The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Confessions intimes [PV Tetsuya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Seirin
avatar



Informations Féminin Messages : 1381
Date d'inscription : 18/10/2013
Localisation : En ville avec Takao
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: ff9999

RP terminés: 23

RP en cours: 2


MessageSujet: Confessions intimes [PV Tetsuya]   06.11.15 15:19

Confessions intimes


with kuroko tetsuya

Le train s'arrêta quelques instants, laissant les passagers monter ou descendre. Sur le quai, Tsubaki regardait les portes se refermer alors qu'elle faisait signe à Takao qui était resté à l'intérieur pour se rendre à son propre lycée. Un petit pincement au cœur l'a prit lorsque le train disparut complètement. Elle resta là sans bouger quelques secondes supplémentaires avant de détacher enfin ses pieds du sol et de se diriger vers la sortie.

Une fois à l'extérieur, le soleil vint chatouiller sa peau, la réchauffant un peu. Elle se mit à marcher, se remémorant les évènements de la veille. Elle avait croisé Takao par hasard près d'une rivière et ils avaient passé un peu de temps ensemble. Ensuite, ils s'étaient fait surprendre par la pluie et durent se réfugier chez la rosette, le temps que la pluie se calme. Mais le temps ne semblait de cet avis, de ce fait, Kazunari fut bien obligé de rester chez elle et passer la nuit. Le pansement sur l'intérieur de sa cuisse lui rappelait la douleur de sa blessure causée par les griffes de Shintaro. Elle n'allait pas le blâmer vu qu'il avait reçu du chocolat chaud sur son joli pelage blanc. D'ailleurs, ce matin, il n'avait pas l'air de lui en vouloir, ce qui était bon signe.

Avançant tranquillement dans les rues, de plus en plus de lycéens se faisaient présents, les filles portant le même uniformes qu'elle. Elle approchait de Seirin. En passant le portail, elle salua les deux membres chargés de la discipline ce matin. Heureusement qu'elle n'était pas de corvée... Parce que oui, Kumako Tsubaki faisait parti du comité de discipline. Et que faisaient deux personnes à l'entrée ? Et bien, elles veillaient à ce que chaque élève porte correctement leurs uniformes ou bien qu'il n'y ait pas de comportement déplacés ou de violence dans les couloirs du lycée. Ça pouvait conférer un certain pouvoir pour certain mais c'était tout de même contraignant par moment. Jusqu'à présent, il n'y avait pas eu de bavures, ce qui était positif. Seirin était certes une école récente, mais pas une école de plouc, non mais !

Comme elle était arrivée un peu plus tôt que d'habitude, il n'y avait pas grand monde dans la classe. Elle prit sa place habituelle, la table un peu au milieu de la classe et attendit sagement que le cours commence. Pour faire passer le temps, elle sortit son portable et s'occupa de sa pâtisserie, son restaurant et son centre commercial virtuels. Cela ne faisait que quelques semaines qu'elle y jouait, mais elle était déjà au niveau 30 pour les deux premiers. Le troisième était plus difficile pour monter en niveau, elle n'était qu'au niveau 11. Si elle appréciait tant ses jeux, c'était bien parce qu'elle lui donnait des idées de recettes. Ayant des facilités en anglais, elle comprenait aisément le système.

Ses biscuits sucrés et ses beignets avaient eu le temps de cuire dans la nuit mais sa tarte aux fruits prenant un peu plus de temps, elle allait devoir donc attendre la fin des cours pour s'en occuper. Elle détacha les yeux un instant du petit écran et vit Tetsuya entrer en salle de cours. Entre temps, les autres élèves étaient entrés, rendant l'endroit un peu plus bruyant. Était-ce le bon endroit pour en parler ? Elle lui avait promis qu'elle le lui dirait aujourd'hui. Peut-être à la pause déjeuner ? Maintenant qu'elle y pensait, elle n'avait pas préparé de bentô, elle était donc obligée d'aller prendre quelque chose à la cafétéria ce midi.

-Tetsuya, bonjour, le salua-t-elle doucement lorsqu'il passa près de sa table.

Mais ils ne purent avoir de discussion puisque la cloche retentit, annonçant la début des cours. Tant pis. Elle lui en parlera à la pause déjeuner.

La matinée passa plus longtemps que prévu et Tsubaki commençait un peu à s'impatienter. Lorsque la cloche sonna enfin, annonçant la pause déjeuner. Tsubaki rangea sommairement ses affaires et emporta avec elle son porte-monnaie et son téléphone puis se dirigea vers la table de Tetsuya.

-J'ai pas eu le temps de me faire un bentô... J'ai besoin de passer à la cafétéria...

Ce n'est pas comme s'ils avaient vraiment le choix. Généralement, il n'y avait pas beaucoup d'élèves à la cafétéria, aussi Tsubaki ne mit pas longtemps à choisir le menu, celui avec les karaage et le riz frit, et fit la queue pour recevoir son repas. Ce n'est qu'une fois à table qu'elle commença enfin à parler. Baguettes en main, elle retourna un instant le morceau.

-Si ce matin je n'ai pas pu aller avec Tetsuya... c'est parce qu'il y avait quelqu'un à la maison...

Finalement, elle délesta le karaage et prit une bouchée du riz frit et continua après avoir parlé.

-Hier, j'ai croisé Takao-kun et... on a passé un peu de temps ensemble... Mais on s'est fait surprendre par la pluie alors il est resté à la maison... On a fait un bout de chemin ensemble, ce matin...

Le souvenir de leur dernière baiser dans le train lui revint en tête et elle ne put s'empêcher de rougir très légèrement.



(c) fiche codée par kumako tsubaki



Merci jumelle <3
Merci Tatsu :3:
 


J'écris en #ff9999 :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seirin
avatar



InformationsMessages : 995
Date d'inscription : 25/02/2015
Localisation : En promenade avec Nigou
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #6699ff

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Confessions intimes [PV Tetsuya]   07.11.15 16:31

Confessions intimes
● feat. Tsubaki ●


Kuroko allait aujourd’hui, seul, au lycée. C’était quelque chose de très rare qui n’arrivait quasiment jamais. En général, vue que sa maison était un peu plus loin, il commençait a marcher seul puis il venait attendre devant la maison de Tsubaki. Elle arrivait toujours à l’heure, puis ils allaient au lycée ensemble. Ils ne parlaient pas toujours, parfois ils marchaient silencieusement sans rien se dire, ils n’en avaient pas besoin.

