The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   13.04.15 16:10


Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse

A l’intérieur du gymnase du club de basket féminin de Yosen l’entraînement faisait rage. Mais la concentration n’était pas au rendez-vous. Les regards des joueurs se posaient régulièrement sur une des titulaires, tous marqués par l’étonnement ou l’inquiétude voir les deux à la fois. L’équipe était très soudée et se connaissait bien. Par conséquent quand un des joueurs n’était pas en forme on le remarquait facilement. Et depuis quelques temps c’était le cas de Amy Jackson la capitaine et ailier fort titulaire en deuxième année. Tout le monde au club connaissait la joie de vivre, l’énergie inépuisable et le sourire de la jeune fille. C’était elle qui la première permettait à l’équipe de rester aussi soudée.

Et pourtant ces temps... c’était différent. Aucun sourire ne marquait son visage si ce n’est une poignée des plus crispés, la tristesse et l’amertume voilait son regard et un calme inhabituel, glacial, semblait flotter autour d’elle. Personne ne comprenait. Bien sûr on avait tenté de lui parler, de comprendre. Le coach lui-même avait eu une grande discussion avec sa joueuse en salle des professeurs pour tenter d’éclaircir la chose. Mais cela n’avait rien donné. Même chose pour les discussions des titulaires avec leur amie, seules ou à plusieurs.

La vice-capitaine, Kikunae, avait même tenté de la faire réagir en évoquant en plein entraînement ses couples préférés dans l’équipe de basket masculine. Amy n’avait rien dit quand son amie s’était amusée à faire des commentaires sur le fait que Himuro Tatsuya et Murasakibara Atsushi soient toujours ensemble. En temps normal elle aurait certainement rougi avant de lui crier d’arrêter ses bêtises surtout en plein entraînement avec un petit coup sur la tête en prime. Mais cette fois Amy s’était contentée de lui lancer un regard des plus inexpressifs avant de retourner à son entraînement. L’arrière titulaire qui avait un très fort caractère disant toujours ce qu’elle pensait sans se retenir avait tenté de faire se ressaisir sa capitaine en lui passant un savon se faisant entendre dans tous les vestiaires. Amy s’était contenté de lui lancer un regard froid avant de tourner les talons. La meneuse titulaire se contentait d’observer de loin vaguement inquiète, mais pas habituée à prendre les devants en dehors du terrain, trop timide et impassible pour cela. Quant à la dernière, la pivot, Junko, certainement la joueuse avec laquelle s’entendait le mieux Amy, elle était très soucieuse pour son amie, mais n’arrivait pas non plus à lui faire avouer quoique ce soit.

Bien sûr des rumeurs circulaient dans le club et même dans tout le lycée. On parlait d’une dispute entre le frère spirituel de la brune, Himuro Tatsuya, et cette dernière. Ou même d’un affrontement entre Amy et un membre du club de basket masculin. Et de la défaite de la capitaine. A chaque fois qu’une de ces rumeurs se faisait entendre à proximité des titulaires ces dernières s’empressaient de les faire taire chacune à leur manière. Les quatre joueuses n’appréciaient guère qu’on raconte n’importe quoi sans savoir sur leur capitaine et amie. Les nouvelles recrues se faisaient particulièrement réprimandées et évitaient particulièrement la petite brune servant d’arrière titulaire qui était la plus effrayante malgré sa taille.

Aujourd’hui les titulaires s’étaient enfin décidées pour passer à l’action. Elles avaient discuté toutes les quatre ensemble et étaient arrivées à un plan. Junko avait invité Amy à venir passer le week-end chez elle. C’était inhabituel, mais les filles pensaient qu’elle serait plus encline à se confier seule à seule avec sa meilleure amie et dans un cadre extérieur. En plus cela permettrait de changer les idées à l’américaine qui en avait clairement besoin. Amy avait accepté sans difficulté, un peu trop facilement même, l’invitation. Les deux amies devaient partir ensemble à la fin de l’entraînement et rejoindre la maison familiale des Kohaku. Le grand-frère d’Amy, Chris, avait été prévenu et n’y avait pas vu d’inconvénient à la condition que sa sœur lui envoie un mail par jour pour lui donner des nouvelles. Surprotecteur comme il était cette requête n’était pas étonnante malgré les apparences.

Retombant sur ses pieds après avoir dunké avec une rage désespérée, Amy s’essuya le front, et attrapant le sifflet confié par le coach pendant son absence, siffla un bon coup pour arrêter l’entraînement. Souriant de façon forcée, jouant assez bien la comédie même si ce n’était pas assez pour tromper ses amies, elle donna quelques ordres pour le rangement. Tout en regardant les premières années ranger le matériel rapidement elle s’essuya avec une serviette le regard voilé par un étrange sentiment.

Quelques minutes plus tard Junko et elle marchaient dans la rue dans un silence pesant. Amy n’était pas idiote et se doutait fortement de ce que ses amies avaient en tête. Mais pas question de faciliter la tâche à son amie. Ce n’était peut-être pas très gentil, mais elle n’avait aucune envie de parler de sa dispute avec Tatsuya ou de sa défaite monumentale face à Murasakibara. Elle avait parlé de la première avec Momoi Satsuki sa nouvelle amie de Toho c’était bien suffisant. Quant au match elle n’en avait parlé à personne. Même si Tatsuya et les autres titulaires du club masculin étaient peut-être au courant. De toute façon cela n’avait aucune importance.

Soupirant longuement elle étira un sourire amer avant de murmurer en regardant droit devant elle faisant tout pour éviter le regard de la pivot membre de la Génération des Miracles.

- Désolée Jun je ne suis pas très agréable comme interlocutrice aujourd’hui. Je dois être en train de te faire regretter ton invitation.



© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   14.04.15 12:15



Feat Amy-chan ♥

AMITIÉ SINCÈRE ENTRE CAPITAINE ET JOUEUSE !


Durant tout son entraînement, Junko n'avait cessé de regarder sa Capitaine. Il était évident qu'Amy était troublée, quand bien même elle tentait de le cacher. Mais sa fausse joie et ses sourires forcés n'étaient pas tous excellents, son masque se fissurant par moment pour laisser son visage triste apparaître un court instant. La pivot effectua une passe haute, l'envoyant vers une de ses coéquipières alors que plus loin, la brune effectuait un dunk, le bruit de sa retombée résonna dans le gymnase surchauffé par toutes ces filles en activités. La châtain s'arrêta le temps de reprendre son souffle et sursauta un peu au bruit du sifflet : déjà finit ? Elle avait l'impression que l'entraînement venait à peine de commencer …

Mais bon … elle aida à ranger et se dirigea ensuite vers les vestiaires pour une douche sommaire. La vraie serait pour ce soir, une fois chez elle. Et comme c'était le week-end, Junko avait prévu de bien se reposer. Mais surtout … Amy venait dormir chez elle ! La pivot n'avait pas invité d'amies depuis le collège.

Son sac sur l'épaule, elle rejoignit sa Capitaine avec un grand sourire, glissant son bras sous le sien pour l'entraîner jusqu'à chez elle. Junko aimait beaucoup sa nouvelle maison. Franchement, elle n'avait rien d'exceptionnel, l'intérieur était plus incroyable. Et la famille Kohaku avait la chance d'avoir un beau jardin dans lequel les jumelles avaient fait installer une balançoire et une toute petite piscine gonflable taillée pour elles quand l'été venait.

Le chemin du retour se faisait en silence, Junko ayant lâché le bras d'Amy pour lui laisser plus de mouvement. Elle n'osait pas rompre les pensées de sa Capitaine, sachant pertinemment que la base de son mal-être était une dispute avec son frère de cœur, Himuro. Si Junko voulait aider Amy, elle n'avait cependant pas envie de se mêler de ce qui ne la regardait pas. Tout le monde avait son intimité et elle voulait respecter ça.

« Du tout ! Amy-chan doit avoir des choses auxquelles penser... Sans doute à ce qui te tracasse depuis quelque temps »

Cette remarque impliquait que la brune était libre de lui parler de ses soucis si elle le désirait. Junko était une oreille attentive et adorer aider les autres, encore plus quand il s'agissait de ses amies. Surtout qu'elle aurait tant aimé pouvoir discuter avec Tsubaki afin de l'aider au mieux dans la terrible épreuve qui l'avait frappé …

Elle secoua sa tête, refusant de se laisser aller à la mélancolie. La décision de la rosette de ne rien dire à personne était de son propre chef, Junko ne pouvait que s'y plier. Ça avait du être dur pour la principale concernée aussi.

Sortant ses clés de son sac, la châtain inséra le bout de métal dans la serrure et ouvrit la porte d'entrée. S'écartant un peu pour laisser sa Capitaine rentrer en première, ses yeux verts cherchaient le moindre indice du bazar des jumelles. Les deux petites et ses parents passaient le week-end chez les grands-parents maternels et Junko avait profité du fait d'avoir la grande bâtisse juste pour elle pour y inviter son amie.

« Je devrais te remercier d'être venue, grâce à toi, les jumelles ont enfin rangé leur bazar … Si tu savais comme j'ai perdu l'habitude de ne pas tomber sur une poupée Barbie ou sur tous les petits accessoires … Une horreur en pleine nuit ! »

Elle tentait de faire sourire un peu Amy. Junko enleva ses chaussures et invita la plus vieille à la suivre dans l'escalier. La chambre de la demoiselle était immense, si bien qu'un lit deux places, une grosse bibliothèque, son bureau et tout son nécessaire à peinture, dont le tableau en cours de préparation, tenaient dans cette pièce sans qu'elle n'en est l'air encombrée. Au niveau de sa fenêtre, un petit renfoncement permettait à la lycéenne de s'asseoir là, profitant de la lumière naturelle du soleil pour lire un peu par exemple. Les rideaux blancs volaient un peu, signe que le mère de la pivot avait ouvert la fenêtre de sa fille avant de partir avec le reste de la famille.

« J'ai pensé que ça pourrait être plus amusant si on restait ensemble cette nuit »

Junko posa son sac sur son bureau et débarrassa Amy du sien par politesse. La très grande lycéenne étira ses bras en l'air et regarda sa Capitaine.

« Amy-chan, tu voudrais peut-être te doucher ? Personnellement, je prend une douche assez sommaire au gymnase donc j'aime bien en prendre une plus longue ici. Je vais quand même te montrer où sont les serviettes, comme ça, dès que tu as envies, tu pourras y aller ! »

La salle de bain se composait d'une douche et d'une baignoire, Paradis pour les muscles endoloris de la pivot après les entraînements de son adorable Capitaine. Pointant un placard de l'index, elle le montra où trouver des grandes et petites serviettes, les gels douche pas encore ouverts mais que la brune préférerait peut-être et lui conseillant de bien se méfier pour la douche : l'eau chaude était très rapide à venir, la propre fille de la maison s'était déjà faite avoir.

Ramenant Amy dans sa chambre, Junko s'excusa le temps d'aller chercher de quoi boire. Normalement, sa mère devait avoir laissé des bouteilles de Coca dans le frigo, elles devaient être bien fraîches. Deux verres dans une main, une des bouteilles dans l'autre, elle repartit à l'assaut de son escalier et referma la porte de sa chambre avec son pied.

« Tiens Amy-chan ! »

Elle lui tendit un verre bien frais et avala quelques gorgées du sien.

« Aaaaaah, ça fait du bien ! »

Essuyant avec son pouce, une goutte de Coca qui tentait de couler le long du coin de sa bouche, Junko regarda Amy avec un sourire.

« Au fait, tu ne m'as dit comme ça s'était passé à Tokyo la dernière fois ! Tu semblais un peu perturbée en revenant, il s'est passé quelque chose ? »






© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   16.04.15 13:11


Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse
Amy fut un peu rassurée d’entendre les paroles de Junko. Elle ne voulait pas gâcher l’ambiance, mais son moral n’était pas à son paroxysme ces derniers temps et ce pour de nombreuses raisons. D’abord il y avait eu le conflit avec Tatsuya. Et oui encore un. A croire qu’ils ne pouvaient pas se fréquenter sans que leur relation finisse par dégénérer...

Enfin cette fois Amy savait qu’elle était en partie responsable. Pour avoir amener dans le gymnase masculin la manager de Toho Gakuen. Une des équipes les plus redoutables du Japon actuellement. Celle qui s’était classée deuxième à l’Inter-High derrière Rakuzan après avoir battu notamment Seirin, Kaijou et Yosen. Donc oui Amy avait bien fait prendre un risque à l’équipe de son frère.

Cependant Satsuki connaissait bien Murasakibara Atsushi et ses capacités pour l’avoir connu à Teikou. Et comme Yosen et Toho s’étaient affrontés en demi-finale à l’Inter-High elle devait connaître également celles de Okamura-senpai, Fukui-senpai et Wei. Certes elle ne devait pas savoir grand-chose sur Tatsuya étant donné qu’il était arrivé des Etats-Unis très récemment, mais le brun n’avait pas révélé au cours de cet entraînement sa technique fétiche, le mirage shoot.

En plus Satsuki aurait bien fini par trouver le gymnase toute seule. La connaissant bien à présent Amy se doutait qu’elle n’aurait pas abandonné quitte à faire tous les bâtiments pendant des heures. Elle aurait trouvé tôt ou tard le gymnase même sans l’aide de la brune. Et cette dernière avait pu la surveiller pendant son observation. Certes elle n’aurait pas pu prévoir le cours de l’entraînement n’étant pas devin, mais tout s’était bien passé non ? Plus ou moins. Cela aurait pu être bien pire. Et elle s’était excusée que diable !

Donc oui elle était certes coupable, mais les choses étaient faites. Elle ne pouvait revenir en arrière même si elle l’avait voulu. Et d’ailleurs Tatsuya ne savait rien de ce qu’elle ressentait. Bien évidemment qu’elle se sentait coupable ! Décevoir le brun était une des choses qu’elle haïssait le plus. Ce qu’il pensait d’elle comptait énormément à ses yeux. Et être en froid avec lui était encore pire dans un sens...

Elle savait qu’ils finiraient tous deux par tourner la page, mais visiblement ce n’était pas pour tout de suite. Aucun d’eux ne semblait être prêt à faire le premier pas. Ils étaient tous deux très fiers après tout. Trop fiers probablement. Ils s’étaient à peine regardés les rares fois où ils s’étaient croisés alors se parler... ce n’était pas encore pour tout de suite.

De toute façon tant que cette histoire de pari entre Taiga et le brun aurait lieu la jeune fille savait qu’elle ne pourrait pas complètement pardonner leur grand-frère respectif... Tout tournait autour de ça au final. Enfin il lui avait dit une fois qu’il ne briserait pas leur lien complètement au contraire du risque que courrait Taiga... C’était déjà ça... Probablement.

Malheureusement ce n’était pas le seul point noir dans l’existence d’Amy. Il y en avait d’autres. Et de taille. Par exemple sa défaite monumentale contre Murasakibara Atsushi le pivot membre de la Génération des Miracles de Yosen. Quelle idiote elle avait été de croire qu’elle pouvait vaincre un des piliers du monde du basket lycéen. Ces cinq génies étaient complètement en dehors de sa portée. Déjà qu’elle ne pouvait rien faire contre leurs homologues féminins comment avait-elle pu croire qu’elle avait ne serait-ce que l’ombre qu’une chance ?! Le violet ne s’était pas contenté de la battre. Il l’avait complètement humiliée.

Heureusement cela aurait pu être pire personne ne semblait savoir réellement qu’elle avait perdu contre lui. Visiblement il n’avait pas répandu la rumeur. Enfin Tatsuya et les membres du club masculin devaient peut-être se douter de quelque chose étant donné que cela s’était passé dans leur gymnase, mais personne ne lui avait fait de remarque du moins pas directement.

Le fait que Tatsuya puisse savoir lui donnait presque la nausée. Elle n’avait pas besoin que celui dont elle admirait le plus le basket sache qu’elle avait perdu contre son partenaire... Enfin on ne pouvait revenir en arrière et avec un peu de chance Murasakibara ne lui en avait pas parlé.

A ce souvenir un mélange de rage et de frustration amère manqua de submerger Amy. Cependant elle lutta ne voulant pas gâcher complètement la joie de Junko. Elle se contenta alors de hocher lentement la tête pour acquiescer. Oh oui elle avait beaucoup de choses à penser... Si seulement son amie savait à quel point... En tout cas elle était reconnaissante envers la miracle. Cela faisait du bien d’avoir quelqu’un qui ne cherchait pas à tout prix à vous faire parler. Car Amy ne se sentait pas prête pour l’instant. Cela viendrait probablement, mais pas pour le moment.

