The Basketball Which Kuroko Plays
 
Bienvenue sur KnB-RPG, jeune Rookie !
Tout le monde doit signer le règlement & se recenser ! N'oubliez pas de voter !
Merci de favoriser le choix de personnages du manga en priorité ! 50 pockys offerts pour tout prédéfini prit
Les lycées Seiei, Fukuda Sogo, Kirisaki Daiichi, Shutoku et Kaijo recherchent des membres !

Partagez | 
 

 Ghostbuster ! [PV : Mayuzumi Chihiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rakuzan
avatar



Informations Masculin Messages : 860
Date d'inscription : 29/03/2015
Localisation : Kyoto
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: IndianRed

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Ghostbuster ! [PV : Mayuzumi Chihiro]   24.05.15 21:27



Les cours, quand on est pas intéressé par le sujet, c'est toujours ennuyant. Le temps passe pas, mais on est obligé de rester là et de subir le torrent d'information que le professeur essaye de faire rentrer dans notre crâne, qu'on le veuille ou non. Hiroki n'aime pas les cours de mathématiques mais tentait de cacher du mieux qu'il peut son ennui -car croyez le ou non, mais c'est possible pour lui d'être désintéressé par quelque chose ; mais c'est surtout que les maths, il n'y comprend pas grand chose et qu'à force d'essayer sans réussir, il s'est lassé-. Il regardait ses camarades et le tableau de temps à autre, puis jeta un coup d’œil par la fenêtre ; c'était toujours aussi calme ; toujours.


Cela faisait maintenant deux semaines depuis sa rencontre avec Mayuzumi. Le brun s'était souvent demandé comment allait le nez de son ex camarade de lit parce qu'il était dans un sale état. Mais il s'était aussi toujours reproché de ne pas avoir demandé plus de détails sur lui à l'infirmière lorsqu'il était encore endormi comme son prénom et sa classe ; ça l'aurait beaucoup aidé. Étrangement, Rakuzan n'est pas le lycée le plus grand du Japon mais il ne lui est pas arrivé une seule fois de croiser la chevelure argentée, et ça, même en se concentrant et en observant tout le monde pour voir si il n'était pas là, quelque part, au détour d'un couloir. Mais il ne trouvait rien, pas la moindre trace ; c'était comme si Mayuzumi était un... Fantôme.

Bon, on ne va pas se mentir, Hiroki n'avait pas non plus fait une enquête poussée sur lui et n'avait pas remué ciel et terre pour le trouver, mais équipé d'une loupe à la Sherlock, il aurait peut-être eut plus de chance ; bref, tout ça pour dire que d'un côté, il ne s'était pas foulé et que si il ne le trouvait toujours pas, c'était sa faute. -En même temps, c'était sûr que ce n'était pas Mayuzumi qui allait chercher Hiroki!-. Mais d'ailleurs, pourquoi avait-il montré si peu d'intérêt depuis ? Il s'était tout simplement dit qu'il n'allait pas l'embêter à peine remit sur pieds, déjà qu'il ne semblait pas l'apprécier, il n'allait pas en rajouter une couche ; du moins, pas de suite.

« Bon, ça doit faire deux semaines là non ? Si j'attends plus longtemps, il va finir par ne plus se rappeler de moi... ». Vrai qu'une des craintes d'Hiroki était que l'argenté le toise du regard de haut en bas avant de finir par demander « t'es qui toi ? ». Être oublié c'était quelque chose qu'il détestait, mais c'était bien sûr impossible d'oublier un tel garçon, n'est-ce pas ?

Si Hiroki avait peur qu'un jour on finisse par l'arrêter pour harcèlement ? Loin de là ; après tout, la curiosité est humaine et il n'allait pas se priver. Quand il voulait savoir quelque chose sur quelqu'un, il lâchait difficilement l'affaire. Très têtu comme garçon ; Mayuzumi avait du le remarquer. Pauvre garçon, si il savait ce qui l'attend...


La cloche sonna et les élèves rangèrent leurs affaires dans leurs sacs ; Hiroki ne fit pas exception à la règle, ce fut même l'un des premiers à avoir fini de tout remballer puisqu'il ne s'était pas mit à discuter avec un de ses voisins comme le font tous ses camarades.
La fin du cours de maths marquait également la pause de midi et c'était l'occasion de chercher un peu ce Mayuzumi puisqu'il avait du temps libre et que manger ne lui prendrait pas toute l'heure. Dans le meilleur des cas, peut-être le trouvera-t-il bien avant la fin de la pause et pourra ainsi manger avec lui ? Bon, là, c'était beaucoup d'espoir, mais l'espoir fait vivre, comme on dit, alors il ne toucha pour le moment pas à son bento.

Pourquoi il s'était subitement mit à penser au troisième année et pourquoi il voulait le rencontrer une seconde fois ? C'était un mystère ; la tête d'Hiroki en était un gros, très gros même. Tout ce qui comptait, c'était qu'il avait décidé de retrouver la piste de l'impistable et pour ça, il allait utiliser une méthode très très ancienne et plus ou moins efficace mais qui demandait beaucoup de patience et de chance, mais également, beaucoup de courage...

« Bonjour excusez moi, est-ce que c'est la classe d'un certain Mayuzumi ? »

« Non désolé ! » Répondit une voix féminine qu'il ne connaissait de toute façon pas.

« Et, vous le connaissez ? »

« Non plus... » 

« Je vois... Merci quand même ! »


Hiroki referma derrière lui la porte de la classe de troisième année, déçu que sa recherche ne donne rien. C'était déjà la troisième fois qu'il essayait, et la troisième fois qu'il finissait sur un échec. « Allez Hiroki, il ne doit pas être loin... Un peu d 'effort ! Dis toi que de toute façon, si tu fais le tour de toutes les classes, tu finiras bien par le trouver ! » Sur ce coup là, le jeune Nakamura avait bien raison, et c'était aussi rassurant de voir qu'il avait un peu de logique, ce courageux garçon qui était prêt à braver tous les dangers -ou presque- pour retrouver cette fameuse personne !

