The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 La Haine nous ménera-t-elle en Enfer ? (PV The Bad Boy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: La Haine nous ménera-t-elle en Enfer ? (PV The Bad Boy)   04.08.14 10:53

Deux yeux chocolat se levèrent vers le ciel azur. Une main fine et féminine passa dans une chevelure brune pour écarter les mèches rebelles qui s'obstinaient à voleter devant le visage de leur propriétaire et à échapper à l'élastique qui était censé les maintenir. La jeune fille assise sur un banc se leva soudain ajustant la bandoulière de son sac par la même occasion. Elle ramassa le sac en plastique à ses pieds et reprit sa route tranquillement. Elle était sortie de l'hôtel où elle logeait avec son frère et était sortie faire quels achats. De nouveaux crayons, une nouvelle trousse car la sienne avait été tâchée d'encre par inadvertance à cause de son voisin de table et quelques cartes postales originales sur laquelle on pouvait voir des équipes de basket célèbres.

Même si elle rentrerait à Akita pour lundi matin Amy comptait bien les utiliser et en envoyer une à ses coéquipières, à Tatsuya et peut-être même aux coéquipiers de ce dernier. Elle connaissait l'adresse d'Atsushi et ce dernier ne manquerait pas de la renseigner pour les trois autres. D'ailleurs elle en offrirait peut-être une à ce dernier et à Taiga... Bref la jeune fille allait bientôt pouvoir se mettre à les rédiger une fois rentrée à l'hôtel. Cela la changerait du basket et elle pourrait toujours envoyer un sms à son petit-frère pour lui demander s'il était partant pour jouer ou même rejoindre l'entraînement de Seirin qui sait. La jeune fille sourit amusée par cette idée.

Ses jambes la démangeaient déjà. Ah... Elle était vraiment une accro au basket hein ? Même son corps était contaminé. Elle laissa échapper un petit rire silencieux avant de lever la tête vers le ciel. Il faisait un temps idéal pour jouer... Soudain elle entendit des cris et tourna la tête. Un petit groupe de jeunes étaient en train de faire du basket de rue avec leurs sacs comme paniers improvisés. Un sourire se dessina sur ses lèvres. C'était son jour de chance.

Elle s'approcha et leur demanda avec son accent américain si elle pouvait se joindre à eux. Ils la regardèrent d'un drôle d'air avant que l'un d'eux ne lui réponde en ricanant qu'ils ne jouaient pas avec les filles. Le sourire de la cadette Jackson disparut et son regard s'assombrit. Ce dernier se posa sur le ballon que l'un d'eux et son sourire revint doucement au coin de ses lèvres. Vive comme l'éclair elle s'élança les prenant par surprise et frappa la balle pour la faire tomber des bras de son propriétaire. Elle la reprit rapidement sous contrôle néanmoins et se mit à dribbler vers le panier sous un flot d'injures.

Elle lança la balle une fois arrivée à parfaite distance et la regarda retomber dans le panier. Elle s'essuya ses mains couvertes de sueur sur son jeans et s'excusa auprès des garçons qui la regardèrent d'un oeil noir. L'un d'eux cependant lui assura que ce n'était pas grave et la regarda avec admiration. Elle s'inclina légèrement avant de s'éloigner du groupes. Néanmoins un sifflement dans l'air se fit entendre et son instinct tira la sonnette d'alarme.

Par pur réflexe elle esquiva le coup de poing du type en colère et lui fit un croche-patte l'envoyant par terre. Amy le toisa avant de répondre dans un anglais parfait que c'était lâche d'attaquer une fille par derrière. Elle soupira, s'excusa à nouveau avant de s'éloigner. Mais alors qu'elle sortait de la petite cour entourée de bancs et d'une fontaine elle s'arrêta net son regard fixé sur quelqu'un qui arrivait dans l'autre sens. Sérieusement ? Et bien son Destin devait sérieusement ne pas l'apprécier ou la maudire. Il y avait une possibilité sur dix qu'elle le croise de cette façon et cela arrivait ?

Elle espéra vivement qu'il ne la verrait pas abaissant même sa casquette, mais malheureusement c'était sous-estimer l'Araignée... Elle passa à côté de lui comme si de rien n'était, mais la voix grinçante et horripilante de son ennemi la fit s'arrêter. Elle pourrait continuer son chemin, mais elle n'avait envie de l'entendre la traiter de lâche. Et puis elle était déjà prise dans sa toile depuis longtemps...




Let's go !

Spoiler:
 


Dernière édition par Jackson Amy le 15.08.14 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: La Haine nous ménera-t-elle en Enfer ? (PV The Bad Boy)   12.08.14 15:19



La haine nous mènera-t-elle en Enfer? ♦ with amy jackson
Hanamiya n'avait jamais réellement apprécié l'invention appelé « réveil ». La plupart du temps, celui-ci finissait toujours en morceau lorsqu'il avait décidé de sonner trop tôt, le tirant de son sommeil réparateur. Lorsqu'il arrivait donc au lycée – même au collège – de mauvaise humeur, c'était bien à cause de son réveil. Désormais il utilisait son portable et de ce fait, il évitait de le frapper avec son poing, se rappelant que ce serait trop chiant de s'acheter un autre appareil alors qu'il venait de s'habituer à celui qu'il avait actuellement.

Comme ce samedi matin, le nez enfoui dans son oreiller, il leva le poing qui resta suspendu dans les airs quelques secondes avant de retomber lourdement sur le matelas et qu'il daigna enfin lever la tête. Le visage groggy, il prit finalement son téléphone, désactiva son réveil et se releva complètement de son lit douillet. Il n'avait rien prévu pour aujourd'hui, sauf peut-être son petit jogging dans l'après-midi.

Il quitta le lit, se demandant encore pourquoi il avait mis son réveil à 8h, et fila à la salle de bain pour se débarbouiller avant d'aller prendre son petit-déjeuner. Comme tous les matins, il écoutait la météo ainsi que les informations tout en mangeant, appréciant le silence qui régnait dan la maison. C'était l'un des rares endroits où il n'était pas entouré par le bruit. Les crissements de chaussures sur le parquet, les ordres qu'il donnait, les ballons qui rebondissaient faisaient désormais partis de son quotidien. Il n'éprouvait rien de particulier à ce sujet. Ce serait presque devenu quelque chose de naturel si la personne dont on parlait n'était pas Hanamiya Makoto. Un véritable génie au basket qui utilisait ce sport pour briser les autres. Il n'aimait pas le basket. Et il détestait encore plus les personnes qui ne vivaient que pour cela.

