The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 [spoiler] Mayuzumi Chihiro (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rakuzan
avatar



InformationsMessages : 101
Date d'inscription : 29/03/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #333333

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: [spoiler] Mayuzumi Chihiro (terminée)   29.03.15 16:12



Mayuzumi Chihiro
Farm on sunny days, read on rainy days




  • Nom : Mayuzumi
  • Prénom : Chihiro
  • Surnom : //
  • Age : 18 ans
  • Date de naissance : 1er Mars
  • Nationalité: Japonaise
  • Taille : 182cm
  • Poids : 69kg
  • Orientation sexuelle : S'il devait choisir, ce seraient les filles. Calmes de préférence.
  • Statut social : Aisé
  • Poste au basket : Ailier
  • Situation familiale : Fils unique
  • Etablissement : Rakuzan
  • Double Compte : OUI / NON
  • Avatar : Mayuzumi Chihiro + Kuroko no Basket


(c) crédit


CARACTERE
Mayuzumi Chihiro ? Si vous demandez à quelqu'un s'il le connaît, 80% vous diront non. Pourquoi ? Parce que Mayuzumi est une personne extrêmement calme, voir silencieuse. Au point d'ignorer certaines personnes qui lui parlent. Le nombre de fois où il est possible de le voir sourire sincèrement ou d'afficher tout autre expression que l'air blasé et désintéressé peut se compter sur les doigts d'une main. Oui, une main. Un peu détaché et taciturne, voilà le Mayuzumi que fréquentent ses camarades de classe habituellement.

Sa facette calme et silencieuse ne fait que renforcer son manque de présence. Malgré sa chevelure blanche aux reflets argentés ( oui oui il a 18 ans, non pas 81 ), très peu de personnes se souviennent de lui. Il suffit de demander à ses cadets du club de basket. Ils sont incapables de se souvenir du style du jeu de leur aîné bien qu'il soit là depuis le début de sa période scolaire.
Avec le temps, Mayuzumi développa un grand respect de lui-même, et égoïste sur les bords, il ne ne prend part que dans des projets qui l'intéressent ou qui le rendent heureux un temps soit peu. De nature solitaire, il préfère passer sa pause déjeuner seul sur le toit du bâtiment nord ( il y aurait moins de vent et de ce fait, c'était beaucoup plus commode de lire ), à lire un light novel qu'il semble beaucoup apprécier bien que le contexte puisse être léger.

Mais son visage placide et vide d'expression cache un jeune homme très fier de sa personne, ne supportant qu'on le regarde et prenne de haut. Malgré cela, il reste un être humain réaliste, sachant parfaitement ses limites et les juger. Il peut se montrer rancunier, s'énerve facilement lorsque ses coéquipiers changent d'avis vis-à-vis de lui, preuve évidente que ces derniers le sous-estimaient et ne le respectaient pas totalement. Et c'est toujours le cas ce qui l'irritait davantage. Une chose était sûre, Mayuzumi est franc et direct, ne tournant pas autour du pot, parfois vulgaire, n'étant pas avide d'insultes et de critiques. Du moins, il les pense, ne le dit jamais à voix haute.

Mais s'il y a bien une chose qu'on ne peut reprocher à l'ailier de Rakuzan était son assiduité à faire ce qu'on lui demande et, tout cela sans se plaindre. Du moins de vive voix. Impossible de déchiffrer les émotions dans les pupilles grisâtres de Chihiro.




HISTOIRE
Le premier véritable souvenir que Mayuzumi eut de son enfance fut ce livre qu'il avait lu en maternelle, en dernière année. Il avait réussi à le lire en entier, seul, sans l'aide de personne pour l'expliquer. Il avait comprit les mots sans l'aide d'un adulte, bien que le livre en question était composé à 50% d'images. Il se souvenait tout de même de la joie immense qu'il avait ressenti après avoir fermé le livre à la fin de sa lecture...

A partir de ce jour, il était rare de ne pas voir le jeune Mayuzumi sans un livre dans ses mains. Fils unique, il ne ressentait pas un besoin urgent de se faire des amis, et ne cherchait pas constamment le contact avec d'autres personnes de son espèce, se contentant de ses livres. Il n'attirait pas l'attention, avait peu de charisme, n'était pas bruyant. Peu de personne le remarquait ou faisait attention à lui. Chihiro ne se plaignait jamais de cette solitude, s'en était même accommodé très bien. Pendant presque toute sa scolarité, jusqu'à son entrée au lycée, il n'eut pas de réels amis.

