The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 C'est du propre ! [feat Tennant Castiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: C'est du propre ! [feat Tennant Castiel]   07.10.15 22:19

C'est du propre !
Tennant Castiel



Sale !
Dégouttant, ignoble, répugnant, repoussant, crade, dégueulasse … Satsuki voyait presque des champignons pousser de sous la porte. Et cette odeur de transpiration, ô Seigneur ! Elle allait vomir. Cette pièce était à détruire !
Le vestiaire des garçons.
Pourtant, elle avait tenté de le nettoyer il y a quelques temps. Soldé par une grosse colère d'Aomine après qu'elle ait jeté son précieux magazine vieux comme mémé, elle n'avait plus osé s'approcher. Mais là, ça allait trop loin ! L'air était devenu une vraie puanteur, ça commençait à embaumer le gymnase. Un exorcisme allait peut-être être de rigueur après tout …

Armée d'un sac poubelle pour les détritus, un carton pour les affaires à laver d'urgence, des gants en plastique et un masque blanc, la courageuse manager poussa la porte et retint un haut-le-cœur. Mais qu'est-ce que les garçons avaient fait à cet endroit ?! Des mouches volaient partout, on voyait presque une censure à certains endroits !

A grand pas, la rose rejoignit les fenêtres qu'elle ouvrit avec l'énergie du désespoir. C'était impossible de respirer là-dedans. La lycéenne inspira une grande bouffée d'oxygène et regarda l'ensemble de la pièce. Seigneur … Il allait lui falloir des jours pour rendre cet endroit à nouveau potable. Elle enfila ses gants et ouvrit son sac poubelle : adieu canettes vides et emballages divers et variés ! De vieux journaux sans intérêts attrapés à la va vite un matin avant de prendre le métro, des flyers … Du n'importe quoi qui s'entassait. La poubelle débordait et Satsuki l'enfonça sans son sac sans hésiter. Bon sang, ça puait la mort !

Et là, choc ! Sur une petite table -qui n'avait rien à faire là d'ailleurs- traîner un mouchoir. Rien de bien choquant jusqu'ici comparé au reste de la pièce. Mais sur ce mouchoirs se trouvaient des espèces de … poils noirs absolument répugnants. Quelle horreur. Veillant à ne pas en laisser tomber, la manager jeta le tout avec un regard choqué. L'origine de ces poils au juste ?
Tout aurait bien se passer. Jeter, encore et encore. Elle avait prévu de laver le sol, les fenêtres, aérer la pièce un jour bien complet. Mais les magazines pornos l'avaient arrêtés.

Satsuki avait tout lâché. Elle avait jeté ses gants et le sac poubelle. Le masque avait rejoint le tout et elle était sortie calmement. Une fois la porte fermée, elle avait hurlé fort.

« Non mais je rêve !! Bande de pervers décérébrés !!! »

Les quelques garçons de troisième ligne présents l'avaient regardé surpris et avait couru vers le gymnase en croisant son regard framboise à la limite du meurtre. Il n'y avait donc pas qu'Aomine d'irrécupérable … Bien, très bien …
Cependant, il fallait finir cette pièce et s'attaquer aux endroits d'où provenait le plus de puanteur : les casiers. Mais hors de question qu'elle fouille ça.

Satsuki marcha un peu. Le premier garçon qu'elle allait croiser allait largement suffire. Et bingo ! Revenant d'elle ne savait où et elle s'en fichait d'ailleurs, un blond s'avançait dans sa direction, inconscient de ce qu'elle lui préparait.

La lycéenne lui attrapa le bras et le traîna de force. Il allait avoir droit à une explication sur le chemin qu'il ne s'inquiète pas.

« Je vais faire bref … Les vestiaires puent la mort et pas de chance pour toi, tu vas m'aider à nettoyer »

Elle ouvrit la porte brutalement et tira le garçon dedans et pointa les casiers d'un index menaçant.

