The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Suzuki Akira | Overprotective big brother

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Suzuki Akira | Overprotective big brother   10.11.13 23:58


Suzuki Akira




Généralité


  • Nom : Suzuki
  • Prénom : Akira
  • Surnom : Aki-chan, Ra-chan, Onii-chan, Nii-san
  • Age : 18 ans
  • Date de naissance : 18 Août
  • Nationalité: Japonaise
  • Taille : 187 cm
  • Poids : 74 kg
  • Orientation sexuelle : Gay
  • Statut social : Aisé
  • Poste au basket : Allier Fort
  • Situation familiale : Deux parents, un frère et une sœur cadets qui sont jumeaux. Célibataire depuis qu'il a été séparé de son frère, n'a jamais pu se remettre dans une relation sérieuse mais seulement quelques coups d'un soir.
  • Etablissement : Lycée Yôsen
  • Double Compte : OUI
  • Avatar : Mikoshiba Seijuro – Free!


Caractère
Akira est par nature une personne avec qui on aime passer du temps. Avec qui on aime discuter, traîner, car il est toujours de bonne humeur. Sa joie de vivre se fait ressentir par la profondeur de ses sourires ou ses rires, et c'est ça que les gens apprécient chez lui. C'est quelque chose qui a toujours représenté le rouge depuis son enfance, qui a offert le réconfort à son frère et sa sœur dans les moments difficiles.  Ce n'est pas quelque chose qu'on lui ôtera. Même après leur séparation, il n'en est pas ressorti affecté. Du moins, pas physiquement. Il se montre toujours doux et tendre avec son entourage, et ce chaque jour. Même si au fond de lui, l'absence de son frère lui pèse énormément. Il s'inquiète sincèrement, sans compter qu'il ne se passe pas un jour sans que Akira pense à lui. A sa sœur aussi. Être éloigné de cette manière, c'est de la torture mentale. Il supporte à sa manière et sûrement plus facilement, mais il se demande souvent si cela affecte Ryoma ou lui cause du tort. La distance est cruelle, son père aussi. Si le rouge a toujours profondément aimé sa famille, il déteste ce dernier depuis qu'il l'a séparé de son frère. Son paternel l'a même renié, mais là où Akira lui en veut le plus, c'est dans la séparation. Peu importe l'héritage, si il ne peut même pas être avec Ryoma.

Il est dur de voir des défauts chez Akira. Il en a comme tout le monde, mais les qualités l'emportent plus facilement qu'autre chose lorsqu'on le connaît ou même qu'on le croise de loin. Très expressif, ce n'est pas son genre de mentir ou d'agir de manière hypocrite. Il est bien loin de ça. Le rouge est une personne douce, qui déteste la violence et l'évite constamment. Même lorsqu'il s'agissait de protéger son frère, plus jeune, il réglait bien souvent les conflits par un regard noir qui lui est propre. Il n'aime pas qu'on s'approche de trop près de Ryoma, c'est un fait. Possessivité qui implique forcément de la jalousie. Néanmoins, ce n'est pas le genre de jalousie méchante. Il est protecteur avec ses proches, mais encore plus avec son frère cadet à qui il adore ébouriffer les cheveux.

On peut bien pardonner ses défauts. Il est dur d'en vouloir à une personne aussi gentille qu'Akira, même pour son côté pervers. Il l'est, mais pas en grande quantité... juste ce qu'il faut. Ce n'est qu'avec son frère qu'il le dévoile beaucoup plus, les deux partageant de toute manière un lien spécial.

Mais bien que ce soit très rare, Akira peut aussi se mettre en colère. Normalement, vous ne le verrez jamais ainsi sauf si vous faites quelque chose de très grave qui nuit à ses proches. C'est vraiment si vous dépassez les limites, en gros. Néanmoins, il est généralement énervé contre son père plus que quelqu'un d'autre.

