The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Le grand méchant loup et le petit chaperon rouge ne sont pas toujours ceux qu'on croit (PV Iwa-chan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 64
Date d'inscription : 17/01/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 4

RP en cours: 2


MessageSujet: Le grand méchant loup et le petit chaperon rouge ne sont pas toujours ceux qu'on croit (PV Iwa-chan)    28.01.15 17:17

Yoshida Izumi, seize ans et en première année au lycée Kirisaki Daichi, dormait profondément dans son lit douillet. Roulé en boule comme un chat il respirait paisiblement. Mais quelqu’un tapi dans l’ombre s’avança vers le lit et sauta sur ce dernier réveillant en sursaut le jeune homme.

Izumi soupira et adressa un regard mi ennuyé, mi amusé à son chat, qui lui avait sauté sur le ventre pour réclamer ses croquettes et ses caresses du matin. Gratouillant un instant le poil noir de la tête féline Izumi sourit avant de le déposer au bord du lit pour se lever sans le faire tomber.

Il jeta ensuite un regard vers l’autre lit de la chambre et constata sans surprise qu’il était vide. Après tout il était toujours le dernier des quatre colocataires de l’appartement à se lever et se faisait d’ailleurs souvent charrier à ce sujet. Haussant les épaules il s’habilla rapidement d’un jeans délavé, d’un T-shirt noir, d’une paire de chaussettes blanches et une autre de baskets blanches et noires.

Attrapant son sac il vérifia qu’il contenait déjà toutes ses affaires de cours, sa console et d’autres choses primordiales comme le porte-monnaie ou ses clés avant d’y rajouter cinq figurines rares de sa collection personnelle. Il avait promis à des camarades de classe de les leur montrer. Fermant la poche intérieure avec soin il fit une dernière vérification avant de fermer son sac et de le mettre sur son épaule.

Satisfait il ouvrit la porte de sa chambre laissant sortir Xion son adorable chatonne et se rendit dans la pièce principale de l’appartement qui faisait office de cuisine ouverte, de salon et de salle à manger. Comme prévu ses trois colocataires étaient déjà partis. Il attrapa le bentô accompagné d’un mot sur la table et esquissa un sourire. Décidément on pouvait toujours compter sur Asuna-chan. Drôlement pratique d’avoir une colocataire fille.

Après avoir glissé son déjeuner dans son sac il finit de préparer son petit-déjeuner déjà bien avancé par Asuna et le grignota n’ayant pas le temps de le finir complètement. Après une vaisselle rapide, avoir versé les croquettes de Xion dans sa gamelle Izumi attrapa une pomme dans la coupe à fruits et sortit de chez lui.

Rangeant ses clés il se dirigea alors vers son lycée qui était heureusement vraiment proche de l’appartement que partageaient Izumi et ses soi-disant amis. Mais il était le seul des quatre à y aller ce qui expliquait le départ plus précoce des trois autres qui avaient plus de chemin à faire pour se rendre dans leur propre lycée. Après tout il était le seul dont les parents étaient assez riches pour se payer une place à Kirisaki Daichi.

Il regrettait d’ailleurs parfois sa grande chambre luxueuse. Mais rester dans la maison familiale aurait impliqué de le voir en dehors du lycée et Izumi n’y tenait vraiment pas. C’était déjà assez pénible de le croiser à l’école les rares fois où il n’arrivait pas à l’éviter que de le voir en plus à la maison. Bien sûr il rendait souvent visite à ses parents, mais veillait avant à ce que son grand-frère soit absent. Le lycée étant en vue celui qu’on surnommait parfois Apple pour sa chevelure rouge et son amour de ces fruits accéléra un peu histoire de ne pas être en retard en cours.

La matinée de cours était terminée et Izumi s’étira sur sa chaise. Vraiment il avait presque envie de sécher cet après-midi... Quel ennui de jouer les élèves modèles franchement. Soupirant un coup il prit ensuite son sac machinalement prenant cependant soin de le traiter avec respect vu son contenu.