Le brun alla par la suite devant une autre porte d'une classe de troisième année et regarda l'heure en se disant que si il n'était pas ici, il tenterait sa chance avec les dernières classes demain ; un jour de plus ou de moins, il n'était plus à ça près. Il poussa un léger soupir puis ouvrit la porte :

« Bonjour excusez moi, est-ce que c'est la classe d'un certain Mayuzumi ? »





Nailed it. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rakuzan
avatar



InformationsMessages : 101
Date d'inscription : 29/03/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #333333

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Ghostbuster ! [PV : Mayuzumi Chihiro]   29.05.15 14:46



feat. nakamura

Ghostbuster !
Mayuzumi se tâta doucement le nez, se ressentant aucune douleur. Deux semaines auparavant, un élève de sa classe lui avait accidentellement cassé le nez. Il avait pu rater la première heure de cours mais sur son chemin vers l'infirmerie, il avait percuté un garçon qui s'était littéralement évanoui en le voyant saigner autant. Il avait du transporter Nakamura jusqu'à l'infirmerie, ne pouvant le laisser au beau milieu du couloir. C'était peut-être une erreur de sa part puisqu'à peine qu'il se réveille qu'il l'assaillit de question. S'il avait su, il ne l'aurait jamais aidé. Enfin bon, ce n'était pas écrit « pipelette un peu trop curieuse » sur le front de Hiroki. Si les personnalités de chaque personne étaient déjà écrites sur un t-shirt, Chihiro n'aurait sans doute pas accepté la proposition d'Akashi. Enfin, c'était trop tard pour revenir dessus. Il faisait désormais parti des titulaires, il n'allait pas s'en plaindre.

D'ailleurs, qu'était devenu Nakamura depuis ? L'argenté était persuadé qu'il aurait fait des recherches sur lui pour le retrouver. Mais aucune trace du brun. Jusqu'à présent, personne n'était venu lui rapporter que quelqu'un le cherchait. Que ce soit ailleurs ou même au club de basket. Par contre, il avait bien remarqué qu'Hiroki était dans le club de basket. Il l'avait vu par hasard entré dans le gymnase, l'avait vu de loin s'entraîner. Mais lui semblait ne pas l'avoir remarqué. Il avait l'habitude et c'était tant mieux. Dans la situation actuelle, il n'avait pas envie de faire face à cette pipelette.

Il a du m'oublier depuis. Même si Mayuzumi l'avait aidé, il avait été franchement clair dans son attitude pour lui montrer son refus de socialiser avec lui. Il avait failli perdre son nez, il n'avait pas envie qu'on vienne l'embêter avec des questions sur son groupe sanguin ou le genre de musique qu'il écoute. Peut-être dans d'autres circonstances mais là, non. Ce n'était pas possible. Il était de trop mauvaise humeur pour vouloir faire copain-copain avec qui que ce soit. Et même s'il voulait faire copain-copain, Hiroki parlait beaucoup trop à son goût.

Deux semaines s'écoulèrent donc et Chihiro n'y pensa presque plus. Ce jour-là, les cours s'étaient déroulés comme souvent. Le seul cours qu'il n'avait pas encore rattrapé était histoire. Il devait absolument emprunter un cahier à quelqu'un ou il risquait de s'emmêler les pinceaux pour les examens. Étant en troisième année, ce n'était pas le moment d'avoir des notes désastreuses.

Il se décida donc d'agir ce jour-là et jeta son dévolu sur la déléguée. Une fille studieuse et ordonnée, pas de doute qu'il n'aura pas de mal à rattraper son retard avec ses notes. Il attendit néanmoins la pause du midi pour lui faire sa demande. Lorsque la cloche sonna, annonçant la pause déjeuner, il attendit quelques secondes puis se leva finalement et se dirigea vers le pupitre qu'elle occupait. Elle sursauta au début, ne l'ayant pas remarqué puis lui sourit et lui demanda ce qu'il voulait. L'argenté lui expliqua la situation et, comme il s'y attendait, elle accepta volontiers de lui prêter ses notes.

-Je te les rendrai sans doute demain, déclara-t-il avant de la remercier.
-Tu peux les garder pour le week-end et me les rendre lundi matin, proposa-t-elle tout en se levant.

La discussion close, il rangea soigneusement le cahier dans son sac puis regarda le bentô qu'il avait avec lui. Il prenait d'habitude à manger à la cafétéria puis allait sur le toit de l'école. Mais cette fois-ci, sa mère avait pu lui préparer un bentô. Elle avait eu 2 jours de congés et en avait profiter pour cuisiner pour son fils. Il hésitait donc s'il devait manger ici dans la salle de classe ou bien sur le toit. Je serais sans doute plus tranquille là-bas. Il embarqua donc ses affaires, bentô en main et se dirigea vers la porte. Porte qui s'ouvrit au moment où il allait le faire. Et là-

Bonjour, excusez moi, est-ce que c'est la classe d'un certain Mayuzumi ?

Horreur. Quel timing ! Mayuzumi cligna des yeux en reconnaissant Nakamura juste devant lui. Maintenant qu'ils étaient face à face, il estimait qu'il avait dix centimètres de plus que lui. Finalement il m'a pas oublié...

-Qu'est-ce que tu me veux, Nakamura ? Lui demanda-t-il sur un ton morne.





(c) codée par mayuyu






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rakuzan
avatar



Informations Masculin Messages : 860
Date d'inscription : 29/03/2015
Localisation : Kyoto
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: IndianRed

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Ghostbuster ! [PV : Mayuzumi Chihiro]   01.06.15 22:18



« Qu'est-ce que tu me veux, Nakamura ? »

Hiroki releva les yeux avant qu'un grand sourire ne finisse par apparaître sur son visage en reconnaissant cette voix « Bingo ! » ; c'était lui, il l'avait trouvé. Heureusement pour lui, cette fois-ci était la bonne ! Bon, du côté de Mayuzumi, le bonheur ne semblait pas être partagé mais qu'importe ! Et puis comme quoi, avec un peu de motivation et de persévérance, c'était possible ! « J'ai bien fait d'attendre encore un peu ! » se dit-il.

Qu'est-ce qu'il lui voulait ? Pas grand chose à vrai dire. Ou peut-être trop ? Se sentait-il mieux maintenant ? Et son nez ? Alors c'était ça sa classe ? Et depuis le temps, quoi de nouveau ? De plus, Mayuzumi n'avait pas non plus répondu à ses questions de l'autre fois et Hiroki s'était promis de ne pas le lâcher avant d'avoir les réponses à ses questions, il avait intérêt à être préparé et maintenant qu'il savait sa classe, plus d’échappatoires possibles !