Il y avait autant de raisons que d'individus pour expliquer son entrée dans tel ou tel club le jour de la rentrée, dans un tourbillon de pétales de fleurs de cerisiers, au lycée Rakuzan. Mayuzumi Chihiro, élève de première année, avait fait son choix pour le club de basket. Et sa raison pour ce club en particulier ? Il voulait simplement renforcer son corps, ne voulait pas rester chétif toute sa vie.

Rakuzan était, selon les magazines de sport, l' « Empereur de la Création ». Une des équipes présentes depuis le début, depuis le premier tournoi de la Winter Cup. Elle avait remporté la coupe de nombreuses reprises, la classant ainsi l'une des équipes les plus fortes de la compétition nationale, et estimée favorite chaque année. Pour avoir une telle réputation, Chihiro se doutait bien que les entraînements n'étaient pas légers, de quoi donner du fil à retordre à son corps.

Mais il n'avait pas imaginé à quel point le niveau était élevé. Il venait s'entraîner régulièrement, effectuait tous les exercices sans rechigner. Mais à la fin de sa première année, il n'avait pas réussi à être un titulaire. « Ne t'en fais pas, tu as encore deux années devant toi pour y arriver. » C'était ce qu'on disait habituellement aux personnes qui déprimaient. Mais pas lui. Il ne s'en formalisait pas, ne s'en indignait pas. Il s'en fichait quelque part. Mais pas totalement. Bien sûr qu'il aurait aimé jouer dans un vrai match officiel. Mais les faits étaient là. Il y avait meilleur que lui pour apporter la victoire à l'équipe.

Ainsi entama-t-il sa deuxième année au club de basket à Rakuzan. Il n'avait, comme les années précédentes, pas d'amis véritables, se contentant de déjeuner seul sur le toit de l'immeuble. Il s'était fait une raison, mais la réalité le rattrapa néanmoins. Une tâche, trois pour être précises, s'étaient incrustés dans le tableau. Les Rois sans Couronnes. Avec l'arrivée de ses prodiges, il était encore plus difficile de devenir titulaire, et/ou ne serait-ce que de se faire remarquer.

Sa deuxième année donc ne fut pour ainsi pas très fructueuse pour lui. Il restait au même niveau. N'évoluait pas. Son corps avait pris des muscles mais rien n'avait véritablement changé dans sa vie, dans sa façon de voir les choses.

« Quelle est l'intérêt de jouer pour une équipe ? »

Ces pensées commencèrent à consommer l'esprit de Mayuzumi. Ou bien, elles étaient déjà là mais n'étais pas aussi fortes et vivaces. L'ambiance à Rakuzan n'était pour ainsi dire pas réellement joyeuse. Nan pas qu'il rechercherait spécialement à se faire des amis en rejoignant un club. L'atmosphère compétitive était toujours là, comme une épaisse fumée transparente suintant des murs et des fenêtres, de chaque pore de chaque élève et même des professeurs. Venant d'une école aussi élitiste, il s'y attendait. Mais il avait été étonné de son intensité durant sa première année. Désormais, il s'y était fait. Maintenant, il s'y faisait, s'y habituait. Ces notes n'étaient pas les meilleures mais restaient raisonnables, ainsi il ne sortait pas du lot, n'était pas connu pour être le meilleur de sa promotion ou autres foutaises du genre.

Pour en revenir à cette histoire d'équipe... Il commença sérieusement à y songer en observant l'esprit compétitif des autres membres du club. Chaque année, de nombreux membres venaient remplir les rangs mais une bonne partie abandonnait au bout de quelques mois en voyant le niveau. Lui n'avait pas arrêté parce que ça lui permettait de se dépenser. Il n'avait pas l'intention de faire du basket son gagne-pain et ça n'entrait pas dans ses projets d'avenir. La tension donc entre les joueurs étaient telles que l'esprit de camaraderie n'était pas au rendez-vous. Pouvait-on former une équipe avec des ennemis ? En toute logique, non.

Chihiro, deuxième année au lycée Rakuzan, décida de ne jouer que pour lui-même.

Mais la réalité le rattrapa finalement. Tout comme en première année, il n'avait pas réussi à atterrir sur le banc des titulaires. Il devait lâcher l'affaire. Et il ne le fit qu'une fois après avoir entamé sa troisième et dernière année à Rakuzan. Le club avait été en ébullition avec l'arrivée l'authentique capitaine de la Génération des Miracles, Akashi Seijuro. Lui, ce première année, ce gamin à la chevelure écarlate était arrivée sans problème sur la ligne de départ et se donna le plaisir d'endosser le rôle de capitaine.