Comme si la vie se résumait à un Put*** de ballon orange.

Une fois douché et habillé, il s'installa dans la bibliothèque et en sortit uniquement pour déjeuner ou aller aux toilettes. Avec la Winter Cup qui approchait, il passait son temps à analyser et disséquer les stratégies des équipes que Kirisaki Daichi allait affronter. Et c'était bien la première fois qu'il était autant excité de prendre part au jeu. Parce qu'après tout, il était revenu d'après les rumeurs.

Kiyoshi Teppei.

Son équipe et lui avaient été un véritable chef d’œuvre pour lui. Et il avait bien l'intention d'achever sa création cette année. Mémorisant encore et encore les différentes stratégies de Seirin pour pouvoir les contrer, il faillit presque oublier l'heure et laissa toutes ses affaires en plan avant de retourner dans sa chambre pour se changer.

La maison une fois fermée, il partit enfin et commença son jogging, trottinant un peu pour réchauffer son corps. Voilà un mois qu'il faisait cela les fins de semaine ou tôt le matin avant d'aller en cours pour améliorer son endurance. Les résultats n'étaient pas immédiats mais il commençait peu à peu à ressentir les effets. Certes il n'aimait pas le basket mais hors de question d'aller sur le terrain sans avoir un minimum de préparation. Il ne pouvait pas se permettre d'être faible pour imposer sa doctrine.

Après une bonne demi-heure de course, il passa finalement près d'un terrain de basket publique et jeta un rapide coup.

-De vrais crétins, siffla-t-il entre ces dents.

Il continua sa route et passa d'une jeune fille à la silhouette familière. Il réussit à apercevoir son regard et reconnut aussitôt l'américaine de la dernière fois. Qu'est-ce qu'elle faisait encore là, celle-là ? En tout cas, elle avait remarqué le brun et faisait tout pour qu'il ne la remarque pas. Raté.

-Trop chiante.

Il n'avait pas vraiment envie de lui parler alors il passa son chemin, préférant l'ignorer et s'arrêta dans le parc près du terrain de basket pour une petite pause. Il essuya son front plein de sueurs, but de grandes gorgées d'eau avant de se poser près d'un banc et de commencer ses étirements. Du coin de l’œil, il pouvait voir la jeune fille si elle venait vers elle. Si c'était le cas, elle devait être une vraie masochiste...



(c) codée par Tsu-chan





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: La Haine nous ménera-t-elle en Enfer ? (PV The Bad Boy)   15.08.14 12:59

Amy rabaissa encore plus la casquette sur sa tête. Elle n'avait aucune envie de parler à Hanamiya, d'entendre sa voix si énervante, de le voir ou de se faire voir. Bref elle n'avait aucune envie d'accorder de l'importance à cette fichue et si agaçante araignée ! C'était vrai quoi. La dernière fois lui avait amplement suffi. Car au fond elle savait pertinemment qu'elle n'était pas encore de talle à affronter ce genre d'adversaire et ça ça la mettait en rogne plus que tout. Perdre à chaque fois contre Tatsuya était certes frustrant, mais au moins elle l'appréciait et le respectait assez pour ne pas lui en tenir rigueur. De même pour Taiga et d'autres joueurs avec les mêmes valeurs morales. Mais perdre contre quelqu'un contre quelqu'un d'aussi abject et pourri que Hanamiya Makoto...

Les poings d'Amy se contractèrent douloureusement. Un jour elle le battrait assurément ! Un jour elle le ferait descendre de sa toile qu'elle déchirerait elle-même. Un jour pas maintenant. Et vraiment ça la rendait plus furieuse que jamais. Soudain elle heurta quelqu'un. En étant autant plongée dans ses pensées, autant accaparée par ce démon ce n'était pas étonnant. Elle l'avait vu du coin de l'oeil, mais la visière de sa cachette cachait le reste de sa vue. Elle s'excusa auprès du couple de personnes âgées d'une voix contrite avant de se fondre à nouveau dans la foule sous le regard agacé de la femme bousculée et de son mari.

Amy accéléra le pas elle voulait s'éloigner le plus possible de son ennemi. Mais visiblement ce n'était pas son jour de chance. Le destin avait peut-être envie de la punir qui sait. Ou de jouer avec elle. En tout cas la malchance était de son côté. Sortant de sa poche son téléphone portable pour appeler Taiga et lui demander si elle pouvait se joindre à l'entraînement de Seirin elle s'arrêta un instant afin de pouvoir composer son numéro. Mais quelqu'un la bouscula par derrière et elle fit quelques pas forcés en avant de se tourner vers son "agresseur" pour lui dire ce qu'elle pensait. Après tout elle n'était pas vraiment de très bonne humeur. Mais l'homme en question était en train de courir... De fuir.

Perplexe elle le regarda quelques secondes avant de se figer et de regarder sa main. Poussant un juron elle se mit à courir après le pickpocket qui lui avait volé son téléphone ! Imaginant Taiga au bout du fil elle ne put s'empêcher d'avoir un fou rire et dut bientôt s'arrêter pour reprendre son souffle. Décidément... C'était vraiment vraiment pas son jour. Main sur ses hanches pour tenter

de respirer correctement la jeune fille chercha du regard le voleur, mais bien entendu, ce ne serait pas drôle autrement, il avait disparu. Maudissant de tous les noms le destin Amy reprit sa route en marchant cette fois. Il fallait qu'elle trouve une cabine téléphonique maintenant. Cherchant dans ses poches la jeune fille constata avec stupeur qu'elle n'avait pas son porte-monnaie... Se maudissant cette fois elle se rappela l'avoir laissé près du terrain de basket de rue. Il fallait donc revenir en arrière. Elle ne pouvait pas se permettre de rester sans argent à Tokyo. Elle revint donc sur ses pas de très très mauvaise humeur.

