The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 En verres et contre tout [PV: Imayoshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 635
Date d'inscription : 20/04/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339900

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: En verres et contre tout [PV: Imayoshi]   17.01.16 13:06

En verres et contre tout
feat. Imayoshi Shouichi




De base Midorima n'était pas quelqu'un de violent, mais parfois, certaines personnes lui donnait de réelles envies de meurtre... Et bien souvent, ces personnes n'en étaient en fait qu'une seule et unique... Takao Kazunari.

Et cette fois le garçon qui servait d'ami au vert avait fait fort...

Lors de l'entrainement de la veille, le faucon était si excité -allez savoir pourquoi hein- que sa concentration était plus chimérique qu'autre chose, du coup, ses passes étaient moins précises que d'habitude... Tellement moins précises que le ballon, au lieu d'atterrir dans les mains de Shintaro comme d'habitude et comme il devrait l'être, préféra rentrer en contact direct avec son visage.

Le problème n'était pas tellement la petite douleur que le vert ressentit au nez après le coup, de toute façon cela n'avait pas duré longtemps, mais c'était surtout ses lunettes qui avaient pris... Un des verres était brisé et une branche tordue... Du coup, ce n'était même plus la peine de les porter...

Comme Midorima est quelqu'un de plutôt prévoyant et que ce genre d'accident était monnaie courante dans le sport, il possédait bien sûr une paire de rechange dans son sac et l'accident était clos une fois la nouvelle paire sur son nez.

SAUF QUE... la journée n'était pas terminée.

A sa connaissance ni les scorpions ni les cancers n'étaient à la fin de classement d'Oha-Asa ce matin, ayant respectivement la 3ème et 5ème place. Ce qui n'était par ailleurs pas catastrophique, notamment que Shintaro était en possession de son objet du jour -une laitue- alors tout ceci n'aurait pas dû lui arriver...

A la fin de l'entrainement, Takao était parti comme une fusée pour aller chercher la charrette et être déjà prêt quand Midorima sortirait du gymnase, une façon comme une autre de se faire pardonner... Sauf que le dérapage dans les gravillons n'était pas une bonne idée, surtout lorsqu'un de ces petits cailloux impacta un des verres de la paire de lunettes de rechange... En voyant le bon côté de la chose, ce n'était que le verre qui avait pris, sans lui, cela aurait sans doute été son œil...

Deux paires de lunettes en moins d'une heure, un record.

Shintaro dû donc faire le trajet sans rien voir de l'œil gauche et en se contentant de maudire son ami de toutes ses forces. Une fois chez lui, il ne lui restait plus qu'une solution pour voir un minimum... Sa dernière paire... Celle qu'il avait à son entrée au collège... Fort heureusement, elles étaient potables stylistiquement parlant, à savoir noires et rectangulaires, mais elles étaient un peu trop petites et surtout elles n'étaient plus du tout adaptées à sa vue...

Et c'était la raison pour laquelle Midorima se rendait aujourd'hui chez son opticien. Pour une fois c'était sa mère qui avait fait le trajet pour le descendre en ville et lui éviter un voyage un peu laborieux avec sa vue de taupe, le vert n'ayant pas pris le pari de demander à Takao, on ne sait jamais ce qu'il aurait pu leur arrivé alors que les scorpions sont en 11ème position. Sûr qu'il aurait envoyé des ondes de malchance au tireur.

Soit, Shintaro passa donc la porte de son opticien pour entrer dans le paradis de la lunette, si on puisse penser qu'un tel endroit soit considéré de la sorte par quelqu'un.

-Bonjour Monsieur, je peux vous aider ?


-Oui, j'ai appelé ce matin. Je suis Midorima Shintaro.

-D'accord, alors je vous laisse regarder ce que nous proposons pour patienter, nos opticiens sont déjà occupés.

-Très bien merci.

