The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Kazuri Yui | The Stealer ... le p'tit singe de la GMF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Kazuri Yui | The Stealer ... le p'tit singe de la GMF   20.02.15 20:44



Kazuri Yui
Hakuko, lâche-moi, je ferais rien, promis. S'il te plaît, s'il te plaît, s'il te plaaaaaaait!!




  • Nom : Kazuri
  • Prénom : Yui
  • Surnom : le singe ou The Stealer … Yu’ aussi j’imagine que ça va
  • Age : 16 ans
  • Date de naissance : 12 juin
  • Nationalité: Japonaise
  • Taille : 161 cm
  • Poids : 50 kg
  • Orientation sexuelle : Bisexuelle
  • Statut social : Modeste
  • Poste au basket : Ailier titulaire de l'équipe féminine de Kaijou
  • Situation familiale : Vit avec ses parents, a un grand frère, une grande soeur et des frères jumeaux … et célibataire également
  • Etablissement : Kaijou
  • Double Compte : Non
  • Avatar : Hoshiyama Ichigo + Aikatsu !


(c) crédit


CARACTERE
Énergique

Quand elle était petite ... quoi que, encore maintenant, elle se chamaillait physiquement avec ses frères - autant le plus vieux que les jumeaux - pour dépenser son trop plein d'énergie parce que sinon elle n'arrivait pas ... et n'arrive toujours pas à dormir la nuit. Elle est rarement épuisée d'ailleurs. Souvent, quand tout le monde est fatigué chez elle et que Yui court encore partout, sa mère l'envoie courir dehors et lui dit de revenir SEULEMENT quand elle est ENFIN épuisée pour que tout le monde puissent dormir en paix et surtout d'avoir un peu de silence dans la maison pour reposer leurs pauvres tympans stressés par la tornade Yui.

Bruyante

Vous connaissez le jeu du roi du silence? Eh bien ce jeu est LE JEU à ne pas jouer avec Yui, car ... elle ne tiendra même pas 100 millièmes de secondes et elle sera déjà disqualifiée ... à moins que vous vouliez gagner à coup sûr. Pourquoi? Parce qu'il n'y a pas plus bruyante qu'elle. Même que ses parents n'ont pas besoin d'acheter de réveille-matin à toute leur marmaille - sauf pour Yui - parce que c'est la demoiselle qui se chargera de réveiller les autres en gambadant dans les escaliers donnant l'impression qu'un tank déboule l'escalier ou quand elle vire sens dessus dessous sa chambre en bougeant toute sorte de trucs qu'elle lance un peu partout au lieu des déposer soigneusement. D'ailleurs elle a une voix qui porte assez bien ... alors nullement besoin de parler fort, d'avoir un micro ou d'un porte-voix. Ainsi, il ne faut pas qu'elle mette les pieds dans une bibliothèque à moins d'être en pantoufles et d'avoir une terrible laryngite, sinon elle se ferait sortir en moins de temps que ça prend pour dire petit singe. En gros ... elle déplace beaucoup d'air.

Irréfléchie

L'expression « tourner sa langue sept fois avant de parler » ou « réfléchir avant d'agir » ne font malheureusement pas parti du vocabulaire de Yui. Elle réfléchit très rarement et agit de manière très impulsive et dit souvent des trucs sans réfléchir qui soit lui vaut des ennuis, alors elle peut aller jusqu'à se confondre en excuses de manière assez extrême et pour se faire pardonner elle pourrait aller jusqu'à offrir un voyage à dos de poney volant ... ce qui lui vaudrait une autre claque derrière a tête de son amie d'enfance, Hakuko parce qu'elle avait encore dit des trucs qui n'ont pas de sens, sans réfléchir. Bref, si on ne la surveille pas, elle peut facilement se mettre dans le pétrin puisqu'elle est un peu comme un enfant qui a besoin de surveillance ... ce qui lui donne un comportement légèrement enfantin.