Son regard s’arrêta alors sur un élève de la classe qu’il connaissait uniquement de vue et à qui il n’avait jamais vraiment parlé. Saito Iwao. Sans savoir pourquoi son camarade de classe l’intriguait par moments. Enfin il savait en partie pourquoi il l’intriguait. Il était dans le club de basket d’Hanamiya-senpai et c’était une raison bien suffisante pour intéresser Izumi.

Et non pas intéresser dans ce sens-là bande d’idiots ! Cette niaiserie qu’on appelait amour n’intéressait pas du tout Izumi après tout. Mais le Yoshida vouait presque un culte au capitaine de Kirisaki Daichi et à sa clique alors avoir dans sa classe un élève du club était intéressant. Surtout qu’il ne pouvait pas demander à son frère des informations et ce même s’il était dans le dit club. Plutôt crever.

Enfin n’étant pas encore prêt à rejoindre le club de basket Izumi n’avait jamais abordé le sujet avec Iwao. Et d’ailleurs il n’avait rien abordé du tout avec lui. Alors qu’il était plutôt populaire dans la classe et le lycée ce gamin – oui d’accord ils ont le même âge, mais c’est juste une façon de parler hein – ne tombait pas dans le panneau et l’ignorait complètement. Peut-être même connaissait-il le vrai visage d’Izumi même si ce dernier en doutait.

Bref de toute façon ce n’était pas comme s’il voulait parler avec lui de la passion des jeux vidéos, du basket ou de quelque chose d’autre. Et ce n’était pas comme s’il était jaloux de la popularité de ce gamin auprès des filles il avait après tout la même. Quoi je ne suis pas convaincante ? Pensez ce que vous voulez hein.

Sortant ses figurines du sac il les exposa religieusement sur son bureau et se mit à parler avec ses camarades de classe intéressés. Il laissa même une fille les toucher et les prendre dans ses mains. Même s’il surveillait tous ses faits et ses gestes. Ces figurines étaient uniques et il avait travaillé dur pour les obtenir lors d’un tournoi de jeux vidéos.

Le lot était de filles vraiment mignonnes certaines dont une en particulier avec une poitrine conséquente et d’un ou deux garçons. Les détails étaient vraiment visibles et on voyait que leur créateur avait mis beaucoup de soin dans leur création.

Cette collection était précieuse pour notre ami et il y faisait vraiment attention. Il ne la céderait pour rien au monde... Du moins c’est ce qu’il croyait à ce moment-là. Soudain il entendit une fille prononçant le nom Saito et levant la tête il s’aperçut que ce dernier se trouvait juste devant son bureau l’observant lui et ses figurines.




Izumi dans toute sa splendeur. Click:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Le grand méchant loup et le petit chaperon rouge ne sont pas toujours ceux qu'on croit (PV Iwa-chan)    29.01.15 16:41


 
Loup & chaperon

 
feat. Izumi ~



 



 

S'il y a bien une chose que Iwao déteste plus que le basketball, ses parents et les morceaux de salade entre les dents, c'est son réveil. Pourquoi ne pouvait-il pas cesser de sonner comme ça ? D'ailleurs, pourquoi n'était-il pas encore en pièces ? Il était étonnant que le brun ne l'ai pas encore jeté par la fenêtre avec tout ce qu'il lui infligeait chaque matin. En plus cette sonnerie … ce vieux « BIP BIP BIP BIP » qui réveille en sursaut et qui casse les oreilles. Sérieux, ses parents n'auraient pas pu investir dans un truc moins rudimentaire ?

Grognant, Iwao attrapa son oreiller et le jeta sur sa table de chevet, envoyant valdinguer son portable et ses écouteurs. En entendant son précieux appareil technologique rencontrer le sol, le lycéen bondit sur ses pieds et se jeta au sol afin de s'assurer que son meilleur ami n'aie rien. Bien heureusement, sa toute nouvelle coque l'avait efficacement protéger et le téléphone portable ne garda aucune séquelle de son baptême de l'air. Soupirant de soulagement, Iwao s'adossa contre le montant de son lit, massant les arêtes de son nez.

