The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Seirin
avatar



InformationsMessages : 287
Date d'inscription : 01/06/2015
Agenda RPG


MessageSujet: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   20.10.15 10:35

...
Happy Birthday Atsushi
avec Génération Miracle




Le mois d'octobre....

C'est un mois que Shuzo avait toujours relativement bien aimé. La nature se paraît de ses plus belles couleurs lorsqu'elle teintait avec une douce chaleur les feuilles des arbres. De l'orange, du brun, du jaune, du rouge.... Le léger vent automnal qui soufflait dans les branches faisait valser les pauvres feuilles mortes avant qu'elles ne tombent sur le sol. Les températures amorçaient lentement leur chute vers des degrés bien plus négatifs alors que les gens ressortaient écharpes et manteaux plus chauds. Les filles remontaient les chaussettes de leur uniforme jusqu'au genoux ou se paraient de collants en laine plus épais en quête d'un peu de chaleur supplémentaire.

Shuzo, lui, avait simplement un manteau chaud du collège Teiko. Une écharpe bien nouée autour de son cou, il allait s’apprêter à quitter le collège comme chaque soir. Du moins c'est ce qu'il s'était imaginé ce matin là, avant que Midorima ne vienne l'accoster pour lui expliquer qu'aujourd'hui était un jour particulier. Si Shuzo s'était attendu à quelque chose concernant les horoscopes, il s'était complètement trompé. Le shooter aux cheveux verts lui avait expliqué en quelques mots qu'aujourd'hui était l'anniversaire de Murasakibara et que les joueurs de l'équipe pensaient pouvoir lui organiser une petite fête pour célébrer l’événement.

La fête aurait lieu dans le gymnase. Aujourd’hui étant un day off sans entraînement ce pourquoi les garçons auraient aimé réquisitionner le gymnase afin de faire leur petite sauterie pour des questions de praticité. Si c'était l'autorisation de Nijimura que Midorima était venu chercher, le capitaine de l'équipe de basket la lui donna sans opposer aucune contestation. Il resserra néanmoins son sac sur son épaule avant de prendre la parole

« J'y vois pas de problème du moment que vous rangez tout comme il faut après et que vous ne faites pas trop de bordel ! »

Shuzo avait déjà tourné les talons quand la voix de Midorima l'interrompit dans son élan. Le capitaine se retourna pour regarder son kohai.

« Nijimura-sempai.... Peut-être voudrais tu.... venir à la fête avec nous ? »

Est ce qu'il avait bien entendu ? Ca laissa Nijimura un peu interloqué. Il n'était pas rare que les garçons se retrouvent ensembles après les entraînements le temps de discuter un peu ou d'aller manger une glace à la superette qui n'était pas très loin du collège. Mais Shuzo ne prenait jamais part à ce genre d'instant qu'il leur laissait volontiers partager entre eux. Ils n'avaient pas le même âge, pas les mêmes centres d’intérêt... pas la même disponibilité non plus. Etre capitaine de l’équipe A de basket du collège Teiko demandait un certain nombres d'investissements supplémentaires. Outre la gestion des entraînements avec le coach, Nijimura était sollicité pour le coté administratif à organiser. Une partie dont il était le seul joueur à qui cette tâche incombait. Les feuilles de matchs, les plannings des compétitions, la gestion des licences, le changement de niveau des équipes B et C .... autant de choses sur lesquelles Shuzo devait veiller pour le bon fonctionnement de l'équipe et des championnats auxquels elle participait.

Être ainsi invité à l'anniversaire de Murasakibara l'interloqua quelque peu. Il ne s'était jamais interrogé sur la nécessité de sa présence aux petites retrouvailles des garçons après les matchs ou les entraînements. Il n'avait jamais pensé que celle ci leur serait nécessaire ou indispensable d'ailleurs. Il s'était toujours considéré un petit peu à part.... Mais que Midorima lui propose si spontanément de venir se lier à eux lui faisait plaisir, Shuzo devait bien l'avouer. Aussi, il adressa un petit sourire au garçon aux cheveux verts qui semblait attendre sa réponse

« D'accord.... Je viendrai. Merci Midorima »

GMGMGMGMGMGMGMGMGMGMGM


La journée de cours s'était passée avec une lenteur infinie. Lenteur que Shuzo avait décidé de briser en envoyant quelques sms à son amie Na-chan pendant que la professeur d'économie récitait son cours dans une monotonie proche de la narcolepsie.... Elle devait être le remède miracle de tous les insomniaques, c'était une certitude !

C'est ainsi que le garçon aux cheveux bruns prit la direction du gymnase dans lequel les garçons devaient fêter l'anniversaire de Murasakibara. Était ce une fête surprise ? Si tel était le cas, je géant violet ne serait sans doute pas présent afin de garder la surprise complète jusqu'au dernier instant. Nijimura ne s'attendait donc pas à le voir dans le gymnase. Il n'avait cependant aucune autre information sur la fête en question....

Shuzo approcha du gymnase et constata que la lumière était déjà allumée à l'intérieure. Il 'n était donc pas le premier. Peut être que les autres avaient déjà commencé à préparer les festivités... D'ailleurs c'était un anniversaire et Shuzo prenait conscience qu'il n'avait encore aucun cadeau pour Atsushi.... Et aucune idée de cadeau pour Atsushi.... Au pire, une pâtisserie ou une confiserie saurait lui faire plaisir mais Shuzo aurait aimé quelque chose de moins.... Mangeable !

« Yosh ! »

Nijimura poussa la porte du gymnase avant de s'approcher des quelques personnes déjà présentes. Momoi, Kuroko et Aomine. Le tiercé gagnant comme il se plaisait quelque fois à les appeler. Il leur adressa un petit signe de la main et un sourire avant de les rejoindre. Il fit passer la bandoulière de son sac autour de sa tête pour le poser sur le sol prés des cartables des autres jeunes gens

« Midorima m'a invité à me joindre à vous pour l'anniversaire de Murasakibara. Ça ne vous dérange pas j'espère »

Il desserra l’échappe qu'il portait autour du cou et fit glisser la fermeture éclaire de sa veste épaisse qu'il retira avant de la poser en travers d'un banc

« Il m'a rien expliqué d'autre par contre..... Je ne sais pas ce que vous avez prévu de faire, comment vous le financer, est ce qu'on lui fait un cadeau en commun.... je ne sais même pas si c'est une fête surprise ou non.... »


Il se retourna alors que la porte venait de grincer pour annoncer la venue d'une nouvelle personne. Ce fut au tour d'Akashi de faire son entrée dans le gymnase. Et bien ! L'équipe serait donc au grand complet ?? Voila qui était rare en dehors des périodes de matchs

« Akashi ! Salut ! »

Un nouveau signe de la main et Nijimura s'approcha de Kuroko. Il posa son coude sur sa tête trouvant ainsi un appui confortable exprès pour taquiner un peu l'ombre fantomatique de l'équipe qui demeurait toujours un peu réservé et silencieux. Son intégration au club avait était faite il n'y avait que peu de temps et les relations de Kuroko avec le reste de l'équipe n'étaient pas encore ce qu'il y avait de plus solide. Pour sa part, Shuzo avait un profond respect et une grande estime pour le basket du petit « bébé » du groupe. Il gardait constamment un regard protecteur sur lui et même s'il se plaisait à la taquiner quelque fois, ce n'était que dans l'unique but de le faire sortir de sa timidité excessive pour qu'il arrive à mieux intégrer le groupe et s'ouvrir aux autres.

« Bon alors, quelqu'un m'explique ? On fait quoi ? Quand ? Où ? Comment ? Il manque qui ?? Kisé peut etre ? »




Kuroko's Basket


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   23.10.15 16:56

Happy Birthday Mukkun !
GénérationMiracle



Satsuki adorait les fêtes d'anniversaire. Que ce soit le sien ou non. Elle aimait l'effet de surprise, tout planifier, tout gérer pour rendre ce moment encore plus magique. Il n'y avait rien de mieux que de lire la joie sur le visage de l'invité d'honneur quand il découvrait le pot aux roses. C'était une belle récompense que de savoir qu'on venait de faire plaisir à quelqu'un, surtout un jour aussi important que celui de sa naissance.

Forcément, il n'y avait aucune raison pour ne fêter l'anniversaire d'un des garçons de la future Génération des Miracles. Heureux hasard ou coup du destin, il avait fallu que ça tombe en premier sur le plus glouton de l'équipe, Murasakibara. La consommation de nourriture diverse allait goûter cher ce soir …

La rose en avait parlé ici et là à Aomine … puis à Kise … à Kuroko, à Akashi et à Midorima, veillant bien à ce rien ne remonte aux oreilles du concerné aux cheveux violets. Finalement, les garçons avaient paru bien emballé par l'idée et tout s'était organisé rapidement dans le plus total des secrets. Mais la première chose à faire, c'était de trouver un lieu dans lequel la fête pourrait se dérouler. Tel le missionnaire d'une périlleuse mission, Midorima avait été envoyé vers Nijimura pour avoir l'autorisation d'utiliser le gymnase. Tactique que Satsuki payante étant donné que le vert était un garçon très sérieux et que le capitaine bien semblait l'apprécier : aucune chance qu'il refuse, pas vrai ?
Bingo !

Le moment venu, la manager s'était installée dans le gymnase avec le bleu et le turquoise. Il fallait aménager un peu l'immense espace : de longues tables serviraient à accueillir les récipients de bonbons et les gâteaux ainsi que les bouteilles de soda. L'ordinateur sur le côté était relié aux enceintes, les jeunes allaient pouvoir passer les musiques qu'ils aimaient tout le long de la soirée.

Satsuki avait le nez penché sur un morceau de feuille blanche quand Nijimura passa la porte, semblant de très bonne humeur.

« Yosh ! Midorima m'a invité à me joindre à vous pour l'anniversaire de Murasakibara. Ça ne vous dérange pas j'espère »

Le brun semblait avoir eu froid dehors, heureusement que le chauffage tournait dans le gymnase. La rose releva la tête et secoua ses cheveux en roses en signe de dénégation.

« Tu ne déranges pas du tout, Nijimura-senpai ! C'est plus amusant s'il y a plus de monde ! »

« Il m'a rien expliqué d'autre par contre..... Je ne sais pas ce que vous avez prévu de faire, comment vous le financer, est ce qu'on lui fait un cadeau en commun.... je ne sais même pas si c'est une fête surprise ou non.... »

Eeeeeet le cadeau … Pas d'inquiétudes, tout était sous contrôle ! Qui pensez-vous qu'elle était enfin ?!

Satsuki salua le rouge qui venait d'entrer, également emmitouflé pour résister au froid naissant. En voyant faire le brun, la rose gonfla un peu les joues : son capitaine était bien collé à Kuroko … Non, elle n'était pas jalouse !

« Bon alors, quelqu'un m'explique ? On fait quoi ? Quand ? Où ? Comment ? Il manque qui ?? Kise peut être ? »

La collégienne laissa Akashi s'installer tranquillement parmi eux et expliqua son plan d'attaque pour la fête d'anniversaire.

« Pour l'instant, Mukkun est retenu ailleurs par Midorin et je pense que Ki-chan arrivera un peu plus tard, un professeur voulait lui parler »

Elle prit le temps de respirer et poursuivit :

« On doit encore installer quelques décorations, je vais m'occuper de ça avec Akashi-kun et toi, Nijimura-senpai. Pendant ce temps, Aomine-kun, Tetsu-kun, vous allez aller au combini, j'ai fait une liste des choses dont on va avoir besoin comme les bougies et deux-trois trucs importants en plus »

Midorima étant déjà sur le coup pour Murasakibara, il ne restait plus que Kise.

