The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Oh, une fille avec des boobs. [Pv Momoi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kaijo
avatar



InformationsMessages : 36
Date d'inscription : 09/01/2016
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff3e3e

RP terminés: 0

RP en cours: 3 rp


MessageSujet: Oh, une fille avec des boobs. [Pv Momoi]   16.01.16 0:15

Oh, une fille avec des boobs.
Un ballon sort son maitre, une première !

Tu étais là, c’est déjà bien d’être là. Mais, ce qui est mieux c’est d’être heureux d’être là. Tu lances ce ballon dans le panier, il loupe et roule beaucoup plus loin. Cela ne sert donc à rien, tu n’es fait que pour passer la balle que la rentrer dans un panier, tu ne sers donc à rien d’autre que faire bouger la balle. Et pourtant, tu t’en fiche royalement de ne pas pouvoir rentrer ce ballon, ce n’est pas ton rôle après tout. Poussant un large soupir, tu avances pour aller dans le vestiaire, histoire de te rafraichir un peu et te changer, l’entrainement était finit depuis bien longtemps, mais tu voulais t’entrainer un peu histoire de voir si tu pouvais, comme quoi tu es un peu curieux de te découvrir ? Non, tu voulais juste te confirmer que tu ne sers à rien. Joie.

Regardant sa coloration partir, le jeune homme ne sait pas du tout s’il doit recacher ses cheveux noirs en blond, où s’il doit laisser comme cela. Après tout, la dernière fois c’était avec une personne que tu as appelé ami… Il est toujours ton ami, mais il n’est plus là maintenant, te revoilà seul devant le miroir à te redemander clairement ce que tu fiches ici. Détournant le regard du miroir, tu finis de t’habiller pour mettre ta veste de l’école, on dirait un porte pub ambulant pour l’école. Bon okay, Faith ne vend clairement pas du rêve avec une tronche pareil. Prenant son sac de cour, le jeune homme avance son ballon sous le bras pour rentrer. Après tout on repart du principe que tu as une personne qui t’attends à la maison, bien que cela ne t’inquiète pas plus qu’autre chose. Tu avances donc pour aller à la sortie de l’école, parfois tu te demandes si tu vas revenir demain, et la réponse sera oui.

Se grattant un peu la tête, le faux blond avance donc pour aller à cette maudite sortie, totalement motivé de sortir, en fait peu importe où tu es, tu n’es jamais motivé pour faire quoi que ce soit. Avançant donc sans aucune envie particulière, il se demande s’il va prendre le bus ou le métro ou autre transport qui permet de rentrer plus vite. Rien à redire, notre homme est clairement la joie de vivre incarnée. C’est alors que tu sens une vibration dans ta poche, tournant le regard vers la position de celle-ci, l’homme saisit donc son téléphone pour regarder ce qu’il s’y passe. Pour une fois qu’il a une vie, enfin c’est sûrement le message d’un opérateur ou de sa banque ou de tout autre chose pas humaine qu’un robot à envoyé.

« De : Avril
PJ : liste de course.
»

Ah non, c’est vrai que tu as une sœur qui existe dans ton appartement. Clignant des yeux, tu remarques qu’il faut aller dans un endroit bondé de monde acheter des trucs totalement futiles… Car manger c’est futile pour toi ? C’est un premier ça pour toi, manger c’est futile ? On se demande comment tu fais vraiment pour être encore en vie chaque jour. Ah oui, tu ne fais aucune effort pour c’est vrai pardon. Donc, il fallait changer ton itinéraire pour aller dans un magasin. Fouillant dans ton sac, tu prends ton casque avec des oreilles de chat de couleur rouge pour y mettre sur ta tête. C’est sûr que ce n’est pas du tout discret, mais pas grave, après tout le regard des autres ne le tue pas, car depuis le temps plus rien ne lui fait mal.

Il faut donc avancer dans la ville, bien que le chemin ne soit pas long, enfermé dans ton monde avec ton ballon qui ne bouge pas comme un gentil ballon bien dompté. C’est alors que le jeune homme se stoppe devant une vitrine. Oh mon dieu, c’est… Un manga. Pas de quoi taper un casser trois patte à un canard, mais en moins de temps qu’il faudra pour lire cette phrase qui comme par hasard seras beaucoup trop longue. Le jeune homme aura acheté son mangas et ressort de ce magasin pour avancer en le lisant. Après tout, ta tellement pas le temps c’est vrai. Excusez-moi monsieur qui ne fait rien du tout de sa vie, mais alors qu’il avance tranquillement, il sent d’un coup une main le tirer en arrière, laissant son casque partir en avant pour finir sous les roues d’une voiture. Aller, le casque hors de prix qui vient de partir en fumé… Cela aurait pu être ta nuque Faith.