Maintenant, il était bien réveillé. La poisse … Lui qui comptait sécher au moins les deux premiers cours de la matinée, il avait perdu sa seule excuse valable. Accident de réveil, ça marche à chaque fois car même les adultes en son victime. Ironie du sort, la cible de son missile duveteux ne portait aucune marque de son attaque barbare. Une force mystérieuse était forcément derrière tout ça, ce qui agaça encore plus profondément Iwao. Si même là-haut on attendait de lui qu'il aille gentiment en cours, où allait le monde ?!

Après un rapide tour d'horizon sur ses réseaux sociaux favoris, Iwao se leva et quitta sa chambre sans prendre la peine de faire son lit. De toute façon, il y retournait ce soir et ce n'était pas comme s'il allait recevoir de la visite. Depuis qu'il avait emménagé dans ce petit appartement à Tokyo, personne d'autre n'avait mit les pieds dedans, pas même ses parents. Quant à ses « amis », il n'en avait pas d'assez proche pour leur permettre de rentrer chez lui. Le lycéen se permettait donc de mettre le bazar sans que qui que ce soit ne lui en tienne rigueur.

D'ailleurs, pour continuer dans sa politique de rangement bien particulière, il réalisa en ouvrant ses placards qu'il serait judicieux de faire la vaisselle un de ces quatre. Il ne lui restait qu'un bol et une cuillère tordue pour déjeuner – Iwao ne déjeunant qu'aux céréales. Iwao eu beau faire tous les meubles de l'appartement, il ne trouva même pas un verre propre dans lequel se verser un peu de jus de fruit. Haussant les épaules, il finit par boire au goulot. Personne n'était là pour s'en plaindre de toute façon. Le lycéen avala un bon bol de céréales chocolatées avant de se rendre à la salle de bain.

Là-bas, il se brossa les dents tout en jouant à Flappy Bird sur son portable. A chaque fois qu'il perdait, ses grognements propulsaient des gouttes de dentifrice sur son miroir, si bien qu'à la fin de sa besogne, la vitre était constellée de petites tâches bleuâtres. Iwao se contenta de les essuyer du revers de la main avant de disparaître sous la douche. Une fois lavé et séché, il enfila son uniforme et inspecta ses cheveux. Comme d'habitude, sa chevelure indisciplinée lui donnait un petit air enfantin qu'il aimait entretenir. La plupart des filles n'y résistaient pas.

C'est donc la chemise sortie du pantalon, la cravate négligemment passée autour du cou et le sac jeté sur l'épaule que Iwao quitta son appartement après avoir verrouillé la porte. En chemin, il s'occupa en dégommant il-ne-sait-plus-quelle-bestiole sur sa console portable, évitant les passants sans avoir à les regarder. Son train-train quotidien recommençait inlassablement chaque jour, parfois entrecoupé de quelques événements mineurs qu'il oubliait dès le lendemain. Cette vie était ennuyante, mais au moins il la menait lui-même.

Arrivé au lycée, Iwao croisa quelques filles à qui il tailla la bavette le plus naturellement du monde. Il réussit à obtenir deux nouveaux mails, ce qui eut pour effet d'illuminer un peu plus sa matinée. Pendant les premières heures de cours, il n'écouta pas spécialement, occupé à repasser inlassablement à l'encre les mails des deux jolies lycéennes. La première étant son aînée, il ne pensait pas qu'elle chercherait quelque chose de sérieux avec lui. La deuxième par contre avait le même âge que lui, ce qui prévoyait des choses un peu plus intéressantes. C'était quoi son nom, déjà ? Naoko ? Naomi ? Il ne savait plus, mais ce n'était pas si important. Il n'allait de toute façon pas traîner à la contacter.

Enfin, la libération. S'étirant de tout son long sur sa chaise, Iwao se débarrassa de ses lunettes afin de frotter ses yeux lourds de sommeil. Il n'aimait pas particulièrement les porter mais s'il voulait voir ce que le professeur gribouillait au tableau, il n'avait pas le choix. Certes, ce n'est pas comme s'il prenait énormément de notes mais ça lui arrivait, donc autant les avoir sur le pif tout le long. Il appréciait néanmoins de les enlever et de les ranger dans leur boîte, qui se perdait ensuite au fond de son sac avec ses clés.

