The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 C'est le moment de te mettre à table [PV Hanamiya Mako-chan ~ ] (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tôo
avatar



InformationsMessages : 89
Date d'inscription : 19/07/2014
Localisation : Ne me cherchez pas ~
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #006666

RP terminés: 3

RP en cours: 1


MessageSujet: C'est le moment de te mettre à table [PV Hanamiya Mako-chan ~ ] (terminé)   14.12.14 21:57


« Les repas de famille ne consistent pas à se manger entre parents. »
de Jules Jouy




Un petit restaurant familial, tout ce qu'il a de plus banal.

Le gene d'endroit où l'on vient manger avec sa femme et ses gosses, ou une bande de potes après une journée exténuante. La nourriture y était abondante et peu chère, l'alcool de qualité moyenne mais se laissant facilement boire et le personnel tout à fait serviable, pour peu qu'on soit un habitué des lieux. Imayoshi était un habitué des lieux. Ses parents aiment venir ici quelques fois par mois, parfois pour fêter quelque chose, parfois sans raison particulière et ils passaient un moment à profiter d'une omurice ou de ramens délicieuse en discutant de tout et de rien. Dans ces moments-là, le capitaine de Tôo faisait de son mieux pour jouer les élèves studieux et irréprochable dont papa et maman étaient si fiers, et ne parlait quasiment jamais du club de basket.

Mais aujourd'hui, il allait enfin pouvoir aborder le sujet ici, et pas avec n'importe qui.

Feintant la galanterie, Shouichi ouvrit la porte à Makoto afin qu'il rentre le premier, dissimulant à peine son sourire satisfait. Dès leur arrivée, une serveuse qu'Imayoshi connaissait bien vint les accueillir avec son expression la plus adorable sur son visage à laquelle il répondit par la même. On aurait presque pu voir des fleurs tournoyer autour d'eux pendant qu'ils discutaient brièvement. Il pensa un instant que son kohai devait peut-être se sentir mal à l'aise d'être un peu exclu comme ça de la conversation, puis se rappela de la nature asociale du bonhomme qui devait sûrement plus attendre que cette mascarade se termine pour qu'ils puissent aller manger.

Cette perspective donnait envie au binoclard d'allonger encore plus la conversation.

"Et dis moi, Shouichi-kun, c'est un ami?" Demanda la demoiselle en toisant Hanamiya d'un air curieux.

"Oui ~ nous étions dans le même collège et nous avons décidé de passer un peu de temps ensemble pour discuter."

"Oh, je vois! Dans ce cas je vais vous mettre à une table tranquille!"

Enchantée par l'idée, leur hôte les guida sans qu'ils eussent besoin de quémander quoi que ce soit, et ils se retrouvèrent au fond à une table pour deux juste à côté de la fenêtre et l'un en face de l'autre. Comme prévu, la décoration était assez sombre, mélangeant le marron du bois et quelques couleurs chaudes pour que les clients s'y sentent bien. Maintenant que leur accompagnatrice était partie à ses obligations pour leur laisser le temps de choisir ce qu'ils commanderaient, ils se retrouvaient à se toiser les yeux dans les yeux. La scène, vue de l'extérieur par leurs connaissances, ferait sûrement un peu peur. Aucun des deux n'avait de personnalité rassurante et les imaginer prendre un repas ensemble revenait à imaginer un immonde complot se mettre en place pour détruire la génération miracle.

Et pourtant, on en était très loin.

"Bien, je te propose de commander ce que tu veux, c'est ma tournée~ " Déclara Imayoshi en s'emparant d'une des deux cartes du jour mise à disposition.

Il n'allait pas tout de suite commencer à énumérer les sujets critiques, il voulait d'abord laisser le temps à son invité de se mettre à l'aise. En outre, il avait faim, et il n'aimait pas commencer ses insanités verbales le ventre vide, il allait au moins attendre le plat de résistance avant de s'attaquer à un gros morceau. Une omelette sucrée lui faisait envie, mais il hésitait avec des bouchées au poulpe... Il fallait aussi qu'il prenne à boire... Un thé glacé ferait l'affaire. Il aborda un sourire en voyant des plats pour deux, ayant pendant un moment l'envie d'en partager un avec Hanamiya. Fort à parier que ce dernier déclarerait qu'il préférait manger sur une poubelle que dans le même plat que lui. Il l'entendait déjà ~

La demoiselle revint après quelques minutes de silence pour leur demander s'ils ont fait leur choix.

"Oui, je vais prendre l'omelette, avec un Ice-Tea, et toi Hanamiya-kun ~ ?"

Il prenait son temps, oui.




Dernière édition par Imayoshi Shouichi le 23.01.15 2:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: C'est le moment de te mettre à table [PV Hanamiya Mako-chan ~ ] (terminé)   15.12.14 14:27



C'est l'heure de te mettre à table ♦ with imayoshi shouichi
Depuis toujours, Hanamiya n'avait jamais eu de regrets dans sa vie, au sujet de ses actions passées. Pas une seule fois, il n'avait regretté la blessure infligée à un petit garçon lorsqu'il n'avait que 8 ans. Pas une seule fois, il n'avait regretté de blesser son aîné lors d'un match d'entraînement. Pas une seule fois de sa vie, il n'avait regretté d'avoir détruit, brisé, mis en pièce les rêves des autres. Pas une seule, il n'avait jamais regretté d'agir en mauvais garçons. Pas une seule fois, il n'avait regretté d'avoir choisi ce chemin jonché de ronces tapi dans les ténèbres. C'était son choix. Et rien n'y personne n'allait commencer à le faire culpabiliser.

