The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]   08.01.15 20:17



Murasakibara Atsushi
"Je vais te montrer à quel point le basket est un sport cruel."






  • Nom : Murasakibara
  • Prénom : Atsushi
  • Surnom : Aah, j'ai beaucoup de surnoms... Vous pouvez m'appeler comme vous le voulez~
  • Age : 16 ans
  • Date de naissance : 9 octobre
  • Nationalité: Japonaise
  • Taille : 208 cm
  • Poids : 99 kg
  • Orientation sexuelle : La flemme de m'y intéresser... C'est si important que ça~ ?
  • Statut social : Plutôt aisé
  • Poste au basket : Pivot
  • Situation familiale : J'ai trois grands frères et une grande sœur. Tout le monde est uni dans la famille... Ah, sauf quand c'est l'heure du dîner...
  • Etablissement : Yosen
  • Double Compte : NON
  • Avatar : Murasakibara Atsushi + Kuroko's basket


(c) Fujimaki Tadatoshi


CARACTERE


Ses deux mètres huit et ses cheveux lavande en bataille attirent forcément l’œil de n‘importe quelle personne n’ayant jamais croisé le chemin du géant miracle. Son apparence à la fois originale et négligée inspire souvent curiosité et effroi. Un dualisme pour le moins complexe habite la jeune pousse violette.

La chose la plus frappante chez Atsushi est bien évidemment sa nonchalance et son air idiot qu’il arbore presque sans arrêt. Bien bâti comme il est, il ne bougerait pas d’un pouce pour rien. Question d’économie d’énergie ? Vous êtes froid. Très froid. Simple apathie ? Touché. En tout cas, dès qu’on parle d’entraînement, le garçon se défile comme pourrait le faire Aomine, son ancien petit camarade. Seulement, contrairement à l’As de Too, le faire chanter avec quelques sucreries est chose facile. Mais ne lui demandez pas d’y prendre du plaisir ou de prendre au sérieux les entraînements, cela n’arrivera pas.

Son côté abruti, quant à lui, n’est que le reflet de son comportement plus qu’enfantin pour un garçon de son âge. Son sadisme, ses petits caprices  et ses gamineries impromptues étonneront toujours son entourage, plus en mal qu’en bien… Son impatience digne d'un garnement pourri gâté est tout aussi légendaire et connu de ses amis. D’ailleurs, son petit faible pour les sucreries va de concert avec son attitude. Vous le verrez toujours en train de grignoter une petite douceur… Qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour quelques Maiubos ou un des Neruneruneru candies ! La totalité de son argent de poche est utilisé pour goûter au plaisir du fast food dans toutes ses formes et ce, tous les jours. Heureusement que son partenaire de court, Tatsuya, lui achète des cochonneries de son côté pour appâter le titan jusqu'au gymnase, sinon il n'aurait rien à mettre dans son garde-manger secret (sa petite commode qui n'est pas si secrète que ça, même pour ses professeurs...).

Mais n’allez pas vous imaginer que l’As de Yosen est un simple d’esprit ne carburant qu’aux bonbons bon marché. Ah non. Considéré comme un génie, il ne se donne simplement pas la peine de se montrer en spectacle devant le tableau noir ou d’aider ses camarades dans leurs révisions à l’approche d’examens. La physique est sa matière préférée. Il est aussi très agile et cela peut se constater aux stands de tir et de pêche de poissons rouges qu’on retrouve souvent à des festivals ou kermesses. Par contre, les tâches précieuses comme enfiler le fil dans une aiguille. Ça demande beaucoup trop de patience de sa part – et de doigté, qu’il ne possède malheureusement pas avec ses grandes mains… et pas de soirée karaoké avec lui. Jamais.

« Je déteste le basket », dixit notre grande asperge d’Akita. Étonnant de la part d’un des joueurs les plus talentueux de sa génération, n’est-ce pas ? Tout son potentiel est la seule et unique raison qui le pousse à continuer ce sport d’équipe qui ne fait que l’ennuyer et tout au plus le défouler un peu. Ce qui l’insupporte plus que tout est en particulier les passionnés du ballon orange. Une désagréable envie de vomir l’envahit chaque fois qu’il converse ou joue avec l’un d’entre eux.  Les « écraser »… Oui, les « écraser » est la seule solution qui lui est venu en tête pour résoudre ce problème. Au moins, il était garanti de changer leur sourire niais par un visage déformé par le dégoût du sport. Oui, aucun effort n’est récompensé. Seul le talent compte dans son monde. Pourquoi lutter contre le cours naturel des choses ? C’est ridicule. Stupide. Inutile. Il ne supporte pas ça. Tout s’arrêtera s’il les « écrase » un par un… hein ?

