The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 L'adorable petite soeur spirituelle de Tatsuya et Taiga débarque ! (FINI)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: L'adorable petite soeur spirituelle de Tatsuya et Taiga débarque ! (FINI)   21.02.14 10:06


   
Jackson Amy

   

   

   
Généralité

   

  • Nom : Jackson
       
  • Prénom : Amy
       
  • Surnom : Little Amy par son grand-frère, America Girl, Petite Princesse par sa mère et plein d'autres.
       
  • Age : 17 ans. Deuxième année de lycée et elle en est fière car sa mère n'avait pas pu faire d'études au delà du collège.
       
  • Date de naissance : 2 novembre (le même que sa joueuse... si c'est pas beau ça... *TGV)
       
  • Nationalité: Américaine. Elle parle donc l'anglais comme langue maternelle et le japonais qu'elle a appris à force de traîner avec Tatsuya et Taiga.
       
  • Taille : 175
       
  • Poids : C'est indiscret de demander ça à une demoiselle ! Goujats !
       
  • Orientation sexuelle : Hétéro. Elle aime trop les beaux gosses que voulez-vous.
       
  • Statut social : Normal
       
  • Poste au basket : Ailier et capitaine de l'équipe féminine oh yeah
       
  • Situation familiale : Elle a un grand-frère de six ans son aîné qu’elle a suivi au Japon, une mère restée en Amérique et un père inconnu car il a abandonné sa famille le jour de sa naissance. Elle a aussi deux frères spirituels, Himuro Tatsuya et Kagami Taiga. Elle n’a jamais eu de petit-ami, mais sors avec son ballon de basket vu qu’elle ne le quitte jamais... Enfin elle ne dirait pas non à un petit-ami attentionné et beau gosse hein ! Je m’égare je crois.
       
  • Etablissement : Yosen car le violet c'est la classe... Ou pas. Non à la base c'était surtout parce que son frère enseigne dans ce lycée donc c'était pratique. Mais maintenant elle est contente d'avoir choisi vu que Tatsuya a fait le même choix et puis elle adore son équipe de basket aussi.
       
  • Double Compte : Remplacement de Suzuki Ryoma pour total manque de motivation et d'inspiration.
       
  • Avatar : Touko/White - Pokemon
       


   

   
Caractère
Très douée pour le dessin, les portraits et les paysages en particulier – Raffole de la bonne vieille cuisine américaine, mais aime bien la japonaise aussi – A une photo de sa mère sur sa table de nuit – Adore le basket plus que tout au monde, mais si elle devait choisir entre ses proches et son ballon elle choisirait bien sûr ses proches. Un ballon peut se remplacer – Cuisine bien car sa mère lui a appris – A un petit faible secret pour les félins et a deux chatons offerts par son frère, Tiger et Fire en hommage à Taiga et Tatsuya – En dehors du basket elle aime bien lire, dessiner, admirer le paysage, rêvasser, faire les boutiques et passer du temps avec ses frères ailleurs que sur le terrain. Elle a un faible pour le cinéma et la piscine aussi. – Elle est fan de pokémon également et a souvent des goodies avec elle genre un porte-clés pikachu à son sac d’école, un autre nymphali à son sac de sport, des peluches elle dort d’ailleurs avec celle de evoli depuis toujours.  

Sociable – Notre jeune américaine est très sociable sans aucun doute. Elle s’entend bien avec quasiment tout le monde. Il est très rare qu’elle n’apprécie pas quelqu’un même si bien sûr cela arrive. En général on s’entend également bien avec elle. Avec son charisme il est difficile de la détester. Et il vaut mieux être son amie que son ennemie croyez-moi. Car elle sait mordre que ce soit mentalement ou physiquement si on la cherche trop... Elle n’aime cependant pas les personnes égocentriques, trop prétentieuses, mesquines ou qui ne respectent pas le fair-play au basket. Elle ne s’entendrait probablement pas avec certains membres de la Génération des Miracles trop égocentriques ou prétentieux et avec Hanamiya Makoto pour des raisons évidentes. Même si en général elle sait donner une deuxième chance parfois elle n’en a pas du tout envie. Mais il faut vraiment y aller pour que cela arrive et cela reste très rare. En général elle pardonne facilement même là où d’autres ne le feraient pas.

Amicale – Amy sourit souvent. Vous l’entendrez rire aussi. Elle n’aime pas être distante avec ses amis et a parfois du mal avec les règles de politesse des japonais. Elle n’aime pas par exemple appeler ses amis par leurs noms de famille même quand elle n’est pas assez proche pour les appeler par leurs prénoms. Ce n’est pas une question qu’elle soit malpolie, mais plus que tout le monde est très familier là où elle a grandi. Ainsi ne vous fâchez pas si elle vous appelle par votre prénom et sans aucun suffixe alors que vous venez de vous rencontrer. Cela veut dire qu’elle vous apprécie soyez-en flatté plutôt ! Mais elle n’appellera jamais les gens qu’elle ne supporte pas par leurs prénoms cela va de soi. Et ne vous attendez pas à ce qu’elle mette un suffixe également vu qu’elle ne respecte pas ce genre de personnes ou très difficilement. Elle est très souvent de bonne humeur et est douée pour « contaminer » les gens autour d’elle avec cette bonne humeur. Les rendre heureux comme elle, les faire sourire ou rire même quand ils ont le blues est dans sa nature.

