The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 A l'ombre d'un arbre [PV Imayoshi creepy senpai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: A l'ombre d'un arbre [PV Imayoshi creepy senpai]   17.02.15 12:24

A l'ombre d'un arbre


with imayoshi shoichi
Ca s'annonçait mal. Très mal. Lorsqu'Imayoshi étirait un sourire jusqu'aux oreilles, c'est qu'il avait encore manigancé un sale coup pour lui. Et habituellement, il réussissait bien à obtenir ce qu'il voulait. Malheureusement pour Makoto. Alors, il ne fut pas étonné tant que ça lorsqu'il sentit un frisson désagréable parcourir son échine en revenant à table.

-Cela ne m'étonne pas de toi, je sais à quel point tu aimes les choses sucrées, c'est pour ça que je te l'offre évidemment, je ne serais pas un bon Senpai sinon ~

Hanamiya n'aimait pas les choses sucrées en général. La preuve, il ne mangeait que du chocolat 100%. Le 70% étant déjà très amère, celui-ci était carrément quelque chose au-dessus. Et les choses sucrées, il ne les mangeait qu'en compagnie de sa génitrice, qui rapportait souvent des pâtisseries offerts par des clients ou lorsqu'elle revenait du travail. Certaines choses faisaient donc exception à la règle. Comme les dorayaki par exemple ou les gâteaux de lune. En fait, il ne mangeait que ce qui était traditionnel. Il avait du mal avec les gâteaux à la crème ou au beurre. Il préférait largement les biscuits secs.

Il fronça les sourcils en voyant une serveuse apportée l'addition. Ils... Ils n'allaient pas manger ici ?! Ils allaient prendre leurs desserts à l'extérieur ?! Ce qui voulait dire passer encore plus de temps avec psychopathe à lunettes complètement fêlée du bocal. Tout mais pas ça... Qu'est-ce qu'il avait fait ? Il n'aurait peut-être pas du quitter la table. Mais sa mère l'aurait assommé d'appel s'il ne répondait pas dans l'immédiat.

-Mais pas ici, ce n'est pas très bon. Je te l'offrirais dehors ~ , confirma malheureusement son aîné en laissant un billet pour laisser sa note.

Les insultes fusèrent dans sa tête tel un véritable feux d'artifice pendant qu'il grinçait des dents.

.
.
.

Assis sur un banc, à l'ombre d'un arbre dans un parc, Hanamiya soupira d'exaspération, les bras appuyés sur ses jambes, la tête en avant. Il n'avait jamais été aussi épuisé mentalement depuis longtemps. Logique puisque voilà presque deux ans qu'il n'avait pas Shoichi, il n'avait donc pas à le supporter. Au collège, il l'avait pas mal fréquenté mais uniquement durant les activités. Mais c'était déjà trop pour sa pauvre personne. Alors le revoir aussi soudainement, sans aucune préparation mentale, il y avait de quoi être fatigué et à bout de nerf avec ce type.

Il releva finalement la tête et jeta un rapide coup d'oeil vers le stand où se trouvait Imayoshi, faisait la queue pour acheter les taiyaki qu'il avait exigés. C'était ça ou rien d'autre. Le trajet jusqu'ici c'était fait en silence, et Hanamiya lui avait dit d'aller chercher le dessert pendant qu'il gardait un banc. Traduction : il n'avait aucune envie de passer plus de temps que nécessaire dans une file d'attente avec ce dérangé.

Il put donc ainsi profiter de dix minutes seuls pour recharger ses batteries. Lorsque le brun à lunettes revint avec les gâteaux, Makoto prit le sien sans même le remercier. Il examina la friandise en forme de poisson avant de croquer dedans, la pâte d'haricots rouges sucrées envahissant ses papilles. Avoir la bonne pleine lui donnait une bonne excuse pour ne pas lui parler.

Mais pour combien de temps... ?



