The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Flashback de notre rencontre [feat Lucia-chan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Flashback de notre rencontre [feat Lucia-chan]   02.04.15 12:42



Feat LUCIA-CHAN

FLASHBACK DE NOTRE RENCONTRE


Satsuki rangeait sa petite bibliothèque, la fenêtre bien ouverte. Le temps agréable était sans doute profitable pour une petite promenade mais la rose avait préféré ranger un peu. Trier sa chambre avait semblé une bonne idée. La manager de Tôo était une personne très organisée, tout était déjà bien rangé dans sa pièce à elle. De son armoire de vêtements, à ses diverses chaussures, son bureau ou sa bibliothèque.

Des poches attendaient au pied de son lit, remplies de vêtements qu'elle ne mettait plus. Pas qu'elle était sacrément dépensière mais Satsuki aimait bien faire les magasins. Seule ou avec un amie... voir un ami. Il y avait quelques robes, des jupes, des tee-shirts trop étroits et bien évidemment... des sous-vêtements ! C'était l'achat le plus fréquent qu'elle se devait de faire. A son grand regret.

Mais là, devant ses livres, la rose hésitait un peu. Il y avait quelques romans qu'elle connaissait pas cœur mais il n'y avait aucun intérêt à les garder non ? Sans remord, elle les glissa dans un carton à droite, juste près de ses pieds. Des vieux magazines de sport, quelques revues de mode le rejoignirent. Les vêtements iraient à un centre qui redonnait au démunis et les livres et magazines à la petite bibliothèque plus loin. Ça pouvait toujours intéresser quelqu'un.

Et retirant un gros livre sur les différentes races de chat existantes, une espèce de feuille glissa et voleta un peu plus loin sur le sol. Satsuki la regarda et posa le répertoire animalier dans le carton avant de se diriger vers cette feuille. En la retournant, un petit sourire éclaira son visage. Oh, elle reconnaissait parfaitement la patte de l'auteur de ce petit dessin. La petite date juste là... Le collège, hein ? Waouh, ça faisait longtemps !

~*~*~*~*

Satsuki révisait ses notes de son cours de Japonais. Il était fort possible que Midorima les lui demande pour qu'il vérifie s'ils avaient à peu près les même choses donc la rose tenait à vérifier que son écriture était lisible et que la fiche était complète. S'il le fallait, elle compléterait plus tard. Elle l'avouait, le vert était un bon moyen d'améliorer ses notes. Elle n'avait, de toute façon, pas le courage de demander à Akashi.

Les sourcils un peu froncés et révisant à voix haute, elle marchait sans trop prêter attention aux autres. Il faisait tellement beau ce jour-là, elle n'avait pas pris de veste. Sa jupe voletait un peu et la collégienne remonta machinalement les hanses de son sac sur son épaule. Certes, les cours étaient finis mais elle n'était pas pressée de rentrer.

Un bruit particulier la fit sourire tandis qu'elle passa près du terrain de basket, petit raccourcie jusqu'à sa maison. Le ballon qui rebondissait... Y avait meilleur bruit que celui-là ? Quittant machinalement sa fiche des yeux, la rose observa les joueurs. Tiens pas d'Aomine ? Oh, surprenant ! Elle ne connaissait pas les garçons présents, sans doute n'étaient-ils pas de Teiko. Les yeux framboises observèrent un instant ces garçons... Mouais, très loin d'être aussi bons que ses Miracles.

Elle allait repartir quand une couleur de peau attira son regard. Brun foncé... C'était plutôt rare ici, serait-ce une étrangère ? En observant davantage, Satsuki découvrit une fille assise, un peu éloignée du terrain. Elle regardait les garçons puis ce qu'elle tenait avant de gribouiller quelque chose. Elle dessinait ?

Muée par son insatiable curiosité, Satsuki rangea sa fiche et retourna sur ses pas. Elle ne voulait pas la surprendre par derrière mais... elle était curieuse, point. Sans vraiment chercher à être silencieuse, la manager s'approcha et s'agenouilla près de cette deuxième fille.

« Hééééé... Tu dessines vraiment bien ! »

Les joueurs sur la feuille de papier étaient tellement ressemblants à ceux qui jouaient en ce moment même avec le ballon orange. Tandis qu'elle avait obtenu l'attention de son interlocutrice, Satsuki resta muette devant ses superbes yeux bleus. Ça, c'était une belle couleur.

« Désolée, je ne dérange pas trop au moins ? »









Spoiler:
 


Dernière édition par Momoi Satsuki le 02.04.15 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Flashback de notre rencontre [feat Lucia-chan]   02.04.15 15:54


Flashback de notre rencontre
AVEC MOMOI-CHAN ♥

Ces yeux s'ouvraient lentement, rencontrant alors le plafond de sa chambre. D'un blanc immaculé, il n'y avait aucune trace d'une quelconque araignée. Bien qu'elle n'est pas peur de ces bêtes-là, elle n'aimait pas que son « antre » fasse crade. Se redressant légèrement sur son avant-bras, passant une main dans ses cheveux avant d'attraper tranquillement son téléphone pour l'allumer. Un ou deux emails, elle checka les nouvelles sur Internet avant de le refermer. Quel silence. Son père avait dû filer dans une papeterie pour aller se chercher un peu de matériel. Il lui sembla bien en effet qu'il lui en avait parlé hier. Elle espérait simplement qu'il n'avait point oublié qu'elle lui avait demandé de lui ramener de l'ancre de Chine. Ils étaient en totale rupture de stock.

