The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 I miss you... Japan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Seirin
avatar



InformationsMessages : 287
Date d'inscription : 01/06/2015
Agenda RPG


MessageSujet: I miss you... Japan   25.01.16 9:15

I miss you…. Japan
Nijimura Shuzo



23 juin…


Deux jours.

Voila deux jours que Nijimura Shuzo avait posé les pieds dans la capitale du Japon. Tokyo lui avait tant manquée. Il n’en prenait conscience que maintenant. Des tas de jeunes de son âge auraient été prés à tuer pour vivre quelques années à Los Angeles. Lui-même n’allait pas se plaindre de cette parenthèse américaine qui avait été riche en expérience et en rencontre. Il avait appris à maitriser parfaitement une nouvelle langue même s’il avait conservé un petit accent japonais lorsqu’il parlait anglais. Il avait trouvé un meilleur ami fabuleux en la personne de Tatsuya Himuro avec lequel il avait partagé des moments forts en complicité.

Mais son cœur s’était emballé et un sourire avait orné son visage dès que l’avion avait survolé la capitale. La baie de Tokyo, le Rainbow Bridge, La tour de Tokyo…. Il n’aurait jamais pensé être aussi heureux de revoir ses bâtiments qui avaient jadis si peu d’importance à ses yeux.

La famille Nijimura avait retrouvé un nouvel appartement qui n’était plus situé dans le même quartier qu’autrefois. Celui-ci se trouvait dans le département de Nakano. L’appartement était encore rempli de cartons et Shuzo dormait sur un futon étendu à même le sol en attendant que les meubles puissent être de nouveau montés. Ce n’était qu’une affaire de jours. Aidé par Naoki, il participait activement au montage des meubles pièce par pièce afin de rendre à l’appartement un niveau de vie correcte.

Tout doucement, il se remettait à jour dans la quantité monstrueuse de chose qu’il avait à faire. Il s’était inscrit au lycée Seirin, après bien des hésitations, et il allait même pouvoir aller deux semaines en cours avant que les vacances d’été ne pointent le bout de leur nez. Il y avait un décalage entre le cycle scolaire américain et celui japonais. Aussi, Shuzo avait déjà loupé environ trois mois de cours qu’il lui faudrait rattraper durant les mois de juillet et aout. Ça n’allait visiblement pas être des vacances de tout repos pour lui mais cela ne l’effrayait pas plus que ça.

Ce jour-là justement, Shuzo revenait de son futur lycée où il avait été déposer son dossier scolaire. Quelques étudiants l’avaient regardé avec surprise se demandant sans doute qui était ce mec qu’ils ne connaissaient pas. Voilà un point commun…. Car lui non plus ne les connaissait pas ! Il avait bien eu l’espoir de croiser la touffe de cheveux turquoises de Tetsuya ou celle de Kumako mais rien… Tant pis, il n’était plus à quelques jours prés.

Il faisait chaud ce jour-là. Le soleil était à son zénith et Shuzo avait levé la tête vers le ciel. C’était amusant de savoir que c’était ce même soleil qui dominait aussi le ciel de Los Angeles. Finalement… il n’avait jamais été si loin que ça du Japon…. D’une certaine façon.

Nijimura n’avait rien de prévu le reste de sa journée. Il allait donc rentrer chez lui pour avancer un peu dans le déballage des cartons de l’appartement. Il allait se diriger vers une station de métro afin d’être plus rapidement chez lui lorsqu’il passa devant un parc. Il stoppa sa marche, la tête tournée en direction de ce parc où des familles étaient en train de se promener.

D’un pas lent, Shuzo s’engagea dans l’un des sentiers sableux. C’était agréable ici… Les arbres la pelouse et la végétation donnaient presque l’illusion d’avoir quitter la ville pour se retrouver à la campagne. Les parterres de fleurs étaient magnifiques. Est-ce que c’était la façon que le parc avait de l’accueillir après tant d’années ? Il s’était paré de ses plus beaux atours pour fêter le retour d’un membre de sa famille, en quelque sorte.

Shuzo gardait la tête droite mais ses pas étaient un peu moins rapides encore. Son cœur battait la chamade dans sa poitrine. Plus il approchait du lieu et plus il était un peu anxieux.

Cet endroit… Il ne comptait même plus le nombre d’heures qu’il y avait passé. Là, dans ce parc, à squatter un banc que sa bande et lui appelaient « le QG ». Un sourire fleurit sur ses lèvres à ce souvenir. Est-ce que la bande existait encore ? Est-ce qu’ils continuaient à venir au QG comme autrefois ? Est-ce que leur banc était toujours en place ? Et est ce qu’il allait croiser un visage familier en se rendant là-bas ce jour-là ?

Son cœur se sera encore plus fort lorsqu’un visage particulier s’afficha dans sa mémoire. Est-ce qu’elle serait là ? Na-chan… Hideaki….

Il y avait bien des choses que Shuzo regrettait dans sa vie. Mais il ne regrettait rien plus que son départ à Los Angeles. Quitter le Japon avait été un véritable déchirement pour lui. Il avait donc pris soin de ne prévenir personne… Il était persuadé qu’une fois au courant, cela rendrait la séparation et les adieux encore plus douloureux. Il n’y avait que Kumako à laquelle il avait expliqué son départ. Kumako… et Akashi. Même Midorima n’était au courant de rien… Même Hideaki….