(c)codée par hanameow








Dernière édition par Hanamiya Makoto le 01.04.15 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tôo
avatar



InformationsMessages : 89
Date d'inscription : 19/07/2014
Localisation : Ne me cherchez pas ~
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #006666

RP terminés: 3

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: A l'ombre d'un arbre [PV Imayoshi creepy senpai]   02.03.15 22:14



Encore une fois, tout comme prévu.

Si la personne qui l'accompagnait n'avait pas été aussi distrayante, Imayoshi se serait sans doute ennuyé qu'il tombe aussi facilement dans sa petite entourloupe. Enfin, ce n'est pas comme s'il l'avait forcé. Rien n'obligeait Hanamiya à le suivre dehors pour rallonger un peu plus leur temps si précieux passé ensemble. Mais voilà, il y avait une récompense à la clef. La carotte et le bâton. C'était scandaleux, mais c'était comme ça que l'aîné des deux aimait faire fonctionner leurs relations. D'ailleurs, c'était une relation réciproque. Si le capitaine de Kirisaki Dai Ichi dégustait, celui de Tôo était aussi obligé de payer de sa personne -et de son porte-monnaie- en échange de ce petit amusement. En même temps, les occasions comme celles-ci étaient si rares qu'elles ne le ruineraient pas de sitôt.

Ils sortirent tous les deux du restaurant, Shouichi assez soulagé en entendant une dernière fois la voix de la fille qui s'était occupée d'eux les saluer. Elle aussi, elle avait été une plaie à gérer.

Évidemment, son kohai exprima immédiatement son envie unique et non négociable pour achever le repas en des Taiyaki. Le plus âgé du se retenir de pouffer de rire, parce que même s'il l'avait annoncé de manière à être le plus désagréable possible, réclamer cela était juste mignon. Comme un enfant. Il eut bien envie de lui tapoter la tête en lui sortant une petite réplique aussi vicieuse que bienveillante, mais se retint à la dernière minute. Ils étaient en pleine ville, s'il le frappait cette fois, il pourrait aisément s'enfuir avant de payer les conséquences de son acte. Et Imayoshi n'avait pas vraiment envie de finir cette journée agonisant dans le caniveau.

Heureusement, Imayoshi connaissait un endroit tranquille dans lequel il y avait un stand de diverses gâteries, dont des Taiyaki. Ils repérèrent bien vite les lieux et sans surprise, c'est le senpai qui dû subir la lourde attente de la file pendant que son cadet profitait du soleil assis sur un banc. Cruel... Mais enfin, c'était cela aussi être un senpai. Il devrait sans doute s'estimer chanceux qu'il n'en ait pas profité pour lui fausser compagnie. Enfin, si son kohai faisait cela, il laissait passer la chance de se voir offrir une délicieuse pâtisserie sur laquelle peu de personnes cracheraient. Et bien sûr, Shouichi le savait parfaitement.

Il revint avec les deux mets, l'un à la crème pour lui, et l'autre à la pâte de haricot rouge et s'assit à ses côtés en silence sans espérer un quelconque remerciement.

Il fait beau et chaud. Le temps parfait pour savourer ce genre de douceur en plein air. Le lycéen à lunettes se laissa le temps de savourer la sienne, la garniture sucrée à arôme de vanille ravivant ses papilles. Comme il s'y attendait avec ce genre de nourriture, elle débordait rapidement sur les côtés, et se lécher les lèvres entre chaque bouchée était inévitable. Il passa sa langue pour attraper les dernières gouttes de la petite pâte crémeuse avant de retourner ses yeux de fouines sur son camarade. Lui non plus n'était pas à l'abri de cela, c'est pourquoi il lui en resta même après qu'il se soit nettoyé.

Avec un petit rire, Imayoshi vint attraper les restes avec son pouce.

"Tu n'as pas à être aussi pressé tu sais ~ On a tout le temps devant nous pour discuter."

Évidemment, il se lécha le doigt pour goûter la pâte sucrée. Pas mauvais, mais ce n'était pas sa saveur préférée.