Finalement, elle leva enfin son corps jusqu'à la salle de bains et prit une douche avant de retourner dans sa douche. Elle rangea rapidement quelques affaires, avant de s'attabler à son bureau et sortir son matériel de dessin. Un dessin était déjà en cours. Elle devait le achever avec la fameuse encre de Chine. Elle releva alors son regard cyan sur le mur en face d'elle. Un vrai mur d'artiste. Il était envahi par les dessins, peintures et des post-it partout. C'était une hécatombe. Elle ne le voyait plus, à force d'y vivre, mais elle se doutait que les invités qu'elle pouvait parfois accueillir dans sa chambre devaient être surpris parfois.

C'est à ce moment qu'elle remarqua un dessin sur le mur. Ce dernier représentait un terrain de basket-ball, avec des joueurs en pleine action. Elle avait photographié ce moment dans son esprit et c'était détourné du match amical afin de se concentrer sur son œuvre. Bien qu'elle levait parfois le regard pour des petits détails comme les muscles dans telle position ou dans une autre. Cette esquisse lui rappelait énormément un autre...

▬♥▬

Naturellement qu'une magnifique journée signifiait sortie pour la jeune fille. Les gens étaient comme elle, de sortie. Et donc des sujets à dessiner. Elle ne savait pas où pouvait bien traîner frère d'ailleurs. Il était parti une petite heure avant elle. Elle une nouvelle petite amie... Pour la semaine. Lucia soupira à cette pensée, alors qu'elle cherchait un endroit animé et confortable pour dessiner. Il ne lui fallut que très peu de temps pour trouver finalement une place animée : un terrain de basket-ball ! Les garçons étaient de sortie, prêt à jouer des matchs contre de parfait inconnu. Certes, ce sport-là n'était pas le plus populaire au pays du Soleil Levant, mais il avait son petit impact depuis quelques années.

S'installant dans les gradins préfabriqués, la métisse s'installa tranquillement avant de regarder les joueurs avec beaucoup d'attention. Il sentit certains regards se détourner vers elle. Elle aurait toujours du mal à comprendre pourquoi les gens la dévisageaient. Enfin, elle s'y ferait réellement d'ici quelque temps. Ou quelques années. Ces doigts attrapèrent finalement son sac, afin de sortir un calepin et une trousse remplie de matériel à dessiné : crayon, gomme, critérium, et elle en passait. Le temps de faire la liste, il ferait déjà nuit. Finalement, ses doigts attrapèrent machinalement le crayon à grosse pointe pour faire des traits grossiers, afin d'avoir déjà un arrière-plan.

Finalement, il fallut une bonne demi-heure pour avoir les traits principaux, avant d'attraper un critérium à et définir des contours bien plus fins. Après la seconde demi-heure, on finissait par avoir un tableau du futur dessin. Plus elle avançait, plus son travail se rapprochait de la réalité. Enfin, les joueurs ressemblaient réellement à ce qu'ils étaient, les petits détails apparaissaient à force qu'elle gommait les traits grossiers et primitifs qu'elle avait déjà dessinés. C'est au final après une bonne heure et demie que le dessin rentrait sa phase finale. Moins d'une petite heure, et il serait totalement terminé. Elle le montrerait à Léo. Elle était sûre qu'il n'était pas très loin en le connaissant.


« Hééééé... Tu dessines vraiment bien. »

Lucia cligna des yeux avant de redresser un peu le visage, pour tomber nez à nez avec une demoiselle avec de longs cheveux roses, tout comme ces yeux. Elle resta silencieuse quelques secondes, assez surprise. La petite bronzée secoua doucement la tête avant de se reprendre en finissant par afficher un grand sourire. Elle était heureuse de voir quelqu'un semblait supporter sa manière de dessiner.

« Merci ! Ça te plaît ? Tu aimes le sport toi aussi ? »

Les conventions sociales au Japon faisait que quand on faisait un compliment, il fallait toujours semblait humble en refusant poliement. Lucia se faisait mal à cela et passait pour une impolie. Mais quand elle-même faisait un compliment, elle faisait exprès d'appuyer ces propos pour que ces amis l'acceptent. Pourquoi cacher la joie de complimenter ? C'était un peu idiot selon elle. Enfin. Malgré un léger accent chantant, copiant sa défunte mère, elle continua en invita cette invitée à s'asseoir à ces côtés.

« Ah désolé. Je m'appelle Ishikawa Lucia, enchanté. »

Finit-elle par se présenter très poliment devant la jeune demoiselle qui devait avoir son âge. Elle continuait de sourire à sa nouvelle rencontre. Étrangement, elle était persuadée que cette fille devait aimer le sport. Elle le sentait. Oh si... L'intuition féminine. Cela devait être ça.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: Flashback de notre rencontre [feat Lucia-chan]   02.04.15 21:35



Feat LUCIA-CHAN

FLASHBACK DE NOTRE RENCONTRE


Son dessin était loin d'être encore fini mais la précision des traits révélaient que la jeune fille y avait déjà passé un temps fou. Les gradins où les deux filles se tenaient donnaient bien sur le petit terrain recouvert de bitume, mais avoir un dessin aussi précis avec des joueurs en constant mouvement. Le but du Street Basket, c'était justement de ne jamais avoir le même rythme, de jouer parfois sans logique. A l'instinct. Des joueurs comme Aomine excellait dans cet art tandis que d'autre se rassurait avec du basket pur et dur dans un cadre bien défini.

Combien de temps un dessin complet devait-il prendre ? Une heure, deux heures, plus ? Satsuki ne pourrait pas. Elle était patiente mais pas assez et surtout pas pour ça. Elle n'était pas vraiment une artiste, elle était manager. Ses dessins était un terrain de basket, ses coups de crayon étaient des trajectoires. Son œuvre finale était une victoire.

Et si un artiste devait se ramener ici, à ce moment précis, la manger mettait son talent à parier qu'il resterait également muet devant les yeux bleus de la basané. Ils étaient réellement magnifiques, un bleu si rare, si pur. Sa peau foncé et ses cheveux sombres ne faisaient que les faire ressortir davantage, Saphir encore inconnu. Pourtant, malgré leur candeur, Satsuki y décerna pas mal de choses : du plaisir de recevoir son compliment, une légère peur de l'avoir vu apparaître de nul part, une tristesse pourtant bien caché.

