The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI   01.03.14 15:42

Un soupir retentissant se fit entendre dans un coin de l'infirmerie. Une jeune fille se trouvait allongée sur un des lits blancs et semblait fort agacée. Elle allait très bien bon sang ! Son coach avait insisté pour qu'elle aille à l'infirmerie, mais ce n'était pas nécessaire.

Bon d'accord elle avait eu un autre malaise, encore, et s'était évanouie pour la première fois. Mais ce n'était pas nouveau qu'elle avait des problèmes d'hypoglycémie et il suffisait qu'elle fasse attention...

Mais visiblement son coach et le personnel médical étaient d'accord sur le fait qu'elle ne savait pas être raisonnable et faire attention à elle. Pff. Ils s'étaient mis aussi d'accord sur le fait qu'elle devait attendre que quelqu'un vienne la chercher pour ne pas rester seule. C'était inutile. Elle pouvait très bien rentrer seule chez elle. De plus elle savait très bien qui on allait appeler et tout mais pas ça.

Elle poussa un gémissement en regardant le plafond. Pourquoi fallait-il que sa seule famille à Akita soient ses frères les plus protecteurs hein ? Enfin Christopher serait mieux que Tatsuya... Même si ce dernier avait parfois du mal à l'avouer il n'y avait pas pire mère poule que lui. Qu'il s'agisse d'elle, de Taiga ou d'Atsushi il se faisait facilement un sang d'encre pour eux et s'occupait merveilleusement d'eux.

Et comme elle était la seule fille proche de lui elle avait parfois droit à encore plus de sermons et d'attention que les autres. Pff. Elle aurait préféré qu'il la considère comme une personne de sexe masculin. Certes il la respectait en tant que joueuse de basket elle le savait, mais il ne fallait pas nier qu'elle n'avait pas droit à certains privilèges qu'il réservait à Taiga. Par exemple elle n'était pas sûre qu'il la considérait comme une vraie rivale.

Enfin il ne fallait pas croire qu'elle ne l'adorait pas hein ! Ce n'était pas son frère préféré pour rien. Elle adorait ses trois frères, mais il ne fallait pas nier qu'elle avait un lien particulier avec le brun. Je vous vois venir et non ils ne font pas d'inceste. Elle n'était même pas amoureuse de lui. Ce lien était dur à expliquer. En tout cas une chose était sûre si Tatsuya apprenait la vérité il n'allait pas la lâcher.

Elle allait avoir à un sermon et il allait sûrement s'assurer jusqu'au bout qu'elle prenait soin d'elle. D'un côté c'était agréable de savoir qu'il se souciait d'elle  à ce point. Au diable la fierté quand on se fait chouchouter après tout. Un sourire se forma au coin de ses lèvres rosées, mais il disparut vite quand elle songea qu'il allait s'inquiéter. Encore. Elle ne cessait de causer des ennuis à ses frères et ça ça la rendait malade.

Elle poussa un autre gémissement et ferma les yeux. Quelques minutes plus tard elle les rouvrit. Elle entendit la voix familière échanger quelques mots avec l'infirmière, puis le rideau qui lui procurait un peu d'intimité s'ouvrit et le brun apparut. Tous deux se regardèrent sans rompre le silence, puis Amy souffla d'une petite voix qui aurait été adorable en d'autres circonstances.

- Coucou Tatsuya...

Il n'allait probablement pas apprécier de s'être fait déranger en plein entraînement surtout pour avoir une peur bleue. En plus de ça Atsushi allait sûrement leur mener la vie dure jaloux comme il était... Misère.


Dernière édition par Jackson Amy le 23.06.14 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI   13.03.14 18:11



Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure !
★ You're so reckless, Bakamy !

   
   
 
Feat
Jackson Amy
...




~ Concentration. Un soupir passa la barrière des lèvres de Tatsuya. L'exercice spécial que lui avait concocté Masako, la coach, n'était pas difficile mais nécessitait une concentration maximale. Il fit rouler la balle entre ses doigts, s'imprégnant de la matière de la balle. Fermant les yeux, il ignora tous les bruits alentours. Les plaintes d'Okamura, la respiration saccadée de Wei, les crissement des chaussures de Fukui, les froissements de papiers de bonbons d'Atsushi … Ouvrant subitement les yeux, le brun s'élança, parcourant en un rien de temps les quelques mètres qui le séparait du panier et sauta, s'apprêtant à lancer la balle dans l'arceau quand …

▬ Himuro !