Sauf qu'en cet instant précis, il commençait à regretter.

Pourquoi est-ce qu'il avait accepté ?! Plus il avançait dans les rues, plus l'envie de prendre les jambes à son cou au prochain détour augmentait. Un frisson désagréable parcourut son échine, lui présageant que rien de bon n'allait lui arriver. En réalité, il estimait que sa journée partait en couille dès l'instant où ce serpent à lunettes lui avait adressé la parole.

Ruminant son malheur, Makoto entra d'un pas nonchalant dans le restaurant familial où Imayoshi l'avait emmené, le laissant passer en premier. Lèvres pincées signe d'agacement, le capitaine de Kirisaki jeta un rapide regard circulaire sur l'endroit. C'était plutôt calme, les clients n'ayant pas encore afflué. La décoration n'était pas trop mal, le genre qui pouvait mettre n'importe qui à l'aise sans être trop miteux ou trop classe. Les plats proposés étaient à des prix abordables, et semblaient tout de même avoir du goût. C'était, sans conteste très différent de ce qu'il avait l'habitude de fréquenter avec sa mère.

Une serveuse s'approcha d'eux et celle-ci s'adressa automatiquement du brun à lunettes, un grand sourire sur ses lèvres. Huh, dégoûtant. C'était certain, Hanamiya était certes un très bon acteur, mais jamais il ne ferait un métier comme serveur ou tout autre job où il fallait être constamment en contact avec des gens et être poli. Très peu pour lui. Parce qu'un jour où l'autre, il allait craquer et faire un meurtre. Grinçant des dents, Makoto n'avait qu'une envie, c'était que ce déjeuner se termine au plus vite. Mais son ancien capitaine ne semblait pas du même avis et rallongeait avec un malin plaisir sa conversation avec la demoiselle.

-Oui ~ nous étions dans le même collège et nous avons décidé de passer un peu de temps ensemble pour discuter.

Il faillit s'étrangler avec sa propre salive. « Nous » ?! Comment ça « nous »?! C'était lui qui avait pris cette initiative et l'avait forcé à:le suivre. Il préférait encore manger avec un chien qu'avec ce renard puant une suave hypocrisie à des kilomètre à la ronde ! Grinçant des dents, il les suivit finalement et s'assit à la table qu'on leur proposait, au fond de la salle, près des fenêtres, un peu à l'écart des autres. Il planta son regard empli d'ennui et d'énervement dans ceux de son aîné avant de prendre la carte du restaurant.

-Bien, je te propose de commander ce que tu veux, c'est ma tournée~

Et Hanamiya n'allait pas s'en priver, loin de là. Scannant rapidement la liste, son regard s'arrêta sur le curry. Voilà une éternité qu'il n'en avait pas mangé. Il doutait que le goût du curry n'allait pas être spécial mais il espérait un minimum qu'il sera mangeable. La serveuse qui les avait accueilli un peu plus tôt revint, son carnet à la main.

-Oui, je vais prendre l'omelette, avec un Ice-Tea, et toi Hanamiya-kun ~ ?
-Un curry et de l'eau, répondit-il un faux vrai sourire sur les lèvres.

Hanamiya n'avait pu s'empêcher et écrasa brusquement le pied de son senpai sous la table lorsqu'il employa ce ton mièvre qu'il détestait tant en prononçant son nom. Puisque la serveuse était toujours là, Hanamiya devait être – oui bon devait faire semblant – un minimum poli et sociable devant les autres.

-Alors, senpai, comment c'est à Tôo ? Pas trop facile pour toi ?

Makoto n'avait jamais, ô grand jamais, utiliser la marque de politesse avec Imayoshi avec sincérité. Uniquement pour lui montrer son agacement et l'irritation qu'il générait chez sa personne.



(c) codée par Tsu-chan







Dernière édition par Hanamiya Makoto le 27.12.14 7:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tôo
avatar



InformationsMessages : 89
Date d'inscription : 19/07/2014
Localisation : Ne me cherchez pas ~
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #006666

RP terminés: 3

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: C'est le moment de te mettre à table [PV Hanamiya Mako-chan ~ ] (terminé)   27.12.14 0:55



À partir du moment où il avait officiellement invité son cadet à manger avec lui, Imayoshi avait fait le deuil de son portefeuille et s'attendait vraiment à ce qu'Hanamiya commande le plus ou des plats en quantité pour le ruiner, mais il se montra étonnamment raisonnable. Encore une chance que le capitaine de Too ne soit pas tombé sur Kagami, là il aurait pu mettre en hypothèque l'appartement de ses parents. Enfin, ce n'est pas comme si un jour il inviterait Kagami à manger, déjà qu'il n'invitait même pas ses propres coéquipiers -qui ont dit qu'il devait être un senpai exemplaire avec tout le monde? - . Bref, donc oui, Shouichi était assez soulagé, se disant que ce repas allait peut-être se passer sans encombre.
Jusqu'à ce qu'il sente une vive douleur sur son pied.