Shuzo aurait été incapable de soutenir leur regard lorsqu’il leur aurait appris. Shintaro c’était une chose déjà assez compliquée en raison des sentiments que Shuzo s’était découvert à son égard. Mais Na-chan…. Elle était tellement pour lui…. Elle était comme une sœur. Il l’aimait. D’une autre façon que Shintaro. Et aussi d’une autre façon qu’elle l’aurait espéré. Loin d’être stupide, Shuzo avait fini par comprendre que sa précieuse amie était amoureuse de lui. Et il n’avait jamais osé lui dire qu’il ne pourrait pas répondre à cet amour….

Et puis il y avait cette promesse…. Cette maudite promesse que Shuzo lui avait proposé et qu’il allait devoir rompre à contre cœur… Si Shuzo lui aurait annoncé son départ, il sait qu’elle aurait été triste toutes les fois où ils se seraient revu ensuite. Il savait qu’elle aurait compté les jours leur restant à passer tous les deux… Alors il avait pris sur lui et il avait été le seul à faire le compte à rebours. Il lui avait continué à lui sourire, à rire, à parler de tout et de rien comme si ils allaient se revoir encore le lendemain… Il lui laissait cette illusion-là alors que lui était parfaitement conscient de la douleur, de la tristesse et du déchirement qui les attendaient fatalement. Mais s’il avait pu lui épargner quelques jours de souffrance supplémentaire…. Alors… ce n’était peut être pas une si mauvaise idée que ça…

Le lendemain… Na-chan l’avait sans doute attendu sur le banc du QG sans qu’il ne vienne. Shuzo, lui, avait été à l’aéroport seul sans personne pour l’accompagner ou pour lui dire au revoir. C’est ce qu’il avait voulu. C’est ce qu’il avait espéré…. Et pourtant putain ce que ça faisait mal ! Ça faisait terriblement mal de se retrouver seul et de partir comme ça son personne pour dire au revoir ou pour adresser un signe de la main. Sans aucun visage familier pour le soutenir dans cette nouvelle page de sa vie qui se tournait sans qu’il sache si au Japon il reviendrait…

Il aurait été mentir que de dire qu’il n’avait pas espéré apercevoir un visage familier. Celui de Kumako… Celui d’Akashi…. Celui de Midorima qui aurait été mis au courant…. Celui de Na-chan, bien évidement. Il avait attendu jusqu’au dernier moment avant son embarquement. Il avait tourné une dernière fois la tête vers le hall de l’aéroport et comme il n’y avait personne il s’était dirigé dans le couloir pour monter à bord de l’avion qui l’emmenait loin de Tokyo et de tout ceux qu’il aimait

Le QG se profila à l’horizon… Il n’y avait personne…. Il était soulagé autant qu’il ressentait de la déception. Il s’était approché et il avait regardé le banc avec un petit sourire mélancolique. Rien n’avait changé. Les noms de ses camarades étaient toujours gravés dans le bois comme autrefois. Certains noms avaient été ajouté. D’autres avaient été rayés…. Il ne savait pas trop pourquoi. Et puis sur le côté gauche du banc, il y avait deux noms gravés de façon entrecroisée… Le sien et celui de Na-chan… Shuzo tendit la main pour caresser les lettres profondément incisées dans le bois. Ce n’était pas une période facile pour lui mais il en gardait tout de même un excellent souvenir…

Des bruits de voix se firent entendre et Shuzo, ne souhaitant surtout pas être remarqué, s’éclipsa rapidement dans la direction opposée. Il continua sa marche rapide sans se retourner et alla se dissimuler derrière l’épais tronc d’arbre d’un saule qui bordait le sentier. Il se retourna un instant et sentit son cœur se déchirer quand il la reconnu… là…. Na-chan…. Ses cheveux noirs avaient toujours la même longueur et son visage avait perdu quelques rondeurs. Une mèche de cheveux dissimulait un de ses yeux et son sourire et bien…. Semblait avait disparu à jamais de son visage. Elle avait changé…. Shuzo n’aurait pas su dire pourquoi. Elle avait quelque chose qui s’était métamorphosé…

Mon dieu ce qu’il aurait aimé aller la voir. Et pour lui dire quoi. « Coucou je suis de retour ! Je ne t’ai pas trop manqué ? »…. Elle avait dû l’attendre encore et encore… elle avait dû pleurer…. Elle avait dû le détester….

Non vraiment. Il ne pouvait pas réapparaitre devant elle comme ça…. Impossible…. Elle avait certainement fait son deuil de lui et c’était mieux ainsi. Na-chan n’était pas une poupée avec laquelle Shuzo pouvait s’amuser. Il ne pouvait décemment pas réapparaitre dans sa vie et reprendre leur relation là où il l’avait laissé. Elle avait trop souffert, il en était certain. Loin de lui l’envie de la faire souffrir encore davantage….

Alors il se retourna. Son pied marcha sur une branche sèche qui craqua sous son poids. Elle n’avait sans doute rien entendu de là où elle était et de dos elle ne l’aurait jamais reconnu. Il accéléra toutefois ses pas pour quitter ce parc au plus vite… c’était mieux ainsi.



Kuroko's Basket



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I miss you... Japan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
» Haïti Couronne une Nouvelle Miss
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» L'anniversaire de Miss Gwenny !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP solo-