« Quand à Ki-chan, il va-... »

Elle se coupa brutalement quand la porte s'ouvrit brutalement, laissant entrer une vague de froid traîtresse. Le blond serait enfin arrivé ? Ou un invité surprise ?









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   02.12.15 15:07

    L’époque de l’année n’était pas vraiment faite pour les événements heureux dans l’esprit d’un Aomine encore chaleureux et solaire, mais ça ne l’avait pas empêché de trouver l’idée de Satsuki bonne. Tout ça ressemblait fortement à une opération secrète, et Daiki aimait bien l’idée.

    Il était arrivé parmi les premiers dans le Gymnase, en compagnie de Tetsu. Ils étaient très proche depuis le début et continuait de traîner ensemble. Pire qu’un petit couple. En tout cas, il était installé dans un coin et jouait avec un ballon de basket, comme d’habitude somme toute !

    Le Capitaine arriva et salua tout le monde le plus naturellement possible, alors que de base il n’était pas prévu. Midorima l’avait invité comme si de rien n’était, et Daiki n’avait rien à redire sur ce choix, après tout ils étaient tous titulaires de la première équipe ! Il le salua après avoir lancé le ballon, comme à son habitude sans regarder d’ailleurs, et afficha un sourire satisfait quand le ballon retomba au sol après avoir traversé sans difficulté les filets.

    « Tu ne déranges pas du tout, Nijimura-senpai ! C'est plus amusant s'il y a plus de monde ! »

    Daiki écoutait la conversation sans rien dire, observant Tetsu se faire légèrement embêter par Nijimura, ce qui le fit sourire. Il fallait bien le rodé le petit bleus, sinon il ne se forgerait jamais un caractère ! Bon, ce n’était pas non plus une peluche sans-défense, mais un peu de rébellion ne faisait pas de mal aux yeux de l’As.

    « Bon alors, quelqu'un m'explique ? On fait quoi ? Quand ? Où ? Comment ? Il manque qui ?? Kise peut être ? »

    Aomine haussa légèrement les épaules, effectivement Kise était en retard, mais ça lui ressemblait bien ce genre de truc, peut-être avait-il été retenu par une nouvelle horde de filles, comme à chaque fois, il ne pouvait pas se déplacer sans son troupeau de Fans apparemment. Oh Aomine n’était pas jaloux, il s’en fichait un peu et il ne vouait de cultes qu’aux Idoles, les autres filles ne l’intéressaient pas plus que ça. D’ailleurs la seule personne répondant aux critères d’Aomine était Momoi, et franchement ça aurait été bizarre qu’il sorte avec ! Et de toute façon elle était folle amoureuse de Tetsu.

    « Pour l'instant, Mukkun est retenu ailleurs par Midorin et je pense que Ki-chan arrivera un peu plus tard, un professeur voulait lui parler. On doit encore installer quelques décorations, je vais m'occuper de ça avec Akashi-kun et toi, Nijimura-senpai. Pendant ce temps, Aomine-kun, Tetsu-kun, vous allez aller au combini, j'ai fait une liste des choses dont on va avoir besoin comme les bougies et deux-trois trucs importants en plus »

    Aomine poussa un léger soupire, pourquoi c’était encore à eux de sortir ? Ils allaient se geler les fesses et attraper la crève vu la température ! Bon, Lui-même ne craignait pas grand-chose, ayant été habitué aux températures des montagnes dans sa jeunesse, les hivers y étaient limite arctique pour lui, mais Tetsu… Il lui lança un regard en haussant les épaules. Après tout pourquoi pas ? Peut-être pourrait-il dénicher un magasine d’Idole dans l’Opération ? Il se prépara à partir avec le petit bleu, tandis que Satsuki parlait toujours à Nijimura.

    « Quand à Ki-chan, il va-... »

    Quelqu’un avait ouvert la porte du Gymnase. En espérant que ce ne fusse pas Murasakibara, ce qui aurait ruiné la fête, Aomine embarqua Tetsu et ils sortirent par une autre porte. Refermant tranquillement la fermeture éclair de sa veste au couleur de Teiko, il prit tranquillement la route vers le Combini, veillant à ne pas marcher trop vite, c’était un coup à perdre Tetsu de vue ! Déjà qu’il n’était pas bien grand, mais en plus avec sa faculté si particulière à disparaitre comme un fantôme, ce n’était clairement pas le genre de personne à quitter des yeux, sous peine de passer plusieurs heures à le chercher. Tandis qu’ils avançaient, Aomine entama la conversation, sur un ton joyeux.

    « Tu penses que Murasakibara sera content ? On ne sait jamais avec lui, il est tellement déconnecté de tout… »

    En effet, s’il y avait bien un défaut que l’As pouvait trouver au Pivot de Teiko, c’était son détachement complet de tout ce qui se passe autour de lui. Les rares fois où ils s’intéressent aux autres, c’est pour leurs demandés quelques choses, ou leurs chercher des noises, comme avec Midorima. C’était d’ailleurs surprenant que Satsuki l’ait désigné pour s’occuper du géant mauve, Akashi ou lui-même auraient été plus efficace ! Mais bon, du moment que ça retenait le mauve loin du gymnase, tout était bon à prendre !


(Je m’excuse pour la looooongue attente, on ne m’avait pas prévenue que c’était mon tour ! ^^ ‘)
Revenir en haut Aller en bas

Rakuzan
avatar



Informations Féminin Messages : 321
Date d'inscription : 04/11/2013
Localisation : Rakuzan
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 3

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   14.12.15 13:29


Rencontre amusante ou agaçante ?


Seijuro mangeait en silence avec son père dans l’immense salle à manger familiale. Les repas se faisaient toujours dans une ambiance pesante dont il avait cependant l’habitude. C’était comme ça depuis la mort de sa mère. Son père parlait rarement et quand il le faisait c’était uniquement pour faire subir à son fils unique un véritable interrogatoire pour vérifier que son fils n’avait échoué nul part. Masaomi Akashi était un homme et un père sévère.

Il ne permettait aucune défaite, aucun échec à son fils unique. Seijuro devait être parfait partout, aussi bien à l’école qu’au club de basketball ou n’importe où ailleurs. Le rouge avait commencé le basket parce qu’il aimait ce sport et grâce à sa mère, Shiori, qui voulait qu’il ait une échappatoire à cette pression trop pesante pour un enfant de son âge. Mais Masaomi avait fini par transformer cette échappatoire en un autre moyen pour son fils de briller toujours plus. Seijuro devait être parfait car il était l’unique héritier. Et il avait fini par trouver cela parfaitement normal avec le temps.

Autrement dit, il n’avait pas vraiment de temps à perdre. S’il voulait être parfait, il devait travailler encore plus dur que les autres jeunes de son âge. Donc après les cours et l’entraînement, il rentrait la plupart du temps chez lui pour faire ses devoirs et faire d’autres choses pour s’améliorer encore plus, comme travailler ses instruments de musique, par exemple. Il accompagnait rarement ses camarades de club quand ils partaient au combini ou ailleurs après l’entraînement, tous ensemble. Il ne voulait pas l’avouer, mais il regardait parfois Kuroko et les autres jusqu’à ce qu’ils disparaissent de sa vue. Peut-être aurait-il aimé être un enfant comme les autres...

Et c’était pour ça qu’aujourd’hui, il ne rentrerait pas tout de suite. C’était l’anniversaire de Murasakibara et Seijuro tenait à y assister. C’était important pour l’équipe, d’une certaine façon. Même si la victoire était ce qui primait sur le reste, cela n’empêchait pas que l’équipe était plus solide si elle s’entraidait. Du moins, c’était ce que pensait Seijuro depuis quelques temps, à force d’observer ses camarades. Il ne savait pas s’il les considérait vraiment comme des amis, mais une chose était sûre. C’était ses coéquipiers et s’ils jouaient tous le jeu, il le devait aussi. Pour montrer l’exemple, en quelque sorte.

- Père, je rentrerais plus tard après les cours. Ai-je votre permission ?


Masaomi Akashi s’interrompit dans son repas et leva les yeux sur son fils, le sondant sans un mot. Seijuro soutint ce regard sévère et froid sans broncher. Il avait l’habitude et il était suffisamment poli pour ne rien avoir à se reprocher.

- Pourquoi ?

Le fils unique hésita un instant avant de décider d’être franc. Le contraire ne ferait qu’envenimer les choses, son père était bien capable de se renseigner pour savoir si son fils disait la vérité ou non. Vu son influence à Tokyo, ce n’était rien pour lui. Et Seijuro ne tenait pas à avoir plus d’ennuis.

- Un de mes camarades fête son anniversaire aujourd’hui et nous avons prévu de lui organiser une fête surprise. J’aimerais y assister. Je ferais bien entendu mes devoirs en rentrant.

Il soutint toujours le regard de son père qui semblait réfléchir. Le rouge savait qu’il y avait peu de chance qu’il accepte, mais qui ne tentait rien n’avait rien. Et puis son père n’était pas non plus un monstre... Normalement.

- Soit. Tu as mon autorisation. A condition que tu ne rentres pas trop tard et que tous tes devoirs soient faits parfaitement. Cela va de soi que je ne veux pas que tu aies de mauvaise note si tu as des tests demain. Est-ce que je me suis bien fait comprendre, Seijuro ?

- Oui, père. Je vous remercie. Puis-je y aller ? Je ne voudrais pas être en retard en cours.


Son père lui adressa un regard de biais avant d’acquiescer. Seijuro poussa sa chaise sans la faire grincer et s’inclina avant de sortir de la pièce. Une fois hors de la vue de Masaomi, il s’arrêta quelques secondes pour souffler. Il n’arrivait toujours pas à croire qu’il ait accepté. Bien. Une bonne chose de faite.

______________________________

Quand Seijuro arriva au gymnase, il se demanda s’il était le premier. Il se doutait que non, c’était Momoi qui avait décidé d’organiser cette fête surprise et elle était suffisamment organisée pour arriver la première. Mais il fut plus étonné de constater que d’autres personnes étaient déjà présentes. Kuroko, Aomine et même Nijimura. Il ne s’attendait pas à voir son capitaine et ne put s’empêcher d’esquisser un sourire distrait malgré lui. Comme diraient les adolescents normaux, plus on était de fous, plus on riait, n’est-ce pas ?

Il salua ses coéquipiers et son capitaine de signes de tête avant de s’approcher pour s’installer entre Kuroko et Aomine. Il écouta alors leur manager et esquissa à nouveau discrètement un sourire, mais légèrement plus sournois celui-là. Midorima qui retenait Murasakibara ? Le pauvre devait galérer. Le violet n’était pas si facile à contrôler, à moins qu’on n’ait des sucreries à disposition. Mais Seijuro n’était pas mécontent que ce soit un autre qui s’y collait.

Il acquiesça quand la rose lui demanda d’installer des décorations. Il était parfait, donc il ne devrait pas avoir trop de problèmes à le faire et ce même s’il n’avait pas l’habitude... N’est-ce pas ? Il ne montra cependant pas son manque d’assurance, le cachant sous un masque afin d’éviter d’éventuelles moqueries.

- Entendu. Je m’en occupe.


Il jeta un regard en biais au carton de décorations et se dit que de toute façon, elles n’allaient pas le mordre. Il n’avait jamais peur de ses adversaires en basketball, même des meilleurs, enfin c’était difficile vu que c’était lui le meilleur, alors ce n’était pas quelques guirlandes qui allaient l’effrayer !

- Au fait, la cuisinière de ma famille apportera un gâteau dans un moment comme prévu. Elle ne sera pas en retard.