La voix grave et rauque d'Okamura résonna comme un bruit de bombe dans le gymnase. Surprit, Tatsuya lâcha la balle et retomba lourdement sur les fesses, observant avec énervement le ballon qui roulait plus loin jusqu'à s'arrêter, coincer contre une grosse caisse contenant des plots. Himuro se hâta de se relever, frottant doucement son séant endolori. Il jeta un regard noir à son capitaine qui leva les bras en signe s'excuse, avant de lui montrer un des surveillants qui attendait à l'entrée du gymnase. Intrigué, le brun rejoignit le jeune homme lui qui expliqua qu'Amy se trouvait à l'infirmerie et que son premier responsable légal – soit son grand-frère, Christopher – n'était pas présent pour la prendre en charge.

Himuro arqua un sourcil. Il trouvait étrange d'avoir été seconde responsable alors qu'il ne faisait pas parti de la même famille et qu'ils avaient le même âge. Mais Christopher était professeur à Yôsen, il avait semble-t-il réussit à s'arranger avec l'administration. Puisque Amy était sujette à hypoglycémie, il fallait constamment que quelqu'un la raccompagne si jamais elle venait à s'évanouir. Et comme Christopher n'était pas présent, c'était à Tatsuya de s'en charger. Se massant le cou, il jeta un coup d’œil à l'horloge. Il restait encore moins d'une dizaine de minutes d'entraînement, ça n'allait sûrement pas déranger Masako s'il s'en allait légèrement en avance.

Remerciant le surveillant, Tatsuya trottina jusqu'à sa coach et lui expliqua la situation. Elle sembla pensive quelques secondes et lui donna la permission de partir en avance en lui rappelant néanmoins de s'arranger pour qu'un de ses coéquipiers lui transmette ce qu'elle annoncerait à la fin de l'entraînement. Promettant qu'il s'arrangerait sans soucis avec Atsushi, il prit congé de ses camarades en se dirigeant vers les vestiaires. Pas le temps de se changer : il enfila la veste violette et blanche représentative de son équipe et fourra son uniforme scolaire dans son sac de sport. Il balança ce dernier sur son épaule et, en short, traversa la cours intérieure du lycée jusqu'au bâtiment principal. L'air hivernal lui pinçait les mollets mais il s'évertua à ne pas y penser.

Himuro rejoignit rapidement l'infirmerie et toqua doucement à la porte, s'aventurant à l'intérieur suite à l'invitation de la gérante des lieux. L'infirmière lui expliqua brièvement ce qu'il s'était passé et le brun fronça les sourcils, songeur. Décidément, Amy était douée pour se mettre dans l'embarra. Ça ne l'étonnait guère néanmoins : l'américaine à toujours été comme ça ! Et ce n'est pas demain la veille qu'elle allait changer. Remerciant poliment l'infirmière pour ses explications et pour s'être occupé de la jeune fille, Himuro s'approcha du rideau, le tirant légèrement pour découvrir le lit et son occupante. Ils se regardèrent longtemps en silence avant qu'Amy ne daigne prendre la parole.

▬ Coucou Tatsuya...


A en juger par sa petite voix toute mielleuse, elle devait se douter qu'il allait être en colère. Et il y avait de quoi : Amy ne faisait jamais attention et voilà où ça les menait … à l'infirmerie. Pas que ça dérangeait Himuro de devoir agir en mère poule 24/24h mais il apprécierait vraiment que la lycéenne fasse plus attention à elle, parce qu'il ne pourra pas toujours être là malheureusement, Masako et l'équipe n'allaient pas apprécier qu'il parte aux moindres soucis. Tirant un tabouret jusqu'à lui, Tatsuya s’asseye, posant ses sacs à ses pieds.

▬ Bakamy, tu n'apprendras donc jamais à être raisonnable ? A force, tu vas avoir des soucis tu sais. Tu as de la chance que le coach m'a laissé partir, sinon tu allais devoir attendre que l'entraînement se termine … Tu te sens mieux ? Tu penses pouvoir partir maintenant ?


Pas qu'il était vraiment pressé de partir, mais il n'avait pas pu prendre de douche et devait sortir le bouc des montagnes. Pas très élégant, certes, mais bon, il n'y était pas réellement pour grand chose. Bon, une douche chez soit c'est toujours plus agréable, il devait voir le côté positif de tout ça. D'ailleurs, Amy devait également en avoir assez d'être allongée dans ce lit, même si le brun ignorait depuis combien de temps elle était ici – l'infirmière et le surveillant n'avaient sûrement pas cru utile de le lui dire.