"Même si je sais que tu ne m'aimes pas... ce qui est dommage, parce que moi je t'aime bien."

Il le regarda avec un air presque tendre, visiblement sincère dans ses paroles malgré tout le double sens qu'on pourrait y apporter.



Dernière édition par Imayoshi Shouichi le 26.04.15 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: A l'ombre d'un arbre [PV Imayoshi creepy senpai]   09.03.15 15:48

A l'ombre d'un arbre


with imayoshi shoichi
L'hazuki déborda rapidement du taiyaki, l'obligeant à se lécher régulièrement les lèvres pour ne pas que la pâte rouge et sucrée ne tombe sur ses vêtements. Il n'avait aucune envie de se retrouver avec une tâche rose sur son t-shirt. Sa mère allait encore le charrier là-dessus après. En parlant d'elle, il fallait qu'il passe encore à une supérette sur le chemin du retour. Elle lui avait demandé d'acheter quelques produits ménagers avant qu'il ne rentre. La famille Hanamiya avait certes énormément de facilité, mais sa mère ne souhaitait pas engager de femmes de ménages. Makoto ne savait pas trop pourquoi d'ailleurs. Et puis quelque part, il n'apprécierait pas franchement qu'une inconnue entre dans sa chambre pour nettoyer. Non pas qu'il n'avait rien à cacher – ou pas – mais il détestait lorsqu'on pénétrait dans son espace personnel.

Le capitaine de Kirisaki Daiichi finit donc son taiyaki, ignorant le petit rire à sa gauche de son aîné. Avant même qu'il ne le fasse lui-même, Imayoshi passa son pouce sur les restes de la garniture qui était restée. D'abord surpris par le geste, il écarquilla les yeux en le regardant à la fois surpris et dégoûté de son geste.

-Tu n'as pas à être aussi pressé tu sais ~ On a tout le temps devant nous pour discuter.

C'est bien là tout le problème. Il n'avait aucune envie de discuter avec lui. Mais vraiment aucune envie. Pourquoi est-ce qu'il ne comprenait ? Hanamiya connaissait la réponse, après avoir passé deux ans dans le même club de basket, à collaborer. Parce que cet espèce de psychopathe de kitsune à lunettes prenait un malin à plaisir à se jouer de ses réactions. Tout ça parce que monsieur a été le premier à découvrir son vrai visage. Parce qu'il avait réussi à déceler la supercherie derrière son masque de gentil garçon bien élevé et pleins de bonnes intentions ! Juste parce qu'il l'avait soupçonné, il se permettait de faire bon comme lui semblait avec lui !

-Même si je sais que tu ne m'aimes pas... ce qui est dommage, parce que moi je t'aime bien.

Oui, vraiment dommage... qu'il l'aimait bien. Hanamiya n'avait pas besoin de son affection ou de son amitié. Il avait bien vécu jusque là sans lui mais il avait fallu que ce type débarque dans sa vie. Chaque fois qu'il était dans le coin, tout foirait. Chaque fois qu'il voyait ce sourire mauvais étiré sur ses lèvres, il ne pouvait s'empêcher de frissonner. Makoto n'avait pas peur du capitaine de Tôo. Jamais de la vie ! La seule chose qu'il éprouvait pour lui, c'était de l'irritation et de l'agacement. Sa simple présence le mettait mal à l'aise.

Parce que, Makoto ne voulait pas se l'avouer, mais avec Shoichi, il se sentait comme pris au piège dès l'instant où il entrait dans son champ de vision.

Le capitaine-coach savait comment il fonctionnait. Et son aîné savait qu'il savait. Il aura beau faire, il aura une longueur d'avance. Évidemment, il se débattait, luttait au début. Mais il comprit bien vite que c'était ce que recherchait l'autre. Hanamiya avait longuement réfléchi à comment il pourrait se défaire de son emprise. Et il en était à une seule et unique conclusion : ne plus réagir. En espérant qu'il se lasse rapidement et qu'il lui foute la paix pour de bon.