Le jeune fantôme avait donc commencé à marcher seul comme d’habitude, avec une marche lente mais déterminé. Il avait son livre ouvert, car oui, le bleuté, pour s’occuper, lisait un livre ou révisait ses cours, puis dès qu’il allait à la rencontre de son amie, il rangeait son livre et le reprenait le soir avant de dormir. Il lisait les lignes une par une en levant quelques fois la tête histoire de ne pas se cogner bêtement contre un poteau. Jusqu’au moment où il arriva enfin devant chez Tsubaki. Il s’arrêta un instant pour observer sa maison, il voyait Tsubaki sur le pas de la porte avec un léger sourire et un « Bonjour Tetsuya… » Mais aujourd’hui, ce quotidien n’était pas présent. Il soupira et continua son chemin.

Il arriva enfin devant le lycée, il rangea son livre et s’avança dans le hall pour mettre ses chaussures d’écoles. Il monta finalement les escaliers et ouvrit la porte de la classe, il salua d’un mouvement de tête ses camarades déjà présents. Il remarqua parmi les têtes brunes et châtaines, les cheveux roses de Tsubaki. Il souri légèrement et s’avança vers elle. Elle le salua et lui aussi.

« Bonjour Tsubaki… Je- »

Il n’eût pas eu le temps de finir que la cloche sonna. Kuroko s’installa à sa place et écouta le cours. Il se disait finalement que Tsubaki pourrait avoir ses raisons et que peut-être cela ne le regardait pas. Il devrait lui dire à la pause. Les quatre heures passèrent et la cloche annonçant la pause déjeuner sonna finalement.

-J'ai pas eu le temps de me faire un bentô... J'ai besoin de passer à la cafétéria...


Elle n’avait pas eu le temps ? Serait-ce lié avec le fait qu’elle ne pouvait pas partir avec Kuroko se matin ? Kuroko secoua la tête, il était trop curieux. Pendant ce temps, il déplaça une table pour les mettre l’une en face d’elle pour qu’ils mangent tous les deux. Tsubaki revint finalement et ils s’installèrent.


-Si ce matin je n'ai pas pu aller avec Tetsuya... c'est parce qu'il y avait quelqu'un à la maison...

Kuroko n’avait eu le temps de rien dire que la rosette avait commencé. Une personne chez elle ? Une fille ? Un garçon ? Quelqu’un de sa famille ?

« Tsubaki n’est pas obligé de me donner une raison, elle n’a pas à s’inquiéter… »


Elle continua malgré tout.


-Hier, j'ai croisé Takao-kun et... on a passé un peu de temps ensemble... Mais on s'est fait surprendre par la pluie alors il est resté à la maison... On a fait un bout de chemin ensemble, ce matin...



Elle parlait de Takao Kazunari ? Normalement oui, étant donné qu’elle l’avait déjà croisé plusieurs fois… Kuroko espérait que Takao n’avait rien tenté. Et les parents de Tsubaki ? Il n’avait rien dit ? Ils étaient plutôt indulgents en général mais bon, ils ne connaissaient pas Takao. Tsubaki avait les joues légèrement rosées. Etait-elle gênée d’annoncer qu’un autre garçon que Kuroko avait dormit chez elle ? Cela ne lui faisait rien. Mais Kuroko afficha quand même une mine un peu inquiète.

« Takao-kun n’a rien tenté au moins ?... »


Il croqua dans son sandwich.


«Ce n'est pas que je ne fais pas confiance à Takao-kun mais... je m'inquiète un peu...»
Tsubaki état comme la sœur de Kuroko, normal qu’il s’inquiète, Kuroko connaissait un peu Takao maintenant, il savait qu’il était plutôt tactile…


Kuroko's Basket RPG






When you come to hate something you liked, it is incredibly painful...

Rainbow-sempai~ & Tsuya~ :
 

Merci Tsukiya C::
 


Shota~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seirin
avatar



Informations Féminin Messages : 1381
Date d'inscription : 18/10/2013
Localisation : En ville avec Takao
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: ff9999

RP terminés: 23

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Confessions intimes [PV Tetsuya]   13.11.15 11:22

Confessions intimes


with kuroko tetsuya

Quand est-ce que ça avait commencé ?

Tsubaki ne savait plus très bien mais du jour au lendemain, alors qu'elle n'était encore qu'en primaire, elle avait remarqué Kuroko et s'était lié d'amitié. Comme ça. Naturellement. Comme si c'était inévitable. Voilà désormais près de huit ans qu'ils se connaissaient et rien n'avait changé. Ils ne s'étaient jamais disputés et étaient rarement en désaccord. Rien n'était plus important à ses yeux que son amitié inébranlable avec Tetsuya. Elle ferait n'importe quoi pour lui, le protégerait de tout et lui faisait totalement confiance. Pourquoi lui ? Tsubaki répondrait sans doute : « Parce que c'est Tetsuya. » Elle n'avait pas besoin de réfléchir lorsqu'elle avait avec le bleuté et pouvait tout lui raconter sans avoir peur d'être purgé. Un confident. Un ami. Un frère. Un jumeau peut-être ? Il y avait une certaine télépathie par moment entre ceux deux-là quand même.

Alors bien sûr, comme toutes jeunes filles normales, elle s'était intéressé au sexe opposé. Mais pas dans ce sens-là avec le turquoise. Elle imaginait mal sa vie sans lui mais pas au point d'avoir des enfants avec lui. Ce serait presque de l'inceste pour elle. Cela ne voulait pas dire qu'elle ne trouvait le fantôme de Seirin sans aucun charme, au contraire ! Il avait de quoi plaire – la preuve avec Momoi – mais son manque de présence faisait qu'il ne ressortait pas spécialement du lot. Surtout lorsqu'il était au côté de personnes charismatiques comme Kagami ou Kise. Mais jusqu'à présent, il ne s'en était pas spécialement plaint et même que ça l'arrangeait, peut-être.