Toujours joyeuse

Si quelqu'un dit l’avoir déjà vue triste s'est un menteur ... enfin presque. Pourquoi? C'est simple! La demoiselle est toujours de bonne humeur, toujours le sourire aux lèvres presque fendu jusqu'aux oreilles. Cependant, la demoiselle a plusieurs sourires et s’est seulement quelqu'un qui la connait très bien peut arriver à déchiffrer ses sourires parce que même triste elle continue de sourire. Généralement elle se cache pour pleurer même si ça lui est déjà arrivé de pleurer devant quelqu'un. Même en se cachant derrière un sourire, elle est quelqu'un de très sensible et de fragile, mine de rien elle a besoin d'être protégée même si elle se donne l'air du contraire et que tout semble lui couler sur le dos, comme sur le dos d'un canard, alors qu'en réalité elle est bien plus touchée que vous pouvez le penser.

Espiègle

Tout comme les pokémons spectres, la demoiselle de la génération des miracles féminine aime se cacher dans le noir pour vous faire peur. Elle adore jouer des tours. Elle est toujours à la recherche de nouveaux tours à jouer ... de plus, elle a toujours ce petit sourire inquiétant sur le bord des lèvres quand elle s'apprête à faire une bêtise. C'est plus fort qu'elle en fait, elle ne peut pas s'en empêcher. Une fois elle avait inondé le banc de son professeur au Collège ... bon certes elle avait littéralement fini par être collée après les cours, mais au moins elle avait bien rit sur le coup.

Malicieuse

Étant pleine de malice, même si elle, elle ne l'utilise jamais à mauvais échéant. Elle arrive ainsi donc toujours à ses buts qu'elle s'était fixée. Comme au basket, elle arrive toujours à voler le ballon à ses adversaires par des stratagèmes pour le moins étrange, mais terriblement efficace. Quand elle veut généralement quelque chose elle fait tout pour l'obtenir le plus habilement possible de manière très ingénieuse. Cependant, ça ne lui vaudrait pas d'être admise à Serpentard pour autant.

têtue

Avez-vous déjà tenté de faire changer d'idée à un âne? Non? Eh ben n'essayez pas ... il va rester-là devant vous, sans jamais bouger, à vous fixer du regard comme s'il vous narguait. Essayer de faire changer d'idée à Yui, c'est un peu comme se heurter à un âne devant un mur ... il ne bouge pas et reste fixement sur son idée. Elle pourrait argumenter avec vous pendant très longtemps, sans jamais changer d'idée parce que quand elle a une idée derrière la tête, elle ne l'a pas ailleurs et sa parait!

Surexcitée

Peut-être avez-vous déjà regardé le film d'animation : « la véritable histoire du petit chaperon rouge » et remarquer l'étrange phénomène qu'était le petit écureuil. Et bien figurez-vous que la demoiselle lui ressemble étrangement ... à toujours sauter partout, courir ... jusqu'à même parler très très très vite. D'ailleurs c'est encore pire quand elle prend du sucre ou de la caféine ... comme dirait le loup : « j'ai créé un monstre ! » Elle donne toujours l'impression d'être sur un rush de sucre à rire joyeusement pour tout et rien et à toujours vouloir faire rire et sourire les gens combiner avec sa joie de vivre extrême.

Bavarde

Yui n'a jamais eu et n'aura jamais la langue dans sa poche. D'ailleurs elle parle souvent sans trop réfléchir comme à son habitude. Elle peut passer du coq à l'âne, passer par le tigre et revenir au coq en une fraction de temps. Il n'est pas rare que les gens se retrouve à l'écouter raconter toute sorte d'histoire abracadabrante. Quand elle raconte ses histoires, elle va même juste qu'à changer sa voix pour faire les voix des personnes, faire plein de geste ... de faire presque une reconstitution nature avec plein de détails sur tout et n'importe quoi.

Optimiste

Niveau optimisme, la blondinette est assez extraordinaire. À l'entendre parler et trouver toujours des solutions à tout ... même si ce n'est pas toujours réalisable, tellement elle croit en ce qu'elle dit on pourrait facilement la croire capable de guérir un cancéreux en face terminale. Elle voit toujours les choses selon leur beau profil ... si elle était avocate elle offrirait probablement de faux espoirs aux meurtriers ... mais il ne faut pas lui en vouloir elle voit toujours la vie en rose ... même lors de terribles catastrophes naturelles, même si le niveau d'optimisme descend assez drastiquement.

