The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   20.05.14 16:09

La cadette Jackson était rentrée plus tôt aujourd'hui. Elle avait écourté l'entraînement décidant que ses filles, mot affectueux pour désigner les joueuses sous sa responsabilité bien sûr, avaient bien mérité un jour de repos. Ces temps elles s'entraînaient toutes d'arrache-pied en prévision de la Winter Cup féminine. Mais trop d'entraînement pouvait tuer l'entraînement justement. Le repos était parfois nécessaire. En plus cela arrangeait Amy qui voulait préparer certaines choses chez elle avant la fin de l'entraînement des garçons.

En effet Tatsuya un de ses frères spirituels allait goûter chez les Jackso aujourd'hui. Pour Amy c'était un moyen de se faire pardonner car elle avait déclenchée une dispute. Ce qui, il fallait bien l'avouer, était très rare. Autant il y arrivait assez souvent de se disputer avec Kagami Taiga, son autre frère spirituel, autant avec Tatsuya cela n'arrivait quasiment jamais.

Déjà parce que contrairement à elle et au géant de leur trio il était de nature plutôt calme. Enfin en général. Il avait aussi beaucoup de sang-froid. Bref il fallait vraiment le chercher pour l'énerver. Et ensuite Amy ne cherchait jamais à provoquer le brun alors qu'elle adorait provoquer le rouge. Les colères de Tatsuya étaient rares, mais... désagréables. Celles de Taiga avaient beau être plus explosives la fille du trio préférait mille fois les subir qu'avoir à faire à celles de son autre frère. Rien que d'y penser un frisson désagréable lui parcourrut l'échine.

La jeune fille poussa la poignée de son appartement et pénétra chez elle. Après avoir retiré ses chaussures et sa veste, même en Amérique elle avait l'habitude de rester en chaussettes alors la coutume japonaise de se déchausser ne la dérangeait aucunement, elle se rendit dans la cuisine. Elle sourit en voyant le magnifique gâteau au chocolat posé sur la table. Elle eut une pensée reconnaissante pour son frère aîné, le seul de sang, qui avait acheté le dit gâteau dans la journée. Sa soeur avait essayé de le faire elle-même et... cela avait été un vrai désastre. Je ne vous dis pas l'état de la cuisine après.

Amy était plutôt douée en cuisine, mais en pâtisserie c'était un vrai danger ambulant. Elle aurait très bien pu empoisonner Tatsuya alors autant ne pas tenter le diable. Surtout que ce goûter était avant tout destiné à faire la paix. Ce serait une très mauvaise façon de le faire que de l'empoisonner. Elle retint un fou rire avant de sortir de la cuisine. Elle se rendit dans la chambre pour vérifier que tout était en ordre. C'était plutôt pas mal.

Bon sa peluche Evoli était en plein milieu du lit, mais ce n'était pas comme si le brun ne connaissait pas son amour pour les pokémon. Qu'elle assumait parfaitement d'ailleurs. La brune rangea cependant dans l'armoire la peluche hello kitty qu'avait oublié la gamine qu'elle gardait parfois. Il ne fallait pas non plus exagérer hein. Son bureau était bien rangé comme toujours, son lit n'était pas trop encombré, seulement trois peluches c'était raisonnable, et la chambre était propre. Satisfaite la capitaine de l'équipe féminine de Yosen s'assit sur son lit et fixa sa peluche ballon de basket qui avait des yeux et un sourire. Un cadeau de sa mère.

Elle aimait bien la regarder quand elle songeait à son pays natal. Parfois elle avait un peu le mal du pays. Mais cela ne durait jamais longtemps car après tout c'était elle qui avait décidé de venir ici et elle y était heureuse. Elle sourit avant de se relever et d'aller dans la salle de bain prendre une douche. Elle avait un peu de temps devant elle autant en profiter.

-*-

Entendant la sonnette Amy referma son cahier de maths. Elle aurait le temps de finir son devoir plus tard après tout et elle avait un invité à présent. Elle descendit les escaliers et se rendit compte que son frère avait déjà ouvert à Tatsuya. Elle attendit donc un peu retrait, nerveuse, pendant que le blond faisait entrer le brun. Chris tapota l'épaule de son cadet avant de regarder fixement sa petite soeur. Le message muet était clair. Il n'aimait pas les voir en froid. Il savait à quel point l'amitié du brun et du rouge comptait pour sa soeur adorée. Amy prit une discrète inspiration et s'avança en souriant timidement ce qui n'était pas dans ses habitudes. Elle entraîna son frère spirituel par le bras et monta dans sa chambre rapidement  sans même le saluer. Essoufflée elle ferma la porte de sa chambre et se tourna vers lui avant de parler d'une traite.

- Excuse-moi. C'est juste que Chris me rendait mal à l'aise à nous fixer comme ça... Salut. Tu peux t'asseoir sur le lit si tu veux. Tu veux quelque chose à boire ? Ou si tu as faim on peut déjà manger... Ah moins que tu veuilles simplement parler. Je suis désolée c'est avant tout ma faute pour ce qui s'est passé hier.

Stressée ? Non pas du tout voyons. Ce n'était pas comme si elle recevait celui qu'elle pouvait appeler meilleur ami après qu'ils se soient quittés en froid et après avoir parlé d'un sujet interdit... En tout cas la pauvre n'avait pas l'habitude d'être aussi nerveuse.

Spoiler:
 




Let's go !

Spoiler:
 


Dernière édition par Jackson Amy le 01.01.15 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   22.05.14 17:09


Jackson Amy & Himuro Tatsuya
Sister, brother & chocolate

❝ Le front ruisselant de sueur, Tatsuya planta son regard olive dans celui ambré de son vice-capitaine. Il fallait impérativement qu'il devine son action. Le bloquer n'aura servi à rien s'il était dans l'incapacité de lui voler le ballon. Le blond dribblait sur place, cherchant une brèche d'un air presque ennuyé. La nonchalance dont faisait parfois preuve Fukui avait tendance à exaspérer ses adversaires, même les plus calmes comme Himuro. Il avait beau avoir un sang-froid à tout épreuve, quand arrivait la fin de l'entraînement, il n'était plus aussi patient. Parvenant à se libérer du marquage de Wei, Okamura se présenta quelques mètres dans le dos du brun. Le blond ne perdit pas un instant : il fit un brusque écart sur le côté pour faire la passe au capitaine.

Le brun rugit mentalement : il avait été trop lent. Heureusement, son camarade chinois arrivait déjà sur le joueur qu'il avait laissé filer pour taper violemment dans la balle, l'arrachant des mains du plus vieux. Saisissant sa chance, Tatsuya fonça pour la rattraper avant Fukui et l'accueillit au milieu de sa paume quelques secondes à peine avant qu'elle ne touche le sol. Il parti aussitôt en dribble, laissant les deux plus grands bloquer les aînés et parvint en dessous du panier sans accro. Se stoppant net dans sa course, le shooting guard plia les genoux et bondit, lançant la balle qui fila dans l'anneau sans même toucher le filet. Un coup de sifflet retentit, suivit de deux autres indiquant la fin de l'entraînement.

Les mains tenant fermement les genoux et le dos horizontal au sol, Himuro reprit sa respiration en regardant une goutte glisser sur sa son nez et s'écraser au sol. A l'approche des la WinterCup, les matchs d'entraînements étaient de plus en plus intenses. Masako constituait quasiment toujours la même équipe : les aînés – Okamura et Fukui – contre les cadets – Murasakibara, Wei, Himuro. Évidemment, ils apprenaient beaucoup en défiant ainsi leurs aînés mais le brun déplorait la présence d'autres adversaires. A force, ils commençaient à comprendre comment ils fonctionnaient les uns comme les autres. Or, c'était une tactique d'équipe qu'ils devraient travailler, pas les faiblesses des autres. Néanmoins, il n'en disait rien. Masako ne leur ferait par faire cet exercice s'il ne rimait à rien.

S'épongeant le front avec le bas de son haut de survêtement, Tatsuya se dirigea vers un banc sur lequel il s'affala avant de se saisir d'une bouteille d'eau. Il but de courtes gorgées afin de mieux s'hydrater et écouta le débriefing de la séance avec attention. Enfin, tenta d'écouter, parce qu'Atsushi assit à côté de lui faisait un boucan du diable à farfouiller ainsi dans son paquet de chips. Puisqu'il s'était un peu plus impliqué qu'à l'ordinaire, la coach l'avait récompensé en le laissant grignoter pendant le débriefing. Une méthode un peu étrange et enfantine, mais sacrément efficace. Après avoir désigné les aînés pour ranger la salle, Masako relâcha ses joueurs.

Se débarrassant de son t-shirt, le brun le jeta au fond de son casier avant d'attraper sa serviette et son gel douche. Un fois déchaussé, il se dirigea comme un automate vers les douches. Ignorant Wei qui s'y trouvait déjà, il alluma l'eau et profita de ses bienfaits sur ses muscles tendus. Jouer dans un club était vraiment pas pareil que jouer dans la rue. Le plus souvent, on y trouvait que des racailles qui se croyaient des dieux de la balle orange et qui repartaient la queue entre les pattes. Là, il s'agissait d'un tout autre niveau. Il n'osait même pas imaginer ce que la WinterCup allait donner. Les meilleures équipes de l'InterHigh … Ça promettait du lourd. Et c'était grisant.

La serviette nouée autour de sa taille, Himuro rangea son linge sale dans son sac de sport et se saisit des affaires propres qu'il avait prévu. En temps normal, il aurait prit sa douche tranquillement dans celles des dortoirs et aurait enfilé un vieil ensemble pour la fin de la journée. Mais ce soir-là, il était invité. Il ne pouvait donc pas se permettre d'y aller puant la transpiration. Il se rhabilla en silence, sourd aux supplications de Okamura qui ne trouvait pas juste que la nouvelle recrue de leur équipe – c'est-à-dire Himuro – aille chez une fille. Tatsuya avait beau lui répéter qu'Amy n'était pas sa petite amie, le capitaine ne voulait rien entendre.

Il quitta les vestiaires en premier et se dirigea illico vers sa chambre. Il rangea ses affaires en prenant garde à ne rien laisser par terre – Wei n'apprécierait pas – puis glissa son porte-monnaie dans sa poche arrière. En temps normal, les élèves internes n'avaient pas le droit de quitter l'établissement sans l'autorisation des parents. Si Himuro voulait partir, il devait le faire le plus discrètement possible. La fenêtre de sa chambre donnait sur l'arrière de l'établissement des dortoirs. Quelques jours plus tôt, Tatsuya avait aperçu une brèche dans le grillage, dissimulé derrière de hautes haies. Et cette brèche se trouvait justement non loin de là.

Ouvrant la fenêtre, il se glissa à à l'extérieur et sauta sur une branche du chêne qui poussait tout près des fenêtres. En été, d'après la plupart des élèves, il offrait une ombre très agréable qui rafraîchissait leurs chambres. Himuro descendit de l'arbre avec l'agilité d'un singe et atterrit sur un tapis de feuille morte. L'hiver approchant, le chêne commençait à se dégarnir de son feuillage. Se rappelant mentalement de son itinéraire, Himuro trottina le long des buissons et aperçu bien vite la brèche, à peine perceptible parmi le haie. S'il n'avait pas connut son existante, sûrement ne l'aurait-il jamais remarqué. Le brun plongea donc dans le gros buisson, ignorant les branches qui fouettaient son visage et se glissa dans le trou du grillage, déboulant dans la rue.

Retirant les quelques petites branches prisent dans ses cheveux, Himuro vérifia s'il n'y avait aucun dégâts et s'éloigna une fois rassuré. Quelques élèves traînaient encore près de l'entrée du lycée, alors autant ne pas jouer avec le feu et faire le tour. Empruntant un autre itinéraire, il déambula dans les rues d'Akita en resserrant les pans de sa veste en cuir. Avec la pluie qui ne cessait de tomber depuis trois jours, l'air était tout particulièrement frisquet. Alors qu'il s'engageait dans une nouvelle ruelle, son regard fut attiré par un petite pâtisserie. En vitrine étaient présentés des petits animaux en chocolat. Sa mère lui avait toujours apprit à ne jamais venir les mains vides lorsque nous sommes invité. Il pénétra donc dans la petite boutique.


********


L'appartement d'Amy ne se trouvait pas loin du lycée, mais ce n'était pas non plus la porte à côté. Et avec sa chance, Himuro n'avait pas pu arrivé avant la pluie. C'est donc les cheveux mouillés et la veste dégoulinante qu'il se présenta chez les Jackson. Il avait essayé de cacher un peu tout ça en retirant sa veste en cuir et en s'essuyant la tête avec l'intérieur, mais sa chevelure corbeau restait bien humide. Chris, qui lui ouvrit la porte, ne sembla pas vraiment le remarquer. Il le salua comme il l'avait toujours fait, avec un peu plus de froideur dans la voix. Himuro savait que le professeur aimait beaucoup sa sœur et qu'il ne voyait pas leur dispute d'un bon œil. Mais s'il était ici aujourd'hui, c'était pour justement régler ce petit problème et repartir sur de bonnes bases.

Après une petite tape sur l'épaule, Chris se recula et laissa Amy accueillir son ami d'enfance. La jeune fille souriait timidement – ce n'était pas dans ses habitudes. En temps normal, elle était sûre d'elle et sérieuse. Quand elle lui saisit presque brutalement le bras pour le tirer avec elle dans les escaliers, Tatsuya se laissa faire mi-étonné, mi-amusé. Il ne fallait pas avoir bac+5 en psychologie pour comprendre que la présence de Chris la rendait nerveuse. Amy voulait parler de ça rien qu'avec Himuro, ce qui était tout à fait normal. Heureusement, le brun avait eu le temps de se déchausser. Chris n'aurait pas apprécié qu'il se trimballe dans la maison avec ses chaussures trempées. Quand ils arrivèrent dans la chambre de la brune, cette dernière déversa aussitôt un flot de paroles :

▬ Excuse-moi. C'est juste que Chris me rendait mal à l'aise à nous fixer comme ça... Salut. Tu peux t'asseoir sur le lit si tu veux. Tu veux quelque chose à boire ? Ou si tu as faim on peut déjà manger... Ah moins que tu veuilles simplement parler. Je suis désolée c'est avant tout ma faute pour ce qui s'est passé hier.


