The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Mangeons et discutons gaiement ! (PV Iwa-chan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 64
Date d'inscription : 17/01/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 4

RP en cours: 2


MessageSujet: Mangeons et discutons gaiement ! (PV Iwa-chan)   02.02.15 16:18

Izumi faillit devenir aussi rouge que ses cheveux quand Iwao approcha sa tête de lui. Heureusement il réussit à garder contenance au prix d'un effort de volonté. Et de l'extérieur on ne pouvait rien deviner. Et oh c'était pas comme si Iwa-chan voulait le draguer ! Enfin normalement...

Car oui sous ses airs apparemment naïfs et peut-être même un peu stupides Izumi était plutôt intelligent et perspicace. Jouer les imbéciles c'était parfois drôlement pratique. Les gens avaient tendance à baisser leur garde quand ils avaient affaires à des simples d'esprit...

Et dans ces cas-là les gens comme Izumi en profitaient grandement. Mais deviner les intentions d'une personne n'était pas aussi aisé et le rouge n'allait pas accuser son camarade de vouloir le manipuler. Il était parfois un peu trop paranoïaque.

Se grondant intérieurement il se leva avec un large sourire et attrapa ses affaires en prenant soin de ranger ses figurines avec soin ainsi que son bento. Pas question de risquer de se faire voler quelque chose, et surtout pas ses figurines, quitte à devoir se coltiner son sac pendant toute la pause de midi. Il adressa un sourire à Iwa-chan avant qu'ils ne sortent ensemble de la classe.

En chemin le rouge jeta un regard vers le brun. Il aurait dû lui adresser la parole bien avant il se serait peut-être épargné des repas ennuyeux et peu intéressants. Enfin ce qui était fait était fait et il ne pouvait pas revenir en arrière. Souriant grandement il reprit la parole.

- C'est sympa de manger avec toi. Je me demande pourquoi on n'a pas découvert notre passion commune avant.

Puis il salua de la main une fille qui le saluait et qui jeta un regard curieux vers Iwao. Comme dit dans un précédent texte le rouge était plutôt populaire parmi les élèves et ce même s'il n'était en réalité pas à l'aise avec les filles. D'ailleurs Iwao pouvait peut-être se rendre compte de la tension qui émanait du rouge et qui disparut dès que la demoiselle s'en fut allé.

________

Un peu plus tard Izumi ouvrit son bento avec soin et saliva devant. Ah décidément rien ne valait la nourriture maison préparée avec amour par sa colocataire. Il jeta un oeil à Iwao qui s'était servi à la cantine et baguettes suspendues posa une question qui lui trottait dans la tête.

- Je n'ai jamais mangé la nourriture d'ici. C'est mangeable ?

Ensuite il entama son bento le savourant en silence pendant quelques instants. La pause de midi était assez longue et ils avaient donc le temps de manger tranquillement avant de bavarder. Après tout l'estomac passait avant le reste.

Souriant il demanda quand même avec entrain entre deux bouchées avalées à quels jeux vidéos jouaient son peut-être nouvel ami et s'il lisait aussi des mangas. Cette journée se révélait intéressante finalement...




Izumi dans toute sa splendeur. Click:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Mangeons et discutons gaiement ! (PV Iwa-chan)   03.02.15 18:32


Mangeons & discutons gaiement

feat. Izumi ~






Sous le regard satisfait de Iwao, Izumi commença à ranger ses affaires, fourrant dans son sac son bentô et ses précieuses figurines de collection. Il était assez étonnant qu'il les transporte de cette façon mais sûrement avait bien protégé l'intérieur de son sac pour ne pas risque de briser son précieux fardeau. Iwao ne tenait pas non plus à ce que la statuette de Lala Rose se retrouve en miettes, ce serait un véritable gâchis, un blasphème même. Une figurine recollée n'avait pas la même valeur que neuve, c'était logique.

Ils quittèrent donc la salle de classe, s'engageant dans les couloirs pour prendre la direction du réfectoire. Iwao ayant laissé son sac près de son bureau, il s'amusait à lancer et rattraper son porte-monnaie, faisant teinter les pièces qu'il contenait. Les repas n'étaient pas très chers et plutôt bons, alors le brun préféré payer son repas sur place plutôt que de s'embarrasser d'un bentô. De plus, la cuisine et lui, ce n'était pas une grande histoire d'amour. Il suffisait de voir le nombre de paquets de nouilles instantanées rangés dans ses placards.

Iwao écouta à peine Izumi lorsqu'il lui parla, car une jeune fille venait de s'engager dans le couloir dans la direction opposée à la leur. Caché derrière la carrure plus haute d'Izumi, le plus petit passa inaperçu. La lycéenne salua alors le rouquin et continua son chemin. Le brun reconnu alors la terminale qui lui avait donné son mail plus tôt dans la journée, l'amie de cette Naoko - ou Naomi, il ne s'en souvenait toujours pas. Iwao esquissa un petit sourire : Izumi était populaire et pourtant, il semblait assez mal à l'aise. N'était-il donc pas de ce bord là ? Intéressant. Très intéressant même.

Les deux garçons arrivèrent rapidement au réfectoire et Iwao laissa Izumi rejoindre et réserver une table pendant qu'il se servait son repas. Il déposa ainsi sur son plateau un bol de riz ainsi que du porc au caramel. Il y ajouta une pomme et un biscuit puis revint auprès de son nouvel ami. Ce dernier l'avait attendu avant de commencer à manger. Il était donc bon élevé ce petit ! Iwao retint un sourire moqueur et vint s'installer en face de lui, déposant son plateau sur la table afin de prendre place sur la chaise grise. Comme il faisait beau, la plupart des élèves mangeaient dehors. De ce fait, il y avait très peu de brouhaha : du moins, pas suffisamment pour ne plus s'entendre parler.


▬ Je n'ai jamais mangé la nourriture d'ici. C'est mangeable ?

Un morceau de porc au caramel dans la bouche, Iwao se hâta d'avaler et de se lécher les babines. Bien sûr, les repas ne valaient pas ceux que préparait sa gouvernante mais ils tenaient la route. Depuis le début de l'année, il n'avait pas eu à se plaindre d'un plat infecte ou d'une quelconque allergie ou intoxication alimentaire, donc il juger la nourriture passable. Ou alors, il avait un estomac en acier trempé. Niveau alimentation Iwao n'était vraiment pas difficile, il mangeait tout et n'importe quoi, même les choses les plus étranges. Un conseil si vous êtes facilement dégoûté, ne fouillez pas dans son placard à gauche de son évier.


▬ J'ai pas les goûts d'un critique culinaire mais, ma foi, c'est pas dégueu.