Tolérante – Ayant vécu à Los Angeles dont la population est très diversifiée elle est devenue très tolérante. Elle accepte tout le monde en général, même si logiquement il restera toujours des personnes insupportables à ses yeux bien qu’elles soient relativement rares. Elle s’entend cependant mieux avec les garçons qu’avec les filles à cause de son côté garçon manqué. La majorité de ses amis sont des garçons, à vrai dire les seules vraies amies qu’elle a actuellement sont ses camarades du club de basket féminin de Yosen. Elle essayera toujours néanmoins d’accepter les gens comme ils sont au premier abord même si parfois elle n’y arrive pas. Sa mère a toujours insisté sur le fait qu’il ne fallait pas juger les gens sur les apparences et elle s’efforce de le faire en son honneur. Tout ça pour dire qu’il faut vraiment être détestable pour qu’elle ne soit pas tolérante.

Sincère – Amy est très sincère dans le sens où elle n’aime pas se retenir quand elle a quelque chose à dire. Elle n’aime pas non plus mentir ou cacher des choses à ses proches. Mais elle ne dira par contre jamais quelque chose de blessant pensant qu’un mensonge peut être bénéfique dans ces cas-là. Ainsi elle ne dira jamais à une fille qu’elle s’est mis trop de maquillage parce que ça peut blesser plus qu’autre chose, mais lui dira si son petit-ami la trompe parce qu’elle estime qu’elle a le droit de savoir. Cela peut sembler étrange ou paradoxal, mais elle fonctionne comme ça la petite Amy. On peut s’y perdre au départ, mais on s’y habitue vite. Elle est également sincère avec ses émotions en général. Si elle a envie de pleurer elle se laissera aller, excepté si elle est entourée d’inconnus ou de personnes qu’elle méprise. Si elle veut se mettre en colère rien ne la retiendra. Si elle est heureuse elle le fera savoir, volontairement ou non. Elle est sincère avec elle-même et avec les autres.

Fraternelle – La benjamine Jackson a le sens de la fraternité ce n’est plus à démontrer. Que ce soit avec son frère de sang, Christopher ou ses frères spirituels, Tatsuya et Taiga elle est une sœur exemplaire et très attachante. Elle adore passer du temps avec eux que ce soit en s’entraînant au basket, en disputant des one-on-one, en mangeant avec eux, en se confiant à eux, en les taquinant, en les sermonnant (même si c’est surtout vrai pour Taiga) ou juste en profitant de leur présence. Elle serait prête à mordre pour ses frères. Elle ferait n’importe quoi pour eux. Si elle devait mourir pour les sauver elle n’hésiterait pas une seule seconde. Même si elle adore sa mère et ses amis, ses frères sont tout pour elle. Les trois. Elle n’hésitera pas à botter les fesses de ceux qui détruisent leurs rêves, de ceux qui les humilient ou leur font du mal d’une façon ou d’une autre. Ainsi elle désire affronter et essayer de battre Aomine Daiki pour l’humiliation qu’il a infligé au Tigre ou elle refuse de révéler les secrets de Tatsuya ou de Christopher auprès de leurs fangirls. En échange elle sait que eux aussi seront toujours là pour elle. C’est beau l’amour entre frères et sœurs.

Héroïque – Elle n’essaie pas de se rendre intéressante non. Mais elle ne supporte pas l’injustice, le manque de fair-play ou toute autre chose détestable. Ainsi si elle voit une petite fille se faire racketter elle n’hésitera pas à aller à son secours. On tente de lui faire du mal volontairement lors d’un match, volontairement, ses yeux lanceront des éclairs et elle fera tout pour gagner et protéger ses coéquipières. Ses frères se prennent une raclée sur le terrain ? Elle va s’assurer qu’ils se reprennent, quitte à leur botter le derrière – amicalement bien sûr. Elle est aussi courageuse et peu intimidable. Cela peut parfois cependant la mettre en danger. En effet bien qu’elle sache plus ou moins se défendre, plus en esquivant les coups ou en les parant qu’en attaquant, sa force physique n’est pas suffisante pour qu’elle remporte la victoire contre des adversaires masculins particulièrement musclés ou costauds. Et comme elle n’a peur de rien ou presque elle ne fait pas attention aux risques qu’elle prend. Heureusement ses frères ne sont jamais très loin et malheureusement on ne compte plus le nombre de fois où elle s’est prise des sermons de leur part pour son inconscience...