Mais pour en revenir au sujet... Tsubaki était évidemment attiré par la gente masculine. Comment ne pas l'être lorsqu'on a été entouré de muscles pendant toute sa vie ? Quoi qu'il en soit, elle avait entamé sa première relation au collège. Mais pas avec n'importe quel garçon. Avec Akashi Seijuro, le capitaine de la Génération des Miracles, et accessoirement, l'unique héritier des Akashi. Qu'est-ce qu'il l'avait plu chez lui ?

C'est bien là le problème.

Depuis qu'elle commençait à s'intéresser à nouveau à l'amour – à Takao Kazunari plus précisément – elle se demandait sans cesse si vraiment, elle avait aimé Seijuro. Ils s'étaient tenus la main, s'étaient embrassés et étaient même allés au-delà. Mais était-ce vraiment ça l'amour ? Y'avait-il eu les papillons dans le ventre, les frissons parcourant l'échine, le visage cramoisi lorsqu'elle avait été avec lui ? Peut-être. Mais si on lui demandait si elle l'aimait ou pas, elle dirait sans doute qu'elle l'avait aimé. Mais pas au point d'en être folle ou de regretter leur ancienne relation.

Mais, au final, tout ça était derrière elle.

Le plus important, c'était Takao.

Takao Kazunari... Totalement l'opposé de son ancien petit-copain sur bien des points. Mais à croire qu'elle avait un faible pour les joueurs ayant la même position qu'elle, meneur, entre autres. Était-ce la totale opposition avec l'ancien capitaine de Teiko qui l'attirait ? Un peu oui. Tsubaki était curieuse et, inutile de la cacher, n'était pas insensible à son charme. Elle ne le croyait pas trop lorsqu'il lui avait dit qu'il ne recevait pas du tout de lettres d'amour. Les garçons comme Takao, tout le monde voudrait être son ami ou, avec un peu de chance, l'avoir comme petit-ami.

Et Tsubaki avait cette chance-là. En fait, c'était déjà fait. Normalement. Ils s'étaient embrassés la veille et ce matin, alors ça faisait d'eux un couple non ? N'est-ce pas... ?

-Takao-kun n’a rien tenté au moins ?...

Quelques secondes s'écoulèrent et les joues de Tsubaki se colorèrent d'avantage. Non, il n'avait rien tenté de... tendancieux. Vraiment rien du tout ! Il ne s'était rien passé entre eux hier soir. Juste un ou deux baisers mais sans plus ! Tetsuya n'avait pas à s'imaginer des choses et elle devait le lui dire.

-Ce n'est pas que je ne fais pas confiance à Takao-kun mais... je m'inquiète un peu...
-Non, il n'a rien tenté... Tetsuya n'a pas à s'inquiéter pour ça...

Arrêtant de jouer avec un morceau de karaage, elle l'enfourna dans sa bouche tout entier, mâcha consciencieusement ensuite l'avala. Elle plongea son regard pourpre dans les pupilles bleus de son amie d'enfance mais se sentit soudainement embarrassé parce qu'elle allait dire.

-Je crois... que Takao-kun me plaît... Il... c'est différent que lorsque j'étais avec Seijuro...

Sa relation avec Akashi n'avait été un secret pour personne puisqu'il s'affichait publiquement. Et la plupart des personnes du collège les trouvait très mignons ensemble.

-C'est très récent... alors je peux pas trop m'avancer dessus...

Elle sentit son visage se réchauffer encore plus que d'habitude lorsqu'elle repensa aux baisers, à la sensation des lèvres sur les siennes... C'était doux... agréable... plein de tendresse et d'amour... Pour la première fois dans sa vue, Tsubaki était face à une incertitude.

-Il sait... que j'ai arrêté le basket mais je ne lui ai encore rien dit...

La veille, il lui avait demandé pourquoi mais elle n'avait pas osé le lui révéler qu'elle était malade. Qu'elle était condamnée. S'il savait, peut-être qu'il la fuirait, ne voudrait plus d'elle et la considérait comme un fardeau. Pire encore, qu'il la prenne en pitié. Et c'était quelque chose qui horripilait par dessus. Malgré son apparence fragile et innocent, Tsubaki avait beaucoup trop de fierté pour qu'on la regarde avec pitié. Même si elle ne le montrait pas, elle était fière d'être une Kumako. Fière d'avoir été l'Elue.

-J'ai... un peu peur en fait...



(c) fiche codée par kumako tsubaki



Merci jumelle <3
Merci Tatsu :3:
 


J'écris en #ff9999 :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seirin
avatar



InformationsMessages : 995
Date d'inscription : 25/02/2015
Localisation : En promenade avec Nigou
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #6699ff

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Confessions intimes [PV Tetsuya]   18.11.15 16:04

Confessions intimes
● feat. Tsubaki ●


1, 2, 3,4 ,5 ,6 ,7 ,8…. Le nombre d’années communes de Tsubaki et Kuroko se compter sur deux mains, enfin, pour l’instant. Viendras forcément le jour où ils fêteront leurs 10 ans d’amitié. Ce sera un grand jour et Kuroko l’attendait avec impatience. Ils n’organiseront sans doute pas un gros truc pour l’événement, ils s’installeront devant un film avec des gâteaux, friandises, boissons, cela leur suffiront, ils n’ont pas besoin de prouver leur amitié autrement.

En y repensant, si Tsubaki n’étais pas allé voir Kuroko ce jour là, rien ne serait comme ça en ce moment. Kuroko n’aurait sans doute pas connu Ogiwara et e basket serait inconnue pur lui, serait-il à Seirin ? Il serait peut-être à Shutoku, Tôo ou Kaijo. Il aurait peut-être d’autres amis, qui sait ? Ou même, au contraire, il serait peut-être allé à Kaijo et se serait lié d’amitié avec Kise ? Aller à Shutoku et être ais avec Midorima et comme ça dans les autres écoles. Il aurait pu aller au collège Meiko et connaître Ogiwara. Tellement de possibilités, et une personne, un objet, un détail, peu se dirigé vers une seule histoire possible. C’est ça la vie et ce qui la compose.

Je crois... que Takao-kun me plaît... Il... c'est différent que lorsque j'étais avec Seijuro...


Takao plaisait à Tsubaki. Le bleuté n’était pas bête, il s’en doutait, il sait beaucoup de chose rien qu’en la regardant. Elle a l’air stressé, elle met du cœur à lui en parler, on pourrait dire qu’elle se force mais non, elle VEUT en parler à Kuroko mais elle à peur de sa réaction. En tout cas, c’est comme ça qu’il la voit.