Il fourra un nouveau morceau de viande dans sa bouche, mâchant tranquillement avant de prendre un peu de riz. Comme ça faisait du bien de manger ! Il lorgna alors sur le bentô de Izumi. Ca semblait bien bon tout ça … Une attention de maman ou le cadeau d'une petite copine ? Comme il ne fréquentait jamais le rouquin, Iwao ignorait s'il avait une petite copine. Mais s'il en jugeait à sa réaction plus tôt, il mettrait sa main à couper que ce n'était pas le cas. De plus en plus intéressant tout ça. Il senti que les fils de sa toile se tendaient à la perfection et qu'il commençait déjà à s'y aventurer, ne réalisant pas le danger.

La discussion dévia ensuite sur les jeux vidéos et les mangas. Tout en mangeant, Iwao lui exposa les licences qu'il avait préféré. Il lui parla ainsi des différents shônens qu'il avait vu et lu maintes et maintes fois, les shojôs dont il aimait se moquer un peu parfois, les Magical Girls desquelles il ne pouvait se passer … Evidemment, Iwao ne fit pas l'impasse sur les dating games qu'il affectionnait énormément et ce sur toutes les plate-formes. Récemment, il avait acquit « Deep in my heart » qui mettait en scène un garçon hospitalisé qui faisait la rencontre de nombreuses filles, hospitalisées également. Il avoua sans honte avoir chialer comme jamais à la fin, quand bien même il avait eu la « true good ending » avec sa fille favorite.


▬ Récemment, je me suis commandé deux nouveaux jeux. Un nouveau dating game sur des elfes et un jeu de rôle. J'ai déjà fini les jeux achetés le mois-dernier.

Il faut dire qu'avec Iwao, les jeux faisaient rarement long feu. Il lui était même arrivé de terminer un RPG en deux jours, geekant dessus jour et nuit, ne s'arrêtant pas un seul instant de jouer. Suite à cela, sa console avait rendu l'âme. Elle avait tellement chauffée qu'elle n'avait pas tenue le choc. Néanmoins, il ne fallut pas longtemps pour que le brun s'en procure une autre, en édition limitée qui plus est. Ses parents dépensaient sans compter pour le contenter, alors le jeune homme ne s'en privait pas. C'est bien le minimum qu'ils pouvaient faire pour se faire pardonner leur attitude égoïste lors de sa petite enfance.




(c)Kazu de C.G


SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 64
Date d'inscription : 17/01/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 4

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Mangeons et discutons gaiement ! (PV Iwa-chan)   05.03.15 11:48

Assis en face de Iwao tout en l'écoutant avec attention Izumi dégustait son bento si gentiment préparé par sa colocataire. Cette dernière y avait mis une petite portion de riz, un oeuf dur, divers morceaux de légumes cuits, de petites tranches de poisson et de boeuf marinées dans de la sauce de soja et une petite pomme entière. Une bouteille d'eau minérale complétait le tout.

Avec tout ça le rouge ne mourrait pas de faim c'était sûr. Un sourire en coin apparut sur ses lèvres alors qu'il buvait une gorgée d'eau. Ah les filles étaient vraiment faciles à manipuler... Asuna était amoureux de lui depuis leur première rencontre. Il l'avait décelé rapidement et en profitait depuis. Il n'était pas mauvais cuisinier. Loin de là. Il savait très bien se débrouiller quand il s'agissait de l'art culinaire. Peut-être même plus qu'avec le basket.

Mais en semaine il n'en avait pas vraiment le temps. Les cours, les devoirs, l'entraînement de basket qu'il s'imposait, les sorties entre "amis" pour solidifier sa popularité et tout le reste lui prenait un temps considérable. Alors non il n'avait pas le temps de se faire ses bentos. Mais il n'en avait pas besoin. Asuna les lui faisait volontiers.

Izumi n'avait jamais vraiment détesté les filles et il ne se considérait pas comme sexiste. Il respectait même les demoiselles du moins celles qui le méritait comme sa colocataire. Mais il n'avait jamais été à son aise avec elles. Il avait beau savoir leur parler et interagir avec elles suffisamment bien pour avoir une grande popularité auprès de la gente féminine il n'était pas à l'aise au fond.

Il était bon comédien, mais si cela n'avait pas été le cas il se serait sans doute mis à bredouiller, à détourner le regard sans jamais oser les regarder en face, à devenir encore plus maladroit qu'il ne l'était déjà et plein de choses dans ce genre.

Non il n'arrivait pas à ce débarrasser de ce sentiment gênant qui l'envahissait à chaque fois qu'une fille lui adressait la parole. Non il n'arrivait pas à ne pas avoir ce frisson qui traversait son corps dès qu'il posait les yeux sur une fille. Non il ne pouvait pas réprimer cette envie de grimacer quand une fille parlait de lui. Il n'y avait vraiment rien de mieux qu'une présence masculine.

Malgré tout Izumi ignorait s'il était gay pour autant. Il n'était jamais sorti avec quelqu'un, il n'était jamais tombé amoureux alors... difficile à dire. Mais c'était peut-être bien le cas. Cela pourrait expliquer bien des choses... Enfin cela n'avait pas d'importance. Il allait simplement continuer à faire comme si de rien n'était, à tromper son monde et à supporter tant bien que mal la gente féminine en l'évitant le plus possible.

Reposant sa bouteille il s'essuya le coin de la bouche avec sa serviette furtivement avant de reposer son regard sur le garçon en face de lui. Iwao avait répondu à sa question sur la nourriture et le rouge hocha simplement de la tête se contentant de cette réponse.

De toute façon ils n'étaient pas là pour parler nourriture. Iwao semblait d'accord sur ce point puisqu'il aborda bientôt le sujet des jeux vidéos et des mangas. Le Yoshida l'écouta donc avec soin intervenant parfois pour donner son opinion en bien ou en mal sur les titres que lui sortaient son nouveau ami du moins pour ceux qu'il connaissait.

De temps en temps le rouge parlait également des jeux ou des mangas qu'il appréciait même s'il y en avait pas mal qui coïncidaient avec les goûts d'Iwao. Étrange et agréable coïncidence. A moins que ce ne soit le destin... Haha. Je vous ai eu.

Quand Iwao aborda les dating game son opposant ne put s'empêcher de le fixer avec curiosité. Lui-même avait déjà testé ce type de jeu, mais n'y prêtait pas plus d'attention que ça. Il préférait les jeux d'action bien qu'il y ait bien sûr quelques exceptions comme le jeu de l'héroïne qu'il avait en figurine. Pourtant Iwao parlait de ses dating games comme de la huitième merveille du monde ou presque... C'en était presque touchant.