Gourmande – Amy aime la nourriture américaine pour commencer. Elle ne refuse jamais un bon poulet grillé avec des frites par exemple ou un bon gros sandwich. La seule nourriture américaine qu’elle ne peut pas voir en peinture c’est le hamburger car à force de voir Taiga s’en goinfrer ça lui en a enlevé l’envie. Cependant elle aime aussi la nourriture saine comme les légumes ou la salade. Depuis quelques années elle est sujette au manque de glycémie et doit manger sucré avant ses matchs ou même pendant les pauses pour éviter de s’évanouir ou d’avoir des malaises. Elle s’est donc habituée au sucre alors qu’elle n’en avait jamais raffolé avant. Il n’est donc pas rare de voir des paquets de cookies, muffins, barres de céréalses et autres biscuits bien sucrés dans son sac. Cela lui fait au moins un sujet de conversation avec Murasakibara Atsushi.

Confiante

Amy a confiance en elle et en ses capacités. Une telle confiance que cela pourrait passer pour de la prétention ou de l’arrogance, mais on se rend vite compte que ce n’est pas le cas. C’est dur à expliquer, mais il existe une limite entre la confiance en soi et l’arrogance. Et Amy ne la franchit pas. Alors oui elle a confiance en elle, en son corps, en ses capacités, mais elle reste modeste. Sur le terrain elle n’humilie jamais ses adversaires, elle fait tout pour gagner, mais sans chercher à s’en vanter. Et elle ne recule pas quand on veut l’intimider. Mais elle vantera toujours les mérites des autres avant les siens du moment qu’elle respecte et apprécie ces autres. Confiance en soi, pas d’arrogance. Elle a également confiance en ses frères, sa mère, ses amis, ses coéquipières, ses proches en général. Une confiance absolue.

Patiente

Amy est relativement patiente dans la vie de tous les jours. Elle ne sort pas facilement de ses gonds, possède un très bon sang-froid et ne s’irrite pas facilement. Cependant elle a beau adorer son petit-frère il a tendance à lui taper sur les nerfs et à user sa patience à vitesse grand v à chaque fois qu’elle le voit. Que ce soit en faisant son gamin comme elle le dit si bien, en s’entêtant contre des adversaires plus forts que lui principalement la Génération des Miracles ou en faisant d’autres choses tout aussi irritantes à ses yeux. Le comble vu que pour certaines choses, notamment l’entêtement face à des adversaires, elle lui ressemble beaucoup. Mais elle assume parfaitement et puis comme déjà dit elle l’adore son idiot de Tiger brother. Elle peut perdre son sang-froid également contre des personnes trop arrogantes ou qui manquent de fair-play à un point très élévé. Nul doute qu’elle aurait le plus grand mal à garder son calme face à Akashi Seijuro, Aomine Daiki ou Hanamiya Makoto voir Imayoshi Shoichi... Typiquement le genre de personne qui lui tape sur les nerfs. Même si elle les respecterait tant que joueurs ce qui l’irriterait encore plus.

Taquine

Elle aime bien taquiner les gens à certaines occasions même si ça varie d’une personne à l’autre. Ainsi elle ne taquine jamais Chris, presque jamais Tatsuya, mais fréquemment Taiga ou Atsushi. Même si pour ce dernier elle se retient souvent n’étant pas suicidaire. Et oui. De toute façon elle n’est jamais méchante quand elle est taquine. Cela peut être une pichenette sur le front, un gentil coup de coude dans les côtes ou un écrasage de pied, une petite provocation amicale, un surnom ridicule, ce genre de choses. De toute façon ne dit-on pas que les personnes qui s’embêtent s’aiment ? Elle ne taquinera jamais personne qu’elle déteste. Alors si vous êtes concerné par ces taquineries et bien... estimez-vous chanceux. Et cela ne veut pas dire qu’elle ne vous respecte pour autant, il suffit de savoir qu’elle taquine aussi Tatsuya pour être rassuré.

Instinctive

Amy est une personne très instinctive et perspicace. Elle utilise sans cesse son sixième sens et bien souvent involontairement. Elle arrive très souvent à repérer des choses que d’autres ne remarqueraient pas. Que ce soit le réel niveau d’un adversaire même si ce dernier le cache, la différence entre la vérité et le mensonge ou si on lui dit tout ou non et plein d’autres choses de ce genre. C’est parfois agaçant pour les autres, mais cela lui est surtout très utile. Ainsi il est très difficile de lui cacher quelque chose. Elle sait aussi bien en tirer profit sur le terrain, pour savoir si elle doit passer de force ou faire une passe par exemple, que dans la vraie vie.