Quelques minutes plus tard Amy revenait en sens arrière son porte-monnaie dans la main. Elle l'ouvrit, prit quelques pièces dedans, avant de le refermer et de le mettre dans son sac. Mais pour une obscure raison, appelez-la le destin ou le narrateur comme vous voulez, elle glissa sur quelque chose et s'étala de tout son long par terre. Levant les yeux tout en maudissant VRAIMENT sa destinée Amy tomba nez à nez avec un... Berger Allemand. Il la regarda à son tour avant de se pencher et de ramasser... le porte-monnaie. Non. Sérieusement. Avouez que c'était une vidéo pour une émission humoristique ou je ne sais quoi parce que là... Tendant vivement le bras pour reprendre son bien Amy grimaça quand le chien esquiva et partir à toute allure. Se relevant et lançant un regard brûlant de haine à la pauvre balle de tennis sur laquelle elle avait glissé l'américaine entama une course poursuite avec l'animal.

Le spectacle était cocasse. Vraiment. Une humaine poursuivait dans tout le parc ou presque un chien en lui criant après et en tentant de le rattraper. Malheureusement pour elle il était rapide et très bon en esquive. Elle le manqua plusieurs fois de peu. Non mais sérieusement ! Message reçu ! Le Destin la détestait d'accord c'était clair comme de l'eau de roche, mais par pitié cela suffisait maintenant ! Et bien... non. La pauvre fille dut traverser des buissons s’égratignant au passage, marcher dans des flaques de boue, supporter les rires des spectateurs et les regards moqueurs de ceux qui n'étaient même pas fichus de l'aider. A bout de nerfs, épuisée, sale et vraiment vraiment de mauvaise humeur Amy se pencha pour rattraper son bien dont le chien s'était lassé. Elle releva la tête et constata de façon presque blasée qu'elle était revenue au terrain de basket. Sérieusement. Elle soupira, épousseta son porte-monnaie, le fourra cette fois pour de bon dans sa poche et se demanda si elle pouvait ENFIN rentrer chez elle. Mais bien sûr cela aurait été trop facile. N'est-ce pas ? Oui vraiment trop facile.

Un cri se fit entendre et elle tourna la tête juste à temps pour apercevoir un skateboardeur qui se dirigeait tout droit vers sa position et qui visiblement n'était pas enclin à freiner ou l'éviter. Se jetant vivement en arrière pour ne pas être percutée Amy comprit son erreur quand elle aperçut que le jeune garçon avait eu l'excellente idée de changer de direction. Il la percuta de plein fouet et ils roulèrent tous les deux dans un fracas infernal. Plus ou moins sonnée Amy rouvrit les yeux et s'assit tant bien que mal en se frottant la tête. Oh ils avaient avancé de quelques mètres... à peu près. Enfin pas facile de savoir comment ils avaient réussi à arriver là elle ne s'en rappelait pas vraiment. Le choc avait été rude quand même.

Et alors qu'elle était persuadée à cent pour cent voir même à deux cent pour cent que ça ne pouvait pas être pire la brune croisa le regard de quelqu'un. NON. NON. NON ET NON. SERIEUSEMENT NON ! POURQUOI ? MAIS POURQUOI DONC ON ETAIT SI CRUELS AVEC ELLE SERIEUSEMENT ?! Bon elle ne pouvait pas revenir en arrière alors... autant essayer de se sortir d'affaire. Se frottant toujours le crâne Amy eut un rire bref et nerveux avant de sourire un peu comme une idiote et de dire :

- Oh salut Hanamiya ! Quelle mauvaise surprise et coïncidence de te croiser ici. Je ne m'y attendais pas du tout tu vois. Bien si tu veux bien m'excuser je vais rentrer chez moi. Je suis un peu... fatiguée. Haha.

Sentant quelque chose lui tirer légèrement les cheveux elle tendit la main et alla retirer le dit quelque chose qu'elle fixa ensuite. Oups... Une brindille. Sans oublier ses vêtements couverts de boue, de poils de chien voir même déchirés par endroit. Ses affaires répandus par terre suite à la collision. Décidément c'était vraiment pas son jour.

RECORD BATTU 8D:
 




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: La Haine nous ménera-t-elle en Enfer ? (PV The Bad Boy)   24.09.14 12:31



La Haine nous mènera-t-elle en Enfer? ♦ with amy jackson
-Wow, sa majesté a encore eu une lettre d'amour aujourd'hui, minauda Hara, faisant éclater son chewing-gum. C'est de qui, une pauvre petite paysanne~ ?
-Ton entraînement sera multiplié par 3, Hara.

Le garçon à la chevelure lavande esquissa un sourire narquois tout en continuant à mâchouiller sa friandise. Les cours avaient à peine commencés qu'on venait l'emmerder déjà. Lorsqu'il ouvrit son casier ce matin-là, il avait trouvé une lettre rose fermée par un autocollant en forme de cœur. Il en recevait souvent ces derniers temps, et encore plus lorsque la Saint-Valentin approchait. En plus d'avoir le prestige d'être le meilleur élève du lycée, le capitaine/coach de l'équipe de basket, il était également le Président du Conseil des Élèves. Beaucoup de responsabilités en somme mais il arrivait toujours à jongler avec tous ses postes, comme il arrivait à faire des fautes de contact au basket sans que l'arbitre ne s'en aperçoive.

Il marmonna quelque chose entre ses dents, prit la lettre et la jeta dans la poubelle la plus proche, sans même prendre la peine de la lire. Depuis toujours, il avait attiré les filles même s'il ne savait pas trop pourquoi. Il y avait bien sûr bien plus beau que lui ( mais il ne le dira jamais tout fort ), Hara, par exemple attirait aussi bien les filles que les garçons. Qu'importe qu'il attirait les gens sans le vouloir, tôt ou tard, il pourra les attirer quand il le souhaitait dans sa toile d'araignée. Il le faisait depuis le collège, et il continuera encore à le faire.

Mais parfois...


Parfois, Hanamiya ne voulait pas voir ses victimes. Surtout une qui était sacrément énervante et chiante au possible. Le style de nana trop fière et nunuche à la fois, faisant les dures alors qu'elles étaient aussi fragiles que du verre. Il suffisait simplement de frapper à plusieurs à reprise ou un bon coup sur les minces fissures qui étaient déjà formés. Lui qui pensait qu'Ayame s'en était occupée, il s'était bien trompé ce coup-ci. Bien sûr, il la voyait courir à travers le parc pour rattraper un chien qui tenait quelque chose qu'il lui appartenait. Ce n'était pas son problème et il était bientôt l'heure pour lui de reprendre son jogging.