Comme vous avez pu le constater, le miracle à la taille vertigineuse n’a seulement d’apparence son apathie. Versatile, voir déséquilibré, Murasakibara est bien plus belliqueux et pugnace qu’il ne le fait paraître en plein match. Son passé en est la preuve ; à l’époque de Teiko, dans un de leurs premiers matchs, les miracles ont gagné haut la main un match grâce à cent points marqués avec rage par le violet. La rage de gagner. Et plus le temps a passé, plus son agressivité s’est apaisé jusqu'à ce qu’il se limite à ne jouer que défensivement tous les matchs de ses dernières années collège. Il se sentait obligé de le faire, au risque de mourir d’ennui. Tout cela signifierait bien que le style de prédilection du géant, contrairement à ce qu’on pourrait penser, est très offensif.

Monstrueux est peut-être l’adjectif qui le qualifierait le mieux. Un conseil : ne pensez en aucun cas qu’Atsushi n’est qu’un gros nounours simple d’esprit qu’il suffit de câliner et de nourrir de sucreries… Suivez-le ou pas, c'est à vos risques et périls.


HISTOIRE

« Vous me débectez tellement que j’en ai la gerbe. Vous voir grouillez comme de sales cafards, avec votre détermination, votre persévérance et vos idéaux à la con…

Je vais tous vous écraser.
» – Murasakibara Atsushi  

Souvent, alors qu’il n’était qu’un petit garçon, le regard était tourné vers lui. On aimait sa grande taille et s’en faire un ami. Les adultes, quant à eux, le trouvait bizarre, trouvant sa croissance tout à fait anormale pour un jeune japonais. Bien conscient de cela, Murasakibara ne prenait pas la peine de faire attention à ces regards médisants. Il continua de jouer occasionnellement au mini-basket avec ses petits camarades de jeu. Son gabarit couplé de son affinité naturel avec ce sport lui permettait de faire des miracles sur le terrain. Pourquoi ne pas rejoindre un club de basket au collège ? Ca pouvait être intéressant. Cependant, le jeune garçon tenait à choisir le collège avec la meilleure réputation possible dans le monde du basket collégien pour ne pas mourir d’ennui dès le début.

Teiko. Ce collège était parfait pour lui. Les sélections de passage dans le club de basket avaient l’air sévère et tous les prétendants tous très forts… Malgré son apathie apparente, Atsushi ne pouvait que se réjouir de voir des enfants comme lui. Peut-être aussi talentueux que lui… Est-ce pour les mêmes raisons que lui qu’ils voulaient tous prétendre être membre de ce prestigieux club ? Oh, vous croyez qu’il était là parce qu’il aime le basket et veut jouer avec de potentiels amis ? Vous êtes bien loin du compte. Tant qu’il avait ce génie du basket, pourquoi ne pas en profiter pour ne pas vivre une vie de collégien plus morne et inintéressante que s’il joignait le club. La grande pousse espérait ne pas être le seul dans ce raisonnement, au quel cas il serait bien déçu de voir autant de joueurs ridiculeusement épris de leur stupide passion pour ce sport cruel. Oui, cruel . Seul le talent fait la différence sur le court. Laissez le dur labeur de côté, cela ne sert strictement à rien. Dans le même groupe éliminatoire que lui, seule une poignée de garçons se comptant sur les doigts d’une main sentait le talent. Les autres… n’étaient qu’applaudissables pour être venus se ridiculiser ici.

Atsushi fut alors connu comme un des quatre premières années à avoir intégré directement le rôle de titulaire dans le légendaire club Teiko. Une première.

Bizarrement, le géant put apprécier ses nouveaux petits « camarades de jeu ». Il pouvait les respecter. Talent, ils l’avaient et motivés, ils étaient. Tous s’amusaient dans chacun de leurs matchs, même Murasakibara. Le garçon prenait un malin plaisir à jouer son rôle, passant de la défense à l’offensive très rapidement, laissant tous ses adversaires bouche béante face à son physique surnaturel et son talent de plus en plus visible et connu de tous. Et dans une équipe de génies, cela ne rendait que plus beau leur basketball. Il commençait réellement à « s’amuser » mais de là à dire qu’il jouait pour le plaisir de jouer avec ses amis ? Ah ça, non. L’ennui du quotidien disparaissait un peu pour laisser place à quelque chose de sympathique, permettant d’utiliser son talent, voilà tout. Jamais il n’aimera le basket. Jamais.