« Pas besoin d'être aussi froid Mayuzumi ; moi aussi j'suis content d'enfin te trouver, tu sais combien de classe j'ai fait ? »

Demanda le brun sans trop attendre de réponse et poussant un soupir avant que son sourire revienne une fois de plus sur ses lèvres. En le regardant, il se rendit compte que le troisième année le dépassait d'une dizaine de centimètre -mais il ne doutait pas que l'argenté était plus grand que lui de toute façon-. Il ne se sentait pas petit mais ça lui faisait drôle car il devait légèrement lever les yeux pour le regarder.

Et en parlant de regard, celui du brun se posa par la suite sur le nez de son sempai ; c'était la première fois qu'il arrivait à le regarder correctement sans se sentir mal ; Mayuzumi était visiblement guérit. « Ça ne devait pas être si grave ! », bon, heureusement pour lui d'ailleurs, si il avait le nez cassé, il n'aurait sûrement pas la même bouille, et il n'avait pas la moindre envie de voir du sang une fois de plus, et puis un nez cassé, ça doit pas être agréable et pratique franchement !

« Tiens, ton nez va mieux ! » constata-t-il.

Puis, ne sachant pas trop pourquoi et sans qu'il n'y est vraiment d'explication, son regard descendit. Hiroki vit alors la boite de Bento que le troisième année tenait devant lui et se rendit alors compte de la perfection du timing entre eux deux. Il semblait partir et à quelques secondes près, le jeune Nakamura n'aurait sûrement pas eu la chance de croiser Mayuzumi et serait retourné dans sa classe déçu pour la journée ! Au moins maintenant il savait en quelle il était et savait ou le trouver, il ne pouvait plus fuir ou se cacher du curieux Hiroki !

« Tu comptais manger ? Moi aussi ! Allons manger ensemble! »

Hiroki n'avait pas pour intention de laisser le choix à l'argenté, sachant très bien qu'il se serait défilé sinon. Bon, il ne pouvait pas non plus le forcer, au risque de se prendre un poing dans la figure de sa part ; après tout, il ne savait si il était violent ou non étant donné que la dernière -qui est aussi la première d'ailleurs- fois où il se sont vu, Mayu' n'était pas au top de sa forme -et puis Hiroki n'est pas du genre à se battre non plus-. D'un autre coté, Hiroki ne voulait pas non plus le lâcher car après le temps qu'il avait passé à le chercher -plaignons-le pour les précieuses minutes qu'il a perdu-, il trouvait ça bête. Il se tenait donc toujours devant la porte comme pour l'empêcher de passer et ainsi de sortir, voulant par ce billet l'obliger à accepter sa proposition -qui n'en était pas une en fait-.





Spoiler:
 


Nailed it. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rakuzan
avatar



InformationsMessages : 101
Date d'inscription : 29/03/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #333333

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Ghostbuster ! [PV : Mayuzumi Chihiro]   05.06.15 18:59



feat. nakamura

Ghostbuster !
Plusieurs choix s'offraient à Mayuzumi.

-Pas besoin d'être aussi froid Mayuzumi ; moi aussi j'suis content d'enfin te trouver, tu sais combien de classe j'ai fait ?

Option 1 : Il envoyait bouler Nakamura sans plus de cérémonie, lui montrant clairement qu'il n'avait pas envie de le voir, et qu'il n'avait pas besoin de sa compagnie. Tout ce qu'il voulait, comme la plupart du temps, c'était de pouvoir manger en paix et ensuite lire son bouquin sans que l'on vienne interrompre sa lecture. Voilà une des raisons pour laquelle il mangeait habituellement sur le toit du bâtiment nord. Peu de personne allait là-bas mais depuis qu'Akashi l'avait découvert, il arrivait parfois qu'un des rois sans couronne, Nebuya habituellement, vienne sur ce toit si particulier pour lui.

-Tiens, ton nez va mieux ! 

Merci captain obvious, j'avais pas remarqué ! Pourquoi Mayuzumi l'avait aidé dans ce couloir déjà ? S'il ne l'avait pas fait, il n'aurait jamais ce problème... Bon, option 2...

-Tu comptais manger ? Moi aussi ! Allons manger ensemble!

Option 2 : Accepter de déjeuner avec lui, en espérant qu'il lui foute la paix plus tard. Qui sait, peut-être que cela suffisant pour satisfaire sa curiosité et qu'il le laisse. Une fois le déjeuner terminé, Nakamura retourna dans sa classe-

Non, aucune des deux options ne marchent. La première marcherai sur n'importe qui. La deuxième avait des chances d'échouer tout de même. Mais dans les deux cas, lorsqu'on s'appelle Nakamura Hiroki, la fin est évidente.

Il n'allait pas le lâcher d'une semelle, que ce soit avec l'option 1 ou 2. Le brun était d'une curiosité maladive, Chihiro en avait fait les frais il y a deux semaines à l'infirmerie. Dès lorsqu'il avait débité des questions sans prendre sa respiration, l'argenté avait classé cet énergumène dans la catégorie « à éviter » mention spécial « à tout prix ». Mais force était de constater qu'il n'avait pas eu de chance et que, le meilleur moyen d'éviter Hiroki... c'était de ne pas le connaître du tout, de ne pas croiser son regard ou sa route. Sans compter qu'il bloquait l'entrée – ou la sortie dans son cas – de la salle de classe, signe évident qu'il n'allait pas le laisser partir tant qu'il ne lui aura pas donné ce qu'il voulait.

Du coin de l'oeil, il vit que d'autres élèves commencèrent à se lever pour aller sans doute se restaurer à la cafétéria. L'ailier de Rakuzan n'aimait pas se faire remarquer. Il était temps de partir. Il avisera sur le chemin comme il se débarrassera du brun devant lui.

-Ok, mais t'as intérêt à rester tranquille, lui prévint Mayuzumi.

Il força un peu le passage, obligeant le brun à se décaler. Son bento et son livre en main, Mayuzumi parcourut finalement le couloir vers sa destination : le toir du bâtiment nord. Il devait d'abord quitter l'aile est et passé près de la cafétéria.