Kuroko n’étais certes jamais sortit avec quelqu’un mais il pouvait déduir que si Tsubaki allait devenir la petite amie de Takao, alors elle allait peut être resté moins de temps avec Kuroko. Il ne répondit donc rien, mais il afficha une mine légèrement attristé à cause de ses pensées. Elle continua a parler.

-Il sait... que j'ai arrêté le basket mais je ne lui ai encore rien dit...

C’est vrai… Tsubaki avait ce problème pulmonaire qui l’empêcher de s’essouffler de trop. Sinon elle serait forcément en train de crée l’équipe féminine de Seirin et en serait la capitaine. Mais elle s’était réduite à être la manager de l’équipe masculine. Tant que ça avait un rapport avec le basket, cela lui plaisait sans doute se disait Kuroko la plupart du temps, mais il ne pouvait pas s’empêcher de se demander si elle le vivait bien. Il ne parlait as trop de la maladie (déjà qu’ils ne parlent pas beaucoup) Tsubaki allait forcement le dire à Takao un moment. Avant que e fantôme ne puisse répondre, elle continua.


-J'ai... un peu peur en fait...


Kuroko avait souvent entendu de dire Tsubaki comme quoi un jour, elle allait mourir. Kuroko n’y croyait pas un mot, ele allait continuer de vivre, il en était sur. C’est sans doute pour ça qu’elle ne veut pas parler de sa malade à Takao. S’ils sortaient ensemble et qu’il n’arrivait pas le plus grand des malheurs qu’elle allait mourir, Takao serait triste à jamais.

Kuroko finit son sandwich et froissa le plastique dans sa main. Il fit glisser ses yeux vers la table. Il devait la rassurer, c’était son « travail » d’amis. Il posa ses mains sur ses genoux et laissa la boule de plastique sur sa table.

« Tsubaki aime Takao-kun n’est ce pas ?... »


Oui, évidemment que oui.

« Takao-kun aime sans doute Tsubaki aussi. Alors Tsubaki ne devrais pas avoir peur. »


Kuroko se remémora le temps passé en cuisine avec Takao. Il avait l’air passionné quand il parlait de ses anciennes copines ou quand il l’a embrassé…. Oui… Il faudrait qu’il le dise… Surtout si Takao devient le petit ami de Tsubaki. Si cela échappait à Takao, Tsubaki en voudrait sans doute à Kuroko. Il voulait éviter ça, il allait donc devoir lui en parler. Il sourit légerement.

« Takao-kun est un bon garçon… Il ne fera jamais de mal à Tsubaki. J’en suis sur. »

C’est vrai, Takao n’aurait aucune raison de faire du mal à Tsubaki.

Kuroko's Basket RPG






When you come to hate something you liked, it is incredibly painful...

Rainbow-sempai~ & Tsuya~ :
 

Merci Tsukiya C::
 


Shota~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seirin
avatar



Informations Féminin Messages : 1381
Date d'inscription : 18/10/2013
Localisation : En ville avec Takao
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: ff9999

RP terminés: 23

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Confessions intimes [PV Tetsuya]   26.11.15 17:37

Confessions intimes


with kuroko tetsuya

Des secrets entre Kuroko et Kumako ? Ils en avaient sans doute très peu. Peut-être même pas du tout. Mais si c'était le cas, l'un comme l'autre n'irait jamais forcé l'autre à lui dévoiler quelque chose. S'il le voulait, il devait le faire de sa propre initiative, point à la ligne. Cela témoignait de la confiance sans limite qu'ils avaient l'un pour l'autre. En tout cas, une chose était sûre : Tsubaki était prête à tout pour le bleuté. Certains couples disaient qu'ils ne pouvaient envisager leurs vies sans leur moitié. Pour sa part, la rosette ne pouvait pas imaginer sa vie sans Tetsuya. Elle n'éprouvait aucun sentiment amoureux. C'était un attachement incontrôlable. Et s'il venait à disparaître, elle ne s'en remettrait sans doute jamais.

Et qu'en sera-t-il de Takao ? Éprouvera-t-elle quelque chose d'aussi fort de ce qu'elle ressentait pour Tetsuya ? Bien sûr, l'amour était sur un tout autre plan mais allait-il devenir aussi indispensable ? Si c'était ça le véritable amour, alors Akashi n'était pas le bon. Elle n'avait ressenti pas de réelle tristesse lorsqu'il s'était séparé, et elle n'avait aucun regret vis-à-vis de leurs relations. Son âme sœur n'était pas lui mais quelqu'un d'autre. Mais l'âme sœur devait-elle absolument être un amoureux ?

En tout cas, pour ce qui est de son avenir avec le meneur de Shutoku, seul le Temps lui donnera une réponse. Leurs relations venaient à peine de commencer – pas plus tard qu'hier en fait. D'ailleurs, quand considérait-on qu'on sortait avec quelqu'un ? Dans les shojo, la fille ou le garçon se déclare en avouant ses sentiments et si l'autre parti accepte, ils sont en couple, n'est-ce pas ? Mais dans leurs cas... ni l'un ni l'autre n'avait dit « Je t'aime ». Ils s'étaient simplement embrassé. Est-ce que ça comptait réellement ? Kazunari avait l'air sincère en tout cas – elle avait senti cela dès le début en fait. Mais qu'en était-il pour elle-même ?

Est-ce qu'elle l'aimait ?

Certes, elle n'était pas indifférente à son charme et elle n'allait pas mentir que son apparence physique n'avait suscité de l'intérêt. Mais s'il avait été différent, ce serait-elle réellement intéressé à lui ? N'était-elle pas au final comme les autres filles qui regardaient la surface ? Non, ça ne pouvait être ça. Elle avait décidé d'y plonger sa main, malgré un petit moment d'hésitation. Elle voulait réellement le connaître, découvrir des facettes que personne ne verrait. Si elle y arrivait, alors, elle serait quelqu'un de spécial aux yeux du brun. Mais être spécial, c'était pas vraiment le but au final...

Tsubaki était totalement perdu dans tout ça !

-Tsubaki aime Takao-kun n’est ce pas ?...

Elle acquiesça doucement.