« Ce qui est à jeter, sac poubelle. Les vêtements dans le carton. Ne trie pas, tout pue de toute façon … »

Et encore le mot était faible …

« Des questions ? »









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tôo
avatar



Informations Masculin Messages : 74
Date d'inscription : 31/08/2015
Localisation : Always travelling in time and space...
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #7467AF

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: C'est du propre ! [feat Tennant Castiel]   07.10.15 22:57

Je suis obligé d'avouer que je n'étais pas un professionnel de la gente féminine et de son comportement.
Pour autant, j'étais à peu près certain que voir la manager de son club filer vers vous n'était pas une bonne nouvelle en soi. J'aurai pu écarquiller les yeux de surprise, mais la déduction du fait de l'avoir vue marcher vers moi avec cet air contrarié coller sur le visage laissait à penser que Momoi Satsuki allait forcément me réquisitionner pour 1) passer sa colère sur moi comme beaucoup de gens le faisaient ou 2) m'engueuler pour une connerie que j'avais précédemment faite ce qui 3) revenait à assembler les deux points précédents en une unique emmerde.
Quand bien même, j'étais habitué à un cruel manque de politesse de la part de mes camarades comme de mes coéquipiers comme si un peu de talent au basket les faisait régner en maîtres sur l'école, un fait absurde que je ne comprenais pas en vue de mon niveau à Pokémon - j'aurai été alors en mesure de traiter quiconque comme un tas d'excrément, mais je craignais que ce ne fut pas une bonne idée (aujourd'hui plus que n'importe quand).

Ne sous-estimez jamais une Satsuki énervée.

Je ne sais pas ce qui me surprit le plus, le fait qu'elle me tirait dans les vestiaires sans grand mal, qu'elle me demande ouvertement de fouiller dans les affaires de mes camarades ou ce côté tyran qui ne lui ressemblait pas. Un haussement de sourcils m'aida à faire le point sur la situation : je ne comprenais rien, comme d'habitude.

"Bonjour Satsuki. Tu..."

Une seconde. Dans 9 cas sur 10, la phrase qui suivait ma salutation avait tendance à blesser les gens. Je n'avais pas mémorisé la carte de la situation "une fille me tire dans les toilettes" en grande partie parce qu'elle n'existait pas, aussi entrepris-je de sortir mes cartes de ma poche intérieure.

Récemment, j'avais constaté que ces cartes ne couvriraient jamais toutes les situations possibles, aussi avais-je fait le nécessaire pour combler à ça : j'avais noté sur mes cartes les caractéristiques que les personnes présentaient, que ce soient des émotions et des signes physiques.
De là, il fallait trouver la carte qui avait le plus de points en commun avec la situation actuelle. Dans le cas présent, ce fut plutôt facile à trouver : colère, frustration, précipitation, hurlements... tout était là. Je savais. Je retournais la carte, éclaircis ma gorge et lus à voix haute :

"Je suis désolé pour ta perte, Satsuki. Compte tenu du fait que je ne connaissais pas le défunt et de mon incompétence en matière de réconfort, je ne pourrai t'épauler que par ma seule présence, mais j'espère que cette intention t'aidera à surmonter cette terrible épreuve."

Il paraît que je ne devais pas avoir l'air trop robotique, j'essayais donc d'ajouter un maximum de sentiments et de spontanéité à ma voix. Je n'étais pas certain d'être parvenu à mon but, mais, content de moi je rangeais mes cartes et me dirigeais vers les casiers. J'ouvris le premier, évitant avec d'un réflexe la tenue de rechange qu'un de mes camarades avait roulé en boule et balancé à la va-vite à l'intérieur. Me penchant pour ramasser le haut du bout des doigts, je me tournais vers la manager.

"Ceci doit-il être considéré comme un déchet ?" demandais-je avec sérieux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: C'est du propre ! [feat Tennant Castiel]   09.10.15 14:31

C'est du propre !
Tennant Castiel



Tennant Castiel.
1m80 pour 65 kg. Des cheveux blonds qui indiquaient son côté étranger. Né le 02 Janvier donc un Capricorne. Pour elle qui était Taureau, ils devraient pouvoir communiquer facilement en prenant en compte le côté ressemblant de leur signe. Le garçon parlait bien Japonais pourtant. Alors pourquoi n'avait-elle rien compris ?
Peut-être en repassant un peu la scène la arrière …

Satsuki l'avait attrapé et tiré dans les vestiaires. Castiel n'avait pas forcé pour résister, il avait suivit et l'avait écouté. Okay, jusqu'ici, ça collait. Il avait un peu haussé les sourcils, forcément, la rose devait l'avoir surpris. La manager lui avait montré le sac poubelle, le carton pour vêtements sales, les casiers à ranger … Et toujours cet air ébahi.