Ce n'était pas dans les habitudes d'Amy de se comporter ainsi. A croire que leur petite accrochage de la dernière fois l'avait vraiment affecté. En tout cas, Himuro resta interdit quelques instants, ne sachant pas par où commencer. Bon déjà, il ferait mieux de s'asseoir. Il préféra néanmoins lui emprunter sa chaise de bureau plutôt que son lit. Il n'avait pas envie de lui mouiller ses draps, même si son pantalon n'avait pas trop prit. Il déclina les propositions de boisson et de nourriture, préférant discuter avant afin de pouvoir ensuite tranquillement profiter du goûter. Fouillant dans la poche de sa veste en cuir – qu'il portait plié sur son bras droit – il en sorti un petit lapin au chocolat, qu'il tendit à son amie d'enfance. Gourmande comme elle était, elle allait sûrement apprécier le présent.

▬ Détends-toi, tu es aussi stressée qu'un lycéen avant l'annonce de ses résultats. Nous avons déjà discuté en sms, je connais ton avis et tu connais le mien. Et j'ai ma part de responsabilité aussi.


Pour quelqu'un de fier comme Himuro, avouer qu'il avait eu tord était assez difficile. Néanmoins, il préférait être honnête. Il ne voulait pas qu'Amy prenne l'entière responsabilité de leur dispute. Il aurait put se montrer un peu plus compréhensif. Amy était hors de ce pari, mais cela ne voulait pas dire qu'il ne l'affectait pas. Elle se considérait comme le troisième maillon de la chaîne, celui qui fermait la boucle. Mais si la soudure liant Himuro et Kagami venait à sauter, alors la boucle se brisera et elle se retrouvait au milieu des deux, à résister pour ne pas que la chaîne ne se brise totalement.

▬ Je pense qu'il est donc inutile de revenir sur ce sujet. Comment se passe l'entraînement, du côté des filles ?


Trop occupé par l'entraînement de sa propre équipe, Himuro ne prenait jamais vraiment le temps d'aller voir ce qu'il se passe du côté des filles. Il savait néanmoins qu'elle était constituée de bons éléments : en plus de compter Amy comme capitaine, l'équipe possédait une Reine sans Couronne et une membre de la Génération des Miracles féminine. Il ne savait pas grand chose sur elle, juste ce qu'il avait entendu de certains garçons à l'entraînement. Moins célèbres que leurs pairs masculins, ces jeunes filles étaient néanmoins de véritable espoir dans la reconnaissance des compétitions inter-lycée féminines.

Amy avait donc une belle branche de joueuse sous son aile. Aucun doute qu'elles allaient briller à la WinterCup féminine. Puisqu'elle ne se déroule pas en même temps que la masculine dans un soucis pratique, Himuro aura le loisir d'aller voir les matchs d'Amy, ce qui est normal car la brune comptait bien faire pareil. Peut-être même allait-elle trouver des rivales à sa hauteur. Amy aimait les défis, comme Taiga. Même si elle n'aimait pas qu'il la compare avec le rouge, Tatsuya ne pouvait s'empêcher de les trouver semblable. Comme des jumeaux. Sauf qu'Himuro comptait couper les ponts avec l'un mais pas avec l'autre. ❞



Spoiler:
 


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   26.05.14 15:55


Un soupir s'échappa des lèvres d'Amy. Elle était vraiment trop stupide. Elle n'avait aucune raison pour stresser comme ça. Elle aurait dû savoir que sa dispute avec Tatsuya était déjà derrière eux. Ils s'étaient déjà excusés. Franchement elle ressemblait plus à une gamine qu'à une lycéenne en deuxième année. La honte. Elle sourit au brun avant de tendre la main pour attraper le lapin.

- Merci Tatsuya. Il a l'air délicieux. Et il est très mignon... Presque trop pour être mangé.

Un rire bref et cristallin lui échappa. Elle s'avança, se pencha et déposa un baiser furtif sur la joue du brun avant de s'asseoir sur son lit et de poser le lapin près d'elle.

- Tu as raison c'est derrière nous. C'est pour ça que je ne m'excuserais pas pour le spectacle pathétique que je viens de t'offrir. Je ne sais pas ce qui m'a pris. Enfin oublions tu veux ? Et tu n'as pas intérêt à en parler à Taiga. Même toi tu te prendras un coup si tu le fais, dit-elle sur un ton faussement sévère.

Si Amy était fière en général elle l'était encore plus devant leur cadet. Pas question d'être faible devant lui. Même si malheureusement cela lui était déjà arrivée de faiblir en présence du rouge. Enfin jamais au basket et c'était l'essentiel. La jeune fille leva ensuite les yeux vers le plafond d'un air songeur réfléchissant à la question du brun. L'entraînement hein...

- Le moral des filles a rarement été aussi bon. Elles sont toutes motivées à gagner. Les titulaires comme les autres. Et je pense sérieusement qu'on a nos chances. Junko-chan et Kiku-chan n'ont jamais été aussi fortes et toute l'équipe se donne à fond pendant les entraînements. On est fortes sans vouloir me vanter. D'ailleurs tu pourras dire à ta coach que si elle veut un affrontement amical entre nos deux équipes on est partantes.

Amy adressa un clin d'oeil au fils Himuro avant de reprendre plus doucement.

- Les autres membres de la Génération des Miracles féminine ou les Reines sans Couronnes seront dures à battre je le sais bien. Je n'ai pas oublié la force de Kaijou ou celle de Seiei. Mais on n'abandonnera pas. Et on gagnera qu'importe le prix à payer pour ça.

La jeune fille resta encore à regarder le plafond pendant quelques secondes. Malgré son assurance apparente un frisson parcourut son échine et son poing se contracta douloureusement. Son masque était parfait et normalement le brun ne pouvait pas remarquer son trouble. Même s'il était aussi observateur qu'un faucon quand il s'agissait d'elle ou de Taiga. La pression qui pesait en ce moment sur les épaules frêles d'Amy était colossale. Elle s'interdisait toujours de fléchir, d'abandonner, de baisser les bras. Elle était capitaine. Elle devait montrer l'exemple, se battre jusqu'au bout et maintenir le moral de son équipe, de ses filles en haut quoique qu'il arrive. Mais sa défaite récente et cuisante face à Ayame la Reine sans Couronne et capitaine de Kirisaki Daichi lui revenait sans cesse en mémoire depuis son dernier voyage à Tokyo. Elle n'avait pas l'habitude de perdre aussi facilement.

Son poing se serra encore plus fort et elle dut se retenir de peur de briser sa couverture. Elle ne voulait pas que Tatsuya se rende compte qu'elle avait... peur. Peur d'échouer, de perdre, de se ridiculiser. Maudit Hanamiya ! Sans lui son assurance habituelle n'aurait pas été réduite en miettes. Elle eut un nouveau frisson, de dégoût cette fois, en repensant à son baiser. Une flamme étrangement dure et inquiétante se forma au fond de ses yeux chocolat. Elle allait exploser Ayame et d'autres puissantes ou puissants adversaires à la Winter Cup ou ailleurs et un jour elle demanderait un combat à Hanamiya Makoto. Il serait obligé d'accepter cette fois. Elle ne perdrait plus face à un type aussi méprisable. Se rendant compte que son silence avait été un peu trop long et que ça allait bientôt être suspect elle adressa un sourire au brun.

- Et le vôtre ? Vous avez l'air d'être en forme. Même Atsushi me semblait motivé la dernière fois que je l'ai vu s'entraîner. Mais j'ai probablement dû rêver. Cette guimauve violette n'est jamais motivée. Je te plains franchement à devoir le supporter aussi souvent. Enfin. Il reste fort je ne peux pas le nier. Et vous avez Liu, Fukui-senpai et Okamura-senpai. Sans compter votre coach. Et toi bien sûr. Vos adversaires n'auront qu'à bien se tenir.

Songeuse Amy se tut soudain. Son regard se posa sur l'anneau que son frère portait avec l'aide d'une châine autour du cou. Elle le fixa pendant de longues secondes avant de se lever souplement. Elle se dirigea vers sa commode, ouvrit un tiroir et fouilla dedans avant de sortir quelque chose qu'elle cacha derrière son dos.

- Ferme les yeux et tends le bras, ordonna-t-elle avec fermeté.

Une fois fait elle lui attrapa le poignet et attacha soigneusement un bracelet tressé violet et noir autour tout en prenant la parole.

- Tu sais... à chaque fois que je regarde cet anneau ça me rappelle l'époque où je ne vous connaissais pas Taiga et toi. Et ça me rend triste. Même si en même temps ça me permet de me souvenir de notre amitié et de notre fraternité. Mais celle qui t'unit à Taiga risque d'être bientôt détruite. Je ne peux pas vous arrêter je l'ai compris maintenant, mais qu'importe le résultat de votre match vous serez toujours mes frères. Ces bracelets vous permettront de vous souvenir que vous avez toujours une soeur même si vous perdez votre frère et le mien me rappellera que j'ai deux frères en plus de Chris.

La jeune fille montra son propre poignet où un bracelet violet et blanc était visible avant de tourner le dos au brun sans doute surpris. Les joues rouges elle marmonna.

- Cela ne me ressemble pas vraiment d'être aussi sentimentale on est d'accord, mais... j'avais envie. Cela me rassure tu comprends. Je sais bien que ce n'est pas une babiole qui construit notre amitié, mais... Rah non mais quelle idiote je fais.

Etre jalouse d'un anneau en métal rendait folle la benjamine Jackson. Mais maintenant le poids qu'elle avait dans le coeur depuis le jour du pari à Los Angeles s'était un peu allégé. Elle jeta un regard timide vers Tatsuya attendant sa réaction.




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   10.07.14 21:37


Jackson Amy & Himuro Tatsuya
Sister, brother & chocolate

❝ Un peu distrait, le brun promenait son regard dans la chambre d'Amy tout en l'écoutant parler. Non pas qu'il n'était pas intéressé parce qu'elle avait à lui dire mais il était tout à fait capable de l'écouter et d'observer en même temps. La chambre de la lycéenne était simple, féminine et très personnelle. On sentait qu'elle n'avait pas vraiment chercher à créer un showroom Ikéa mais plus un cocon dans lequel elle se sentait bien. Elle était également impeccablement bien rangée : pas comme celle du brun qui n'avait pas fréquenté son ami l'aspirateur depuis quelques temps maintenant …

▬ Le moral des filles a rarement été aussi bon. Elles sont toutes motivées à gagner. Les titulaires comme les autres. Et je pense sérieusement qu'on a nos chances. Junko-chan et Kiku-chan n'ont jamais été aussi fortes et toute l'équipe se donne à fond pendant les entraînements. On est fortes sans vouloir me vanter. D'ailleurs tu pourras dire à ta coach que si elle veut un affrontement amical entre nos deux équipes on est partantes. Les autres membres de la Génération des Miracles féminine ou les Reines sans Couronnes seront dures à battre je le sais bien. Je n'ai pas oublié la force de Kaijou ou celle de Seiei. Mais on n'abandonnera pas. Et on gagnera qu'importe le prix à payer pour ça.  


Himuro n'était même pas étonné de la familiarité qu'usait Amy pour parler de ses joueuses. Etant américaine, elle n'avait jamais utilisé « -chan » ou « -sama » auparavant. Elle avait dut s'habiter aux particules pour ne pas paraître impolie aux yeux des japonais qui étaient, pour la plupart, très à cheval sur l'étiquette et le respect. Bien sûr, Tatsuya aussi avait du mal à se réhabituer à ça, et appeler les gens de son âge était devenu une habitude. Heureusement, personne ne semblait vraiment lui en tenir compte.

En tout cas, c'était plaisant de savoir que l'équipe féminine était motivée. Et l'idée d'un petit match contre elle était plutôt plaisant. Sauf si Okamura les effrayait, sa quête de l'âme sœur était parfois assez lourde et aurait eut tôt fait de dégoûter l'équipe d'Amy. Tatsuya ignorait les caractères de Junko et Kikunae mais c'était à espérer qu'elles n'étaient pas comme Amy, sinon leurs futures adversaires auraient de quoi faire pipi dans leur culotte. Sauf si elles étaient plus terribles encore en face …

Cependant, tant elles avaient de la détermination, elles iront loin. Tous comme leurs pairs masculins, la Génération des Miracles féminine s'était dispersée dans plusieurs lycées reconnu pour leur force. Leur lutte se révélera sûrement aussi intéressante que celle mener par les garçons, même si les personnalités seront sûrement différente. Himuro ne souhaitait à aucune équipe d'avoir une fille géante amatrice de bonbon qui trouve le monde ennuyant et qui se plaint dès qu'il doit se bouger un peu … sauf si une Himuro-fille existait, évidemment.

Se perdant un instant dans ses pensées, Himuro se demanda comment aller se passer, justement, le combat de la Génération des Miracles. Yôsen était allé loin lors de l'Interhigh, mais avait du s'incliner face à Rakuzan. Cependant, le brun n'était pas encore revenu dans son pays de naissance lors de la compétition. Il n'avait donc aucune idée de la puissance des autres équipes, sauf celle qu'il s'était imaginé en regardant quelques DVD pendant ses temps libres. Et ce qui était sûr, c'était qu'il avait hâte de jouer contre ces nombreux prodiges …

▬ Et le vôtre ? Vous avez l'air d'être en forme. Même Atsushi me semblait motivé la dernière fois que je l'ai vu s'entraîner. Mais j'ai probablement dû rêver. Cette guimauve violette n'est jamais motivée. Je te plains franchement à devoir le supporter aussi souvent. Enfin. Il reste fort je ne peux pas le nier. Et vous avez Liu, Fukui-senpai et Okamura-senpai. Sans compter votre coach. Et toi bien sûr. Vos adversaires n'auront qu'à bien se tenir.


C'est vrai que Atsusi et motivé dans la même phrase sans négation, ça fait bizarre à l'oreille. Cependant, il était facile d'obtenir ce que l'on voulait du violet lorsqu'on lui promettait des bonbons en échange, comme on le ferait avec un enfant. Bien sûr, il ne faut pas non plus partir dans le malsain. Et Himuro semblait le seul à obtenir de réels efforts de la part du géant. Sûrement à cause de son attitude prévenante à son égard. Le brun se doutait bien que ses aînées ne devaient pas le tenir par la main et le materner. Tant qu'il leur permettait de gagner, ils devaient se plier à ses moindres caprices de grand gamin …

▬ Ferme les yeux et tends le bras.