Seijuro avait trouvé que la cuisinière de son père avait semblé un peu trop joyeuse quand il lui avait demandé si elle pouvait faire un gâteau pour son ami... Mais il avait fait comme si de rien n’était et lui avait passé sa commande. Il n’était pas difficile de satisfaire ce glouton de géant, mais Seijuro tenait à faire les choses bien. Et sa cuisinière faisait d’excellents gâteaux. Quoi ? Il se souciait du bien-être du violet ? N’importe quoi. Qu’allez-vous chercher ?


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA





Epic Theme

La classe de l'Empereur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seirin
avatar



InformationsMessages : 995
Date d'inscription : 25/02/2015
Localisation : En promenade avec Nigou
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #6699ff

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   26.01.16 20:14

Happy Birthday Murasakibara-kun
● feat. GM ●



Quand Momoi avait accouru vers Kuroko pour lui parler de l’anniversaire de Murasakibara, le bleuté avait accepté tout de suite. C’était naturel pour le fantôme Seirinois de faire plaisir. Et puis, tout le monde avait accepté, pourquoi pas lui ? C’était sur, la fête allait être grandiose, le géant violet n’avait pas l’appétit léger et il allait en falloir pour tout le monde, alors entre gâteaux, bonbons, et vue que c’est en soirée il fallait de la nourriture comme de la pizza.

Donc aujourd’hui ce serai une fin d’après-midi sans entrainement, mais ce sera tout aussi fatiguant, avec la déco à installer, les courses à faires. Tant de travail. Heureusement que l’équipe ne faisait pas ça à chaque membres, le budget scolaire pourrait y passer…

Kuroko arriva dans la salle accompagné d’Aomine. Il s’était assis en regardant le bleu faire des paniers jusqu’à que Momoi, la manager du club, et organisatrice de cette fête, pousse la porte du gymnase. Ils attendirent tous les trois que le reste du groupe viennent. La quatrième personne à rentrer était Nijimura Shuzo. L’eternel capitaine de la première équipe de basket. Kuroko ne connaissait pas beaucoup de chose sur lui, il avait tout de même était content qu’il l’accepte sans soucis dans l’équipe. Puis vint l’arrivé d’Akashi, le garçon qui avait révéler le « talent » de Kuroko.

« Bon alors, quelqu'un m'explique ? On fait quoi ? Quand ? Où ? Comment ? Il manque qui ?? Kisé peut etre ? »

Tout en disant cela, le capitaine s’était appuyé sur la tête du bleuté. Pas étonnant vue la taille de celui ici. Kuroko se contenta de ne pus bouger, impuissant fasse à son ainée. Puis Momoi commença ses explications, elle, Nijimura et Akashi allaient s’occuper de la déco pendant que Midorima occupait Murasakibara, quant à Kuroko, il aller allait avec Aomine faire les courses. Kuroko n’eut pas le temps d’entendre le devoir de Kise : Aomine lui avait attrapé le bras pour l’emporter dehors afin d’aller au combini. Ils marchèrent l’un à côté de l’autre, comme chaque soir quand ils rentraient chez eux. Comme d’h’abitude, ils allaient au combini, mais pas pour acheter les fameuses glaces bleus, non, là ils allaient repartir avec plus de choses.

« Tu penses que Murasakibara sera content ? On ne sait jamais avec lui, il est tellement déconnecté de tout… »

Kuroko regardait devant lui. C’est vrai que le pivot n’était pas très bavard et qu’il n’avait d’yeux que pour la nourriture. A part quelques frottement de cheveux, le violet n’avait pas beaucoup adressé la parole au bleuté. Alors, la réaction de Murasakibara serait imprévisible.

« Pour être honnête , je ne sais pas. Nous verrons bien. »

Les deux bleues arrivèrent au combini. Kuroko passa la porte et salua le vendeur qui lui état maintenant familier avec ses nombreuses venues. Kuroko se tourna vers sa lumière.

« Aomine-kun peut s’occuper des sucreries, je vais m’occuper des aliments salés. Cela va à Aomine-kun ?»

Après l’accord de ce dernier, Kuroko partit de son côté. Il parcourait les rayons afin de trouver l’endroit désiré. Devant lui s’étendait des pizzas, des gâteaux apéro ect. Kuroko pris d’abord les gâteaux apéritif les plus connues, ceux que tous le monde aimait. Comme des cacahuètes, des Tuc, des petits fours et tous ce qui les accompagnent. Il prit 3 paquets de chaque. Les économies de tout le monde étaient assez élevées pour se le permettre. Kuroko prit également des ramens pour les petits appétits et des takoyakis surgelé. Kuroko recula et jeta un œil vers Aomine. Où en était-il ?




Kuroko's Basket RPG






When you come to hate something you liked, it is incredibly painful...

Rainbow-sempai~ & Tsuya~ :
 

Merci Tsukiya C::
 


Shota~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 635
Date d'inscription : 20/04/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339900

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   27.01.16 22:14

Happy birthday Atsushi!
feat. Generation of Miracles




Midorima n’aimait pas vraiment les fêtes... Même pas du tout à vrai dire.

Il n’était pas friand de gâteaux purs sucres ou de bonbons en tout genre, mais vu que la fête serait celle de Murasakibara, il devait bien s’attendre à en voir des montagnes.

C’était l’idée de Momoi tout ça, de toute façon si ce n’était pas venu d’elle, sans doute que Kise y aurait pensé... A ce propos, la rose l’avait chargé de la mission très importante d’allée demandé à Nijimura s’ils pouvaient utiliser le gymnase pour la fête. Il ne voyait pas pourquoi c’était à lui qu’incombait cette tâche mais elle ne le dérangeait pas du tout, vu qu’il aimait bien discuter avec son capitaine.

D’ailleurs, à sa connaissance, le brun n’était pas convié aux festivités, cette idée ne lui plaisait pas vraiment... Il faisait partie de l’équipe au même titre que les autres et il avait parfaitement sa place avec eux. A moins qu’il ne veuille pas participé, ce qu’il aurait compris...

Il ne fallu pas longtemps au vert pour mettre la main sur Nijimura et l’interpeler poliment.

-Nijimura-sempai... Momoi a eu l’idée de faire une fête pour l’anniversaire de Murasakibara ce soir, serait-il possible d’utiliser le gymnase ?


-J'y vois pas de problème du moment que vous rangez tout comme il faut après et que vous ne faites pas trop de bordel !

Il avait accepté, la mission première de Shintaro était donc accomplie avec brio. Comme d’habitude.

-Nijimura-sempai.... Peut-être voudrais tu.... venir à la fête avec nous ?


Shintaro se demandait si Nijimura allait vraiment accepter... C’est qu’ils étaient tous plus jeunes que lui, ce n’était peut-être pas intéressant de trainer avec eux. Mais passer du temps avec son ainé était toujours agréable, et ce, même en dehors d’un terrain, la garçon était quelqu’un d’intéressant et intéressé avec qui il faisait bon discuter.

-D'accord.... Je viendrai. Merci Midorima.


Le vert lui accorda un de ses minuscules sourires montrant sa satisfaction à cette réponse. Il n’avait plus qu’à effectuer ce qui allait être le plus périlleux, occupé Murasakibara pendant les préparatifs sans que le géant ne se doute de rien...

Mis à part manger des cochonneries, rien ne l’intéressait, cela n’allait pas être une mince affaire... Enfin, il avait toute sa journée de cours pour penser à une activité capable d’intéresser le violet et le tenir éloigné du gymnase.

Malheureusement, la sonnerie de fin des cours arriva plus vite que prévu et il n’était pas encore très sûr de sa façon dont il allait procéder... Mah....ce n’était que Murasakibara, il allait bien y arriver. En plus, les deux joueurs s’entendaient plutôt bien malgré les apparences. Ils se chamaillaient assez souvent, notamment à cause des manières du violet que Shintaro trouvait déplorables, mais ce dernier était beaucoup moins bête qu’il ne le laissait paraître. C’était donc agréable de converser avec lui lorsqu’il se montrait attentif.

Pour l’instant il attendit que ce dernier sorte de sa classe pour l’intercepté.

-Murasakibara... J’aurais besoin de toi, tu veux bien venir en ville avec moi ? Toi seul peux m’aider...

Il espérait sincèrement que le pivot accepte, il avait prévu de l’amener dans une boutique de bonbons assez éloigné du collège –mais pas trop non plus, il faudrait y retourner par la suite- pour l’aider à choisir des bonbons destinés à sa sœur. Même si en vérité Aya n’aimait pas vraiment ça au fond, il n’aurait qu’à lui offrir à lui, il serait surement content.

-En fait j’aimerais acheter des bonbons pour faire plaisir à ma petite sœur, j’aurais besoin de tes conseils avisés. Si tu m’aides, je pourrais même te récompenser...

Et la carotte pour faire avancer l’âne.







I kissed a boy and i liked it ♫


Too much cuteness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5596854/Grwn

Yosen
avatar



InformationsMessages : 166
Date d'inscription : 27/06/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   04.03.16 22:05

Happy Birthday Atsushi !


feat. Kiseki no Sedai
Faire la fête était bien évidemment une chose qu'Atsushi appréciait, comme la majorité des adolescents de son âge. S'amuser était quelque chose d'important quand on était au collège, et même si Murasakibara semblait sortir de toutes les normes, il n'échappait pas à la règle. Pourtant, il n'aimait ni le bruit, ni l'agitation. Mais il n'était pas contre une sortie de temps en temps, il n'était pas contre manger une glace avec ses camarades au Kombini près du collège Teiko quand ils en avaient l'occasion. Sans mentir, il dirait que ces moments ne sont pas désagréable. Après tout, ce n'est pas comme si ils étaient irremplaçables ou rares. Chaque fin de match était une bonne occasion pour manger un esquimau, chaque entraînement éprouvant était une raison qui se suffisait à elle-même pour aller chercher de quoi nourrir un régiment avec des pockys.

Et puis, c'était aussi un bon moyen de décompresser après une longue journée de cours ou d'entraînement. Nijimura, leur capitaine, avait l'air gentil, mais était tout de même terriblement exigent quant aux entraînements, ce qui gênait le grand adolescent, partisan du moindre effort, toujours là pour grignoter et jamais là pour travailler. Le basket restait tout de même assez ennuyant pour que Murasakibara ne se donne pas à fond.

Les seules choses qui intéressaient Murasakibara et qui méritaient son attention étaient les sucreries qu'il avalait constamment et auxquelles il consacrait la majorité de son temps libre. Son attirance pour la gastronomie était bien plus poussé que celle de ses camarades. Effectivement, il passait beaucoup de temps à observer quelles sucreries, et quelles « cochonneries » comme dirait Midorima, seraient meilleures que les autres.

C'étaient d'ailleurs ses « cochonneries » préférées qu'il ouvrait en sortant de sa salle de classe : sa journée de cours était finie et il pouvait bien s'autoriser un plaisir après tant de labeur. Et il fallait bien préciser quelque chose : il aimait cette confiserie plus que les autres. En effet, elle avait été confectionnée par ses parents, et elle lui avait été offerte pour un jour très spécial : son anniversaire. Car oui, aujourd'hui, c'était l'anniversaire de Murasakibara...

Pourtant, c'était malgré tout le cadet des soucis du grand pivot miracle. Pour lui, c'était une journée un peu différente mais pas plus que d'habitude ; il pouvait juste se permettre de grignoter plus de pockys et c'était tout ce qui l'intéressait. Ce serait pourtant mentir s'il disait ne pas aimer son jour d'anniversaire. Ce jour était particulier pour sa famille et son entourage. Donc, même s'il prenait un an de plus – ce qui faisait quatorze au compteur –, il se fichait bien de ce qui l'entourait.

Une silhouette familière le sortit alors de ses pensées quand il entendit son prénom. Midorima Shintaro, le shooteur-arrière de la génération miracle se trouvait en face de lui. Il se retourna avec nonchalance, dévisageant son camarade.