La jeune femme repartie rapidement vers son bureau d'accueil d'où le téléphone sonnait tandis que le vert commença à regarder les présentoirs. Ces derniers étaient remplis de paires toutes plus différentes les unes que les autres. Des rondes, des grosses, des carrées, des roses, des noires, tout un panel de couleurs, de formes et de tailles pour plaire au plus grand nombre.

Shintaro n'avait toujours porté que des lunettes très classiques, la couleur de ses cheveux et sa taille étant assez remarquable comme ça, mais certaines présentées ici attiraient vraiment son regard... Le vert se permit donc de prendre une paire à la monture ronde et de se les mettre sur le nez. Il n'avait qu'à lever la tête pour se voir dans le miroir avant de désespérer devant son reflet.

Takao aurait été là que tout le magasin l'aurait entendu rire aux éclats, sans aucun doute.

Cela ne lui allait pas du tout, et même s'il ne voyait pas grand chose, il avait quand même la jugeote de le remarquer. Après réflexion il ressemblait beaucoup trop à Harry Potter avec une pousse de mandragor sur le crâne. Non non et non.

Midorima reposa la monture sur son présentoir et remit les siennes pour regarder le reste à sa disposition.

L'adolescent était tellement absorbé par sa contemplation des binocles devant lui qu'il en avait presque oublié qu'il n'était pas le seul à le faire. Un pas de plus et il entra en collision avec un autre corps qu'il bouscula un peu. Il sortit instantanément de ses pensées pour se tourner vers la pauvre victime de son imposante carrure.

-Oh excusez-moi je suis vraiment désolé.

Il espérait ne pas avoir blessé ce garçon. Ce garçon qu'il avait déjà vu quelque part... Mais où ? Telle était la question. Il distinguait un peu mal les traits de son visage et impossible de remettre un nom dessus, toujours ce même problème avec les noms...







I kissed a boy and i liked it ♫


Too much cuteness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5596854/Grwn

Tôo
avatar



InformationsMessages : 89
Date d'inscription : 19/07/2014
Localisation : Ne me cherchez pas ~
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #006666

RP terminés: 3

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: En verres et contre tout [PV: Imayoshi]   03.02.16 22:04

PV : Midorima Shintaro
En verres et contre tout

Personne n'échappait aux lois du physique, même pas Imayoshi Shouichi.

Bien sûr, il ne se considérait pas comme moche, tout comme il avait conscience de ne pas faire la une des magazines de mode. Si on lui posait la question, dans les critères de beauté, il se dirait peut-être moyen, voire un peu en dessous étant donné qu'il apportait peu de soin à son look. Mais pour le basket, c'était différent. Il avait la chance d'être grand et d'avoir une musculature acceptable, en plus d'avoir une bonne faculté intellectuelle. Le fait d'être capitaine d'une des plus fortes équipes de basket lycéenne japonaise était sans doute une bonne mesure. Cependant, dans l'un, comme l'autre, il partait avec un certain désavantage; il était myope.

Et qui disait avoir des problèmes de vue, disait devoir les corriger. Pour cela, depuis le collège, on lui avait prescrit des lunettes qu'il ne pouvait désormais plus quitter. Ses fidèles alliées contre un monde floue dans lequel il aurait du mal à lire la pancarte d'un magasin à plus d'un mètre et où il ne reconnaîtrait même pas sa mère si elle passait en face de lui. Ce fut dur, bien sûr, au début, de s'adapter à ces verres instables qui changeaient tous les ans en plus, mais il s'y était fait à force. Son entourage aussi, et elles faisaient maintenant presque partie de sa panoplie.

Mais voilà, cela commençait à être handicapant.

Imayoshi calculait très souvent les risques et avantages de chaque chose, chaque fait, et en l'occurrence, ses lunettes étaient un poids quand il devait jouer au basket. Le basket, oui, parce que son capital beauté, il s'en fichait. Mais le ballon... Si un jour pendant un match, il perdait ses lunettes, qu'elles étaient cassées ou autres, il se retrouverait dans une situation très délicate. Ses capacités seraient largement amoindries et sa précision... n'en parlons pas! Si encore il était remplaçable, il s'en ficherait un peu pour son équipe, mais en tant que capitaine, il devait être présent sur le terrain pour mener, peu importe les circonstances.

