The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Grr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ! (PV Hanamiya) FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Grr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ! (PV Hanamiya) FINI   24.02.14 20:37

Jackson Amy soupira bruyamment et passa une main dans ses cheveux bruns. Elle était bel et bien... perdue. Elle ne connaissait pas encore très bien Tokyo après tout. Mais elle avait insisté auprès de son frère, Christopher, qu'elle était capable de se débrouiller toute seule et n'avait donc pas le droit de se plaindre.

Après tout c'était pour éviter de devoir attendre toute la journée le jeune professeur et d'assister aux réunions assommantes de son congrès. Elle allait déjà assez souvent à l'école sans avoir besoin de voir des professeurs partout. Elle frissonna à cette idée. Elle avait beau avoir de bonnes notes et être une bonne élève elle n'appréciait pas franchement l'école.

A part le cours de sport enseigné par son frère, la récréation et les entraînements ou les matchs de basket. Enfin c'était un peu exagéré car elle ne haïssait pas l'école. Disons juste qu'elle avait des passe-temps plus importants ce qui était compréhensible. Enfin pour le moment elle était belle et bien perdue, fichue fierté. Elle hésita avant de se faufiler dans la cour du lycée. Elle allait trouver quelqu'un capable de la renseigner sur la façon de se rendre à son hôtel dans le centre-ville et ensuite elle allait partir. Elle ne tenait pas à s'éterniser dans un lycée qui n'était pas le sien, mais elle ne voyait pas d'autre solution.

Son regard s'arrêta sur un gymnase assez semblable à celui dans lequel son frère torturait ses élèves ou à celui dans lequel elle dirigeait son équipe. Car oui elle était capitaine et en était fière d'ailleurs. Des bruits lui parvinrent et intriguée elle s'approcha de la porte entrouverte. Elle jeta un regard à l'intérieur avant de cligner des yeux surprise. Visiblement elle était tombée par hasard sur le club de basket. Kirisaki Daichi. Elle ne connaissait pas grand-chose de ce lycée, mais elle savait quand même qu'il avait une drôle de réputation au niveau du basket. Enfin elle ne tenait jamais compte des rumeurs surtout quand elles pouvaient être déformées par la distance.

Elle hésita avant de se faufiler dans l'ouverture. Après tout vu l'heure avancée les cours devaient être terminés et elle n'était pas sûre de trouver un professeur ou un élève capable de la renseigner. Elle allait donc devoir interroger un des membres du club. Elle balaya la salle du regard sentant des regards déjà posés sur elle avant de prendre une inspiration et de s'approcher d'un des joueurs qui regardaient le match d'entraînement en cours.

- Excuse-moi est-ce que tu saurais comment je peux...

Elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase. Ses sourcils se froncèrent alors qu'elle tournait son regard vers le joueur qui venait d'accomplir une action assez impressionnante. Elle avait de l'expérience au basket et savait reconnaître quelqu'un de doué quand elle en voyait un.

Elle continua d'observer le jeune homme à quelques mètres d'elle essayant de trouver son nom, en vain. Pourtant elle était sûre que ce n'était pas un joueur ordinaire, loin de là...

Un ballon roula à ses pieds et elle se pencha par réflexe pour le prendre. Elle le fit rouler sur ses doigts songeuse avant de regarder avec curiosité le joueur qui parut inquiet. Avant qu'il ait eu le temps de dire quoique ce soit Amy se mit en position et tira. Vu la distance et l'angle peu de joueurs seraient capables de le rentrer, mais elle n'était pas n'importe qui.

Et elle avait suffisamment calculé son coup pour que le ballon rentre dedans parfaitement. Bon la chance avait aussi à voir là-dedans bien sûr... Mais Amy sourit contente d'elle avant de se raidir légèrement en remarquant que tous la regardaient à présent. Elle n'était pas dans son lycée et probablement pas la bienvenue non plus... Mais elle ne repartirait sans son information. Elle releva la tête et soutint le regard du joueur prodige qu'elle avait vu juste avant.

Spoiler:
 


Dernière édition par Jackson Amy le 03.07.14 14:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Grr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ! (PV Hanamiya) FINI   27.02.14 19:16


Grr, une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux.
with Jackson Amy

Les crissements des baskets sur le parquet désormais chaud et les bruits incessants des ballons qui rebondissaient remplissaient intensément le gymnase du lycée Kirisaki Daichi. La Winter Cup approchait à grands pas et le club de basket du lycée mettait les bouchées doubles dans les entraînements. Le rythme était bien plus intense que d'habitude. Sans compter qu'il ne fallait pas oublier qui dirigeait et concoctait ledit entraînement. Hanamiya Makoto, capitaine et coach. Également connu sous le nom de Bad Boy, l'un des rois sans couronnes. Et son surnom de Bad Boy, il ne l'avait vraiment pas volé. Il suffirait de demander à tous ses anciens joueurs qui rêvaient tant de devenir un jour le meilleur joueur et vous comprendrez.

Le brun gardait l'un de ses coéquipiers qui dribblaient régulièrement face à lui. Tous ses alliers étaient marqués, impossible pour lui de faire la passe. Sans compter qu'il avait le diable en personne devant lui, mais ça, jamais il ne le dira tout haut. Il simula une feinte sur la gauche mais revint immédiatement à l'opposé et entama une passe rapide et nette. Mais malheureusement pour lui son capitaine intercepta la balle en pleine trajectoire et fusa jusqu'au panier opposé pour faire un panier. C'était assurément trop facile pour lui de deviner les mouvements de son adversaire. De plus, ce n'était pas la première fois qu'il le marquait. Il le connaissait par cœur en somme.

-Restez concentrés ! Cria Hanamiya en essuyant son front humide.
-Oui !!! répondirent en choeur tous les lycéens.

Leurs cris firent presque trembler les murs du gymnase. Bien que leur leader utilisait des méthodes plutôt sales, cela ne les empêchaient pas de l'admirer et de l'écouter aveuglément. Makoto, malgré son absence totale de fair-play, était un excellent joueur d'abord. Et personne n'oserait le contredire. Leur peur mêlé à cette admiration, c'était cela qui mettait en vie le règne de Makoto. Personne n'avait envie de se retrouver engluer dans sa toile. Pour éviter de s'attirer ses foudres, il valait mieux ne pas trop s'approcher de lui, l'écouter comme un bon chien. Comme on dit : Moins on en sait, mieux ça sera.