« Bonjour Satsuki. Tu ... »

La rose se mordit un peu la lèvre. En plus d'avoir été violente, elle n'avait pas été très polie. Le pauvre Castiel n'avait rien demandé, il était un peu l'agneau à sacrifier, qui n'avait rien demandé. Elle avait bondé sur lui telle une furie.

La manager s'apprêtait à enfin le saluer correctement quand le blond sortit de drôles de cartes et en choisit une en particulier.

« Je suis désolé pour ta perte, Satsuki. Compte tenu du fait que je ne connaissais pas le défunt et de mon incompétence en matière de réconfort, je ne pourrai t'épauler que par ma seule présence, mais j'espère que cette intention t'aidera à surmonter cette terrible épreuve »


Quoi ?
Les yeux écarquillés et la bouche probablement ouverte, Satsuki avait sans doute une ressemblance frappante avec une carpe koi.
« Désolé pour sa perte » ? A part sa santé mentale, elle avait rien perdu récemment. Son espoir en les hommes ? Il régressait sûrement et le déclencheur de tout ça ne datait que d'il y a dix secondes … « Terrible épreuve » ? Vu l'état des vestiaires, l'épreuve était carrément infernale.

Comment avait-il pu en arriver à cette conclusion ? Elle le regardait ranger ses cartes et se détourner d'elle, visiblement prêt à effectuer la tâche qu'elle venait de lui donner. Mais qu'est-ce que c'était que ce truc ?! Castiel lui apparut soudain comme un garçon trèèèèèès étrange. Pas que ça change, il se moulait juste davantage à l'esprit de l'équipe de basket de Tôo.

« Ceci doit-il être considéré comme un déchet ? »

La manager cligna un peu des yeux.

« … Hein ? »

Non, ce n'était pas la bonne réponse … Se reconcentrer, redémarrer au point de sauvegarde …

Satsuki regarda le haut en question, imbibé de transpiration. Les effluves lui donnaient envie de vomir, elle en avait des haut-le cœur de là où elle était.

« Ce n'est malheureusement pas un déchet … Je vais le laver … plusieurs fois … ça devrait sentir meilleur après ça … j'espère »

Elle poussa le carton vide du pied et chercha ses gants en plastique des yeux. Elle les enfila et tendit une paire neuve à Castiel. C'était toujours mieux que de tenir ces … choses à mains nues.
La rose repartit en direction de sa poche poubelle et repartit à l'assaut du sol. Trognon de pommes, bouts de journaux, papiers de bonbons, déodorants vides -ils semblaient en mettre fut un temps- … Tout était envoyé dans le grand sac noir qui se remplissait bien vite.

Et cette odeur, mon Dieu … Quelle horreur !!
Satsuki ne regardait pas Castiel, elle l'entendait vaguement à vrai dire. Fallait-il qu'elle discute un peu avec lui ? Il était dans l'équipe de basket, en tant que manager, elle devait vérifier que tout se passait bien pour lui.

« Est-ce que … ça se passe bien pour toi ? Avec l'équipe ? »









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tôo
avatar



Informations Masculin Messages : 74
Date d'inscription : 31/08/2015
Localisation : Always travelling in time and space...
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #7467AF

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: C'est du propre ! [feat Tennant Castiel]   17.12.15 19:50

Je supposais que j'avais choisi la bonne carte puisque Satsuki avait bien réagi. Elle semblait déconcertée, ce qui n'était pas étonnant en vue de mon esprit de déduction. J'avais compris sans réel indice qu'elle était en deuil et elle ne s'attendait sans doute pas à ça.
J'avais changé de sujet tout de suite après, conscient du fait que ce n'était pas facile pour elle - et elle s'y accrocha comme elle le pouvait.
Comme il était bon de comprendre les gens !
J'avais toujours eu des problèmes de ce côté-là et ça m'arrangeait d'être en mesure de me rapprocher de Satsuki de la sorte. Je n'étais pas très à l'aise avec la culture japonais et l'idée d'appeler quelqu'un par son prénom, fait qui me semblait normal, était sans doute étrange pour les japonais.