Elle se contenta donc d’un sourire timide ce qui ne lui ressemblait pas du tout et de pénétrer à la suite de son amie dans sa maison. Qu’elle découvrait pour la première fois. Malgré elle l’américaine se sentait un peu curieuse. Arriver dans un nouvel environnement avait l’avantage de lui changer un peu les idées.

Son sourire s’agrandit très légèrement quand Junko prit à nouveau la parole. Ah deux petites-sœurs... La brune n’avait vécu qu’avec des frères, enfin façon de parler bien sûr, donc elle ignorait si elle aurait aimé en avoir. Peut-être. Mais garçon manqué comme elle était la compagnie masculine de ses deux frères spirituels et de son grand-frère de sang ne la dérangeait aucunement.

Donc elle ne ressentait pas vraiment le besoin d’avoir des sœurs. Après tout les filles de son équipe en étaient presque pour certaines. En tout cas elle voulait bien croire que les jumelles n’étaient pas faciles. La perspective que Taiga ou Tatsuya aurait laissé une Barbie traîner la fit pouffer. Malgré elle elle retrouvait le sourire. C’était bien Junko ça. La pivot avait un don pour redonner le sourire aux gens. Et une fois encore elle ne put s’empêcher de ressentir de la reconnaissance. Son état actuel n’allait pas disparaître d’un claquement de doigts, mais ce séjour chez son amie allait sans nul doute lui faire du bien.

- Je veux bien te croire. Ce n’est pas facile d’avoir des frères, mais cela ne doit pas être facile non plus d’avoir des sœurs. Enfin je suppose.

Elle adressa un autre sourire, toujours un peu crispé, à son amie avant de la suivre dans l’escalier après avoir enlevé ses chaussures. La brune avait toujours un peu de mal à se faire à cette coutume japonaise. Chez elle à Los Angeles elle les enlevait rarement étant horreur des pantoufles. Sa mère, Eleanor, l’obligeait seulement quand ses chaussures étaient pleines de boues et de saleté. Ce qui était compréhensible. Mais les enlever tout le temps était un peu déstabilisant. Enfin cela faisait trois ans qu’elle était au Japon elle s’était un peu habituée depuis le temps !

La chambre de Junko était très jolie du point de vue d’Amy. Un grand sourire fleurit malgré elle sur son visage quand elle aperçut une grosse peluche Nymphali traînant sur le lit. C’était la brunette qui la lui avait offerte et visiblement Junko y tenait. Cela faisait toujours plaisir. Après avoir parcourut la pièce du regard Amy se rendit compte à quel point la sienne était petite. Pourtant elle n’était pas à plaindre. Chris lui avait même donné la plus grande ! Sister complex quand tu nous tiens... Mais celle de Junko était vraiment immense. Chanceuse va.

Elle acquiesça aux paroles de la chataîn. Bonne idée. Amy n’avait en aucun cas peur du noir, mais dans son état d’esprit actuel elle préférait ne pas être seule dans une maison inconnue. Stupide peut-être, mais c’était comme ça. Elle donna sans rechigner son sac avant de laisser traîner ses doigts sur le bureau par réflexe. Non pas pour tester la propreté hein, mais juste parce que son esprit était de nouveau un peu ailleurs.

- Merci beaucoup. Je n’ai pas vraiment pris le temps de le faire tout à l’heure...

D’habitude Amy prenait toujours soin de se laver après l’entraînement même si elle n’aimait pas vraiment ça bizarrement. Mais pour une fois elle avait zappé ayant la tête à tout autre chose. Elle adressa un sourire à moitié crispé à son amie avant de la suivre dans la salle de bain pour noter la position des accessoires de douche tout en prenant note de l’avertissement sur l’eau chaude rapide à venir.

Le temps que Junko partit chercher à boire Amy se permit de caresser pensivement la peluche Nymphali comme si c’était un véritable minou. Elle avait tellement peur de gâcher l’ambiance. Mais elle ne voulait pas non plus se forcer à être heureuse ce ne serait pas correct envers Junko de ne pas être sincère avec elle. Enfin elle était déjà peut-être un peu mieux qu’avant d’entrer dans la maison...

Remerciant son amie elle but une gorgée de Coca glacé et se sentit un peu revigoré. La boisson américaine lui rappelait tant de souvenirs. Des souvenirs heureux alors pas de quoi déprimer plus. Souriant légèrement elle se rappela la fois où ses deux frères spirituels s’étaient aspergés à coup de Coca à Los Angeles. Heureusement Tatsuya avait été assez gentleman pour ne pas lui faire subir le même sort et elle avait esquivé le plus gros de l’attaque de Taiga. Mais ils avaient quand même eu droit chacun à une bonne douche pour enlever la poisse du sucre.

Quand Junko reprit la parole Amy sentit un frisson l’envahir et ses doigts se crispèrent sur sa bouteille. Tokyo... Il n’y avait qu’une explication à sa mauvaise humeur à son retour. Une explication avec de gros sourcils qu’elle aurait préféré oublier... Cependant Junko étant son amie elle ne voulait pas lui mentir. Détournant le regard vers la fenêtre elle murmura pensivement.

- J’ai rencontré quelqu’un et on peut dire que ça s’est mal passé. Je crois que je suis sur sa liste de personnes dont il aimerait pourrir la vie... Je ne sais pas si tu en as entendu parler. Il s’agit du capitaine de Kirisaki Daichi, Hanamiya Makoto. Un Roi sans Couronne.

Junko étant une miracle elle avait sans doute entendu parler des Rois et des Rines. Mais est-ce qu’elle les connaissaient tous ? Mystère. Amy savait en tout cas qu’elle reverrait l’Araignée un jour ou l’autre. Probablement à la Winter Cup masculine. Et elle ne s’en réjouissait pas du tout...

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   18.04.15 18:13



Feat Amy-chan ♥

AMITIÉ SINCÈRE ENTRE CAPITAINE ET JOUEUSE !


Junko adorait ses sœurs plus que tout. Il lui semblait quasiment improbable qu'un jour elle puisse se disputer avec elle au point d'en arriver à l'ignorance la plus totale. Si parfois, l'aînée se devait de gronder les plus jeunes qui réagissaient en boudant, les trois filles étaient toujours réconciliées quelque heures après. Dans le cas d'Amy, que ces heures se soient transformées en jours la laissait perplexe. Elle savait la brune capable d'être têtue et se doutait que Himuro avait été à la bonne école aussi mais de là à ce que leur dispute dure aussi longtemps … que s'était-il vraiment dit ou fait ?!

Mais jamais la châtain n'allait poser directement la question. Si elle désirait savoir, c'était pour aider sa Capitaine car il était clair qu'elle déprimait de plus en plus et avait besoin de tout le soutien possible. Mais comment aider quelqu'un si on ne savait pas réellement ce qui avait causé tout ça ? Himuro avait déjà l'extrême gentillesse de lui annoncer qu'ils s'étaient disputés … Sur quoi ? Pourquoi ? Elle saurait, elle n'irait pas non plus casser du sucre dans le dos de l'arrière en l'accusant de tous les torts. Chacun devait avoir sa part de responsabilités dans cette affaire.

Mais rester ainsi était tellement idiot … Même si ça devait être dur pour eux, il allait bien falloir qu'ils s'excusent pour leur attitude. Évidemment, le plus compliqué allait être de leur comprendre ça et que l'un se décide en premier. Bref, c'était quasiment impossible vu la fierté de ces deux-là.

Pour l'instant, la capitaine câlinait la peluche Pokémon qu'elle avait précédemment offerte. Junko considérait ce Nymphali comme un véritable trésor. Naturellement, elle connaissait Pokémon mais vouait uniquement un culte à Evoli et à ses évolutions. Elle les trouvait tellement mignons !! Alors quand Amy lui avait donné ça, rien ne pourrait remplacer l'énorme bonheur qui avait envahit le cœur de la pivot. Excepté le fait de profiter de la compagnie de Himuro tout un après-midi ~

La lycéenne resservit les deux verres et profita pleinement du Coca bien frais. Les bulles crépitaient sur sa langue, lui déclenchant des frissons sur tout l'épiderme. Tellement bon … Junko n'abusait pas des sodas quand bien même elle adorait ça. C'était quand même assez mauvais suivant les doses bues.

Fronçant les sourcils à la mention de Kirisaki Daichi, la pivot se remémora également le nom de la capitaine de l'équipe féminine. Qui se ressemble, s'assemble et Kirisaki semblait avoir à la tête de ses deux équipes de basket de sacrés sadiques manipulateurs.

« J'en ai un peu entendu parler … Il paraît que c'est un joueur pas mal mais que les rencontres avec son équipe finiraient mal en général »

Bon, Junko l'avouait, elle ne suivait pas les matchs des autres équipes avec une rigueur toute particulière. Et encore moins ceux des garçons. Elle se tenait au courant des rencontres et des résultats finaux pour se préparer à jouer de façon adaptée. La châtain laissait cela à Amy et à Minto.

« J'espère sincèrement qu'il ne t'a rien fait de grave ! Et j'espère aussi que si c'était le cas, tu en parlerais à quelqu'un ! Ne serait-ce qu'à Himuro-kun pour commencer ! »

Ils s'étaient peut-être disputés mais la pivot était certaine que le brun ne resterait pas de glace si on faisait du mal à sa sœur de cœur. Parce que sinon, il allait considérablement baisser dans l'estime de l'aînée de Kohaku.

Et si cet Hanamiya avait osé faire quoi que ce soit à son amie, elle prendrait le premier train en direction de Tokyo et irait lui faire bouffer un ballon. En plus, elle ne devait pas être loin de sa taille à lui, autant jouer sur son avantage. Non mais quel... mufle, pour rester polie !

« Est-ce que … Il t'a fait quelque chose ... physiquement ? Ou il t'a menacé ?

Si c'était ça, elle en aurait forcément parler ou serait dans un état bien pire. la châtain soupira un peu, chassant son imagination au loin. Si ça avait été vraiment grave, Amy serait dans un état bien pire. Junko secoua un peu la tête et se mit à sourire.

« Hamburgers et frites maison ce soir, ça te va ? »






© Codage By FreeSpirit
[/quote]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   23.04.15 10:58


Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse
Amy regarda son amie reprendre une gorgée de coca glacé. Elle-même avait les doigts serrés sur son verre sans le boire de nouveau. Les paroles de Junko avaient éveillés de douloureux souvenirs, mais au moins cela la distrayait de la dispute avec Tatsuya et de son humiliante défaite. Ce qui n’était pas si mal.

Amy se rappelait très bien sa rencontre avec Hanamiya ainsi que leurs retrouvailles. Car oui ils s’étaient vus à deux reprises. Et elle s’en serait bien passée. Mais au moins grâce au Roi sans Couronne elle avait pu en apprendre plus sur la Génération des Miracles féminine et sur les Reines sans Couronnes. Ce qui n’était pas négligeables étant donné que ces dernières participeraient pour certaines voir pour toutes à la Winter Cup féminine.

Des adversaires de marque qui seraient difficiles à battre. Mais son équipe comportait elle-même une miracle et une Reine sous les personnes de Junko et Kikunae. En plus le reste de l’équipe n’était pas faible loin de là. Sans compter qu’elles s’étaient classées troisième à l’Inter-High. Ce qui franchement n’était pas rien. Donc oui elles avaient de quoi se battre, Génération des Miracles et Reines sans Couronnes ou non.

Hanamiya verrait qu’elle n’était pas si faible. Et quand elle aurait vaincu ses adversaires féminines elle reviendrait le défier histoire de lui enlever ce sourire arrogant. Et également pour se venger du baiser volé. Car mine de rien cela l’avait perturbée. Tout comme le fait qu’il s’était presque montré « gentil » lors de leur deuxième rencontre. Oh il n’avait pas manqué de la railler, d’être désagréable et arrogant, mais il lui avait donné de quoi se soigner. Sans compter ce qui s’était passé juste avant qu’il parte...

La brunette ne savait pas encore s’il avait été sincère ou s’il avait joué la comédie. La deuxième option avait de grandes chances d’être la bonne, mais on ne savait jamais. L’américaine était du genre à croire en la bonté humaine alors quand une chance d’avoir une vraie raison au comportement odieux de Hanamiya se présentait elle ne pouvait qu’être troublée. Et c’était très probablement exactement ce qu’il voulait... Jouer le jeu de ce type l’agaçait au plus haut point, mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. Elle n’avait pas de preuve de sa comédie après tout.

Soupirant légèrement elle esquissa un sourire crispé. Elle ne voulait pas cacher des choses à son amie, mais en même temps elle ne voulait pas la mêler à ça. Elle en avait déjà parlé à Tatsuya et Satsuki, ce qui était déjà deux personnes de trop. Oh elle ne s’inquiétait pas pour son frère de cœur il était tout à fait capable de se défendre. Mais elle n’aimait pas la possibilité que son ennemi puisse utiliser ses amis pour la faire souffrir. Alors autant éviter de mêler trop de personnes à tout cela. Et puis quelque chose de grave... Elle n’avait pas été blessée physiquement du moins pas par la faute du capitaine. Et son esprit finirait bien par cicatriser un jour également.

- Ne t’inquiète pas ce n’est rien. Tu as raison l’équipe de Kirisaki Daichi joue un mauvais basket malgré leur force. Hanamiya est un Roi sans Couronne il est donc loin d’être faible, mais il préfère utiliser la tricherie pour gagner. Je ne pourrais jamais comprendre ce style de jeu alors autant ne pas perdre notre temps avec eux. Au pire il vaut mieux se concentrer sur l’équipe féminine vu qu’on a une chance de les affronter à la Winter Cup.

Bien sûr Amy n’était pas totalement sincère car elle n’avait pas l’intention d’oublier Hanamiya de si tôt. Mais comme dit plus haut elle refusait de mêler plus de gens que nécessaire à ses problèmes. Têtue ? Oh oui. Après tout elle avait beaucoup de points communs avec ses deux frères spirituels même si elle refusait de l’avouer.

- De plus Tatsuya est déjà au courant... Je lui avais dit... avant notre dispute

Cette fois où le brun était venu à la maison manger du gâteau et parler avec sa sœur avait été un moment de réconciliation après une dispute concernant le pari. Et maintenant Amy avait à nouveau tout gâché. Ne pouvait-elle donc pas comprendre la leçon une bonne fois pour toute ? Se disputer encore et toujours avec Tatsuya n’était pas ce qu’elle voulait. Elle n’était qu’une idiote.

Buvant une gorgée de coca pour dissimuler son sourire désormais amer Amy le rebaissa ensuite pour reprendre la parole se forçant à sourire pour ne pas gâcher l’ambiance encore plus.

- Ne t’inquiète pas il ne m’a pas fait mal. Et il ne m’a pas menacé. Pas vraiment. Je t’assure que ça va. Merci de t’inquiéter pour moi, Junko. Et oui le menu me va parfaitement cela va me rappeler mon chez-moi tu as eu une idée de génie !

S’approchant elle serra fort son amie contre elle en veillant à ne pas renverser son coca sur le sol au passage. Ou même sur leurs habits respectifs. Au bout de quelques secondes elle se recula et esquissa un sourire espiègle.

- Dis-moi je vous ai vu échanger un sourire presque complice avec mon frère l’autre jour quand on a croisé l’équipe des garçons. Il s’est passé quelque chose avec Tatsuya ?

Même si elle s’était disputée avec lui cela ne voulait pas dire qu’elle ne s’y intéressait plus. Sans compter que Junko était une amie. Et qu’elle serait ravie si quelque chose de sérieux se passait entre eux deux... Bien sûr elle n’avait aucune preuve, mais elle avait toujours été très intuitive pour ce genre de choses. Et ce malgré son air de garçon manqué comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences !

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Spoiler:
 




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   25.04.15 1:45



Feat Amy-chan ♥
Talk to me and forget how I'm shy when you talking about him ~

AMITIÉ SINCÈRE ENTRE CAPITAINE ET JOUEUSE !


Junko regardait Amy avec inquiétude. La brune n'irait pas jusqu'à lui mentir pour faire semblant d'aller bien, hein ? Elle aussi ne comprenait pas pourquoi l'équipe de Kirisaki se montrait aussi retorse avec les autres mais ce n'était pas le sujet là ! La châtain avait froncé les sourcils, attendant que sa capitaine finisse de parler. Au moindre signe de mensonge évident, elle lui sauterait dessus pour les tirer les vers du nez.

Mais pourquoi l'américaine s'inquiétait-elle de la Winter Cup maintenant ?! Heureusement que Himuro était au courant, Junko n'imaginait pas une seule seconde qu'il puisse être dans l'ignorance si quelqu'un avait fait du mal à Amy … Elle était mignonne mais pourquoi être aussi têtue ? Ça ne lui rapporterait rien !