Le match continua. Et l'équipe d'Hanamiya menait largement bien que les autres s'accrochaient comme ils pouvaient. Et le capitaine avait en horreur de ses personnes qui prenaient le basket trop au sérieux. Mais ne vous méprenez pas. Il n'ira jamais jusqu'à blesser l'un de ses propres joueurs. C'était peut-être la seule et unique clémence qu'il avait. Mais à force de les apprendre à jouer brutalement sans pour autant se faire remarquer, il arrivait que parfois, il se retrouve avec un blessé sur les bras. Mais c'était rare et la plupart du temps, il remarquait lorsqu'il y avait des tensions entre joueur. Dans ces moments-là, il prenait les deux joueurs en froid à part et Dieu seul sait ce qu'il leur avait dit pour qu'ils arrêtent de se chamailler. Un simple coup d'oeil à leurs visages pales et on pouvait largement deviner qu'il n'était pas allé de mains mortes avec eux. On se fait respecter ou pas.

Alors que le match prit fin, Hanamiya remarqua que tous ses joueurs s'étaient tus. Qu'est-ce qu'il se passait encore ? Il avala sa gorgée d'eau avidemment avant de chercher du regard le trouble-fait. Il remarqua finalement une fille près de la porte d'entrée d'une gymnase.

-C'est qui celle-là ? Marmonna le brun un peu pour lui-même.
-Qui sait ? Elle est pas du lycée en tout cas. Son visage me revient pas, répondit mollement Hara en machouillant son chewing-gum. Tiens, elle te regarde.

Il grimaça presque en croisant le regard chocolat de l'intruse. Il devait la faire déguerpir vite ou les autres ne retourneront pas dans l'entraînement. Tch, foutues hormones... Encore heureux que le gymnase des filles étaient à l'autre bout du lycée, manquerait plus que ça. Le lycéen déposa sa bouteille sur le banc et s'approcha d'elle sans pour autant te presser. Une fois à sa hauteur, il remarqua qu'elle était plutôt grande. Moins grande qu'Ayame en tout cas. Il la regarda de haut, son regard acide toujours présent.

-Les personnes inconnues de l'établissement n'ont pas l'endroit d'entrer ici. Si t'es perdue retourne à l'extérieur et demande ton chemin. Tu déranges, siffla Hanamiya entre ses dents.

Aujourd'hui, Hanamiya n'avait nullement envie d'être gentleman. Il avait laissé son masque dans les vestiaires. La malchanceuse...









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Grr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ! (PV Hanamiya) FINI   28.02.14 15:00

Amy fronça les sourcils en entendant la voix sifflante et désagréable de celui qui semblait être le capitaine. Oh bon sang. Elle sentait que cette journée allait mal se terminer. Ce genre de type malpoli elle ne les supportait vraiment pas. Ses yeux se plissèrent et elle répliqua sèchement sans baisser ou détourner le regard.

S'il croyait qu'elle allait se laisser marcher sur les pieds et bien il allait être surpris. Elle n'était pas ce genre de fille à prendre peur dès qu'on élevait la voix ou dès qu'un gars plus grand et plus musclé s'approchait.

- Excuse-moi d'avoir interrompu votre précieux entraînement. Mais ce n'est pas une raison pour être aussi désagréable et te croire supérieur Hanamiya Makoto.

Maintenant elle s'en souvenait. Elle ne l'avait jamais rencontré, mais son frère lui avait parlé de certaines équipes de Tokyo et Kirisaki Daichi en faisait parti. D'après Christopher cette équipe avait une sinistre réputation. Autant chez les garçons que chez les filles. Elle voulait bien le croire avec un capitaine pareil. Elle ne voyait aucun coach ce qui semblait vouloir dire que l'information de son professeur de frère était juste. Pauvre équipe franchement...

Le fair-play était la chose la plus importante dans le sport aux yeux de la jeune fille. Raison de plus pour ne pas se laisser marcher sur les pieds et rabaisser par cette ordure. Elle prenait un risque elle le savait, mais elle était prête à prendre le risque. Tout plutôt que de courber l'échine et de partir sans remettre ce type à sa place ! Elle releva le menton avec fierté et planta ses yeux chocolat dans ceux sombres du capitaine.

Elle entendait déjà la voix de Tatsuya dans sa tête qui l'incitait à la prudence. Elle s'excusa mentalement sachant que ses frères n'aimaient pas qu'elle prenne des risques inutiles, mais c'était plus fort qu'elle. Elle ne pouvait pas se permettre de rester sans rien faire alors qu'une telle ordure existait.

Malgré l'avertissement de Chris elle avait lu les rapports sur Kirisaki Daichi. En tant que superviseur de l'équipe masculine de Yosen il avait fait pas mal de recherches sur toutes les équipes que leur lycée pouvait affronter. Et ce n'était pas beau à voir. Pour venger tous ces joueurs elle allait dire ses quatre vérités à Hanamiya. Et tant pis si elle en subissait les conséquences.

- Laisse-moi te dire une bonne chose. Si tu crois pouvoir m'intimider tu te trompes lourdement. Je ne suis pas le genre de fille à courber l'échine devant les mecs même les plus intimidants. Je ne peux pas demander mon chemin dehors car il n'y a personne alors réfléchis avant de dire des bêtises ! Je sais ce que tu es capable de faire et je ne tiens pas à finir comme Kyoshi Teppei, mais je ne détournerais pas le regard juste parce que tu essaies de me ficher la trouille. Je veux juste savoir comment rentrer à mon hôtel et après je ficherais le camp. De toute façon je ne veux pas me pourrir jusqu'à la moelle avec la sale ambiance qui règne ici. Après tout ça pue la malhonnête à plein nez.

Adieu monde cruel. Après tout elle était seule face à une équipe complète capable du pire... Mais elle ne regrettait rien. Elle avait pensé chaque mot, chaque phrase. Et puis avec un peu de chance il ne voudrait pas la tuer en plein lycée... N'est-ce pas ?

La jeune fille ne le montrait pas, mais elle n'en menait pas large. Après tout cette fois il n'y avait personne pour la défendre, la protéger. Ses frères avaient toujours là ou parfois sa mère. Mais cette fois elle était toute seule. Elle espérait juste que le capitaine et ses sbires avaient assez de bon sens pour ne pas la massacrer... Et bon elle délirait, mais peut-être que leur tenir tête de cette façon et ne pas faire dans son pantalon allait les impressionner... Bon d'accord elle rêvait éveillée, mais qui ne tente rien n'a rien après tout. Seul le destin allait pouvoir la sauver ou la condamner.