Ce jeu à l'hôpital semblait amusant en tout cas et Izumi se promit de demander à son nouveau ami la permission de l'essayer un jour ou l'autre. Mais pour l'instant il ne put que sourire quand le membre du club de basket, et oui on y viendra tôt ou tard, lui apprit qu'il avait commandé de nouveaux jeux.

- Wouah chanceux tu as l'air d'en avoir un sacré paquet. Mes parents ne sont pas aussi généreux. La plupart du temps je dois me les payer moi-même et comme j'économise comme d'autres trucs comme des ballons de basket j'en ai pas souvent la possibilité. Heureusement que je me lasse rarement des anciens.

En effet le rouge s'entraînait d'arrache-pied au basket mine de rien les ballons ça s'usait rapidement quand on passait une bonne partie de son temps libre à les utiliser. Mais cela en valait la peine. Avec un peu de chance il aurait suffisamment progressé dans quelques semaines pour oser aller parler à Hanamiya afin de rejoindre le club. Même si la présence de son frère le dégoûtait et l'empêchait de vraiment se décider au fond...

En tout cas le jeu que venait de commander Iwao sur les elfes le tentait bien vu qu'il aimait beaucoup le fantastique. Se lançant il reprit la parole avec hésitation en regardant ailleurs un peu gêné à l'idée de passer pour un gros profiteur.

- Dis-moi... Tu serais d'accord pour que je joue à ton jeu sur les elfes une fois que tu l'auras ? J'aime bien ce genre d'univers et ça me dirait bien d'essayer... Mais bien sûr t'as le droit de refuser après tout on se connaît à peine et je ne sais pas si à ta place j'oserais laisser ma précieuse console dans les mains d'un inconnu.

Izumi eut un petit rire nerveux avant de reposer ses baguettes et de se tapoter le ventre avec un sourire béat. Vraiment délicieux ce repas. Il avait presque hâte d'être à demain pour entamer le prochain. Soudain le rouge se crispa fortement. Ses doigts encore posés sur les baguettes se serrèrent à s'en faire blanchir les phalanges.

Au loin Kaito son grand-frère discutait avec d'autres membres du club de basket. Appuyé sur le mur le grand Yoshida croisa le regard de son frère avec mépris avant de s'en détourner. Izumi entendit un craquement et constata à peine qu'il venait de briser une baguette sous le coup de la colère. Il se força à détourner les yeux et adressa un sourire crispé à Iwao faisant comme si de rien n'était.

- Excuse-moi on en était où déjà ?

Son sourire crispé, son regard perturbé, son corps tendu malgré tout ses efforts pour jouer la comédie prouvaient que la présence de son frère à la cantine le perturbait bien qu'il ne voulait le laisser croire...







Izumi dans toute sa splendeur. Click:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Mangeons et discutons gaiement ! (PV Iwa-chan)   17.03.15 22:50


Mangeons & discutons gaiement

feat. Izumi ~






Lorsqu'on lançait Iwao sur le sujet des mangas, animes et jeux vidéos, il déblatérait tellement de mots à la minute qu'il prenait parfois à peine le temps de respirer. Sans être asocial et emprisonné dans les écrans, il demeurait un grand amoureux de ces univers qui chatouillait son imaginaire et lui faisait quitter la réalité du monde pendant plusieurs heures. Sa petite enfance n'ayant été que mensonge et trahison, le retour à la réalité s'était révélé très rude et difficile à avaler pour lui. Le monde extérieur était effrayant, horrible et insupportable. Alors il s'était enfermé dans un autre monde, qui lui sied davantage.

Ainsi, dès lors que ses parents coupèrent les fils qui le contrôlait, Iwao se réfugia dans les mangas et les jeux vidéos. Dans les premiers, il voyageait dans un univers nouveau et épique, où les héros triomphaient toujours des menaces toujours plus puissantes se dressant devant eux. Dans les seconds, il se sentait mettre de son destin, seul capable de sauver son peuple ou sa bien-aimée. Il contrôlait. Son personnage se dirigeait à droite ou à gauche selon son bon vouloir, tuait ou pas un ennemi s'il jugeait cela nécessaire. La seule contrainte se trouvait dans le scénario, mais la plupart lui plaisait tellement qu'il s'en fichait pas mal.

Fils unique pendant de longues années, il n'avait personne à qui se rattacher. La seule personne ayant réellement comptée pour lui avait fini par repartir dans son pays natal, l'abandonnant de nouveau face aux démons qui le rongeait. Mais depuis, Iwao s'était reprit en main. Hors de question que qui que ce soit lui dicte sa conduite, il devenait le capitaine de sa vie et le maître de son destin. Certes, n'étant pas majeur, il devait encore se plier aux choix de ses parents mais rien que son appartement sur Tokyo lui donnait la sensation d'être libéré des poids qu'il se traînait depuis sa venue au monde, il y a de cela seize longues années.

La réaction de Izumi ne l'étonna guère : il devait paraître pour le fils à papa qui n'a qu'à claquer des doigts pour obtenir tout ce qu'il désirait. C'était presque ça, seulement Iwao profitait des absences répétitives de ses parents pour quémander tout ce que son humble personne désirait. Culpabilisant un peu – ou alors surtout pour avoir la paix – ils cédaient à tous ses caprices, versant de conséquentes sommes sur son compte afin qu'il puisse acheter tout ce qu'il désirait. Et donc, dans le cas présent, des jeux vidéos. Il achetait également des mangas et des coffrets DVD collector de ses animes préférés. Oui, Iwao n'avait aucune limite. Mais pourquoi se priver, au juste ?

Cependant, le brun était assez surprit d'apprendre que le rouquin s'achetait souvent des ballons de basketball. Alors comme ça, il jouait aussi ? Pourtant, il n'avait jamais vu sa trombine pendant les entraînements spartiates made in Hanamiya. Il s'en serait souvenu. Peut-être était-ce seulement un loisir dont il jouissait de temps à autre. Néanmoins, Iwao était curieux de connaître son niveau. Un petit rookie ou un habitué du court ? Difficile à deviner. Cependant, c'était toujours une information utile à prendre. Sûrement en apprendrait-il plus par la suite ? Il était curieux de creuser un point ce point-là.


▬ Dis-moi... Tu serais d'accord pour que je joue à ton jeu sur les elfes une fois que tu l'auras ? J'aime bien ce genre d'univers et ça me dirait bien d'essayer... Mais bien sûr t'as le droit de refuser après tout on se connaît à peine et je ne sais pas si à ta place j'oserais laisser ma précieuse console dans les mains d'un inconnu.