Kuroko Tetsuya était l’entité même de la personne qu’il ne supporte pas. Les rejoignant peu après, celui-ci n’avait rien de bien particulier pour lui. Pas de talent, pas de physique… rien. Pourquoi Akashi était si intéressé par lui ? Intrigué, le violet vit de ses propres yeux, lors d’un match de formalité, que le garçon avait bien quelque chose de particulier. Toujours aucun talent mais un atout majeur permettant de lier chacun des quatre miracles en une équipe au jeu absolu grâce à ses passes fantomatiques. Cela allait parfaitement au titan. De plus, il appréciait la nouvelle recrue… du moins, quand ils ne parlent pas tous les deux de basket. Leur vision de la chose était diamétralement opposée. Ils se disputaient souvent sur ce sujet-là. Alors que l’un avait vécu pleurs et sueurs pour arriver jusque là et pensait que le dur labeur payait toujours, l’autre proclamait que s’entrainer ne rimait à rien, le talent l’emportant toujours, et que même essayer d’y arriver dans ce sport sans talent était hors de propos.

« Certes, tu as raison Murasakibara-kun… le talent est primordial au basket. Cependant, je ne suis pas entièrement d’accord avec toi. Le dur labeur paye toujours. »

Atsushi qui a vécu que victoire en proclamant ne pas aimer le basket et n’eut même pas à se fouler quoique ce soit pour réussir dans ce monde ne pouvait comprendre ce point de vue tout simplement ridicule à ses yeux. Kuroko était totalement différent de ce que lui était. Malgré tout, ils ne gardèrent aucune rancune l’un envers l’autre chaque fois qu’ils se disputaient, préférant les mots durs aux succulentes glaces de la supérette du coin qu’ils avaient l’habitude de manger avec Aomine, Momoi et Kise, le nouveau miracle qui, lui aussi, pendant un moment, ne comprenait pas pourquoi était titulaire du club. Pour dire vrai, Murasakibara non plus ne comprenait pas bien… En fait, non, il le comprenait mais ne voulait tout simplement pas se l’avouer au plus profond de lui.

Alors toujours collégien au collège, l’adolescent à l’anormale taille fit la connaissance d’un autre « cafard passionné de basket », Kiyoshi Teppei. Certes très fort et combattif, il méritait d’être pulvérisé rien que pour son « esprit sportif » gerbante. Teiko gagna sans aucun problème face à l’école Shoei.

Plus le temps passa, plus le talent de chaque miracle s’épanouissait et moins d’’adversaires de leur taille il y avait. Ça en devenait lassant… morne et inutile de jouer au basket. « Écraser » chacun de ses adversaires n’avait plus aucune saveur pour Atsushi. Se limiter à la défense pourrait rendre chaque match un peu plus intéressant, n’est-ce pas ? Même pas. Autant ne pas bouger de sa position et ne rien faire. Se dépenser pour quelques points de plus ne servait à rien si l’adversaire ne pouvait pas rattraper cinquante points de leur part. Le violet, agacé de plus en plus par le basket, devint arrogant et refusa de venir aux entraînements, tout comme Aomine, ne les trouvant plus nécessaires. Il poussa même le vis jusqu’à provoquer Akashi en un-contre-un, ce dernier persistant sur l’importance de chaque entraînement pour assurer leur victoire absolue. Cependant, le géant n’acceptera jamais d’obéir à quiconque est plus faible que lui ou n’ayant pas gagner son respect. Alors que le match se déroulait en sa faveur, Murasakibara perdit le duel, pris par surprise par ce qu’il n’avait redouté chez son capitaine. Un talent encore endormi se réveilla en akashi. L’œil de l’Empereur. Malgré sa victoire innatendue, Seijuuro laissa Murasakibara louper les entraînements du moment que ça n’influait pas sur les matchs et qu’il marquait des points.