Elle but également une gorgée de Coca sans lâcher son amie des yeux. Qu'elle ne s'avise pas de mentir !

« Amy-chan … S'il t'a vraiment fait quelque chose et que tu ne veuilles en parler parce que … et bien, tu aurais honte ou quelque chose dans le genre … s'il te plaît, dis-le moi ! »

La pivot pouvait aisément comprendre que la fille qu'Amy était ne pouvait se résoudre à tout dire à son frère, même de cœur. Secrets de fille … mais à Junko, il ne devait pas y avoir de problème, non ? La benjamine des Jackson pouvait avoir confiance en elle, la plus jeune n'irait pas raconter ses confidences sur tous les toits d'Akita.

« Ce n'est pas que je ne crois en ce que tu dis … mais tu cherches tellement souvent à faire comme si tout aillait bien, tu ne veux déranger personne … Je ne peux pas m'empêcher de m'inquiéter et de me dire que tu ne veux pas me mêler à quelque chose … »

Ses yeux verts l'enjoignaient de parler, de lui révéler vraiment le fond du problème. Parce qu'il était évident que ce Hanamiya Makoto en était un. Elle n'irait pas jusqu'à aller voir ce garçon pour lui demander clairement mais elle était à sa limite.

Junko soupira un peu avant de sourire. Elle se gratta avec un peu la tête avec une moue gênée, cherchant à s'excuser d'avance.

« Je ne cuisine pas aussi bien que ma mère mais j'espère que ça t'ira quand même ... »

Bon couper des pommes de terre et faire cuire des steaks ne demandaient pas un travail colossale, juste du temps. Surtout que les futurs frites allaient cuire tranquillement dans la friteuse récemment acquise, une vraie merveille en terme de gagne temps ! L'aînée des Kohaku avait déjà eu l'occasion de s'en servir, elle savait la faire fonctionner sans soucis. Une pro de la friteuse !

Elle allait ajouter quelque chose quand Amy la prit dans ses bras. D'abord surprise, Junko se laissa aller avec un sourire et serra sa capitaine également dans ses bras. Elle était gentille, tellement gentille. La châtain aurait eu une grande sœur, elle aurait aimé qu'elle soit comme la brune. Chaleureuse et aimante envers ses proches et amis.

Son sourire s'agrandit avant de laisser place à des joues rouges écrevisses, ses oreilles prêtes à fumer. Ah non, elle l'avait remarqué ! Oh mon Dieu … Non pas ce sourire là ! Plaquant ses mains sur ses joues, Junko se mit à bégayer.

« Non … C'est … C'est pas ce que tu crois, il … Himuro-kun … Non, je … mais … »

Le visage en feu, Junko ferma les yeux pour échapper au regard amusé de son amie. Qu'elle avait été heureuse que le brun lui avait sourit de cette façon. Elle lui avait répondu naturellement avant de prendre conscience qu'Amy était très près. Elle pensait quand même avoir été discrète mais finalement … rien n'échappait aux yeux de la capitaine de Yosen.

Ah, d'ailleurs ça lui rappelait … Junko se leva d'un bond pour rejoindre son bureau et ouvrir l'un des placards. Retirant les boîtes de cookies, elle retourna près d'Amy en lui tendant avec un petit sourire.

« Pépites au chocolat noir … Je voulais t'acheter quelque chose et Himuro-kun m'a conseillé ça quand on est allés tous les deux à ce nouveau magasin américain ! »

Un petit cri lui échappa quand elle pris conscience de ce qu'elle venait de dire. Lâchant brutalement les boîtes, Junko secoua les mains devant elle.

« Non, c'est pas ce que tu crois ! On s'est croisé par hasards et son soda … et … enfin, on est allés là-bas mais … ah et le Starbucks … Je me tais ! »

Ayant atteint un stade de cramoisie absolu, Junko vida son Coca d'une traite et regarda ailleurs. Ah et si Amy se montrait jalouse de cette sortie que sa joueuse avait fait avec son frère ? Elle n'allait pas lui en vouloir, hein ? Ce n'est pas comme si Junko avait voulu lui cacher … Et elle ne voulait pas non plus garder ça pour elle …

A nouveau cachée derrière ses grands mains, la châtain tentait vainement de faire disparaître ses joues affreusement rouges.






© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   03.05.15 17:01


Amitié sincère entre capitaine et joueuse
La tentative de changer de sujet d'Amy ne fonctionna pas au final. Ah décidément elle n'était pas douée pour cacher des choses à ses proches n'est-ce pas ? C'était peut-être une bonne chose au final. Même si elle avait tendance à vouloir tout porter sur ses frêles épaules certaines personnes étaient présentes pour lui rappeler qu'elle n'était pas seule. Et que ce serait idiot de ne pas compter sur eux.

Un sourire un peu mélancolique apparut sur les lèvres d'Amy alors qu'elle posait son verre vide pour le moment sur le rebord de la fenêtre. Son regard se tourna vers cette dernière et pendant quelques secondes elle garda le silence préférant observer le ciel et un vol d'oiseaux.

Ce n'était pas facile d'en parler. Elle avait déjà eu de la peine à en discuter avec Tatsuya se surprenant d'ailleurs à tout avouer à ce dernier. Vu la différence de sexe elle aurait dû être gênée d'aborder un tel sujet avec son frère spirituel et d'ailleurs elle avait comme aujourd'hui tenter d'éviter le problème. Mais on ne cachait rien à Himuro Tatsuya. Et au final elle avait pleuré dans ses bras.

Elle avait de la chance de l'avoir malgré leurs différents réguliers... A vrai dire elle avait de la chance d'avoir sa mère, ses trois frères et ses amis aussi bien masculins que féminins. Se retournant vers Junko un sourire crispé aux lèvres elle murmura doucement.

- Merci Junko. J'ai vraiment de la chance de t'avoir comme amie. A vrai dire... Tu as raison. Il y a bien quelque chose. Désolée de ne pas avoir voulu te mêler à ça. Au fond c'est comme si j'insinuais que tu n'étais pas assez forte pour m'aider... Ce qui est complètement faux. Tu me connais je veux toujours protéger ce qui m'est cher quitte à en souffrir.

Elle adressa un sourire penaud à son amie avant de continuer. Un frisson traversa son dos alors que des images de ce jour-là défilaient dans son esprit. Ah si le but d'Hanamiya avait été de la perturber et la déstabiliser il avait réussi à merveille...

- On a discuté et au bout d'un moment il m'a fait affronter Hidenori... C'était une mauvaise idée. Mais une fois encore tu me connais dès qu'il s'agit de basket et d'honneur je deviens complètement imprudente. Elle m'a offert une défaite totale. Mais ce n'était pas le pire... Je suis retourné au gymnase d'Hanamiya en état de choc sans savoir vraiment pourquoi, j'aurais probablement dû partir tout de suite, et...

Se mordant la lèvres Amy hésita un instant. C'était tellement gênant. Même si elle n'y était pour rien, même si elle ne l'avait jamais voulu, même si c'était entièrement de la faute du Roi sans Couronne elle avait tellement honte ! Pourtant elle n'avait pas le droit de se taire maintenant. Junko était sa meilleure amie et elle méritait de savoir tout autant que Tatsuya.

- Il m'a volé un baiser. C'est bête hein ? Être dans cet état juste pour ça... En plus je suis du genre garçon manqué ça ne devrait pas me toucher à ce point...

La jeune fille laissa échapper un rire forcé avant de se mordre la lèvre. Elle n'allait pas pleurer une deuxième fois quand même ! C'était vraiment idiot. Mais cela faisait si mal. L'américaine savait à quel point elle était ridicule, mais elle n'y pouvait rien. Elle n'arrivait pas à se contrôler. Ah rien que le fait d'être dans cet état et de savoir que son ennemi en aurait jubilé lui donnait la nausée.


Se reprenant néanmoins elle esquissa un sourire un peu plus sincère à la miracle avant de dire joyeusement pour redonner à l'ambiance morose un peu de joie. Après tout elles n'étaient pas là pour déprimer ensemble hein ! Et elle préférait changer les idées à Junko avant que cette dernière ne demande si quelque chose d'autre s'était passé plus récemment.

Elle n'avait pas du tout envie de parler de sa dispute avec Tatsuya ou de sa défaite cuisante face à Murasakibara maintenant. Peut-être plus tard... Après tout au fond cela faisait du bien de se confier. Mais pour l'instant elle devait déjà se remettre de son premier baiser. Haha...

- Roh je suis sûre que je vais me régaler ! Et je t'aiderais. Même si je ne suis pas une grande cuisinière je sais faire certaines choses. Pas question de me tourner les pouces à te regarder tout faire. Et je ne tolérerai aucune protestation. Si la capitaine se tourne les pouces quel exemple ça va donner ?



Elle adressa un clin d'oeil à son amie se sentant mieux après s'être confié. D'ailleurs elle offrirait quelque chose aux filles de son équipe pour les remercier. Car Amy connaissait bien son équipe et se doutait que la pyjama party chez Junko n'était pas une simple coïncidence.

Quelques minutes plus tard elle observait avec un regard amusé et un sourire au coin des lèvres son amie assurer qu'il ne s'était rien passer avec Tatsuya. En s'enfonçant complètement au passage. Ah les petits cachottiers. Enfin vu son entente avec son frère spirituel dernièrement ce n'était pas étonnant qu'il ne lui ait rien dit. Déjà qu'en tant normal il ne lui aurait peut-être rien raconté...

En tout cas le visage rouge et les bredouillements de son amie étaient très révélateurs. Ses yeux se mirent cependant à pétiller quand ses mains attrapèrent le sachet de cookies. Tatsuya la connaissait bien décidément. Le faisant tourner dans ses mains machinalement Amy releva les yeux vers son amie et alla s'asseoir sur le lit en tapotant avec autorité le matelas à côté d'elle un sourire espiègle aux lèvres.

- Allez viens t'asseoir je veux tout savoir. Absolument tout. Je ne savais pas que tu avais le béguin pour mon frère dis donc. Il faudra me demander ma bénédiction tu sais. Ne fais pas cette tête voyons tu sais bien que je plaisante. Pour la dernière partie en tout cas.


Bien sûr Amy n'était pas complètement sûre de ce qu'elle avançait. Mais si Junko tombait dans le piège elle aurait la réponse à sa question. Quoi comment ça ce n'est pas gentil de piéger sa meilleure amie ? Ce n'est de la malice voyons. Après tout il faut savoir utiliser les cartes à sa disposition. Et puis quand même les indices étaient quand même nombreux...

Sourire aux lèvres, regard pétillant Amy s'amusait bien. Ce n'était pas comme si elle voulait faire souffrir son amie. Après tout si elle devait avoir trois belles soeurs un jour - ou beaux-frères comme ne pourrait s'empêcher de dire Kikunae - autant en avoir trois avec qui elle s'entendait à merveille vous ne croyez pas ? Même si au fond peut-être qu'elle ressentirait un petit pincement au coeur de devoir partager ses brothers... L'être humain peut être vraiment idiot.

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   04.05.15 23:35



Feat Amy-chan ♥
Maybe it was the hazard but now I love him ~

AMITIÉ SINCÈRE ENTRE CAPITAINE ET JOUEUSE !


Quand Amy avoua qu'il y avait effectivement quelque chose de plus, Junko sentit tous ses sens en alerte. Le sentiment de ne rien n'entendre à part les battements de son cœur, tambourinant à l'intérieur même de ses oreilles … quelque chose de grave, c'était vraiment passé. Elle le sentait, le savait. La question était : qui, comment et pourquoi ? Si, si, le tout dans la même question ! L'esprit vide, prête à entendre les informations qu'Amy allait enfin lui donner, la châtain respirait tranquillement, dans l'attente.

Évidemment que l'américaine avait tout voulu garder pour elle. Et par moment, bon sang que c'était énervant de sa part ! Qu'y avait-il de mal à compter une fois sur les autres ?! Junko n'était pas que sa coéquipière ! Elle était aussi son amie ! Et les amies devaient partager les bons moments comme les mauvais. Las anecdotes amusantes et les mauvais souvenirs. Particulièrement ceux s'étant déroulés à Tokyo … Encore plus ceux qui incluaient une partie à Kirisaki Daichi.

Plus Amy parlait, plus le cœur de Junko se serrait douloureusement. Il était évident que la fille souffrait affreusement de la rencontre avec la capitaine de l'équipe féminine. Et sa défaite avait apparemment été plus cruelle pour l'amoureuse du basket. La pivot avait encore envie de la serrer dans ses bras, de caresser ses cheveux et de lui dire qu'elle aurait l'occasion de ridiculiser la brune à son tour.

Malgré ces quelques confessions qui devaient déjà beaucoup lui coûter, Junko sentait que l'américaine se retenait encore, n'osant pas révéler ce qui semblait être le pire dans cette histoire. Mais qu'est-ce qui pouvait être pire pour Amy qu'une défaite d'une de ses rivales capitaines ? Si ce qu'elle avait dit avant était quand même la vérité, alors aucun mal physique ne lui avait été fait. Mais était-ce pour autant mieux ? Souffrir psychologiquement n'était pas forcément une bonne alternative à tout ça.

Le reste de la phrase d'Amy se perdit dans les méandres de l'esprit de Junko. Un baiser … Cet Hanamiya avait volé un baiser à sa capitaine. A quel point était-il pourri ? C'était juste horrible ! Et peu importe ce que disais Amy, même avait cet esprit tentant de dédramatiser, rien ne pouvait lui retirer le fait que ce crétin de brun avait osé lui volé un baiser !

Oh mon Dieu, si ça se trouve, c'était son premier en fait ! Oh, la chose était encore plus horrible alors ! Junko ressentait une telle haine en elle à cet instant précis. Le premier baiser des fille … C'était unique, précieux, quelque chose qu'on ne volait pas mais qui se recevait comme le plus précieux des cadeaux … Ou alors Hanamiya avait craqué sur Amy et agissait de façon extrême pour attirer son attention … Hinhin, théorie à creuser ~

Cette fois-ci, ce fut la plus jeune qui s'approcha pour la prendre dans ses bras, son menton juste au dessus de son crâne. Elle caressa ses cheveux et murmura :

« Je suis sincèrement désolée pour toi … C'était vraiment horrible de sa part, je comprend mieux ton état de ces derniers jours. Je … trouve que tu es très courageuse, Amy-chan. A ta place … j'aurais été incapable de sortir de chez moi »

Elle se recula pour frotter un peu sa propre masse de cheveux. Ça ne la dérangeait pas du tout d'être aidée en cuisine, ça allait même être plus amusant de cette façon ! Oh, et si elles faisaient des frites un peu plus originales ? ~ Junko avait tout plein d'idées !

Par contre, pour ce sortir du pétrin qui portait le nom du frère de cœur de la brune, la châtain n'en n'avait aucune ! Toujours cachée derrière ses mains, la chaleur de ses joues lui réchauffait considérablement les mains. Ah, Amy ne devait absolument pas croire ses dénégations … Même la principale concernée n'y croyait pas en s'écoutant.

Rejoignant sa capitaine sur le matelas, la pivot attrapa sa peluche Nymphali et cacha son visage rouge tout contre. Et si Amy refusait un potentiel rapprochement ?! Devait-elle l'écouter ?! Faire passer l'amitié avant l'amour ? La petite sœur n'avait pas trop l'air contre … non ? Junko releva la tête, une mine un peu triste sur son visage.

« Amy-chan … serait en colère si je ressentais quelque chose pour Himuro-kun ? »

Vite, l'émouvoir à coup de beaux yeux verts amoureux fous qui ne supporteraient pas la souffrance de heurter un refus !

« Tu sais … Je … Comment dire … Ce n'est pas vraiment un béguin ... »

Non, c'était bien plus que ça. Junko savait qu'elle était folle amoureuse du brun, au point que se tenir dans la même pièce que lui était le plus beaux des cadeaux. Au point où parler avec lui était un moment unique parce qu'ils n'auraient pas deux fois la même conversation. Parce qu'une fois, la châtain avait écrit le nom du garçon et son propre prénom juste après : Himuro Junko. Elle s'était sentie tellement idiote après ça ! Elle avait rayé cette ineptie à coup de critérium. Comme si c'était possible … Quel âge avait-elle ?! Douze ans ?!

L'artiste du Dimanche releva les genoux, calant le Nymphali contre sa poitrine. Amy avait été sincère avec elle, c'était à son tout maintenant. Peut importe sa réponse, positive ou négative ! Elle se devait d'être sincère !

« Amy-chan, je ... »

Allez du courage ! Junko prit une grande respiration et fixa son amie dans les yeux.

