The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Respecte ton aîné et les géants seront bien gardés (part. 1) – Pv Tatsuya [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Respecte ton aîné et les géants seront bien gardés (part. 1) – Pv Tatsuya [Fini]   18.04.14 17:20

"J'ai failli crever."

codage par palypsyla sur apple-spring

 
Précédemment, dans une conversation sms...

« … Argh !!! Put*** de mal de chien de merde ! Okamura… »

Le nez légèrement froncé, les yeux plissés et la lèvre supérieure en avant, Fukui donna un coup de pied gentillet dans les côtes de son ami gisant au sol. Alors qu’ils ne faisaient que réviser ensemble dans la chambre du meneur, les deux adolescents s’étaient assoupis sur le lit assez étroit… et ce n’était pas sans un petit incident. En effet, Kenichi avait écrasé le blond pendant son sommeil. C’était la pire nuit de sa vie ! De plus, ses cadets ne l’avaient pas aidé. Himuro, son cyclope de kouhai, n’avait pas bougé ses petites fesses pour le sauver, après l’avoir bombardé de mails à minuit. Il a du tout faire, tout seul. Le matin même, les deux secondes années titulaires du club, Wei et Himuro, s’étaient foutus de sa gueule, retrouvant leur petit senpai allongé sur le plus costaud, par terre. C’était un bon début de journée pour Fukui Kensuke…

Énervé, laissant son compère jonché sur le parquet froid de sa chambre, le blond s’habilla rapidement, pressé. Il fit d’abord sortir ses cadets qui essayaient de ne pas pouffer trop fort. A qui la faute s’il s’était fait ridiculiser comme pas croyable, hein ?!! D’une, celle du gorille, de deux, celle du beau gosse capillairement borgne – ça se dit ?! – alors comment pouvait-il justifier la position plus que louche qu’il avait adoptée, dans son sommeil, sur le torse – certes, confortable – musclé de son ami… ? Il ne le pouvait tout simplement pas ! Personne le croyait et Tatsuya devait forcément en rire intérieurement. Qui rira bien rira le dernier, n’est-ce pas ?

« Himuro Tatsuya… Pourquoi t’es pas venu me secourir ?!! »

Il le cria d’une telle force dans la classe de seconde année qu’il en fit sursauter quelques-uns. Après l’accident matinal, Kensuke s’était décidé de se venger en versant son fiel sur le brun en public. Il semblait toujours aussi calme mais ses clignements oculaires montraient sa surprise au comportement du plus vieux. Cool, Fukui, cool… Il ne fallait pas se ridiculiser plus que ça. Soupirant un bon coup, passant une main dans ses cheveux, il essaya de reprendre son sang-froid. Après les cours du matin, il avait couru dans les couloirs pour arriver à l’heure du déjeuner, furax, dans la classe de son martyre d’hier. Tâchons de lui en coller une, s’était-il dit, mais facile à dire qu’à faire. La tête en ébullition et se sentant toujours ridicule intérieurement, le blondinet préféra se calmer pour aborder les choses simplement…

Une veine se gonfla à sa tempe. Son sourire s’élargit pour laisser place à un rire jaune. Ses jointures craquèrent en chœur,  jouant une mélodie à la fois brève et terrifiante à l’oreille de tous. Non, il ne se calmera pas ce jour-ci. Accordant un regard souriant à son camarade, Fukui tira les deux joues de l’ikemen sans cœur, gentiment mais bien fermement. C’était l’heure de la fessée.

« Tatsuya, après l’humiliation de c’matin, tu m’dois un déjeuner…
Lui murmura-t-il avant d’étirer un peu plus les douces joues au teint de porcelaine. Ou bien tu préfères que je continue de te transformer en hamster humain ? Tu pourras au moins servir de « garde-bonbon » à Atsushi. Il pourra y ranger tous ses bonbecs dedans~ »

La colère l’emportait sur la raison. Comprenez-le, ça le gênait toute cette histoire ! Il n’était pas gay… Les joues rouges, vexé par les souvenirs de la veille et de la matinée, Fukui relâcha le brun avant de croiser ses bras contre son torse, lui jetant un regard sévère. Il avait repris son air blasé, son flegme et détachement innés, pour reprendre la parole.

