The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Shutoku
avatar



InformationsMessages : 445
Date d'inscription : 01/03/2015
Localisation : Seirin - Akita - Camping près de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff6666

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]   01.03.15 9:00



Kojaku Tsubasa
Et lorsque nous gagnerons, nous le ferons ensemble.




  • Nom : Kojaku
  • Prénom : Tsubasa
  • Surnom : Tsu' ? Ou tout ce qui vous passe par la tête quand vous la voyez.
  • Age : 16 ans.
  • Date de naissance : 18 novembre. Un jour de pluie.
  • Nationalité: Japonaise, et pure souche s'il vous plaît.
  • Taille : 174 cm.
  • Poids : 57 kg.
  • Orientation sexuelle : Bisexuelle, mais elle ne l'avouera jamais. L'image est trop importante pour ça.
  • Statut social : Quand on est l'enfant unique de parents riches et connus, on ne peut que frôler les plus hautes sphères.
  • Poste au basket : Arrière, titulaire de l'équipe féminine.
  • Situation familiale : Fille unique, parents mariés, rien de bien palpitant. Elle-même est encore un cœur à prendre.
  • Etablissement : Shutoku. Des rois dans le domaine.
  • Double Compte : NON
  • Avatar : Enoshima Jungo + Dangan Ronpan


(c) crédit


CARACTERE
Tsubasa est belle, elle le sait, et elle le montre. Elle pose sur vous un regard qui paraît hautain aux premiers abords, mais peut-on vraiment le lui reprocher ? Question d'éducation. Elle vous scrute, vous détaille, vous jauge. Digne d'elle, ou pas ? Elle se fait seule juge. Elle ne peut s'empêcher d'avoir des préjugés sur les gens, même si elle tente de dépasser ce défaut qui la fait paraître on ne peut plus superficielle ; voire hypocrite lorsqu'elle fini par trouver une personne qu'elle pensait être une mauvaise fréquentation finalement sympathique. Combien de fois lui a-t-on tourné le dos parce qu'elle semblait prêter plus attention à son paraître qu'à ceux qui l'entourent ? Elle a cessé de compter et, à défaut de savoir faire confiance aux autres, elle sait se faire confiance à elle-même.

Malade des relations sociales, elle se soigne. Elle tente de dépasser cette peur qui lui souffle à l'oreille que, de toutes façons, elle sera abandonnée, délaissée, encore et encore, et qu'il ne sert à rien de s'acharner. Elle prend soin d'elle pour combler ce vide qui ne s'emplit jamais, elle fait les boutiques pendant son temps libre et prend des poses devant l'objectif, dans l'espoir d'oublier qu'elle se sent un peu trop seule bien qu'elle soit on ne peut plus entourée. Elle n'y parvient jamais vraiment, mais s'en donne au moins l'illusion.

Douée en cours, et encore plus en basket, ce sport qu'elle chérit tant, elle se donne toujours au maximum. Elle veut briller et faire briller ceux qui l'entourent, et pour ça elle y met tout son cœur. Elle a une volonté qui surpasse toutes les épreuves, et jamais elle n'abandonnera face à quiconque, quitte à repousser ses limites au plus loin possible, quitte à s'épuiser, quitte à se faire du mal ; qu'importe. La victoire seule vaut qu'on se batte pour elle.

Elle éprouve un profond respect pour ses coéquipières de jeu, mais aussi pour les adversaires qu'elle juge de son niveau. Toujours loyale et honnête en basket, elle méprise toute forme d'anti-jeu et de triche, qui sont pour elle une honte au sport si respectable qu'elle pratique. Ceux qu'elle surprend en plein acte malhonnête sur un terrain ont souvent affaire à une furie blonde qui leur fait la morale, du haut de son mètre soixante-quatorze. Si elle ne paraît pas impressionnante à première vue, il ne vaut mieux pas la froisser ; car vous découvriez bien malgré vous qu'elle peut être très cassante dans ses mots. Je vous l'assure, ça pique.

