en plus sa compagnie.

Et puis franchement, il n’était pas si nul que ça. Les points s’enchainaient des deux côtés et Akina s’étonnait à préféré jouer en duo avec lui que contre lui, car il lui était impossible d’assurer qu’elle gagnerait à ce rythme. Mais bon, la demoiselle était du genre à aimer les challenge, alors il y avait de grandes chances pour qu’elle propose de jouer l’un contre l’autre au brun une fois son jeu en poche, histoire de sauver son honneur perdu tout à l’heure sur la machine de danse infernale...


(c) MEI SUR APPLE SPRING




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥   29.01.16 15:26


















Feat,
Akina Hideaki


▬ Game Addiction ♥

Un petit sourire se dessina sur les lèvres de Iwao. Akina le mettait au défi ? Intéressant. Si le brun n'était vraiment pas un expert en Dance Dance Revolution, il ne pouvait pas en dire autant de Guitar Hero. C'était plus dans ses cordes, sans mauvais jeu de mot. Il possédait d'ailleurs le jeu chez lui, à Shizuoka. Il n'y jouait donc pas aussi souvent qu'à ses autres consoles mais il n'était pas un novice pour autant. Loin de là. Et visiblement, c'était également le cas de Hideaki. Voilà qui promettait un moment bien agréable! Il avait vraiment hâte que ça commence. Histoire de lui montrer ce qu'il valait. Qu'il se sentait plus à l'aise avec une manette dans les mains, même en forme de guitare. Au moins, il n'avait pas à utiliser ses jambes, ce qui le soulageait un peu car sa cheville blessée commençait à le lancer douloureusement. Quelle idée de s'exciter pendant une demi-heure sur un stupide jeu de danse auquel il ne connaît rien alors qu'il accuse déjà une entorse bien prononcée … Parfois, Iwao se trouvait bien stupide. S'il avait lu toute la banderole dès le départ, il n'aurait pas autant mal en ce moment-même.

Akina préféra donc faire jouer le hasard, histoire de se chauffer un peu avant de passer aux choses sérieuses. Iwao lança alors la séléction aléatoire, tendant l'oreille pour reconnaître la musique sur laquelle ils allaient jouer. Les premières notes s'échappèrent des haut-parleurs du stand et les deux adolescents semblèrent reconnaître la chanson immédiatement. Paint it black des Rolling Stones. Le brun l'avait déjà beaucoup joué, chez lui. Elle était d'ailleurs assez facile, du moins à son humble avis. Ce que Akina lui fit remarquer, accompagnant un sourire à ses paroles. Iwao n'étant pas dupe, il comprit que la manager le mettait clairement au défi. Ce morceau n'était pas le plus facile du répertoire, mais il le maîtrisait très bien. Il savait donc d'avance qu'il parviendrait à le gérer sans souci. Était-ce également le cas de Akina ? Il s'apprêtait à le constater dans quelques instants. Le temps de chargement était assez long – la pauvre console a du en baver, toute la journée.

Enfin, la partie commença. Dès les premières notes, Iwao prit un air concentré et suivi les indications sur l'écran, écrasant ses doigts sur la guitare comme un expert. Petit à petit, son visage se dérida, se détendit et la concentration laissa place à l'amusement. Un sourire vrai, naturel vint fleurir sur ses lèvres alors que les indications s'enchaînaient. Akina n'était vraiment pas mauvaise, s'il en jugeait sur les points qui s'accumulait dans son score personnel. Elle cachait bien son jeu, avec son petit lapin en peluche et ses rougissements … En réalité, elle maniait la manette de Guitar Hero comme une pro. Aucun doute qu'à tout les deux, ils avaient atteindre le score demandé pour gagner Magic Lala Rose. Rien qu'en y pensant, le brun redoubla d'ardeur. Le score grimpait en flèche alors que la musique battait de son plein. Un petit public commença d'ailleurs à se former de l'autre côté des barrières. Mais Iwao ne les voyait pas, il était bien trop dans le jeu pour faire attention aux choses extérieures.

La musique s'acheva enfin et le score total apparut à l'écran. Visiblement, Akina et Iwao avaient pulvérisés le record établit sur ce morceau. Tout sourire, Iwao se tourna vers Akina, levant sa main droite dans sa direction afin de quémander un high five, en espérant qu'elle ne lui mette pas un vent. Ils se devaient de fêter cette victoire, non ? Bon, ce n'est pas avec ça qu'ils allaient pouvoir gagner le jeu tant désiré par le brun, mais battre le record établit ce n'était pas rien ! La preuve qu'ils géraient tous les deux sur ce jeu. D'ailleurs, le brun était plus qu'impatient d'enchaîner sur un autre morceau. Il n'avait pas jouer depuis longtemps et il prenait un plaisir fou à recommencer. Sûrement qu'à son prochain voyage à Shizuoka, il ferait une petite place dans sa valise afin de ramener Guitar Hero dans son appartement à Tokyo. Pas de doute qu'après ce moment à y jouer aux arcades, il allait reprendre le goût d'une partie par jour comme avant. Avant qu'il ne quitte la ville de son enfance afin de faire ses études à Tokyo. Même si son ancienne vie ne lui manquait pas tellement, il devait avouer que ses journées n'étaient pas aussi remplies que maintenant …