To be continued ...


© Never-Utopia


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI   23.03.14 15:25

La première chose qui vint à l'esprit d'Amy c'était que son frère spirituel était fichtrement sexy. Ben quoi ? Elle avait beau ne pas être amoureuse de lui comme la plupart des filles du lycée cela ne l'empêchait pas de savoir reconnaître un beau gosse sexy quand elle en voyait un hein ! Enfin bref un simple petit moment d'égarement pardonnez-la. Elle attendait la réponse verbale du brun avec une légère inquiétude et fut soulagée quand il répondit sans la gronder. Un simple sermon. Pas de cri. Ses épaules crispées se détendirent et elle lui adressa un sourire penaud. Oui elle devait faire plus attention à elle. Elle le savait. Mais malgré son expérience elle ne pensait pas souvent à ce fichu problème d'hypoglycémie et elle était trop têtue pour admettre avoir ce genre de problème.

Mais Tatsuya et Taiga avaient beau le lui reprocher ils étaient aussi têtus qu'elle... Elle ne les sermonnait pas tout le temps elle ! Sexistes va. Mais elle les comprenait. Après tout elle aussi s'inquiétait souvent pour eux. Surtout depuis ce jour... Et puis elle appréciait cette inquiétude à son égard. C'était drôlement mignon de leur part. Elle glissa ses jambes dans le vide et sourit à son frère de façon apaisante.

- Je vais bien ne t'inquiète pas. Merci d'être venu me chercher. Je suis désolée de t'avoir inquiétée et de t'avoir dérangé... J'espère que tu ne vas pas avoir d'ennuis avec ton équipe et ta coach.

Elle se tut et observa son frère un instant le visage indéchiffrable avant de se lever avec précaution s'appuyant légèrement sur son épaule au cas où un vertige la saisirait de nouveau. Elle sourit rassurée de se sentir assez bien pour se lever. Elle n'était pas encore en pleine forme, mais cela ferait l'affaire pour le moment. Elle retira sa main et à côté de Tatsuya toujours assis fixa le mur blanc de l'infirmerie les mains croisées dans le dos. Quelques secondes s'écoulèrent avant qu'elle ne murmure hésitante.

- Tu veux vraiment en finir avec Taiga ? Je veux dire... Ce qui s'est passé à Los Angeles... Vous allez vraiment parier vos anneaux et votre fraternité ?

Elle se tourna vers lui avec une expression soucieuse. Elle ne dit pas ce qu'elle craignait vraiment au fond d'elle. Elle avait beau ne pas aimer du tout cette idée elle savait que c'était à ses frères de régler leurs différents. Elle n'avait pas le droit de s'en mêler même si elle le voulait. Sauf que... cela la concernait aussi. Elle était leur soeur. Même si elle ne possédait pas d'anneau similaire au leur elle était autant la soeur de Tatsuya que Taiga était son frère et réciproquement. Et le fait que Tatsuya voulait en quelque sorte en finir avec son amitié avec Taiga juste par fierté la terrorisait. Elle ne voulait pas perdre ses frères, aucun des deux, mais surtout pas l'aîné !

L'amitié de Tatsuya était une des choses les plus précieuses qu'elle possédait et elle ne voulait pas la perdre. Elle ne le supporterait pas. Alors pour se rassurer elle se disait que tant qu'elle serait plus faible que lui cela ne risquait pas d'arriver, mais en même temps elle progressait elle aussi et elle ne voulait pas rester plus faibles qu'eux pour toujours. Alors cette crainte la dévorait de l'intérieur depuis ce jour. Elle n'en avait jamais parlé à quiconque, mais l'approche de la Winter Cup pendant laquelle Yosen risquait d'affronter Seirin ne lui laissait pas le choix.

Elle se détourna pour éviter que le brun ne devine plus que nécessaire sa souffrance, sa peur et surtout les larmes présentes dans ses yeux. Elle se laissait rarement aller à l'émotion surtout en public et même cette fois elle retenait de toutes ses forces ce qui menaçait de la submerger. Perspicace comme il était l'Himuro allait finir par deviner l'ampleur du chagrin et de la peur dissimulée derrière ses paroles alors autant en finir maintenant...