« Ah. Oui. C’est rouge. »

Autant de passion qu’un croque mort dit moi. Le jeune homme a faillis mourir, bien qu’il remarque son ballon partir en mode je divorce de toi sur le côté. Marchant lascivement derrière, en fait en vrai c’est le ballon qui sort son maitre là. Aller Faith, encore quelques pas et tu vas le choper ton ballon, courage… Ah et ton casque aussi, trop de chose à faire d'un coup là.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: Oh, une fille avec des boobs. [Pv Momoi]   18.01.16 9:14

Oh, une fille avec des boobs !
Kobayashi Faith



En fait, Satsuki ne savait pas vraiment ce qui l'avait poussé à se diriger vers Kaijo. Le besoin lascif de voir Kise, sans doute, de s'amuser avec le blond, de ne plus penser à son petit cœur brisé. Le refus catégorique de Kuroko datait de quelques jours déjà mais ses sentiments d'adolescente avaient un peu de mal à se remettre. Tout semblait différent. Elle dormait, mangeait, souriait mais … comment dire … c'était un peu différent. Comme si la rose avait mûrit, pris conscience de certaines choses et ça faisait mal. Mais il fallait bien qu'elle passe par là.

Pour une fois, elle avait demandé à Imayoshi de ne pas assister à l'entraînement. Le brun avait haussé un sourcil mais avait accepté : pour une fois, l'exception n'allait pas pénaliser l'équipe. Et puis, elle devait souvent s'absenter pour fouiner dans les autres lycées, ça ne changeait pas vraiment grand chose qu'elle soit là ou non. Donc, la lycéenne avait pris son sac et avait quitté Tôo dès la dernière sonnerie. Son sac sur l'épaule, elle avait suivit le flot d'élèves qui rentraient directement chez eux ou qui sortaient en groupes ici et là. D'habitude, il y avait Aomine avec elle mais là, elle partait sans lui. Il allait être content de rentrer seul ce soir pour une fois. Pas de rose qui lui collait aux fesses.

Du coup, à cette heure-ci, il y avait beaucoup d'étudiants dans les rues. Les établissements se mélangeaient, filles et garçons, jeunes et moins jeunes. Les passages piétons étaient foulés sans répit, les chaussures des uniformes claquaient contre le sol, les bandes blanches disparaissant à intervalles régulières. Et tout de suite après, les voitures prenaient le relais, klaxonnant les petits retardataires pour les faire accélérer et libérer la voie. Les scooters et motos slalomaient dans une danse indécise, la rose avait l'impression que les conducteurs allaient chuter dans une manœuvre ratée et se faire écraser sans sentiments.

Satsuki patientait sur le bord du trottoir, le temps que le feu pour les piétons tourne au vert. Le garçon près d'elle, dont le casque aux oreilles de chat l'avait amusé premièrement, écoutait sa musique plutôt fort. Même si elle n'arrivait pas à savoir ce qui passait dans le casque, la rose décida que ce n'était pas son genre. Elle écoutait de tout mais ce soir, ça ne passerait pas. En fait, elle se rendit compte trop tard que le garçon en question ne s'était pas arrêté, il continuait d'avancer, droit vers la route, droit vers cette voiture qui semblait ne pas ralentir. Les yeux grands ouverts, une mine horrifiée qui prenait place sur son visage, un bras près d'elle se tendit pour ramener cet adolescent sur le bord, à l'abri. Contrairement au casque qui vola en plusieurs morceaux.

« Ah. Oui. C’est rouge »

Un peu tard pour le remarquer !
Satsuki soupira de soulagement. Les voitures venaient de s'arrêter, tout le monde traversait. Tout le monde sauf ce suicidaire et elle. Observant le ballon de basket qui roulait plus loin, elle fit quelques pas et l'attrapa. Même en sautant l'entraînement, l'entraînement venait à elle. Impossible de nier que le basket et elle, ça ne se séparait pas.