« Je suis vraiment très amoureuse de Himuro-kun ! »






© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   19.05.15 14:41


Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse
Amy détestait montrer ses moments de souffrance. Cela avait toujours été le cas. Déjà petite, elle se retenait de pleurer quand elle se faisait mal. Ce qui arrivait relativement souvent, garçon manqué et casse-cou comme elle était. La brunette se souvenait, parfaitement, à quel point cela avait tendance à agacer sa mère et son frère. Elle s’était souvent fait réprimandée.

Mais, c’était plus fort qu’elle. Rester forte, ne pas faire souffrir ses proches, question de fierté, entêtement... Les raisons étaient multiples. Vraiment, elle avait beau accuser souvent Tatsuya d’être trop fier, elle savait parfaitement qu’elle l’était tout autant. Mais, c’était plus facile d’accuser les autres que soi-même, n’est-ce pas ? Même si la jeune fille commençait à comprendre qu’il fallait qu’elle s’arrête. Avant que cela brise leurs liens, pour de bon.

Vraiment, ces temps, elle enchaînait les bêtises stupides... Il fallait qu’elle se reprenne. En s’entêtant ainsi à garder ses problèmes pour elle-même, n’inquiétait-elle pas plus ses proches, au final ? Parler de ce qui s’était passé à Kirisaki Daichi fit du bien à la brunette. Même si elle en avait déjà parlé à Tatsuya, quelques temps auparavant, il fallait croire que cela l’affectait encore.

Cela plus la dispute récente avec son frère spirituel et le match contre Murasakibara... Elle en avait vraiment gros sur la patate, comme dirait sa mère. Mais il fallait qu’elle aille de l’avant, n’est-ce pas ? Cela ne servait à rien de tout ressasser sans cesse. Ces évènements avaient juste prouvé certaines choses.

Elle devait arrêter de provoquer bêtement Tatsuya alors qu’elle connaissait la fierté et la susceptibilité de ce dernier. Il fallait qu’elle arrête de provoquer des adversaires plus forts qu’elle en duel. Elle était masochiste ou quoi ?! Défier Murasakibara... Non mais franchement ! Comme de se rendre au gymnase de Kirasaki Daichi tout en connaissant leur réputation... C’était comme de lancer une invitation à Hanamiya pour se faire torturer.

Il fallait vraiment qu’elle apprenne à se servir de sa tête. Surtout qu’elle était loin d’être stupide. Juste... Trop impulsive. Comme Taiga. Ah, vraiment, ressembler autant au tigre de Seirin la mettait sur les nerfs.

Soudainement, Junko la prit dans ses bras et se mit à lui caresser les cheveux. Amy sentit ses yeux la picoter presque immédiatement. C’était inévitable, une telle gentillesse incitait souvent à se laisser aller. Même elle pouvait avoir ses moments de faiblesse.

Elle se rappela alors le moment où Tatsuya avait fait pareil que son amie. Il l’avait prise dans ses bras. Cela ne lui ressemblait guère et Amy se rappelait avoir été surprise. Mais cela avait été aussi agréable. Très agréable. Venant de Junko c’était moins surprenant, mais tout aussi réconfortant.

La brunette, après un instant d’hésitation, se laissa consoler, se laissant aller. Quelques larmes furtives coulèrent, mais elle les essuya rapidement. Franchement, il était temps de tourner la page ! Plus elle se laisserait aller et plus Hanamiya en serait satisfait. Et cela, c’était hors de question.

Un petit rire nerveux sortit de ses lèvres et elle secoua doucement la tête. Non, elle n’était pas courageuse. Au contraire. Si elle avait été vraiment courageuse et forte, elle serait déjà passée à autre chose. Au lieu de ça, elle continuait de se lamenter sur les évènements de Kirisaki Daichi, avec Tatsuya et Murasakibara. Ah, vraiment, il fallait arrêter de tromper le monde en prétendant être une fille plus costaude que les autres... Elle adressa un sourire reconnaissant à son amie, avant de prendre doucement la parole.

- Encore une fois, merci Junko d’être là pour moi. Cela m’a fait du bien de te parler. Tu sais, ce ne sont pas les seules raisons de mon état ces derniers jours. Il en faut bien plus pour abattre la capitaine du club de basket féminin de Yosen, après tout. Je n’ai pas l’intention de laisser Hanamiya me pourrir ma vie amoureuse éternellement. Un jour... Un jour, je rencontrerais quelqu’un qui me fera oublier ce baiser pour de bon. Mon vrai premier baiser...

Devenant écarlate, Amy se détourna. Cela ne lui ressemblait tellement pas d’être aussi romantique ! Mais, même elle rêvait parfois au prince charmant... Même si depuis le fameux baiser, il avait parfois dans ses rêves des gros sourcils... Plus un cauchemar qu’autre chose, donc. Vivement qu’elle rencontre un vrai pour ne plus se réveiller en sursaut la nuit...

La brunette hésita un instant à se confier au sujet de la dispute avec Tatsuya et sa défaite humiliante face à Murasakibara. Bah, pour le moment, elle allait se taire. Elle pourrait toujours en parler plus tard, si besoin... Quelque chose de bien plus intéressant se déroulait, après tout. Sourire espiègle aux lèvres, Amy sentait bien qu’elle avait visé juste. Quelque chose se passait entre le Himuro et son amie. Intéressant tout ça, vraiment très intéressant. Son amie n’allait pas pouvoir lui échapper ! Et visiblement elle l’avait compris.

Junko était vraiment trop mignonne en cet instant ! Amy ne put s’empêcher de fondre en la voyant se dissimuler dans sa peluche Nymphali. Avec un tel comportement et des joues aussi rouges, Junko était grillée. D’ailleurs, cette dernière ne tarda pas à prendre la parole.

C’était prévisible. Après tout, Amy l’avait senti. Comme avec une sorte de sixième sens. Mais, alors que ses yeux fixaient son amie, elle ne parvint pas à prendre la parole tout de suite. Elle ne savait pas vraiment comment réagir. C’était elle qui avait abordé le sujet, c’était elle qui avait voulu savoir. Et elle ne voulait en aucun cas gêner Junko.

Mais... C’était de Tatsuya dont cette dernière était amoureuse... Oh, ne vous y trompez pas ! Amy n’était pas véritablement amoureuse de son frère spirituel. En fait, leur relation était très complexe. Surtout du côté de la sœur. Elle le connaissait depuis tant d’années. Tout comme Taiga, mais leur relation était tellement différente. Amy n’aurait jamais avoué au tigre qu’elle s’était fait embrassée ! Cela aurait été tellement humiliant.

Avec le brun c’était différent. Elle se confiait bien plus à lui. Il avait ce côté rassurant et protecteur, bien que souvent dissimulé. Quand elle était avec lui, même quand ils étaient en froid, elle ne pouvait s’empêcher de se sentir en sécurité. Même si elle répondait à chaque fois qu’il lui criait dessus le premier, elle réfléchissait bien plus par la suite que lors des disputes avec Taiga. C’était Tatsuya quoi.

Elle se rappelait tant des moments passés à Los Angeles ou à Akita à ses côtés. Elle les aimait tant. Et c’était probablement égoïste, mais... ne risquaient-ils pas de se réduire s’il avait une petite-amie ? Il pourrait certainement passer moins de temps avec elle... Déjà que Taiga était à plusieurs heures de route... Et qu’avec le pari, elle avait tout le temps peur de les perdre tous les deux...

Si il y avait une autre possibilité pour que leur lien se rompe... Amy sentit son cœur se serrer un court instant. Non, elle ne voulait en aucun cas perdre son grand-frère borné, mais si précieux. Mais, avait-elle seulement le droit d’être aussi égoïste ? De priver sa meilleure amie de son bonheur ? En plus si Junko sortait avec le brun, ou même se mariait avec, elle deviendrait un peu sa belle-sœur ! Et quitte à ce que le brun fonde un jour une famille, il valait mieux que ce soit avec quelqu’un qu’elle appréciait réellement et à qui elle faisait confiance non ?

Et puis, il y avait une chance pour que... ce ne soit pas réciproque. Non, Amy, u n’as pas droit d’être aussi mesquine ! La pauvre Junko en aurait le cœur brisé. Au contraire, il fallait même aider les deux concernés à se rapprocher. Ah, Amy n’aurait jamais cru vouloir jouer les entremetteuses, mais ce ne serait peut-être pas si mal que de le faire.

Même si ses frères ne devaient jamais, JAMAIS, le découvrir. Oh, diable, elle entendait déjà les taquineries sans fin de Taiga et Tatsuya... Voir même de Chris, de sa mère ou des garçons du club de Yosen... Jackson Amy, la dure à cuir, en fille romantique et marieuse... Brrr... Pitié, tout, mais pas ça. Le silence ayant trop longtemps duré, Amy craignit que Junko se sente mal. Aussi lui adressa-t-elle un doux sourire avant de se rapprocher et de lui attraper les mains.

- C’est formidable ! Tu te rencontres, on va être belles-sœurs ! Plus sérieusement, je suis très contente de savoir que mon frère a autant de succès. Après tout, même moi je sais qu’il est beau gosse. Ne t’inquiète pas, je ne vais pas te le voler.

Elle lui adressa un clin d’œil, sachant qu’elle serait sans nul doute gênée. Mais ce n’était, bien sûr, pas méchant. Une petite taquinerie de copine. Puis, Amy tourna le dos à son amie, les mains croisées dans le dos, et murmura doucement. Elle ne voulait pas mentir à la châtain. Pas pour quelque chose d’aussi important.

- Tu sais... Je mentirais si je disais que cela ne me faisait rien... Tatsuya est un grand-frère génial que j’adore vraiment beaucoup... On se dispute très souvent, on se prend parfois la tête car on est tous les deux trop fiers, mais... Je ne sais pas ce que je ferais sans lui. C’est stupide, je sais, mais j’ai peur de le voir moins si... enfin tu vois... Cependant, votre bonheur à tous les deux passe avant ! Et je préfère que ce soit ma meilleure amie qui me le pique plutôt qu’une parfaite inconnue. Puis, il est grand temps que j’apprenne à me débrouiller sans lui et que je le laisse faire autre chose que du baby-sitting. Tu as ma bénédiction, Junko. Fonce !

Se retournant, Amy adressa un sourire lumineux à son amie, même si on pouvait se rendre compte qu’il y avait une toute petite trace de tristesse et de peur. S’approchant, Amy serra à son tour son amie dans ses bras un instant avant de la relâcher.

- Je ne sais pas toi, mais je meurs de faim ! Et ne t’inquiète pas, tu peux compter sur moi pour te caser avec Tatsuya.

Riant, Amy sortit de la chambre la première et se rendit dans la cuisine. Histoire de se reprendre complètement, avant d’être rejointe par son amie. Ah, qu’est-ce qu’il ne fallait pas faire pour les copines et la famille...

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   30.05.15 16:49



Feat Amy-chan ♥
Friendship cooking ~

AMITIÉ SINCÈRE ENTRE CAPITAINE ET JOUEUSE !


Peu de gens savaient que Junko avait eu un coup de foudre à l'époque pour Murasakibara. Et beaucoup seraient probablement très étonnés de le savoir. Que dirais Amy si elle était parmi ceux qui découvraient cette surprenante nouvelle ? La brune n'était pas du tout en bons termes avec le violet, peut-être qu'elle ne pourrait pas comprendre. Cela dit, le passé était le passé, depuis sa rencontre avec Himuro, plus aucun garçon ne comptait, juste lui. Quand bien même il ne ressentait pas la même chose. Quand bien même il en aimait une autre. Quand bien même tout … C'était Himuro.

Oui, elle avait totalement craqué sur les deux garçons à tour de rôles. Le brun, c'était pour son côté plus vieux, plus mature, sa gentillesse tellement présente et cette fois où il l'avait aidé. Tel le prince charmant qui était venu à son recours ~ Pour le violet, il fallait déjà partir d'une base simple que tout le monde devrait pouvoir comprendre : Murasakibara Atsushi pendant ses années de collège était juste l'un des garçons les plus mignons qui puisse exister au Japon. Ce grand gaillard avec ce petit caractère enfantin qui cachait pourtant une intelligence certaine bien que cachée sous une couche de sucre …

Quand Junko avait sa pause de midi en même temps que le garçon, son regard vert s'était souvent porté sur cette table composée de toutes ces têtes colorées. Évidemment, c'était surtout le violet qu'elle cherchait en particulier. Combien de fois avait-elle sourit en l'observant manger du riz sans utiliser correctement ses baguettes ? Dans sa veste blanche cintrée … Tellement mignon ~

Ah, mais n'allait pas croire qu'elle avait craqué juste pour son apparence ! En tant que pivot miracle, Junko avait vu en Murasakibara, un vrai modèle qui lui permettrait de progresser dans l'univers féminin. Alors quand elle avait obtenu le titre de « Meilleure Pivot », ça avait été une formidable récompense de toutes ses heures à s'entraîner. La châtain avait même eu envie de se déclarer au garçon après ça. Mais elle était finalement bien trop intimidée. Enfin, ce n'était pas le sujet !

Tout ça pour dire que le côté très romantique d'Amy lui rappelait un peu la Junko de Teiko … A se demander quand elle allait avoir son premier baiser, dans quelles circonstances … Bon, finalement, elle n'avait jamais embrassé personne et comptait bien donner ce privilège à une personne bien particulière.

« J'espère vraiment que tu trouveras vite la bonne personne »

Un sourire plein de compréhension sur le visage, son Nymphali dans les bras, la châtain s'aperçut que la tendance des confidences tourna bien trop vite. Hein ? Enfin … Comment ?! Comment on en était arrivé à parler de Himuro ?!

Les joues si rouges, Junko souhaita disparaître dans un trou de souris. C'était très très très gênant et sa déclaration soudaine n'aidait absolument pas ! Ah, Junko, idiote ! Tiens ta langue enfin !!

« Mais Amy-chan … Amy-chan, ne parle pas de belles-sœurs comme si nous étions mariés tous les deux, enfin !! C'est … Enfin … Il ne sait pas du tout ce que je ressens et sans doute que je ne l'intéresse pas … »

Les joues rouges et le menton dans la peluche, la lycéenne enserra davantage le Pokemon en cherchant comment se sortir de là. Amy ressemblait à un chat qui venait d'attraper sa souris. Pourtant … pourtant tout ce qu'elle disait après sonnait douloureusement aux oreilles de l'amoureuse. Elle avait l'impression de se mettre entre les deux bruns et ça lui posait problème parce que jamais, Junko ne voulait devenir un obstacle. Surtout pas ça !

« Amy-chan … restera toujours mon amie. Je ne veux pas te perdre même pour Himuro-kun … Je l'aime beaucoup, je trouvais que ce n'était pas correct de ne pas te prévenir ... »

Elle hésita un peu avant de poursuivre et décida de s'arrêter là. Pour elle, l'important avait été dit. Sautant sur le fait que l'américaine changeait de sujet, Junko bondit sur ses pieds en rattrapant les verres vides.

« Je meurs de faim aussi !! Et les frites vont mettre un peu de temps à cuire alors autant le faire maintenant ! »

Le plateau sur une main, la fille de la maison ouvrit la porte pour laisser sortir sa capitaine et descendit l'escalier en sautant quelques marches par habitude. Arrivée dans la cuisine, elle posa le plateau près de l'évier et enfila le tablier de sa mère, un petit bout de tissu bleu turquoise tout simple.

« J'ai un tablier pour toi aussi si tu as peur de te salir, je te le pose là ! »

Déposant du tissu jaune à pois rose près de son amie, Junko sortit tout le nécessaire pour ce repas américain et posa tout ça sur le plan de travail.

« Alors … Je pense qu'on va d'abord s'occuper des pommes de terre … Tu préfères quoi ? Peler ou couper ? »

Levant un économe et un couteau, la châtain chercha le regard de son amie.






© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   07.06.15 12:16


Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse

Amy était fortement gênée. Cela ne lui ressemblait vraiment pas d’être romantique... Elle n’arrivait pas à croire qu’elle avait avoué vouloir une personne qui compterait vraiment pour elle...

Et elle n’aurait jamais osé croire qu’elle souhaitait, au fond d’elle, trouver l’âme sœur. C’était si embarrassant ! Mais il fallait bien regarder la réalité en face. C’était bien ce qu’elle souhaitait.

Trouver quelqu’un qui l’accepterait comme elle était, qui accepterait de l’aimer sans essayer de la changer. Quelqu’un qui supporterait son amour fou pour le basketball et pokémon. Un garçon qui n’aurait pas peur du sister complex de Chris et même, dans une moindre mesure, ceux de Tatsuya et Taiga.

Un fin sourire apparut sur les lèvres de la jeune fille. Qui aurait cru qu’un jour elle penserait à ce genre de choses ? Elle aurait bien aimé voir la tête de Tatsuya ou même mieux de Taiga, tiens.

