The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   16.02.15 23:21


Un soda plus tard
feat. Jun-chan ♥

❝ Quand bien même Himuro n'était pas anti-école, il devait avouer que le week-end était toujours attendu avec une certaine impatience. Ça lui permettait de respirer, de rentrer chez lui et de se poser tranquillement afin de vaquer à des occupations dont il ne pouvait jouir en semaine. Par exemple, le billard qui trônait fièrement dans une petite pièce réservée uniquement aux loisirs. On y trouvait justement le billard, quelques consoles et des placards remplit de jeux de société collectionnés au fil des années. Tatsuya y passait pas mal de temps le week-end, à se détendre sur des jeux vidéos et à faire des parties de billard avec son père.

C'est son père qui, lorsque Tatsuya était enfant, lui avait apprit à jouer. Petit garçon, il s'accrochait toujours à cette étrange table, ne comprenant pas le but du jeu. Alors son père lui avait d'abord montrer quelques mouvements, à défaut de le faire jouer. Et quand Himuro fut capable de tenir convenablement une queue sans risquer de crever un œil aux autres ou de transpercer la moquette de la table, il apprit à jouer. Cela devint son deuxième passe-temps après le basketball et enchaînait les parties, que ce soit contre son père à la maison ou contre des amis dans une brasserie du coin. Il y jouait cependant beaucoup moins depuis son retour au Japon.

Il aurait d'ailleurs put passer une après-midi à jouer si le beau soleil à l'extérieur ne l'avait pas invité à aller se promener. Quand il fait un temps pareil, c'est dommage de s'enfermer entre quatre murs. De plus, une nouvelle boutique vendant des produits d'importation américaine venait d'ouvrir ses portes au centre-commercial : autant profiter de ce jour de congé afin d'y faire un tour. Même si ses parents cuisinaient davantage américains que japonais par habitude, quelques saveurs de Los Angeles lui manquait, comme ces chips saveur cornichon qu'il affectionnait tant là-bas. Avec un peu de chance, la boutique en aurait en stock.

Habillé d'un jean simple, d'un tshirt blanc et d'une veste en cuir, Tatsuya glissa son porte-monnaie dans sa poche arrière et quitta son domicile. Le centre commercial se trouvant assez loin de chez lui, il prit le bus afin de le rejoindre plus facilement. Il n'avait pas encore déjeuné et son ventre criait famine. De ce fait, lorsqu'il arriva à bord-port, la première chose qu'il fit fut de chercher un fast-food. Himuro repéra rapidement un Maji Burger et, poussé par ses instincts de faux américain, il se hâta d'aller commander de quoi se mettre sous la dent. Il n'y avait pas trop de monde, lui permettant ainsi de passer rapidement à la caisse.

Installé à une table un peu en retrait, il croqua dans son hamburger avec un plaisir non dissimulé. Ça aussi, ça lui manquait depuis qu'il était installé au Japon. Avant, à Los Angeles, il venait souvent manger dans un autre fast-food – une enseigne américaine très célèbre et connue de tous – avec ses amis. Tatsuya se souvint même que Taiga lui donna toujours les cornichons de son bigmac parce qu'il ne les aimait pas. C'était le bon temps, quand il vivait sur le mode de vie américain. Souvent, ça lui manquait, même s'il s'était bien fait à son retour au Japon. Le pensionnat le changeait de son ancienne totale liberté, mais ce n'était pas plus mal, lui permettant de se concentrer davantage sur ses études.

Une fois ses deux hamburger ainsi que ses frites englouti, il quitta le Maji Burger, son verre de soda encore en main. Himuro mettait toujours un petit moment à le finir, alors autant le faire en se baladant plutôt qu'attendre bêtement sur une chaise. Jouant distraitement avec la paille du bout de ses lèvres, il balaya les lieux du regard, lisant les enseignes des magasins. Il y en avait pour tous les goûts : fringues, jeux vidéos, bijoux, sport … D'ailleurs, les yeux olives du brun furent attirés par une nouvelle paire de basket, des Nike Air Force 1, celles qui lui faisaient des yeux doux depuis quelques temps et qui étaient présentement en promotion …

Tout à sa contemplation, Himuro ne remarqua pas la jeune fille qui venait en sa direction, ne regardant non plus pas devant elle. La collision fut inévitable et, surprit, Tatsuya en lâcha son gobelet … qui déversa le reste de son contenu glacé sur le joli haut de la demoiselle. Réalisant la chose, Himuro poussa un cri entre le glapissement et la surprise. Levant les yeux, il reconnu l'une des joueuses de Amy, et pas n'importe laquelle : Kohaku Junko, son précieux pivot et membre de la Génération des Miracles Féminine. Un bon beau palmarès, si vous voyez ce que je veux dire.

▬ Kohaku-chan ! God, je suis désolé, je ne regardais pas devant moi. Tu n'as rien de cassé ? Oh la la, mon soda s'est renversé sur toi en plus !

Ni une ni deux, Tatsuya retira sa veste en cuir et la passa sur les épaules de la jeune fille, essayant de cacher du mieux qu'il le pouvait cette tâche brune colorant le t-shirt de Junko. Dans le feu de l'action, il se mit à marmonner des phrases sans queue ni tête en anglais. Il se sentait tellement bête de ne pas avoir remarquer que la demoiselle s'approchait. Maudites baskets ayant happées toute son attention. Il ne pouvait décidément pas laisser Junko là maintenant qu'il avait ruiné son vêtement. Ce serait vraiment odieux de sa part. Se grattant l'arrière du crâne, il reprit : ❞

▬ Vraiment, je suis désolé. Je vais t'en acheter un nouveau, je pense que celui-là est bon pour la poubelle ...


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   19.02.15 2:30



Feat Himuro-kun ♥

UN SODA PLUS TARD ...


Quand Junko avait ouvert un œil ce matin, la première chose qu'elle fit, fut de se rappeler qu'il fallait absolument qu'elle sorte acheter des cadeaux pour l'anniversaire des jumelles. Deux bien distincts parce que les deux fillettes n'avaient ni les même goûts, ni l'envie de voir l'autre jouer avec ce que la première aurait reçu. Ah, elles pouvaient être adorables comme pestes par moment. Il n'empêchait que Junko les adorait plus que tout et faisait de son mieux pour être une grande sœur modèle. Elle quitta la chaleur de ses draps, emportant avec elle sa masse de cheveux indomptable au réveil. Une douche pour finaliser l'ouverture de ses yeux et l'aînée de la famille descendait prendre le petit-déjeuné. Ici, week-end rimait avec détente, ballade en famille ou activités particulières. Junko avait toujours un tableau en attente ou le maillot de bain prêt à être enfiler pour filer à la piscine du quartier. Mais aujourd'hui... centre-commercial !

Un haut violet et un jean blanc, sa couleur préférée, Junko s'armait de courage et goûta à la chaleur du soleil. Il faisait vraiment bon aujourd'hui ! Ça changeait du froid. De simples ballerines aux pieds, la jeune fille marchait tranquillement jusqu'au centre-ville. Que pouvait-elle prendre ? Les filles étaient trop grandes pour des jouets et trop petites pour des cadeaux plus développés. Cela dit... la plus jeune montrait un réel intérêt pour un chanteur en vogue ces derniers temps donc Junko pouvait acheter son dernier CD par exemple ! Quant à la cadette de la famille... La châtain soupira : elle aurait l'illumination en passant devant quelques boutiques.

Le CD fut acheté assez rapidement ainsi qu'un poster et un tee-shirt à l’effigie de la star mais toujours aucune idée pour la plus vieille des jumelles. Junko commençait à se sentir déprimée de ne rien trouver de convenable à l'une de ses sœurs. Ses parents comptaient sur elle pour s'occuper de ses achats pendant qu'eux s'occupaient de réserver une salle au karaoké pour le soir de l'anniversaire puisque les jumelles en avaient fait la demande durant l'année. Elle regarda l'heure à son poignet et sentit la faim poindre le bout de son nez. Elle cherchait depuis tellement longtemps ?!

Tout en se dirigeant vers un petit salon de thé qui proposait le midi aussi quelques plats savoureux, Junko s'arrêta devant une boutique de vêtements. Elle l'avoua, elle craqua immédiatement devant quelques tenues dans la vitrine. La fille qu'elle était rêvait de pouvoir porter ce genre de tenue, s'imaginant déambuler dans la rue avec, attirer quelques regards... Mais Junko se détourna : une autre fois.

Son repas dans le ventre et ses poches dans les mains, Junko repartait dans sa quête effrénée pour les cadeaux restants. Il ne fallait pas trop gâter les enfants mais c'était plus fort qu'elle. Parce qu'à chaque fois qu'elle voyait les sourires ravis des jumelles, elle était aussi heureuse qu'elles. Regardant tantôt à droite, tantôt à gauche, la châtain ignora totalement ce qu'il y avait en face. Ou plutôt, ce n'était que de brefs regards qui ne servaient pas à grand chose au final.

Elle sentit juste qu'elle heurtait quelqu'un et allait immédiatement s'excuser quand quelque chose de liquide et d'incroyablement froid trempa son haut. Le tissu colla à son haut et la bouche ouvert de surprise sur un cri qui ne sortirait pas heureusement, elle restait là, les bras légèrement en l'air et écartés. Himuro... Tatsuya... Juste en face ! Là... devant elle... Il s'excusa, elle papillonna des yeux et rosit un peu, consciente que sa façon de se tenir était étrange.

« Je vais bien, Himuro-kun ! Je suis désolée, je ne regardais pas non plus... »

Quelque chose se posa sur ses épaules. Les bras du brun encore près de ses épaules, Junko cligna des yeux et serra les bords de la veste par réflexe. Elle était chaude cette veste... Himuro déblatéra des mots à la suite que la châtain associa à de l'anglais. Comme il avait vécu longtemps dans un pays étranger, revenir à cette langue devait être naturel pour lui. Ah, les endroits où le soda l'avait éclaboussé étaient froids, provoquant des frissons à la jeune fille. Assez désagréable.

Quand il lui fit part de son intention de lui acheter un autre haut, elle le regarda avec un air proche de l'ahurissement. Mais enfin... ce n'était qu'un tee-shirt et elle en avait beaucoup d'autres... !

« Himuro-kun... Vraiment ce n'est pas grave ! Il me servira pour quand je peindrais maintenant ! Vraiment, tu n'as pas besoin de dépenser ton argent pour ça ! »

Non, non, quand même ! Elle se doutait que la somme que lui envoyait ses parents devait subvenir à ses besoins mais ça la dérangeait vraiment. Quoique... du shopping avec le garçon ? On frisait l’irréel là... Elle fixait Himuro, désireuse de la rendre sa veste bien que... bien que ses mains refusaient clairement de la lâcher.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   19.02.15 21:37


Un soda plus tard
feat. Jun-chan ♥

❝ Dans l'éducation de Tatsuya, la notion de respect était la plus importante. Il se déclinait évidemment sous plusieurs formes mais ses parents s'étaient assurés que leur fils unique soit une personne respectueuse envers tout le monde, que ce soit les personnages âgés, les personnes handicapés, les plus vieux, les plus jeunes … et, bien évidemment, les filles. De ce fait, on lui avait apposé très tôt cette étiquette de « gentleman » due à son attitude envers les personnes du beau sexe. Jamais de paroles déplacées, toujours très polie, délicat et attentionné … Bref, le garçon un peu cliché des shôjos dont les adolescents raffolent.

Évidemment, le brun n'était pas parfait et avait souvent fait des erreurs. Parfois, sa fierté prenait le pas sur son respect et pouvait se montrer désagréable avec une personne remettant en cause une valeur lui tenant à cœur. Il lui était souvent arrivé de mal parler à quelques filles – souvent le type de filles qui se prennent pour Miss Monde – mais finissait toujours par s'excuser. Car personne débectable ou pas, elle méritait autant de respect que quiconque. Ainsi donc, cette facette de son caractère participait énormément à sa popularité dont il ne se ventait guère.

▬ Je vais bien, Himuro-kun ! Je suis désolée, je ne regardais pas non plus... 

Bon, au moins, elle n'avait rien de cassé. Juste une large tâche brunâtre colorant son haut violet. Heureusement, son jean blanc avait échappé à une goutte traîtresse. Déjà que sur du violet, ça ne risquait pas de partir facilement mais sur du blanc … C'était bon pour la poubelle … ou une coloration de tissue. Mais ça, ce n'est pas tout le monde qui y pense. La mère de Tatsuya le faisait de temps en temps avec ses anciens vêtements mais le brun avait plus la politique du « tout ce qui est vieux/troué/tâché devient un pyjama ». Je vous laisse donc imaginez le nombre de pyjamas collectés depuis …

▬ Himuro-kun... Vraiment ce n'est pas grave ! Il me servira pour quand je peindrais maintenant ! Vraiment, tu n'as pas besoin de dépenser ton argent pour ça !

Pour peindre ? Junko était une amatrice de peinture ? Il l'ignorait. Bon, il fallait avouer qu'il ignorait beaucoup de chose concernant la pivot de l'équipe féminine. Pour tout avouer, ils se connaissaient à peine. Tout ce qu'il savait d'elle, c'est ce qu'Amy lui a raconté à son sujet : qu'elle était le pivot titulaire de l'équipe de basketball féminine de Yôsen et qu'elle a été une membre de la Génération des Miracles Féminine. Il ne savait d'ailleurs quasiment rien concernant ces talentueuses demoiselles, assombries par la célébrité de leurs homologues masculins. Néanmoins, Himuro n'était pas contre en apprendre davantage à leur sujet.

Après tout, ce n'était pas comme s'il sous-estimait le basketball féminin. Alex et Amy étaient de parfaits exemples. La première était une ancienne joueuse de la WNBA et la seconde était capable de dunker. Même si, à son avis, une femme ne pouvait pas battre un homme sur le plan physique, elles ne donnaient pas non plus leur part aux chiens. Ainsi, Tatsuya se demandait bien ce que donnerait un duel contre Junko. Elle faisait sa taille, ce qui était immense pour une fille – asiatique de surcroît – et elle jouait au même poste que Murasakibara. Si elle était aussi douée que lui pour défendre le panier, jouer contre elle pourrait se révéler intéressant …

Néanmoins, l'heure n'était pas au basketball. Il avait ruiné son t-shirt, pas question de repartir les mains dans les poches l'air de rien. Sa veste cachait les dégâts mais il ne pouvait pas la laisser dans cet état. En plus, ce n'est pas comme s'il n'y avait pas l'embarra du choix niveau boutique. Ils étaient au beau milieu d'un centre commercial. Tatsuya pouvait regarder dans n'importe quel direction, il tombait forcément sur un magasin de fringues. Puis, ce n'était pas comme s'il avait à se plaindre niveau argent de poche … Ses parents étant parti la veille pour Los Angeles, ils lui avaient laissé une bonne somme pour qu'il se nourrisse. Néanmoins, Tatsuya n'était pas du genre à débourser des millions de Yens dans de la nourriture.

▬ Vraiment, j'insiste. Je ne peux pas te laisser comme ça, ça ne doit pas être agréable pour toi.

Il remarqua alors les sacs que la jeune fille transportait. Elle semblait en pleine séance shopping. Raison de plus pour ne pas qu'elle ait à se promener avec cette horrible tâche sur son haut. Ce n'est pas un t-shirt qui allait le ruiner de toute façon. Si certaine personne aurait passé leur chemin, ce n'était pas le cas du brun. Il était responsable de cela, alors il allait prendre ses responsabilités et lui trouver un nouveau haut. Bien sûr, un vêtement lui plaisant, c'était logique. Néanmoins, les boutiques de prêt-à-portée féminin, ce n'était pas son dada. Il était d'ailleurs perdu au milieu de la multitude d'enseignes proposant des articles pour femme.

Alors qu'il observait les environs, des noms de boutique de tous les genres défilaient devant ses yeux. Les façades colorées ou classiques selon les articles proposés affichaient leurs appellations en grand format, chargeant les vitrines afin d'attirer les clients en leur sein. Loin d'être un expert de la mode féminine, Himuro ne savait pas vraiment vers quelle boutique se diriger. Jouer la carte de la sûreté en allant dans un magasin au style plus classique et casuel ou oser les couleurs dans un décor pop et coloré ? D'ailleurs, quel était le style de Junko ? A en juger par sa tenue elle aimait la simplicité, mais ce n'est pas deux pièces qui allaient lui en apprendre beaucoup sur la diversité de son dressing.

Se grattant l'arrière du crâne, Himuro finit par reprendre la parole :

▬ Tu as une boutique de prédilection ? Comme tu dois le deviner, je ne suis pas expert en mode féminine.

S'il l'emmenait dans une boutique qui ne lui plaisait pas, il aurait l'air fin. Alors autant qu'elle choisisse elle-même la destination. Même s'il la savait gêner par cette proposition, Himuro n'allait pas en démordre. Il comptait bien lui racheter un t-shirt en guise d'excuse pour avoir massacrer le violet. C'était la moindre des choses, non ? Tatsuya comprenait bien que ça la gênait – il savait Junko timide et réservée – mais il ne pouvait pas passer son chemin. Il n'était pas un rustre et encore moins un connard, alors il lui achèterait un nouveau haut, qu'elle le veuille ou non. ❞


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   20.02.15 18:48



Feat Himuro-kun ♥

UN SODA PLUS TARD ...


Junko serrait toujours plus la veste de Tatsuya, comme si elle avait peur qu'il décide finalement de la reprendre. Vraiment, une simple tache de Coca sur du violet, ce n'était pas grand chose, elle s'en fichait presque à la limite. Elle n'accordait pas non beaucoup d'importance aux critiques, surtout les négatives, des autres. La châtain pouvait tranquillement aller acheter un autre haut, sans se soucier de son haut que le soda avait aspergé. Mais... elle était bien dans cette veste un poil trop grande pour elle. La sensation de froid qui descendait sur son ventre en même temps que le liquide imprégnait les fibres du tissu était assez désagréable mais elle ne le montra pas. Elle ne voulait que Tatsuya se sente encore plus coupable.

Ils étaient en faute tout les deux et ce serait inutile de débattre sur lequel d'entre eux était le plus en tort. Le centre-commercial sans être bondé, avait déjà son flot de monde et les deux adolescents, au vu des regards, donnaient l'impression d'une gêne dans le passage. Il fallait qu'ils bougent et vite. Des boutiques de mode féminine s'étalaient encore au loin, interminable liste de choix. Junko n'avait certainement pas l'habitude porter de la haute-couture, un magasin normal lui convenait parfaitement. Et sans non plus être trop pénible au niveaux de ses choix, la châtain allait être encore moins pénible que d'habitude.