Oui... ? Ah, c'est toi, Mido-chin.

Quand Midorima commença à lui expliquer qu'il aurait besoin de lui, Murasakibara commença à froncer les sourcils. C'était inhabituel venant du vert. D'autant plus que vu leur relation, le violet avait plutôt imaginé que Midorima irait voir Akashi voire Momoi pour lui rendre ce service. Mais Midorima avait l'air très sérieux et semblait, cette fois, compter sur lui plus que sur les autres membres de l'équipe.

Murasakibara avait une forte envie de refuser, et ce, pour plusieurs raisons : premièrement, parce qu'il était fatigué et que rendre un service l'aurait épuisé plus que d'habitude. Deuxièmement, Midorima et lui ne s'entendaient pas du tout, dans la mesure où ils étaient opposés par tant de choses... Mais... Au fond de lui, il entendait la petite voix de sa mère, de sa sœur et de Momoi de lui dire d'accepter. Pourquoi Momoi ? Parce que c'était la patronne dans l'équipe de Teiko et que tous les garçons écoutaient ses conseils avisés, même Akashi quand bien même c'était lui qui prenait les décisions. Momoi représentait les yeux et les oreilles de l'équipe. Même si elle ne jouait pas, elle était un élément central de leur jeu. Même si Atsushi n'avait pas d'avis précis sur la jeune fille qu'il trouvait intéressante mais bruyante, il devait bien reconnaître que cette dernière était aussi redoutable que lui lorsqu'il se mettait en colère. Et elle savait maintenir le moral des troupes quand ils traversaient une période un peu difficile.

Toujours est-il que malgré son indécision quant à savoir s'il devait aider ou non ce pauvre Midorima qui paraissait bien embêté, il préféra accepter. Parce que les petites voix dans sa tête l'avaient décidé, tout simplement. Ou tout simplement parce qu'au fond, même si pour Atsushi, Midorima Shintaro était un garçon très rigide, il aimait bien le shooteur aux cheveux d'émeraude. Il pouvait se montrer avisé et très prévoyant.

Hein... ?

Murasakibara attendit que le shooteur miracle lui parle du service à rendre, ce que ce dernier ne tarda pas à faire. Une histoire de bonbons pour sa sœur ? Le pivot le plus célèbre de Teiko savait que son interlocuteur avait une sœur mais la pensait plus ou moins aussi rigide que ne l'était le jeune homme. Il ne s'imaginait donc pas que la cadette de Shintaro s'intéresse à ce genre de sucreries, que Midorima lui-même insultait sans vergogne de « cochonneries » ! Non mais, sérieusement... Il ne connaissait rien à l'art de confiserie ! ~
Mais la perspective que Midorima s'intéresse plutôt à sa passion, à savoir la nourriture, lui paraissait très plaisante. D'autant plus que Midorima lui avait promis quelque chose. Ses yeux s'agrandirent et il bâilla, regardant avec nonchalance le jeune homme.

Hum ? ~ Oh, je vois, je pense que je peux t'aider, Mido-chin... ~

Comment ça, on pouvait facilement le berner ? Bon, certes, c'était bien le mot « récompense » qui résonnait dans sa tête. Parce que toute peine mérite salaire, n'est-ce pas ?

Par contre, Mido-chin, tu m'emmènes où ? ~



Kuroko's Basket RPG


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seirin
avatar



InformationsMessages : 287
Date d'inscription : 01/06/2015
Agenda RPG


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   05.03.16 10:34

...
Happy Birthday Atsushi
avec Génération Miracle


Shuzo Nijimura le savais, les garçons de première année du collège Teiko avaient pris l’habitude de se rendre à la superette juste à côté du bahut pour aller manger une glace après les entrainements de fin de semaine. Il les avait de nombreuses fois croisés lorsqu’il marchait sur le trottoir d’en face pour rentrer chez lui ou aller retrouver Na-chan au QG. Bien que n’ayant jamais été convié à se joindre à eux ( et n’ayant jamais cherché non plus… il avait d’autres chats à fouetter ), il trouvait que cet ambiance conviviale, presque fraternelle, qui les unissait ne pouvait qu’être une bonne chose pour l’équipe. Gagner à tout prix…. Telle était la devise de Teiko. Mais si cela pouvait se faire dans un esprit de franche camaraderie et de solidarité alors ce n’était que du bonus !

Pourtant, Shuzo en tant que capitaine de l’équipe n’était pas toujours positionné à la place la plus confortable. Il endossait toutefois ce rôle et les responsabilités qui l’accompagnaient sans jamais se plaindre. Lorsque que Kuroko avait foiré son match test avec l’équipe A, Shuzo avait rejoint l’avis du coach de le rétrograder à un niveau inférieur. Il avait beau porter une certaine affection pour le joueur fantôme, cela n’empêchait pas le capitaine de songer pour le bien de l’équipe. Si Kuroko ne se ressaisissait pas très vite, alors il faudrait qu’il retourne de là où il venait…. Fort heureusement, Nijimura n’avait pas eu a affronter le regard turquoise du jeune homme et il n’avait pas eu non plus à lui demander de quitter l’équipe.

Alors quand Midorima était venu le chercher pour lui parler de l’anniversaire surprise de Murasakibara à laquelle il était convié, pas étonnant que Nijimura ait laissé une expression de surprise venir s’afficher sur son visage. Puis un sourire. Il était vraiment content de pouvoir se joindre à eux pour un tel évènement même s’il n’allait pas le montrer ouvertement.

Lorsqu’il arriva dans le gymnase, ce dernier comptait déjà quelques membres du club de basket. Momoi, Kuroko, Akashi, Aomine et ils furent bientôt rejoint par un Kise plus enthousiasme et survolté que jamais. Un soupire s’échappa des lèvres de Shuzo. Il allait être encore plus saoulant que d’habitude ( c’était possible ça ??? ). Comment pouvait-il faire pour contenir autant d’énergie ?

Librement accoudé sur la tête du plus petit des joueurs, Shuzo lui adressa un clin d’œil amusé alors qu’il écoutait les explications de Momoi. En tant que manager très organisée qu’elle était, elle avait pensé à tout pour l’organisation parfaite de cette fête d’anniversaire.

« On doit encore installer quelques décorations, je vais m'occuper de ça avec Akashi-kun et toi, Nijimura-senpai. Pendant ce temps, Aomine-kun, Tetsu-kun, vous allez aller au combini, j'ai fait une liste des choses dont on va avoir besoin comme les bougies et deux-trois trucs importants en plus »

Méthodique comme elle l’était, elle avait pensé à tout. Midorima s’occupait de distraire Murasakibara pensant que tous les autres se répartissaient les taches de préparation de la salle. S’occuper de la décoration avec Akashi, Momoi et Kisé convenait parfaitement à Nijimura. Il n’aurait pas rechigné non plus à devoir aller faire des courses. Il espérait quand même que Aomine et Kuroko avait prévu de gros cabas pour porter les achats. Parce que qui dit disait Murasakibara disait bouffe ! Beaucoup de bouffes ! De bonbons, de gâteaux, de chips, de snacks, de sucettes et autres saloperies pleine de sucre qui colle aux dents, aux doigts et qui fait grossir…..

- Au fait, la cuisinière de ma famille apportera un gâteau dans un moment comme prévu. Elle ne sera pas en retard.


Un gâteau….. Fait par une cuisinière ! Nijimura tourna la tête sur le côté pour regarder Akashi. Ceux qui connaissaient un tant soit peu le capitaine de Teiko savait que ce dernier aimait manger. Il aimait les desserts en particuliers. S’il n’était pas spécialement friand des paquets de gâteaux industriels que l’on retrouve dans les magasins, il ne savait pas résister aux biscuits et gâteaux frais préparés à la main ! Ceux d’une certaine camarade aux yeux carmins en particuliers. Mais aujourd’hui pas de cookies pour lui après les cours. Ceux-là seraient remplacés par le gâteau que Shuzo imaginait déjà succulent, cuisiné par la domestique des Akashi. Nijimura en avait l’eau à la bouche. Surtout s’il était au chocolat ou au caramel…. C’est tellement meilleur que ceux aux fruits.

Mais avant de pouvoir gouter à cette merveille, il fallait avancer dans les préparatifs où bien Murasakibara et Midorima allaient être de retour avant que tout soit terminé. Shuzo fit un signe de la main à Kuroko et Aomine quand ils quittèrent la pièce pour se rendre à la superette. Bonne chance les gars et RIP votre porte monnaie….. Il se tourna donc vers les trois autres qui restaient avec lui ans le gymnase.

« Kise, viens me filer un coup de main, on va aller chercher la table d’arbitrage qu’on va mettre ici »

Il ne laissa pas le temps au blondinet de rétorquer qu’il passa à côté de lui et le prit par la manche pour le faire venir dans sa direction

« La table sera un peu petite pour mettre le gâteau et les confiseries non ? Faudrait qu’on en trouve une autre…. »

Le Capitaine se mit à réfléchir où il pouvait trouver une seconde table dans l’enceinte du gymnase. Il ne restait que celle qui se trouvait dans le petit bureau qui servait au coach à stocker ses affaires concernant le club. Pas dit que ce dernier accepte que les garçons dérobent son bureau pour faire la fiesta…. Mais d’un autre côté, s’ils rangeaient tout parfaitement ensuite, le coach n’y verrait que du feu et n’aurait pas de raison de protester. Ce que l’on ignore ne peux faire du tors….

« Satsuki a apporté un rouleau de nappe en papier. On va déjà couvrir celle-ci et on verra si y besoin de prendre la table du bureau du coach….. »

Kise et Shuzo portèrent chacun un coté de la table et ils la posèrent sur le côté du parquet. Le capitaine alla chercher le rouleau de nappe mauve ainsi qu’une paire de ciseaux. Il fit rouler la nappe sur toute la surface de la table et il lança prudemment la paire de ciseaux à Kise pour qu’il puisse couper l’excédent.

« Bon… » Il posa le rouleau contre un mur avant de poser ses poings sur ses hanches en regardant la manager « La table c’est bon . Tu crois que c’est suffisant Momoi ? Soit on va prendre celle du bureau du coach ou soit un utilise des bancs recouverts de nappe pour servir d’appoint. Comme tu le sens »

La jeune fille était en train de suspendre des guirlandes colorées avec Akashi et Shuzo leur adressa un petit sourire. Mon dieu ! Il venait d’avoir une idée subite ! Il regarda rapidement son poignet gauche sur lequel était accroché sa montre. Un petit sourire malicieux étira ses lèvres avant qu’il fasse un signe de tête à Akashi

« Hey ! Akashi ! Viens j’ai une idée !!! »

Bah oui ! Des gâteaux, des boissons, des cadeaux, de la déco… c’est super tout cas ! Mais une vraie fête sans musique ce n’est pas une fête ! Shuzo entraina son kohai à sa suite et ils sortirent du gymnase, laissant le soin à Momoi et Kise de poursuivre un moment sans eux les décorations. Il tourna la tête vers le garçon aux cheveux carmins sans se défaire de son sourire malicieux qui n’annonçait rien de bon…

« Viens ! On va aller chourer la sono du club de musique ! »

Enfin …. Par chourer…. Shuzo voulait dire par là qu’ils allaient leur emprunter…. Sans leur demander l’autorisation mais cela n’était qu’un détail n’est-ce pas ?