Par habitude, tout le monde sait au moins que le rouge est chaleureux et sociable. Ce qu'on apprend par la suite, c'est qu'il possède également une vie sur un écran, étant geek à ses heures perdues. Et bien souvent par le passé, il préférait négliger ses devoirs en jouant aux jeux vidéos ou sortant avec des amis. C'est l'une de ses passions, qu'il a partagé plus tard avec Ryoma. Avec ce dernier, on pourrait dire que son comportement est pur et tout ce qu'il y a de plus tendre. La crème de la crème, en somme. Ça le l'empêche pourtant pas de le taquiner ou autre. Il faisait beaucoup de sacrifices dans son intérêt si besoin, ou pour lui faire plaisir. C'était tout ce qui comptait pour lui, tout comme aujourd'hui.

Anecdote : Il a toujours sur lui au moins une tablette de chocolat, et des bonbons dans ses poches. Cette habitude est restée depuis que déjà enfant, il les gardait pour les offrir à Ryoma. Même depuis leur séparation, il continue d'en remplir ses poches.
Histoire

Chapitre I : L'enfance d'un héritier
Le jeune homme est né dans une famille aisée, entouré dès sa naissance d'une mère secrétaire et d'un père avocat. Étant le premier enfant, il était d'entrée de jeu destiné à devenir l'héritier et porter sur ses jeunes épaules de multiples responsabilités. Alors il fallait qu'il soit fort, dès son enfance. Deux ans seulement après, il eut une sœur et un frère cadets, tous deux jumeaux. Un autre devoir qui pesait de nouveau sur lui, le rôle de grand-frère. Cette tâche qui n'était en aucun cas une obligation ou quelque chose qu'on lui avait imposé, il l'accomplissait avec brio tous les jours. Il adorait passer du temps avec eux, les aider, les chouchouter. Tout son amour d'aîné, il leur offrait chaque jour avec plaisir, si bien que les trois enfants étaient très proches. Le jardin était leur cour de récrée, la maison un simple autre terrain de jeu. Jamais Akira ne s'en lassait. Néanmoins, les années passaient et il savait qu'il allait devoir évoluer un peu plus rapidement qu'eux. Que bientôt, son père commencerait à ne plus lui laisser autant de libertés.

Quelques années plus tard, rien n'avait changé sur le point relationnel. Le petit trio était toujours aussi proche. Cependant, Akira avait désormais douze ans et les responsabilités pesaient plus amplement sur lui. Pour succéder à son père, il se devait d'étudier deux fois plus qu'avant tout ce qui touchait au métier. Il était plongé plusieurs heures de la journée dans le vocabulaire juridique, les procédures et tout un tas d'autres catégories liées. Son père l'installait dans son bureau pour que le rouge n'y manque pas et travaille sans être distrait. Il devait bien avouer, la pression était parfois rude alors Akira faisait son maximum pour ne pas faillir. Cependant, il n'était jamais bien seul même lorsque son père s'absentait en le laissant étudier en paix. Son frère cadet Ryoma s'arrangeait souvent pour se faufiler dans le bureau du paternel, et se cacher sous la table de travail d'Akira.

Chapitre II : Début d'un amour interdit
En vérité, les relations avaient bien évoluées avec les années. Ce serait mentir de dire qu'il n'y avait pas eu un rapprochement certain entre Akira et son petit-frère. Ils passaient largement plus de temps ensemble, sans compter leur complicité qui avait augmentée -en partie grâce au secret qu'ils avaient. Haruka n'était pas au courant que Ryoma se cachait sous la table du rouge, lui tenant compagnie. Mais sa présence était un véritable soulagement et un encouragement pour ce dernier, surtout avec toute cette pression. Il n'avait plus tellement de temps libre autant pour lui que pour ses cadets... Le peu qu'il pouvait, il préférait le passer en compagnie des deux ou bien de sa mère.

