The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux (PV Tatsu et Jun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux (PV Tatsu et Jun)   27.02.16 14:17


L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux
Toute enjouée, Jackson Amy monta dans sa chambre après le repas de midi sous le regard amusé de son grand-frère, Christopher. Attrapant son téléphone portable posé à proximité, elle composa un numéro tout en jetant un œil dans son grand miroir. Pas trop mal cette tenue composée d’un jeans non délavé pour une fois et d’un pull blanc avec le chat de Cheshire comme décoration. Elle sentit alors qu’on décrochait et d’une voix aussi enjouée que son sourire s’exclama joyeusement.

- Tatsuya ? On se retrouve devant l’animalerie du centre commercial dans quarante-cinq minutes. Et non, tu n’as pas le choix, baka, tu devrais connaître la réponse vu que c’est moi qui appelle. Ne sois pas en retard !

Elle raccrocha sans lui laisser le temps de protester avant de sourire encore plus. Le plus dur était fait ! La brunette composa alors un autre numéro dont l’interlocuteur serait nettement plus facile à convaincre, elle en était sûre.

- Coucou, Jun-chan ! Ecoute, est-ce que tu peux me retrouver devant l’animalerie du centre commercial dans quarante-cinq minutes ? Tu verras, c’est une surprise. On va bien s’amuser je t’assure ! A tout à l’heure !


Elle raccrocha peu de temps après avoir échangé quelques mots avec sa meilleure amie qui avait plutôt bien pris la chose, au contraire du garçon. Ce qui n’était pas étonnant pour Amy qui connaissait bien son amie et son frère. Son sourire se fit plus fin, plus carnassier. Ah, ils la remercieraient un jour, vous verrez !

Se rendant à la salle de bain, la brunette se coiffa rapidement, juste le minimum pour être présentable et se regarda une nouvelle fois dans le miroir. Se maquiller ? Non, pas besoin, brr, plutôt mourir. Elle était très bien comme ça ! Elle retouran alors dans sa chambre pour prendre son sac et sortit de la maison après avoir salué son grand-frère de sang. Oui, elle serait prudente, Tatsuya serait là toute façon, ne t’inquiète pas, brother, si un garçon l’attaquait elle saurait très bien se défendre. A coups de pieds et d’esquive. Même sans ballon de basket, la jeune américaine savait faire mal et elle ne s’en privait pas quand on lui cherchait des noises. De toute manière, il ne se passerait rien, son frère était juste un peu trop parano et surprotecteur. Mais bon, Amy devait avouer qu’elle appréciait qu’on s’inquiète ainsi de son sort. Ah, avoir des frères c’était vraiment génial !
______________________

Patientant devant l’animalerie, l’américaine se retenait de s’agiter. La patience n’était pas vraiment son fort alors ce n’était pas vraiment facile pour elle d’attendre l’arrivée de ses deux amis. Mais, heureusement, elle avait la vue sur l’intérieur de l’animalerie pour s’aider, vu qu’une grande baie vitrée servait de fenêtre. Se retenant d’entrer toute seule à l’intérieur, la jeune fille y jetait cependant de fréquents coups d’œil, espérant apercevoir d’adorables boules de poils. Elle était en train de fondre devant la vue d’un chiot à la portée de son regard quand des pas se firent bientôt entendre. Etirant son sourire, elle se précipita vers les deux amis qui devaient être surpris de s’être retrouvés tous les deux ici. Et oui, quand elle organisait un rendez-vous galant en secret, elle ne faisait pas les choses à moitié ! Se jetant sur Tatsuya qu’elle n’avait pas vu depuis un moment, elle s’exclama.

- Coucou vous deux ! Alors ma surprise vous plaît ? Je me suis dit que ce serait sympa de se retrouver tous les trois ici. Comme Seirin a sa mascotte je me suis dit que... Yosen pouvait l’avoir aussi.


Elle se recula pour ne pas non plus étouffer son frangin de cœur et fit un geste du bras pour désigner l’animalerie derrière eux. S’approchant de la japonaise, elle déposa un baiser sonore sur sa joue pour lui montrer que le garçon n’était le seul à avoir droit à un geste d’affection de sa part. Enfin, elle avait dû demander à Junko de se baisser un peu vu la différence de taille, Amy n’était pas petite, mais elle n’était pas immense non plus...

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux (PV Tatsu et Jun)   29.02.16 21:28

L'entremetteuse, l'animalerie et les ♥²
Amy & Tatsu



Une fois le repas terminé, Junko était montée dans sa chambre afin de reprendre son tableau en cours. A peine quelques coups de pinceaux et un peu de peinture violette avait déjà tâché son haut. C'est dans ces moments-là qu'elle était heureuse de n'être vu par personne. Un chignon grossier avec des boucles rebelles, des traces de peinture ici et là et des vêtements troués et tâchés.

Hésitant un peu sur la façon dont elle allait peindre une plante sur le bord de son tableau, elle souleva son pinceau, effleurant sans s'en rendre compte sa joue. Son portable, posé près des flacons de peinture, vibra et la châtain échangea les deux objets pour se dépêcher de répondre à son appel.

« Coucou, Jun-chan ! »

« Bonjour Amy-chan ? Qu'est-ce qui se passe ? »

C'était plutôt rare que sa Capitaine l'appelle, elle était assez curieuse. La brune avait-elle besoin de quelque chose ? Elle semblait plutôt joyeuse en tout cas.

« Écoute, est-ce que tu peux me retrouver devant l’animalerie du centre commercial dans quarante-cinq minutes ? Tu verras, c’est une surprise »

« Hé ? Amy-chan, qu'est-ce que tu prépares encore … ? »

« On va bien s’amuser je t’assure ! »


L'américaine et ses idées, c'étaient généralement à double tranchant. Junko était un peu dubitative mais la brune avait si l'air de si bonne humeur qu'elle ne résista pas ?

« D'accord. D'accord, j'arrive ! »

« A tout à l’heure ! »

Elle raccrocha après quelques situations et reprit son pinceau pour le nettoyer dans un verre d'eau. Quarante-cinq minutes … Le temps de prendre une douche, de s'habiller et d'y aller, ça serait pile poil l'heure.

Quittant sa chambre à grand pas, l'aînée des Kohaku se glissa dans la salle de bain afin de se nettoyer de la peinture. Une serviette en unique vêtement, elle courut pratiquement pour refaire ce chemin à l'inverse. Sur son portable, les minutes avaient déjà défilé bien trop rapidement.

Junko ne réfléchissait pas à ce qu'elle allait mettre, elle attrapa un haut et un jean et les enfila. Pas question de faire attendre Amy juste pour une histoire de fringues.
Un rapide bisou à ses parents et elle allait attendre le bus à l'arrêt.

Arrivée près de l'animalerie, la lycéenne allait appeler son amie de loin mais se ravisa en voyant la personne qui s'approchait d'Amy. Un garçon. Qui n'était donc pas très loin d'elle.

« Hi … Hi-Hi-Hi-Hi-Himuro-kun ?! »

Pourquoi ?! Comment ?! Whaaaaaaat ?!
….... Amy.