« Franchement, tu es complètement fou ! Lire comme ça, sans prêter attention à la route ! Tu veux mourir ou quoi ?! »

La lycéenne aux cheveux roses lui rendit brutalement son ballon et ramassa même les morceaux de casque pour lui rendre. Une si jolie chose …

« Dommage pour ton casque … Il était plutôt mignon »

Elle fixa le faux blond avec un regard à la fois inquiet et mécontent. Une telle insouciance, bon sang !

« Tu vas bien ? »











Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaijo
avatar



InformationsMessages : 36
Date d'inscription : 09/01/2016
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff3e3e

RP terminés: 0

RP en cours: 3 rp


MessageSujet: Re: Oh, une fille avec des boobs. [Pv Momoi]   26.01.16 22:56

Oh, une fille avec des boobs.
Bonjour? Non connait pas ça

T’as faillis crever, mais c’est du détail cela voyons. Le jeune homme aurait peut être pu être heureux mort ? Tu es pas mal compliqué en vrai, tu serais mort heureux ? Ou mort triste ? Bah de toute façon, le casque est mort à ta place, donc il t’a sauvé la vie ? C’est donc un sacrifice, donc tu dois la vie à ton casque, c’est super ça ? Bien que le recoller ne soit pas dans ton envie en ce moment même. Bref, t’es clairement à l’ouest.

Puis en ce moment même, tu suis ton maitre le ballon qui te fuit, peut être qu’il a compris que tu crains beaucoup ou que sa vie est en danger avec toi, il ne te veut plus. Mais non, tu veux le garder, même s’il n’est pas tout jeune, il est un cadeau de ton ami qui n’est plus vraiment un ami… Pourquoi le garder alors ? Tu ne sais pas trop. C’est alors que la bouboule orange se fait récupérer par son ange gardien, ange un peu rose à ton goût. Tu lèves doucement la tête pour remarquer des copain pour ton ballon, c’est une poitrine Faith. Bien que ton regard vide se dirige enfin vers la femme aux cheveux rose qui tient ton ballon.

« Franchement, tu es complètement fou ! Lire comme ça, sans prêter attention à la route ! Tu veux mourir ou quoi ?! »

Tu réceptionnes le ballon. C’est une donneuse de leçon ? Tu savais que ce genre de personne existe, mais en rencontrer comme ça en pleine rue, c’est rare pour toi ? Surtout que ce genre de personne tu les ignores ou tu les fuis. Faith sait peut être que ce qu’il a fait est dangereux ? Pourtant, il va sûrement recommencer encore et encore. Regardant son ballon qui n’a pas d’émotion, sûrement de peur d’être revenue dans les bras du faux blond. C’est alors qu’il se retrouve avec les morceaux de son casque chat, pourquoi lui rendre ? La pollution mon chou !

« Dommage pour ton casque … Il était plutôt mignon »

Mignon ? Tu ne sais pas trop ce qu’il y a de mignon. Tu aimais le design ? Non ? T’es trop compliqué mon coco. C’es sûr que tu l’as pris pour une certaine raison, mais tu ne l’as sait pas toi-même. Bien que pour le moment, tu aies les déchets de ce casque qui ne va clairement plus marcher désormais, sauf si tu veux tester, mais t’es pas aussi débile.

« Tu vas bien ? »

Ah. La question rhétorique de base d’une femme ou toute autre personne avec un sens un peu humain. Bien sûr, tu vas répondre ? Non ? Aller répond un petit truc Faith. Pitié répond lui ! Quoi que cela doit être difficile pour toi. Détournant un peu le regard, tu décides enfin de faire un truc, hausser les épaules. Bravo.

« Si je réponds, je présume que oui… »

Dit avec le ton le plus lasse de tout les temps. C’est fou comme t’es heureux de répondre à une jolie demoiselle. Bien que cela puisse être n’importe qui, tu lui répondrais de la même façon. Faith est clairement un homme dénué de toute envie dans quoi que ce soit. Qui manque clairement de politesse, enfin qui ne sait pas que juste dire oui ça va c’est mieux que cette réponse complètement… Bah complètement foireuse.

« Juste le casque qui est mort. Dommage. J’en prendrais un autre. Hum. »

Rien que pour dire une phrase pareil, tu mets trois plombes, plus de motivation ? Aller mon petit. Quoi que si tu parles avec plus d’entrain on se demanderait qui t’a remplacé. Le jeune homme penche un peu la tête en la fixant, au d’autre mot à dire ?