-Takao-kun aime sans doute Tsubaki aussi. Alors Tsubaki ne devrais pas avoir peur.

Ca aussi, elle le savait, elle en était pleinement consciente ! Ce n'était pas Takao le problème...

-Takao-kun est un bon garçon… Il ne fera jamais de mal à Tsubaki. J’en suis sur.

Elle n'en doutait pas une seule seconde ça non plus. Drôle et gentil, c'est inimaginable pour elle de croire qu'il lui voulait du mal. C'était le genre de chose qu'elle pouvait sentir facilement chez les autres.

-Je sais que Takao-kun ne me fera jamais de mal... Il est trop gentil...

Elle prit quelques bouchées de riz frit, cherchant les mots pour exprimer ce qu'elle ressentait exactement.

-Je me demandais seulement... si... une fille comme moi ira à Takao-kun.

Elle l'avait dit. C'était sa plus grande crainte. Elle qui paraissait si sûre, si confiante, se trouvait vulnérable à ce moment précis. Et elle n'aimait pas trop ça.

-Je n'ai pas envie... de blesser Takao-kun...



(c) fiche codée par kumako tsubaki



Merci jumelle <3
Merci Tatsu :3:
 


J'écris en #ff9999 :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seirin
avatar



InformationsMessages : 995
Date d'inscription : 25/02/2015
Localisation : En promenade avec Nigou
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #6699ff

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Confessions intimes [PV Tetsuya]   03.12.15 20:30

Confessions intimes
● feat. Tsubaki ●


Le premier baiser de Kuroko était vraiment quelque chose de… Inoubliable ? Beaucoup de personne aurait aimé embrasser pour la première fois avec leur premier amour, une personne que l’on aime. Mais Kuroko lui avait eu le pack « quelqu’un du même sexe + qui est un ami ». Cela ne l’avait pas perturbé, ce n’est pas que cela lui était égal mais c’était compliqué de raconter ce qu’il ressentait. Il n’était pas frustré que ce ne soit pas quelqu’un dont il est amoureux qui l’embrasse. Il était même peut être soulagé, il n’avait jamais embrassé quelqu’un avant, cela pouvait se considéré comme… Un essai ? En résumé, il ne s’en souciait plus, pas qu’il s’en fichait, mais il ne fallait pas qu’il se focalise dessus. D’ailleurs, vu que Tsubaki parlait de Takao, il devrait peut-être en profiter pour le lui dire. Pas qu’il n’y avait jamais pensé ou qu’il voulait le lui cacher, mais il voulait trouver le bon moment, le sujet était lancé de toute manière.

-Je sais que Takao-kun ne me fera jamais de mal... Il est trop gentil... Je me demandais seulement... si... une fille comme moi ira à Takao-kun.

Kuroko soupira. Tsubaki était évidemment la fille la plus génial qu’il connaissait, même du monde. Elle irait parfaitement avec tout le monde, tant que cette personne la méritait.


-Je n'ai pas envie... de blesser Takao-kun...

Kuroko souri légèrement, un sourire apaisant et il posa sa main sur la tête de la rosette. Il la caressa légèrement pour la rassurer.

« Tsubaki n’a pas à s’inquiéter. Elle convient parfaitement à Takao-kun. Au pire elle verra avec le temps »

Il retira sa main et s’enfonça dans sa chaise. Il commençait à être gêné en voulant commencer à dire ce qui s’était passé. Il savait qu’elle allait lui demandé ce qu’il se passe. Il prit son souffle.

« Tsubaki, je dois t’avouer quelque chose… Je-»

Il n’eut point le temps de finir sa phrase que la sonnerie indiquant la reprise des cours sonna. Kuroko avouera ses faits à la sortie donc. Il se leva.

« Nous en parlerons à la sortie. »


Ils retournèrent en classe et Kuroko s’installa à sa place. Il était plus distrait que d’habitude, il essayait de mettre dans l’rode toutes les informations qu’il vouait faire partager avec Tsubaki. Il avait peur que cela affect son amie et qu’elle ne la voit plus comme avant. Le fantôme faisait jouer son crayon entre ses doigts, n’écoutant presque pas le cours, normalement si passionnant d’histoire du Japon. Au bout de deux longues heures, la sonnerie sonna enfin et Kuroko se leva lentement et mit son sac sur son épaule. Il rejoint Tsubaki quelques tables plus loin.

« Allons s’y »

Ils atteignirent les casiers pour changer de chaussures. Kuroko échangea ses chaussons d’école par de simple basket. L’entrainement n’avait pas lieu aujourd’hui car comme disait la coach « Une petite pause ne fait pas de mal s ça peut vous booster pour la Winter Cup ! »

Ils sortirent donc dans la cours et commencèrent à marcher. Un lourd silence se fût pendant quelques instants. Il cherchait ses mots. Il finit par regarder ses pieds et à s’exprimer.

« Je voulais t’avouer quelques chose… »

Il n’aurait peut être pas du commencer par ça… Il pouvait se cacher pleins de chose derrière ça. « J’ai un cancer du pancréas. » « Je suis ton père. » « Je t’aime » ou tout simplement « j’ai déjà embrassé Takao » Il fallait qu’il détaille plus. Il releva la tête en regardant tout droit, il n’osait pas la regarder.

« Avant que Tsubaki soit la manager de l’équipe… Shutoku et Seirin s’étaient rencontré durant un camp d’entrainement. Les corvées cuisine, ménages, s’altérait tous les jours et il se trouve qu’un jour je me suis retrouvé corvée cuisine avec Takao-kun. »


Aller, le moment final arrivait. Kuroko regardait toujours tout droit, surtout qu’à ce moment, il ne voulait pas voir la réaction de son amie.

« Je ne sais plus trp comment on en était rendu la mais… Il se trouve que j’ai…. Enfin, Takao-kun m’a embrassé…»

Il tourna les yeux vers Tsubaki. Quelle réaction allait-elle avoir ?






Kuroko's Basket RPG








When you come to hate something you liked, it is incredibly painful...