J'essayais de m'habituer à la culture comme je le pouvais mais parfois, j'avais bien du mal. Je veux dire, sérieusement, qui envoie les filles laver les affaires des joueurs ? Chez moi, chacun emporte ses affaires chez lui et s’en occupe proprement. J’ai beau respecter les japonais, sur certains points, je ne comprends pas. Il se peut tout aussi bien que ce soit typique de ma région et que je ne sois qu’un fermé d’esprit, ce ne serait pas étonnant au vue des commentaires que mon comportement attire.
« Très bien. » répondis-je pour meubler la conversation tandis que je prenais les gants pour les enfiler. Tout en la regardant, j’écoutais sa question sans vraiment comprendre. Je ne voyais pas de quoi elle s’inquiétait, de mon entente avec les autres, de mon intégration, du fait que l’on m’apprécie ou pas ?
Je n’allais pas sortir de nouveau mes cartes mais n’ayant aucune idée de ma réponse, un silence s’installa avant que je ne réponde enfin :

« Tout va bien, oui. Je laisse l’impression contraire ? C’est souvent le cas. Même si ce n’est pas facile avec tout le monde, je ne vois pas de raison pour laquelle ça irait mal. Cela dit, merci d'avoir posé la question. »

Je me raclais la gorge avant de poursuivre :

« Et à propos de toi, Satsuki ? Je sais que tu es l’amie d’enfance de Daiki et je me suis souvent demandé si votre relation était d’ordre amoureuse. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: C'est du propre ! [feat Tennant Castiel]   25.12.15 2:42

C'est du propre !
Tennant Castiel



Satsuki ferma un premier sac poubelle à l'aide du cordon transparent et envoya le tout dans le couloir et referma la porte. Une nouvelle poche à la main, elle continua sa difficile tâche, uniquement motivée par les bouts de sol qui se révélaient de plus en plus. Oui, la crasse s'était bien incrustée, il allait falloir qu'elle passe aussi la serpillière. Ciel, la pauvre manager qu'elle était n'imaginait même pas l'état de leur chambre avec tout ceci … Quitte à se répéter, ce n'était pas comme ça à Teiko.
Oh, comme elle regrettait l'époque …

La rose ne faisait pas vraiment attention à ce que faisait Castiel. Le pauvre garçon réquisitionné devait avoir très envie de fuir pour rentrer chez lui mais Satsuki avait vraiment besoin d'aide. Le nombre de cochonneries ici était sans limite, elle n'en voyait pas la fin. Alors peut-être qu'à deux, ça irait plus vite et au final, tout le monde pourrait profiter pleinement des vestiaires propres. Et la rose veillera à ce qu'ils le reste.

En tout cas, vu le bruit que faisait le blond, il l'aidait. La demoiselle appréciait sincèrement qu'il n'ait pas fuit dès qu'elle eut le dos tourné. De toutes façons, elle l'aurait retrouvé une autre fois pour une leçon de son crû. Depuis que Satsuki avait … fouillé le casier d'Aomine, elle avait peur de ce qu'elle y avait trouvé, un garçon serait probablement plus à l'aise avec les affaires, magazines et autres cadeaux surprises masculins.

Si elle avait posé cette question, c'était principalement qu'elle cherchait la raison au fait que Castiel semblait réservé vis à vis des autres. En même temps, s'il faisait les coups des cartes à tout le monde, pas étonnant … Il n'avait pas l'air méchant pourtant et il devait avoir bien des choses à partager !

