The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 What is it Er- ... Senpai? [PV Fukui] | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Seirin
avatar



Informations Féminin Messages : 1381
Date d'inscription : 18/10/2013
Localisation : En ville avec Takao
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: ff9999

RP terminés: 23

RP en cours: 2


MessageSujet: What is it Er- ... Senpai? [PV Fukui] | Terminé   15.04.14 19:04



What is it Er- ... Senpai ♦ with fukui kensuke


Fukui semblait quelque peu nerveux lorsqu'elle le toucha. Enfin, elle ne l'avait pas vraiment touché, juste tenu la manche de son pull. Il se recula légèrement pour l'obliger à la lâcher mais la rosette ne s'en formalisa pas. Si Tsubaki paraissait à l'aise avec les garçons, c'était bien parce que depuis toute petite, elle avait toujours été entourée de garçons, en partie à cause du dojo familial. Elle touchait le tatami depuis l'âge de ses un ans, sachant marcher. Mais elle commença à pratiquer toutes sortes d'art martiaux vers l'âge de 5-6 ans, lorsque son sens de l'équilibre se mettait peu à peu en place. Très vite, elle monta en niveau. Ses réflexes s'étaient affinés avec le temps.

-… Kumako, c’est ça ? Marmonna Fukui d’un air franchement blasé. Du moment que c’est pas trop loin de la gare, tout me va.

La manager de Seirin fouilla dans sa mémoire et si elle se souvenait bien, ce n'était pas très loin de la gare effectivement. Le restaurant était placé de sorte que tout type de clientèle était visé. Étant un restaurant à thème, les menus et le décor changeaient constamment. Elle avait hâte d'y être. Surtout que cette semaine, les plats promettaient d'être titanesque. L'adolescente acquiesça doucement pour lui affirmer qu'effectivement ce n'était pas très loin de  la gare qu'il souhaitait rejoindre après le déjeuner. Elle le regarda fouiller dans ses poches pour compter son argent, puis il lui tendit une main maladroite :

-Tu viens ? Je peux pas t’inviter mais bon, ça m’fera pas de mal de discuter avec la jolie manager de Seirin.

La jeune Kumako accepta volontiers la main du plus vieux et le suivit à travers la ville. Il y avait beaucoup de monde comme il fallait s'y attendre de la mégalopole nippone. C'était presque aussi infernale qu'en semaine. Surtout que l'heure du déjeuner approchait, de ce fait, les gens sortaient pour rentrer chez eux ou allaient en ville pour se trouver un endroit sympa pour manger entre amis ou collègues. Bien qu'habituée par l'atmosphère grouillante de monde de la capitale, la lycéenne ne put s'empêcher de serrer un peu plus la main du blond tout en se rapprochant un peu plus. Vu la foule, il aurait été dure de le retrouver si jamais elle venait à lui lâcher la main.

Ils passèrent devant plusieurs restaurants, certains pas trop chers et servant de bons plats. Elle lui disait que tout lui allait, du moment que c'était bon à manger. L'une des spécificités des Kumako était d'avoir un ventre sans fond. Même son frère et son père mangeait énormément, bien qu'elle mangeait un peu plus qu'eux, ce qui était impressionnant parfois. Pour aujourd'hui, Tsubaki avait envie d'un très gros morceau de viande.  Ils arrivèrent à destination et se trouvèrent face à une grande porte représentant la bouche grande ouverte du titan de 60 mètres de haut.

- … Grillade d’épaule de géant… ? … Hein…. ?

Sans plus attendre, la rosette poussa les portes ouvertes et derechef, un serveur les accueillit pour les placer sur des banquettes confortables, à l'écart dans un endroit plutôt tranquille. Ils avaient eu de la chance, le restaurant n'était pas encore plein. Les cartes en main, elle regarda soigneusement les plats proposés avant d'arrêter son choix sur une entrecôte d'un anormal de 15 mètres et d'un verre de sang de titan encore fumant, leur spécialité qui connaissait un grand succès. 5 minutes plus tard, on lui apporta un grand verre rempli d'un liquide carmin où de la vapeur s'échappait. La boisson portait bien son nom. La rosette porta finalement son attention sur Fukui et le regarda droit dans les yeux.

-Qu'est-ce que... Fukui-san fait à Tokyo ? Demanda-t-elle doucement pour engager la conversation, bien qu'elle ne le faisait jamais. Akita... est assez loin...