-J'en ai rien à foutre que tu m'aimes bien ou pas, déclara Hanamiya d'un ton acerbe en le regardant du coin de l'oeil non moins irrité. Pourquoi tu me lâches pas la grappe un peu ? Ça t'amuse de me faire autant chier ? Ah oui, c'est ton futur boulot, emmerdeur de première non ? /div>


(c)codée par hanameow







Dernière édition par Hanamiya Makoto le 01.04.15 18:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tôo
avatar



InformationsMessages : 89
Date d'inscription : 19/07/2014
Localisation : Ne me cherchez pas ~
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #006666

RP terminés: 3

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: A l'ombre d'un arbre [PV Imayoshi creepy senpai]   21.03.15 0:39



Une douce et agréable journée.

C'est ce que se disait Imayoshi en regardant le ciel en croquant encore une fois dans son dessert après avoir fais sa petite déclaration. Le capitaine du club de basket de Tôo n'était pas compliqué et il arrivait facilement à profiter des choses simples de la vie. Manger un Taiyaki dans un parc en compagnie d'une personne qu'il appréciait en faisait partie. Sur le papier évidemment, ça paraissait innocent, et n'importe qui lui donnerait raison d'apprécier un tel moment. Évidemment, il ne préciserait pas qu'il s'amuserait à tourmenter ladite personne sur des sujets plus ou moins épineux parce qu'il aimait plus que tout la voir se torturer l'esprit pour lui répondre entre deux gazouillis d'oiseaux.

Pourquoi aimait-il tant énerver Hanamiya?

C'était une question intéressante, que le concerné lui avait d'ailleurs implicitement posé. Son cadet était quelqu'un de méprisable à qui on aurait envie de mettre des baffes quand on se rendait compte de sa malhonnêteté, comme lui. Bien sûr, il y avait de ça; Imayoshi trouvait rarement des personnes qui se servaient de leur cerveau pour semer le trouble chez les autres. Eh oui, lorsqu'il l'avait percé à jour au collège, il s'était senti fier et heureux. Il avait trouvé quelqu'un comme lui. Il avait trouvé quelqu'un avec lequel il pourrait s'amuser et révéler à son tour sa vraie nature sans prendre de risque. Ce qu'il aimait bien, chez Hanamiya, c'est qu'il pouvait agir naturellement tout le temps, sans cacher sa véritable nature, sans se retenir.

Alors oui, c'était sûrement une grosse malchance pour le capitaine de Kirisaki Dai Ichi de s'être attiré cette étrange faveur de la part de son senpai. Être l'une des rares personnes à côtoyer Imayoshi sans que ce dernier ne cache réellement son jeu. Mais c'était quelque chose de réciproque. Shouichi aimait aussi beaucoup comment Makoto ne se retenait pas devant lui pour être désagréable et franc alors qu'il devait certainement faire preuve d'une certaine retenue devant les autres. Même ceux qui connaissaient son vrai jeu. Et c'était pour ça qu'il voulait le pousser à bout. Il avait envie de voir encore plus ce vrai visage, celui qui ne se retenait pas de peur d'être découvert. C'était très risqué, mais il aimait prendre ce genre de pari. Il était très doué au poker après tout.

Son sourire s'étira lorsqu'il lui répondit:

"Encore une fois, ce que tu dis est vraiment terrible, Hanamiya-kun. Je crois que je ne pourrais jamais m'y habituer."

Évidemment, son ton décontracté ne correspondait pas vraiment à ses paroles, mais c'était toujours un jeu amusant pour lui.

"Et je te "lâche la grappe", je n'y peux rien si nous nous sommes rencontrés par hasard. Je ne t'ai forcé à rien, à ce que je sache."