Alors qu'il se dirigeait vers la sortie de la classe afin d'aller chercher de quoi grignoter au réfectoire, ses yeux bleus tombèrent sur une magnifique figurine collector d'une de ses magical girls préférées. Voilà des mois qu'il la recherchait sur les sites de vente sans qu'il ne parvienne à en trouver une seule. Et il y en avait une là, juste sous ses yeux … Relevant le regard, Iwao croisa celui de Yoshida Izumi. Il ne le connaissait que de nom puisqu'ils étaient dans la même classe, ce qui expliquait pourquoi le brun ignorait la passion du roux pour les jeux vidéos et les mangas.

S'approchant du bureau du plus grand comme un acheteur intéressé lors d'une brocante, le brun observa les modèles et réalisa qu'il les avait déjà tous, sauf la fameuse magical girl. Il fallait qu'il trouve un moyen de s'en emparer, ce n'est pas tous les jours que l'on peut tomber devant un pareil trésor. Néanmoins, malgré ses airs d'imbécile heureux, Izumi semblait bien plus intelligent qu'il ne voulait le laisser croire. Il ne céderait pas facilement une telle pièce de collection, Iwao allait devoir se la jouer fine pour l'obtenir.


▬ Woooh, c'est Magic Lala Rose de Kokoro Dance non ?

Lança-t-il d'une voix joyeuse et niaise en se saisissait de la figurine le plus doucement du monde. Il ne pouvait pas prendre le risque de la casser. La faisant rouler dans ses mains, il observa les détails avec le regard scrutateur de l'expert qu'il était. C'était un véritable travail de professionnel. Les longs cheveux roses de l'héroïne étaient retenus par les deux barrettes en forme de note de musique, comme dans le manga. Un immense sourire joyeux accompagnait un clin d’œil presque aguicheur alors qu'elle brandissait son micro. Sa poitrine protubérante se laissait admirer dans le décolleté plongeant de sa jolie tenue flashante.

Non vraiment, c'était parfait. Parfaitement parfait. Le tout était peint à la maison par un peintre expert. Pour peu, Iwao baverait devant une telle beauté. A en juger par l'expression de Izumi, ce dernier ne devait pas être peu fier de sa petite collection. Et si les trois autres n'intéressaient pas Iwao, celle de Magic Lala Rose faisait battre son cœur à un rythme élevé. Il fallait absolument qu'il l'ait. Quelque soit ce qu'il devait faire pour cela, il jurait devant bouddha qu'il aurait cette figurine. De gré ou de force, Izumi n'allait pas avoir le choix de la lui céder.



 

 
(c)Kazu de C.G
 


SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 64
Date d'inscription : 17/01/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 4

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Le grand méchant loup et le petit chaperon rouge ne sont pas toujours ceux qu'on croit (PV Iwa-chan)    30.01.15 11:41

Continuant à observer le fils Saito Izumi eut des sueurs froides en s'emparant de sa figurine. Quoi ? On ne savait jamais hein ! Et c'était la plus précieuse de sa collection car la plus rare. Il aurait très bien pu trouver les autres sur des sites internet ou dans des magasins pour les remplacer au cas où, même s'il tenait aux exemplaires qu'il possédait pour les avoir gagné, mais celle-ci était bien plus rare.

Sa précieuse figurine. Une des plus précieuses de toute sa collection. Autant dire que Iwao n'avait pas intérêt à l’abimer... Déjà qu'il pouvait s'estimer heureux que le rouge le laisse la prendre alors qu'il avait dissuadé un autre garçon d'un regard des plus amical, oui c'est de l'ironie je vous tire mon chapeau, juste avant.

Mais en voyant son camarade aux cheveux noirs traiter la figurine avec les plus grandes précautions et douceur Izumi fut rassuré. Visiblement Iwao connaissait sa valeur. Et le personnage en lui-même. Deux bons points pour lui.

- Yep, répondit Izumi avec fierté en ne pouvant s'empêcher d'esquisser un grand sourire. Je l'ai gagné en gagnant un concours sur le tout nouveau jeu vidéo de la licence il y a quelques temps. Je ne savais pas que tu connaissais.