Mais revenons à celle qui comptait vraiment. Junko était vraiment très mignonne quand elle était embarrassée. Bien sûr, Amy n’était pas complètement sérieuse quand elle parlait de belle-sœur, de mariage et autre. Après tout comme venait de le dire la miracle Tatsuya n’était probablement pas au courant. Pas encore....

Car il faudrait bien que la châtain finisse par lui avouer ou que le garçon le découvre et fasse le premier pas. Amy comptait bien leur donner un coup de pouce, même si elle n’était pas forcément la personne idéale pour ce genre de choses. Car elle était persuadée que ça marcherait entre eux.

Tatsuya était le petit copain idéal que toute fille rêverait d’avoir. Il était même presque parfait et le serait s’il n’y avait pas sa fierté parfois très mal placée comme grain de sable dans l’engrenage. Quant à Junko elle était adorable, généreuse et comblerait son petit-ami ou plus tard son mari et ses enfants. Oui, vraiment, ces deux-là étaient faits pour être ensemble.

Amy sentit son cœur se serrer quand elle se rendit compte que Junko semblait culpabiliser. Elle ne voulait pas que la brune se sente coupable. Elle avait droit d’aimer qui elle voulait. Surtout que Tatsuya attirait le cœur des filles comme un aimant. Elle était bien courageuse d’aimer quelqu’un d’aussi populaire.

Amy n’avait pas le droit de se placer entre eux deux. Et puis elle ne perdrait ni l’un ni l’autre. Il fallait arrêter la parano. Tatsuya ne se débarrasserait, après tout, pas si facilement d’elle. Cette dernière pensée l’amusa et la brunette chocolat s’empressa de rassurer son amie.

- Ne t’inquiète pas Jun’ ! Je sais bien qu’on sera toujours amies. Et Tatsuya sera toujours mon grand-frère. Qu’importe ce que vous décidez pour votre avenir. Je ne voulais pas te faire culpabiliser, désolée. Et je te charrie pour la belle-sœur. Même si j’espère que ça arrivera un jour.


Elle lui adressa un clin d’œil complice avant de reprendre le sourire aux lèvres.

- Merci de vouloir que je trouve la personne qu’il me faut... Cela me fait bizarre d’être romantique, tu me connais. Et je suis sûre que Tatsuya te trouve très gentille ! Et qu’il finira par avoir les mêmes sentiments ! Si ce n’est pas déjà fait. Courage !


Un peu plus tard, après que la brunette ait changé de sujet, elles se retrouvèrent toutes les deux dans la cuisine. Amy attrape le tablier jaune à pois rose et l’enfila, se débattant quelques secondes pour l’attacher dans son dos.

Puis elle regarda son amie pour l’écouter lui proposer deux choix pour l’aider. Hum... Peler ou couper... Souriant en coin, elle attrapa un couteau qu’elle brandit à la verticale, avec prudence, bien entendu.

- Je suis la reine de la coupe. Tu vas voir ça.


Elle attendit les premières patates épluchées et commença à les couper en fines frites. Ses gestes étaient assurés, précis et assez rapides. Avoir un grand-frère qui adorait cuisiner avait quelques avantages, après tout.

Amy commença à regarder ses frites qui se faisaient de plus en plus nombreuses avec envie. Elle en avait déjà l’eau à la bouche... Junko avait gagné beaucoup de points dans son sablier déjà bien rempli (un bisou sur la joue à celui ou celle qui reconnaît la référence :p) en lui proposant un repas américain.

Absorbée par sa tâche, ne voulant pas gâcher la moindre frite, Amy ne pensait plus à sa vie amoureuse ni à celle de son amie. Un silence apaisant s’était installé brisé seulement par les bruits de cuisine. Amy rangea les frites bien nombreuses à présent dans un saladier en plastique pour avoir de la place sur sa planche, avant de s’essuyer le front d’un revers de manche

Travailler était agréable, mais fatiguant. Pas plus que le basket, cependant, et la brunette était habituée à l’effort. Tournant la tête vers Junko, elle attendit de nouvelles pommes de terre et dit avec le sourire pour passer le temps.

- Chris serait fier de moi s’il me voyait cuisiner des frites, au lieu de les acheter au McDonald. C’est plus long, mais je suis sûre qu’elles seront meilleures ! J’aurais dû prendre une photo de nous deux en tablier... On est mignonnes et je suis sûre que Tatsuya adorerait nous voir en train de préparer un bon petit plat...

Me regardez pas comme ça, c’était juste trop tentant... Il ne fallait pas oublier que Amy était quelqu’un de très espiègle et malicieux. Mais elle savait aussi se retenir, aussi n’en rajouta-t-elle pas plus. Junko était aussi rouge que du ketchup, cela suffisait comme ça.

- Faudra qu’on s’organise une grande pyjama party avec le reste de l’équipe. Genre, après notre victoire à la Winter Cup pour fêter ça. Mais pour l’instant profitons de la nôtre, juste toutes les deux. Je suis contente d’être ici avec toi, Jun’.



© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   13.06.15 23:02

Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse
Amy-chan



Laissant à Amy le couteau, la châtain s'empara de l'économe et attrapa la première pomme de terre. Elle avait déjà fait ça plusieurs fois, ses gestes étaient sûrs. L'objet filait sur l'aliment à une vitesse plutôt impressionnante. Un petit saladier près de Junko servait à récupérer les pelures de tailles très différentes. Tantôt des très longues, tantôt des très petites. Les jumelles adoraient concourir pour savoir qui allait réussir à peler entièrement une pomme de terre sans que la pelure ne se déchire. Pour l'instant, ça n'était jamais arrivé mais même les petites arrivaient à peler une bonne partie du féculent sans s'y reprendre plusieurs fois.

Junko tenait le petit ingrédient dans sa main gauche, la droite effectuant ce mouvement régulier. Elle ne savait pas trop sur quel sujet embrayer, pourtant le silence qui devenait pesant ne pouvait pas durer plus longtemps. Les pommes de terres épluchées attendaient près d'Amy qui les découpaient à merveille. Elle n'avait pas mentit, la brune était belle et bien la Reine de la coupe ! Quand Junko considéra qu'elle pouvait attendre un peu avant de faire une nouvelle patate, elle frotta ses mains à son tablier et se retourna vers le placard pour servir un verre de Coca à Amy. Comme elle ne savait plus à qui était les verres, autant en prendre un propre. La châtain le posa près de sa Capitaine et l'écouta parler, puisque l'initiative de la parole venait de la plus vieille.

« Jackson-sensei serait très fier, je pense ! On pourra lui prendre une photo la prochaine fois. Oh, vous pourriez venir tous les deux manger ici un jour aussi ! »

Junko parlait souvent de son amie à ses parents, les deux adultes demandaient de ses nouvelles par moment également. Et Chris était un homme très gentil et très ouvert, ça lui ferait peut-être du bien de côtoyer des adultes qui ne faisaient pas partis du corps enseignant pour une fois.

« Une photo … pour Himuro-kun … ? »

Évidemment, elle avait compris qu'Amy la taquinait. Alors pourquoi ses joues devenaient-elles rouges ? Pourquoi son cœur battait-il plus fort ? Pourquoi Junko avait-elle si chaud alors que l'intérieur de la maison était d'une température agréable ? Juste … à cause de la mention du nom du brun ?

C'était tellement … étrange. Jamais elle n'avait ressentit ça avec Murasakibara et pourtant, elle y avait été accro au violet. Mais peut-être qu'à cette époque, la pivot était trop jeune pour réellement comprendre l'intensité des choses. Elle était déjà plus mature, Junko comprenait plus de choses. La jalousie de le voir avec d'autres filles, la joie de le voir tout le simplement, la déception de ne pas avoir réussi à lui parler, la colère envers sa propre timidité … L'adolescente ne se comprenait plus parfois.

Elle se retourna d'un coup, reprenant vite sa tâche sur les pommes de terre, ignorant volontairement le sourire de son ami. Quelle taquine cette Amy, elle venait de la déstabiliser plus que de raison.

« Si tu as envie de prendre une photo, vas-y … Himuro-kun n'y verra aucun intérêt par contre … A la limite, il te taquinera peut-être pour le tablier et c'est tout »

Ah, si le garçon venait à dire quelque chose sur elle par contre … Junko soupira un peu. C'était vrai qu'elle avait passé un très bon après-midi en sa compagnie et leurs échanges de SMS la rendait tellement heureuse … Mais ça n'irait pas plus loin, hein ? La châtain n'avait rien de particulier face à toutes les minettes qui lui courraient après. Autant se faire une raison maintenant même si son esprit la poussait à se battre. Maudite conscience.

« Je suis très contente que tu aies accepté de venir ici ce soir !!! Si Kikunae-senpai et les autres filles acceptent, vous pourriez toutes dormir ici la prochaine fois. Comme tu as du le voir, la place de manque pas »


Elles étaient toutes si gentilles, Junko adorait être avec elle. Et comme sa maison était vraiment grande, comme le pouvait sa chambre par exemple, toutes les accueillir ne serait pas du tout un problème. Il faudrait juste bien s'organiser selon les emplois du temps et les absences de la famille de la pivot de l'équipe.

Une pyjama party … La demoiselle en avait déjà fait avec les autres Miracles … Elles de discutaient de tout et de rien, de mode, de coiffure, de garçons … Surtout de garçons en fait.

« Amy-chan ? … Tu disais trouver le garçon qu'il te fallait … Quel genre de garçon t'intéresse ? »

Pas la peine de remettre Kiyo sur le tapis, Junko se doutait que la brune était sensible au charme du garçon, quand bien même elle ne l'avait pas encore compris.
Amy avait aussi dit que son frère de cœur pouvait partager ses sentiments … La pivot reviendrait sur ce sujet plus tard … Quand ses joues seront moins rouges.

Lui tendant la dernière pomme de terre, la plus jeune retourna à son frigo pour en sortir une tomate qu'elle rinça immédiatement ainsi qu'un autre couteau pour la trancher en fine lamelles. La fille avait supposer faire au moins deux hamburgers vu leurs tailles respectives.

« Tu manges ton steak à quel stade de cuisson ? »







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   09.07.15 11:31


Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse
Amy était fière de sa coupe. Vraiment, il lui faudrait penser à remercier son grand-frère pour ses cours de cuisine ! D’ailleurs, maintenant qu’elle y pensait, Christopher n’était pas le seul de ses frangins à savoir cuisiner. Taiga était un vrai cordon bleu ayant dû apprendre à se faire lui-même à manger à cause de l’absence régulière de ses parents et Tatsuya se débrouillait tout aussi bien.

A côté d’eux la brunette faisait pâle figure. Oh, elle savait un minimum cuisiner. Elle était capable de se faire à manger toute seule quand il le fallait. Mais ses plats n’étaient pas non plus extraordinairement bon. Ils se situaient plus dans la moyenne alors que ses frères étaient capables de vous emmener au septième ciel avec un de leurs plats.... Ah, combien de fois avait-elle taquiné Taiga à ce sujet ? Que de souvenirs...

Un sourire en coin la jeune fille continuait de couper les pommes de terre. Essuyant son front avec son bras, elle remercia son amie d’un doux sourire avant de prendre quelques secondes pour boire une gorgée de coca glacé. Que soient bénis les créateurs de cette boisson hyper chimique ! Et dire qu’elle venait du même pays... Elle en aurait presque des larmes d’émotion aux yeux. Presque.

Se tournant vers sa camarade de basket, Amy sourit joyeusement. Prendre une photo serait plutôt sympa ! Même si elle avait intérêt à faire attention à ne pas la donner à n’importe qui. Certains comme Taiga ou même Tatsuya ne manqueraient pas de la charrier s’ils la voyaient en tablier, en train de cuisiner comme une vraie fille.

Mais s’ils le faisaient elle n’aurait qu’à répliquer qu’ils étaient tout aussi mignons avec leurs tabliers enfantins quand ils étaient gosses. Elle se rappelait très bien des cours de cuisine que sa mère leur avait donné à Los Angeles. D’ailleurs, elle se rappelait aussi des batailles de farine et autres ingrédients... Pauvre cuisine.

- Volontiers pour les deux ! Je risque de me faire taquiner, mais c’est un risque à prendre pour que je devienne célèbre. Et ton invitation sera la bienvenue, du moins si cela ne dérange pas tes parents. Je suis sûre que Chris voudra bien m’accompagner, lui aussi.

La jeune fille étant très sociable cela lui ferait plaisir de rencontrer les parents de sa meilleure amie. Même s’il lui semblait les avoir déjà vu de loin elle ne leur avait jamais parlé autrement que pour un bonjour joyeux. Quant au fait de devenir célèbre c’était bien sûr une petite blague. Elle lui adressa d’ailleurs un malicieux clin d’œil.

Quant à Chris, il ne voyait pas beaucoup de monde en dehors de Yosen et de son métier d’enseignant, donc cela lui ferait du bien également. Amy fut tentée de taquiner Junko en lui proposant d’inviter Tatsuya également, mais elle se retint. Se contentant juste d’afficher un sourire espiègle.

Ah, Junko, si tu croyais que ton amie ne remarquait pas ta gêne depuis le début de cette soirée, tu te trompais. Amy était partagée entre l’amusement, la compassion et l’affection. La pivot miracle était si mignonne !

Et la brunette avait vraiment envie de la voir heureuse au bras de son frère... Leur bonheur à tous les deux comptait plus que ses propres sentiments. En tout cas, Junko semblait la taquiner autant qu’elle la taquinait. Normal, après tout. Malgré les apparences, la pivot ne se laissait jamais faire bien longtemps

Cela se voyait particulièrement une fois sur le terrain et elle n’était pas une miracle pour rien. Au même poste que Murasakibara, qui plus est. Ne la sous-estimez pas, messieurs dames ! Les filles de Yosen pouvaient être de véritables tigresses quand elles le voulaient. Prenez-en de la graine, messieurs !

- Ah là là, je crois que tu as raison. Mais, si cela arrive, je n’aurais qu’à lui rappeler la fois où il a dû mettre un tablier rose à cause de ma mère. Je te donnerais la photo si tu veux. Je la garde précieusement dans un album photo. Il était si mignon.


Elle lui adressa un autre clin d’œil avant de fixer ses pommes de terre posées devant elle d’un air songeur. Junko semblait tellement peu sûre d’elle. Pourtant elle était très jolie, incroyablement gentille, passionnée par le basket, elle avait des tas de qualités ! Tatsuya serait stupide de ne pas l’aimer.

Amy chercha des mots capables de donner plus de confiance à son amie. Même si son frère avait plein de fans il les remarquait à peine et n’était pas intéressé. Tout le monde avait donc ses chances.

Et comme déjà expliqué la sister d’adoption du fils Himuro préférait vraiment qu’il soit heureux avec Junko plutôt qu’une fille qu’elle connaîtrait à peine ou pas du tout. Pas du tout protectrice et possessive avec ses frères... Vous vous trompez !

- Tu sais, Jun, tu devrais avoir plus confiance en toi. Tu vaux bien plus que toutes ces filles qui lorgnent sur mon frère juste parce qu’il est beau. Je sais que tu vois au delà de son physique. Et c’est ça qui me plaît. N’abandonne pas avant même d’avoir commencé ! Tu as toutes tes chances jusqu’à ce qu’il te repousse. Et à, ce que je sache, cela ne s’est pas encore passé ! Alors, haut les cœurs !

Amy donna une gentille tape sur le dos de son amie avant de mettre ses mains sur ses hanches et de prendre un air faussement sévère. Hors de question de laisser la pivot la contredire.

Riant, elle reprit sa coupe avant de sourire. Elle ferait son possible pour que ses deux meilleurs amis soient le plus heureux possible. A défaut d’avoir elle-même son petit-copain il fallait que Junko ait le sien.

- Moi aussi, je suis contente d’être ici. Merci encore... J’avais vraiment besoin de ce genre de moments, je crois. De me changer les idées. Et c’est une excellente idée ! Je suis sûre que Kiku et les autres seront d’accord. On aura qu’à s’organiser et ce sera sympa. Promis, j’essaierai de parler d’autre chose que la Winter Cup et de notre entraînement.


Amusée, Amy rejeta en arrière une mèche qui venait la déranger. Ce serait dur pour elle, avec toute son équipe réunie, de ne pas parler basket. Mais ses amis étaient presque toutes aussi passionnées qu’elle.

Et depuis le temps qu’elles étaient ensembles, ses filles la connaissaient bien. Imaginer Amy Jackson avec une autre identité qu’une accro de basket était plutôt difficile pour ceux qui la connaissaient.