Alors qu'ils s'éloignaient peu à peu de la salle de classe, les couloirs se faisaient de plus en plus bondés, signe évident qu'ils approchaient de la cafétéria. Les escaliers menant vers le toit de l'école était encore assez loin. Ayant une présence assez faible, Chihiro avait l'habitude de se faire bousculer ou recevoir des coudes. Avec le temps, il savait esquiver les coups et tenait fermement son repas contre lui – question d'expérience. Avançant toujours d'un pas nonchalant, il glissa un regard vers Nakamura qui était quelque pas devant lui.

Quelque pas devant lui...

Chihiro attendit le moment propice, la fraction de seconde où Nakamura ne le regardait pas, pour faire un pas en arrière et s'enfuir finalement, bifurquant dans un couloir pour s'éloigner et de prendre finalement ses jambes à son cou. Chihiro allait devoir faire un détour pour le semer mais pas le choix ! Il était prêt à tout pour être tranquille ! Même à être le fantôme chassé !

Évitant à chaque fois de justesse les élèves qu'ils croisaient, il descendit au rez-de-chaussée du bâtiment est, traversa la cours pour aller vers le bâtiment ouest. Il n'y avait pas grand monde dans cette partie de l'école puisque les deux cafétéria étaient au sud et l'est. Arrivé au deuxième étage, celui des deuxièmes années, il s'arrêta un petit moment pour reprendre son souffle. À partir de maintenant, il devait être prudent et ne pas se faire débusquer par Nakamura. Le chemin le plus court et le plus sur pour aller vers le bâtiment nord était de passer par le dernier étage, là où se trouvaient une grande partie des clubs culturelles. Il avança prudemment donc, n'ayant pas remarquer avoir laissé tombé son light novel dans sa tentative de fuite.




(c) codée par mayuyu




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rakuzan
avatar



Informations Masculin Messages : 860
Date d'inscription : 29/03/2015
Localisation : Kyoto
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: IndianRed

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Ghostbuster ! [PV : Mayuzumi Chihiro]   08.06.15 18:02



Le fait qu'Hiroki reste devant la porte sans bouger commençait à gêner et le brun s'en doutait. C'était d'ailleurs tant mieux, ainsi cela poussait Mayuzumi à accepter sa proposition. Proposition qui n'en était pas une à vrai dire mais chut ! Laissons le croire qu'il ne lui a pas forcé la main !

«  Ok, mais t'as intérêt à rester tranquille. »

Hiroki et « tranquille » ? Les deux mots collés ensemble formaient un bel oxymore. Étrangement, le jeune Nakamura ne s'attendait pas à ce qu'il lui cède aussi facilement ; son pauvre sempai de troisième année devait ou l'avoir accepté un minimum, ou être terriblement désespéré ; la seconde option paraissait tout de même plus plausible et Hiroki, quand même pas crétin non plus, s'en doutait bien. Faire copain copain, ça ne semblait pas être dans ses habitudes... Tant pis.

Quoi qu'il en soit, Mayuzumi lui força le passage et Hiroki eut juste de temps de reculer de quelques pas et de s'écarter pour le laisser passer. Il haussa les épaules ; de toute façon, il avait obtenu ce qu'il voulait.

« Oui oui ! »

Un sourire était toujours accroché à ses lèvres et la bonne humeur était visiblement présente. Pour essayer de se racheter un peu, le brun comptait bien essayer d'être « tranquille », mais savait d'avance qu'il ne tiendrait sûrement pas longtemps. Mais c'est l'intention qui compte non ? Le pauvre, il se demandait déjà quel était ce livre qu'il tenait et ce que contenait son Bento, mais il se faisait violence pour ne pas poser ces questions et ainsi tenter de montrer sa bonne foie ; imaginez cette souffrance pour lui que d'être incapable de satisfaire sa curiosité !

Le voyant marcher, Hiroki se demandait tout de même où il comptait l'emmener pour déjeuner. Dans un coin sombre quelque part ? Ils feraient alors peut-être autre chose que manger.... Oh non, ne pensons pas à ça, surtout pas devant deux esprits d'apparence si purs !
Les deux passèrent donc près de la cafétéria. Hiroki aimait bien cet endroit car il lui permettait de trouver beaucoup de monde mais ne mangeait pas souvent là bas. Son regard passa de l'argenté aux lycéens alentours qu'il esquivait avec attention pour éviter de finir piétiné sous eux ; quelle triste fin sinon !
Mais les voyant dépasser l'endroit, Hiroki se rendit compte que Mayuzumi ne comptait pas manger là bas alors pour savoir où ils allaient se rendre, d'autant plus qu'il dominait la marche, il ne pu s'empêcher de lui poser la question. Il se retourna donc.

« Au fait May-... »

Plus rien. Enfin, pas plus « rien » mais « Plus lui » « plus là ». Hiroki était... Seul. Ou du moins, plus en compagnie. Pouf ! Son camarade était en réalité un véritable poltergeist !

« Mayuzumi ..? »

Le brun fit une drôle de tête et son regard se balada de droite à gauche en tentant de le retrouver... Mais n'y parvint tout de même pas. Son ex camarade de lit ne s'était tout de même pas... Enfuit ?! Enfuit, devant lui, devant Hiroki Nakamura, qui ne ferait pas de mal à une mouche ?! Le pauvre devait faire vraiment peur pour que cela arrive ; il pourrait se remettre en question mais sur le coup, il était tellement confus qu'il ne savait plus s'il devait rire de la situation ou en pleurer. Il décida de rire, peut-être un peu nerveux.

Son regard fini par tomber sur le sol sans qu'il ne sache trop pourquoi ; allez savoir, il était tellement désespéré que sur le coup, il aurait pu penser que Mayuzumi avait rapetissé.
Il remarqua alors le pauvre livre seul et se pencha pour le ramasser pour le sauver du piétinement de la foule tout en essayant de ne pas se faire écraser la main non plus puis alla un peu plus loin dans le couloir pour éviter de gêner le passage, regardant par la même occasion si celui qu'il cherchait n'était pas là, au détour d'un couloir... Mais non. Regardant le livre, Hiroki se rendit alors compte que le propriétaire était ce cher Mayuzumi ; il reconnu le livre qu'il tenait quelques instants plus tôt contre lui. D'ailleurs, le bouquin en question et lui partageaient un point commun maintenant : ils ont tous les deux été abandonnés par la même personne. Le brun serra alors l'oeuvre contre sa poitrine « T'en fais pas, je sais ce que tu ressens petit livre ! » ; il voulait ainsi partager sa souffrance, entre rejetés, il y avait de quoi, après tout...