Rainbow-sempai~ & Tsuya~ :
 

Merci Tsukiya C::
 


Shota~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seirin
avatar



Informations Féminin Messages : 1381
Date d'inscription : 18/10/2013
Localisation : En ville avec Takao
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: ff9999

RP terminés: 23

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Confessions intimes [PV Tetsuya]   08.12.15 7:22

Confessions intimes


with kuroko tetsuya

Lorsqu'elle était triste ou inquiéte, même si cela ne se voyait pas de prime abord, Tetsuya avait tendance de lui caresser les cheveux pour la consoler. Et cette habitude était ancrée depuis leur enfance. Ce simple geste allégeait un peu sa peine et son chagrin, et quelques instants plus tard, ce n'était plus qu'un mauvais souvenir. Si c'était Tetsuya qui lui disait que tout ira bien, alors c'est que c'était vrai. De la dévotion ? Peut-être. Mais Tsubaki avait une confiance aveugle en Kuroko. Jamais elle n'irait croire qu'elle le mentirait pour lui faire plaisir ou pour ne pas lui faire de peine. Parce qu'il savait qu'elle n'aimerait pas ça de toute façon.

Aujourd'hui, il cherchait à la rassurer avec ce petit geste affectueux. Mais au fond, elle restait tout de même inquiète.

-Tsubaki n’a pas à s’inquiéter. Elle convient parfaitement à Takao-kun. Au pire elle verra avec le temps.

Avec le temps... Oui elle avait tout ce temps. Elle venait à peine de commencer une relation amoureuse et elle s'inquiétait déjà. Alors qu'avec Akashi, elle ne s'était même pas posé de questions. Et là, elle en avait pleins. Qu'est-ce qui se passera si Takao savait pour sa maladie ? Allait-il partir ou rester ? La prendrait-il en pitié ? Ou bien continuera-t-il à faire comme si de rien n'était ? Toutes ces questions la taraudaient alors qu'elle terminait le dernier morceau de karaage de son plateau repas. Elle n'avait même pas vu qu'elle avait fini son plat tant elle était concentrée sur cette histoire.

Mais Tetsuya la remena à la réalité :

-Tsubaki, je dois t’avouer quelque chose… Je-

Ding. Dong.

La cloche venait de l'interrompre, annonçant la fin du repas et le début des cours de l'après-midi. Pile où ça devenait intéressant ! Qu'est-ce qu'il avait à lui avouer ? Quelque chose d'important on dirait. Il allait déménager ? Si c'était ça, elle n'allait jamais l'accepter et irait supplier les parents de Kuroko, quitte à leur dire que Tetsuya dormirait chez elle jusqu'à la fin du lycée. Peut-être même la fin de l'université. Mais ce n'était peut-être pas un déménagement...

-Nous en parlerons à la sortie.

La rosette allait devoir donc prendre son mal en patience. Elle se leva, et se dépêcha de déposer son plat avec les cantinières. Elle s'apprêta à retourner auprès de Tetsuya lorsqu'elle se ravisa et qu'elle acheta une brioche à la viande et le grignota sur le chemin pour retourner en salle de cours. Le professeur arriva pile au moment où elle avala le dernier bout et le cours put commencer.

Elle faisait tout son possible pour se concentrer et ne pas penser à ce que Tetsuya avait à lui parler. Mais lui semblait plutôt distrait. Que voulait-il lui avouer... ?

La cloche libératrice sonna enfin. Les élèves rangèrent leurs affaires pour se préparer à rentrer chez eux. Certains n'avaient pas cette chance car ils étaient de corvée de ménages aujourd'hui et pour une autre partie, ils avaient encore le club après ça. Exceptionnellement pour aujourd'hui, la coach avait décidé de les laisser un jour de repos. C'était bien de s'entraîner mais il ne fallait pas trop forcer non plus, au risque de se blesser. Tetsuya s'était finalement approché d'elle pour partir. Après avoir repris ses ballerines noires vernis, ils quittèrent le lycée.

Ils étaient silencieux, mais rien d'anormal si on les connaissait bien.

Mais Tetsuya se jeta finalement à l'eau.

-Je voulais t'avouer quelque chose...

Voilà donc ce fameux quelque chose. La rosette était tout ouïe et était prête à encaisser n'importe quelles nouvelles !

-Avant que Tsubaki ne soit la manager de l'équipe... Shutoku et Seirin s'étaient rencontré durant un camp d'entraînement. Les corvées cuisine, ménages s'altéraient tous les jours et il se trouve qu'un jour, je me suis retrouvé de corvée de cuisine avec Takao-kun.

Elle avait effectivement entendu parler de ce camp d'entraînement où Shutoku et Seirin avaient logé à la même auberge et avaient effectuaient des matchs d'entraînement. Mais personne ne lui avait dit que les joueurs devaient faire la cuisine. Du moins, quelqu'un devait le faire, ça devait être la coach, puisque le club n'avait pas autant de budget pour se payer un gîte où les repas étaient inclus. Les joueurs auraient été trop fatigués pour essayer de cuisiner alors ça l'étonnait un peu ce que lui racontait le bleuté. Surtout que Takao n'avait jamais mentionné cette histoire. En même temps, elle ne lui avait pas posé de question.

-Je ne sais plus trop comment on en était rendu là mais... Il se trouve que j'ai... Enfin, Takao-kun m'a embrassé...

Oh.

Oh ?

Et ?

-... C'est tout ? Dit simplement la rosette en le regardant.

Sincèrement, elle s'attendait à quelque chose d'un peu plus sérieux. Ah. C'était peut-être sérieux parce que Tetsuya pensait que c'était important qu'il le lui dise puisqu'elle sortait avec lui désormais. Ou bien c'était autre chose ? On parlait d'un baiser. Un baiser... Maintenant qu'elle y songeait, Tetsuya n'était pas encore sorti avec qui que ce soit jusqu'à présent. C'était sans doute son premier baiser ! Et la personne qui le lui avait pris n'était autre que son petit-ami ! Ça devenait un peu étrange quand même. Mais il devait sans doute être plus inquiet de sa réaction.

-C'était avant que je connaisse Takao-kun alors... Ca n'a pas vraiment d'importance... Je n'étais même pas là... je n'ai pas spécialement mon mot à dire là-dedans...

Elle recommença à marcher, puis s'arrêta pour fixer son ami d'enfance.

-A moins que Takao-kun n'ait forcé Tetsuya... Là, je serai moins d'accord...

De nature calme et discrère, s'il y avait bien une chose qui la mettait en colère, c'était lorsqu'on s'en prenait à ses proches. Et une bonne de loubards n'étaient pas prêts d'oublier leurs affronts vis-à-vis de ce qu'ils avaient fait à Nijimura à l'époque.