Le brun cligna des yeux, un peu surpris, mais obtempéra. Il faisait assez confiance à Amy pour accéder à sa curieuse requête. Il senti ses doigts fins effleurer la peau de son poignet alors qu'elle y accrochait quelque chose. Quand elle s'éloigna, Himuro ouvrit lentement un œil pour savoir s'il avait le droit de rouvrir les yeux et constata qu'un bracelet brésilien violet et noir pendait désormais de son poignet droit. Il semblait fait main et cela étonna un peu le shooting guard qui n'imaginait pas vraiment Amy s'adonner à une activité si … féminine.

▬ Tu sais... à chaque fois que je regarde cet anneau ça me rappelle l'époque où je ne vous connaissais pas Taiga et toi. Et ça me rend triste. Même si en même temps ça me permet de me souvenir de notre amitié et de notre fraternité. Mais celle qui t'unit à Taiga risque d'être bientôt détruite. Je ne peux pas vous arrêter je l'ai compris maintenant, mais qu'importe le résultat de votre match vous serez toujours mes frères. Ces bracelets vous permettront de vous souvenir que vous avez toujours une sœur même si vous perdez votre frère et le mien me rappellera que j'ai deux frères en plus de Chris.


Himuro observa le présent de la brune encore quelques instants, appréciant sa sobriété, sa discrétion et surtout son coloris, qui était un petit clin d’œil au maillot de l'équipe. La capitaine tendit alors son propre bras pour lui montrer son bracelet, qui différait de celui du brun par le blanc qui remplaçait le violet. Un autre clin d’œil aux couleurs de leur maillot. Il se demandait bien à quoi pourrait ressembler celui de Taiga. Sûrement noir et rouge. D'ailleurs, une scène assez comique de Amy offrant le bijou à Taiga naquit dans l'esprit de Himuro, lui arrachant un discret sourire moqueur.

A la réaction de la brune, Tatsuya émit un petit rire. Vraiment, c'était adorable quand elle essayait de cacher son embarra. Une véritable tsundere. Elle aimait se faire passer pour une dure mais, au fond, elle était fragile comme du verre et très sentimentale. Quand on savait où frapper, il était facile de la briser. Bien sûr, Himuro ne lui souhaitait pas et était prêt à remettre à sa place un insolent ayant osé lui faire du mal. Cependant, il savait que Amy n'était pas se laisser marcher sur les pieds et qu'elle n'avait pas toujours besoin de son aide pour tailler des oreilles en pointe.

S'approchant doucement de la jeune demoiselle, il posa sa grande main sur le haut de son crâne et lui ébouriffa les cheveux, mettant aussi le désordre dans sa tignasse chocolat. Il lui faisait souvent ça quand ils étaient plus jeunes et, contrairement aux autres filles, Amy se fichait souvent d'avoir les cheveux en pétard. C'est sûrement pour ça que le brun s'était tout de suite bien entendu avec la jeune américaine : elle n'était pas une fille clichée qui se cachait derrière des tonnes de maquillage.

▬ Merci Amy. Il est très joli. Heureusement que tu n'as pas opté pour un bijou plus élaboré, on allait me prendre pour la coqueluche de l'équipe après.


Évidemment, il la taquinait. Le bracelet brésilien passerait beaucoup plus inaperçu que le collier avec l'anneau. Certains y voyait même une vieille histoire d'amour que le brun continuait à entretenir, d'autres disaient qu'il appartenait à sa fiancée laissée aux Etats-Unis … Ces histoires stupides l'amusaient plus qu'il ne l'énervait, car il savait mieux que quiconque ce que représentait cet anneau. Tatsuya l'effleura légèrement du bout des doigts, se demandant si Taiga portait toujours le sien ou pas.

▬ Dis moi Amy, tu es sûre que tout va bien ? Tu m'as l'air … tourmentée. Essaie pas de me mentir. Je ne saurais pas dire pourquoi j'ai cette impression mais tu m'as l'air … tendue.


TEn effet, pendant qu'il pensait à son équipe, il avait vu les points d'Amy se contracter. Ce n'était qu'un petit détail mais bizarrement, Himuro sentait qu'il avait son importance. Il savait qu'Amy avait fait un petit séjour à Tokyo il n'y a pas si longtemps. Comme ils s'étaient disputés elle n'avait pas vraiment eut l'occasion de lui raconter en détail son cours séjour dans la capitale nippone. S'y était-il passé quelque chose ? Si oui, quoi ? Himuro aimerait bien le savoir ... ❞


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   20.07.14 20:05

Surprise la brune cligna des yeux quand le brun lui ébouriffa amicalement les cheveux. Puis elle se mit à sourire doucement. Elle n'allait pas pleurer parce qu'elle avait les cheveux en bataille hein. Et puis l'attention la touchait. L'américaine leva cependant les yeux au ciel quand le brun la taquina avant de lui donner un gentil coup de coude dans les côtes, toujours avec le sourire.

- Idiot va. La prochaine fois je t'offre un collier de perles rien que pour t'embêter.

Son sourire se fit plus espiègle car bien sûr elle plaisantait. Elle offrir un truc aussi féminin ? Même pas en rêve. C'était comme l'idée de mettre une robe... Brr. Aucune chance que ça arrive ne serait-ce qu'une fois. Soudain pensive elle fixa le bracelet de son frère. Offrir quelque chose de ce genre à Tatsuya était légèrement gênant, mais penser qu'elle allait devoir faire pareil avec Taiga...

Si elle n'avait pas autant de respect pour leur lien et de respect tout court elle aurait demandé au brun de lui servir de messager. Mais non. Elle allait le lui offrir en mains propres. Et l'idée n'avait rien d'agréable. Une vraie humiliation. Enfin bon. Elle ne l'avouait pas facilement, mais Taiga en valait la peine après tout malgré tout ce qu'elle pouvait penser ou dire.

La brune se rappela alors quelques scènes en Amérique avec ses deux frères. Leur première rencontre quand ils étaient venus la voir après un match disputé avec les Black Ravens l'équipe de basket de rue que dirigeait Christopher à l'époque et dont elle faisait aussi partie. Les un contre un qu'ils disputaient alors que le troisième lascar servait d'arbitre, les moments où Taiga et elle se gavaient d'hamburgers pendant que Tatsuya se contentait d'un seul. Les soirées pyjamas où elle dormait avec eux en cachette après s'être faufilé dans leur chambre et dans leur lit, coincée entre eu. Après tout elle savait bien qu'elle pouvait leur faire confiance et si Taiga avait osé mettre une seule main là où il ne fallait pas Tatsuya l'aurait sans doute sermonné gentleman comme il était.

Mais la petite brune à l'époque avait eu plus d'une fois peur que son grand-frère de sang la trouve en compagnie des garçons. Protecteur comme il était ils auraient sans doute eu des ennuis même si Chris les aimait bien. Enfin ça n'était jamais arrivé heureusement. Eleanor sa douce maman la réveillait toujours avant, compréhensive et pas du tout vieux jeu comme certains japonais.

Ces souvenirs rendirent le regard de la demoiselle complètement nostalgique. Elle avait beau être heureuse aujourd'hui elle regrettait parfois le temps où Tatsuya et Taiga étaient aussi soudés que les doigts de la main et aussi proches l'un de l'autre qu'avec elle. Cette histoire de pari, la fierté de Tatsuya, risquait à tout moment de faire voler leur amitié en éclats. Et ça elle ne pourrait pas le supporter. Voir ses frères se déchirer, voir Taiga chagriné, voir Tatsuya s'entêter à briser ce qu'ils avaient construit lui était insupportable.

Elle espérait vraiment qu'un jour le brun changerait d'avis. Bien sûr elle aussi avait sa fierté. Probablement comme Taiga. Mais elle savait mettre son ego de côté pour ce genre de cause. Elle espérait presque secrètement que le rouquin qui lui servait de petit-frère ne batte jamais le brun qui lui servait de grand-frère afin que Tatsuya ne brise pas ce lien.

Mais elle espérait aussi qu'avec le temps le brun comprendrait son erreur. Elle lui aurait bien demandé d'y réfléchir, mais une dispute c'était bien suffisant. Elle ne voulait pas donner la moindre raison au brun de rompre son amitié avec elle en plus de celle avec Taiga. Elle les laisserait se débrouiller tout seul comme des grands. C'était eux les hommes de leur "famille" après tout ! Amy sortit de ses pensées pour entendre les paroles du brun. Un frisson se déclencha dans son dos l'espace d'un instant. Ce qu'elle avait tant craint était arrivé. Son regard qui avait pourtant retrouvé sa joie de vivre l'espace d'un instant se voila de nouveau. Non de nostalgie ou de tristesse cette fois. Mais de peur. Elle se tourna vers le brun et le regarda un instant sans répondre.

L'idée de nier, d'inventer un mensonge, de faire comme si tout allait bien lui traversa l'esprit l'espace de quelques secondes avant de voler en éclats. Elle avait après tout besoin de se confier à quelqu'un. Sans oublier que l'idée de voir Tatsuya donner un coup de poing à Hanamiya était agréable. En plus de ça elle savait qu'elle ne pourrait pas cacher longtemps quelque chose de cette importance au brun. Il la connaissait trop bien pour ça et si son bien-être était en danger et bien il ne resterait pas inactif bien longtemps.

La brune ferma donc les yeux et s'approcha du brun agrippant sa manche entre ses doigts et posant son visage sur son torse. Son regard se perdit dans ce dernier et elle murmura doucement, gauchement.

- Quand j'ai été à Tokyo je me suis perdue et je suis arrivée devant le lycée Kirisaki Daichi. Je suis entré pour demander mon chemin et je suis tombée sur l'équipe de basket... Tu as peut-être entendu parler de Hanamiya Makoto leur capitaine. On peut dire que ça s'est... mal passé. J'ai perdu contre la capitaine de leur équipe féminine et...

La jeune fille se mordit la lèvre, hésitante. Devait-elle parler du baiser que lui avait volé Hanamiya ? Même elle ne pourrait prévoir la réaction du brun. Mais des larmes traîtresses coulèrent sur ses joues et elle dut s'y résoudre lâchant dans un souffle.

- Il m'a embrassé. Par surprise.

La jeune fille lâcha la manche du brun pour essuyer ses yeux ou du moins essayer car l'eau ne semblait pas vouloir s'arrêter tout en restant collé au torse du brun. Bon sang qu'est-ce qu'elle détestait se sentir aussi faible et... fille.




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   05.09.14 10:25


Jackson Amy & Himuro Tatsuya
Sister, brother & chocolate

❝ Himuro ne pouvait pas se vanter d'avoir un don pour déceler les changements d'attitude même minimes chez Amy. Il était d'ailleurs plutôt du genre à ne pas remarquer ce genre de chose. Et pourtant, à cet instant là, il avait bien vu les poings de son amie se contracter, ses jointures blanchir. Comme si quelque chose qu'elle tentait d'oublier lui était soudainement revenue en mémoire. C'était juste après avoir parler de la Génération des Miracles féminines et des Reines sans Couronne. Rencontrait-elle un soucis avec Junko ou Minto ? Le brun ne les connaissait que de nom et de réputation, mais des filles avec un tel palmarès pouvait se montrer hautaines par moment.

Si les filles avaient la même vision des choses que leurs homologues garçons, aucun doute qu'Amy devait rencontrer des difficultés. Lui-même avait parfois du mal à se faire obéir par Murasakibara. Et encore, l'équipe masculine avait la chance d'avoir qu'un Miracle et aucun Roi sans Couronne. Paraîtrait-il que ces derniers étaient restés en périphérie de Tokyo et qu'ils n'avaient pas bougés à l'autre bout du pays comme le géant violet. Ça aurait été un bon élément pour l'équipe mais Tatsuya préférait cela à un équipe comme Too, c'est-à-dire des membres qui ne comptent que sur leur force individuelle pour gagner.

Pourtant, l'américaine ne s'était jamais plaint de ses filles. L'instant d'avant encore, elle semblait ravie de jouer avec elles et appréciaient leurs mentalités. Mais alors, qu'est-ce qu'il pouvait bien clocher ? Ça ne pouvait avoir un rapport qu'avec son séjour à Tokyo. Ne connaissant pas les détails de son voyage, le brun était dans l'incapacité de deviner seul ce qu'il avait bien pu se passer. Avait-elle croiser Taiga ? Non, si cela avait été le cas, Amy lui aurait dit. Ils étaient les seuls, Kagami et lui, que la brune connaissait au Japon. Donc ça ne devait pas concerner un vieil ami ou une rivale retrouvée. Seule la brune pouvait lui donner le fin mot de cette histoire.

La réaction de la brune suite à la question de son aînée était déjà un petit indice en soit. Himuro avait rarement vu un tel éclat dans les yeux de son amie d'enfance : une sorte de peur, une crainte qui la hantait. Pourtant, Amy n'était pas connue pour sa couardise. Elle avait plutôt le chic de trop foncer et de se mettre par la suite dans des situations embarrassantes. L'américaine resta silencieuse, fixant le brun sans mot dire. Hésitait-elle à lui confier la raison de tout cela ? Si c'était le cas, alors ça devait avoir un lien plus ou moins étroit avec sa fierté. Il connaissait bien Amy et il savait qu'elle avait du mal à avouer les choses qui pourraient avoir mit son orgueil en déroute.

Tatsuya ne la pressa pas, attendant qu'elle se confie d'elle-même. Pas la peine de la presser, ça n'allait que la braquer davantage. Finalement, la jeune fille ferma doucement ses yeux et vint agripper sa manche pour ensuite enfouir sa tête contre son torse. Le brun resta stupéfait quelques instants : il n'était pas habitué à ce genre de chose, surtout venant d'Amy. Elle était certes très affective mais elle n'était pas du genre à venir se faire consoler de la sorte. Néanmoins, le brun n'allait pas la repousser. Plus que jamais, elle semblait avoir besoin de sa présence à ses côtés.

▬ Quand j'ai été à Tokyo je me suis perdue et je suis arrivée devant le lycée Kirisaki Daichi. Je suis entré pour demander mon chemin et je suis tombée sur l'équipe de basket... Tu as peut-être entendu parler de Hanamiya Makoto leur capitaine. On peut dire que ça s'est... mal passé. J'ai perdu contre la capitaine de leur équipe féminine et...