Bon, en voyant le livre ainsi sur le sol, Hiroki avait également pensé à un enlèvement ; comme si c'était le seul indice que l'argenté avait laissé derrière lui pour que l'on retrouve sa trace. Mais la raison l'avait vite emporté et il se dit qu'un enlèvement, en plein midi, dans un lycée, dans la foule, ce n'était pas possible. Quoi que, retrouver sa trace ; là il y avait de l'idée ! Le premier année se dit alors que son sempai tenait peut-être à ce livre et que, si c'était le cas, il allait pouvoir s'en servir en demandant réparation comme rançon. Et il entendait bien par là de pouvoir manger avec lui un autre jour, et sans défilement. Oui, là c'était bien le livre qui subissait un enlèvement, et non plus Mayuzumi -et Hiroki était à présent dans le rôle du kidnappeur-, mais qu'importe ! Avec ce livre, il aurait l'occasion de revoir Mayuzumi ; c'était là, la clef de l'enquête ! Sherlhiroki, appelez le ainsi !

Pour le moment, Hiroki devait se résoudre à manger seul son repas du midi étant donné que l'argenté avait disparu ; ce fantôme. Mais il comptait bien assumer son rôle de chasseur de fantôme, justement ! Il soupira et alla dans un coin, mangeant peut-être un peu tristement maintenant que l'excitation était redescendue. Il ne fini d'ailleurs que partiellement ce qui lui avait été préparé. Puis le brun chercha dans son sac une feuille et un stylo et se lança sur le bout de papier : « J'ai ton livre, si tu veux le retrouver entier et si tu ne veux pas que je te spoil la fin, rends toi au deuxième étage du bâtiment ouest près des escaliers après les cours à 15h. » puis il signa d'un petit dessin qui représentait un livre. Bon, Hiroki n'était pas un artiste mais le gribouillis restait compréhensible.

Par la suite, le jeune Nakamura se releva et rangea ses affaires dans son sac avant de retourner dans la classe du dit Mayuzumi, ce qui lui permettait aussi de vérifier si il n'était pas remonté en classe mais il savait le troisième année plus intelligent que ça et ne fut pas surpris de ne pas l'y trouver. Il s'excusa du dérangement auprès des personnes qui étaient restées pour manger et demanda où se trouvait les affaires de leur camarades. Ils pointèrent du doigt une place, Hiroki les remercia puis s'approcha de l'endroit avant de finalement déposer le petit mot dans la trousse de Mayuzumi et de la refermer. Voilà ; son plan était parfait ! Maintenant, il n'avait plus qu'à attendre que le piège à fantôme fonctionne !

Il passa le reste de la pause à flâner dans les couloirs en espérant trouver son camarade étant donné qu'il avait fini de manger mais il ne trouva pas la moindre trace ; pas étonnant pour un fantôme. Le lycée était grand, il avait peu de chance de le retrouver mais ne se faisait de toute façon pas d'illusions.
Il fut alors forcé de retourner en classe à la fin de la pause et de rester patient jusqu'à la fin des cours, comptant bien demander des explications à l'argenté après ça, en espérant qu'il vienne au rendez-vous...





Nailed it. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rakuzan
avatar



InformationsMessages : 101
Date d'inscription : 29/03/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #333333

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Ghostbuster ! [PV : Mayuzumi Chihiro]   10.06.15 15:01



feat. nakamura

Ghostbuster !
Un coup d'oeil à gauche. Un coup d'oeil à droite. Personne à l'horizon. Rien à signaler dans les couloirs. Pas de Nakamura dans le secteur. Mayuzumi laissa échapper de ses lèvres un bref soupir avant de s'extirper de sa cachette derrière le mur. Grâce à la misdirection, il avait semble-t-il réussi à semer le brun qui avait insisté pour qu'ils mangent ensemble. Sur le coup, Mayuzumi n'avait pas d'autre choix que d'accepter. Ce n'était même pas une proposition, il imposait carrément sa compagnie à Chihiro maintenant qu'il y réfléchissait. S'il mettait la main sur lui, il allait l'entendre.

La zone qui menait vers les toits du bâtiment nord était relativement désert. Il pouvait même dire qu'il n'y avait pas un chat. Assurant une dernière fois ses arrières, il monta finalement lentement les marches jusqu'à atteindre le dernier palier. La porte grinça un peu lorsqu'il ouvrit mais il fut soulagé de voir qu'il n'y avait personne squattant son coin favori. Il n'y avait pas de vent fort, juste une légère brise. Le soleil tapait peut-être un peu trop fort – il était midi après tout – mais cela ne le dérangeait nullement, ayant l'habitude. Ne voulant pas cependant se retrouver rouge écrevisse avant la fin de la journée, il s'installa à l'ombre du petit bâtiment abritant la porte d'entrée/sortie pour déguster son déjeuner.

Et ce fut à ce moment-là qu'il remarqua la disparition de son livre. Il était certain de l'avoir calé comme il faut contre son bento. Mais il n'y était plus. Comme sa présence aux côtés d'Hiroki à l'heure actuelle. Il avait du le laisser tomber dans sa tentative d'escapade. Mais le véritable souci était : où l'avait-t-il paumé ? De grandes chances que ce soit près de la cafétéria. Dans ce cas, il y avait également de grande que quelqu'un l'ait vu et l'ait ramassé. Il espérait que ce soit une âme charitable qui ait eu la gentillesse de le déposer à la bibliothèque. Heureusement qu'il avait écrit son nom dans le bouquin ou ça aurait été difficile de prouver qu'il en était le propriétaire. Il fallait croiser les doigts pour qu'il ne veuille pas le lui voler.