Le cauchemar de la génération Miracle continua, dévastant toute équipe ayant le malheur de se retrouver face à eux. L’ennui prenant sur eux, ils s’amusaient à jouer à de malins petits jeux entre eux. « Oh, jouons à celui qui gagnera le plus de points ! »… Ce genre de jeux que tout joueur normal passionné ne comprendrait pas. « Ne cherchez pas à les comprendre si vous n’avez pas le génie en vous », « On ne joue pas dans la même catégorie, de toute façon »… serait ce que dirait la plupart. Murasakibara pouvait enfin voir des larmes de déception couler chez ses adversaires. Des larmes que seuls ceux n‘ayant aucun talent naturel pouvaient avoir. Leur jeu faisait abandonner le basket à beaucoup de leurs adversaires, comme l’ami d’enfance de Kuroko. D’ailleurs, ils pensaient tous avoir joué plus gentiment spécialement contre son équipe. Donnant intentionnellement onze points à l’équipe de Meiko, les miracles dévastèrent non seulement Ogiwara Shigehiro mais aussi Kuroko qui avait le visage dévasté. Aomine laissant passer Shigehiro pour marquer… Quant à Murasakibara qui avait remis le ballon dans le panier de sa propre équipe après que son adversaire manqua son tir… Tout était détruit. Ses années vécues au club ne paraissaient que vaines et répugnantes. Les connaissaient-ils réellement depuis tout ce temps ? Cette réalité avait anéanti Tetsuya. Atsushi, lui, n’avait vraiment rien à penser de tout ça. L’important, c’est d’obéir à Akashi et de profiter de son potentiel en jouant au basket… n’est-ce pas ?

Après avoir fini leurs années collège, ils se firent tous une promesse. Une promesse entre miracles. Une promesse plutôt intéressante, à vrai dire. Cette promesse était celle de s’affronter dans les matchs officiels et de se donner à fond, les prenant au sérieux, pour voir qui serait le plus fort d’entre eux. Au moins, ils ne s’ennuieraient pas. Et même si ça emballait pas vraiment Murasakibara, il devait y participer et montrer qu’il était le plus talentueux de tous, quitte à devoir s’entraîner. Bien évidemment, tous se séparèrent, chacun faisant leur petit chemin dans leur établissement respectif, arborant bientôt le maillot de leur lycée… arborant leur propre nom qu’il mettait en jeu pour le titre du meilleur miracle.

Leur compétition commencera alors réellement  à la Winter Cup lorsque l’Interhigh n’était que préparation pour ce moment fatidique. Ils le savaient tous. Lors des demi-finales de cet événement, alors que Yosen avait sûrement une chance de monter en finale, Murasakibara fut introuvable pour disputer leur match face à Rakuzan, l’établissement choisi par Akashi, son ancien capitaine. Ayant un énorme respect pour celui qui le vainquit en duel, Atsushi ne pouvait se résoudre à jouer contre lui, laissant son actuelle équipe perdre.

Maintenant qu’Himuro est dans son équipe et que la Winter Cup approche, le géant s’investit un minimum, toujours sa vision négative du basket et des ses joueurs en tête, voulant en écraser certains qui persistent encore et toujours dans la bêtise de penser que le basket est fun… Autant faire d’une pierre deux coups en démontrant son talent à tous, qu’il soit miracle ou non.


TEST RP


« Atsushi, n’oublie pas de venir après les cours. Un nouveau venu tout droit des States va peut-être rejoindre l’équipe et on a besoin de toi pour le jauger avant toute décision. N’oublie. Surtout. Pas. Compris ?
- Ouais, ouais, je viendrai~ »

Quelle poisse… Pourquoi cet américain avait décidé de pointer le bout de son nez spécialement aujourd’hui ? Le géant soupira et se gratta l’arrière de la tête d’ennui profond, les yeux perdus dans le vide, ce qui énerva profondément son aîné, le vice-capitaine de l’équipe de basket de Yosen, Fukui Kensuke. Celui-ci n’aurait d’ailleurs jamais ordonné Murasakibara de participer à un entraînement avec autant d’appui. Cela ne servait généralement à rien, vu le légendaire enthousiasme dont son cadet faisait toujours preuve. C’était vital que leur As vienne. Si ce nouvel arrivant était bien celui que leur coach, Masa, considérait comme leur deuxième As, il fallait que le violet fasse, au moins, les présentations avec lui en bonne et due forme. Cependant, le pivot n’était pas bien enjoué… A vrai dire, il ne semblait pas du tout content d’entendre qu’un autre passionné de basket débarque dans l’équipe. Qu’il l’était ou pas, l’important était de venir au gymnase après les cours à l’heure, au risque de se faire botter le royal séant d’un puissant coup de Shinaï.

