The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Pretty Little Slave ▬ feat. Izumi ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Pretty Little Slave ▬ feat. Izumi ♥   25.11.15 17:00


















Feat,
Yoshida Izumi


▬ Pretty Little Slave ♥

Démentiel. Il n'y avait pas de terme plus approprié que celui-là pour décrire le nouveau MMORPG que Iwao venait tout juste d'installer sur son ordinateur. Il en guettait la sortie depuis quelques moins maintenant, épluchant le moindre article le mentionnant. Les créateurs promettaient du lourd. Du très lourd. Et en bon geek qu'il était, l'adolescent ne pouvait qu'attendre ce bijou avec impatience. Récemment, un nouvel article était paru dans le journal en ligne auquel Iwao était abonné : une loterie avait été mise en place. Elle sélectionnait dix vainqueurs parmi les participants, et les heureux élus auront la chance immense de pouvoir obtenir le jeu en exclusivité … et gratuitement. Vous devinerez bien que le brun n'avait pas attendu deux secondes de plus avant de se ruer sur la page du concours afin de s'inscrire. Un lot pareil, ça ne se refuse pas !

Et il avait bien fait d'y participer. Moins de deux semaines plus tard, il recevait un mail qui le félicitait pour avoir été sélectionner. En pièce jointe, le programme d'installation du jeu. Ni une ni deux, Iwao avait téléchargé le tout afin de commencer à jouer sans attendre. Heureusement, la semaine d'école s'achevait : il n'avait donc pas cours le lendemain, lui permettant de geeker à souhait toute la nuit durant. A peine avait-il lancé le jeu qu'il avait été happé par son ambiance si particulière. Il passa déjà plus d'une heure et demi à la personnalisation de son personnage. Très pointilleux, Iwao tenait à ce que son avatar soit absolument parfait. L'apparence du personnage était très importante sur les jeux en ligne : sont prit au sérieux les meilleurs profils, pas les avatars créés à la va-vite !

Evidemment, une fois lancé dans l'univers … Iwao se déconnecta intégralement de la réalité. Plongé dans le noir, son écran pour seule source de lumière, il déplaçait son personnage sur la map, s'émerveillant de la beauté des graphismes et du gameplay. Il enchaîna les quêtes, satisfait de voir le niveau de son personnage augmenté et son équipement s'améliorer. La map était quasiment déserte étant donné que seuls dix heureux vainqueurs avaient accès au jeu, mais ça ne l'empêchait pas de prendre son pied. Il croisa d'ailleurs les autres joueurs, discutant un peu avec eux sur le tchat, échangeant ses impressions avec eux. Il récupéra même le pseudonyme skype de l'un d'eux, n'hésitant pas à lancer un audio afin de discuter tranquillement avec lui. Si Iwao n'était pas quelqu'un de social dans la vraie vie, sur le net c'était tout autre chose !

Les heures défilèrent, semblables à des minutes pour Iwao. Il ne réalisa l'heure tardive que lorsque son correspondant Skype le lui fit remarquer. Sept heures du matin, sérieusement ?! Un coup d'oeil sur son portable et la vérité apparaissait. Il avait bien geeké toute la nuit. Le jour commençait petit à petit à percer à travers ses volets clôt. Après avoir encore échangé quelques mots avec son nouvel ami, Iwao s'était déconnecté de Skype et du MMORPG avant d'éteindre son ordinateur. Ses yeux piquaient et la fatigue s'abattie sur lui comme une massue. Il ne prit donc même pas le temps de déposer son ordinateur sur la table de chevet : il laissa sa tête tombée sur l'oreiller et le sommeil le happa aussitôt. Iwao aurait très certainement dormi jusqu'à seize heures si l'horrible bruit du vibreur de son téléphone résonnant sur le bois de sa table de chevet de l'avait pas réveillé …

Izumi allait payer d'avoir troublé son sommeil. Maintenant qu'il était réveillé, impossible pour lui de se rendormir. Il ralluma alors son ordinateur, surfant sur le net tout en répondant aux sms de cet idiot de rouquin. Néanmoins, il lui promettait de venir avec de quoi manger … Iwao n'allait pas s'en priver ! Quoi qu'il dise de toute façon, Izumi semblait prêt à le suivre comme un petit chien … C'était amusant. Et détestable à la fois. Il était vraiment capable d'obéir si docilement seulement pour se faire accepter des autres, ou agissait-il ainsi avec lui seulement ? Difficile à dire, mais Iwao comptait bien profiter allégrement de ce petit larbin. De toute façon, il comptait se rapprocher suffisamment de Izumi pour pouvoir lui subtiliser sa figurine collector, alors autant lui laisser la possibilité de venir dans sa tanière …

En attendant que Izumi arrive, Iwao avait donc relancé le MMORPG. Il n'y avait personne de connecté visiblement, ce qui ne l'étonnait guère si tout le monde avait geeké jusque si tard comme lui. Les autres devaient dormir paisiblement à cette heure-ci. Iwao soupira, s'étirant de tout son long. Il réajusta ensuite son casque et accepta une petite mission rapide. Le temps que Izumi n'arrive à destination, il avait bien le temps de jouer un peu. Alors qu'il retournait auprès du PNJ pour valider sa quête, l'adolescent entendit de légers toquements. Il s'apprêtait à se lever lorsqu'il se rappela qu'il n'avait pas verrouiller sa porte, la veille au soir, trop pressé de se jeter dans son lit et éplucher sa boîte mail. Il se réinstalla alors tranquillement, sa cheville bandée bien en évidemment, avant de lancer :

▬ Entre, c'est ouvert !




© Never-Utopia & Moona Neko



SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 64
Date d'inscription : 17/01/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 4

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Pretty Little Slave ▬ feat. Izumi ♥   03.12.15 14:31


Pretty Little Slave

Izumi se sentait d’humeur joyeuse ce matin-là. Il s’affairait le plus silencieusement possible en cuisine, ce qui représentait un exploit pour lui, afin de trouver les parts de pizza, la mousse au chocolat et le soda qu’il avait promis. Tout avait commencé quand il avait commencé à s’ennuyer après s’être réveillé bien trop tôt à son goût. Le rouge en avait eu marre de se tourner dans son lit sans retrouver le sommeil, il avait alors attrapé son téléphone posé sur la table de nuit et avait fait défiler ses contacts, se demandant à qui il pourrait envoyer un sms. Neuf heures du matin, ce n’était pas si tôt que ça et ça ne serait pas sa faute si les gens n’éteignaient pas leur téléphone pendant la nuit, hein. Un grand sourire était apparu sur ses lèvres en voyant le nom « Iwa-chan », il avait trouvé sa cible. Visiblement, ce dernier n’avait pas trop apprécié d’être réveillé aussi tôt. Comment aurait-il pu deviner qu’il s’était couché super tard ?! Ce n’était d’ailleurs pas bon pour la santé.