Respectueuse des joueurs qui le méritent

Dernière chose chez Amy. Son respect envers les joueurs qui le méritent. Que ce soit au niveau de leurs capacités sur le terrain, de leur attitude en général, de leur charisme ou de tout autre facteur. Ainsi elle aura beau ne pas apprécier certains miracles ou rois sans couronnes elle les respectera en tant que joueurs, elle reconnaîtra leur talent ou leur charisme et ne pourra parfois s’empêcher d’être impressionnée même si elle méprise leur attitude ou leur manque de fair-play à titre d’exemples. Son instinct est particulièrement utile pour reconnaître quand une personne mérite son respect, même si ce n’est que sur le terrain.
Histoire
Un petit garçon aux cheveux verts admirait sa toute petite sœur endormie dans son lit de bébé à l’hôpital. Le frère ne portait aucune attention à la dispute dans le couloir qu’il entendait jusqu’ici. C’était toujours pareil depuis quelques temps. Bien sûr il était triste que ses parents se disputent autant, mais il préférait contempler sa sœur que de s’en soucier. Il était trop jeune pour s’occuper des problèmes des adultes après tout. Sa main se tendit et il effleura avec douceur la joue du bébé endormi qui ne broncha pas.
- Je serais toujours là pour te protéger Amy, souffla-t-il doucement et en souriant.
Il se tourna vers la porte d’entrée de la chambre et regarda sa mère qui s’efforçait de retenir ses larmes. Il comprit avant même qu’elle n’ouvre la bouche et ferma les yeux un instant avant de s’approcher et de se coller à ses jambes. Elle enlaça son fils très fort avant d’aller prendre sa fille dans ses bras sans la réveiller. Son fils serré contre elle, sa fille dans les bras Eleanor Jackson ne se préoccupa pas du départ de son mari ni de ses autres problèmes. Elle aurait tout le temps pour ça. Paisible et inconsciente de la situation la petite Amy continua à dormir...

Quelques années plus tard une fillette sortit de la petite maison familiale, une sucette entre les dents, et chercha son frère du regard. Frêle, assez grande pour son âge, de longs cheveux chocolat et des yeux noisette elle était très mignonne. Elle poussa un bref soupir silencieux avant de sourire et de se diriger vers le jardin. Un bruit sourd se faisait entendre comme si un ballon frappait le sol. Elle connaissait ce bruit par cœur à présent. Ce n’était pas la première fois qu’elle l’entendait. Amy Jackson était heureuse. Certes elle n’avait jamais connu son père, mais cela n’avait aucune importance. Après tout il était parti sans même se soucier de sa famille. Il ne l’avait pas tenu une dernière fois dans ses bras, il n’avait même pas embrassé son fils. Il n’avait jamais appelé. N’était jamais revenu. Il était un étranger pour sa fille. Elle se souciait bien plus de sa chère maman et de son grand-frère adoré. Eux étaient parfois tristes en pensant à lui. Elle le voyait, elle s’en apercevait. Alors elle faisait toujours en sorte de les soutenir, de les aimer. Elle n’avait que sept ans, mais elle savait déjà sentir ce genre de choses. La fillette brune leva la tête et contempla son frère de six ans son aîné. Malgré la différence d’âge ils étaient très proches tous les deux. Le ballon de basket heurtait le sol à chaque fois que Christopher dribblait. Amy regarda le spectacle, presque fascinée. Elle s’assit sur l’herbe, tant pis pour son jeans propre, et observa son frère, discrète et silencieuse.

Bien sûr Chris avait repéré sa sœur à l’instant même où elle était apparue. Le jour de sa naissance il s’était juré d’être toujours là pour elle, de toujours la protéger, d’être le frère parfait. Il ne la ratait jamais, elle ne passait jamais inaperçue. Il était cependant assez fin pour lui laisser croire qu’elle réussissait à cacher sa présence. Il savait que ça l’amusait. Il la regardait donc du coin de l’œil lui laissant un peu de temps avant de lui montrer qu’elle était vue. Cette fois encore il attendit quelques minutes avant de s’adresser à elle comme si de rien n’était.
- Hé Amy. Je ne t’avais pas vue. Tu veux jouer ?
Le sourire qui illumina le visage de sa frangine fut la meilleure des récompenses. Il s’arrêta, marqua un dernier panier à trois points avec une dextérité évidente avant de récupérer le ballon qu’il casa sous son bras. Il sourit ensuite à la fillette haute comme trois pommes.
- Tu veux apprendre ? Tu verras c’est dur au début, mais tu peux réussir j’en suis sûr.
- Oui je veux apprendre ! Tu verras grand-frère un jour je serais la meilleure joueuse au monde ! Tu seras fier de moi !
Un sourire tendre s’étira sur les lèvres de Christopher qui lui ébouriffa les cheveux la faisant rire.
- Je suis déjà fier de toi. Allez tiens. Je vais déjà te montrer comment on fait pour tirer.
Avec un air concentré adorable la petite Amy prit le ballon et se tourna vers le panier. Ecoutant attentivement les consignes de son frère elle attendit le bon moment et tira. Mais bien sûr la balle ne rentra pas. Pas encore. Sans se décourager la petite réessaya. De nombreuses fois.