- Tu... Est-ce qu'il y a un risque pour qu'un jour tu me dises aussi que tu ne peux plus être mon frère ? Réponds-moi Tatsuya.

Elle se tourna à nouveau vers lui, les poing serrés malgré leurs tremblements et une lueur de fierté et de détermination dans le regard malgré les larmes et la peur qu'elle contenait.




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI   27.03.14 21:34


Amy Jackson & Tatsuya Himuro
Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure !

❝ ~ Plongé dans ses pensées, Himuro songeait à la Winter Cup à venir. Comme Yosen c'était bien classé lors de l'InterHigh, leur équipe avait déjà son ticket pour la compétition, elle n'avait donc pas le besoin de se qualifier. Seirin, par contre, devait se faire une place si elle voulait rejoindre les autres équipes dans le célèbre tournois. Le brun espérait que Seirin parvienne à se qualifier : il savait de bouche à oreille que Kagami faisait parti de cette équipe. La Winter Cup serait le théâtre de leur affrontement final, sauf si – par un heureux hasard ou un enchaînement de circonstances – ils venaient à se croiser avant cette date butoir.

Himuro tenait vraiment à cet ultime face à face. A Los Angeles, il avait été clair : s'il venait à perdre de nouveau contre Taiga, alors ils ne seraient plus frères. Comment pouvait-il prétendre être l'aîné si le cadet le surpassait ? Ce n'était pas imaginable pour Tatsuya. Dans sa tête, la hiérarchie familiale marche comme ça et pas autrement. L'aîné doit être supérieur au cadet. Cela venait sûrement de son éducation, sa mère n'ayant cesse de le comparer aux autres enfants plus jeunes. Ils étaient plus vieux, c'était donc normal qu'il soit meilleur. C'est ainsi qu'elle voyait les choses et elle avait transmit son point de vu à son fils unique.

▬  Je vais bien ne t'inquiète pas. Merci d'être venu me chercher. Je suis désolée de t'avoir inquiété et de t'avoir dérangé... J'espère que tu ne vas pas avoir d'ennuis avec ton équipe et ta coach.


Des ennuis, il en aura pas pour le moment. Mais rien ne promettait que Masako serait toujours tolérante. Elle laissait passer ce genre de chose une fois, deux fois mais il ne fallait pas pousser mémé dans les orties. A force, le brun allait se taper des heures d'entraînement supplémentaires pour combler ces départs prématurés. Et rester seul avec Masako et son épée en bois ne faisait pas parti des projets du brun. Mais avec un peu de chance, Amy avait retenu la leçon et éviterait de se mettre dans ce genre de situation une seconde fois … Pourquoi cela sonnait-il si faux aux oreilles du shooting guard de Yôsen ?!

Amy finit par repousser les draps avant de descendre de son lit. Afin de s'assurer de sa stabilité, elle s'appuya sur l'épaule du brun, qui la laissait faire en observant son amie d'enfance, prêt à la rattraper si elle venait à défaillir. Cependant, la lycéenne se tenait parfaitement sur ses jambes et n'avait donc pas besoin que Himuro la soutienne. Et heureusement : il ne s'imaginait pas parcourir le lycée en tenant Amy comme une princesse. Pas que ça le dérangerait, mais les rumeurs auraient vite fait de naître parmi les élèves, et Tatsuya ne voulait pas que ça arrive. Il voulait préserver son intimité mais surtout celle de la jeune brune.

▬  Tu veux vraiment en finir avec Taiga ? Je veux dire... Ce qui s'est passé à Los Angeles... Vous allez vraiment parier vos anneaux et votre fraternité ?


Himuro aussi un sourcil, étonné, avant de les froncer. Pourquoi lui parlait-elle de ça, soudainement ? Avait-elle entendu ses pensées quelques minutes plus tôt ? Le brun n'était pas dupe, il savait bien que tout ça, ça travaillait énormément Amy. Elle tenait à lui et Taiga, elle voulait qu'ils conservent leur amitié et ne brisent jamais le lien qui les unissait. Mais Tatsuya ne voulait pas revenir sur ce qu'il avait dit. Et Amy allait devoir faire avec, même si ça la blessait. Évidemment, le brun ne la forcerait pas à couper les ponts avec Kagami, quelque soit le résultat. Le pari reposait sur le lien entre les deux garçons. La lycéenne était aucunement impliquée.