Et maintenant, il devait apporter le petit-déjeuner au brun. De la pizza, de la mousse au chocolat et un soda pour commencer la journée, pourquoi pas. Même si madame Yoshida aurait sans doute fait un massacre si elle les avait vu, elle qui était si obsédée par la diététique. Izumi n’avait jamais vraiment suivi ses conseils, lui qui préférait toutes les cochonneries possibles. Ce n’était pas sa faute si ces trucs-là étaient meilleurs que la salade, désolé maman ! Une fois le frigo vidé d’une partie de son contenu, le rouge emballa le tout soigneusement dans de l’alu et une boîte en verre avant de la ranger dans son sac avec soin. Habillé d’un simple T-shirt et d’un jeans, il sortit de la maison avec son précieux colis. Visiblement, il n’habitait pas si loin d’Iwa-chan, mais il devait quand même prendre le bus.

Saluant le chauffeur avec énergie, il alla s’asseoir à une place près de la fenêtre, se demandant si le brun allait le gronder pour l’avoir fait attendre. Le rouge s’esclaffa à cette pensée, s’attirant des regards surpris ou agacés qu’il ignora. Le trajet ne fut pas très long et Izumi descendit des marches en sautillant avant de lever la tête vers l’immeuble derrière l’arrêt de bus. C’était là. Il entra alors avec enthousiasme dedans et chercha l’appartement de son Iwa-chan. Une fois trouvé, il toqua avec un large sourire sur les lèvres. Il entendit alors la voix de son ami et poussa la porte prudemment, comme s’il avait peur d’entrer. Il était nerveux, en fait. Ne me demandez pas pourquoi, c’est comme ça. Lui-même ne savait pas vraiment l’expliquer. Le rouge prit néanmoins sur lui, ne voulant pas paraître plus trouillard qu’il ne l’était. Allons, ce n’était pas la caverne d’un ours, mais celle d’Iwa-chan ! Il n’y avait en théorie aucun danger à y pénétrer, surtout qu’il était invité.

Il se faufila alors dans l’ouverture créée par la porte qu’il venait d’ouvrir sur permission du brun et referma derrière lui. Il aperçut tout de suite son ami installé à son ordinateur. Cela lui tira un sourire amusé. Visiblement, le brun était vraiment accro à son nouveau MMO. Il prit soin d’enlever ses chaussures, plus un réflexe de fils de bonne famille qu’autre chose, avant de se diriger vers l’ordinateur pour être plus près de son ami. Pendant le court trajet, il prit soin d’observer l’appartement qui n’était pas grand. En tout cas, bien moins que l’appartement de colocation du rouge qui abritait quatre personnes. Et il était... bien moins rangé aussi, visiblement. Izumi avait rarement vu un tel fouillis et ce même s’il n’était pas lui-même le mec le plus organisé au monde. Mais Iwao battait tous les records apparemment.

Izumi aperçut alors une série de jeux vidéo et de figurines qui étaient bien rangées contrairement au reste des affaires du brun. Encore heureux, on ne pouvait pas traiter ces merveilles avec si peu de considération. Iwao semblait sur la même longueur d’ondes que lui à ce sujet et cela faisait plaisir.

- Coucou, Iwa-chan. Ce MMO doit être vraiment génial pour que t’y passes autant de temps. Je t’apporte ton petit-déjeuner. Tu me fais faire le tour du propriétaire ? Même si ce sera vite fait, visiblement.


Amusé, il déposa par terre son sac et adressa un grand sourire au brun, ravi d’être dans son appartement. Même s’il ne pouvait pas se douter que Iwao allait sans doute en profiter pour les rapprocher...


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Izumi dans toute sa splendeur. Click:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Pretty Little Slave ▬ feat. Izumi ♥   20.12.15 18:45


















Feat,
Yoshida Izumi


▬ Pretty Little Slave ♥

Visiblement, Izumi n'avait pas eu à se faire prier avant de se faufiler à l'intérieur de l'appartement. Iwao l'entendit même refermer la porte dans son dos. Tout en retirant son casque, il observa le rouquin qui enlevait ses chaussures comme un petit garçon bien poli. Le brun retirait rarement les siennes : du moins, il attendait d'être affalé pour s'en débarrasser, les jetant au hasard dans la pièce qui lui servait de salon, de salle à manger et de chambre. Son canapé se convertissant en lit, il gagnerait beaucoup de place si l'adolescent n'avait pas la flemme de le replier chaque matin. Mais ce serait inutile, étant donné qu'il se sentait plus à l'aise sur le matelas du lit qu'entre les coussins du canapé. Iwao ne cherche pas forcément à avoir de la place ou de jouir d'un espace ouvert et rangé. Son confort passait avant tout et il se complaisait dans le capharnaüm de son appartement. Un bordel organisé, comme il se plait à le dire. Tant que lui s'y retrouve, n'est-ce pas le principal ? Ce n'était pas comme s'il y avait souvent foule chez lui, de toute façon.

Se redressant finalement, Iwao s'étira de tout son long pour réveiller ses muscles ankylosés par sa longue inactivité. D'une main habile, il ferma son MMO après s'être assuré que son avancement avait bien été sauvegardé. Il était déjà au niveau 25 et ne tenait pas à perdre sa progression. Il était pour le moment le meilleur joueur et s'il voulait surpasser le premier, il ne devait en aucun cas perdre ses données. Izumi s'était finalement avancé jusqu'à lui, son éternel sourire d'imbécile heureux collé aux lèvres. Celui-là était-il réel ou factice ? Ressentait-il le besoin de conserver son masque même avec Iwao ? Difficile à dire – même le brun ne pouvait s'avancer sur la question. Mais quelque chose lui disait que Izumi n'hésitait pas à être plus naturel, plus lui en sa compagnie. Ce qui arrangeait bien le brun : plus il laissait tomber des barrières, mieux c'était pour lui. Son objectif se rapprochait petit à petit. Ce n'était plus qu'une question de temps.

▬ Coucou, Iwa-chan. Ce MMO doit être vraiment génial pour que t’y passes autant de temps. Je t’apporte ton petit-déjeuner. Tu me fais faire le tour du propriétaire ? Même si ce sera vite fait, visiblement.
▬ Si un chiotte et une cuisine riquiqui t'intéresse, tu n'as qu'à aller voir. Mais le principal est ici. Ce n'est pas très grand, chez moi.

Bâillant à s'en décrocher la mâchoire, il attrapa un tshirt qui traînait par terre et l'enfila. Il avait eu tellement chaud pendant la nuit qu'il l'avait retiré et jeté sans état d'âme. Assit en tailleur dans son lit, Iwao observa Izumi quelques instants avant de se baisser afin d'attraper le sac à dos que le rouquin venait de poser par terre. Aucun doute qu'il renfermait la petite collation qu'il lui avait si gentiment réclamé par sms. Sans gêne aucune, le brun ouvrit la fermeture éclair du sac et jeta un œil à l'intérieur. Se saisissant de la petite boîte en verre qu'il contenait, il l'ouvrit et tomba face à face avec du papier aluminium. Décidément, Izumi ne faisait pas les choses à moitié. Iwao débarrassa donc la nourriture du papier gris et rencontra enfin la pizza tant désirée. Évidemment, les parts étaient un peu froides. Il hésita un instant à les manger comme ça, ayant la flemme de marcher jusqu'au micro-ondes, mais il s'y résolu finalement en réalisant que les saveurs seraient meilleures.