 



Merci jumelle <3
Merci Tatsu :3:
 


J'écris en #ff9999 :3


Dernière édition par Kumako Tsubaki le 19.04.14 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: What is it Er- ... Senpai? [PV Fukui] | Terminé   15.04.14 21:20

"Ce type m’intéresse. "
codage par palypsyla sur apple-spring

Fukui s’assit sur la banquette en cuir, balayant son regard sur le restaurant à la décoration assez… atypique. Et le serveur les ayant guidés était vêtu d’un uniforme assez spécial. S’il pensait bien, cet uniforme était inspiré d’un manga faisant fureur dans les librairies. Un best-seller. Après s’être éclipsé quelques instants, le serveur revint avec deux menus, un pour chaque adolescent. Même le menu est peu commun ! Grimaçant à la lecture des noms des plats, Kensuke ne sut que choisir entre « la spécialité de la fille patate » et « le plus grand espoir de l’Humanité ». Posant quelques questions au serveur, le garçon décida de s’arrêter sur le deuxième choix, demandant en plus un petit verre d’eau.

Cinq minutes plus tard, il put se désaltérer un peu. Qu’est-ce que ça faisait du bien de manger au restaurant ! Le parfum du jus de fraise chaud doucement nommé « sang de titan » vint lui titiller les narines. Ça sentait plutôt bon, se disait-il, bavant légèrement – façon de parler, bien sûr. Finissant son verre avant de se resservir en eau avec la carafe, il attendit son plat de résistance avec impatience.

« Qu'est-ce que... Fukui-san fait à Tokyo ? Demanda-t-elle doucement pour engager la conversation, bien qu'elle ne le faisait jamais. Akita... est assez loin... »

Devait-il lui dire vraiment lui dire ? C’était assez privé, même si ça avait peu d’importance. Buvant une lampée d’eau, il prit du temps avant de lui répondre, pas sûr que lui dire toute la vérité soit intéressant pour la manager. Autant être vague et passer à un autre sujet.

« Je suis venu acheter quelques spécialités tokyoïtes mais rien de très important… Répondit-il, le regard posé sur la rosette. Et puis, je voulais voir où étudiait le sixième joueur fantôme. »

Kuroko Tetsuya. Ou le sixième joueur légendaire du collège Teikou. D’après ce que lui a dit Murasakibara, son manque de présence permettait au garçon de faire des passes impressionnantes. Raison de plus pour s’informer sur lui et faire attention à Seirin. La jolie manager pourra sûrement lui en dire un peu plus sur le dénommé Kuroko Tetsuya. Sa visite à Tokyo n’aura pas été « vaine ». Le jeune homme se repositionna sur la banquette. Ça faisait dix minutes qu’ils attendaient leur plat. Impatient, tapotant du bout des doigts la table, il rajouta à l’adresse de Tsubaki.

« Kumako, tu pourrais me parler de Kuroko Tetsuya ? Ce type m’intéresse. Il paraitrait qu’il a autant de présence qu’un PNJ de décor dans un RPG, nan ? »

Il n’avait pas d’autres comparaisons en tête. Surtout que Fukui était dans sa période jeu vidéo. En effet, pendant le week-end, il restait tard le soir, dans son lit, à jouer à sa console portable, essayant de battre le boss. Il ne comprenait pas bien pourquoi il était devenu addict à ce genre de jeu. Sûrement parce qu’un vendeur au centre commercial avait bien vendu sa marchandise aux yeux du jeune homme. « Si vous êtes trop stressé, jouez un peu à la console. Ça détend et vous vous tirez dans un monde aux antipodes du monde réel. », mes couilles, oui ! Le jeu était beaucoup trop addictif ! Dorénavant « gamer » occasionnel, Kensuke soupira puis prit une position plus confortable sur son derrière.

Enfin servi après vingt bonnes minutes d’attente ! L’odeur de son plat ne faisait que le faire saliver un peu plus. Son ventre crier famine et ses papilles souhaitaient gouter au déjeuner de suite. Regardant sévèrement le serveur, l’adolescent lui fit remarquer la longue attente. Ainsi, après mûre discussion, les deux partis se mirent d’accord pour une réduction de 15% pour les deux jeunes gens. Satisfait de sa négociation, Fukui attendit que la Kumako se fasse servir son entrecôte de « titan de quinze mètres de haut » pour déguster son plat, « le plus grand espoir de l’Humanité ». Ce n’était rien d’autre qu’une omelette bien « saignant » (ketchup à l’extérieur et intérieur…) accompagné d’une salade bien arrangée et d’une sauce sucrée-salée dont seul le restaurant avait le secret. Déglutissant de joie, Kensuke finit par gouter à la simple omelette qui lui soutira un sourire d’ange – une des seules fois où le garçon souriait comme ça –, donnant une image différente de son habituel visage de « faux blasé ». Coupant son omelette délicatement, le meneur reprit une bouchée, posant cette fois-ci ses yeux grisâtres sur la plus jeune. Il lui adressa la parole, l’omelette ayant déjà descendu son œsophage. Il avait des bonnes manières, le jeune homme, non mais oh !