Déterminée

Depuis toute petite, elle a toujours fait une preuve d'une grande détermination. Quand elle veut quelque chose, elle se donne tous les moyens pour y parvenir. Elle ne reste jamais là sans rien faire. Elle agit toujours en un quart de tour et ne lâche jamais quelque chose avant d'avoir atteint son but et d'être pleinement satisfaite, car sinon elle recommence tout à zéro jusqu'à la perfection.

Bornée

Puisque personne n'est parfait, il faut bien que la demoiselle, peut-être chiante quelques-fois, ait un défaut. En fait, comme elle peut argumenter longtemps sur un sujet, même si elle a tort, elle continuera à argumenter jusqu'à ce que vous cédiez. Si elle se regarde dans le miroir en disant qu'elle est laide ... bonne chance pour lui faire dire le contraire ... elle pourrait vous énumérer toutes les raisons du monde de pourquoi elle est laide.


HISTOIRE
La famille Kazuri était une famille sans histoire, ni trop riche, ni trop pauvre. Elle se situait plutôt dans la moyenne. Peut-être même la moyenne un peu plus fortunée, mais sans plus. Dans cette famille, chaque membre avait un don indiscutable pour quelque chose de plutôt artistique, culinaire voir même le balai ou la science, tous deux acceptés depuis deux générations seulement. C'était d'ailleurs les seuls dons acceptés depuis des lustres, de génération en génération. Un aspect ancestral des plus importants pour eux était la connaissance de soi, ainsi depuis tout jeune, ils étaient mis à l'épreuve pour trouver leur don ... soit en même temps le métier qu'ils pratiqueraient toute leur vie.

Le père de la famille était chef cuisinier et possédait un restaurant 5 étoiles au centre-ville même de Tokyo et la mère était une danseuse étoile hors pair de balai. L'enfant aîné de la famille composée de cinq enfants était un dessinateur aguerrit ayant toujours toute sorte d'histoire lui trottant en tête, ainsi il voulait devenir BDiste. La deuxième enfant de la famille avait toujours été attirée vers le tissu, les vêtements, les arrangements ... ainsi sa voie était déjà toute tracée pour devenir une styliste. Elle avait déjà confectionnée des vêtements pour son mannequin préférée ... soit sa petite sœur. Petite sœur que nous allons revenir après avoir parlé des jumeaux. Le premier ayant un don certain pour la musique de type rock, voulait créer son propre groupe de musique et voyager à travers le monde et le dernier voulait aider son prochain en trouvant des remèdes aux maladies.

Pour ce qui était de la troisième enfant sur cinq … s’était une autre histoire. Une bien triste histoire. La pauvre, elle n’avait pas encore trouvé sa voie, rien ne l’intéressait plus qu’autre chose et chaque fois qu’on lui demandait ce qu’elle voulait être plus tard elle répondait sans détour qu’elle voulait être heureuse, ne comprenant pas le sens de la demande. Ainsi, ce fut à l’âge de 5 ans que les grands-parents autant maternels que paternels renièrent la petite Yui et que le père l’ignora tout simplement. La mère étant beaucoup plus souple, moins conservatrice répétait sans cesse à l’enfant qu’elle avait tout son temps et qu’elle l’aimerait toujours quoi qu’elle décide de faire. Au moins, elle pouvait compter sur sa mère, sa sœur et ses frères.

***

Deux années se sont écoulées, deux longues et pénibles années où la jeune fille essayait tant bien que mal de trouver sa voie, sa route pour l'avenir, en vain. Elle se résolut tristement au fait que son père et ses grands-parents ne l'aimeraient jamais parce qu'elle est incapable de suivre la tradition familiale ancestrale. Seulement, c'est à cet âge que la vie de l'enfant allait commencer à prendre un tout autre tournant. C'est en errant comme une âme en peine, malgré le sourire contradictoire qu'elle affichait, dans la cours de récréation de l'école primaire qu'elle observait au loin une jeune fille ... qu'elle trouvait toujours trop sérieuse et froide à son goût.