Et pourtant, elle n'est pas si méchante, et son sourire n'est pas si difficile à faire apparaître sur ses jolies lèvres. Il suffit de savoir la caresser dans le sens du poil sans en faire trop. Et puis, n'allez pas croire que Tsubasa est d'une naïveté sans nom ; elle est même plutôt intelligente pour son âge. Aussi intelligente qu'une personne dite "normale" peut l'être, certes, mais d'une logique et d'une ruse souvent implacable.

En vérité, la princesse blonde a tout pour réussir, mais au fond il lui manque le principal : l'amour des autres, qu'elle rejette toujours, inconsciemment. Cet amour qui lui manque, sans qu'elle ne parvienne à croire qu'il puisse exister. Les autres sont un fléau lorsqu'ils vous tournent le dos.



HISTOIRE
Tsubasa est née fille unique, fille attendue, fille aimée, seule héritière de ce fait d'une famille fortunée. Lorsqu'on est l'enfant d'un homme qui dirige une grande entreprise dont le nom est connue de tous, et d'une femme que l'on réclame sous les flash des appareils photos, on ne peut manquer de rien. Sinon peut-être de l'amour de ses parents bien trop absents. Elle voulait cuisiner avec sa mère, elle voulait faire ses devoirs avec son père, mais ils reportaient toujours tout au lendemain quand il s'agissait d'elle. Nous n'avons pas le temps aujourd'hui, leur excuse favorite. En vérité, ils n'avait jamais le temps.

Cependant, très vite, elle devint une enfant-star en empruntant la même voie que sa mère. Elle n'avait pas encore dix ans qu'elle prenait déjà la pause sous le feux des projecteurs, et elle aimait ça. C'est comme ça que, très tôt, elle comprit qu'elle était belle, et qu'elle en profita. A l'école, elle était déjà entourée d'amis, petite princesse accompagnée de ses fidèles serviteurs. Beaucoup de garçons venaient lui offrir des dessins, ou des cailloux peints, en lui disant qu'ils étaient amoureux d'elle ; et elle riait ; et ils pleuraient parce que leur petit cœur était brisé. Trois jours plus tard, ils étaient amoureux d'une autre fille. Parce qu'à cet âge là, on est aussi volage qu'un oiseau, et qu'on n'y connait pas grand chose au fond.

Lorsqu'elle entra au lycée Teiko, elle ne perdit en rien sa popularité. Entourée, adulée, jalousée, elle adorait ça. Du moins, en apparence. Souvent, c'était plus difficile à vivre qu'autre chose, elle ne savait jamais si les autres l'approchaient parce qu'elle commençait à se faire un véritable nom dans la mode ; si les garçons qui lui déclaraient sa flamme ne voulaient pas sortir avec elle pour entrer dans les hautes sphères dans lesquelles elle naviguait. C'est sûrement pour ça que, peu à peu, elle se renferma. Son mauvais caractère prit le dessus, et, bien vite, elle devint celle que l'on surnommait la pimbêche. Rares étaient encore ceux qui voulaient vraiment sympathiser avec elle, au point d'encaisser ses remarques cassantes à longueur de journées sans flancher.

Tsubaki fut de ceux-là. Elle lui avait pratiquement imposé sa présence qui, au final, n'était pas si déplaisante, bien qu'elle ai toujours eu du mal à la comprendre. Ce fut elle qui passa des heures à tenter de convaincre Tsubasa de rejoindre le club de basket du collège, après qu'elle ne l'ai surprise en train de lancer des boulettes de papier dans une poubelle, d'une longue distance. Prétexte stupide aux premiers abords, mais au fond pas si idiot : la Kojaku avait toujours eu une très bonne appréciation des distances. Et ça, sa camarade n'avait pas manqué de le voir. Evidemment, elle s'était dit qu'un tel don serait on ne peut plus utile dans l'équipe de basket.