Après avoir déballé son bentô, son ventre se mit à gargouiller plus fort que d'habitude. Courir comme ça lui avait donné faim. D'habitude, il partait acheter à manger à la cafétéria avant de venir ici, dégustant sans réel plaisir son pain au yakisoba ou bien, quand il y avait peu de personne, il se laisser tenter par un des menu proposé ( son favori avait été le porc pané à la sauce teriyaki – désolé maman mais celui-ci était de loin le meilleur ! ). Mais sa mère ayant eu un jour de congé, il bénéficia donc du traditionnel bento fait avec amour par sa génitrice. Il n'y avait pas de cœur sur son riz, merci bien, même s'il n'y avait personne dans le coin. Dans la boite donc l'attendaient sagement du riz avec une feuille de nori, deux croquettes de poulet, deux tranches d'omelettes sucrés, des morceaux de carotte en forme d'étoile, des pousses de soja et des petits morceaux d'asperges entourés de jambon. Pas de kusaya. Ça aurait senti très forts dans la salle de classe.

Son déjeuner englouti et n'ayant pas l'occasion de bouquiner, il ramassa ses affaires et sortit son portable, envoyant un message à sa mère pour le remercier. Elle lui répondit derechef et ainsi ils échangèrent quelques sms avant de mettre fin à la discussion. Arrivé au bas des escaliers, le troisième année ne se dirigea pas tout de suite vers sa salle de classe mais vers la bibliothèque. Manque de pot, il revint bredouille, personne n'ayant pas ramené de light novel durant la pause déjeuner.

Il arriva 5 minutes avant la fin de la pause à sa salle de classe, n'ayant pas croisé Nakamura sur le chemin. Il avait du abandonner l'idée de le revoir pour aujourd'hui.

- J'ai ton livre, si tu veux le retrouver entier et si tu ne veux pas que je te spoil la fin, rends toi au deuxième étage du bâtiment ouest près des escaliers après les cours à 15h.

Ou pas. Il venait de voir ce petit bout de papier dans sa trousse alors qu'il cherchait un stylo pour le cours suivant. Il avait espéré une âme charitable pour son livre certes, mais il n'avait pas du tout, mais alors pas du tout demander à que ce soit cet énergumène. Au moins, je le récupèrerai. J'espère qu'il aura pas l'idée saugrenue de me suivre jusqu'au club. C'est mort pour être tranquille. Pendant le reste de l'après-midi, Chihiro chercha à oublier ce rendez-vous, se concentrant au maximum sur ses cours. C'était bien la première fois qu'il écrivait autant en deux heures.

Mais l'heure fatidique sonna. Les gens autour de lui s'activèrent pour ranger leurs affaires mais lui prenait tout son temps. Il fut même le dernier à sortir et se dirigea d'un pas nonchalant vers le bâtiment ouest. Le deuxième étage donc. Près des escaliers. Mais quel escalier ? Il n'avait pas précisé ça par contre. Il finira bien par le trouver après tout. Arrivé cependant en haut des marches, son rythme ralentit encore plus, guettant le moindre recoin du couloir, à la recherche du garçon tro curieux à son goût.

Puis il le vit. Il le reconnut avec le light novel dans sa main. Faites qu'il ait pas lu la fin. Faites qu'il ait pas lu la fin. Faites qu'il ait pas lu la fin. Faites qu'il ait pas lu la fin. Mayuzumi se répétait sans cesse cette phrase comme un mantra. Pas question de le laisser lui plaisir de le spoiler. Il devait récupérer son livre avant qu'il n'ouvre sa bouche, ce qui n'allait pas être une mince affaire. Le mieux serait d'utiliser la misdirection pour le récupèrerai sans qu'il ne le voit. Mais comment ? Sa solution se matérialisa devant lui comme par magie. Un élève au même gabarit que Nebuya passa près de lui et semblait se diriger dans la même direction où il souhaitait aller. Parfait. Se faufilant derrière lui, il était persuadé que personne ne remarquerait sa présence. Même celui qu'il utilisait comme camouflage ne semblait pas se rendre compte d'être suivi.

Une fois assez proche de Nakamura, il tendit le bras vers son précieux butin et le retira subtilement. Tout se déroulait comme il faut mais ce qu'il n'avait pas prévu, c'était qu'il avait autre chose que son livre dans les mains. Chose qui tomba et attira l'attention du brun. Merde !




(c) codée par mayuyu



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rakuzan
avatar



Informations Masculin Messages : 860
Date d'inscription : 29/03/2015
Localisation : Kyoto
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: IndianRed

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Ghostbuster ! [PV : Mayuzumi Chihiro]   11.06.15 15:42



Hiroki soupira. Maintenant qu'il attendait avec impatience de pouvoir revoir l'argenté et enfin pourvoir s'expliquer avec lui à la fin des cours, le temps en cours semblait passer encore plus lentement que d'habitude ; plus encore que lorsqu'il s'ennuie dans une matière. Il prenait encore moins de notes et était davantage perdu dans ses pensées. Ses soupirs aussi, se faisaient plus fréquents, ce qui témoignait de son ennui, et le pauvre se fit même réprimander par son professeur qui était exaspéré de voir autant de désinvolture quant à sa leçon. Mais après tout, ce n'était pas sa faute, hein ? Le pauvre, on lui a posé un lapin... Enfin, c'était surtout Mayuzumi qui s'amusait à jouer à « tu m'vois, tu m'vois plus ! ».

Mais enfin, l'heure tant attendue arriva. La sonnerie retenti dans l'école de Rakuzan et ce fut comme une délivrance pour le premier année. Hiroki fut d'ailleurs l'un des premiers debout, les affaires déjà rentrées dans le sac et le précieux bouquin à la main ; en temps normal, il ne se pressait pas autant.
Un sourire étira ses lèvres et il se dirigea la marche rapide vers le lieu qu'il avait indiqué plus tôt sur le petit bout de papier, ne doutant pas que l'argenté l'avait vu.

Une fois arrivé, il remarqua qu'il était le premier. Pas étonnant vu la vitesse à laquelle il avait fait le trajet jusqu'au bâtiment. Alors, en l'attendant, il regarda le livre avec un petit sourire. « Mayuzumi... Chihiro..? Oh, je connais son prénom maintenant ! Hm et c'est ça le genre de livre qu'il lit alors ? ». C'était vrai, ainsi il voyait ce qu'il aimait lire et ne se priva d'ailleurs pas pour l'ouvrir et lire les deux dernières pages du livre histoire de mettre ses menaces à exécution ; après tout, il avait un peu de temps et deux pages, c'est pas long ! Bon, il ne comprenait rien étant donné qu'il n'avait même pas lu le résumé mais cela lui importait peu.