C'était toujours plaisant de trouver d'autres fans de mangas et de jeux vidéos. Izumi n'avait pas beaucoup d'amis... En fait il n'en avait aucun pour de vrai. Officiellement c'était une autre histoire bien sûr. Après tout il devait soigner son image.

Mais à ses yeux aucun de ses prétendus amis ne méritaient d'être considérés comme des vrais. Et même s'il ne l'avouerait jamais Izumi avait envie d'en avoir au moins pour de vrai. Curieux il posa sa joue sur sa paume et observa Iwao avec attention alors qu'il examinait toujours Lala Rose sous toutes les coutures tel un expert.

- C'est rare de trouver des personnes qui savent apprécier Kokoro Dance à sa juste valeur. Tu me fais plaisir Iwa-chan.

Le surnom était sorti tout seul et Iwao devrait s'en sentir flatté. Izumi n'accordait de surnom qu'aux personnes qu'il respectait un minimum et elles étaient rares. Même très rares. A vrai dire le seul qui avait eu droit au surnom pendant longtemps avait été son frère, mais Kaito ne le méritait plus depuis longtemps maintenant. I

zumi regarda les autres élèves s'éloigner de sa table et il ne put s'empêcher d'en être soulagé. Que c'était dur de supporter ces imbéciles à longueur de temps ! Qu'est-ce qui ne fallait pas faire pour conserver l'image de camarade et élève modèle... Mais Iwao semblait différent et ce même si Izumi ne pouvait pas encore vraiment l'expliquer. Une simple intuition. En tout cas il n'allait pas le lâcher aussi rapidement.

- Dis-moi Iwa-chan tu aimes quoi d'autre comme jeux vidéos ou mangas ?

Tout sourire Izumi s'appuyait désormais contre le dossier de sa chaise les jambes croisées et le regard posé sur le brun. On pouvait le croire complètement décontracté, mais il était bel et bien très concentré. Histoire de vérifier que son camarade était aussi intéressant qu'il n'y paraissait. Le rouge était doué pour juger les gens et savoir s'ils étaient dignes de son intérêt ou non... Il n'avait pas de temps à perdre avec des imbéciles et des nuls après tout.




Izumi dans toute sa splendeur. Click:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Le grand méchant loup et le petit chaperon rouge ne sont pas toujours ceux qu'on croit (PV Iwa-chan)    02.02.15 11:11


Loup & chaperon

feat. Izumi ~






Pour peu, on pouvait dire que Iwao était une extase complète devant la figurine. Il se demandait d'ailleurs comment il se n'était pas encore barré en courant avec l'objet de sa convoitise. Sa partie raisonnable le dissuadait évidemment d'agir aussi puérilement. Ça aurait été garantir le fait qu'il ne l'aurait jamais. S'il tentait de la voler ainsi à Izumi, il ne tarderait pas à reprendre son bien et à l'empêcher de s'approcher de sa précieuse collection jusqu'à nouvel ordre. Or, Iwao ne pouvait pas se permettre une telle chose, il devait donc agir discrètement, par étape. Lentement mais sûrement. Lala Rose méritait qu'on lui accorde autant de temps.

Bien que Iwao soit un garçon, il a toujours eu une attirance pour les Magical Girls. Peut-être parce qu'elles représentaient des figures de justice dans leur univers respectif. Elles prônaient l'amour, l'amitié, la tolérance … Des concepts qui échappaient de plus en plus aux gens de nos jours. Pour couronner le tout, elles étaient toujours soit adorables, soit sexy, soit pulpeuses … Bref, chacune d'entre elles avait son petit truc personnel qui la rendait unique face aux autres. Lala Rose, par exemple, transmettait son amour par des chansons et des chorégraphies adorables qui avaient le don de rester souvent dans la tête.


▬ Yep. Je l'ai gagné en gagnant un concours sur le tout nouveau jeu vidéo de la licence il y a quelques temps. Je ne savais pas que tu connaissais.