« T’es qui ? »

….Quand la politesse est mise de côté, vous avez un Faith sauvage qui pop d’un coup. La délicatesse dans la demande est aussi présente qu’une pyramide au pôle nord. Une demoiselle cela demande de la grâce, de la politesse… Pas un tracteur en pleine face.



© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: Oh, une fille avec des boobs. [Pv Momoi]   01.02.16 20:53

Oh, une fille avec des boobs !
Kobayashi Faith



C'était un garçon un peu étrange, à la coiffure très atypique. Ses yeux semblaient si fatigués mais aussi tellement remplis de désintéressement, comme cet être faisait tout par automatisme. Manger, dormir, marcher, vivre … Comme une espèce de robot dont les actions se faisaient tous les jours, à la même heure sans interruption. Mais sans doute qu'elle se trompait. C'était juste l'impression que donnait ses yeux.

Au moins, ils ne reflétaient pas une quelconque douleur. Donc, il n'était pas blessé mais Satsuki attendait la confirmation vocale du garçon. Avait-il subi un traumatisme l'empêchant de parler maintenant qu'il réalisait qu'il avait frôlé la mort ? Ou alors, le faux blond était naturellement éteint et ça devait être tout un cirque de vivre avec lui au quotidien.

Satsuki allait reposer sa question quand le garçon détourna enfin le regard et haussa ses épaules. Enfin un mouvement, on marchait dans la bonne direction. Il n'était pas mort debout.

« Si je réponds, je présume que oui… »

… D'accord.
Le sourcil rose se hausse tout seul mais la manager ne tient pas rigueur à ce garçon visiblement choqué par son presque accident. Oui, cette voix lasse, ce regard éteint, la lycéenne était certaine qu'il avait du mal à se remettre. Ah là là … Elle n'allait pas pouvoir le laisser comme ça, il risquait un deuxième suicide involontaire.

« Juste le casque qui est mort. Dommage. J’en prendrais un autre. Hum »

Ledit casque gît en morceaux brisés sur le sol et dans les mains du propriétaire. Les oreilles de chat sont cassées, l'objet qui fut autrefois adorable a soudainement perdu ce qui faisait tout son charme. La rose en était triste pour le jeune homme qui allait devoir repayer son bien. Peut-être qu'il n'avait pas les moyens …

Satsuki redressa la tête, le fixant de ses yeux framboises, prête à lui demander autre chose quand le blond reprit la parole, coupant ses pensées. Elle s'attendait à un remerciement, puis à des adieux. Mais pas à ça :

« T’es qui ? »

C'est … comment dire ça ? Une coup de poing en pleine face. Le sourire de la rose se fige, l'information monte au cerveau. C'était très brutal, elle ne s'attendait pas à ça. Mais du coup, elle n'a pas franchement envie de lui répondre gentiment. Sauf que voilà, le garçon mérite quand même qu'elle fasse un effort de son propre côté.

« Momoi Satsuki. Et toi, t'es qui ? »

Momentanément tant pis pour sa visite courtoise à Kise, elle avait plus urgent sur les bras. Ses yeux fixèrent le garçon en face d'elle dans l'espoir qu'il se présente aussi. Il était plutôt sec mais elle avait parlé avec plus désagréable que lui. Rodée comme toujours à l'art de dialoguer avec des murs de sympathie …

« Tu viens de Kaijo, n'est-ce pas ? »

Donnant donnant. Alors, jeune homme, décline ton identité !









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaijo
avatar



InformationsMessages : 36
Date d'inscription : 09/01/2016
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff3e3e

RP terminés: 0

RP en cours: 3 rp


MessageSujet: Re: Oh, une fille avec des boobs. [Pv Momoi]   06.02.16 22:59

Kobayashi Faith & Momoi SatsukiOh, une fille avec des boobs.Un être parfaitement impoli, c’est ce que tu es. Regardant la pauvre demoiselle avec sa poitrine qui te regarde, une poitrine te regarde ? Ahem. Tu devrais être beaucoup plus aimable, s’excuser ? Être gentil ? Non, pas le temps. Enfin pas le temps, avec toi c’est surtout l’envie qui est pas là. Penchant un peu la tête, tu vois une femme figé par tant de délicatesse de ta part. On va dire que tu n’es pas le chevalier servant aux belles paroles et fleur qui sort de nulle part. Le faux blond se demande si ce n’est pas un bug de son système ou autre totalement HS. Comme le fait que d’un coup, il vient de penser qu’il n’y a plus de quoi écouter de la musique sur le trajet et qu’il lui faut du coca…. T’es totalement out.