Et c'est ainsi que l'idée de porter des lentilles de contact lui traversa l'esprit pendant sa énième visite chez l'opticien pour faire faire de nouvelles lunettes à sa vue.

Ce ne serait bien sûr pas pour tous les jours, mais occasionnellement et en cas de secours, cela lui serait très utile d'en avoir. Ça et le fait qu'enfin, les gens ne pourront plus le traiter de serpent à lunettes quand il se montrait un peu trop piquant. Ils diront serpent à lentille, et ce sera beaucoup mieux! Fort de ces convictions, il était donc rentré dans la boutique des culs de bouteille avec l'ordonnance de son ophtalmologue, seul comme un grand garçon. On le laissa ainsi choisir seul la monture de ses nouveaux verres, mais le capitaine de Tôo n'avait pas besoin de se tâter trois heures pour savoir ce qu'il allait prendre.

Une paire carrée, noire à la monture discrète mais présente ferait parfaitement l'affaire. Sobre sans être ringard et passe partout, cela était parfaitement adapté à son style.

Ce qu'il attendait surtout, c'était le moment fatidique où un des responsables allait enfin se libérer et daigner s'occuper de sa petite personne afin de faire le nécessaire pour obtenir ses lentilles. On lui avait dit que cela prendrait du temps, pour avoir celles adaptées à sa correction, puis faire plusieurs essaies pour les mettre et enfin le laisser repartir avec ces petits ronds en plastique tellement miraculeux. Après, ce n'est pas qu'il n'aimait pas être enfermé dans un immense présentoir à lunettes mais il pourrait quand même rentabiliser un peu mieux son temps libre. Par exemple, en jouant avec ses nouveaux amis...

Et comme si son karma avait entendu cette plainte, quelqu'un d'assez imposant butât son épaule avant de s'excuser.

L'impact ne fut pas brutal, mais le run fut quand même un peu balancé sous la personne. En levant ses yeux qui ne voyaient rien de loin, Imayoshi n'eut pas besoin de le regarder deux fois pour le reconnaître et un immense sourire s'afficha sur son visage. Midorima Shintarô, rien que ça. Le tireur de la Génération Miracle. Eh bien, il devrait sans doute se sentir chanceux de le rencontrer, Dommage qu'il ait oublié son calepin pour un autographe... Blague à part, il était assez content de tomber sur lui; outre sa capacité au basket qui était ce qu'elle était, le caractère du personnage valait le détour. Il n'en avait eu que quelques échos, des rumeurs par-ci par-là, confirmées ou agrémentées par Momoi et Aomine, mais rien de bien concret.

Et puis, comme il le disait toujours lui-même; une expérience humaine valait toutes les théories du monde.

"Ce n'est rien, c'est moi qui regardais ailleurs, Midorima-kun." Fit-il avec un ton très aimable.

Il se doutait que le joueur de Shutoku ne le connaissait que de très très loin, aussi devait-il sans doute préciser son identité avant d'être soupçonné d'être un stalker.

"Imayoshi Shouichi, je suis le capitaine du club de basket de Tôo; le lycée d'Aomine-kun ~ Enchanté."

Cela devrait être suffisant, sauf si le lycéen aux cheveux verts était de mauvaise foi -et il l'était, paraît-il -. Momoi lui avait dit que son interlocuteur n'était pas du genre à aimer s'exprimer, surtout avec des inconnus, alors Imayoshi savait qu'il allait devoir un peu forcer les choses s'il voulait se faire un nouveau copain. Un peu comme à chaque fois en fait. Heureusement qu'il était une personne très sociale.

"Si je m'attendais à te voir ici. Enfin, c'est vrai qu'à part le basket-ball, nous avons tous les deux ça en commun."