Il finit donc ses étirements et s'approcha d'un distributeur qui se trouvait à proximité. Fouillant dans ses poches, il fit couler les pièces une à une dans la petite fente avant d'appuyer sur le bouton pour une bouteille d'eau fraîche. Il se pencha finalement et prit sa bouteille avant de le boire à grandes goulées. Il entendit un cri peu masculin près de lui et remarqua la brune percuter un garçon en skateboard. Quelle bande de crétins...

Il allait reprendre sa course lorsque soudainement la Jackson se matérialisa à ses pieds. Malheureusement, leurs regards se croisèrent. Tch. Il ne pouvait plus l'ignorer désormais. Ou pas. Il réprima une grimace lorsqu'elle lui adressa la parole. Elle aurait pu se taire et faire comme s'ils ne se connaissaient pas. Cela leurs auraient bien épargné des emmerdes. MAIS NON. Makoto avait oublié que cette fille n'avait aucune cervelle et un minimum de jugeote.

-Oh salut Hanamiya ! Quelle mauvaise surprise et coïncidence de te croiser ici. Je ne m'y attendais pas du tout tu vois. Bien si tu veux bien m'excuser je vais rentrer chez moi. Je suis un peu... fatiguée. Haha.

Il la jugea discrètement de la tête au pied, se moquant intérieurement de ses vêtements couverts de boue et déchirés par endroit et des quelques égratignures qu'elle avait. Une envie soudaine s'empara de lui en voyant son genou. Ce n'est pas comme si quelqu'un l'attendait à la maison de toute façon...

-Tu vas rentrer dans cet état ? Avec un genou qui pisse le sang en plus ? Ta bêtise me dépasse là, soupira-t-il en la prenant par le bras.

Il l'obligea à s'asseoir sur un des bancs publiques et lui tendit une serviette ainsi que sa bouteille pour qu'elle puisse se désinfecter. Bien sûr qu'elle allait se méfier de son comportement. Après tout, la dernière fois qu'ils s'étaient rencontrés, il avait été un véritable salaud après tout. Mais le commun des mortels avaient tendance à oublier les talents incroyables d'acteurs du Bad Boy. Il s'assit finalement à côté d'elle et regarda dans la direction opposée, faisant mine de s'intéresser au match de basket qui avait repris, ne voulant pas montrer son sourire narquois sur ses lèvres.

-Qu'est-ce que tu fais encore à Tokyo ? Akita, c'est pas la porte à côté non plus. Enfin, c'est pas comme si ça m'intéressait...



(c) codée par Tsu-chan


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: La Haine nous ménera-t-elle en Enfer ? (PV The Bad Boy)   11.10.14 16:24

Le coeur d'Amy battait la chamade, mais elle ne s'en souciait guère. Oh certes elle l'entendait et le sentait cogner contre sa poitrine. Il avait d'ailleurs de quoi être plus affolé que d'habitude. Après tout elle et son corps avaient eu leur dose d'émotion pour la journée et peut-être même pour leur vie entière ! Mais la demoiselle aurait été incapable de dire quel événement en particulier l'avait mise dans cet état. A moins que ce soit la succession de tous les événements. Mystère. De toute façon elle était trop occupée à fixer le brun en face d'elle encore sous le choc de sa chute et de ses retrouvailles avec le capitaine de Kirisaki Daichi.

Elle aurait tellement préféré être en position de force pour ces dites retrouvailles ! Et ce n'était pas en tombant devant lui et dans cet état qu'elle allait l'être... Félicitation Amy Jackson tu as probablement réussi à ruiner encore plus ton image. La frustration mêlée de gêne et de colère, contre elle-même bien entendu, qui l'envahissait était assez perturbant. Même si elle avait tendance à ressentir de violentes émotions, positives ou négatives, et ce souvent elle ne s'était jamais habituée à l'effet qu'elles avaient sur son esprit. Pour dire elle ne ressentait pas la douleur qui irradiait pourtant dans son corps notamment aux endroits écorchés et endoloris lors de sa chute. Elle n'avait pas non plus conscience de son environnement et des autres personnes. Si ce n'était Hanamiya qu'elle ne quittait toujours pas du regard.

Elle finit par se ressaisir néanmoins et grimaça soudain de douleur se retenant de plaquer sa main sur ses genoux en sang. Surprise elle ouvrit la bouche pour protester quand le brun lui attrapa le bras enregistrant avec peine ses paroles. Une fois assise sur le banc elle grommela toute seule et ce de façon incompréhensible avant de s'observer comme elle le pouvait avec ses muscles et son corps fortement meurtris, chaque geste lui faisait un mal de chien en fait. Génial. Ses vêtements, son sac et son corps avaient subi de nombreux dégâts. G.E.N.I.A.L Elle allait probablement pouvoir se racheter des habits neufs et il lui faudrait plusieurs jours pour se remettre physiquement du choc. Bon aucune fracture bien sûr, mais de nombreuses égratignures et ecchymoses et ce partout sur le corps. Elle avait vraiment fait une sacrée gamelle...

Relevant les yeux vers son "interlocuteur" elle s'étonna de le voir tendre une serviette et une bouteille d'eau. Se sentant rougir, rah elle n'était pourtant pas une de ces filles qui pensait avec ses hormones que diable, elle se détourna aussitôt après avoir attrapé les deux ustensiles et marmonna des remerciements étouffés. Alors qu'elle ouvrait la bouteille et qu'elle commençait à verser de l'eau sur la serviette elle s'arrêta soudain suspendant son geste. Attendez. Quelque chose clochait là.

Louche, c'était louche. Pourquoi Hanamiya lui donnait-il de quoi se soigner ? Pourquoi avait-il pris la peine de la relever et de prendre en quelque sorte soin d'elle ? Lors de leur dernière rencontre il l'avait humilié et s'était même montré cruel avec ce baiser volé. Et qu'on ne vienne pas dire qu'il avait des sentiments pour elle Amy n'était pas non plus stupide à ce point hein ! Il l'avait fait dans le seul but de la faire souffrir, de l'écraser. Alors pourquoi se montrait-il maintenant gentil ? Dans quel but ? Avait-il pitié d'elle ? Pendant une fraction de secondes l'américaine native de Los Angeles eut envie de tout balancer sur le Bad Boy. Mais elle se retint. Elle n'avait rien pour se soigner et il avait parfaitement raison en disant qu'elle ne pourrait pas rentrer comme ça. D'ailleurs même si elle y arrivait elle n'osait imaginer la réaction de Christopher... Avec son sister complex il ferait sans doute une crise cardiaque. Ou alors il partirait à la recherche des sales voyous qui avaient osés s'en prendre à sa soeur et ce malgré ses protestations. Non ce n'était vraiment pas une bonne idée de rentrer maintenant.