Iwao se retourna alors par réflexe et avisa la petite foule amassée derrière les barrières. Visiblement, les personnes venaient les voir jouer car personne ne s'adressait au gérant du stand pour prendre leur place. Ils s'étaient donc fait un petit public … Intéressant ! Le brun n'était pas gêné du tout par tous ces regards dans sa direction. Au contraire, ça lui plaisait énormément. Il jeta un coup d’œil complice à Akina. Ces gens-là voulaient du grand art ? Ils allaient leur en donner ! Cette fois, ils jouaient pour avoir le jeu tant désiré par l'adolescent. Évidemment, le score a atteindre concernait l'une des musiques les plus difficiles – sinon, il n'y aurait pas de vrai challenge. Ils avaient le choix entre le top 3 des pires morceaux selon les développeurs même du jeu : Hangar 18 de Megadeth, Cry of Achilles d'Alter Bridges ou Ghost Walking de Lamb of God. Les trois étaient d'une difficulté impressionnante, même Iwao galérait lorsqu'il jouait seul. Mais qui sait, grâce à Akina et l'adrénaline, sûrement parviendront-ils à mater ces morceaux jugés horribles même par les développeurs du jeu ? Le challenge plaisait énormément au brun, en tout cas. Il avait même hâte de commencer.

▬ Alors, auquel de ces trois morceaux nous attaquons-nous ? Choisissons bien, car nous avons un public à contenter.

Il jeta un petit coup d’œil derrière son épaule pour accompagner ses mots. Ils devaient être une petit dizaine à attendre que les deux joueurs fassent leur choix. Sûrement se doutaient-ils qu'ils visaient la récompense à la clé. Même s'ils pensaient sûrement que le jeu serait pour Akina et non pas pour Iwao … Mais le brun n'avait pas honte de ses goûts et assumait être accro à un univers davantage destiné à un public féminin. Voilà bien longtemps qu'il avait décidé d'assumer ses préférences qu'importe ce que les autres puissent en penser. Iwao avait bien le droit d'aimer ce qu'il voulait, après tout. Et il n'allait pas changer pour rentrer dans un quelconque moule façonné par la société et ses clichés. Tant pis s'il n'avait pas le profil du parfait petit japonais bien élevé, tant pis s'il n'aimait pas ce que la norme définissait. Il ne se préoccupait plus de ces choses-là depuis bien longtemps. Même s'il continuait de pratiquer le basketball pour que ses parents lui lâche la grappe … Cela demeurait la seule et unique chose qui le frustrait horriblement, au jour d'aujourd'hui.



© Never-Utopia & Moona Neko



SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 96
Date d'inscription : 31/08/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #660099

RP terminés: 0

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥   24.02.16 18:33


Game Addiction

Avec - Saito Iwao



Pendant la partie, Hideaki avait jeté un rapide coup d’œil au garçon à ses côtés, histoire de voir sa tête, ses réactions etc... Et ce qu’elle vu la rendit heureuse. Iwao souriait.

Enfin, il souriait souvent, il ne faisait pas partie de ces gens gardant une expression éternellement neutre et morne... Mais ce sourire là, c’était un vrai, naturel, sans fioriture. Il indiquait que le jeune semblait vraiment aimer ce qu’il faisait, qu’il s’amusait. C’était un sourire passionné, il l’avait déjà vu des années auparavant étirer les lèvres de Shuzo lorsque ce dernier avait décidé de lui apprendre le basket... Même s’il avait faillit dans sa mission, il avait eu l’air de s’être beaucoup amusé ce jour là, et le plaisir avait été partagé !

Le brun était heureux dès lors qu’il avait une balle orange entre les mains, c’était toujours amusant de le constaté. Et si ce n’était pas un ballon, c’était une sucrerie au chocolat... Voilà les deux passions de Nijimura, le basket et manger...

Le problème avec Iwao, c’est qu’il n’avait jamais eu ce sourire auparavant, ou du moins pas devant la manager. Du coup, la demoiselle en venait à se demander ce que le garçon pensait du basket, s’il aimait vraiment ça... En tout cas c’était certain qu’il n’appréciait pas cela autant que les jeux vidéo qui avaient une place de choix dans son cœur et dans sa vie, pas besoin d’être très proche de lui pour le deviner. Il n’y avait qu’à voir avec qu’elle ferveur il s’appliquait sur sa manette, et encore, ce jeu n’était pas son préféré. Il avait d’ailleurs été jusqu’à se ridiculiser sur un jeu de danse avec une cheville blessée juste pour remporter un jeu de DS...

Il fallait qu’elle sache du coup, la curiosité d’Akina était trop forte pour laisser tant de questions en suspens. Si jamais les deux lycéens venaient à remporter le jeu convoité par le plus jeune, elle l’inviterait à partager un petit moment autour d’une boisson, ou mieux, d’une glace, et elle pourrait lui poser toutes ces questions qui taraudent son esprit. Enfin, pour ça, elle devait d’abord les laisser de coté et se concentrer sur sa partie en cours.