Iwao se força donc à quitter son matelas et se leva, boitillant tel un éclopé jusqu'à la cuisine. Il appuya sur l'interrupteur pour allumer la lumière – il avait la flemme d'ouvrir le store pour laisser entrer la lumière du jour – et se dirigea vers le micro-onde. Il déposa les parts de pizza dans une assiette piochée dans un placard en hauteur et enfourna cette dernière dans l'appareil électronique pour une trentaine de secondes. D'un regard vague, il observa les secondes qui défilaient à l'écran dans un compte à rebours beaucoup trop long. Dieu, que le temps paraît au ralenti lorsque l'on patiente devant un micro-onde ! Finalement, la petite sonnerie annonçant la fin de la cuisson retenti et Iwao ressorti l'assiette, appréciant le parfum beaucoup plus fort qui se dégageait de la pizza. Finalement, il avait bien fait de vaincre sa flemme, car elle promettait d'être plus délicieuse encore maintenant qu'elle était chaude.

Semblant tout ravi, Iwao revint donc dans la pièce principale, chargée de son déjeuner. Izumi ne semblait pas avoir bouger, sûrement en avait-il profiter pour admirer la collection de jeux vidéos et de figurines de son camarade de classe. Ce dernier n'en était pas peu fier, même si la plupart de ses packs collectors ou figurines rares demeuraient dans la large vitrine de sa chambre à Shizuoka. Cet appartement était bien trop petit pour qu'il puisse y exposer toute sa collection – et de toute façon, il n'habitait ici que le temps de ses études à Tokyo, il ne comptait pas y passer le reste de sa vie. D'autant plus que ses très précieux biens étaient en sécurité dans le manoir, où le moindre vol serait impossible. Ici, dans Tokyo, il y avait déjà beaucoup plus de risques. C'était un peu parano de réfléchir de la sorte mais Iwao avouait totalement l'être lorsque ça concernait sa très (trop) précieuse collection de figurines, packs, consoles, jeux et mangas en tout genre.

▬ Tu n'as pas mit trop longtemps à arriver, finalement. T'habites où exactement ?

Lanca Iwao avant d'enfourner un large morceau de pizza qu'il sectionna de ses dents avant de la mâcher longuement. Elle était franchement bonne ! Ça se sentait que c'était du fait maison et pas un produit industriel acheté dans on-ne-sait quel magasin des alentours. Elle était même plus bonne encore que celle de la pizzeria où Iwao commandait très souvent. Puisqu'ils livraient à domicile, le brun n'en prenait que chez eux. Oui, sa feignantise était affligeante par moment mais que voulez-vous, on ne se refait pas. En tout cas, il englouti sa première part en même pas trois bouchées et se préparait déjà à avaler la deuxième, sans même avoir prit la peine de demander à Izumi s'il en voulait. Après tout, c'était pour lui que le rouquin avait ramené tout ça, alors il n'allait pas se priver et profiter de ce petit repas avec un plaisir non dissimulé. D'une main, il tira le soda du sac et, après l'avoir débouchonner, porta le goulot à ses lèvres pour en avaler une longue gorgée.



© Never-Utopia & Moona Neko



SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 64
Date d'inscription : 17/01/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 4

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Pretty Little Slave ▬ feat. Izumi ♥   02.01.16 20:36


Pretty Little Slave

Izumi attendit patiemment que Iwao décolle de son ordinateur. Le brun avait tout l’air d’y être accro. Cela amusait Izumi qui n’y passait pas tant de temps que ça. Enfin, il était quand même mal placé pour se moquer vu les heures qu’il passait sur d’autres consoles comme sa 3Ds ou sa playstation pour ne citer qu’elles. Le brun finit par éteindre son engin et le rouge qui n’y avait pas fait attention, ne me demandez pas comment, s’aperçut alors qu’il était torse nu et en caleçon. Nullement gêné, son camarade ne se gêna pas pour le regarder. Ils étaient entre hommes, on n’allait pas faire de manières, hein. Le rouge n’avait jamais su de quel bord il était, il n’était jamais sorti sérieusement avec quelqu’un, que ce soit une fille ou un garçon. Il n’était jamais tombé amoureux non plus, si on oubliait cette gamine au jardin d’enfant il y a bien longtemps. Et peut-on vraiment être sérieusement amoureux à quatre ans ? J’ai des doutes.

Izumi ne s’était donc jamais posé la question de s’il préférait les filles ou les mecs. Il s’était toujours dit qu’il verrait bien le jour où il serait attiré par quelqu’un. L’idée d’avoir un petit-ami alors qu’il était lui-même de sexe masculin ne le gênait nullement. Sa famille n’était à priori pas homophobe et il avait déjà vu son frère traîner avec autant de filles que de garçons... Si le « parfait » Yoshida Kaito osait sortir avec des personnes du même sexe que lui, son cadet ne voyait pas le problème. Après tout, lui n’avait jamais prétendu être parfait.

Esquissant un sourire en voyant le brun bailler fortement, il se demanda combien d’heures il avait bien dormi. C’était probablement sa faute pour l’avoir réveillé... Mince alors. Vous l’avez probablement deviné, mais le cadet Yoshida ne se sentait nullement coupable. Iwao n’avait qu’à éteindre son portable s’il ne voulait pas être réveillé. Ou ne pas donner son numéro à n’importe qui... Les deux étaient aussi dangereux l’un que l’autre, croyez-moi. Il pouffa en entendant les paroles du brun. Iwa-chan avait du répondant, hein.

- Finalement, ça ira. Je ne suis juste pas habitué à être dans un appartement aussi petit. Mes parents ont une grande maison et je vis en colocation avec plusieurs lycéens. Mais je suppose que pour une personne seule, c’est en effet suffisant.


Difficile de savoir si Izumi cherchait à blesser, à se moquer, à se vanter ou s’il était simplement franc. Même ses parents auraient eu de la peine à le deviner. Enfin, devant eux il faisait de toute façon toujours attention à ses paroles. A croire qu’il avait appris de son grand-frère malgré lui... Kaito était un maître du double jeu, après tout.

Le rouge observa avec son éternel sourire le brun enfiler un T-shirt. Dommage, la vue ne le dérangeait pas tant que ça... Le brun n’était pas mauvais garçon, après tout. Et encore une fois, je le répète, cela ne voulait pas dire qu’Izumi était attiré par lui, disons plutôt qu’il n’était pas aveugle. Les deux se regardèrent un instant avant que le plus petit ne fouille dans son sac, probablement à la recherche de nourriture. Le rouge le laissa faire tout en gardant quand même un œil sur lui, juste au cas où. Mais le basketteur se contenta de sortir son repas avant de s’éloigner vers la cuisine.