La console, c'est clair, il ne laissera jamais personne poser ses doigts dessus. Néanmoins, la cartouche du jeu … pourquoi pas. Izumi prenait grand soin de ces figurines de ce que Iwao avait pu voir, sûrement traitait-il tous ses biens aussi religieusement. Si c'était effectivement le cas, le brun serait prêt à lui céder le jeu. Bien sûr, un seul petit bug et il réclamera remboursement. Mais ce genre de cartouche n'était pas du genre à s'abîmer facilement donc un minimum d'attention était demandé. Il ne doutait pas que Izumi soit assez responsable pour éviter tous problèmes avec un objet ne lui appartenant pas.

Iwao avala une bouchée de riz et s'apprêtait à lui répondre lorsqu'il réalisa que Izumi semblait ailleurs. Suivant son regard, le plus petit aperçu un grand gaillard à la chevelure bleue marine. Son regard dur sembla s'attarder quelques instants sur le rouquin avant de se détourner. La seconde d'après, un craquement retenti et Iwao réalisa que son interlocuteur venait de briser sa baguette entre ses doigts. Voilà qui était étrange. Que se passait-il entre ces deux-là ? Leurs visages se ressemblaient, avaient-ils un lien de famille ? Cousins ou encore mieux, frères ? D'ailleurs, ce gars là-bas, il n'était pas dans l'équipe aussi ?

Son nom lui revint alors en mémoire : Yoshida Kaito ! Un troisième année jouant au poste d'ailier fort. Il ne lui avait jamais vraiment parlé mais ils s'étaient croisés plusieurs fois, que ce soit dans le gymnase ou dans les vestiaires. Il se disait aussi que le nom de Yoshida lui disait quelque chose. Ces deux-là étaient très sûrement frère. Mais pourquoi une telle tension ? Étaient-ils en froid ? Petit frère marchait dans l'ombre de grand-frère ? Grand-frère prenait petit-frère pour un bébé ? Une ribambelle de scénarios germèrent dans son esprit, mais impossible de deviner de lui-même lequel était le bon. Là encore, il ne pourrait avoir cette information que de la bouche du rouquin. Espérons qu'il soit bavard !


▬ Je me disais que ton nom me disait quelque chose ! T'es le frangin de Yoshida-senpai ? Il est dans l'équipe de basketball, comme moi. La vache, vous avez le même nez, sérieux !

Iwao alternait l'aîné et le cadet, ayant enfin fait le lien entre les deux jeunes hommes. Il aurait bien fini par comprendre lui-même un jour mais Izumi lui avait mâché le travail, c'était cool. Donc, son absence au club de basketball était-il du à son grand-frère ? Un jugement de valeur, une peur d'évoluer dans l'ombre de son aîné ? C'était fort possible. Kaito n'était pas un mauvais élément, même si Iwao ne s'était jamais réellement penché sur son cas. Il ne faisait pas parti des gars qui se faisaient le plus enguirlander par le capitaine-coach, contrairement au brun qui accumulait les tours de terrain et les remarques cinglantes.

Encore une petite information utile à se caler sous le bras ! S'il y avait bien une tension entre les deux frères, Iwao était certain de pouvoir l'exploiter à son avantage. Izumi était finalement une personne dont le visage exprimait autant de chose qu'un livre ouvert. Et le brun n'avait qu'à piocher les informations, les trier et les compléter au fil de la discussion. Il sentait la figurine de plus en plus proche. Il savait même déjà où la placer chez lui, à Shizuoka. Entre sa figurine de Magic Mimi Blue et Magic Dodo Green … Les deux meilleures amies de Magic Lala Rose. Le rendu allait être magnifique … Superbe même !




(c)Kazu de C.G


SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)


Dernière édition par Saitō Iwao le 14.04.15 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 64
Date d'inscription : 17/01/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 4

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Mangeons et discutons gaiement ! (PV Iwa-chan)   03.04.15 22:30

Devant le regard des plus dédaigneux de son grand-frère Izumi avait senti son cœur se serrer douloureusement. Même s’il préférait le nier de toute son âme une part de lui-même voulait croire que son frère ne le détestait pas complètement et qu’il avait encore une place dans son cœur.

Mais visiblement cela ne servait à rien de se leurrer. C’était sans doute pour ça qu’il détestait autant Kaito. Il ne comprenait pas. Tout avait changé si vite. Son frère avait changé si soudainement... Et sans rien lui expliquer. Avant ils avaient une relation privilégiée entre un grand-frère et un petit-frère et maintenant ils ne représentaient plus rien l’un pour l’autre si ce n’est de la haine et du mépris.

Même s’il avait bien sûr sa part de responsabilité c’était à cause de Kaito que Izumi avait également changé pour devenir ce qu’il était aujourd’hui. Et comme au fond le cadet se détestait pour ce qu’il était devenu il ne pouvait pardonner à son aîné. Compliqué n’est-ce pas ? En tout cas pour l’instant Izumi tentait d’oublier la présence de Kaito au fond de la salle.

Faisant comme si de rien n’était, souriant et parlant comme s’il n’avait pas ce tremblement dans tout le corps, cette colère noire qui lui donnait envie de tout casser le rouge tentait simplement d’oublier.

Aussi ressentit-il un profond agacement quand il comprit qu’Iwao avait saisi l’échange entre eux deux et qu’il avait l’intention d’aborder le sujet. Il se raidit encore plus si c’était possible et lança un regard des plus agacés, le sourire momentanément perdu, à son nouvel ami.

- Ouais à ce qu’il paraît on est frères.

Si Iwao voulait qu’il s’étende sur ce sujet il allait être très déçu. Izumi n’avait nullement envie de parler de Kaito pendant la pause déjeuner. En fait il n’avait pas envie d’en parler tout court. Il pensait bien assez lui sans devoir le faire à haute-voix.

Essayant de manger avec ses baguettes cassées il finit par les jeter dans son bento avec rage abandonnant et attrapa sa pomme avant de la croquer. Heureusement qu’il avait eu le temps de grignoter un peu avant de briser ses instruments si typiquement japonais. De toute façon tout ça lui avait ôté l’appétit.

N’ayant aucune envie que Iwao revienne sur le sujet de sa ressemblance frappante avec Kaito Izumi décida de changer lui-même la conversation. Reculant sa pomme à peine croquée il plongea son regard dans celui du brun l’observant un instant avant de demander avec curiosité.

- T’es dans le club de basket d’Hanamiya-senpai toi non ? Comment ça se passe ?