Le temps passait nettement plus rapidement grâce à Ryoma, et Akira aurait eu du mal à se passer de sa présence. En dehors, son cadet ne le quittait pratiquement plus. Leur relation était presque devenue fusionnelle. Cependant le rouge cachait un secret qui avait commencé à le travailler depuis probablement ses dix ans. A l'époque, il n'avait pas encore su distinguer l'amour fraternel du vrai amour, mais il éprouvait de sincères sentiments pour son frère. Sentiments que bien sur, il n'exposait pas et cachait du mieux qu'il pouvait. Plusieurs raisons notamment les deux ans d'écarts avec son frère et son innocence l'y poussaient, ses parents, ses devoirs. Plus que tout, il ne voulait pas non plus causer des ennuis à son cadet avec ce genre de choses. Il préférait alors garder tout ceci pour lui, et continuer à profiter des moments passés en compagnie de Ryoma.

Deux ans plus tard, le rouge maintenant âgé de quatorze-ans avait évolué, tout comme son frère cadet. Mais sur le point sentimental, Akira était plus mature et commençait déjà à penser à d'autres choses. Comme aller plus loin avec Ryoma, cette envie de se rapprocher de lui dans le sens physique du terme envahissant parfois ses pensées. Un simple baiser, l'embrasser. Il aurait aimé casser les tabous entre eux et lui avouer ses sentiments, chose qui était malheureusement toujours impossible.

Jusqu'au jour où... Un accident survint. Ce n'était pas vraiment le bon terme, mais ceci restait un geste tabou de la part du rouge, que le cadet avait engendré. Il avait suffit d'un simple touché de ce dernier, pour qu'Akira craque. Il se contenait depuis maintenant tant d'années, que cela en devenait perturbant voir insupportable par moments. Alors, il n'avait pu résister à cette envie de l'embrasser. Il regretta cet élan après coup, ayant indirectement dévoilé ses sentiments. Il avait eu peur que Ryoma le rejette et ne veuille plus du tout lui parler, chose qui l'effrayait peut-être plus que si ses parents l'avaient su. Une angoisse qui finalement, fut de courte durée. C'est à partir de ce moment que tout commença, une relation secrète et bien plus que fraternelle entre eux. Personne n'était au courant, toujours pas leur sœur et encore moins leurs géniteurs qui ne se seraient jamais montrés tolérants envers ce genre de relation dans la famille.

Chapitre III : Secret et accident
La relation entre Akira et son cadet était plutôt bien gardée. Leur secret vivait, leur amour aussi. Ils échangeaient beaucoup de tendresse lorsqu'ils se retrouvaient seuls, parfois des caresses, des baisers. Il n'allaient pas encore plus loin étant donné leur âge, mais les années passèrent. Trois ans plus tard, les jeunes garçons avaient encore bien grandis, le rouge ayant désormais dix-sept ans. Mais malheureusement, tout à une fin. Cette fin, elle s'appelle accident, et début de ce qu'on peut appeler une descente aux enfers.

Ce jour-là, la famille Suzuki fut réunie à l’hôpital. La jeune sœur d'Akira avait eu un accident de voiture, assez grave pour la plonger dans le coma. A peine avait-il su la nouvelle que le rouge s'était rendu au chevet de celle-ci, où Ryoma se trouvait déjà. La souffrance était présente, la tristesse de voir sa sœur plongée dans un coma profond dont on ne savait même pas si elle se réveillerait un jour. Cette douleur, le jeune homme savait que son cadet la ressentait aussi, mais sûrement plus fort. Ils étaient encore tous deux seuls, alors il n'avait pas hésité à le prendre dans ses bras. Le laisser se blottir contre lui, et le réconforter du mieux qu'il pouvait. Lorsque le calme revint, Akira souhaita l'embrasser pour tenter de l'apaiser encore, ne serait-ce que quelques minutes. Il n'avait pas pensé qu'à ce moment, n'importe qui aurait pu entrer. Il n'avait pas pensé que son père aurait pu rentrer. C'est pourtant ce qui se passa.