Si les garçons montraient rarement leurs sentiments, les filles étaient les meilleurs pour les cacher. Était-ce naturel ou forgé par l'expérience des siècles à être considéré comme n'ayant pas à dire quoi ce soit ? Quand on n'avait pas de mot à dire, il faut bien tout garder au fond de soi, non ?

Satsuki lissa sa jupe et s'assit, son sac à ses pieds. Si elle aimait le sport ? Oh mon Dieu... Oh que oui ! Elle était littéralement amoureuse du basket. C'était l'homme de sa vie, un copain dont elle connaissait tout les recoins, tous les secrets.

« Je suis Momoi Satsuki, enchantée Ishikawa-chan ! »

Un petit sourire gentil et la tête se retourna vers le terrain de basket. Que ses garçons étaient ennuyants à regardant. Typiquement le genre de mecs qui imaginaient que parce qu'ils s'y connaissaient un peu en basket, pensaient qu'ils pouvaient faire les malins en street... Les pauvres, s'ils jamais ils rencontraient Aomine, ils rentreraient en pleurant chez leurs Mamans.

« Et oui, j'adore le sport. Le basket en particulier, je suis manager d'une équipe dans un collège »

La rose ne rendrait son tablier pour rien au monde d'ailleurs ! Ce poste, c'était son bébé et le meilleur moyen de veiller sur son ami d'enfance. Son bijou.

« Tu dessines depuis longtemps ? »

Vu le dessin encore esquisse, sûrement oui. Mais c'était plus pour faire la conversation, un moyen d'entraîner l'autre à parler. Satsuki se pensait assez sociable et espérait l'être aussi avec les filles. Elle ne savait pas trop pourquoi, ne voulait pas savoir pourquoi en fait, elle était sûr d'en être blessée après mais c'était tellement difficiles pour elle d'avoir des amies. Autant s'imposer dans un groupe de garçons se révélait être un jeu d'enfant pour elle, autant parler avec une fille était un exercice douloureux qu'elle ne savait pas résoudre.

« En tout cas, j'aime beaucoup. Ça doit être difficile dessiner quelqu'un un en mouvement comme ça »









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Flashback de notre rencontre [feat Lucia-chan]   02.04.15 22:51


Flashback de notre rencontre
AVEC MOMOI-CHAN ♥

La petite brune laissa donc sa nouvelle interlocutrice venir s'installer à ses côtés. Elle prit soin de ranger ses affaires dans sa trousse pour ne rien perdre, et mettre tout de son côté libre. Ses grands yeux cyan venaient naturellement observer la collégienne, il était naturel de faire cela. Elle avait une peau de porcelaines, de grands yeux de la couleur de la tourmaline Rose, alors que ses cheveux, bien plus clairs, étaient de la couleur de la Spinelle Rose. Étonnant qu'elle connaisse ces pierres précieuses ? En effet. Mais pas tant que cela. C'était un moyen mnémotechnique comme un autre pour se rappeler du véritable nom d'une couleur pour aller en chercher en magasin.

En parlant de quelque chose de précieux...Elle put elle-même analyser qu'au moment même où elle prononça le mot « sport » et « aimer » dans une phrase interrogative, les yeux de celle-ci se dénommant Momoi s’éclairèrent. Eh bien, on dirait qu'elle avait bien raison. Cette jeune demoiselle aimait le sport. C'était bien rare ! Surtout pour une fille ! Son sourire se fixa alors sur son visage basané avant de détourner les yeux vers le terrain de basket-balls. Sur ces genoux, son calepin ne bougeait pas. Son bras dessus, elle tenait entre ses doigts un critérium. Intéressant.

« Tu es manageuse ? C'est génial ça ! Je suis contente de rencontrer quelqu'un qui aime le sport et qui s'y investie ! Mais surtout que tu sois une fille. »

Elle aurait le caractère pour être manageuse elle aussi ! Malheureusement, elle était un peu plus timide que sa mère, et n'aurait jamais pu s'imposer en tant que manageuse. Et même plus tard, elle penserait toujours la même chose. Elle se disait plus tempérée que sa mère... Mais il suffisait de parler de quelque chose d'intéressant, comme l'art ou le sport, pour qu'elle s'enflamme et devienne brûlante. Voir même complètement volcanique. Et quelque chose qui n'était jamais arrivé : la colère. Ce ne serait même pas volcanique à ce niveau-là. Ce serait certainement postapocalyptique.

Lucia avait sa petite expérience dans le basket-ball. A cause de son frère, elle regardait les matchs de ce sport, du rugby, de base-ball et de football. C'était infernal. Le père Ishikawa pleurait chaque mois en voyant le prix des chaînes étrangères. Il avait fallu que cela fusses les grands yeux de Lucia qui aille adoucir son père pour qu'il accepte de payer cela à ces enfants. Et cet homme était faible avec sa petite. Cet homme était un véritable papa-gâteau malgré son côté rêveur.

« Hum ? Oui. Mon père est... Dessinateur. Alors depuis que je sais marcher, je sais aussi tenir un crayon. »

La jeune métisse était une fille bavarde, assez appréciée en général. Même si parfois, on lui faisait bien comprendre qu'elle n'était qu'une « Half ». Naturellement, dans ce cas-là, elle ne se laissait pas faire. Et puis son frère, étant plus grand pour la plus grande partie des gens de son âge, de son regard faisait taire ceux qui osaient dire un mot de travers. La peur suffisait à laisser les bouches scellées en présence de la seule femme Ishikiwa. Mais pour en revenir au début, Lucia s'entendait en général très bien avec les deux sexes. Elle avait la tchatche plutôt facile. Ce qui avait parfois tendance à effrayer ses interlocuteurs. Mais cette Momoi semblait être quelqu'un qui aimait parler aussi !