Il tapota ses propres lunettes avec une expression espiègle. Il en connaissait un troisième dans leur cas et imagina un instant ce que leur trio ferait réuni. Quelque chose d'amusant, certainement.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 635
Date d'inscription : 20/04/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339900

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: En verres et contre tout [PV: Imayoshi]   19.02.16 19:38

En verres et contre tout
feat. Imayoshi Shouichi




Midorima avait toujours porté des lunettes, du plus loin qu’il se souvienne.

Il devait avoir environ 3 ans lorsqu’il dû porter sa première paire, cela avait complètement changé sa vision du monde, passant du flou au net en un instant. Et depuis, il ne les avait plus jamais quitté.

Oh bien sûr, ses verres étaient un sujet de moquerie à l’école primaire, une poignée d’idiots qui ne se contentaient pas de déjà le chambrer sur ses cheveux verts le faisaient aussi avec les trésors sur son nez... Enfin, il n’en avait que faire de ces crétins, il ne les écoutait même pas. Jamais il n’avait eu un quelconque complexe avec ses lunettes, et certainement que ce ne serait jamais le cas.

Il était bien conscient que cela n’avait pas que des avantages, en fin de compte, elles n’avaient que celui de le faire voir correctement... Sinon il fallait faire attention de ne pas les casser, de ne pas les perdre pendant un match, de ne pas faire de traces de doigts incommodantes dessus, et puis il en avait franchement marre qu’on lui demande de les retirer afin de pouvoir mieux voir ses yeux. Ils n’avaient rien de spéciaux, il fallait arrêter avec ça, bon sang. A la limite qu’on le demande à Takao, il pouvait comprendre, mais lui...

Enfin, malgré tout, il n’était pas mécontent de porter des verres de correction qui lui sauvaient bien la vie. Et il aimait le style que cela lui procurait, même s’il ne faisait pas plus attention que cela à l’image qu’il dégageait. Du moment qu’il était propre et habillé correctement il n’en avait que faire de son look de vieux, selon Takao. Il n’était pas mannequin de toute façon, il laissait ça à Kise.

Shintaro avait des problèmes plus importants que l’image qu’il dégageait, et actuellement il trouvait de plus en plus handicapant son incapacité à se souvenir des noms des personnes qu’il ne rencontrait pas souvent. Autant il avait une mémoire presque infaillible pour ses cours ou les bêtises que racontait son idiot de meilleur ami, autant les noms... Il les oubliait juste après les avoir entendu. Pourtant il se souvenait des visages, vaguement pour certains, mais cette sensation de connaître la personne sans pouvoir la nommer était vraiment désagréable. Surtout quand la personne en question semblait le connaître lui.

-Ce n'est rien, c'est moi qui regardais ailleurs, Midorima-kun.


Midorima avait l’habitude que bien des gens le connaisse alors que lui n’était même pas au courant de leur existence. C’était bien souvent grâce –ou à cause- de ses exploits au basket, ou de son physique atypique. Il avait l’habitude depuis le temps, mais cela ne lui plaisait pas pour autant... Mais actuellement il ne s’attendait pas du tout à ce que ça soit le cas chez son opticien...

Le vert eu un très léger froncement de sourcil à l’entente de son nom, il se sentait en position de faiblesse avant que le garçon en face de lui ne reprenne la parole.

-Imayoshi Shouichi, je suis le capitaine du club de basket de Tôo; le lycée d'Aomine-kun ~ Enchanté.

Oh...hm... Aaaah... ! Ca y’est ! Il s’en souvenait maintenant, il avait bel et bien déjà vu le brun quelque part, pendant l’Interhigh, le match de Seirin contre Tôo... Il le savait hein... Chut.

Maintenant qu’il avait son nom, il se demandait comment il avait pu l’oublier en fin de compte, il avait déjà pas mal entendu parler de son aîné qui était considéré par ses senpai comme un très bon capitaine et meneur de jeu au sein de son équipe et dans le basketball lycéen en général. Il avait d’ailleurs pu le remarquer pendant le match où il avait pu voir la défaite de l’équipe de Kuroko. C’était certain de toute façon. Enfin, là n’était pas la question, il avait assez cogité sur le compte de cette équipe pour ne pas y penser maintenant, la défaite de Shutoku lui restant en travers de la gorge.