Kirisaki Daiichi ? Ça lui disait vaguement quelque chose … Il se souvient alors d'une discussion qu'il avait entendu entre deux premières années, à un entraînement. Parait-il que cette équipe usait de façon peu orthodoxe pour gagner. Coups et blessures, jusqu'à ce que l'équipe adversaire abandonne toute force et volonté de jouer. Pour Himuro, pour qui le basket classique valait plus que tout, savoir que des gens usaient de telles bassesses pour gagner le rendait ivre de rage. Il trouvait cette méthode lâche et personne ne méritait de gagner dans de telles conditions.

Quant au capitaine, il ne savait rien sur lui mise à part sa réputation de Roi sans Couronne. Puisqu'il était revenu des États-Unis depuis peu, le brun n'avait pas participé à l'Interhigh et ne connaissait donc pas toutes les équipes qui y avait participé. C'est à peine s'il connaissait les membres de la Génération des Miracles, grâce aux magazines et à Atsushi. Les Rois sans Couronne n'étaient pas aussi célèbre, ils représentaient la génération précédent la Génération des Miracles. Ils avaient donc son âge. Cependant, les connaissances d'Himuro sur ce sujet étant mince, il ne put mettre un visage sur le nom d'Hanamiya Makoto.

Néanmoins, Amy avait parlé de la capitaine des Reine sans Couronne du même lycée. Donc leur équipe féminine avait mit la main sur un morceau de choix. Là encore, Himuro était aussi ignorant qu'un bambin, contrairement à son amie qui semblait assez bien renseigné sur le sujet – ce qui était normale en tant que capitaine de l'équipe féminine de Yôsen. Elle se devait de connaître les adversaires les plus retorses qui menaçait sa propre équipe, même si elle pouvait se vanter d'avoir et une Miracle, et une Reine sans Couronne. Mais le fait qu'Amy ait perdu contre cette fille était la preuve qu'elle n'était pas à prendre à la légère …

▬ Il m'a embrassé. Par surprise.


Himuro senti un soupçon de chaleur contre son torse. Il réalisa alors qu'Amy pleurait. Ça lui fit un choc, il n'était tellement pas habitué de faire de l'eau dans les yeux de son amie d'enfance. Cependant, il comprenait : sa défaite et le baiser avait du l'humilier comme jamais. L'américaine avait du revenir traumatisée de son séjour à Tokyo, et pour cause. Même si elle avait des airs de garçon manqué, Amy avait une petite part fleur bleue et un baiser volé de la sorte par un être méprisable avait du lui mettre un sacré coup au cœur. De quoi bouleverser n'importe qui.

Presque par réflexe, le brun referma ses bras sur son amie d'enfance. Puisqu'il ne savait pas trop quoi lui dire, Tatsuya s'était dit que c'était la meilleure chose à faire. Pour le moment, Amy avait besoin de réconfort, et c'était sa mission de lui en offrir. Une main dans son dos, il remonta l'autre le long de sa colonne vertébrale jusqu'à ce qu'il arrive à sa nuque, pour s'arrêter à l'arrière de son crâne. Il lui effleura légèrement les cheveux tout en lui frictionnant doucement le dos. Il n'était pas un spécialiste pour calmer les pleurs, mais pensait que ça consolerait un peu sa petite sœur.

Ils restèrent quelques instants comme ça. Laissant Amy se calmer tranquillement, Tatsuya cherchait ses mots. Il ne devait pas se montrer trop dur mais pas trop tendre non plus, son amie ne cherchait pas sa pitié mais son soutien. Pour la première fois depuis longtemps, l'adolescent se senti démuni : sur le terrain, il savait toujours répondre, que ce soit aux provocations, aux critiques ou aux compliments. Dans la vie de tous les jours, il savait toujours comment agir, quelque soit la situation. Il était autonome et responsable. Mais là, les mots lui manquaient, il n'avait aucune idée de quoi faire pour mettre du baume au cœur d'Amy.

Toussotant, il s'éclaircit la voix avant de prendre la brune par les épaules. Se baissant légèrement pour se mettre à sa hauteur, Himuro essuya ses larmes du bout de ses pouces et la regarda droit dans les yeux. Son visage restait serein, il prenait sur lui pour rester le plus calme possible. S'il laissait paraître la moindre émotion, Amy allait comprendre à quel point gérer ce genre de situation était difficile pour lui, le néophyte en chagrin. Il tenta un petit sourire maladroit, histoire de ne pas avoir l'air de sans foutre carrément non plus. Il approcha son visage, pour ne se retrouver qu'à un souffle d'elle.

▬ Amy, je te promets que …

C'est à cet instant que quelqu'un toqua à la porte et que Chris pénétra dans la chambre de sa sœur – du moins, à l'embrasure de la porte. Au vu de la position dans laquelle se trouvait les deux amis, sûrement le professeur pensait-il que le brun comptait embrasser Amy. Ni une ni deux, Himuro se redressa et, penaud, se gratta l'arrière du crâne. Chris l'avait coupé en pleine action, il ne comptait pas embrasser Amy mais bien lui promettre de régler cette histoire avec Hanamiya quand il aura l'occasion de le croiser. Néanmoins, il était un peu intimidé par la présence de Chris. Non plus qu'il avait peur de lui ou quoi que ce soit, mais il connaissait le sister complex du professeur de sport et ne voulait pas se risquer à en évaluer les limites.

Chris ne fit aucun commentaire, il venait seulement les chercher pour manger le gâteau. Pendant un court instant, Tatsuya avait complètement oublié cette histoire de goûter et même la présence de Chris dans la maison. Le brun se demandait d'ailleurs si le frère de son amie d'enfance était au courant de cette histoire. Ne voulant pas prendre le risque de lui dire si Amy tenait à lui cacher, l'adolescent décida de ne pas continuer la conversation tant que le professeur était dans les parages. Il se contenta donc de fixer son amie comme si rien n'était.

▬ On en reparlera plus tard.

Son regard en disait long sur son état d'esprit et Amy pouvait facilement le voir. Ils en reprendraient sûrement cette discussion au lycée, ou au moins à un endroit où personne ne viendrait les déranger. Himuro ignorait qui d'autre savait cela mais, quelque part, il se doutait qu'il devait être le seul. Amy n'était pas le genre de fille à raconter sa vie aux premiers venus ou à crier son chagrin sur les toits. Himuro trouvait déjà étonnant qu'elle se confie à lui, pas qu'ils n'avaient aucun dialogue mais simplement parce qu'il s'agissait de quelque chose de difficile à avouer.  ❞


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   11.09.14 14:56

Amy n'avait jamais été le genre de fille à pleurer facilement, pour un rien, à tout bout de champs. Même bébé d'après sa mère et son frère aîné elle ne pleurait pas souvent et se faisait comprendre autrement. Eleanor avait avoué, lors d'une de leurs discussions mère et fille qu'elles aimaient tant à l'époque, qu'elle avait paniqué et avait consulté son médecin pour savoir si c'était normal qu'un bébé ne pleure quasiment jamais. Petite elle retenait toujours ses larmes quand elle se faisait mal ou qu'elle était triste, blessée pour une raison quelconque. Quand ce garçon lui avait volé son doudou, quand elle était tombée de l'arbre qu'elle avait escaladé, quand on lui tirait ses couettes. Si elle devait pleurer elle le faisait toujours en privé, quand elle était seule. Elle se laissait alors aller.

Mais pleurer devant les autres même ses proches elle n'avait jamais pu le supporter. Elle détestait qu'on la voit faible. Elle avait peur de perdre leur estime. Elle avait sa fierté, son amour-propre, sa dignité comme tant de gens. Alors craquer de cette façon devant Tatsuya, ne pas pouvoir retenir ses larmes cela lui faisait mal. Même si elle savait qu'il ne la jugerait pas, qu'il l'accepterait quand même, elle ne pouvait retenir cette angoisse qui lui serrait le ventre. Peur d'être abandonnée, peur de ne pas être à la hauteur, peur de ne pas le mériter. C'était irrationnel et incontrôlable. Elle ne pouvait que laisser les larmes couler encore et encore sur ses joues, sur le haut de son meilleur ami et laisser cette angoisse et cette humiliation la ronger petit à petit.

La raison de son état n'arrangeait rien. Tout comme ses trois frères détestaient perdre par fierté, c'était surtout le cas pour Tatsuya et Christopher même si Taiga était aussi concerné, leur soeur ne supportait pas la défaite. Surtout quand elle était totale comme face à cette Reine sans Couronne. Et de plus savoir que quelqu'un comme Hanamiya l'utilisait, s'amusait avec elle, l'humiliait pour son seul plaisir lui donnait la nausée. Ce premier baiser aurait dû lui être donné par son premier petit-ami. Quelqu'un qu'elle aimait. Qui la chérissait. Son premier grand amour. Et non pas par quelqu'un qui la méprisait et qu'elle méprisait tout autant. C'était peut-être plus douloureux que la défaite au fond.

Alors oui Amy pleurait et se laissait aller. Cela faisait parfois du bien de se confier. Même elle pouvait l'avouer. Quand Tatsuya referma ses bras sur elle la jeune brune ne put s'empêcher de cligner légèrement des paupières de surprise chassant un instant les gouttelettes d'eau. Les contacts physiques n'étaient pas la spécialité de son grand-frère. Passons le fait qu'ils aient le même âge sous silence je vous prie. Cela ne l'empêcha cependant pas de fermer les yeux et de profiter de la tendresse réconfortante du Himuro. Ce n'était pas tous les jours que Tatsuya était affectueux autant en profiter pendant que cela durait hein. Même si elle n'était pas du genre fangirl à vouloir des câlins tout le temps elle n'y était pas non plus insensible.

Alors que le brun essuyait ses larmes la prenant par les épaules et rapprochait son visage la jeune fille fixa ce dernier. Elle se dit en passant qu'elle comprenait les fans de Tatsuya - dont certaines étaient ses amies ce qui était parfois bien problématique vu ses liens avec leur idole - quand elles disaient qu'il était drôlement sexy, charmant et gentleman. Si elle ne le connaissait pas aussi bien elle aurait très bien pu se mettre à rougir. Elle le traita d'ailleurs mentalement de dragueur, même si bien sûr il n'était pas en train de le faire, pas avec elle.

Alors qu'elle ouvrait la bouche la porte s'ouvrit et elle s'empressa de tourner le dos à Christopher qui venait de pénétrer dans la pièce. Elle se doutait qu'elle avait les yeux gonflés et rouges signe qu'elle avait pleuré. Elle maudit en silence le destin pour avoir fait venir son frère maintenant et hésita sur la marche à suivre. Elle ne voulait pas lui mentir ou lui cacher son état, mais elle ne voulait pas non plus qu'il accuse Tatsuya qui n'y était pour rien ou lui raconter toute l'histoire. Si Chris apprenait ce qu'Hanamiya lui avait fait on ne retrouverait pas un seul morceau du Bad Boy dans toute la ville et même dans le monde entier. Hors même si elle ne l'aimait pas elle ne souhaitait à personne de subir le courroux de son grand-frère.

Même elle, Tatsuya ou Taiga courbaient l'échine devant Christopher Jackson quand il se mettait en colère. Tiens... Ce serait amusant de voir s'il pouvait faire plier les membres de la Génération des Miracles tiens. A commencer par ce grand dadais d'Atsushi. Ce dernier étant en première année il n'avait pas encore eu l'immense privilège et chance de l'avoir comme professeur de sport vu qu'il enseignait seulement pour les deuxièmes et troisièmes années. Prenant une inspiration discrète et silencieuse la jeune fille se retourna et sans oser croiser le regard du dit professeur marmonna qu'elle allait aux toilettes après avoir adressé un signe de tête à son autre frère pour lui dire qu'elle avait compris.

Elle non plus ne tenait pas à continuer cette discussion devant Christopher. Même si elle n'avait pas de raison de lui cacher sa rencontre avec les membres de Kirisaki Daichi et sa défaite contre cette fille pour le baiser c'était autre chose. Et connaissant son regard d'acier elle n'arriverait pas à lui cacher une part de vérité. Il était aussi perspicace qu'elle et ne manquerait pas de deviner qu'elle évitait un sujet bien précis. Ah vraiment avoir trois frères aussi talentueux, au basket ou dans d'autres domaines comme la perspicacité, n'éta pas de tout repos tous les jours.

Arrivée à la salle de bain elle se passa rapidement de l'eau sur le visage pour se rafraîchir et essayer d'avoir une meilleure mine. Sortant peu de temps après elle descendit au rez-de-chaussée et se rendit à la cuisine où les deux hommes se trouvaient, dans une ambiance légèrement tendue. Même si elle ne s'était pas absentée longtemps Amy se doutait qu'ils avaient eu le temps de parler. Elle jeta un regard à l'un puis à l'autre se demandant ce qui avait été évoqué avant de s'assoir à côté de leur invité et de se mettre à le servir faussement joyeuse. Trois parts de gâteau au chocolat plus tard Amy regarda sa main comme si elle était devenue tout d'un coup fascinante ne sachant pas quoi dire. Elle finit par relever la tête.

- Au fait Tatsuya si je ne me trompe pas la Winter Cup masculine a lieu avant la féminine. Ce qui veut dire qu'on pourra assister à l'autre sans sécher la nôtre. J'ai bien l'intention de vous encourager. Surtout Okamura-senpai, Fukui-senpai, Liu-kun et toi. Atsushi a qu'à se débrouiller tout seul grand et talentueux comme il est.

Un sourire amusé et sincère se teinta sur ses lèvres alors qu'elle buvait une gorgée de jus d'orange. Décidément le même sujet finissait toujours par revenir entre eux. Le basket, encore et toujours.

- Je me demande ce que ça va donner les Rois sans Couronne et la Génération des Miracles réunis au même endroit... Plus toi et Taiga... La Winter Cup masculine promet d'être particulièrement épic.

Malgré sa voix neutre et son ton nonchalant les yeux de la jeune fille pétillaient. Nul doute qu'elle pensait à sa propre compétion et à ses propres adversaires. Puis son regard devint plus sérieux et elle continua en plantant son regard dans celui du brun.

- Promets-moi de ne pas sous-estimer tes adversaires. Je sais que tu es fort. Mais crois-moi certains ne sont pas à prendre à la légère... Et je ne parle pas seulement de Taiga.