Et oui notre héros, ou anti-héros à vous de voir, s’était enfin lancé ! Il avait enfin dépassé son appréhension d’en demander plus sur la fameuse bande de Kirisaki Daichi. Cela le faisait bien rire d’ailleurs quand il entendait parfois des louanges sur le capitaine et son équipe.

Pauvres sots. Ceux qui n’avaient pas encore compris quel était le véritable club de basket de Kirisaki Daichi étaient vraiment stupides. Lui n’avait pas mis longtemps avant de comprendre. Dès le premier entraînement certainement.

Comme quoi il était moins stupide qu’il en avait l’air... Et surtout plus observateur. Un sourire en coin apparut sur les lèvres du rouge alors qu’il s’appuyait contre le dossier de sa chaise. Il croisa ses jambes et eut presque envie de poser les jambes sur la table.

Mais s’il faisait ça Kaito allait certainement prendre son pied en jouant les élèves et grands-frères modèles et en lui demandant de les retirer avec un petit sermon à la clé sur la discipline... Quelle bonne blague.

Son frère était bien pire que lui quand les autres avaient le dos tourné. Izumi ne savait pas s’il jouait parfois pendant les matchs, mais une chose était sûre si c’était le cas il devait faire des choses aussi vicieuses que le capitaine. Alors oui il cachait bien son jeu.

Et son petit-frère n’avait aucune envie de lui faciliter la tâche et encore moins de se faire ridiculiser devant Iwao et toute la cantine. Aussi retint-il son envie de manque de discipline surtout que lui aussi avait un rôle à jouer.

Revenant au brun il posa sa joue sur sa main et lui adressa un sourire malicieux avec les yeux pétillants en prime.

- Je ne sais pas toi, mais moi la façon de jouer du club me plaît beaucoup... Même si j’ai mes raisons pour ne pas m’être encore inscrit.




Izumi dans toute sa splendeur. Click:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Mangeons et discutons gaiement ! (PV Iwa-chan)   14.04.15 17:01


Mangeons & discutons gaiement

feat. Izumi ~






''Il paraît qu'on est frères'' … Intéressant. Même si Iwao ne disait rien, son cerveau tournait à plein régime. Apparemment, Izumi n'allait pas lui expliquer le pourquoi du comment de tout cela maintenant. Ça ne l'étonnait guère au final, il s'agissait d'un sujet pour le moins sensible pour le rouquin. Mais ce n'était pas grave : à force d'en gratter l'écorce, on trouve la moelle de l'arbre. Il suffit simplement d'être patient et les informations arriverons à lui en temps et en heure. Iwao savait qu'il n'obtiendrait pas sa figurine en un claquement de doigt, il devait se montrer patient et malin. Et sans vouloir se venter, il excellait dans les deux domaines. Il se contenta donc de garder un air mi-choqué, mi-compréhensif, histoire que son camarade de se doute pas de son état d'esprit actuel.

Repartir sur le sujet de la fraternité entre les deux lycéens était donc inutile. Pendant l'instant de flottement qui suivi la réponse de Izumi, Iwao acheva le contenu de son assiette, ne laissant pas une miette de porc au caramel sur la faïence ni un seul grain de riz au fond de son bol. Ayant cassé ses baguettes, le rouquin n'avait pas pu venir à bout de son bentô et s'en débarrassa avec une certaine rage. Ah la la, quelle violence ! Son frère semblait vraiment être sa corde sensible. Iwao s'amusait vraiment de ses réactions mais gardait bien de le montrer. Pas besoin qu'Izumi devine que son comportement causait une certaine hilarité à son camarade de classe. S'il découvrait le fond de sa pensée, Iwao pouvait dire au revoir à Magic Lala Rose.

Presque en même temps, les deux camarades se saisirent de leur pomme et croquèrent dedans. Iwao n'était pas spécialement friand de fruit mais comme il avait reprit le basketball, il devait fournir à son corps des aliments sains. Ce qui n'était pas franchement chose aisée lorsque l'on savait que ses placards ne contenaient qu'une grande variété de nouilles instantanées. Le brun ne se nourrissait que de ça le soir. Son réfrigérateur ne lui servait qu'à garder quelques boissons et cochonneries au frais. Parfois, il ramenait quelques plats que la cuisinière de Shizuoka avait fait en trop grande quantité. Comme pour les nouilles, il n'avait qu'à mettre la préparation au four à micro-onde et attendre que le timer résonne. Rien de plus compliqué, car Iwao était une véritable catastrophe en cuisine.


▬ T’es dans le club de basket d’Hanamiya-senpai toi non ? Comment ça se passe ? Je ne sais pas toi, mais moi la façon de jouer du club me plaît beaucoup... Même si j’ai mes raisons pour ne pas m’être encore inscrit.

Iwao arqua un sourcil en éloignant le fruit de sa bouche. Izumi en savait plus sur lui qu'il ne le croyait. C'était assez étonnant … quoi que, pas tant que cela en fait. Si le rouquin connaissait les méthodes peu réglementaire de l'équipe pour s'assurer la victoire, c'est sûrement parce qu'il avait du observer l'entraînement de temps en temps. De plus, il semblait très intéressé par le club en lui-même. S'il n'était pas encore inscrit, c'était sûrement à cause de son frère. Du moins, au vu des récentes informations que Izumi lui avait offertes, Iwao ne voyait que cela comme raison. Iwao ignorait encore quelle tension régnait entre les deux frères mais il était certain d'en apprendre la raison tôt ou tard. Que cela vienne d'Izumi lui-même ou pas.

Observant le trou que ses dents avait formé dans la chaire du fruit, Iwao fit mine de réfléchir. La façon de jouer lui plaisait beaucoup, hein ? C'était son cas également. Il n'avait pas choisi Kirisaki Daiichi au hasard. Il aurait très bien put rejoindre Fukuda Sogo, tellement plus près de la maison familiale … mais non. Puisque ses parents tenaient à ce qu'il reprenne le basketball, Iwao avait imposer le choix de l'établissement. Et si son choix s'était arrêté du Kirisaki Daiichi, c'était justement parce que le fair-play n'existait pas au sein de l'équipe de basketball. Si Iwao s'était d'abord montré un peu songeur vis-à-vis de cette réputation, un match avait suffit à confirmer ses doutes et arrêter son choix par la même occasion.


▬ Je suis dans le club, ouai. Mais c'est tellement difficile ! Hanamiya-senpai est sans pitié pour les rookies tu sais.