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Grr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ! (PV Hanamiya) FINI   28.02.14 18:18


Grr, une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux.
with Jackson Amy

Pour une raison pour une autre, Hanamiya était certain qu'il allait avoir une migraine. À la regarder de plus près, la jeune fille était diamétralement son opposé. Toujours gentil, pensant aux autres, prônant que le fair-play c'était important. Quelle horreur. Il avait déjà envie de la détruire à la seconde où elle osa plonger son regard chocolat dans le sien. Juste à travers ses pupilles, il pouvait sentir toute la gentillesse qui débordait de ce corps facilement cassable. Un corps qu'il pouvait blessé là dans l'immédiat. Et Makoto savait que personne n'irait le dénoncé. Parce qu'il aurait trouvé le responsable et aurait fait de sa vie un enfer. Mais Hanamiya n'était pas bête. Il était le meilleur élève du lycée toutes âges confondus. Il n'irait jamais risquer son dossier scolaire pour une pauvre fillette incapable de rester tranquille dans sa classe.

Un sourire peu amène se dessina sur ses lèvres alors qu'il écoutait son petit speech. Alors comme ça, elle avait entendu parler de cette histoire avec Kiyoshi. Ah de merveilleux souvenirs... Le cri de douleur de ce jour-là sonnait comme une douce mélodie à ses oreilles. Mais la suite ne l'étonna presque pas. Bien sûr qu'ils étaient réputés pour être des mauvais joueurs. Mais jusqu'à maintenant, ils ne s'étaient jamais fait pincer par les arbitres. De plus, leurs opposants n'avaient pas de preuve que c'était lui qui était derrière tous ses sales tours. Jusqu'à maintenant, Hanamiya dormait très bien le soir, que Dieu l'en garde. Il n'éprouvait aucune culpabilité pour tous ses actes. Soit on assumait ce qu'on faisait, soit on fuyait comme un lâche. La deuxième option n'avait jamais effleuré l'esprit de Makoto en tout cas.

Le capitaine de l'équipe haussa discrètement un sourcil en l'écoutant plus attentivement. Elle avait un accent étrange. Il pencherait plus pour anglo-saxon. Elle n'était pas japonaise de souche en tout cas. Mais il n'était pas là pour se poser des questions sur l'ethnie de cette enquiquineuse.

Une fois qu'elle finit son petit discours, il tourna la tête et cria d'une voix bien sonore :

-Continuez à vous entraîner !!

Le calme qui s'était installé s'estompa, et le silence se remplit à nouveau des bruits assourdissants, se répercutant inlassablement contre les murs. Hanamiya attrapa la jeune fille par le bras et l'éloigna un peu avant de fermer sèchement la porte du gymnase. Une fois assuré qu'ils étaient seuls, Makoto s'approcha lentement d'elle et plongea son regard perçant olive dans le ciel, fouillant les tréfonds de son âme. Ses lèvres se recourbèrent en un fin sourire ironique sans pour autant être exagéré.

-Tu as vraiment du cran pour oser me parler sur son ton. Et tu as aussi du flair pour voir vraiment qui on est. Mais tu n'es pas aussi intelligente que tu veux le faire croire. Puisque tu connais notre réputation, tu aurais du ne pas venir ici. Puisque tu sais qui je suis réellement, tu devrais savoir que ceux qui osent se mettre en travers de ma route ne s'en sortent pas indemne.

Il se pencha légèrement et glissa ses lèvres contre son oreille, souffla doucement de sa voix suave mais horriblement mielleuse.

-Aujourd'hui, juste pour aujourd'hui, je vais te laisser t'en sortir indemne.

Il s'éloigna finalement d'elle et lui adressa son sourire le plus charmeur avant de lui tourner le dos et de se diriger vers le gymnase à nouveau. Si cela n'avait tenu qu'à lui, Hanamiya aurait déjà humilié cette fille sur le champ. Mais il avait besoin de garder son dossier scolaire clean. Il n'était pas le meilleur de la classe pour rien. Même si ses parents étaient influents, il valait tout de même prendre des précautions. Il l'a toujours fait et continuera. S'il souhaitait grimper au sommet de ce pays, il devait avant tout duper le petit peuple. Mais Makoto ne pouvait s'empêcher d'admirer cette étincelle de vie disparaître dans leurs yeux. C'était quelque chose de très excitant voir jouissif.

-Tu devrais avoir un portable comme tout le monde, non ? Sauf si tu l'as oublié à ton hôtel. Ce qui prouve que tu es vraiment une idiote, lança le capitaine de Kirisaki Daichi en la regardant du coin de l'oeil.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Grr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ! (PV Hanamiya) FINI   16.03.14 16:21

Amy haussa un sourcil légèrement quand le capitaine haussa la voix pour ordonner à son équipe de continuer l'entraînement. Il était vraiment obligé d'être aussi détestable ? La jeune fille devinait qu'il tenait son équipe par la peur et cela ne lui plaisait pas. Elle ne fit cependant aucun commentaire gardant un visage de marbre et ses pensées pour elle.

Elle fronça les sourcils quand le brun lui agrippa le bras et la traîna dehors. Sa poigne était évidente cependant l'américaine ne doutait pas de pouvoir se libérer si elle le voulait vraiment. Ce qu'elle ne fit pas. Elle voulait voir ce qu'il allait bien pouvoir lui dire et lui faire. Elle n'avait pas peur elle pourrait toujours prendre la fuite car elle savait courir vite et puis le lycée avait beau être quasiment désert elle était sûre qu'il ne ferait rien qui risquerait de lui attirer des ennuis. Il n'avait pas l'air stupide après tout.

Elle ne broncha pas quand il s'approcha d'elle pour plonger son regard olive dans le sien, mais elle ne put retenir un frisson. Il était sacrément intimidant n'empêche. Elle soutint son regard les sourcils froncés et retint une réplique cinglante. Elle ne les avait pas reconnu tout de suite et puis elle n'était pas du genre à se défiler pour ce genre de détails. D'accord ils avaient une sale réputation et alors ? Elle entendait déjà la voix réprobatrice de Christopher ou de Tatsuya comme elle prenait des risques... Comme toujours. A se demander si elle n'était pas au fond un peu suicidaire.