Mauvaise foi, mauvaise foi... mais quand rien ne peut être prouvé à moins d'avoir une machine qui puisse lire l'esprit, Imayoshi savait que ses paroles étaient incontestables. Hanamiya, mieux que personne, n'était bien placé pour savoir ça.

"Si ça m'amuse... je ne pense pas te surprendre en te répondant que oui ~ " Avoua-t-il finalement d'un ton amusé. "Tu ne t'en rends certainement pas compte, mais à force de vouloir être à ce point antipathique et méchant, tu produis l'effet inverse de ce que tu voudrais. Et je ne suis certainement pas le seul."

Eh oui. C'était cela la vérité. Plus Hanamiya protestait, plus il s'accrochait à lui. Il devait bien le savoir, au fond, puisque son cadet tentait malgré tout de feindre l'indifférence, de ne pas répondre à ses pics, mais il n'avait jamais vraiment été très doué pour ça. Imayoshi avait l'art et la manière de trouver les sujets épineux de ses interlocuteurs, à croire qu'il aimait toucher des cordes sensibles. C'était très certainement le cas. En ce qui concernait le plus jeune, c'était facile à trouver.



Dernière édition par Imayoshi Shouichi le 26.04.15 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kirisaki Daiichi
avatar



InformationsMessages : 208
Date d'inscription : 29/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #339999

RP terminés: 8

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: A l'ombre d'un arbre [PV Imayoshi creepy senpai]   01.04.15 18:30

A l'ombre d'un arbre


with imayoshi shoichi
Une journée normale qui as tourné au cauchemar.

Enfin, c'était comme cela qu'il voyait les choses dès qu'Imayoshi venait lui parler. Dès lorsqu'il lui adressait la parole ou lui disait simplement bonjour, sa journée était fichue. De ce fait, ses deux premières Son aîné était sans doute la seule personne où il avait du mal à se faire entendre. Pourquoi ? Il n'en savait rien. Mais ce connard se payait de sa tête à chaque fois. Et même s'il en était conscient, pour x ou y raisons, il était incapable de l'ignorer. Enfin si, il le pouvait, mais c'était plus fort que lui. Jamais, ô grand jamais, même après sa mort, il n'avouera qu'il se sentait parfois piégé quand il était avec lui. C'était avoué sa défaite face à ce renard mal léché.

-Encore une fois, ce que tu dis est vraiment terrible, Hanamiya-kun. Je crois que je ne pourrais jamais m'y habituer.

Et Makoto était la Reine d'Angleterre, peut-être ? Bien sûr qu'il était habitué, depuis le temps ! Il se foutait simplement de sa gueule. Mais le plus jeune se contenta de grincer des dents, le laissant parler.

-Et je te "lâche la grappe", je n'y peux rien si nous nous sommes rencontrés par hasard. Je ne t'ai forcé à rien, à ce que je sache.

Il le savait ça, pas la peine de lui rappeler sa grande et regrettable erreur !

-Si ça m'amuse... je ne pense pas te surprendre en te répondant que oui ~

Non, ça ne le surprenait pas du tout. C'était une pure question rhétorique.

-Tu ne t'en rends certainement pas compte, mais à force de vouloir être à ce point antipathique et méchant, tu produis l'effet inverse de ce que tu voudrais. Et je ne suis certainement pas le seul.

Il n'y avait que lui qui voyait les choses de cette manière. Les autres répondaient à ses provocations comme il le voulait, grinçaient des dents de frustration et se retrouvaient complètement désarçonnés et désespérés. Leurs rêves volaient en éclat et cela d'un simple claquement de doigts. La quasi-totalité du Japon trouverait ses méthodes tout à fait indigne et honteuse vu la droiture et l'importance que l'on donnait à la loyauté, au respect des règles et à la discipline. Mais personne n'avait encore réussi à le démasquer. Seuls les joueurs sur le parquet étaient au courant. Du reste, l'arbitre n'y voyait que du feu. Il avait entraîné ses joueurs spécialement pour cela après tout.