Les images de Hanamiya et Akashi revinrent dans la tête de la jeune fille alors qu'elle aurait préféré ne pas y penser. Un frisson la saisit à l'idée que ses deux frères de coeur puissent se retrouver face à eux. Elle ne doutait pas d'eux, elle leur faisait confiance, elle connaissait plus que n'importe qui leurs talents et leurs potentiels, mais...

- Je ne veux pas que Taiga et toi vous vous blessiez ou perdiez c'est tout, conclut-elle en fixant cette fois son verre.

Christopher qui n'avait rien dit depuis son arrivée jeta un regard perçant vers sa soeur avant de se lever en emportant son assiette. Il jeta un regard insistant sur Tatsuya ce qui voulait clairement qu'il le laissait gérer une fois de plus la jeune fille avant de secouer la tête en esquissant malgré lui un sourire. La confiance et le lien entre ces deux-là était quelque chose d'adorable vraiment. Il se retint de les taquiner d'ailleurs à ce sujet pendant qu'il sortait de la pièce même s'il lança un regard espiègle à sa soeur qui lui tira la langue devinant sans peine ses pensées. Gênée Amy croisa le regard de Tatsuya avant de hausser les épaules, fataliste. Il devait avoir l'habitude après tout c'était tout le temps comme ça dès que Taiga entrait dans son champ de vision.




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   16.09.14 8:50


Jackson Amy & Himuro Tatsuya
Sister, brother & chocolate

❝ Himuro ne l'avouerait sûrement jamais mais, en quelque sorte, Christopher lui avait sauvé la mise. Il savait qu'Amy et lui reviendraient sur ce sujet un de ces jours, mais le brun s'y serait préparé et ne se serait pas retrouvé aussi démuni qu'à l'instant. Ce genre de problème, ce n'est tellement pas de sa trempe. Certes, il était assez populaire et il avait sûrement brisé de nombreux cœurs, mais il avait toujours refusé l'amour de ces demoiselles avec beaucoup de respect envers elles et ses sentiments. Jamais il ne se serait permit de telles bassesses, à en embrasser une seulement pour l'humilier, pour signer comme un contrat de haine mutuelle.

Pourtant, il aurait pu en avoir souvent l'occasion. Que ce soit aux États-Unis ou au Japon, il avait pu par de nombreuses fois voir que certaines filles étaient prêtes à tout pour obtenir une attention de leur idole, se sentir importante pour lui. Ou alors il y avait ses cas qui tenaient têtes aux hommes, les défiant eux et leur fierté. Pour quelqu'un de fier comme Tatsuya, il était dur de ne pas répondre aux provocations mais lorsqu'elles venaient de filles, il n'avait pas à y prendre réellement sérieusement. Non pas qu'il était macho ou quelque chose dans ce genre – oui bon, il l'était un petit peu quand même – mais ça n'avait pas le même impact sur lui qu'une provocation émanant d'un garçon.

Ainsi, le brun avait toujours répondu plus sérieusement à Taiga qu'à Amy, ce qui avait souvent vexé cette dernière. Désormais, il ne classait plus Amy dans la catégorie « fille ». Pas qu'il ne voyait pas la féminité en elle – même si elle jouait les garçons manqués, elle restait très féminine dans ses actes ou ses paroles par moment – mais il l'avait sorti de là pour deux raisons. Premièrement, parce qu'au basket elle était sérieuse et se distinguait des autres par sa force d'esprit et son engouement pour ce sport. Deuxièmement, parce qu'il l'a considérait comme sa petite sœur, elle n'était donc pas quelqu'un qu'il fréquentait en attente d'une possible histoire d'amour. Amy ne l'appréciait pas pour sa belle gueule mais pour ce qu'il était à l'intérieur. Là était la différence.

Le premier réflexe d'Amy à l'apparition de son père fut de lui tourner le dos afin qu'il ne voit pas ses yeux gonflés par les larmes. Ainsi donc, il n'était pas au courant. Il valait peut-être mieux, dans un sens. Le brun connaissait sûrement mieux que quiconque le brother complex du professeur de sport et si jamais il avait un jour vent de cette histoire, Kirisaki Daiichi se retrouverait amputé d'un capitaine. Himuro voyait d'ici les grands titres dans les journaux locaux. Non, il fallait mieux laisser l'affaire se décanter un peu, attendre que ce soit classer « affaire résolue » avant de se risquer à en parler à Christopher. C'était plus prudent, pour eux comme pour tout le monde.

Néanmoins, le brun ne voulait pas que le professeur de sport croit qu'il était à l'origine de ces larmes. Déjà qu'il venait ici suite à la dispute avec Amy alors si Chris croyait qu'il en rajoutait une couche, alors c'est Yôsen qui avait se retrouvé sans son arrière. Tatsuya coula un regard vers son amie afin de lui envoyer un discret appel à l'aide quand cette dernière annonça qu'elle allait aux toilettes. Traîtresse ! Il allait devoir se débrouiller tout seul. Heureusement que Christopher le connaissait bien, sinon il ne l'avait tué au moment même où la brune aurait quitté sa chambre. Il allait pouvoir s'expliquer sans que l'aîné ne le menace de mort.

Tandis qu'Amy rejoignait la salle de bain, les deux hommes descendirent au rez-de-chaussée, direction la cuisine. Sur la table de cette dernière, se trouvait un gâteau au chocolat ainsi que des boissons et trois verres. Pour peu, Himuro se senti revenir dix ans en arrière, quand il goûtait chez des copains après une bonne après-midi à jouer au basket sous un soleil de plomb. Ses jeunes années lui paraissaient lointaines désormais, même s'il n'avait que dix-sept ans au compteur. Parfois il regrettait ce temps où il vivait d'amour et d'eau fraîche – ou plutôt, de basketball et d'eau fraîche !

S'installant à table, les deux hommes soutinrent leurs regards sans qu'aucun d'entre eux ne prennent la parole. Chris semblait observer son cadet d'un air soupçonneux, cherchant à savoir s'il était responsable des larmes de sa sœur. De son coté, Tatsuya faisait tout pour rester calme afin de lui demander que, non, ce n'était pas lui. Ils échangèrent pour ainsi dire que six mots, qui se résumaient à « C'est pas de ta faute ? - Non ». Court, mais efficace. Néanmoins il subsista une atmosphère assez tendue, Chris voulant savoir ce qui avait provoqué les larmes de sa petite sœur, Himuro ne voulant pour rien au monde lui dévoiler la vérité derrière tout ça. C'était à Amy de le faire, pas à lui.

D'ailleurs, le retour de cette dernière eut pour effet de détendre un peu l'atmosphère. Les parts de gâteaux furent servies, les gobelets remplis. Même s'il n'était pas un friand de sucrerie – avec Atsushi qui en bouffe à longueur de journée, ça écœure – le brun trouva le gâteau plutôt bon et se retint de taquiner Amy à ce sujet. Contrairement à Taiga et lui, l'américaine n'avait jamais eu de réel talent pour la cuisine. Les deux garçons lui avaient pourtant donnés quelques astuces mais, apparemment, ce n'était vraiment pas à se porter. Tant pis après tout, on ne peut pas être bon en tout. A chacun son propre talent.

▬ Au fait Tatsuya si je ne me trompe pas la Winter Cup masculine a lieu avant la féminine. Ce qui veut dire qu'on pourra assister à l'autre sans sécher la nôtre. J'ai bien l'intention de vous encourager. Surtout Okamura-senpai, Fukui-senpai, Liu-kun et toi. Atsushi a qu'à se débrouiller tout seul grand et talentueux comme il est.

Le basket. Avec eux, ça finissait toujours par revenir dans la discussion. L'arrière de Yôsen termina son verre de soda et hocha la tête. Heureusement, les deux Winter Cup n'avait pas lieu en même temps. Il n'osait même pas imaginer l'organisation que ça aurait demandé. Celle des garçons avait lieu avant celle des filles, sûrement parce que les organisateurs jugeaient que du basket masculin était plus intéressant que le féminin. Pourtant, Himuro avait cru comprendre que les filles avaient prit de l'importance dans ce sport grâce à la Génération des Miracles Féminines. Néanmoins, ça n'égalait pas encore la compétition des hommes. Qui sait, la Winter Cup féminine allait peut-être changer les donnes.

La petite remarque envers Atsushi arracha un fin sourire en coin au brun. C'est vrai qu'il n'était pas vraiment facile à vivre. En dehors du terrain, une sucette et il vous obéit au doigt et à l'oeil. Il est certes nonchalant mais pas désagréable pour deux sous – il le fréquentait bien assez pour le savoir. Néanmoins, quand sonnait l'heure de l'entraînement, il était toujours à traîner des pieds et à se plaindre. Il trouvait le basketball ennuyant, ce qui avait le don d'énerver le grand passionné qu'était le brun. Cependant, il restait calme et essayait de lui faire comprendre son point de vue, pour au moins qu'il s'entraîne sans casser les pieds de tout le monde. Ce qui n'était pas toujours chose facile …

▬ Je me demande ce que ça va donner les Rois sans Couronne et la Génération des Miracles réunis au même endroit... Plus toi et Taiga... La Winter Cup masculine promet d'être particulièrement épique.

Himuro avait hâte d'y être. N'ayant pas participé à l'Interhigh, il ne connaissait les autres équipes que de ce qu'il avait entendu, lu et vu. Il n'avait pas encore eu la chance de les défier, des les évaluer de lui-même sur le terrain. Il semblait d'ailleurs être le plus excité de son équipe, il se donnait à fond dans les entraînements et se documentait très souvent sur les futurs adversaires que lui et son équipe étaient amenés à rencontrer. Évidemment ce qui l'excitait le plus, c'était sa future rencontre avec Taiga. Cet ultime duel, il l'attendait depuis si longtemps qu'il espérait ne pas passer à côté. Il devait rencontrer Seirin à la Winter Cup !

Dans son euphorie, il entendit à peine la mise en garde d'Amy. Sous estimer ses adversaires ? Ca lui arrivait, évidemment. Comme tout le monde par moment. Le brun savait bien que certaines équipes seraient durs à battre – comme Too ou Rakuzan, les finalistes de l'Interhigh – mais le challenge lui plaisait énormément. Comme il jouait en club pour la première fois, une vraie compétition dans les règles avec des équipes fixes était un nouveau défi qu'il relevait avec plaisir. Il avait vraiment hâte que ça commence. De montrer sa force et son amour pour le basketball au Japon entier. L'hiver lui paraissait tellement lointain …

▬ Je ne veux pas que Taiga et toi vous vous blessiez ou perdiez c'est tout.

Himuro ne comptait pas perdre. Ni contre Taiga, ni contre n'importe qui. Yôsen avait réussit à se hisser à la troisième place lors de l'Interhigh. Avec lui en plus, la victoire leur était quasiment promise. C'était assez vantard de sa part de penser cela, mais le brun y croyait vraiment. Il voulait offrir cette victoire à son équipe, à ses aînés. Fukui et Okamura n'étaient pas des Rois sans Couronne et ne possédaient d'ailleurs aucune appellation aussi glorieuse, mais c'étaient d'excellents joueurs en qui Himuro avait confiance. Il appréciait son équipe et savait, qu'ensemble, ils pouvaient parvenir à la finale, et remporter la coupe.

Quand Chris quitta la table avec son assiette, il effectua plusieurs échanges de regard entre lui et Amy, glissant d'ailleurs une œillade pleine de sous-entendu à cette dernière. Elle lui répondit puérilement d'un tirage de langue mais cela fit davantage rire le professeur de sport qu'autre chose. Ce n'était pas la première fois qu'il s'amusait à faire ce genre de sous-entendu, si bien que le brun y était habitué. Christopher savait pertinemment qu'il n'y avait rien entre eux mais ça semblait l'amuser d'enquiquiner Amy à ce sujet. Ce qui était compréhensible, car la brune partait souvent au quart de tour. Le professeur connaissait bien assez sa sœur pour se permettre de l'embêter un peu.

▬ L'un de nous perdra, c'est inévitable. Mais je ferais en sorte que Yôsen arrive jusqu'à la victoire.

Himuro semblait motivé, cela se voyait dans la flamme qui brûlait au fond de ses yeux olives. Il ébouriffa un peu la chevelure d'Amy, lui demandant de ne pas se faire de soucis pour lui. Après tout, le basketball, c'était sa raison de vivre. Son cœur battait au rythme des dribbles et des paniers. Et même s'il n'avait pas de don naturel comme Taiga ou Atsushi, sa passion et son amour pour ce sport était plus fort que n'importe qui. Il s'était élevé jusque là par sa seule force, son entraînement quotidien et surtout, son moral d'acier. Il se sentait prêt à franchir tous les obstacles lorsqu'il avait un ballon à la main.

▬ Et toi, de ton côté, conduis tes filles vers la victoire. Le perdant devra un ballon tout neuf au gagnant. Pari tenu ?

Le brun tendit sa main, avant qu'Amy y tape si elle prenait le pari. Ce genre de défi rendait toujours les compétitions plus intéressante. Même si celui qu'il venait de proposer à Amy n'était pas aussi risquer que celui de Taiga, Tatsuya comptait quand même le gagner. Car plus une histoire de ballon, c'était une histoire de fierté. Et ça, la jeune américaine l'avait obligatoirement comprit. Elle n'était certes pas aussi orgueilleuse que lui, elle avait tout de même sa part d'ego, son morceau de steak à défendre. Il était donc quasiment sûr qu'elle accepte ce petit défi lancé par le brun ... ❞


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   27.09.14 13:08

Amy esquissa un petit sourire, amusée. Elle reconnaissait bien le brun. Cette confiance en soi, cette détermination cela ressemblait vraiment à Himuro Tatsuya. Si elle ne le connaissait pas aussi bien elle aurait pu croire qu'il était infaillible, sans aucune faille. Et comme toujours il avait raison. Un de ses frères de coeur perdrait inévitablement. Même si leurs équipes arrivaient toutes deux en finale il n'y aurait qu'un seul vainqueur. Donc soit Serin et Yosen se feraient éliminer avant de se rencontrer soit l'une élimineraient l'autre en finale ou avant. Il ne pouvait pas y avoir deux vainqueurs.

Et la brune voulait bien croire que son camarade de lycée ferait tout pour gagner. Sans compter que Yosen était fort. Rien qu'avec la présence de Atsushi et de Tatsuya, mais en plus les trois autres étaient loin d'être faibles. Okamura-senpai et Fukui-senpai n'étaient pas des Rois sans Couronne, mais leur force était réelle elle les avait assez vus joués pour le savoir. Et Liu-kun était lui aussi très doué. Leur défense écrasait tout. Avec trois membres qui dépassaient les deux mètres en même temps... Tatsuya et Fukui-senpai devaient se sentir bien petits comparés aux trois géants qui leurs servaient de coéquipiers. Enfin le brun avait sans doute l'habitude avec Taiga et cela ne semblait pas le déranger.