« Si il te plaît, je peux te le donner ! Enfin quand il sera terminé bien sûr. Mon père dit toujours qu'il ne faut jamais rendre quelque chose d'inachevé. C'est très impoli et irrespectueux autant pour celui qui reçoit le dessin que l'artiste. Enfin je ne suis pas une artiste bien sûr ! Je ne suis qu'une débutante encore. »

Voilà, maintenant qu'elle était à l'aise avec la Rose, elle ne pouvait plus s'arrêter de discuter. Elle eut un petite sourire gêné, se rendant compte qu'elle venait de parler plutôt rapidement. Son visage venait de s'illuminer littéralement. Elle venait de parler d'Art. Et maintenant, elle allait enchaîner !

« Et toi Momoi-chan, depuis combien de temps, tu t'intéresses au sport ? Tu es manageuse depuis longtemps ? Et comment sont les gens de ton équipe ? »

Trouver quelqu'un comme Momoi, c'était rare. Elle espérait seulement ne pas l'effrayer en lui posant toutes ces questions. Lucia, la Passionnée. Cela lui allait plutôt bien, n'est-ce pas ?

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: Flashback de notre rencontre [feat Lucia-chan]   04.04.15 22:22



Feat LUCIA-CHAN

FLASHBACK DE NOTRE RENCONTRE


Universellement, les pays utilisent le sport comme un moyen de rassembler. Quand bien même les équipes étaient différentes, c'était un moyen de se retrouver et de mettre en compétition quelque chose que tous les pays ont en commun. Les disputes étaient nombreuses, les rires et larmes si semblables d'un individu à un autre. Que se soit le foot, la natation, l'équitation, le tennis... Tout ceci rassemblait et unifiait les gens. Dans le cas d'aujourd'hui, ça avait encore été grâce à basket. Naturellement, l'art exerçait ce même pouvoir de cohésion, mais c'était un sujet un peu plus disputé. Rajouté à ces deux modes d'expression une bonne de curiosité et Satsuki rencontrait Lucia.

Elle tentait d'évaluer l'âge de son interlocutrice. Sans doute un an de plus. Ses grands yeux saphir semblaient déjà avoir eut leur dose de malheur mais une étrange candeur gardait fièrement sa place dedans. Satsuki n'avait jusqu'ici aucune raison d'être malheureuse. Elle venait d'entrer dans un super collège avec son meilleur ami et avait déjà rencontré des garçons aussi originaux que leur couleur de cheveux.

La brune avait vraiment l'air d'une gentille fille qui ne voulait faire de mal à personne. Oui, la rose était manager. Comment elle s'était retrouvée à ce poste relevait un peu du miracle. Ayant tout simplement suivit Aomine au club de basket, elle avait proposé son aide comme bon nombre de filles. Teiko avait trois équipe de basket, ce qui équivalait à pas moins d'une bonne centaine de joueurs, uniquement masculins. La quota de filles ne l'intéressait pas spécialement encore. Quant à l'idée de s'investir... Satsuki aimerait beaucoup être encore plus utile au club.

C'est sûr qu'avec un père dans le milieu du dessin, cette Lucia avait été à la bonne école. Plus la manager débutante le regardait, plus elle adorait sa façon de dessiner. Pourtant, la collégienne n'était pas spécialement attiré par le dessin en général. Alors quand Lucia lui proposa de l'avoir, elle releva brutalement la tête.

« C'est vrai ? Tu me le donnerais ?! Il est juste... waouh ! »

La rose offrit un grand sourire à sa sans doute nouvelle amie. Quel cadeau généreux ! Satsuki en était très touchée ! Si elle était encore une artiste débutante, elle avait hâte de voir ce que ça donnerait avec plus d'expérience.

« Mais je n'ai rien à t'offrir en échange... »

Et Satsuki détestait ne pas rendre la pareil. Une question d'éducation, bien qu'une vois dans sa tête ne lui rappelle que ce principe pouvait s'appliquer à du bon... comme à du mauvais. Ouh, elle allait grandir et devenir une mauvaise adulte à ce rythme-là !

Les question s'enchaînèrent, entraînant le rire de la rose. Enfin quelqu'un qui parlait plus qu'elle. Son regard se riva à nouveau aux joueurs plus bas qui faisaient une petite pause afin de boire. C'est bien, il faut savoir s'arrêter afin de ne pas se déshydrater.

« Voyons voir... J'ai rejoint l'équipe en tant que manager cette année. Mais je m'intéresse au basket depuis toute petite ! Mon grand-père aime bien regarder les matchs à la télé et je regarde souvent avec lui. »

Assise sur les genoux du vieil homme, Satsuki avait toujours prêté attention à ces grands garçons qui jouaient avec une balle orange. Ce qui ne l'avait pas empêché de s'émerveiller aussi sur des dessins animés de princesses attendant le prince charmant dont elles étaient follement amoureuses.

« Ensuite... Les garçons de mon équipe... Et bien, j'ai eu le droit de m'occuper de la toute première, là où se trouve les meilleurs joueurs. Mon ami d'enfance fait partit de cette équipe, ça m'arrange beaucoup ! Les autres sont aussi très gentils bien qu'un peu particuliers... »

Murasakibara, le grand violet qui mangeait ses sucreries constamment, Midorima qui apportait toujours un objet chanceux du jour selon l'horoscope d'Oha-Asa, Akashi, l'héritier au gentil sourire qui avait déjà son petit lot de fans parmi les autres managers, Aomine qui ne vivait que pour le basket, ce dénommé Haizaki au tempérament un peu volcanique... Tout un tas de garçons au talent unique que Satsuki désirait connaître davantage afin de mieux effectuer son travail.