Elle retint un mouvement de recul quand Hanamiya s'approcha encore pour lui souffler dans l'oreille. Son poing se serra légèrement. Elle retint une envie grandissante de lui fracasser le nez voir quelques dents. Elle avait beau être rapide et savoir donner des coups de temps en temps elle n'était pas sûre d'atteindre cette cible-là. Ni de lui échapper à temps. Elle était téméraire certes, mais pas stupide. Mais l'envie était bien là.

Ce type l'agaçait encore plus que Atsushi, Taiga ou Aomine. Elle n'avait jamais ressenti ça. Pas à ce point. Non mais pour qui il se prenait ? Mâchoire et poings serrés à s'en faire mal elle le contemplait avec rancœur. Sa peur n'était pas présente ou du moins dissimulée par sa haine. Elle ne put retenir une réplique cinglante.

- Je me le suis fait volé hier et je n'ai pas eu le temps d'en acheter un autre. Toute façon cela ne te regarde pas. Je vais me débrouiller toute seule vu que tu n'es même pas capable de m'indiquer une direction. A se demander si tu sais distinguer ta droite de ta gauche.

Elle le regarda avant de plisser légèrement les yeux. Tiens elle si elle lui donnait une leçon ?

- Si tu es si confiant pourquoi ne pas disputer un contre un ? Tu as beau être un Roi sans Couronne tu ne me fais pas peur.

Une lueur de détermination néanmoins faible malgré son assurance apparente était présente dans son regard. Elle n'était pas sûre de gagner après tout les Sans Couronne n'étaient pas n'importe quels joueurs et elle avait beau être forte elle ne l'était pas tant que ça. Tatsuya la battait toujours et Taiga la battait souvent. Parfois elle aurait aimé être un mec.

Elle avait beau s'aimer comme elle était elle savait qu'il y avait pas mal de joueurs sexistes. Pff. Comme si elle était plus faible que les gars. Ce n'était pas parce qu'elle n'était pas une montagne de muscles qu'elle n'était pas capable de jouer au basket. Et elle le prouverait autant de fois que nécessaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Grr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ! (PV Hanamiya) FINI   27.03.14 16:46


Grr, une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux.
with Jackson Amy

Comme tout meneur qui se respecte, Hanamiya possédait un très bon sens de l'observation. De ce fait, il ne râta pas le frissonnement qui parcourut le corps de la jeune fille face à lui. Elle était forte, et possédait une sacrée détermination. Mais c'était exactement ce genre de personne les victimes favorites de Makoto. Les voir si convaincu, si haut dans leur petit idylle des pays des bisounours lui donnait une forte envie de vomir. Et de briser tout leur rêve. Leur faire comprendre que tout n'était pas aussi rose qu'on le prétendait. Que la vie n'était pas aussi facile.

L'intelligence d'Hanamiya n'était pas là dès sa naissance. Il était constitué normalement comme tout le monde. Tout dépendait de comment on façonnait son corps et son esprit. Pour atteindre une telle intelligence, le brun avait du sacrifier bon nombres de choses. Sa gentillesse. Sa générosité. Son cœur. Il ne se mentait pas à lui-même. Il avait tracé son propre chemin en tant que danger pour l'humanité de ses propres mains. Ni ses parents ou ses grands-parents ne l'avaient formé ainsi. Tout était, absolument tout, était son chef d'oeuvre. Il avait vite comprit que l'homme était faible et sans protection. La vie, même la sienne, n'avait pas, n'a pas et n'aura jamais de sens. Personne ne savait pourquoi ils étaient vivants. Alors pour masquer cette médiocrité, cette vie sans substance, les gens avaient inventés les notions « d'âme soeur », de « moitié » ou encore « d'aider son prochain », « sauver la planète ». Toutes ces jérémiades n'étaient qu'une simple couche de peinture ou de maquillages.

A quoi bon se démener à faire toutes ses bonnes choses ? Aussi loin qu'il s'en souvenait, les personnes les plus marquantes de l'histoire avaient été celles qui avaient tenté de contrôler la terre, quitte à passer par la violence. L'Histoire avait plus connu de guerres que de paix. Mais vivre dans l'illusion que des gens comme Rosa Park ou Nelson Mandela puissent refaire surface semblait plus plaisante pour 99% de la planète. Makoto s'estimait parfois heureux de faire partie l'autre catégorie de la population. Peut-être sera-t-il capable d'achever le travail d'Hitler : avoir le monde à ses pieds. Et tout comme les juifs qu'ils souhaitaient éliminer de la surface de la terre, il réduirait à l'état d'esclaves toutes personnes ressemblant à celle qui se tenait face à lui.

Il s'arrête un instant en l'entendant reprendre la parole. Alors, c'était comme ça ? Elle essayait de faire la maligne en l'insultant, le traitant d'incapable. Mais si elle savait qui il était, elle savait très bien qu'il était capable de tout et n'importe. Cela se voyait à la rancoeur qui se peignait sur son visage. Oui, c'était ça !

Mais Hanamiya ne put s'empêcher d'écarquiller les yeux en l'entendant lui proposer un 1-contre-1. Un léger rictus se dessina sur ses lèvres. Il pouffa avant d'éclater de rire pendant quelques minutes. Mais ce n'était pas un rire joyeux. C'était surtout un rire malsain, moqueur, méchant.

-Tu te crois vraiment capable de me battre ? Réussit à articuler le capitaine. T'es même pas foutue de te retrouver dans une ville !

Il calma ses ardeurs en peu de temps et reprit un air sérieux.

-Mais je mettrais ça sur le fait que tu sois étrangère.

Le corps d'Hanamiya commençait à refroidir et ce n'était pas vraiment bon, surtout après ce qu'il avait prévu pour la suite de l'entraînement. Il fallait qu'il se débarasse d'elle au plus vite. Mais connaissant ce genre de personne, elle devait être tenace et avait absolument besoin de ce 1-contre-1 pour remettre à sa place l'horrible personne qu'était le meneur de Kirisaki. Ce dernier était confiant en ces capacités mais faire un match contre elle ne lui apportait rien. Et quand un chien est trop agité, il suffit de jeter un os pour le calmer...

-Reviens me voir quand tu auras les meilleurs basketteuses. Une Sans Couronne ou une Miracle. Je considèrerais peut-être ta proposition.