A force de supplications, d'argumentation, et ce malgré le peu d'enthousiasme qu'éprouvait Tsubasa à l'idée de suer à tous ces longs entraînements et autres matchs ; elle avait fini par céder. Période test, du moins. Elle avait demandé trois semaines qui lui avaient été accordées. Mais, rapidement, ces semaines se changèrent en mois, à mesure qu'elle fréquentait et s'attachait aux autres filles de l'équipe. Ses coéquipières l’adoucissaient, et elle prenait goût au basket. Elle souriait, riait, souvent, avec celles qu'elle pouvait considérer comme ses amies même si elle avait toujours gardé une certaine distance avec elles.

Les victoires s'enchaînaient, elle n'avait pas tardé à rejoindre l'équipe titulaire en tant qu'arrière. Elle avait juré de gagner aux côtés des autres filles, et elles n'y manquèrent pas. Les scores montaient, les sonneries de fin de match résonnaient, et elles ressortaient toujours vainqueurs. Elles fêtaient ça le soir, mêlant discussions, rires, et parfois légères disputes qui finissaient toujours bien. Tsubasa avait trouvé sa voie au milieu de toutes ces demoiselles toutes plus différentes les unes que les autres ; elle avait découvert que le basket n'était pas qu'un sport transpirant et épuisant, mais qu'il permettait aussi de nouer des liens solides.

On entendait parler de la Génération Miracles des garçons, et bientôt il parvint aux oreilles de Tsubasa qu'on soufflait aussi le terme de Génération des Miracles féminine en parlant d'elle et de ses camarades de terrain. Cependant, on n'avait d'yeux que pour les garçons, qui étaient sous le feu des projecteurs. Pour autant, les filles n'abandonnèrent jamais.

Jusqu'à la terrible nouvelle qui leur tomba dessus, au cours de leur deuxième année. Tsubaki les avait lâchement abandonnées, du jour au lendemain, sans aucune explication. Elle avait arrêté le basket, et ne leur adressait plus la parole, à croire qu'il ne s'était jamais rien passé. Et ça, Tsubasa mit du temps à l'accepter, éprouvant de la colère à chaque fois qu'elle y pensait : comment celle qui lui avait forcé la main pour qu'elle entre dans l'équipe pouvait-elle s'enfuir comme une voleuse ensuite ? Elles eurent finalement une explication, mais il était trop tard pour s'excuser auprès de son amie, qu'elle n'a jamais revu depuis. Elle culpabilisa, bien qu'elle ne le montra jamais. Elle avait d'ailleurs arrêté le basket, en troisième année. Elle se contenta d'observer les matchs des uns et des autres, avec une lueur nostalgique dans le regard, mais n'approcha plus un ballon de toute l'année. De même, elle avait plus ou moins cessé de parler avec les autres filles de la "Génération Miracles Féminine", qui n'avait de toutes façons plus de raison d'être, sans Tsubaki.

Elle dénigra complètement le sport qui l'avait pourtant passionnée, et se consacra entièrement à ses études et aux shoots qui lui prenaient la quasi-totalité de son temps. Le reste du temps, elle faisait de la natation pour entretenir son corps et se défouler ; et elle jouait du violon à ses heures perdues, comme elle le faisait déjà depuis toute petite. Elle tentait vainement de combler le vide que le basket avait laissé en elle.

Tsubasa fini tout de même par se remettre de ce qu'il s'était passé au collège et, lorsqu'elle rejoignit le lycée de Shutoku, elle n'hésita pas un instant à rejoindre l'équipe de à nouveau. C'était de nouvelles coéquipières, une nouvelle façon de jouer, mais elle retrouvait ce qui lui avait tant manqué. Encore une fois, très vite, elle fut propulsée dans l'équipe titulaire, en tant qu'arrière. Elle avait beau être une première année, on n'avait pas manqué de remarquer son talent, et on avait parfois entendu parler d'elle et de ses prouesses lorsqu'elle jouait à Teiko. Elle entendait trop souvent le nom de ses ex-coéquipières, mais ne pouvait plus nier cette époque qu'elle avait tant aimé.

Elle avait fait son choix : mener Shutoku à la victoire, mais aussi renouer enfin avec ses anciennes camarades de jeu. Surtout avec Tsubaki, celle sans qui tout cela n'aurait jamais été possible.