« Merci de m’avoir invité ici, au fait. Malgré le côté un peu « atypique » du lieu, c’bon. »



Revenir en haut Aller en bas

Seirin
avatar



Informations Féminin Messages : 1381
Date d'inscription : 18/10/2013
Localisation : En ville avec Takao
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: ff9999

RP terminés: 23

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: What is it Er- ... Senpai? [PV Fukui] | Terminé   16.04.14 20:43




What it is Er- ... Senpai? ♦ with fukui kensuke
En s'imaginant la taille de l'entrecôte, Tsubaki avait encore plus faim que d'habitude. Mais elle dut se contenter de son fameux sang de titan pour l'instant. Elle prit son verre avec ses deux mains et, malgré les apparences, le liquide écarlate était froide lorsqu'il toucha son palet. Le goût fruité se répandit dans sa bouche, ravissant ses papilles. La rosette pouvait sentir le goût de fraise avec une légère touche de pêche derrière qui relevait les saveurs fruitées. Les yeux fixés sur la fumée blanche qui s'échappait du verre, elle se demandait bien comment cela était-il possible.

-Je suis venu acheter quelques spécialités tokyoïtes mais rien de très important… Répondit-il, le regard posé sur la rosette. Et puis, je voulais voir où étudiait le sixième joueur fantôme.

L'adolescente releva finalement la tête lorsqu'elle entendit les mots « joueur fantôme ». c'était donc cela qui expliquait sa présence devant le lycée Seirin. Puisque Murasakibara était à Yosen, il avait forcément entendu parler de Tetsuya. Mais faire tout ce chemin un jour de week-end pour voir un tel joueur comme Kuroko... Déjà qu'il était difficile de trouver en semaine pour une personne normale. Le week-end serait encore plus difficile puisqu'il pouvait être n'importe où dans la ville. Et elle doutait qu'il ne sache où son ami d'enfance habitait. Il était vraiment chanceux d'être tombé sur la manager, et la personne la plus proche de lui, on dirait...

-Kumako, tu pourrais me parler de Kuroko Tetsuya ? Ce type m’intéresse. Il paraitrait qu’il a autant de présence qu’un PNJ de décor dans un RPG, nan ?

PNJ ? RPG ? Pourquoi est-ce qu'il parlait de jeux vidéos tout à coup ? Mais il fallait avouer que la comparaison était assez amusante. Elle trouvait cela aussi drôle quand les autres remarquaient le bleuté que lorsqu'il prenait la parole. Tsubaki possédait des sens qui lui permettait de le repérer dès le début. C'était cela qui les avait rapprochés en quelque sorte. La rosette nota le "pianotement" des doigts de Kensuke sur la table, probablement parce qu'il était impatient. Voilà 10 minutes qu'il n'avait toujours pas reçu leur plat, il y avait de quoi être quelque peu énervé.

-Tetsuya n'est pas... un fantôme... Il est juste très calme, répondit finalement la jeune Kumako.

Elle ne continua pas sur sa lancée. Elle n'avait pas grand chose à raconter sur le joueur fantôme. Elle connaissait de quoi il en ressortait mais pour elle, c'étaient des choses qui ne s'expliquaient pas. Il fallait le voir pour le croire. Elle n'avait rien contre le meneur de Yosen, il venait de se rencontrer après tout. Mais dévoiler comme ça les secrets de son ami d'enfance n'était pas très gentil selon elle. C'est comme si elle le trahissait. Et puis, elle n'avait encore rien dit sur les joueurs de Yosen, ils étaient à peu près égaux sur ce plan là.