Les coudes posés sur ses cuisses, son menton se reposant dans la paume de sa main droite, Hanamiya regardait ailleurs – du moment qu'Imayoshi n'était pas dans son champ de vision. Son regard olive balaya le parc, sans pour autant s'attacher à un quelconque détail. Il ne voyait pas les couples qui se baladaient, les personnes âgés donnant à manger aux canards, aux enfants qui jouaient dans les structures adaptées.

Le silence s'était finalement installé entre eux. On pouvait se demander si Makoto l'avait écouté ou l'avait simplement ignoré. Le deuxième cas de figure était tout à fait possible avec le Bad Boy. Ce dernier revint cependant sur terre, son portable vibrant dans la poche de veste. Il claqua sa langue contre son palais signe d'énervement et se redressa, prit son portable et fronça les sourcils en voyant le nom qui s'affichait. Il accepta l'appel et colla l'appareil contre son oreille.

-Oui, maman ?
-Mako-chan, pardon encore de te déranger mais pourrais-tu acheter du gingembre et de la citrouille s'il te plaît ? Lui demanda la douce voix de sa mère à l'autre bout du fil. Je viens de m'apercevoir que nous n'en avons plus.
-C'est noté, marmonna-t-il en faisant un effort de rester intelligible.
-Merci encore mon chéri. Fais attention en rentrant, le prévint-elle.

Il grommela plus qu'il ne répondit avant de raccrocher. À peine l'appel terminé, il lança un regard dur et menaçant à la personne assise à côté de lui. Il savait que ça n'aurait aucun effet sur Imayoshi mais qu'importe. Il espérait juste qu'il n'avait pas entendu la conversation qu'il avait eu avec sa mère, et qu'il n'avait pas l'intention de faire ne serait-ce qu'une remarque de son attitude vis-à-vis de sa génitrice. Il était aussi docile uniquement avec sa génétrice.

Rangeant son téléphone portable, il prit ses achats à ses pieds et se leva. Dans le même temps, il ne remarqua pas que son porte-feuille avait glissé de la poche arrière de son pantalon, s'échouant derrière le banc.

-Je m'en vais, dit-il simplement sans même le remercier.

Plus il s'éloignait, plus il sentit son corps se détendre. Ah, vivement qu'il rentre s'installer devant l'un de ses nouveau livre.



(c)codée par hanameow



{ J'avoue que je voulais te faire une farce une farce au début, mais te connaissant, tu allais la retourner contre moi. == Mais je t'ai laissé un petit quelque chose quand même. }




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tôo
avatar



InformationsMessages : 89
Date d'inscription : 19/07/2014
Localisation : Ne me cherchez pas ~
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #006666

RP terminés: 3

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: A l'ombre d'un arbre [PV Imayoshi creepy senpai]   16.04.15 21:06



Le silence se rétablit sans qu'Hanamiya ne réponde.

Cela n'étonna pas trop Imayoshi, qui savait que ce dernier espérait sans doute qu'il se lasse à force de voir sa conversation tourner au monologue. Mais le capitaine de Tôo avait l'habitude de faire de longues tirades face à quelqu'un pour finalement ne rencontrer qu'un mur d'ignorance ou de mépris. C'était très blessant. Mais il ne se décourageait pas pour autant dans sa tentative de se faire de nouveaux amis. Il ne pouvait pas dire que sa persévérance payait à chaque fois , bien au contraire, mais il savait qu'au moins comme ça, il marquerait les esprits pour ne pas se faire oublier. Après, on lui avait dit un jour qu'il devrait peut-être arrêter de se montrer désagréable volontairement mais où était l'amusement alors?

Oui, Shouichi avait une vision bien spéciale des relations, de l'attachement et de l'affection. Certains exprimaient leur amour en embrassant la personne concernée, lui il la torturait psychologiquement. Pourtant l'intention restait la même. Vraiment. Après évidemment, dire que toutes les personnes avec lesquelles il s'est amusé ne sont que des personnes qu'il appréciait serait gros. Évidemment qu'une bonne partie d'entre elles n'était que des victimes de son sadisme naturel. Peut-être était-ce à cause de cela qu'il avait du mal à faire passer ses sentiments quand il adorait vraiment quelqu'un...