-Enchanté, je pense ne pas avoir besoin de me présenter du coup...

S’il faisait vraiment partie de l’équipe de Too et qu’il connaissait son nom, surement qu’il en savait bien plus à son sujet, il pouvait déjà se douter que Momoi avait divulgué bon nombre d’informations à son sujet à tout les joueurs dans le cas d’un éventuel affrontement. C’est que la jeune fille jouait très bien son rôle de manager...

-Si je m'attendais à te voir ici. Enfin, c'est vrai qu'à part le basket-ball, nous avons tous les deux ça en commun.

Shintaro le regarda tapoter ses lunettes doucement et ne pu s’empêcher de remonter les siennes comme une vieille habitude. Seulement les lunettes qu’il avait actuellement étaient trop petites et elles ne remontèrent pas vraiment, vu qu’elles étaient déjà collées devant ses yeux. Il avait donc juste l’air ridicule.

-C’est une surprise en effet, avec le nombre d’opticien de la ville, même si nous partageons effectivement cette caractéristique, il est quand même incroyable de se retrouver dans le même. Enfin, mon horoscope m’avait prévenu, cela ne devrait pas m’étonner plus que cela...

En effet, Oha-Asa lui avait indiqué une rencontre surprenante aujourd’hui, et il devait se munir de son objet du jour afin que celle-ci ne le soit pas dans le mauvais sens, c’est pour cela qu’il se promenait avec une clé à molette depuis ce matin, surement pour en donner un coup à quiconque viendrait le déranger...

Est-ce que Imayoshi méritait un coup de clé à molette ? Surement pas... Il devait avoir déjà assez de problèmes comme ça, pas la peine de lui ajouter une commotion cérébrale... Déjà il semblait lui aussi être dans l’attente, et depuis certainement plus longtemps que lui...

-Cela fait longtemps que tu attends ?

C’est qu’il avait d’autres choses à faire quand même, il avait réservé son après-midi pour venir mais s’il pouvait faire autre chose il en serait bien arrangé.







I kissed a boy and i liked it ♫


Too much cuteness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5596854/Grwn

Tôo
avatar



InformationsMessages : 89
Date d'inscription : 19/07/2014
Localisation : Ne me cherchez pas ~
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #006666

RP terminés: 3

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: En verres et contre tout [PV: Imayoshi]   17.03.16 22:00

PV : Midorima Shintaro
En verres et contre tout

Bien, bien, bien, le poisson semblait docile.
Imayoshi avait entendu autant de bien que de mal sur Midorima, mais rien qui ne l'avait démotivé à en savoir plus à son sujet. Ses manies, son caractère parfois capricieux et son esprit taciturne éveillaient en lui une envie taquine qu'il ne pouvait réfréner. Plus que tout, il avait envie de vérifier par lui-même à quel point les qualités qu'on lui prêtait étaient vraies ou exagérées. Momoi elle-même l'avait décrit comme quelqu'un de très intéressant aux yeux d'Imayoshi. Il n'était ni son opposé, ni son égale. Juste... quelqu'un de différent, avec très certainement une toute autre manière de penser, que ce soit dans le basket ou au quotidien. Il allait bien voir cela.

Le joueur de Tôo ne put s'empêcher d'esquisser un petit sourire en coin en le voyant remonter ses lunettes déjà placées sur le haut de son nez.

Bien, ce tic était déjà confirmé, voyons la suite.

La suite qui le surpris, car il s'attendait vraiment à être envoyé sur les roses (l'habitude, tout ça...), surtout avec quelqu'un qui semblait au premier abord aussi froid. Devait-il s'ennuyer pour même chercher de la compagnie auprès de lui ou laissait-il simplement une barrière tombée? Peu importe, il lui fallait sauter sur l'occasion, maintenant que les politesses étaient engagées. Un autre sourire décora son visage à l'évocation de cette si célèbre Oha-Asa qui semblait être la future femme, si ce n'est la deuxième maman du shooter de Shutoku. Imayoshi avait toujours trouvé cela amusant le fait qu'il s'en remette à des banalités généralisées pour savoir quoi faire de sa journée.
Eh bien, la coquine pouvait lui faire de l'ombre, mais elle restait encore incapable de prédire l'issue d'un match.