L’écarlate le regarda s’en aller, se doutant qu’il voulait réchauffer les parts de pizza. C’était bien meilleur chaud, après tout. Au lieu de le suivre, ce qu’il aurait très bien pu faire collant comme il était, il préféra se tourner vers les figurines de son hôte pour les observer. Elles étaient très belles et si Izumi en possédait déjà quelques unes, d’autres attiraient fortement son attention. Notamment les grandes de Goku et Vegeta ou certaines de filles peu habillées si vous voyez ce que je veux dire. Visiblement, les deux amis étaient sur la même longueur d’ondes avec des goûts relativement similaires.

Enfin, Iwao revint avec son repas et commença à manger à pleines dents. Cela faisait plaisir à son invité qui s’était assis à moitié sur le canapé-lit sans demander la permission et qui l’observait en souriant. A se demander comment il pouvait ne pas avoir de crampes aux joues à force.

- Ah, l’appartement est à quelques arrêts de bus. Il y a quand même une bonne distance, mais le chauffeur a été rapide pour une fois. Et non, je ne l’ai pas soudoyé par peur de me faire frapper si j’étais en retard.


Amusé, il adressa un clin d’œil au brun avant de pincer les lèvres. Hé, un hôte s’occupait un minimum de ses invités normalement, non ? Visiblement, il n’aurait même pas droit à un peu de pizza, snif. Cela lui apprendrait à être aussi naïf, il n’allait pas réclamer maintenant et passer pour une victime, non merci. Tant pis pour son estomac qui criait famine en silence.

- Elle est bonne, hein ? Ma coloc cuisine vraiment très bien, c’est pratique, t’as pas idée. Elle me fait de bons petits plats et son petit-ami est souvent jaloux. C’est drôle.


Izumi savait être gentil quand il le fallait. Encore une fois, il avait appris malgré lui à force d’observer son frère. Mais peut-être que les fils Yoshida avaient tous deux ça en eux, qui sait.

- Une fois que t’auras fini de manger, tu penses faire quoi ? Cela ne te dérange pas si je reste un moment ? Je suis sûr qu’on peut trouver de quoi s’occuper et s’amuser ensemble. Comme on dit, plus on est de fous, plus on rit.


Visiblement, le rouge avait confiance dans le brun pour lui demander ça. En temps normal, il n’aurait peut-être pas osé s’imposer. Après tout, Iwao et lui ne se connaissaient pas si bien que ça. Izumi n’était pas du genre timide, bien au contraire, mais il était parfois introverti à force de ne pas trouver sa place. Quand on avait un grand-frère comme Kaito, il était difficile d’en avoir une. Mais peut-être que c’était en train de changer, qui sait.

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Izumi dans toute sa splendeur. Click:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Pretty Little Slave ▬ feat. Izumi ♥   14.01.16 23:23


















Feat,
Yoshida Izumi


▬ Pretty Little Slave ♥

Iwao se régalait. Cette pizza faite maison changeait des nouilles instantanées qu'il mangeait la plupart du temps. N'ayant jamais vraiment prit de temps d'apprendre à cuisiner – et ayant la flemme de le faire – il se contentait toujours de nourriture qu'il n'avait qu'à passer au micro ondes pendant le temps indiqué. Même si son appartement possédait tout ce qu'il fallait pour cuisiner – poêles, casseroles et tout un tas d’ustensiles divers – il ne s'en était jamais servi et tout demeurait neuf dans les placards. Certains même possédaient encore l'étiquette avec le prix. Mais mise à part ses baguettes et parfois quelques couteaux, le reste des ustensiles n'avaient jamais vu la lumière du jour depuis qu'ils avaient été rangés dans les placards lors de l'emménagement de Iwao. Par contre, son autocuiseur à riz fonctionnait très souvent et à n'importe quelle heure de la journée. Dès qu'il avait un petit creux, que ce soit dix huit heures ou trois heures du matin, il n'hésitait pas à se servir un bon gros bol de riz qu'il noyait dans des sauces diverses.

Bien sûr, lorsqu'il était en cours, Iwao mangeait au réfectoire, lui permettant ainsi de prendre des repas un peu plus équilibrés. Car même lorsqu'il rentrait à Shizuoka quand l'envie le prenait, il ne mangeait pas forcément ce que le cuisinier avait préparé. Il ne grignotait que ce qu'il lui plaisait et laissait sans remords ce qui ne l'intéressait pas. Et si jamais ça ne lui suffisait pas, il descendait tout simplement en cuisine pour piocher ce qu'il voulait à droite et à gauche. Le lycéen ne se privait jamais de se servir comme bon lui semble : après tout, c'est chez lui ici. Et ce sont ses parents qui payent cette nourriture. Il peut donc prendre tout ce qu'il désire sans que l'on ne puisse lui reprocher quoi que ce soit. Et le bougre en profitait drôlement. Il n'était pas réellement addict au sucre, donc ce n'était pas de gâteaux ou de friandises en tout genre dont il se gavait, mais il avait un goût très prononcé pour les chips et les snacks salés en règle générale.

Relevant les yeux vers Izumi, Iwao constata qu'il s'était assit sur le lit près de lui et qu'il l'observait manger. Il espérait peut-être qu'ils partagent, mais le brun était bien trop affamé pour lui céder ne serait-ce qu'une miette de sa part de pizza. Il aurait du en prendre pour lui aussi, s'il avait faim. Il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même. Le brun termina d'engloutir la deuxième et dernière part avec appétit, se léchant les babines pour ne pas en perdre une seule miette. Il prit encore quelques gorgées de soda avant de s'étirer de tout son long, repus. Il restait de la mousse en chocolat mais il n'en avait pas trop envie pour le moment. Plus tard, peut-être. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Iwao avait un appétit d'oiseau, surtout au réveil. Il mangeait beaucoup, oui, mais en plusieurs fois. Les seuls moments où il était obligé de tout manger en une fois, c'était au lycée, puisqu'il n'avait pas vraiment la possibilité de grignoter en classe. Il se forçait donc à dévorer son déjeuner d'une traite, quand bien même il avait de gênantes sensations de ballonnements après.

▬ Elle est bonne, hein ? Ma coloc cuisine vraiment très bien, c’est pratique, t’as pas idée. Elle me fait de bons petits plats et son petit-ami est souvent jaloux. C’est drôle.
▬ C'est moche de marcher sur les plates-bandes des autres. Fais attention qu'il ne vienne pas te refaire le portrait un de ces quatre. Certains mecs sont surprotecteurs et n'aiment pas forcément partager.