Ce ne fut qu'au bout de 20 minutes que leur commanda arriva enfin. Le blond avait opté pour une omelette saignante, quelque chose de classique. Le regard de Tsubaki pétilla d'envie en voyant le morceau de viande encore tout chaud sur plaque chauffante poser devant elle. Elle baverait presque en voyant la viande frétiller juste sous son nez. Cela lui rappelait les fois où elle observait sa mère ou son frère faire cuire un morceau de steak pour elle. On avait beau lui dire d'arrêter d'observer de si près, elle continuait malgré tout. La dernière des Kumako était une véritable gloutonne. Après une petite discussion avec le serveur, Fukui réussit à obtenir une réduction de 15% pour l'attente. Elle ne voyait pas trop l'intérêt, du moment que c'était bon...

D'ailleurs, la rosette s'empara de ses couverts et coupa une tranche de viande. La chair était cuite à point, fondant presque dans la bouche, ne lui donnant aucun mal à mâcher. Ses papilles étaient vraiment comblées pour le coup. Et le plus âgé semblait du même avis vu le sourire satisfait qui se s'étirait sur ses lèvres.

-Merci de m’avoir invité ici, au fait. Malgré le côté un peu « atypique » du lieu, c’bon.
-De rien, Fukui-san, répondit-elle doucement.

Puisqu'il avait parlé de Rpg tout à l'heure...

-Fukui-san... joue à quel jeu vidéo ?





Merci jumelle <3
Merci Tatsu :3:
 


J'écris en #ff9999 :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: What is it Er- ... Senpai? [PV Fukui] | Terminé   17.04.14 9:52

"Changeons d'sujet, s’tu veux bien."
codage par palypsyla sur apple-spring

Elle ne l’informait pas vraiment sur le joueur fantôme, mine de rien. D’accord, Fukui faisait partie d’une des équipes potentiellement adverses à Seirin mais il ne demandait pas non plus unn descriptif complet de ses techniques ou ses secrets. Murasakibara et la coach, Masako, l’informaient suffisamment. Ignite pass ou la passe pouvant transpercer une défense et rattrapée seulement pas l’As, Kagami Taiga. Ca avait du style à l’oreille mais le blond voulait le voir en direct pour comprendre l’intensité de la chose. Le jeune homme n’avait qu’à attendre… le moment arrivera bien un de ces quatre.

« Il est tellement calme qu’on le voit pas sur les vidéos, quand même… Murmura-t-il sur un ton plutôt taquin tout en rajoutant du ketchup sur son omelette. »

Silencieusement, il continua de savourer la petite salade et l’œuf bien cuit de son déjeuner. C’était bien assaisonné et l’œuf bien juteux. Son palet en prenait un coup ! Pourtant, l’adolescent avait l’habitude de très bien manger au self de son établissement. C’était une des meilleures cantines scolaires du Japon. Il y avait forcément un problème. Fronçant les sourcils, il examinait le plat. Ça devait être comique pour la rosette juste installée devant lui. Bien qu’il soit gosse de riche comme tout le monde aimait le lui rappeler, Kensuke ne sortait pas vraiment au restaurant et surtout, pas avec tout son argent de poche. Déjà qu’il a du prendre le strict minimum pour venir à Tokyo, il devait faire gaffe. C’était bien pour cela qu’il profitait de chaque occasion pour négocier les prix.

« Fukui-san... joue à quel jeu vidéo ? »

Après cinq minutes de silence, la jeune manager souhaitait discuter de ce sujet-ci. Bizarrement crispé, le meneur garda son calme et son expression détachée, les yeux rivés sur son interlocutrice, habituellement connue pour être peu loquace. Les jeux vidéos… Ce n’était pas vraiment ce qui le préoccupaient le plus mais il est vrai que ça devenait addictif de jouer à la console tous les week-ends. Et dire qu’il a cru ce vendeur comme un bleu… Le blond était sûrement désespéré, au bord du précipice, ce jour-là. Avalant sa bouchée, il reprit une gorgée d’eau avant de répondre à la Kumako, sans détour, ne voyant aucun bon intérêt à lui mentir sur… son problème.

« Ah, bien sûr que t’abordes ce sujet-là après ma comparaison foireuse avec les PNJs… Eh bien, pour tout te dire, je joue plus à des jeux qu’on m’a conseillé comme Dragon Quest ou Monster Hunter. Seulement sur console portable. »

Oui, il avait pas envie de gâcher son pognon pour être scotché à sa télévision, une manette à la main, la bouche béante, les yeux vides de vie. C’était assez extrême comme personnage mais, comme tout japonais, les reclus de la société, Hikikomori, n’étaient pas bien vu par le garçon. A quoi bon être en vie pour rester cloîtré dans sa chambre, les volets fermés, à regarder des anime toute la sainte journée et à jouer à des RPGs et des Eroge ? Rien que se voir Hikikomori rendait le lycéen mal à l’aise.