Toujours rien. Makoto s'entêtait à vouloir regarder n'importe quoi sauf lui.

Cela laissa l'occasion à son senpai d'observer un peu mieux ses traits. Eh bien, il avait un peu changé depuis la dernière fois. Son visage était plus fin, moins rond, ses yeux aussi semblaient avoir gagné en maturité et ses cheveux avaient indéniablement poussé. Il restait cependant toujours cet éclat de colère dans ses yeux olive accompagnés de cette crispation de sa mâchoire qui le caractérisait tant lorsqu'ils se voyaient. Le plus âgé des deux se souvenait bien avoir observé ce visage lorsqu'il fut serein dans le passé, se pensant à l'abri de toute tension. Maintenant pour ne profiter, il était obligé de le regarder en cachette. Cela le faisait presque regretter d'être une source d'ennuyer pour son kohai. Presque.

Une sonnerie de téléphone interrompit ses pensées et il se fit encore plus discret et innocent que d'habitude.

La conversation ne dura pas bien longtemps, et Imayoshi eut un sourire amusé en voyant Hanamiya tenter de cacher tant bien que mal, autant le sujet de la conversation que l'identité de son interlocuteur. Malheureusement pour lui, son ainé avec une ouïe très fine. Une fois qu'il eut fini, il lui servit son regard le plus adorable, comme pour le prévenir de retenir toute remarque si jamais il avait osé espionner honteusement sa discussion. Jamais Ô grand jamais le lycéen à lunettes ne se permettrait ça voyons! Après cela, il déclara son départ, sans même le remercier pour le repas ou le Taiyaki. Eh bien, quelle impolitesse, et quand bien même il l'adorait, Imayoshi sentait qu'il était de son devoir de Senpai de le punir pour cela.

Et comme si Dame Hasard eût été de son avis, son regard de vipère se posât sur le portefeuille que son cadet avait oublié dans sa précipitation. Voilà un des signes du destin qu'il appréciait tout particulièrement. Sans un mot, il prit l'objet précieux d'une main et se redressa en réajustant ses lunettes de l'autre puis suivit Hanamiya avec le plus de discrétion possible pour le rattraper. Une fois qu'il fut à son niveau derrière lui, il se colla à son dos afin d'être sûr de ne pas être vu et posa sa main libre sur la poche gauche arrière de son pantalon. Il la laissa traîner ainsi quelques secondes avant d'attraper le bout de la dite poche des doigts et d'y glisser l'objet perdu.

"Tu as oublié ton portefeuille, Mako-Chan ~ cela aurait été dur de faire tes courses sans. " Murmura-t-il dans son oreille d'une voix très basse.

Après cela, il s'autorisa quand même à tapoter l'objet à travers la poche du pantalon puis s'éloigna rapidement, sachant bien que son geste n'allait pas laisser de marbre son cadet et sentit qu'il était le moment pour lui de battre en retraite. Toute bonne chose avait une fin, et il avait atteint son but après tout. C'est pourquoi il prit la direction opposée en lui faisant signe de main avec un grand sourire joyeux.

"J'espère qu'on pourra vite remettre ça ~ Dis bonjour à ta maman pour moi."

Sur ce, il prit la fuite, devinant bien dans son dos les menaces de morts, insultes et autres voeux de bonheur qu'Hanamiya devait lui souhaiter.



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: A l'ombre d'un arbre [PV Imayoshi creepy senpai]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A l'ombre d'un arbre [PV Imayoshi creepy senpai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A l'ombre d'un arbre [PV Imayoshi creepy senpai]
» A l'ombre d'un arbre
» [Port Réal] A l'ombre de l'arbre-coeur [PV Arianne]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-