Rougissant brutalement quand Junko reprit la parole, elle manqua de justesse de se couper le doigt. Heureusement qu’elle avait des réflexes. Les joues écarlates, elle ne savait plus vraiment où se mettre.

Parler de Tatsuya ne la dérangeait pas. C’était son frère, après tout. Elle ne l’avait jamais vu autrement. Mais parler des autres garçons... Elle avait beau ne pas être timide en temps normal, ce sujet la dérangeait toujours.

Oh, quand cela parlait d’eux dans le sens d’amitié cela ne la dérangeait pas, elle avait plus souvent des copains que des copines, après tout. Mais dès qu’on lui parlait d’amour, il n’y avait plus personne.

Combien de fois elle avait disputé Kikuane quand elle s’amusait à mettre en couple les garçons de l’équipe masculine ? Non, vraiment, ce n’était pas un sujet pour elle.

Et là, elle ne savait plus où se mettre. Le pire c’était que sa coéquipière n’allait pas la lâcher. Ah, pourquoi donc l’amour était-il un sujet aussi important chez les filles comme chez les garçons ?!

- Je... Mon style de garçon ? Allons, Jun... Pourquoi... cette question ? Haha... Je ne vais pas y échapper... N’est-ce pas ?

Soupirant, admettant sa défaite d’avance, la brunette se retint de taper sa tête sur sa planche à découper. Ce n’était pas la sienne, cela devait faire mal et puis cela n’arrangerait pas le problème...

Tout en continuant sa coupe malgré le risque de se couper vu son émotion actuelle, elle chercha ses mots avant de répondre timidement. Ah, vraiment, c’était presque comique de la voir si peu sûre d’elle dans une telle situation !

Si un garçon lui avait posé la question, Taiga en était bien capable, elle l’aurait envoyé balader à coup sûr. Mais avec une fille comme Junko... Impossible. Elle était trop gentille pour lui faire ça.

- Et bien... Un garçon gentil, qui aime le basket et qui serait prêt à m’accepter comme je suis... je pense... Mais je n’ai jamais vraiment réfléchi à la question, tu sais. Enfin, du moment qu’il aime le basket et qu’il comprend mon besoin d’y jouer, je suppose que ça m’irait.

Elle eut un petit rire nerveux avant de soupirer une nouvelle fois et d’essuyer son front. Fini. Toutes les pommes de terre étaient coupées, elle ne pouvait donc plus les découper pour garder un minimum de contenance. A la place, elle attrapa son coca et but quelques gorgées pour éviter d’avoir à parler plus. Reprends-toi, Amy, allez reprends-toi.

- Saignant, s’il te plaît.


Rassurée que la châtain ait changé de sujet, même si elle reviendrait probablement à la charge, pour la revanche vu que Amy l’avait embêtée avec Tatsuya, Amy en profita pour s’éclipser aux toilettes.

Elle prit le temps de se rincer le visage pour se rafraichir et retarder le moment où elle allait revenir. C’était beaucoup trop gênant comme sujet ! Enfin, elle revint et observa Junko avec un doux sourire aux lèvres sur le palier de la porte de la cuisine.

Elle était incapable de lui en vouloir et puis elle l’avait bien cherché. Elle espérait juste que son amie garderait ses dires pour elle. Même si elle ne s’en inquiétait pas trop. Junko n’était pas une rapporteuse. Remontant ses manches, Amy s’approcha et lui demanda ce qu’elle pouvait faire maintenant pour aider.

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   16.07.15 21:15

Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse
Amy-chan



La famille Kohaku avait toujours été très joviale. Que ce soit les vieilles connaissances des parents, des amies de leur aînée ou des amies des jumelles, tout le monde était le bienvenu. Junko pour sa part, parlait beaucoup du lycée à ses parents mais n'avait jamais forcément amené quelqu'un. Amy par exemple, était la première invitée depuis qu'ils s'étaient installés à Akita. Du temps de Tokyo, il y avait plus de monde mais après le déménagement, il avait fallut s'habituer à la nouvelle région, à la nouvelle maison et bien évidemment, se faire de nouveaux amis.

La châtain s'était immédiatement proposée au club de basket féminin. Son passé de Miracle lui collant aux fesses, elle avait tout de suite rejoint le cercle privé des titulaires. Elle avait rencontré Amy, Minto … Les filles étaient adorables mais ce n'était pas encore comme avec Tsubaki ou Tsubasa … Un jour, Junko était persuadée de s'entendre aussi bien avec les filles de Yosen qu'avec les Miracles de Teiko.

Aussi, c'était un plaisir d'accueillir sa première amie d'Akita ici. De même que son grand frère ou bien le reste de l'équipe pour une soirée entre filles. Junko était le type de fille à aimer ce genre de passe-temps et sa nature amicale plaisait en général. Ce n'était pas difficile pour elle de nouer des amitiés.

« Vous pouvez passer quand vous voulez ! Mes parents adorent recevoir des invités »

Junko se mit ensuite à rire en imaginant le très populaire Himuro en tablier rose. Certaines choses devraient ne pas être montrées au public et cette photo ferait sans doute le tour de Yosen en moins d'un jour. Et le pauvre brun allait s'en mordre les doigts. La lycéenne n'était même pas sûre de vouloir voir ça en fait … Elle n'allait plus pouvoir le regarder sans rire gentiment après.

L’aînée des Kohaku écouta ce qui ressemblait à un sermon. Elle comprenait ce que disait Amy mais c'était plus fort qu'elle. Son esprit refusait d'assumer la probabilité qu'elle avait peut-être toutes ses chances et qu'elle allait se différencier des autres filles. Une partie d'elle lui criait que la brune avait raison, qu'elle devait se mettre un coup de pied aux fesses et prendre des initiatives et l'autre, la suppliait de reconnaître la vérité, qu'elle n'avait pas l'adresse des autres à se pomponner ou à se rendre intéressante.

Elle ne réagit pas après puisque le regard d'Amy semblait lui interdire de dire le contraire de ses paroles. Pour dire quoi de toute façon ? Brasser de l'air, ni plus ni moins. Elle n'avait qu'à faire de son mieux.

Faisant doucement chauffer l'huile de la friteuse, Junko continua juste après la nouvelle réplique de son amie.

« On pourra taquiner Kikunae-sempai comme ça ! Tu as remarqué que Murasakibara-kun passait beaucoup de temps de la pâtisserie de sa famille ? Ça vaudrait peut-être le coup de surveiller tout ça, non ? »

Oh, une petite taquinerie, rien de bien méchant. Junko ne se le permettrait jamais. Mais si son ancien coup de cœur -avant le vrai, l'unique- trouvait chaussure à son grand pied alors elle était contente. La blonde était une très gentille fille après tout. C'est deux là étaient gustativement fait pour s'entendre.

Si seulement, Amy pouvait aussi trouver un garçon digne d'elle. Elle semblait avoir un bon feeling avec Kiyo, leur manager mais Junko se méfiait quand même. C'était un secret pour la brune pour l'instant, mais la façon dont il s'était comporté avec Tsubasa … Junko l'aurait eu tout de suite sous la main, il passait un mauvais quart d'heure. Elle n'était pas concernée mais quand même. La jolie mannequin avait souffert par sa faute.
S'il avait changé, elle voulait voir ça de ses propres yeux. Et s'il venait à faire souffrir Amy, la force de Tsubaki ressemblerait à celle d'une mouche face à celle que la châtain utiliserait pour venger ses deux amies. Kiyo était prévenu, qu'il fasse très attention.

Pendant que Junko faisait glisser les frites fraîchement coupées par la main experte de la capitaine, elle surveiller ses steaks en même temps. Contrairement à Amy, elle préférait la viande bien cuite et devait donc les faire cuire en premier pour finir rapidement par les saignants.

« Tu pourrais … couper la tomate s'il te plaît ? Juste quelques rondelles pour aller dans les hamburgers »

La châtain piqua un peu ses steaks pour qu'ils soient moins juteux et referma le couvercle de la poêle. Elle s'essuya ensuite un peu et regarda sa cuisine. Plaçant deux trois ustensiles dans le lave-vaisselle, Junko se tourna vers Amy.

« Quand Amy-chan aura terminé, elle pourra aller prendre une douche si elle le veut ! »

Junko pour sa part, irait après manger. Elle ne voulait pas laisser à son amie l'obligation de finir à manger, c'était à la personne qui invité de faire ça. La lycéenne repartit à ses fourneaux afin de vérifier comment aller la cuisson des frites et en profita pour retourner ses steaks.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   31.07.15 17:08


Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse

Amy sourit quand Junko assura qu’ils pouvaient passer quand ils voulaient et que ses parents adoraient recevoir des invités. Cela voulait dire que les parents de son amie et sa propre mère se ressemblaient.

En effet, l’adolescente américaine se souvenait bien des défilés d’invités dans leur maison à Los Angeles et ce pendant des années. Jusqu’à son départ et celui de Chris au Japon, plus précisément.

Amy était donc habituée à avoir du monde chez elle depuis toute petite et c’était probablement pour ça qu’elle était aussi sociable. D’ailleurs, elle avait parfois tendance à trouver son appartement abritant deux personnes seulement un peu vide...

Peut-être qu’il faudrait qu’elle y remédie en invitant elle aussi ses amies à dormir. Ou même Tatsuya, pourquoi pas... Ils avaient une chambre d’amis, après tout. Et puis ce n’était pas comme si le trio fraternel n’avait jamais dormi ensemble dans la même pièce voir dans le même lit quand ils étaient petits !

Même si maintenant à leur âge ce serait certes un peu plus délicat... Cela ne dérangerait pas vraiment l’adolescente qui était plus garçon manqué qu’autre chose, mais cela pourrait gêner ses frères.

Sans compter que Chris ne le tolérerait jamais s’il était au courant. Déjà qu’à Los Angeles il avait tendance à convaincre leur mère que ce n’était pas bien de la laisser dormir avec des garçons...

Enfin, c’était à voir, quoi ! Il fallait déjà que Tatsuya accepte de venir dormir à la maison. L’endroit où il dormirait serait vu plus tard. Mais cette idée faisait sourire la brunette qui se voyait déjà en parler à son frangin adoré au plus vite. Mais revenons à nos moutons.

Son sourire s’agrandit quand Junko commença à parler de Kikunae même si ses sourcils se fronçaient également. Le tout donnait un mélange très étrange d’expression, mais c’était plus fort qu’elle.

Elle était contente que son autre amie s’entende aussi bien avec un garçon, mais god pourquoi Murasakibara ?! Bon, d’accord, il était friand de sucre comme elle et elle pouvait aussi être très gamine avec sa manie du shipping, mais quand même...

Vous l’aurez compris, ce n’était pas l’amour fou entre la brunette et le violet. Mais après ce qui s’était passé entre eux, cela pouvait se comprendre, non ? Enfin. La jeune fille haussa les épaules et d’une voix blasée répondit à son amie.

- Peut-être. Je t’avoue que je préfèrerais que Kikuane trouve quelqu’un d’autre que ce goinfre gamin... Mais, cela peut-être drôle quand même.


Puis elle hocha la tête et reprit son couteau pour couper la tomate en rondelles. De quoi bien agrémenter les hamburgers. De l’avis d’Amy, une américaine pur souche s’il vous plaît, le plat typique de son pays était bien meilleur avec plein de garnitures.

Elle se rappelait très bien les géants que sa mère était capable de faire ou ceux qu’elle croquait à pleines dents avec Taiga dans les restaurants pendant que Tatsuya mangeait bien moins voracement...

Ah, ces souvenirs d’enfance lui rappelaient à quel point ils étaient tous les trois innocents à cette époque... Oh, pas qu’ils le soient moins aujourd’hui, mais ils avaient grandi et ce n’était plus vraiment pareil.

De ses doigts habiles elle trancha quelques rondelles parfaitement avant de les disposer sur le bord de sa planche à découper pour que Junko puisse les prendre facilement. Elle se lava ensuite les mains, les essuya et sourit en acquiesçant. Une douche la tentait bien.

Elle embrassa son amie rapidement sur la joue pour la remercier de finir seule sachant qu’il était inutile d’insister pour l’aider. Elle avait beau être têtue, la japonaise l’était tout autant par moments...

La brunette se rendit donc dans la salle de bain et prépara son matériel avant de se déshabiller avec des gestes rapides. En même temps ses tenues n’étaient jamais très difficiles à enlever. Pas de robe avec la fermeture éclair dans le dos, par exemple.

Se glissant dans la douche, elle poussa un soupir de bonheur quand l’eau chaude lui coula dessus. Avec habileté, elle prit soin de se laver sans mouiller sa queue de cheval et ressortit quelques minutes plus tard.

Elle avait beau aimer se prélasser dans un bain de temps en temps, en général elle se lavait assez rapidement. Le plus important c’était d’être propre, après tout et non pas le plaisir qu’on y prenait, de son avis. L’efficacité avant tout !

Elle se sécha et s’habilla tout aussi vite et s’étira ensuite langoureusement. Quelqu’un de l’extérieur aurait probablement eu le tournis à la voir si rapide. Mais depuis toute petite elle avait cette énergie inépuisable.

Elle faisait donc la plupart des choses en un temps record. Cela n’empêchait rien son efficacité ou son plaisir, bien au contraire. Elle n’aimait simplement pas perdre son temps.

Rejoignant la châtain, elle savoura la merveilleuse odeur de cuisine et son ventre en profita pour gargouiller. Riant un peu, elle tapota ce dernier avant de dire avec malice et espièglerie.

- Je crois qu’il a faim. Et moi aussi d’ailleurs. Tu as fait du bon travail pendant mon absence. Je peux faire encore quelque chose ou c’est tout bon ?

L’ailier fort de Yosen féminin était fatiguée après son entraînement, mais cela devait être aussi le cas de son amie. Donc elle ne voulait pas aller se prélasser dans un fauteuil pendant que l’autre faisait tout le boulot... Mais elle n’avait pas la force de protester non plus. Elle attendit donc simplement la réponse en croisant les doigts


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   11.10.15 16:50

Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse
Amy-chan



Junko regardait ses steaks se colorer d'une jolie couleur foncée. Etant donné qu'Amy mangerait les siens pas tout à fait cuits, il était logique qu'elle les fasse en dernier. A l'aide d'une fourchette, elle piqua la viande et la sala un peu. Dans la friteuse, les pommes de terres découpées prenaient cette jolie couleur or qui allait sans doute ravir sa Capitaine.

Le principal ingrédients des hamburgers à porté de regard, la châtain alla s'asseoir sur une chaise pas loin. Elle regardait l'écran de son portable, la fenêtre pour envoyer un SMS déjà ouverte et le nom de Himuro trôna au dessus. La pivot voulait lui envoyer quelque chose mais quoi … ? L'inviter ici un jour pour qu'elle lui fasse aussi ses hamburgers ? Mais juste tous les deux, seuls chez elle, ce serait vraiment … !! Ou alors, lui souhaiter une bonne soirée et une bonne nuit ! Un peu trop bateau …
Junko soupira et reposa le petit appareil pour retourner devant ses fourneaux.

Elle retira sa viande de la poêle et plaça ses steaks sur un petit plat sur la plaque chauffante prévue à cet effet. Pas question qu'ils refroidissent pendant que la lycéenne préparait ceux d'Amy. En se baissant un peu, Junko vérifia que les petits pains gonflaient bien dans le four. Le pain du hamburger quand il était bien chaud gagnait toutes les médailles ~

« Je crois qu’il a faim. Et moi aussi d’ailleurs. Tu as fait du bon travail pendant mon absence. Je peux faire encore quelque chose ou c’est tout bon ? »

Amy, la queue de cheval toujours bien faite avait déjà terminé de se doucher. Junko espérait la voir une fois les cheveux détachés mais tant pis pour l'instant.

« Tu as fais vite ! Tu pouvais profiter tu sais !! »

La châtain soupira un peu et lui montra la friteuse.

« Les frites sont presque prêtes ! Il faudrait les sortir et les saler … Tu veux bien t'en occuper ? »

Les steaks d'Amy étaient prêts en tout cas, Junko n'avait plus qu'à monter les hamburgers et après Miam Time !

« Où veux-tu manger, Amy-chan ? Devant la télé ? On pourrait regarder un film par exemple ! »

Entre les films de son père et les dessins animés de ses petites sœurs, il y avait du choix. Sa mère était plutôt du genre à regarder des reportages et se contentait parfaitement de la télé. Quand à l'aîné des Kohaku, elle regardait de tout.

Les DVD étant dans le salon, la kohai lui assura qu'elle pouvait aller choisir tranquillement pendant qu'elle finissait de préparer le plat.