« Coucou vous deux ! Alors ma surprise vous plaît ? Je me suis dit que ce serait sympa de se retrouver tous les trois ici. Comme Seirin a sa mascotte je me suis dit que... Yosen pouvait l’avoir aussi »

Satanée petite américaine ! Elle savait ! Elle savait pas vrai ?!
Elle se pencha néanmoins en avant pour laisser la coupable embrasser sa joue et glissa un coup d’œil intimidé vers le garçon. Devait-elle faire un geste envers lui ? Ils s'étaient embrassés après tout … Aaaaaah, c'était quoi ce mic-mac ?!

Il fallait qu'elle rebondisse et vite.

« Une mascotte, tu dis … Un animal à Yosen, tu penses vraiment qu'on a le droit ? »






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux (PV Tatsu et Jun)   01.03.16 18:16



❝ L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux ❞
feat. Amy & Junko ♥

❝ Rien de tel qu'un bon déjeuner pour des révisions efficaces ! Comme la plupart du temps, Tatsuya a déjeuné seul dans la cuisine en regardant distraitement un jeu télévisé sur le petit écran de la cuisine. Il n'a jamais vraiment compris pourquoi sa mère a tant tenu à installer une petite télévision ici, alors qu'ils en possédaient un immense dans le salon. D'après son père, c'était seulement pour écouter les informations lorsqu'elle faisait la cuisine. Mais le fait est qu'elle ne cuisinait quasiment jamais. Son emploi du temps ne lui laisse rarement l'occasion de s'accorder ce petit moment de détente, même le week-end. Preuve en est : en ce samedi d'été, madame Himuro était à Tokyo pour une série de réunion. Et pour une fois, elle a embarqué son mari avec elle, laissant leur fils unique seul à la maison. Pas que cela déplaise vraiment à Tatsuya : il est habitué depuis longtemps aux absences de ses parents. De toute façon, il est assez grand pour se débrouiller tout seul. Et, finalement, leur absence n'est pas si mal : ainsi, il peut réviser ses cours dans un silence parfait.

Himuro n'a jamais été le premier de la classe ni le petit cancre. Ses résultats étaient corrects, sûrement pourraient-ils être meilleurs s'il accordait davantage de temps à ses révisions. Puisqu'il n'avait rien à faire ce samedi-là, il avait décidé la veille au soir de s'accorder une petite journée studieuse. Il avait donc mit son réveil sur huit heure du matin avant d'être opérationnel et ne s'était pas couchée tard. Ainsi, il a pu révisé une bonne partie de ses cours – notamment la littérature et l'histoire – avant de s'accorder une pause déjeuner. Désormais, il est plongé dans ses mathématiques, relisant ses notes, les remettant au propre sur un cahier à part. Cet exercice est utile de deux manières différentes : premièrement, il retient toujours mieux les choses quand il les écrit ; deuxièmement, connaissant les lacunes de certains de ses camarades dans cette matière, ce cahier lui permet de le prêter à quiconque désire des notes plus précises et propres.

Il entame un nouveau chapitre lorsque son portable commence à vibrer comme un fou sur sa table de chevet. Tatsuya jette un regard par dessus son épaule, se dévissant la tête pour reconnaître la photographie qui est apparue à l'écran. Mais impossible d'y voir clairement depuis sa position, alors il bouchonne son stylo bille avant de se lever de sa chaise, rejoignant sa table de chevet en quelques enjambées. L'écran affiche la photographie d'Amy et Himuro soupire. Va-t-elle lui proposer un petit match sur le terrain de basketball du coin ? Pas que l'envie ne soit pas tentante, mais il s'est promis de travailler jusqu'à dix huit heures au moins. Sûrement pourra-t-il la convaincre de patienter jusque là, mais rien n'est moins sûr avec Amy. Lorsqu'elle a une idée un tête, elle ne l'a pas ailleurs. Se laissant tomber sur le rebord de son lit, Tatsuya accepte finalement l'appel, collant son téléphone contre son oreille, prêt à écouter ce que son amie a à lui dire :

Am-...
Tatsuya ? On se retrouve devant l’animalerie du centre commercial dans quarante-cinq minutes. Et non, tu n’as pas le choix, baka, tu devrais connaître la réponse vu que c’est moi qui appelle. Ne sois pas en retard !

Et elle raccroche sans plus de cérémonie. La mine déconfite, Tatsuya abaisse son portable tout en soupirant. A l'animalerie ? Mais que vont-ils faire à l'animalerie ? Il sait évidemment que son amie possède deux petites boules de poils qu'elle aime gâter, mais ne peut-elle pas acheter leurs croquettes et leurs jouets sans lui ? Pourquoi ne pas demander à Christopher, plutôt ? Mais bon, visiblement, il n'a pas vraiment le choix. Dans quarante-cinq minutes ? Il lui faut déjà une demi-heure pour rejoindre le centre commercial en bus. Heureusement qu'il a prit sa douche avant le petit-déjeuner, ainsi il ne lui reste qu'à se changer. Prêt à passer la journée chez lui, il s'était contenté d'enfiler un vieux jogging et un tshirt délavé … C'est en soupirant qu'il mit le nez de son armoire, y tirant un jean foncé et un top noir frappé du logo d'un groupe de rock américain très connu. Voilà qui fera l'affaire. Il va à l'animalerie, pas à un rendez-vous galant. S'il savait ...

Il ne lui fallut même pas dix minutes pour se préparer et descendre jusqu'à l'arrêt de bus. Ce dernier ne tarde pas à montrer le bout de son nez et Tatsuya s'installe à l'arrière, près pour le trajet. Heureusement, il n'y a presque personne, hormis un vieux monsieur, ainsi qu'une maman et son tout petit bébé. Néanmoins, il y a de la circulation. Comme tous les samedis, à Akita. Surtout lorsque le bus passe dans le centre-ville. Tatsuya prend son mal en patience, occupant son temps en jouant à divers jeux sur son téléphone portable. Il surveille l'heure de temps à autre, prêt à prévenir Amy en cas de retard. Pourtant, le bus arrive à destination en temps et en heure. Himuro s'apprête à se ruer vers l'extérieur quand il surprend la maman en pleine galère avec sa poussette, qu'elle ne parvient pas à sortir de l'habitacle tout en tenant son bébé. Le jeune homme vient donc lui prêter main forte, débloquant la roue de la poussette coincée dans une barre de métal puis la sort du bus, sous les remerciements de la jeune maman.

C'est la grosse pendule du centre commercial qui lui fait réaliser son retard. Tatsuya presse donc le pas, se hâtant de rejoindre le plan du complexe afin de repérer l'animalerie. Il n'y a quasiment pas mit les pieds et est incapable de s'y rendre de mémoire. Il étudie donc le panneau pendant quelques instants, puis prend la direction des escalators. L'animalerie est au deuxième étage, entre une pizzeria et un magasin de vêtements pour nouveaux-nés. Il ne lui faut pas longtemps pour atteindre sa destination, il n'est d'ailleurs pas encore arrivé qu'il reconnaît déjà Amy qui fait les cent pas. Néanmoins, une autre silhouette bien familière se dirige également vers l'américaine. Himuro sent son sang ne faire qu'un tour. Junko ?! Mais que fait-il ici ? Il ne s'attendait pas à la revoir de sitôt après … après qu'il l'ait embrassé. Et qu'elle se soit confessée. Même au lycée, ils n'avaient quasiment pas eu l'occasion de se voir, se contentant de se croiser de temps à autre au détour d'un couloir. Voilà qui est vraiment très gênant …

Coucou vous deux ! Alors ma surprise vous plaît ? Je me suis dit que ce serait sympa de se retrouver tous les trois ici. Comme Seirin a sa mascotte je me suis dit que... Yosen pouvait l’avoir aussi.