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Grr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ! (PV Hanamiya) FINI   14.04.14 14:07

Argh bon sang. Pour autant qu'elle s'en souvenait, et elle avait une excellente mémoire vous pouvez me croire, Amy n'avait jamais rencontré quelqu'un d'aussi agaçant, énervant que ce Hanamiya Makoto ! Elle n'avait qu'une envie c'était de lui enlever son sale air supérieur à coups de pieds dans le derrière ou ailleurs tiens ! Quoi ? Comment ça une fille ne devrait pas dire ce genre de chose ? D'abord elle ne l'a pas dit elle l'a pensé et ensuite vous ne pouvez pas savoir ce qu'elle a pensé voyons vu qu'elle ne l'a pas dit... Reprenons ou sinon je sens que nous allons tous avoir mal au crâne.

Une chose était sûre la Jackson fulminait véritablement en cet instant. Les poings serrés, la mâchoire crispée elle faisait de groooos efforts pour se retenir. Elle n'en avait pas l'air, mais elle savait frapper juste et bien. Sans compter que sa vivacité et son agilité en avaient surpris plus d'une ou plus d'un. Autant en basket qu'en baston. Et puis les combats de rues étaient fréquents à Los Angeles. C'était une ville dangereuse et elle était souvent rentrée seule après l'école... Bien sûr Chris, Tatsuya et Taiga s'étaient efforcé de rentrer avec elle le plus souvent possible, pour sa sécurité, mais ils ne pouvaient pas le faire tout le temps et il n'avait pas été rare qu'elle tombe sur une embuscade de types louches.

Elle avait toujours su s'en sortir, le plus souvent à coups de sac rempli de dictionnaires et livres bien lourds ou grâce à ses jambes et son esquive. Elle s'était retrouvé quelques fois à l'hôpital, mais en général pour des broutilles. Sauf une où elle s'était reçu une commotion cérébrale ... Mais d'après les rumeurs son agresseur s'était retrouvé dans un état bien pire que le sien après qu'un des frères de la demoiselle, personne ne sait lequel, s'en soit pris à lui.

Alors même si elle avait en face d'elle le pire démon qui soit si cela tournait mal elle ne se laisserait pas faire bien sagement. Mais elle allait éviter l'affrontement autant que possible malgré son envie. Elle ne voulait pas s'abaisser à son niveau. Elle s'efforça donc de rester calme. Après rien ne garantissait qu'elle allait y arriver...

Qu'est-ce que ce rire et ce sourire pouvaient lui donner envie de le cogner ! Sérieux ! Les sourcils d'Amy se plissèrent dangereusement. Oui elle pensait être capable de le battre ou du moins de lui tenir tête. Il avait beau être un roi sans couronne elle était forte elle aussi. Et puis d'abord le basket n'avait rien à voir avec le sens de l'orientation ! Si Amy détestait bien une chose dans ce monde c'était qu'on la sous-estime. Et visiblement Hanamiya la sous-estimait bel et bien.

Elle n'en avait pas l'air c'est vrai avec sa fine silhouette, mais elle était assez grande pour une fille, enfin si on oubliait Junko bien sûr, et elle ne tenait pas tête à Taiga et Tatsuya au basket pour rien franchement. Oh c'était vrai qu'elle ne gagnait pas toujours face au brun et au rouquin, mais elle gagnait parfois contre Taiga. Elle haussa les épaules sans répondre à haute voix, ce serait gaspiller sa salive.

Elle avait beau tenir à ce un contre un elle n'allait pas non le supplier. Brr cette simple idée lui donnait envie de vomir sérieux. Cependant son attention fut attirée par les dernières paroles d'Hanamiya. Ses sourcils se froncèrent encore plus si c'était possible, elle ressemblait presque à Kurosaki Ichigo du manga bleach. Une Sans Couronne, une miracle ? Au féminin ? Waouh attendez cela voulait dire que...

- Il existe des Reines sans Couronne et une Génération des Miracles féminine ? Sérieux ?

Amy était franchement surprise. Mais maintenant qu'elle y songeait... Junko, Kin, Hakuo, la capitaine de Seiei et d'autres filles à l'Interhigh étaient toutes très fortes... Alors c'était possible... Cela lui semblait même évident maintenant. Elle se serait frappé si cet abruti n'avait pas été là. Rah il allait sûrement adoré son ignorance. Comment pouvait-elle lui faire ce plaisir ?! Elle retint une grimace et le regarda avec un visage indéchiffrable attendant ses moqueries qui ne tarderaient sans doute pas. Elle allait attendre qu'il lui cède toutes ses informations, quitte à les prendre de force et ensuite elle partirait.




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Grr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ! (PV Hanamiya) FINI   14.04.14 17:23



Grrr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ♦ with jackson amy
Alors celle-là, c'était la meilleure ! Non seulement elle osait le défier mais en plus, elle était infichue de savoir qu'une Reine sans couronne ou encore que la Génération de Miracles version féminine pouvait exister sur Terre. Sa naïveté le faisait vraiment rire. Comment prétendre être fan de basket, une amoureuse inconditionnelle de ce stupide sport sans connaître les joueurs les plus importants du moment ? Il existait vraiment ce genre de personne sur cette terre.

-Pff... En plus d'être une idiote, tu ne sais rien. T'as vécu dans une grotte ou quoi ?

Hanamiya commençait l'agacement revenir au grand galop dans sa tête. Rares étaient les personnes qui attiraient un minimum l'attention du brun et qui arrivaient à le comprendre. Tous ceux qui n'avaient pas une intelligence assez développé le considérait comme un simple connard sadique, blessant les autres par pur méchanceté. Mais les autres, s'il réfléchissait bien il n'y en avait que deux ou trois personnes, comprenaient que ce n'était en soi pas que de la méchanceté gratuite. Tout ce qu'Hanamiya faisait, disait, entreprenait possédait toujours un but derrière. Vraiment, il fallait qu'il éduque tous ses pauvres ignorants.

Il leva finalement les yeux au ciel, signe évident de son agacement et de son mépris avant de s'approcher de la jeune fille et de passer son bras autour de ses épaules sans aucune gêne. D'un pas léger mais assuré, ils s'éloignèrent du bâtiment, non pas pour sortir du lycée mais pour se diriger un peu plus dedans.

-Tu as de la chance, notre lycée a recruté une des Reine. C'est la capitaine. Tu verras, elle sera sûrement d'accord et acceptera ton petit défi.

Tout cela bien sûr dit sur un ton ironique et affreusement mielleux. Peu de temps après, on pouvait entendre des cris féminins provenir d'un gymnase aussi semblable que celui des garçons. Il y entra et laissa la brune à l'entrée pour se diriger vers une jeune fille avec des cheveux blonds platines. Elle était plutôt jolie et était entourée de quelques unes de ses coéquipières. Les deux capitaines échangèrent quelque mots, puis après l'hochement de tête dans la blonde, Hanamiya s'éloigna finalement et revint auprès d'Amy.