« Lucia-chan , tu t'intéresses à un sport aussi ? Au basket pour être venue ici peut-être ? »









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Flashback de notre rencontre [feat Lucia-chan]   05.04.15 18:30


Flashback de notre rencontre
AVEC MOMOI-CHAN ♥

Un léger rire traversa les lèvres de la brune en voyant la réaction de l'autre collégienne. Et bien, elle ne pensait pas en faire une fille si heureuse. La métisse leva légèrement sa main libre en faisant un signe de négation, appuyant le fait que cela ne gênait nullement la demoiselle. Si elle était sincère et elle semblait l'être, elle n'avait pas de raison de ne pas lui donner. Après tout, elle pouvait en faire autant qu'elle voulait pour sa part. Finalement, elle laissa sa voix lui répondre, attendrie par la Rose.

« Vraiment, ce n'est rien. Tu ne me dois rien du tout. Un cadeau vient toujours du cœur et ne doit jamais espérer rien en retour. »

C'était aussi une manière de ne pas être blessé par les gens. Ne jamais rien attendre quelque chose des autres en retour comparé à ce que nous offrons. Et puis, ce n'était pas très naturel pour la métisse de demander quelque chose en retour. Ce n'était qu'un dessin après tout. Enfin bien sûr, pour elle c'était quelque chose d'un peu plus complexe et affectif que cela. Mais elle pouvait comprendre que les gens ne soient pas touchés par l'art. Sous n'importe quelle forme qu'elle soit. Personne n'avait les mêmes goûts. Pour elle-même, il était difficile de choisir une catégorie d'art et d'apprécier toutes ses formes. Mais avec un père tout-à-tout, il était difficile d'y échapper.

Elle pencha doucement la tête sur le côté en voyant la demoiselle rire. Son petit sourire gêné c'était transformé en un petit rire à son tour. Amusé de son propre comportement. Lucia pouvait avoir un débit de parole plutôt important quand elle s'y mettait. Sans compter la vitesse et le ton chantant de sa voix. Cela venait de sa mère. Après tout, on copiait souvent ses parents. Étrangement, elle copiait ses deux parents alors que son jumeau copiait surtout sa mère. Bien qu'elle ne soit plus là maintenant. Naturellement, c'était toujours douloureux pour la demoiselle de se dire qu'elle n'avait plus de bras maternels pour la réconforter. Mais au final... Elle avait son adorable père et son précieux Léo. Alors, tout allait le pour le mieux.

Ces yeux se concentrèrent donc sur son interlocutrice, ne perdant pas une miette de ce que disait la petite Rose. Vraiment ? C'était vraiment génial ! Malheureusement, elle ne faisait pas partie d'un groupe sportif, donc, elle n'avait nullement le droit de pouvoir aller voir les sportifs de son école sans se faire réprimander. Elle faisait partie du club d'Art. Et elle pratiquait un sport de combat hors des cours. Elle l'avait décidé d'elle-même après la mort de sa mère. Léo trouvait cela débile et son paternel n'avait pas fait de réels commentaires sur le sujet. Après tout, en plus du dessin, cela lui donnait une nouvelle possibilité de se vider la tête.

Les yeux remplis d'étoiles, elle chassa ses précédentes idées. Cette Momoi qui semblait plus jeune d'un an était étonnante ! Lucia était quelqu'un de très empathique, s'entichant très rapidement des gens. Elle ne voyait jamais vraiment le mauvais côté des personnes. Aussi, sa jeune amie revêtait le costume d'une super héroïne manageuse !

« Je suis presque envieuse ! Ton meilleur ami en a de la chance de t'avoir alors. Tu peux voir tous ces sportifs en pleine action... Ça doit être quelque chose. »

À ce qu'on pourrait croire, elle ne parlait nullement du fait d'être entouré de garçons athlétiques et potentiellement mignons. Non, elle ne s'intéressait nullement à cela. Elle aimait le corps des sportifs en pleine action parce qu'ils étaient très intéressants à dessiner. Qu'est-ce qu'elle aimerait pouvoir se glisser dans un gymnase sans être viré instantanément ? Peut-être que si elle disait qu'elle était la soeur de Léo, cela passerait peut-être mieux... Il faudrait y penser.

« Oui, j'adore ce sport ! Avec un temps pareil, je me suis dis que ça serait parfait pour venir dessiner. Mais j'adore le sport en général. Avec mon frère, nous regardons les matchs de base-ball, basket-ball, football et de rugby. Et je regarde parfois aussi des matchs de sports de combat. »

Elle se frotta un peu l'arrière du crâne. C'était peut-être bizarre à dire pour une fille, n'est-ce pas ? Pourtant, elle restait très féminine. D'ailleurs, sa nouvelle amie et elles-mêmes semblaient être louées au même tour de poitrine. Elle se sentait un peu rassurée de voir qu'elle n'était pas seule dans cette situation... Surtout pour trouver une taille. Ce qui était impossible au Japon pratiquement. C'était tout sur mesure ou importé directement d'Italie pour sa part. Autant profiter d'avoir de la famille là-bas, n'est-ce pas ?


« Momoi-chan, dis moi cette passion que tu as pour le basket... Tu aimerai travailler dedans ? Je veux dire... Professionnellement parlant ? »

Elle oui. Elle voulait dessiner de manière professionnelle. Mais surtout mélanger le sport dedans. Elle ne savait pas trop comment. Mais vue ce que son père avait réussi à faire, elle voulait réussir à son tour.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: Flashback de notre rencontre [feat Lucia-chan]   06.04.15 17:33



Feat LUCIA-CHAN

FLASHBACK DE NOTRE RENCONTRE


Quand bien même Lucia ne demandait rien en retour, Satsuki n'était pas du genre à laisser quelque chose sans retour. La brune était une gentille personne, elle méritait quand même que la rose la remercie correctement. Mais de quelle façon ? Elle n'était qu'une simple manager... A la limite, comme cette Lucia avait l'air intéressé par le sport, elle aurait pu lui dégotter des places pour un match mais ce n'était pas du tout dans ses cordes. Les places pour les matchs de basket étaient accessibles pour tout le monde, certains organisateurs ne voyaient pas l'intérêt de faire des réservations.