Un petit rire échappa au capitaine face au visage pas si enthousiaste que ça de son camarade. Akashi était un garçon extrêmement droit qui ne faisait jamais rien pouvant porter préjudice. Il réfléchissait toujours avant d’agir et ne sortait jamais des sentiers balisés par la loi et les bonnes manières. Il était en quelques sortes le parfait opposé de Nijimura qui agissait avec impulsivité sans se soucier des conséquences collatérales de ses actes. Shuzo ne comptait plus le nombres de conneries qu’il avait pu faire dans sa petite vie. Insulte, école buissonnière, vol, fumer des clopes, baston, voler une moto….. Tout un tas de choses qu’Akashi ne ferait sans toute jamais durant sa vie entière ! Alors ce n’est pas « l’emprunt » d’une sono qui allait poser un problème au capitaine du club de basket. Même si son kohai était contre !

« Allez quoi faits pas cette tête ! De quoi tu as peur ? Ca serait super d’avoir un peu de musique nan ? »

Ils avançaient dans les couloirs du lycée et Nijimura s’arrêta devant la porte du club tant convoité. Il frappa. Pas de réponse. Il clancha la poignée avant de se rendre compte que la pièce était verrouillée

« Ha merde…. Bon… j’imagine que tu n’as pas d’épingle à cheveux sur toi….. hum… On va voler la clé dans le bureau du concierge ? »


Il sourit au jeune garçon mais l’étincelle qui pétillait dans son regard gris lui faisait clairement comprendre qu’il ne plaisantait pas et qu’il était tout ce qu’il y a de plus sérieux. Shuzo se mit à rire avant de tirer Akashi par le bras en l’entrainant vers la conciergerie

« Tu fais diversion ! Essai de l’attirer hors de son bureau ! Comme ça moi j’y rentre et je prends son passe ! Okay ? Va te va ? »

Ça n’était pas vraiment une question mais davantage une directive. Shuzo ne pouvait s’empêcher de trouver très amusant d’entrainer Akashi dans cette histoire de chaine-hifi. Loin de lui l’envie de lui créer des soucis. Mais pimenter un peu l’existence trop plate et trop contrôlée du garçon ne pouvait que lui faire du bien ! Si pour une fois dans toute sa vie Akashi Seijuro pouvait se lâcher un peu et oublier sa riche famille, sa position, ses bonnes manières, pour redevenir un gamin de 13/14ans comme les autres… et bien c’était maintenant !



Kuroko's Basket


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   06.03.16 3:41

Happy Birthday Mukkun !
GénérationMiracle



Satsuki regardait ses garçons avec un air très fière : tout le monde s'était déplacé. Parfait, juste parfait ! C'est comme ça qu'un anniversaire devrait être ! Avec du monde, des gâteaux et des cadeaux ! Le gymnase promettait d'être bientôt bruyant mais l'occasion était spéciale, alors zut ! Pour une fois où ils pouvaient être tous ensemble, rien n'allait empêcher cette soirée de bien se passer.

Même Nijimura avait fait le déplacement. Leur Capitaine n'était pas vraiment un habitué du groupe mais sa présence de grand manitou du club de basket de Teiko allait être rassurante : avec lui, les débordements seraient vite calmés. Ou alors … Il allait être celui qui allait les provoquer ?! Non, le brun n'était pas comme ça, pas d'inquiétudes.

Le carton plein de décorations patientait à ses pieds, attendant sagement d'être vidé. Des guirlandes et autres remplissaient le tout et sans aide de plus de 170 cm, impossible de les accrocher convenablement. La décoration, c'était son truc, elle allait rendre la fête d'anniversaire de Murasakibara inoubliable !

« Au fait, la cuisinière de ma famille apportera un gâteau dans un moment comme prévu. Elle ne sera pas en retard »

Voilà, c'était ce genre de petits détails qui rendaient le rouge juste unique. Un gâteau made in Famille Akashi. Presque un crime de le manger. Satsuki tapota discrètement la poche de sa jupe, là elle avait rangé son portable : une bonne occasion de prendre des photos et de s'entraîner chez elle. Le prochain gâteau, elle en sera la cuisinière !

En attendant, le rouge avait bien aidé. Une fête sans gâteau d'anniversaire, c'était comme un parc d'attraction sans grande roue. Inconcevable.

« Kise, viens me filer un coup de main, on va aller chercher la table d’arbitrage qu’on va mettre ici »


Nijimura ayant pris de lui-même l'initiative de choisir son binôme de décoration, la rose souleva le lourd carton et s'approcha d'Akashi.

« Bien à nous maintenant. Il y a de quoi accrocher les décorations dans le carton, on va réfléchir à comment organiser le gymnase »

Parmi les décorations, il y avait également une grosse poche de confettis et des ballons à gonfler, de drôles de chapeaux que les garçons refuseraient sans doute de porter. Quel dommage … Mais ce n'était pas grave, la fête sera géniale quand même !

« Si on place des guirlandes ici et là, ça pourrait faire sympa. Qu'est-ce que tu en penses, Akashi-kun ? »

La manager tenant son expérience des émissions de décoration que regardait sa mère. Pas certaine que l'héritier soit friand de ce genre de passe-temps mais qui sait, il était toujours plein de surprises ! Une de plus, une de moins ~

Le Capitaine et le mannequin revenaient en portant une grande table qu'ils recouvrirent du papier que l'unique demoiselle avait pensé à ramener. Elle avait également demandé des sacs poubelles pour jeter assiettes et verres utilisés après la fête. Un coup de balai et tout allait être nickel pour le prochain entraînement, comme si rien ne s'était passé.

« Bon… La table c’est bon . Tu crois que c’est suffisant Momoi ? Soit on va prendre celle du bureau du coach ou soit un utilise des bancs recouverts de nappe pour servir d’appoint. Comme tu le sens »


Satsuki, qui avait finit par suivre son idée sans vraiment écouter celle du rouge, l'avait fait grimper en hauteur pour qu'il accroche la très grande guirlande à l'endroit qu'elle avait choisi. Pas question de prendre sa place et d'afficher ses sous-vêtements ainsi. D'accord, ce n'était qu'Akashi mais quand même. Il n'y avait que des garçons ici, mieux valait rester prudente et garder secret ce qui devait l'être.

Elle se tourna vers son aîné et regarda ladite table. Rien à dire, c'était parfait et le lui fit savoir. Quand à la question de la table, le mieux serait effectivement celle du coach mais elle savait que l'homme détestait qu'on touche à ses affaires. Si tout n'était pas bien replacé par la suite, il allait le savoir et le sermon allait être chaud bouillant. Les bancs, c'était pas si mal aussi …

« Hey ! Akashi ! Viens j’ai une idée !!! » 


Récupérant Kise en échange, la rose fit grimper à son tour le beau blond pour finir ce que le rouge avait commencé. Plus haut, plus bas, plus à gauche, plus à droite, elle était totalement prise dans son rôle de chef de chantier pour remarquer que Nijimura avait embarqué Akashi.

Elle sortit son portable de sa poche et regarda l'heure. Aomine et Kuroko allaient prendre un peu de temps le temps d'acheter les confiseries et de revenir ici. Elle avait pleinement confiance en la capacité de Midorima d'éloigner Murasakibara de cet endroit pour l'instant. Elle espérait juste que le binôme lumière/ombre n'allait pas les croiser.

Une vois résonna derrière elle et Satsuki se retourna pour voir une femme très belle derrière elle, tenant quelque de visiblement imposant. Se présentant comme la cuisinière au service de Akashi-sama, elle remit la boîte en carton à la manager et s'inclina avant de repartir. Inclinée également pour la remercier, la collégienne remit son attention vers Kise qui n'avait absolument pas avancé. Préparant sa voix, elle posa le gâteau et prit la position typique buste en avant, poings sur les hanches, et joues gonflées à l'appui.

Une fois que tous les garçons seront revenus, elle allait pouvoir montrer la création pâtissière des Akashi. Une véritable œuvre d'art.









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   18.03.16 1:40

  • « Pour être honnête, je ne sais pas. Nous verrons bien. »

    C’était un peu le nœud du souci d’ailleurs. Ils ne savaient pas comment cette espèce de géant drogué au sucre allait réagir. Difficile à croire qu’il réagisse mal, surtout si on lui offre des bonbons, mais sait-on jamais, certaine personne n’aime pas qu’on leur organise une fête… M’enfin. Tandis qu’Aomine était dans ses pensées, les deux bleus étaient arrivés dans la superette. Aomine adressa un léger signe de tête au vendeur, le duo était un peu comme une sorte de client régulier ici depuis le temps, puisqu’ils y passaient souvent après les cours, parfois même avec le reste de l’équipe.

    « Aomine-kun peut s’occuper des sucreries, je vais m’occuper des aliments salés. Cela va à Aomine-kun ?
    - Ouais, pas de problème.
    »

    Fit simplement Aomine en baillant légèrement. Il aurait préféré ne pas avoir à s’en occuper et s’amuser avec son ballon dans le gymnase, les corvées ça n’était clairement pas son truc, y compris pour les fêtes. Attend, Tetsu lui avait dit de s’occuper du sucré ? Il resta comme deux ronds de flancs pendant quelques secondes… Lui, gérer le sucré..? Autant qu’il rentre tout de suite, il n‘y connaissait rien en bonbons lui ! M’enfin, il ne voulait pas passer pour un abruti auprès de son ami en lui avouant qu’il n’y connaissait rien, il y alla donc, malgré quelques secondes de latences.

    Au début, Aomine se concentra vraiment, il se souvenait vaguement d’une histoire de Mayubo avec Murasakibara, et il connaissait bien sur les pocky…Mais du reste… Ce fut au détour d’un rayon, il le vit alors. Brillant, tel le Saint Graal, cet objet de convoitise ultime l’attira telle la lumière attirant un papillon de nuit. Il déposa ses mains dessus en tremblant légèrement, était-ce seulement possible qu’il trouva ceci à ce moment, et à cet endroit précis ?! Fébrilement, il tourna légèrement l’objet et inspira un grand coup, avant de l’ouvrir…

    Il n’avait jamais rien vu d’aussi beau ! Ses yeux étaient captivés par ses formes douces et harmonieuses, lui était-il vraiment permis de poser les yeux sur quelque chose d’aussi magnifique ?! Il revint cependant à la réalité en sentant le regard de Kuroko sur lui. Il cacha vivement le magasine d’idole qu’il avait trouvé un peu plus tôt et le cacha sous sa veste. Oh il le payerait, il ne voulait juste pas que Tetsu le voit avec ça.


    « Tetsu, je ne sais pas quoi choisir ! »

    Lança Daiki en masquant sa confusion. Bon sang, il avait envie de regarder ce magasine ! Toutes ses idoles, rien que pour lui, ce n’était pas humain ! Bon, il n’était pas forcément entouré de mochetés non plus, Satsuki était toujours une personne plaisante à regarder, bien qu’il préférerait mourir que de l’avoué, mais ces idoles… Il pouvait les regardés sans faire attention à ne pas se faire attraper, bref, le rêve !