La fourbe ! Ainsi, c'est elle l'auteure de cette mascarade ? Quelque part, ce n'est pas si étonnant que ça. Jamais Amy ne lui aurait demandé de la rejoindre à l'animalerie, sinon. Et cette histoire de mascotte … N'est-ce pas plutôt un prétexte pour les réunir, Junko et lui ? Pas de doute, elle est très certainement au courant de ce qu'il se passe entre la pivot et l'arrière. Si Himuro est assez transparent avec Amy, il a néanmoins toujours gardé ses sentiments amoureux pour lui, sachant précisément de quoi son amie d'enfance était capable. Mais il faut croire qu'il a sous-estimé la perspicacité de la brune. Tatsuya coule une œillade discrète en direction de Junko, qui semble tout aussi perturbée que lui. Mais il n'a pas eu le temps de se poser davantage de questions que Amy lui sautait au cou, l'étouffant dans ses bras avant de finir coller un bisou bruyant sur la joue de sa meilleure amie. Des familiarités dignement américaines auxquelles le brun s'était habitué après avoir vécu la quasi-totalité de sa vie aux Etats-Unis.

Une mascotte, tu dis … Un animal à Yosen, tu penses vraiment qu'on a le droit ? 

Excellente question. Lui-même en doute. Les animaux ne sont pas admis dans l'enceinte du lycée, que ce soit dans les extérieurs, les salles de classe ou les dortoirs. De plus, quel genre d'animal convoite-t-elle ? Un chien ? Un chat ? Un oiseau ?Un animal, c'est une responsabilité. Et un coût, rien qu'au niveau de la nourriture. De plus, chez qui ira-t-il vivre ? Chez un membre d'un des deux clubs de basketball ? La plupart sont à l'internat ou possèdent déjà un animal de compagnie. En a-t-elle seulement discuté avec Okamura ou membre du personnel du lycée ? Connaissant Amy, c'est fort peu probable. Elle est plus du genre à agir sans réfléchir. Et sûrement n'a-t-elle pas pensé à cette règle du règlement intérieur refusant la présence d'animaux dans l'enceinte du lycée. Il est donc du devoir de Tatsuya de lui remettre les pieds sur terre avant qu'elle ne s'emballe davantage.

J'en doute. Il est interdit d'introduire un animal dans l'établissement, c'est écrit dans le règlement. Je suis désolé, Amy. Je ne pense pas que cette idée de mascotte soit réalisable.

(c) codée par Moona Neko


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux (PV Tatsu et Jun)   08.03.16 18:01


L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux
Amy ne pouvait s’empêcher de sourire. Son plan avait marché à la perfection ! Qu’est-ce qu’elle était fière d’elle pour le coup ! C’était vrai quoi, son frère de cœur et sa meilleure amie ne semblaient pas se décider à se mettre ensemble. Pourtant, la brune était sûre qu’il y avait entre chose entre eux. Son instinct le lui disait. Alors pourquoi pas leur donner un petit coup de pouce ? Elle ne faisait rien de mal, après tout. Jouer les Cupidon n’était pas interdit par la loi, n’est-ce pas ? Cependant sa joie fut de courte durée quand ses deux amis cassèrent son idée de mascotte de Yosen. Rooooh ! Pourquoi étaient-ils si sérieux ?! On se fichait du règlement de l’école ! Un animal, ce n’était pas un monstre, à ce qu’elle savait ! Bon, en général Amy respectait les règles, surtout au basket, mais pas seulement. N’allez pas croire qu’elle était une délinquante ou quelque chose du genre. Sa mère et son frère aîné lui avaient appris à être une citoyenne modèle. Mais... Introduire un animal au lycée, ce n’était pas vraiment un crime ! C’était pour le bien de Yosen ! Pour le moral des troupes ! C’était prouvé scientifiquement que la compagnie de certains animaux était bénéfique pour l’homme, elle n’inventait rien ! Toute sa bonne humeur s’était volatilisée et son visage reflétait plutôt une déception sans nom. Que Tatsuya soit contre et lui fasse la moral, cela ne l’étonnait pas vraiment, mais que Junko lui fasse le même coup... Ah, ça, ce n’était pas très sympa de leur part. Surtout qu’elle n’y arriverait pas toute seule alors autant abandonner son idée. Même si cela ne lui ressemblait vraiment pas pour le coup.

- Je vois... Je suis désolée... Tant pis, ce n’est pas si grave, on peut toujours trouver une autre idée...

Voir le moral d’Amy autant dans les chaussettes pouvait faire un choc tellement c’était rare et inattendu. Même si elle se forçait à sourire, cela se voyait que le cœur n’y était pas. Et elle qui était toujours pleine d’énergie et d’enthousiasme, qui n’abandonnait jamais, ressemblait plus à un zombie qu’autre chose en cet instant. Elle se força à rire et tourna le dos aux deux autres pour qu’ils ne voient pas à quel point, elle était déçue. Même si cela se voyait comme le nez au milieu de la figure.

- Bon, ben, je dois acheter des choses pour mes chatons... Vous pouvez venir avec moi si vous le voulez. Désolée de vous avoir fait venir ici pour rien. Haha...


Elle partit alors en premier, retenant ses larmes de déception. Oui, elle en faisait peut-être trois tonnes, mais elle y tenait vraiment à cette mascotte. Autant pour le bien de Yosen que pour le sien. Et surtout pour que Taiga ne soit pas le seul à pouvoir se vanter d’avoir un animal dans son club de basket. Enfin, celui de Seirin était un chiot alors en fait c’était peu probable qu’il s’en vante... Mais c’était pour le principe, roh ! Elle trouva rapidement le rayon pour les chats, étant une habituée du lieu et observa les divers jouets à sa disposition. Ses deux petits garnements adoraient en avoir des nouveaux régulièrement, en même temps ils ne duraient jamais plus de quelques semaines vu l’ardeur avec laquelle ils les utilisaient. Toute à sa concentration, Amy entendit à peine les bruits de pas derrière elle, mais elle devina quand même qu’il s’agissait d’un de ses deux compagnons, ou pourquoi pas des deux. Après tout, à force de côtoyer Tatsuya et même Junko ce genre d’informations était ancré dans sa petite tête chocolat. Et vous, cher lecteur, saurez-vous deviner de qui il s’agit ?

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux (PV Tatsu et Jun)   10.03.16 18:04

L'entremetteuse, l'animalerie et les ♥²
Amy & Tatsu



"J'en doute. Il est interdit d'introduire un animal dans l'établissement, c'est écrit dans le règlement. Je suis désolé, Amy. Je ne pense pas que cette idée de mascotte soit réalisable"

Si Junko avait voulu faire en sorte qu'Amy comprenne doucement que sa petite idée n'allait pas forcément plaire à l'équipe éducative de Yosen, jamais elle n'avait voulu la blesser. L'américaine avait l'air si heureuse en leur expliquant que la châtain aurait presque pu ne rien dire et marcher dans son sens. Mais il fallait être logique.

« Je vois... Je suis désolée... Tant pis, ce n’est pas si grave, on peut toujours trouver une autre idée ... »


Voilà. Voilà ! Amy affichait un air si triste que même le ciel pourrait verser des torrents de larmes. C'était si rare de sa part que ça affecta Junko : elle n'aimait pas voir ses amis ainsi. Surtout Amy, toujours si souriante, si pétillante. C'était un choc.