Et puis elle ne doutait pas de mettre des heures à arriver à l'hôtel. Certes l'appartement de Taiga était plus proche, mais lui aussi ferait sans doute une crise cardiaque et d'ailleurs il n'était sans doute pas chez lui à cette heure-là. Bon. C'était clair elle n'avait pas le choix. Et ce même si elle n'appréciait pas de devoir utiliser le matériel fourni par l'Araignée de Kirisaki Daichi. D'ailleurs le but de cette dernière était toujours aussi flou aux yeux de la capitaine de Yosen. Et cela la rendait particulièrement nerveuse. Cette nervosité se voyait sans doute notamment par ses gestes maladroits, elle manqua de s'arroser de l'eau minérale si précieuse, et par le raidissement de son corps. Elle tressaillit même en entendant soudainement la voix du brun - mais oui Amy sursaute pendant que tu y es et montre-lui tes faiblesses. Fronçant légèrement les sourcils elle se retint de lui dire que cela ne le regardait pas et répondit juste après cette pensée.

- Mon frère est professeur et il vient parfois à des réunions qui se passent à Tokyo. Je l'accompagne souvent. Un autre de mes frères habite dans cette ville donc j'en profite pour lui rendre visite. Et aussi parce que j'aime cette ville. Il fait trop froid à Akita en cette saison.

Amy ne précisa pas que le frère en question ne partageait pas son sang ni qu'il était à Seirin. Même si sa curiosité à ce sujet était vive elle ne voulait pas prendre le risque de rappeler l'accident de Kiyoshi Teppei à son bourreau. De plus ses liens avec Taiga ne le regardait en aucune façon. Tout comme le surmenage dont elle était presque victime. Même si elle se l'infligeait à elle-même. Nul doute que Makoto serait ravi de connaître cette faiblesse suplémentaire et elle ne voulait pas lui donner cette satisfaction. De toute façon s'il était aussi observateur que ce qu'elle croyait il finirait bien par remarquer ses cernes et ses traits fatigués. D'ailleurs la douleur était la bienvenue dans le cas présent. Elle aurait très bien pu s'endormir dans le cas contraire. Son corps demandait grâce et ne supportait plus les déplacements de plusieurs heures entre Akita et Tokyo ainsi que toutes les activités physiques qu'elle lui imposait. Son esprit ne valait guère mieux.

- D'ailleurs cela m'étonne de te croiser ici. La Winter Cup masculine approche à grand pas...

Amy serra son poing. Si elle ne s'était pas bêtement blessée elle lui aurait proposé un match en prétextant cette approche du tournoi. Mais dans cet état ce n'était pas la peine de rêver elle n'aurait strictement aucune chance. Surtout que si elle en croyait les rumeurs qui étaient parvenues jusqu'à elle il ne se serait pas retenu d'utiliser les blessures de son adversaire à son avantage. Rah elle devrait vraiment attendre d'avoir réussi à battre les miracles féminines et les reines avant d'espérer pouvoir l'affronter visiblement. Et elle détestait ça. La patience ne faisait pas vraiment parti de ses qualités. Elle referma la bouteille et la lui rendit avant de préciser.

- Je te rendrais la serviette après l'avoir lavé. Je connais ton école... maintenant.

Maudissant sa voix qui s'était brisée sur la fin Amy détourna le regard ne sachant vraiment pas comment agir en la présence de cet homme. Il avait beau se montrer étrangement... amical elle n'arrivait pas à se détendre. Mais en même temps elle n'avait pas non plus envie de partir. Et ça c'était terriblement rageant.




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: La Haine nous ménera-t-elle en Enfer ? (PV The Bad Boy)   13.10.14 19:06



La haine nous mènera-t-elle en enfer? ♦ with jackson amy
Hanamiya avait bien dit que ça ne l'intéressait pas ce qu'elle foutait ici. Au plus profond de son âme, il n'en avait vraiment rien à cirer du pourquoi elle était là. Mais dire à voix haute que ça ne l'intéressait guère sous-entendait pour certain qu'il s'intéressait au final. Mais Hanamiya était différent. Il n'avait pas envie de savoir. Cela ne changerait à sa vie, son style de jeu ou encore sa façon de tenir ses baguettes. Rien. Niet. Nada. Que dalle. Et habituellement lorsque quelque chose ne l'intéressait pas ou plus, il le jetait sans même regarder en arrière. Mais le commun des mortels ne comprenait rien à rien à la façon de penser du brun. De ce fait, très peu de personnes, vraiment très peu de personne appréciait sa compagnie, ou même sa personne. Sans aucune prétention, il était le génie incompris.

Si Makoto était un véritable danger public, peut-être même un criminel contre l'humanité, c'était parce qu'il était complètement conscient de ses capacités intellectuelles. Très vite, la vie était devenue ennuyante pour lui. Il cherchait donc constamment tout et n'importe quoi pour se distraire. Et quoi de mieux que les humains pour cela. Il y en avait par milliards sur la terre. En faire quelques-uns ces jouets personnels ne feraient pas une grande différence.

L'homme n'était-il pas après tout son propre ennemi et le plus dangereux ?

-Mon frère est professeur et il vient parfois à des réunions qui se passent à Tokyo. Je l'accompagne souvent. Un autre de mes frères habite dans cette ville donc j'en profite pour lui rendre visite. Et aussi parce que j'aime cette ville. Il fait trop froid à Akita en cette saison.

Elle avait donc un frère... Il pourrait garder cette information peut-être pour plus tard. Il imaginait bien que ce type devait être du genre sister complex. Pourquoi est-ce qu'elle l'accompagnait sinon ? Elle était assez grande, ou pas, pour s'occuper d'elle non ? Et puis quelle idée d'aller se paumer dans le nord du pays ? Ne voulant pas s'attarder sur le sujet, il chassa vite ces pensées.

-D'ailleurs cela m'étonne de te croiser ici. La Winter Cup masculine approche à grand pas...

Le capitaine de Kirisaki tourna finalement la tête pour la regarder, affichant un air des plus ennuyé, mais son sourire un brin amusé.