La suite fut loin d'être remplie de douceur. C'était le contraire, entre les cris et les insultes qui finissaient par sortir de la bouche de son géniteur. Akira s'était fermement placé entre son père et Ryoma, pour prendre tout à sa place. Son cadet n'y était pour rien dans tout ceci, il était le seul fautif si il y avait quelqu'un à blâmer. Mais tout ça, juste car son paternel n'était pas tolérant. Tout ça car il était coincé d'esprit et à cheval sur ses principes. Akira tenta bien de lui faire comprendre la chose, en vain. Tout ce qui en résulta fut une gifle qui valsa, laissant un silence s'installer après une phrase dure à entendre. Son père venait tout juste de le renier, allant jusqu'à lui demander de disparaître, hors de sa vue.

Chapitre V : Séparation
Les choses étaient claires et nettes pour Akira, rien ne serait plus jamais comme avant. Il pouvait considérer qu'il était chassé de chez lui par son père, car c'était bien le cas. Condamné à devoir laisser son frère cadet dans le besoin et sa sœur dans le coma pour partir ailleurs, renié. Il avait la boule à la gorge et les points serrés, n'ayant pas le pouvoir d'en décider autrement. Son père pouvait encore tout contrôler, il n'était pas majeur et Ryoma encore moins. Il ne pouvait pas en dire plus, alors avant de partir, il souhaita au moins voir son frère une dernière fois. Sans savoir quand il allait le revoir, retenant à l'instant une multitudes de sentiments au fond de lui, qui apparaissaient malgré tout dans les pupilles du rouge. Après s'être excusé auprès de son cadet, il s'éloigna sans se retourner mais plein de regrets.

Chassé de chez lui, Akira n'avait d'autre option que d'aller vivre ailleurs, loin de sa famille et de ceux qu'il avait toujours aimé. Son père désormais, n'était plus à compter dans le lot. Il commençait à le détester pour tout ce qu'il avait fait, comme briser la fratrie plus qu'elle ne l'était déjà avec Haruka dans le coma. Le rouge se sentait impuissant, ne pouvant rien faire des deux côtés pour arranger les choses. Il s'installa à Akita dans un appartement financé par son père qui ne faisait presque plus que ça par simple obligation. Sans sa mère, le rouge aurait certainement eu des ennuis plus sévères.

Un soir, l'adolescent retourna chez lui une dernière fois, et tomba sur son père. La discussion qui s'en découla avait un goût de déjà vu avec celle de l’hôpital, mais sûrement en moins violent étant donné que les jours avaient passés depuis. Juste plus de rancœur. L'ambiance restait tendue, colérique et sévère. Le paternel et le fils étaient loin de partager les même avis. Même si Akira tentait encore de lui faire entendre raison, ce fut un énième échec cuisant. Que pouvait-il attendre de plus, alors ? Au moins qu'on lui laisse voir une dernière fois Ryoma. Ce serait tout, il comptait définitivement partir juste après, mais souhaitait cette simple faveur. Apparemment, ce fut trop demandé. Il n'eut jamais cette occasion, son père s'y opposant. Avec encore plus d'amertume au fond de lui, il avait juste pu dire au-revoir à sa mère. Le jeune homme n'était rien de plus qu'un parasite déshonoré aux yeux du paternel. Aux yeux de la mère, il restait son fils aîné, mais elle n'était pas en mesure de s'opposer à son père. Alors Akira tourna une bonne fois pour toute les talons, le cœur serré.