Christopher continua d’entraîner sa sœur. Les deux s’étaient trouvés une nouvelle complicité dans le sport. Cela les rapprocha encore plus si possible. Malgré son jeune âge Amy n’abandonnait jamais, elle continuait encore et encore. Elle s’entraînait même parfois toute seule quand son frère n’était pas là sous le regard vigilant et maternel de sa mère qui l’observait depuis la fenêtre de la cuisine. Parfois Chris ou Eleanor retrouvaient leur petit trésor en train de parler basket dans son sommeil. Elle vivait presque basket et son frère devait souvent l’empêcher d’emmener son ballon à l’école. En dehors de ce sport elle semblait cependant s’intéresser à d’autres choses comme la bagarre pour défendre les opprimés, la lecture de livres plus matures que son âge sur divers sujets ou le dessin. Les années passaient, lentement, mais sûrement. Amy maîtrisait de mieux en mieux le ballon. Maintenant âgée de douze ans elle faisait parfois des matchs amicaux contre son frère. Elle avait même appris à dunker chose très impressionnante pour son âge, son sexe et sa silhouette. Son frère n’en revenait toujours pas du potentiel de sa petite sœur. Il lui apprit quand même à ménager ses forces, à évaluer la force de son adversaire, à ne pas foncer tête baissée et à varier son style de jeu.

Un jour Chris proposa à sa sœur une chose inattendue. Le fils Jackson avait une équipe de basket de rue composée de ses amis. Ils participaient ensemble aux tournois du quartier et étaient une des meilleures équipes locales. Amy n’en revint pas quand son frère lui proposa de les rejoindre. Il n’y avait pas de minimum d’âge pour ces tournois. Les adversaires de l’équipe des Black Raven n’en revinrent pas de voir débarquer une gamine. Ils la sous-estimèrent grandement pour la plupart. Elle en profitait en répliquant avec brio. Trois points, dunks, dribbles, esquives. Bien sûr parfois elle avait besoin de son frère et de ses nouveaux amis pour s’en sortir et parfois elle tombait sur plus fort qu’elle. Les joueurs costauds ne manquaient pas à Los Angeles.

Un jour après un match épuisant qu’elle avait conclu par un magnifique dunk deux adolescents de son âge voir plus jeunes vinrent la voir. Amy comprit rapidement qu’ils n’étaient pas américains. Ils avaient un accent qu’elle n’identifia pas et l’un d’eux ne parlait pas très bien anglais (lequel à votre avis ? 8D). C’est ainsi que Kagami Taiga et Himuro Tatsuya devinrent ses meilleurs amis. Depuis ce jour ils étaient inséparables tous les trois. Ils s’entraînaient souvent ensemble, s’affrontaient, parlaient basket ou d’autres choses, riaient ensemble. Ils étaient très complices et très vite la jeune fille se mit à les considérer comme de vrais frères. Visiblement c’était réciproque. C’est ainsi que Taiga et Tatsuya devinrent les frères spirituels de Amy comme elle le dit elle-même très souvent. Ils allaient acheter des snack ou des boissons ensemble, ils s’entraînaient et jouaient ensemble voir parfois les uns contre les autres, ils regardaient des films ensemble, ils se goinfraient ensemble enfin surtout Taiga et Amy qui faisaient parfois des concours d’avalage de nourriture sous le regard blasé de Tatsuya. Amy adorait affronter le rouge et le brun qu’elle considérait d’ailleurs comme ses meilleurs rivaux en dehors de son frère biologique. Si ses matchs finissaient en nul contre Taiga la plupart du temps, elle ne battait jamais Tatsuya qui la dominait totalement. Cela ne la décourageait pas pour autant.

Le temps passa, les années se succédèrent. Un jour Amy apprit que Christopher qui était désormais professeur de sport malgré son âge, vingt-trois ans,  avait reçu une offre pour enseigner dans un lycée au Japon. En effet un ami de leur mère qui était japonais était passé à la maison et avait proposé ce poste à l’aîné Jackson après avoir appris son nouveau métier et vu ses références. D’abord fâchée contre son frère car elle ne voulait pas qu’il parte, qu’il l’abandonne comme leur père Amy décida de partir avec lui. Choix difficile car cela signifiait quitter sa mère, son pays et bien sûr Tatsuya et Taiga. Mais ces deux-là finiraient par revenir dans leur pays d’origine et ils se reverraient là-bas très certainement. Amy voulait découvrir le pays natal de ses frères spirituels après en avoir tant entendu parler. Elle parlait assez bien japonais à force de traîner avec eux et son niveau scolaire lui permettrait sans problème de s’adapter au système japonais. Après des adieux déchirants à ses yeux, bien qu’elle se retienne de pleurer, elle monta dans l’avion avec Chris. Qui avait fait la promesse solennelle à sa mère et aux deux garçons de veiller sur elle.