« Mais changeons d'sujet, s’tu veux bien. Rajouta-t-il, posant ses couverts sur l’assiette, ayant fini son plat. Il leva la main, appelant le premier serveur leur passant sous le nez. Monsieur, j’aimerais le gâteau « Christa », s’il-vous-plaît. »

Reportant son regard sur sa voisine de table, il attendait qu’elle commande avant de laisser partir le serveur. Reposant sa tête sur le revers de sa main, lorgnant la jeune fille, Fukui voulut reprendre la conversation sur un sujet plus intéressant à ses yeux. Le basketball. Son caractère taquin voulut titiller la plus petite en lui rappelant certains faits avérés sur sa propre équipe. Des faits pouvant intimider n’importe qui au plus profond de soi. Même si Yosen n’avait terminé que troisième à l’Interhigh, ce n’était pas une raison de ne pas les craindre. En effet, ils n’étaient pas au complet à ce moment-là. Leur duo de choc d’As n’était pas fonctionnel. Murasakibara, toujours à l’écoute de son ex-capitaine, ne joua pas certains matchs et Himuro n’était pas encore ressorti des États-Unis. Un sourire confiant vint agrémenter son visage blasé pendant que le serveur leur posait leur dessert sur la table. Le « Christa » n’était rien d’autre qu’une petite part de gâteau au yaourt, accompagnée de tranches de fraise, d’un filet subtil de chocolat et d’une crème fondante. Simple mais efficace au goût.

« Seirin s’est qualifié pour la Winter Cup mais tu penses vraiment que vous allez y arriver ? Enfin, maintenant qu’on est en la possession d’un duo d’As, notre bouclier d’Aegis est bien plus performant qu’à l’Interhigh... Vous aurez du mal contre nous. Déclara-t-il tout en prenant une cuillère de son gâteau. Hum, Put***, que c’est bon~ »

Revenir en haut Aller en bas

Seirin
avatar



Informations Féminin Messages : 1381
Date d'inscription : 18/10/2013
Localisation : En ville avec Takao
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: ff9999

RP terminés: 23

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: What is it Er- ... Senpai? [PV Fukui] | Terminé   17.04.14 18:37



What is it Er-... Senapi? ♦ with fukui kensuke
Tsubaki mangeait sa viande tout en appréciant les saveurs. Les légumes qui accompagnaient était bien cuits, chauds et la sauce se gâchait pas le goût. N'étant pas très loquace, la rosette avait mangé trois quart de sa viande qui semblait plutôt énorme à côté de l'omelette fourrée de Fukui. Elle mangeait plutôt vite. Enfin, on ne savait pas trop en fait. Elle était capable d'avaler des quantités impressionnantes en un clin d'oeil ou tout aussi bien prendre son temps pour apprécier son plat. Tout en avalant un morceau de l'entrecôte, elle attendit la réponse du plus vieux.

-Ah, bien sûr que t’abordes ce sujet-là après ma comparaison foireuse avec les PNJs… Eh bien, pour tout te dire, je joue plus à des jeux qu’on m’a conseillé comme Dragon Quest ou Monster Hunter. Seulement sur console portable.

Dragon Quest ou Monster Hunter... La rosette en avait entendu parler effectivement mais ne s'était pas vraiment intéressé à ces jeux. Ce n'était pas le genre qu'elle préférait mais Final Fantasy restait tout de même numéro un dans la catégorie. Elle préférait les jeux de battle comme Super Smash Bros ou encore les célèbres Tekken. Elle joue parfois en ligne lorsqu'elle s'ennuyait. Mais à dire vrai, elle s'était penchée sur les jeux vidéos suite à son arrêt au basket. Il fallait bien qu'elle s'occupe un peu tout de même. Pas au moins de devenir une gameuse mais bon.

-Mais changeons d'sujet, s’tu veux bien, déclara le blond en posant ses couverts.

Il venait tout juste de venir son repas et appela un serveur pour commander un dessert. Le gâteau « Christa ». Si l'adolescente s'en souvenait bien, il s'agissait d'un des personnages du manga qui était très aimé des autres. Surtout des garçons. La jeune Kumako acheva finalement son déjeuner et reposa également ses couverts, avant de prendre une serviette pour essuyer les coins de sa bouche. Une fois cela fait, elle leva son regard pourpre endormi vers le serveur.