Chapitre IV : Distance pesante, nouvelle passion
Plusieurs mois étaient passés depuis, Akira ayant fêté ses dix-huit ans. Entre temps, il s'était adapté à sa nouvelle vie loin de son frère, sa sœur et sa mère. Néanmoins il n'allait pas mentir, la distance lui pesait. L'incapacité de revoir son cadet plus que tout. Il se souvenait qu'une fois arrivé dans cette nouvelle ville, il avait intégré le lycée Yôsen... Et contre toute attente, le rouge s'est toute suite bien adapté. Il s'était même découvert d'autres passions que les jeux-vidéos ou le basket qui restait une partie de son enfance. A vrai dire, Ryoma et lui y jouaient déjà ensemble, même si le rouge n'avait jamais pensé à intégrer un club. Arrivé à Yôsen, son choix s'était alors porté dans cette direction. Il aurait pu tester quelque chose d'autre, mais il avait suivit son instinct et l'une de ses passions avant tout. C'était une activité où il pouvait se défouler et y aller à fond. Parfois, cela libérait la frustration qu'il accumulait régulièrement pour cause de ne pas voir son cadet, ni de faire entendre raison à son père. En somme, le basket n'avait que des bienfaits.

Même si il s'habitua à cette vie, jamais il n'oublia. Il ne se passait pas un jour sans qu'Akira pense à son jeune frère, n'ayant pas eu de nouvelles depuis le drame. Il aurait aimé que sa mère lui parle ou lui en donne, mais son père devait sûrement l'en empêcher. Concernant Ryoma, il souhaitait plus que tout le revoir... Sauf qu'il avait peur. Peur de quoi était encore capable son paternel pour les garder éloignés, de la situation de son cadet. Il s'inquiétait presque plus que pour son bien être que le sien, de toute manière. Il était le seul majeur, et se demandait si il pourrait encore patienter deux longues années, bien trop longues à son goût.

Dans le cas présent, Akira a gardé sa joie de vivre même après cette chute familiale. Il est le même qu'avant, juste en plus renforcé. Cette troisième année est une ligne droite, où il préfère se plonger dans le basket pour se faire du bien. C'est une sorte de thérapie contre la distance et le temps d'attente. Mais plus il y joue, plus il aime ce sport et souhaite s'y plonger. Il ne recherche pas spécialement des adversaires plus forts mais de belles sensations durant les match, ce qui amène forcément des joueurs plus puissants dans la partie.

Quoi qu'il en soit, le passé est dévoilé et le futur reste à se tracer par lui-même.


Test RP
Parfois, Akira rêvait des jours passés. Quand la solitude lui pesait trop dans son appartement vide, il se laissait emporter dans ses souvenirs doux la plupart du temps. C'était encore quelque chose qui lui était permis, et que même son père n'aurait pu lui ôter. Il lui avait tant pris à lui et son cadet, en si peu de temps. Brisé le trio déjà bien amoché par la perte de leur sœur dans le coma, meurtri les cœurs et laissé des cicatrices parfois invisibles mais profondes. Le rouge n'avait pas pour autant changé après tout ça. Néanmoins, les traces des regrets ainsi que de l’amertume subsistaient au fond de son âme et revenaient parfois le trouver durant la nuit. Celle-ci, par exemple. Se laissant aller aux proies d'un sommeil censé être réparateur, il tourna bien assez vite à l'agitation et au mauvais rêve.

♦ ♦ ♦   Flash-back
Après avoir eu connaissance de l'accident, Akira s'était rapidement rendu à l’hôpital. L’inquiétude était visible sur le visage de l’aîné, qui marchait d'un pas rapide dans les couloirs jusqu'à la chambre où sa sœur devait se trouver. Son cadet aussi, il devait déjà être présent. Le rouge espérait que Ryoma n'allait pas trop mal en ayant apprit la nouvelle, s'inquiétant peut-être plus pour celui-ci qu'Haruka. Pourtant, savoir sa sœur plongée dans un coma lui apportait aussi de la souffrance. Il regrettait de ne pas avoir été présent pour empêcher un tel accident, bien qu'il n'aurait pu changer quoi que ce soit à ce qui c'était passé. Ce qu'il était encore en mesure de faire dans le cas présent, c'était de consoler son petit frère en essayant d'apaiser sa douleur au cœur.