"Je vois, en fait je suis un habitué de cette boutique, mais j'y viens tellement rarement..."

À croire que les endroits auxquels il était habitué étaient synonymes de joyeuses rencontre ses derniers temps.

À la question de son confrère, il ne put empêcher ses yeux de descendre sur cette fameuse clef à molette. Troisième affirmation véridique; l'objet farfelu qu'il se trimbalait à longueur de journée comme porte-bonheur. Eh bien, on pouvait au moins lui reconnaître qu'il n'avait pas peur du ridicule (pour ne pas avoir changé de couleur de cheveux après avoir vu celle des maillots de son équipe...). Une rapide pensée traversa son esprit en imaginant l'agacer assez pour sentir le métal sur son crâne, mais bon, il avait en face de lui un garçon raisonnable, pas une certaine tête brûlée qui n'aurait sans doute pas hésité à lui refaire le portrait avec cet outil s'il en avait eu l'occasion -avec amour-.

Réajustant à son tour ses lunettes, il se mit légèrement sur le côté pour répondre.

"Je viens chercher ma nouvelle paire annuelle... et m'informer pour des lentilles de contact. Pour des mal-voyants comme nous, je pense que ce serait une sécurité en cas d'imprévu, pendant un match de basket par exemple... un accident est si vite arrivé..."

Même si les derniers mots sonnaient comme le cliché d'une menace implicite, qu'on n'y voit aucune mauvaise intention pour une fois. Shouichi ne faisait qu'exprimer ses craintes pour lui-même, en tout bien, tout honneur!

Sur ce, il se retourna vers l'ancien joueur de Teiko avec un sourire qu'il voulait sympathique.

"Et toi, Midorima-kun? Tu viens aussi mettre à jour tes lunettes... Tu en avais besoin en effet, les tiennes semblent un peu... dépassées, je dirais."

Là par contre, il y avait une taquinerie implicite dans sa voix. En observant bien les lunettes de Shintarô, il avait bien vu qu'elles étaient relativement petites. En supposant qu'il en soit pas radin au point de les garder depuis le collège, Imayoshi miserait plutôt sur une petite mésaventure qui avait amené son homologue chez cet opticien. Et tout le monde le sait, le capitaine de Tôo était amateur d'histoires croustillantes de ce genre.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



Informations Féminin Messages : 635
Date d'inscription : 20/04/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339900

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: En verres et contre tout [PV: Imayoshi]   03.05.16 8:56

En verres et contre tout
feat. Imayoshi Shouichi




Midorima ne comprenait pas vraiment pourquoi tout le monde se sentait obligé de raconter sa vie… De LUI raconter sa vie.

Il n’avait pas prévu d’être psychologue, et il n’avait pas une allure de journal intime. Du coup, s’il ne posait pas la question, ce n’était pas trop la peine de lui adresser la parole pour lui en claquer deux mots. C’était du temps et de la salive de perdu, il s’en fichait comme de son premier bavoir.

-Je vois, en fait je suis un habitué de cette boutique, mais j'y viens tellement rarement…


-En même temps on ne vient pas chez son opticien toutes les semaines…

Il était idiot ou quoi ? Pourtant toutes les histoires qu’il avait entendu au sujet du capitaine de Tôo vantaient sa grande intelligence… Bon, en même temps on disait aussi de lui qu’il était superstitieux et hautain, donc c’était surement des bêtises ça aussi… il ne fallait jamais écouter les rumeurs.

Midorima n’était pas superstitieux, que nenni, il était juste prévoyant.

-Je viens chercher ma nouvelle paire annuelle... et m'informer pour des lentilles de contact. Pour des mal-voyants comme nous, je pense que ce serait une sécurité en cas d'imprévu, pendant un match de basket par exemple... un accident est si vite arrivé...