« En tout cas, t’es pas un très bon coéquipier… laisser un camarade dans la mouise... J'ai failli crever. Déclara-t-il de but en blanc avant de regarder sa montre. On peut aller déjeuner ensemble à la cantine. Tu m’dois bien un plateau repas. »

Il ne devait pas trop s’énerver. C’était mauvais pour son corps, son mental et surtout, sa sexualité. A force, il commençait vraiment à se poser des questions sur le genre qu’il préférait. Paire de seins ou paire de couilles ? Il déglutit rien que d’y penser.



Dernière édition par Fukui Kensuke le 19.04.14 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Respecte ton aîné et les géants seront bien gardés (part. 1) – Pv Tatsuya [Fini]   19.04.14 21:51


Fukui Kensuke & Himuro Tatsuya
Respecte ton aîné et les géants seront bien gardés

❝ Il fallut plusieurs minutes à Himuro pour immerger de son sommeil ce matin-là. Pourtant, se lever n'a jamais été un problème pour le brun. Il faut dire aussi que son senpai l'avait réveillé à minuit pour lui parler de chose que l'arrière n'aurait préféré ne jamais savoir. Comme la relation assez étrange que semblait entretenir le capitaine et son second de l'équipe de basketball. Ils leur avaient pourtant paru normaux quand il avait intégré l'équipe en milieu d'année. La vérité l'avait rattrapé aussi vite qu'un cheval au galop. Ses coéquipiers n'étaient pas aussi normaux qu'il ne l'avait pensé …

Après tout, ce n'est pas tout les jours que l'on reçoit, à minuit, un mail de son aîné qui se plaint d'avoir fait un cauchemar et que leur capitaine l'écrase dans son sommeil. Si la partie nightmare n'avait pas franchement intéressé Tatsuya, la partie hug l'avait bien fait marrer. Fukui avait réagit au quart de tour à ses provocations et en clamant ne pas être gay. Himuro avait bien essayé de couper court à la conversation mais son aîné insistait. Insistait pour qu'il vienne l'aider, pas pour justifier que la présence de Okamura dans son lit était le dénouement d'une accumulation de péripéties cocasses.

En tout cas, le brun avait vivement refusé de venir le sortir d'affaire. Et le blond s'en était tiré tout seul. Bien sûr, Tatsuya avait tenu à venir voir la scène de crime en compagnie de Wei, histoire d'avoir un aperçu de cette situation pour le moins inédite. Les deuxièmes années s'étaient bien bidonnés mais avait fuit avant que Fukui n'essaie de les tuer. Ils n'étaient pas suicidaires, même s'ils se doutaient aussi bien l'un que l'autre qu'ils ne l'emporteraient pas au paradis et que Kensuke chercherait à se venger … surtout du brun qui l'avait laissé patauger dans la merde.

Himuro s'était néanmoins rendu aux cours en essayant de chasser la vision qu'il avait eu en poussant la porte du dortoir de Fukui, afin de ne pas passer la matinée à glousser tout seul dans son coin. Il n'était pas salaud au point de répandre la rumeur au sein du lycée mais quand même, c'était un bon moyen de pression. Si Kensuke s'entêtait à le traiter de maman poule, sa petite histoire d'amour secrète avec Okamura se propagerait dans l'établissement à vitesse grand V. Il ne faut pas confondre mère poule et prévenant, enfin …

▬ Himuro Tatsuya… Pourquoi t’es pas venu me secourir ?!!


La mélodieuse voix rempli d'amour de Fukui Kensuke résonna dans la salle de classe des secondes années comme une menace de mort. Himuro sursauta et pivota sur sa chaise, rencontrant le regard gris et lourds de reproches de son aîné. Oula, c'est qu'il est pas content le vice-capitaine. S'il avait eu des mitraillettes à la place des yeux, Tatsuya baignerait déjà dans son sang. De toute évidence, il venait accomplir sa vengeance. Himuro avait cru qu'il allait s'en charger à l'entraînement mais le blond n'avait visiblement pas put attendre jusqu'à là.