Lorsqu'il poussa la porte, il tomba sur Ryoma recroquevillé dans un coin de la pièce. Son regard se posa en premier sur son cadet en peine, puis s'aventura sur sa sœur entourée de machines dans son lit d’hôpital. Une lueur de douleur était présente dans ses pupilles, lui aussi. Néanmoins, le premier acte d'Akira fut d'aller prendre son cadet dans ses bras. Il le garda contre lui, entourant ses bras autour de lui d'un geste protecteur et chaleureux. Mettant de côté son propre chagrin pour uniquement consoler son cadet, se montrant avant tout fort pour le soutenir. A ce moment là, les paroles n'auraient servies à rien car leurs cœurs parlaient pour eux-même. Il le laissa sangloter près de lui, caressant ses cheveux d'un geste doux. Les minutes passèrent, et bientôt Ryoma commença à se calmer. Akira redressa le visage de celui-ci, essuyant les larmes qui perlaient encore à ses yeux.

« Ryo-chan... »

Il murmura le prénom de son cadet, réussissant à l'apaiser un minimum. Depuis toujours, c'était sûrement le seul qui y parvenait. Ses gestes tendres envers lui offraient une sécurité, une chaleur unique pour que Ryoma y noie ses tristesses. Sans le presser, le rouge redressa un peu plus son menton gardé entre ses doigts, et posa ses lèvres contre les siennes. Ils échangèrent un baiser plus triste qu'habituellement étant donné la situation, mais tout aussi adoucissant. A ce moment, le temps semblait s'être arrêté autour d'eux, bien que ce ne soit qu'une impression. La réalité, elle, était tout autre et nettement moins drôle. Akira s'était emporté pour consoler son cadet, en ayant oublié une chose capitale... N'importe qui aurait pu rentrer à cet instant. Il le réalisa lorsque derrière lui, éclata un cri à la fois choqué et dégoûté. Leur père venait tout simplement de les surprendre sur le fait, comprenant la relation bien plus que fraternelle entre les deux frères. En plus de ce lien inceste, il était homosexuel et le paternel n'aurait de toute manière jamais accepté l'un des cas. Alors ensemble, c'était pire.

Voyant leur père s'approcher dangereusement de Ryoma, il se releva et s'interposa toute suite au milieu. Il sentait le regard haineux et affreusement déçu de son père peser désormais sur lui, faisant serrer les dents de l'aîné. Un jour où l'autre, il aurait dû s'y attendre... Mais jamais il n'aurait pensé que cela viendrait aussi vite, et dans une telle situation. Il tenta tant bien que mal de s'expliquer envers lui, et plus que tout de lui demander de ne pas blâmer son cadet. Il avoua clairement que tout ceci était de sa faute, qu'il était le seul fautif qui avait commencé la relation. C'était compliqué, car son père n'écoutait pas et criait énormément sur le rouge, lui rabâchant ses principes ainsi que sa propre vision d'une famille « normale ». Bientôt, les mots furent encore plus violents et durs à entendre, passant d'une honte de la famille jusqu'à parasite. Qu'il venait de ruiner les plans qu'avait son père à son sujet, que son futur était salement gâché.. Tout simplement que le rouge le répugnait désormais. Akira tenta une dernière fois de lui faire entendre raison.

« Pourquoi tu ne peux pas comprendre ça, papa ?! »

Apparemment, une fois de trop. Soudain, tout s'arrêta avec un geste. Plus son paternel cirait, plus Akira faisait de même, alors la gifle valsa. Un silence lourd s'installa dans la salle, suivit de quelques paroles, signifiant la fin de tout.