Et puis, elle pouvait faire semblant mais c'était bien trop perceptible. Le visage sombre n'avait pas échappé à Junko, ses épaules tendues et l'air de dépression et de déception autour d'elle suffisaient à la grande fille pour comprendre. Inutile qu'elle se tourne, Junko voyait clair en elle. Et Himuro devait l'avoir compris également.

« Bon, ben, je dois acheter des choses pour mes chatons ... Vous pouvez venir avec moi si vous le voulez. Désolée de vous avoir fait venir ici pour rien. Haha ... »

Et elle s'éloigna. Junko regarda le brun, un air inquiet sur le visage. Il fallait bien faire quelque chose mais les trois lycéens avaient les mains liées. Aussi bonnes soient les envies de la Capitaine, ses désirs devaient passer après le règlement de l'école. C'était ainsi et ils n'avaient pas le choix.

Mais la silhouette voûtée d'Amy eut raison de l'aînée de Kohaku qui s'empressa de la rejoindre. Partout autour d'elle, des miaulements, aboiements et autres s'élevaient pour saluer les nouvelles arrivantes. Il fallait que Junko fasse quelque chose mais quoi ?

« Écoutes, Amy-chan ... »

Elle chercha du regard celui du garçon, cherchant ses mots pour réconforter leur amie commune. Tordant ses mains un peu nerveusement, elle finit par toucher l'épaule de l'américaine.

« Peut-être qu'on peut faire autrement ? Je ne pense qu'amener ainsi un animal à Yosen plaise mais si tu prépares un peu à l'avance, ils accepteront peut-être ! »

La châtain laissa un grand sourire envahir son visage et continua d'expliquer son idée :

« Il faudrait calculer combien l'animal coûterait, sa nourriture, comment et qui le gardera. Ce qu'il pourrait apporter aux équipes aussi. Si on organise ça correctement et qu'on leur présente sans leur forcer la main, je pense qu'ils seront plus ouverts »

Reculant un peu, Junko regarda partout en se demandant ce qu'Amy aurait vu comme mascotte de Yosen. Un chat ? Un chien ? Un lapin ? Tellement de choix !!
Laissant la brune à ses réflexions, la pivot commença son propre tour. En passant près d'un caméléon, elle s'aperçut que celui-ci venait d'imiter son haut noir et blanc. Amusée, elle s'approcha pour voir que l'animal avait des yeux vraiment, mais alors vraiment très bizarres. Ils étaient ronds et tournaient dans les sens. Flippant.

Et là, elle le vit. Une petite boule de poils tout ronde, un peu grosse, occupée avec une graine. Son cœur craqua immédiatement pour le petit hamster qui la regardait tout en grignotant son repas. Immédiatement, Junko le chercha du regard et fit quelques pas pour aller attraper le bras de Himuro.

« Himuro-kun, regarde ça !! »

Elle l'amena devant le hamster et le pointa avec son doigt. La petite boule leva à peine les yeux sur eux. Junko avait envie de le prendre dans sa main et de caresser sa petite tête.

« On dirait Murasakibara-kun !! Il est tellement adorable !! »







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux (PV Tatsu et Jun)   20.03.16 22:19



❝ L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux ❞
feat. Amy & Junko ♥

❝ Loin de Tatsuya l'idée de blesser Amy, mais parfois la vérité est plus douloureuse que le mensonge. Le moral de l'américaine a chuté aussitôt que le brun ait mit en doute le fait d'accepter une mascotte au sein du club de basketball. Non pas que l'idée le rebute – il n'a rien contre les animaux, loin de là – mais le règlement est le règlement. Et contre ça, il est impuissant. Himuro a donc jugé plus honnête de l'expliquer à son amie d'enfance. La connaissant, sûrement songe-t-elle à ce projet depuis un petit moment, d'où sa déception. Mais il aurait mieux fallut qu'elle se renseigne avant toute chose, c'est le minimum dans ce genre de situation. Enfin, nous parlons d'Amy … Mademoiselle est trop butée et préfère agir que réfléchir. Et parfois, ça porte préjudice. La preuve … Toute la misère et la tristesse du monde s'est imprimée sur son visage. C'est rare venant d'Amy, et cela perturbe autant Junko que Tatsuya.

Après quelques mots murmurés d'une voix morne, Amy s'éloigne en direction du magasin. Himuro se gratte alors l'arrière du crâne, bien embêté. Ca ne va pas être facile de remonter le moral de l'américaine après ça. Même Junko lui adresse un regard triste, visiblement déçue de ne pas pouvoir aider sa capitaine dans son projet. Néanmoins, elle semble bien décider à ne pas la laisser toute seule, tout comme Himuro. Ils la suivent donc dans l'animalerie tandis que la brune se dirige vers le rayon destiné aux accessoires pour chat. Amy observe les jouets mais ne semble pas vraiment concentrée. Himuro amorce un pas afin de la rejoindre mais Junko le devance. Tatsuya se retient alors : sûrement la châtain sera-t-elle plus à même de trouver les mots idéaux pour remonter le moral de la brunette. Même si elle ne la connaît pas depuis aussi longtemps que le brun, elle possède cette douceur qui aura sûrement raison de la déception d'Amy.

Tatsuya écoute donc les paroles de Junko en silence, se contentant d'hocher la tête pour exprimer son accord. Avant de ramener quoi que ce soit au lycée, c'est évidemment mieux de penser à tous les petits « à-côté », que ce soit le budget nourriture ou les tours de garde. S'ils exposent tout cela sérieusement à un membre de l'administration, peut-être seront-ils plus ouverts à cette idée de mascotte. Alors que Junko se détourne d'Amy pour laisser cette dernière à ses réflexions, Himuro tire son téléphone de sa poche et pianote un texto pour Okamura. Avec un peu de chance, son aîné peut les aider également. En tant que capitaine de l'équipe masculine, il a un peu plus de « pouvoir » au sein du club. Même s'il est rarement prit au sérieux, il est tout de même capable de faire passer le message aux autres afin de voir s'ils seraient intéressés par une probable mascotte. Tatsuya lui rédige donc une explication détaillée, puis la lui envoie. Il ne reste plus qu'à attendre sa réponse.

En attendant, Tatsuya flâne dans les allées. Son regard est attiré par les petites bestioles adorables derrière les parois de verre. Il y a les souris qui se disputent la roue, les cochons d'inde qui grignotent du foin, les lapins qui roupillent, étalés de tout leur long. Il y a aussi les chatons qui se chamaillent et les chiots qui se collent aux vitres en espérant des caresses. Quelque part, ça lui fait mal au cœur de voir toutes ces petites bêtes prisonnières de la sorte. Si son père n'était pas allergique aux poils de chien, le brun en aurait adopté un il y a fort longtemps. Il aime particulièrement les gros chiens, type golden retriever ou bouvier bernois. Petit, lorsqu'il rêvait de devenir pompier, il s'imaginait déjà sauver des vies, soutenu par un fidèle dalmatien. Il a souvent réclamé un chien dans sa jeunesse, avant de comprendre le souci des allergies. Depuis, Tatsuya se contente d'attendre patiemment le jour où il aura son propre logement et l'occasion d'adopter un compagnon à quatre pattes.