« Momoi Satsuki. Et toi, t'es qui ? »

Au moins, le ton était lancé. C’est sûr que ce n’est pas une réponse de princesse dans sa tour que tu allais avoir, vu que toi tu n’es pas prince aux belles fleurs. Bien que cela ne change pas l’expression de ton visage. Ah. Si. Où est-ce que tu as déjà entendu ce prénom ? Tu ne sais même pas. Un mannequin ? Quelques choses de ce genre. Bien que tu t’étonnes de connaitre des noms de mannequin en vrai, toi qui ne regarde pas ça, sûrement la télé. La regardant de haut en bas, tu cherches, pas moyen de mettre le doigt dessus, c’est fou comme tu es doué.

« Tu viens de Kaijo, n'est-ce pas ? »

Kaijo ? Penchant encore une fois cette maudite tête. Comme quoi c’est ta seule réaction possible. L’homme se regarde de haut en bas, enfin, regarde dans la vitrine en face. Ah oui. Ton haut qui dit, enfin dévoile à tout le monde d’où tu viens. T’avais pas envie de mettre un truc propre, car la laverie ça coûte chers.

« Oui. Je crois. »

Je crois. Tu crois. Vous croyez. Comment tu peux croire, quand tu en sors ? T’es totalement ailleurs, ou dans un autre monde, c’est au choix là. Faith la regarde toujours en ce demandant où il a vu une personne comme elle, c’est sûr que tu ne vas pas trouver si tu ne demande pas clairement. Bien que Kobayashi poser une question d’intéressement sur une personne, autre que demander son prénom et nom, soit un Pokémon type Légendaire unique, mais cela te perturbe ? Non, tu veux juste savoir si tu écoutes vraiment bien la télé, ou si t’a une bonne culture générale.

« Dit Satsuki, t’es mannequin ? »

Faiiith, rappel nous dans quel pays on est, et la tu va comprendre qu’on n’appelle pas les gens par leurs prénom comme ça. Après le tracteur, c’est le camion ? On va bientôt approcher le paquebot à ce niveau là. Bien que tu puisses faire le silence, l’élève se gratte la joue. Regardant le reste de son casque, puis la femme, puis le casque, puis les voitures qui passent, puis le casque et tout un cheminement qui vient à :

« Tu m’as donc sauvé ? »

Question perspicace. Au moins, autant être fixé. Bien sûr, cela ne va pas trop changer ta vie, vu que tu es en vie… Quoi que mort aussi cela ne changerait pas grand chose, bref tu stagnes beaucoup trop sur place. Le jeune homme pousse un petit soupir.

« Car si c’est le cas. Je t’en dois une. »

Dit platement, on sent le bonheur en toi Faith, on le sent mais tellement ! Bien que le blond ne c’est pas du tout présenté, ta zappé un paragraphe de ses questions coco.

« Kobayashi Faith. »

Point. Aller soi heureux de dire ton prénom ! Non ? Ah oui, tu n’aimes pas ce prénom et ce nom de famille… On est pas sortie de l’auberge en vrai.
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: Oh, une fille avec des boobs. [Pv Momoi]   18.02.16 2:01

Oh, une fille avec des boobs !
Kobayashi Faith



Satsuki n'avait pas eu souvent l'occasion de discuter avec des gens têtes en l'air. Seulement, cet inconnu était encore le niveau au dessus. Il semblait si absent, si décalé, si peu réel dans sa façon d'agir, de répondre que la rose douta un instant d'avoir quelqu'un de vivant en face d'elle. Les gens autour d'eux ne leur prêtaient pas attention, ignorant leur présence. Ils auraient aussi bien pu ne pas être là du tout. Quelle incroyable mais désagréable impression qu'était celle-ci.

« Oui. Je crois. »

Que dire, que dire ? Outre le premier fait que ce garçon soit donc toujours un inconnu de par avoir totalement zappé sa question devant pourtant l'inciter à donner également son nom, le choix des questions aux questions qu'il entendait visiblement … la laissait encore plus dans le sombre néant qu'était la découverte d'autrui. « Oui, je crois » … tu crois quoi, donc ? Ce blond maigrichon se levait tout les matins en enfilant cette tenue sans savoir dans quel lycée il allait ? Ou alors, ce n'était pas à lui ? Une fois les papiers d'admissions signés, il avait fait reset et les données sauvegardées s'étaient réinitialisées ?