Bon, là il devait bien avouer qu’il n’avait pas tord. C’était même plutôt astucieux cette histoire de lentilles, au moins les lunettes ne risquent plus de tomber ou d’être brisées par un ballon perdu –ou par Takao. Par contre Midorima ne se voyait pas en mettre… Il était bien trop habitué à ses précieuuuuses.

-Et toi, Midorima-kun? Tu viens aussi mettre à jour tes lunettes... Tu en avais besoin en effet, les tiennes semblent un peu... dépassées, je dirais.

Le vert eu un léger froncement de sourcil. Midorima détestait beaucoup de choses, notamment lorsqu’il s’agissait des rapports humains.

Ce n’était pas une discipline facile, même pour le génie qu’il était. Et il avait l’incommodante impression que tout le monde faisait toujours tout pour l’agacer… Pourtant répondre à une question des plus simples, était, comme sa dénomination l’indique, pas compliqué… Alors pourquoi ce garçon ne le faisait pas hm ?

Ah… Il faisait peut-être partie de cette catégorie de personne dont toutes les personnes qu’il côtoie font partie eux aussi… mais si, vous savez… Cette catégorie des personnes chiantes. On connait tous quelqu’un dedans, si ce n’est pas le cas, c’est que…. Non c’est impossible en fait, on connait tous une personne chiante. Et Shintaro les attirait irrémédiablement… A son grand malheur.

Ce garçon donc, en plus de ne pas avoir répondu à son interrogation qui lui semblait pourtant CAPITALE, se permettait de critiquer son look, le malheureux. Il n’en fallait pas plus pour que le susceptible tireur prenne la mouche…

-Certes, un de mes coéquipiers a cassé mes deux paires de rechange. Je suis donc obligé de porter ce modèle dépassé.

Avec un bon appui sur le dernier mot hein, c’est important.

Jusqu’à présent il n’y avait eu que Kise et Takao pour critiquer son look, et il n’avait pas du tout apprécié cela. Les deux, sans en avoir jamais parlé ensemble, trouvaient qu’il était habillé comme un père de famille de 40 ans avec ses chemises et ses pantalons en velours. Ils ne comprenaient pas le charme de ce tissus c’est tout.

Bien sur le vert ne l’avouerait jamais mais depuis que le faucon lui en avait parler, il ne mettait plus ces pantalons, mais ça c’est un secret entre nous.

Soit, qui que ce soit, il n’appréciait que très peu la critique, sur n’importe quoi. Mais surtout là, alors que les lunettes qu’il portait n’étaient de toute façon plus celles qu’il arborait en tout temps.

C’était donc une remarque inutile voilà c’est tout.

Midorima laissa échappé un petit soupire exaspéré, oui, il était vexé comme un pou. Qu’il attende encore deux heures s’il le fallait, il n’allait plus parler avec ce malotru, Sir Midorima n’allait plus se mélanger à la populace de sitôt.







I kissed a boy and i liked it ♫


Too much cuteness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/5596854/Grwn

Tôo
avatar



InformationsMessages : 89
Date d'inscription : 19/07/2014
Localisation : Ne me cherchez pas ~
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #006666

RP terminés: 3

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: En verres et contre tout [PV: Imayoshi]   03.06.16 17:40

PV : Midorima Shintaro
En verres et contre tout

Imayoshi sentit son sourire s'étirer dans un amusement à peine cacher à la réponse logique, mais très sarcastique de son confrère.

Il lui parlait depuis seulement quelques minutes, et le capitaine de Tôo décrétait déjà bien l'aimer! Oui oui, ce n'est pas une erreur. Beaucoup le targueraient d'être un gros maso ou d'être vraiment tordu -ou les deux- pour trouver une quelconque sympathie à quelqu'un qui l'avait plus ou moins envoyé implicitement sur les roses. Mais il ne pouvait s'empêcher de se sentir irrésistiblement attiré par ces personnes qui balayaient d'un coup toute relation avec leur entourage et se montraient intentionnellement mal lunées pour des raisons obscures. Enfin obscures... c'était parfois pour les éclaircir que Shouichi s'entêtait. Parfois, uniquement pour les taquiner.