Soudain, Himuro sent une main s'enrouler autour de son bras, tandis que la voix de Junko résonne dans ses oreilles. Aussitôt, il se fait tiré vers les rongeurs qu'il observait encore quelques minutes plus tôt. La châtain pointe la cage des hamsters ou, plus précisément, l'un des hamsters. Bien plus dodu que ses camarades, le petit animal est assit devant la gamelle, une graine de tournesol entre ses pattes, occupé à la grignoter avec appétit. Son pelage est un savant mélange de beige et de marron, lui donnant un aspect de gros bonbon à la vanille et au caramel. Ses petits yeux noirs sont braqués sur la graine qui disparaît petit à petit dans sa bouche. Et aussitôt avalée, le voilà qui en pioche une autre, puis une autre, puis une autre et ainsi de suite, sans jamais accorder le moindre regard au lycéen. Son estomac semble être un gouffre sans fin. Comme quelqu'un que Himuro connaît très bien … La ressemblance est frappante. Et visiblement, il n'est pas le seul à le penser …

On dirait Murasakibara-kun !! Il est tellement adorable !!

Junko paraît sous le charme. Ses yeux brillent comme une petite fille le matin de Noël. Il ne peut pas s'empêcher de la trouver craquante, d'ailleurs. Ses joues rougissent légèrement et cette pensée, et Tatsuya se hâte de se reprendre. Ce n'est pas le moment de repenser à ça, même s'il aimerait beaucoup pouvoir discuter en tête à tête de ce qu'il s'est passé le week-end précédent, lors de leur sortie au cinéma et au restaurant. Mais ce sera pour plus tard, car son téléphone vibre soudain dans sa poche. Himuro se hâte de s'en saisir et d'ouvrir le message envoyé par Okamura. Visiblement, les autres membres de l'équipe sont plutôt emballés à l'idée d'accueillir une petite mascotte à quatre pattes. Voilà qui est une bonne nouvelle, si l'équipe masculine est partante, c'est déjà un excellent début. Reste à connaître l'avis des filles. Junko et Amy ne sont pas les seules, leurs coéquipières et amies ont également le droit de donner leur avis sur la question. Cependant, ce n'est pas Himuro qui peut recueillir leur position …

Kohaku-san, j'ai demandé à Okamura de faire un petit … sondage auprès des garçons de l'équipe. La majorité est plutôt pour l'idée d'avoir une mascotte. Je pense qu'il serait judicieux de demander leurs avis aux filles, également. Sait-on jamais, si nous présentons le projet en tandem, l'administration nous permettra peut-être d'accueillir un animal dans le lycée.

Tatsuya n'est évidemment sûr de rien, mais ils peuvent toujours essayer. Si le club en entier se serre les coudes, il y a moyen d'obtenir gain de cause. Après tout, le club de basketball est apprécié et réputé. Si l'administration constate que le projet est du à des efforts partagés entre les filles et les garçons, il est fort probable qu'elle leur accorde la permission d'obtenir un petit animal. Du moins, Tatsuya l'espère. Car si Amy est vraiment déçue, cela semble également être le cas de Junko. Les deux lycéennes semblent tellement emballées par cette histoire de mascotte et Himuro serait vraiment triste si on leur refusait ce projet. Alors il essaie, de son côté, de trouver des solutions à leur problème. Même si, désormais, il a besoin de l'aide de Junko pour connaître l'avis des membres du club féminin …
(c) codée par Moona Neko


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux (PV Tatsu et Jun)   29.03.16 18:21


L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux
Amy se sentait stupide de réagir comme cela. C’était vrai, elle prenait les choses vraiment trop à cœur. Surtout que son frère de cœur et sa meilleure amie avaient raison. Elle aurait dû penser au règlement de l’école avant toute chose. Comme si les adultes allaient accepter d’intégrer un animal au lycée ! Elle voyait déjà leurs réponses catégoriques, l’école c’est fait pour étudier, pour s’instruire et non pas pour jouer avec un adorable animal, blablabla. Et pourtant il y avait plein d’études qui prouvaient que la compagnie de ces douces petites créatures était bénéfique pour l’homme et ce qu’importe son âge. Ah, les adultes et leur entêtement... Décidément, ils ne voyaient que ce qui les arrangeaient. Enfin, Amy ne pouvait pas être complètement critique là-dessus, nous sommes d’accord elle était elle aussi terriblement têtue. Mais elle voulais vraiment que le club de basketball - ou plutôt les clubs -aient une mascotte ! Pas seulement pour imiter Seirin et Taiga, mais aussi car elle pensait qu c’était vraiment une bonne idée.

Cela permettrait d’apprendre à certains à gérer une responsabilité importante, de permettre de créer un lien avec un animal pour commencer pour les plus timides et retirés, de donner un peu de joie, de se motiver pendant les matchs... Bref, des tas de raisons pour adopter une mascotte ! Mais une fois encore, elle s’était emballée sans vraiment penser aux conséquences et elle en payait le prix... à nouveau... Il y avait de quoi sérieusement déprimer. Soupirant bruyamment, la brune se saisit sans entrain d’un grelot qui ferait sans doute plaisir à ses chats avant de sentir la main de Junko sur son épaule. Elle se retourna alors à moitié, fixant son amie avec des yeux vides et sans sourire, ce qui était très rare et presque inquiétant quand on la connaissait un minimum. Mais très vite l’espoir vint habiter à nouveau ses prunelles chocolat et elle se saisit des mains de son amie en se retenant de sauter sur place ou de lui sauter dessus. Et oui, on pouvait la croire très lunatique vu la facilité et la rapidité avec lesquelles elle changeait d’humeur.

- C’est une très bonne idée, Jun-chan ! Merci beaucoup de me remonter le moral. Tu es une vraie amie.


La brune lâcha rapidement les mains de la chataîn pour se plonger dans ses propres réflexions. Il fallait penser à ce fameux plan dès maintenant, elle détestait attendre et perdre du temps inutilement. Avec les cours et les entraînements, ils n’auraient pas tant de temps que ça alors autant commencer dès maintenant à y songer. Le temps c’est de l’argent, d’après la célèbre expression ! Cela n’empêcha cependant pas l’américaine de remarquer que son amie s’éloignait vers les animaux et de voir son frère spirituel sortir son téléphone portable. Un grand sourire revint sur son visage et elle adressa des remerciements silencieux à ces deux personnes qui lui étaient si chères. Elle avait de la chance de les avoir, vraiment. Après quelques minutes de réflexion intense, tellement que son cerveau allait finir par exploser par manque d’habitude, Amy se décida à rejoindre ses deux amis pour leur faire part de ses idées et aussi pour qu’ils décident éventuellement déjà de l’animal qu’ils aimeraient acheter pour mieux s’organiser. Mieux s’organiser... Hahaha ! On croirait rêver tellement ce mot ne faisait pas parti du vocabulaire habituel de la native de Los Angeles. Et pourtant elle était déterminée à faire les choses comme il le fallait pour arriver à ses fins. Heureusement que Tatsuya et Junko étaient bien plus organisés qu’elle à la base, elle ne s’en sortirait sans doute pas toute seule cette fois.