-Voilà, c'est arrangé.

Au moment de partir, il murmura lentement au creux de son oreille :

-J'espère pour toi que tu t'en sortiras~

Sur ces mots, il la laissa finalement, et quitta le gymnase, la porte grinçant lentement derrière, presque comme s'il annonçait le début d'un drame. Une fois dehors, Hanamiya ne put réprimer un sourire moqueur tirer jusqu'aux oreilles. Sincèrement, cette fille n'avait pas eu de chances. Sur tous les lycées qui existaient sur Tokyo, il avait fallu qu'elle mette les pieds ici. Sans compter qu'ils avaient reçu l'une des pires joueuses que le basket n'avait jamais connu. Il voyait en Hidenori Ayame son propre reflet mais ne la supporta pas. Si jamais ils devaient rester dans la même pièce, cela se terminerait en un véritable bain de sang. Mais Hanamiya savait qu'il n'allait pas mourir le premier entre eux deux.

De retour dans le gymnase, il reprit finalement l'entraînement, s'échauffant un peu avant de retourner sur le parquet. Ses coéquipiers ne lui posèrent aucune question sur ce qu'était devenu l'inconnue. En fait, personne n'osait approcher le capitaine, surtout lorsqu'il souriait autant. Cela annonçait rien de bon. Et les basketteurs de Kirisaki Daichi avaient, plus d'une fois, failli vomir leur tripes tant l'entraînement était difficile et intense. Mais ils savaient que tout cela était pour gagner, améliorer leur niveau et tout ce qui allait avec. Hanamiya était un véritable tyran aussi bien en dans son rôle de capitaine que de coach. Savoir maîtriser une centaine de garçons alors qu'il était seul en haut de la pyramide demandait énormément de tact, d'intelligence et d'organisation. Et tout cela, il les avait. Tous les joueurs présents savaient de quoi il en retourner de jouer sous les ordres du Bad Boy du basket nippon. Sans compter qu'ils étaient tous conscients de l'horrible personnalité du brun. C'était à se demander ce qu'ils les avaient fait subir pour qu'ils l'obéient au doigt et à l'oeil.

-x-

Quelques minutes s'écoulèrent jusqu'à ce que la porte s'ouvrit à nouveau, laissant place à une brunette quelque peu... déboussolée ?



(c) codée par Tsu-chan





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Grr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ! (PV Hanamiya) FINI   16.05.14 18:49

Si on avait dit à Amy qu'elle arriverait un jour à rester parfaitement calme, bon d'accord presque parfaitement calme, en face de quelqu'un comme Hanamiya Makoto... Et bien elle ne l'aurait pas cru. Cela mériterait presque des fleurs ou des chocolats ! Il faut croire qu'avoir un petit-frère aussi agaçant que Kagami Taiga est un bon entraînement pour ce genre de situation... La brunette fronça très joliment ses sourcils tout en regardant le Roi Sans Couronne. Elle allait finir par ressembler à Kurosaki Ichigo de Bleach si elle continuait à les froncer comme ça aussi souvent... Amy n'avait qu'une envie, clouer le bec de ce c*nn*rd. D'habitude elle avait un très bon sens de la répartie qu'elle avait probablement hérité de sa mère. Mais cette fois elle séchait. Et ça ça l'énervait encore plus que la fois où elle s'était retrouvée habillée d'une robe en dentelle et froufrous au mariage de sa tante... Brr quel horrible souvenir.

Heureusement pour ses nerfs elle n'eut pas le temps de ressasser sa défaite verbale car le meneur passa un bras autour de ses épaules et commença à l'amener plus loin. Wait. Une minute. Pause. Il y a un bug là. Cette fichue araignée avait... osé ? Sous le coup de la surprise l'américaine ne se dégagea pas. Trop choquée. Le pire c'était qu'une partie d'elle, une minuscule, infiniment minuscule heureusement, partie d'elle trouvait presque ça agréable. Erreur système. C'était impossible qu'elle trouve la présence d'un type aussi détestable agréable ! Sortant de ses pensées avec une grimace d'horreur la brune réfléchit aux paroles du sans couronne. Intéressant... Un frisson de mauvaise augure parcourrut soudain l'échine de la jeune fille. Pourquoi ? Mystère. Amy finit par se dégager avec brusquerie, faut pas non plus pousser hein, et fusilla du regard l'araignée. Elle le suivit quand même, pas stupide non plus et surtout trop curieuse. Une petite voix bien cachée dans son esprit la supplia de s'enfuir à toutes jambes. Mais Amy était terriblement têtue. Là-dessus ses frères de coeur n'avaient rien à lui envier. Elle pouvait se montrer aussi butée que Taiga et Tatsuya quand elle le voulait. Surtout quand sa fierté était en jeu. Ah elle pouvait bien dire que la fierté du brun l'agaçait au plus haut point elle n'était pas mieux que lui sur ce point...

L'ailier fort resta sagement à l'entrée et observa les deux capitaines discuter s'arrêtant bien sûr plus sur sa prochaine adversaire. Son observation ne dura que quelques secondes et de nouveau un frisson la traversa. A la fois d'excitation et d'inquiétude incontrôlée. La brune s'étira d'une façon féline pour assouplir ses muscles. Elle regarda à peine Hanamiya quand il vint lui annoncer que c'était arrangé et politesse oblige laissa échapper un froid remerciement. Sa mère l'avait bien éduquée c'était presque automatique chez la Jackson. C'était la seule raison qui expliquait qu'elle perde du temps à être polie avec l'araignée je vous assure. Elle s'avança ensuite vers la capitaine qui l'attendait et prit une inspiration. S'inclinant elle se présenta brièvement avant de se mettre en position ignorant les regards remplis de... pitié posés sur elle. Elle se savait forte et toute Reine sans Couronne que soit son adversaire elle pourrait lui tenir tête et même la gêner. N'est-ce pas ?