Himuro Tatsuya... Le « grand frère » de sa très bonne amie et Capitaine, Amy. Quand elle en parlait, une espèce de fierté était présente dans ses mots. Elle l'adorait et c'était mignon. Le garçon était aussi capable de motiver un minimum Murasakibara, ce qui n'était pas chose aisée depuis quelques temps. Pour la pivot qui le connaissait depuis maintenant trois ans, il tira chapeau bas au brun pour ses talents de manipulation. Oui, appâter le géant avec un paquet de bonbon était de la manipulation ! Et d'après Amy, son frère était aussi un très bon joueur de basket. Sans être le genre de joueuse qui cherche à tout prix à tester le moindre joueur qu'elle rencontre, Junko avait bien envie de voir de ses propres yeux la dite formidable technique qu'il semblait maîtriser à merveille.

Ses yeux verts observaient rapidement les vitrines des boutiques, cherchant un style qui irait. Trop sophistiqué, trop adulte, carrément pour enfant... A la question de Tatsuya, la fille tourna son visage vers lui et secoua sa tête. Elle achetait au feeling, tant que ça lui allait et que ça répondait à quelques uns de ses critères, pas toujours les mêmes cela dit, Junko s'en contentait. Oh, elle aimait bien passer quelques après-midis à flâner dans les magasins avec ses amies mais ne se voyait pas le faire trop souvent. Son argent de poche ne supporterait pas cet excès et la joueuse de basket préférait bien plus jouer avec la balle orange, faire quelques longueurs dans la piscine ou simplement peindre. Rien de bien compliqué.

« Celle-là ira parfaitement »

Comme Tatsuya ne semblait prêt de la lâcher avec ça, autant céder et accepter. Junko marcha jusqu'à la boutique en question et entra avec l'intention d'en finir au plus vite. Quelques tee-shirts assez simples à un prix réellement très accessible étaient pliés sur une table en verre et la châtain se précipita gentiment dessus. Ils se dégradaient en plusieurs couleurs mais la fille resta neutre et décida d'en prendre un vert, puisque c'était une des couleurs qu'elle n'avait pas vraiment. Autant en profiter. Farfouillant un peu, elle finit par trouver sa taille mais le tee-shirt lui paraissait vraiment grand vu comme ça.

« … J'espère que tu n'as pas quelque chose d'urgent à faire, Himuro-kun ? »

Il fallait qu'elle se dépêche pour le retenir le moins longtemps possible. Junko trouva finalement la taille en dessous et compara un peu avant de se décider pour celui en dessous qui lui semblait vraiment mieux taillé. Un petit sourire aux lèvres, elle se retourna vers le brun qui avait gentiment attendu.

« Voilà ! »

Elle l'accompagna à la caisse le temps qu'il règle, comme promis ce petit achat, et la châtain fila dans la cabine la plus proche pour se changer. Retirer le haut trempé fut extrêmement désagréable et elle s'essuya le ventre là où le soda ne s'était pas déposé. Elle sentait le Coca... Tant pis, ce n'était que ça. Le haut tout neuf sur le dos, Junko reprit ses poches en main, le vêtement sale sagement plié au fond et écarta le rideau.

« Pardon de t'avoir fait attendre, je peux te rendre ta veste. Merci encore ! »

La fille lui tendit son bien et le regarda en demandant juste par curiosité.

« Tu profites du beau temps pour te promener ? »








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   22.02.15 22:23


Un soda plus tard
feat. Jun-chan ♥

❝ Suivant du regard la boutique pointée par Junko, Himuro eut la nette impression que la jeune fille avait choisit la devanture la moins flashante de toutes. La vitrine, sobre et épurée, dévoilait quelques articles phares du magasin à des prix très abordables. Une petite boutique tout en simplicité, sans provocation. Étrangement, cela n'étonna pas le brun le moins du monde que son interlocutrice choisisse ce magasin-là plutôt qu'un autre. Elle-même n'était pas une fille extravagante, elle respirait la gentillesse, la simplicité et la modestie. Cela se voyait dans son comportement aussi bien que dans son style vestimentaire.

Ils se dirigèrent alors vers la petite boutique, Junko en tête. A l'intérieur, des couleurs sobres, classiques mais lumineuses les accueillirent, les mettant aussi dans une ambiance assez friendly. Ils ne proposaient ici que des vêtements de femme, alors le brun resta près de la demoiselle sans pourtant envahir son espace personnel. Kohaku jeta son dévolu sur un t-shirt d'un joli vert et chercha sa taille dans la pile assez conséquente. Elle sembla hésiter un instant, comme si elle se questionnait sur les proportions, comparant deux vêtements afin de prélever celui lui correspond le mieux.

▬ … J'espère que tu n'as pas quelque chose d'urgent à faire, Himuro-kun ?
▬ Je n'ai rien de prévu, prends ton temps !

Elle sembla finalement trouver son bonheur et ils se dirigèrent tout deux vers la caisse. Himuro régla le montant comme prévu et attendit patiemment que Junko troque le tshirt souillé par le vêtement tout neuf. Elle lui rendit sa veste par la même occasion, le remerciant chaleureusement. Tatsuya se contenta de lui sourire gentiment et passa sa veste sur son bras, ne trouvant pas utile de s'en vêtir vis-à-vis de la température actuelle dans le magasin. Ils quittèrent alors la boutique, la jeune fille de nouveau chargée de ses achats.

Devant les portes de la boutique, Tatsuya hésita sur quoi faire désormais. Allaient-ils repartir chacun de leur côté ? La compagnie de la demoiselle n'était pas désagréable et c'était toujours mieux de parcourir le centre-commercial accompagné plutôt que seul. Il savait qu'au Japon, sortir avec une fille n'était pas la même chose qu'aux États-Unis. Là-bas, il pouvait traîner avec une fille de ton âge sans que les gens ne les prennent pour un couple. Il avait encore quelques soucis avec les mœurs de son pays de naissance mais il faisait de son mieux pour s'y réadapter. Du moins, il essayait d'éviter les bourdes.

▬ Tu profites du beau temps pour te promener ?

Oh, Junko cherchait à relancer la discussion. Belle initiative, ils n'avaient après tout jamais l'occasion de se parler au lycée. Elle était sa cadette et jouait dans l'équipe féminine, donc pour se croiser, ce n'était pas facile. Et comme ils ne se connaissaient pas spécialement, ils ne cherchaient pas vraiment à se voir non plus. Mais puisque le hasard leur permettait de discuter, autant en profiter. Himuro était curieux d'en apprendre plus sur le fameux pivot de la Génération des Miracles Féminine. Amy parlait souvent de sa joueuse avec beaucoup de respect et de tendresse ? Ça le rendait vraiment très curieux.

▬ Je passe déjà ma semaine enfermé entre quatre murs alors quand il faut beau comme cela … Ce serait du gâchis de ne pas en profiter !

Certes, il n'était pas non plus dans un parc ou dans la rue, mais ça le changeait d'environnement. Son ancienne liberté à Los Angeles lui pesait parfois mais il s'adaptait, il savait depuis longtemps que ses parents ne comptaient pas vivre toute leur vie en Amérique du Nord. Toute leur famille attendait leur retour au Japon depuis des années. La nouvelle avait été dur à avaler, Tatsuya ayant plus vécu à Los Angeles qu'ailleurs, mais il n'avait pas d'autre choix, en tant que mineur, que de suivre ses parents.

Himuro avait donc s'habituer à réutiliser couramment sa langue maternelle utilisée qu'à la maison – et encore – et à s'adapter au mode de vie nippon. Et quoi de mieux pour ça que de fréquenter le pensionnat de son lycée ? Une proximité rapprochée avec ses nouveaux camarades le forcerait à parler japonais et à vivre selon les coutumes du pays. Bon, petit bémol, on l'avait mit dans la même chambre qu'un élève chinois …. ils avaient eu du mal à se comprendre au début mais les mécanismes de Tatsuya s'étant remit en route, il parvint à favoriser le japonais, mettant de côté son anglais pourtant si naturellement parlé.

▬ Je me rendais à une nouvelle boutique quand je t'ai croisé. Ça te dirait de m'accompagner ? A moins que tu sois déjà occupée, tu m'as l'air bien chargé.

Reprit-il en pointant les achats de la jeune fille. Si jamais elle venait à l'accompagner, il la délesterait de quelques sacs afin de sa soulager. Tatsuya ignorait si ce magasin d'articles américains l'intéressait mais sait-on jamais. Il pourrait peut-être lui faire découvrir des saveurs inconnus de son palais. Même si la culture américaine n'était pas véritablement la sienne, il s'en sentait plus proche et aimait faire partager cela à son entourage. D'autant plus s'ils avaient le chips saveur cornichon … Ça n'a pas l'air très ragoûtant dit comme ça, mais Tatsuya pourrait s'en rendre malade tellement il les adorait. Il avait d'ailleurs la ferme intention d'en faire goûter à Atsushi ... ❞


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   24.02.15 1:23



Feat Himuro-kun ♥

UN SODA PLUS TARD ...


Toujours son sourire gentil placardé sur le visage, Junko attendait la réponse du brun. Elle le connaissait à peine mais vu la façon dont Amy en parlait, il avait l'air d'être quelqu'un de très gentil et d'ouvert. A proprement parlé, ils n'avaient eu de discussion. Quelques mots brefs quand il avait besoin de voir Amy ou au contraire quand la châtain allait voir Murasakibara. Mais rien de plus et c'était un peu dommage. En tant que deux membres des clubs de basket, ils auraient beaucoup de choses à partager. Mais pour faire plus simple, Junko avait toujours eu envie de connaître Tatsuya depuis qu'elle l'avait vu...

Un inconnu pourrait tenter de voler les poches de la jeune fille, il n'y arrivait pas tant sa prise sur les hanses étaient puissantes. Elle faisait de son mieux pour contenir sa joie de lui parler et d'empêcher ses joues de virer au cramoisi. Soutenir son regard était difficile mais si elle ne le faisait pas, le garçon se ferait peut-être de mauvaises idées sur elle. Et c'était la dernière chose que Junko voulait !!

A sa réponse, elle hocha doucement de la tête. Si la châtain avait eu la journée pour elle, ça aurait été peinture ! La fenêtre bien ouverte pour profiter de la petite brise et le regard perdu à l'horizon. Peut-être même un bon livre dehors... A mais, il y avait un petit moment que son corps ne s'était pas détendu dans l'eau d'une piscine ! Junko adorait celle de cette sensation : celle de son corps s'étirant, porté par la force de l'eau, ses bras et ses jambes bougeant toujours plus vite, toujours plus fort, soumis à un exercice pourtant bien difficile. Nager demandait une force certaine et ses muscles n'en étaient que ravis.

Parfois, ses petites sœurs voulaient nager avec elle et Junko, en bonne grande sœur, restait près d'elle, leur montrant comment faire. Elles étaient mignonnes avec leurs petites planches en mousse chacune. Et après quelques longueurs, les jumelles étaient épuisées et le reste de la journée était silencieusement reposante. Pas qu'elles étaient bruyantes mais... les filles affermissaient leur caractère. Si la plus jeune était un modèle de douceur et de gentillesse, l'aînée était volcanique et autoritaire. Peut-être que leurs caractères allaient encore changer mais les jumelles montraient assez bruyamment leur désaccord sur le comportement de l'autre.

« C'est vrai qu'il fait très beau ! C'est bien plus agréable de sortir avec ce temps. »

Et l'ennui avec Junko, à ce moment précis, c'est qu'elle avait l'impression de ne dire que des choses sans intérêt. Le brun plus vieux d'un an devait la trouver ennuyeuse à mort. Elle soupira en baissant la tête. A ce rythme-là... il n'allait plus jamais vouloir lui parler... Perdue dans ses idées noires, la châtain ne prêta pas attention à ce Tatsuya put ajouter. Ce fut un voyant son air interrogateur qu'elle bégaya un peu :

« Je... pardon ? … Ah ! Oui ! Enfin, oui, je veux bien t'accompagner. »

Ses yeux verts retombèrent vers ses poches de magasins différents.

« Oh, ce n'est pas grand chose... Des CD, des posters, des tee-shirts, des DVD de concerts... Ce n'est pas lourd du tout ! »

Il n'empêchait qu'il lui manquait toujours des cadeaux pour la cadette... Sans doute l'aînée aurait-elle une illumination sur le chemin. Et puis, passer du temps avec Himuro Tatsuya, Junko ne pouvait certainement pas refuser !

« Une boutique de quoi ? »








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   27.02.15 11:19


Un soda plus tard
feat. Jun-chan ♥

❝ Himuro remarqua bien que Junko s'était plongée dans ses pensées, mais il ne lui en tint pas rigueur. Ça lui arrivait aussi et plus souvent que certains voulaient bien le croire. La jeune fille devait se questionner sur la suite logique de ses achats, sans doute. Le brun ignorait ce que contenait les sacs, mais il se doutait un peu que ce n'était pas des achats pour elle-même. Du moins, sauf si elle aimait le groupe dont le nom était écrit en grosses lettres sur le plus fourni des sacs. Ce groupe en vogue attirait particulièrement les moins de quinze ans mais ça ne voulait pas dire que Junko ne pouvait pas aimer. Tatsuya ne connaissait même pas ses goûts musicaux.

Lui-même n'avait pas de style prédéfini, un même groupe pouvait chanter des choses qu'il appréciait ou n'aimait pas particulièrement. Il avait un peu plus de mal avec le rap, même si quelques titres lui plaisait bien. Chez certaines personnes il est possible de déterminer son style musical rien qu'en fouillant ses playlist ou son MP3 mais ceux de Himuro sont tellement divers et variés que les styles se mélangent, le lecteur pouvant passer d'une douce musique italienne et à du rock américain. Car oui, ses goûts musicaux s'étendaient à l'internationale, de l'Asie jusqu'à l'Europe en passant par les Amériques …

Lorsque la brune sembla revenir sur terre, elle n'avait manifestement pas entendu sa question. Le brun esquissa un petit sourire amusé. De ce côté-là, Junko ressemblait un petit peu à Murasakibara. Lorsqu'il se laissait aller à ses pensées, il ne faisait plus attention aux choses autour de lui et quelqu'un aurait put lui chuchoter son numéro de carte bancaire à l'oreille qu'il ne l'aurait même pas entendu. Il était parfois désagréable de ne pas se faire écouter, mais dire que personne n'a déjà été dans la lune pendant une discussion est un gros mensonge. Tatsuya lui répéta donc sa question, souriant comme à son habitude – du moins, lorsqu'il est dans un bon jour.

▬  Je... pardon ? … Ah ! Oui ! Enfin, oui, je veux bien t'accompagner …

Elle baissa les yeux vers ses achats et reprit : 

▬Oh, ce n'est pas grand chose... Des CD, des posters, des tee-shirts, des DVD de concerts... Ce n'est pas lourd du tout !

Même si ça ne semblait pas bien lourd, ça le dérangeait de rester les mains dans les mots tandis qu'il portait ses sacs. Son éducation voulait qu'il se conduise en parfait gentleman en présence d'une jeune fille, et la débarrasser de ses sacs afin de la soulager de leurs poids est un fondement de base. Bien sûr Tatsuya n'agissait pas comme ça seulement par envie d'être bien-vu, mais simplement parce qu'il trouvait cela tout à fait normal. Il ne comprenait pas comment certains garçons pouvaient être machos et goujats en laissant leurs amies -et petite amie- se débrouiller avec des sacs plein les bras. Certes, il ne fallait pas se mentir, 95% des achats leur appartenait, mais ce n'était pas une raison …

Cependant, le brun n'allait pas lui dérober ses sacs de force si elle ne voulait pas les lui céder. Ils étaient sûrement très important pour elle et ne voulait pas prendre le risque de les perdre. Ce qu'il comprenait très bien. De ce fait, il n'insista pas. Peut-être les lui confira-t-elle plus tard. Pour l'heure, Junko tenait à savoir dans quel genre de boutique l'aîné voulait se rendre. Jeux vidéo ? Sport ? Rien de tout cela. Lorsque le brun avait apprit que cette boutique d'article d'importation américaine allait ouvrir ses portes au centre commercial, il avait suivi l'actualité de près afin de savoir quand exactement il pourrait y aller. Il avait attendu à peu près deux semaines après l'inauguration, ne voulant pas pas jouer des coudes dans un foule de personnes curieuses de confronter leur palais aux mets américains.

▬ Une boutique toute récente de produit d'importation américaine, American Market je crois. Je pense que tu sais que j'ai vécu de longues années à Los Angeles et je t'avoue que certaines saveurs me manque.

Surtout les chips saveur cornichon … Rien qu'en y pensant, il en salivait presque. Les cornichons étant déjà ce qu'il préférait manger – comment ça, c'est étrange comme food addiction ? - ce n'était pas étonnant qu'il craque pour cette recette. Ses amis américains le trouvait parfois étrange à raffoler de cette saveur pour le moins spéciale mais le brun ne s'en lassait jamais. Et à voir Atsushi grignoter des chips tous les jours, ça lui rappelait tellement ceux qu'il affectionnait tant. Le site de la boutique ne faisant pas l'inventaire de leurs produits, Tatsuya ignorait si elle en avait en stock. Il espérait de tout cœur que oui !

Ouvrant la voie, il calqua son pas – assez rapide – sur celui de la demoiselle afin de lui montrer le chemin jusqu'à la fameuse boutique. D'après le gros plan qu'il avait consulté à l'entrée du centre commercial, elle se trouvait près d'un magasin de peluche et à quelques mètres des toilettes. Un drôle d'endroit mais sûrement ne vendaient-ils pas que de la nourriture. Peut-être même qu'ils vendaient des DVD ? Depuis que Atsushi avait réduit en miettes l'ordinateur tant aimé par son propriétaire, Tatsuya ne pouvait plus voir ses séries américaines en streaming sur le net. Et comme les seuls ordinateurs chez lui étaient ceux professionnels de ses parents … il devait se rabattre sur les DVD.

▬ Sinon, l'entraînement se passe bien ?