Quoique... Vu sa fierté et son égo cela restait à voir. L'américaine se retint de pouffer en imaginant son frère de coeur avoir un complexe d'infériorité par rapport à sa taille. Ce serait marrant. Mais elle tenait à la vie alors elle ne le taquinerait pas à ce sujet. La fierté était un sujet interdit dans leur fratrie. Pour des raisons évidentes... Grognant pour la forme quand le japonais lui ébouriffa les cheveux la décoiffant sans ménagement, enfin était-elle vraiment coiffée juste avant ? - cela restait à voir - Amy le regarda ensuite, surprise.

Néanmoins cette surprise dans le regard fut vite remplacée par une flamme brûlante. La jeune fille était aussi compétitive que ses frères et en vérité tout aussi fière. Elle n'était pas du genre à refuser un pari, à fuir, à se défiler ou à prendre la voie la plus facile. Et ça Tatsuya le savait très bien. Il savait visiblement qu'elle accepterait. Après tout que serait le monde sans un peu de compétition ? La brune pesa rapidement le pour et le contre avant de taper dans la main tendue. Un sourire aux lèvres elle s'appuya contre sa chaise d'un air faussement nonchalant.

- Très bien. J'espère que tu as de l'argent en réserve frangin car je ne perdrais pas. Avec une miracle et une Reine dans mon équipe j'ai un net avantage. Surtout que Junko est plus mature que ce gamin d'Atsushi. Et puis ce n'est pas comme si j'avais à affronter des monstres comme Akashi Seijuro ou Aomine Daiki.

Un troisième nom flotta dans son esprit, mais elle ne le mentionna pas. Inutile de revenir sur ce sujet maintenant. De toute façon vu leur conversation interrompue par Christopher et l'état dans lequel elle avait été aucun des deux n'oublierait le Bad Boy de sitôt... Son regard croisant celui du brun elle devina qu'il y avait aussi songé. Frissonnant légèrement elle s'empressa de se changer les idées.

- Bonne chance. Que le meilleur gagne. J'espère que mon bracelet te portera chance. Ainsi que... ce médaillon.

Elle avait hésité à la fin ne voulant pas s'embrouiller une nouvelle fois avec Tatsuya maintenant que leur complicité était retrouvée. Mais elle ne pouvait pas non plus ne pas le mentionner. Elle pensait sincèrement que ces objets, ces souvenirs porteraient chance à ses frères. Du moins à l'un d'eux car l'autre perdrait inévitablement. Et ça elle ne voulait pas y songer. Elle au moins n'avait pas à affronter des soeurs ou des amies. Certes certaines étaient des rivales dans le bon sens du terme comme une de Kaijou, mais elle n'était pas non plus très proches d'elles.

Soudain elle grimaça légèrement songeant qu'elle avait du pari à Tatsuya comme si tout allait bien. La non-présence de monstres ? Sérieusement ? La Génération des Miracles féminine et les Reines sans Couronne étaient certes probablement plus faibles que leurs homologues masculins, mais certaines d'entre eux étaient tout aussi monstrueuses... Sa défaite face à la Capitaine de Kirisaki Daichi en était la preuve. Enfin elle ne fuirait pas pour autant hein !

- Bon je ne sais pas toi, mais j'ai envie de jouer. Cela fait un moment qu'on ne s'est pas fait un duel non ? Il a peut-être arrivé de pleuvoir. De plus cela fera un bon entraînement pour la Winter Cup.

La voix égale de la jeune fille cachait bien son impatience et son excitation même si face à quelqu'un qui la connaissait aussi bien cela ne durerait pas. Même si elle n'avait jamais gagné face à lui elle n'abandonnerait pas pour autant. Car un jour qui sait elle y arriverait peut-être. Et ce jour-là elle espérait qu'il serait fier d'elle... Mais ça bien sûr elle ne l'avouerait pas hein. Et non elle n'avait pas du tout les joues rouges enfin seulement à cause du froid !




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   13.10.14 14:36


Jackson Amy & Himuro Tatsuya
Sister, brother & chocolate

❝ Un sourire entendu déforma les lèvres de Tatsuya. Il savait qu'Amy n'allait pas résister au pari. Elle ne disait jamais non au défi qu'on lui lançait. Elle avait beau prétendre le contraire, elle ressemblait vraiment à Kagami par moment. Tout comme lui, elle avait accepté un pari avec le lycée aux cheveux corbeau, les deux défis reposant sur une victoire au basketball. Certes, celui qu'il avait lancé il y a quelques années avec son frère de cœur était beaucoup plus lourds de conséquences et marquerait la fin de sa relation avec Taiga. Chose qui n'arrivera probablement jamais avec Amy.

L'américaine tapa alors dans la main tendue du lycéen, acceptant le deal. Maintenant, hors de question de revenir sur cela. Le perdant devra un ballon au perdant. Un ballon flambant neuf évidemment, et si possible le plus cher de la boutique. Sinon, il n'y a aucun intérêt. Mais Himuro savait que, comme lui, Amy n'était pas à plaindre niveau argent et qu'ils pouvaient se permettre de telles petites folies d'adolescents. Cela n'arrive pas tous les jours après tout. Et puis, il avait bien acheter ces anneaux il y a de nombreuses années. Certes, à un vendeur de rue pour quelques dollars mais le cœur y était, à l'époque.

Néanmoins, la phrase d'Amy le laissa songeur. Des monstres ? Elle parlait sans aucun doute de la Génération des Miracles. En effet, ils n'allaient pas lui faciliter la tâche. Mais Yôsen comptait l'un des anciens membres de cette célèbre équipe de collégiens, et pas des moindres. Le brun avait même entendu dire que son ami détenait le record de points marqués durant un match, soit cent. C'était hallucinant, Tatsuya lui enviait tellement ce don naturel qu'il possédait. D'autant plus qu'il était aussi doué pour le basket que pour les études, malgré ce qu'il laissait penser aux autres.

Himuro préféra néanmoins ne pas y songer davantage. Oui, Yôsen allait devoir faire face à des génies de la balle orange, mais c'est bien ça qui était excitant. De la compétition, de la vraie. Pour le lycéen qui n'avait toujours joué que dans la rue, de vrais matchs dans les règles – règles qu'il aimait tant – étaient une nouveauté. Et il avait hâte que ça commence. De pouvoir montrer sa puissance aux autres. Lui, qui joue au basketball dans les règles de l'art, attendait le moment de briller sous les projecteurs de la salle de sport. Ça se rapprochait de plus en plus, tout n'était plus qu'une question de temps.

Cependant, Amy ne devait pas se reposer sur ses lauriers pour autant. Après tout, elle avait la Génération des Miracles Féminine et les Reines sans Couronne de son côté. Et elle avait déjà amèrement goûté à leur puissance en perdant contre la capitaine de l'équipe féminine de Kirisaki Daiichi. D'ailleurs Himuro était étonné d'autant de prétention suite à son aveu quelques instants plus tôt. Ou alors elle ne désirait pas remettre cela sur le tapis par fierté dans un premier temps, et également à cause de la présence de Chris. Même si ce dernier n'était plus à table avec eux, rien ne leur promettait que ses oreilles ne traînaient pas …

De ce fait, Tatsuya évita de la mettre en garde contre les propres adversaires qui l'attendait. Il ne voulait pas trahir le secret de l'américaine, même s'il doutait qu'il perdure éternellement. Connaissant Chris, il aurait tôt fait de découvrir le pot-au-rose. Ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'il ne parte pour Tokyo pour aller assassiner ce fameux Hanamiya. Qu'il profite encore des instants qui lui sont offert, car il n'allait pas tarder à goûter à la haine et surtout au sister complex du professeur de sport tout droit venu des États-Unis.

▬ Bonne chance. Que le meilleur gagne. J'espère que mon bracelet te portera chance. Ainsi que... ce médaillon.

Par réflexe, les yeux olives de l'aîné tombèrent sur l'anneau qui pendait à son cou. Un porte-bonheur ? Il en doutait. Il était devenu un élément du pari. S'il venait à perdre, il se débarrasserait de cette babiole. Parfois, le poids du défis semblait peser sur le bijou comme un lourd fardeau. Mais Himuro ne renoncerait pas. Il n'était pas le genre à revenir sur ce qu'il avait décidé. Certes, le pari peut sembler stupide et égoïste aux yeux des autres, mais il s'agit là du cadet des soucis de l'adolescent. Tout cela ne concernant que Taiga et lui. Avec un ballon de basketball pour témoin.

Là encore, Tatsuya préféra ne pas repartir là-dessus. Après tout, la base de leur dispute partait de ça. Il lui avait dit ce qu'il pensait de cela, Amy en était maintenant plus consciente que quiconque. Elle n'était pas idiote, elle avait comprit. Même si elle n'était pas d'accord. Néanmoins, elle avait choisit d'accepter cela, ne voulant perdre ses frères pour rien au monde. Son dévouement était louable et plein de bonnes intentions, preuve qu'elle plaçait l'amitié au dessus de la fierté. Contrairement à l'adolescent à la chevelure corbeau.

▬ Bon je ne sais pas toi, mais j'ai envie de jouer. Cela fait un moment qu'on ne s'est pas fait un duel non ? Il a peut-être arrivé de pleuvoir. De plus cela fera un bon entraînement pour la Winter Cup.

Un duel ? En effet, ils n'avaient pas frôler la balle orange ensemble depuis un moment maintenant. Le temps se dégradant de jour en jour, la météo n'était pas encline à favoriser des jeux en extérieur. Hier encore il avait plut des cordes au nord du Japon. Heureusement, elle ne s'était pas transformée en neige. Connaissant Atsushi, il s'en serait plein pendant des jours et des jours. Himuro lui n'était pas vraiment dérangé par la neige : il ne craignait pas le froid et appréciait le paysage d'une ville ou d'une vallée enneigée.

Tatsuya jeta un rapide coup d’œil à son portable. Il commençait à se faire tard, d'autant plus qu'il n'avait pas encore fait ses devoirs pour le lendemain. De plus, Wei n'allait pas pouvoir le couvrir éternellement. Cependant, ils avaient bien le temps de se faire un petit duel avant que le brun ne retourne au lycée. Contrairement à Amy, son domicile se trouvait à plus d'une demi-heure du lycée. Il aurait put prendre le train chaque soir mais cette idée ne le bottait pas spécialement : autant rester sur place, au moins il ne se laissait pas distraire par sa famille.

▬ Très bien, mais juste un seul. Wei me couvre, je devrais être à l'internat en ce moment. Je ne veux pas qu'il ait des problèmes par ma faute.

Après tout, l'étudiant étranger n'était pas obligé de le couvrir, il aurait pu tout aussi bien le laisser se débrouiller tout seul. Néanmoins, Liu était une personne très sympathique et d'agréable compagnie. Himuro avait apprit à le connaître puisqu'ils partageaient le même dortoir. Tout deux nouveaux dans l'établissement – quand bien même le chinois était là depuis le début de l'année – ils s'était assez rapidement aider mutuellement. Le fait qu'ils fréquentent d'ailleurs la même classe participait à cela.

Mais malgré cela, c'est Atsushi que Tatsuya fréquentait le plus. Sûrement parce qu'il représentait un lien non négligeable entre lui et la Génération des Miracles. Ou tout simplement parce que leur caractère étaient compatibles. Mis à part leurs idées contraires concernant le basketball, l'aspect grand enfant du violet s’accommodait parfaitement avec le côté parfois nounou du brun qui avait directement endossé le rôle d'interprète entre le géant et son équipe – bien que cette dernière se plaigne souvent de la tendance trop excessive de Himuro à materner leur pivot. ❞


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   09.11.14 14:51

Tatsuya ne sembla pas se rendre compte que l'assurance de sa "petite-soeur" n'était que façade. Car Amy était loin d'être aussi sûre d'elle qu'elle le montrait. La Winter Cup féminine avait beau être moins célèbre et attendue que la masculine, fichu sexisme décidément, elle restait cependant d'un très haut niveau. La brune savait parfaitement qu'elle aurait affaire aux adversaires les plus coriaces. Après tout Yosen avait dû s'incliner aux demi-finales face à Seiei se classant troisième.

C'était d'ailleurs Seiei qui avait remporté la victoire finale face à Rakuzan. En effet si chez les garçons c'était Rakuzan qui remportait depuis plusieurs années consécutives les Coupes chez les filles leur équipe féminine devait s'incliner devant Seiei qui avait remporté l'Inter-High pour la quatrième année consécutive. Un véritable exploit. Cette année, en plus, cette école strictement féminine avait réussi à recruter une Miracle. Amy sentit un frisson la parcourir encore une fois sauf que Hanamiya n'y était pour rien. Elle se rappelait simplement son combat intense face à Kojishi Honoka la capitaine et miracle de Seiei.

Comme ses frères Amy ne supportait pas la défaite et cet échec lui avait fait mal. La déception de ses coéquipières avait été un coup de poignard dans son coeur. Elle s'était sentie indigne de leur confiance, de son rôle de capitaine. Cependant cela n'avait pas duré et elle s'était relevée plus forte que jamais. La prochaine fois elle ne perdrait pas ! L'équipe féminine de Yosen ramènerait la coupe. Mais pour l'heure elle avait d'autres pensées en tête.

Relevant brusquement la tête elle fixa son frère avec étonnement avant qu'un immense sourire n'apparaisse sur ses lèvres. Elle se leva et n'essayant même pas de cacher son excitation elle répondit au brun qui avait accepté son défi.

- Tu as raison je ne veux pas créer non plus d'ennuis à Liu-kun. Du moment qu'on s'affronte je me fiche de la durée. Mais ne va pas croire que je vais te laisser gagner facilement, Himuro Tatsuya. Je ne sais pas si j'arriverais à te battre, mais dans tous les cas je ne compte pas te ménager.

Malgré son sourire une véritable flamme ardente brillait au fond de ses yeux. Si Jackson Amy prenait quelque chose au sérieux c'était bel et bien le basketball. Hors parmi tous ses adversaires, passés ou présents, celui qu'elle aimait le plus affronter c'était son frère de coeur ici présent. Tatsuya était un formidable adversaire et elle apprenait toujours quelque chose après leurs combats.