TEST RP
Panier. Encore. Une boulette de plus. Il ne t'en reste plus que trois. Tu as déjà épuisé tout ton stock, et tu ne gâcheras pas d'autres feuilles pour ça. Un soupir s'échappe d'entre tes lèvres, alors que tu attrapes l'une des ultimes rescapées. Menton au creux de la paume, tu lances nonchalamment ce que tu tiens, tu marques ; directement dans la poubelle. Trop facile. La porte s'ouvre au moment même où l'avant-dernière rentre sans même toucher le bord du bac en plastique. Ton regard croise deux prunelles rougeoyantes. « Tsubaki. » Elle te regarde, regarde la dernière boulette de papier dans ta main, qui la quitte pour venir se loger dans la poubelle. Elle a un Pocky dans la bouche, comme souvent, et elle a suivit des yeux la trajectoire de ce faux ballon improvisé. « Comment tu fais pour lancer aussi aisément à cette distance ? » Tu hausses les épaules, regarde tes ongles parfaitement manucurés. Tu n'attends que l'heure à laquelle ton conducteur viendra te chercher pour t'emmener chez ton photographe habituel, tu ne fais que tuer le temps à ta façon. Tu n'as pas réfléchi à ce que tu faisais. « C'est facile. » Elle t'observe, tu l'observes. Et puis, elle lâche, de l'air le plus naturel du monde : « Tu devrais rejoindre le club de basketball. » Tu gardes le silence, quelques secondes, le temps de réaliser ce qu'elle vient de dire. Un rire s'échappe finalement d'entre tes lèvres. « Non merci. Fatigue, transpiration, cheveux emmêlés, très peu pour moi. » Tu ne céderas pas.

...

Tu l'as juré, il y a bientôt trois ans : tu ne joueras pas. Aujourd'hui, pourtant, tu es sur le terrain, le souffle court, et tu portes l'uniforme de ton équipe, comme lors de tous ces matchs remportés, dans les mois précédents. Une goutte de sueur coule le long de ta tempe. Tu tires, inlassablement, et tu rates, encore, et encore. Tes mains tremblent, une douleur t'assaille le cœur. Tristesse, colère, amertume. Tu te sens abandonnée, encore. Tu as toujours eu du mal à faire confiance aux autres ; tu y étais parvenue, elle a tout gâché. Tsubaki. On disait « Génération Miracles Féminine », et ça t'emplissait de fierté ; on vous voyait déjà au plus haut dans votre sport de prédilection, et c'était ton objectif, ce pour quoi tu te battais avec elle. Elle a tout foutu en l'air. Et ce sans raison.

Elle est partie, comme une voleuse, et n'a rien laissé derrière elle sinon le vide. Un vide que l'on ne comblera sûrement plus, à présent. Tu ne parviens plus à tirer, tu trembles trop. Tu lâches le ballon, le laisses rouler plus loin, et tu tombes toi aussi. Assise, par terre, tu ramènes tes genoux contre toi, les entoures de tes bras. Tes ongles s'enfoncent dans ta peau, tu hoquettes légèrement. Tu ne pleures pas, tu refuses de céder aux larmes. Mais tu as mal. Elle n'a rien dit, prévenu personne ; c'est le plus douloureux dans l'histoire. Tu aurais juste voulu un au revoir. Quitter l'équipe est une chose, ne rien dire en est une autre. Tu veux comprendre, mais personne n'en sait plus que toi.

Tu ne parviens plus à jouer, depuis qu'elle s'en est allée. Et pourtant, Dieu seul sait combien tu as essayé, au cours de ta troisième année, qui touche à sa fin à présent. Tu as tenté d'oublier le basket, avec la natation, les cours, le violon, mais tu revenais toujours ici. Tu ne jouais pas, mais tu observais. Aujourd'hui, tu as enfilé ton maillot, mais tu ne parviens à rien. C'est foutu. Définitivement foutu.