Après avoir cherché les deux tourtereaux dans les différentes allées, elle n’oubliait pas la deuxième partie de son plan hein, Amy finit par leur tomber dessus. Juste à temps pour entendre les paroles de Tatsuya. Néanmoins, une fois n’est pas coutume, elle se fit discrète, ne voulant pas les déranger. Même si à première vue leur discussion n’avait rien à voir avec leur relation, on ne savait jamais. Aussi Amy fit attention à être cachée par un hamster géant en carton et laissa traîner une oreille attentive pendant qu’elle observait les rongeurs dans leur enclos. Elle repéra rapidement celui qui semblait intéresser ses deux amis, ils le fixaient après tout, mais ne posa pas de question de peur de se faire démasquer. C’était dommage car elle avait très envie de savoir si c’était lui qu’ils avaient choisi. Et elle avait aussi envie de féliciter Tatsuya pour son idée de demander l’avis des autres membres des deux clubs. Mais patience, patience...

Et non, ce n’est pas de l’espionnage, voyons ! De la pure curiosité seulement ! Quoi, c’est indiscret dans les deux cas ?! Je ne vous permets pas ! On a encore le droit d’être curieux, non ? C’est pas un crime que je sache ! Juste un défaut et les défauts n’ont jamais tué personne ! Rah, je vous jure, toujours à faire la morale, mais c’était pour la bonne cause qu’elle faisait ça. Avoir Junko comme belle sœur spirituelle serait la meilleure chose qui pourrait lui arriver ! Et en plus Tatsuya ne pourrait pas avoir de meilleure épouse que la châtain ! Alors arrêtez de protester, messieurs dames, elle les espionne si elle veut d’abord notre capitaine de l’équipe féminine ! Tout à sa contemplation, Amy ne s’aperçut pas qu’elle s’appuyait un peu trop sur la mascotte en carton qui commençait à pencher dangereusement...
© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux (PV Tatsu et Jun)   06.04.16 17:18

L'entremetteuse, l'animalerie et les ♥²
Amy & Tatsu



Ce petit hamster était décidément la chose la plus adorable au monde. Elle avait presque envie de le prendre pour elle, de le câliner à longueur de journée, de le regarder jouer dans sa roue. Sa maison était suffisamment grande pour que le petit animal se promène même dans une boule. Et les jumelles pourraient apprendre à s'occuper d'une petite bête par la même occasion.

Junko était totalement en extase devant. Elle imaginait ses poils tout doux sous ses doigts, ce petit être chaud dans sa main, réclamant juste de l'amour et des câlins. Même petite, elle n'avait jamais eu d'animaux, principalement parce que ses parents n'avaient pas le temps pour ça. Et avec la naissance des jumelles, ils avaient été débordés donc Junko avait été compréhensive. « Plus tard peut-être », ça lui avait laissé de l'espoir. Mais en voyant ces petits hamsters, elle s'était aussi dit qu'elle avait assez attendu. La châtain allait en parler avec ses parents dès ce soir !

« Kohaku-san, j'ai demandé à Okamura de faire un petit … sondage auprès des garçons de l'équipe. La majorité est plutôt pour l'idée d'avoir une mascotte. Je pense qu'il serait judicieux de demander leurs avis aux filles, également. Sait-on jamais, si nous présentons le projet en tandem, l'administration nous permettra peut-être d'accueillir un animal dans le lycée »

Oooooh ! Belle initiative !
Junko s'empara de son portable, tapant à la vitesse de la lumière, un SMS groupé aux filles de l'équipe. Presque instantanément, Minto lui renvoya une réponse, surprenant un peu la pivot. A cette heure-ci, elle avait imaginé son amie en train d'aider à la boutique de ses parents, totalement bondée par les clients. Soit elle était en pause, soit elle était cachée derrière la caisse. Et les questions fusaient de tous les côtés : quel animal ? Quelle couleur ? Quel futur nom ? Qui le gardera en premier ? Mâle ou femelle ? C'était possible d'avoir une photo ?

Junko se tourna vers le brun, un sourire sous le visage et le portable continuant de vibrer sans arrêt :

« Elles sont partantes également »

Un bruit assourdissant retentit pas loin derrière et Junko se réfugia instinctivement contre le garçon. La mascotte en carton qui servait de rempart à Amy avait finalement cédé, heurtant au passage la cage d'un perroquet qui faisait savoir son mécontentement avec des cris bien perçants. Les autres animaux se manifestèrent à leur tour sauf le Murasakibaramster qui continuait de grignoter sa graine comme s'il n'avait rien vu, rien entendu. Imperturbable celui-là.

« Amy-chan ?! Tu vas bien ?! Qu'est-ce que tu faisais contre ça ? »

La châtain lâcha le brun pour s'approcher de son amie et l'aider à se relever.

« Tu n'es pas blessée ? »

Amy … faisait son espionne ? L'avait-elle vu tout contre son frère ? Ah, elle n'allait pas arrêter de la taquiner après ça …
Le perroquet continuait de s'exciter dans son coin, ses jolies plumes grises et rouges se détachant comme s'il était sous l'effet du stress. Qu'il était bruyant celui-là ! Heureusement, la mascotte en carton n'était pas cassée. Junko la redressa et regarda autour d'Amy : des petits paquets de gourmandises pour chats, chiens et rongeurs s'éparpillaient ici et là.

« Bon, y a plus qu'à ramasser »







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux (PV Tatsu et Jun)   12.04.16 8:40



❝ L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux ❞
feat. Amy & Junko ♥

❝ La réaction de Junko ne se fit pas attendre. A peine Himuro a-t-il fini de lui expliquer son idée que la demoiselle se saisit de son téléphone portable pour contacter les filles du club. Et leurs réactions sont quasiment immédiates : le portable de la châtain vibre comme un essaim d'abeilles. Les filles sont vraiment réactives, il leur suffit de quelques instants pour toutes donner leur accord à Junko ! Ils ignorent encore quel animal prendre et comment gérer tout ça qu'ils possèdent déjà le véto de la grande majorité des membres des deux équipes de basketball de Yosen … Comme quoi, il suffit de peu pour mettre tout le monde d'accord. Et tant mieux, parce qu'il aurait été très déplaisant de faire face à des refus catégoriques. Autant venant des filles, c'était peu probable, autant certains garçons auraient pu montrer du mécontentement ... Mais que nenni, ils ont tous acceptés d'après les message de Okamura. Ce qui conforte Tatsuya dans l'idée que, présenter en tandem, la proposition de mascotte sera mieux reçu par l'administration. La plupart des membres des clubs sont également d'excellents élèves qui se démarquent aux examens, les professeurs connaissent donc leur sérieux et leur implication dans plusieurs domaines.