Évidemment. Sa petite teigne préférée commençait à montrer les politesses qu'il appréciait tant. Imayoshi eut une petite grimace sous le coup de la surprise, ouvrant ses yeux pendant une microseconde puis reprit un visage souriant pour ne rien laisser transparaître. Bien sûr, il y avait toujours la serveuse, mais il ne voulait pas non plus donner la satisfaction à Hanamiya de montrer qu'il avait mal. C'est ce qu'il adorait chez les autres. Voir leur expression de souffrance une fois qu'il les avait brisés. Dommage pour lui, il n'aura jamais l'occasion de voir un tel sentiment se peindre sur les yeux de son senpai. Il fallait qu'il trouve mieux s'il espérait le voir perdre son sang-froid. Il nota d'ailleurs avec amusement son sarcasme déjà à un haut niveau pour employer son titre honorifique. Bien, il était temps de répondre aux hostilités.

Tapant doucement des doigts sur la table, il lui répondit du même tons doucereux:

"Oh, ça peut aller ~ mes coéquipiers sont, pour la plupart, facile à gérer. Il y en a un qui fait d'ailleurs d'excellents bentô. Par contre notre As est un peu difficile, il vient de la Génération Miracle... Oh, suis-je bête, tu as dû nous voir pendant l'interhigh donc tu l'as forcément apperçu. Il est incroyable, n'est-ce pas?"

Que de provocation, que de provocation... Imayoshi savait parfaitement qu'Hanamiya n'aimait pas les gens bourrés de talent comme la Génération Miracle. Remuer le couteau dans la plaie, c'est ce qu'il faisait de mieux. La douleur dans son pied commençait à lui engourdir les muscles. C'était assez désagréable mais il savait qu'il ne devait laisser rien apparaître, tout du moins jusqu'à ce que la demoiselle soit partie. Au départ, il l'avait presque trouvée charmante, mais maintenant, il en venait à espérer qu'elle déguerpisse vite pour aller faire de l'oeil à quelqu'un d'autre. Mais elle semblait visiblement décidée à commérer jusqu'au bout. Magnifique...

"Mais sinon ça va bien, même si je regrette de ne plus pouvoir jouer au basket avec toi. Nous faisions plutôt une bonne équipe non? Nous avions... le même état d'esprit, et nos techniques n'avaient aucun secret l'un pour l'autre~ "

Il avait lancé son point d'accroche. Au final, on s'en fichait de ce que pouvait bien fabriquer Imayoshi à Too; c'était Hanamiya qui comptait. Il avait vraiment envie de se remémorer le passé. C'était comme ça, il était nostalgique. Après avoir été appelée par son patron, la serveuse laissa enfin seuls l'un en face de l'autre les deux basketteurs. C'était un petit sursis de quelques minutes -le temps qu'on leur apporte leur plat- mais c'était ce qu'il fallait à Imayoshi pour débloquer la situation. Et d'ailleurs pour commencer... il devait débloquer autre chose. Le plus âgé laissa son pied -celui qui était libre- glisser sur la cheville du plus jeune et lui servit son plus regard charmeur.

-"Hanamiya-kun, je suis touché que tu sois attaché à moi à ce point-là, mais je te rassure: je ne vais pas m'enfuir. Tu peux donc me lâcher ~ "

Il se doutait que ce ne soit pas aussi facile, surtout avec Makoto et dit dans ces termes-là mais autant essayer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: C'est le moment de te mettre à table [PV Hanamiya Mako-chan ~ ] (terminé)   27.12.14 8:23



C'est le moment de te mettre à table ~ ♦ with imayoshi shouichi
Sincèrement, Hanamiya n'en avait strictement rien à faire de la scolarité d'Imayoshi à Tôo. Il avait posé cette question, d'une parce qu'il devait faire semblant – comme d'habitude – et de deux, il n'avait trouvé rien de mieux. Et son sourire imité commençait à le fatiguer. Quand est-ce que cette cruche allait se barrer ?! Makoto se faisait violence pour ne pas lui lancer une réponse cinglante pour l'envoyer bouler et serra les dents en entendant le ton employé par le brun à lunettes devant lui.

-Oh, ça peut aller ~ mes coéquipiers sont, pour la plupart, facile à gérer. Il y en a un qui fait d'ailleurs d'excellents bentô. Par contre notre As est un peu difficile, il vient de la Génération Miracle... Oh, suis-je bête, tu as dû nous voir pendant l'interhigh donc tu l'as forcément aperçu. Il est incroyable, n'est-ce pas?

Un tic nerveux fit tressauter le coin de ses lèvres, transformant son visage joyeux en une grimace de dégoût et de mépris l'espace d'une micro-seconde, lorsqu'il lui parla de la Génération des Miracles. De l'As qui plus est. Comme s'il avait besoin de penser à ces enflures, en plus d'être en face la pire personne qui puisse exister sur cette terre. Imayoshi avait vraiment de l'irriter au possible. De plus, il avait bien calculé son coup, ils étaient dans un lieu public, il ne pouvait donc pas l'attaquer ouvertement – chose qu'il aurait déjà fait depuis longtemps s'ils avaient été seuls. Il devait juste se contenter d'écraser son pied, mais ce n'était pas ça qui allait le faire grimacer de douleur.