Agée de quinze ans elle termina sa dernière année de collège déjà entamée à Los Angeles dans une école japonaises pour filles car sa mère avait insisté pour qu’elle teste ce système. Elle ne s’y plut pas car elle ne se sentait pas elle-même dans toutes les activités trop féminines à ses yeux. Elle ne pouvait même pas jouer au basket à cause de son horaire surchargé. Heureusement son frère l’aida pour ses devoirs en plus de son propre travail après s’être rendu compte qu’elle souffrait trop et elle réussit à gagner un peu de temps ce qui lui permit de s’entraîner à nouveau. Après quelques semaines sans jouer le contact avec la balle fut une sensation très agréable. Elle retrouva vite ses réflexes de joueuse et comprit une chose. Cette école n’était pas pour elle.

La jeune américaine termina cependant son année et choisit ensuite le lycée Yosen, le même que son frère. L’école n’était pas donnée, mais grâce à ses excellents résultats, à sa discipline et au fait que son frère soit professeur dans l’établissement elle fut acceptée avec un prix réduit le directeur comprenant leur situation particulière. Amy s’inscrivit tout de suite au club de basket féminin et après quelques temps devint la capitaine. Cela ne plut pas tout de suite aux autres filles qui la considéraient comme une étrangère, mais petit à petit elle fut acceptée à la fois en tant que joueuse, amie et comme capitaine. Et elle avait le soutien de la fille la plus populaire du club, Rin, qui avait une autorité incontestable sur les autres joueuses, elle en fit donc naturellement sa vice-capitaine pour la seconder. La première année de lycée se passa à merveille que ce soit pour sa scolarité ou pour le club. En deuxième année les filles se qualifièrent pour l’Inter-High et avancèrent loin dans le parcours. Après ce dernier l’américaine eut la bonne surprise de retrouver Tatsuya qui était revenu au Japon et avait choisi Yosen à son tour par pure coïncidence. Amy apprit que Taiga quant à lui avait choisi Tokyo et le club de Seirin, l’outsider de l’année. La jeune fille était désormais décidée à remporter la Winter Cup féminine, à soutenir ses frères et à vivre sa vie comme elle le souhaitait.



   
Test RP
Des yeux noisette balayèrent le terrain. La lycéenne cherchait visiblement un moyen de se débarrasser de son adversaire qui semblait la coller dangereusement depuis le début du match. Une de ses coéquipières lui fit un signe, mais Amy secoua la tête. Elle n’allait pas passer la balle car elle savait qu’elle pouvait se débrouiller seule. Un sourire se forma sur ses lèvres. Un de ces sourires de prédatrice qu’elle n’avait que sur le terrain et face à un adversaire particulièrement coriace. Cette fille de l’équipe adverse était douée, mais... La capitaine de l’équipe féminine de Yosen sauta soudain surprenant complètement son adversaire qui sauta trop tard. Amy poussa la balle dans le panier marquant un dunk inattendu et ce sans commettre de faute. Des cris de joie s’élevèrent dans son équipe. La capitaine retomba par terre et tendit la main, fair-play, à la capitaine adverse qui l’accepta. L’américaine d’origine adressa un sourire à sa rivale la remerciant pour ses félicitations. Elle aimait quand les adversaires se montraient bons joueurs. Ils avaient bien joué, mais Yosen  les avait écrasés. Ses coéquipières vinrent la féliciter et elle parla avec elles un moment souriant toujours.

Après avoir salué elle s’approcha du banc et s’affala sur ce dernier avant de s’essuyer le visage avec une serviette. Un immense sourire se forma sur ses lèvres. Une autre victoire. Son regard se posa sur ses coéquipières qui discutaient gaiement. Elle était contente. D’elle et de son équipe. Tout le monde avait bien joué aujourd’hui. Elle fouilla dans son sac et en sortit une barre de céréales qu’elle croqua. Elle marmonna la bouche pleine sans vouloir vraiment dire quelque chose et souffla pour rejeter une mèche chocolat qui lui était tombée sur la figure. La poisse d’avoir les cheveux longs parfois. Mais elle ne se voyait vraiment pas avec les cheveux courts. Toujours la barre de céréale dans la bouche elle entreprit d’enlever l’élastique qui était censé retenir ses cheveux rebelles. Elle secoua ensuite la tête faisant pleuvoir une pluie de mèches chocolat. Pour jouer la queue-de-cheval était plus pratique, mais en dehors des matchs elle préférait avoir les cheveux détachés. Étrange quand on savait à quel point elle détestait avoir les cheveux dans la figure... Enfin ce n’était pas le seul point sur lequel Amy était contradictoire. La lycéenne de dix-sept ans était originaire de Los Angeles, mais elle habitait désormais au Japon. Elle avait suivi son frère, Christopher, qui avait trouvé un travail de professeur de sport à Yosen. Elle avait toujours eu envie de découvrir le pays natal de ses deux autres frères, spirituels cette fois. Un sourire se forma sur ses lèvres comme à chaque fois qu’elle pensait à Tatsuya et Taiga.