Au bout de plusieurs jours d'observation elle s'était enfin décidée à l'approcher pour remédier à la situation. Au fil du temps, on pouvait les voir presque toujours ensemble, même si la jeune fille froide et sérieuse prénommée Hakuko, la frappait régulièrement pour diverse raison, la jeune Yui toujours souriante restait néanmoins toujours avec son amie d'enfance.

***

C'est quand elle entra au Collège de Teikou que tout changea particulièrement pour elle. Cherchant d'abord un moyen de se dépenser pour pouvoir dormir le soir et aussi pour se démarquer des autres, elle décida de s'inscrire en athlétisme dès sa première année. La blondinette s'entraîna des plus rigoureusement ce qui améliora considérablement sa vitesse. Même qu'elle arrivait à battre le garçon le plus rapide de sa classe. Enfin! Elle était bonne en quelque chose. Sa mère était fière d'elle, mais son père l'ignorait toujours.

Seulement, rapidement elle rencontra une autre jeune fille, du prénom de Tsubaki. Sans trop savoir pourquoi, la rouquine défia la blondinette à une course de 100m. Aussi étonnant que ça puisse paraitre, elle perdit la course, la motivant ainsi encore plus à devenir encore plus rapide. Mais sans trop savoir pourquoi encore une fois, elle se trouva membre du club de basket. Il se trouvait en fait que Tsubaki était la capitaine de l'équipe féminine.

Mystérieusement, durant leur duel de course, il se passa quelque chose en Yui. Un sentiment encore inconnu pour elle. Elle était tombée sous le charme de Tsubaki. Cependant, elle se sentait un peu mal face à cette étrangeté, qu’elle décida de cacher, loin enfuit dans son cœur. Mais inconsciemment, elle n’écoutait que les ordres de sa capitaine … si quelqu’un d’autre lui ordonnait quelque chose elle risquait fort bien de l’envoyer sur les roses.

***

Lors de leur deuxième année, lors du championnat. Elles gagnèrent encore, tout comme l'équipe masculine nommée la génération des miracles. Seulement, l'équipe féminine aussi était une génération des miracles seulement, personne n'en parlait ou presque. Ce fut d'ailleurs à ce moment que son père recommençait à lui parler, remarquant que sa fille avait trouvé sa voie même si ça ne faisait pas partie des « métiers respectables » de leur famille. D'ailleurs, il était venu secrètement voir le match de sa fille cadette. De plus, son grand-frère était très fier d'elle et voulait en faire une héroïne d'une de ses BD avec l'équipe de basket tout en lui disant qu'elle était en train de changer les choses ... même si les grands-parents la traitaient presque de monstre et d'erreur de la nature. Il était persuadé qu'un jour ils l'accepteraient dans la famille.

Seulement, la catastrophe frappa l'équipe féminine. Sans aucune raison Tsubaki quitta le club sans la moindre explication. Toute suite, tout le monde se mirent à la détester ... mais pas Yui, qui l'aimait encore secrètement. Elle décida comme toutes les autres d'arrêter le basket, mais contrairement à ses compatriotes de terrain, elle continuait à côtoyer la demoiselle voulant à tout prix voir des sourires sur ses lèvres. Comble de malheur, Yui se rendit compte que son amie rouquine était proche ... très proche, même trop proche du capitaine de la génération des miracles, Akashi Seijuro. C'est le cœur complètement en miette que la petite blondinette retourna pratiquer l'athlétisme tout en continuant de côtoyer Tsubaki ... même en ayant mal, elle se disait que cela allait passer avec le temps qu'il fallait simplement être forte.

***

Après la remise de leurs diplômes, elle entra au lycée de Kaijou. C’est à ce moment-là que son amie d’enfance réussit à la convaincre de reprendre le basket. Chose qu’elle fit et elle devient rapidement titulaire de l’équipe féminine.