« Tout va bien, oui. Je laisse l’impression contraire ? C’est souvent le cas. Même si ce n’est pas facile avec tout le monde, je ne vois pas de raison pour laquelle ça irait mal. Cela dit, merci d'avoir posé la question »


Baaaah, de rien !
Quelle énigme ce garçon. Elle le voyait toujours seul quand ils se croisaient mais il n'en souffrait pas ? Aimait-il la solitude ? Personne ne l'aimait qu'elle soit choisit ou non. Il y avait forcément des moments où on ressentait en soi le besoin d'avoir quelqu'un, de s'appuyer sur quelqu'un, de compter sur quelqu'un. Ou alors, Castiel avait des amis en dehors de Tôo qui lui suffisaient. Mais ce serait tellement triste pour lui ! Avec tous les élèves présents dans ce lycée, il y en avait forcément bien hein pour partager ses passions, non ?!

Se relevant le temps de chasser une mèche courte de son front qui chatouillait sa joue, Satsuki fit le tour de la pièce avec ses yeux. Oui, on voyait déjà un peu la différence ! Beau pas en avant assurément !

« Et à propos de toi, Satsuki ? Je sais que tu es l’amie d’enfance de Daiki et je me suis souvent demandé si votre relation était d’ordre amoureuse »

Ah, la fameuse question …
Voyons le problème à l'envers, Aomine avait-il des gestes qu'un petit-ami pourrait avoir envers sa petite-amie ? Voilà.

Légèrement agacée de faire encore face à ce genre d'éclaircissement de la situation, la rose fit claquer sa langue contre son palais et retourna à la tâche.

« Je me porte comme un charme, j'ai beaucoup d'amis et non, nous ne sommes pas un couple. D'où est-ce qu'on donne l'impression d'être un couple d'ailleurs ?! Comme si ce mufle pervers pouvait être mon petit-ami … N'importe quoi !! »

Satsuki découvrit une serviette sous le banc qui commençait visiblement à moisir. Ah bas voilà ! L'une des sources de l'odeur nauséabonde ! Forcément que si personne ne l'avait mise à sécher … !

« C'est vrai, enfin ! Jamais je ne pourrais sortir avec lui ! Il est pervers, narcissique, borné et incapable de se gérer seul ! Hmm, j'attends avec impatience le jour où quelqu'un voudra bien se dévouer à la tâche à ma place ! J'aurais enfin des vacances ! »

Pourtant … pourtant, quand ce jour viendra réellement, car il viendra à n'en nul douter, Satsuki savait qu'elle allait se sentir très malheureuse. Elle connaissait le bleu mieux que personne et avait toujours été près de lui. Alors qu'une inconnue puisse un jour l'intéresser suffisamment pour qu'ils décident de construire une relation ensemble … Ça lui faisait mal au cœur.
Stupide question initiale !









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tôo
avatar



Informations Masculin Messages : 74
Date d'inscription : 31/08/2015
Localisation : Always travelling in time and space...
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #7467AF

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: C'est du propre ! [feat Tennant Castiel]   27.01.16 14:47

c'est du propre


J’aurai voulu m’excuser, mais vraiment, je ne le penserai pas. Je ne savais pas ce que j’avais fait de mal. De base, c’était un miracle que je passe autant de temps avec quelqu’un sans que l’on se demande si j’étais normal - elle devait l’avoir déjà fait, mais contrairement aux autres, Satsuki avait le bon sens de ne pas poser la question. Je savais bien qu’elle n’était pas méchante. Elle était altruiste et appliquée, et puis, elle tenait aux joueurs de l’équipe - quelqu’un pouvait-il faire le choix suicidaire de passer derrière eux dans les vestiaires sans un minimum d’affection pour eux ? Je la comprenais.

Je n’en avais pas l’air, mais j’étais très maniaque. Mon bandeau était bien vissé sur ma tête, mes cartes bien tassées en paquet dans ma poche intérieur, et mon casier, quant à lui, était l’un des rares qui avait un état correct. Je posais ma poche et me dirigeais vers celui-ci pour prendre mon désinfectant, enfiler mes gants roses et enrouler un foulard autour de ma bouche comme les dessins animés m’avaient inutilement apprit à le faire. Il était temps de se mettre plus sérieusement au travail. Satsuki s’étant occupé des affaires de mes camarades, je nettoyais l’endroit autant que possible.