C'était juste histoire de discuter pendant qu'ils se rendaient jusqu'à la boutique. Il ne voulait pas laisser un silence gênant planer trop longtemps, au risque de les mettre mal à l'aise tout les deux. Autant discuter de choses qu'ils avaient en commun, et la seule chose qui était venu à l'esprit de Himuro était le basketball. Il ne connaissait pas suffisamment Junko pour trouver mieux, du moins pour le moment. Qui c'est, peut-être cette après-midi allait lui permettre d'apprendre à mieux la connaître. Il était très curieux de savoir quelle personnalité se cachait derrière son glorifiant titre de Miracle ... ❞


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   28.02.15 18:31



Feat Himuro-kun ♥

UN SODA PLUS TARD ...


Junko n'était pas souvent dans la lune mais quand ça lui arrivait, c'était la déconnexion totale. Elle veillait à toujours écouter ce que les autres avaient à dire mais parfois, c'était plus fort qu'elle, ses pensées prenaient le dessus, l'emportant inexorablement vers le fin fond de l'inconscient. Et alors pour la personne près d'elle qui lui parlait, cela devait devenir un grand moment de solitude. Devoir lui demander coûtait un peu à Junko qui, personnellement, n'aimait pas le faire constamment. Surtout quand elle s'adressait aux jumelles avec son ton réprobateur. Les petites aimaient parfois faire la sourde oreille, appuyant avec conscience sur la limite à ne pas franchir de la pourtant grande patience de leur sœur.

La châtain avait 10 ans à leur naissance et ses parents craignaient un peu qu'elle voit leur arrivée d'un mauvais œil, prétextant que le couple ne l'aimait plus autant ou voulait la remplacer. Que Junko puisse croire qu'elle avait perdu son statut de fille unique au profit de ses deux petits monstres qui chouinaient tout le temps. Mais non, ce fut justement tout le contraire. Leur aînée passait tout son temps à jouer avec les bébés et se trouvait parfois la première à aller les voir quand les filles pleuraient. Ça n'avait pas changé en grandissant. Mais qu'on ne pense que la jeune pivot était incapable de se faire respecter malgré tout son amour. Les bras croisés et le visage strict, elle ne faiblissait pas. Si la benjamine affichait souvent un visage coupable et acceptait sa punition sans broncher, la cadette était une forte tête. Parfois, il fallait que Junko trouve la force de ne pas hurler tellement la gamine pouvait se montrer impossible. Mais heureusement, ça se finissait bien à chaque fois.

Le sourire de Tatsuya était presque désarmant. Il restait calme et se répéta normalement. L'habitude avec Murasakibara ? Sans doute... Enfin bref, Junko ne savait pas quoi faire concernant ses poches de magasins. Le brun la regardait comme s'il attendait un geste d'elle mais la fille n'était pas sûre de ce qu'elle devait faire. Lui tendre en le remerciant ? La châtain était une grande fille, elle pouvait se débrouiller seule. Pas qu'elle ne voulait pas ou qu'elle n'avait pas confiance en lui. Mais ça la dérangeait un peu pour l'instant.

Et d'ailleurs encore heureux que ce ne soit rien d'autres que des goodies pour les fans du chanteur ! Peut-être que Tatsuya pensait que c'était pour elle... Il ne fallait pas avoir honte de ses goûts mais ça... Il fallait dire que ce groupe de musique s'adressait quand même à un public de jeunes adolescentes et le fait que la gamine de 6 ans écoute ça... Bah, si elle aimait Junko n'allait pas juger. Et puis, elle aurait pu croiser le grand frère d'Amy avec un autre style de poche en mains... Son honneur était encore sauf.

La boutique en question éveilla la curiosité de la châtain. Il était vrai qu'elle avait vaguement entendu parler de l'endroit en question mais jusqu'ici, elle n'avait pas spécialement eu de raisons d'y aller. Junko s'y connaissait très peu en produits américains Autrement dit, elle n'y aurait jamais mis les pieds seule. Mais vu que l'occasion se présentait, autant en profiter.

« J'en ai un peu entendu parler aux infos, ils parlaient du nombre incroyable de clients pour son ouverture. »

Junko se souvenait vaguement des images de l'interminable file d'attente juste pour jeter un coup d’œil par curiosité. Les acheteurs étaient bien présents quand même mais jamais la châtain n'aurait eu le courage de patienter tout ce temps, surtout pour des choses qu'elles ne connaissaient pas bien. Et la boutique vendait quoi au fait ?!

« Je ne m'y connais pas en produits typiquement américains, je suis assez curieuse. »

Elle lui offrit un petit sourire assez timide et continua de marcher au travers de la foule. Junko n'avait jamais honte de dire qu'elle ne connaissait pas pas quelque chose. Tatsuya devait s'y connaître parfaitement donc il était le mieux placé sur le moment pour lui expliquer ce qu'elle allait voir.

Le centre-commercial se remplissait de plus en plus de monde. Les yeux verts de la pivot ne lâchait pas son homologue basketteur de peur d'être séparée de lui.

« Ca se passe très bien, merci ! Amy-chan est vraiment très motivée et elle nous booste bien. Je trouve qu'on est bien plus soudées depuis notre défaite à l'Interhigh. C'était assez douloureux mais au moins, toutes les filles ont envie de faire de leur mieux."

Et il n'avait pas qu'Amy... Junko aussi voulait sa revanche ! Le basket restait un jeu et elle reconnaissait la victoire de Seiei qui était largement méritée. Mais pour la Winter Cup, la coupe serait pour Yosen !

« Et du côté des garçons ? Murasakibara-kun s'entraîne un peu, j'espère ! »








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   04.03.15 22:11


Un soda plus tard
feat. Jun-chan ♥

❝ Tout comme la châtain, Himuro avait vu ce petit reportage à la télévision filmer pour l'inauguration de la boutique. Elle avait attiré tellement de monde que certains avaient du attendre plus d'une heure avant de rentrer. Les journalistes n'en revenaient pas que ça ait attiré autant de personne. Il ignorait que les japonais étaient autant friands de produits américains. Ou alors cela relevait-il seulement de la curiosité … En tout cas, il n'entendait et ne lisait que du bien de cette boutique, alors il était assez curieux d'y mettre les pieds. Surtout s'ils proposaient des choses intéressantes !

En tout cas, Junko semblait très curieuse de voir ce que le magasin avait en stock. Elle n'était pas calée en produits américains d'après ses dires. Tant mieux, Himuro se fera une joie de lui faire goûter tout ce qu'il savait être bons. Sûrement auront-ils du beurre de cacahuète … C'était un incontournable, Tatsuya en raffolait étant enfant. Le matin, il ne partait pas à l'école avant d'avoir englouti ses deux tranches de pain tartiné de beurre de cacahuète. Il en mangeait un peu moins désormais mais il aimait toujours autant, sûrement en achèterait-il un pot s'il en trouvait.

▬ Ça se passe très bien, merci ! Amy-chan est vraiment très motivée et elle nous booste bien. Je trouve qu'on est bien plus soudées depuis notre défaite à l'Interhigh. C'était assez douloureux mais au moins, toutes les filles ont envie de faire de leur mieux.

Ça ne l'étonnait même pas venant d'Amy. Elle était tellement passionnée qu'elle transmettait son amour pour la balle orange partout où elle passait. Pas de doute qu'elle faisait une bonne capitaine, car elle savait motiver les troupes et surtout témoigner énormément d'affection à ses joueuses. A chaque fois qu'elle parlait d'elles, des étoiles semblaient s'illuminer dans ses yeux. Elle tenait véritablement à son équipe et n'était pas peu fière d'avoir atteint la troisième place à l'InterHigh, même si elle comptait bien mener son équipe à la coupe à la WinterCup.

Néanmoins, son principal défaut se trouvait dans sa mauvaise manie à mettre son nez dans les affaires des autres … et surtout sur l'histoire du pari entre ses deux frères spirituels. L'américaine n'acceptait pas que le plus âgé mette en jeu son amitié envers Taiga par simple fierté et le faisait souvent comprendre à Tatsuya. Cependant, ce dernier n'appréciait pas qu'elle s'en mêle et faisait son possible pour qu'elle en reste éloignée. Qu'elle n'accepte pas cela c'était une chose, mais le brun n'avait pas pour projet de faire une croix sur ce défi, comptant bien le remporter d'ailleurs.

Récemment, ils s'étaient disputés pour tout autre chose. En effet, la brune avait eu la maladresse de faire rentrer dans le gymnase des garçons – en plein entraînement – la manager de l'équipe masculine de basketball de Too, Momoi Satsuki. Autant dire que le brun avait moyennement apprécié cette intrusion « ennemie » quand bien même il n'avait aucun ressentiments envers la demoiselle. Il n'appréciait juste pas que l'on vienne espionner l'entraînement alors que la WinterCup arrivait à grand pas. L'hiver n'était pas encore là mais il allait arriver plus vite qu'on ne le pensait, ils devaient donc être préparés.

▬ Et du côté des garçons ? Murasakibara-kun s'entraîne un peu, j'espère !

Elle semblait le connaître un tant soit peu, le gugusse ! Même si ce n'était pas bien compliqué, sa réputation le précédait après tout … En tout cas, Atsushi s'entraînait ou non au rythme de ses envies. Parfois, après quelques coups de shinai dans le derrière, il se montrait un peu plus coopératif. Mais cela restait plutôt aléatoire au grand damne de l'équipe. Souvent, Fukui incitait Himuro à faire bouger le géant, car il avait tendance à plus l'écouter quand, par exemple, il lui promettait une sortie à la confiserie du coin après l'entraînement. Ça ne marchait pas à tous les coups, mais bon !

Se grattant l'arrière du crâne, il haussa les épaules après un sourire confus et répondit :

▬ Ça va, ça vient, ça dépend de son humeur à vrai dire. Parfois j'arrive à le convaincre mais ça ne marche pas à tous les coups. Néanmoins, on s'entraîne dur de notre côté. Je n'ai pas participé à l'InterHigh j'ai donc hâte de me frotter à tous ces cracks de la Génération des Miracles !

En effet, Tatsuya était revenu des États-Unis quelques jours après la fin de l'InterHigh. Il avait bien évidemment visionné quelques DVD mais ce n'était pas comme vivre le match lui-même. Le classement de son équipe lors de la compétition, il ne pouvait pas en être fier comme ceux y ayant participé. Il avait donc hâte d'apporter son soutien et faire grimper son équipe jusqu'à la victoire afin de rentrer à Akita avec le trophée. Yosen ayant déjà obtenu son ticket grâce à ses exploits à l'InterHigh, ils n'avaient qu'à attendre gentiment que la compétition débute …

Le brun remarqua alors qu'ils arrivaient à destination. La boutique apparue rapidement dans leur champ de vision, décorée aux couleurs du drapeau des États-Unis. La vitrine dévoilait quelques indices sur son stock, mettant en avant des vêtements et des peluches. La devanture était vraiment jolie, elle donnait envie de rentrer dans le magasin. Souriant à Junko, il l'invita à rentrer la première, la laissant s'engouffrer avant lui dans la charmante boutique. Une douce odeur de menthe les accueilli, un parfum d'ambiance discret et agréable.

▬ Woooh, c'est impressionnant !

La boutique aussi grande que le combini près du lycée regorgeait d'articles en tout genre : vêtement, DVD, nourriture, librairie … Tatusya ne s'était pas attendu à un tel panel de choix. Il se dirigea directement vers la partie nourriture et il trouva rapidement du beurre de cacahuète. Un rayon après, il mettait la main sur les fameuses chips tant désirées. Pas de doute, le voilà dans la caverne d'ali baba ! Il pouvait regarder de partout, ses yeux tombaient forcément sur un produit qui lui rappelait sa douce enfance. Se saisissant d'un paquet de Jelly Beans, il avoua à Junko en avoir commander sur internet récemment pour Murasakibara … maintenant, il n'aura plus besoin de s'enquiquiner ! Tout était là ... ❞


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   05.03.15 18:55



Feat Himuro-kun ♥

UN SODA PLUS TARD ...


Plus ils se rapprocher de la boutique américaine, plus la curiosité de Junko augmentait. Elle espérait avoir la possibilité de goûter deux-trois produits typiques et qui sait, peut-être en ramener à sa famille. Qui sait, les jumelles seraient sans doute intéressées puisqu'elles aussi curieuses que l'aîné. Ah, la châtain se demandait si elle allait miraculeusement pouvoir trouver un cadeau pour la plus vieille des jumelles. Parce que sinon, elle n'avait vraiment, mais alors vraiment aucune idée. Et pas question de revenir les mains vides pour l'une d'entre elle !

La foule se densifiait et Junko devait jouer des épaules pour rester près de Tatsuya afin d'entendre ce qu'il avait à dire. Malgré les semaines passées depuis son ouverture, le magasin vers lequel ils se dirigeaient tous les deux attiraient encore son flot de monde. Les yeux de la fille se posaient sur autant d'étrangers que de japonais. C'était incroyable de tous ces gens se réunir juste pour un magasin...

Si l'adolescente avait posé cette question par rapport à Murasakibara, c'était surtout parce qu'elle n'avait plus autant l'occasion de le voir jouer. A l'époque de Teiko, elle se glissait parmi les quelques fans de la Génération des Miracles et assister à un bout d'entraînement ou de match. Le violet n'avait jamais vraiment montré de plaisir à jouer et à la fin du collège, Junko venait souvent jeter un coup d'oeil mais n'apercevait pas toujours le géant. L'entraînement semblait avoir été classé comme facultatif...

C'est pour ça que la châtain était d'un certain côté, un peu inquiète pour lui maintenant. Sa nouvelle coach était bien moins tolérante de ce qu'elle avait entendu. Surtout que la brune transportait ce shinai qui effrayait un peu la châtain. Se recevoir un coup comme celui-là devait faire mal mais en calculant sa force... Mais est-ce que ça suffisait à motiver le pivot de l'équipe ? Junko avait quelques doutes...

Elle esquissa néanmoins un petit sourire. Au moins, Murasakibara restait fidèle à lui-même.

« La Génération des Miracles est très forte. Tu as du bien le remarquer avec Murasakibara-kun... Les autres sont très impressionnant aussi. »

Junko n'avait jamais particulièrement été proche de ses homologues masculins. Le temps d'une année, elle se trouvait dans la même classe que certains des garçons. Et encore, ce n'était que des bribes de phrases qu'ils s'échangeaient. Même en sachant que la jeune fille était aussi une joueuse de basket, une Miracle de surcroît, ça n'avait pas spécialement aidé dans les relations. Mais ça ne dérangeait pas plus que ça que la châtain.

La boutique se dessina enfin juste en face de Junko qui en resta un peu muette de surprise. Tout donner envie de rentrer ici. Rien que la vitrine était très jolie. Gentleman, Tatsuya la laissa passer en première et la châtain inspira une bonne bouffé de cette douce odeur de menthe. Elle avança un peu pour laisser le garçon entrer à son tour et s'arrêta pour un coup d'oeil circulaire.

Elle sourit franchement au commentaire du brun, exactement le même que celui qui trottait dans sa tête. Laissant l'un des deux As de Yosen le libre choix des rayons à visiter, Junko se contenta pour l'instant de suivre gentiment, son regard se promenant un peu partout, particulièrement à la recherche d'un rayon vêtement pour enfant.

S'approchant davantage du garçon, Junko regarda le paquet qu'il lui montrait... Jelly Beans... Bon sang, ce que ça avait l'air bizarre... !

« Ça a l'air... particulier... »

Ses yeux verts observèrent curieusement les autres produits qu'il tenait dans ses mains. Ouvrant grandement le regard à la vue du paquet de chips, elle resta un instant silencieuse. Saveur cornichon... Oh là là... Mais qu'est-ce que c'était que ça ?!

« C'est... euh... tu apprécies vraiment ça ? »

Le beurre de cacahuète encore... mais ça ? Ça se mangeait ?

« Himuro-kun a des goûts surprenants ! »








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   10.03.15 13:48


Un soda plus tard
feat. Jun-chan ♥

❝ Tatsuya n'a jamais été quelqu'un d'excessivement gourmand, mais il aimait ces petits plaisirs simples de la vie. Sa vision de la nourriture n'était évidemment plus la même depuis qu'il côtoyait Murasakibara mais retrouver ces saveurs d'antan le rendait un petit nostalgique. Combien de paquets de chips au cornichon avait-il englouti installé au milieu du terrain de basketball de rue avec ses amis ? Bien sûr la plupart trouvait cette saveur pour le moins étrange mais il n'était pas le seul à l'affectionner. Après un bon match, cette petite collation était toujours la bienvenue et c'était un moment de partage qui lui manquait au jour d'aujourd'hui.

Après tout, ce n'est pas comme si son équipe actuelle allait s'installer en cercle au milieu du gymnase pour s'échanger des cochonneries. Déjà parce que Murasakibara en aurait le monopole et parce que Masako ne tolérerait jamais de voir ses joueurs s'empiffrer comme des ogres à quelques mois de la WinterCup. Ils devaient être dans une forme olympique, aucun écart alimentaire n'était toléré – Atsushi mis à part. Bien sûr ils ne devaient pas se priver de quelques douceurs de temps à autre – du sucre, c'est bon pour le moral – mais pas dans l'excès. Ainsi, ce partage de biens alimentaires ne lui semblait vraiment pas possible au jour d'aujourd'hui …

Néanmoins, la réaction de Junko vis-à-vis des Jelly Beans le laissa un peu dubitatif. Particulier ? Ce n'était que des bonbons … Souvent aromatisés aux fruits, il arrivait parfois qu'ils sortent des éditions limitées avec de nouveaux parfums. Les paquets taille XXL qu'il avait acheté pour Murasakibara récemment étaient justement une édition limitée et le violet semblait un peu hésitant vis-à-vis des goûts de certains des dragées. Heureusement que le brun ne lui avait pas prit les dragées surprises du fameux film américain du petit sorcier à lunettes ! Certains goûts comme crotte de nez ou épinard auraient eu raison du géant …

▬ C'est... euh... tu apprécies vraiment ça ? Himuro-kun a des goûts surprenants !

Décidément, personne à part lui ne semblait apprécier cette saveur. Pourtant, c'était un délice ! Le fait qu'il adore les cornichons devait bien sûr beaucoup aider à cela mais tout de même, ce n'était pas plus étrange que le maiubo langue de bœuf que Murasakibara lui avait donné un jour. Les chips se déclinaient sous toutes les formes, des épices aux sauces, alors pourquoi ce goût là semblait si étonnant aux yeux de certains ? Himuro ne comprenait vraiment pas pourquoi. Néanmoins, il se doutait que Junko n'était pas habituée aux lubies gustatives parfois un peu étranges des américains. Peut-être changera-t-elle d'avis lorsqu'elle y aura goûter !