Prenant un air dramatique, il leva sa main droite pour masser son épaule gauche, comme si une douleur s'était déclarée rien qu'en parlant du club. Jouer la victime était l'une des spécialités d'Iwao. Il savait que ça fonctionnait à merveille avec les filles, mais il ignorait si Izumi allait tomber dans le panneau. Même s'il ne mentait pas en affirmant que l'entraînement était rude : il se souvenait encore des trente tours de terrain sous la pluie imposés par son capitaine il y a quelques jours de cela. Grâce à cette petite plaisanterie, Iwao s'était tordu la cheville et avait attrapé un rhume. Il avait néanmoins fait le nécessaire pour mettre un terme à sa maladie avant qu'elle n'empire et avait prit soin de sa cheville en la tartinant de crème ainsi qu'en la bandant. Même si elle restait encore un peu douloureuse par moment, ça ne l'empêchait pas de s'entraîner.


▬ La dernière fois, il m'a forcé à faire plus de trente fois le tour du lycée, sous la pluie. Ce type est le démon incarné !

Même s'il faisait mine d'être impressionné ou effrayé car son aîné, c'était loin d'être le cas. Lorsqu'il avait quelque chose à lui dire, il le faisait dans se soucier des représailles. Néanmoins, Iwao restait tout de même logique : lorsqu'il jugeait que telle ou telle situation nécessitait de lui qu'il courbe l'échine, il le faisait. Il n'était pas aussi stupide pour prendre le risque de se blesser. L'entraînement en temps normal était déjà propice aux blessures, alors pas besoin d'en rajouter par dessus le marché. Croquant une nouvelle fois dans sa pomme, il mâchonna la chair jaune tandis que sa main libre s'amusait avec l'emballage de son gâteau. Il attendait de voir les réactions de Izumi suite à ses révélations, même si le rouquin devait déjà se douter que le capitaine-coach était loin d'être un enfant de cœur.




(c)Kazu de C.G


SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 64
Date d'inscription : 17/01/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 4

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Mangeons et discutons gaiement ! (PV Iwa-chan)   19.04.15 12:50

Confortablement installé, la joue sur sa main, Izumi attendait la réponse d'Iwao avec curiosité et impatience. Il avait déjà pu observé le brun jouer pendant les entraînements même s'il ne s'y intéressait pas tant que ça. Mais comme Iwao était dans sa classe il avait été curieux. Et ma foi son nouvel ami ne l'avait pas déçu. Il se débrouillait plutôt bien.

Cependant Izumi avait cru le voir et l'entendre tenir tête à Hanamiya en personne. Soit il était fou soit suicidaire voir les deux à la fois. En tout cas il n'avait pas froid aux yeux et cela amusait en quelque sorte le rouge.

Il n'allait pas lui faire un sermon comme quoi il ne fallait pas embêter le grand Hanamiya Makoto. Et puis quoi encore. Ce dernier était tout à fait capable de se défendre tout seul. Ce serait ridicule et même absurde de penser le contraire. Oui Izumi admirait beaucoup le capitaine et coach du club de basket, mais certaines limites s'imposaient quand même. Même lui le savait.

En tout cas le courage de Iwao forçait presque l'admiration. Lui n'aurait probablement pas été capable de tenir tête à son idole ainsi et ce même s'il avait été en désaccord avec lui. Lâche ? Peut-être et alors ? Savoir quand on est impuissant et reculer au bon moment est parfois tout aussi sage que de se surestimer et de se mettre en danger vous savez. Enfin cela ne ressemblait pas à Izumi de réfléchir autant et il ne put s'empêcher d'étirer un sourire, amusé par ses réflexions autant que par les nouvelles paroles de Iwao.

- Haha je veux bien te croire ! Mais venant de Hanamiya-senpai ce n'est pas étonnant tu ne crois pas ? En tout cas bravo pour tes efforts !

Le sourire du Yoshida devint très légèrement sarcastique même si le ton de sa voix était sincère et que ses yeux ne reflétaient aucune moquerie. Difficile de savoir s'il se moquait gentiment, taquinait ou était tout à fait sincère dans son compliment. Très difficile même.

Le rouge retira sa joue de sa main et tendit le bras pour tapoter celui du brun dans un geste compatissant avant de le retirer vite fait au cas où Iwao n'apprécierait pas son initiative. Là encore difficile de savoir s'il était sincère ou non.

Depuis toujours le rouge était imprévisible contrairement à ce qu'on pourrait penser au premier abord. Même ses parents avaient parfois du mal à lire en lui. Le seul qui y arrivait parfaitement avait toujours été Kaito qui était aussi doué entre guillemets dans ce domaine. La seule différence entre les deux c'était que l'aîné faisait exprès à être insaisissable alors que chez le cadet c'était tout simplement naturel. D'ailleurs il ne s'en rendait même pas compte la plupart du temps...

- Waouh sérieux trente tours de terrains sous la pluie ? Mon pauvre ! Qu'est-ce que t'as fait pour qu'il te punisse comme ça ? Cela m'étonnerait qu'il te l'ordonne sans une bonne raison. Ou alors il est encore pire que ce que je croyais. Je sais pas si ça me donne envie de vous rejoindre finalement je suis plutôt frileux.

Un grand sourire aux lèvres Izumi adressa un clin d'oeil au Saito sa bonne humeur retrouvée. Il n'allait pas laisser son frère pourrir sa nouvelle amitié après tout. Enfin amitié... Encore une fois difficile à dire si Izumi était conscient de la mascarade en partie voir dans son ensemble ou s'il y croyait vraiment.

- Je suppose que les senpai sont exigeants pour les recrutements. Même si je vous rejoignais je ne suis pas sûr de pouvoir réussir à intégrer le club. Dis-moi Iwa-chan que dirais-tu de glisser un petit mot à mon sujet à Hanamiya-senpai ?

Le regard pétillant de malice il adressa un autre clin d'oeil au brun montrant clairement cette fois qu'il plaisantait. Buvant une gorgée d'eau il attendit tranquillement les réactions de son camarade de classe.

Spoiler:
 




Izumi dans toute sa splendeur. Click:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 77
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: black

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Mangeons et discutons gaiement ! (PV Iwa-chan)   25.04.15 22:38


Mangeons & discutons gaiement

feat. Izumi ~






Terminant sa pomme à grands coups de dents dans la chair jaune, Iwao laissa tomber le trognon dans son assiette en se pourléchant les babines. Pouaaaah, elle était tout simplement dégueulasse. Elle manquait cruellement de sucre. Depuis combien de temps traînait-elle dans le réfectoire, celle-là ? Heureusement, elle n'avait pas encore commencé à pourrir sinon Iwao n'aurait pas mit ne serait-ce qu'un doigt dessus. Pas qu'il était maniaque ou hypocondriaque mais il avait tout de même des limites et des besoins hygiéniques. S'il tombait malade par intoxication alimentaire, il ne donnait pas cher de sa peau. Comment ça, il exagérait ? C'est possible non ? Bon, oui, c'est un peu exagéré. Mais passons, la pomme était encore mangeable et ce n'est pas le manque de sucre qui allait tuer Iwao.