-Les dessert du Caporal Rivaille, s'il vous plaît...

La commande prise, il s'éloigna mais revint très vite avec les assiettes. Celui de Kensuke consistait en un simple gâteau au yaourt avec des fraises et un appétissant coulis de chocolat. Pour elle, il y n'y avait pas un mais bien deux. Un cheese-cake avec un coulis d'abricot et une tarte à la pomme. Le tout était servi avec du thé à la rose ( c: ). Tsubaki s'empara de la fourchette, piqua un morceau du cheese-cake. Le fromage n'était pas trop sucrée et contrastait parfaitement le fond sablonneux du gâteau. Un vrai régale !

-Seirin s’est qualifié pour la Winter Cup mais tu penses vraiment que vous allez y arriver ? Enfin, maintenant qu’on est en la possession d’un duo d’As, notre bouclier d’Aegis est bien plus performant qu’à l’Interhigh... Vous aurez du mal contre nous. Déclara-t-il tout en prenant une cuillère de son gâteau. Hum, Put***, que c’est bon~

D'après les informations qu'elle avait recueillies, Yosen possédait trois joueurs de plus de deux mètres : Okamura Kenichi, le capitaine, Wei Liu, un étudiant chinois en programme d'échanges et Murasakibara Atsushi, membre de la Génération des Miracles. Ils formaient tous les trois le célèbre bouclier d'Aegis. Il était évident que franchir cet immense obstacle n'allait pas être de la tarte. Dans un match contre cette équipe, la taille comptait énormément au basket cette fois-ci. Le plus grand des joueurs de Seirin était Kiyoshi, le pivot. Il était certes un Roi sans Couronne mais la bataille allait être rude. Sans compter qu'il avait déjà été battu par Murasakibara au collège. Peut-être avait-i encore des blessures...

Alors que la rosette sirotait doucement son thé, le restaurant semblait quelque agiter. Deux des serveurs placèrent une table et deux chaises en face au milieu de la salle avant de prendre un micro et de s'adresser aux clients.

-Bien le bonjour, chers clients ! Aujourd'hui est le dernier jour de notre thème Shingeki no Kyojin. Le dernier lot sera donc un peu spécial. Il s'agit de la veste que nous portons...

Il fit une pause et la serveuse près de lui et présenta un sac en bandoulière gris et blanc, de forme cylindrique, décoré du même blason, les ailes de la liberté. La jeune Kumako avait déjà vu l'objet sur internet mais avait vite déchanté en voyant le prix exorbitant de l'item. Ce n'était franchement pas donné.

-... ainsi que ce magnifique sac en édition limitée ! Mais pour les gagner il faudra vaincre au bras de fer le solide Reiner Braun !!

Un grand blond très baraqué fit son entrée et s'installa à la table préparée. L'audience applaudit avec enthousiasme mais au tout début personne n'osait se présenter pour tenter sa chance. Le pseudo-Reiner était tout de même intimidant avec sa carrure. Ou presque. Après une bonne minute à inciter les clients, une petite main se leva finalement.

Tsubaki Kumako quitta finalement sa place pour s'installer devant Reiner Braun.


 



Merci jumelle <3
Merci Tatsu :3:
 


J'écris en #ff9999 :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: What is it Er- ... Senpai? [PV Fukui] | Terminé   18.04.14 19:28

"Eh, m’sieur, c’est comme ça que vous traitez un de vos clients ?"
codage par palypsyla sur apple-spring

« … Hein ? »

Ce fut la seule chose qu’il put dire sur le moment. Mais qu’est-ce qu’ils avaient dans le crâne, franchement ?! Qui oserait affronter une armoire à glace pareille ?!! Personne. A part, bien évidemment, une tête brûlée. Légèrement amusé par le coup foireux organisé par le restaurant, Fukui voulut en rigoler avec la rosette qui l’accompagnait dans son déjeuner. Et que fut sa surprisse en voyant que la tête brûlée en question n’était personne d’autre que la plus silencieuse et la plus endormie des clients. N’en croyant pas ses mirettes, le blond faillit recracher son thé, servi auparavant avec sa part de gâteau, avant d’étouffer un rire nerveux, se tenant le ventre, le front presque posé sur la table. C’était une caméra cachée ou quoi ? Reprenant son souffle, le garçon se redressa pour constater que la jeune fille s’installait devant le grand baraqué. Tous regardait avec stupéfaction la rosette qui n’avait pas l’air d’y faire attention. Haussant un sourcil, l’adolescent observa la scène… jusqu’à ce que le présentateur vint lui titiller sa fierté de mâle.