Iwao déposa l'assiette par terre et l'éloigna un peu pour ne pas que lui ou le rouquin ne risquent de marcher dessus par mégarde. Le brun n'ayant pas le courage d'aller la mettre dans l'évier pour le moment, il la laissait de côté pour plus tard. Cet excès de flemmardise expliquait à lui seul pourquoi l’appartement était si mal rangé. Iwao remettait toujours à plus tard ce qu'il pouvait faire maintenant. Ces vêtements qui traînent ? Il les mettra à la machine plus tard. Ces papiers entassés sur son bureau ? Il les triera une autre fois. La vaisselle ? Boarf, il a le temps va, il a plusieurs paires de baguettes de toute façon. Et ainsi de suite, jusqu'à ce que l'appartement ne ressemble plus qu'à un dépotoir. Et ce n'est que lorsqu'il a égaré quelque chose qu'il se met à ranger : telle une tornade, il remue tout sur son passage afin de remettre chaque objet à sa place. Et souvent, le résultat est bluffant : l'appartement apparaît vraiment plus grand quand il est rangé. Malheureusement, ça n'arrive pas souvent … D'ailleurs, Iwao n'a pas rangé depuis un petit moment maintenant.

L'adolescent étouffa un bâillement dans le creux de son coude. Maintenant qu'il avait mangé, il avait l'impression que le sommeil lui tombait dessus petit à petit. Faut avouer qu'il n'avait pas énormément dormi non plus. Il ne dirait d'ailleurs pas non à une petite sieste, à présent. Cependant, Izumi ne semblait pas décider à partir. Au contraire même, car il lui demandait s'il pouvait rester. Pour qu'ils puissent s'amuser ensemble. Iwao arqua un sourcil. Faisait-il mention de ses nombreux jeux rangés dans les hautes étagères ? Sûrement. Même s'il était fatigué, le brun devait avouer que quelques petites parties le tentait bien. Souvent, il jouait sur ses diverses consoles tout en étant connecté sur les réseaux internets, lui permettant de faire équipe avec ou combattre des joueurs du monde entier. Mais c'était rare qu'il puisse défier quelqu'un en face de lui. Se redressant mollement, Iwao tendit le bras vers sa New 3DS édition collector Monster Hunter et l'exhiba sur le nez de Izumi.

▬ Tu en as une ? Il y a pas mal de jeux que l'on peut faire en coop' ou en versus. Au pire, j'en ai une deuxième qui traîne si tu veux.




© Never-Utopia & Moona Neko



SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 64
Date d'inscription : 17/01/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 4

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Pretty Little Slave ▬ feat. Izumi ♥   29.01.16 16:44


Pretty Little Slave
Izumi prenait son mal en patience. Il avait bien compris que Iwao n’avait aucune intention de partager sa nourriture. Et il ne pouvait pas lui en vouloir. C’était son repas, après tout. Le rouge l’avait amené spécialement pour lui. Donc vouloir ou non le partager ne regardait que Iwao. S’il ne voulait pas, et bien tant pis pour le fils Yoshida affamé. Il n’avait qu’à manger avant de venir, quel crétin il faisait ! Poussant un discret soupir, il détourna le regard pour ne pas souffrir davantage. Maintenant, il n’avait plus qu’à attendre que le brun termine de manger. Pour patienter, Izumi se demanda ce qu’ils allaient bien pouvoir faire. De ce qu’il savait de son camarade, c’était un vrai geek. Alors peut-être... Allez savoir. Le rouge ne se défendait pas trop mal en jeux vidéo. Enfin, cela dépendait des quels bien entendu, mais en général il ne se débrouillait pas si mal que ça et ce à toutes sortes de jeux. La polyvalence dans ce domaine, cela le connaissait ! Il aimait autant les RPG que les jeux de tir, d’action, d’aventure, d’horreur, bref un peu de tout. Il avait même testé des jeux de fille pour voir ce que ça donnait. Mais ça pas question de l’avouer, hein.

Reposant son regard sur son hôte qui venait de lui adresser la parole, le lycéen esquissa un grand sourire comme ceux qu’on lui connaissait. Oui, c’était moche, certes. Mais tellement amusant. De toute manière, il n’avait aucune intention de piquer sa petite-amie à son colocataire. Ce n’était donc pas si méchant que ça. Taquiner les autres, c’était sa spécialité et il savait quand même s’arrêter juste avant de franchir la limite. Il n’était pas masochiste non plus. Il avait déjà assuré à son colocataire masculin que sa copine ne l’intéressait pas pour éviter un coup de poing. Mais au lieu de rassurer Iwao, le rouge préféra le taquiner comme il savait si bien le faire.

- Pourquoi ? Tu t’inquiètes pour moi, Iwa-chan ? C’est gentil dis donc.


Il s’esclaffa quelque peu avant de passer une main dans sa tignasse rouge décoiffée. Pour se donner un genre, par gêne ou par tic, allez savoir. En tout cas, il sourit à nouveau et assura avec confiance.

- T’inquiète. J’ai pas l’intention de le laisser me refaire le portait. Je l’ai déjà rassuré sur le fait que sa copine ne m’intéressait pas et qu’elle était de toute manière trop gentille pour être avec moi. Mais merci pour le conseil, je l’oublierai pas.


Il adressa un regard malicieux au brun avant de le regarder attraper sa New 3DS qui déchirait ma foi. Comprenant où il voulait en venir, Izumi esquissa un sourire en coin, c’était bien ce qu’il pensait. Jouer une partie avec Iwa-chan serait amusant ma foi. Et cela ferait passer le temps également. Le rouge acquiesça pour signifier qu’il avait bien amené sa console. Il se pencha pour attraper son sac, mais effleura par mégarde la jambe de Iwao. Rougissant immédiatement, le rouge s’empressa de s’écarter, manquant de tomber au passage et fouilla dans son sac avec une concentration presque exagérée, mort de gêne. Il finit par sortir une 3DS XL collector Xerneas flambante neuve et la montra à Iwao avec fierté en essayant de faire comme si de rien n’était. Peine perdue vu ses joues rouges et ses mains un peu tremblantes. Oui, il se mettait dans tous ses états pour pas grand-chose, mais que voulez-vous. On est timide ou on ne l’est pas. Et malgré les apparences, Izumi pouvait l’être, du moins pour ce genre de choses.

- On a de belles consoles, je trouve. Tu veux jouer à quoi ? Et ça te dirait de faire un pari ? Ce serait amusant. Hahaha.


Son rire sonnait faux, Izumi n’arrivant pas à oublier ce qui venait de se passer. Etait-ce vraiment un accident ? Il avait l’impression que pendant une seconde, l’envie de toucher Iwa-chan volontairement l’avait effleuré... Mais ce n’était peut-être que son imagination.