Satsuki le regardait, les yeux plissés, perdue entre la perplexité et son désir de lui demander s'il était sain dans sa tête. La bouche un peu ouverte et le sourcil gauche dansant une salsa solo, il allait bien falloir qu'elle reprenne la parole. Limite qu'elle le traîne chez un médecin, ou du moins chez lui, qu'il ne se fasse pas écraser encore. Au moins, il n'avait plus le casque, voilà un risque de moins.

« Dit Satsuki, t’es mannequin ? »

Mesdames et Messieurs, bienvenue à bord, c'est votre commandant qui vous parle! Notre vitesse actuelle de communication est en cours de compréhension et la température crânienne intérieure est en hausse libre. Nous vous souhaitons un agréable moment à réfléchir au pourquoi du comment et espérons avoir bientôt la possibilité de revoir les branchements de toute urgence. Bonne réflexion à toutes et à tous !

«  Non, je … je ne crois pas ... »

Arf, la maladie était contagieuse. Satsuki baissa les yeux pour fixer sa main, à la recherche d'un point stable pour reprendre le cours de ses pensées. D'une part, il y avait une rose qui voulait savoir pourquoi poser une telle question et de l'autre coté, une autre rose, un peu prétentieuse qui se sentait soudainement la créature la plus belle sur Terre. Allez, un de plus !
Couchée, Bad!Satsuki ! Circule avant que je te bouscule !

« Tu m’as donc sauvé ? »

Ouh, l'envie furieuse d'applaudir ! Waouh, l'adolescente était vraiment mauvaise aujourd'hui. Mais bon, la réalisation avait été faite, ce n'était jamais qu'un très grand pas en avant depuis la presque collision fatale.

« Car si c’est le cas. Je t’en dois une. »


Si d'habitude, Satsuki était également ce genre de personne, le genre bien chiant à sans cesse rabattre qu'elle réglait toutes ses dettes et rendait tout au centuple, que ce soit un service ou un truc payé par un autre, là, ça n'allait pas le faire. Allez savoir pourquoi ! Le garçon risquait bien de mourir un jour par accident vu son karma, s'il restait sur Terre pour tenir son engagement, la manager aimerait vraiment, mais alors vraiment éviter un fantôme aussi … aussi lui. Pour sa propre santé mentale.

« Kobayashi Faith. »

Aaaaaaah ! Bah quand même ! Ce n'était pas si compliqué finalement. Un nom sur un visage. Bon, le truc c'est que ce garçon ne lui disait toujours rien. Genre, le total inconnu de la rue de l'autre côté de la ville. Limite, le spin-off d'une histoire d'amour qu'un presque accident aurait rapproché soudainement, deux adolescents à la recherche d'une solution à leur quête ! Niais, même pour elle.

« Kobayashi-san, donc ... »

Ouais, ouais, le truc de « J'appelle les gens selon comment ils m'appellent », ça marche aussi souvent en fait qu'un couple arrive à monter un meuble suédois en pièces détachées sans élever la voix ou presque se battre.

« Ne te sens pas obligé pour me rendre un service … S'il t'arrivait un truc pendant que tu tenterais, je me sentirais coupable »

Et reprenant sa mine plus inquiète, elle demanda :

« Kobayashi-san, tu n'aurais pas un membre de ta famille qui pourrait venir te chercher pour t'aider à rentrer chez toi ? Tu as quand même failli mourir »









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaijo
avatar



InformationsMessages : 36
Date d'inscription : 09/01/2016
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff3e3e

RP terminés: 0

RP en cours: 3 rp


MessageSujet: Re: Oh, une fille avec des boobs. [Pv Momoi]   04.05.16 10:08

Kobayashi Faith & Momoi SatsukiOh, une fille avec des boobs.Tu es en vie, oui tu réalise être en vie, c’est presque trop beau en ce moment même. Faith est vivant, enfin il comprend que la vie c’est important ! Ou juste que c’est une révélation comme ça qui va vite partir de sa tête dés qu’il sera couché, c’est bien dommage. Au moins, il est un peu poli, enfin, un peu oui, on va pas lui demander de l’être plus, il est à son maximum.

Bien que tu changes vite de conversation pour une question plutôt violente… La prochaine fois, mène le sujet à une question que de la dire cash comme ça dans la figure, heureusement que les questions ne sont pas des objets, la pauvre femme serait assommer par une question si direct, bien que son visage fait clairement comprendre qu’elle n’est pas du tout préparé à ce genre de parole. Comme quoi, il faut se préparer tous les jours à que des gens vous balances des questions cash dans la figure.