    « Et d’ailleurs, il aime quoi Murasakibara ? »

    Bon sang, il avait contenu l’émotion ! Il retrouva progressivement son calme et serra légèrement sa veste autour de lui, gardant le magasine bien au chaud contre son torse. IL souleva légèrement le panier et montra à Kuroko ce qu’il avait choisi, lui laissant le soin de faire l’inventaire de ce qu’il manquait pour la fête.
Revenir en haut Aller en bas

Rakuzan
avatar



Informations Féminin Messages : 321
Date d'inscription : 04/11/2013
Localisation : Rakuzan
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 3

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   31.03.16 16:12


Happy Birthday, Atsushi
Seijuro était plutôt satisfait d’avoir pensé à demander à sa cuisinière de préparer un gâteau d’anniversaire. Une de ses excellentes, non... parfaites idées. C’était clairement mieux qu’un acheté dans un supermarché. Ses coéquipiers avaient le droit au meilleur, après ils étaient de Teikou, ce n’était pas rien. Et puis même si parfois le violet était dur à gérer à cause de son comportement enfantin, le rouge ne pouvait cacher qu’il l’appréciait malgré tout. Quoi ? Je vous interdis de le traiter de maman, et sa réputation vous en faites quoi ? Non mais oh ! Il ne pouvait permettre que le pivot titulaire se contente de sucreries bas de gamme. C’était la réputation des Akashi qui était en jeu. Comment ça, c’est exagéré ? Allez vous occuper de vos propres gâteaux et laissez les nôtres en paix, merci bien. Reprenons. Seijuro devait s’occuper des décorations avec Kise et Nijimura-senpai. Pour mériter de manger, il fallait travailler, c’était la moindre des choses. Et le travail ne faisait pas peur à l’héritier unique, bien loin de là. Sauf... Qu’il n’avait encore jamais fait ce genre de choses. Décorer, préparer un anniversaire quoi. Même si bien sûr il n’avouerait jamais d’avoir une faiblesse. Surtout une aussi ridicule. Observant les deux autres décorateurs porter une table sans doute bien trop lourde pour son petit gabarit, vous êtes interdits du moindre commentaire, le rouge se demanda ce qu’il pouvait bien faire. Allez, Seijuro, visage neutre et impression de réflexion intense pour donner le change.

Heureusement Momoi lui facilita la tâche en lui demandant de l’aide. Il n’avait qu’à suivre ses consignes, ce n’était pas bien compliqué. Et puis, il n’avait pas le vertige alors accrocher les guirlandes c’était à sa portée. Il suffisait juste de ne pas tomber, mais bien sûr son équilibre était parfait. Que croyez-vous ? Mais bientôt son aîné le regarda bientôt avec un petit sourire qui ne dit rien de bon au rouge. Une idée... ? Pourquoi le rouge ne la sentait vraiment mais alors VRAIMENT pas ? Néanmoins, en bon kouhai obéissant, il emboîta le pas à son senpai après être descendu de son perchoir en adressant un regard vers leurs deux partenaires de décoration qu’ils abandonnaient. Il se sentait presque coupable. Mais il ne pouvait pas laisser Nijimura tout seul, son instinct lui disait que ce ne serait pas une bonne idée... Et ce malgré toute sa confiance, bien entendu. Quoi ? Comment ça, un sourire narquois ? Où ça ? Ce n’est que votre imagination, voyons. Un petit soupir sortit des lèvres du rouge tandis qu’il marchait derrière tranquillement derrière son aîné. Que pouvait-il bien comploter au juste ? Seijuro s’arrêta alors net et regarda son capitaine avec une expression des plus sérieuses. Ou des plus rabat-joie, cela dépend du point de vue.

- On ne peut pas. On ne t’a jamais appris que cela ne se faisait pas, senpai ? En plus, cela reviendrait à salir la réputation du club et de Teikou...

Oui, clairement, le rouge était complètement rabat-joie. La faute à son éducation, pardonnez-lui. Même si c’était sage également et donc honorable de penser ainsi. Je vous le répète, cela dépend du point de vue que vous avez. En tout cas, Nijimura semblait sérieux et cela le désespérait presque. Son aîné était non seulement plus âgé, mais aussi capitaine. Il aurait dû être sérieux et responsable... Ce qu’il était... parfois. Soupirant derechef, le rouge rendit les armes. Il n’arriverait pas à convaincre son senpai et il ne voulait pas le laisser s’attirer des ennuis seuls. En temps normal, il n’aurait pas pris de risques, mais comme il n’arrivait pas à ramener son aîné dans le droit chemin, il se sentait un peu responsable. Ah... Peut-être aurait-il dû convaincre son père de l’inscrire dans une haute école... Quoique, au moins il ne s’ennuyait dans celle-ci. Cette pensée lui arracha un micro sourire tandis qu’il levait les yeux vers le brun.

- Non, je n’ai peur de rien. Soit. Si c’est juste pour un emprunt, je suppose que ça ira... Et si je refuse, tu me mèneras la vie dure toute l’année. Donc autant coopérer. Mais je te préviens senpai, si on se fait attraper tu assumeras tes responsabilités tout seul. C’est toi l’aîné et le capitaine après tout, n’est-ce pas ?


Avec un regard un peu fourbe, Seijuro dépassa le dit capitaine sans lui laisser le temps de protester. Il était prêt à prendre des risques, mais il ne fallait pas exagérer pour autant. Ce n’était pas lui qui entraînait son cadet dans une sale histoire après tout, vous ne trouvez pas ? Arrivé devant la salle du club, Seijuro se retint de lever les yeux au ciel pour ne pas se ridiculiser. Mais oui, il en avait une d’épingle à cheveux ! Question complètement stupide, mais comme il était respectueux envers ses aînés, il ne dit rien, se contentant de froncer les sourcils. Ah, la suite lui plaisait encore moins pour le coup... Ce n’était peut-être pas une bonne idée... Pas une bonne idée du tout même. Mais avait-il vraiment le choix ? ... Je crois que non. Il se contenta donc de hausser les épaules, d’une manière classe bien entendu. Mais son visage exprimait fortement sa désapprobation totale. Et pourquoi c’était à lui de faire diversion au juste ? Senpai se défilait ? C’était un peu trop facile, mais Seijuro n’avait pas la force de commencer un débat.

Il acquiesça donc et se dirigea vers le bureau du proviseur, préparant déjà un plan dans sa tête bien remplie. Il n’allait avoir aucun problème à convaincre le concierge de l’écouter et de le suivre vu sa réputation de très bon élève. C’était peut-être pour cette raison que Nijimura le lui avait demandé. A croire qu’une bonne réputation avait plus d’un avantage... Quelques minutes plus tard, le rouge rejoignit son complice en espérant que tout s’était bien passé. En tout cas, il avait fait sa part de marché en occupant le concierge qui ne s’était doué de rien. A croire que le rouge était vraiment parfait. Ce qui était bien sûr le cas, que croyez-vous. Maintenant, il n’y avait plus qu’à emprunter la chaîne et à retourner au gymnase en espérant que tout se passerait bien cette fois...

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA





Epic Theme

La classe de l'Empereur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seirin
avatar



InformationsMessages : 995
Date d'inscription : 25/02/2015
Localisation : En promenade avec Nigou
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #6699ff

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   19.04.16 10:06

Happy Birthday Murasakibara-kun
● feat. GM ●



Murasakibara étant un ventre sur pattes, allait être dur à convenir avec la nourriture… Aomine et Kuroko était comme partit en mission ! Agent GhostBuster et LoveMyself. Mission : vider son porte monnaie pour nourrir PurpleTitan. Les garçons avaient pioché dans la reserve d’argent du club mais ils allaient devoir en mettre de leur poche s’ils voulaient avoir assez…

Kuroko avait déjà un sac assez remplie. Il n’osait pas regarder le prix total rien qu’avec le salé… Il avait un peu de ma à porter le sac faute à ses pauvres bras. Il fit de son mieux pour rejoindre Aomine au rayon de tout ce qui était sucré. Aomine n’était pas devant le rayon… Kuroko s’avança dans celui-ci et tourna la tête vers la gauche. Aomine était de dos devant le rayon magazine à faire il ne savait quoi. Kuroko s’apprêtait à l’appeler mais Aomine se retourna d’un coup, l’air gêné.

« Tetsu, je ne sais pas quoi choisir ! »

Kuroko regarda Aomine un moment, puis regarda le grand rayon. Il y avait beaucoup de choix, c’est vrai. Un flemmard aurait dit « ouaiiiiis on en prend un de chaquueee » Mais non. Le choix devait être précis. Kuroko parcoura de son regard bleu les produits. Il prit un pack de 10 boites de pockys multis-gouts.

« Et d’ailleurs, il aime quoi Murasakibara ? »

Kuroko prit trois autres paquets et les donna à Aomine pour qu’il le mette dans son panier. Il prit des paquets de Maibo.

« Ce genre de chose… Je suppose »


Pendants quelques minutes, les adolescents mirent dans le panier des aliments provoquant le diabète en 10 secondes. Ils n’avaient toujours pas regardé les prix, ils le regretteraient surement…. Kuroko reprit son sac de salé et laissa le GROS sac de sucré à Aomine. Ils allèrent à la caisse sous les yeux ébahis de la caissière. Quand elle annonça le prix, les âmes des garçons s’envolèrent. Ils payèrent tout de même. Kuroko venait d’avoir son argent de poche….

Ils repartirent en directions du lycée, les bras chargés. Kuroko s’arrêta en milieu de chemin pour reposer ses faibles bras. Ce n’était pas tout repos… Les deux sacs réunis pourrait peser autant que le bleuté… Ils continuèrent le chemin dans le silence jusqu'à arriver à un carrefour. Kuroko écarquilla les yeux, devant lui passaient Midorima et Murasakibara… Kuroko s’arrêta d’un coup sec et prit Aomine par le bras pour faire en sorte qu’ils se cachent.

« Aomine-kun ne doit faire aucun bruit. »

Ils attendirent que le violet et le vert passent puis ils sortiret de leur cachette. Cela n’aurait pas été un problème pour le fantôme mais Aomine pourrait se faire remarquer facilement… Les garçons continuèrent d’avancer jusqu’à arriver devant la grille. Ils traversèrent la cour pour arriver au gymnase. Kuroko ouvra la porte de son bras valide. En espérant que les gens resté dans le gymnase ne les prennent pas pour Murasakibara et Midorima… Kuroko posa ses courses sur la tables à cotés des verres et assiettes en plastiques.

« Nous avons faillit nous faire repérer… »


Kuroko et Aomine devaient maintenant s’occuper de mettre tout ça dans les verres et assiettes…. En éspérant qu’il y’en ait assez… au pire, l’équipe se servira dans les paquets.




Kuroko's Basket RPG






When you come to hate something you liked, it is incredibly painful...

Rainbow-sempai~ & Tsuya~ :
 

Merci Tsukiya C::
 


Shota~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 635
Date d'inscription : 20/04/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339900

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   03.05.16 10:10

Happy birthday Atsushi!
feat. Generation of Miracles




Plus tôt, Midorima avait pensé qu’il était agréable de discuter avec murasakibara lorsdque ce dernier était disposé à le faire, ce qui arrivait bien trop rarement.

Et malheureusement, aujourd’hui était un jour sans… Il n’y avait qu’à voir avec quelle nonchalence le garçon sortait de la salle de cours… Et aussi le nombre de baillements à la minutes, surement qu’il pourrait battre des reccords…Faudrait que Shintaro se renseigne à ce sujet un d’ces jours.

-Hein… ?

Ca commence bien tiens… Enfin, le vert savait qu’il n’avait pas besoin de grand-chose pour faire réagir ce grand gourmand. En fait il avait vu sa grand-mère faire pareil avec son père… D’ailleurs cette dernière était dévastée de voir que ce genre de stratagème ne marchait ni avec sa sœur ni avec lui, haha. S’en serait presque drôle…Mais on en se moque pas des personnes agées.

-Hum ? ~ Oh, je vois, je pense que je peux t'aider, Mido-chin... ~

-Merci Murasakibara, tu me retire une sacrée épine du pied.

Pas tellement en fait, mais un petit mensonge de temps en temps ne fait pas de mal. Et puis ce n’était pas vraiment un mensonge, c’était même presque vrai, parce qu’il ne savait pas ce qu’il aurait fait pour occuper le géant si ce dernier avait refuser… Et hors de question d’échouer dans la tâche qui l’incombait.

-Par contre, Mido-chin, tu m'emmènes où ? ~

-Je pense que le combini pas loin du collège fera l’affaire, en plus il me semble que tu y va assez souvent pour connaitre chaque sucrerie présente sur les étalages non ?