La journée passa très lentement. Beaucoup trop lentement. Chaque cours était d’un ennui profond. Heureusement que le géant pouvait observer les nuages de sa place et deviner à quoi chacun ressemblait… et cela ne vous étonnera pas qu’il pense à des sucreries plutôt qu’à des animaux. Maiubos, marshmallows, pockys, cookies, sucettes… Tous défilaient devant ses yeux, lui donnant terriblement faim. S’essuyant le filet de salive coulant de sa lèvre tombante, il entendit soudainement la cloche sonner. L’heure de la délivrance avait sonné ! Ah, mais ne parlons pas trop vite…

« Merde, le club… »

Rangeant rapidement son sac, le géant marcha d’un pas trainant, un maiubo dans la bouche, vers le gymnase. Demander à tous les titulaires de venir… Cet américain attirait beaucoup trop le regard pour surement pas grand-chose. Le fait qu’il ait vécu aux Etats-Unis devait être vraiment un plus pour entrer dans le club. C’est le pays du basketball, après tout… Rien que d’y penser, ça agaçait au plus haut point le titan qui n’hésita pas à s’enfourner trois maiubos d’un coup. Soit. Il allait montrer à ce ressortissant à quel point ce sport est cruel. Il devina bien que le petit nouveau devait avoir entendu parler de la génération Miracle… eh bien, c’était l’heure de lui faire gouter un petit bout en lui mettant la raclée.


« Eeh… Je suis obligé de faire équipe avec ce mec ? »

C’était pire qu’il ne l’avait prévu. Comme test d’admission, le jeune américain du om d’Himuro Tatsuya devait jouer un match contre une équipe composée des aînés titulaires, Okamura, Wei et Fukui. Cependant, il avait pour partenaire le miracle le plus motivé et le plus goinfre de tous, notre cher Murasakibara. Qu’est-ce que la coach cherchait à faire, là ? Ca ne servait à rien, ce genre d’examen de passage. Surtout s’il devait partager la même partie de court qu’Atsushi… Il ne gagnera jamais face à une équipe composée que de titulaires avec lui. Les bras ballants, le visage face au sol, le sale môme poussa un long soupir d’agacement. La flemme de jouer sérieusement, franchement. Le pire était sûrement l’excitation apparente émanant de l’étranger. Il avait l’air si… empli d’adrénaline et heureux de pouvoir enfin jouer un petit match.

« … Gerbant … »

L’affrontement commença de façon très posée mais dynamique en même temps. La balle fut engagée par Himuro qui se battait avec vigueur pour passer le mur que formaient les titulaires dans sa progression sur le terrain. Facile était de lui voler le ballon. Ridicule. Inutile était ses actions. Sans partenaire actif, comment pouvait-il encore se battre pour une quelconque victoire ? Ne cherchant même pas à bouger un doigt, il fit semblant de s’intéresser au match ou d’encourager son partenaire, ce qui ne faisait qu’accroitre le sentiment de pitié ou de compassion chez leurs adversaires, voir aussi chez la coach qui faillit toucher un ou deux mots à son As avant que Tatsuya craque.

« Comment veux-tu qu’on ait une chance de marquer si tu ne m’aides pas ? »

Oh, il était énervé… Il fallait bien s’y attendre. S’approchant de son interlocuteur d’un pas lent, son corps surplombant celui de la nouvelle recrue, le jeune homme le lorgna avec un tant soit peu d’intérêt, trouvant sa petite révolte face à son apathie plutôt inhabituelle à ce qu’il connaissait. Enfin une personne qui le titillait un peu… Enfin, il n’aimait pas bien qu’on le tire de sa rêverie mais ça rendait la session moins ennuyante, déjà. Passant sa gigantesque main devant la bouche, Atsushi bailla longuement avant de lui répondre, montrant bien sa légendaire flemme aux yeux du petit nouveau.

« Aaaah, trop d’efforts~
- T’as peut-être rien à gagner à l’issue de ce match, mais moi si, alors je te demanderai un minimum de participation.
- … Pourquoi tu tiens tant à rejoindre l’équipe ? C’est que du basket…
- J’aime le basketball. J’ai pas besoin de fournir plus d’explications, surtout à quelqu’un de ton genre. »

Ses sourcils se froncèrent très rapidement. Il avait tapé dans le mille… ce type faisait bien partie des joueurs « passionnés » qu’il ne pouvait pas supporter. Les dents serrés, remontant sa tête auparavant courbée pour la conversation, le violet ne pouvait supporter la vue de ce joueur plus longtemps. Seulement, il ne pouvait l’écraser. C’était un potentiel coéquipier et Masa n’est jamais bien loin pour botter le fessier d’un de ses joueurs.