Ses parents avaient veillé à ce qu'elle apprenne les notions de politesse très jeune. Aussi, les remerciements étaient ancrés en elle, au plus profond de sa matière grise. Si elle ne pouvait rien offrir en retour à la plus vieille, elle le ferait un autre jour. Elle avait son nom, Satsuki ne l'oublierait pas de sitôt. De plus, la rose avait encore envie de discuter avec l'autre collégienne. Il était clair qu'elle n'était pas japonaise, venait-elle de l'étranger ? Elle parlait diablement bien la langue en tout cas ! La manager de Teiko, sans avoir un vrai don pour ça, se débrouillait aussi très bien pour en apprendre une nouvelle. Elle n'avait aucun problème dans les cours d'Anglais par exemple.

Pas comme Aomine, qui malgré quelques tentatives, ne progressait dans aucune matière. Il compensait le scolaire par le sport, devenant l'un des pilier indétrônable de l'équipe de basket. Il était devenu vital pour gagner. Satsuki était fière de l'avoir comme ami !

« Oui, c'est vraiment génial !! Quand il joue au basket, c'est carrément impressionnant, il est tellement doué ! Oh, ils le sont tous dans l'équipe mais comme je le connais depuis longtemps, c'est particulier ! »

Elle avait toujours ce petit sourire quand elle parlait du bleu. C'était à la fois son ami et son frère, quelqu'un dont elle avait autant besoin qu'il n'avait d'elle. Si seulement il pouvait toujours rester ainsi avec ce sourire heureux et cette joie de vivre débordante !

C'était vrai que Satsuki prenait beaucoup de plaisir à les observer jouer. Il y avait toujours des filles pour s'émerveiller sur les « beaux gosses » en face d'elle mais la rose était plutôt intéressée par leurs capacités. Comment les développer, les perfectionner … Elle tenait vraiment à aider l'équipe de tout son possible et n'avait pas le temps de s'arrêter sur des détails aussi triviaux que l'aspect physique. Bien qu'elle ne soit pas contre un petit-ami non plus … Mais elle n'avait pas encore trouvé qui.

« Du sport de combat ? De quel genre ? Tu en fait ? Waouh, tu dois être vraiment très forte, je n'aimerais pas t'avoir en adversaire !! Et tu as un frère ? Tu es vraiment chanceuse, mes parents refusent d'avoir un autre enfant ... »

C'était si facile de parler avec Lucia, Satsuki avait l'impression d'avoir toujours été amie avec elle. Elles espérait aussi que la plus grande ne se sente pas trop gênée en sa compagnie, mais son sourire et son enthousiasme ne semblaient pas tirer dans cette direction. C'était bien d'avoir une amie fille aussi !

Une amie fille qui devait comprendre ce qu'elle vivait, vu sa silhouette carrément avantageuse. Satsuki était dépassé en taille de soutien-gorge, obligatoirement ! Pauvre Lucia ! Ça devait être un calvaire tous les jour. Pour Satsuki qui était souvent sujette aux moqueries et paroles venimeuses féminines et aux sifflements voire remarques déplacées masculines, c'était dur. Elle avait apprit à ne pas y prêter attention mais savoir qu'elle n'était peut-être pas la seule dans son cas, était un baume au cœur.

A la nouvelle question, la manager bloqua un peu tout en la regardant. Travailler dans le basket ? Elle n'y avait jamais vraiment réfléchit, le futur semblait si loin...

« Et bien... J'aimerais beaucoup ! Ce serait génial même. Mais... Je ne sais pas trop... Est-ce qu'il ne s'agit pas juste d'une passion ? Les places doivent être chères, il vaut sans doute mieux un travail plus sûr sans pour autant arrêter d'aimer le basket... »

Tout ça était tellement obscur dans son esprit. Elle avait encore le temps d'y réfléchir mais la question méritait qu'on y réfléchisse. Un jour, plus tard, la rose allait bien devoir se la reposer sérieusement.

« Et toi Lucia-chan ? Tu sembles tellement aimer le dessin, tu comptes vivre de ça ? Tu es tellement douée aussi... ! »









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Flashback de notre rencontre [feat Lucia-chan]   09.04.15 18:26


Flashback de notre rencontre
AVEC MOMOI-CHAN ♥

« Vraiment ? J'essaierai de trouver un moment pour venir regarder ton équipe alors ! Qu'en penses-tu ? Cela ne te gênerait pas ? Je pourrais dessiner et s'ils aiment, ils pourront garder. Ou je te les donnerais. »

Peut-être qu'elle allait trop vite ? Après tout, elles ne se connaissaient que depuis peu de temps. Même pas vingt-quatre heures ! Lucia s'excusa avec un petit sourire pour son comportement un peu envahissant. C'est à ce moment-là qu'elle remarqua le sourire de Momoi. Elle avait un doux sourire en parlant de son meilleur ami. Elle pencha la tête sur le côté. Elle se demandait, quel genre d'amour pouvait nourrir la rose pour ce garçon. Mais à bien y regarder, elle ne vit qu'une amitié profonde. Comme de... Une relation fraternelle. D'ailleurs, en parlant de cela, où pouvait être son idiot de frère ? Encore entrain de draguer des filles à tous les coups. Il n'était pas à moitié italien pour rien celui-là.