Quand Hiroki eut fini, il poussa un soupir en se rendant compte que le troisième année n'était toujours pas arrivé. Bon, après tout, il se doutait bien que Mayuzumi faisait tout pour prendre son temps ; ça aurait été trop beau si il avait voulu se dépêcher pour ses beaux yeux.
D'un coup, le brun eut un petit doute en se demandant si finalement il ne se moquait pas de son livre, ce qui l'embêta un peu parce qu'il n'avait pas non plus envie de rester planté là pendant deux heures. « Tant pis, j'attends encore vingt minutes et si il vient pas... Je m'en irai ; mais j'le laisserai pas s'en tirer comme ça... ».

Le brun sortit ensuite son téléphone pour surveiller l'heure puis sorti ses écouteurs de sa poche, trouvant le couloir bien trop silencieux à son goût. C'est pourtant lorsqu'il voulu mettre chaque oreillette qu'il sentit le livre lui échapper des mains ainsi que son téléphone qui s'écrasa sur le sol un mètre plus bas. Il eut d'abord du mal à réaliser ce qu'il se passait car il n'avait pas l'impression d'avoir manqué de force mais en relevant les yeux, il aperçu finalement la tête argenté qui tirait une drôle de figure, visiblement conscient de son geste. Hiroki fut d'ailleurs très surprit de ne pas l'avoir remarqué plus tôt. Un petit silence de quelques secondes s'installa mais Hiroki avait pourtant l'impression qu'il avait duré une éternité. Il poussa un second soupir.

« Hm... Tu sais, Mayuzumi, quand on est poli, on dit normalement « hey, il parait que t'as mon livre ! » ou un truc du genre... »

Étrangement, il n'avait pas l'air si fâché, mais c'était parce qu'il ne devait sûrement pas réaliser la chose complètement. Néanmoins, le brun fut tout de même un peu blessé de voir que son camarade voulait l'éviter à ce point. Il se baissa alors pour ramasser son précieux et quand il le retourna -parce que le pauvre appareil électronique était tombé sur la vitre bien sûr-, il eut un moment d'appréhension et remarqua finalement que se vitre avait subit un bel impacte sur le coin supérieur droit. « Ouch.... » Puis il soupira une fois de plus, mais plus longuement cette fois-ci, restant accroupi au sol. Après tout, son camarade avait son livre maintenant alors qu'il parte ne l'étonnerait même pas ; de tout façon, l'argenté l'avait déçu en la traque au fantôme avait mal tourné.

«  Et bah à la fin, la fillette elle retrouve son père. »

Balança-t-il en relevant un instant les yeux en direction du troisième année avec une lueur visiblement fâchée dans le regard.





Nailed it. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rakuzan
avatar



InformationsMessages : 101
Date d'inscription : 29/03/2015
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: #333333

RP terminés: 5

RP en cours: 1


MessageSujet: Re: Ghostbuster ! [PV : Mayuzumi Chihiro]   12.06.15 19:55



feat. nakamura

Ghostbuster !
Son live en main, Mayuzumi aurait pu fuir. Mais sa tentative de reprendre son du sans se faire remarquer avait abjuré puisqu'il s'était fait remarqué. N'importe qui aurait prit ses jambes à son cou dans ce genre de situation. Mais Chihiro n'était pas n'importe qui. Et dans son moment de panique ( shit shit shit shit shit shit shit ) il n'avait pas osé bouger. Du coin de l'oeil, il aperçut l'objet qu'il avait fait tomber : le portable d'Hiroki.

-Hm... Tu sais, Mayuzumi, quand on est poli, on dit normalement « hey, il parait que t'as mon livre ! » ou un truc du genre...

Bien sûr que Mayuzumi était poli. Quand il le voulait. Uniquement quand il en avait envie. Et quand il était obligé. Ce n'était pas sa faute si Nakamura l'avait agacé, dès la seconde où il posa tout un temps de question sur sa personne. Il n'aimait pas ça, il n'y pouvait rien. La sensation qu'on essayait de le fouiller, il trouvait ça franchement désagréable et déplacé. Faut que je bouge de là. Il le pensait très fort dans sa tête mais ses jambes ne suivaient pas du tout.

-Et bah à la fin, la fillette elle retrouve son père. 

Le cerveau de Mayuzumi se déconnecta. À la fin ? À la fin du livre ? Il venait de lui raconter la fin de son light novel ? Il venait de le spoiler et bien comme il faut ! Sans compter que Mayuzumi n'était qu'à une dizaine de page de la fin. Bien sûr, il avait fait quelques suppositions sur la fin de l'histoire mais une zone d'ombre demeurait alors qu'il approchait inéluctablement de la fin. Et Mayuzumi, comme n'importe quel lecteur, était impatient de savoir la fin au fur et à mesure des lignes.

Mais non ! Ce crétin d'Hiroki venait de tout, absolument de tout gâcher ! Est-ce qu'il le faisait exprès ? L'argenté se demandait bien depuis qu'il l'avait rencontré. Pour un peu, il serait prêt à lui péter le nez exactement comme lui il y a deux semaines. Mais Mayuzumi était calme. Vous savez ? Ce calme avant la tempête ? C'était exactement ce qui se passait dans la tête de Chihiro. Rien ne se déroulait dans sa tête, pas une seule injures, une seule pensée. Rien. C'était le vide total. Tellement vide qu'il en lâcha son livre.

Et puis, comme si on venait de lui mettre une bonne claque, il cligna des yeux, ses pupilles grises vide d'émotion laissant deviner une faible lueur dans ses yeux. Devant lui, se tenait Hiroki, l'air fâché dans son regard. L'ailier fort de Rakuzan lui-même ne savait pas ce qui avait provoqué cette tornade en lui. Il n'avait jamais ressenti cela jusqu'ici. Jamais de sa vie il n'avait été aussi furax. Mais là, c'était trop.

Nakamura l'avait cherché, il l'avait trouvé !