« Je hais ceux qui aiment ce sport. »

Quelle perte de temps… Cet Himuro restait qu’un simple joueur lambda qui rejoindrait les rangs de l’équipe. Et si en plus il devenait titulaire, il devra jouer avec lui et se coltiner son esprit sportif à deux balles pendant tous les matchs qu’il aura à jouer. Autant bien montrer à tous qu’il ne l’acceptait pas. Alors qu’il voulait se retirer pour se changer et ainsi rentrer plus tôt chez lui pour profiter des dernières sucreries qu’il avait trouvé dans une petite boulangerie du coin, il fut pour le moins étonné de voir le tir que l’américain tira sous son nez. Okamura, en plein saut, voulut arrêter le tir en préparation mais en vain. Son mur ne servait à rien. Cette position de tir était pour le moins basique mais le tir en lui-même… fantomatique. Non, il n’irait pas jusqu’à dire ça, voyant le ballon durant toute sa trajectoire mais quelle ne fut pas sa surprise de voir le ballon ne jamais être dévié, voir effleuré, par la main du capitaine qui était bien parti pour l’intercepter. La bouche du géant faillit tomber au sol mais il se retint de montrer sa surprise comme le faisaient sans vergogne les autres. Lui préférait plutôt montrer qu’il était intrigué par le plus petit.

C’était ainsi, après avoir vu ce magnifique tir, que Masa leur demanda de faire un un-contre-un, Himuro et lui. Bien sûr, l’As accepta, montrant cependant moins d’excitation que le cyclope… et telle ne fut pas encore la surprise quand le violet, après plusieurs essais, n’arriva pas à bloquer un seul des tirs de l’autre adolescent. Il avait beau réfléchir à un truc dans son petit tour de passe-passe mais rien… Himuro Tatsuya était bien plus qu’un joueur passionné par le basket. Il était aussi un très bon joueur. Bien meilleur que la majorité des joueurs du Japon. Tout aussi agacé qu’intéressé, le pivot changea son regard sur le nouveau titulaire de leur équipe. Certes, il n’arrivait pas – et peut-être ne réussira jamais – à comprendre cet amour inconditionnel et passionné pour le basket qui pouvait habiter le brun mais bizarrement, un sentiment de respect l’envahit. On pourrait même dire qu’il avait eu le coup de foudre pour l’autre jeune homme (façon de parler). Il était juste sûr d’une chose depuis ce moment ; il considérait déjà Himuro Tatsuya comme étant son partenaire. Leur deuxième As.

« Ton nom, c’est Himuro Tatsuya, hein ?
- Euh… Oui. Répondit-il avec hésitation, pris par surprise.
- … T’es très fort, Murochin. J’ai hâte de manger des maiubos avec toi.
- …M-Murochin ? Maiubos ? Eh ? »

Rentrant rapidement dans les vestiaires pour se changer, sachant déjà le verdict, il laissa le moment de gloire au dénommé « Murochin ». Même si cela allait prendre quelques autres séances, l’arrière américain était sûrement celui qu’il attendait depuis longtemps pour rendre le basketball moins détestable et ennuyant. Il ne manquait plus qu’un rival digne de ce nom et peut-être qu’Atsushi verra autrement ce sport… Non. Cela n’arrivera jamais. Ce sport n’était qu’un monde cruel et inconvenant pour ceux n’ayant pas du talent et le physique nécessaire. Ridicule de penser que sa vision des choses changera de sitôt… et surtout grâce à un tout nouveau coéquipier arrivé comme une fleur dans leur équipe.

« Murochin, tu rentres à pied ?
- Eh bien, oui… J’habite à quelques rues d’ici.
- Hum… Rentrons ensemble. Je connais une bonne confiserie dans le coin. Tu vas sûrement aimer~ »

Pour l’instant, il ne devait pas se poser trop de questions. Tout ce qu’il savait pour le moment, c’était qu’il devait aider son équipe à gagner des matchs grâce à son talent inné pour ce sport qu’il haïssait tant… et peut-être avec un peu plus d’entrain qu’auparavant grâce à la nouvelle amitié qui venait de naître entre ces deux garçons.