Et en parlant du loup... Des bruits de voix lui parvinrent et elle tourna la tête à moitié surprise. Un de ses frères spirituels se dirigeait vers elle accompagné d’un de ses coéquipiers de basket. La différence de taille était... géante. Tatsuya n’était pas si petit, mais Atsushi était étrangement grand pour un japonais. Plus de deux mètres. Un vrai monstre. Enfin avec son caractère de gamin le terme monstre n’était pas si évident que ça... Du moins quand il n’était pas sur le terrain. Amy frissonna. Elle ne  l’avait jamais affronté et elle n’en avait aucunement envie étonnamment. D’habitude elle adorait affronter n’importe quel adversaire, surtout les plus forts, mais Atsushi ne l’appréciant guère elle ne voulait pas risquer de se faire broyer. Trop  jeune pour mourir. Elle se leva, croqua une nouvelle fois dans sa barre avant de la prendre dans sa main et d’avaler ce qu’elle avait dans la bouche. Question de politesse. A voir l’air renfrogné du violet il n’avait pas apprécié de devoir venir la voir. Amy se retint de dire qu’il n’était pas obligé de venir. Mais vu comme il était protecteur avec le brun et jaloux d’elle il avait probablement insisté. Il n’avait pas intérêt à gâcher ce moment avec Tatsuya. La brune était sympathique en général, mais elle pouvait mordre pour certaines raisons ou occasions. Si on touchait à ses frères par exemple ou si on gâchait un de ses moments avec l’un d’eux.

D’ailleurs en parlant de revanche... Elle hésita un instant avant de se dire que ce n’était pas le bon moment pour interroger le violet sur Aomine Daiki. Il n’avait pas ses éternels sacs de cochonneries dans les bras et ce n’était jamais une bonne idée de l’interroger quand il avait faim. Surtout qu’il ne l’appréciait déjà pas beaucoup. Elle se contenta donc de sourire et de s’approcher de son frère spirituel avant de déposer un baiser sur sa joue dans un geste parfaitement innocent. Tatsuya le savait bien et n’en tint pas rigueur, mais le géant la regarda de façon peu amène. Elle l’ignora.
- C’est gentil de venir me voir. Vous n’avez pas entraînement ?
- Non la coach l’a repoussé, grogna le violet.
En ignorant la mauvaise humeur, habituelle, de son coéquipier l’Himuro sourit à son amie.
- Je tenais à voir ton match. Très beau dunk final. Vous vous êtes bien débrouillées.
Amy s’apprêtait à répondre quand ses coéquipières les rejoignirent. L’américaine soupira. Inutile de demander pourquoi les filles de son équipe dévoraient des yeux son frère spirituel. Tatsuya était très populaire parmi la gente féminine. Pas si étonnant d’ailleurs. Il était beau gosse, attentionné, sa mèche brune lui donnait un certain style, il était gentleman... Parfait en fait. Ou presque. Parfois sa « petite sœur » aurait aimé qu’il ait moins de fierté car elle savait que cela blessait Taiga. Enfin elle devait bien avouer que si elle n’avait pas eu un lien de fraternité solide avec le brun elle serait probablement tombée amoureuse de lui depuis longtemps. Elle ne pouvait donc pas en vouloir à ses amies de dévorer du regard le lycéen ou de lui demander fréquemment de leur arranger un coup avec lui.

Lassée par le comportement de ses amies la jeune fille attrapa son sac et jeta un regard désespéré à son frère. Ce dernier le remarqua et après s’être excusé auprès des filles qui se mirent pour certaines à bouder il les entraîna, Atsushi et elle, vers la sortie. Ils marchèrent en silence pendant quelques mètres, puis la jeune fille leva la tête vers le plafond.
- C’est bientôt la Winter Cup. Vous avez de la chance vous vous êtes déjà qualifiés. Je ne sais pas si on y arrivera.
Tatsuya la regarda surpris et même Atsushi parut perplexe. Ce n’était pas son genre de douter. Amy eut un petit rire avant de sourire.
- Cela ne me ressemble pas d’être pessimiste je sais. Ne vous inquiétez pas. Personne ne m’empêchera de qualifier mon équipe. Tatsuya tu crois que Seirin y arrivera ?
Le regard du brun se fit songeur.
- Tout ce que je sais c’est que Taiga est fort. Alors qui sait. S’ils arrivent à se relever de leur défaite contre Toho peut-être que...
La jeune fille hocha lentement la tête. Elle avait assisté au match opposant l’équipe masculine de Yosen à celle de Toho lors de l’Inter-High. Elle était venue voir par curiosité sur conseil de son frère. Elle avait été stupéfaite par le niveau de l’équipe adverse. Ce Imayoshi par exemple. Elle avait tout de suite compris qu’il n’était pas un joueur ordinaire. Et dire que Aomine Daiki, celui qui avait ridiculisé Taiga, n’avait même pas joué. Cela n’avait pas empêché son équipe d’écraser Yosen. Depuis Amy avait envie de venger son école, son petit-frère, mais aussi l’équipe de Tatsuya et Atsushi.