Si notre chère manager avait vu ma chambre, elle se serait demandé si j’appartenais vraiment à cette équipe. Ne sachant pas quoi répondre étant donné que je l’avais agacé, je me concentrais sur ma tâche : mon efficacité devait peut-être la surprendre, je m’arrêtais donc pour lui fournir une explication.

« Je suis quelqu’un de très perfectionniste. Comme ce n’est pas chez moi, je ne m’occupais que de mon casier jusqu’à présent mais tu avais l’air si désespérée que je me suis permis de nettoyer. »

Étant donné la culture japonaise étrange, je n’aurai su définir si mon acte était correct. De base, j’avais du mal avec les normes, et quand il s’agissait de celles de ce pays, j’étais complètement paumé. Cependant, avec l’expérience accumulée jusque là, et à en juger par le ton sur lequel elle avait répondu, je pouvais affirmer que cela ne suffirait pas à lui faire oublier ma question. Bien qu’en pleine recherche des raisons de sa colère, je décidais de calmer le jeu :

« Je suppose que vous êtes très amis puisque tu es allée dans la même école que lui. Une telle amitié est rare. » Je paraissais presque m’y connaître, avec ça. « Mais il n’a pas l’air de voir ça du même oeil. »

Une gaffe. En même temps, il passe son temps à l’éviter…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: C'est du propre ! [feat Tennant Castiel]   14.02.16 14:48

C'est du propre !
Tennant Castiel



Satsuki se rendit compte qu'elle avait eut tort de s'énerver quand le journal qui était au départ destiné à la fenêtre, n'était plus qu'un tas informe de papiers illisibles. Elle soupira, respira calmement et jeta l'inutile journal dans le sac poubelle. Elle allait bien en trouver d'autres dans les vestiaires. Surtout que c'était une super astuce pour nettoyer les vitres puisque ça laissait peu de traces. Sa mère faisait comme ça chez eux après tout.

Mais surtout, la rose avait eu tort de quasiment crier sur le pauvre Castiel. Le garçon n'avait fait que poser une simple question, pour qui se prenait-elle à lui hurler dessus. Elle avait envie de s'excuser mais le fait qu'on la croit encore et toujours dans les bras de l'As aux cheveux bleus. Sérieusement, les gens avaient-ils les yeux en face des trous ?! Le comportement d'Aomine était-il celui d'un petit-ami ? Pas vraiment, non.

« Je suis quelqu’un de très perfectionniste. Comme ce n’est pas chez moi, je ne m’occupais que de mon casier jusqu’à présent mais tu avais l’air si désespérée que je me suis permis de nettoyer »

Il y avait au moins un garçon responsable dans cette équipe. Visiblement, vu l'espèce de fumée violette qui s'échappait des autres casiers, ce n'était pas le cas partout. Sincèrement, comment pouvaient-ils être aussi irresponsables ? A leur âge en plus … Désespérants.

Sans être maniaque, Satsuki appréciait l'ordre : les choses étaient plus simples avec de l'organisation. Si tout n'était pas au carré, ce n'était pas grave, le plus important était de s'y retrouver vite. Alors, ces vestiaires bordéliques combinés à l'odeur de l'homme préhistorique … un billet sans retour pour l'Enfer.

« Je suppose que vous êtes très amis puisque tu es allée dans la même école que lui. Une telle amitié est rare »

C'était ça le soucis : parfois, la rose avait l'impression qu'elle était la seule à le considérer comme son plus proche ami. Tout comme l'était Noa, bien évidemment.
Elle s'apprêtait à remercier Castiel de ce beau compliment quand le blond reprit la parole, sans une once de pitié.

« Mais il n’a pas l’air de voir ça du même oeil »

Coup critique. K.O.
Satsuki recula jusqu'au banc qu'elle comptait nettoyer aussi pour s'y asseoir, sous le choc. Ce garçon était direct, trop direct. En fait, elle ne savait pas quoi répondre à ça, même pas si elle devait répondre. Ses yeux framboises étaient rivés sur Castiel, dans l'espoir de comprendre cet esprit étranger qui n'avait aucun tact.

« Castiel-san ... »

Comme il utilisait son propre prénom, elle allait faire de même. Généralement, Satsuki aimait bien adapter sa façon d'appeler les autres selon la façon dont ils l'appelaient elle.