Oui, c’était une petite critique déguisée, mais on en se refait pas, alors ne jugez pas ce pauvre garçon… Midorima a bon fond, dans l’fond.

Soit, les deux collégiens étaient maintenant en route pour le combini cité plus haut, oui, Murasakibara avait finis par suivre. Cetrtes, il trainait un peu la patte, mais c’était toujours le cas alors le plus étonnant serait de le voir courir, à l’extérieur d’un terrain de basket (quoique même à l’intérieur c’était rare).

Shintaro leva les yeux vers son confrère afin de trouver un sujet de discussion, ce n’était pas chose aisée, ils sont tellement différents tout les deux, et puis franchement le vert est pas doué avec ça… C’est chiant en plus.

-Tu as…commencé a révisé pour les examen de fin de trimestre ?

Bien sûr que non. Baka. La fin du trimestre est en décembre, il n’y a que lui pour déjà réviser… Et puis franchement, ce n’était même pas sûr que le violet prene la peine de réviser, même la veille du devoir. Pourtant il n’avait pas des notes si catastrophiques que ça, elles étaient même plutôt correctes, surtout comparées à celles d’Aomine.

D’ailleurs en parlant du loup, on pouvait en voir le bout de la queue au coin de la rue. Midorima fit les gros yeux au garçon pour qu’il se cache avec son sachet plein de sucreries, ils allaient se faire découvrir avec ses bêtises à celui la !

Afin d’attirer l’attention du pivot pendant que l’autre abruti se cachait plus efficacement, Midorima pointa du doigt le coin de la rue d’en face sans savoir quoi dire… Sa bouche parla toute seule pour sortir une bêtise digne d’Haizaki…

-Regarde des….chats qui se…battent… Hm…Très intéressant.

Mais il n’y avait pas de chat, et quand bien même, on s’en fou. Midorima se frotta le front en soupirant, c’était ridicule, completement ridicule. Plus jamais on ne l’y reprendrait à faire quelque chose comme ça.








I kissed a boy and i liked it ♫


Too much cuteness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5596854/Grwn

Yosen
avatar



InformationsMessages : 166
Date d'inscription : 27/06/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   06.06.16 22:35

Happy Birthday Atsushi !


feat. Kiseki no Sedai
Il était très étrange que Midorima Shintaro, le shooteur de la génération des miracles, vienne lui demander un peu d'aide. Le jeune adolescent aux cheveux d'émeraude était un des plus taciturnes et un des plus solitaires du groupe. Même Akashi Seijurô était plus sociable que lui !

C'était donc avec un certain recul que le pivot principal de Teiko accompagna son équipier. Et la seule raison pour laquelle il accepta la proposition de Midorima était bien la raison de sa venue : les bonbons. Il se devait d'aider un chercheur de bonbons en détresse, non ? Lui qui était le plus grand connaisseur de sucreries dans la ville, il ne pouvait pas ignorer sa requête tout de même, non ? Hum ? Bon, d'accord, la principale raison pour laquelle il a accepté est qu'il avait l'intention de se rendre au kombini près du collège...

Ce qui était, au passage, sa destination actuelle en même temps d'être sa destination préférée. Il s'y rendait, généralement, au moins trois fois par semaine, pour diverses raisons : les glaces, les chips, les bonbons, pour une boisson après l'entraînement avec, bien sûr, un assortiment de tout ce qui peut entraîner un taux élevé de diabète. Lorsque le pivot aux cheveux mauves entrait dans le magasin, la gérante de la boutique le saluait, contente de le revoir. Peut-être même Murasakibara représentait un dixième de son chiffre d'affaire tant il y passait souvent... Il était l'un des clients les plus fidèles.

Aussi, se rendre dans ce magasin semblait, pour le pivot de Teiko, une excellente idée. Dans ce magasin, il y avait toute sorte de sucreries, et c'est bien ce qui plaisait au grand adolescent. Oui, il en connaissait chaque rayon, sur le bout, et ce, bien plus que les lignes qu'il copiait à chaque cours !

En parlant de cours, Atsushi n'était pas un élève très doué pour tout ce qui était mental. Même s'il était assez perspicace, sa flemme légendaire lui valait des notes moyennes. Pourtant, il se débrouillait quand même assez pour être dans le milieu de la classe. Contrairement à Aomine... qui, selon toute vraisemblance, l'un des pires élèves quant à ses résultats scolaires. Un piètre élève qui enchaînait les réprimandes par la faute de sa capacité à dormir n'importe où ou encore à agresser ses collègues qui l'énervaient. En plus, il n'était pas très futé. En clair, il avait tout pour échouer sa scolarité...

Mais, quand bien même Murasakibara n'était pas le plus mauvais, l'idée même d'égaler ses camarades, Midorima et Akashi, ne lui effleura même pas l'esprit. Le violet avait déjà surpris Midorima, révisant pour un contrôle qui n'avait même pas été annoncé ! Vous vous rendez compte à quel point ce type était maniaque ?
Et on ne parlera pas d'Akashi Seijurô, n'est-ce pas ? Le vice-capitaine de Teiko était tout simplement stupéfiant quant à ses résultats scolaires : toujours premier de sa promotion, avec les meilleures notes à chaque examen. De plus, d'après les professeurs, son comportement démontrait « une exemplarité et une droiture exceptionnelle, digne des plus grands lycéens. C'est sûr, cet enfant ira à Todai ! ». C'est tout du moins ce qu'avait entendu Murasakibara en passant devant la salle des professeurs.

Murasakibara n'enviait ni ne méprisait ses collègues ; il s'en fichait, pour tout vous dire. Il s'en moquait pas mal : il obtenait des résultats corrects afin d'être titulaire dans l'équipe de basket, qui exigeait des résultats corrects pour ne pas ternir l'image du grand collège Teikô. Cela paraissait étonnant qu'Aomine ne soit inquiété pour sa place de titulaire avec ses piètres résultats.

Le pivot, alors en route pour le magasin, ne répondit rien à la provocation de Midorima, marchant dans un silence seulement dérangé par les véhicules passant non loin d'eux. Murasakibara traînait la patte. Pourquoi se presser alors que l'heure de fermeture était encore loin ? Il faisait parfois nuit quand il y passait et la lumière artificielle qui éclairait les rayons était encore allumée, alors...

Quand il entendit la voix de Midorima, il le regarda un cours instant. Commencer à réviser ses cours pour les examens qui tomberaient à la fin du trimestre ? Il y avait bien pensé, mais... ça ne venait pas. Il n'y avait pas de quoi s'alarmer de toute façon, non ?

Non... Pourquoi devrais-je réviser … ? Il nous reste plus d'un mois, Mido-chin...

Non mais c'est vrai, quoi ! Pourquoi réviser ? Il y avait le temps ! Quand je disais qu'il n'y avait que ce maniaque pour réviser un mois avant, je ne plaisantais pas... Et de toute façon, il n'était pas aussi mauvais qu'Aomine, et son dossier scolaire n'était pas uniquement constitué de problèmes et d'observations, alors que c'était le cas pour Haizaki. Non, vraiment, à part sa grande taille, Murasakibara était un élève tout ce qu'il y a de plus normal, de plus banal. Flemmard, mais rentrant dans la moyenne.

C'est sur cette pensée qu'ils arrivèrent juste devant le supermarché en question. Au détour de la rue avant d'arriver, Murasakibara cligna des yeux en constatant un changement perceptible dans l'attitude déjà froide de Midorima. Il regardait avidement le devant du magasin, s'imaginant remplir sa besogne rapidement, ainsi que sa réserve personnelle... En avançant vers le magasin, il vit alors un jeune garçon passer. Un sourcil relevé ensuite, il se demanda si c'était bien... Aomine ? Alors lui aussi aimait les bonbons ? ~ Cool !
D'un autre côté, était-ce vraiment lui ?

Mido-chin... Hein ?

Le jeune garçon lui montrait une rue. Des chats ? Murasakibara n'aimait pas spécialement les chats, mais, dans la surprise naissante, il voulut regarder. La seule chose qu'il vit était une rue tout ce qu'il y a de plus déserte. Pas de chat, rien. Juste le silence. Alors il se retourna vers Midorima et dit :

Mais y a pas de chat... Tu crois qu'on leur a fait peur ?

Il prit un air boudeur et regarda à nouveau vers la supérette. Cette fois-ci, il n'y avait plus personne.

Hmm... Un peu comme à Mine-chin, non... ?

Et un pavé dans la marre, un !


Kuroko's Basket RPG


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seirin
avatar



InformationsMessages : 287
Date d'inscription : 01/06/2015
Agenda RPG


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   22.07.16 9:42

...
Happy Birthday Atsushi
avec Génération Miracle



Parmi les garçons de la Génération Miracle, tous savaient que Nijumura Shuzo, leur capitaine, était quelqu’un d’autoritaire et de respectable. Mais il savait aussi être à l’écoute et chacun savait pertinemment qu’ils pouvaient venir le trouver pour parler de leur problème. Que ce soit en rapport avec le basket ou des choses plus personnels. En venant voir Shuzo, ils trouveraient une écoute attentive et des conseils avisés.

Mais rares étaient ceux qui étaient au courant du passé plus chargé et bien moins honorable de leur ancien capitaine. Kuroko devait savoir… Parce qu’il était le meilleur ami de Kumako qui, elle-même, était une personne proche de Nijimura durant ses périodes rebelles. Pour les autres, ils seraient étonnés de savoir toutes les choses que leur capitaine avait fait alors qu’il était plus jeune qu’eux. Ecole buissonnière, bagarre, vol….. Que des choses dont Shuzo ne se vantait que peu maintenant. Mais il ne niait pas non plus. Si on venait à le lui en parler, il raconterait tout sans chercher à se cacher ou à minimiser ses responsabilités.

Quelque fois, le caractère impulsif du capitaine revenait à la charge. Son petit côté bad boy refaisait surface et cela avait certainement le don de surprendre son entourage. Ça devait été le cas d’Akashi qui ne s’était certainement pas attendu à ce que Shuzo lui propose d’aller voler… euh… emprunter, un chaine hi-fi du club de musique.

- On ne peut pas. On ne t’a jamais appris que cela ne se faisait pas, senpai ? En plus, cela reviendrait à salir la réputation du club et de Teikou...

Shuzo se mit à rire avant de croiser les bras sur le torse. Akashi donnait l’impression d’avoir déjà quarante ans ! Une vie toute ordonnée, calculée au millimètre prêt et dans laquelle il n’y avait aucune place pour l’imprévu ou l’amusement.

Dérober cette chaine était l’occasion idéale, selon lui, pour dérider un peu le joueur aux cheveux écarlates. Ce n’était, certes, pas un acte très glorieux mais si au moins ça pouvait faire sortir un peu Akashi des sentiers tout balisés que son père avait tracé pour lui et bien…. Shuzo était prêt à braver n’importe quel interdit !

« Quoi ? Qu’est ce qui ne se fait pas ? On ne t’a jamais appris la notion de partage ? Tu vois, le club de musique se garde la chaine hi-fi pour eux tout seul ! On ne fait rien de mal en leur empruntant ! On la remettra à sa place juste après la petite fête, ni vu ni connu ! Je ne vois pas pourquoi notre club aurait mauvaise réputation… »

Ou l’art de minimiser les choses !

Suivi par son kohai, Nijimura lui exposa son plan afin de réussir à pénétrer dans la salle du club de musique. Rien de plus facile à cela : Akashi et sa tête de premier de la classe allaient divertir le concierge pendant que Nijimura s’introduirait en douce dans sa loge pour vol…emprunter son pass. Enfantin !