Reste à savoir quel animal prendre. Il ne faut pas qu'il demande trop de temps non plus, sinon les adultes penseront qu'il sera source de distraction. Himuro élimine aussitôt les chiens de la liste : il les apprécie beaucoup, mais ce n'est pas adapté à la situation. Un chat ? Peut-être est-ce trop indépendant. De plus, il est peu probable que l'administration laisse un animal se promener à sa guise dans les couloirs ou les extérieurs du lycée. Les yeux du brun se pose alors sur le hamster rondouillard occupé à grignoter sa nourriture. Peut-être que … peut-être qu'un petit animal en cage passera ? Après tout, un hamster ce n'est pas difficile à gérer. Ce n'est pas bruyant, ça ne se promène pas en liberté et c'est assez petit pour que sa présence soit à peine remarquable. De plus, ce n'est pas très coûteux. Il y a des cages sympathiques à des prix tout à fait abordables. Les graines ne sont pas les aliments les plus chers. Bref, c'est l'animal idéal ! Reste à savoir si tout le monde pense comme lui. Certaines personnes sont effrayées par les rongeurs, même si les hamsters ont une bouille adorable …

Tout à ses pensées, Tatsuya sursauta quand un bruit assourdissant retenti. Une gerbille en carton venait de basculer vers l'avant, se fracassant contre la cage d'un perroquet qui piailla de terreur. Des sachets de nourriture glissèrent des étagères pour venir embrasser le sol tandis que les autres animaux se joignaient au perroquet dans un brouhaha assourdissant. Himuro découvrit alors Amy, à l'endroit où se tenait la mascotte en carton quelques secondes auparavant. Ainsi donc, c'est elle la responsable de ce baroufle ? Heureusement, il suffit de quelques instants pour que les animaux se calment. Mais ce n'est qu'une histoire de minutes avant que les employés de l'animalerie ne viennent voir ce qu'il se trame. Il est donc important de ranger ce capharnaüm. Junko se rua vers Amy, l'aidant à se relever. Mais que diable faisait-elle là derrière ?! Était-elle …. était-elle en train de les espionner ? Si oui, dans quel but ? Aurait-elle deviné ce qu'il se trame entre la pivot et l'arrière ? Pourtant, le brun faisait tous les efforts du monde pour ne pas parler à Junko de leur dernier tête à tête, après le cinéma et le restaurant. Il gardait de ce rendez-vous un petit goût d'inachevé. Junko avait fuit juste après sa confession, ne le laissant pas répondre …

Mais l'heure n'était pas à penser à ça. Ils avaient tout leur temps plus tard pour en parler. Là, il était bien plus urgent de ranger ce bazar. Tatsuya se hâta donc de se saisir de plusieurs sacs afin de les ranger à leur place sur les étagères. Mais il y avait tellement de variétés et de marques différentes qu'il n'était pas simple de deviner qui allait où. Il devait se fier aux codes barres pour être certain de remettre les articles à leur place adéquate. Heureusement, il ne leur fallut pas une éternité pour tout ranger – à trois, c'est très rapide. Tatsuya remettait la gerbille en carton droite lorsqu'un employé arriva. Aussitôt, le brun s'approcha de lui et lui expliqua la situation, s'excusant pour le dérangement. Étant donné que les trois adolescents avaient tout parfaitement remit en ordre, l'homme se contenta de leur demander de faire plus attention à l'avenir avant de s'éloigner. Himuro poussa un petit soupire rassuré : l'employé aurait très bien pu les virer d'ici d'un coup de pied aux fesses. Comme quoi, l'honnêteté vaut mieux que les mensonges.

Amy, j'aimerai que tu fasses un peu attention. Il aurait pu nous mettre dehors sans préavis, tu sais.

Évidemment, il ne lui en voulait pas mais il préférait la prévenir. Déjà que leur plan de mascotte n'est pas certain de fonctionner alors si elle les fait virer de l'animalerie, ils pourront définitivement faire une croix dessus. Enfin, tout est bien qui fini bien. Le perroquet a retrouvé son calme, les articles s'alignent de nouveau parfaitement sur les étagères et la gerbille se dresse sur ses pattes en carton comme si rien ne s'était passé. Quelques animaux demeurent un peu secoués par les évènements, mais la plupart ont déjà reprit leur petite vie. Certains mêmes ne l'ont jamais mit en pause, comme cet hamster planté devant sa gamelle comme un dragon protégeant son trésor. Les bruits ne semblent pas le déranger pour deux sous. Plus imperturbable, tu meurs. A croire que sa seule préoccupation réside dans sa mangeoire et que le reste n'est que fadaise. S'il n'a pas peur du fracas de sac et de carton sur le sol … sûrement ne sera-t-il pas déranger par celui de ballon rebondissant sur le sol d'un gymnase ? S'il n'a cure des cris effrayés d'autres animaux, sûrement ne fichera-t-il de ceux des membres des clubs de basketball ? Cet animal semble totalement insensible aux moindres bruits … serait-il sourd ou totalement je m'en foutiste ?

S'approchant de la cage, Tatsuya place ses mains au dessus du grillage et claque des doigts. Les oreilles du hamster pivotent, signe qu'il a entendu. Mais il ne bouge pas la tête pour autant. L'animal n'est donc pas sourd. Il est seulement … tout à fait imperturbable. Et c'est vraiment étonnant. Normalement, ce genre de petit animal s'effraie pour un oui ou pour un non. Mais lui s'en fiche comme de sa première graine de tournesol. Il ne pense qu'à remplir ses bajoues de nourriture pendant que ses camarades de cage vagabondent, roupillent ou s'excitent dans leur roue. A la manière de Murasakibara, il se préoccupe de rien mis à part de son estomac. Ce qui conforte Tatsuya dans l'idée que cet hamster est le clone animal du géant violet. Si les autres décident de prendre un hamster, Himuro veut absolument que ce soit celui-là. Car il est tellement particulier qu'il fera une mascotte idéal pour le club de basketball. Une mascotte calme, imperturbable, gourmande … Un mélange de Murasakibara et de Minto. L'alchimie parfaite, le digne représentant de Yosen. Quoi que, dit comme ça, c'est un peu insultant pour les autres membres … mais son adorable petite bouille rattrape le tout.

Je pense que tu l'as entendu Amy, mais avec Junko nous avons demandé aux filles et aux garçons leurs avis concernant une mascotte. Ils ont tous l'air bien emballés. Seulement, il faudrait que l'on détermine quel animal prendre avant d'aller plus loin dans les démarches. Une idée ?


(c) codée par Moona Neko


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux (PV Tatsu et Jun)   19.04.16 12:43


L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux
Amy ne savait plus où se mettre et c’était assez rare pour être souligné. Elle n’avait pas voulu créer tant de pagaille quand elle s’était caché derrière cette mascotte en carton.... Décidément, elle ne réfléchissait jamais aux conséquences. Cela lui donnait une belle leçon. Honteuse, avec l’envie de disparaître sous terre comme un de ces adorables lapins, elle refusa de croiser le regard de ses deux amis qu’elle avait espionné. Bon sang, de quoi elle se mêlait ? Et Junko qui s’inquiétait pour elle... Elle ne méritait pas tant de sollicitude. Néanmoins, Amy accepta l’aide de son amie pour se relever et s’épousseta, sans regarder la brune pour autant.

- Oui, je vais bien... Merci, Jun-chan. Je...

Se mordant la lèvre, Amy ne réussit pas à répondre à la dernière question, beaucoup trop honteuse. Elle ne pouvait quand même pas admettre qu’elle les avait espionné ! Si elle le faisait, elle risquait de les décevoir, de perdre leur confiance et... de se faire sermonner par Tatsuya. Pour changer. Mais bon, cette fois elle le mériterait probablement. Soupirant, passant une main dans ses cheveux, elle répondit à voix basse, toujours en évitant leurs regards.

- Je suis désolée.