Tous étaient sous ses ordres, même les Rois sans Couronne. N'en pouvant plus, Mayuzumi donna sa lettre de démission et se retira du club. Il fallait se rendre à l'évidence. Il n'y avait pas de place pour lui pour être titulaire.

Ou du moins, il le pensait.

.
.
.

Contre mon gré, je gonflais le torse. Aah... La nouvelle étudiante me regarde avec des yeux froids... Non, puisque c'est une androïde, peut-être est-ce normal d'avoir un regard mitigé. Je ne comprends vraiment plus ce qui se passe.

Mais ceci n'était pas la fin de la situation chaotique dans laquelle j'étais.

« Je t'ai finalement trouvé, mon cher grand frère ! »

J'entendis une voix au-dessus de ma tête une nouvelle fois. Mais c'était bien plus haut qu'avant. Mon corps se retourne sans mon accord et je levai les yeux.

Ce que je vis était une jeune fille tenant un parapluie, descendant doucement du ciel.

« Je suis Kaguya de la Lune. »

Au-dessus de la tête de la demoiselle qui venait de se présenter avec une voix pleine de vie, des oreilles de lapins se balançaient.


-Tu es Mayuzumi ?

Le concerné était entrain de lire lorsqu'une voix claire l'appela. Il était énervé qu'on venait de le déranger alors que les choses devenaient enfin intéressantes. Qui est le crétin qui vient me déranger ? Chihiro grogna intérieurement et releva la tête, voulant vérifier le visage de ce parasite. Il allait simplement confirmer puis l'ignorer. Mais malgré tout-

-Comment ça va ?
-… C'est un peu trop familier, tu sais ?


Et, sans s'en rendre compte, il commença à parler avec Akashi Seijuro.

Et, sans s'en rendre compte, Mazuyumi Chihiro était devenu un titulaire de Rakuzan. D'un claquement de doigt. Il avait retiré sa démission et avait suivi, pour une raison qu'il ignorait encore, les conseils d'Akashi et suivait un entraînement spécial pour faire de lui un joueur spécial.

Le nouveau sixième joueur fantôme.



TEST RP
-Comment ça va ?
-… C'est un peu trop familier, tu sais ? Tu ne devrais pas dire « Ravi de te rencontrer » plutôt ? Demanda Mayuzumi en reportant son attention sur son light novel.

Qu'est-ce que le grand Akasih Seijuro me veut ? Qu'importe, la réponse ne l'intéressait pas tant que cela au final. Miracle ou non, Mayuzumi n'aimait guère qu'on vienne le déranger dans sa lecture. Surtout lorsque l'histoire devenait intéressante. Je suppose que je peux toujours l'écouter et l'envoyer bouler après. Chihiro se décida finalement et tourna machinalement les pages de son roman-

-Mais, hier encore, nous étions dans le même club de basket, n'est-ce pas ?

Le troisième année haussa un sourcil, incrédulant devant les paroles de son cadet. Il avait bien entendu ?

-Tu te souviens vraiment de moi ? … Comme c'est inhabituel, avoua l'argenté. Il n'y a pas beaucoup de personnes qui se souviennent de moi.
-Ah, c'est probablement parce que... tu me rappelles fortement une de mes connaissances, continua Akashi.

Une de ses connaissances ? Quel genre de ce connaissance à ce type ? Hautain et prétentieux comme il est, il devait fréquenter des personnes comme lui, non ? Je vois mal quelqu'un comme moi s'entendre avec un tel génie et gosse de riche.

-D'ailleurs, qu'est-ce que tu lis ? Demanda Akashi, changeant de sujet.
-Un L.N, répondit-il machinalement.
- « L.N » ?
-Un light novel. Tu n'en as jamais lu ?
-C'est intéressant ?
-Ce sont juste des histoires très courtes. Le contenu n'est pas trop chiant alors tu peux les lire tranquillement à ton propre rythme. Il y a en as que tu peux aimer ou pas, mais si tu les aimes bien, ils sont intéressants en général.

Pourquoi est-ce que je parle bouquin avec le capitaine de l'équipe ? Il n'était quand même pas venu me trouver juste pour ça. Il a sûrement d'autres chats à fouetter. Et moi aussi d'ailleurs. Qu'on en finisse au plus vite pour que je puisse continuer à lire... Il lui tendit son roman puisqu'il avait l'air intéressé. Un faible pouffement de la part de son vis-à-vis attira son attention qu'il interpréta comme un rire moqueur.