Devant les félicitations de Izumi, il ignora s'il devait vraiment prendre cela au sérieux ou non. Même s'il essayait de se faire passer pour quelqu'un de simple, Iwao savait que son camarade de classe était plus complexe de cela. Il ne fallait pas croire qu'il était né de la dernière pluie non plus. Le brun se contenta donc de sourire, sans chercher à répondre quoi que ce soit en retour. De toute façon, même si les félicitations étaient sincères, il n'en voulait pas. Il ne faisait pas plus d'efforts que cela , il se contentait du minimum syndical. Sauf évidemment lorsque le capitaine-coach en personne venait lui mettre son pied au cul pour le bouger un peu. Il était dans le club par obligation alors il ne s'y consacrait pas plus que cela.

Si ça ne tenait qu'à lui, Iwao se serait inscrit dans le club de natation. Il préférait largement la nage au basketball. Pendant cinq ans, il avait abandonné la balle orange au profit du maillot de bain. La sensation de l'eau sur sa peau lui était tellement plus agréable que celle du cuire composant un ballon. Dans l'eau, il se sentait libre. Ce monde n'était pas celui de l'homme et pourtant, rien ne le ravissait plus que d'être dans l'eau. Pendant cinq années, presque tous les jours, il se rendait à la piscine. Il pouvait rester des heures dans l'eau sans en être lassé ou incommodé. La vie dans l'eau lui paraissait tellement plus agréable que la vie sur la terre. A croire qu'il ait été un dauphin dans une autre vie. Il n'avait participé à aucune compétition cependant : il nageait uniquement pour le plaisir.

Mais désormais, il était contraint de laisser la natation derrière lui. Les cours au lycée et le club de basketball lui prenait trop de temps pour qu'il se permette de nager aussi régulièrement. Ça lui manquait énormément, mais il devait faire avec. Tant que Iwao devait vivre sous le joug de ses parents, il devait se plier à leurs volontés. Mais dès qu'il aura atteint sa majorité … Adieu Tokyo, adieu le basketball et adieu ses parents. Il ne vivrait plus que pour lui et n'aura de compte à rendre à personne. Mais avant que cela n'arrive, il avait encore toute sa scolarité au lycée à terminer … ainsi que l'université. Même s'il comptait bien rejoindre une branche le passionnant et non une quelconque faculté sportive. Lui seul déciderait de la suite de son avenir.

Cependant, penser au futur pour le moment était inutile. Au jour d'aujourd'hui, il était encore étudiant à Kirisaki Daiichi et membre du club de basketball. Et pour l'heure, il devait terminer son repas avant que la pause ne touche à sa fin. Tout en continuant de faire copain-copain avec Izumi bien entendu. Il n'allait pas abandonner sa chère figurine si rapidement et facilement. Il tenait à la posséder et il finira pas l'avoir, quoi qu'il en coûte. Même si ça doit lui prendre toute sa scolarité, Iwao ne lâchera pas le morceau. Borné ou patient, tout dépend du point de vu. Même Iwao ignorait dans quelle catégorie il pouvait se placer. Mais qu'importe, il n'était pas du genre à cataloguer les gens ou les choses. Il avait bien mieux à faire.


▬ Waouh sérieux trente tours de terrains sous la pluie ? Mon pauvre ! Qu'est-ce que t'as fait pour qu'il te punisse comme ça ? Cela m'étonnerait qu'il te l'ordonne sans une bonne raison. Ou alors il est encore pire que ce que je croyais. Je sais pas si ça me donne envie de vous rejoindre finalement je suis plutôt frileux.
▬ Mon équipe a perdu à un match d'entraînement et j'ai donné un coup de pied dans un banc. Rien de bien sorcier, mais il s'enflamme. Quand je te dis que c'est le démon !

Attrapant le dernier aliment présent sur son plateau, il le libéra de son emballage plastique transparent et l'observa. Un brownie bien chimique à ne pas en douter. Haussant les épaules, Iwao croqua dans la pâtisserie. C'était dégueulasse. Mais il allait le finir tout de même, parce qu'il avait envie d'un peu de chocolat. Tant pis que ce soit chimique, de toute façon il ne se nourrissait pas spécialement de produit frais à son studio. Ça ne le changeait pas tellement de ses habitudes en fin de compte. Mais venant d'un self, il trouvait ça un peu … craignos. Bon, il y avait sûrement trop d'élèves pour se permettre de tout cuisiner mais quand même, ils pourraient choisir de la qualité. Un minimum pour un lycée de la trempe de Kirisaki Daiichi.

Iwao arqua un sourcil à la demande de Izumi. Même s'il semblait dire cela à la rigolade, ça laissait le brun songeur. Compter sur les autres pour se faire remarquer ? Ça fait un peu lâche comme procédé. S'il voulait intégrer l'équipe, il n'avait qu'à prendre son courage à deux mains et se présenter directement à Hanamiya. Il n'y a pas de place pour les faibles dans son équipe. Entre l'entraînement rude et le caractère spécial du capitaine, il ne faut pas être un petit saint pour aspirer entrer dans l'équipe. Les mauviettes, elles sont virées à coup de pied aux fesses. Si tu n'as pas un minimum de caractère, ce n'est même pas la peine d'espérer être intégré. Et quand même bien tu en avais, tu devais encore avoir un profil intéressant, sinon c'est au revoir monsieur.


▬ Si tu veux qu'il te prenne pour un lâche, pourquoi pas~

Il accompagna ses paroles d'un sourire narquois avant d'achever son brownie. Du revers de la main, il délogea quelques miettes brunes collées à ses lèvres avant de boire cul-sec sa petite brique de jus d'orange. Voilà, son repas était terminé. Contrairement à Izumi, il s'était bien rempli la panse et son estomac semblait ravi d'avoir été si bien contenté. Après tout, il y avait entraînement cette après-midi alors il avait intérêt à bien s'alimenter. Iwao se rappela alors qu'il devait prendre une petite gélule pour sa cheville, histoire qu'elle ne soit pas douloureuse pour la séance intensive à venir. Il sorti donc un petit médicament blanc de sa poche et l'avala tout rond, sans avoir besoin d'un quelconque liquide pour la faire passer. Il n'en avait pas besoin.