(c) fiche codée par kumako tsubaki



Merci jumelle <3
Merci Tatsu :3:
 


J'écris en #ff9999 :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seirin
avatar



InformationsMessages : 995
Date d'inscription : 25/02/2015
Localisation : En promenade avec Nigou
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #6699ff

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Confessions intimes [PV Tetsuya]   21.12.15 17:30

Confessions intimes
● feat. Tsubaki ●


Kuroko et Tsubaki était toujours étrangement calme. Ils montraient rarement leurs sentiments. Enfin, se ne sont pas des robots non plus, ils ont quand même un minimum de sentiment ! Et comme on le dit si souvent, ils n’ont pas besoin de se parler pour se comprendre. Kuroko avait aussi cette manie d‘observer les gens pour les comprendre. Finalement, c’était des raisons a assez suffisante pour pouvoir comprendre pourquoi Kuroko parlait rarement. Il se demandait ce qu’il aurait pensé qui quelqu’un lui avouerait que dans le passé il a embrassé sa (son) petit(e) ami(e). Il ne pouvait pas imaginer sa réponse… Ca dépendrait la personne et dans quels circonstance.

Après avoir avoué qu’il avait embrassé Takao à Tsubaki, Kuroko avait une petite boule en ventre. Il voyait une non-réaction sur le visage sur le visage de son amie. Elle était peut être en train de réfléchir ? De bouillir de rage ? Elle était déçue ? Le bleuté connaissait bien Tsubaki mais il ne s’était jamais confronter à lui parler d’amour.

... C'est tout ?



« ….Oui »


Il avait était surpris. Il s’attendait à tout mais pas à ça. Cela ne lui faisait rien ? C’est sur que sur le ton où Kuroko l’avait dit, on pourrait imaginer qu’il s’agissait de quelque chose de grave, genre un meurtre et tout. Ils continuèrent à marcher et Tsubaki expliqua qu’elle n’avait rien à voir dedans donc ce n’était rien. Kuroko était soulagé, il avait réussis à lui dire et il été soulager d’un poids qu’il surmontait depuis longtemps. Puis Tsubaki s’arrêta de marcher pour regarde Kuroko

-A moins que Takao-kun n'ait forcé Tetsuya... Là, je serai moins d'accord...


Ah… Kuroko ne pouvait pas dire qu’il avait été forcé, il avait été surpris mais à la fin, consentant. Devait-il l’expliquer à Tsubaki ? l ne voulait pas lui mentir…. Il continua à avancer l’air de rien.

« C’est Takao-kun qui a prit les devants. J’ai bien entendue été surpris mais… j’ai été finalement consentant. »


Il tourna sa tête vers elle avec une minuscule once de pitié.

« Tsubaki ne doit pas en vouloir à Takao-kun. Ce n’est finalement pas si grave. »


Les deux adolescents continuèrent de marcher. Cela pourrait paraître invraisemblable mais c’était l’une des rares fois où Tsubaki et Kuroko parlèrent beaucoup sur un chemin d’école. Ils marchèrent donc jusqu'à attendre la première maison familière, celle de Tsubaki. Impossible de la louper avec son style ancien rappelant l’époque d’Edo. C’est vrai qu’ils habitaient dans un quartier calme presque sans immeuble. Parfois, les deux lycéens passait leur après-midi ensemble chez l’un ou chez l’autre. Ils faisaient leur devoirs ensemble ou regarder des films ou tout simplement discuter (mais c’était plus rare).

Kuroko sourit légèrement puis quitta Tsubaki sur un au revoir. Il marcha quelques mètre puis s’arrêta. Il avait oublié quelque chose d’important ! Il courut jusqu’à a maison de Tsubaki, et l’interpella, elle n’était pas encore rentrée.

« Tsubaki ! J’ai oublié quelque chose »

Il ouvrit son sac et chercha un petit paquet vert noué d’un nœud un peu plus foncé. Il le tendit à Tsubaki. C’était les deux bracelets de l’amitié que Momoi lui avait offert lord de leur sortie. Le paquet ouvert Kuroko commenta.

« C’est Momoi-san qui m’a offert ces deux bracelets. Il y en a un pour toi et un pour moi. »

Il voulait absolument lui offrir le plus vite possible. Et il été content. Peut-être que Tsubaki aurait pu trouver ça « gnagnan » mais bon, au pire il les garderait pour lui. Il voulait juste lui faire plaisir


Kuroko's Basket RPG






When you come to hate something you liked, it is incredibly painful...

Rainbow-sempai~ & Tsuya~ :
 

Merci Tsukiya C::
 


Shota~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seirin
avatar



Informations Féminin Messages : 1381
Date d'inscription : 18/10/2013
Localisation : En ville avec Takao
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: ff9999

RP terminés: 23

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Confessions intimes [PV Tetsuya]   29.12.15 15:00

Confessions intimes


with kuroko tetsuya

Comment devait-on réagir si votre meilleur ami, celui que vous connaissez depuis les bacs à sable et qui as été pratiquement dans votre classe chaque année, vous annonçait que votre petit-ami l'avait embrassé ?

-C’est Takao-kun qui a prit les devants. J’ai bien entendue été surpris mais… j’ai été finalement consentant.

Rectification : que le petit ami en question avait en plus pris les devants mais qu'au final votre ami d'enfance n'était pas si contre que ça. N'importe qui se sentirait offensé, trahi ou humilié ( bon, ça allait loin quand même ) par de tels aveux. Mais la rosette, elle, ne savait pas trop comment le prendre. Kuroko avait embrassé – avait été embrassé par un garçon mais il était au courant donc ça revenait au même. Soit. Et après ? Comme elle l'avait dit plutôt, ça ne la concernait pas spécialement puisqu'à ce moment-là, elle ne connaissait pas réellement Takao et n'avait pas de sentiments spéciaux pour lui.