-Tu te moques de moi à cause de la couverture? Grogna-t-il, les sourcils fronçés.
-Non... J'étais juste entrain de penser que tu ressembles vraiment à cette connaissance.
-Tu viens juste de le dire... A quoi est-ce qu'il ressemble ? L'interrogea-t-il, poussé par sa curiosité.
-« Le sixième joueur fantôme ». Voilà comment on l'appelait, déclara le rouquin en lui rendant son livre.

Mayuzumi ne put s'empêcher d'écarquiller les yeux en entendant cette information. Les pièces du puzzle se mirent peu à peu à sa place dans son esprit.

-Le collège Teiko... Alors ce n'était pas qu'une rumeur, dit-il plus pour lui-même.

Même si Chihiro n'était pas un amoureux du basket, il avait eu vent de la Génération des Miracles ainsi que de leur joueur de l'ombre, le joueur fantôme. Il ne s'y était jamais réellement intéressé, mais l'entendre de la bouche du capitaine lui-même, forcément que ça éveillait la curiosité chez n'importe qui.

-On se ressemble ?
-Et la vraie raison pour laquelle je suis ici est... Il fit une pause. Mayuzumi Chihiro. Je veux que tu deviennes-

Le nouveau sixième joueur fantôme ?! Qu'est-ce que c'est que ces conneries !

-Tu possèdes les mêmes qualités que lui. Si je supervise ton entraînement, tu developperas les mêmes capacités que lui. Je t'initierai les mêmes techniques et ensuite, nous déchirerons ta lettre de démission et tu seras accepté dans la première équipe. Qu'est-ce que tu en penses ?

Qu'est-ce que j'en pense ? Il se fout de moi, c'est ça ?

-Je refuse, répondit finalement Mayuzumi. Je ne sais pas à quoi je ressemble de ton point de vue mais... je m'aime très bien comme je suis.

Voyant qu'Akashi ne parla pas pour l'interrompre, il continua.

-Si les rumeurs sont vrais, j'ai entendu que le sixième joueur est un spécialiste des passes. Faire uniquement des passes est ennuyant. Je pense pas que je voudrais jouer dans un match si c'est la seule chose que je fais. Si je dois devenir ce genre de spécialiste pour jouer, je préfère encore rester inutile. Après tout, c'est le genre de type que je suis. Si je n'y prends aucun plaisir, alors ça n'a aucun sens pour moi de retourner jouer.

Le silence retrouva sa place après son petit speech. Maintenant qu'il connaît mon avis, qu'il foute le camps. Mayuzumi voulait vraiment se retrouver seul pour finir son bouquin. Mais une sueur froide longea sa colonne vertébrale. C'est quoi son problème ? L'atmosphère autour de lui a soudainement-

-Intéressant, lacha finalement le rouquin. Dès le début, je n'avais pas l'intention pour toi d'avoir les mêmes aptitudes.

Pour la première fois depuis leurs conversations, leurs regards se croisèrent enfin. Les yeux vairons du Roi solitaire face aux regards grisâtres du joueur banal.

-Je suis d'autant plus satisfait avec toi. Quelqu'un comme toi peut devenir un sixième joueur fantôme qui surpasse Tetsuya.

Tetsuya ?

.
.
.

Kuroko Tetsuya. Le sixième joueur fantôme. Le joueur que devait surpasser Mayuzumi. Chaque fois qu'Akashi prononçait son nom, l'acuité de ses yeux devenaient plus acerbes. Chihiro avait remarqué cet état des faits avec le peu de conversations qu'il avait eues avec lui. Peut-être qu'il n'aimait pas comment le talent qu'il avait découvert se retournait contre lui. Où était-il prudent face à cette différence ?

Sans s'en rendre compte, le troisième année tenait plus fermement son livre.

Pourquoi est-ce que ça m'énerve ? Je suis qui je suis. Je suis différent de l'ancien modèle.

-Je pars en premier. On se voit à l'entraînement.

Seijuro lui adressa un sourire avant de lui tourner le dos. Chihiro posa un regad fixe sur lui. Son dos est petit pour un joueur de basket avec autant d'importances.

Même si le Roi Solitaire montre ses attentes, il ne cèdera pas sa confaince aussi aisément. Après tout pour Akashi, je ne suis qu'une simple pièce de shogi.

-Bien sûr que le toit est l'endroit parfois pour rencontrer des aliens, dit-il tout haut d'un ton sarcastique pour lui-même tandis que les bruits de pas d'Akashi descendant les marches le suivirent.