« Tu n'as aucune délicatesse avec les filles, tu le sais, hein ? »

Elle se permit un petit sourire, de fatigue surtout.

« Tu as une petite-amie ? »

Si la réponse était positive, elle allait peut-être plaindre la demoiselle.









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tôo
avatar



Informations Masculin Messages : 74
Date d'inscription : 31/08/2015
Localisation : Always travelling in time and space...
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #7467AF

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: C'est du propre ! [feat Tennant Castiel]   22.03.16 14:33

c'est du propre


Je ne comprenais pas la réaction qu'elle venait d'avoir mais j'avais fini par m'habituer à ce fait-là. Concrètement, quand je discutais avec les gens, ils avaient une fâcheuse tendance à se vexer ou à m'en vouloir, si bien que la majorité du temps, j'essayais de garder mes pensées pour moi. Le silence est d'or. C'est l'expression que mon père n'avait eu cesse de me répéter et que j'appliquais au quotidien. Même si je n'arrivais pas à appliquer un système aussi grossier en toute circonstance, je parvenais à m'intégrer un minimum de cette façon. Le basket m'aidait énormément. La plupart du temps, je discutais avec les membres du club de basket et même si nous n'étions pas toujours du même avis quand il s'agissait de NBA, je n'avais aucun moyen de vexer quelqu'un de cette façon. Le basket m'était bénéfique. Mes parents l'avaient remarqué, et ça l'était tant que même moi, j'avais fini par le remarquer. Seulement, parfois, il m'arrivait de parler avec spontanéité et sans y réfléchir plus que ça, et je ne pouvais que constater les conséquences de cette bêtise.

D'ordinaire, la mécanique logique aurait été de m'excuser mais Satsuki ne semblait pas vraiment vexée. Son sourire me laissait à penser qu'elle comprenait la situation - et d'une certaine façon, elle me rappelait ma mère dans sa façon de m'aborder.
C'était rassurant d'un côté, mais ça ne m'aidait pas.
Je ne pouvais pas la laisser gérer les choses.
J'étais le responsable de ma propre vie.

« On me le reproche souvent. Je fais au mieux pour parler avec tact. »

J'avais beau tenter de m'expliquer, ce qui était dit était dit. Je pouvais comprendre qu'elle m'en veuille - bien que j'en aie marre de prendre sur moi en permanence. Mais j'étais ainsi. Je ne pouvais rien y faire, j'étais comme ça, et j'avais appris à vivre avec. Je devais m'améliorer. C'était de ma responsabilité, je ne pouvais pas laisser tout le monde s'adapter à moi.

« Je n'ai pas de petite amie. » répondis-je. « Et peu d'amis. J'ai beau comprendre, j'ai du mal à corriger les choses. Je peux vivre de cette façon, ça ne me dérange pas... mais ce n'est pas toujours simple pour les autres. Alors, hum, je suis désolé si je t'ai vexée. J'étais simplement curieux. »

Je m'approchais pour, dans un élan d'humanitaire, et selon les enseignements parentaux, la serrer légèrement dans mes bras, avant de reculer pour prendre de la distance.
Il parait que ce genre de choses était apprécié des gens et ça ne me dérangeait pas de faire ça pour elle, sachant qu'elle était obligée de nettoyer le casier des joueurs alors que ces derniers ne faisaient aucun effort.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: C'est du propre ! [feat Tennant Castiel]   11.04.16 23:13

C'est du propre !
Tennant Castiel



Balançant un énième sac poubelle dehors, Satsuki attrapa un chiffon et du produit nettoyant pour frotter un peu les casiers. La crasse accumulée avait laissé de vilaines traces dessus et savoir que les garçons touchaient ça puis le matériel qu'elle finissait par toucher à son tour … répugnant. Il fallait frotter fort et longtemps mais la rose n'en était pas dérangé. Si cet espace était propre, alors le moral des joueurs allaient aussi s'améliorer. Et c'était très important pour leurs résultats.
Et puis, à défaut de pouvoir leur préparer de bons petits plats, elle pouvait au moins faire ça.