Comment ça c'était totalement cliché ? Si l'on ne peut plus faire de l'autodérision. Et puis ce n'était pas un mensonge. Il y avait seulement trois choses importantes dans la vie de Léo : sa soeur (ainsi que son père), le sport et les femmes ! Il aimait les femmes. Dieu, il adulait ces bêtes-là ! Il fallait qu'il y ait une créature de sexe féminin pour perdre l'attention du métisse. Si cet imbécile rencontrait Momoi... Haha. Cet idiot s'amuserait à lui faire du charme et à jouer les gentlemans étrangers. Quel idiot. Elle toucha son portable dans sa poche pour venir le sortir. Envoyant un mail à son jumeau pour savoir où il était.

Quand les questions fusèrent tout à coup, Lucia ne put s'empêcher de se pointer du doigt. Comme si elle était capable de tant de choses ! Elle leva les mains en les bougeant pour exprimer la négation, une petite goutte sur le coin de son front.

« Hé ? Hé ? Moi ? Non, non pas du tout Satsuki-chan ! Je ne suis qu'une débutante, cela fait à peine un an que je pratique ce sport ! Je fais de la boxe thaïlandaise. Mais c'est juste pour me défendre hein ! Je l'utiliserai seulement pour m'enfuir ou immobiliser quelques instants quelqu'un. »

Elle ne voulait nullement frapper quelqu'un et encore moins le blesser. Elle était pour la fuite. Elle finit par se calmer à son tour en hocha la tête. Elle avait presque oublié son idiot de frangin. Elle eut un petit rire cependant, un peu gêné.

« Eh bien ce n'est pas comme si mes parents avaient décidé quoi que ce soit... Mon frère et moi sommes jumeaux. Il est mon « grand » frère d'environ cinq minutes. »

Les gens étaient toujours très impressionnés quand elle disait qu'elle avait un frère jumeau. Elle ne voyait pas ce qu'il y avait d'extraordinaire là-dedans. Ce n'était pas si rare que ça après tout. Lucia écouta alors les paroles de Momoi... Elle ne savait pas ? Bien sûr. C'était normal après tout. Elle était jeune. Tout comme elle. Mais peut-être du fait qu'elle est un an de plus ? L'italo-japonaise n'y croyait pas vraiment. C'était simplement plus dans son caractère.

« Ne t'en fais pas Momoi-chan. Je posais juste la question. Tu trouveras la réponse quand il sera temps... Le plus important, c'est de faire quelque chose dans lequel on est heureux. » Avança doucement Lucia alors que ces yeux se perdaient sur le match de basket-ball qui reprenait. « Oui. Mon père m'as donné le goût de l'art. Alors j'aimerai pouvoir y contribuer. A ma manière. Mon rêve... Je ne sais pas encore. Mais je le trouverai bientôt. Mais je suis sûr qu'il y aura du sport là-dedans. Tu peux me faire confiance ! »

Un sourire apparut à son tour sur le visage de la basané. Avant de faire un signe de tête en leurs directions pour Momoi.

« Quel est l'avis de l'experte sur ceux-là? »

C'était sûrement impressionnant de voir Momoi analyser les joueurs. Alors elle voulait le voir. Tout simplement.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: Flashback de notre rencontre [feat Lucia-chan]   09.04.15 23:27



Feat LUCIA-CHAN

FLASHBACK DE NOTRE RENCONTRE


Son menton dans ses mains et ses coudes s'enfonçant gentiment dans ses cuisses, le dos de Satsuki s'était arrondi jusqu'à ce que la jeune fille trouve la position adéquate pour regarder les joueurs plus loin. Toujours en train de faire une pause, ils buvaient de l'eau tout en restant debout, sans rien faire. C'était extrêmement mauvais de faire ça ! Les muscles refroidissaient trop vite, ça allait être impossible de rejouer correctement après ça. Il fallait absolument qu'ils marchent, ne serait-ce que quelques pas pour continuer à bouger.

Se relevant en massant un peu ses reins, la rose ne lâcha pas pour autant les garçons. Peut-être qu'Aomine et les autres ne seraient pas trop dérangés. Elle avait même l'impression que ça ne les dérangerait pas du tout. Comme tout adolescent qui avait un talent certain, être observé était une fierté en soi. Ils pavanaient déjà sans vraiment s'en rendre compte comme des paons se gonflant d'orgueil devant les regards remplis de louages, d'admirations ou de jalousie. Mais leur manager les laissait être ainsi. Un jour, ça allait peut-être causer leurs pertes.

« Je suis certaine qu'ils seraient contents ! L'ennui, c'est que je ne peux pas te faire entrer dans Teiko... tout est très réglementé... Peut-être un jour quand ils feront un match à l’extérieur... ou si tu arrives à venir à l'une de leurs compétitions »

Souriant gentiment à Lucia, Satsuki ferma temporairement les yeux. Elle avait déjà songé à apprendre un sport dans ce genre là, pour apprendre à se défendre un peu. La rose n'avait que 13 ans mais elle avait déjà remarqué que certains garçons la regardait parfois avec insistance. Et elle craignait qu'un jour, les choses dérapent. Aomine ne serait pas toujours là pour la protéger bien que sa simple présence suffise simplement parfois.

Il était vrai que Lucia n'avait pas choisis d'avoir un frère... Mais Satsuki ne pouvait s'empêcher de la jalouser un peu. A défaut d'avoir une grande famille, la rose compensait par l'envie d'avoir beaucoup d'amis. Elle espérait que plus tard, elle en aurait dans tous les coins du Japon !

« Tu as beaucoup de chance quand même ! Je compense avec les garçons de mon équipe donc je ne suis pas trop seule ! »

Il était vrai qu'elle ne se sentait pas perdue dans sa solitude de fille unique. Ses parents étaient quand même très présents et les futurs Miracles étaient tellement amusant que le temps passait sans la laisser s'en rendre compte. Mais Satsuki aimerait tellement avoir plus d'amies filles ! Des amies à qui parler de trucs de fille, qui comprendrait qu'elle n'était pas toujours en forme... cependant, la rose se sentait tellement bien en compagnie des garçons.