Il se leva enfin. C'était un peu plus tôt que d'habitude mais il devait retourner en cours. Il avait l'entraînement après. Et s'il faisait une petite sieste, il se sentira plus frais et dispos. Pendant qu'il retournait tout cela dans sa tête, il revint pas à peu à ses esprits. Il avait l'impression d'être l'étudiant qui misait sa jeunesse sur le basket. Même s'il pensait ne pas être dans le genre tête brûlé. C'est désagréable de sentir comme une pièce de shogi, malgré tout l'actuel moi qui pense que le basket est amusant existe quand même.

-... Je vois. Comme les extraterrestres, il a ouvert une porte sur un autre monde. 

Un petit rire s'échappa de ses lèvres. Sans cynisme ou être philosophique, les coins de de ses lèvres se relevèrent. Comme pour défier quelqu'un. Puisque la porte a été ouverte, ce n'était pas une mauvaise idée de rester jusqu'à la fin. Il s'arrêta finalement et regarda le ciel. Le soleil dont se plaignait Mibuchi un peu plus tôt brillait haut dans le ciel. Ses yeux se fermèrent face à cette lumière aveuglante. S'approchant de l'été, les rayons du soleil devaient plus intenses comme il pouvaient le sentir sur ses paupières.

L'été arrive.

C'est probablement parce que son tout premier match officiel arrivait à grand pas qu'il se rappela de son impatience. Recevoir la chose qu'il avait abandonné devenir réalité, comme prévu, son cœur martelait dans sa poitrine.



CAPACITE DU JOUEUR
Tout comme Kuroko, Mayuzumi possède la Misdirection, grâce à son manque de présence et de l'entraînement d'Akashi. Elle lui permet de faire des passes rapides à ses coéquipiers, attirant l'attention des joueurs adversaires ailleurs. Mais contrairement à Kuroko, Chihiro possède des bases solides dans les autres domaines. Ainsi, il peut tirer quand il le souhaite, si jamais il n'est pas possible pour lui de faire la passe à ses coéquipiers.

Avec la Misdirection, il peut également utiliser, comme Tetsuya, la Misdirection Overflow. Mais là où Kuroko fait disparaître ses coéquipiers, Mayuzumi permet à la balle en déplacement de disparaître. Pour cela, il lui suffit de se mettre dans le champ de vision de l'adversaire.






  • Pseudo : Mayu
  • Âge : 19 ans
  • Comment avez-vous découvert le forum ? Mon bébé ~
  • Votre avis sur le forum ? Je l'aime ~ et tous les membres présents ~
  • Votre présence sur le forum ? tous les jours sauf cas exceptionnel
  • Code de validation :

(c) crédit


(c) codée par Tsu-chan


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



InformationsMessages : 488
Date d'inscription : 18/10/2013
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: Code couleur parole

RP terminés: Nombre de RP terminé

RP en cours: Nombre de RP en cours


MessageSujet: Re: [spoiler] Mayuzumi Chihiro (terminée)   29.03.15 20:33




Wan wan!
Tu es validé(e) !

Avis de Satsuki : Bon... Chihiro, quoi ! J'ai rien contre Kuroko mais il est totalement éclipsé pour le coup. Et puis cette histoire =w= Il est encore plein de mystère, même dans ta fiche, j'ai hâte de te voir le jouer ! Et je sais que tu le joueras à merveille ! Totalement okay pour moi, bon RP parmi nous ♥️

Avis de Atsushi : Pas une surprise pour moi, à vrai dire, ce QC... mais je suis heureuse de voir de voir que tu le joues très bien. Aucun souci avec ton style et ton orthogrphe mais toujours des coquilles d'inattention (comme d'hab') que j'ai corrigé. Voilà ~

Avis de Tatsuya : Mayuyuuuu~ Je n'ai rien d'autre à rajouter, les deux staffieux avant moi ont tout dit Sisi J'ai hâte de pouvoir RP avec lui dans le futur avec mes deux petits Rakuzaniens uhuhuh ♥️



(c) codée par Tsu-chan




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net
 

[spoiler] Mayuzumi Chihiro (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [spoiler] Mayuzumi Chihiro (terminée)
» En quête d'attention... ~ Mayuzumi Chihiro
» - Mayuzumi Chihiro, the new form of the phantom sixth man :: Liens
» Pitié, pas ça ! [PV : Mayuzumi Chihiro]
» [SPOIL ALERT] Mayuzumi Chihiro ~ U.C.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: Dossier Scolaire :: Admis-