S'étirant de tout son long sur sa chaise, le brun observa Izumi quelques instants : allait-il finir sa pomme ? Il ne tenait pas à traîner au réfectoire plus longtemps encore. Ils avaient encore près d'une demi heure avant que les cours ne reprennent et Iwao comptait bien en profiter pour jouer un peu sur sa console. Elle ne le quittait jamais, toujours dans son sac. Et personne ne se risquait à fouiller dedans, le seul fou qui avait osé s'en était prit une bien placée. Personne ne touche impunément à ses affaires et sûrement pas sa précieuse console d'une marque japonaise très connue en édition limitée. Après avoir tué l'autre par une surchauffe, il prenait grand soin de la nouvelle, la traitant comme la nouvelle merveille du monde.


▬ T'as bientôt fini ? Je ne veux pas poireauter ici pendant trois heures.



(c)Kazu de C.G


SAITO IWAO
{  Are you fuckin' kidding me ?! }



( ̄へ ̄)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 64
Date d'inscription : 17/01/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG:

RP terminés: 4

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Mangeons et discutons gaiement ! (PV Iwa-chan)   01.05.15 12:43

Izumi observait tranquillement son camarade de classe finir son repas. Lui-même ne pouvait plus manger le sien avec des baguettes cassées et de toute façon il n’avait plus d’appétit. Enfin ce n’était pas non plus comme s’il n’avait rien mangé. Son estomac tiendrait quelques heures de plus.

Les paroles d’Iwao l’amusaient. Visiblement le membre du club de basket avait une dent contre son capitaine ou tout du moins il ne l’appréciait pas vraiment. Cela crevait les yeux. Pourtant s’il était à Kirisaki Daichi il devait aimer un minimum la façon de jouer de Hanamiya. Mais après tout on pouvait adhérer à quelque chose sans forcément apprécier les personnes qui en étaient à l’origine. Izumi ne pouvait pas encore dire s’il apprécierait le capitaine du club de basket étant donné qu’il ne l’avait pas encore rencontré en face à face. Cela ne l’empêchait cependant pas de l’admirer, lui et ses coups tordus.

Un sourire étrange apparut sur ses lèvres, soigneusement dissimulé par une gorgée d’eau. Un démon hein... Cela tombait bien Izumi en connaissait un autre très bien. La tentation de regarder dans la direction de son frère qui quittait la cantine avec ses « potes » fut tentante l’espace d’un instant, mais le cadet Yoshida ne céda pas. Il se contenta de baisser sa bouteille et de dire avec amusement.

- Tu es vivant Iwa-chan c’est le plus important non ?

Se retenant de pouffer il s’étira comme un chat,le corps raide d’avoir été trop longtemps assis. Iwao dégustait à présent un brownie au chocolat et le rouge était bien tenté d’aller en prendre un lui-même. Alors qu’il y réfléchissait sérieusement la remarque de son camarade le sortit de sa réflexion et il lui rendit son sourire narquois.

- C’était une blague Iwa-chan, mais tu as raison. Ce n’est pas comme ça que je vais m’attirer ses faveurs, pas vrai ?

Sourire aux lèvres comme toujours, le regard pétillant, Izumi tritura ses baguettes cassées d’un air apparemment songeur. Difficile de savoir ce qu’il avait en tête. Si cela se trouvait même lui ne le savait pas vraiment... Son regard s’arrêta un instant sur son ami qui finissait son repas se demandant ce qu’était la gélule qu’il avait furtivement aperçu. Il ne posa cependant pas de question gardant juste soigneusement l’information dans un coin de sa tête.

Contrairement aux apparences Izumi était loin d’être stupide et surtout beaucoup moins tête à l’air et insouciant que ce qui semblait. La plupart des gens ne se méfiaient pas de lui et bien souvent il en profitait. Mais son instinct lui dictait que Iwao ne se ferait pas avoir alors inutile de perdre son temps n’est-ce pas ? Cependant c’était toujours intéressant de garder toutes les informations à sa disposition. Car on ne savait jamais ce que donnerait le futur comme occasion... Alors que le rouge s’amusait à lever sa pomme de la table et à la contempler Iwao reprit la parole. Amusé le rouge se leva et dit avec entrain.

- J’ai fini Iwa-chan. Désolé de t’avoir fait attendre.

Alors que le brun débarrassait son plateau Izumi se dirigea vers la poubelle et y jeta ses restes de bento avant de fourrer la boîte et les ustensiles dans leur sac plastique pour ensuite les ranger dans son sac d’école. S’essuyant énergiquement les mains l’une contre l’autre plus pour la forme qu’autre chose il se dirigea ensuite vers la porte d’entrée de la cantine où Iwao semblait l’attendre. Mais soudain un cri se fit entendre et Izumi se fit percuter de plein fouet par quelqu’un.

Tentant de se retenir d’une façon ou d’une autre il se sentit néanmoins glisser sans pouvoir rien faire et son corps percuta violemment le sol. Un fracas épouvantable retentit quand les deux étudiants tombèrent sur le carrelage froid. Le colosse qui avait percuté Izumi n’avait pas regardé devant lui et ce malgré l’avertissement d’un de ses amis. Une erreur stupide... Le choc avait été très brutal et Izumi sentit la douleur fuser dans tout son corps. Il eut juste le temps d’entendre des voix inquiètes, dont une lui semblait familière, et les excuses pitoyables du responsable avant de sombrer dans l’inconscience...

_______________

Grimaçant Izumi ouvrit lentement les paupières et s’agita un peu. La douleur qu’il ressentait était horrible alors visiblement il n’était pas mort. L’infirmerie était également très reconnaissable de part son horrible odeur de médicaments, son blanc familier et sa lumière aveuglante. Entendant des bruits de pas le rouge vit arriver dans son champ de vision Iwao qui prit place à côté de lui. Visiblement l’infirmière n’était plus là. Si elle avait été là à un moment... Posant son bras sur ses yeux le rouge émit un petit rire.
- Je dois avoir l’air pathétique. Désolé Iwa-chan.
Le rouge ignorait quelle était l’étendue de ses blessures, mais cela ne devait pas être grave sinon il se serait retrouvé à l’hôpital. En attendant il était seul avec le brun qui avait pris la peine de rester à ses côtés. Tournant la tête avec prudence vers ce dernier il lui adressa un sourire crispé, mais reconnaissant




Izumi dans toute sa splendeur. Click:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Mangeons et discutons gaiement ! (PV Iwa-chan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mangeons et discutons gaiement ! (PV Iwa-chan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» La philosophie du coquillage (Shiina-chan + you ! (libreuh))
» ♣ The Presentation of Karin-chan ♣
» Hebi-chan
» Joyeux anniversaire Misaki-chan !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-