- Non, je n’ai peur de rien. Soit. Si c’est juste pour un emprunt, je suppose que ça ira... Et si je refuse, tu me mèneras la vie dure toute l’année. Donc autant coopérer. Mais je te préviens senpai, si on se fait attraper tu assumeras tes responsabilités tout seul. C’est toi l’aîné et le capitaine après tout, n’est-ce pas ?

Il n’avait peur de rien ? Vraiment ? Quel flagrant délit de mensonge ! Tout le monde a peur de quelque chose, qu’on le veuille ou non. Le nier était que de la pure bêtise ou de l’immaturité ! Shuzo lui-même avait peur. Peur de perdre ceux qu’il aimait. Peur de vieillir. Peur de ne plus pouvoir mener la vie qu’il souhaitait.

Il croisa les bras une nouvelle fois et se pencha en direction de son cadet

« Exactement, si tu de défile, je te promets de faire de tes futures séances d’entrainement un enfer tel que tu me supplieras à genoux d’abréger te souffrance dans les minutes qui suivent ! »

Menace en l’air, c’était claire. Mais les entrainement mis au point par Nijimura et le coach de Teiko n’avaient rien d’une balade de plaisance. Elever encore le niveau – Shuzo en était capable – était donc quelque chose qu’il fallait éviter autant que faire se peut. Ne pas tenter le diable !

L’ainé enfonça les mains dans ses poches avant de soupirer

« Arrête de geindre…. Tu sais très bien que oui, j’assumerai entièrement mes responsabilités. Comme si tu m’avais déjà vu me défiler devant une situation difficile. Hum ? Vas y je t’écoute. Quand ? »

Oh Akashi pouvait chercher longuement, il ne trouverait jamais ! Nijimura avait pour mot d’ordre d’assumer ses conneries. Et puis, s’il avait laissé la mission à Seijuro d’aller divertir le concierge c’est uniquement parce que dans le cas où il se faisait chopper dans la loge ca serait lui qui passerait un mauvais moment et non pas son cadet…. Seijuro pourrait toujours s’en sortir tranquillement et Nijimura irait d’ailleurs dans ce sens. L’impliquer dans l’emprunt de la chaine hi-fi oui. Mais lui faire porter le chapeau en lui refilant le rôle le plus inculpant non ! Il avait toujours eut pour ligne de conduite de protéger ses « petits » joueurs et ce, peu importe la situation.

Ils arrivèrent devant la loge en question. Shuzo resta en retrait alors qu’Akashi alla le trouver. Avec facilité il attira le concierge en dehors de la loge qui lui servait de bureau. La voie était donc libre pour Shuzo de s’y introduire.

Discrètement, le capitaine se faufila à l’intérieur. Il y avait tout un tas de clés suspendues à des crochets. Shuzo en prit un, plus gros que les autres, sur lequel il était certain de trouver le passe. Il s’extirpa de la loge du concierge avec discrétion et il adressa un signe de la main à Akashi pour lui faire comprendre que la mission était accomplie. Il attendit que son kohai le rejoigne avant de l’accueillir avec un grand sourire. Shuzo faisait sauter le trousseau de clé dans sa main, un air victorieux plaqué sur le visage

« Tu vois ? Il ne s’est rien passé, inutile d’en faire tout un cake ! Allez on file au club de musique et on retourne au gymnase, j’espère que Aomine et Kuroko ne vont plus mettre trop de temps à arriver avec la bouffe »


Les pas de Nijimura et d’Akashi résonnèrent jusqu’à la salle du club de musique. Le capitaine dû essayer plusieurs clés – non sans laisser échapper quelques jurons – avant de trouver la bonne. La porte s’ouvrit comme par magie sur une salle de club impeccablement rangée et nettoyée

« La vache….. ils ont une femme de ménage ou quoi ? Elle veut pas venir un peu dans nos vestiaires d’après match ? »

Parce que si Shuzo veillait à ce que les vestiaires restent propres et ordonnés, il fallait avouer qu’après un match à domicile, c’était souvent le foutoire ! Tous étaient trop fatigués pour faire du rangement qui était remis à plus tard lorsqu’ils avaient pu récupérer.

Shuzo se dirigea vers l’objet de sa convoitise : la chaine ! Il la débrancha et porta la partie la plus encombrante et la plus lourde, ne laissant à Akashi que le soin de prendre les enceintes. Le chemin de retour jusqu’au gymnase se fit sans qu’ils ne rencontrent personne d’autres que quelques étudiants encore présent. Vu qu’il avait les bras trop chargés, c’est d’un coup de pied que Shuzo poussa la porte du Gymnase où se trouvaient encore Momoi et Kise

« Nous voilà ! Regardez ce qu’on a dégoté !!! De la musique c’est cool non ? Ca serait plus sympa comme ça !!! Les autres ne sont pas encore arrivés ? »



Kuroko's Basket


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   23.07.16 14:28

Happy Birthday Mukkun !
GénérationMiracle



Il manquait un petit quelque chose mais quoi ? Bras croisés et la tête légèrement penchée, Satsuki observait les décorations que Kise venait de finir d'accrocher. Le blond était redescendu près d'elle et se tenait probablement dans la même position de réflexion. Les décorations restantes se partageait entre la fête de Noël et de Halloween, rien qui n'irait pour une fête d'anniversaire.
Une énorme piñata en forme de bonbon, ça, ça aurait été génial ! Regarder Murasakibara, les yeux bandés, à tenter de suivre les indications des garçons pour la trouver au bout de sa batte ou plus simplement, le regarder suivre son instinct de dévoreur de sucre. De quoi faire un peu d'animation !

Néanmoins, aucune autre idée réalisable pour l'instant ne lui venait à l'esprit. Revenant près du gâteau qui était terriblement attrayant, Satsuki sortit son téléphone portable pour prendre une photo. Vivement que Kuroko et Aomine reviennent du combini avec les bougies. Sur la liste qu'elle avait fourni, il y avait aussi un grand nombre de boissons, pour faire plaisir à chacun. Le violet n'était pas très difficile de toute façon. Quatre bras ne seraient pas de trop pour ramener tout ça ici.
La rose préféra quand même envoyer un SMS aux deux garçons afin de savoir s'ils s'en sortaient. Au pire, Kise irait les rejoindre pour aider, ledit blond pour l'instant occupé à fixer la décoration, cherchant visiblement encore quelque chose à ajouter.

La porte du gymnase s'ouvrit brusquement et alla cogner le mur avec un grand bruit. Satsuki, qui avait sentit son cœur partir en vrille, s'appuya deux secondes sur la table pour calmer ses battements effrénés.

« Nous voilà ! Regardez ce qu’on a dégoté !!! De la musique c’est cool non ? Ça serait plus sympa comme ça !!! Les autres ne sont pas encore arrivés ? »
 

Musique, très très bonne idée !! La manager s'approche pour aider à décharger un peu et secoua sa crinière rose, les yeux fermés.

« Pas encore mais le gâteau, lui, est déjà là ! Il est magnifique d'ailleurs »

La chaîne et les enceintes pourraient tranquillement aller sur la table, ça ne devrait pas gêner même avec les courses que le duo ombre-lumière ne devrait pas tarder à ramener. Pourvu qu'ils ne croisent pas Midorima et le violet … Mais avec la chance incroyable du vert, ça devrait aller. Pitié, faites que ça aille !!

« Si on pouvait avoir des gâteaux comme ça à chaque anniversaire, ce serait tellement génial ! »

Une seconde fois, l'entrée fut fracassante. Le turquoise et le bleu semblaient avoir eu le diable à leur trousse.

« Nous avons faillit nous faire repérer… »


Chance insolente, mon œil !
Les garçons avaient réussi à ramener tout ce que Satsuki avait demandé, très bon travail ! Trouvant les verres en plastiques, elle retira l'emballage pendant que les joueurs ouvraient les paquets de bonbons. Ahaa, son Mukkun allait adorer cette surprise, aucun doute dessus !!

« Bien, je crois qu'on a finit … Il n'y a plus qu'à prévenir Midorin maintenant »

Ce n'était même pas son anniversaire mais elle trépignait comme une puce, toute impatiente. Les fêtes surprises, c'étaient vraiment son dada.









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



InformationsMessages : 12
Date d'inscription : 03/07/2016
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #087d73

RP terminés: 0

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   26.07.16 16:13



Happy Birthday Atsushi !

« You don't get older, you get better »

Après votre mission au konbini vous voilà enfin de retour au gymnase. Entre le fait que tu ne savais pas vraiment quoi choisir -oui tu as beau manger du sucré comme tout adolescent normal de ton âge, tu n'as pas du tout la même affinité pour les sucreries que ton coéquipier- et votre rencontre fortuite dans la rue -heureusement que Tetsu a remarqué Midorima et Murasakibara avant toi, sinon vous vous seriez fait grillé- , on ne peut pas dire que cette course était de tout repos. Connaissant la force de ton ami tu as pris les sacs les plus lourds, mais il faut avouer qu'il y en avait beaucoup quand même. A vous voir on aurait pu croire que vous alliez nourrir une petite armée et non pas un petit groupe d'adolescents. Enfin tout ça pour dire que tu penses avoir largement atteint ton quota de bonnes actions et d'efforts pour la journée et que tu mérites bien d'aller te reposer un peu. Alors que tu te rapproches de la table pour y déposer toute la marchandise -que tu laisses Tetsu organiser, il a l'air de bien s'en sortir tout seul- tu t'adresses à Satsuki qui est un peu plus loin d'une voix forte.

« Au fait Satsu, tu aurais pu dire à Midorima d'éviter le Konbini quand même. On a failli leur rentrer dedans sur le chemin du retour. On aurait pu trouver un truc mais Midorima sait pas mentir, il attrape cette tête bizarre comme s'il avait mangé un truc pas frais. »

Ce n'est pas que tu profites de l'absence du vert pour te moquer, tu dirais exactement la même chose s'il se trouvait à côté de toi. Mais tu trouves certaines de ses expressions faciales hilarantes. C'est comme lorsqu'il doit s'excuser de quelque chose mais que ça ne lui plait pas. On a l'impression que les mots lui arrachent littéralement la bouche. C'est toujours un spectacle pour toi de voir ça. Même s'il est vraiment rare qu'il s'excuse envers toi. Il faut être honnête, le plus souvent c'est toi qui fait les conneries, pas Midorima avec son air guindé et ses expressions de je-sais-tout. Si le basket ne vous avez pas réuni dans la même équipe, il y a peu de chances pour que vous vous soyez lié d'amitié de votre côté.

Une fois tous les préparatifs terminé Satsuki semble satisfaite du résultat et déclare qu'il est temps de faire revenir Midorima et Murasakibara. Le violet a plutôt intérêt à être content de sa petite fête, parce que vous vous êtes vidé les porte-monnaie pour lui et son appétit d'ogre. Décidant que cette phase de l'opération n'est pas pour toi, tu décides qu'il est enfin temps pour toi d'aller regarder le magazine que tu as réussi à acheter en toute discrétion et qui est planqué sous ta veste dans ta poche intérieure. Un grand sourire aux lèvres, tu t'empares d'un petit paquet de bonbons -Murasakibara ne va pas tous les manger quand même!- et te diriges vers un coin des vestiaires pour être tranquille. Tous savent déjà ton adoration des idoles, tu n'as pas vraiment de raisons de te cacher. C'est juste que si Tetsu t'avais vu avec ce magazine il t'aurait empêcher de l'acheter en justifiant que vus aviez besoin de cet argent pour Mura.

« Bon, vous me préviendrez quand les deux idiots arriveront, en attendant j'vais faire un peu de lecture ! »




Code by Wiise sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

{ FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» { FLASH BACK } Happy Birthday Atsushi ! [ PV LA GM ]
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: Tōkyō et ses alentours :: Autres établissements scolaires :: Collège Teiko-