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Izumi dans toute sa splendeur. Click:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Pretty Little Slave ▬ feat. Izumi ♥   17.02.16 21:38


















Feat,
Yoshida Izumi


▬ Pretty Little Slave ♥

S'inquiéter pour Izumi ? Foutaises ! Iwao ne voulait tout simplement pas qu'un gugusse lui refasse le portrait avant qu'il ait pu mettre la main sur la figurine qu'il convoitait tant. Si le rouquin finissait à l'hospice, ça ne l'aiderait vraiment pas dans sa petite affaire. Izumi pouvait bien faire tout ce qu'il voulait tant que ça ne mettait aucun bâton dans les roues d'Iwao. Ce dernier n'écouta d'ailleurs le rouquin qu'à moitié quand ce dernier se justifia, se fichant bien qu'il ne se sente pas assez bien pour sa gentille petite colocataire. Ses affaires de cœur, il s'en fiche comme de l'an quarante. Mais d'un autre côté, tant mieux s'il n'a aucune fille dans le collimateur. Iwao avait bien remarqué, et à plusieurs reprises, qu'Izumi ne semblait pas insensible à son …. « charme », si on peut dire ça comme ça. Le brun se rappelait encore du micro baiser qu'il lui avait donné à l'infirmerie, ce jour où ce colosse l'a renversé comme une boule de bowling avec une vulgaire quille instable. Izumi lui avait collé un bec affectif sur la joue lorsqu'il l'avait soigné, et Iwao lui en avait collé un en retour. Et maintenant, Izumi qui vient jusqu'ici comme un brave toutou, chargé de nourriture pour contenter les caprices de Iwao …

C'était bien trop évident pour que le brun ne remarque rien. Mais ça l'arrangeait bien, au final. Jouer avec le cœur d'Izumi semblait bien plus facile qu'il ne voulait le laisser paraître. Il se donnait des grands airs, faisait le type imperturbable et sociable, mais ce n'était qu'un masque, une facade. Et Iwao l'avait bien vu. Cependant, il faisait mine de rien. Pour que Izumi ne se doute pas de ce qu'il projetait dans son dos. Devenir important plus lui, si possible plus qu'un ami. Le pousser à lui céder cette pièce de collection qu'était la figurine de Magic Lala Rose, qu'il avait bêtement exhibé au lycée, comme inconscient de sa valeur. Il semblait déjà lui laisser son déjeuner, ce n'était qu'une question de temps avant qu'Iwao ne puisse accéder au plus haut barreau de l'échelle. Et quand il aura obtenu ce qu'il désirait, lorsqu'il aura cette précieuse figurine entre ses doigts, il laisserait passer un peu de temps avant de le laisser tomber, de le jeter comme une vulgaire chaussette sale dont personne n'a envie, de le rayer de sa vie sans le moindre scrupules.

Mais ils n'en sont pas encore là. Au jour d'aujourd'hui, Izumi n'est sûrement pas prêt à lui léguer la figurine. C'est encore trop tôt pour ça. Iwao ne doit pas agir dans la précipitation, il doit laisser germer les fausses graines de l'amitié que le rouquin pense avoir semer entre eux. Et lorsque la première fleur aura éclot, ce sera le signal d'attaque. Mais pour l'heure, ils n'en sont encore qu'aux racines, leur amitié n'ayant pas émergée de la terre. Une relation de ce genre ne se construit pas en un jour, même Iwao le sait. Et même s'il est d'un naturel assez impatient en règle générale, il est prêt à attendre tranquillement que les choses se construisent, à leur rythme, sans rien de factice qui puisse mettre la puce à l'oreille d'Izumi. Pour que ce soit le plus parfait possible, le rouquin doit y croire. Et Iwao aussi. Même si cela lui semble impossible à imaginer. L'amitié, il ne l'a jamais réellement connu. C'est une idée abstraite, un gribouillage d'enfant qu'il ne parvient pas interprété, un patchwork d'idées contraires qui ne possède pas une once d'harmonie.

Mais revenons-en au présent. Tout fier, Izumi tire une 3DS XL édition Xerneas collector Pokémon de son sac. Oh, il joue donc à Pokémon, lui aussi. Parfait parfait. Et s'il a sa propre console, tant mieux, ça arrange Iwao. Ainsi, il n'a pas besoin de fouiller son appartement – déjà sans dessus dessous – pour trouver son autre 3DS. Sûrement traîne-t-elle sur un meuble ou dans un de ses tiroirs. Depuis qu'il a l'édition collector Monster Hunter, il n'a d'yeux que pour elle et ne se soucie plus de l'autre, pourtant très belle également. Iwao n'a de toute façon toujours acheté ou gagné que les éditions collector, ce n'est pas lui que vous verrez avec une console unie et basique. Il n'est pas fana au point de collectionner toutes les éditions spéciales mais dès qu'une nouvelle qui lui plaît énormément arrive sur le marché, il se jette dessus sans hésiter. De ce fait, il possède à ce jour une bonne collection de console. Il joue avec son dernier achat jusqu'à craquer pour la nouvelle édition, la précédente console finissant alors dans sa vitrine, chez lui, à Shizuoka.

▬ Ainsi donc, tu aimes Pokémon. Parfait, parfait. Je te défie ! Celui qui remporte le match range l'appart. Deal ?~

Iwao affiche un large sourire, le regard luisant de défi. Il n'attend d'ailleurs même pas que Izumi frappe dans sa main pour sceller le pacte pour allumer sa console. Sa cartouche de Pokémon X y est déjà insérée, étant donné qu'il y a joué très récemment. C'est souvent le jeu auquel il joue dans les transports en commun lorsqu'il rentre à Shizuoka de temps en temps. Il démarre aussitôt son jeu, ne laissant pas le générique lui faire perdre du temps. Il sélectionne sa partie et se rue vers son PC. En pleine shasse après avoir obtenu le Charme Chroma, Iwao passe son temps dans le Safari des Amis en quête d'un Kirlia shiny. Pour le moment, rien de concluant mais il ne perd pas espoir, espérant vite mettre la main sur un chromatique, et mâle si possible. Une fois dans son PC, il étudie sa boîte de combat. Il s'est mit à la stratégie que récemment et a déjà eu l'occasion de tester son équipe en ligne contre quelques amis stratèges du net. Pour le moment, son équipe n'est pas parfaite mais elle est sur la bonne voie.

Le brun observe son équipe avec attention. Elle se compose de Pokémon réputés dans le monde de la stratégie. Un Cizayox, un Togekiss, un Carchacrok, un Léviator, un Ectoplasma et un Leuphorie. D'après les autres stratèges, ils ont tous de bonnes natures, des IVs et Evs corrects et des objets assez intéressants. Là où ça pêche, c'est au niveau de la manière de les jouer. Iwao a toujours été le type bourrin qui fonce dans le tas sans réfléchir. Il n'apprend à ses Pokémon que des attaques qui font des dégâts, sans porter trop d'attention aux attaques plus passives ou de statut. Il essaie de s'améliorer à ce niveau-là mais chasse le naturel et il revient au galop. Et à chaque fois qu'il perd contre l'un de ses amis stratèges, sa réaction est de ragequit en écoutant à peine les conseils qu'on lui donne. Lorsque ça concerne les jeux vidéos et particulièrement ses défaites, Iwao est un grand enfant capricieux qui ne veut strictement rien entendre. Ce serait presque à souhaiter à Izumi de perdre, s'il ne veut pas entendre le brun se plaindre et ronchonner pendant des heures.

▬ Tu es prêt ? On fait un match solo ? Duo ? Trio ?