Elle attrapa les petits pains tout chauds et installa quelques feuilles de salade. Une première sauce et à l'aide d'une spatule, le premier steak d'Amy. Une deuxième sauce, quelques petites rondelles de tomates et le haut du pain. Voilà ! De part la taille du steak, le hamburger donnait l'impression d'être immense, en espérant que ça plaise à l'américaine.

Même schéma que pour le premier et l'adolescente plaça les hamburgers au centre et partagea les frites en deux. Plaçant l'assiette d'Amy à proximité, Junko prépara la sienne de la même façon et porta tout ça sur la table basse du salon. Repartant vite fait dans la cuisine, elle ramena la bouteille de Coca, deux verres et de quoi s'essuyer les mains. Un repas comme ça, hors de question d'utiliser des couverts !

« Bon appétit, Amy-chan ! »








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   23.10.15 14:14


Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse


Amy esquissa un sourire amusé en entendant son amie. Oui, elle aurait pu en profiter, mais elle n’était pas du genre à prendre son temps à se détendre quand les autres travaillaient. Et puis elle était bien trop pile électrique pour rester tranquillement sous la douche ou dans le bain. Même si, de temps en temps, elle aimait bien le prendre ce temps.

- Ne t’inquiète pas ! J’ai déjà bien profité. Cela me suffit.

Bien entendu, la brunette ne se doutait pas que son amie était déçue de ne pas la voir les cheveux détachés. Patience, Junko, patience, cela viendra sans doute à un moment ou un autre ! Les cheveux détachés n’étaient pas très pratiques pour cuisiner. Au risque de retrouver des indésirables dans les plats.

La cuisine sentait en tout cas très bon et la brune prit le temps de respirer toutes ces bonnes odeurs. Miam, ce repas américain promettait d’être vraiment délicieux ! Toute joyeuse, la brune acquiesça à la demande de son amie et s’approcha de la friteuse.

Elle les sortit avec précaution, en bonne américaine qu’elle était les frites ça la connaissait et les sala généreusement, sans en mettre trop pour autant. Cela ne lui prit pas beaucoup de temps et elle regarda avec satisfaction le plat blanc qui leur servait de support.

- Ouais ! Cela fait longtemps que j’ai pas mangé devant un film, ça peut être sympa !

Le cliché comme quoi les américains aimaient manger du fast-food devant leur télévision n’était justement pas un cliché... C’était bel et bien le cas. En tout cas pour Amy cela l’était ! Elle l’avait souvent fait avec sa mère quand elle était à Los Angeles. Ou avec Tatsuya et Taiga. Et la lycéenne en gardait un très bon souvenir. Alors pourquoi refuser de partager ce moment avec sa meilleure amie ?

La brunette partit ensuite fouiller les DVD pour trouver leur bonheur. Elle connaissait un peu les goûts de son amie et elle avait toujours été douée pour dénicher la perle rare dans ce genre de moments. Qu’allait-elle donc trouver ?

Elle finit par mettre la main sur trois films afin de laisser aussi le choix à son amie. Cendrillon, un classique romantique, Spirit l’Etalon des Plaines et Harry Potter à l’Ecole des Sorciers. Ces choix pouvaient surprendre, mais Amy les aimait tous les trois pour les avoir déjà vu au cinéma ou à la télé justement.

Elle avait beau préférer les films d’action, elle adorait les petites souris de Cendrillon  et se doutait que Junko appréciait ce genre de films. Quant à Spirit... Amy aimait beaucoup les chevaux et trouvait ce film magnifique, il y avait autant d’action, de suspens que d’émotion. Pour finir, Harry Potter était un très grand classique toujours agréable à revoir.

Elle revint donc les bras chargés des trois DVD vers son amie qui se trouvait à présent vers la table basse afin de lui faire choisir. La sportive deuxième année regarda la table mise et se retint de saliver tellement le repas avait l’air succulent. Elle était gourmande et elle n’y pouvait rien, un peu d’indulgence !

Quand on avait un frère comme Taiga, ne pas aimer les hamburgers était impossible, après tout. Même si Tatsuya était toujours plus raisonnable qu’eux d’eux quand il s’agissait de la nourriture...  Heureusement, vu les prix que pratiquaient la restauration. Enfin, Amy mangeait quand même moins que son petit-frère, encore heureux.

- Cela a vraiment l’air très bon, Jun ! On va se régaler. Bon appétit à toi aussi ! Je te laisse choisir le DVD. Ce sera plus facile que de nous battre. De toute façon, j’ai pris des films que j’aime à coup sûr.

La brune ne perdit pas de temps et attrapant son hamburger géant le croqua généreusement. Miam, un vrai délice. Il était aussi bon que les américains qu’elle avait l’habitude de manger et ce n’était pas rien. Avalant sa bouchée, elle continua à manger tout en jetant un oeil au choix de son amie, prête à regarder le film. Et à le commenter car elle n’arriverait jamais à rester silencieuse pendant aussi longtemps !

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   06.12.15 16:22

Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse
Amy-chan



Installée sur ses genoux près du lecteur DVD, Junko attrapa les boîtiers qu'avait choisi sa Capitaine. Vraisemblablement, même sur ça, elles avaient les mêmes goûts. Alors … La belle histoire d'amour de Cendrillon, l'envie de liberté de Spirit ou la magie d'Harry Potter ? Son cœur balançait … Mais il fallait choisir aussi la pivot plaça les DVD au sol devant elle, mélangea les trois boîtiers et ouvrit les yeux en souleva l'un deux.

Elle glissa le DVD dans le lecteur et changea la chaîne à l'aide de la télécommande. S'installant près d'Amy, Junko attrapa son assiette qu'elle cala contre ses genoux relevés et lui jeta un coup d'oeil avec un sourire :

« Alors Amy-chan ? Gryffondor, Serpentard, Poufsouffle ou Serdaigle ? »

Alors qu'elle attendait la réponse de la sa capitaine, le téléphone sonna un peu plus loin dans la pièce. La châtain s'excusa et reposa en précipitation sur assiette sur la table pour courir jusqu'au combiné et le décrocher.

« Allô ? »

La voix épuisée de sa grand-mère résonna de l'autre combiné. S'inquiétant d'abord de l'état de sa mamie, Junko se permit un petit sourire compréhensif : il n'y avait que les jumelles pour la mettre autant à bout.

« Les filles encore ? »

Apparemment, la vieille dame était à court d'idées pour les occuper le temps qu'il restait avant d'aller au lit. Ses parents étaient sortis en amoureux et le grand-père était occupé avec le jardin.

« Tu as encore les DVD que Maman avait amené une fois ? Si tu retrouves La Belle au bois Dormant, met-leur. Pas jusqu'au bout, mais elles seront occupées à chanter plutôt qu'à faire des bêtises »

C'était le Disney préféré des jumelles, elles adoraient le hibou de la forêt quand il se prenait pour le Prince Philippe.

« Oui, Maman accepte jusqu'à 22h30 le Vendredi Soir »

Des bisous, « moi aussi je t'aime » et Junko raccrocha. Courant presque pour rattraper le salon, elle récupéra son assiette et croqua dans une frite.

« Désolée, les jumelles … J'ai raté quoi ? »

Pas grand chose visiblement, Harry était encore dans son placard.

Trempant une autre frite dans le ketchup qui coulait de son hamburger fait maison, Junko soupira de plaisir en la grignotant. Elle était vraiment contente de partager ce moment avec son amie, devant la télé, un plateau repas américain pour finir en beauté.
Si cette soirée pouvait permettre à Amy de se sentit mieux, de se vider un peu la tête alors la châtain en serait heureuse à son tour.

Junko avait toujours été persuadée qu'elle était une personne ouverte et amicale, prête à tendre la main pour aider ceux qui en avait besoin. Pourtant, à passer ainsi la soirée avec sa Capitaine, c'était aussi en ressentit un pincement au cœur.
Parce que ce genre de soirée, elle aurait aussi pu la faire avec son ancienne Capitaine. Écouter la rosette sans la juger. La pivot aurait pu sans doute mieux comprendre le problème et aider Tsubaki comme une amie l'aurait fait. Elles auraient cuisiné ensemble et se serait posées devant la télé comme aujourd'hui.
Mais ce soir, elle était avec Amy et il ne fallait pas quelle gâche le moment !

L'adolescente croqua enfin dans son hamburger et bon sang, qu'il était bon !








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   24.12.15 10:56


Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse
Amy attendait avec beaucoup d’impatience que son amie choisisse le film qu’elles verraient ce soir. La brunette était fière de ses choix. Qu’importe ce que choisirait Junko entre les trois, elles passeraient un bon moment ! Elle sourit, amusée, quand la châtain tira au sort le film. C’était vrai que ce n’était pas facile comme choix. Elle-même aurait eu tout autant de peine à se décider.

Ce fut Harry Potter et son sourire s’étira encore plus, elle était ravie. Ce film promettait assez d’action pour qu’elle ne s’ennuie pas. En plus de l’humour, du fantastique et des scènes presque féériques par moments. Et la nostalgie sans aucun doute. Oh oui, elles allaient bien s’amuser toutes les deux. La brune en oublierait presque ses soucis. En fait non, elle semblait les avoir bel et bien oublié. Gagné, Junko !

La question de sa cadette lui fit afficher un air concentré qui déteignait avec sa personnalité. Cette question n’était pas facile et elle ne voulait pas répondre au hasard, c’était beaucoup moins amusant selon elle. Prenant des airs de professeur d’école, ce qui rendait la chose plutôt comique, elle répondit enfin.

- Et bien, voilà une question particulièrement difficile. Les quatre écoles ont leurs qualités et leurs défauts... Mais je dirais quand même Gryffondor pour leur courage, leur épée et pour certains personnages qui y ont étudiés. Et toi ?

Sourire malicieux aux lèvres, Amy montrait qu’elle connaissait bien la série. Elle avait lu tous les bouquins, même si elle préférait le basketball que la lecture, et avait vu la plupart des films. La brune regarda son amie répondre au téléphone et patienta poliment en attendant son retour pour manger malgré son estomac qui criait vraiment famine.

Une fois que son amie revint, Amy ne put s’empêcher de pouffer. Les sœurs de la japonaise semblaient bien turbulentes. Chez les Jackson, il n’y avait pas ce problème vu que les enfants d’Eleanor étaient grands maintenant. Mais la benjamine se rappelait en avoir fait baver son grand-frère et sa mère quand elle était petite... Casse-cou et vivace comme elle était, elle n’avait pas été une enfant des plus faciles. Mais elle n’avait jamais méchante pour autant et sa mère disait parfois que c’était le plus important.

- Pas de souci ! Cela ne doit pas être facile tous les jours, courage. Et tu n’as pas raté grand-chose, ne t’inquiète pas.


La brune put enfin manger ses frites et son hamburger qu’elle dégusta avec appétit. Que c’était bon. Et nostalgique aussi. Cela lui rappelait ses origines. Même si maman avait toujours fait en sorte qu’elle mange sainement. La brune était contente de partager ce repas et ce moment avec sa meilleure amie. Cela lui faisait du bien après la tension de ces derniers jours. Vraiment, elle avait beau être une accro au basket, elle ne disait pas non à d’autres loisirs de temps en temps. Et un bon film était toujours agréable à regarder.

Se sentant détendue, la brune se permit de poser sa tête sur l’épaule de la châtain, un petit sourire aux lèvres. Elle n’avait jamais caché son côté affectueux et n’avait pas peur de prendre des initiatives. Après tout, les amis étaient faits pour se faire des câlins de son avis !

- Merci, Jun.


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   07.01.16 21:41

Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse
Amy-chan



Junko avait vu tous les Harry Potter dès leurs sorties au cinéma. Elle adorait toute cette magie et petite, elle avait aussi attendu sa lettre apportée par les hiboux. Mais en vain. Les jumelles, sans doute trop petites, n'appréciaient pas beaucoup la série : face aux Disney, Pixar ou Dreamworks, Harry et ses amis pouvaient repartir dans leur château magique.

Cependant, la châtain n'arrivait pas à se décider pour sa maison préférée. Mais Serpentard, pas franchement réputé pour son amitié et sa gentillesse, avait des qualités. Bon, il fallait bien chercher mais il y avait par exemple … la capacité de savoir ce que les élèves de la maison voulaient plus que tout, la solidarité entre verts, le fait d'être prêt à tout. Ce n'était pas forcément de mauvaises choses non ?

Les jumelles seraient forcément chez les serpents. Si à certains moments, elle pouvaient être adorables, l'instant d'après, elles devenaient démoniaques, ingérables et peut-être même un peu manipulatrices. A la piscine, au cinéma, au centre commercial … Tant d'endroit pour exploiter leurs parents et leur trop gentille grande-sœur.

Après être revenue de son appel téléphonique, la pivot s'était réinstallée avec un soupir et avait croqué dans son hamburger. Bon sang, les filles allaient être intenables plus tard si elles gardaient leurs caractères.

« Pas de souci ! Cela ne doit pas être facile tous les jours, courage. Et tu n’as pas raté grand-chose, ne t’inquiète pas »

« Oh si tu savais … Elles sont démoniaques, ça semble irréel ! Est-ce que toutes les jumelles sont comme ça ?! »

Junko n'en connaissait pas d'autre, difficile d'avoir un point de comparaison. Ou alors, c'était le présumé « lien mystique » entre les jumeaux qui les forçaient à se replier dans leur monde, n'offrant qu'un mur aux autres.

Méditant sur cela, la châtain sentit la tête de la plus vieille se poser sur son épaule. Le geste affectueux lui réchauffa le cœur et elle posa sa tête par dessus la sienne avec un petit sourire.

« Merci, Jun »

« C'est quand tu as besoin, tu le sais »

Bon, revenons au point de départ : la maison que Junko pourrait rejoindre !

« Pour répondre à ta question, je pense que je me sentirais bien à Serdaigle »

Peut importe ce qu'elle faisait, la Kohaku passait toujours du temps à réfléchir sur tout même sur les détails sans importance. Du coup, elle s'inquiétait aussi parfois pour rien et se tracassait inutilement.

Le téléphone sonna une nouvelle fois et Junko laissa échapper un grognement de colère en se relevant et en s'excusant une nouvelle fois. Elle se hâta jusqu'au combiné et décrocha :

"Oui ? … Non, vous aviez promis d'être sages ! … Ça suffit maintenant ! Vous allez vous coucher de suite !! Et si je rappelle et que Mamie me dit que vous êtes encore debout, ça va barder à votre retour, c'est bien compris ?! … Bien … Bonne nuit, ne faites pas fâcher Papi et Mamie"

Junko raccrocha et revint près d'Amy puis croqua dans son hamburger.

« Haaaan, j'ai raté le meilleur moment !! »








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   14.01.16 14:30


Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse
Amy s’amusait beaucoup dès qu’elle entendait parler des jumelles. Comme elle n’avait jamais eu de petite-sœur ou de petit-frère, enfin si on oubliait Taiga, elle avait parfois du mal à imaginer. Elle se demandait comment ses frères se seraient débrouillés si elle avait eu une jumelle... Les pauvres. La brune savait qu’elle était parfois dure à gérer, alors avec un double, les trois en auraient bavé. Même si ça aurait été amusant... pour elles ! Amy aimait beaucoup les enfants et elle savait bien les gérer la plupart du temps. Peut-être qu’elle se proposerait un jour pour garder les jumelles. Juste pour voir si elles étaient aussi terribles que cela. Et pour savoir si elle devait pousser sa mère à se trouver un mari afin d’avoir une petite-sœur ou un petit-frère. Oui, c’était une bonne idée et elle la garderait en tête. Après avoir affronté certains adversaires au basket, filles comme garçons, pas grand-chose ne l’effrayait. Les sœurs de son amie pouvaient bien être terribles, elle se savait capable de surmonter tous les obstacles ! Et puis, elle avait souvent fait du baby-sitting à Los Angeles. Peu de gens étaient au courant de son amour pour les enfants et les bébés ici au Japon, mais dans sa ville natale beaucoup de parents la connaissaient et la recommandaient volontiers à l’époque. Et elle n’était encore qu’au collège, maintenant qu’elle était au lycée, elle devrait encore mieux s’en sortir, pas vrai ?

- Je l’ignore, Jun. Mais ce que je sais, c’est que je veux bien les garder un de ces jours pour me faire une idée. Elles ne doivent pas être plus effrayantes que les membres de la Génération des Miracles, non ?