Même si elle perdait à chaque fois elle n'abandonnait pas l'idée de le battre un jour. Cependant elle n'aborderait pas le sujet de la victoire et de la défaite connaissant mieux que personne - en dehors de Taiga qui était celui qui en payait le plus le prix - la fierté du brun. Amy comprenait cela. Elle aussi était très fière. Elle
détestait perdre autant que lui ou le rouquin. Elle détestait la sensation amère après une défaite. Elle savait que ça faisait mal et que rien ne valait la sensation de victoire. Elle connaissait tout ça.

Mais ce qu'elle ne pourrait jamais comprendre c'était qu'on soit prêt à tout sacrifier à cause de ça. Si elle devait choisir entre la défaite et les liens qu'elle possédait avec sa famille de sang, de coeur et ses amis elle n'hésiterait pas. Elle le savait. Elle serait frustrée, horriblement frustrée, mais elle ne prendrait pas le risque de perdre tout ce qui était cher jusque pour éviter ces sensations. Hors Tatsuya était prêt à renoncer à son lien avec Taiga, à leur passé commun, à tout ce qui faisaient d'eux deux des frères. Et ça Amy ne le comprenait pas et ne le comprendrait jamais.

Cependant et malgré la douleur que cela lui infligeait elle avait promis de ne pas s'en mêler. Au fond d'elle elle était terrifiée par l'idée que leur lien à tous les trois ne se brise d'une façon ou d'une autre. Elle espérait chaque jour que cela n'arriverait pas. Que Tatsuya abandonnerait cette idée absurde, que tout reviendrait comme avant. Mais elle savait aussi que le brun pouvait être aussi têtu qu'elle ou le rouquin.

La main posée sur le dossier de la chaise d'Amy se crispa douloureusement et la lueur brûlante dans ses yeux vacilla un instant. Cela ne dura cependant pas. Abaissant sa casquette et le regard à nouveau déterminé Amy lâcha la chaise et se dirigea vers la sortie. Pour espérer tenir tête à Tatsuya et éventuellement le battre elle devait se concentrer complètement et uniquement sur leur duel et le basket. Elle ne s'arrêta pas devant son troisième frère qui était appuyé contre un mur et Christopher ne lui adressa pas non plus la parole. Le professeur avait un sourire au coin des lèvres connaissant parfaitement sa soeur et sachant qu'il était inutile d'espérer lui parler quand elle était aussi concentrée.

Il se contenta donc de lui tapoter l'épaule en guise d'encouragement et adressa un sourire légèrement narquois à Tatsuya comme pour lui dire qu'il allait sans doute morfler avant de lui dire que leur soeur était parti chercher un ballon et qu'il pouvait l'attendre à l'entrée ou sur le terrain. Amy le rejoignit bientôt le ballon calé sous le bras et une fois dehors elle leva la tête posant son regard sur lui. Elle prit ensuite une profonde inspiration avant de sourire presque timidement.

- Attaque ou défense monsieur le shooting guard ? A moins que tu laisses the girl choisir en premier.

Son sourire devint plus espiègle et malicieux alors qu'elle dribblait pensivement attendant la réponse. L'adrénaline commençait déjà à couler dans ses veines. Comme des spectres elle vit plus loin sous le panier les silhouettes de Taiga, Tatsuya et d'elle-même en beaucoup plus jeunes alors qu'ils jouaient en riant avec ce même ballon usé... Les choses avaient bien changées depuis.




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   14.11.14 11:19


Jackson Amy & Himuro Tatsuya
Sister, brother & chocolate

❝ La brune ne tentait même pas de cacher son excitation quant à ce duel, ce qui amusa Tatsuya. A croire qu'elle y songeait depuis des mois sans qu'ils ne parviennent à trouver du temps pour eux. Entre les cours et leur club respectif, les lycéens n'avait pas une minute à eux. D'autant plus que le brun logeait à l'internat du lycée tandis que son amie rentrait chez elle chaque fois. Toutes ces petites choses faisaient qu'ils avaient rarement l'occasion de jouer ensemble, sauf quand les coachs acceptaient de mêler les équipes masculines et féminines le temps d'une soirée, ce qui n'arrivait pas spécialement souvent.

La détermination brûlait au fond du regard noisette de l'américaine : elle n'allait pas le ménager, c'était chose certaine. Et c'est justement ce qui plaisait tant à Himuro. La pitié n'a pas de place dans un match, qu'il soit officiel ou non. Éprouvé une once de pitié envers son adversaire, c'est ne pas le prendre au sérieux. Et aux yeux du brun, c'est un odieux manque de respect. Taiga avait autrefois payé les frais de son empathie : il avait eu l'occasion de remporter le cinquantième match mais il avait préféré se défiler, tout ça parce que le brun était blessé ce jour-là. Et ça, Himuro ne l'avait pas vu d'un bon œil.

Tatsuya se souvenait de ce match comme si c'était hier. Taiga et lui avaient été recrutés dans deux équipes de street basket différentes qui jouaient pour l'acquisition du terrain. Ils avaient jusque là cumuler quarante neuf victoires chacun, ils étaient au coude à couche. Selon l'ultimatum posé par l'aîné, si le vainqueur venait à être Taiga, alors ce dernier ne serait plus en droit de l'appeler « grand frère ». Le brun avait attendu cet ultime duel avec impatience. Néanmoins, la veille au soir, il avait été enrôlé dans une bagarre de rue …

Faisant parti d'un « gang » - pas dans le sens péjoratif – Himuro s'était retrouvé impliqué dans une histoire qui, de base, ne le concernait pas. Des ennuies entre adolescents de quartier différent, c'était assez fréquent. Néanmoins, ceux qui cherchaient des noises à son groupe menaçait de tabasser l'une de leur plus jeune recrue s'ils ne s'inclinaient pas. La fierté de Tatsuya allant de pair avec celle de ses camarades, ils avaient refusés de courber l'échine et acceptés de se battre. Au cours de cette bataille – qui ne dura pas bien longtemps et qui ne connue aucune effusion de sang – le brun s'était blessé légèrement aux poignets.

Il n'y avait pas de quoi réellement s'affoler, mais le brun jouait surtout le rôle de l'arrière de l'équipe. Or, ses shoots étaient essentiels dans son jeu. De ce fait, ils baissèrent sérieusement en efficacité lors du match, la moindre torsion de ses poignets le faisant souffrir. Ainsi donc, alors qu'il pensait pouvoir garantir la victoire de son équipe en marquant le panier décisif qui creuserait l'écart, le brun rata son tir. Ce fut Taiga qui récupéra le ballon et malgré tous les efforts de l'équipe adverse, le rouge atteignit le panier avant eux. Cependant, au dernier moment, dans un sursaut de pitié, Kagami rata intentionnellement son dunk.

Aux yeux de Tatsuya, une telle action était un acte de traîtrise impardonnable. Il n'avait donc pas put s'empêcher de coller un coup de poing à son ami, lui rappelant violemment les valeurs qu'il prônait. Et sous cet excès de rage, il posa la dernière condition de leur pari : qu'importe qui gagnait et qui perdait, quelque soit l'issu, ils se débarrasseraient tout deux de l'anneau qui symbolisait leur lien fraternel. Le brun avait conscience que cet ultimatum blessait considérablement le rouge, mais c'était le prix à payer pour l'avoir ainsi prit en pitié. Néanmoins, ce dernier match n'eut jamais lieu, Taiga repartant pour le Japon avant leur ultime face à face.

C'est à ces souvenirs-là que songea Tatsuya tendit qu'il se rendait au terrain public à quelques maisons à peine de l'appartement d'Amy. Cette dernière lui avait dit de partir devant pendant qu'elle allait cherché le ballon. En temps normal sûrement le brun l'aurait-elle attendu mais il avait ressenti le besoin de s'aérer un peu l'esprit avant leur petit duel. La pluie avait cessé mais le sol était trempé, créant de véritables flaques sur les inégalités et les crevasses de la route. Il trouva le terrain de basketball tout aussi trempé et s'assura du bout de sa basket que ça ne glissait pas trop. Il ne tenait pas à ce qu'Amy ou lui se blessent bêtement alors que de grandes compétitions les attendaient de pied ferme.

▬ Attaque ou défense monsieur le shooting guard ? A moins que tu laisses the girl choisir en premier.

La voix d'Amy le ramena sur terre et il se tourna face à elle, un petit sourire de défi aux coins des lèvres. Le fait que la phrase de l'américaine soit un mélange de japonais et d'anglais ne dérangea même pas le brun, habitué lui-même à songer davantage en anglais qu'en japonais. Après tout, il avait passé douze ans de sa vie aux États-Unis, soit beaucoup plus longtemps qu'au Japon. Si bien que parler et penser en anglais était davantage un automatisme pour lui que le faire en japonais. Même les cours, il les traduisait en anglais dans sa tête par réflexe …

Parfois, il regrettait un peu l'Amérique du Nord. Il y avait fait beaucoup de rencontre et la vie là-bas lui plaisait. Suite au départ de Kagami, il n'avait pas mit longtemps à tomber sur un autre japonais, Nijimura. Ce dernier avait fait le déplacement jusqu'ici avec sa famille afin que son père profite des compétences médicales américaines. Le brun ignorait de quelle maladie il était atteint mais ça devait être plutôt grave s'ils avaient du venir jusqu'ici. Himuro et Nijimura avaient rapidement sympathisé, mais il ne dégageait pas la même aura de Taiga. Ainsi, le brun ne lui imposa pas sa soif de victoire.

▬ Ladies first.

Répondit ironiquement le brun en désignant l'endroit où Amy devait se placer pour attaquer. De son côté, Tatsuya ôta sa veste en cuir qu'il déposa sur le banc et prit place sous le panier. Il n'était pas un pivot aussi compétent qu'Atsushi, mais il faisait tout de même parti de l'équipe masculine de Yôsen, réputée pour sa défense d'acier. Et même s'il n'était pas le plus grand de l'équipe, il était tout de même de taille respectable ce qui lui permettait de défendre le panier avec efficacité quand le pivot manquait sa première tentative. Néanmoins, là, ils n'étaient que deux : Himuro n'avait à se concentrer que sur Amy.

Le regard du brun s'assombrit tandis que l'adrénaline commençait à couler dans ses veines. Il n'avait pas jouer avec Amy depuis longtemps, quelque part ça lui avait manqué. Il savait qu'elle ne le ménagerait pas, et inversement. Des matchs à la loyale, et ce même si la brune savait à quel point la fierté du brun pouvait empiéter sur son côté raisonnable. Les bras souples, les épaules tendues, les jambes fléchies, Tatsuya attendait la première action de la brune, prêt à répondre à son premier mouvement. Étant un expert des feintes, le brun recherchait le moindre indice qui lui permettrait de deviner le premier mouvement de la brune.

Cette dernière dribblait, le fixant intensément comme si elle voulait le déstabiliser. D'un coup, elle s'élança et passa près de lui. Aussitôt le brun fit volte-face et à la vue de ses jambes fléchies, se demanda si elle comptait faire un dunk – ce qu'elle aimait faire – ou tirer. Dans tous les cas, il devait sauter pour l'empêcher de mettre le ballon dans l'anneau. Il bondit alors en face d'elle et, en analysant la position de ses mains, devina le tir. Le brun lança néanmoins mon bras trop tard, ses doigts effleurèrent à peine la balle. Néanmoins, cela suffit pour la dévier légèrement de son axe : elle rebondit sur l'anneau pour tomber à côté.

▬ Pas mal comme tentative. Mais n'oublie pas, les feintes et les tirs sont ma spécialité. Tu ne me battras jamais dans ce genre de duel.

Sa voix n'était pas mauvaise ou supérieure, mais plutôt amusée. Le jeu d'Amy ressemblait davantage à celui de Kagami. Elle occupait le poste d'ailier et jouait surtout dans la raquette, étant autant défenseur d'attaquant. Himuro, lui, s'occupait généralement de marquer hors de la raquette et de remonter la balle en épaulant le meneur de jeu. De ce fait, leur position et leurs tactiques de jeu étaient différentes. L'un jouait dans la raquette, l'autre non. L'un défendait, l'autre moins. Bref, vous l'aurez comprit, leur rôle n'était pas les mêmes. Chacun avait sa spécialité qui le définissait en tant que joueur. ❞


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   09.12.14 13:23

En voyant la balle rebondir sur l'anneau pour tomber par terre Amy esquissa un sourire. Elle n'était pas du genre à se vexer pour si peu surtout quand c'était aussi prévisible. Franchement songer à battre Tatsuya aussi rapidement... A quoi elle pensait au juste ? Ce n'était pas pour rien que le japonais l'avait toujours vaincue en Amérique et même ici au Nippon. C'était même pour cela qu'elle l'admirait autant. Il lui ressemblait dans un sens. Elle non plus n'était pas née génie au contraire de Taiga.

Mais elle s'entraînait aussi dur que le brun et tous deux voulaient prouver leur valeur aux yeux des autres. C'était peut-être une des raisons pour laquelle ils étaient aussi proches d'ailleurs. Amy avait beau adorer Taiga elle était bien plus proche de Tatsuya elle ne pouvait pas le nier. Sortant de ses pensées elle émit un tch agacé et leva les yeux au ciel.

- Je n'avais pas oublié ne t'inquiète pas. Mais qui ne tente rien n'a rien très cher.

Tatsuya s'était spécialisé en effet dans les feintes et les tirs. A un point tel qu'il approchait la perfection dans ces deux domaines. Cependant ce n'était pas une raison pour la regarder de haut comme cela. Amy détestait la prétention par dessus tout. Oh elle-même pouvait paraître prétentieuse par moments, mais elle ne l'aimait pas vraiment. Il y avait une grande différence entre avoir confiance en soi et être prétentieux de son avis. Et elle dépassait rarement cette limite au contraire de ses deux frères... Même si ce n'était pas toujours évident à remarquer de l'extérieur.

- Tu m'autorises une revanche ou on échange ? Liu-kun peut bien entendre quelques minutes de plus... Chris te raccompagnera en voiture s'il le faut vraiment. Surtout avec ce temps.