-Je faisais un jogging, idiote. Et tu es mal placée pour me dire ça, Mademoiselle-je-suis-incapable-de-battre-une-reine-sans-couronne.

Il se leva du banc et s'étira un peu. Il prit la bouteille qu'elle avait utilisé et la jeta dans la poubelle près qui se trouvait à quelque pas de lui.

-Je te rendrais la serviette après l'avoir lavé. Je connais ton école... maintenant.
-Ne te donne pas cette peine. Brûle-la pendant que tu y es, conseilla Hanamiya sur un ton narquois.

Se grattant la nuque, il observa le terrain de basket encore occupé. Son cerveau se mit à tourner à cent à l'heure tandis qu'il fouillait dans sa mémoire. S'il se souvenait bien, avec Ayame, il y avait quatre autre Reines Sans Couronne ainsi que la génération des miracles. Il connaissait plus ou moins quels lycées elles fréquentaient et s'il ne se trompait pas, Yosen avait l'avantage d'avoir une miracle et une reine. Sa coéquipière allait avoir de sacrer difficulté cette année.

-Ah, maintenant que j'y pense, tu as maintenant un point commun avec Hidenori, déclara soudainement l'araignée en pouffant. Tu disais vouloir me battre c'est ça ? Figure-toi...

Il fit une pause, lui jetant un regard à la dérobée.

-Qu'Hidenori s'est fait complètement écrasée par la génération des miracles au collège. Tu sais ce que ça fait hein ? Elle a évidemment fait des progrès mais on peut dire la même chose des Miracles. Peut-être pire.

Makoto tendit la main et posa simplement son index sur le front de la lycéenne de Yosen.

-Sans oublier que ton objectif de vouloir toutes les battre tombe à l'eau. Pourquoi ? (Un sourire fin se dessina sur ses lèvres.) Parce que deux des joueuses se sont retirées, sans laisser de trace. Mais une rumeur court qu'elles sont à Seirin.

Il avait presque grincé des dents en prononçant ce nom, écorchant presque sa bouche. Oh, qu'est-ce qu'il détestait cet endroit. Il était tellement impatient d'achever ce qu'il avait commencé l'année dernière...



(c) codée par Tsu-chan








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: La Haine nous ménera-t-elle en Enfer ? (PV The Bad Boy)   13.11.14 11:24

Assise à côté du Roi sans Couronne Amy tâchait de dissimuler sa nervosité ce qui n'était pas évident. Elle n'était pas aussi douée que Tatsuya quand il s'agissait d'afficher une poker face après tout... Mais elle savait quand même mieux se contrôler que Taiga en général. Parfois sa mère et Christopher s'amusaient à dire qu'elle était un mélange des caractères des deux japonais.

Ce qui n'était pas vraiment faux, loin de là même. Elle avait hérité de l'impulsivité et de la passion de Taiga et du sang-froid de Tatsuya. Même si le brun était plus passionné qu'il n'y paraissait au premier abord... Il pouvait être aussi ardent que son frère et sa soeur quand il le voulait. Après tout au basket il fallait avoir un esprit calme et serein, froid donc, et un coeur ardent comme il avait l'habitude de le dire.

En ce moment Amy avait les plus grandes peines à garder son esprit serein et à garder son sang-froid. La proximité du Capitaine de Kirisaki Daichi la mettait vraiment mal à l'aise. Et ses paroles pleines de venin n'arrangeaient absolument rien. De quel droit la traitait-il d'idiote ? Enfin elle n'allait pas s'énerver pour si peu cela lui ferait trop plaisir... Et dommage pour lui les piques rentraient dans ses oreilles pour en sortir aussitôt. Ce n'était pas comme si elle n'était pas habituée après tout.

Tatsuya et Taiga n'étaient pas ses seuls amis d'enfance et les moqueries c'était sa spécialité après tout. Quand elle était petite elle s'énervait aussitôt, mais maintenant c'était différent. Un léger sourire apparut sur ses lèvres au souvenir de cet ami qu'elle n'avait pas revu depuis plusieurs années maintenant. Que devenait-il ? Mystère. Enfin. Elle avait d'autres chats à fouetter pour l'instant.

Plissant dangereusement les yeux Amy s'efforça de ne pas répliquer, cette pique étant plus douloureuse que celle qui avait précédée. Merci Hanamiya elle avait justement besoin qu'on lui rappelle cette défaite... Décidément il faisait tout pour lui donner envie de lui tordre le cou. La tentation de tout avouer à Chris devenait de plus en plus tentante...

Son grand-frère de sang et son sister complex était connu dans le monde entier après tout. Quoi comment ça c'est exagéré ? Bon juste un peu, d'accord. En tout cas si son blondinet préféré apprenait ce que le Roi lui avait fait Amy ne donnait pas cher de sa peau. Mais non pour l'instant elle essayerait de se débrouiller toute seule.

Et de toute façon Tatsuya était au courant. Amy était sûre qu'il finirait par faire quelque chose au sujet de son ennemi. Même s'il le montrait moins que Chris il avait après tout également un sister complex... Mais ne lui répétez en aucun cas hein !

En attendant la jeune américaine croisa les bras sur sa poitrine et un sourcil haussé répondit sèchement.

- Qui te dit que je ne m'entraîne pas d'arrache-pied ? De plus la Winter Cup féminine se passe après la tienne. J'ai donc plus de temps que toi pour m'entraîner il me semble.


Elle fixa le dos du brun quand il se leva et s'étira. C'était douloureux à admettre, mais physiquement il n'était pas si mal... Bien sûr elle ne lui avouerait jamais. Plutôt mourir. Alors qu'elle l'observait discrètement elle se raidit quand il reprit la parole. Dressant l'oreille, sentant un frisson la parcourir elle grava ses mots dans sa mémoire.

Hidenori, la Génération des Miracles, Seirin... Tout cela était fort intéressant. Ainsi le lycée de Taiga abritait deux membres du groupe féminin de prodiges. En plus de Kuroko dans l'équipe masculine. Enfin d'après ce qu'elle avait compris le bleuté qui servait un peu de meilleur ami à son brother en ce moment n'en faisait pas vraiment parti. Hum. Elle devrait peut-être profiter de sa présence à Tokyo et de son lien avec Taiga pour enquêter.

Kuroko lui donnerait peut-être des informations sur ses anciens coéquipiers vu qu'elle ne les affronterait pas en matchs officiels. Et pour les deux filles elle pouvait très bien les trouver elle-même. Se rappelant soudainement du lien qui unissait Hanamiya à Seirin elle leva les yeux vers lui et une lueur d'inquiétude s'alluma dans ses yeux.