« Non, je … je ne crois pas ... »

En plus, elle répond comme toi. Peut être qu’elle a une jumelle ? Non, tu te souviens juste plus ou-est-ce que tu l’as vu. Cela va peut être te revenir en tête ? C’est presque une idylle à ce niveau quand même ! Le jeune homme regarde encore de haut et en bas la femme, non clairement cela lui revient pas. Enfin, tu te souviens déjà du chemin de l’école et du supermarché ainsi que ton numéro de téléphone, c’est déjà beaucoup. Alors te souvenir d’une personne que tu croises tout les 30 du mois, c’est clair que cela ne va jamais marquer ton esprit, dommage non ?

Bon, notre petit blond vient de nous prouver qu’il peut être un bon payeur dans une banque, parlant de rembourser sa dette. Bien que pour toi ta vie n’a pas de prix, cette phrase veut dire qu’il vaut 0 yen bien sûr. La demoiselle rose répète le prénom comme pour le mémoriser, c’est presque mignon de la voir le dire, enfin pour Faith, c’est juste répété son nom de famille qu’il déteste.

« Ne te sens pas obligé pour me rendre un service … S'il t'arrivait un truc pendant que tu tenterais, je me sentirais coupable »

C’est vrai que notre joueur n’a pas beaucoup de chance, mais, parfois il en a… C’est une personne parfaitement normal quand même là-dessus. Contrairement à certain qui apporte la poisse sur eux.

« Kobayashi-san, tu n'aurais pas un membre de ta fa-
« Tu veux un casque ? »

Tu l’as coupé si nettement qu’on pourrait croire que c’est une autre personne qui vient de parler. Famille ? Non. On ne parle pas de la famille avec Faith, sauf si c’est de la sienne, mais pas celle des Kobayashi, surtout pas elle. Tu l’as détestes tellement que tu te demandes si tu ne devrais pas changer de prénom pour juste la fuir. Quoique cela ne sert à rien, car tu n’as jamais eu de famille de toute façon.

« Je peux t’en prendre un… En remboursement. »

Ton regard part complètement ailleurs, comme pour ne pas affronter les gens, où tout simplement c’est un réflexe. Tu sembles si ailleurs qu’on se demande si t’es pas en France qu’au Japon en ce moment même.

« Ca me dérange pas. M’en faut un nouveau de toute façon. »

Tu hausses un peu les épaules, l’argent ne te manque tellement pas, tes vêtements n’aident pas à comprendre ton statut, mais de tout façon toi-même tu ne fais pas d’effort pour montrer ton sublime porte monnaie… Non l’image mentale, car le vrai qu’il a sur lui, c’est un pikachu, donc personne ne veut voir cette chose.

« Suis moi si tu veux. »

TU ne forces pas du tout la personne, tu avances lascivement en direction de la boutique d’electro pas mal réputé pour ses produits de qualité, mais au prix plutôt fort, mais tu t’en fiches. Bien que tu cherches juste le rapport de ta mémoire avec cette fille, peut être une bourge ? Non, une élève ? Non.

« Satsuki tu fais quoi d’ta vie ? »

Savoir, juste savoir, pour une fois qu’il parle, on ne va pas bouder non ? Puis, il parle en marchant, miracle de la nature, demain c’est avalanche !
© 2981 12289 0

J'étais tellement persuadé de t'avoir posté la rep que...bah...QwwwQ Sorryyyyy !!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: Oh, une fille avec des boobs. [Pv Momoi]   16.05.16 14:34

Oh, une fille avec des boobs !
Kobayashi Faith



« Tu veux un casque ? »

C'est un franc parlé qui la laisse un peu sur le cul vrai dire. Oh pas qu'elle n'y est pas habituée mais ce Kobayashi Faith a le don pour passer d'un sujet à un autre en quelques micros secondes. Forcément, le temps de réaction de Satsuki s'en trouve un peu perturbé : pas le temps de finir sa phrase qu'il faut déjà trouver une réponse. Donc, en attendant, elle affiche une espèce de mine de chouette perdue.

« Je peux t’en prendre un… En remboursement »

Mais remboursement de quoi ?! Satsuki a strictement rien perdu elle !