TEST RP
Ce matin-là, quand le réveille-matin sonna, la petite blondinette sortie son bras des couvertures et essaya d'arrêter tant bien que mal le bruit atrocement agressant sans pour autant ouvrir les yeux. Cependant, manque de chance à la place de l'arrêter elle le poussa littéralement par terre faisant un gros bruit quand il se fracassa contre le sol. Comme si son réveille-matin la trollait, il continuait de sonner. Sursautant, elle se leva d'un bon, jetant pratiquement ses couvertures sur le sol. Yui enfila ses pantoufles avant de ramasser son réveille-matin et de l'arrêter convenablement une fois déposé sur sa table de chevet.

Toujours en pyjama, elle sautillait dans le couloir jusqu'à l'escalier pour descendre à la cuisine. Même dans l'escalier elle sautillait donnant l'impression qu'un tank se dirigeait vers le rez-de-chaussée. Sautant les trois dernières marches pour atterrir bruyamment contre le sol. Gambadant vers la cuisine, elle sauta sur le comptoir pour ouvrir les armoires où les bols se trouvaient sur la dernière tablette. Pour les atteindre elle, devait monter debout sur le comptoir.

- Mais qu'est-ce que tu fais Imōtosan?, demanda l'aîné de la famille à Yui.

- Je veux juste un bol pour manger mon repas! , dit la collégienne de 2e année en faisant la moue.

Son frère rigola et aida sa sœur à descendre du comptoir et prit le bol et lui donna. La demoiselle de 14 ans lui sourit puis, partit en courant vers la salle à manger ... avant de revenir dans la cuisine chercher son repas. Dans l'escalier se tenait les frères jumeaux, pas encore complètement réveillés tout en se frottant les yeux.

- Mais pourquoi tu te lèves siiii tôt Onēsan?, demandait les jumeaux d'une même voix plaintive.

- C'est la finale du championnat de basket pour Teikou vous avez oublié?, dit la sœur aînée qui venait d'arriver dans les escaliers également.

- Ouiiii!, disent-ils en un bâillement.

***
L'heure du match arriva enfin. Depuis plusieurs heures déjà elle avait rejoint son équipe pour l'avant match. Le public était en délire ... certes moins que le public des garçons, mais tout de même. C'était maintenant le dernier quart. Teikou menait haut la main, mais elle ne prenait pas la situation pour acquis. Elles continuaient de se donner à fond. Il ne restait que quelques secondes et Yui avait le ballon. Elle passa entre les jambes de la personne qui essayait de la bloquer.

- Laissez passer! Je suis médecin!, dit-elle en forçant son chemin.

L'adversaire de Yui la regarda étrangement sans bouger, quand elle réalisa son erreur, elle parti en courant, mais Yui était déjà rendu au panier et elle dunka pour mettre le ballon dans le panier. Ça y est! La sonnerie retenti. Teikou avait gagné et haut la main en plus de ça.

Complètement folle de joie, la demoiselle sauta partout et sauta au cou de chacune de ses coéquipières, toute heureuse en gueulant et chantant des « on a gagné » et la chanson de Queen : « we are the champion ». D'ailleurs, elle voulait aller souhaiter bon match à ses adversaires, mais son coach l'arrêta radicalement en lui disant que ce n’était pas une bonne idée, que ça pourrait mal tourner si elle croyait qu'elle voulait les narguer. Elle leva alors les yeux et aperçut son père dans le public, il lui leva le pouce dans les airs avec les larmes aux yeux. Heureuse, la blondinette se précipita dans les bras de son père ... il l'aimait enfin!



CAPACITE DU JOUEUR
Yui est sans conteste la deuxième plus rapide de son équipe. Par contre, ne vous méprenez pas, nous sommes dans la réalité alors naturellement elle ne pourrait battre aucun vampire de twilight à la course. Même petite elle bat facilement des personnes beaucoup plus grandes qu'elle, prouvant ainsi qu'elle n'a aucunement besoin d'avoir de grandes jambes pour parvenir à fracasser tous les records tout en brisant le stéréotype qu'il faut être grande pour pouvoir jouer au basket. La jeune prodige du basket féminin est également très agile. Elle arrive à changer de direction très facilement et avec une telle fluidité qu'on pourrait croire que s'était prévu depuis de début alors qu'en fait non. Elle peut également facilement berner ses adversaires avec ses feintes grâce à son agilité et à sa rapidité. Ce fut d'ailleurs grâce à la combinaison de ses deux talents qu'on la surnomma « le singe ».