De plus rien que le fait de savoir que des joueurs comme ceux de la Génération des Miracles existaient... Cela lui donnait des frissons d’excitation. Jusqu’à maintenant ses frères avaient été quasiment les seuls à lui en donner. Elle tourna la tête vers le géant violet. Pourquoi pas. Battre la Génération des Miracles pouvait être un défi intéressant. Et les affronter serait de toute façon intense et intéressant qu’importe l’issue finale. Un petit sourire se forma sur ses lèvres. Elle avait hâte que la Winter Cup commence. Aller à Tokyo, retrouver Taiga, rencontrer des joueurs et des joueuses fortes... Une étincelle s’alluma dans son regard. Il fallait déjà se qualifier, mais cela ne lui faisait pas peur.


   
Capacités du joueur
Sur le terrain Amy joue au rôle d’ailier car elle est très polyvalente. Sa spécialité reste néanmoins le dunk et vous la verrez souvent en faire de très impressionnants. Bien qu’elle n’ait pas une capacité à sauter aussi prononcée que son petit-frère spirituel, Kagami Taiga, elle peut quand même faire de beaux sauts qui lui permettent de réaliser ces dunks. Sa taille aide aussi bien sûr. Mais elle ne s’arrête pas là. Elle sait réaliser des trois points bien qu’elle ait souvent besoin d’un temps assez long pour qu’ils réussissent. D’ailleurs elle se connaît parfaitement et sait exactement quand elle peut en tenter et quand elle ne le peut pas. Elle est aussi rapide, très agile et souple ce qui lui permet de bien dribbler et d’esquiver très souvent ses adversaires. Elle peut réaliser des passes si nécessaire, mais le fait rarement préférant jouer seule. Néanmoins elle a un très bon sens du travail d'équipe et n'hésite pas à en faire si elle le juge nécessaire sa fierté passant après la victoire. Au niveau du mental son sang-froid l’aide énormément. Notamment lorsqu’elle subit une forte pression de la part de ses adversaires. Elle restera toujours calme. Sauf si on s’en prend à ses coéquipiers là elle peut perdre son sang-froid et devenir plus agressive voir en colère même si elle ne s'abaissera jamais au niveau des coupables. Elle sait très bien analyser les joueurs adverses ainsi que ses joueuses ou ses éventuels autres coéquipiers. Ainsi elle n’hésitera pas à sortir une de ses coéquipières si elle estime qu’elle est trop fatiguée ou qu’elle ne peut plus jouer pour une quelconque raison, un conflit avec une joueuse adverse par exemple. Seul réel point noir sur le terrain elle n’a pas une grande endurance notamment à cause de ses problèmes d’hypoglycémie qui lui pompent toute son énergie. Elle a parfois des vertiges, des maux de tête. Mais en général elle mange quelque chose de bien sucré avant pour éviter ces problèmes ou si elle sort sur le banc pendant le match ayant toujours des réserves sur le terrain..


   

   

   
Derrière l'écran

   

  • Pseudo : Amy, Aka, Aki, Manon (il est beau mon prénom hein ? *paf*), comme vous voulez :3
       
  • Âge : 21 ans
       
  • Comment avez-vous découvert le forum ? Par mon frère spirituel, Tatsuya
       
  • Votre avis sur le forum ? Je l'adore c'est mon bébé et je suis fière de pouvoir l'administrer et de participer à son organisation ! Sans compter que je suis fière de jouer le capitaine de la Génération des Miracles et ma petite Amy chérie. Mais je parle trop je crois xD
       
  • Votre présence sur le forum ? Tous les jours sauf exception.
       
  • Code de validation :
       


   
(c) fiche codée par Tsu-chan

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



InformationsMessages : 488
Date d'inscription : 18/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: L'adorable petite soeur spirituelle de Tatsuya et Taiga débarque ! (FINI)   24.02.14 18:54




Wan wan!
Tu es validé(e) !

Avis de Tsubaki: Eeeh... En fait, j'aurai du utiliser ma fiche de validation individuelle... Bref o: Petite Amy, tu es validée ! Ton style d'écriture est toujours aussi fluide et je n'ai pas vu de fautes apparentes! Tu peux désormais rp, jouer et troller /pan/ sur le forum ! o/


(c) codée par Tsu-chan




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net
 

L'adorable petite soeur spirituelle de Tatsuya et Taiga débarque ! (FINI)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'adorable petite soeur spirituelle de Tatsuya et Taiga débarque ! (FINI)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
» (f) lily collins - petite soeur - LIBRE
» (f) zendaya coleman - petite-soeur - LIBRE
» [F] JOURDAN DUNN — petite soeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: Dossier Scolaire :: Admis-