Cependant, Tatsuya avait lu une autre question au-delà de celle-ci. Il savait que, plus ou autant d'avoir peur de voir le lien entre le brun et le rouquin se briser, elle avait peur que Tatsuya la rejette si, à son tour, elle venait à le surpasser. Bien évidemment, dans l'esprit du brun, une telle possibilité n'était pas envisageable. C'était peut-être sexiste de sa part, mais il doutait qu'une fille puisse le battre. Il avait lui-même surpasser Alex : s'il était plus puissant qu'une ancienne joueuse de la WNBA, qu'elle fille serait capable de le vaincre ?

▬  Tu... Est-ce qu'il y a un risque pour qu'un jour tu me dises aussi que tu ne peux plus être mon frère ? Réponds-moi Tatsuya.


Même aux bords des larmes, ses yeux brillaient de détermination. Elle tenait vraiment à ce que le brun lui réponde – et surtout, dise ce qu'elle rêvait d'entendre. Qu'il allait oublier ce défi stupide, qu'il repartirait sur un bon pied avec Taiga, en oubliant son ego mal placé et qu'ils redeviennent le trio innocent, passionné et étroitement lié qu'ils étaient autrefois … Mais ce n'était pas envisageable. Tatsuya n'est pas le genre de personne à revenir sur ce qu'il dit et, surtout, même s'il faisait une croix sur ce pari, plus rien ne serait jamais plus comme avant. Parce que, quoi qu'il arrive, ils étaient dans des équipes adverses. Et tout deux désiraient la victoire de leur équipe.

Soupirant, il se leva du tabouret sur lequel il était assit et se saisit de son sac pour le poser sur son épaule. Cette discussion ne rimait à rien et était inutile. Amy le savait. A quoi est-ce que ça servait de le questionner sur ça ? Elle le connaissait bien, elle devait deviner que Tatsuya ne reviendrait pas sur sa parole comme ça. Il avait sa fierté, aussi gonflée et mal placée soit-elle. Un ego masculin d'aîné. C'était comme ça et pas autrement. Il était malheureux qu'il doive le rappeler à Amy, mais il devait sincère et rigide avec elle : Himuro ne voulait pas lui donner de faux espoir. Il fallait qu'il soit clair, net et précis.

▬  Je ne vois pas pourquoi tu parles soudainement de ça, Amy. Surtout que tu sais très bien ce qu'il en est. La prochaine fois que je rencontrerai Taiga sur un terrain de basket, ce sera pour disputer notre cinquantième match. Et son issu sera décisive. Je ne reviendrai pas sur ce que j'ai dis.


l prit une pause, laissant le temps à Amy de digérer cette première réponse. Il était rude et sûrement méchant dans son ton et ses paroles, mais il tenait à lui faire comprendre son point de vu. Qu'elle y adhère ou pas, il n'y était pour rien et ce n'était, de toute façon, pas son souci à lui. Himuro n'est plus l'enfant qu'il était autrefois. S'il gardait encore cet anneau autour de son cou, c'est dans le seul et unique but d'honorer la promesse qu'il avait faite à Taiga. Il ne le retirera que s'il venait à perdre. Pas avant. C'était les critères du marché. Et le brun se doutait que Kagami détenait toujours le sien, et ce pour exactement la même raison.

▬  Et non, tu ne risques rien. Ce n'est pas pareil. Tu vois, avec Taiga, c'est une histoire de fierté masculine. Et, entre nous, je doute que tu me battes un jour, Amy.


Il s'approcha de la porte de l'infirmerie et l'ouvrit. La propriétaire des lieux s'en était allée depuis, sûrement pour sa pause. L'établissement avait sûrement commencé à se vider et il était temps pour les élèves de rentrer chez eux. Himuro rêvait déjà d'une bonne douche bien méritée, afin de laver son corps et son esprit. Cette discussion – aussi courte fût-elle – avec Amy lui avait donné mal au crâne. Il voulait rentrer chez lui et se poser, pas parler de Taiga et de son enfance jusqu'au crépuscule. Regardant son amie, il la pressa du regard mais, par politesse, décida tout de même de joindre la parole aux gestes.

▬  Allons-y, le soleil commence déjà à se coucher. Et j'ai besoin de prendre une douche.