« Oh, que vois-je ? Fit le présentateur, surpris, avant de poser ses yeux sur Kensuke. La copine de ce jeune homme porte donc la culotte dans le couple ? Comme c’est intéressant. La société change à grande vitesse. Les jeunes filles sont de plus en plus fortes et déterminées !

- … Eh, m’sieur, c’est comme ça que vous traitez un de vos clients ? Le blond posa cette question dans le vide, la murmurant dans sa barbe. »

Il avait l’air plus que vexé. Les sourcils froncés et les joues rouges de colère et d’humiliation, le blond fit face aux fous rires des autres. D’accord, ils déjeunaient ensemble et passaient un moment agréable mais la rosette ne pensait-elle pas à l’intégrité masculine de son invité ? Aucun garçon et pas même son petit-ami aurait supporter ça. Serrant les poings sur la table, il se leva de sa banquette, faisant trembler la famille gentiment installée sur la table d’à-côté. Ses pas sur le carrelage retentirent fort dans le silence de plomb qui s’était installé il y a peu. Relevant la tête, derrière la Kumako, il la fit se lever avec délicatesse, ne voulant pas non plus faire un mec macho ayant terriblement peur pour sa fierté.

« Je m’occupe de ce type, Kumako. Dit-il tout en s’installant devant le fameux Reiner Braun, arborant d’un coup un air plus calme. Je vais gagner de toute façon. »

Tous était sur les fesses. Certains avaient l’air de penser « Quel homme ! » ou d’autres « Il est inconscient, ce garçon. » mais le blondinet préférait penser à son bras de fer à l’heure actuelle. Pourtant, malgré ce que certains pensaient, le meneur arborait un visage serein et confiant… à la grande surprise du présentateur qui n’hésita pas à lui redemander s’il était bien sûr de participer à ce concours. Un large sourire s’afficha sur le visage adolescent. Il ne se ferait de bile pour rien au monde, avec le plan qu’il avait en tête.





« Ah ha ha, j’ai gagné~ Ria Kensuke en brandissant la veste et le sac devant la jeune fille. Alors ? J’t’avais dit, hein ? »

Il était plutôt fier… pour peu de choses. Tout le monde n’y avait vu que du feu, sauf la petite manager, sûrement. Le blond avait bien vu que la table était déjà chancelante et déstabiliser son adversaire en lui faisant des blagues en un court laps de temps lui donna un gros avantage. Malgré les apparences, Fukui était plutôt musclé mais pas suffisamment pour battre Reiner qu’avec la force. Il suffisait d’attendre le bon moment avant de mettre toute la puissance dans la poigne. Et puis, frotter son pied contre le mollet de son opposant n’avait que pour résultat très satisfaisant de le faire rougir et le rendre toute chose. Les regards pleins de sous-entendus aussi. Rien que d’y repenser, tout ça lui rappelait sa question existentielle sur sa sexualité qu’il avait abordée récemment avec l’As de l’équipe. Les deux jeunes gens marchaient dans la rue principale, tranquillement, après avoir payé l’addition. Ils se dirigèrent vers la gare sereinement.

« Bon, je te laisse la veste et le sac. Le prochain rendez-vous aura lieu à la Winter Cup, Manager-chan~ »

Il lui donna les récompenses qu’il avait « durement » gagnées au concours avant de ranger ses mains dans les poches.

« Si tu passes à Akita avant, sache qu’il y a de bons restau’ aussi. J’peux te faire visiter, un de ces quatre. »

Revenir en haut Aller en bas

Seirin
avatar



Informations Féminin Messages : 1381
Date d'inscription : 18/10/2013
Localisation : En ville avec Takao
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: ff9999

RP terminés: 23

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: What is it Er- ... Senpai? [PV Fukui] | Terminé   19.04.14 12:19



What is it Er-... Senapi? ♦ with fukui kensuke
Depuis l'âge de 6 ans, Tsubaki a été crainte et admirée par les membres du dojo. Tous les disciples du dojo Kumako étaient au courant de l'immense force que possédait la jeune fille malgré son apparence de jeune fille frêle et ensommeillée. Il lui était déjà arrivée d'envoyer au tapis des garçons sans le vouloir, lorsqu'elle n'avait pas encore une bonne maîtrise de sa force. Alors, lorsqu'elle prit place devant Reiner Braun, elle n'était nullement intimidée. Elle savait très bien qu'elle avait toutes ses chances pour remporter la veste et le sac. Habituellement, elle n'aimait pas trop exhibée son « don » mais le prix était trop alléchant pour ne pas vouloir tenter quelque chose. Tout le restaurant, même les serveurs étaient des plus surpris en la voyant s'approcher.