▬ Ça a l'air bizarre dis comme ça mais c'est vraiment bon. Et ce n'est pas moins surprenant que les goûts de certains maiubo de Atsushi !

Il ponctua sa phrase d'un léger rire tout en se redressant. Ils venaient d'arriver et il tenait déjà entre ses mains un pot de beurre de cacahuète et un paquet de chips au cornichon. Pas besoin de prendre des Jelly Beans, ça ne lui avait vraisemblablement pas plu plus que cela. De plus, Tatsuya devait faire attention à ses finances car il économisait afin de s'acheter un nouvel ordinateur, puisque le précédent avait rendu l'âme suite à un saut de l'ange sur sa pauvre carcasse métallique. Murasakibara n'allait sûrement pas le rembourser alors c'était à lui de faire en sorte de rassembler assez de yens afin de remettre la main sur un ordinateur. Il avait des séries américaines à regarder, flûte !

Puisqu'il avait trouvé ce qu'il cherchait en priorité, Himuro proposa à Junko d'aller visiter la partie un peu plus culturelle. Il ne voulait pas forcer la jeune fille à le suivre de partout, elle devait être aussi curieuse que lui. Ils se dirigèrent donc à l'opposé du magasin et le brun laissa Junko décider sur le prochain rayon à visiter. Vêtements, goodies, librairie, électronique ? Il y en avait vraiment pour tout les goûts. Il y avait même un rayon jouet et peluche pour les plus jeunes. Tatsuya ne s'attendait pas à ce que la boutique possède une telle diversité de produit, il était très agréablement surprit. D'autant plus qu'elle avait une bonne surface, lui permettant de proposer un panel d'articles très diversifié. Et dire qu'elle venait d'ouvrir ! D'après le site internet, de nouveaux arrivages arrivaient toutes les deux semaines. Ça promettait d'être intéressant !

▬ Un rayon t'intéresse en particulier ?

Lui demanda-t-il en coulant un regarde dans sa direction, la laissant tranquillement observer les pancartes accrochées au plafond qui délimitait les espaces. Immobiles dans l'artère principal, ils se tenaient entre les rayons de produits surgelés et les vêtements. Himuro aperçu d'ailleurs un maillot d'un de ses joueurs de basketball préférés, l'arrière de l'équipe qu'il soutenait depuis un moment déjà. Il se demandait bien combien il coûtait ... ❞


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   12.03.15 2:26



Feat Himuro-kun ♥

UN SODA PLUS TARD ...


Junko jetait tout de même un regard au rayon des sucreries. Elle pouvait toujours ramener un petit souvenir à sa famille... Elle se saisit également d'un pot de beurre de cacahuète, se disant que les jumelles pourraient être intéressées. Les deux petites étaient toujours les premières à se servir quand leurs parents recevaient quelques invités, leurs petites mains gourmandes traînassant bien souvent dans les biscuits apéritifs. Junko à son âge, savait se limiter même si elle en adorait plus que d'autres.

A la recherche de quelque chose d'autre susceptible de plaire à sa petite famille, la châtain tomba nez à nez avec un ingrédient absolument fait pour elle. Les hanses de ses poches touchèrent doucement le sol, le beurre de cacahuète fut posé quelque part en attendant, la fille tendit une main tremblante. C'était juste... non, c'était impossible... c'était merveilleux pourtant !

Les Américains étaient merveilleux ! Des génies ! Ils méritaient une récompense ! Junko n'en revenait vraiment pas. Elle se saisit finalement du pot juste en face d'elle. La pivot n'était heureusement pas le genre de fille à compter les calories parce que cette chose constituait une entrave à toutes les bonnes initiatives consistant à tenir un régime ou à prendre soin de sa santé. Elle mangeait ce qu'elle voulait, faisant attention néanmoins à manger de tout avec des quantités raisonnables. Et surtout, elle appliquait le précepte « se faire plaisir » au juste mot. Et cette chose... était réellement ce qu'il lui fallait pour prendre du plaisir tout en mangeant.

Elle tourna la tête en même temps qu'il parlait et hocha vaguement la tête. Junko devait sans doute le regarder avec une expression béate relativement stupide mais c'était plus fort qu'elle. Elle lui montra ce qu'elle tenait, un immense sourire rayonnant prenant lentement le dessus.

« Himuro-kun... C'est... de la pâte à tartiner au marshmallow ! »

Si elle avait pu mettre un petit cœur à la fin de sa phrase, la châtain y aurait mis de quoi noyer le brun. C'était juste incroyable et la fille se jura de ne pas laisser ses sœurs y goûter. Nul doute que les jumelles en quémanderait encore et encore. S'il fallait, elle leur prendrait un pot à elles. D'ailleurs... Autant en prendre tout de suite !

Junko en attrapa deux autres, la grande majorité pour sa consommation personnelle. Celui qui piocherait dans sa réserve aller devoir craindre sa colère et sa terrible vengeance.

Toujours sur son petit nuage moelleux, elle suivit Tatsuya dans le magasin, ne prêtant plus autant attention à ce qui l'entourait. Elle ne savait même plus pourquoi elle était venue là initialement ! De la pâte à tartiner au marshmallow ! Elle se voyait déjà à sa fenêtre, devant un bon livre, une cuillère plongée de la texture rose relativement chimique, ne le cachons pas ! Mais cette vision lui donnait envie de saliver, ce qui ne serait certainement pas à faire alors qu'elle était avec Tatsuya. Quand même !

Puis Junko se rappela qu'elle devait encore chercher des cadeaux. Reprenant pied, elle répondit d'abord à la question du brun avec un hochement de tête. Elle ne savait pas quoi mais cet endroit renfermait sûrement des cadeaux pour sa cadette.

« Je me demande si je peux trouver des vêtements pour enfants... »

Ses pupilles vertes fouillaient les pancartes à la recherche d'une illumination. Elle se dirigea doucement vers la direction indiquée, espérant que les goûts de sa sœur seraient facilement satisfaits dans cet endroit. Ses poches avaient retrouvés leur place à ses poignets, les pots de marshmallow contre sa poitrine, retenus par son autre bras. Les hanses firent rougir sa peau tandis qu'elle leva le bras pour descendre une robe verte avec son cintre du présentoir en hauteur. Elle était simple, jolie, mais dans les goûts de Junko. Sa sœur appréciait plus le bleu qu'elle déclinait sous toutes ses nuances. Mais un peu de changement ne ferait pas de mal...

La robe fut votée à l'unanimité. La grande sœur chercha une veste du regard et trouva une espèce de cache cœur blanc tout à fait adorable plus loin. Ses pieds bougèrent tous seuls et quand Junko voulut tendre la main, elle se rendit compte qu'elle était vraiment très chargée et à la limite de faire tomber ses courses.

« Euh... Himuro-kun ? »

Ça la gênait un peu de demander mais elle le serait encore plus si de la casse avait lieu par sa faute.

« Est-ce que tu accepterais de me tenir quelque chose deux secondes s'il te plaît ? »

Le tout demandé avec un gentil sourire, prête à se débrouiller autrement si le brun refusait.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   16.03.15 12:59


Un soda plus tard
feat. Jun-chan ♥

❝ Chargé uniquement de son pot de beurre de cacahuète et de son paquet de chips saveur cornichon, Tatsuya eu un léger sourire quand il vit Junko se saisir également du pot qu'il avait lui-même saisit précédemment. Avait-elle déjà goûté le beurre de cacahuète ou ce pot allait représenter sa toute première expérience ? En tout cas, le brun espérait qu'elle aimerait, car il ne compte plus les tartines qu'il a englouti durant son enfance, parfois même en compagnie de Taiga. Ça le rendait un peu nostalgique mais retrouver cette saveur lui faisait énormément plaisir. Il n'en avait plus mangé depuis au moins cinq années !

Alors qu'ils s'apprêtaient à quitter le rayon alimentaire, Junko s'immobilisa net. Ses yeux se posèrent sur le rayon à sa gauche et elle fut comme attirée par un produit en vente. Himuro observa la déclinaison sous toutes ses formes de pâte à tartiner : chocolat, noisette, noix de coco … et mashmallow ?! Lorsque la jeune fille lui montra le pot, le brun retint la grimace de dégoût. Comme dit précédemment, il ne voyait plus les sucreries de la même façon depuis qu'il côtoyait Atsushi alors voit cet amas rose dans ce pot coloré lui rappela le nombre de marshmallow que le violet pouvait s'enfiler sans en être dégoûté. Il serait un parfait candidat pour un chubby bunny …

▬ Himuro-kun... C'est... de la pâte à tartiner au marshmallow ! 

Que plus personne ne vienne lui dire que ces chips au cornichon étaient étranges ! A ses yeux, ça l'était beaucoup moins que ça … Il n'osait même pas imaginer le goût, de peur d'avoir un haut-le-cœur. Était-ce seulement mangeable ? Junko en prit en tout trois pots et Tatsuya espérait qu'elle en prenait aussi pour sa famille car tout ça pour elle … Non, il ne voulait pas imaginer. Il tenait à garder son burger et ses frites dans son estomac. Non pas qu'il était une chochotte mais il y a certains goûts auxquels il ne pouvait vraiment pas adhérer. Si la lycéenne aimait, tant mieux ! Mais lui, il passait son tour avec les honneurs.

Ils quittèrent finalement le rayon alimentation et après une étude détaillée des panneaux, Junko finit par se diriger vers les textiles. Le brun la suivit tranquillement, la laissant observer les vêtements pour fillette sans la déranger. Amy lui avait déjà dit que la pivot de son équipe avait des sœurs, mais il ignorait combien et quel âge elles avaient. Apparemment, elles devaient avoir dans les treize/quatorze ans à en juger par les tailles que la lycéenne regardait. Étant fils unique et un garçon de surcroît, Tatsuya ne pouvait absolument pas conseillé sa compagne, il resta donc un peu à l'écart pour ne pas l'enquiquiner.

Junko finit par se saisir d'une jolie robe verte et après un examen minutieux et sûrement un conflit intérieur, elle rajouta le vêtement à sa pile conséquente d'achats. Tatsuya la regarda en grimaçant un peu : ça devait vraiment être lourd, ça le gênait de ne pas pouvoir l'aider. Alors que la châtain se tournait afin de saisir une veste cache-coeur blanche, elle sembla réaliser que son chargement actuel n'était pas pratique du tout et qu'elle risquait de tout faire tomber. Si les quatre pots cassaient, le brun n'imaginait même pas l'état du sol et surtout l'odeur que se dégagerait de ce mélange incongru de beurre de cacahuète et de marshmallow …

▬ Euh... Himuro-kun ? Est-ce que tu accepterais de me tenir quelque chose deux secondes s'il te plaît ? 
▬ Enfin ! J'ai cru que tu ne me le demanderais jamais !

Fit-il sur le ton de la plaisanterie en s'accrochant de la lycéenne. Calant ses achats sous son bras, il lui prit doucement quelques sacs. Néanmoins, il restait les pots et ils étaient handicapant autant pour elle que pour lui. Tatsuya lui demanda donc de patienter quelques instants et fila vers l'entrée du magasin afin de se saisir d'un panier. Il y déposa son pot et ses chips et revint auprès de la demoiselle afin d'y placer ses quatre pots à elle. Puisque le panier était à roulette, c'était bien pratique pour ne pas s’encombrer les bras ! Et là-dedans, ils ne risquaient pas de leur échapper et d'éclater …

Ainsi, Tatsuya la déchargea de la nourriture et de tous ses sacs. Puisqu'il n'avait rien à regarder, autant tenir le tout pour que Junko ait les mains libres. Si elle devait farfouiller dans les rayons, c'était tout de même bien plus pratique. Ça ne le dérangeait vraiment pas de tenir tout ça, il avait déjà accompagné Alex faire du shopping et la blonde ne se gênait pas, le chargeant de mille et un sacs lourds et encombrants. Ce qu'il tenait donc là, ce n'était rien à comparer. Le brun attendit donc patiemment que Junko trouve son bonheur parmi les tailles de vestes cache-cœur. Elles étaient blanches, toutes simples mais vraiment très jolies, le genre de vêtement que l'on peut marier avec n'importe quoi. Une veste passe-partout très utile en somme !

▬ Quel âge ont tes sœurs ? Amy m'a dit que tu en avais, mais j'ignore leur nombre et leur âge.

De la simple curiosité, oui. Ses parents à lui avaient décidé de s'arrêter à un seul enfant puisqu'ils étaient assez occupés par leur travail respectifs. Himuro n'en avait jamais réellement souffert car il avait toujours été facile pour lui de se faire des amis. Même dans un pays étranger où il ne connaissait pas spécialement la langue, il n'a pas mit longtemps à s'adapter et à se faire accepter des autres enfants du quartier. Plus tard, il avait rencontré Taiga et l'avait considéré comme son frère. Tout ça pour dire qu'il n'avait jamais souffert de sa situation de fils unique et aujourd'hui encore, il ne s'en porte pas plus mal. ❞



HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   17.03.15 16:36



Feat Himuro-kun ♥

UN SODA PLUS TARD ...


Junko se demandait si ce n'était pas risqué d'amener sa pâte au marshmallow dans le dortoir pendant la semaine. Elle avait confiance en ses deux colocataires, jamais elles n'iraient voler son précieux cadeau, d'elle à elle-même. Mais la châtain penserait comme même à leur faire goûter si elles le désiraient, précisant bien où elle l'avait acheté. Personnellement, la lycéenne était sûre d'y remettre les pieds, dès qu'un de ses fameux pots serait vide. Histoire d'avoir toujours de la réserve.

Tatsuya ne semblait mais alors pas du tout tenté par ça par contre. Autant la fille se sentait presque prête à goûter des chips saveur cornichon, et bon sang, elle espérait presque que le brun ne lui propose pas réellement mais jamais, elle ne pourrait lui refuser quelque chose. Cependant, elle jugea plus prudent de ne pas lui proposer sa propre trouvaille. Sauf si une chips venait à lui être offerte... En fille bien élevée, elle proposerait à son tour, quand bien même elle s'attendait déjà à un refus poli de sa part.

Junko sourit au garçon quand il accepta gentiment de l'aider à tout porter. Quand elle lui passa ses sacs, ses doigts frôlèrent les siens et la lycéenne sentit ses joues s'embraser. Comme il s'éclipsait pour aller chercher un panier, elle tapota ses joues afin de reprendre un peu de contenance. Quelle idiote de réagir ainsi simplement parce qu'elle avait frôler sa peau... Digne d'une collégienne ! Sans compter que son cœur venait de s'emballer. Elle respira un bon coup et se tapota encore les joues. Faut se reprendre ma grande !

Au retour du garçon, Junko faisait de son mieux pour lui cacher son trouble. Les mains désormais vides, elle repartit à l'assaut des rayons. Ce cache-cœur lui plaisait beaucoup, elle n'avait plus qu'à trouver la bonne taille. Se hissant sur la pointe des pieds, elle écarta les cintres à la recherche d'une étiquette indiquant la taille dont elle avait besoin pour sa jeune sœur.

Comme par hasard, le cintre en question était tout au fond, si bien que Junko dû pratiquement s'enfoncer entre plusieurs lignes de vêtements pour attraper l'unique cache-cœur dont elle avait besoin. Remettant l'une des ses mèches châtains en place, elle sourit à Tatsuya qui lui posa par la suite sa question.

La lycéenne recula un peu, cherchant du regard ce qu'elle allait pouvoir prendre d'autre. Des collants peut-être ?

« Mes petites sœurs vont avoir 6 ans. Mais elles font bien plus vieilles et elles sont très grandes aussi »

Ce qui expliquait pourquoi depuis tout à l'heure, elle tapait dans les grandes tailles. Il était presque inhumain que de si jeunes filles portent des vêtements aussi grands mais... c'était comme ça. Cela dit, elles allaient s'arrêter de pousser d'un coup mais évidemment pour l'instant, elles dominaient les enfants de leur âge. Les remarques étaient parfois blessantes, Junko savait de quoi il en retournait pour en avoir reçu à l'époque. Mais elle avait fait avec et aujourd'hui, sa grande taille lui servait à quelque chose.

« C'est leur anniversaire bientôt et c'est moi qui suis chargée d'acheter les cadeaux »

Mais c'était parce qu'elle avait bien voulu aussi ! Junko avait des semaines épuisantes, il est vrai que parfois, elle avait simplement envie de lézarder dans sa chambre sans rien faire. Mais bon, il s'agissait quand même de leur anniversaire ! Un coup de pied aux fesses pour se motiver et la voilà maintenant avec Tatsuya à acheter tout.

Ses yeux verts tombèrent justement sur une paire de collants rayés vert et blanc. Prenant la chose dans sa main gauche, les cintres dans sa main droite, la grande sœur qu'elle était jugeait que ça irait comme ça. Étonnement, elle allait réussir à payer à peu près le même tarif pour chacune des jumelles. Tant mieux, ça éviterait une potentielle crise de jalousie.

Elle se rapprocha du lycéen, le regard rivé sur les pancartes qui trônaient au plafond, indiquant les différents rayons.

« J'ai terminé pour ma part, tu veux regarder autre chose ? »

Junko espérait pouvoir passer encore un peu de temps en sa compagnie, surtout que d'habitude, ses fangirls roucoulaient sur son passage. Pas que la châtain était jalouse ! Pas du tout... Quelle drôle d'idée.

« Quoique... Je pourrais en profiter pour prendre quelque chose pour Amy-chan... »








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   18.03.15 12:00


Un soda plus tard
feat. Jun-chan ♥

❝ Comme bon garçon qu'il était, Tatsuya ne remarqua pas le léger malaise de Junko lorsque leurs mains se frôlèrent. D'autant plus qu'il ne se doutait absolument pas de la force des sentiments de la pivot à son égard. Comme tout bon mec, il était incapable de voir quand une fille l'aimait, même si c'était écrit en gros sur le front de la concernée. Il était trop humble pour se croire irrésistible et restait parfois bête quand une fille se confessait à lui. La plupart des gars populaires géraient à la perfection ce genre de situation mais lui, il avait du mal. Il n'avait jamais eu une telle popularité aux États-Unis, mais depuis qu'il était revenu au Japon, il ne pouvait déjà plus compter les lettres d'amour reçu.