Même si elle savait son petit-frère en mesure de se défendre elle ne pouvait s'empêcher de penser que Hanamiya allait s'en prendre  à Seirin lors de la Winter Cup et donc, peut-être, éventuellement, à Taiga. Une colère sourde monta à elle.

Elle se leva à son tour et regarda le Roi sans Couronne droit dans les yeux. La tentation de le menacer monta en elle, mais en même temps elle hésita. Si le brun apprenait son lien avec le rouquin cela ne lui donnerait-il pas encore plus envie de lui faire du mal juste pour la blesser, elle ? C'était un risque à prendre.

De toute façon avec son état actuel qui avait brusquement changé quand il avait parlé de Seirin il finirait par comprendre qu'elle avait un lien avec ce lycée. Elle connaissait un peu les membres de l'équipe masculine et elle ne voulait pas qu'ils se fassent blesser. Néanmoins elle contrôla plus ou moins sa colère avant de laisser échapper entre ses dents serrées.

- A ta place je ne ferais rien contre Seirin qui ne soit pas fair-play. Avec ce qui s'est passé l'année passée les organisateurs du tournoi pourraient finir par avoir des soupçons tu ne crois pas ? Et puis ce n'est pas comme si cette équipe abritait un miracle... Certes ils ont Kiyoshi Teppei, mais les Rois ne sont-ils pas à niveaux égaux ? Tu pourras le battre sans utiliser de coups tordus à mon avis.

Bien sûr Amy n'avait absolument aucune envie que Hanamiya gagne ce match. Surtout que si cela arrivait Seirin et Yosen ne pourraient pas s'affronter et même si elle n'avait aucune envie d'affronter à un match entre ses deux frères vu l'enjeu elle savait qu'ils devraient se battre tôt ou tard pour régler ce problème une bonne fois pour toute.

Avec un peu de chance Hanamiya se ferait avoir, mais en même temps... Elle ne se faisait guère d'illusions. Le pire qui pourrait arriver c'était qu'il se doute qu'elle savait trop de choses sur Seirin, qu'elle était trop proche de cette équipe et qu'au final il devine leur lien. Et qui sait ce qu'il pourrait faire de cette information...




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: La Haine nous ménera-t-elle en Enfer ? (PV The Bad Boy)   15.11.14 14:30



La haine nous mènera-t-elle en enfer? ♦ with jackson amy
Hanamiya regarda distraitement autour de lui. Les joueurs qui étaient présents sur le terrain de basket étaient déjà partis depuis un petit moment. Avec l'hiver qui approchait, les jours se raccourcissaient et on pouvait voir le soleil qui commençait à se coucher. Dans une dizaine de minutes, les réverbères des grandes avenues et rues s'allumeront pour empêcher la nuit d'engloutir totalement la ville. Il jeta un rapide coup d'oeil à sa montre et haussa un sourcil en voyant en l'heure. Il estimait qu'il avait couru environ une demi-heure. Il était sorti vers la fin d'après-midi pour ne pas subir les gros rayons de soleil de fin d'été. Mais... Il avait mit autant de temps pour « discuter » avec cette fille. Le brun serra les dents, désormais irrité. Il avait perdu son temps avec cette pauvre fille.

-Qui te dit que je ne m'entraîne pas d'arrache-pied ? De plus la Winter Cup féminine se passe après la tienne. J'ai donc plus de temps que toi pour m'entraîner il me semble.

Mais oui, d'arrache-pied. Si c'était réellement le cas, elle ne serait pas ici, à Tokyo, pour flâner et courir après un stupide clebs avant de se prendre un crétin de mec en skateboard. Si tout cela faisait parti de son entraînement et bien chapeau. Il n'hésiterait pas une seule seconde pour lui donner le prix de la joueuse la plus stupide de tout le Japon. Encore un peu, elle pourrait atteindre le niveau de Kiyoshi niveau insouciance. Quoi que... Etant connu comme Iron Heart, il avait sûrement compris sa leçon et avait remis les pieds un peu sur terre.

Makoto pensait que ce n'était pas plus mal. Tout ce qu'il souhaitait, c'était de l'achever, lui, son copain à lunettes et tous ses coéquipiers. Il frissonna légèrement en imaginant sa victoire face à eux. Vivement la Winter Cup...

-A ta place je ne ferais rien contre Seirin qui ne soit pas fair-play. Avec ce qui s'est passé l'année passée les organisateurs du tournoi pourraient finir par avoir des soupçons tu ne crois pas ? Et puis ce n'est pas comme si cette équipe abritait un miracle... Certes ils ont Kiyoshi Teppei, mais les Rois ne sont-ils pas à niveaux égaux ? Tu pourras le battre sans utiliser de coups tordus à mon avis.

Il fronça les sourcils. Qu'est-ce qu'elle en savait de Seirin ? L'école n'avait été crée que l'année dernière et elle n'était pas très connue. Ils avaient certes une très bonne équipe lorsque le club fut fondée ( plutôt mourir que de l'avouer ), ce n'était pas possible que l'équipe devienne connue en très peu de temps. Sans oublier qu'elle n'était pas du pays, alors il était peu probable qu'elle sache quelque chose dans son pays d'origine. La seule solution était qu'elle connaissait une ou plusieurs personnes dans ce lycée. Intéressant... Voilà quelque chose qui lui permettrait de faire plus de dégâts.

Aaah... Il voulait vraiment rentrer chez lui maintenant. Afin de tout préparer. Mais il avait quelque chose de plus amusant, pour l'instant, à faire...

Gardant son dos tourné, il serra les poings et grinça des dents. Ses épaules tremblaient légèrement.

-Tu crois vraiment que je fais ça par plaisir ? C'est... c'est le seul moyen que j'ai pour pouvoir gagner, déclara-t-il sa voix légèrement tremblante. Comment tu peux te permettre de parler ? Tu n'as  pas idée des dégâts que ces ordures de miracles ont fait autour d'eux.

Hanamiya tourna finalement la tête et planta son regard olive dans les yeux chocolats de l'américaine. Ses yeux étaient humides, son visage crispé par la colère, ses lèvres serrées par le désespoir.