Elle adressa un sourire angélique au brun. La brune arriverait à coup sûr à faire craquer son grand-frère de sang et le grand blond n'était pas insensible au point de laisser un de ses élèves qui plus protecteur de sa soeur rentrer sous une telle pluie. Vu qu'il l'autorisait déjà à venir voir Amy alors que normalement cela lui était interdit vu les règles du campus. Chris avait beau être à cheval sur le règlement il lui arrivait de faire des exceptions surtout quand son adorable sister était concernée. Et non Amy n'était pas pourrie gâtée contrairement aux apparences. Sa mère et son frère avaient beau l'adorer ils lui avaient fixé des limites dès son plus jeune âge ne voulant pas faire d'elle une prétentieuse égoïste et nunuche. Et la jeune fille leur en était reconnaissante.

Certes il y avait des avantages à être chouchouté, mais au moins elle avait un coeur et pouvait se contenter de peu. A savoir une famille, des amis et bien sûr un ballon de basket. Sortant de ses pensées afin de ne pas tomber dans une nostalgie déprimante comme bien souvent quand elle songeait à sa mère elle fixa à nouveau son frère et alla chercher la balle la faisant rouler sur ses doigts d'un air songeur.

- Jouer contre toi m'avait vraiment manqué. J'ai l'impression qu'il s'est passé un siècle depuis le temps où on jouait tous les trois à Los Angeles. Ne t'inquiète pas je ne suis pas en train de regretter le bon vieux temps. Je sais qu'on doit se concentrer sur le présent. Mais je ne peux simplement pas oublier cette époque. On n'avait pas autant de responsabilités, on était libres.

Et Taiga et toi pouviez vous affronter sans risquer votre fraternité. Bien sûr elle se contenta de le penser sans le dire ne voulant pas risquer une nouvelle dispute avec celui qu'elle appréciait et respectait tant. Même s'il allait sans doute s'en douter. Il savait de toute façon qu'il ne pourrait pas enlever les regrets présents dans l'esprit de sa soeur. Qu'elle le laisse tranquille avec cela était un miracle en soi et il devrait s'en contenter.

Même si la brune n'avait pas abandonné l'idée de trouver un plan pour régler cette histoire sans casse. Elle ne voulait pas voir son petit-frère souffrir ni le grand car au fond Tatsuya en souffrirait certainement. Enfin. Ce n'était pas encore arrivé alors inutile d'en faire tout un drame.

- Mais maintenant je suis capitaine et tu es un des as de ton équipe. Ce n'est pas rien et je suis fière de ce qu'on est devenu. Que le meilleur gagne, aujourd'hui et à la Winter Cup, Tatsuya. Même si ce sera au féminin.

Espiègle Amy adressa un clin d'oeil à son frère avant de partir comme une fusée en dribblant. Bien sûr ils s'étaient déjà placés et Tatsuya savait qu'ils commenceraient bientôt. Le fair-play était quelque chose de très précieux pour la Jackson qui ne voulait en aucun cas s'abaisser à des gens comme Hanamiya. Voir même à la Génération des Miracles car suivant les rumeurs même s'ils n'avaient jamais blessés leurs adversaires ils les avaient bien souvent volontairement humiliés. Enfin. Elle n'avait pas de preuve non plus n'ayant jamais osé interrogé véritablement Atsushi sur ses anciens coéquipiers. Peut-être qu'il lui faudrait le faire avant la Winter Cup masculine... Même si elle pourrait le constater de ses propres yeux vu qu'elle comptait bien y assister.

Elle comptait bien s'incruster dans l'équipe masculine quand ils n'avaient pas match vu qu'ils assisteraient probablement aux autres duels pour observer leurs adversaires. Heureusement elle s'entendait plutôt bien avec toute l'équipe. Les garçons ne diraient pas non à une aussi charmante compagnie et Tatsuya la soutiendrait probablement. Il avait intérêt. Quant à Atsushi et bien personne ne lui demandait son avis hein !

Une fois devant le panier elle plia les jambes et sauta le bras levé. Tatsuya était rapide certes, mais elle sautait plus haut que lui en général. Oh moins que Taiga qui ne s'appelait pas Tigre pour rien, mais ses sauts étaient quand même impressionnants pour une fille de sa taille et de sa corpulence. Esquissant un sourire Amy sentit la balle s'enfoncer dans le panier, mais elle n'oublia pas son "grand-frère" pour autant. Il était proche elle le sentait et la balle n'était pas encore complètement rentrée. Autrement dit elle n'avait pas encore gagné cette manche. Et même si elle gagnait elle n'était pas sûre d'arrêter le brun quand ce serait son tour d'attaquer...

Il n'hésiterait pas à utiliser son arme fétiche vu qu'elle la connaissait déjà et elle n'avait jamais réussi à arrêter le Mirage Shot. Qui ne portait pas ce nom pour rien. Bref. La brune ne se faisait pas vraiment d'illusions se contentant de savourer la joie de jouer au basket avec le fils Himuro. Comme au bon vieux temps. Elle entendait presque la voix forte de leur autre frangin qui encourageait le brun. Tss. Saleté d'amitié masculine.




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   28.12.14 18:51


Jackson Amy & Himuro Tatsuya
Sister, brother & chocolate

❝ Si Himuro pouvait paraître prétentieux à cet instant, ce n'était pas du tout le cas. Du moins, ce n'est pas ainsi qu'il voulait paraître. Excellent dans les feintes, c'était toujours un plaisir pour lui de constater à quel point il était doué pour les percevoir et les dévier. Du moment qu'on prenait l'option des feintes avec lui, il fallait s'attendre à ce qu'il comprenne le manège très rapidement : c'était comme parler peinture avec un peintre. Il faut s'attendre à ce qu'il en sache autant voir même plus que vous sur le sujet, tout simplement.

Lorsque Amy demanda une revanche ou un échange, cela n'étonna pas le brun. L'américaine n'était pas du genre à rester sur une défaite, elle avait aussi sa fierté, son blason à dorer. Et si elle semblait moins acharnée que ses deux frères spirituels, ce n'était qu'une façade car il ne se passait pas un jour sans qu'elle ne les défie, lorsqu'ils étaient aux États-Unis. Tout comme eux, elle aimait prouver sa valeur, d'autant plus qu'elle était une fille. La plupart des garçons ne croyaient pas en ses capacités et avaient mordu la poussière, ravalant leurs préjugés.

Tatsuya jeta un œil à sa montre. L'heure tournait, s'il ne rentrait pas vite, il risquait gros. Liu le couvrait mais il ne pourrait pas le faire éternellement, or le brun ne voulait pas que son camarade de classe ait des ennuies par sa faute. Bon, il lui restait une petite demi-heure avant le repas, c'était plus qu'il n'en fallait. S'il courait sur le retour, il ne lui faudrait que dix minutes pour arriver à bon port, donc ils leur restaient maximum une bonne vingtaine de minute. Sauf que le brun allait devoir se changer avant d'aller au self …

Bon, il n'avait plus spécialement le temps d'y réfléchir. Amy venait de lui parler sans qu'il n'entende vraiment, mais il lui semblait qu'elle parlait de leur enfance. Lorsqu'ils jouaient sans se soucier de qui gagnait et perdait … puisque Himuro était le plus fort du trio. Puis Taiga avait évolué jusqu'à le dépasser … enfin, jusqu'à atteindre la même marche que lui. Marche qu'il ne devait pas franchir s'il ne voulait pas faire une croix définitive sur leur fraternité et même leur amitié. Tout dépendait de lui et de sa force de caractère.

Soudain, l'américaine se mit en position. Plus par réflexe qu'autre chose, Tatsuya l'imita. Ses pensées s'envolèrent, laissant son esprit se concentrer uniquement sur le duel. La lycéenne parti en dribblant, rejoignant rapidement le panier. Tatsuya l'attendait, observant ses faits et gestes avec attention ? Logiquement, elle ne retenterait pas de feintes puisqu'elle savait que ce serait inutile contre lui. Tire ou dunk ? Lorsqu'il l'a vit sauter si près du panier sans bien placer ses bras, il senti le dunk.

Ça, c'était leur spécialité à Taiga et elle. La violation de panier en y enfonçant violemment le ballon. Himuro n'était pas un grand fan de dunk, il trouvait les tirs plus gracieux, sûrement parce qu'il ne savait pas forcément dunker. Il a toujours eu un bon feeling avec les shoot, alors il n'était jamais allé plus loin. Sa spécialité n'est pas de jouer dans la raquette, donc les dunk ne sont clairement pas pour lui. Néanmoins, il devait saluer que Taiga et Amy étaient doués – surtout cette dernière, les filles n'étant pas des pros de cette technique à la base.

Tatsuya lança sa main et sauta, mais une douleur dans la cheville remonta le long de sa jambe, électrisant ses muscles. Il rata la balle de peu et lorsqu'il retomba, il senti sa jambe gauche partir. Heureusement, le brun se rattrapa aussitôt et se redressa assez rapidement pour qu'Amy ne remarque rien. Le manque d'échauffement – malgré l'entraînement rude qu'il avait subit en début d'après-midi – venait de lui faire payer son insouciance. La douleur disparue assez rapidement, mais aucun doute qu'elle réapparaîtrait s'il ne s'octroyait pas un bon massage de la cheville.

▬ Joli dunk, j'ai l'impression que tu t'améliores. Continue et ton équipe brillera à la Winter Cup.

Il lui servi un léger sourire en coin et ébouriffa sa tignasse brune. Bon, il n'avait plus le temps de tailler la bavette maintenant, il devait vraiment rentrer. Il rendit son ballon à Amy et, après lui avoir souhaiter une bonne soirée et demander de passer son salut à Chris, il s'éloigna du terrain de rue en lui faisant de petits signes de main. Lorsque Tatsuya fut assez éloigné, il commença à trottiner en ignorant la douleur dans sa cheville. S'il voulait revenir à l'heure, il devait courir. Il pressa donc le pas et arriva, essoufflé, aux abords du campus.

Fouillant dans la haie, il repéra le grillage éventré et s'y engouffra, ignorant les gifles des feuilles sur son visage. Une fois hors des buissons, Himuro grimpa tant bien que mal à l'arbre et se dirigea vers sa fenêtre. Il tapota doucement contre cette dernière et son colocataire lui ouvrit, ne faisant aucun commentaire sur ses vêtements trempés ou même sa façon de rentrer. Il s'était sûrement attendu à ce qu'il rentre par le même endroit par lequel il était sorti. Une fois dans la chambre, Tatsuya remercia Liu pour son aide, se changea et s'installa sur son lit afin de masser sa cheville. S'il se la foulait, Masako l'étriperait ... ❞


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   01.01.15 17:48

La surprise saisit Amy l'espace d'un instant, mais elle se ressaisit rapidement et poussa le ballon au fond du panier gagnant ainsi cette manche. La brune atterrit ensuite souplement sur le sol et se tourna aussitôt son frère le dévisageant intensément. Cela ne ressemblait pas à Tatsuya de rater la balle ainsi et elle ne comprenait pas ce qui venait de se passer.

Elle n'eut cependant pas le temps de s'interroger davantage. La main de son frère passa dans sa chevelure chocolat la décoiffant avec affection. L'américaine ne put retenir un grand sourire heureux. Mine de rien les compliments du brun étaient rares et elle était ravie de ses paroles. Et puis sa victoire était aussi très appréciable.

Même si au fond d'elle elle sentait que cela n'était pas une victoire entièrement valable. Sans en connaître la raison elle avait l'impression que quelque chose avait empêché son frère de l'arrêter. Et donc la brunette n'était pas entièrement satisfaite. Bah. De toute façon si elle avait défié son frère au départ c'était pour s'amuser. Pas besoin d'en faire toute une histoire.

Attrapant le ballon tendu elle le cala sous son bras avant de hocher la tête et de lui souhaiter à son tour une bonne soirée et de promettre de saluer son frère aîné. La Small Forward demanda aussi au Shooting Guard de transmettre ses salutations à son colocataire. Après tout Amy appréciait beaucoup Liu et ils s'entendaient assez bien. Même si elle le connaissait bien sûr moins que Tatsuya. Voir même qu'Atsushi...

Difficile à croire vu que le Center et elle ne s'entendaient pas vraiment, mais c'était la pure vérité. Peut-être parce que le violet était la personne dont était le plus proche Tatsuya et que la brune en entendait donc souvent parler...

Suivant du regard son frère qui s'éloignait la jeune fille sourit et une fois seule serra son poing et le leva haut avant de l'abaisser dans un geste de victoire. Souriant de toutes ses dents elle rentra ensuite dans la maison, toute guillerette, et se mit même à siffloter. Même si elle persistait à croire que son frère avait eu un problème elle pouvait quand même savourer sa victoire. Et puis Amy était aussi satisfaite d'avoir réussi à lui faire accepter son défi. Cela lui avait manqué de jouer avec lui.

Christopher sortit de la cuisine et observa sa soeur un léger sourire aux lèvres. La taquinant gentiment sur sa joie apparente il lui assena une pichenette sur le front tout en hochant la tête quand elle lui transmit en grognant pour la forme les salutations de Tatsuya.

Il n'en voulait pas à ce dernier de ne pas l'avoir fait lui-même connaissant mieux que personne le couvre-feu du dortoir. Il était après tout un des professeurs de Yosen. D'ailleurs sa soeur et le brun avaient de la chance qu'il ne dise rien sur l'escapade du garçon... Il n'aurait pas été aussi clément avec quelqu'un d'autre, de moins proche d'Amy. Sister complex quand tu nous tiens.

Après avoir transmis les salutations de son bro' spiritual à son frangin Amy se rendit dans sa chambre. Après s'être changée elle s'allongea ensuite sur son lit à plat de ventre et attrapa un roman d'aventure. Triturant machinalement le bracelet brésilien à son poignet elle sourit largement se disant que la fraternité il n'y avait rien de mieux.

Et en se promettant de surveiller Tatsuya dans les prochains jours histoire d'être sûre que son pressentiment pendant le jeu n'était pas dû à quelque chose de grave... Avec sa fierté il était tout à fait capable de ne rien lui dire. Ah franchement qu'est-ce que ses frères feraient sans elle !

FIN




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sister, Brother & Chocolate (PV Tatsuya) FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI
» My stenght for my brother "Lisa Strife" (Fini) (dc de Ryans strife )
» REE ϟ la meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder.
» (F/RESERVE) Ebba Zingmark - Like brother and sister
» L'adorable petite soeur spirituelle de Tatsuya et Taiga débarque ! (FINI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-