D'ailleurs, cela agaçait fortement Okamura et Fukui, qui se plaignaient de l'agitation causée parfois pendant les entraînements. Himuro n'y était pour rien pourtant, les filles venaient d'elles-mêmes assister à l'entraînement avant de le voir jouer. Le brun ne comprenait vraiment pas pourquoi mais il ne pouvait pas les chasser pour autant. Elles ne faisaient rien de mal après tout, même si parfois elles gloussaient un peu trop fort. Il se doutait que les deux troisièmes années étaient surtout jaloux, surtout le capitaine qui rêvait d'être aimé. Son physique de gorille rebutait souvent les demoiselles alors qu'il n'était pas méchant pour deux sous. Comme quoi, l'apparence prime beaucoup trop sur le caractère …

En tout cas, Junko reprit bien vite sa superbe car, enfin débarrassée de ces sacs et pots qui l'encombrait, elle reprit sa recherche frénétique. Elle s'enfonça presque entièrement dans le rayon afin d'en tirer l'unique vêtement dont la taille correspondait. Le lycéen apprit ainsi que les sœurs de Junko n'avaient que six ans … Six ans ! Et elles tapaient déjà dans les grandes tailles ? Il faut avouer que, si elles tenaient de leur sœur, ce n'était pas si étonnant. La pivot faisait la même taille que l'arrière, ce qui était assez troublant car les japonais et surtout les filles n'étaient pas réputés pour leur grande taille. Ce n'était pas étonnant que la demoiselle soit un pivot talentueux !

▬ C'est leur anniversaire bientôt et c'est moi qui suis chargée d'acheter les cadeaux.

Tout s'expliquait. Ces goodies d'idole devaient être les cadeaux des jumelles. Junko était une grande-sœur bien dévouée ! Himuro pensait que les petites ne devaient manquer de rien avec elle. Cela expliquait aussi les trois pots de pâte à tartiner au marshmallow … du moins, quelque part, il espérait qu'ils ne soient pas tout trois exclusivement pour sa consommation personnelle. D'ailleurs, il se demandait si cette étrange pâte plairait à Atsushi … Ce dernier ne semblait plus vouloir accepter quoi que ce soit d'américain de la part de son camarade depuis les Jelly Beans mais il connaissait les marshmallow alors peut-être sera-t-il tenté, qui sait … ?

Une paire de collant plus tard, Junko avait fini son petit shopping anniversaire. Elle avait trouvé des cadeaux pour les deux fillettes et semblait assez fière de ses trouvailles. Tatsuya était ravi qu'elle ait pu trouver de quoi la contenter dans cette petite boutique : pourtant, ils ne s'attendaient pas à un tel panel d'articles, autant elle que lui. Mais tant mieux, car la châtain avait pu terminer ses achats sans se prendre la tête plus longtemps. Et en plus de cela, elle avait trouvé une gourmandise à son goût. Les deux lycéens semblaient bien ravis de leur petite virée shopping, bien qu'ils ne s'attendaient pas l'un comme l'autre à la pratiquer ensemble. Mais Tatsuya devait avouer que c'était plaisant !

Cependant, l'instant shopping semblait toucher à sa fin. Junko avait ce qu'il lui fallait et Tatsuya avait mit la main sur ses chips saveur cornichon. Pourtant, il n'avait pas vraiment envie que ça s'arrête. Junko était d'agréable compagnie, il passait un bon moment avec elle. Il apprenait des choses la concernant et vice-versa. Elle n'était pas comme les autres filles, elle restait naturelle et ne se prenait pas la tête. Il appréciait beaucoup ce trait de caractère, mais s'il se doutait qu'il n'était pas encore à même de prétendre à la connaître par cœur. Néanmoins, c'était déjà un bon début et il ne voulait pas que ça s'arrête maintenant.

▬ Quoique... Je pourrais en profiter pour prendre quelque chose pour Amy-chan...
▬ Ça tombe bien, je voulais aussi ramener un petit quelque chose pour Atsushi. Si je peux te conseiller, Amy raffolait de certains cookies au chocolat noir quand nous étions enfants … On peut aller voir si ils en ont ?

Pour Atsushi, c'était simple : n'importe quelle cochonnerie – à part des Jelly Beans – lui ferait plaisir. Le choix n'allait donc pas être difficile et rapidement fait. Pour l'américaine, c'était autre chose. Elle n'était pas spécialement difficile mais autant taper dans quelque chose qu'elle aimait vraiment. Niveau vêtement, elle s'habillait trop à la garçonne, ils risquaient de prendre quelque chose ne lui plaisant pas. Niveau goodies, elle vouait un culte à Pokémon, qui n'était pas du tout américain. Quant à la littérature … il ne fallait pas prendre le risque de lui prendre quelque chose qu'elle possédait déjà. Tatsuya ne connaissait pas sa bibliothèque par cœur …

Même s'ils étaient en ce moment en froid, ça ne l'empêchait pas de donner de petits conseils à Junko. Après tout, il connaissait suffisamment l'américaine pour donner son avis. Certes ils n'avaient pas d'accord sur énormément de chose mais ce n'était pas une excuse pour oublier tout ce qu'il savait sur elle. Il ne se voyait pas faire le premier pas pour la réconciliation étant donné qu'il ne se considérait pas comme responsable de leur dispute, donc il se contentait de l'éviter afin de ne pas jeter de l'huile sur le feu. Heureusement, elle rentrait chez elle le soir tandis que lui fréquentait l'internat. Les seuls moments difficiles étaient les cours puisqu'ils étaient dans la même classe, mais ils arrivaient toujours à rester bien chacun de leur côté …

Tenant toujours les sacs et le panier à roulettes, Tatsuya engagea un pas vers la sortie du rayon, questionnant la jolie japonaise du regard. Il n'allait pas s'y rendre si Junko avait déjà une petite idée que cadeau en tête. Il ne souhaitait pas la freiner dans son projet. Lui, ce n'était pas presser, ce n'était pas les cochonneries qui manquait de toute façon ! ❞



HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   19.03.15 23:12



Feat Himuro-kun ♥

UN SODA PLUS TARD ...


Junko était quasiment certaine que Tatsuya n'avait absolument pas remarqué sa gêne. D'un certain côté, tant mieux, elle ne se voyait pas du tout lui expliquer la raison du pourquoi de son état. La châtain n'était pas trop calée sur le sujet mais elle supposait que le brun n'était pas trop doué question observation, comme la plupart des garçons. S'il avait remarqué ses joues rouges, qu'avait-il donc pu penser ? Peut-être... qu'en fait Tatsuya avait déjà conscience de ses sentiments à son égard mais avait choisi de les ignorer ?! La pivot n'aurait pas déjà ses cintres en main, elle aurait posé son front contre le panneau en bois servant de support pour la présentation en pleurant silencieusement, à la fois désespérée de son imagination stupide et de l'idée possible que le brun la trouve bizarre.

Junko avait conscience qu'elle était le type de fille qui tombait amoureuse pour très peu. Ses trois années de collège, elle les avait passé à sentir son cœur battre pour le géant violet. C'était sans doute leurs quelques ressemblances qui l'avait attiré bien qu'elle ne lui en ait jamais parlé. A vrai dire, les deux n'avaient jamais vraiment eu de conversation. Mais la châtain avait le cœur sensible et un rien lui suffisait.

Pour Tatsuya, ça avait littéralement été un véritable coup de foudre. Elle l'avait vu simplement un jour, ne connaissant ni son nom ni son lien avec sa pétillante Capitaine. Mais immédiatement, ça avait été lui. Il n'y avait plus eu que lui. C'était sans doute très ancré dans la guimauve, carrément gnangnan en fait mais Junko avouait que son coeur avait battu plus fort, que ses yeux ne voulaient plus le lâcher. Là, maintenant qu'elle était toute proche de lui, la châtain pourrait mourir de plaisir tant elle était heureuse.

Mais la concurrence allait être rude. Et elles étaient féroces ces autres filles ! Junko en avait déjà vu se battre parce que l'une d'entre elle avait osé donner quelque chose à Tatsuya. Bon, la pivot dominait toutes ces petites tigresses par sa taille mais si elles tentaient une attaque groupée... Outch. Et puis, ces autres prétendantes oubliaient qu'il allait aussi falloir passer par Amy, même si l'américaine et l'arrière semblaient assez en froid ces derniers temps.

La fille ne voulait certainement pas s’immiscer dans leur dispute. Elle ne savait pas ce qui avait causé ce froid entre eux et cela ne la regardait pas donc Junko préférait ne pas demander. Amy savait qu'elle pouvait compter sur elle, si la brune ressentait le besoin de parler, Junko l'écouterait. Et inversement également. Et c'est justement parce que son amie n'allait pas très bien que la châtain voulait lui faire un petit cadeau. Pour lui remonter un peu le moral.

Le conseil de Tatsuya l'aida énormément, elle qui ne savait pas trop quoi lui prendre. Des cookies, hein... Elle hocha doucement de la tête, si le brun pensait que ça ferait plaisir alors soit. Mais elle désirait se rediriger tranquillement voir lentement dans le rayon concerné. Junko voulait encore passer du temps avec le garçon. Si seulement elle avait le courage de lui proposer quelque chose...

« Je vais te faire confiance et prendre ça... Je n'avais pas d'idées précises, je voulais seulement quelque chose qui lui fasse plaisir »

Adaptant ses pas à ceux de Tatsuya, la lycéenne fixait le sol, à la recherche de courage. Il suffisait juste de demander... Juste ça, c'était simple...

Toujours plongée dans sa recherche avide, elle attrapa deux boîtes de cookies au chocolat noir comme conseillé et laissa le garçon vaquer à ses occupations en attendant. Délicatement, Junko glissa les cookies dans le panier et commença nerveusement à triturer ses mains.

« Himuro-kun ? »

Allez ma grande, tu es fille forte et capable de prendre des initiatives ! Oublies tes joues rouges et le fait que tu fixes le sol comme s'il était plus intéressant que tout le reste du monde !

« Est-ce que... tu... accepterais... »

Nope, ça ne sortirait pas... Les mots se coupaient dans sa gorge comme si son corps entier tentait de lui faire comprendre qu'elle risquait douloureusement d'essuyer un refus. Pourtant, elle pris une très grande inspiration et releva la tête d'un coup.

« Est-ce que tu as quelque chose de prévu ? J'aimerais... bien aller... boire quelque chose avec toi... si tu veux bien... s'il te plaît... »








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   22.03.15 16:47


Un soda plus tard
feat. Jun-chan ♥

❝ Souhaitant suivre le conseil de Tatsuya, Junko emboîta le pas à ce dernier et, sans se presser, ils quittèrent le rayon textile afin de retourner auprès de celui dédié l'alimentation. Montrant les fameux cookies à la demoiselle, il la laissa en prendre la quantité qu'elle souhaitait tandis que lui retourna face au rayonnage devant lequel la lycéenne s'était arrêtée quelques instants plus tôt. Il attrapa ainsi un pot de pâte à tartiner au marshmallow, qu'il s'apprêtait à glisser dans le panier quand son regard fut attiré par une petite étrange bouteille.

S'approchant de l'objet, il constata qu'il s'agissait de jelly beans goût tabasco. Il avait laissé un bon souvenir au violet la dernière fois qu'il lui avait ramené des bonbons, le dégoûtant totalement des dragées multicolores. Néanmoins, Atsushi lui avait cassé son ordinateur … il méritait une petite punition. Il lui suffirait de glisser les dragées dans un paquet de bonbons en gélatine et le tour était joué … Un sourire presque effrayant étira ses lèves alors qu'il se saisissait de la petite bouteille et la glissait dans le panier. Il avait déjà hâte de voir la tête que ferait Murasakibara !

Junko le rejoignit l'instant d'après avec deux boîtes de cookies au chocolat noir qu'elle ajouta aux articles déjà présent dans le caddie. Ce dernier commençait à bien se remplir d'ailleurs, d'autant plus qu'ils avaient mélanger tous leurs produits. Bon, ils savaient chacun ce qu'ils avaient prit donc cela n'allait pas être difficile de partager le tout une fois à la caisse. Ils devaient seulement faire attention à ne pas se mélanger les pots puisqu'ils en avaient prit des semblables. Encore que ce n'était pas le plus grave ! Alors que le brun prenait la direction des caisses, la voix de Junko retenti à sa droite. Il se tourna alors vers elle, interrogateur :

▬ Est-ce que... tu... accepterais... Est-ce que tu as quelque chose de prévu ? J'aimerais... bien aller... boire quelque chose avec toi... si tu veux bien... s'il te plaît...

Entre la première et la deuxième phrase, la châtain avait laissé quelques secondes s'écouler, comme si prononcer sa demande était une épreuve pour elle. Pourtant, il n'y avait pas de quoi : ça ne le dérangeait pas du tout de passer un peu plus de temps en sa compagnie. Il avouerait même que ça le ravissait. La compagnie de Junko était vraiment appréciée et il était toujours aussi curieux sur sa personne : elle l'intéressait bien plus que la plupart des autres filles, sûrement parce qu'elle se montrait très naturelle envers lui contrairement aux autres qui se cachaient sous six tonnes de maquillage et sous des airs de princesses du Moyen-Âge.

Lui servant un grand sourire, Tatsuya hocha vivement la tête et accompagna son geste de ces mots :

▬ Bien sûr, pourquoi pas. Si ça t'intéresse, il y a un Starbucks pas loin. Ça fait très cliché de l'américain mais j'ai toujours apprécié leurs boissons. Tu connais ?

Himuro affectionnait beaucoup cette entreprise. Un salon avait ouvert près de son collège à Los Angeles et s'était devenu un peu le squat après les cours. On y trouvait thé, café, boisson fraîches et pâtisserie. Si Junko ne connaissait pas, c'était l'occasion pour elle. Tatsuya ne savait pas ce qu'ils servaient dans ce café-là car il n'y avait pas été, il l'avait simplement aperçu rapidement plus tôt dans la journée. Par contre, il avait eu l'occasion d'en fréquenter un à Tokyo lorsqu'il avait attendu avec ses parents le train pour Akita, à leur retour au Japon, et n'avait pas été déçu du goût : aussi bon qu'à Los Angeles !

En attendant que la châtain se décide, ils prirent la direction des caisses tranquillement, observant les alentours puisqu'ils n'avaient finalement visité que deux rayons. Tatsuya comptait revenir un de ces quatre afin de se rendre le maillot de basketball aperçu un peu plus tôt ainsi que d'autres produits lui rappelant sa douce enfance. Il ne voulait pas abuser sur le porte-monnaie ce jour-là car il devait encore s'acheter de quoi manger ce soir et le lendemain. Puisqu'il se débrouillait en cuisine, il n'était pas trop trop inquiet à ce sujet mais il devait se procurer quelques ingrédients, alors hors de question de dépenser trop d'argent en cochonneries américaines.

Arrivés aux abords des caisses, ils trièrent le contenu du panier afin de séparer leurs articles en deux tas distinct. Himuro laissa Junko passer avant lui et observa la caissière qui scannait chaque produit avant de les ranger dans d'adorables petits sacs en plastique aux couleurs des États-Unis. Ces sacs semblaient solides et donc réutilisables, ce qui était bien pratique. La châtain régla sa note puis ce fut au tour du brun de voir ses articles défiler sous le scanner. Une fois les produits emballés, la caissière lui annonça le prix et Tatsuya la paya en liquide, rangeant ensuite sa monnaie dans une petite poche de son porte-monnaie.

▬ Tu es encore plus chargée qu'avant, alors laisse-moi porter ces quelques sacs, d'accord ?

Il pointa les sacs rempli des produits dévirés d'idole et s'en saisit, adressant un léger sourire à Junko pour lui signifier qu'il tenait à l'aider. Ils quittèrent donc la petite boutique et alors qu'ils progressaient dans l'allée centrale, Himuro questionna Junko du regard : était-elle donc tentée par le Starbucks ou préférait-elle une petite épicerie un peu plus cosy ? Tatsuya n'était pas franchement difficile, ça ne le dérangeait pas le moins du monde de laisser Kohaku choisir l'endroit où prendre une petite collation. ❞



HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   22.03.15 23:33



Feat Himuro-kun ♥

UN SODA PLUS TARD ...


Tellement gênée d'avoir fait une telle demande, Junko décida de baisser les yeux, fixant le panier de ses iris verts. Heureusement qu'elle se souvenait de ce qu'elle avait pris, tout était mélangé. Elle avait remarqué que le brun s'était saisi également d'un pot de pâte au marshmallow. Vu la mimique qu'elle avait reçu plus tôt, la châtain n'imaginait pas que c'était pour lui. Rien ne semblait décider le lycéen a goûter cet étrange chose à la couleur rose tellement chimique.

Serait-ce pour Murasakibara ? Les deux garçons étaient vraiment très proches, c'était à la fois attendrissant et un peu perturbant. Ils ne se connaissaient pas depuis longtemps mais personne ne pouvait nier le lien entre eux. Le fait le plus étrange s'était que le violet n'était pas spécialement le genre de garçon à se faire des amis aussi facilement. Son côté enfant manqué rebutant certains mais Tatsuya avait su en faire un élément de leur super lien.

La lycéenne observa ensuite l'étrange petite bouteille. Elle ne savait pas trop ce que c'était mais ça semblait étrange. Son sourire l'effrayait un peu, elle espérait que la personne à qui c'était destiné n'avait rien fait de trop grave.

Quand elle redressa son visage, Junko resta muette devant son sourire éclatant. Était-ce seulement humain d'être aussi beau ? La fille soupira un peu de béatitude, n'en revenant pas que ce simple sourire lui soit destiné. Elle était incontestablement la personne la plus heureuse sur cette Terre à cet instant précis.

Émerveillée de sa réponse positive, la pivot hocha vigoureusement la tête. Peu importe où il voulait qu'ils aillent, elle pouvait rester plus longtemps avec lui. Oui, elle connaissait le Starbuck plus loin, les jumelles avaient voulu y aller une fois quand les trois filles avaient fait une virée shopping entre sœurs.

« Je connais oui ! »

Elle regardait toujours ailleurs, furieuse envers elle d'être aussi intimidée face au garçon. Tatsuya devait la trouver sans doute un peu ennuyeuse, incapable de parler naturellement ou de garder la conversation.

Toujours ce silence qui ne faiblissait pas, Junko le suivit sagement jusqu'aux caisses. Ses propres articles défilaient sur le tapis, le bruit singulier du lecteur de codes émettant ce bruit si aigu à un rythme rapide. Ses parents lui avait donné un assez gros billet et l'aînée de la petite famille le tendit à l'hôtesse de caisse. Elle récupéra sa monnaie et attendit que Tatsuya fasse de même.