Amy lui adressa un clin d’œil après son allusion. Parfois à l’entraînement et pendant les matchs, elle se disait qu’elle était bien contente que son amie soit dans son équipe. Même si l’affronter était toujours très excitant. Elle qui aimait les adversaires forts étaient servis même dans son équipe. Yosen féminin était fort. Et elles gagneraient la Winter Cup, ensemble. La proximité avec la châtain était bien agréable et la brune aurait volontiers fermé les yeux si elles n’étaient pas en train de regarder un si grand classique. Pas question de rater ne serait-ce qu’une miette d’Harry Potter ! Il y avait des priorités dans la vie. Enfin, même si la première des priorités, c’était... le basketball, enfin ! Hein ? L’école ? Ah, non, pas un de vos serments d’adulte, merci bien. Amy était sérieuse quand il le fallait, mais il fallait bien qu’elle s’amuse de temps en temps. Et avoir une passion, c’était très important. Si, si, je vous jure. C’est prouvé scientifiquement. L’amour du basketball était une bonne chose et celui ou celle qui la ferait changer d’avis n’était pas né. Non mais. Enfin. Elle avait de la chance d’avoir une amie comme la japonaise et d’avoir les autres filles de son équipe. Tout comme ses frères, sa mère, ses amis... Ah, l’amitié était tout aussi précieux que le basket. Parce qu’on ne pouvait pas jouer seul au basketball, enfin ! C’était du moins beaucoup moins amusant pour la brune.

- Serdaigle ? Intéressant. C’est vrai que cela te va bien. Et puis, il faut bien avouer que certains membres de Serdaigle ont la classe. Regarde Luna Lovegood. Et avant de me taper, sache que je suis sérieuse !


Amy aimait beaucoup Luna malgré sa bizarrerie. Ou justement elle l’aimait grâce à cela, allez savoir. En tout cas, elle l’avait toujours trouvé amusante et attachante. Et puis, c’était bien connu, l’américaine ne faisait jamais rien comme personne. Alors apprécier un personnage comme Luna, ce n’était pas si étonnant quand on la connaissait bien. La brunette esquissa un sourire compatissant en entendant le téléphone sonner. Pauvre Jun. Elle n’avait décidément pas une minute de répit. Surtout que Amy devinait facilement qui appelait à nouveau. Ah, peut-être que finalement les jumelles étaient vraiment infernales. La capitaine se demandait si elle l’avait été aussi. Sa mère et Chris disaient souvent qu’elle avait été turbulente, mais elle ne se rappelait pas qu’ils l’aient traité de démoniaque ou d’infernale. Elle espérait vraiment que ce n’était pas le cas... Mais, bon, de toute manière, elle était qui elle était et elle ne pouvait pas remonter le temps ! Autant ne pas se prendre la tête avec ça, hein. Quand son amie revint vers elle, Amy grimaça. Quelle idiote. Elle avait oublié d’appuyer sur pause pour éviter que son amie ne rate tout.

- Désolée. Tu veux qu’on revienne en arrière ? En tout cas, tu cuisines super bien, je me régale. Ah, et je compatis pour les filles... Je crois que finalement, je suis contente de ne pas avoir de cadet. Enfin, si on oublie mon petit-frère de cœur.


Elle sourit avec amusement avant de prendre une nouvelle poignée de frites. Elles étaient vraiment délicieuses ! Sentant ses yeux la piquer, elle espéra ne pas s’endormir sur le canapé pendant le film. Ce serait embêtant. Mais elle s’était beaucoup dépensée à l’entraînement et elle ne dormait pas bien la nuit ces temps... Des raisons bien suffisantes pour que le sommeil la gagne. D’ailleurs, elle étouffa un bâillement et s’excusa avec un sourire contrit.

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   27.01.16 21:31

Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse
Amy-chan



« Je l’ignore, Jun. Mais ce que je sais, c’est que je veux bien les garder un de ces jours pour me faire une idée. Elles ne doivent pas être plus effrayantes que les membres de la Génération des Miracles, non ? »

Ouh, si elle savait !!
Amy étant la petite dernière de sa fratrie, elle ne savait pas du tout à quel point les petits frères et sœurs pouvaient être diaboliques. Prêtes à tout, cherchant la moindre faille pour amorcer une bombe, de véritables petits diables. Malgré tout, les jumelles avaient aussi des côtés adorables et en tant que grande sœur, Junko avait le droit d'en baver moins que leurs parents. Quelle chance !

Cela dit, ce n'était pas avec les petites qu'elle aurait pu regarder Harry Potter. Les jumelles, en ce moment, étaient à fond sur la Reine des Neiges. Et pas question de regarder autre chose ! Sauf que les grands-parents n'avaient pas le dessin animé donc les versions réduites Kohaku allaient devoir se contenter des DVD déjà là-bas. Autant qu'elle se souvenait, la châtain avait été une petite fille plutôt facile. Enfin, sans doute que ses parents avaient de bonnes anecdotes à raconter.

Parfois, elle imaginant ses amis sous leur forme enfant : qui avait été une peste, qui avait été un ange ? Quel diable se cachait sous telle bouille ? C'était parfois assez surprenant.

« Serdaigle ? Intéressant. C’est vrai que cela te va bien. Et puis, il faut bien avouer que certains membres de Serdaigle ont la classe. Regarde Luna Lovegood. Et avant de me taper, sache que je suis sérieuse ! »

« Oh mais je l'aime bien aussi ! Elle est drôle »

Toujours dans son monde mais tellement adorable. Elle n'y avait bien qu'elle qui avait marqué l'esprit de Junko quand on parlait des Serdaigles. Les autres ? Sans plus.

Tandis que le film se poursuivait, Junko avait ramené ses genoux contre elle, l'assiette en équilibre. Elle piochait ses frites, un petit trempage de ketchup et direction son estomac. Sa Maman lui avait appris autrefois et depuis, la pivot jugeait ses frites plutôt bonnes. Le secret, c'était le découpage des frites !

Tout ça pour dire qu'elle avait sauté le moment où Harry volait pour la première fois sur un balai, sauvant ainsi l'objet zarbi de Neville. Elle aimerait apprendre un voler comme ça : sans limite. Bon, niveau protection, y avait mieux !

« Désolée. Tu veux qu’on revienne en arrière ? En tout cas, tu cuisines super bien, je me régale. Ah, et je compatis pour les filles... Je crois que finalement, je suis contente de ne pas avoir de cadet. Enfin, si on oublie mon petit-frère de cœur »

Junko secoua sa tête, se réinstallant bien près d'Amy.

« Non, ça ira ! Je le connais par cœur donc pour une fois, je vais faire sans »

Elle prit son verre de Coca et en avala une grande gorgée, sa gorge picotant face aux bulles.

« Kagami Taiga, c'est bien ça ? Je le connais uniquement en regardant les matchs de Seirin »

Tripotant une frite dans son ketchup, Junko était d'accord avec ses pensées : elle préférait le grand frère de cœur de sa Capitaine. Mais chut, pas question d'entraîner Amy sur le sujet !
Pourtant, elle avait envie de lui poser des questions, d'en savoir davantage sur ce brun mystérieux afin de savoir comment lui plaire. Elle avait sentit le feeling entre eux lors de leur … rendez-vous mais ne savait pas quoi faire d'autre.
Lui renvoyer un SMS afin de lui proposer un autre rendez-vous ? Le prendre à part au lycée ? Lui demander sa réponse face à sa déclaration ?

Junko dut cacher son visage pour cacher sa rougeur soudaine. Waaaaah, elle était encore tellement gênée !!!








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



InformationsMessages : 389
Date d'inscription : 21/02/2014
Localisation : Quelque part <3
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #cc00cc

RP terminés: 7

RP en cours: 6


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   16.02.16 13:09


Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse
Amy était contente que son amie ne lui demande pas de revenir en arrière. C’était peut-être égoïste de sa part, mais elle se sentait soulagée de ne pas être interrompue dans le film. Revenir en arrière était parfois pratique, mais à d’autres moments cela gâchait clairement le plaisir. L’américaine préférait nettement regarder sans aucune interruption un film comme Harry Potter. On pouvait changer le cours de certains sans problème, mais pas celui d’un classique comme celui-là. Cela ne se faisait pas ! Enfin, si son amie avait vraiment voulu revoir la scène qu’elle avait raté, la brune n’aurait pas hésité à se gâcher un peu le plaisir pour que l’autre retrouve le sien. L’amitié était quand même plus importante qu’un simple film. Même quand il s’agissait d’un des meilleurs au monde. L’américaine sourit ensuite quand la japonaise reprit la parole. Son regard se fit plus malicieux tandis qu’elle répondait sans pour autant quitter l’écran des yeux, elle ne voulait pas rater un seul moment des aventures du jeune sorcier.

- Ouais, c’est bien lui ! L’ailier fort bourrin qui ne sait que dunker. Enfin, je suppose que je suis mal placée pour le critiquer vu la ressemblance de nos jeux... Hahahaha.


Un rire à la fois amusé et nerveux sortit des lèvres d’Amy qui se frotta la nuque avec un air contrit. Parfois, elle ressemblait tant à son petit frère d’un an son cadet que c’en était perturbant. Mais bon, elle n’était pas aussi idiote que lui, hein ! Plutôt mourir que de l’être ! Même si tous ses proches savaient à quel point elle adorait Taiga malgré ce qu’elle prétendait souvent. Ses trois frères étaient très différents les uns des autres, mais elle les aimait tellement. La solitude était une de choses capables de la tuer et elle ne voulait pas les perdre. Plutôt mourir...

- Je ne sais pas si c’est une bonne idée de le rencontrer. Tu risques d’être contaminée par sa bêtise. Au moins, à travers un écran tu ne risques rien.

Regard malicieux, Amy but une gorgée de coca à son tour avant de regarder son amie qui semblait, tout d’un coup, très gênée. Pas besoin de s’appeler Sherlock Holmes pour savoir ce qui perturbait autant la pivot de Yosen féminin. Une étincelle apparut dans le regard de la brunette qui se mit à tapoter l’épaule de la japonaise gentiment.

- Mais de toute manière, on sait toutes les deux lequel de mon frère t’intéresse le plus, n’est-ce pas, Jun-chan.


Lui faisant un clin d’œil, elle s’étira tout en réfrénant un autre bâillement. Décidément, elle n’était pas sûre de pouvoir finir le film ce soir... La fatigue commençait clairement à prendre le dessus. Ce qui était assez rare pour être souligné, vu à quel point la jeune fille débordait d’énergie d’habitude. Mais elle avait visiblement atteint ses limites pour ce soir. La mine contrite, elle se tourna vers son amie.

- Je suis désolée de gâcher ce moment si agréable, mais comme tu peux le voir je commence à m’endormir.... Je crois que j’en ai un peu trop fait à l’entrainement. J’étais trop concentrée sur le fait d’oublier mes problèmes en jouant que je n’ai pas fait attention à mon corps. Et j’en paie le prix.

Se frottant ses yeux tout ensommeillés, Amy se mordit la lèvre, se sentant clairement coupable. Elles passaient un si bon moment devant ce film à manger leur repas que la brune n’avait même pas fini. Mais elle allait finir par s’endormir sur son amie ou le canapé si elle continuait comme ça. Et Junko était clairement capable de la porter jusqu’à son lit en s’en apercevant... Déjà parce qu’elle en avait la force vu sa carrure, mais aussi parce qu’elle était bienveillante. Et Amy aurait quand même un peu honte de se faire porter comme un bébé par sa meilleure amie. Un peu beaucoup, même.

- Du coup, vraiment pardon, mais ça te dérange pas que j’aille me coucher ? J’aurais un peu trop honte de m’endormir sur le canapé comme une enfant, tu vois.

Se frottant à nouveau la nuque, Amy cacha maladroitement sa gêne. Chacune son tour, les filles. C’était bien plus équitable comme ça. Au moins, Junko pourrait se venger des taquineries de son amie si elle en avait envie...

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA




Let's go !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yosen
avatar



Informations Féminin Messages : 183
Date d'inscription : 10/02/2015
Localisation : A la maison !
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #9999FF

RP terminés: 4

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   25.02.16 0:06

Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse
Amy-chan



Pour avoir juste vu quelques photos du dénommé Kagami, la châtain se doutait bien qu'il était surtout du genre bourrin. Tout en muscles, il n'avait pas l'air de souvent retenir sa force. Et sur les vidéos, c'était encore plus flagrant : un tigre jeté sur un terrain, courant derrière sa balle. La pivot savait que le poste d'ailier demandait une certaine force mais lui, c'était quelque chose. Junko n'aimait pas cette façon de jouer, personnellement.

« Ouais, c’est bien lui ! L’ailier fort bourrin qui ne sait que dunker. Enfin, je suppose que je suis mal placée pour le critiquer vu la ressemblance de nos jeux... Hahahaha »

« Amy-chan n'y va pas aussi fort ! Je préfère largement ta façon de jouer ! »

Et avec Himuro, ça faisait une troisième façon. La « fratrie » n'avait que quelques points de ressemblance au final mais c'était mieux ainsi. Chacun avec sa personnalité, pas la réplique de l'autre. La châtain se demandait parfois si ça n'allait pas finir par être le cas avec les jumelles : si l'un semblait plus douce que l'autre, ça tendait à changer depuis peu. A croire qu'elles voulaient absolument être le reflet de l'autre sans moyen de savoir qui était qui. Et ça faisait un peu peur à la grande sœur. Si seulement elles avaient le caractère de Fred et Georges.

« Je ne sais pas si c’est une bonne idée de le rencontrer. Tu risques d’être contaminée par sa bêtise. Au moins, à travers un écran tu ne risques rien »
« Waaah, Amy-chan est si méchante envers lui ! »

Elle lui donna un coup d'épaule accompagné d'un sourire. Elle taquinait juste, sachant bien que son amie était une perle. Gare à celui qui lui ferait du mal, l'équipe féminine de Yosen était prête à prendre les armes et à réclamer vengeance.

Ce qui l'attira à regarder sa Capitaine brune, ce fut son sourire. Visiblement, elle préparait quelque chose à dire, quelque chose qui allait bien la faire rire.

« Mais de toute manière, on sait toutes les deux lequel de mon frère t’intéresse le plus, n’est-ce pas, Jun-chan ? »

La concernée se permit un rougissement violent et immédiat. Ça, c'était du Jackson Amy tout craché ! Le jour aussi où elle aurait un amoureux, sa pivot allait la taquiner, nah !

« Je suis désolée de gâcher ce moment si agréable, mais comme tu peux le voir je commence à m’endormir.... Je crois que j’en ai un peu trop fait à l’entraînement. J’étais trop concentrée sur le fait d’oublier mes problèmes en jouant que je n’ai pas fait attention à mon corps. Et j’en paie le prix »

Junko fronça les sourcils et plissa un peu les yeux. Amy aurait pu se blesser en agissant ainsi et perdre leur Capitaine, surtout en cette période, serait très handicapant. Et cet Hanamiya Makoto ne pouvait pas être l'unique problème à forcer l'américaine à se replier ainsi sur elle. Mais Amy avait l'air si épuisée qu'elle ne se sentait pas en mesure de lui faire la leçon ce soir.

« Du coup, vraiment pardon, mais ça te dérange pas que j’aille me coucher ? J’aurais un peu trop honte de m’endormir sur le canapé comme une enfant, tu vois »

« Quel dommage ! J'aurais adoré prendre une photo de toi pendant que je te portais !! »

Comme une jolie princesse ~ Junko pourrait parfaitement le faire même si ça aurait été plus simple de la prendre sur son dos. Pour la plus grande, c'était presque un poids plume, elle avait porté bien plus lourd.

La lycéenne se releva, tendant sa main à Amy pour l'aider à se remettre sur ses pieds. Elle éteignit la télévision et commença à rapporter les assiettes à la cuisine.

« Je vais y aller aussi. Juste une douche et je te rejoints. Monte, si tu veux, je te laisse choisir le côté du lit ! »

Elle regarda son amie monter et s'activa à remplir le lave-vaisselle. Rien ne traînait, parfait ! Vérifiant que toutes les lumières étaient éteintes en bas, Junko grimpa l'escalier et fila se doucher en vitesse. Un brossage de dents plus tard et la plus jeune repartit dans sa chambre, veillant à ne pas faire de bruit.

Amy, le visage tourné vers la porte, dormait déjà profondément. Oui, elle devait vraiment être exténué, la pauvre. Junko se glissa sous la couette et enfonça doucement son index dans la joue de son amie :

« Amy-chan devrait plus compter sur nous si elle a des soucis »

Et sur un « Bonne nuit » quasi silencieux, la châtain finit par s'endormir également, contente d'avoir pu avoir sa Capitaine rien que pour elle, le temps d'une soirée entre copines.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Amitié sincère entre Capitaine et Joueuse (PV Junko ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une amitié entre dragueuse, c'est possible ? Vous le verrez bientôt ...
» L'amitié entre Legolas et Aragorn
» Amitié entre un mâle et une femelle [PV Shimi]
» Sam et Frodo ou une amitié malsaine ?
» Il n'y a pas d'amis, que des moments d'amitié... J. Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-