-*-

Abasourdie, choquée, éreintée Amy s'arrêta un instant et s'appuya contre un mur. Le regard dans le vide, la respiration sifflante la brune essayait de se remettre de ses émotions. Elle avait rarement connue une défaite aussi... humiliante. Elle avait l'habitude de perdre contre Tatsuya vu qu'elle ne le battait jamais. Elle perdait de temps en temps contre Taiga. Et elle avait perdu à l'Inter-High face à Seiei. Sans compter d'autres défaites ici et là. Elle n'était pas mauvaise perdante. Et elle avait beau avoir confiance en elle elle savait qu'elle n'était pas invincible. Mais là... Elle secoua la tête et serra les poings à s'en faire mal. Dégoûtée elle se redressa et repartit d'un pas automatique. Le regard toujours dans le vide, déboussolée, elle laissa ses pieds la guider. Elle se retrouva dans le gymnase masculin.

L'espace d'un instant elle maudit son corps. Elle aurait préféré partir tout de suite. Elle n'avait aucune envie que le Bad Boy et sa bande la voient dans cet état, autant physique que mental. Mais en même temps... Elle avait envie d'en savoir plus. Et il fallait bien l'avouer elle n'était pas en état de rentrer pour le moment. Elle était bien capable de se faire écraser par une voiture, de traverser la route ou n'importe quelle bêtise de ce genre vu que son esprit était à mille lieux du présent. Elle croisa le regard de l'horripilante arraignée et ouvrit la bouche avant de la refermer. Que dire ? Que faire ? Elle n'en savait rien. Si elle n'était pas Amy Jackson elle se serait bêtement mis à pleurer. Mais pas question. Amy Jackson ne pleurait presque jamais déjà et surtout pas devant de tels individus. Elle s'était déjà assez humiliée comme ça.

- Tu savais que je n'avais aucune chance depuis le début hein ?

Aucune agressivité dans ces paroles. Juste de la lassitude et une pointe d'énervement. Pas contre Hanamiya, mais contre elle. La brune posa son sac lourdement près d'elle et s'affala sur le sol sans aucune force. Elle ferma un instant les yeux avant de les rouvrir.

- Désolée je partirais dans une minute. Je n'ai aucune envie de rester là vous pouvez me croire. Mon corps refuse juste de... bouger.

Humiliée au plus haut point la brune serra légèrement son poing. Hanamiya allait adorer la voir dans cet état. Une victoire pour lui donc. Et ça lui donnait juste envie de vomir. Elle aurait mille fois préféré se retrouver en enfer...

Spoiler:
 




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Grr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ! (PV Hanamiya) FINI   23.05.14 12:39



Une rencontre dont on se serait bien passé tous les deux ♦ with amy jackson
Statistiquement parlant, Hanamiya n'aimait aucun être humain sur cette terre. Pas même ses propres parents. Attention, on parle ici aimer au sens large du terme, aussi bien en temps qu'ami qu'amant. Alors si un jour vous demandiez à Hanamiya s'il aime quelqu'un. Il répondra sans hésitation, avec son petit rire sarcastique bien à lui, par la négation. Aussi loin qu'il s'en souvenait, il n'avait jamais eu de véritables amis, même lorsqu'il était dans l'âge pur et innocent de son enfance. Trouvant les autres élèves inférieurs à lui niveau intelligence, il ne prenait pas réellement la peine se mêler aux autres.

Au collège, son esprit devint plus vif et une soif soudaine de domination s'empara de lui. C'est alors qu'apparu le « gentil » Makoto. Celui que tout le monde appréciait et faisait confiance. Dans sa première année de collège, il avait porté ce masque pour amadouer son entourage. Son plan était parfait. Tout le monde croyait en lui. Même lorsqu'il avait blessé le fils du coach à l'époque, tout le monde prenait sa défense. Et pourtant. Pourtant. Il n'y avait qu'une personne qui avait réussi à glisser un doigt sous ce masque et a dévoilé la véritable nature du jeune garçon.

À cette simple pensée, le capitaine grinça des dents, sourcils froncés, et perdit l'espace d'un instant son self-control, donnant un coup de coude dans le ventre de son adversaire/coéquipier. Ce dernier eut le souffle coupé et vacilla quelques secondes. Trois coups de sifflets retentirent dans le gymnase annonçant la fin du match. Reprenant son calme, Hanamiya lâcha finalement et, le corps en sueur, il se dirigea vers les bancs pour prendre une bouteille d'eau. Il en prit de grandes gorgées avant de s'asperger le visage.

Sa respiration désormais normale, il s'empara d'une serviette et épongea son visage. Bizarrement, ses pensées se tournèrent vers cette stupide américaine qui affrontait Ayame. Quelle idiote ! Mais connaissant la capitaine du club féminin, elle n'irait pas jusqu'à blesser la brune. Ce serait bien trop suspect et elle avait un minimum de jugeote pour s'en rendre compte. Même si Ayame ressemblait en tout point à Makoto, il ne la supportait pas. Il avait cette fille en horreur sans savoir pourquoi. Peut-être parce qu'elle était trop collante à son goût ? Il voyait bien que cette garce avait le béguin pour lui jamais il ne sortira avec une fille comme elle. Ca finirait en meurtre pour sûr.

La porte du gymnase qui s'ouvrit l'interrompit dans ses réflexions. Le spectacle qui s'offrit à lui ne fut pas si surprenant. Comme il s'y attendait, Amy Jackson venait de subir une défait écrasante face à une Reine sans Couronne. C'était couru d'avance. Il croisa son regard et une joie indescriptible s'empara de lui.

-Tu savais que je n'avais aucune chance depuis le début hein ?

Un rire sardonique s'échappa de ses lèvres alors qu'il s'approchait d'elle, elle qui était assis sur le sol, toutes ses forces l'ayant abandonné.

-Évidemment que je le savais, idiote.
-Désolée je partirais dans une minute. Je n'ai aucune envie de rester là vous pouvez me croire. Mon corps refuse juste de... bouger.

Il s'arrêta à quelques centimètres d'elle puis s'accroupit pour être à la même hauteur qu'elle. Le meneur de Kirisaki Daichi plongea son regard olive méprisant dans celui chocolat perdu de la brune et étira un fin sourire. Il approcha son visage et murmura à quelques centimètres de son visage.

-[color=#339999]Comment tu te sens ? Humiliée ? Blessée ? Contrariée ?

Sa voix était empreinte d'une folie douce, mélangée à une pointe de sadisme et une touche de mépris. Pour l'empêcher de regarder ailleurs, il s'empara de son visage d'une main, la bloquant pour qu'elle ne regarde que lui, qu'elle porte toute son attention sur ses paroles.