Des pas résonnent, tu te reprends, te relèves. L'une des filles de la seconde équipe se tient à quelques mètres de toi, et te regarde. Tu lis dans ses yeux l'envie de te prendre dans ses bras, mais aussi la peur que tu ne la rejettes. Comme souvent, la crainte l'emporte. « Le... coach veut te parler. Il a supposé que tu serais là... Ça fait longtemps qu'on ne t'avait pas vu jo- » Tu passes à côté d'elle sans même la regarder, et elle se tait, ne termine même pas sa phrase. Pauvre petite chose.

...

Lorsque tu ressors de cet entretien avec ton ancien coach et tes anciennes coéquipières, tu te sens mal. N'est-ce pas de la culpabilité qui te ronge le cœur ? Il demeure encore un peu de cette colère qui t'habitait, mais elle n'est plus aussi vive qu'avant. Pourquoi n'as-tu rien dit, Tsubaki ? Nous aurions compris. Evidemment, Tsubasa. Tu le savais pourtant, tu savais qu'elle aimait trop le basket. Jamais elle n'aurait abandonné ainsi, sans raison. Comment ai-je pu croire le contraire ? La porte se referme derrière toi, et tu te jures de la revoir. Et de t'excuser, enfin.

Au fond de toi, quelque chose vacille : tu rejoueras.



CAPACITE DU JOUEUR
Evidemment, Tsubasa est douée en trois points, grâce au fait qu'elle a une appréciation des distances quasi-infaillible, d'où son poste d'arrière dans l'équipe. Mais, en plus de ça, elle dispose d'une ouïe on ne peut plus fine, sûrement entraînée par le violon qu'elle pratique depuis toujours : les sons, elle les entends, les perçoit, les analyses, et ce à une vitesse phénoménale. Ce don banal lui permet pourtant de comprendre les placements des joueurs, certains de leurs mouvements, de leurs feintes et ce qui s'en suit, et d'ainsi décider de ce qu'elle doit faire. Les trajectoires de ses tirs, ses passes, ses gestes, tout est souvent décidé grâce à tous ces bruits traîtres qu'elle décortique à la vitesse de l'éclair. Son agilité n'est pas non plus négligeable, bien que l'on trouve facilement meilleure qu'elle de ce côté là.






  • Pseudo : Encrine, TwentyYon, Enaeko, Schmetterling. Y'en a plein, dans ce genre là. A vous de m'en trouver un, sinon. o/
  • Âge : 16 automnes.
  • Comment avez-vous découvert le forum ? Bouche à oreille à la base, j'avais jeté un œil, il m'avait plu maaaaaais je ne voulais pas m'inscrire sur un autre forum. Puis quand vous avez demandé un partenariat avec l'autre, je m'y suis attardée, et... J'ai finalement craqué.
  • Votre avis sur le forum ? Si j'ai cédé, c'est bien qu'il me plaît, non ?
  • Votre présence sur le forum ? Quasi-quotidienne en dehors des obligations de ma vie réelle, ahah.
  • Code de validation :

(c) crédit


(c) codée par Tsu-chan




Dernière édition par Kojaku Tsubasa le 07.03.15 18:22, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]   01.03.15 12:16

Une Tsubasaaaaaaa *0* ♥♥♥
Bienvenue à toi et bonne chance pour ta présentation! =D
Revenir en haut Aller en bas

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]   01.03.15 13:31

J'aurais du venir avec Jun-chan...

BREF ! Bienvenue sur le forum !!!

Bon courage pour ta fiche et amuses-toi bien parmi nous ♥



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



InformationsMessages : 445
Date d'inscription : 01/03/2015
Localisation : Seirin - Akita - Camping près de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff6666

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]   01.03.15 13:44

Merciiii toutes les deux ! ♥

Bon, j'ai fait le caractère, j'espère avoir bien cerné le personnage tout en le faisant à ma sauce, ahah. ♥



FicheRP'sLiens
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]   03.03.15 19:33

Bienvenue, Tsuba-chin ~

Je trouve que pour le moment, en lisant le caractère seulement, tu as bien cerné le personnage. J'attends le rp test avec impatience pour voir ton style d'écriture ~

En espérant que l'ambiance sur le forum te plaira et que tu aimeras RP avec nous ! *lance un maiubo et s'en va*
Revenir en haut Aller en bas

Himuro
avatar



Informations Féminin Messages : 2548
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation : Akita | Lycée Yôsen
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: darkorchid | #a16968

RP terminés: 11

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]   04.03.15 9:52

    ~ Encore bienvenue Basa-chan !