Du coin de l'oeil, il vérifia qu'il n'y avait plus personne dans les couloirs. Son corps bougea tout seul et d'un geste précis, comme s'il avait fait ça toute sa vie ( bientôt 3 ans en fait ), il attrapa la cravate du brun, la défi avec une dextérité déconcertante et, avant qu'il ne puisse réagir, bâillonna celui qui venait de bouffer son précieux temps de lecture avec la cravate de son uniforme. Il s'assura que le nœud derrière la tête était suffisant serrer pour que la seule solution pour le tirer d'affaire était une paire de ciseaux.

Son chef d'oeuvre terminé, il s'éloigna de son cadet de quelque pas, le toisa du regard, puis se pencha pour ramasser son livre, le rangea dans son sac et s'en alla. Quittant le bâtiment, ce ne fut qu'une fois le pied dehors que l'euphorie du moment le quitta. La tornade s'était arrêtée. Et pendant une fraction de seconde, il avait trouvé ça jouissif, de voir Nakamura perdu, bâillonné, ne comprenant pas ce qu'il lui arrivait.

Aurait-il développé des tendances sado-masochistes ?




(c) codée par mayuyu



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rakuzan
avatar



Informations Masculin Messages : 860
Date d'inscription : 29/03/2015
Localisation : Kyoto
Agenda RPG
Agenda RPG

Couleur RPG: IndianRed

RP terminés: 4

RP en cours: 4


MessageSujet: Re: Ghostbuster ! [PV : Mayuzumi Chihiro]   14.06.15 14:01



Et encore un livre au sol... Hiroki en venait à se demander si Mayuzumi avait des problèmes d'ordres neurologiques pour avoir fait tomber son bouquin une fois de plus... Cela devait être tout de même être pas mal handicapant dans la vie de tous les jours si il faisait tout le temps tomber des choses ; heureusement que des feuilles de papier ne sont pas des objets fragiles, sinon bonjour les dégats....

« Ou alors... ». En faisant fonctionner son cerveau, le brun remarqua l'étrange passivité du troisième année. Il ne savait d'ailleurs pas comment il devait l'interpréter. Mayuzumi devait être en colère pour avoir été spoilé ; qu'importe où il en était dans le bouquin, la fin est la fin, et cela devait être frustrant... Alors cette immobilité était-elle de la frustration ? Sûrement. Peut-être qu'il ne s'attendait pas à cette fin, Hiroki ne le savait pas, il ne connaissait pas l'oeuvre et ne pouvait pas comprendre l'histoire en ayant uniquement lu les dernières pages. Mais se rendant compte de ce qu'il venait de faire, il se dit que ça allait barder, au vu de sa réaction. Hiroki avait agit sans trop réfléchir, peut-être lui aussi sous le coup de la frustration de voir que l'argenté faisait tout pour l'éviter.

Puis il remarqua enfin une petite expression dans ses yeux. De la surprise, sans doute... Ce n'était pas bon signe. La lueur fâchée dans le regard de Nakamura disparue bien vite pour faire place à une sorte d'appréhension. Le brun était sûr de ne pas ressortir entier du bâtiment et regrettait presque tout ça. Il vit alors le troisième année s'approcher dangereusement de lui et eut comme seul réflexe de reculer un peu la tête. Mais sans qu'il ne comprenne comment, il se retrouva bâillonné avec sa propre cravate. Il n'eut même pas le temps de réagir. Comme ça. D'un coup. Très bien attaché en plus... Il ouvrit grand les yeux, comme Mayuzumi précédemment mais son regard pouvait se lire plus facilement ; on décernait de la surprise mêlée à de la peur ; c'était très étrange.

Ne réalisant toujours pas ce qui venait de se dérouler sous les yeux, Hiroki fixa son ex-camarade de lit avec cette même expression puis le vit s'en aller après qu'il l'ait toisé. Pas un mot, juste un regard méprisant.... Le brun se sentait humilié.

En essayant de se reprendre, il secoua la tête puis tenta de défaire son bâillon sans y pervenir. Il paniqua alors un peu, ayant peur que quelqu'un ne le voit dans cet état. Un léger gémissement franchit la barrière de tissus qui l'empêchait de parler et il se jeta alors sur son sac ; Mayuzumi avait beaucoup trop serré le nœud et Hiroki n'arrivait d'ailleurs pas à voir de quelle manière il était fait... Donc impossible de le défaire. Tant pis. Il s’empara de sa trousse et en sorti ses ciseaux. Faisant attention à ne pas se faire mal, il coupa dans sa cravate pour se défaire du lien ; il s'en moquait bien, il en avait d'autres à la maison ; au pire, il en rachèterai.

Hiroki poussa un grand soupir une fois qu'il fut sauf et regarda la cravate coupée dans ses mains. Il pensait recevoir un coup ou autre, mais ne s'attendait surtout pas à ça. Il avait vraiment eu peur mais maintenant que cette dernière était passée, il se sentait minable. Heureusement que personne n'était dans les couloirs, il ne l'aurait pas supporté sinon.

Le brun arrêta de rêvasser et rangea par la suite ses affaires dans son sac en prenant bien soin de cacher la cravate comme si il avait peur que tout le monde la voit. Il sentit ses yeux s'imbiber mais secoua la tête. « Non Hiroki, tu ne peux pas pleurer. » se dit-il avec autorité pour empêcher ses larmes de sortir. Il mit son sac sur son dos, ses écouteurs dans ses oreilles pour se changer les idées et c'est tête basse qu'il quitta le bâtiment déjà désert, comme si leur rencontre avait durée une éternité. « On se reverra, Mayuzumi.... ».





Nailed it. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Informations
Agenda RPG


MessageSujet: Re: Ghostbuster ! [PV : Mayuzumi Chihiro]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ghostbuster ! [PV : Mayuzumi Chihiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ghostbuster ! [PV : Mayuzumi Chihiro]
» [spoiler] Mayuzumi Chihiro (terminée)
» En quête d'attention... ~ Mayuzumi Chihiro
» - Mayuzumi Chihiro, the new form of the phantom sixth man :: Liens
» Pitié, pas ça ! [PV : Mayuzumi Chihiro]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroko's Basket, le forum RPG ::  :: RP finis-