Et elle pourrait pas déguerpir cette pauvre idiote ?!

-Mais sinon ça va bien, même si je regrette de ne plus pouvoir jouer au basket avec toi. Nous faisions plutôt une bonne équipe non? Nous avions... le même état d'esprit, et nos techniques n'avaient aucun secret l'un pour l'autre~

Urgh. S'il y a bien une chose dont il ne voulait pas parler, c'était bien l'époque du collège. Surtout avec Imayoshi. L'avoir comme capitaine avait été un véritable supplice. Le seul mérite qu'il avait de lui, c'était son intelligence et les parties d'échec qu'ils avaient tous les deux. Et ça s'arrêtait là. Il était la seule personne avec qui les conversations ne volaient au ras des pâquerettes. Lorsqu'un enfant est surdoué, il lui est difficile de s'intégrer avec des enfants de son âge. Mais, contrairement à la majorité, Hanamiya était pleinement conscient de ses capacités intellectuelles et l'utilisait à son avantage. Pour le plus grand malheur de l'humanité.

Lorsqu'enfin la serveuse s'éloigna, appelée par son patron, le capitaine de Kirisaki Daiichi appuya un peu plus sur son pied. Mais il se figea en sentant quelque chose effleuré sa cheville. Et il écarquilla les yeux, un frisson de dégoût parcourant son échine en déchiffrant le sourire charmeur placardé sur son visage. Charmeur peut-être mais pas avec lui. Mais il était entrain d'halluciner. Il... Il lui faisait du pied ?! Mais il était complètement malade ! Certes, la nappe était assez longue pour cacher ce qui se passait sous la table mais il ne... il n'avait pas le droit de faire ça ici.

-Hanamiya-kun, je suis touché que tu sois attaché à moi à ce point-là, mais je te rassure: je ne vais pas m'enfuir. Tu peux donc me lâcher ~ 

Makoto ne se fit pas prier et retira derechef son pied mais il n'allait pas s'arrêter là pour autant. Tout en essayant de rester droit sur sa chaise, il chassa le pied de son aîné d'un geste brusque. S'il le touchait davantage, nul doute qu'une fourchette allait se planter entre ses deux yeux.

-Fais ça encore une fois et je te jure que tu n'auras plus besoin de tes lunettes pour le restant de tes jours, cracha-t-il d'un ton acide, la voix basse.

La menace avait été claire et nette. Hanamiya estimait que la mort était parfois une méthode trop douce. Elle permettait d'abréger les souffrances de quelqu'un or, le plus jeune ne demandait que ça : prolonger la douleur de sa victime. Et il savait qu'Imayoshi avait une très mauvaise vu, et il ne voyait pas bien loin sans ses précieuses lunettes. Comment ça c'était puérile ? Si Hanamiya avait décidé que tout était permis, alors c'est que c'était le cas.

Mais Imayoshi put avoir un moment de sursis puisque la serveuse s'approcha d'eux avec leurs plats tous chauds. L'odeur épicé du curry lui rappela qu'il avait faim, oubliant son énorme porblème qui était face à lui. Il ne prit même pas la peine de faire les gestes d'usage, comme sa mère le lui avait appris, et attaqua directement son plat. Shoichi ne méritait pas qu'il fasse usage de bonnes manières. Surtout après... Makoto frémit de nouveau d'écœurement avant d'avaler une autre bouchée de son curry – qui était mangeable fort heureusement. Le meneur de Kirisaki Daiichi tourna finalement la tête et regarda dehors, espérant, mais il rêvait sans doute, que son ancien capitaine, ne revienne pas sur le sujet du collège.



(c) codée par Tsu-chan





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tôo
avatar



InformationsMessages : 89
Date d'inscription : 19/07/2014
Localisation : Ne me cherchez pas ~
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #006666

RP terminés: 3

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: C'est le moment de te mettre à table [PV Hanamiya Mako-chan ~ ] (terminé)   19.01.15 0:09



Comme prévu, ses sujets de conversation déclenchaient une véritable allégresse chez son cadet.

Passer de la génération miracle à leur passé au collège fut la recette parfaite pour commencer le travail et ronger la patience qui habitait Hanamiya. Comme une cocotte-minute qu'il ferait bouillir peu à peu, Imayoshi allait se faire un plaisir de le titiller de plus en plus jusqu'à ce qu'il explose de rage. Bien sûr, il y avait une sous-pape de sécurité, dit le lieu public dans lequel ils se trouvaient, mais là aussi, le lycéen à lunettes savait que passer un certain niveau de colère, on finissait par oublier son environnement. Son cher voisin de table devait le savoir également puisque c'était là-dessus que reposait les dessous de sa stratégie de basket. Un plan sournois et vicieux qui consistait à piéger les joueurs dans leurs propres humeurs. Tout ce qu'il adorait.

Un poids sur son pied, quelques grimaces furtives et un regard assassin imperceptible envers la gentille serveuse pour qu'elle s'en aille, Imayoshi eut le bonheur d'être enfin libéré de sa douleur.