-Je vois qu'Hidenori a été gentille avec toi. Il fit une pause avant de reprendre. Mais ne crois pas que ce soit le cas avec moi. Tu sais... Ce que j'aime par dessus tout, c'est de voir les autres souffrir. Voir leur regard perdre de leur éclat déterminé c'est tellement... beau, tu ne trouves ? Non, bien sûr que tu n'es pas d'accord avec moi. Toi et moi sommes tellement, tellement différents. Et tu sais quoi ? Tu auras l'honneur de faire partie de ma liste de victime. J'espère que tu te sens honorée. Bien sûr que tu l'es !

Sur cette note presque joyeuse, son sourire s'agrandit encore un peu plus, son regard se voulut presque compatissant devant l'ultime humiliation qu'elle allait subir. Tenant son visage avec force, il posa brusquement ses lèvres blanches contre celle d'Amy durant quelques secondes. Ce n'était pas son premier baiser mais pour elle, ça devrait être totalement le contraire. Une fois satisfait, il lâcha finalement la brune et se releva avant de s'étirer pour retourner à l'entraînement.

-Déguerpis maintenant sauf si tu veux que je m'occupe de toi personnellement.



(c) codée par Tsu-chan





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Grr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ! (PV Hanamiya) FINI   23.06.14 12:23

Alors il savait. Depuis le début il savait qu'elle n'avait aucune chance de battre cette Ayame. Son rire et ses paroles le prouvaient bien. Et même avant elle s'en était doutée. Il la sous-estimait totalement. Mais il n'avait pas tord... au fond. Après tout elle avait perdu lamentablement. Elle n'avait pas le droit de se dire forte après une telle défaite. Une vague de colère la submergea complètement. Mais ni Hanamiya ni la Reine sans Couronne n'en étaient les cibles. Cette haine qu'Amy ressentait en cet instant c'était contre elle seule qu'elle était dirigée. Elle avait été lamentable. Comment pourrait-elle regarder en face ses coéquipières ou ses frères après une telle humiliation ? C'était ça la capitaine qui devait mener Yosen à la victoire à la Winter Cup ? Laissez-moi rire...

Complètement abattue Amy regarda sans vraiment le voir le Roi sans Couronne s'accroupir en face d'elle et lui parler à quelques centimètres de son visage. De longs frissons désagréables parcoururent son corps qui se mit à trembler quand il saisit son visage et continua son discours. Elle était terrorisée. Elle ne pouvait même pas se dégager elle n'en avait pas la force. Ni mentale ni physique. Les paroles de Makoto s'imprimèrent dans son esprit. Elle ne pourrait pas lui échapper. Elle était prise dans la toile de l'araignée... La prochaine fois elle ne s'en sortirait pas aussi bien elle le savait. Elle se figea complètement et écarquilla les yeux en sentant des lèvres chaudes se poser sur les siennes. Le baiser aurait presque pu être agréable... Si elle avait oublié l'identité de celui qui lui donnait. Une larme de rage perla au coin de son oeil, mais ne coula pas. Pas encore. Pas besoin d'être devin pour savoir dans quel but il l'avait embrassée.

Elle se leva, chancelante et blême et sans un regard en arrière tourna les talons. La tentation de le regarder avec mépris était forte, mais elle avait été la faible de l'histoire. Elle n'avait pas le droit de le regarder de haut aujourd'hui. L'envie de s'effondrer pour de bon l'effleura, mais elle serra son poing et continua à s'avancer vers la sortie. Elle devait tenir un peu. Elle ne pourrait pas se retenir de craquer, mais elle le ferait uniquement quand elle serait loin de ses yeux et de ses oreilles. Sa fierté était en miettes, mais pas au point de lui donner encore plus de satisfaction.

La porte du gymnase claqua derrière elle. Elle sortit de l'établissement et se laissa glisser le long du mur ignorant les regards posés sur elle. Ses poings se serrèrent à en faire blanchir ses phalanges. L'un d'eux heurta violemment le trottoir et un hurlement de rage sortit de sa gorge. Cette fois elle ne put retenir ses larmes qui coulèrent à flots.

_________

La jeune américaine se leva péniblement et se tourna une dernière fois vers Kirisaki Daichi. Elle ignorait combien de temps s'était écoulé. . Au moins une heure et demi. Il lui avait fallu du temps pour calmer ses nerfs et se reprendre un minimum. Heureusement elle n'avait croisé aucun membre du club de basket. Elle ne l'aurait pas supporté. Mais il comment à se faire tard. Christopher allait finir par s'inquiéter. Amy espérait vaguement qu'il n'appellerait pas Taiga pour lui demander de ses nouvelles. Un sermon de son frère aîné passait encore. De Tatsuya aussi à la limite. Mais de son petit-frère... Ce serait une humiliation de plus. Et puis elle savait que même s'il ne l'admettrait pas il aurait envie de la venger. Et elle ne serait pas tranquille en sachant ses deux brothers de coeur à moins de dix mètres de Hanamiya Makoto. Nul doute que ce dernier utiliserait leur lien pour la faire souffrir encore plus s'il entendait parler de leur relation. Qu'il s'en prenne à elle était une chose, mais qu'il touche à sa famille en était une autre.

Et puis ce n'était pas tout. Une lueur dure apparut dans le regard chocolat d'Amy alors qu'elle continuait de fixer le lycée. La seule personne qui pouvait la venger dans cette affaire c'était elle et personne d'autre. Elle battrait la Génération des Miracles féminine et les Reines sans Couronne à la Winter Cup avant d'affronter et de vaincre le Bad Boy. La sonnerie de son téléphone la fit à peine revenir de ses pensées. Elle plongea sa main dans sa poche, en sortit l'appareil et répondit tout en se s'éloignant du lieu maudit. Un faux sourire apparut sur ses lèvres alors qu'elle rassurait l'aîné Jackson sur sa situation. Personne ne devait être au courant. Ce qui venait de se passer ne concernait que le Roi et elle-même. Personne d'autre ne devait être impliqué... C'était une promesse.

Spoiler:
 




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Grr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ! (PV Hanamiya) FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 

Grr une rencontre dont on se serait bien passés tous les deux ! (PV Hanamiya) FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le passé, l’avenir, ces deux moitiés de vie dont l’une dit jamais et l’autre dit toujours. [PV Nami]
» Je m'en serai bien passé ft. Lorenzo
» « Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien... »
» Une hospitalité dont on se passerait bien... [Tarvo Jr]
» MAJ CN, CA SERAIT BIEN QU'ON TERMINE AVANT LA FIN DE LA SAISON !!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-