La très grande joueuse observa son dos. Ses muscles se dessinaient contre ce haut, ses mèches noires caressant sa nuque blanche. Junko mourait d'envie de l'enlacer par derrière, de lui révéler ses sentiments pendant qu'il ne pouvait pas la voir. Haha ! Comme si elle pouvait avoir le courage nécessaire de faire ça... Quelle ineptie ! Et d'ailleurs, quelqu'un comme Tatsuya ne pourrait pas avoir de sentiments pour elle. Junko était bien trop insignifiante, réservée avec lui. Elle n'était pas comme ces autres filles qui prenaient soin d'elle et tenter de faire jolies avec du maquillage. La châtain n'en mettait pas à vrai dire sauf pour les grandes occasion où elle appliquait un trait noir sous ses yeux et un peu de mascara. Parfois, un rouges à lèvres mais très discret, rendant à peine ses lèvres plus rose que d'habitude.

Elle n'avait pas fait attention au fait que le garçon avait finit de régler ses propres achats. Il était là, devant elle, un éternel gentil sourire placardé sur son visage. Sa question avait un faux air d'ordre. Non, elle n'avait pas le droit de refuser, elle n'avait pas le choix. Sa main s'avançait déjà vers la poche remplie des cadeaux pour sa plus jeune sœur.

« Merci... pour ton aide »

L'allée n'était plus autant remplie mais Junko continuait de marcher près de lui. Le Starbuck n'avait rien de particulier, l'intérieur était accueillant, l'odeur du café bien présente. Une vitrine présentait quelques pâtisseries à grignoter, aussi appétissantes les unes que les autres.

Elle prit enfin les choses en main, devançant Tatsuya pour marcher vers l'endroit en question. Cette journée était sous le thème américain. Au travers des vitres de l'établissement, les yeux verts remarquèrent la toute petite file d'attente de l'endroit. Parfait, ils venaient juste au bon moment !

Junko se tourna vers le garçon, tentant de dire quelque chose pour ranimer la conversation.

« J'y suis allée avec mes sœurs... J'aime beaucoup cet endroit et les boissons sont vraiment géniales ! Ils servent des pâtisseries aussi, je n'ai jamais mangé quelque chose d'aussi bon et-... »

Puis, elle s'arrêta, trouvant que son flot de paroles assez ennuyant. La lycéenne devait avoir un comportement enfantin à parler ainsi. Tatsuya devait connaître le Starbuck, vu le nombre d'établissement qu'on devait trouver à Los Angeles...

« Désolée, je m'emporte un peu... Depuis que je connais Amy, j'ai tendance à faire ça parfois... »








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   28.03.15 14:54


Un soda plus tard
feat. Jun-chan ♥

❝ Chargé des quelques sacs de la châtain et de ses propres achats, Himuro avançait dans l'allée principale du centre commercial, Kohaku à ses côtés. Il y avait un petit peu moins de monde, sûrement les gens voulaient-ils profiter du beau temps pour se promener à l'extérieur. Il fallait bien profiter des derniers rayons du soleil avant que l'hiver n'arrive. Tatsuya avait été prévenu : le climat d'Akita était loin d'être aussi doux que celui de Los Angeles. Il arrivait même de neiger en Septembre alors qu'à la même période, à l'autre bout du monde, la baignade était encore au rendez-vous. L'hiver promettait d'être très rude, il fallait donc pleinement profiter de la chaleur tant qu'elle était encore présente.

Dans un silence presque religieux, les lycéens traversèrent l'artère principale afin de rejoindre le fameux café à la couleur verte prédominante. Au grand étonnement du brun, il y avait une petite queue : il allait falloir patienter avant de pouvoir s'installer. Heureusement, les clients préféraient siroter leur boisson tout en continuant de faire leur shopping, donc il restait pas mal de places assises. Suivant la châtain, Tatsuya se plaça derrière un jeune couple qui se tenaient la main tout en murmurant. Sûrement des mots d'amour à en juger par les joues roses de plaisir de la demoiselle. Himuro détourna le regard, ne voulant pas les espionner dans leur intimité.

▬ J'y suis allée avec mes sœurs... J'aime beaucoup cet endroit et les boissons sont vraiment géniales ! Ils servent des pâtisseries aussi, je n'ai jamais mangé quelque chose d'aussi bon et-... Désolée, je m'emporte un peu... Depuis que je connais Amy, j'ai tendance à faire ça parfois...

Himuro eut un petit rire. Ça le dérangeait nullement que Junko lui raconte cela, il ne voyait pas où était le soucis. Peut-être avait-elle peur de l'ennuyer ? Si le brun ne l'avait pas trouvé un minimum intéressante, il n'aurait pas accepté de prolonger leur temps ensemble. Ne voulant pas être un rustre, Tatsuya préférait couper court aux choses avant que les filles ne s'imaginent des choses pouvant les blesser par la suite. Il acceptait parfois de leur tenir compagnie le temps d'un instant mais quand il comprenait que ça ne fonctionnerait pas entre eux, il ne voulait pas aller plus loin. Du moins, quand il devenait les réelles motivations de ses accompagnatrices, évidemment …

Pour une fois, Himuro n'avait pas senti que Junko l'accompagnait juste pour roucouler. Il y avait quelque chose derrière, qu'il ne parvenait pas encore à expliquer. La châtain était d'agréable compagnie, ne cherchant pas à ne parler que d'elle. Et ça, ça changeait vraiment des autres. Dans ce fait, elle ne l'ennuyait vraiment pas, le laissant agir naturellement sans le noyer de questions stupides. Pour résumé, Junko n'agissait pas comme une pimbêche n'ayant pour objectif que de se faire voir en compagnie d'un gars populaire – diantre, qu'est-ce qu'il détestait être considéré comme tel ! Il n'était pas si exceptionnel que ça, tout de même … Il se considérait comme un garçon banal, ne valant ni plus ni moins que les autres.

Faisant glisser les sacs le long de ses bras afin que les hanses ne lui coupent pas la circulation du sang, Himuro en profita pour s'étirer un peu. L'odeur mêlées du café, du thé, du chocolat et des viennoiseries commençaient à l'entêter. Il félicitait vraiment les employés du Starbucks pour travailler sans être incommoder par ce mélange de fumets. Il n'était lui-même pas sûr de pouvoir supporter. Quand on le sent quelques instants, c'est supportable mais toute la journée … quoi qu'ils devaient s'y habituer, après tout. Les êtres humains ont la fascinante capacité de s'adapter à tout, au bout d'un moment. La force de l'habitude, en quelque sorte.

▬ Il n'y a aucun mal à s'emporter, tu sais. De plus, je partage ton engouement : j'ai toujours apprécié leurs cappuccinos, que ce soit à Los Angeles ou ici. Enfin, je n'ai eu l'occasion de visiter un Starbucks japonais qu'à Tokyo quand je suis arrivé à l'aéroport le jour de mon retour au Japon mais j'ose espérer qu'ils se valent tous !

La file avança d'un pas alors qu'un trio de collégiennes s'éloignaient, gobelet en main. Il y avait encore quelques personnes devant eux, au moins cinq s'il comptait bien. Bon, ce n'est pas comme s'ils étaient réellement pressés après tout. D'ailleurs, une mère et ses deux jeunes filles venaient de rejoindre la queue. Le renflement au niveau du ventre de la femme présageait une naissance à venir. Les fillettes, apparemment impatientes de tremper leurs petites langues dans un chocolat chaud, s'agitaient en se chamaillant sous le regard presque peiné de leur mère. La pauvre allait devoir supporter cela jusqu'à ce que leur tour arrive …

Ni une ni deux, Himuro sorti de la queue et se dirigea vers le comptoir. Il héla une employée qui s'approcha de lui, un peu surprise. Le brun lui chuchota quelques mots, jetant parfois des regards furtifs vers la mère et ses enfants. La vendeuse finie par hocher la tête et Tatsuya revint près de la petite famille, invitant les fillettes et leur génitrice à le suivre. Les gamines s'accrochèrent à ses bras déjà bien chargés et, leur souriant, il les conduisit jusqu'au comptoir. L'employée du Starbucks fit ainsi passer la famille avant le reste des clients, permettant aux fillettes de retrouver leur calme une fois leur gobelet attitré dans leurs mimines. La mère et les enfants remercièrent la vendeuse et Himuro avant d'aller s'installer sur des sièges plus loin.

Le brun revint alors auprès de Junko, se grattant l'arrière du crâne d'un air gêné :

▬ J'espère que ça ne te dérange pas de faire la queue un petit peu plus longtemps, mais cette pauvre dame semblait vraiment en difficulté …

Quelques clients semblaient peu ravis d'avoir vu ainsi leur temps d'attente se rallonger, tellement qu'un universitaire et son pote craignos quittèrent la file pour s'en aller, bougonnant des injures auxquelles Himuro ne fit même pas attention. En partant, ils avaient raccourcit son propre temps d'attente alors tant mieux, il était gagnant dans cette histoire. D'ailleurs, les deux lycéens se retrouvèrent devant le guichet à peine une dizaine de minutes plus tard. Tatsuya laissa la châtain prendre sa commande en première, en profitant pour observer les pâtisseries en vitrine. Il n'était pas vraiment friand de choses sucrées à la base mais il devait avouer que les cookies et les donuts donnaient vraiment envie …

Une fois la commande de Junko dans les mains de cette dernière, Himuro dut faire son choix. Il demanda donc un cappuccino – histoire d'habitude – et craqua pour un donut blanc comme douceur. Le glaçage nacré strié de chocolat promettait des ingrédients bien chimiques mais tant pis, il avait bien le droit de céder à des cochonneries lui-aussi, quand bien même un bon pot de beurre de cacahuète reposait tranquillement dans l'un de ces sacs … La serveuse griffonna rapidement son prénom sur le gobelet une fois ce dernier communiqué et le brun régla sa consommation ainsi que celle de Junko : elle pouvait bien refuser, il avait décidé de l'inviter alors elle devait s'y plier !

Ils rejoignirent donc une petite table vers le fond, grimpant sur des hauts tabourets afin d'accéder à la petite table ronde. Ils y déposèrent leur collation, l'odeur de leur boisson s'échappant du petit trou dans le couvercle blanc. Ils déposèrent les sacs à leurs pieds, gardant tout de même un œil avisé dessus pour ne pas que des mains baladeuses ne viennent chaparder leurs achats. Comme il n'y avait pas beaucoup de monde il y avait peu de risque mais mieux fallait-il se montrer prudent. Ils n'étaient à l'abri de rien et surtout pas des pickpocket, toujours prêts à délester les innocents de leurs précieux biens.

▬ Je peux te poser une question indiscrète ? Au collège … tu étais à Teiko n'est-ce pas ? Comment as-tu fini à Akita ?

Divorce ? Mutation ? Simple déménagement ? Volonté de changer d'air ? Difficile à savoir. Lui-même été né à Tokyo et avait été étonné que ses parents décident de s'installer à Akita plutôt qu'à la capitale lors de leur retour au Japon. D'après son père, il préférait l'air un peu plus pur, après toutes ses années passées à fréquenter des grandes villes urbaines et polluées. Tout en ayant un statut de ville, Akita restait beaucoup moins polluées et habitées que la capitale. Un bon compromis qui avait charmé Himuro senior. Travaillant comme professeur d'université, il avait rapidement trouvé un travail à l'université d'Akita où il enseignait l'éducation. Après quelques années passées à enseigner aux américains, il avouait préféré les étudiants japonais, beaucoup plus sérieux à son goût. Quant à sa mère, directrice marketing chez une grande marque de vêtement, elle voyait énormément, toujours armée de son ordinateur portable … Un train de vie que son mari avait accepté en l'épousant, il y a une vingtaine d'années. ❞



HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   30.03.15 18:35



Feat Himuro-kun ♥

UN SODA PLUS TARD ...


Junko regardait le couple devant elle avait un mélange de jalousie et de gêne. Ah, comme elle avait envie d'avoir quelqu'un qui prendrait soin d'elle comme ça, qui la regarderait comme ça, qui l'embrasserait comme ça... Être un couple... Ah, ça devait être bien ! La châtain regardait tantôt le sol, tantôt le couple. Elle était aussi gênée, faire ce genre de choses en public quand même... Il y avait de limite à la démonstration d'amour enfin !

Ses mains tripatouillaient les hanses des poches qu'elle tenait, désireuse de trouver autre chose à regarder que ce couple dégoulinant de guimauve. Alors Junko se tourna légèrement vers Tatsuya qui regardait ailleurs : avait-il aussi envie d'assister à un autre spectacle ? Le brun... était plutôt du genre à se situer à la place du couple que de celui qui le regarde ? Peut-être... qu'il avait même l'habitude de se situer à cette place ?!

Le brun était un garçon un peu trop mignon, avec un bon nombre de fangirls. Il était naturel de penser qu'il avait déjà du... « céder » face aux demandes incessantes de certaines filles suffisamment jolies ou dotées d'une conversation intéressantes. Junko ne prétendait pas connaître le garçon plus qu'une autre, à vrai dire, elle était sans doute l'une des rares filles de Yosen à ne quasiment rien savoir de lui, mais il n'avait pas l'air de craquer spécialement pour les demoiselles cruches et peinturlurées avec excès.

Mais si ça trouvait, Tatsuya ne sortait avec aucune de ces filles ! Soit parce qu'il n'était pas intéressé mais gardon en tête qu'un adolescent de 17 ans est forcément intéressé par ce sujet... à moins qu'il fasse du sport... là, c'est un cas à part... soit il craquait déjà sur quelqu'un. Junko sentit une masse de déprime s'abattre soudainement sur elle. Mais à quoi elle pensait ?! Le lycéen était peut-être même attendu à Los Angeles...

Son rire était léger, la lycéenne prenait beaucoup de plaisir à l'entendre. A vue d’œil comme ça, la châtain pouvait presque penser qu'il passait un bon moment en sa compagnie. Waouh, ça réchauffait soudainement son cœur, colorant ses joues de plaisir ! Tatsuya aimait les cappuccinos, elle notait ça dans un coin de sa tête.

Perdue dans ses idées joyeuses et dans la contemplation des enfants juste derrière eux, Junko ne remarqua pas que son compagnon de sortie s'était absenté momentanément. Les petites lui rappelaient les jumelles, elle ne pouvait que comprendre leur mère. Ah mais on allait la croire mauvaise langue, la pivot adorait ses deux sœurs ! Elles avaient beaucoup de moment de complicité mais il fallait avouer que les petites étaient assez insupportables quand elles le voulaient.

Quand elle remarqua l'absence du brun, elle commença par regarder partout autour d'elle d'un air affolé : mince, elle venait pas de le perdre quand même ?! C'était un rêve c'est ça ?! Elle n'avait jamais rencontré Himuro Tatsuya dans l'allée centrale ?!

Pourtant, la voix un peu désolée du garçon résonna derrière elle et Junko se retourna. Ouf, retrouvé ! Mon Dieu, il allait falloir qu'il arrête de faire des trucs comme ça, c'était dangereux !

« Ça ne me dérange pas du tout ! Mes sœurs sont aussi insupportables parfois, c'est courant à cet âge-là alors j'espère que cette pauvre femme aura un petit moment de répit »

La châtain pencha un peu la tête, fixant l'unique œil visible de son homologue de basket.

« Himuro-kun est vraiment quelqu'un de gentil »

Fixant durement les deux garçons qui partaient et qui lançaient des insultes à tout va, Junko comprit qu'encore une fois, les notions de l'éducation et du respect des autres mériteraient d'être revus et inculquer à nouveau. La fille prenait toujours à cœur d'être polie et n'épargnait pas aux jumelles ses remontrances sur l'oubli de « Bojour », « Au revoir », « Merci ». Elle y tenait vraiment !

Junko se commanda ensuite un café au lait et un cookie au chocolat blanc par gourmandise. Elle ne patienta que très peu de temps, laissant de la place au brun pour faire sa propre commande. Oh, les donuts... Ouh, ça avait l'air bon aussi ! Au moment de tendre un billet, la main de Tatsuya devança la sienne, réglant les deux commandes. Les sourcils froncés, la châtain fixait le frère de sa capitaine avec une petite moue boudeuse. C'était gentil, affreusement gentil mais franchement...

« Himuro-kun n'avait pas à faire ça... Je te paierais quelque chose la prochaine fois pour te rembourser, ça me dérange de te laisser payer comme ça... »

Elle grimpa sur un haut tabouret et huma l'odeur de son café au lait. Elle n'en était pas raide dingue mais de temps en temps, ça ne tuait personne. Le café était limite brûlant et Junko grimaça un peu quand le liquide entra en contact avec ses lèvres. En attendant, elle commença à grignoter son cookie et releva les yeux quand le brun posa une question. Posant sa gourmandise sur la table, Junko sourit.

« Ce n'est pas indiscret du tout ! Mes parents ont été mutés ici donc c'était naturel que mes sœurs et moi suivions le mouvement. Quitter tout le monde a été un peu dur mais j'ai aussi beaucoup d'amis ici, peut-être que nos liens ne sont pas aussi forts, mais ce n'est qu'une question de temps »

La pivot reprit une bouchée de son cookies et continua :

« J'ai été vraiment très surprise de retrouver Murasakibara-kun à Yosen. Il faut dire que ça me change assez de Teiko mais bon... On fait avec ! »

Aaaah, ce délicieux goût de café ! Assez chaud mais la lycéenne avait soif.

« Et... pour Himuro-kun ? De Los Angeles à Akita, il y a pas mal de kilomètres... Tu es venu avec tes parents, c'est bien ça ? »








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   02.04.15 20:48








→ Un soda plus tard ←

Himuro avait bien vu que Junko fouillait dans son porte-monnaie afin de payer son en-cas, alors il avait joué la carte de la rapidité en saisissant le premier billet qui passait pour le tendre à la vendeuse. Il s'attendait bien sûr à ce que la châtain soit embarrassée par ce geste mais il tenait à lui offrir – après tout, ce n'était pas grand chose. Et ça lui faisait plaisir. Elle pouvait bien dire ce qu'elle voulait, ça rentrait par une oreille et sortait par une autre. Il était capable d'être très têtu par moment – genre lorsqu'on aborde le thème du pari avec Taiga n'est-ce pas Amy ? - alors il était plutôt conseillé à Junko de ne pas trop insister et de le laisser faire. Parce qu'il ne changera pas de sitôt, le gugusse …

Désormais, ils se faisaient face, leurs boissons chaudes et pâtisserie devant eux. Junko s'était laissée tenter par un café au lait et un cookie au chocolat blanc. Tatsuya avait également hésité à en prendre un mais la tentation du donut l'avait remporté. Laissant son cappuccino refroidir, il arracha un petit morceau de sa pâtisserie et la goûta. Pas mauvaise. C'est la première fois qu'il tentait cette saveur et il devait avoué que c'était vraiment pas mal du tout. Il préférait de loin les beignets au pomme qu'il mangeait toujours à Los Angeles mais il n'était pas déçu d'avoir tenter le donut. Il se demandait d'ailleurs si le cookie était bon, mais à voir Junko le grignoter de la sorte, il devina que oui.