Le capitaine de Tôo n'aurait pas pensé que sa petite technique serait aussi efficace, mais visiblement son petit kohai était bien plus effarouché qu'il ne le pensait. C'était tellement mignon. Le voir s'emporter pour un simple contact, lui qui d'habitude répondait aux colères des autres l'attendrissait presque. Encore une fois, une vague de nostalgie le prit, et Shouichi se rendit compte que Makoto n'avait pas tant changé que ça par rapport au collège. Il restait quelque part le même gamin intelligent et désinvolte cachant un petit diablotin qui, une fois maîtrisé, faisait finalement plus peur que de mal. C'était tellement risible d'imaginer qu'il était une des rares personnes à connaître ce côté-là du capitaine de Kirasaki Dai Ichi.

Imayoshi laissa échapper un petit soupir en éloignant à son tour son propre pied, avec une expression déçue.

"Voyons Hanamiya-kun, ce n'était rien de méchant. . Et puis je n'ai fait que répondre à tes attentes ~ "

Il passa outre la menace, sachant qu'elle était aussi enfantine que non crédible - tout du moins tant qu'ils resteront dans ce restaurant, il ne garantissait rien une fois qu'ils seront seuls- . Fort heureusement, l'arrivée de la jeune fille, toujours la même bien sûr, empêcha les promesses de souffrance d'aller plus loin et c'est avec joie que le lycéen myope accueillit son plat. Il nota avec amusement que quelqu'un, sans aucun doute leur hôte, avait pris la liberté de dessiner un coeur en forme de ketchup sur son omelette alors qu'il n'avait rien demandé de précis. C'était une forme de flirt indirect assez subtile, mais qui ne touchait pas vraiment la sensibilité d'Imayoshi qui avait d'autres goûts bien moins romantiques, quoique tout aussi adorables...

Joignant ses mains, il fit ce que son accompagnateur ne prit même pas la peine de faire et lança un "Itadakimassu" avant de s'attaquer sans hâte son assiette. Commençant par le bout de l'Omelette, il la découpa en petits morceaux pour la manger progressivement sans gâcher le travail artistique, laissant le reste de plat pas encore entamé impeccable. Cela créait une asymétrie assez intéressante sur laquelle il ne jugea pas utile de s'attarder. Au lieu de cela, il reporta son attention sur Hanamiya qui n'avait pas pipé mot depuis que leur repas fut servi. Sans doute avait-il espérer qu'une fois la bouche pleine, les mots acerbes n'allaient plus s'échapper mais c'était mal le connaître.

Jouant un peu avec sa fourchette, Imayoshi tapa sur l'assiette voisine avec:

"Je vois que même tes goûts n'ont pas changé depuis cette époque... tout comme ton basket d'ailleurs ~ "

Oui, il faisait très subtil comme transition, mais cela allait lui permettre de mieux captiver son attention. Maintenant que cette fille n'allait très certainement plus venir les interrompre, surtout avec l'heure de pointe qui faisait affluer les clients, il allait enfin être tranquille pour rentrer dans le vif du sujet et s'attaquer au plat de résistance. Il faisait bien sûr allusion à ses matchs en général mais surtout, parce que cela avait fait énormément de bruit dans le monde du basket, au fameux incident avec Seirin l'an dernier. Il n'avait pas manqué une miette du spectacle et très sincèrement, même voir la Génération Miracle réunie ne l'aurait pas tant fait frissonné. Un tel coup en traître, qui avait brisé un tel talent. C'était tout simplement formidable.

Imayoshi brûlait d'impatience de savoir ce que le principal responsable pensait de tout cela.



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: C'est le moment de te mettre à table [PV Hanamiya Mako-chan ~ ] (terminé)   25.01.15 15:37


C'est le moment de te mettre à table
with imayoshi shoichi

S'il n'était pas affamé, s'il n'avait pas été en public, Hanamiya aurait déjà craché à la figure d'Imayoshi ce qu'il avait dans la bouche. Il aurait pu, c'était son argent après tout, c'était lui qui payait. C'était comme s'il lui disait qu'il pouvait foutre son argent là où il pensait mais non. Hanamiya se retint de le faire. Pourquoi ? Pour ne pas utiliser l'humiliation publique ? Parce que son effroyable aîné en face faisait exactement tout pour le mettre en colère et le mener par le bout du nez. Il le comprenait un peu tard mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais.

Enfin, avec Imayoshi c'était trop tard. Le connaissant, il avait du déjà prendre en compte qu'Hanamiya cesserait de se mettre en colère à un moment ou à un autre. Il trouvera forcément un autre moyen de faire grimper une nouvelle fois l'irritation du plus jeune. Mais c'était mal connaître Makoto. Ce dernier profita donc des quelques minutes de silence que pouvaient lui accorder le repas, lui laissant le temps de se préparer mentalement pour la prochaine attaque qui ne tarda pas.

Shoichi tapota son assiette pour attirer son attention :

-Je vois que même tes goûts n'ont pas changé depuis cette époque... tout comme ton basket d'ailleurs ~

Makoto haussa un sourcil en le voyant chercher à passer sur le sujet du collège. N'en avait-il pas marre de ressasser les souvenirs ? Hanamiya n'était pas du genre à regarder en arrière, à s'attarder sur ses faits et gestes, sur les crimes qu'il avait commis, sauf peut-être pour s'assurer que tout était en ordre et que rien ne le trahissait. Mais pour rien au monde, il ne souhaiterait revenir en arrière et recommencer. Ce qui était fait est fait.