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI   14.04.14 14:24

... Jamais de sa vie Amy n'avait eu envie de frapper celui qu'elle considérait comme son meilleur ami. Et pourtant l'envie fut bien là cette fois-ci. Elle le regarda avec froideur soutenant son regard sans ciller le moins du monde. Son poing se contracta comme si elle allait vraiment le frapper. D'ailleurs l'envie la démangeait vraiment. Elle ne le fit cependant pas. Les paroles de Tatsuya avaient beau l'avoir mise dans une colère noire elle n'allait pas le frapper. Elle l'appréciait et le respectait trop en dépit de tout ça. Et puis elle ne voulait pas lui montrer à quel point il lui avait fait mal. Malgré son envie de fuir tête baissée et en pleurs elle se contenta de fixer le brun comme si elle était son égale justement.

La tension dans la pièce était à son paroxysme. Elle retint une réplique cinglante comme quoi elle pouvait très bien rentrer seule et se contenta d'un hochement de tête sec. Elle sentait que s'ils se séparaient maintenant le même fossé qu'il y avait entre Tatsuya et Taiga se formerait et ça... Elle ne le supporterait pas. Elle ramassa son sac toujours en silence, le mit sur son épaule et cognant légèrement le brun au passage sans prendre la peine de s'excuser elle le devança et sortit de la pièce. Une larme unique coula de sa joue pour s'écraser au sol. Elle attendit dans le couloir ralentissant pour l'attendre. Oh elle n'était pas dépendante de lui à ce point. Elle aurait très bien pu le planter là pour lui donner une leçon. Mais cela n'aurait servi à rien et elle trouvait ça beaucoup trop gamin. Elle était sûre que Tatsuya l'aurait considérée comme une enfant capricieuse qui s'en va au moindre problème. Et elle ne l'était pas, absolument pas. Elle était modeste de nature, mais elle était quand même fière de ne pas être une de ces filles superficielles. Elle valait mieux que ça.

Une fois que le brun l'eut rattrapé elle repartit en avant sans un mot. Elle n'allait pas être silencieuse jusqu'à la nuit des temps, mais la brune n'aimait pas parler pour ne rien dire. Elle réfléchissait donc à ce qu'elle allait bien pouvoir dire. Il était hors de question qu'elle lui dise qu'il avait raison, mais elle n'allait pas non plus chercher querelle. Ce n'était pas la première fois qu'ils se disputaient tous les deux même si on ne pouvait pas vraiment parler de dispute... Et elle détestait ça. Le brun comptait beaucoup pour elle, probablement plus que Taiga même si elle n'aimait pas le penser. Elle ferma les yeux un instant avant de s'arrêter au beau milieu du trottoir. Elle se retourna alors et fixa son frère de coeur avec une expression douloureuse. Sa fierté était quand même visible. Elle n'allait pas se mettre à geindre et à le supplier cela pouvait se voir et Tatsuya savait bien qu'elle n'était pas comme ça. Les mots sortirent avec peine, mais force.

- Soit. Ce n'était peut-être pas le moment de parler de ça. Et ce n'était probablement pas à moi de le faire. Je le reconnais. Mais... pour le reste... Tu n'avais pas à me dire ça non plus, Tatsuya. Un jour je te montrerais que tu as tort.

Ses yeux noisette se remplirent d'une flamme de détermination ardente.

- Je ne renoncerais pas. Tu verras. Même si ça doit me prendre cent ans je te battrais je te le jure.

Elle se retourna, arrangea la bretelle de son sac à bandoulière avant de repartir plus lentement. S'il le voulait il aurait très bien pu marcher à côté d'elle. Même si Amy se retenait elle n'avait qu'une envie, pleurer. Car au fond elle sentait que quelque chose dans leur relation s'était brisé. Et cela lui faisait une peur bleue. Mais il était hors de question qu'elle le montre. Elle ne voulait pas lui faire ce plaisir. Malgré son envie de rester silencieuse elle tourna la tête vers lui et murmura.

- Tu n'es pas obligé de me raccompagner. Ta maison n'est pas près de la mienne après tout. Et je ne suis pas vraiment sûre que tu en aies vraiment envie après... ce qui s'est passé.

Elle lui laissait le choix. Elle ne voulait pas qu'il se force. S'il la raccompagnait ce serait seulement parce qu'il était sincère. Il lui devait au moins ça. Elle se tourna complètement vers lui une deuxième fois et attendit en silence son regard noisette planté dans le sien, sombre.




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI   25.04.14 23:25


Amy Jackson & Tatsuya Himuro
Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure !

❝ Jamais dans sa vie Tatsuya n'avait vu autant d'animosité et de colère dans le regard d'Amy. Ou du moins, ça ne lui était jamais adressé. Ils avaient toujours entretenu une relation basée sur une confiance mutuelle et un amour réciproque pour le basketball. Ils ne s'étaient jamais disputés – Amy préférait de loin le faire avec Taiga, plus enclin aux éclats de voix que son aîné aux cheveux corbeaux – et n'avaient jamais tenter de se nuire. Ils s'acceptaient malgré leurs différences, leur caractère, leur sens de l'honneur et tout ce qui définissait un être humain unique en son genre. Tatsuya n'était certes pas le plus démonstratif des hommes mais il était loyal et fidèle – cependant, il était également orgueilleux.

Amy l'avait toujours sut. Himuro ne s'en était jamais caché. Il avait une fierté à laquelle il tenait et qu'il entretenait comme une vieille médaille. Au départ bien sûr, ni Amy ni Taiga n'en payaient les frais : Tatsuya était le plus fort de leur petite bande et défendait son titre comme un chien avec son os. Cependant, quand Taiga a commencé à le rattraper, le brun avait de plus en plus laisser ressortir cette facette de son caractère. Et quand le rouge n'avait pas été honnête dans son jeu, ça a été la goutte d'eau ayant fait débordé le vase. Himuro ne voulait pas de traitement de faveur. Blessé ou pas, il restait un adversaire, et on ne prend pas un adversaire en pitié. Rien que pour son honneur.

La brune ne semblait pas comprendre ceci. Déjà à l'époque où Himuro avait mit son anneau et son lien fraternel avec Taiga en jeu, elle avait tenté de dissuader le brun. Mais son orgueil n'était pas son seul défaut, car s'ajoutait son côté têtu. Quand il décide quelque chose, il est rare qu'il revienne sur ses paroles, sauf s'il réalise qu'il a vraiment tord. Or, pour lui, un petit frère ne peut pas être plus fort qu'un grand-frère. Dans sa hiérarchie, ce n'est pas acceptable. Ainsi le pari était-il resté le même, reflet d'un ego ayant besoin d'être conforté. Tatsuya ne reviendra pas sur sa parole.

La froideur de son regard cumulée à la contraction de son poing prouvaient à quel point Amy avait envie de le frapper. Si elle n'avait pas fait preuve de self-control, sûrement le coup serait-il parti. Mais quelque chose en Amy l'empêchait de frapper celui qu'elle considérait comme son frère. C'est ça qui lui manquait pour le dépasser un jour. Il lui manquait du courage. Le courage de repousser ses limites afin de pouvoir monter toujours plus haut. Le courage de se pousser dans ses derniers retranchements. Le courage de faire abstraction à certaines choses que l'on aime. Le courage de faire une croix sur quelque chose de très précieux.

Comme si lui adresser la parole serait un blasphème, Amy se contenta de hocher sèchement la tête à la dernière réplique de Tatsuya. Elle chargea son sac sur son épaule et passa à côté du brun sans le regarder et en le bousculant au passage. Himuro avait conscience que ses mots l'avait blessé, mais il avait été honnête. Il n'avait donc rien à se reprocher. Soupirant, il referma doucement la porte de l'infirmerie et la rattrapa dans le couloir, dans un silence de mort. Le brun profita de ce calme pour se masser l'arête du nez en priant pour que son mal de tête cesse rapidement – les disputes de ce genre après une journée de cours et une séance d'entraînement, ça l'exténuait.

Ils quittèrent rapidement l'établissement et traversèrent la cours en même temps que d'autres élèves ayant un peu traîné dans leur club. Aucun des coéquipiers de Tatsuya n'étaient parmi eux – soit ils traînaient encore dans les douches, soit ils avaient fuit le gymnase avant que Masako ne les vire des vestiaires à coups de sabres en bois. Les deux bruns sortirent de l'enceinte du lycée, se mêlant à la population d'Akita. Le ciel se colorait d'orange et de mauve mais les passants restaient nombreux sur les trottoirs, comme les voitures. Amy s'immobilisa presque subitement à un feu de piéton.

▬ Soit. Ce n'était peut-être pas le moment de parler de ça. Et ce n'était probablement pas à moi de le faire. Je le reconnais. Mais... pour le reste... Tu n'avais pas à me dire ça non plus, Tatsuya. Un jour je te montrerais que tu as tort. Je ne renoncerais pas. Tu verras. Même si ça doit me prendre cent ans je te battrais je te le jure.