« Disparais. Tu n'es plus mon fils. »

La tête d'Akira se baissa instantanément, les points serrés et le regard masqué. Il se mettait rarement en colère, mais avait explosé à cause de son géniteur. Il était maintenant renié, et ce dernier n'avait pas souhaité en entendre plus. Il lui avait demandé de partir, de plier bagages et de laisser son frère dans le besoin, sa sœur dans le coma. C'était bien la dernière chose qui voulait, mais le rouge n'avait pas le choix. A contre cœur, il allait dépasser Ryoma et se diriger vers la porte. Il tourna la tête au moins une dernière fois vers son cadet. Les sentiments se mêlaient dans son esprit, ressortant machinalement à l'intérieur de ses pupilles. La frustration, la colère, la tristesse, l'amertume, la douleur, l'angoisse. Tout ceci rassemblé, ne formant qu'un. Tout était visible dans son regard, pas spécialement ses gestes. Mais on voyait bien qu'il n'avait aucune envie de partir, qu'il y était forcé et qu'il ne pouvait en être autrement, à cause de son paternel. Il n'avait adressé aucun regard particulier à ce dernier, sauf de la colère, ainsi qu'une haine naissante. Avant de partir, il s'excusa auprès de son jeune frère.

« Je suis désolé Ryo-chan... Vraiment désolé... »

Ses jambes lourdes poursuivirent leur chemin, cette fois-ci sans se retourner. Pas même une dernière fois. Sans s'arrêter, il continuait de déambuler dans le couloir de l’hôpital. Une main se posa contre sa bouche, ayant envie de faire marche arrière et de venir récupérer Ryoma pour l'emmener avec lui. Mais il ne voulait pas lui causer d'ennuis, il en avait déjà assez fait. L'inquiétude le rongeait sans conteste, ayant peur pour la suite. Pas pour lui, mais bien pour son cadet encore très fragile surtout après un tel drame familial. Il en aura toujours voulu à son père pour ça. Akira se fichait bien d'être renié au final, de ne pas succéder à son père. Car ça, il s'y était déjà préparé mentalement. Mais il avait espéré que même par malheur, il ne l'apprenne pas avant qu'ils aient au moins passé tous deux les dix-huit ans. Lorsque son père n'aurait rien pu faire pour les séparer... Il y avait pensé, sans souhaiter que ce jour n'arrive. Le rouge ne voulait pas que Ryoma ai à supporter le regard méprisant de son père comme il l'avait lui même affronté.

♦ ♦ ♦   Fin du flash-back
L'aîné se réveilla soudainement en sueur dans son lit. … Un rêve ? Il voyait de faibles rayons de soleil passer à travers les volets pour signaler que le matin était déjà là. Oui, il avait probablement rêvé. Pas le meilleur des souvenirs, mais l'un des seuls qui ne le quitterait jamais. Après avoir pris quelques minutes en silence sans bouger, il décida de se lever et de s'étirer. Il inspira un bout coup, prévoyant de se changer les idées avec un bon entraînement de basket aujourd'hui. Un sourire reprit sa place habituelle sur ses lèvres, n'allant pas se laisser abattre par un mauvais rêve.


Capacités du joueur
Sur le terrain, Akira est un joueur qui sait alterner entre sa force et son mental. Il a un bon physique, certes, mais ce n'est pas pour autant qu'il doit laisser de côté son intelligence et ses stratégies. Cependant, combiner les deux en même temps lors d'un match réduit ses capacités. Il est plus doué lorsqu'il se concentre uniquement sur sa force ou son mental, il faut choisir. Pas les deux au même moment. Pour remédier à ce petit souci, il a trouvé l'astuce. Il alterne en fonction de la tournure du match, et ce n'est pas compliqué lorsqu'on est un minimum observateur ou logique.

Pourtant, le rouge à tendance à plus se reposer sur ses aptitudes physiques et laisse la stratégie au meneur. C'est son choix, qui s'allie mieux avec son poste au basket. Aussi, il sait dunker et se débrouille plutôt bien.