-Oh, que vois-je ? Fit le présentateur, surpris, avant de poser ses yeux sur Kensuke. La copine de ce jeune homme porte donc la culotte dans le couple ? Comme c’est intéressant. La société change à grande vitesse. Les jeunes filles sont de plus en plus fortes et déterminées !

Ah bien sûr. Tout le monde pensait qu'elle était la petite-amie de Fukui. Ils étaient arrivés dans le restaurant main dans la main après tout. Et quoi de plus normal un jeune couple qui déjeune un week-end. Cependant, ce n'était pas du tout le cas. Rappelons-le, Kensuke et Tsubaki s'étaient rencontrés il y a à peine quelques heures auparavant mais il était impossible que l'un ou l'autre tombe sous le charme de l'autre. Du moins, ce n'était pas le cas de la rosette. Mais les paroles du serveur semblait – non c'était sûr – toucher la fierté du meneur de Yosen qui marmonna quelque chose pour lui-même, avant de se lever et de les rejoindre

-Je m’occupe de ce type, Kumako.

Évidemment, la jeune Kumako n'avait pas son mot à dire au final. C'était bien le problème de son caractère. Elle n'arrivait pas hausser la voix, ou du reste, ne semblait pas très énergique pour le faire. Ou bien elle jugeait inutile d'intervenir donc ne disait rien. Il prit donc sa place, et un visage confiant et serein, se mit en position pour affronter l'armure de glace. La différence de gabarit était énorme. La rosette se demanda s'il n'était pas suicidaire sur les bords mais se garda de poser la question à voix haute. Elle pria juste qu'il ne se fasse pas rétamer le poignet au moins.

-x-

-Fukui-san est vraiment... incroyable, déclara la rosette une fois à l'extérieur.
-Ah ha ha, j’ai gagné~ Ria Kensuke en brandissant la veste et le sac devant la jeune fille. Alors ? J’t’avais dit, hein ?

Le blond avait réellement gagné le bras de fer. C'était inconcevable mais les faits étaient là. De ce qu'elle avait vu, la table était quelque peu bancale mais Fukui avait détourné la supercherie et gagné haut la main le défi. Ou presque. Elle le soupçonnait d'avoir fait quelque chose sous le table pour que Reiner puisse rougir autant. Ils étaient désormais dehors, après avoir payé l'addition, et se dirigèrent tranquillement.

-Bon, je te laisse la veste et le sac. Le prochain rendez-vous aura lieu à la Winter Cup, Manager-chan~

La Winter Cup approchait inexorablement et tout portait à croire que la bataille serait des plus excitantes avec la Génération des Miracles éparpillés à travers tout le pays. Une seule école se hissera tout en haut de la pyramide et c'était l'une d'entre elle. Tsubaki récupéra donc les items du manga Shingeki no Kyojin et ne put s'empêcher d'admirer la veste ainsi que le sac bandoulière qui en jetait énormément. Elle rangea soigneusement le vêtement et plaça le sac sur son épaule.

-Si tu passes à Akita avant, sache qu’il y a de bons restau’ aussi. J’peux te faire visiter, un de ces quatre.

Aller à Akita. Pourquoi pas ? Elle n'avait pas eu l'occasion d'aller dans le nord du pays. Et il paraîtrait que les paysages étaient magnifiques, surtout lorsqu'il neigeait. Déguster un bon okonomiyaki ou des yakinus pour se réchauffer était une idée plutôt alléchante. Ils échangèrent leurs numéros pour pouvoir se recontacter plus tard si jamais ils devaient déjeuner à nouveau à l'occasion. Juste avant que le train n'arrive, Tsubaki fit un câlin à Fukui.

-Fukui-san, merci... pour le déjeuner, lui sourit-elle doucement.

Elle lui fit un petit signe de la main et quitta finalement la gare pour rentrer chez elle.

FIN






Merci jumelle <3
Merci Tatsu :3:
 


J'écris en #ff9999 :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: What is it Er- ... Senpai? [PV Fukui] | Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

What is it Er- ... Senpai? [PV Fukui] | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» What is it Er- ... Senpai? [PV Fukui] | Terminé
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-