▬ Tatsuya, après l’humiliation de c’matin, tu m’dois un déjeuner… Ou bien tu préfères que je continue de te transformer en hamster humain ? Tu pourras au moins servir de « garde-bonbon » à Atsushi. Il pourra y ranger tous ses bonbecs dedans~


Il lui tira les joues comme une grand-mère le ferait à son petit-fils insolent. Heureusement, Fukui y allait mollo en les tirant fermement, mais doucement. Ça restait tout de même plutôt désagréable. En plus, toute la classe les regardait, ne comprenant pas pourquoi le vice-capitaine de l'équipe masculine de basketball martyrisait le ressortissant américain fraîchement arrivé parmi eux. Les filles ne semblaient même pas apprécier ça du tout. Déjà que Kensuke n'avait pas l'air très populaire auprès ses filles, il avait été la pelle creusant sa propre tombe …

Heureusement, le blond finit par le relâcher. Tatsuya frotta ses joues afin de faire passer plus rapidement la sensation de brûlure provoquée par les doigts enserrant sa peau. Il savait que Fukui n'était pas un enfant de cœur, mais là à lui tirer les joues comme une mémé au milieu de sa classe, c'était limite … Certes, il ne l'avait pas volé. Mais seuls Wei et lui étaient au courant. Il n'avait pas propagé de rumeur foireuse. Il ne méritait pas un tel traitement. Himuro était passé du stade de « je refuse de m'impliquer » à « victime » tandis que Fukui passait de « victime » à « tortionnaire ». Tu parles d'une évolution dans la société !

▬ En tout cas, t’es pas un très bon coéquipier… laisser un camarade dans la mouise... J'ai failli crever. On peut aller déjeuner ensemble à la cantine. Tu m’dois bien un plateau repas.


Déjeuner ensemble ? Himuro fronça les sourcils. Fukui allait essayé de l'étouffer avec un morceau de pain, ouai ! Il le voyait venir le gugusse. Il ne voulait pas crever au milieu de la bouffe. Il ne s'appelait pas Murasakibara ! Néanmoins, si ça pouvait apaiser l'humeur de chien de son aîné, alors mieux fallait-il accepter. Avec un peu de chance, il le pardonnera … Après tout, c'est grâce à son plan de chaussettes sales dans le pif qu'il avait put se défaire de l'emprise d'Okamura. Fukui devrait lui en être reconnaissant !

Repoussant sa chaise, Himuro se leva et passa une main dans sa chevelure corbeau. D'habitude, il mangeait avec Atsushi ou Wei. Il n'avait jamais déjeuné avec Fukui. Et, bizarrement, il aurait préféré le faire dans une meilleure occasion que celle-ci. Le brun allait passer le repas à surveiller les moindres faits et gestes du blond pour éviter toute mise à mort. Tatsuya tenait un tant soit peu à sa vie, tout de même …

▬ Oui, oui bon, je suis désolé. Mais mets toi à ma place … Serais-tu venu m'aider si je t'avais réveillé à minuit pour te dire que Wei me prenait pour sa peluche panda ?


Est-ce que Wei dort vraiment avec une peluche panda ? Himuro ne répondra jamais à cette question. Le mieux serait que vous alliez vérifier par vous-même. En tout cas, le brun était certain que le blond n'aurait pas non plus bougé son cul pour lui et qu'il se serait également fait des films sur la sexualité de son interlocuteur. Il y avait de quoi, en même temps. Deux hommes qui dorment l'un dans les bras de l'autre, c'est plus que louche. Quand on est gamin encore, ça passe, mais adolescents … Les autres ont tôt fait de vous catégorisez gay.

▬Mais si un plateau repas peut me racheter, alors let's go. J'espère que le cuistot ce sera encore dépassé.


Le lycée Yosen était réputé pour les menus succulents qu'ils servaient à leur self. On ne voyait quasiment personne manger un bentô dans un coin reculé de la cours. Depuis qu'il était arrivé à Yôsen, Himuro n'avait jamais rien trouvé à redire aux plats que l'on servait aux élèves. Bon, il n'était pas non plus fine bouche mais il avait tout de même le goût des bonnes choses. Ce qu'il mangeait désormais à Yosen différait totalement des plats surgelés qu'ils servaient au self de son ancien lycée …

Prenant les devants, Himuro contourna son aîné et sorti son porte-monnaie de son sac pour le fourrer dans sa poche. Si c'est pas malheureux, il allait devoir payer le repas de son aîné ! Heureusement qu'il avait toujours assez pour payer trois repas, sinon il aurait été mal. Ainsi, il se dirigea vers la sortie de la classe en compagnie de Fukui et tous deux prirent la direction de la cantine du lycée, d'où se dégageait déjà la divine odeur du repas à venir ...❞


To be continued ... at the refectory ~



HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Respecte ton aîné et les géants seront bien gardés (part. 1) – Pv Tatsuya [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour les fénéants ^^'
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...
» Détente au chaud au centre des géants de glace [Pv Ragmor]
» Cartman ★ Respecte mon autorité !
» Les Géants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-