▬ Ce n'est pas indiscret du tout ! Mes parents ont été mutés ici donc c'était naturel que mes sœurs et moi suivions le mouvement. Quitter tout le monde a été un peu dur mais j'ai aussi beaucoup d'amis ici, peut-être que nos liens ne sont pas aussi forts, mais ce n'est qu'une question de temps.

Une mutation, donc. Un peu comme lui, au final. Il savait très bien ce que s'était d'être séparé de ses amis donc il compatissait avec Junko. Néanmoins elle semblait avoir trouver de bonnes amies au sein de son équipe et c'était déjà une bonne chose. Le reste viendra naturellement, avec le temps. Et puis, Tokyo, ce n'était qu'à quatre heures de train après tout, pas à l'autre bout du monde ! Il y avait toujours la possibilité de garder contact avec toutes les nouvelles technologies. Même si, bien sûr, quelques e mails ne remplaceront jamais une bonne après-midi passée à traîner ensemble.

Quand Junko lui parla de Murasakibara, il eut un petit rire. C'est vrai quoi, le hasard fait bien les deux. Les deux pivots tout deux sur les bancs de Yôsen … A croire qu'ils s'étaient suivi. D'ailleurs, Himuro ignorait pourquoi le violet s'était retrouvé à Akita. Sûrement une mutation également, les entreprises de Tokyo dispersant leurs employés dans tout le Japon afin d'élargir leur zone d'action. Tout dépendait du métier des parents, après tout. Dans son cas, Atsushi ne voulait pas trop souffrir de la perte de ses amis de collège car il n'en parlait jamais. Ses véritables amis étaient de toute façon fait de sucre, et ceux-là, ils l'accompagnaient partout où il allait …

▬ Et... pour Himuro-kun ? De Los Angeles à Akita, il y a pas mal de kilomètres... Tu es venu avec tes parents, c'est bien ça ?

Himuro avala un nouveau morceau de donut et entoura son gobelet de ses doigts afin d'évaluer la chaleur de son contenu. Encore quelques instants et il pourra le déguster dans se brûler la langue. Il s'attendait très bien à ce que la demoiselle lui retourne la question, alors il avait déjà préparé sa réponse mentalement. Il est vrai que son arrivée à Yôsen n'était pas passée inaperçu : un ressortissant américain fraîchement débarqué de Los Angeles, il y a de quoi attiser les rumeurs. Pourtant, son retour était tout à fait banal. C'était comme son départ, mais à l'inverse. Il avait quitté le continent à cause du travail de sa mère, il le retrouvait à cause du travail de sa mère.

D'ailleurs, sa vie entière s'écrivait selon les déplacements de sa génitrice. Ils habitaient avant dans une petite ville à l'extérieur de Tokyo avant de déménager sur la capitale afin de faciliter les déplacements de sa mère. Puis ils avaient mit les voiles pour Los Angeles, avaient rejoint New York le temps d'une année, étaient revenu à Los Angeles … pour finalement revenir au Japon et s'installer à Akita. Certes sa mère continuait de se déplacer mais son père ne voulait plus de déménagement : il approchait de la cinquantaine et souhaitait prendre un train de vie un peu plus stable. De plus, il était temps que sa femme commence à prendre du recul de son travail, car elle ne supportait plus la fatigue comme avant. Ils n'avaient plus vingt ans …

▬ Oui, c'est ça. Ma mère est directrice marketing alors son travail veut qu'elle voyage beaucoup. Elle a eu une mission de dix ans aux Etats-Unis et une fois cette dernière terminée, mon père a voulu retourner au Japon. Comme il est professeur universitaire, il a postulé à l'université d'Akita. Il aspire à une vie stable désormais, c'est pourquoi il a préféré Akita à Tokyo. C'est … plus petit déjà.

Ce n'était certes pas le petit village campagnard mais c'était déjà ça. Au moins, ils avaient les avantages de la grande ville sans pour autant habiter à la capitale. Akita était très bien desservie par ses transports en commun et Himuro n'avait pas à se plaindre de son établissement scolaire. L'adaptation n'était pas encore complète pour lui mais ça venait petit à petit. Après tout, il ne fallait pas s'attendre à ce qu'il reprenne si facilement le mode de vie japonais. Il avait passé la plus grande partie de sa vie aux États-Unis, après tout … d'où sa tendance à penser plus anglais que japonais. Même dans ses cahiers de note, il mêlait les deux langues …

Jugeant que son cappuccino était maintenant à bonne température, il souleva le gobelet et le porta à ses lèvres. Le liquide glissa dans sa gorge, ravissant ses papilles. Ce cappuccino était un réel délice ! Meilleur même que celui qu'il avait bu à l'aéroport de Tokyo. Il y avait un petit goût derrière qui le rendait vraiment exquis, mais le brun était incapable de savoir quoi. En tout cas, il adhérait à 200%. Il alterna alors gorgée de cappuccino et morceau de donut, observant Junko qui sirotait et grignotait en face de lui. Il se souvenait de la première fois qu'il l'avait vu … C'était quelques semaines après son arrivée à Yôsen, lorsqu'il avait été accepté au sein du conseil des élèves …

Il traînait seul dans les bureaux afin de lire quelques documents importants lorsqu'elle s'était présentée à lui. Elle semblait chercher le délégué de sa classe mais il était déjà parti. Or, Junko avait besoin de son aide pour remplir un document. Tatsuya s'était alors proposé de l'aider. Cela n'avait pas duré longtemps – il ne lui manquait qu'une petite informations – mais le brun avait eu le sentiment d'avoir été utile, et ça avait été très agréable comme sensation. Dès lors, il n'avait vu Junko que lors de ses entraînements avec son équipe, et ce très brièvement. C'est pourquoi il trouvait agréable de passer un peu de temps avec elle afin d'apprendre à mieux la connaître.


© Never-Utopia & Moona Neko



HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   04.04.15 18:58



Feat Himuro-kun ♥

UN SODA PLUS TARD ...


Il était surprenant que Junko puisse tenir ainsi une conversation avec Tatsuya mais le mots venaient naturellement bien. Lui qui paraissait pourtant tellement inaccessible de loin, cette éternelle aura de mystère flottant autour de lui à cause de son statut d'étranger. Juste là, en face d'elle, il était pourtant chaleureux, gentil et un peu gentleman. Le fait de lui avoir payé sa consommation était certes, carrément adorable, mais Junko y tenait, elle allait trouver un moyen de le rembourser.

Le donut que le brun goûtait avait l'air très appétissant mais la châtain préférait son cookie. C'était sa deuxième petite passion mais largement dépassée par les Marshmallows. Ça, c'était presque une histoire d'amour. La lycéenne picorait des petits bouts pour faire durer le plaisir encore un moment. De temps en temps, une petite gorgée de café au lait pour bien faire passer.

La mère et ses petites filles que le lycéen avait fait passer devant plus tôt n'étaient pas trop. Les gamines se disputaient pour un bout de muffin apparemment volé par l'une alors qu'il appartenait à l'autre ou quelque chose du genre... La femme regardait son café d'un air absent, se demandant sous doute si la théorie de la vie précédente bien pire que l'actuelle était vraie... Junko espérait que la pauvre mère allait avoir un instant de répit un jour au moins...

La châtain, d'après les dires de son entourage, avait été une enfant sans réels problèmes. Comme tout le monde à cet âge, elle avait eu ses moments de prises de tête mais ce n'était rien comparé aux jumelles... La plupart du temps devant un tableau à peindre, se recouvrant par la même occasion de peinture multicolore. Et quand elle n'était pas dans sa chambre, la petite fille allait parfois à la petite piscine du quartier. Un truc spécialisé pour les enfants. Et à la naissance de ses petite sœurs, la pivot était déjà beaucoup plus grande et acceptait de passer tout son temps avec elle. Même aujourd'hui, elle avait accepté de sacrifier son temps personnel pour faire les boutiques à la recherche de cadeaux d'anniversaires. Elle n'était pourtant chez elle que le week-end et appréciait aussi ces moments-là. Chez elle ...

Lors du déménagement, la châtain avait laissé beaucoup de chose derrière elle. Notamment beaucoup de non-dits. Comme avec Tsubaki par exemple. Elle ne pensait pas avoir agit mal au vu du secret que la rosette avait voulu garder, mais la déception de ne pas avoir été au courant de sa maladie ne la quittait pas. De l'eau avait coulé sous les ponts maintenant. Elle reverrait sa meilleure amie du collège, elle commencerait par la serrer dans ses bras. Ensuite, elle s’excuserait de son comportement. Et enfin, elles oublieraient tout ça, ne gardant que les bons moments. L'époque était révolue et la désormais lycéenne avait accepté de suivre ses parents à Akita.

Mais en voyant Tatsuya en face d'elle, Junko fut certaine de ne jamais le regretter. Oh, elle savait déjà qu'il était gentil et serviable, quand même aujourd'hui elle avait découvert réellement l'ampleur de ces qualités-là. Totalement perdue pour papier important à remplir pour le lycée, elle avait désespérément cherché son délégué puisque l'échéance était le soir même. Espérant le trouver dans la salle du Conseil, elle était tombée sur le brun. Elle ne connaissait que son nom, l'ayant pourtant déjà aperçu pendant qu'il parlait avec Amy.

La pivot avait d'abord était un peu gênée, s'imaginant le déranger mais il n'en fut rien. Tatsuya avait sourit et avait pointé une chaise de la main pour qu'elle lui explique son problème. La lycéenne avait quitté la pièce un peu plus tard, sa feuille remplie et son cœur battant la chamade. Trop de cette gentillesse avait eut raison d'elle et de son amourette pour Murasakibara.

Avec des parents comme ceux de Tatsuya qui exerçaient des postes importants, Junko se sentit un peu intimidée. Sa mère était une simple fleuriste et son père exerçait l'étrange art qu'était la sculpture sur glace. Il avait découvert ça en arrivant à Akita et depuis, en avait fait son métier. Et oui, il y avait des gens pour acheter ça.

« Himuro-kun a du beaucoup voyager enfant... Ou es-tu seulement rester aux États-Unis ? »

La châtain était réellement très intéressée. Elle espérait aussi un jour avoir la chance de voyager un peu et d'avoir un emploi stable. Bien sûr, elle n'avait pas encore d'idées bien fixées. Elle venait à peine d'entrer au lycéen, Junko considérait qu'elle avait encore du temps. A vrai dire, elle n'avait absolument aucune idée. La jeune fille ne se voyait pas faire la fête en tentant d'oublier qu'il allait bien falloir un jour prendre ses responsabilités. Elle en avait déjà conscience.

Elle prit une nouvelle gorgée de café au lait et se lécha par habitude la petite moustache de lait au dessus de sa lèvre. Plus elle regardait ces petites filles là-bas, plus elle prenait conscience du temps qui s'écoulait. Il y a encore quelques années, elle n'était qu'une simple collégienne qui avait largement le temps de s'amuser en jouant au basket. Aujourd'hui, elle était une lycéenne a qui on demandait déjà de faire des choix pour sa future carrière. Ah, elle agissait comme une petite vieille !

« Dis Himuro-kun... J'ai conscience que ça ne me regarde pas trop mais... Amy-chan ne semble pas aller très bien en ce moment... Est-ce que tu sais pourquoi ? »

La pivot était un peu inquiète pour sa capitaine. La pétillante brune semblait se forcer par moment. Elle n'était pas bien, c'était évident mais qu'est-ce qui avait pu causer ça ? Son propre « frère » devait être au courant.

« Si jamais... c'est vraiment quelque chose qui ne me regarde pas... tu peux me le dire. C'est peut-être quelque chose qui la regarde uniquement. Ou dont tu n'aurais pas envie de parler avec moi »

Junko serra davantage son grand gobelet, achevant par la même occasion sa dégustation du délicieux cookie. Ah, elle en aurait bien repris un...








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   13.04.15 22:01








→ Un soda plus tard ←

Parler de Los Angeles et des États-Unis rendait toujours Tatsuya nostalgique. Sur ses dix-sept années d'existence, il en avait passée dix au pays de l'Oncle Sam. Plus que la moitié, presque deux tiers. Alors autant dire que devoir brusquement s'en aller a été plutôt difficile pour Himuro. N'étant pas majeur, il devait encore se plier au choix de ses parents. Heureusement, il avait put fêter dignement son départ et trouver un nouvel établissement très prometteur pour la suite de ses études. Il arrivait encore à garder contact avec quelques amis de là-bas mais le décalage horaire et leurs études respectives n'aidaient pas vraiment à l'entretien de leur amitié. Nombreux étaient ceux avec qui il avait finalement perdu contact.

Mais il en fallait plus pour le déprimer. Sa vie continuait ici et son intégration n'avait pas prit longtemps. Déjà, il retrouvait Amy, son amie d'enfance américaine. Ensuite, il se liait d'amitié avec son coéquipier, camarade de classe et colocataire de dortoir, Wei. Et lors de son évaluation d'entrée dans l'équipe du club de basketball, il avait fait la rencontre du reste de l'équipe, principalement du pivot avec lequel il avait presque automatiquement tissé un lien bien spécial pas très facile à définir. Himuro et Murasakibara n'étaient pas du tout sur la même longueur d'onde concernant le basketball ou même la vie en général et pourtant, ils formaient un duo efficace sur le terrain et complémentaire dans la vie de tout les jours.

Ainsi, même si Los Angeles lui manquait énormément, Tatsuya se faisait bien à sa vie à Akita. La météo n'était pas aussi clémente ici que là-bas mais il ferait avec. D'après certains dires, il arrivait qu'il neige dès septembre … difficile à imaginer, lorsqu'on sait que la baignade est encore d'actualité à la même période à Los Angeles. Enfin, l'être humain s'habituant à tout, il finira bien par se faire à ce climat bien plus rude. Akita se trouvant au pied d'une montagne, dans le nord du Japon, il n'y avait rien d'étonnant à ce que la météo soit favorable au froid et à la neige. Au moins, il aura l'occasion de faire un bonhomme de neige une fois dans sa vie : ce n'est pas le climat désertique de Los Angeles qui allait lui offrir une couche suffisante de neige pour qu'il s'amuse à cela.

▬ Himuro-kun a du beaucoup voyager enfant... Ou es-tu seulement rester aux États-Unis ?
▬ J'ai pas voyagé tant que ça ... Enfin, j'ai visité New York et quelques autres grandes villes ou endroits incontournables, mais c'était pendant les vacances ou les déplacements de ma mère. Et bien sûr, ça s'est étalé sur dix ans ! La dernière ville que j'ai visité avant de partir, c'était Orlando.

Il se souvenait encore des parcs qu'il avait visiter, comme le parc Universal. Il avait adoré cet endroit et rêvait déjà d'y retourner. Ses parents lui avait offert le séjour pour ses quinze ans, bien qu'évidemment, ils l'avaient accompagné. Le DisneyLand aussi été sympathique. Très friand de parc d'attraction et surtout de manèges à sensation, Tatsuya ressemblait à un enfant au pays des bisounours lorsqu'il mettait les pieds dans une fête foraine ou un parc à thème. D'ailleurs, il serait cool qu'il se fasse le DisneyLand de Tokyo un de ces quatre. La dernière fois qu'il y avait mit les pieds, il devait avoir trois ans, tout au plus. Avec toute l'équipe, ça peut-être drôle … idée à creuser, on ne sait jamais !

Prenant une nouvelle gorgée de cappuccino, Tatsuya observa du coin de l’œil la petite famille qu'il avait aidé un peu plus tôt. Les deux fillettes se disputaient pour il ne sait quelle raison tandis que leur mère semblait dépassée. Être parent ne devait pas être une tâche facile, surtout avec autant d'enfant à charge. Et dire qu'un nouvel être se développait en elle … le brun espérait que les aînées se montrent bien plus responsable à la naissance du prochain bébé, sinon leur pauvre maman ne connaîtrait aucun répit. Himuro ne se souvenait pas avoir été un enfant turbulent : ses parents ne s'étaient jamais vraiment plaint de son comportement. Même s'il n'était pas parfait, il n'avait jamais été un petit voyou irresponsable et irrespectueux pour autant.

▬ Dis Himuro-kun... J'ai conscience que ça ne me regarde pas trop mais... Amy-chan ne semble pas aller très bien en ce moment... Est-ce que tu sais pourquoi ?

Les doigts de l'arrière se crispèrent sur son gobelet à la question. Comment en étaient-ils arrivés à ce sujet de discussion ? Pour être honnête, il n'avait pas franchement envie d'en parler. Ses disputes avec Amy ne les concernait que eux deux, pas besoin de crier la raison de tout cela sur les toits. Néanmoins, si Junko remarquait que le moral de l'américaine n'était pas au beau fixe, alors elle n'était sûrement pas la seule. Et cela devait sûrement peser sur le moral de son équipe. Ce qui n'étonnerait guère le brun : elle en avait sûrement pas conscience mais Amy laissait trop son état d'esprit influencer ses faits et gestes. Résultat, elle se montrait parfois dissipée, ennuyée voir même agacée par telles ou telles situations parfois anodines. Un peu comme Taiga, en somme. Et elle soutenait qu'ils ne se ressemblaient pas …

▬Si jamais... c'est vraiment quelque chose qui ne me regarde pas... tu peux me le dire. C'est peut-être quelque chose qui la regarde uniquement. Ou dont tu n'aurais pas envie de parler avec moi.

Justement, le problème était-là : la situation la regardait-elle ? Une partie de lui lui disait que non : ce problème ne concernait que Amy, lui et leur point de vue différent. Cependant, une autre lui disait qu'en tant que coéquipière et amie de Amy, Junko était tout à fait en droit de savoir ce qui tracassait l'américaine. Pas forcément besoin de rentrer dans les détails – la châtain n'avait pas besoin d'être enquiquinée avec cette histoire de pari vieille d'un an – mais au moins qu'elle sache la raison de tout cela. Observant sans vraiment le regarder le quart de donut restant, le brun pesa le pour et le contre quelques secondes, ne voulant pas répondre sur un coup de tête. Après avoir minutieusement fixé la pâtisserie, il finit par relever la tête.