« Non, je ... »

« Ça me dérange pas. M’en faut un nouveau de toute façon »


Oui mais non.
D'accord, il fallait avouer que le casque chat qui n'était maintenant plus qu'une relique du passé était juste adorable et qu'elle avait totalement craqué dessus. Mais de là, à se faire offrir quelque chose parce qu'il avait la vie sauve … Dans quel monde étions-nous ?
Faith hausse les épaules comme si cette dépense dérisoire était habituelle. Du genre, il lui faut un nouveau casque du Jeudi pour remplacer celui-là. Comme s'il avait le même casque mais en couleurs différentes pour chaque jour de la semaine. Ça devait être pratique pour suivre la couleur de la chance de Oha-Asa ça …

« Suis moi si tu veux »

Dit-il s'en s'éloignant. Forcément Satsuki se sent obligée de le suivre, c'est plus fort qu'elle cet instinct de protection. Il s'imagine de suite les pires horreurs et les regrets qui suivraient : si elle l'avait suivit, elle aurait pu l'empêcher de se faire taper par ce scooter ou tout le monde avait remarqué cette palissage qui tenait par miracle mais pas lui … Non, il fallait qu'elle le suive encore un peu, au moins pour s'assurer qu'il ne remette pas le nez dans ce bouquin en oubliant le monde extérieur.

Elle ne sait pas où il l'emmène mais elle suit. Tant pis pour ses projets pour ce soir. En attendant d'arriver dans une quelconque boutique, Satsuki fixe un peu son compagnon de trajet. Sans pouvoir se vanter de connaître tous les étudiants de Kaijo mais celui-là, sa tête ne lui dit rien. Après tout, il y en certains qu'elle voit puis oublie, d'autres dont elle ne voit pas l’intérêt d'y prêter attention. Mais Faith échappe aux deux critères, c'est comme s'il venait d'apparaître d'un coup de baguette magique d'on ne savait où.

« Satsuki tu fais quoi d’ta vie ? »

Bonne question, Faith, bonne question.
Elle se lève, mange, va au lycée, fait son boulot de manager, rentre chez elle, remange et dort. Cycle éternel à croire. Tous les jours les mêmes choses sans se demander comment améliorer ça. Si ça lui plaît toujours. Évidemment qu'elle aime ça ! Mais sa vie se résume à ça. Et d'ici deux ans, il va falloir qu'elle se trouve un autre cycle de chose à faire et refaire sans arrêt parce qu'être manager, ça va sans doute toucher à sa fin après son diplôme. Et donc, Satsuki, tu fais quoi de ta vie ?

« Rien d'extraordinaire. Je suis la manager de l'équipe de basket de mon lycée »

Ouais, ça résume bien. Satsuki = Manager, l'équitation est résolue. Oh, de temps en temps, elle va aider à l'infirmerie puisqu'elle fait partie de ce Comité qui avait désespérément besoin d'un volontaire et que ce jour-là, les Taureaux étaient très mal classés. Mais c'est chouette au final l'infirmerie : c'est pas aussi bruyant que le gymnase mais elle aide de la même façon, elle se sent utile.

Il y a une boutique pas trop loin d'eux qui a une énorme guitare peinte sur la devanture. Ça choque presque autant que les prix affichés en vitrine sur les deux-trois articles qui sont posés là. Satsuki s'y est arrêtée une fois, par curiosité. Carrément pas les moyens. Enfin si … mais pas pour ça.

« Kobayashi-san … Il y a quelqu'un qui cherche à attirer ton attention, je crois »

Elle pointe vaguement la direction d'un homme à peine plus vieux qu'eux qui devait être en train de jeter un coup d’œil aux billets présents dans la caisse enregistreuse. Satsuki hésite un peu : fallait-il qu'elle s'éloigne, qu'elle reste près de Faith … ? Elle regarde autour d'elle et tombe sur un casque très ressemblant au défunt objet du garçon. Gaaah … !

« C'est … C'est vraiment très cher ... »










Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Oh, une fille avec des boobs. [Pv Momoi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh, une fille avec des boobs. [Pv Momoi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» À fleur de peau [pv la fille aux cheveux roses]
» Le Cauchemard (avec Graham Tomkins)
» T'as déjà vu une fille avec des cheveux roses ? Nan ? Mais c'trop swag !
» Allo joueur ici une fille avec une forte poitrine
» Momoi Satsuki sait déjà tout de vous ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: Tōkyō et ses alentours :: Ville-