CAPACITE DU JOUEUR
/!\ Spoils sous balise dans ses capacités. Je l'enlèverai quand le match Seirin vs Yosen se sera passé. /!\


L’As de Yosen, pivot de son rôle, a un arsenal de techniques assez conséquent qui pourrait en effrayer légitimement plus d’un. Ne jouant qu’en défense s’il n’estime pas son adversaire à la hauteur, le garçon est capable de se déchaîner, passant en mode offensif, face à une équipe qu’il estime être trop « persistante ».

Défense :
Sa taille est un atout majeur dès qu’il s’agit de rebonds ou de bloquer des tirs. Même pour les dunks, il est énormément avantagé par rapport à la majorité des joueurs de sa génération. Il n’a réellement pas besoin de sauter pour reprendre la balle en sa possession. Juste de tendre son énorme bras. Les autres pivots sont facilement surplombés par ce titan. Ses gigantesques jambes lui permettent de parcourir le terrain rapidement et ainsi de bloquer les tirs inattendus de la part de l’adversaire.  Son territoire est bien à l’intérieur de la raquette à trois points… là où personne ne peut s’échapper de sa défense restant aujourd'hui incontestablement absolue. Cependant, malgré son physique de rêve pour son poste, le miracle ne se donne jamais la peine de bloquer s’il n’en a pas envie. Heureusement qu’il est obligé d’être productif lors de matchs importants comme l’Interhigh et la Winter Cup – au risque de se faire tuer par son coach d’un coup magistral de Shinaï – et c’est bien là que sa flemmardise fait place à son génie.

Spoil:
 

Offensive :
Ses dunks sont d’une force phénoménale et pour un géant de sa taille, qui aurait cru qu’il était aussi rapides que des petits joueurs véloces ? E = P x v. La simple physique s’applique aussi ici pour donner un résultat monstrueux dans le monde du sport lycéen. Avec sa taille et son poids digne d’un basketteur américain professionnel et sa vitesse impressionnante, l’énergie émanant de lui est tout juste à s’en décrocher la mâchoire. La force relâchée pendant un de ses sauts est tout juste suffisante pour balayer trois défenseurs et dunker de suite après. Il est aussi capable de faire des reverses avec une facilité déconcertante, sachant que ceux-ci requièrent plus de force pour compenser sur le moment où il faut sauter et se retourner après avoir couru, contrairement au dunk normal.

« Thor’s Hammer » (Le marteau de Thor) : Le dunk à deux mains signature de Murasakibara. C’est une technique offensive profitant de son incommensurable énergie émanant de son corps de titan. Elle s’exécute juste en-dessous du panier après avoir reçu le ballon. Durant son saut, l’adolescent tourne sur lui-même de 180 degrés et grâce à sa taille et son poids, il peut faire littéralement tomber ses adversaires – jusqu'à trois adversaires simultanément – le marquant à proximité sans jamais perdre de l’altitude dans son saut.

Spoil:
 







  • Pseudo : Ananas, Mura, Miya... ce que vous voulez.
  • Âge : 19 ans
  • Comment avez-vous découvert le forum ? J'en suis la co-fondatrice, donc~
  • Votre avis sur le forum ? Ma-gni-faïque (normal, venant de la co-fonda') ! Je lui donne 20 maiubos-... euh, tout compte fait non, qu'un seul. Je tiens à ma réserve...
  • Votre présence sur le forum ? Normalement, les week-ends.
  • Code de validation :

(c) Fujimaki Tadatoshi


(c) codée par Tsu-chan




Dernière édition par Murasakibara Atsushi le 10.01.15 3:46, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]   08.01.15 20:54

Re-re bienvenue !
Attends un peu que j'ai ma Junko, on va bien s'amuser ! Avec Momoi aussi cela dit...
Bon courage pour ta fiche !
Mini-Mura en robe ♥



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]   08.01.15 22:37

Re-merci, Sachin~

Oui, on va bien s'amuser avec les deux. J'en suis sûre ! Murasakibara va être tellement jaloux de se voir volé de son garde-manger par Junko, je le sens...