Ce qui pourrait la déranger à la limite c'était peut-être le fait qu'il ait embrassé un garçon justement. Elle n'avait rien contre les homosexuels. Son frère en était un et l'acceptait. Mais s'il était capable de faire ça, ça voudrait dire qu'il y ait une possible chance qu'il soit attiré par les garçons. Ce qui reviendrait à dire que la jeune Kumako devra non seulement s'inquiéter de la gente féminine mais de la gente masculine également. Parce qu'honnêtement, les beaux et jolis garçons pullulaient. Et il aura beau dire le contraire, Kazunari avait un charme affolant. Son charisme et son sourire en feraient fondre plus d'un. En plus, il fallait voir la complicité qu'il avait su nouer avec le froid Midorima Shintaro.

-Tsubaki ne doit pas en vouloir à Takao-kun. Ce n’est finalement pas si grave.

Oui, ce n'était pas si grave. Dans l'état actuel des choses, ça ne l'était pas. Mais à force d'y penser, elle commençait à douter. Pas de Takao. Mais d'elle-même. Est-ce que ça ira ? Est-ce qu'elle lui ira ? Avec cette nouvelle, même si elle disait que ça le concernait pas, elle se posait des questions tout de même.

Après tout, Takao lui-même avait avoué qu'il aimait les filles sympas, pétillantes et capable de le canaliser. À première vue, Tsubaki était une fille sympa mais loin, très loin d'être pétillante. Et pour ce qui est de le canaliser... Elle ne savait pas non plus si elle en était capable. Et qu'est-ce qu'il entendait pas le canaliser ? Elle savait qu'il était très énergique mais quand même. Pas à ce point, si ? Comment ça s'appelait déjà... ? Quelqu'un qui n'arrêtait de bouger et qui avait du mal à canaliser son énergie. Elle avait le mot sur le bout de la langue mais impossible de le sortir.

Malheureusement, elle ne put trouver le mot puisqu'ils arrivèrent déjà à destination, chez elle entre autre, sans qu'elle ne s'en rende compte. Tetsuya lui sourit et lui dit aurevoir avant de finalement s'en aller pour rentrer chez lui un peu plus loin. La rosette fouilla dans son sac de cours, à la recherche de ses clés. Alors qu'elle enfonça la clé dans le trou de la serrure, elle vit du coin de l'oeil le joueur fantôme vers elle en courant.

-Tsubaki ! J’ai oublié quelque chose.

Quelque chose ? Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? C'était assez rare qui lui offre un cadeau. Mais elle ne posa pas la question jusqu'à ce qu'il sorte un petit paquet vert noué d'un nœud de la même couleur mais d'une nuance plus foncée. Elle prit le sachet et en sortit deux bracelets, un or et un argent. L'un avait le mot « Friend » et l'autre « ship ». Des bracelets de l'amitié, à ne pas en douter.

-C’est Momoi-san qui m’a offert ces deux bracelets. Il y en a un pour toi et un pour moi.

Momoi ? Il était sorti avec la manager de Tôô ? Tsubaki n'en avait pas entendu parler. Bah, ce n'était pas comme si elle devait tout savoir non plus. Elle attrapa le bracelet en or et le glissa sur son fin poignet. Elle fit de même pour son ami d'enfance avec celui en argent. Le bijou était assez léger et il n'était pas trop gênant. La manager de Seirin n'était pas très bijou mais celui-là, elle allait le porter tous les jours, pour sûr.

-Merci... Tetsuya remerciera Momoi-san aussi...

Du bout des doigts, elle caressa les fines mailles du bijou et le souvenir d'Ogiwara lui traversa l'esprit. Une petite pointe de culpabilité la prit tout de même. Ce serait bien aussi, s'il en avait un...



(c) fiche codée par kumako tsubaki



Merci jumelle <3
Merci Tatsu :3:
 


J'écris en #ff9999 :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seirin
avatar



InformationsMessages : 995
Date d'inscription : 25/02/2015
Localisation : En promenade avec Nigou
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #6699ff

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Confessions intimes [PV Tetsuya]   16.01.16 11:36

Confessions intimes
● feat. Tsubaki ●



Kuroko regardait les doigts de Tsubaki mettre le bracelet à son poignet. Il voyait ces mains jouer au basket, faire la cuisine quand il allait manger chez elle, ces mains faire des devoirs, travailler, ces mains claquer les siennes pour s’encourager. Il souriait. Kuroko souriait en regardant Tsubaki. Finalement Tsubaki lui apportait tellement de belles choses. Elle l’encourageait, prenait soin de lui. Il la considérer comme quelqu’un avec qui il aurait des liens de sang. Cette fille qui était venu le voir alors qu’il était seul, inexistant aux yeux des autres. Finalement, les moins bruyants de leur école, les plus discipliné, les plus encadré. Ils devenaient finalement visibles aux yeux des autres en montrant leur amitié sans relâche. C’était il y a presque 8 ans, cela continue et cela continuera dans 5, 10 ou même trente ans. Ils l’espéraient tous les deux.

-Merci... Tetsuya remerciera Momoi-san aussi...

Kuroko regarda son poignet nouer d’un bracelet argente, il avait l’écriteau « ship » dessus. Son sourire toujours sur son visage il hocha la tête.

« Oui, évidemment »

Il remit la lanière de son sac sur son épaule et caressa la tête de Tsubaki. Comme il faisait si souvent.

« Je vais y aller donc. A demain Tsubaki. »


Il avança de quelques pas puis se retourna pour agiter sa mains de gauches a droite en guise d’au revoir. Puis il repartit sur le chemin afin de se rendre chez lui. Demain, il revivra la même chose qu’aujourd’hui, il arrivera devant chez Tsubaki, ils iraient en silence jusqu’au lycée, il travaillerait, mangerait ensemble, travaillerait et irait au club de basket. C’était son quotidien avec la rosette. C’était monotone, un cercle qui recommençait, mais cela lui plaisait. Il ne changera ça pour rien au monde.


The End


HRP:
 



Kuroko's Basket RPG






When you come to hate something you liked, it is incredibly painful...

Rainbow-sempai~ & Tsuya~ :
 

Merci Tsukiya C::
 


Shota~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Confessions intimes [PV Tetsuya]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Confessions intimes [PV Tetsuya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sortie entre filles ou confessions intimes ? || Devis & Enoria.
» Confessions intimes [PV Tetsuya]
» Les jumelles - Confessions Intimes
» » Confession intime « || pv. Menthe Poivrée
» Sacrements, Pastorale, Confessions à toute heures, Bureau de Gwendoline Von Wittelsbach.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-