▬ Nous nous sommes disputés. Ce serait trop long à raconter et sûrement barbant donc je t'épargne les détails, mais je pense que son état vient de cela.

Il ponctua sa phrase avec une dernière gorgée de cappuccino, qu'il enchaîna avec le dernier quart de son donut. Tatsuya mâchonnait la pâtisserie longuement avant de l'avaler en silence, récupérant les dernières miettes collées autour de ses lèvres avec sa langue. Il espérait dans un sens que Junko n'essaie pas d'insister. Il n'aimait pas particulièrement parler de ce fameux pari, d'autant plus lorsqu'on le lui reprochait. Himuro ne regrettait pas d'avoir posé cet ultimatum à Taiga, il pensait vraiment ce qu'il lui avait dit il y a un an, après ce match où le rouquin avait fait exprès de perdre. Si lors de leur prochain duel, Kagami venait à remporter la victoire, ils ne seraient plus frères. Que le rouge le veuille ou non.

Silencieux, il attendit tranquillement que la châtain ait terminé sa boisson et sa pâtisserie. Tatsuya n'étant pas pressé, il se contenta de l'observer tranquillement et en silence, déviant parfois son regard olive vers les fillettes qui semblait avoir retrouver leur calme. Elles sirotaient chacune leur boisson sans chahuter, ce qui semblait bien plus agréable pour leur maman. Ne voulant pas presser Junko, Himuro évitait de laisser son regard peser trop longtemps sur elle. Il ne voulait pas qu'elle se sente incommodée ou gênée. Néanmoins, le silence commençait à peser. Relancer la discussion pour une énième fois était de rigueur. Se creusant la cervelle, le brun chercha quelque chose d'intéressant à raconter ou une question pertinente à poser. Il ne voulait pas paraître lourdingue avec une question de beauf.

▬ Parle moi encore un peu de toi ! Tu m'as dit que tu faisais de la peinture … tu en fais depuis longtemps ? Tu peins plus des portraits, des paysages ?

Himuro était assez curieux de connaître les talents de peintre de la châtain. Lui-même n'était pas doué concernant l'art. Le dessin, ce n'était clairement pas son truc. La peinture, il s'était limité à en utiliser pendant ses cours obligatoires d'arts lors de sa scolarité. Tout le reste, que ce soit croquis, schémas, collage, poterie ou il ne sait quoi, ce n'était pas spécialement sa tasse de thé. Quoi qu'il se débrouillait en bricolage, il aimait bien faire des maquettes avec son père lorsqu'il était plus jeune, ou des cabanes à oiseau avec sa mère. Mais c'était quand il était enfant, avant qu'il ne découvre le basketball et en fasse sa passion première. Néanmoins, il avait toujours été très habile de ses mains. Et pour cause : Tatsuya était un excellent jongleur !


© Never-Utopia & Moona Neko



HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   15.04.15 20:17



Feat Himuro-kun ♥

UN SODA PLUS TARD ...


Junko venait à peine de finir son cookie, savourant les dernières pépites de chocolat blanc contre sa langue. Essuyant ses doigts avec la serviette en papier qui avait été offerte avec le cookie. Elle aurait été seule, la lycéenne aurait léché les miettes dans un excès de gourmandise mais devant Tatsuya, elle préférait rester un minimum bien éduquée. C'était le minimum alors qu'elle mangeait en face du garçon dont elle était amoureuse …

Une gorgée de café au lait plus tard, elle se lécha discrètement la lèvre pour récolter un peu de mousse et l'écouta parler. La pivot n'en revenait pas d'arriver à discuter ainsi avec lui. Le brun était certes gentil mais paraissait tellement inaccessible au lycée. Junko n'aurait jamais eu le courage de l'aborder et encore moins de lui proposer quelque chose comme une sortie au Starbucks du coin. Depuis cette unique fois où le garçon l'avait aidé à remplir cette simple feuille, la châtain de contrôlait plus les battements affolés de son cœur, témoins de ses sentiments pour le lycéen.

La fille aimerait bien voyager parfois. Ne serait-ce que le Sud du Japon pour commencer ! Mais les jumelles ne donnaient absolument pas envie d'être emmener ici et là, se plaignant sans cesse et criant souvent. Même le plus jeune qui était aussi la plus timide se laissait aller à des crises et savait utiliser des hurlements quand elle le désirait. De vraies démones, voilà ce qu'elles étaient toutes les deux. Alors oui, leurs parents avaient parfois envie de se prendre des vacances juste à eux, pour se reposer et s'éloigner un peu des jumelles. Junko acceptait volontiers de garder ses sœurs, tout se passait à merveilles quand les trois Kohaku restaient entre elle. Mais si c'était comme ça juste pour le Japon... Si la famille se décidait pour un pays à l'étranger, comment cela se passerait-il ?

Les États-Unis. Bien avant de connaître sa Capitaine et son frère de cœur, la lycéenne avait déjà eu envie d'y aller. Las Vegas, Chicago, New-York, Los Angeles... tant de villes différentes qui méritaient plus d'un coup d’œil. Cependant, Junko ne se sentait absolument pas capable de tenir une conversation en Anglais. Demander son chemin ou quelques indication à la limite mais ça n'irait pas plus loin. Elle devait encore fournir un lourd travail pour être à la hauteur. C'était en partie pour ça qu'elle était impressionnée que le brun et la brune parlent aussi biens le japonais quand on savait la complexité de cette langue et son écriture bien particulière.

Junko souriait un peu, profitant de ce simple moment. Elle avait beaucoup de chance elle le savait et ne céderais sa place à personne. Mais comme à chaque moment parfait, la revers de la médaille est également présent. Tatsuya venait de s'entourer d'une espèce de nuage sombre, le regard fixé sur son gobelet de café. Évidemment, Junko se mêlait de ce qui ne la regardait pas mais qu'elle idiote ! Levant ses yeux verts vers le garçon, elle s'apprêtait à s'excuser, à lui dire qu'il n'avait pas à répondre pour satisfaire sa curiosité mais il fut plus rapide.

Une dispute... Oui, ça pouvait arriver. La réponse restait quand même évasive mais n'étant pas du genre à insister, Junko ferma un peu les yeux avant de les rouvrir avec un sourire soulagé.

« D'accord... J'espère que ça ira vite mieux entre vous deux alors. Merci de me l'avoir dit ! »

Ah, Himuro-kun … le garçon ne devait même pas avoir conscience du trouble qu'il provoquait chez la pivot. Les mains féminines serraient doucement le gobelet de café à la recherche d'un sujet plus léger, qui sortirait l'arrière de ses pensées. Mais encore une fois, il prit les devants, s’enquérant de sa passion pour la peinture. Oh... Oh ! Il était vraiment intéressé ou posait-il la question pour combler le vide ? Hmm … Mieux valait croire à cette première version.

Junko termina son café au lait d'une seule gorgée comme si elle allait lui donner du courage. Elle prit une grande respiration et commença à parler.

« Et bien... Je fais de la peinture depuis que je suis jeune. J'ai commencé à en faire pour m'occuper un peu quand mes parents ne pouvaient pas forcément être à mes petits soins. Je peints un peu de tout mais je préfère quand même les paysages en général. J'aime prendre mon temps en peignant donc c'est le mieux »

Personne ne doit aimer poser des heures sans bouger devant la toile de quelqu'un. Junko la première.
Emportée dans ses explications, la châtain continua de parler d'elle.

« Mais ne faire que de la peinture était un peu ennuyant alors j'ai aussi commencé la natation. C'était bien, même très bien mais au final, ce n'était qu'un petit passe-temps. Je cherchais quelque chose qui me plairait vraiment et comme je suis plutôt grande... je me suis renseignée pour le basket et le volley. Mais je pense que tu as compris pour quoi je me suis enfin décidée ! »

Elle se mit à rire un peu avant de se couper brutalement, les joues rosissantes. Wooh, elle s'était lâchée là … En espérant que le lycéen ne la trouve pas trop pipelette.

« Et … Et toi Himuro-kun ? Tu as des passions ou des petits talents cachés ? »

La châtain était curieuse, très curieuse mais ne voulait pas trop s'imposer. Mais si le garçon désirait savoir des choses sur elle, l'inverse était également très voulue !

« Je n'ai pas souvent l'occasion de parler avec toi alors du coup, j'en profite un peu ... »

Les yeux dirigés vers la table, la jeune lycéenne n'en revenait pas de ce qui pouvait sortir de sa bouche par moment. Si jamais Tatsuya se faisait des idées …








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   17.04.15 21:01








→ Un soda plus tard ←

Himuro était rassuré de constaté que Junko ne comptait pas le relancer au sujet de la dispute avec Amy. La châtain n'avait pas besoin d'être ennuyée par cette histoire. Et, au-delà de ça, le brun avait ressenti une légère crainte d'être jugé. Les réactions de son amie américaine vis-à-vis du pari étaient plutôt violentes. Alex elle-même n'avait pas vraiment adhéré à cet état d'esprit mais contrairement à Amy, elle n'en avait rien dit. Il fallait bien que jeunesse se fasse et que Tatsuya apprenne de ses erreurs, tout comme Taiga d'ailleurs. Il payait le prix d'avoir ressenti une seule once de pitié envers son adversaire, refusant de prendre son match au sérieux. Et Junko, dans tout ça ? Aurait-elle réagit de la même façon que Amy et Alex ? En trouvant son ultimatum stupide et égoïste ? Il ne tenait pas spécialement à le savoir maintenant …

Cependant, il se doutait qu'elle finirait par apprendre le fin mot de toute cette histoire. Que ce soit de sa bouche ou de celle d'Amy. Après tout, les deux filles s'entendaient bien, la brune cherchera-t-elle peut-être à partager sa peine avec sa coéquipière. Tatsuya avait confiance qu'il lui avait fait du mal mais au fond de lui, il savait pertinemment qu'il n'était pas le seul responsable et qu'ils avaient tout deux leur part de responsabilité. Himuro n'était pas le seul à agir bêtement : après tout, Amy avait fait venir la manager de Too dans le gymnase des garçons pendant que ces derniers étaient en plein entraînement. Alors lui mettait son amitié avec Taiga en péril, mais elle avait mit toute son équipe … Alors ils étaient quittes.

En tout cas, Junko se contenta de le remercier sur sa franchise en espérant néanmoins que leur relation se rétablisse. Cela faisait déjà quelques jours qu'ils s'évitaient et ce n'était pas chose facile, étant donné qu'ils étaient dans la même classe. Mais puisqu'ils avaient chacun des connaissances de leur côté, ce n'était pas bien difficile de garder leur distance. De plus, Amy était externe et rentrait chez elle tous les soirs. Impossible donc de la croiser le soir au réfectoire ou au foyer des élèves. En bref, ils n'avaient pas échangés un traître mot depuis leur dispute par sms et pour le moment, Tatsuya se satisfaisait de cette situation. Il lui fallait encore du temps pour la pardonner, et il prendra celui qu'il lui faudra.

▬ Et bien... Je fais de la peinture depuis que je suis jeune. J'ai commencé à en faire pour m'occuper un peu quand mes parents ne pouvaient pas forcément être à mes petits soins. Je peins un peu de tout mais je préfère quand même les paysages en général. J'aime prendre mon temps en peignant donc c'est le mieux.

La transition n'eut aucun mal à se faire étant donné que Junko n'hésita pas un seul instant à lui parler de son activité favorite. Tatsuya était curieux de voir ce qu'elle pouvait bien peindre, que ce soit des portraits ou des paysages. Misait-elle plus sur l'imaginaire ou le réaliste ? Si elle peignait depuis sa tendre enfance, elle devait avoir atteint un certain niveau d'art. Même si certaines personnes naissent naturellement plus douées que d'autres pour manier le pinceau, cela restait une discipline dans laquelle on évoluait au fil des années, à force de pratique et d’œuvres achevées. Comme pour le basketball : c'est à force de pratique régulière et intensive que Tatsuya avait put atteindre ce niveau, et il comptait bien continuer de s'améliorer encore et encore.

▬ Mais ne faire que de la peinture était un peu ennuyant alors j'ai aussi commencé la natation. C'était bien, même très bien mais au final, ce n'était qu'un petit passe-temps. Je cherchais quelque chose qui me plairait vraiment et comme je suis plutôt grande... je me suis renseignée pour le basket et le volley. Mais je pense que tu as compris pour quoi je me suis enfin décidée !

De la natation en plus de ça ! Décidément, Junko était une sportive dans l'âme. La nage ayant la réputation de muscler entièrement le corps, il comprenait désormais pourquoi la demoiselle était si bien faite – non, il ne la matte pas, il constate ! Elle avait donc préférer le basketball à la natation par la suite. Il est vrai qu'avec sa taille, elle était certaine de pouvoir percer dans le basketball féminin. Elle était presque aussi grande que lui ! Et même si Tatsuya était le deuxième plus petit dans son équipe, il restait grand pour un japonais. Alors Junko … Sûrement a-t-elle du souffrir de tout cela durant sa jeunesse. Comme Wei et Atsushi. Certaines personnes rêveraient d'être grandes mais la plupart doivent ignorer que cela peut causer beaucoup de souffrance et de complexe. Le regard des autres est sûrement l'une des pires choses que l'être humain ait à supporter.

En tout cas, Tatsuya était ravi qu'elle le gâte de ces petits détails de sa vie. A chaque fois Junko semblait très gênée, comme si elle se sentait embarrassée de parler trop, mais cela ne dérangeait pas le brun. Il était toujours intéressant de connaître les passions ou les anecdotes de la vie d'une personne. Non pas pour se venter d'en savoir plus que d'autre mais juste par curiosité. Une conversation est plus agréable et plus facilement menée lorsque deux personnes se connaissent un minimum. Ainsi, nous savons quel sujet peut-être banni ou admit dans la discussion. Ayant toujours eu le verbe facile, le brun n'a jamais eu de mal pour s'exprimer mais pour une personne aussi timide que Junko, ça ne devait pas être facile tous les jours. Bien qu'elle se montre en ce moment plus bavarde qu'il ne l'aurait cru. Ce qui n'était pas pour lui déplaire !

▬ Et … Et toi Himuro-kun ? Tu as des passions ou des petits talents cachés ? Je n'ai pas souvent l'occasion de parler avec toi alors du coup, j'en profite un peu ...

Jouant distraitement avec son gobelet vide, Tatsuya réfléchit. Sa seule et unique passion, c'était évidemment le basketball. Il s'y consacrait corps et âme depuis presque dix ans maintenant. Il ne se passait pas un jour sans qu'il n'y pense. Passer un temps, Himuro ne pouvait même pas passer une journée sans tâter la balle. Maintenant qu'il avançait dans ses études, il ne prenait plus autant de temps qu'avant même s'il réfléchissait souvent à des techniques ou à des moyens de s'améliorer. Alors oui, on pouvait clairement dire qu'il avait un ballon de basketball à la place de la cervelle, ce serait pas tellement exagéré. Mais il arrivait quand même à ce qu'il mette la balle orange de côté afin de se consacrer à d'autre chose, comme les cours, le billard ou même ses amis. Après tout, ils n'étaient pas tous dingues de basketball comme lui !

Mais inutile de lui parler de basketball, Junko sait très bien ce qu'il en passe et quelle importance il a dans sa vie. Elle semblait tout aussi curieuse que lui d'en apprendre toujours un peu plus, ce qui amusait un peu Tatsuya. Il était plutôt honoré qu'elle s'intéresse à lui sans arrière-pensée alors il comptait bien lui répondre en détails. Néanmoins, cela restait bien moins intéressant qu'elle. Himuro ne pratiquait aucun art plastique ou musical et ne jouait qu'au basketball au niveau du sport – quand bien même il avait souvent joué au foot avec ses copains d'école, comme tous les petits garçons sportifs ou non. Tatsuya avait cependant apprit le billard très tôt grâce à son père et en faisait encore régulièrement lorsqu'il rentrait chez lui.

▬ J'ignore si tu vas trouver ça intéressant, mais je joue beaucoup au billard. Mon père m'a apprit lorsque j'étais petit et j'y joue encore aujourd'hui. Je trouve que c'est un passe-temps plutôt relaxant ! A part ça, j'ai des petits talents de jongleur. Je n'ai malheureusement pas mes balles pour te faire une démonstration, mais je m'entraîne assez régulièrement.

Quand il avait quelques minutes à lui, il n'hésitait pas à sortir ses balles colorées garnies de sable et de les faire virevolter en rythme au dessus de sa tête. Son record était de sept balles, ce qui n'était pas si mal puisque le record mondial est de douze balles. Et encore, il ne tenait que vingt secondes avant de perdre le rythme et de lâcher les balles. Tatsuya continuait cependant à s'entraîner de temps en temps, plus par envie personnelle que par désir de battre un quelconque score mondial. Il voulait se faire connaître pour ses compétences en basketball, pas pour ses prouesses en jonglage. D'ailleurs il était rare qu'il jongle devant quelqu'un : sauf parfois avec quelques fruits, juste histoire de montrer qu'il savait faire – et un petit peu pour la frime, avouons-le.

Les yeux d'Himuro finirent par tomber sur sa montre et il constata qu'il était déjà cinq heure passé. Le temps passait bien trop vite à son goût. Tatsuya devait encore passer dans un combini afin de s'acheter de quoi faire à manger pour le week-end donc il ne pouvait pas vraiment se permettre de traîner plus longtemps dans le centre commercial, quand bien même il aurait apprécié passer un peu plus de temps avec la châtain. Quittant son tabouret, Himuro glissa son gobelet Starbucks dans son sac de courses – il aimait bien les garder – et expliqua à Junko qu'il ne pouvait pas s'attarder. Les combini fermaient tard mais il ne voulait pas non plus manger à dix heure du soir. D'autant plus que sa famille avait l'habitude de manger relativement tôt, donc son horloge interne et son estomac était réglé sur cet horaire-là – pour cause, la semaine, il descendait toujours à la cafétéria à cette heure-ci.

▬Je vais te raccompagner, tu habites loin d'ici ?



© Never-Utopia & Moona Neko



HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

* Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» * Un soda plus tard ... | PV. Jun-chan ♥
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» La philosophie du coquillage (Shiina-chan + you ! (libreuh))
» ♣ The Presentation of Karin-chan ♣
» Hebi-chan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-