Un brin agacé – il ne pouvait pas s'en empêcher – il grimaça légèrement après avoir avalé la bouchée de son curry :

-C'est quoi ton problème aujourd'hui ? J'ai pas envie de parler de l'époque du collège, encore moins avec toi, cracha-t-il d'un ton acerbe.

Son regard olive lui regarda brièvement avant de couler vers son plat, un omu-rice qu'il avait coupé en plusieurs morceaux.

-Compte pas sur moi pour parler basket, connard, l'insulta-t-il.

Et sans plus de cérémonie, il plongea sa cuillère dans l'assiette en face et vola un morceau de son repas avant de l'enfourner dans sa bouche. C'était mangeable mais ça ne valait pas du tout les plats de sa mère. Il n'y avait pas assez de sel à son goût. Et les légumes n'étaient pas bien cuits. Il fit passer le goût en buvant de grandes gorgées d'eau avant de retourner s'occuper de son propre curry. Il songea une seconde à commander à un autre plat mais il lui avait coupé sa faim mais se força à finir quand même.

-T'es assez intelligent pour parler autre chose que de basket, bordel, marmonna-t-il, sa cuillère dans la bouche.

Est-ce que pour une fois, pour une seule journée, on pouvait lui épargner le sujet de conversation « basket » ? Il le subissait déjà tous les jours, pas question de faire de même alors qu'il avait un jour de repos. Mais bon, avec son aîné, pas sûr qu'il allait l'écouter...


(c) fiche codée par Hanamiya Makoto




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tôo
avatar



InformationsMessages : 89
Date d'inscription : 19/07/2014
Localisation : Ne me cherchez pas ~
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #006666

RP terminés: 3

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: C'est le moment de te mettre à table [PV Hanamiya Mako-chan ~ ] (terminé)   02.02.15 2:08



En effet, Imayoshi n'avait pas envie d'écouter Hanamiya.

Ou pour être plus exact, il l'écoutait, mais il ne répondrait pas totalement à sa demande. Pourquoi s'acharnait-il à vouloir ressasser le passé? Outre le fait que ça participait à scier les nerfs de son cadet préféré -et rien que ça était un argument suffisant à ses yeux- on pouvait dire qu'il regrettait cette époque d'une certaine manière. Oh bien sûr, il ne s'en rendait pas malheureux en se levant chaque matin, et trouvait satisfaction dans ses camarades actuels (et pas seulement au basket), mais parfois, il était nostalgique. Cela faisait trois ans qu'il allait à l'école et jouait dans son club sans Hanamiya, il avait donc eut le temps de s'adapter et s'habituer à son absence mais... Mais c'est un fait, ça lui manquait quand même un peu.

Après tout, Shoichi avait été son senpai, mais aussi bien plus. Il avait été le premier à remarquer son talent et la face cachée que son petit minois d'ordinaire si ennuyé dissimulait. Il avait alors décidé arbitrairement à partir de ce moment qu'il le suivrait, et même qu'il le guiderait sur cette voie sans qu'il s'en rend compte, à sa manière. Le basket en était presque devenu secondaire à partir de ce moment, et c'est surtout de voir son évolution, voir jusqu'où il serait capable d'aller qui avait intéressé le plus vieux. Alors évidemment, devoir partir au beau milieu de son observation, ça avait été frustrant. Surtout qu'il n'avait trouvé personne d'autre avec ce potentiel au sein de Tôo.

Pouvait-on alors vraiment le blâmer de repenser avec une certaine tendresse à ces moments en se disant qu'ils étaient passés trop vite? Peut-être qu'il se faisait déjà vieux d'avoir des idées pareilles, qui sait...

"Ça me blesse que tu dises ça... Moi je chéris ces moments inoubliables Hanamiya-kun. Tu ne te souviens pas à quel point nous étions proches en ces temps-là?" Il prit un air pensif avec un sourire béât, presque innocent. "Aaah... à cette époque déjà, tu étais vulgaire et violent..."

Malgré ses mots, il n'y avait aucun reproche dans le ton de sa voix, juste une certaine tendresse, comme une mère âgée qui parlerait de son enfant lorsqu'il n'avait que quatre, maintenant devenu adulte. C'est un peu le sentiment qu'avait Imayoshi vis-à-vis de son kohai. Sauf qu'il n'avait pas tout à fait fini de grandir, et qu'il lui restait encore du chemin à faire. Ne serait-ce que pour le dépasser lui. C'est pour ça qu'il tenait tant à s'informer sur les progrès de son petit protéger. Mais ce dernier ne semblait pas disposé à collaborer. C'était quand même assez méchant de sa part, dire qu'il avait été une partie importante de sa vie à un moment, et que maintenant il voulait mettre son senpai à l'écart.