Grâce à sa petite taille, souvent ses adversaires ne la prenne pas au sérieux et se demande ce qu'une enfant fait sur le terrain en lui disant presque que sa place est dans l'estrade pas sur le terrain et qu'elle pourrait se faire mal. D'ailleurs, ce type de réaction l'irrite intérieurement, bien qu'elle ne le montre pas. Cependant, comme ses adversaires baissent leurs gardes, la demoiselle arrive à échapper facilement et rapidement à leurs défenses et fonce rapidement vers le panier adverse. Agile comme elle est, il est bien simple pour elle de passer sous leurs bras en faisant un semblant de limbo ou de passer le ballon entre leurs jambes, voir même de presque passer elle-même littéralement entre les deux jambes des grandes perches qui se tiennent devant elle.

Niveau voleuse de ballon, la demoiselle est une pro en ce domaine. Comme pour honorer son surnom elle fait toujours toutes sorte de singeries pour déconcentrer ses adversaires – à défaut de pouvoir camoufler sa présence comme le joueur fantôme chez la génération des miracles masculine, Kuroko Tetsuya – ce qui s’avère assez efficace. Étant autant habille pour le voler en hauteur autant quand le ballon frôle le sol en plein dribble, si elle est dans le coin c’est presque automatiquement une contre-attaque assurer pour son équipe. D’ailleurs, elle n’a pas peur de sauter … même quand elle marche on a l’impression qu’elle sautille … un peu comme la démarche d’Alice dans Twilight, tout en étant gracieuse et d’un pas léger malgré l’impression qu’elle a des ressorts dans les jambes.






  • Pseudo : Myxookiie
  • Âge : 21 ans et toute mes dents!
  • Comment avez-vous découvert le forum ? Bah … je suis revenue! J’étais Shizuku/Yui o/
  • Votre avis sur le forum ? SUUUUPER!
  • Votre présence sur le forum ? 5/7 normalement bien que je risque de pas nécessairement rp pendant les 5 jours, enfin faut pas s’inquiété, je m’en suit toujours sortie ^^
  • Code de validation :

(c) crédit


(c) codée par Tsu-chan


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Kazuri Yui | The Stealer ... le p'tit singe de la GMF   20.02.15 20:53

SHIZU <333333

Rebienvenue ! :3
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Kazuri Yui | The Stealer ... le p'tit singe de la GMF   20.02.15 21:04

Merci Kagami!! :)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Kazuri Yui | The Stealer ... le p'tit singe de la GMF   20.02.15 21:13

Re-bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas

avatar



InformationsMessages : 488
Date d'inscription : 18/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: Kazuri Yui | The Stealer ... le p'tit singe de la GMF   20.02.15 21:15




Wan wan!
Tu es validé(e) !

Avis de Tsubaki: YUIIIIIIIIIII ! Je suis tellement contente que tu sois revenue ;3; Bref, bref. Comme je m'y attendais, cette fiche est très bien comme lorsque tu t'es inscrite la première fois. Alors rebienvenue parmi nous et au plaisir de te revoir au détour d'un rp ~

Avis de Satsuki : Bien que je sois arrivée après, j'ai eu l'occasion de lire ta fiche (et tes RP) et je sais que tu maîtrises le perso sans soucis. Re-bienvenue parmi nous, c'est totalement Ok pour moi !!! ♥

Avis de Tatsuya: Fiche sans surprise puisqu'on a connu sa chère auteure il y a bien longtemps ... Ca fait plaisir de te revoir parmi nous ;; Bref, je vais pas redire ce que je t'ai dit la dernière fois, tu as mon feu vert et je te (re)souhaite un bon jeu ! :D

C'était la validation la plus rapide... c:


(c) codée par Tsu-chan




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Kazuri Yui | The Stealer ... le p'tit singe de la GMF   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kazuri Yui | The Stealer ... le p'tit singe de la GMF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand le singe surpasse l'homme
» le pont de singe
» Au revoir le singe [Pv Aradia Madison]
» Stealer
» Totem du Singe VALIDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: Sujets périmés-