Derrière l'écran


  • Pseudo : Shaytan ou Nathan, au choix !
  • Âge : Toujours 18 ans.
  • Comment avez-vous découvert le forum ? Comme la première fois avec mon DC.~
  • Votre avis sur le forum ? Je l'aime de plus en plus. 8D
  • Votre présence sur le forum ? Très régulière.
  • Code de validation : Validée par Tsu o/

(c) fiche codée par Tsu-chan



Dernière édition par Suzuki Akira le 11.11.13 18:05, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Seirin
avatar



Informations Féminin Messages : 1381
Date d'inscription : 18/10/2013
Localisation : En ville avec Takao
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: ff9999

RP terminés: 23

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Suzuki Akira | Overprotective big brother   11.11.13 7:20

My god, Kise, tu es rapide xD en tout cas rebienvenue ;)



Merci jumelle <3
Merci Tatsu :3:
 


J'écris en #ff9999 :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Suzuki Akira | Overprotective big brother   11.11.13 15:57

Merci Tsu' 8D
En effet, j'ai été assez rapide sur le coup ! Mais bon, quand l'inspiration est au rendez-vous. Je préviens aussi que normalement, j'ai terminé.~
Revenir en haut Aller en bas

Seirin
avatar



Informations Féminin Messages : 1381
Date d'inscription : 18/10/2013
Localisation : En ville avec Takao
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: ff9999

RP terminés: 23

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Suzuki Akira | Overprotective big brother   11.11.13 17:21

Okay, c'est l'heure de la correction !

Dans le caractère:

-ou lui cause du tord : mal orthographié o:
- le rouge à toujours profondément aimé : ici c'est le verbe avoir !

Dans l'histoire :
-il eu une sœur : c'est "il eut" o:
-il n'avait pu résister : au participe passé !
-en vint. : en "vain" ici ;)

Dans le test rp:
-Apparemment, une fois de trois. : hmmm... Petit erreur d'intattention, I think. "une fois de trop" non? o:
-Plus son paternel cirait : pardon mais j'ai rit en imaginant 8D
-suivies de quelques paroles : ici tu parles du silence donc pas d'accord o:

Et c'est tout. Pour le moment 8D



Merci jumelle <3
Merci Tatsu :3:
 


J'écris en #ff9999 :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Suzuki Akira | Overprotective big brother   11.11.13 18:13


C'est avec joie que je t'annonce que tu es officiellement validé Akira-kun !

Tu as une manière d'écrire vraiment plaisante à lire, c'est fluide et simple, comme je l'aime o/ A en juger la correction de Tsu-chan, les fautes sont peu présentes, ce qui rend la chose encore plus agréable (: J'ai bien aimé le caractère et l'histoire, et évidemment le test RP. Oui, en fait, j'ai tout aimé ... Mais trêve de bavardage inutile ;)

♦ Si ce n'est pas déjà fait, file recenser ton avatar & te recenser toi dans ton groupe ~
♦ Tu peux dès à présent faire une demande de RP si tu n'as pas de RP prévu, bien sûr ~ !
♦ Etablis-toi une fiche de liens ! Ton personnage a une vie sociale, lui aussi ~
♦ Passe jeter un coup d'oeil de temps en temps à la rubrique "Matchs" pour voir s'il ne te reste pas une place de libre pour participer au match du moment !
♦ Quand tu as bouclé un RP, il est commode de regrouper les RPs finis dans une même fiche, non ?
♦ Et si tu as gagné suffisamment de pockys, passe au combini t'acheter un petit lot ~

Tous les liens sont en bas de cette petite fiche de validation !

Tous les membres du staff te souhaitent la bienvenue et espèrent que tu passeras un bon moment sur notre forum !
Recenser ton avatar. Recenser dans ton groupe Demande de RPG Fiche de Lien Match Combini


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Suzuki Akira | Overprotective big brother   

Revenir en haut Aller en bas
 

Suzuki Akira | Overprotective big brother

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» Superbe Kit déco Suzuki GP pour le Roi ???
» Retour à l'académie (PV : Akira)
» A vendre Suzuki (cause : blessure)
» [FB 1623] Big brother is watching you

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: Sujets périmés-