© Never-Utopia & Moona Neko



SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 64
Date d'inscription : 17/01/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 4

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Pretty Little Slave ▬ feat. Izumi ♥   09.03.16 15:33


Pretty Little Slave
Izumi était tout content à l’idée de jouer avec son nouvel ami. Et sans vouloir se vanter, il était plutôt doué en jeux vidéos. Du moins, certains d’entre eux. Espérons donc qu’il tombera sur une licence qui lui sera favorable. Comme beaucoup de monde, Izumi aimait gagner. Il savait reconnaître une défaite et l’accepter, mais il n’aimait pas ça pour autant. Alors autant tout faire pour ne pas perdre. Un grand sourire apparut sur ses lèvres quand Iwa-chan proposa de jouer à pokemon. Cool, il était plutôt chanceux. C’était une licence sur laquelle il ne se débrouillait pas trop mal. Ce n’était pas la meilleure, mais il n'était pas non plus mauvais, ce qui était déjà bien. Les jeux vidéo, c’était la vie. Et oui, le rouge était un petit geek et il l’assumait parfaitement.

Prenant un air songeur à l’évocation de ce qui allait être parié, il finit par avoir un sourire malicieux. Pourquoi pas, après tout. Autant tester ses capacités et puis c’était lui qui avait demandé à parier en premier. En plus, c’était toujours mieux de ranger que de devoir céder sa console ou autre chose. Même si le ménage, ça craignait.

- D’accord, Iwa-chan ! Que le meilleur gagne !

Allumant sa console, le rouge prit un air concentré, sortant même un peu sa langue sur le côté, comme un tic pour aider à la réflexion. On ne plaisantait jamais en jeu vidéo, surtout quand un pari était en jeu. C’était probablement une des seules choses que le Yoshida ne prenait pas à la légère, avec le basketball. Son personnage alluma le PC dans le jeu et le rouge vérifia son équipe. Il n’avait jamais vraiment compris la stratégie pokemon, comme bien d’autres d’ailleurs, alors il le faisait au feeling, en testant souvent de nouvelles attaques et en gardant les meilleures. C’était peut-être un peu cliché, mais il avait confiance en ses pokemon ! Même s’ils étaient virtuels, le rouge aimait penser qu’un vrai lien les unissait.

Bien sûr, il ne le disait jamais à d’autres, de peur qu’on se moque ouvertement de lui. Si Kaito l’apprenait entre autre, c’en serait fini de sa dignité, il en était convaincu. Son frère n’était pas toujours tendre, après tout. Et Yoshida Kaito n’était bien sûr pas assez niais pour penser ce genre de choses... Enfin, Izumi assumait parfaitement cette pensée, dans son coin et en solo. Quoi, comment ça il n’assumait pas dans ce cas ? Il y a plusieurs degrés comme pour toute chose, voyons !

Un Dracaufeu, un Goupelin, un Nymphali, un Azumarill, un Iguolta et un Roucarnage composaient son équipe et il en était assez fier. Ils ne s’en sortaient pas trop mal, en général. En tout cas, le rouge avait hâte de voir l’équipe de Iwao et de s’amuser en le combattant. Qui serait le meilleur ? Bonne question. Le rouge était sûr de sa force, mais comme disait le dicton, on trouvait toujours plus fort que soi... Serait-ce Iwao ? Seul l’avenir le dirait. Souriant en levant les yeux de sa console, le rouge répondit à la question avec enthousiasme.

- Les combats duos sont mes préférés ! Tu vas voir, on va bien s’amuser.

Le match commença ensuite et le Yoshida commença par envoyer son Roucarnage avec son Iguolta. Ce dernier pourrait utiliser autant de surf qu’il le voudrait sans blesser son partenaire qui avait vol comme capacité. Ce qui était très utile, ma foi. Alterner les types était la clé de la réussite, même s’il avait deux types feu et deux types vol dans sa ta team... Enfin, quand Dracaufeu méga-évoluait, il perdait son type vol, ce qui faisait déjà un doublon de moins. La stratégie, je vous dis, la stratégie...

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Izumi dans toute sa splendeur. Click:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Pretty Little Slave ▬ feat. Izumi ♥   02.04.16 23:22


















Feat,
Yoshida Izumi


▬ Pretty Little Slave ♥

Izumi peut bien parler, Iwao ne l'entend déjà plus. Son regard céruléen est braqué sur le double écran de sa console tandis qu'il étudie les profils de ses Pokémon, s'assurant que chacun possède l'objet adéquat. Une fois certain que tout est parfaitement en place, il sélectionne ses créatures afin de les passer dans son équipe. Il peut évidemment les laisser dans la boîte combat mais il préfère les prendre avec lui, une habitude dû aux anciens jeux dans lesquels la boîte combat n'existait pas. Iwao fait ensuite défiler ses boîtes sous ses yeux, s'assurant que tout est bien rangé. Si son appartement renvoi de lui l'image d'une personne désordonnées, ce n'est vrai que dans la ville réelle. Car dans les yeux vidéos, ses inventaires sont toujours rangés et triés de façon si maniaque que ça en est perturbant. Il en est de même pour ses boîtes Pokémon dans le PC : ses petites créatures sont rangées par types dans des boîtes différentes puis triées par couleur au sein de la boîte. Et Iwao ne supporte pas qu'un Pokémon ne soit pas correctement à sa place.

Une fois son contrôle du PC terminé, Iwao le quitte finalement et attend patiemment que Izumi termine de constituer son équipe. Son pouce gauche caresse le pad, testant sa sensibilité d'un air désintéressé. Son dresseur tourne en rond au milieu du Centre Pokémon, plus ou moins vite selon ses mouvements de doigt. Le brun se lasse cependant très vite de cette petite activité et ouvre son menu pour admirer sa collection de badges, avant de faire le tour entier de son inventaire. Il en prend du temps, le rouquin. Iwao a l'impression qu'il pourrait battre la ligue en attendant que l'autre choisisse son équipe. Ce n'est pas si compliqué pourtant, si ? Le lycéen se demande bien si son camarade joue stratégique, lui aussi. Lui n'a commencé que récemment mais c'est une pratique qui remonte au tout début des jeux. Elle a certes explosé à la sortir de X et Y grâce aux combats en ligne, mais certains s'y consacrent depuis bien plus longtemps que ça.

▬ Les combats duos sont mes préférés ! Tu vas voir, on va bien s’amuser.

Ah, enfin ! Le voilà fin prêt. Aussitôt, Iwao repère son ami dans les passants à proximité via street-pass et lui lance une invitation pour un combat, en choisissant évidemment le mode combat double. L'équipe de Izumi apparaît alors sous ses yeux : Dracaufeu, Goupelin, Nymphali, Azumarill, Iguolta et Roucarnage … Une équipe assez déséquilibrée, du aux types multiples. Deux types feu, deux types vol et deux types fée … Quand bien même la Mega-Evolution X de Dracaufeu l’amputait de son type vol au prodit du type dragon, ce n'était qu'un doublon de moins sur les trois. Cependant, Iwao doit tout de même choisir ses premiers Pokémon avec soin : c'est un moment décisif dans un match. Les switch sont évidemment autorisés mais ils font perdre un tour, ce qui est fort dommage. Néanmoins, difficile pour lui d'imaginer quels Pokémons sont adversaires allaient lancer sur le terrain en premiers. Il fallait agir de façon réfléchie.