Le dernier jeu vidéo sorti sur console de salon, mettant en scène Magic Lala Rose et ses amies contre l'horrible Comte Draculala, le père maléfique de l'héroïne ? Terrible ! Iwao possédait évidemment le jeu et l'avait finit, mais n'avait pas pu assister au concours. Ses parents avaient refusés qu'ils se rendent un dimanche matin à huit heures à Tokyo pour, citons leurs mots, « qu'il s'abrutisse devant des jeux vidéos stupides ». Je vous laisse imaginer l'état d'esprit d'Iwao après ça. Si Izumi l'avait gagner, ça signifiait qu'il devait déchirer en mode combat. Trop la classe.


▬ C'est rare de trouver des personnes qui savent apprécier Kokoro Dance à sa juste valeur. Tu me fais plaisir Iwa-chan.


Iwao tiqua un peu au surnom mais n'en laissa rien paraître. On l'appelait rarement aussi familièrement et il trouvait étrange que Izumi laisse tomber les barrières de la politesse si rapidement. Cherchait-il à faire copain-copain avec lui ? Intéressant. S'ils se rapprochaient suffisamment, le plus petit des deux aura plus de facilité à subtiliser cette figurine de collection. On ne peut rien refuser à un précieux ami n'est-ce pas ? Et si même l'amitié ne suffisait pas, Iwao était capable de pousser le vice plus loin, beaucoup plus rien. Il n'existait aucune frontière à son esprit lorsqu'il désirait quelque chose.

Cependant, il devait avouer qu'il était également assez étonné de rencontrer quelqu'un appréciant ainsi Kokoro Dance. Il faut avouer que ce n'est pas la licence la plus virile qu'il soit. Combien de fois avait-il du faire face à une foule de filles se bousculant au stand Kokoro Dance lors des différentes conventions organisées autour de l'auteur et ses œuvres ? Les Magical Girls sont, à la base, destinées à un public féminin après tout. Mais Iwao se fichait pas mal de ces normes établies par la société : personne n'allait lui interdire d'aimer Kokoro Dance et les autres animes, manga et jeux vidéos soi-disant destinés aux filles.


▬ Dis-moi Iwa-chan tu aimes quoi d'autre comme jeux vidéos ou mangas ?


La question ramena Iwao sur terre. Il réalisa ainsi que les autres élèves s'en étaient allés, sûrement pour aller déjeuner. Son estomac lui rappela alors par le biais d'un grondement sonore qu'il était en effet temps de le contenter, lui aussi. Esquissant un sourire, le lycéen à la chevelure corbeau rendit la figurine à son propriétaire – non sans un pincement au cœur – et s'appuya sur son bureau, rapprochant leurs visages. Iwao s'immobilisa à quelques centimètres seulement du rouquin, et souffla :


▬ Et si on allait en discuter tranquillement au réfectoire ? Si je commence à te dresser ma liste, nous serons encore là demain matin.

Et plus je vais te côtoyer, plus tu vas me prendre pour ton ami, songea Iwao avec un sourit mesquin intérieur. Il avait désormais comprit que c'était seulement à partageant sa passion commune avec Izumi qu'il parviendra à en faire son « ami ». Autant prendre le temps de développer sa passion autour d'un repas, ainsi ils auront davantage la possibilité de discuter. Iwao avisa alors le bentô de son camarade. Peut-être ne mangeait-il pas au réfectoire, réflexion faite ? Le plus petit n'aimant pas spécialement cuisiner, il choisissait la solution de facilité en payant son déjeuner au lycée. Bah, tant pis, Izumi pouvait toujours manger son bentô là-bas !




(c)Kazu de C.G


SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 64
Date d'inscription : 17/01/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 4

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Le grand méchant loup et le petit chaperon rouge ne sont pas toujours ceux qu'on croit (PV Iwa-chan)    02.02.15 16:20

SUITE ICI




Izumi dans toute sa splendeur. Click:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Le grand méchant loup et le petit chaperon rouge ne sont pas toujours ceux qu'on croit (PV Iwa-chan)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le grand méchant loup et le petit chaperon rouge ne sont pas toujours ceux qu'on croit (PV Iwa-chan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Grand Méchant Loup. [Isy]
» Attendant son petit chaperon rouge...
» Le petit méchant loup...
» Qui craint le grand méchant loup ?
» Quand le grand méchant loup s'invite à la fête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-