    Tu as jusqu'au 1er Avril (quelle blague c:) pour terminée ta fiche ! Bonne chance ♥


HIMURO TATSUYA
{  Keep a hot heart and a cool head, think before you act, and never give up }

YOSEN BISHIES !!!

Cuteness lvl 100 ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



InformationsMessages : 445
Date d'inscription : 01/03/2015
Localisation : Seirin - Akita - Camping près de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff6666

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]   04.03.15 12:02

Merci ! ♥

Je tente de la terminer cette aprem, ou au plus tard ce week-end. J'ai tellement hâte de pouvoir RP ici ♥



FicheRP'sLiens
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]   04.03.15 14:39

Bienvenue ici et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Shutoku
avatar



InformationsMessages : 445
Date d'inscription : 01/03/2015
Localisation : Seirin - Akita - Camping près de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff6666

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]   07.03.15 16:36

Et voilà, j'ai fini !
Bon, par contre quand je n'ai pas vraiment de but, de partenaire pour un RP, j'ai du mal à le faire ressembler à un RP, ahah, du coup ça ressemble genre à un OS ou à un début d'histoire xD Désolée ;;



FicheRP'sLiens
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seirin
avatar



Informations Féminin Messages : 1381
Date d'inscription : 18/10/2013
Localisation : En ville avec Takao
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: ff9999

RP terminés: 23

RP en cours: 2


MessageSujet: Re: Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]   07.03.15 18:00

Tout ça m'a l'air parfait sauf pour un détail: j'ai pas changé de collège. J'ai juste erré en prenant soin de ne pas vous croiser. C'est la seule chose à modifier, si non, le reste est nickel !



Merci jumelle <3
Merci Tatsu :3:
 


J'écris en #ff9999 :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shutoku
avatar



InformationsMessages : 445
Date d'inscription : 01/03/2015
Localisation : Seirin - Akita - Camping près de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff6666

RP terminés: 0

RP en cours: 3


MessageSujet: Re: Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]   07.03.15 18:15

Voilà, j'ai modifié !
Je ne sais pas pourquoi j'ai mit que tu avais changé d'école, j'ai du m'emmêler les pinceaux entre plusieurs persos owo



FicheRP'sLiens
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



InformationsMessages : 488
Date d'inscription : 18/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]   08.03.15 11:57




Wan wan!
Tu es validé(e) !

Avis de Tsubaki: Tu as compris le personnage dans son ensemble. Ta fiche est bien écrite, fluide et agréable à lire. On sent que la GMF a eu une grande importance pour elle, donc c'est parfait ; ) J'espère avoir l'occasion de faire un rp avec vous toutes !

Avis de Sun: Une fiche bien écrite et agréable à lire. Pour être sincère, je n'ai pas lu tous les prédefs des membres écrit avant mon arrivée et j'ai donc découvert ce personnage au travers de ta fiche. Je le trouve extrêmement intéressant ! J'ai très hâte de pouvoir lire le premier rp entre Tsubaki et toi !

Avis de Satsuki: Autant dans la fiche de prédéfini, Tsubasa m'apparaissait comme une peste superficielle, autant dans ta fiche, je l'ai adoré et c'était vraiment agréable à lire ! Le test RP m'a beaucoup ému, il était très bien écrit ! C'est Ok pour moi, dernière Miracle, bon RP ♥



(c) codée par Tsu-chan




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]
» Tais toi et sois belle ! [Libre ]
» ella × sois belle et tais toi
» Antonio Cassano || Milan AC
» Que fais tu dans mon rêve ? [PV Solembum][FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: Dossier Scolaire :: Admis-