-Des centaines de joueurs ont abandonné le basket à cause d'eux. De leurs attitudes hautaines et exécrables. Ne parle pas alors que tu n'as pas idée de ce qu'on ressent après une défaite face à eux, siffla-t-il amèrement.

Sur ces paroles, il s'éloigna finalement et reprit son jogging là où il l'avait laissé, ne laissant pas la brune le temps de répliquer.

.
.
.

Après une bonne demi-heure de course, Hanamiya finit sa course chez lui et alla directement à l'étage pour prendre une bonne douche. L'eau coula paisiblement sur son corps, retirant rapidement toute la sueur accumulée. Ses mèches noires lui collaient au front. Les yeux fermés, il se détendit peu à peu. Un rictus se forma sur le coin de ses lèvres. La seconde d'après, un rire acide et glacial résonna dans la pièce d'eau, se répercutant contre les murs. L'expression d'incompréhension d'Amy face à son petit discours le faisait bien rire.

Comment pouvait-on être aussi stupide ?




(c) codée par Tsu-chan





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: La Haine nous ménera-t-elle en Enfer ? (PV The Bad Boy)   23.11.14 16:00

S'il y avait bien quelque chose qu'Amy avait appris à respecter pendant toutes ces années c'était bien les règles que lui imposait son frère aîné. Christopher était très à cheval sur sa sécurité et s'inquiétait très facilement pour elle. Alors pour lui éviter une éventuelle crise cardiaque et pour s'éviter par la même occasion une réprimande ou une punition elle respectait la plupart du temps les règles de vie qu'ils avaient fixés ensemble.

Même si elle en trouvait certaines ridicules elle préférait éviter une dispute avec le professeur de sport étant donné leur parfaite entente. Donc elle s'y pliait sans protester à moins qu'il lui en impose une vraiment injuste. Et l'une d'elle était de ne pas traîner toute seule dans la rue le soir venu. Et si la compagnie était masculine et digne de confiance c'était encore mieux. Amy trouvait cela un peu ridicule et exagéré étant donné que pour elle Los Angeles était une ville bien plus dangereuse que Akita ou même Tokyo et qu'elle s'y était souvent promenée seule quand ils habitaient là-bas. Mais soit.

Comme dit plus haut elle préférait éviter de se disputer avec son frère et le ménager. Dès qu'il s'agissait d'elle il était vraiment capable de se faire un sang d'encre. Et dans un sens c'était touchant et mignon non ? Elle préférait avoir des frères qui se souciaient d'elle que l'inverse après tout. Enfin tout cela pour dire qu'elle allait devoir rentrer seule et que la nuit n'allait sans doute pas attendre qu'elle soit à l'hôtel pour tomber. Autrement dit elle allait devoir enfreindre la règle numéro une de son frère et qu'il l'attendrait certainement de pied ferme en train de se faire un sang d'encre... Génial.

Oh bien sûr elle pouvait l'appeler et lui montrer ainsi qu'elle était responsable ou même contacter Taiga afin d'avoir un alibi. Mais pour une raison obscure elle ne tenait pas à ce que ses frères voient Hanamiya, oui c'est de l'ironie je vous félicite. Et il lui faudrait un certain temps pour préparer ses répliques et un masque afin de ne pas se faire démasquer. Donc elle n'avait qu'une solution et si elle n'était pas punie après il neigerait avant l'heure. Enfin. Elle se leva prête à prendre congé du Roi sans Couronne - vraiment devoir admettre qu'il possédait un tel titre la faisait presque vomir - sans aucun remord et même avec un certain soulagement quand il la prit complètement au dépourvu.

Minute papillon. Il lui faisait quoi là ? Une comédie digne des plus grands Oscars ? Un numéro de clown ? Une tragédie grecque ? Amy hésita ne sachant pas quoi en penser. Elle avait du mal à croire que Hanamiya Makoto faisait souffrir uniquement pour se venger, mais au fond elle n'en savait après tout rien. Cependant elle n'apprécia pas qu'il prétende qu'elle ne pouvait pas savoir. C'était faux. Elle aussi avait perdu face à la Génération des Miracles. Certes c'était par une membre de l'équipe féminine, mais cela ne voulait pas dire grand chose. Elle avait bel et bien perdu face à une surdouée après tout. La capitaine de Seiei... Elle aurait sa revanche un jour.

Mais avant qu'elle puisse répliquer quoique ce soit au Roi déchu à ce propos il s'éloigna sans un mot. Elle le suivit du regard avant de soupirer. Elle n'allait pas le prendre en pitié. Même s'il avait de bonnes raisons - et encore elle n'était pas sûre de ce fait - de faire ce qu'il faisait rien ne justifiait de faire souffrir autrui. Tournant les talons à son tour et marchant avec précaution à cause de sa blessure Amy rentra elle aussi sans se retourner.

Nul doute que Chris allait lui tomber dessus, mais peut-être qu'avec sa jambe blessée il s'inquiéterait plus qu'il ne s'énerverait... La brune secoua la tête s'étonnant de penser ainsi. Elle ne devait pas laisser cette Araignée la perturber de cette instant. Un peu de nerfs !

****

Assise sur son lit Amy fixait sans vraiment le voir le bracelet autour de son poignet. Elle ne voulait pas l'admettre, mais les paroles de Hanamiya l'avaient marquées. Est-ce qu'il était possible que le Bad Boy ne soit pas si méchant que ça ? Qu'il soit lui-même une victime ? Mais même si c'était le cas cela ne justifiait en rien ses actes... Cela les rendait juste... plus humains. Elle n'avait cependant aucune preuve de sa sincérité. Mais elle n'avait pas non plus de preuves qu'il avait joué la comédie.

Elle hésitait et Amy détestait hésiter. Son poing alla frapper sans assez de force pour que ce soit douloureux pour autant le mur près de son lit. Elle ne devait pas le laisser la perturber ainsi. C'était certainement ce qu'il voulait. Mais au fond d'elle une part de doute continuait à la ronger...

FIN




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: La Haine nous ménera-t-elle en Enfer ? (PV The Bad Boy)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Haine nous ménera-t-elle en Enfer ? (PV The Bad Boy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yooohohoohohho ! Puis-je voir votre culotte? [Pv Amy]
» Splash You - La vie est si courte, alors profitons-en avant qu'elle ne nous échappe...
» Gabriel Loisell - La maladie a au moins un avantage, elle nous fait connaitre nos amis
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?
» Sommes-nous pareil?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-