Il ouvrit une de ses paupières lorsqu'il vit une cuillère voleuse s'approprier un morceau de son plat, durement payé de sa poche. La bouchée disparut entre les lèvres qui avait laissée sortir tant de grossièreté plus tôt, faisant hausser un sourcil à Shoichi. Eh bien, il avait oublié à quel point Makoto était sans gêne, surtout avec lui. Mais ce n'était pas pour lui déplaire. C'était même ce côté effronté qui l'avait intéressé dès le début, après avoir gratté un peu la peinture sous son air las. Ce n'était quand même pas pour cela qu'il allait laisser passer l'odieux larcin sans dédommagement.

Attendant le moment opportun, Imayoshi se saisit du poignet d'Hanamiya lorsqu'il fut sur le point de mettre de nouveau la cuillère à sa bouche et la happa de la sienne sans avertissement. Le curry était bon, mais un peu trop fade au goût du basketteur de Tôo. Il reprit sa place sur sa chaise aussi vite qu'il l'avait quitté pour se pencher sur son kohai et le regarda l'air de rien. C'était le genre de petit jeu qu'il adorait, alors si en plus le capitaine de Kirasaki Daiichi lui tendait une perche, il n'allait pas se gêner pour l'attraper. Ce n'était que lui rendre la monnaie de sa pièce ~

"Pas mauvais." Fit-il simplement avant de reprendre leur conversation précédente. "Si tu veux, on peut parler de nos petites parties d'échec. Tu étais assez doué, et j'aimais beaucoup jouer avec toi."

Et pas qu'aux échecs, sous-entendait-il de manière muette d'un simple regard sournois.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: C'est le moment de te mettre à table [PV Hanamiya Mako-chan ~ ] (terminé)   06.02.15 18:52


C'est le moment de te mettre à table
with imayoshi shoichi

-Ça me blesse que tu dises ça... Moi je chéris ces moments inoubliables Hanamiya-kun. Tu ne te souviens pas à quel point nous étions proches en ces temps-là? Aaah... à cette époque déjà, tu étais vulgaire et violent...

Hanamiya faillit s'étouffer en l'entendant parler. Imayoshi et lui, proches ?! À moins qu'on ne l'ai drogué, Makoto n'avait pas le souvenir d'avoir été réellement proche de ce sale type. Tout ce qu'il faisait, c'était de l'emmerder et de le déstabiliser. En quoi est-ce qu'ils étaient proches ?! Ils n'avaient définitivement pas les mêmes souvenirs. En plus d'être myope, il avait la mémoire défaillante. Et il se disait être l'un des élèves les plus brillants du collège ?! Quelle bonne blague !

Continuant de manger son curry, il le laissa donc dans son bla bla ô combien exaspérant, ne voulant pas y prêter attention. Mais bien belle erreur que voilà. Ne faisant pas du tout attention au lycéen en face de lui, ce dernier s'empara de son poignet et enfourna sa cuillère dans sa bouche, lui volant sa nourriture. Hébété par ce geste, le capitaine-coach de Kirisaki Daiichi ne bougea pas pendant une bonne seconde, ne sachant pas quoi dire. À part peut-être qu'il aille se faire foutre. Mais il n'allait pas jurer en public, et se donner en spectacle, oh ça non !

-Pas mauvais. Si tu veux, on peut parler de nos petites parties d'échec. Tu étais assez doué, et j'aimais beaucoup jouer avec toi.

Au diable les parties d'échec ! Revenant sur terre, Hanamiya regarda sa cuillère comme s'il avait vu la chose la plus dégoutante de sa vie. Il la déposa finalement sur sa table et regarda ailleurs un moment. Hors de question qu'il mange avec ça maintenant que l'autre avait fourré ses microbes dessus. Jetant un coup d'oeil par la fenêtre puis dans la salle, il soupira d'agacement avant de déplacer son bras... et de faire tomber sa cuillère dans un bruit métallique. Une serveuse qui passait par là ramassa derechef l'objet tombé.

-Je pourrais en avoir une autre s'il vous plaît ? Demanda-t-il avec un faux sourire.

Bien sûr que ça lui écorchait la bouche de demander tout ça le sourire aux lèvres et les mots de politesse. Mais il ne pouvait pas faire grand chose dans un lieu public et aussi bondé. Trop de témoins et pas assez de préparations. Il était en terrain inconnu, impossible de faire la moindre manœuvre. Une toute petite erreur et ça lui serait fatale. Mais il avait déjà fait une belle erreur en suivant son aîné ici. Qu'est-ce qu'il lui avait pris déjà... ?

Une minute s'écoula à peine lorsque la serveuse revint avec une nouvelle cuillère propre. Il put ainsi terminer son plat de curry sans avoir à partager les microbes d'Imayoshi. Comme s'il n'y avait pas assez de saloperies sur cette terre. Manquerait plus qu'il soit infecté par un virus.

Avalant la dernière bouchée en silence, il sentit son portable vibrer dans la poche intérieure de sa veste. Il jeta un rapide coup d'oeil voyant là un moment de répit et se retint de soupirer en voyant qu'il s'agissait de sa mère. Sans même s'excuser ou lui demander s'il pouvait quitter de table, il prit le coup de téléphone et sortit de table, se retrouvant à l'extérieur du restaurant.

Une bonne dizaine de minutes plus tard, il revint à sa table sans aucun regrets. Il aurait pu partir, mais il songea à se faire payer un dessert avant de se débarrasser. Autant en profiter jusqu'au bout de l'invitation puisqu'il ne dépensait pas un rond !