Un fin sourire se dessina sur ses lèvres. Son avis, hein ? A nouveau, elle se pencha en avant, son esprit analytique déjà en action. Son regard s'attarda sur chacun, semblant distinguer plus de choses qu'ils n'en laissaient apparaître.

« Je pense que ce sont des joueurs qui ont plus l'habitude de jouer de façon... scolaire. Ils savent jouer, là n'est pas le problème ! Mais c'est tellement... régulier. Le Street Basket diffère en beaucoup de points du basket traditionnel. Ces garçons ne savent pas jouer sur du bitume »

La jeune manager qu'elle était restait pourtant catégorique.

Satsuki se releva, étirant ses bras. Elle avait envie de bouger mais voulait aussi passer plus de temps avec Lucia. Souriant encore et toujours, la plus jeune tendit sa main.

« Est-ce que Lucia-chan accepterait d'aller boire un petit quelque chose avec moi ? Un thé ou un café si tu préfères ? »









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Flashback de notre rencontre [feat Lucia-chan]   12.04.15 18:41


Flashback de notre rencontre
AVEC MOMOI-CHAN ♥

[center]« Ne t'en fais pas, je parlais bien sûr pendant des matchs. C'est pareil à notre collège. Enfin, je vais essayer de demander à mon frère s'il peut me faire rentrer une fois. Autant essayer, pas vrai ? »

Ce n'était pas une réelle question. Elle ne pensait pas que ça marche. Mais autant tenté, pas vrai ? Après tout si elle était la sœur de Léo, cela pourrait marcher. Ce n'est pas comme si c'était la petite amie ou l'amie de quelqu'un. Ses yeux continuèrent de suivre des yeux les joueurs qui reprenaient leur match. C'était très intéressant à regarder. Même si ce n'était pas le plus passionnant au monde. Ce n'était pas cela qui était important. Elle c'était les muscles des sportifs qu'elle aimait. Elle voulait, voir des corps en action. Elle avait pour idée depuis quelque temps de prendre des bouquins de médecine afin d'avoir de vrais dessins du corps humain. Au repos, en travail... Comment, ça c'était bizarre ?

lors qu'elle continuait de suivre des yeux ces sportifs, elle écoutait toujours Momoi. Elle hocha simplement la tête. Oui. Avoir un frère, c'était fantastique. Et surtout avoir un frère jumeau. Il était possible de penser que les deux s'insupportent ou qu'ils vivent chacun leur vie. Mais non, il était rare de voir l'un ou l'autre sans son double. Ils s'entendaient tellement bien. Ce n'était que rires, taquineries, affection mutuelle. En parlant de cela, les gens étaient souvent surpris de voir ces deux-là collés l'un à l'autre. Ils montraient très facilement leurs affections en publics, c'était normal pour eux de se prendre dans les bras de l'un et l'autre. C'était normal de recevoir un baiser de Léo sur son front. À force, ils ne prêtaient plus attention aux remarques et aux regards intrigués. C'était comme cela depuis toujours. Ils n'allaient pas changer pour faire plaisir.

Continuant d'écouter son analyse sur ces petits joueurs, elle eut un léger rire. Elle était dure ! Mais étrangement, elle faisait confiance à Momoi. Un pressentiment comme ça. Elle n'avait pas besoin de douter de son jugement. L'intuition féminine ? Quelque chose du genre certainement. Relevant le regard alors vers la Rose, elle venait de se relever. Allait-elle partir ? Peut-être. Elle devait avoir des choses à faire sûrement.

Elle ne pensait pas cinq minutes où sa nouvelle amie allait l'inviter à la suivre en direction...De l'inconnu. Mais quitte à y aller, la rose semblait vouloir que Lucia la suive. Un café ? Un thé ? Lucia resta idiote quelques secondes. C'était rare qu'une fille lui demande cela. Enfin à une première rencontre surtout. Cette demoiselle d'un an sa cadette piquait un peu plus sa curiosité. Ses yeux cyan se baissèrent doucement sur la main de Momoi. Une jolie main. De la couleur de la nacre. Rien à voir avec la sienne qui était sombre. Elles faisaient une fine équipe toute les deux.

« Laisse moi ranger mes affaires et je suis n'importe où Satsuki-chan. »

C'était étrange que toutes les deux aient le réflexe de se nommer par leurs prénoms respectifs. D'habitude au Japon, les gens préféraient s'appeler par le nom de famille en mettant le suffixe adéquat. Naturellement les jeunes étaient bien plus cool avec cela. Mais tout de même...Cela restait rare d'appeler direction par un prénom. Les doigts de Lucia rangèrent en un clin d'oeil tout son matériel avant d'attraper la main de Momoi dans la sienne et s'en aider pour se relever. Lui souriant avec une grande douceur.


« Allons'y ! »

Un dernier coup d’œil à sa place. Il n'y avait plus rien ici qui l'intéressait. Seule sa nouvelle amie l'était à ses yeux à présent. Elle ne savait rien d'elle et elle non plus. Et pourtant déjà, Lucia l'affectionnait tout particulièrement. Et puis sa manière de lui demander... Comment ne pas accepter ?

RP TERMINE.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Momoi
avatar



Informations Féminin Messages : 1251
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Piscine et Centre Commercial de Tokyo
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #ff33ff

RP terminés: 13

RP en cours: 9


MessageSujet: Re: Flashback de notre rencontre [feat Lucia-chan]   12.04.15 23:42

La suite Ici



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Flashback de notre rencontre [feat Lucia-chan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Flashback de notre rencontre [feat Lucia-chan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A last walk for today [Flashback feat Lu-chan ♥]
» « O.K sera notre toujours » {feat. Allen}
» GM di Favara
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Notre alimentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-