Partie remportée avec un franc succès, certes ce n’était pas la musique la plus difficile du jeu mais pulvérisé le record en place sur le morceau ce n’était pas une mince affaire ! Rendons à César ce qui est à César les enfants, et Akina était très heureuse d’avoir pu laisser sa petite trace de son après-midi ici avec son camarade. Le bleuté se tourna vers lui avec un grand sourire et tapa dans sa main tendue. A les regarder comme ça, ils avaient tout les deux l’air de grands amis se connaissant depuis toujours, comme s’ils avaient été fait pour jouer ensemble sur cette scène de Guitar Hero... Enfin, pas sûr que ce soit un destin très glorieux, mais c’était amusant.

Un regard par-dessus son épaule lui indiqua la présence d’une petite dizaine de personnes, qui ne semblaient pas attendre pour jouer, mais plutôt pour les regarder... Voilà un bien étrange passe-temps tiens, cela n’était pas très intéressant de regarder les gens jouer, valait mieux vivre la chose... Mais bon chacun est libre de trouver midi à sa porte comme bon lui semble... Et puis elle était plutôt flattée que des gens prennent la peine de s’arrêter pour regarder leur prestation, c’est qu’ils se débrouillaient pas si mal que ça au final et au moins ils pouvaient se payer le luxe de jouer une nouvelle partie aussi.

-Alors, auquel de ces trois morceaux nous attaquons-nous ? Choisissons bien, car nous avons un public à contenter.

Haha...Quel choix... C’était presque une blague à ce stade... Hideaki avait déjà eu vent de ces titres comme étant les plus difficiles de tout le jeu, parole de développeur. Et elle devait dire que leur réputation n’était pas mensongère, elle s’était déjà attaquée à Ghost Walking de Lamb of God sans vraiment de succès, ce morceau avait eu raison de son énergie et de ses nerfs. Déjà celui là était éliminé d’office.

Elle avait l’impression que le destin du monde reposait sur son choix, elle ne devait pas se tromper... Enfin, même si c’était le cas ils auraient tout le loisir de recommencer, ce n’était pas une question de vie ou de mort non plus, mais mieux valait choisir correctement dès le début non ?

-Hangar 18... Je crois...

Et au pire des cas ils essaieraient l’autre, un point c’est tout. En tout cas c’était un vrai challenge que de réussir à maitriser ce morceau pour atteindre ce score. Surement qu’il leur faudrait plusieurs essais, mais le jeu en valait la chandelle. Enfin, pas la récompense à la clé, ça elle s’en fichait comme de sa première poche à douilles, mais partager ce moment et peut-être la victoire avec Iwao lui donnait vraiment envie de se donner à fond, elle était comme ça Akina.

Et puis il lui avait gagné son adorable lapin, elle pouvait bien l’aider à remporter son jeu de gonzesse.

Iwao choisit donc le morceau dans le menu et les premières notes se firent entendre. Elle avait déjà écouté cette musique une paire de fois vu qu’elle avait figurée dans un de ses MP3, mais jamais elle ne s’était essayé à la jouer sur Guitar Hero... Elle aurait surement dû...

Les mouvements à effectuer s’enchainaient vraiment rapidement et il était difficile de garder le rythme soutenu du morceau. Pourtant les points des deux adolescents montaient assez rapidement vu la difficulté de la partie, et elle pouvait entendre quelques sifflements admiratifs provenir de derrière mais sa concentration l’empêchait d’y faire trop attention.

Lorsque les dernières notes retentirent, Akina senti une petite douleur sur le bout de ses doigts après s’être acharnée sur les touches. 1 930 000 points... C’était un score tout à fait respectable et elle aurait été fière d’elle si les règles du concours n’avaient pas demandé 2 500 000 points... Ils n’étaient pas très loin du compte malgré tout et il aurait été dommage de baisser les bras, surtout que ce n’était que la première fois pour elle, ils pouvaient donc mieux faire, et elle ne sembla pas la seule de cet avis...

-Encore une autre !

-Ouais encore, z’êtes trop forts !


Les joues d’Akina prirent une teinte légèrement rosées au compliment et elle posa son regard sur son acolyte afin de voir que lui aussi restait sur sa faim et voulait retenter sa chance. Les deux lycéens se retournèrent en même temps vers l’écran pour rejouer, et Hideaki sortit une barrette de sa poche pour remonter sa mèche sur son front et ne pas être gênée par ses cheveux. C’était rare qu’elle découvre son œil, seulement en cas de force majeur comme une épreuve ou un examen important, et c’était presque le cas ici...

-Que les choses sérieuses commencent... Tu es près Iwao ? Cette fois on va tout défoncer~



(c) MEI SUR APPLE SPRING




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

Game Addiction ! ▬ feat. Hideaki ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» All Star Game Lineup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: Tōkyō et ses alentours :: Ville-