-Tu m'offres le dessert, j'espère, imposa-t-il d'un ton acerbe.


(c) fiche codée par Hanamiya Makoto




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tôo
avatar



InformationsMessages : 89
Date d'inscription : 19/07/2014
Localisation : Ne me cherchez pas ~
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #006666

RP terminés: 3

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: C'est le moment de te mettre à table [PV Hanamiya Mako-chan ~ ] (terminé)   15.02.15 22:51




Décidément, il avait gagné en sagesse avec le temps

C'est ce que se dit Imayoshi pour lui-même en voyant qu'Hanamiya ne répliquait toujours pas une de ses cinglantes insultes comme il en avait tant l'habitude avant. Eh bien, être en public aidé, mais le capitaine de Tôo en était presque déçu. Presque. Parce qu'il voyait bien à quel point cela lui faisait mal de se retenir de lui cracher tout son venin dessus. Bien sûr, ça ne vaudrait jamais de le voir exploser devant tout le monde, lui renverser son assiette au visage, peut être même la table, puis le voir perdre ses moyens devant les yeux interloqués pendant que Shouichi mettra tous ses talents à jouer les pauvres victimes qui ne comprenaient rien à la situation. Makoto serait sûrement parti sans demander son reste, définitivement bannis de l'endroit maintenant qu'il était fiché.

C'était dommage, il ne verrait peut-être jamais un tel scénario se produire.

Cela l'étonnait un peu qu'il ait autant de self-contrôle. Bien sûr, il en avait déjà une bonne dose en réserve, vu qu'il s'était amusé au collège à berner son monde sur sa véritable personnalité et se forcer à jouer les gentils, mais quand même. Imayoshi faisait quand même des efforts pour le pousser à bout! Depuis le temps qu'il n'avait pas eu l'occasion de taquiner quelqu'un comme lui, il pourrait au moins jouer le jeu. Mais non. Il se contenta de regarder la cuillère qu'il venait de goûter avec un air tellement comique qu'il du se retenir pour ne pas éclater de rire. Il en avait vu, de bonnes têtes de la part de son kohai, mais celle-ci méritait quand même d'être immortalisée en photo (et être ajoutée à son dossier personnel).

Imayoshi prit un air assez blessé en remarquant son petit manège pour se faire servir une nouvelle cuillère. Il se demandait bien de quoi avait peur Hanamiya pour ne pas vouloir à ce point partager le même couvert que lui. Le plus vieux jurait sur l'honneur n'avoir aucune maladie infectieuse. Et tout ce qu'il aurait pu transmettre à son cadet il l'avait déjà fait. Sa méchanceté, sa fourberie, son sens du calcul... Ah, peut-être son humour. C'était la seule chose qu'il regrettait de ne pas partager avec lui. Enfin, Hanamiya avait ses propres plaisanteries, mais elles ne faisaient rire que lui... Bon, d'accord, la petite blague qu'il a faite à Seirin avait été très drôle, le binoclard était bien obligé de le reconnaître.

Après qu'il eut fini son assiette, Shouichi se retrouva alors tout seul. N'étant pas vraiment inquiet de savoir si Makoto lui avait faussé compagnie en utilisant son téléphone comme alibi, le plus vieux en profita alors pour demander à la jeune serveuse l'addition. On pourrait bien sûr penser à première vue qu'il faisait exprès pour écourter le repas, mais en vérité, c'était dans une logique inverse. C'est ainsi qu'Hanamiya pu le voir avec un sourire encore plus étiré lorsqu'il revint. Peut-être n'y avait-il pas fait attention, mais il demanda ensuite directement son dessert. Le plus âgé rit pour lui en le comparant à un enfant dans sa tête face à cette réaction.

"Cela ne m'étonne pas de toi, je sais à quel point tu aimes les choses sucrées, c'est pour ça que je te l'offre évidemment, je ne serais pas un bon Senpai sinon ~ "

La demoiselle apporta la note pilée à ce moment précis qu'Imayoshi s'empressa de prendre pour lire. Le montant équivalait à peu près à ce qu'il avait prévu. Sans prêter attention à l'expression de son cadet qui devait se poser des questions, il sortit son portefeuille et donna un beau billet. Profitant que leur gêneuse soit partie le temps de chercher de la monnaie, il s'expliqua alors.

"Mais pas ici, ce n'est pas très bon. Je te l'offrirais dehors ~ "

Et voilà comment il rallongeait encore son temps passé avec lui. Non, il ne le lâcherait pas juste après avoir payé et chacun repartirait de son côté. Ce serait beaucoup trop facile. Et il se doutait, en connaissant ses goûts, que son invité n'allait pas cracher dessus -encore que- .




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: C'est le moment de te mettre à table [PV Hanamiya Mako-chan ~ ] (terminé)   17.02.15 12:25

La suite ici




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: C'est le moment de te mettre à table [PV Hanamiya Mako-chan ~ ] (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est le moment de te mettre à table [PV Hanamiya Mako-chan ~ ] (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Inutile de mettre les points sur les I
» vous aimer les puzzles??? a mettre dans vos favoris
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-