"Non tu as raison, sauf quand on est vraiment malchanceux, ou entouré de personnes maladroites."

Ceci fut une réponse innocente et absolument dénuée de sous-entendu qui, par ailleurs, ferait regretter à Midorima de l'avoir pris pour un idiot.

Ah, mais se pouvait-il qu'il lût dans son froncement de sourcil et ce soupire peu discret un quelconque signe d'agacement? Voilà qui serait bien fâcheuse d'énerver son potentiel nouveau copain à peine la discussion entamée. Enfin, fort heureusement, il eut l'occasion de s'entraîner encore et encore avec ce genre de personne qui semblait s'être assise sur un cactus le matin en prenant leur petit déjeuner. Après tout , comme dit plus haut, Imayoshi les adorait. Il avait donc appris à les aborder, les apprivoiser et, dans les cas les plus extrêmes, les dompter pour en faire plus ou moins ce qu'il voulait. Bien sûr, il n'y arrivait pas toujours et se prenait de vilaines morsures en retour, mais le fun restait toujours intact.

Et malheureusement pour le tireur de la génération miracle, Imayoshi sentait en lui comme une envie de l'amadouer.

Déjà, le joueur de Shutoku semblait relativement sensible sur ce sujet qu'était son look, comme il le lui fit plus ou moins comprendre dans sa réponse plutôt sèche. Oups. Peut-être avait-il commis une étourderie en soulignant ce léger détail, qu'il crut pourtant insignifiant. Loin de lui l'idée de froisser son camarade aux verres correcteurs, mais le mal était déjà fait visiblement. Que c'était bête. Il allait passer pour un rustre, un sans coeur, lui qui était pourtant la délicatesse incarnée! Ce simple constat faisait tant de mal à ses sentiments qu'il faillit mettre sa main devant sa bouche, en signe de panique. Comment allait-il faire pour rattraper son erreur maintenant? Est-ce que leur belle amitié était vouée à sombrer avant même de commencer?

Mais Imayoshi ne s'avouerait pas vaincu, et il en allait de son honneur de réparer cet affront!

Il lui servit alors son plus beau sourire désolé et se gratta l'arrière du crâne pour montrer sa confusion

"Oh je vois, ceci explique donc cela. Je suppose que c'est le petit gars qui plaisante toujours dont il s'agit. Eh bien, avoir un coéquipier maladroit n'est pas facile tous les jours, je compatis."

À qui faisait-il référence dans son équipe? Tout le monde et personne en supposant qu'il avait plus ou moins affaire à des pas doués selon le domaine... Momoi par exemple était une catastrophe en cuisine. Aomine gérait ses relations aussi bien qu'une pantoufle. Et ce champignon de Sakurai... non, il valait mieux ne pas y penser. Mais si le coéquipier auquel Shintaro avait fait référence était bien celui auquel il pensait, alors il comprenait un peu mieux. Et ne put s'empêcher de sourire légèrement en imaginant la scène. Deux fois de suite, c'était fort quand même. Shouichi préféra retenir sa remarque sur le fait que sa clef à molette ne lui avait pas servi à grand-chose et tapota plutôt l'épaule du vert.

"Je peux t'aider à choisir si tu veux, je connais des modèles assez résistants aux chocs."

Et qui iront mieux que les antiquités que tu portes. Ceci ne dépassa jamais ses lèvres. C'était sa manière de se racheter pour sa petite faute de parcours, totalement involontaire -vraiment-.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: En verres et contre tout [PV: Imayoshi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

En verres et contre tout [PV: Imayoshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» Allons-y, tuons un contre-amiral, tout va bien, je gère.[Première partie]
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Pour ou contre dire la vérité à tout prix...
» Tactique gobelins contre nains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: Tōkyō et ses alentours :: Ville-