Il est si mignon en robe, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]   08.01.15 23:13

Re re bienvenue Atsu... Purple Guimauve ! (tu croyais quoi ? t'appeler par ton prénom ? Tu le mérites pas è_é)

Tu vas me faire le plaisir de t'entraîner sérieusement pour gagner la Winter Cup avec Tatsuya et les autres ! Non mais c'est quoi ce caprice ! Fais gaffe je pourrais très bien venir piquer tes sucreries si tu ne fais pas assez d'efforts à mon goût... Je ne permettrai à personne de gêner mon frangin ! *Amy mode furie on*

*se fait assommer par sa joueuse*

Désolée Atsushi pour la virulence de ma petite brune. Plus sérieusement j'ai beaucoup aimé lire ton caractère tu l'as vraiment bien écrit et tu maîtrises bien notre girafe violette préférée donc hâte de rp avec toi >w<

Bon courage pour finir <3




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]   08.01.15 23:19

    ~ Voyons Atsushi, je ne te laisserais pas tomber, tu me connais *agite un paquet de bonbon* Après tout ... nous sommes partenaires C:

    Sérieusement, j'adore le caractère c'est vraiment lui, j'ai donc vraiment hâte de lire l'histoire et de pouvoir RP avec toi ♥

    Amy fait pas ta maligne, oublie pas que tu vas te prendre un sacré savon incessamment sous peu ~



HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]   08.01.15 23:25

Re-merci, Amychin... *grommelle* Me dis pas ce que je dois faire, je maîtrise. Heureusement que t'as des cheveux qui font un peu "chute de Niagara au cacao" sinon je me serai fait un plaisir de t'écraser... (en toute amitié, évidemment !)

Tu as fait un super compliment, merci beaucoup, Amy ! J'en suis toute émousti-... émue ! ; u ;

Murochin, tu sais très bien que tu vas penser qu'à cette fille si vous fricotez ensemble et adieu à mes Maiubos gratos~ *prend le paquet et le mange en silence* Merchi...

Haaan, moi aussi, j'ai hâte ! Je vais pouvoir faire ma chieuse avec toi in rp, c'est cool~ :D
Revenir en haut Aller en bas

Seirin
avatar



Informations Féminin Messages : 1381
Date d'inscription : 18/10/2013
Localisation : En ville avec Takao
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: ff9999

RP terminés: 23

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]   09.01.15 9:02

Je compte même plus le nombre d'avatars que je t'ai fait.

Passons! Le caractère est vraiment très bien! J'ai hate de voir l'histoire', surtout pour un certain passage ;)

J'espère qu'on échangera des sucreries à l'occaz Mura-chan ~



Merci jumelle <3
Merci Tatsu :3:
 


J'écris en #ff9999 :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]   09.01.15 14:25

A-Ahem... On va pas parler des avatars, ehehe...

Ah,  je me demande quel passage... A Teiko, je suppose~ ? L'histoire viendra en dernier, je pense. Il faut que ce soit bien écrit et complet pour cette partie. :)

Et merci encore pour ce compliment ! Du moment que j'ai bien cerné le caractère, je suis motivée à faire plus pour le personnage.

Ah, t'inquiète, Kumachin. Le sucre est bien un des seuls liens nous unissant, toi et moi. Faut le chérir par traffic de bonbons, n'est-ce pas~?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]   10.01.15 3:45

Fiche terminée. J'attends le jugement de mes petits admins~
Revenir en haut Aller en bas

Shutoku
avatar



Informations Masculin Messages : 626
Date d'inscription : 08/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff6600

RP terminés: 8

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]   10.01.15 14:03

Hey !
Bienvenue à toi !

* lui vole tout plein de bonbons trouvé dans sa plaque secrète *

Un véritable plaisir de te voir parmi nous, fournisseur officiel de confiserie !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



InformationsMessages : 488
Date d'inscription : 18/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]   10.01.15 19:51




Wan wan!
Tu es validé(e) !

Kagami n'étant pas là, la validation repose sur seulement deux avis !

Avis de Tsubaki: Sincèrement: cette fiche était... POUR-RIE. je déconne, je déconne c: Superbe fiche! On ne pouvait pas rêver mieux pour le titan mauve ! Tu le maîtrises à merveille ~

Avis de Tatsuya: Une fiche bien complète comme je les aime, surtout que ça concerne un membre de mon équipe chérie c: Tu as intérêt à être sage Atsushi, sinon tu peux faire une croix sur des umaibo ...



(c) codée par Tsu-chan







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]
» i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva
» Love me now or hate me forever!
» Sometimes I hate you so much [pv Lysandre]
» [Terminé] You hate me, I know ... [Nathan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: Autres-