Satsuki avait su toute petite qu'elle aimait prendre soin des gens. Elle aimait se charger d'eux, soigner leurs blessures ou simplement parler avec eux. Savoir leur donner des conseils ou simplement être l'oreille attentive dont ils pourraient avoir besoin. Ce besoin de venir en aide aux autres, cumulé à sa passion du sport … le poste de manager était taillé pour elle !

Ce que la rose aimait aussi, c'était le fait de pouvoir côtoyer des élèves aussi différents les uns que les autres. Des élèves comme Castiel, par exemple, dont la facilité à dire tout haut des choses qui devaient rester tout bas était tout simplement impressionnante. A ce niveau-là, il était clair que c'était plus incroyable que ça n'était choquant.

« On me le reproche souvent. Je fais au mieux pour parler avec tact »

Non, non, non, tu as tort ! Ce n'est pas du tact là, c'est tout le contraire ! Ce garçon était un panneau lumineux d’insouciance et de liberté d'expression anti-conformiste. C'était exactement le genre de mec que les autres devaient attirer dans un coin sombre sans monde pour se venger d'une vérité balancée au visage sans état d'âme !

« Je n'ai pas de petite amie »


Et les rares qui auraient pu être attiré par ce blond étranger avaient pris un coup de pied dans le visage de la part de Mère Indélicatesse, pas vrai ? Avait-il au moins remarqué ?! Les sentiments des ces pures jeunes filles ont-ils atteint leur cible ou se sont-ils fait désintégrer avant même de frôler son espace vitale ?! Pauvres petites créatures …

« Et peu d'amis. J'ai beau comprendre, j'ai du mal à corriger les choses. Je peux vivre de cette façon, ça ne me dérange pas... mais ce n'est pas toujours simple pour les autres. Alors, hum, je suis désolé si je t'ai vexée. J'étais simplement curieux »

Mah, tu sais ce qu'on dit des amis ? Moins c'est mieux. Et si tu n'en as pas, et bien, ils ne te dérangent pas. Les amis ne se comptent pas. Il n'y a pas un nombre spécifique à atteindre. L'important est d'avoir de vrais amis, ceux qui sont là dans les moments difficiles pour aider, ou qui sont là pendant les heureux pour partager cette joie. Un ami, c'est pas juste une personne derrière un nom. C'est bien plus que ça.

Du moins, Satsuki aurait aimé lui faire ce petit speech mais elle en fut incapable. Castiel, à sa grande surprise, venait de la prendre dans ses bras pour la serrer. C'était … bizarre. Ce n'était pas du tout pareil avec Izuki ou Kuroko. C'était bien trop différent. Pas désagréable mais d'un point de vue raisonnable, elle connaissait à peine Castiel alors une étreinte pareille …
Les étrangers étaient tellement imprévisibles !

Elle cligna des yeux et se baissa pour ramasser le chiffon tombé au sol. Le pauvre venait d'avoir un malaise, suffoquant à cause de la pression de sa main. Satsuki releva un coin de sa bouche, tentative de sourire et bégaya un peu :

« Et … Et bien … Et bien, tu sais, je … je suis pas vexée ! Je dois m'excuser aussi, il s'agit de ta vie privée, elle ne me regarde pas »

D'accord, elle était une incorrigible curieuse mais bon. On l'aime pour ça après tout.

« Si … si tu as envie, je peux te présenter des filles ! J'en connais beaucoup, je suis sûre que tu trouveras la bonne ! »

Satsu … T'as rien compris, hein ? Tait-toi. Arrête. Ne franchis pas la ligne invisible.

« Tu es plus quoi ? Blonde ? Brune ? Plus âgée ? »

Trop tard.









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: C'est du propre ! [feat Tennant Castiel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est du propre ! [feat Tennant Castiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aiden B. Evans - a cousin, a friend... and an lover (feat: David Tennant)
» castiel ▬ HURRICANE.
» (D5) here's some advice. (CASTIEL & AMELIA)
» Tomber sur quelqu'un... au sens propre... et figuré
» Castiel L. Adenn « This flower repelling clutz won't lie. » [ 100% ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: Tōkyō et ses alentours :: Académie Tōō :: Club de basket-