Himuro fronça les sourcils. Il avait pourtant cru que le sujet était clot. Pourquoi rejetait-elle de l'huile sur le feu ? C'est elle qui avait engagé la discussion, en s'attendant à sa réponse. Elle croyait quoi ? Que le brun allait la prendre dans ses bras et lui promettre que tout irait bien, que si un jour elle le dépassait ce n'était pas grave, qu'il en serait plutôt fier ? Il ne fallait pas se leurrer. Himuro peut agir en véritable grand-frère la plupart du temps, mais il n'en reste pas moins fier. Et ça, Amy ne semblait pas le comprendre. La fierté n'est peut-être pas aussi importante chez les filles, mais chez les garçons, c'est une autre histoire. Et Himuro, comme la plupart de ses camarades de sexe masculin, entretenait la sienne sans vergogne.

Amy reprit sa route, plus lentement. Himuro resta un peu en retrait, observait distraitement un chat qui faisait paresseusement sa toilette sur une fenêtre. Toute cette histoire le fatiguait. Tout ce qu'il voulait, s'était rentré chez lui. Prendre une bonne douche et se mettre dans son lit jusqu'au repas. Ses devoirs ? Après. Il avait tout le week-end de toute façon, puisqu'on était vendredi. Et il appréciait de rentrer chez lui après une semaine passée à l'internat du lycée, même s'il s'y plaisait bien. Son camarade de chambre, Wei Liu, était très sympathique et pas trop envahissant. Le colocataire parfait, en somme. Les seuls trucs dérangeants étaient les mails étranges de son vice-capitaine à des heures tardives pour des bêtises …

▬ Tu n'es pas obligé de me raccompagner. Ta maison n'est pas près de la mienne après tout. Et je ne suis pas vraiment sûre que tu en aies vraiment envie après... ce qui s'est passé.


Son regard était toujours aussi froid. Himuro en fronça les sourcils. De toute évidence, il allait être impossible de discuter avec elle ce soir. Elle aussi, elle était têtue dans son genre. Il venait la chercher à l'infirmerie en écourtant son entraînement et voilà le remerciement. Tatsuya savait que Christopher comptait sur lui pour ramener sa sœur jusqu'à chez elle, mais sa maison n'était pas loin du lycée, elle était d'ailleurs presque arrivé. Si c'est pour qu'elle tire la tronche tout le trajet, ça n'en valait pas la peine. Himuro ne voulait pas se prendre plus la tête. Voilà justement qu'ils arrivent à l'intersection où le brun doit tourner afin de rentrer tandis qu'Amy doit prendre tout droit.

Tatsuya s'immobilisa. Tout ça avait assez duré. Il voulait juste du repos. Et si Amy était incapable de le comprendre, alors mieux fallait-il qu'ils se séparent ici, avant que ça ne dégénère plus sérieusement. Il n'aimait pas franchement partir après une dispute mais c'était, d'après lui, ce qu'il y avait de mieux à faire. Réajustant son sac, il passa ses doigts dans sa mèche pour la remettre en place. Comment gâcher une journée …

▬ Si ma compagnie te déplaît tant, je m'en vais. Pour les quelques mètres qui te reste, tu ne risques rien en rentrant seule. A plus, en espérant que tu auras comprit le sens de tout cela d'ici là.


Sur ces mots, il leva la main pour la saluer brièvement et s'engagea dans la petite rue qui menait à son appartement. Il savait que laisser Amy toute seule ce serait comme creuser un fossé entre eux deux, mais Himuro voulait qu'elle comprenne son point de vu, et l'accepte. Elle n'était pas impliquée dans ce pari. Tatsuya ne lui en voudrait pas si elle voulait revoir Taiga. Il ne la monopolisait pas. Il ne voulait simplement pas qu'elle interfère dans leur duel. Car c'était quelque chose que Taiga et Tatsuya devaient régler eux-même. Avec une balle orange pour seul témoin ... ❞




Spoiler:
 


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 

Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI
» Je sens que je vais bien m'amuser [Feat. Loyalty]
» ∞ j'fais genre j'vais bien et tout, mais en vrai j'ai raté Bob l'éponge ce matin.
» Aimée ✱ Parfois quand je dis "je vais bien" je veux que quelqu'un me dise "dis moi la vérité".
» Réfléchie bien !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-