Après un instant de réflexion, Iwao sélectionne finalement l'ordre de son équipe et le combat peut enfin commencer. Izumi envoie Iguolta et Roucarnage. Le brun grimace lorsque son Léviator apparaît sur le terrain en compagnie de Leuphorie. Avec son double-type eau/vol, cet Iguolta peut le mettre K.O bien trop facilement. Il doit absolument le remplacer. Mais par qui ? Iwao étudie son équipe. Carchacrock serait un bon choix mais son type sol est menacé par la probable attaque surf que peut apprendre Iguolta. Il choisi finalement d'envoyer Ectoplasma : avec son attaque Toxic, il pourra empoisonner le pokémon électrik qui lui donne du fil à retordre. En attendant, il demande à Leveinard d'utiliser berceuse afin d'endormir les deux adversaires. Il commencera son travail de soutien une fois Iguolta neutralisé. Le tour commence enfin : Leviator disparaît du terrain pour laisser la place à Ectoplasma. Néanmoins, Iguolta et Roucarnage sont statistiquement plus rapides que Leuphorie … Qui donc va attaquer en premier, parmi ces deux-là ? Leuphorie tient des restes en tant que soutient, rien donc qui puisse le rendre plus rapide.

▬ Je suis curieux de voir ce que tu me prépares, Izumi.

Une lueur de défi brille dans les iris azurées de Iwao. Ses yeux ne se décollent pas de son écran, impatient de connaître la suite du match, mais inutile de croiser le regard de Izumi pour comprendre que le sentiment est partagé. Ils sont tous les deux des compétiteurs déterminés à remporter ce match coûte que coûte. Même si Iwao a été obligé de switch dès le début du match, il est sûr de s'être mit sur une bonne voie. Ni Leuphorie ni Ectoplasma sont sensibles aux types adverses. Ils survivront donc à ce tour quoi qu'il arrive, puis Leuphorie n'aura qu'à se soigner tranquillement pendant que ses adversaires souffriront du poison de Ectoplasma … Une technique sadique qui fait naître un sourire sur les lèvres d'Iwao. Il a vraiment hâte de connaître la suite du match, désormais ...



© Never-Utopia & Moona Neko



SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 64
Date d'inscription : 17/01/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 4

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Pretty Little Slave ▬ feat. Izumi ♥   19.04.16 12:44


Pretty Little Slave
Izumi se demandait si Iwao était meilleur ou moins bon que lui. Cette dernière l’arrangerait plus, mais malheureusement son instinct le mettait sur la première option... La vie était parfois cruelle. Enfin, la seule véritable solution pour connaître le gagnant, c’était de finir le match. Il ne fallait pas se déconcentrer pour un simple pressentiment probablement faux. Et oui, Izumi avait la grosse tête, qu’est-ce que vous croyez. Quand il s’agissait de jeux vidéos, il ne plaisantait pas. C’était probablement une des rares choses avec laquelle il était vraiment sérieux, avec le basketball. Une des rares choses avec laquelle il ne faisait également jamais semblant. Et oui, qui avait dit que les jeux vidéos étaient quelque chose de futile ? Pour certaines personnes, ils étaient vraiment importants. Dites que ces personnes n’ont pas de vie si cela vous chante, cela ne les empêchera pas de dormir la nuit. Ou du moins ça n’empêchera pas les deux élèves de Kirisaki Daichi de le faire. Car nul doute qu’Iwao aimait autant les jeux vidéos que le rouquin. Il ne fallait pas être devin pour le deviner.

Enfin, revenons au match. Iwao avait procédé à un changement judicieux, s’il ne l’avait pas fait nul doute qu’Izumi aurait pris un avantage certain grâce à son Iguolta. Grr. Son camarade était intelligent, enfin même un gosse aurait compris le désavantage, vous allez me dire. Mais Izumi n’avait pas dit son dernier mot. Il ordonna à ses pokemon une attaque surf pour Iguolta qui toucherait les deux pokemon adverses et une attaque vol à Roucarnage pour qu’il puisse se mettre à l’abri et esquiver ainsi aussi bien l’attaque alliée que les ennemies. Le match allait être palpitant, le rouge le sentait. Il répondit à Iwao avec seulement un sourire un peu insolent qui montrait bien sa personnalité. Depuis toujours, le cadet Yoshida était un compétiteur dans l’âme... Et il ne comptait pas perdre ce match.

******
Un gros soupir retentit dans le salon. Izumi était occupé à ranger tant bien que mal l’endroit bien en désordre. Comme vous pouvez vous en douter, c’était lui qui avait perdu le match pokemon. Iwao l’avait littéralement écrasé. Il s’était douté qu’il était fort, mais pas à ce point... Le brun l’avait donc laissé ranger tout seul et en avait profité pour aller prendre une douche. Le chanceux... Le Yoshida aurait préféré lui aussi en prendre une plutôt que de ranger un désordre qui n’était pas le sien ! Mais un pari était un pari et il n’était pas assez mauvais joueur pour se plaindre. Du moins, pas à voix haute ou devant Iwao. Car oui, l’absence de son ami lui permettait de marmonner sans risque d’être entendu. Personne n’aimait faire le ménage, on est bien d’accord. Izumi ne faisait pas exception à cette règle. Mais il se donnait à fond pour ne pas qu’on se moque de lui. C’était une sorte de revanche sur sa défaite. Peut-être même que Iwao le féliciterait s’il revenait dans un endroit parfaitement rangé et propre... On pouvait rêver, non ? Bien sûr qu’on pouvait rêver ! Jetant un regard au travail déjà effectué, le rouge ne put esquisser un sourire fier. Il avait bien avancé, l’endroit était déjà méconnaissable comparé à avant. Des bruits de pas lui indiquèrent que Iwao approchait, probablement propre comme un sou neuf. De nouveau de bonne humeur, fier de son travail, Izumi s’exclama joyeusement.

- Coucou, Iwa-chan ! Regarde, j’ai bien travaillé !


Le brun arriva enfin dans la pièce et le rouge sentit ses joues s’empourprer bien malgré lui car cela ne lui ressemblait pas tant que ça. Son ami était torse nu et n’avait qu’une serviette autour de la taille. Il sortait de la douche, d’accord, mais n’avait-il donc aucune pudeur ?! Détournant le regard, Izumi se concentra sur une tâche récalcitrante sur le sol. Frotte, frotte, Izumi et ne montre pas ta gêne ! Même s’il fallait probablement être aveugle pour ne pas la voir...

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Izumi dans toute sa splendeur. Click:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Pretty Little Slave ▬ feat. Izumi ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pretty Little Slave ▬ feat. Izumi ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pretty Little Liars [Drame]
» 04. Pretty little liars.
» 05. It's a pretty little liars [PV Dakota]
» ♪ Pretty Women ♪
» pretty much dead already ◭◭ PHOENIX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: Tōkyō et ses alentours :: Tōkyō :: Appartement étudiant de Saito Iwao-