Cela n’expliquait pas ses actes, mais cela les pardonnait peut-être au moins. Se détournant, elle commença à ramasser ce qu’elle avait fait tomber, estimant que c’était surtout à elle de réparer son erreur. Elle savait assumer quand il le fallait. Mais comme elle avait de très bons amis, ils ne la laissèrent pas toute seule et à eux trois ils eurent vite fait de tout remettre en ordre. Amy adressa un regard penaud vers les pauvres animaux qu’elle avait effrayé. Elle ne l’avait pas voulu. Ses yeux se posèrent sur le hamster imperturbable et l’image de Murasakibara lui parvint également. Ce n’était pas une grande histoire d’amour entre elle et le pivot miracle, mais elle ne le détestait pas pour autant. Et ce rongeur était plutôt mignon. La jeune américaine se détourna cependant pour présenter ses excuses au responsable venu voir le chahut qu’elle avait fait. S’inclinant, elle s’excusa profondément, preuve qu’elle se sentait vraiment responsable. Soulagée de ne pas avoir d’ennuis, elle se détendit un peu et adressa un sourire des plus contrits à son frangin qui lui faisait la morale.

- Je suis désolée, Tatsuya. Je n’aurais pas dû...

Elle ne promit pas de se rattraper, elle n’était jamais prise au sérieux quand elle le faisait. Et ce, pour des raisons évidentes. Même quand Amy était sincère, elle finissait toujours par faire des bêtises. Presque comme si c’était inévitable. Ou dans ses gênes. Décidément, il fallait avoir du courage pour être son amie. Une vague de reconnaissance l’envahit et elle regarda les deux autres lycéens de Yosen avec une certaine tendresse. Elle pouvait compter sur eux et c’était génial.

- Merci d’être toujours là pour moi.


Tant pis si elle se ridiculisait, elle le pensait sincèrement. Cependant, ne voulant pas que ce moment devienne gênant, elle s’empressa de répondre à la question de son frère, presque par automatisme. Son doigt se pointa sur le petit hamster qu’ils avaient repéré tous les trois et qui l’attendrissait étrangement. D’habitude, elle était du genre à préférer les plus gros animaux, les chiens et les chats notamment, mais même elle savait qu’il valait mieux prendre un autre comme mascotte. Alors autant en avoir un qui rappelait un peu l’équipe de basket, non ?

- Pourquoi pas lui ? Je suis sûre que vous avez remarqué la même chose que moi... Il ressemble beaucoup au glouton ambulant... Et s’il n’a pas été effrayé par mes bêtises, il ne le sera certainement pas par l’agitation de l’entraînement et des matchs. En plus, il prendra pas beaucoup de place. Et il est plutôt... enfin, il est pas trop moche, quoi.

Un peu tsundere, Amy n’allait pas avouer qu’il était mignon alors qu’il ressemblait à Murasakibara ! Ce serait comme admettre que ce dernier l’était et il en était hors de question vu qu’elle était censée ne pas le supporter du tout. Les joues un peu gonflées, Amy se détourna du hamster qui semblait étrangement la fixer désormais.

- Bon, vous avez une idée de comment procéder ?

Autant changer de sujet, pour éviter toute remarque gênante. Elle était sûre que les deux étaient capables de la taquiner sur le sujet et elle ne voulait pas leur tendre inutilement plus la perche. Ah, pourquoi il fallait qu’elle craque sur cette mascotte en particulier ?!

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux (PV Tatsu et Jun)   29.04.16 22:28

L'entremetteuse, l'animalerie et les ♥²
Amy & Tatsu



« Oui, je vais bien... Merci, Jun-chan. Je... Je suis désolée »


Junko était rassurée : si Amy s'était blessée en plus, la journée aurait été assombrie. Quelle chute ça avait été quand même ! La pauvre mascotte en carton n'avait aucun dégât et rien n'était cassé mais le mécontentement des employées était compréhensible. Tant que tout s'arrangeait, inutile d'en faire tout un drame.

Himuro aussi fit sa petite remarque à la brune mais s'était justifié. Et si les adolescents avaient du quitter l'animalerie sans attendre, la sortie « Mascotte pour Yosen » serait tombée à l'eau. Et ça aurait été dommage ! Surtout qu'elle pouvait enfin passer un peu de temps avec le garçon … Et avec Amy ! Amy comptait beaucoup aussi !

« Merci d’être toujours là pour moi »

C'est qu'il fallait la surveiller la petite Amy. Comme une petite fille touche à tout qui faisait beaucoup de bêtises. Deux secondes … Si Amy avait le rôle de la petite fille … Alors Himuro et Junko étaient … dans le rôle des parents ?! Hein ?! Vraiment ?! Ah, c'était tellement gênant, quelle idée !! Maman Junko et Papa Tatsuya ? Non, non, non, c'était comme un grand frère pour Amy et la châtain était la plus jeune, ça ne marchait pas. Définitivement impossible. Voilà.

« Je pense que tu l'as entendu Amy, mais avec Junko nous avons demandé aux filles et aux garçons leurs avis concernant une mascotte. Ils ont tous l'air bien emballés. Seulement, il faudrait que l'on détermine quel animal prendre avant d'aller plus loin dans les démarches. Une idée ? »

Reprenant le fil de la conversation et sa convenance au passage (pitié, que son visage n'ait pas témoigné de son délire mentale!), Junko remarqua que Himuro s'était bien approché de la cage au hamster. Le petit glouton s'enfilait les graines comme Murasakibara les sucreries. L'animal devait se déplacer en roulant à ce niveau là … Il était tellement rond … et tellement adorable avec ses grosses joues, son poil qui semblait tout doux, son petit air concentré … !!!

« Pourquoi pas lui ? Je suis sûre que vous avez remarqué la même chose que moi... Il ressemble beaucoup au glouton ambulant... Et s’il n’a pas été effrayé par mes bêtises, il ne le sera certainement pas par l’agitation de l’entraînement et des matchs. En plus, il prendra pas beaucoup de place. Et il est plutôt... enfin, il est pas trop moche, quoi »


Oulà, Amy avait totalement craqué ! Le hamster lui plaisait beaucoup, pas vrai ? Junko étouffa un petit rire derrière sa main. Oui, ils avaient finit par trouver la perle rare. Les autres filles allaient forcément craquer dessus et les garçons de l'équipe devraient s'en accommoder également.

« Bon, vous avez une idée de comment procéder ? »


« Commençons par noter les prix ! Il nous faudrait une cage principalement, de la nourriture et quelque chose qui ressemble à de la litière, je pense. Quelques accessoires peut-être aussi, il y a une roue et de quoi leur faire faire leurs dents donc ça doit être nécessaire à acheter aussi. Faisons une liste pour estimer le prix »

En plus du prix du hamster mais franchement, l'animal est lui-même n'était pas des plus exorbitants.

« Et il faudrait demander quelques conseils aux vendeurs. Personnellement, je ne m'y connais pas trop et je pense que les autres ne sont pas plus calés. On fait comme ça ? »

Mais juste avant …
Junko s'approcha de la cage, s'assura que le flash était retiré et photographia le hamster élu. Il était trop mignon pour ne pas l'immortaliser toutes les secondes.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux (PV Tatsu et Jun)   

Revenir en haut Aller en bas
 

L’entremetteuse, l’animalerie et les deux amoureux (PV Tatsu et Jun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit Crépuscule le n'amoureux de Patte Enflamée
» BLOOMER LEAH & KÉSAR — « catch me when i fall... » ♥
» Chaleureuses retrouvailles [pv Billie]
» « Dans les profondeurs des Ténèbres, je viendrais te chercher. » || Mary & André [+18] [FINI]
» Une superbe soirée pour les deux amoureux [Bal]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: Akita :: Ville :: Centre commercial-